Vous êtes sur la page 1sur 2

Département STPI 1

ere

année - 1

er

semestre

UF2 - Mécanique du point

Examen du 18 novembre 2013
Vous disposez d'une heure pour résoudre l'exercice proposé. Aucun document ni calculatrice n'est admis. Le barème est donné à titre indicatif uniquement.

Le spectromètre de masse est un instrument très utilisé de nos jours. Il permet d'analyser les éléments chimiques d'un corps en fonction de leurs rapports m/q où m est la masse de l'élément et q sa charge. Le spectromètre de masse se compose de trois parties. 1. La source d'ionisation : elle permet d'ioniser les éléments chimiques (molécules) d'une substance puis les accélèrent grâce à l'application d'un champ électrique E contant et uniforme. 2. L'analyseur : il permet de dévier la trajectoire des constituants chimiques en fonction de leurs rapports m/q grâce à l'application d'un champ magnétique B contant et uniforme. 3. Le détecteur : il permet de renvoyer un signal proportionnel au ux d'éléments qui parviennent jusqu'à lui.
+ Dans la suite du problème, nous allons nous intéresser à la dynamique d'une molécule ionisée de méthane CH4 (considérée comme un point matériel) de masse m et de charge q à l'intérieur du spectromètre de masse. La cavité du spectromètre de masse est placée sous vide, de sorte que les forces de frottement sont négligées. Nous étudions le mouvement de la molécule dans un référentiel lié au spectromètre et considéré comme Galiléen. Nous associons à ce référentiel un repère cartésien dont les vecteurs de base ex , ey et ez sont xes dans . Le poids de la molécule sera négligé.

(L'instant t = 0 est choisi lorsque la molécule est au point A, l'origine du repère cartésien est située au point A) On considère que la molécule entre dans la cavité du spectromètre au point A sans vitesse initiale. Celle-ci est soumise à un champ électrique E = E.ex constant et uniforme établi entre les plaques métalliques P et P . La distance séparant les deux plaques est d = AO = 8 dm.
Question 1 [3 pts] : En utilisant la relation fondamentale de la dynamique, montrez que la vitesse de la molécule au point O est : vo = 2.q.E.d m .ex La relation fondamentale de la dynamique donne q.E = m.a = m.x ¨.ex . Après projection sur l'axe [Ox), on obtient q.E 1 q.E 2 l'équation diérentielle x ¨ = q.E , soit x ˙ = .t + C et nalement x 1 ( t) = 2 m .t + C1 .t + C2 . Les conditions initiales m m (x(t=0) = 0 et x ˙ (t=0) = 0) donnent C1 = 0 et C2 = 0. La molécule a parcouru la distance d pendant le temps T que l'on q.E 2.d.m 2 obtient en inversant l'équation d = 1 2 m .T , soit T = q.E . Il ne reste plus qu'à ré-injecter cette relation dans celle de la vitesse. On obtient : x ˙ (t=T ) = vx(t=T ) = vo = q.E m .T =

1

e `re

partie : la source d'ionisation

. L'écriture vectorielle de la vitesse au point O est vo = 2.q.E.d m .ex Question 2 [3 pts] : Donnez la valeur numérique de la vitesse de la molécule ||vo || au point O en m.s−1 , avec q = 1.6 × 10−19 C, E 1 = 266 V/m et m = 2.66 × 10−23 Kg. ×10−19 ×266×0.8 ×10(−19+23) L'application numérique de la relation précédente donne ||vo || = 2.q.E.d = 2×1.62 = 1.6×1.6×266 = m .66×10−23 2.66 √ √ √ −1 4 1.6 × 1.6 × 100 × 10 = 100 × 16 × 16 = 1600 m.s
2.q.E.d m

1. L'unité SI du champ électrique est le "volt par mètre" (V.m−1 )

B m vy = 0 vx = 0 2 q.ex + vy . vous serez susceptible d'utiliser les conditions initiales du problème portant sur la vitesse et l'accélération de la molécule au point O.ey ) La projection de cette relation vectorielle sur les axes [Ox) et [Oy) donne le système d'équations diérentielles suivantes :  ˙y (1)  q.ey et B = −B.B . la solution de l'équation diérentielle (1) est vx(t) = A.B m vy = 0 Question 4 [4 pts] : En explicitant les grandes étapes de votre calcul.66×1.66×10−23 ×1600 2. respectivement l'absysse et l'ordonné de la position de la molécule.vy . (ii) inverser le signe du champ magnétique.B sin m t et y(t) = q.ei m t + v2o .i q. (vx . on obtient le polynôme caractéristique α2 = − q. q.B Finalement.e−i m t m .e−i m t = vo . est-ce que la molécule de méthane atteindra le détecteur ? m. Pour que la molécule de méthane ionisée atteigne le détecteur. sin q.v ¨y (3)  q. Question 7 bonus [1 pt] : Si on souhaite étudier des molécules ionisées de charge négative. (v ˙ x . x(t) = q.B m.B m.B m t q.vo 0 On calcule ρ = x2 = m.ey − q.B.vx .e q.B .B d i m t −i m t En dérivant cette équation.B q. En utilisant les conditions initiales appropriées.v  (2) −q.B q.i q.B.ey ∧ ez ) = q.B. Les constantes d'intégration sont déterminées à partir des conditions initiales : x(t=0) = 0 et y(t=0) = 0.ex en dérivant on obtient  ˙ x = m. Ainsi. démontrez que la fonction vx(t) = v0 . q.t est une solution de l'équation diérentielle (1). montrez que le système d'équations diérentielles décrivant le mouvement de la molécule dans l'analyseur s'écrit de la manière suivante : La force de Lorentz s'écrit F = q.v ˙x −q.vo q.v = 10−1 m soit 10 cm.B.(L'instant t = 0 est choisi lorsque la molécule est au point O. il faut que le rayon de la trajectoire de la molécule soit 2.B m e m e Les conditions initiales sont vx(t=0) = vo sur la vitesse et ax(t=0) = 0 sur l'accélération. cos q. q.ex = m.B.v ∧ B avec v = vx .ey − q. l'origine du repère cartésien est située au point O) Question 3 [4 pts] : En utilisant la relation fondamentale de la dynamique et en expliquant votre démarche.vx .B − A . Il vient C1 = 0 et q.B. quelles précautions doit-on prendre vis-à-vis des réglages du spectromètre ? Si on souhaite étudier des particules de charge négative. On calcule ρ = m. On obtient A = A = vo /2.ex ∧ ez + vy .ex + v ˙ y .t .v0 m. Ainsi.B q.B = 1.vy = m.B sin m t + C1 et y(t) = − q. calculez les quantités x(t) et y(t) .B cos m t + C2 .B q.B m .B m t Question 6 [3 pts] : On montre que la trajectoire de la molécule dans l'analyseur est circulaire uniforme de rayon ρ= x2 (t) + y(t) − magnétique 2 .v ¨x   v (1)   ¨x +  (2)    v ¨y + q.t .B.6 On a ρ = R donc la molécule n'atteindra pas le détecteur. 2 En cherchant des solutions du type vx(t) = A. vx(t) = v2o .v  (4) −q.B. Sachant que le rayon de la cavité de l'analyseur est de R = 20 cm et que le module du champ appliqué dans la l'analyseur est B = 2.B qui admet deux m i m t solutions complexes α = ±i q.eα.v0 0 L'intégration de vx(t) et vy(t) par rapport au temps donne x(t) = m.B + A .vx = m.6×10(19−23+3) o égale au rayon R du spectromètre.vy . on obtient : ax(t) = dt vx(t) = A.B q.B. 2.66 = 2.ez . Il vient F = 2 e `me partie : l'analyseur La relation fondamentale de la dynamique donne : q.B q. Pour répondre à cette question.6×10−19 ×2.B m 2 vx = 0 2 q.66 T.B m .66×1.v 1 − cos q. il faut penser à (i) inverser le signe du champ électrique.B 2 2 m. cos q.B m 2 On injecte (3) dans (2) et (1) dans (4)   v (5)   ¨x +  (6)   v ¨y + q.v q.B Question 5 [3 pts] : La solution de l'équation diérentielle (2) est vy(t) = v0 . L'unité SI du champ magnétique est le Tesla (T) .v0 0 C2 = m.v (t) + y(t) − q.v ˙ y = m.