Vous êtes sur la page 1sur 5

Microsoft Excel

Microsoft Excel I. Introduction : Définitions : Excel est un logiciel multifonctions intégrant un tableur puissant,

I. Introduction :

Définitions :

Excel est un logiciel multifonctions intégrant un tableur puissant, un gestionnaire de base de données, un grapheur ainsi qu’un langage de programmation. Excel peut également reproduire des données en graphiques, éditer des tableaux avec les commandes de bases de données, analyser les données et créer des applications logicielles. Excel fournit trois principaux types d’outils de modélisation : les feuilles de calcul, les graphiques et les listes. Feuilles de calcul : une feuille de calcul est utilisée pour stocker des données numériques, et de faire des opérations sur ces données. Elle est composée d’une série de colonnes et une série de lignes, l’intersection d’une ligne et d’une colonne est dite :une cellule. Les informations dans une feuille de calcul sont disposée dans les cellules. Dans une cellule, vous pouvez placer des nombres, du texte descriptif ou des formules de calculs pour faire des calculs de toutes sortes. Graphiques : un graphique est utilisé pour représenter graphiquement des données d’une feuille de calcul. Listes : une liste appelée souvent une base de données, est utilisée comme un système de classement électronique. Un fichier crée par Excel est appelé Un Classeur, il peut contenir jusqu’à 256 feuilles.

II. Activité et lancement d’Excel :

A. Lancer Excel

Excel peut être activé de diverses manières :

Sur la barre des taches de Windows en bas de l’écran,

clic sur le menu Démarrer puis clic sur Programmes puis clic sur Microsoft Excel.

puis clic sur Programmes puis clic sur Microsoft Excel. B. Les différents éléments de la fenêtre

B. Les différents éléments de la fenêtre Excel

Une fois le programme activé, vous apercevez la fenêtre d’Excel qui occupe la totalité de l’écran :

Barre de titre Barre de formule Référence à la cellule active Numéro de colonne Numéro
Barre de titre
Barre de
formule
Référence à la
cellule active
Numéro de colonne
Numéro de ligne
Barre de menu
Barre d’outil
standard
Barre d’outil mise
en forme
Cellule active
Barre de défilement
Felles de cellule
Barre d’état

La barre de titre : elle affiche le nom du programme, et le nom de classeur en cours. La barre des menus : elle contient les noms des commandes disponibles dans Excel.

La barre d’outils : contiennent des boutons et raccourcis réalisant les opérations courantes. La barre de formule : Située sous la barre d’outils et divisée en trois parties :

a. Zone de référence : (A gauche de la barre de formule)

-

1 -

Microsoft Excel

Microsoft Excel Elle affiche la références de la cellule actuellement sélectionnée. Dans cette zone, vous pouvez

Elle affiche la références de la cellule actuellement sélectionnée. Dans cette zone, vous pouvez entrer également des noms de cellules.

b. Cases < entrée>, <Annulation> et <assistant fonction> Ces cases ne sont visibles et activables que si des données ont été saisies, la cases <entrée> sert à valider l’entrée des données dans les cellules en cliquant sur (la touche), la cases <annulation> permet d’annuler la saisie en cliquant sur ( la croix) et la dernière case appel l’assistant fonction d’Excel.

c. Zone de saisie :

C’est la partie de la barre où se fait la saisie ou la modification du contenu d’une cellule. La fenêtre du classeur : Elle occupe la majorité de l’écran, affiche un classeur d’Excel. Un classeur est constitué de plusieurs feuilles ; chaque feuille de calcul est formée de lignes (65636 lignes) et de colonnes (256), l’intersection entre une ligne et une colonne est dite une cellule. Les lignes et les colonnes sont numérotées ce qui permet d’identifier éclairent chaque cellule de la feuille grâce à son adresse.

C. Enregistrer le classeur et quitter Excel

Une fois vous avez fini d’utiliser Excel, enregistrez votre classeur en :

Exécutant la commande Fichier/Enregistrer

Ou en cliquant sur le bouton correspondant de la barre d’outils standard

Ou en utilisant le raccourci clavier (Ctrl + S)

Pour quitter Excel on peut :

Exécutant la commande Fichier/Quitter

Ou en cliquant sur le bouton correspondant de la barre d’outils standard

Ou en utilisant le raccourci clavier (Alt +F4)

III. Manipuler les données avec Excel

A. Saisir les données dans une feuille Pour saisir ou modifier le contenu d’une cellule, sélectionner la cellule (à l’aide du clavier ou la souris) et saisissez la nouvelle information, pressez [entrée] pour vous déplacer à la en dessous, ou pressez l’une des touches de déplacement pour accéder à la cellule adjacente. Les données dans une feuille de calcul appartiennent à une des catégories suivantes :

Les étiquettes : des données sous formes de texte (exemple : chiffre d’affaire…)

Les valeurs : des données numériques composée de chiffres avec ou sans virgule.

Les formules : Elle spécifient les calculs qui seront exécutés dans la feuille de

calcul. Une formule est une expression commençant par la signe(=) enregistrée dans une cellule ; elle permet d’afficher un résultat en fonction d’une ou plusieurs autres cellules. Une formule se compose de deux éléments : les opérandes et un ou plusieurs opérateurs. Un opérande représente la donnée qui sera utilisée dans le calcul et peut incluse des constantes , des

références des cellules ou des noms Exemples de formule :

=B2*C3

=(17.25+A4)*C3

(formule utilisant deux références de cellules ) (formule utilisant deux références de cellules et une constante 17.25)

B. Editer une feuille de calcul

Pour éditer une cellule(saisir des donnés, les modifier, les copier, les couper, les mettre en forme…) il faut la sélectionner, une cellule est sélectionnée lorsque vous cliquez dedans. On reconnaît une cellule sélectionnée par un cadre noir plus gras qui l’entoure. Dans plusieurs cas on désire manipuler plusieurs cellules à la fois, on parle alors d’une plage de cellules. Une plage de cellule est référencée par l’indicateur de la cellule supérieure gauche qui la compose et l’indicateur de la cellule inférieure droite, le tout séparé par un double point. Sélectionner plusieurs cellules (une plage) :

Pour sélectionner une plage cliquez sur la cellule supérieure gauche, gardez enfoncé le bouton de la souris et étendez la sélection en faisant glissant le pointeur de la souris jusqu'à la dernière cellule dans le coin inférieur droit. La plage est entièrement noire.

- 2 -

Microsoft Excel

Microsoft Excel La sélection peut se faire également en utilisant les touches de directions en gardant

La sélection peut se faire également en utilisant les touches de directions en gardant enfoncé la touche Maj. Sélectionner plusieurs plages :

Marquez la première plage comme décrit plus haut, Appuyez en suite sur la touche Ctrl et marquez la second plage avec la souris pendant que la touche est enfoncée. Sélectionner une ligne ou une colonne entière :

La sélection des lignes ou colonnes entières se fait en cliquant respectivement sur l’en-tête de colonne(l’alphabet) ou le numéro de ligne (exemple pour sélectionner la colonne C cliquez sur C et pour sélectionner la deuxième ligne cliquer sur 2 ). Sélectionner plusieurs lignes ou colonnes :

Sélectionnez la première ligne ou colonne en cliquant sur son en-tête. Appuyez ensuite sur la touche Ctrl et marquez les autres lignes ou colonnes. Sélectionner tout la feuille :

Cliquez sur l’intersection de l’en-tête des colonnes et l’en-tête des lignes.

IV. Les formules

Une formule est une équation qui analyse les données d’une feuille de calcule. Les formules effectuent des opérations mathématiques telles que l’addition, la multiplication ou la comparaison de valeurs de feuilles de calcul. pour créer une formule on procède comme suit :

1-Cliquez sur la cellule dans laquelle vous voulez entrer la formule. 2- Tapez = (un signe égal). 3-Entrez la formule. 4-Appuyez sur ENTRÉE

NB :

Le point_virgule( ;) est un séparateur d’arguments ou d’énumération.

Le double point ( :)est un séparateur permettant de délimiter une plage de cellules.

Exemple :

permettant de délimiter une plage de cellules. Exemple : Création des formules avec des références relatives

Création des formules avec des références relatives :

Une formule est copiée avec des références relatives, c’est à dire des références de cellules qui changent au fur et a mesure qu’on se déplace dans le tableau. Exemple :

Si l’on réalise la formule D4=B4-C4 cela signifie que cette formule est valide pour toutes les

cellules vérifiant Di=Bi-Ci avec(i entier), donc on aura

D5=B5-C5, D6=B6-C6,…

V. Les fonctions :

Les fonctions sont des formules prédéfinies qui effectuent des calculs en utilisant des valeurs particulières appelées arguments. Les arguments peuvent être des nombres, du texte et des valeurs logiques telles que VRAI ou FAUX, des matrices ou des références de cellules.

Syntaxe :

A- Les fonctions mathématiques La fonction SOMME : la fonction SOMME additionne les valeurs des cellules ou des plages de cellules. Exemples :

1 ère méthode : Saisie directe Pour calculer la somme des valeurs de deux cellules A1 et D2 on écrit : =somme(A1 ;D2)

=fonction(argument1,argument2,argument3,…)

- 3 -

Microsoft Excel

Microsoft Excel  Pour calculer la somme des valeurs d’ une plage de cellules comprise entre

Pour calculer la somme des valeurs d’une plage de cellules comprise entre A1 et A6 on écrit :

=somme(A1 : A6)

Pour calculer la somme des valeurs des cellules A1,C4,D3 et la plage de cellules comprise entre

D2 et D8 on écrit : =somme(A1 ;C4 ;D3 ;D2 :D3)

entre D2 et D8 on écrit : =somme(A1 ;C4 ;D3 ;D2 :D3) 2 i è m

2 ième méthode : utilisation de la barre des formules

Cliquez sur la cellule dans laquelle vous voulez faire la somme.

Pour débuter la formule par la fonction, cliquez sur le bouton Zone de formule dans la barre de

formule

Cliquez sur la flèche BAS située à droite de la zone de Fonctions.

Cliquez sur la fonction somme à ajouter à la formule. Si la fonction n'apparaît pas dans la liste,

cliquez sur Autres fonctions pour obtenir une liste de fonctions supplémentaires .

Entrez les arguments et appuyez sur ENTRÉE.

3 ième méthode :utilisation de la barre d’outils :

Cliquez sur la cellule dans laquelle vous voulez faire la somme.

Cliquer sur l’onglet f x

Choisir la fonction somme et valider par ok.

Entrer les arguments.

Valider par ok.

4ième méthode : utilisation de l’onglet (somme automatique) de la barre d’outils

Sélectionner la plage de cellules a sommer commençant par la cellule dans laquelle vous désirez

avoir le résultat

Cliquez sur l’onglet de la barre d’outils et La somme s’affiche automatiquement.

(coller une fonction) de la barre d’outils.

VI.

Mise en forme d’une feuille de calcule :

La mise en forme d’une feuille de calcul permet de la rendre plus agréable à lire, elle concerne la mise en forme des lignes/colonnes, la mise en forme des cellules et la mise en forme de la feuille.

A. Mise en forme des cellules :

Pour mettre en forme une ou plusieurs cellules (sélectionnées), exécutez la commande

Format/cellule

(sélectionnées), exécutez la commande Format/cellule  L’onglet nombre vous permet de spécifier le

L’onglet nombre vous permet de spécifier le format des cellules contenant des nombres.

L’onglet alignement permet d’aligner horizontalement ou verticalement ou changer l’orientation de textes contenus dans les cellules sélectionnées

L’onglet Police permet de modifier la police, la taille, le style et les attributs

L’onglet Bordure : permet d’encadrer des cellules.

B. Modifier la largueur d’une colonne :

- Sélectionnez une cellule de la colonne à redimensionner

- Exécutez la commande Format/colonne

- Sélectionnez dans le sous menu l’entrée qui vous contient.

- 4 -

Microsoft Excel

Microsoft Excel C. Modifier la hauteur d’une ligne - Sélectionnez une cellule de la ligne à

C. Modifier la hauteur d’une ligne

- Sélectionnez une cellule de la ligne à redimensionner

- Exécutez la commande Format/ligne

- Sélectionnez dans le sous menu l’entrée qui vous convient

D. Mise en forme de la feuille :

La mise en forme d’une feuille se fait en exécutant la commande Format/Feuille.

VII. Les graphiques

Les graphiques peuvent être représentés comme une feuille de calcul indépendante . Créer un graphique avec l’Assistant Graphique :

. Créer un graphique avec l’ Assistant Graphique : Pour insérer un graphe : - Sélectionnez
. Créer un graphique avec l’ Assistant Graphique : Pour insérer un graphe : - Sélectionnez
. Créer un graphique avec l’ Assistant Graphique : Pour insérer un graphe : - Sélectionnez

Pour insérer un graphe :

- Sélectionnez les données

- Exécutez la commande Insertion/Graphique ou cliquez sur le bouton de la barre d’outil

- Sélectionnez le type de graphe, et le sous type dans la fenêtre de droite et cliquez sur Suivant

Le graphique choisi est reproduit à travers un exemple. Testez tranquillement les deux possibilité avant de passer à l’étape Suivante.

A cette étape :

dans l’onglet Titre : Définissez le titre du graphe,

de l’axe des (X) et de l’axe des (Y)

dans l’onglet Axes : Précisez si les axes des

abscisses et des ordonnées seront affichées ou pas

dans l’onglet Légende : choisissez l’emplacement

dans l’onglet Quadrillage : chois de quadrillage

Etiquette des données : pour l’affichage des valeurs.

Cliquez sur Suivant

Choisissez si le graphe doit être inséré sur une Nouvelle feuille ou sur une feuille existante. Cliquez sur terminer

si le graphe do it être inséré sur une Nouvelle feuille ou sur une feuille existante

- 5 -