Vous êtes sur la page 1sur 4

DU CHÂTEAU

DE PORTES

L’édito du Président

Cher(e)s ami(e)s,

Cette année 2011 a été particulièrement riche comme vous pourrez le découvrir dans notre lettre. Il est de tradition, en fin d’année, de dresser le bilan : des chantiers internationaux, des chantiers d’insertion sociale, une très belle exposition d’art contemporain, une opération d’envergure en faveur des publics éloignés de la culture, une fréquentation en hausse de 50% en juillet, mais aussi la restitution d’une étude sur nos projets architecturaux L’émission des Racines et des ailes a également donné à notre association une visibilité bienvenue à l’occasion des 40 ans de chantiers.

Quel avenir s’offre à nous en 2012 ? Les projets ne manquent pas :

une nouvelle signalétique historique et directionnelle, une nouvelle

lorem ipsum dolor met set quam nunc parum

L’association Renaissance du Château de Portes

(RCP) a pour but d’organiser des chantiers de bénévoles afin de sauvegarder, restaurer et mettre en valeur le Château de Portes. Elle assure également l’animation du monument dans un but culturel, éducatif et d’intérêt général. Elle

un but culturel, éducatif et d’intérêt général. Elle Lettre d’information de l’association Renaissance du
Lettre d’information de l’association Renaissance du Château de Portes Décembre 2011 17ème année - N°38
Lettre d’information de l’association
Renaissance du Château de Portes
Décembre 2011
17ème année - N°38

monographie, la poursuite des Portes du Temps, le lancement de travaux de restauration importants. Mais la question est de savoir comment financer nos ambitions ! Non pas que nos partenaires nous délaissent - ils sont au contraire très présents - mais la professionnalisation croissante de nos actions et la baisse de l’implication bénévole ne nous permettent plus de mener à bien tous nos objectifs. Le Préfet du Gard, les administrations et les collectivités ont cependant souhaité nous aider à trouver des solutions. Gageons ainsi que 2012 soit l’année de la renaissance du Vaisseau des Cévennes.

Nous portons un projet collectif au profit du territoire et chacun peut s’impliquer à sa manière. Nous souhaitons ainsi remercier tous nos partenaires, nos visiteurs, nos stagiaires, nos bénévoles qui nous ont

est agréée Jeunesse et Education populaire et reçoit des subventions du Ministère de la culture et de la jeunesse, de la Région, du Département, du Pays Grand’Combien et de la Commune de Portes.

accompagnés avec passion. Vous pouvez vous aussi y contribuer : venez nous aider sur le terrain, renouvelez votre adhésion, faites un don, soyez mécènes.

Depuis 1972, les bénévoles ont fait la preuve de leur sérieux et de leur engagement à préserver le patrimoine. Avec l’inscription des Cévennes à l’UNESCO, c’est tous ensemble que nous devons désormais relever le défi de la valorisation de notre territoire.

Nils Pedersen Président de RCP

de notre territoire. Nils Pedersen Président de RCP 1280 abonnés à La Lettre.org 2680 amis s

1280 abonnés à La Lettre.org

2680 amis sur chateauportes

La Lettre du Château est éditée par l’association Renaissance du Château de Portes (RCP), SIREN 324 345 388. Directeur de la publication : Nils Pedersen, Président de RCP. Rédaction : N. Pedersen, L. Aiglon. Sauf mentions contraires, les clichés sont issus des collections RCP : © DR Tirage : 1100 exemplaires. ISSN : 2114-9119.

Les Portes du Temps : les jeunes à la découverte de leur patrimoine

Du 25 juillet au 5 août, grâce à la complicité des Francas du Gard, près de 800 enfants et jeunes de 6 à 17 ans ont été accueillis sur le site du château de Portes, issus de diffé ­ rentes structures éducatives urbaines ou rurales (centre de loisirs, espaces jeunes, centres sociaux…). Ils ont ainsi pu partir à la découverte du site patrimonial du château de Portes par le biais des pratiques artistiques et culturelles sur la base d’une dé ­ marche pédagogique, éducative et culturelle. La démonstration a été faite que le patrimoine est une source d’inspiration pour la création d’aujourd’hui et qu’il renvoie à des questions d’actualité dans la vie de chacun.

Ces jeunes issus de différentes structures éducatives urbaines ou rurales (centre de loisirs, espaces jeunes, centres sociaux…) ont passé une journée ou un séjour basé sur la mixité sociale et le vivre ensemble.

Ont pu participer les structures suivantes : Les Centre de loisirs de Saze, St Laurent des arbres, St Marcel de Careiret, Pouzilhac, Aramon, Comps, Cabrières (Intercommunalité des 4 Moulins), Bernis. Centre de loisirs et Espace Jeunes de Tresques, du Centre Intercommunal d’animation Enfance Jeunesse de Sommières, Centre Social de la Grand Combe, Centre Social de Salindres, l’association des Milles-Couleurs, Association RAIA. Au-delà des enfants, quelques familles ont aussi pu participer aux ateliers et manifestations organisées autour de l’événement (nuit au château et après-midi famille). Ici l’enfant a joué le rôle de guide « de passeur » en transmettant le résultat de ses découvertes.

Nous remercions vivement le Pays Grand’Combien et la Commune de Portes pour leur aide logistique précieuse ainsi que nos par ­ tenaires : Ministère de la culture, ACSE, Sous-préfecture d’Alès, Région LR, CG30, les mécènes nationaux (Fondation EDF, Crédit Coopératif et Fonds MAIF) et les partenaires projets.

Coopératif et Fonds MAIF) et les partenaires projets.  A écouter et voir sur notre site
Coopératif et Fonds MAIF) et les partenaires projets.  A écouter et voir sur notre site

A écouter et voir sur notre site :

www.chateau-portes.org

L’art au château

notre site : www.chateau-portes.org L’art au château photo : (c) Patrice Carré - «Sons / 2002»,

photo : (c) Patrice Carré - «Sons / 2002», vue de l’installation au Chateau de Portes

La tradition de présenter des artistes est longue à Portes. Des dizaines d’en ­ tre eux ont pu déjà ex ­ poser leurs œuvres au sein du Château et pendant 16 ans, le Vaisseau des Cé ­ vennes a également orga­ nisé un festival mêlant musique et théâtre. Mais c’est la première fois que notre association fait appel à une structure profession ­ nelle et institutionnelle qui prenne en charge l'orga- nisation d'une exposition.

Si le Fonds régional d’art

contemporain (FRAC) a spontanément répondu fa­ vorablement à notre pro ­

position, encore fallait-il trouver des œuvres qui correspondent au château

et à ses contraintes : au­

cune norme de conser ­ vation préventive, aucune possibilité d’accrocher des œuvres au mur, des accès étroits… autant de difficultés à contourner pour trouver des œuvres en adéquation avec le site.

Loin de constituer des œuvres de second plan, les 7 artistes présentés sont tous représentatifs de la scène française de l’art contemporain. Jean-Claude Ruggirello n’etait-il pas exposé à la Fondation Ricard à Paris durant la même période ?

A quoi bon restaurer béné ­

volement un monument

historique pendant si longtemps si ce n’est pas pour lui confier une vocation culturelle et patrimoniale ? Et à ceux qui s’interrogent sur le mélange entre l’ancien et

le contemporain, je leur oppose une citation de Victor Hugo : « depuis quand ose-t-on questionner l’art sur son utilité ? »

***

Le Conseil d’administration du 17/09/2011 a décidé d’entamer un temps de pause, considérant que les conditions financières et humaines n’étaient plus réunies pour proposer une visite de qualité à des vi ­ siteurs de plus en plus nombreux et exigeants. Ainsi, le Château a fermé ses portes dès le lende ­ main des journées du patri­ moine. RCP n’est ni en mesure d’embaucher un personnel qualifié ni en

capacité d’encadrer de manière professionnelle les contrats aidés mis à notre disposition. Si l’État et les collectivités locales ont toujours été à nos côtés pour subventionner les travaux de restauration et les chantiers, les aides au fonctionnement ne suffisent plus à organiser et à structurer une activité touristique qui doit reposer sur une équipe forte.

Depuis 3 ans, les équipes de Renaissance du Château de Portes ont conduit de nombreuses tâches qui ont permis au Vaisseau des Cévennes de trouver un nouveau souffle et qui se sont traduits par des résultats tangibles : la fréquentation estivale affiche une hausse de +51% en juillet dont +25 % de payants par exemple.

L’association RCP se donne le moyen de dessiner le projet d’avenir

Renaissance du Château de Portes (RCP) a lancé une étude de définition et de pré-programmation pour la valorisation touristique et culturelle du château de Portes, en septembre 2010, en associant largement l’ensemble de ses partenaires et les propriétaires.

Portes est située au carrefour de quatre territoires : trois départements et un parc national. La présence du Parc National des Cévennes constitue un élément clé du tourisme de découverte pour le département. Sa récente inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO ne fait que renforcer l’attrait touristique des Cévennes. Il est ainsi proposé la création d’un centre d’interprétation du patrimoine qui donnerait des clés de lecture sur l’histoire du château, de la région et de son paysage, associé à une dynamique d’événements culturels et pédagogiques qui accueillerait à son rythme de croisière 20 000 visiteurs payants annuels, fréquentation jugé réaliste.

Le projet architectural a été élaboré par Olivier Naviglio, architecte en chef des monuments historiques. Deux études ont été rendues en octobre 2011 à RCP : une portant sur la cour d’honneur, l’autre sur l’état sanitaire du monument. Elles permettent à l’association de définir ses interventions pour les 20 ans à venir. Comme le souligne l’architecte : «alors que l’édifice était dans un état d’abandon, le phénomène de ruine se poursuivait jusqu’à ce que l’association s'attèle à la sauvegarde de l’édifice, dégageant les parties éboulées, consolidant certaines parties, en reconstruisant d’autres Ralentissant de fait la disparition de l’édifice. Un des premiers objectifs de ces travaux à venir est d’ouvrir la cour au public et de permettre le retour d’événements culturels, facteurs d’attractivité pour ce monument qui n’a pas encore livré tous ses secret de construction

L’ensemble des travaux de restauration et de valorisation est estimé à environ 6 M .

Ces deux études ont bénéficié du soutien financier de la Région Languedoc Roussillon et de la DRAC.

financier de la Région Languedoc Roussillon et de la DRAC. proposition de reconstruction de l’escalier XVI°

proposition de reconstruction de l’escalier XVI° en bois, bardages et couverture tuiles (c) O. Naviglio

RCP et la Fondation du Patrimoine devraient signer prochainement une convention permettant aux particuliers et aux entreprises de contribuer financièrement à la restauration du Château de Portes.

Pour les entreprises, la loi du 1 er août 2003 permet une réduction d’impôt égale à 60 % du montant du don effectué en numéraire, en compétence ou en nature, et retenu dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires H.T. Les dons des particuliers donnent droit à une réduction d’impôt égale à 66 % des sommes versées, retenues dans la limite annuelle de 20 % du revenu imposable. A suivre !

la limite annuelle de 20 % du revenu imposable. A suivre ! Cet été, 27 jeunes
la limite annuelle de 20 % du revenu imposable. A suivre ! Cet été, 27 jeunes

Cet été, 27 jeunes et passionnés de 16

à 56 ans, venus de France, de l’Europe, de

l’Afrique ou encore de l’Amérique du Nord ont pris part à nos deux sessions de chantier. L'occasion, sous la houlette de Gilbert Nogaret, Professeur en génie civil au LEP de la Grand'Combe, de poursuivre les travaux sur la barbacane qui devrait pouvoir ouvrir à nouveau au public durant l'été 2012

Le reste de l'année, 66 jeunes venus de structures sociales et professionnelles ont également contribué à la restauration du Vaisseau des Cévennes.

A Pâques, nous organisons un chantier

technique taille de pierre sous la conduite d'un professionnel.

Retrouvez toutes les dates de chantiers en ligne sur notre site.

toutes les dates de chantiers en ligne sur notre site. 1/ Visuel de la Fondation du

1/ Visuel de la Fondation du Patrimoine

2/ Le GRIMP d’Alès à l’exercice

3/ Atelier taille de Pierre

4/ Panneau panoramique en cours de pose sur la terrasse du château neuf

à l’exercice 3/ Atelier taille de Pierre 4/ Panneau panoramique en cours de pose sur la

«Lu, vu»

Aujourd'hui, il ne tient qu'à vous d'augmenter votre pouvoir de don. Plus que jamais les associations et fondations ont besoin de vous. En cette fin d'année, où le contexte économique est difficile et où la générosité pourrait pour la première fois être affectée par ce contexte, il nous paraît important de rappeler à nos concitoyens, imposés à l'impôt sur le revenu, qu'ils ont le pouvoir d'augmenter le montant de leur don grâce à la déduction fiscale. N'oublions pas que près de la moitié des dons reçus par les associations et fondations le sont sur les trois derniers mois de l'année.

France Générosités a ainsi souhaité remercier les donateurs : « Merci pour votre don, ça nous aide vraiment ! » Quand vous voulez aider une association ou une fondation, vous pouvez être 3 fois plus généreux ! Grâce à la déduction fiscale, si vous payez l'impôt sur le revenu, donner plus ne coûte pas plus. Vous voulez donner trente euros ? Donnez quatre- vingt dix ! Vos impôts seront diminués de soixante euros. Aujourd'hui, il ne tient qu'à vous d'augmenter votre pouvoir de don. Plus que jamais, les associations et les fondations ont besoin de vous. »

les associations et les fondations ont besoin de vous. » Images oubliées du Moyen-Age - les

Images oubliées du Moyen-Age - les plafonds peints du Languedoc- Roussillon

u n e

trentaine d’an ­ nées, en même temps que se

d é c o u v r a i t

l’intérêt pour le cadre de vie, les plafonds peints des grandes demeures médiévales ont été tirés de l’oubli. L’association internationale de re ­ cherche sur les charpentes et plafonds peints médiévaux a ainsi souhaité publié cet ouvrage sous la direction de Monique Bourin et ali.

D e p u i s

Collection Patrimoine protégé éditée par la DRAC Languedoc-Roussillon / CRMH (Contact pour recevoir cette publication : 04 67 02 35 29)

L'association France Bénévolat rend hommage aux quelques 18 millions de bénévoles en France à l'occasion de la sortie d'un livre, « Bénévoles et vous » aux éditions Autrement.

Sous la direction d'Anne Dhoquois, cet ouvrage regroupe des témoignages d'anonymes et de personnalités telles Stéphane Hessel, Jean-Paul Delevoye ou Alexandre Jardin.

L'ouvrage donne notamment à voir comment la jeunesse s'empare de ce type d'engagement, en utilisant le Web et les ré ­ seaux sociaux, mais aussi en communiquant autrement. Une petite révolution dans le monde associatif qui a contribué à chan ­ ger la façon de faire du bénévolat.

à chan ­ ger la façon de faire du bénévolat. En vente dans notre boutique en

En vente dans notre boutique en ligne

faire du bénévolat. En vente dans notre boutique en ligne Le 28 juin 2011, le Comité

Le 28 juin 2011, le Comité du Patrimoine mondial de l'Unesco a adopté la déclaration de valeur universelle exceptionnelle des Causses et des Cévennes, paysage culturel de l'agro-pastoralisme méditerranéen, sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.

Le périmètre des Causses et Cévennes concerné par l’inscription au

patrimoine mondial de l’Unesco englobe des communes de l’Ardèche, de l’Aveyron, du Gard, de l’Hérault et de la Lozère, soit 6 000 km ² de

superficie de hautes terres au Sud du massif central et 120 000 habitants. Dans le Gard, 85 communes sont concernées, et Alès est considérée comme la porte de cette zone dans le Gard.

L’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco des Causses et Cévennes, en juin dernier, pour ses paysages modelés par l’agro-pastoralisme suscite des espoirs, notamment en terme d’impact sur la fréquentation touristique. C’est une chance pour notre région et une belle reconnaissance pour le Parc national des Cévennes.

www.causses-et-cevennes.com

www.cevennes- parcna&onal.fr

« Modestine n’a cure de la géographie bariolée des cartes et des mappemondes. Elle com­ pose elle-même son propre iti ­ néraire en négligeant les gran ­ des routes pour leur préférer les chemins médiocres et tordus. La géographie pour l’ânesse n’est pas un carcan, une obligation im­ posée aux touristes. Modestine considère que le voyage est une liberté, une surprise, et que l’exotisme commence à deux pas de chez soi, pourvu qu’on soit perdu. Elle invente, à mesure de sa fantaisie, la physionomie de la terre et le réseau de ses routes.» Gilles Lapouge, Introduction à Voyage avec un âne dans les Cévennes de Stenvenson.

à Voyage avec un âne dans les Cévennes de Stenvenson. Le Château a eu les honneurs

Le Château a eu les honneurs de l’émission « Les Racines et des ailes » le 28 septembre. L’émis­ sion a réalisé la deuxième meil ­ leure part d’audience derrière TF1, alors que notre association va fêter ses 40 ans de chantiers bénévoles en 2012.

DATES À RETENIR

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DE RCP. Notre AG se tient le samedi 7 avril à Portes.

CONGRÈS DE REMPART. Le Congrès National de l’Union REMPART sera accueilli par l’Association de Montalet le Week-End de la Pentecôte, les 26, 27 et 28 mai 2012. L’occa­ sion de découvrir les associations du réseau présentes en Langue ­ doc-Roussillon.

ENVIE DE NOUS SOUTENIR ? Téléchargez un bulletin d’adhésion sur notre site internet.

RENAISSANCE DU CHÂTEAU DE PORTES (RCP)

3, RUE DE LA MAIRIE 30530 PORTES

04 66 54 92 05