Vous êtes sur la page 1sur 54

,95

, ,j '''', ~ m m g m ~ ~ ~ m • ~ m
,
,j
'''',
~
m
m
g
m
~
~
~
m
~
m
~
m
S'
~
8
m
~
~
~
n
m
~
A-
J
et
m
m
-
~~ •
8
~
~
~
0
m
Cl
"m
"'il
~
m
~
Z
e
Z
~
~ m
m
m
m
~
~
m
m
-
~ 0
m
~
;;
~
m
l<
~
~
~
m
x
m
';:~
~
0
m
-
0
"
0
m
n
~
z
>
"
~
~
0
~
Il
z
>
"
-
0
n
·.
ea
m
z
~
m
z

~

~

0

> " - 0 n ·. ea m z • ~ m z ~ ~ 0

P.lO

Grâce à nos conseils, plus besoin d'acheter un PCneuf!

1

- 0 n ·. ea m z • ~ m z ~ ~ 0 • P.lO
4 5 6 • La téléphonie mobile encore t rop chère en France • Apple

4

5

6

4 5 6 • La téléphonie mobile encore t rop chère en France • Apple devienlla

• La téléphonie mobile encore

t rop chère en France Apple devienlla cible des pirates

• Un appareil photo qui projette des images

• Yahoo! et Microsoft signent un pacte

• L'appareil qui prend des photos tout seul e Des mises à jour piégées

• Mémoire flash, l'année du X

• Un portable retrouvé grâc e à un «espion »

• Des netbooks plus musclés

7 • Hal, la robotisation en marche . Surfer

tue . Facebook, quatrième site mondial

L'av is d e l 'avocat : un label de qualilé

pour les sites comparateurs en ligne

: un label de qualilé pour les sites comparateurs en ligne • Cadre photo numérique EasyS

• Cadre photo numérique EasyS hare S730

• Webcam Lifecam VX-2000 . Haut-parleu rs

EasyS hare S730 • Webcam Lifecam VX-2000 . Haut-parleu rs ISP100 9 • Asus EEE PC

ISP100

9 • Asus EEE PC T91 ,

le premier mini-portsble

lactile ~

,
,

20

Questions-réponses : Que veut-on dire

quand on parle de temps réel?

A quoi sert

un captcha ?

Que sont les bits ,

les octets et les bytes?

• Vrai ou faux:

le format MP3

est paya nt

22. La radio numérique

terrestre prête à

donner de la voix

La radio numérique terrestre prête à donner de la voix 26 Dossier s écial ete ~~

26 Dossier s écial ete

~~ , JMicro Hebdo vous Le Web j uste pour le fun : - --
~~
, JMicro Hebdo vous
Le Web j uste pour le fun :
-
--
]1
~I
a concocté une sélection
de 28 sites drôles, créatifs
et ludiques
32 En rat. ue 48 • Créez un index avec Op enOffi ce.org Enquête :
32 En
rat.
ue
48
Créez un index avec Op enOffi ce.org
Enquête : le recyclage des téléphones
portables
34.
Utilisez les onglets avec Int ernet Expl orer
35 • Vérifiez l'orthographeavant d'envoyer vos
messages avec Windows Live Mail
50
36. Paint . NET 3 .36
Les nouveautés
de la semaine:
37 •
Windows XP et Vista
• Overlord 2 . Wii Sports Resort
38. Excel20 03 et 2004
• Rock Band Unplugged
39. Google
• The Conduit
52 . Tales of Vesperia . Aero
40 lo .ciels
Speed Racing • Partisan

Sél ect ion : 7 logiciels de soutien scolaire sur console OS

,

44 Internet

54

w ~ Rester connecté à Internet en vacances ê
w
~
Rester connecté à Internet en vacances
ê

Les nouveautés de la semaine Nougaro , le jongleur de mots . Le ci el en toute sérénité . Un film sur Gainsbourg en cornic strip e Eveil ludi que

46 . Sélection :9 sites de colocatlon

57

Jeveux étendre mon réseau Wi-Fi . Quelle i;!;:

i

solution pour partager ses fichiers?

Chn d'œil

58 Au sommaire du numéro suivant

fichiers? Chn d'œil 58 Au sommaire du numéro suivant Frédéric Soutier Rédacteur en chefadjoint Du neuf

Frédéric

Soutier

Rédacteur en chefadjoint

Du neuf avec du «pas trop» vieux

C 'estbientôt larentrée, et vous devez être nombreux

à vouloir troquer votre «vi eux » PC contre un neuf, les offres de septembre donnant souvent l'eau à laboucho. Mais est-il vraiment nécessaire de dépenser plusieurscentaines d'euros pour changer demachine? Pourquoi ne pas insuffler tille seconde

jeunesse à votre ordinateur,

etpourun budget relativement

raisonnable? Certes , si votre PC

a connu le passageà l'an 2000, mieux vaut en acquérir un nouveau.Mais s'il n'aque

3 ou4 ans, le simple aj out d'une barrette de mémoire ou d'tille nouvelle carte graphique lui donneraunsérieux coup defouet

vous ne le reconnaîtrezplus.

Mais pour cela, il va falloir mettre

les mains dans lecambouis! Novous inquiétez pas, ce n'est pas compliqué, et notre dossier de unevous le démontrera, pas àpas etphotos à l'appui. Vous disposerez alors d'une «nouvelle machine», avec des logiciels qui se lancerontdeux fois plus vile qu'avant et qui seront capables de lire des fihus en haute définition ; vous

pourrez même vous adonner aux plaisirs des jeux vidéo. Et surtout, vous aurez la satisfaction d'avoirtout fait

La téléphonie mobile encore trop chère en France

La téléphonie mobile encore trop chère en France nt re 2006 et 2008, la facture d

nt re 2006 et 2008, la facture d e t él éphonie mobile des habi-

tants des pays de l'OCDE ac hutéd e 21 à

32 %. C'est l' une d es

conc lusions d 'une étude publiée par l'Or- ganisat ion de coopéra- tion et de développe-

ment économiques portant sur le mois d'août 2008 et passant en revue trentepays. Le chapitre consacré à

l'évolution des tarifs n'est pas t rès fl att eu r pour la Fran ce. Il nous classe parmi lespays1es plus chers de l'OC DE, et cela, qu elle que soit lasegmentation établie par l'Organisation. Certes, la méthodologie ne prend pas encompte des commun icat ions

" gratuites» entre abon-

nés (numéros favoris). Mais tout de même, la France arrive en 20" po-

sition, derrièreie Portu- gal, la Pologneetl a Tur- quie: dans le cas d 'un usage modéré' . Le pri x moyen prat iqué dans l'Hexagone, en août 2008, est de

266 euros par an, so it

22 euros par mois. On est loin des 7,70 euros

• • • • • • • • • • • • • • •
• •
• •
• • •
• • •••

mensuels des Pays- Bas, et même de la moyenne de l'OCDE à 18,50 euros.En Europe, seu ls l'Italie, la Grèce, l'Allemagne et l' Espa- gnefont moins bien que la France.

UN PROBLÈ ME DE CONCURR ENCE

Sur les deux autres seg-

ments étudi és (usag e faibl e et intensif) , les opérateurs hexagonaux ne f ont pas mi eux, se classant respectivement

21 'et 19' ,sur30. Sei on

l'OCDE, les pays les moins chers sont la Fin- lande, les Pays-Bas et

la Suède. En bas de classement figu rent le Canada, l'Espagne et les Etats-U nis. Sans évoquer les enten- tes tarifaires pour les- quelles nostrois opéra- teurs nationaux ont été condamnés par le passé, la France souffre peut- être d'un probième de co nc urrence. L'ouverture du marché à de nouveaux acteurs, enprojet depuis des an- nées,devrait sans doute remédier à cel a, mais il faudra être patient. Le dépôt decandidatu- res vient de s' ouvrir et ie groupe lI iad (Free) est offi ciellement sur les

rangs. Ses éventuels

concurrents- on pense

notammentà\lirginMo-

bileou à Numeri cab le - ont jusqu'à la fin d'oc- tobrepoursemanfester et l'autorité de régula- tion rendra sa décision début 2010. Pour les premières offres com- merciales, ce ne sera donc pasavant201 1, si tout va bien! •

La rédaction avecOfnet

•L:OCDEaétOOféletlrif moyendes

COOSCMTl maloœ en !onction d 'habiIlJdes

de OO'IlmllrOCath1 :

- Faible usage :360 mirules de vOO:: par an,

396SMS,8MMS

-lj;agelIIllj'ffi :780milJtesdevaxparan,

lXXlSMS T8 ~~tlS

•UsageiIlBIIsi;16IIJ_de ItixIII

'" 1i6OSMS, 12 MMS

• ell e permet, à ce ux qui
ell e permet, à ce ux qui

. le so uhaitent, demettre

à profit la puissance de ca lcul

de le ur ma ch ine po ur des

gra nde s causes :cli ma t

ou re ch erches médicales

par exemple.

4 Micro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 août 2009

.
.
4 Micro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 août 2009 • . En Grande-Bretagn e. un

En

Grande-Bretagn e. un opérat eur

réfléchit à une chaîne de

té lévision dédiée à ce type de

contenu pour 20 10

pour les t élésp ec t at eu r s

d'investi r da ns un tél éviseur et

des lun ett esspéci ales.

A condition

• •

rl!ltIlliiI'D une déclinaison

du système d'exploitation

Google An droid pou rrait êt re

développée prochainement.

Elle

nos salo ns dans des té léviseurs

ou des magnét oscop es

numériques.

pre ndra it place dans

•••••

••••••••••• ••••••••••• •••••••••••

•••

••

La capacité des clés USB

Il> Hitachi dévoile le premier disque dur

3,5 pouces capable

d'atteind re la barre des

2 t éraoctets (2 000 Go) avec une vitesse de rotation de 7 200 tours par minu te. Western Diqital,

quant à lui, annonce avoir atteint des capacités

de750 Goet 1Ta, mais

cette fois pour des

disques durs de portables autormat 2,5 pouces.

pour des disques durs de portables autormat 2,5 pouces. Les ventes de PC ~ Sel on
pour des disques durs de portables autormat 2,5 pouces. Les ventes de PC ~ Sel on

Les ventes de PC

~ Sel on le barom ètre

trimestri el de l'institut

Gartn er, lesventes de PC

acc usent une bai sse de 3 % en Europe pour le dernier t ri mestre.

Selon l 'analyste,

san s les netbooks, qui représentent une part impo rta nte du marc hé,

la baisse aurait été de

10 %. Et, au palmarès des constructeurs, on note une petite révolution :

indéboulonnable depuis des années,

HP a cédé so n trône au taïwanaisAce r.

une petite révolution : indéboulonnable depuis des années, HP a cédé so n trône au taïwanaisAce

-

1

1

r

1

1

1

1

,

• 1 r 1 1 1 1 , Apple devient la cible des pirates C 'est

Apple devient la cible des pirates

C 'est la saison des conven- t ions de pirates et d'ex-

perts en sécurité - comme BlackHat et Oefcon . L'occa- sion pour les programmeurs . de dévoil er la vulnérabi lité de

certain s systèm es. App le semble une ci ble de choix cette année. Un malin serait

parvenu,via une manipulation du firm ware (mic ro logiciel interne) , àtransformerles c1a- viersApple en keyl ogg ers. Ce quipermet d'enregistrer tout ce que vous tapez au clavier . Autre cible , l'iPhone, qui pour- ra it êt re piratévia un SMS piégé. Il per- mett rait d'accé- der au contenu, decontrôler cer- tainesfonctions àdistance etde

transférer

SMS aux con- tacts de la vic- tim e. Cesfailles ont été commu- niquées à Apple qui, on l'esp ère, les com blera bien vite . SC

Apple qui, on l'esp ère, les com blera bien vite . SC le Un appareil photo

le

Un appareil photo qui projette des images

N ikon renouvelle sa gamme d'appa- reils photo compacts pour la ren-

t rée. Parmi les modèles annoncés, le CooIPixS1000pj retientl'attenti on. Ce

12 mégapixels à zoom 5x embarque un mini-vidéoprojecteur ou «picopro -

jecteur », Un acc ess oi re ori gina let bien . sympathi que pour partager photos et cli ps vidéo avec son entou rage. Reste à savoir si cetteinnovation n'est pas qu'un gadget de plus, carà lavue des caractéristiques annoncées, notamment celles de laluminosité (seu- lement 10 lumen s), on a quelques dou- tes. Nikon promet pourtant une taille d'image pouvant atteindre une diago- nale de 40 pouces (environ 1 m)à2 m dedistance pour une définiti on VGA de

640 x 480 pixels. A voir! . sc

Yahoo! et Microsoft signent un pacte

D epuis ledébut2009 et la tentative avor-

tée de rachat, on sait l'intérêt qu e Microsoft porte àYahool. Legéant du logici el voit en son concu rrent un allié po- tentiel pour tenter de cont rer Google et sa main mise sur Intern et. Si le rac hat n'est pl us d'act ualité pou r l'ins- t ant, les deux sociétés ont tout de même trou vé un accord . Mi-

crosoft fourn ira à Ya- hoo! la technologie de Bing pour son moteur derecherche, et repren- dra une partie de so n personnel dans ses

équipesde développe- ment. Yahoo! se char- gera de gérer la publi- ci té (liens sponsorisés) pour les deux marques, empochant au passage un très large pourcen- tagedes revenus qu'elle génère. L'accord de- vrait être fi nali sé fin oc- t obre, pu is sou mis aux autorités antitrust amé- ricaines pour validation, et aboutir à une appli- cation si to ut va bien début 201 0 • sc

Steve Ballmer,

PDG de Microsoft.

L'accord passé avec

Yahoo! sera finalisé

fin octobre.

de Microsoft. L'accord passé avec Yahoo! sera finalisé fin octobre. Mic ro Hebdo n° 592 •
de Microsoft. L'accord passé avec Yahoo! sera finalisé fin octobre. Mic ro Hebdo n° 592 •

Mic ro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 aoû t 2009

5

Les aelus de la semaine

Lappareil qui prenddes photos tout seul

rendre des photos P pour immortaliser une soirée san s dé-

laisser ses hôtes, c'est désormais possible avec le dern ier gadg et So ny. Le Party-Shot IPT-OS1 est une station d'accueil motorisée. Combinée à un appareil photo de la marqu e et posée au milieu d' une table, elle

mitraille les convives en s'aidant detechnologies de détection de visages et de cadrage automa- tique. De bonnes parties de rigolades en pers- pective au visionnage d es photos. Plus sérieux, Sony an- nonce deuxcompacts, les Cybe r-Sh ot WX1 et TX1 (349 et 379 eu ros).

Il s sont dotés d 'un nou- veau capteur CMOS Exmor R, quifait remon- ter les cellules p hoto - sensibles encore plus près de la su rface du capteur. Cela permet- trait, selon Sony, un gain notablede sensibilité à la lumière. Associ é au processeur de t raite- me nt Boinz,cecapteur

offrira des modes rafale plus élevés fjusqu 'à 10 ima- ges/s) et ledésor- mais inévitable mode vi déo HO .SC

,

-

et ledésor- mais inévitable mode vi déo HO .SC , - Mémoireflash : l'année du X

Mémoireflash :

l'année du X

R égu li èrement , l es fabric ants decartes

mémoire fon t évol uer leurs stan dar ds vers plus de capaci té et de perform ances. A i ns i, To shib a anno n ce l a sortie prochained'une no uvellegénération de cart es SD , l es SDXC

(Secure Digital eXten- dedCapacity) d'une

capacité de64 Go, avec

des débi ts ann oncésde

60 Mol s en l ecture et

de35 Mols en écri ture. LaSDXC peut, théori- quement , évol uer ju s- qu'à d es capacités d e 2 Ta !Dequoi répondre aux b esoin s grandi s- sant s du mar ché d es appareil s p hoto et Ca-

me scop es n um enques HD ou d es net book s.

De son côté , Son y tra- va ille avec Sa nDi sk sur l e n ou v eau M e- mory Stick XC , dont

l es sp éci fi ci t és

d e-

vrai ent être proches de lacarte SDXC. Aucune

d at e d e l an cem ent

n ' est en core p r évu e, mai s en attendant, l a norme Memory Stick actuell e se dével oppe encore, avec un e carte

32 Go p r évu e pour

ce tt e rentr ée . SC

Des mises àjour piégées

D es chercheurs israéliens ont dé- voi lé, lors du Oefcon 17 (sa lon su r

la sécuritéet le piratage), unefaillede

sécurité dans les systèmes de mise àjour en lignedes logiciels.Selon eux, lorsque vous faites la mise à jour de vos logiciel s, des personnes mal in- tentionnées peuvent s'interpose r en-

t re vo us et les serveurs de mise à jour et intercepter votre requête.Ala place d'une mise à jour salutaire, vous té- léchargez alors un virus ou un cheval de Troie. Cette fai lle touch erait une centaine de logicielsdont certainstrès uti lisés . Heureusement, Wind ows Update ne serait pas concerné . sc

Desnetbooksplus musclés

Grâce au nVidia Ion, les futurs ne!books pourront afficher de la vidéo HD.
Grâce au
nVidia Ion,
les futurs
ne!books
pourront
afficher de
la vidéo HD.

de 11,6 pouces avec une résolution HO Ready (1366 x 768 pixels), le fameux Ion, et une sortieHOM!. Nul doutequed'autres constructeurs sui- vro nt , Lenovo a d'ail leurs ann on cé un netbo ok Ion pour oc t obre . SC

L es netbooksson t économi - ques, compacts et autono-

mes , mais ilsontune capacité graphique li mrtée.Les choses pourraient s'arranger avec le nVidia Ion, une solution gra- phique qui nous avait con- vai nc us lors de tests de net- tops l'ayant adoptée, comme l'Acer Aspire RevioMicro Hebdo n0583, p. 10). Les Mures gamm es de netbooks devraient perm ettre d 'affi cher de la vi déo HO (surleur écran ou viaune prise HOMI) et même de jou er à des jeux en 3D. Le premier net book Ion du marc hé pourrait être le Samsung N510 (499 euros). Propulsépar un proces- seur Atom N270, il aura un écran Led

C haque vendredi à partir de 15 h, -- . ret rouvez François Sorel ,
C haque vendredi à partir de 15 h,
--
.
ret rouvez François Sorel , spéci al iste ~ ,." •
des nouvelles technologi es, et Frédéric
Boutier, rédact eur en chef adj oi nt de
Micro He bdo, dans l'émi ssi on De quoi j' me
mail , diffusée excl usivemen t en podcast sur
~
www.rmc.fr/podcast. Inf ormations, c ontact s
~
et f réqu ences au 3216 ou sur www.rmc.fr

6 Mi cro Hebdon° 592 • Jeudi 20 août 2009

Un portable retrouvé grâce

,

.

a un «espon -

T enace, Romain Haug a mi s un an pourrécu-

pérer le PC portable qu 'il . s'était fait dérober. Par chan ce, il avait pris la pré- cautiond'installer le logi- ciel de surveillance Un- dercover sursa machine, ce qui a permis de la pis- tervia le Net et même de prendre des photos des vol eurs avec la webcam intégrée. Si localiser la machinen'apasposéde problème, il aura fallu à Romain Haug beaucoup de patience et d'insis-

tance auprès des admi- nistrat ions et autorités pour fin alement réussirà réc upérer son bien . SC

tance auprès des admi- nistrat ions et autorités pour fin alement réussirà réc upérer son bien

,.

,

,

,

-- L'AVIS DE NOTRE AVOCAT Un label de qualité pour les sites comparateurs en ligne

--

L'AVIS DE NOTRE AVOCAT

Un label de qualité pour les sites comparateurs en ligne

P

OUf mieux accompagner les internautes

dans leurs achats surlntemet, un label

vient d'être lancé par la secrétaire d'Etat

chargée de l'Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet,enpartenariat avec la Fédération du e-comrnerce et de

la vente à distance (Fevad). Ce label vise

à garantir que les sites qui servent à établir

des comparaisons de prix entre les produits et les services vendus sur

Internet, respectent certaines régies de

déontologie et de transparence définies dans une charte signée en juin 2008.

Par cette charte, les sites comparateurs

adhérents s'engagent sur 15 points, entre

autres une actualisation régulière, au

Chaque semaine, M' Alain Bensoussun, avocat à la cour d'appel de Paris et spécialiste en
Chaque semaine,
M' Alain
Bensoussun,
avocat à la cour
d'appel de Paris
et spécialiste en droit
de l'informatique,
vo us informe
' de vos droits.

minimum une fois

par JOur, un

affichage pertinent

ettransparent des

offres, ou encore

des indications de

prix «tous frais

compris»[fFC),

pennettant

de comparer

réellement les tants,Rappelons quelecode de

la Consommation

rmposeun

affichage des prix

TTCetTFC, lorsquedes frais

obligatoires pour ['acheteur s'ajoutent aux

taxesapplicables (frais de dossier,

taxeSacem

pour les CD et DVD vierges,

etc .). Les

internautes doivent pouvoir connaître

à tout moment le mode de classement des offres des sites référencés et, le cas échéant, la méthode utilisée par ces sit es comparateurs pou r«classer ou symboliser»l'appréciation d'une offre ou d'un site, ainsi que le nombre d'appréciations à l'oriqine du classement. Madame Kosciusko-Morizet annonce qu'un comité sera créé afin de fai re évol uer la charte en fonction des tech nol ogies et de l'environnement économique, et qu'une commission s'assurera que les sites comparateurs continuent à respecter la charte après leur certification. En pratique, une marque déposée etun logo sécurisé seront associés au label qui apparaîtra en page d'accueil du site, dès lors que ce dernier aura été audité et certifié par un organisme indépendant.

été audité et certifié par un organisme indépendant. Hal, la robotisation en marche a compagnie japonaise

Hal, la robotisation en marche

a compagnie japonaise Cyber- L dyne s'apprête à lancer unexos- quelette robotisé pou r le grand

public. Hal, c'est son nom, co ûte 42 00 dol lars (2 960 euros). Mais po ur ce prix, il multiplie de deux à di x fois laforce de son utilisateur. A l'aidede capteurs , Hal détecte l'impu lsion électrique envoyée aux muscles et effect ue le mouvement avant que ceux-ci ne se contractent. Cette initiative s'inscrit dans le plan gouvernement al de développement de la ro boti qu e. Des robots ménagers, d'assistanceet de soins so nt d 'aill eurs

quasime nt aupoint (ma is pasenco re les systèmesd'arrêt d'urgence de sé- curité). Pou r l'anecdote, Cyb erdyne est aussi le nom de la société high- tech à l' ori gine de l'ext in ction de la race humaine d an s Terminator, et Hal celui de l'ordinateur tueur du film 200 1 : l'Odyssé e de l'espace _ cv

d an s Terminator, et Hal celui de l'ordinateur tueur du film 200 1 : l'Odyssé

La 3D dans votre navigateur grâce à votre carte graphique

P our profiter d' images en

Gro up est un consortium

3D dans son navigat eur industrie l qui cont rôle l'inter-

Internet, il faut y aj outer un face deprog rammati on gra- plug-in, une extension . Ce ph iq ue ou vert e, l'OpenGL.

Elle pe rm et d 'afficher des

saire grâce à la tech nologi e él éments en 3D et est con-

cu rrente de Di rect3D , t ech- nologie de Microsoft. Goo- gle, Mozilla, Opera se sont

sance des puces graphiques asso ciés au projet mais,

vo us l'aurez devin é, pasMi- cro soft (pour l'inst ant) _ cv

WebGL, déve loppée par le KhronosG roup. Cell e-ci ex- ploit era directem ent lapuis-

ne sera bientôt pl us néces-

po ur afficher la 3D dans les navigateurs. Le Khronos

Surfer tue

U n adolescent chinois est décédé des suites de

blessures reçues dans un camp de désintoxication pour cyberdép endants. La direction du centre rappelle que sa méthode est très dure, mais qu 'elle n'emploie jamais la torture. La Chine vient tout juste d'interdire la thérapie par électrochocs pour sevrer les dépendants du Web l _cv

Facebook, quatrième site mondial

A vec 250 mi l- lions d'utili-

sateurs, Face- boo k est le quatri ème site

d'utili- sateurs, Face- boo k est le quatri ème site quot idiens dont réseau tentac ulaire

quot idiens dont réseau tentac ulaire ne risque

30 m illions s ur pasde s'arrêterlàpuisqu 'il est

di sp oni ble sur les con solesde jeu vidéo, la Ni ntendo DSi et bient ôt sur Xbox 360 .

lent d ' un mil li ard Malg ré ces st atistiques exce l- de minu tes par lentes, le chiffre d'affai res de

! jou r sur le site, et Facebook ne décolle pas: il
i 1 mill iar d d e ph o- n e rapporte qu e (1) 150 mil-

lions de dollars de recettes, mais la marqu e est valorisée à 15 milliards sur le marché boursier _ cv

mob ile. Les utili-

sateurs cum ulés passent l'éq ui va-

mondial , j uste derrière Google, Microsoft et Ya- hoo!. La plate- forme comm u- nautaireaffic he des statistiques qu i donnent le vertige :

120 millions d ' ut ilisat eu rs

• toset 10 millions

de vid éos sont mises en lign e chaqu e mois, au grand d am

d e Yo uTube, Flickr

Et le

COMMENT LIRE NOS TESTS DE PC

Tous les pro duits sont t est és par la r éda cti on ,
Tous les pro duits sont t est és par la r éda cti on , qui donne
son avis et attribue une mention. l es ingénieurs du labo ratoire
contri buent aux te sts , en parti cu lier à ceux des ordi nateurs,
pour lesq uels i ls établiss ent des mesu r es. Cell es-c i con cern ent
le processeur, ledisque dur, la carte grap hique ,le bruit,
l a
co nso mmat io n élect r iq ue (et l ' autonom i e pour res port ab le s).
l apuissance est établie à l'aide delogiciels courants :
co mp ression de f ichiers, compre ssi on audio et vidéo.
Lesord inateurs sont compar és à un modè le de réf érence:
un Dell Stu dio 17 avec processeur Int el Core 2 Duo T8300 à
2,4 GHz, 4 Go de mémoi re vive , disque dur de 320 Go, ci rcu it
graphi que ATI Mobi lîty Radeon 3650.
,
,
,
Iii:"
• j
10
E!:!III
1
.
1
Bruit

, , , Iii:" • j 10 E!:!III 1 . 1 Bruit • Petit mais petit

Petit mais

petit

- Luv propose, avec

I l'ISP100, une enceinte portable vraiment com- pacte : 13,5 x 5 cm pour seulement 30 grammes sans les piles (il en faut trois). Elle est simple à utiliser : on la branche n 'importe quelle source audio équipée d'une prisemini-jack (baladeur MP3, téléph on e .), on appuie sur le bouton mar- che, on règle le volume, et c'est parti. En revan- che, côté audio,pas denùracle! Si l'ef- fet de spécialisa- tion es t bo n, la

puissance sonore est fai- ble, et les basses au x

abonnés absents

_

Frédéric Boutier

rAVIS DE lA RÉDAC110H

ON AIME

Le design, racompacit é,

ON N'AIME PAS

l

a qu alité audio en général,

re manq ue de pui ssance.

MENTION

,

,

,

:

à

Constructeur : iLuv

• wwwf-luvcom

MENTION , , , : à Constructeur : iLuv • wwwf-luvcom 8 Micro Heboo n° 592
MENTION , , , : à Constructeur : iLuv • wwwf-luvcom 8 Micro Heboo n° 592

8 Micro Heboo n° 592 • Jeu di 20 août 2009

8 Micro Heboo n° 592 • Jeu di 20 août 2009 de que lorsqu'on approche les

de

8 Micro Heboo n° 592 • Jeu di 20 août 2009 de que lorsqu'on approche les

que lorsqu'on approche les doigts de la bordure du cadre. Elle donne accès à de nombreux réglages. La batterie de plus d'une heure d'autonomie permet de déplacer le cadre. La qualité d'affichage par défaut est bonne et un mode Color Science,effi-

cace, aide à régler couleurs

et contrastes sans dénatu- rer les photos _

Sébastien Casters

ON AIME

La Qual ité d'affichage, l'interface tactile agréable,

la fi nition soignée, la mémoire intern e et la batterie.

ON N'AIME PAS

Le prix, la qualit é des haut-

parl eurs intégrés.

MENTION

81EN

Constru cteur : Kodak

• www.kodak.fr

149€

tez près de 4 Mo pour un e vidéo de 15 secondes en résolution maximale).En bonus, il est possible d'ha- biller ses photos ou vidéos d'effets (unesoucoupevo- lante en fond ou des oreilles de lapin), de tran-

siti ons, de titres

Hervé Cabbibo

~AVIS DE lA RÉDACTION

ON AIME

l e pied stabl e et adapté

à toutes les situati ons,

les possibilités du logiciel,

la qualité des prises devues.

ON N'AIME PAS

Rien.

MENTION

TRES BIEN

Editeur Mi crosoft

• www.microsoftfr

MENTION TRES BIEN Editeur Mi crosoft • www.microsoftfr Joli mais onéreux L 'EasyShareS730 est un cadre

Joli mais onéreux

L 'EasyShareS730 est un cadre photo numérique

de 7 pouces , au fo rmat 15/ 9, avec un e dalle LCD

d'une résolution

800x 480 pixels. Sa façade, des plus sobres, est en noir laqué. Ce mo dèle peut af- ficher des diaporam as de-

puis sa mémoire interne

de1 Co,une carte mémoire flash (SD/MMC, XD , MS / MS Duo Pro) ou encore une clé USE. il prend en charge le format d'image jPeg, la musiqueau format

MP3 pour sonoriser vos diaporamas etles clips vi- déo issus d'appareils photo numériques (800 x4 80 pixels à 30 images/seconde ' maxi). Son pied rotatif per- met de choisir la position paysage ou portrait et son

capteur d'orientation re-

tourne les photos automa- tiquement. L'interface tac- tile en façade n'a pparaît

WEBCAM Lifecam VX-2000

Bon pied bon œil

V

D US a vez b es oin cl 'un e

webcam à petit prix et

efficace pour Skype ou

MSN? En voici un e avec

micro intégré. Son socle

transfo rmable en pince

convient autant aux

surface s p lan es qu 'aux écran s LCD. Son capteur de

1,3 mégapixel per-

met de prendre des photos et de filmer des vidéos d' excel- lente qualité (défini- tion maximale de 640 x480 points), nos

tests en témoignen t.

Surtout, le logiciel as-

socié autorise toutes

ton donne accès à la prise de ph otos ou à l'enregis- trement de vidéos, un autre

à des retou ches de base et

un dernier à l'envoi par

courriel (attention : comp-

un dernier à l'envoi par courriel (attention : comp- les fantaisies sans oublier l' indispensable. Ainsi,

les fantaisies sans

oublier l' indispensable.

Ainsi, un premier bou-

• rAVIS DE LA RÉDACTION ON AIME l' écran tacti le, l a rapid ité
• rAVIS DE LA RÉDACTION ON AIME l' écran tacti le, l a rapid ité
• rAVIS DE LA RÉDACTION ON AIME
rAVIS DE LA RÉDACTION
ON AIME

l' écran tacti le, l a rapid ité du disque dur SSO, la carte 50

de

autonomie, l'absence de bru it

en toncûome ment, l e Wi- Fi

802.11n et le Bluetooth.

ON N'AIME PAS

La capacité du disque dur 55 0, le manque de puissance du proc esseur Atom Z520.

••

le manque de puissance du proc esseur Atom Z520. • •• 16 Go l i vre
le manque de puissance du proc esseur Atom Z520. • •• 16 Go l i vre

16 Go l i vre e, la bo nne

orta

e

rerruer rruru-

e

e

16 Go l i vre e, la bo nne orta e rerruer rruru- e e -
- ,,- . l! '- , Q Il est possib le de naviguer sur l'écran
-
,,- .
l!
'-
,
Q
Il est possib le
de naviguer sur
l'écran tactile au doigt
ou au stylet caché dans
la coque de l'Eee PC 191 .

sion choisie (Z520 à 1,33 GHz) est un peu juste au regard de ses performances. Labonne surprise vient du stockage : point de dis- que dur mécanique, mai s un mo- èle SSD, plus rap ide , d'u n e ca- acité de 16 Go. Po ur combler l'évident manque d'espace, une carte mémoire SD de 16 Go est aussi li vré e avec le T91 . Toute la panoplie des connec-

p

d

teurs est présente, comme un

contrôleur Wi-Fi 802.11n, un modu le Bl uetooth , d es pr ises USB (2), u ne sortie vi d éo VGA

et égal ement le p ort réseau

la batterie qui dépasse largement les trois heures et le peu de bruit en foncti onnement de cett e petite machine _

LES MESURES DU LABO

o

5

,
,
de cett e petite machine _ LES MESURES DU LABO o 5 , Rapidité Ethernet. Concernant

Rapidité

Ethernet. Concernant le multimédia, vous

pouvez compter notamment sur

un e webcam et un lecteur de

cartes mémoire, qui se limite aux

form ats SD et MMe. Enfi n, on apprécie la bonne autonomie de

t a ct i

MENTION

,

Constructeu r: Asus

• http://france.asus.com

449€

GaIacIériSli ues

. Processeur : Inte! At om Z52Q

à1,33 GHz

eMémoirevive: 1Go(ODR2)

e ûlsques durs: 16 GoSSD+

carteSO de 16 Go

.

Cartegraphique: Intffi GMA 500

.

Mémoire vidéo : 8Mo partagés

e

Sorti es vid éo : VGA

e Ecran : 1FT brillant de8, 9 pouces tactile e nenmtr on d'affichage: 1 024 x 600 pixels

e Webcam : ou i

eTuner TV: non

Télécommande: non

Composant sonore: Real t ek HD Audio

Modem: non

_

 

Modem 3G: non

_

e

Réseau: 10/100 Mbitls

e

Rés ea u s ans fil : Wi - R 802 . 1 1n

e Bluetooth: oui

e

Lecteur de cartes mémoire :

SO et MMC

e

üennecteurs r 2 prises USB 2.0,

prises casq ue et mi cro

eGraveur de CO/DVO : aucun

. Lo gi ciel s : Windows XP Home

SP3

• Garantie : 1 an constructeur

110~

Asus innove une fois de pl us avec l'Eee PC T91, le premier mini- portable à moins de 500 euros à proposer un écran tactile.

Benoit Henri

près avoir lancé le pre- mier netbook (Eee PC), le premier nettop (Eee Box) et aussi le premier tout-en-un à petit prix (Eee Top), le constructeur taïwa-:

à petit prix (Eee Top), le constructeur taïwa-: nais propose aujourd'hui un mi ni-portable équipé

nais propose aujourd'hui un

mi ni-portable équipé d'un écran tact il e de 9 pouces . A l'instar de tous les ordinateurs à écran tactile, la version de Win- dows XP in sta llée sur ce Eee PC T91 est spécifi que. Vou s pouvez

donc naviguer au doigt ou au

stylet dans le système d'exploi- tation de Microsoft, mais cela s'avère peu pratique à l'usage, le pavé classique étant plus fa -

cile à utiliser. Asus a donc ins-

tallé une petite suite logicielle multi média pour la navigation tactile, la retouche de photos,

le d essin, la création de post-it

sur le Bureau

Des progranunes

b ien conçus et ludiques. Notez que l'écran de cet Eee PC

est monté sur une charnière ro-

tative, ce qui permet de le re- tourn er et d'utiliser le T91 comme une tablette.

LA RAPIDITÉ

DU DISQ UE SSD

Si l'on met de côté la technolo- gie tactile, le petit dernier d'Asus est un mini-p ortabl e presque

-;- -!- _ RECALÉ 9
-;-
-!-
_
RECALÉ
9

affichage '" ~-~

Bruit

Autonomie

-!- _ RECALÉ 9 affichage '" ~-~ Bruit Autonomie comme les autres. Bien que le processeur

comme les autres. Bien que le

processeur soit un Atom.Ia ver-

Autonomie comme les autres. Bien que le processeur soit un Atom.Ia ver- Micro He bdo n°

Micro He bdo n° 592 • Jeu di 20 août 2009

9

Boostez Un tournevis et un peu de méthode, c'est tout ce qu'il vous faut pour
Boostez
Boostez
Boostez Un tournevis et un peu de méthode, c'est tout ce qu'il vous faut pour booster

Un tournevis et un peu de méthode, c'est tout ce qu'il vous faut pour booster

un PC vieillissant en changeant quelques-uns de ses organes essentiels.

Dossier réalisé par Sébastien Caster et Benoit Henri, photos d'Olivier Cadouin

10 Micro Hebdo n 0592

Jeudi 20 août 2009

par Sébastien Caster et Benoit Henri, photos d'Olivier Cadouin 10 Micro Hebdo n 0 5 9
par Sébastien Caster et Benoit Henri, photos d'Olivier Cadouin 10 Micro Hebdo n 0 5 9
par Sébastien Caster et Benoit Henri, photos d'Olivier Cadouin 10 Micro Hebdo n 0 5 9
fi 1··--, l~ "_ , -". c' J • MiGro Hebdo n° 592

fi

1··--,

l~

"_

,

-".

c'

fi 1··--, l~ "_ , -". c' J • MiGro Hebdo n° 592
fi 1··--, l~ "_ , -". c' J • MiGro Hebdo n° 592

J

fi 1··--, l~ "_ , -". c' J • MiGro Hebdo n° 592

fi 1··--, l~ "_ , -". c' J • MiGro Hebdo n° 592
fi 1··--, l~ "_ , -". c' J • MiGro Hebdo n° 592

MiGro Hebdo n° 592

fi 1··--, l~ "_ , -". c' J • MiGro Hebdo n° 592

l

l , • Augmenter la quantité de mémoire v ive de son micro est le moyen
l , • Augmenter la quantité de mémoire v ive de son micro est le moyen
l , • Augmenter la quantité de mémoire v ive de son micro est le moyen

,

l , • Augmenter la quantité de mémoire v ive de son micro est le moyen
l , • Augmenter la quantité de mémoire v ive de son micro est le moyen

Augmenter la quantité de mémoire v ive de son micro est le moyen le plus simple et le moins onéreux d'accélérer ses performances. Démonstration.

a mémoire vive

est la mémoire

de travail, elle

permet de stocker temporairement les

informations néces-

saires à l'exécution des programmes. Plus il ya demémoire vive dans un PC, plus ce- lui-ci est rapide.

Changer ou augmen-

ter la mémoire vive

est simple; cette ma- nipulation nécessite juste quelques pré- cautions. Avant de

L

vous lance~il est pri­

mord ial d 'id enti fi er

la quantité et le type de mémoire qui équi- pent votre PC (voir page 11). De même, ilestconseillé d'ache-

ter vos barrettes par

paire (comptez quel-

gues dizaines d'euros

pour le tout). Et ce,

pour une question de

compatibilité - cer-

taines marques co-

habiten t mal avec d' autres - . et parce que la technologie Dual Chanilèf requiert deux barrettes de mé-

moire iden tiques

pOlIT fonctionner e

BI Retirez les barrettes de mémoi:":re: ",,

e BI Retirez les barrettes de mémoi:":re: ",, ~ Il s 'aqit de la manipulation la

~ Il s 'aqit de la manipulation la plus sensible decette opération , Si vous souhaitez

conserver la mémoire déjà en place et juste en ajouter, vous pouvez passer directement à l'étape suivante. De chaque côté de la barrette se trouve un

petit levier 0 qu'il faut écarter pour libérer le module de mémoire, Il suffit ensuite de tirer

doucement pourdésincarcérer la barrette

deson emplacement.

12 Micro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 août 2009

~ Pour un PC de bureau

o Eteignez et ouvrez votre micro

•

Avant même d'ouvrir votre unité centrale, il est primordial del'éteindre complètement Unefois le système d'exploitation arrêté, regardez denière le boîtier et passez

l'interrupteur sur Offou DO,Vous pouvez sinon débranche r directement le câble

d'alimentation. Pouraccéder aux composants

devotre unit é centrale, il est impé ratit de

retirer une des parois du boîti er; on choisit

celle degauche le plus s ouvent. la plupart

dutemps, un tournevis cruciforme suffit

pour cette opération.

D Installez la ou les nouvelles barrettes de mémoire

D Installez la ou les nouvelles barrettes de mémoire ~ Au cun ri sque de fixe

~ Au cun ri sque de fixe r la barrette dans le ma uvais sens ! Le détrompeur 0 présent

surleslot mémoire vous garantit une bonne installation.Veillez à bien présenter la barrette de mémoire, c'est-à-dire verticalement, et enfoncez-la au fond jusqu'à entendre un petit clic. Repoussez les fameux petits leviers s'ils ne sont pas revenus sefixer automatiquement sur la barrette de mémoire. Votre nouvelle mémoire est désormais installée.

fJ Identifiez la mémoire vive

, • \ •
,
\

Il n'est pas toujours évident de repérer l'emplacement des barrettes de mémoire vive, surtout sic'estla première fois que vous ouvrez votre machine. Le plus simple est

d'identifier les connecteurs grâce au module

de mémoire déjà en place. L'accès à ces fameux connecteurs peut partois

être entravé par les câbles qui relient res

différents composants entre eux. N'hésitez pas à les débrancher si nécessaire tout en retenant bien leur position initiale.

si nécessaire tout en retenant bien leur position initiale. m Vérifiez la bonne installation de la

mVérifiez la bonne installation de la mémoire

,

,

\

m Vérifiez la bonne installation de la mémoire , , \ Sytl:ème : Microsoft \l{rdow$ XP
Sytl:ème : Microsoft \l{rdow$ XP VefsUl 2002 Sevce Peck S • U t~isal eur en
Sytl:ème :
Microsoft \l{rdow$ XP
VefsUl 2002
Sevce Peck S
U
t~isal eur en reçstré :
lests
glesl
55711-640-222 1876·23223
,
Onirl<lleu :
I~<\AI
PenWrr(R) -4 CPU 3.2lXi Hz
3_19GH~1.COGodeRAM1

~Après avoir tout rebranché , démarrez le PC,

La mémoire vive ajoutée est automatiquement

reconnue par le système d'exploitation de

votre machine. Sur le Bureau deWindows, cliquez, avec lebouton droitde votre souris,

sur le Poste de travail puis sur Propriétés. Dans la

fenêtre qui s'ouvre, en dessous de la référence du processeur, vous pouvez lire la quantité de mémoire vive installée.

1

\

\

\

l

~ Pou r un PC portable o Repérez l'emplacement de la mémoire vive Sur latrès
~ Pou r un PC portable o Repérez l'emplacement de la mémoire vive Sur latrès
~ Pou r un PC portable o Repérez l'emplacement de la mémoire vive Sur latrès
~ Pou r un PC portable o Repérez l'emplacement de la mémoire vive Sur latrès

~ Pou r un PC portable

o Repérez l'emplacement de la mémoire vive

portable o Repérez l'emplacement de la mémoire vive Sur latrès grande majorité desordinateurs portables,

Sur latrès grande majorité desordinateurs

portables, l'emplacement de la mémoire

vive se situe en dessous de la machine. Les slots de la mémoire vive sont dissimulés sous une petite trappe qu'il faut dévisser

pour y accéder. Attention tout demême, si votre micro estencore sous garantie,

celle opération risque de la compromettre.

fi

Ouvrezet retirez la mémoire vive

de la compromettre. fi Ouvrezet retirez la mémoire vive Il> Une fois latrappe ouverte, vous pouvez

Il> Une fois latrappe ouverte, vous pouvez voir

lenombre d'emplacements disponibles. S'il

n'yen aaucun, vous n'aurez d'autre choixque de retirer la barrelle en place pouren mettre

une nouvelle. Dans lecas contraire, il est

souhaitable d'ajouter un nouveau module mémoire disposant des mêmes

caractéristiques que celui déjà installé. Pour

retirer une barrette, écartez simultanément

les deux poussoirs situés de chaque côté et faites basculer la barrelle vers le haut.

~ Choisir sa mémoire

Voici un tableau récapitulatit des types de mémoire DDR2les plus courants pOlK les ordinateurs de bureau (DIMM) et pour les portables (SO-DIMM). Optez pour un type de mémoire correspondant à celui déjà insta llé dans votre PC.

Appellation

Mémoire DlMM

Fréquence

Mémoire SO-DiMM

Appellation

Fréquence

 

PC21 00

266

MHz

PC2100

266

MHz

PC2700

333

MHz

PC2700

333

MHz

PC3200

400

MHz

PC3200

400

MHz

PC4200

533

MHz

PC4200

533

MHz

PC5300

667

MHz

PC4300

533

MHz

1

   
 

PC6400

BOO MHz

PC5300

667

MHz

1

   
 

pcnoo

900

MHz

PC5400

675

MHz

PCBOOO

1000 MHz

PC6400

BOO MHz

mRempl acez l es anciennes barr ett es par les nouvelles

m Rempl acez l es anciennes barr ett es par les nouvelles Glissez délicatement la barrette

Glissez délicatement la barrette de mémoire vive dans l'emplacement libéré et rabaissez-le. Les deux petits poussoirs vont se remettre en place automatiquement. Vous devez entendre un petit clic, signe d'une bonne fixation. Il ne vous reste plus qu'à refermer la trappe et à vérifier la bonne détection du nouveau module mémoire (suivre l'étape 5

de la partie Pour un PC de bureau).

Qu'est-ce que c'est?

Détrompeur C' est un systè me physiqu e

provoquant l'asymétri que d'un objet pour éviter de mauvaises manipulations.Sur unebarrette demémoire viv e, c'est une petit e encoche qui ne permet de la positionnerQue dans un sens.

Dual Channel

Doubl e canal. cett e technol og ie perm et d'util iserdes pai res de barrettes mémoi re identiques et d'additionner leurs vit esses r especti ves. Par exe mpl e, pour un Penti urn 4 Qui transmet les donn ées vers la carte mère

à800 MHz,il faut installer

deux barrett es à 400 MHz pour attei ndre cette vitesse. t:inst all ation d'une seule barrettelimitera la vitesse

à 400 MHz.

Boostez votre PC

Boostez votre PC
Boostez votre PC • Un disque dur saturé et il n'est plus possible d'installer quoi que
Boostez votre PC • Un disque dur saturé et il n'est plus possible d'installer quoi que
Boostez votre PC • Un disque dur saturé et il n'est plus possible d'installer quoi que
Boostez votre PC • Un disque dur saturé et il n'est plus possible d'installer quoi que
Boostez votre PC • Un disque dur saturé et il n'est plus possible d'installer quoi que

Boostez votre PC • Un disque dur saturé et il n'est plus possible d'installer quoi que

Un disque dur saturé et il n'est plus possible d'installer quoi que ce soit! Nous vous proposons d'en ajouter un second pour soulager le premie r.

n disque dur, c'est U comme un placard, on a beau le ranger

régulièrement, il arrive

un moment où la place

vient à manqu er. La so-

lution la plus adaptée

pour augmenter la capa-

cité de stockage de son

ordinateur n'est pas de changer le disque dur

existant, mais d'en ajou-

ter un second qui soula- gera le premier.

Comme pour la mémoire,

la manipulation est re-

lativement simple, il suf-

fi t d e savoir où m ettre les doigts. Depuis que l'interface S-ATA a pris le pas sur l'ancienne IDE, changer un disque dur

est devenu beaucoup

plus facile. A cela s'ajoute le fait que l'intégration d'un nouvel espace de

stockage est devenue as-

sez bon marché.

Depuis quelques années, en effet, les prix ne font que chuter tandis que les capacités des disques

durs ne cessent de grim-

per. Aujourd'hui, la ca-

pacité d'un disque dur interneau format 3,5 pou- ces vari e d e 80 Go à 2 Ta (s oit 20 00 Go). Et l es

prix, eux, peuvent aller

de 40 euros, pour le plus petit, à 200 euros pour le plus gros. Un ratio ca- pacité/prix pas vraiment

cohérent, car si l'on ra-

mène ces prix au coût

du gigaoctet, le premier

coûte D,50 eu ro au gi-

gaoctet contre

0,10 euro

pour le second! Autant prendre le disque dur de plus grosse capacité _

Qu'est-ce que c'est?

IDE

Nom commercialdela norme ATA, qui régi t les échanges de donn éesentre le PC et ses unités destockage (disques durs, lecteurs deCDet de ). Ce si gle dés igne aussi le connecteur et lecâble.

S-ATA

Interface pour la connexion des unités de stockage(disques durs, Iecteurs ele CD), destinée à remp lacer l' interface ATA et le

systè me Ultra-O MA. Son déb ft

est plus élevé que celui du P-ATA.

1

1

,.

,

~ Pour un PC de bureau

Où installer l e nouvea u dis(jue dur? Nouveau disque dur :--ooi Disque dur d'origine
Où installer l e nouvea u dis(jue dur?
Nouveau
disque dur
:--ooi
Disque dur
d'origine
,

~ Avantloute chose, n'oubliez pas de bien éteindre votre machine et de débrancher le câble secteur. Ouvrez ensuite votre unit écentrale.

Repérez l'endroit où est logé le disque dur d'origine et vérifiez qu'il y a

bien de la place pour le second. Il est important de ne pas coller les deu x

unités de stockage l'une contre l'autre! l'air devant parfaitement circuler

entre les deux pour éviter la surchauffe.

14 Micro Hebdo n"592 . Jeudi 20 août 2009

-

,

,

mBranchez l e disque dur et fixez-le , J , 1 , , , 1
mBranchez l e disque dur et fixez-le
,
J
,
1
,
,
,
1
,
1

Pour plus de facilités dans vos manipulations, nous vous conseillons

de ne pas fixer le disque dur tout de suite. Commencez par brancher la

nappe S-ATA, puis le câble d'alimentation. Une fois ces raccords opérés, vous pouvez enfin glisser le disque dur à l'endroit souhaité. Attention cependant à ne pas trop serrer les vis, cela pourrait endommager

les pas de vis.

\

1 , ~ Pour un PC portable L es ordinateurs por- tables ne possèdent pas

1

1 , ~ Pour un PC portable L es ordinateurs por- tables ne possèdent pas d'emplacement
1 , ~ Pour un PC portable L es ordinateurs por- tables ne possèdent pas d'emplacement
1 , ~ Pour un PC portable L es ordinateurs por- tables ne possèdent pas d'emplacement

,

~ Pour un PC portable

L

es ordinateurs por-

tables ne possèdent pas d'emplacement

secondaire pour installer

un nouveau dis que dur

dans le châssis (sauf cer- tains modèles dans les

gammes professionn el- les). Si vous désirez ac- croître l'espace de stoc-

kage de votre machine , deux solutions s'offrent

à vous. La première con-

siste à changer le disque

système. Cette opération

est assez périlleuse et

nous vous la décon- seillons forte me nt. La

seconde, beaucoup plus

simple, consiste à opter pour un modèle externe

que vous raccorderez à

votre portable en USB.

Si vous souhaitez empor- ter avec vo us cet espace

de stockage externe ,

orientez-vous vers un mo- dèle au format 2,5 pou- ces. Compact et plus lé-

ger, il offre l 'avan tage

d'être alimenté par la prise USB de votre ma- chine. Ces modèles pro- posent au jourd 'hui des

capacités pouvant aller

jusqu 'à 500 Go. Pour une

utilisation sédentaire, il existe aussi des disques

au format 3,5 pouces. Plus

encombran ts et alimen-

tés par une prise secteur,

ils offrent cependant des capacités éléphantesques allant jusqu'à 2 Ta (soit 20 00 Go). Vous trouvez l' interface US B sur tou-

tes les machines du mar-

ché. Si, par chance, la

vôtre possède un p ort e-

SATA, optez pour un dis- que équipé de cette in-

terface, vraiment p lus rapide en termes de trans- fert des données.

Déplacer son dossier Mes Documents sur le nouveau disque

S l'on aj oute un nou vel espace de stockage

intern e à la configuration initi al e, c' est généralement parce que le premier est

i

saturé et qu'il ne peut plus recevoi r de nouvell es donn ées. Pour t ous

les fic hie rs de type

documents, MP3, vidéos, photos, etc. déjà stockés sur votre disque dur, un simple glisser-déposer vers le nouveau volume suffit pour en effectuer une copie. N'oubliez pas ensuite de supprimer c es donn ées sur le premi er

disque. Ma is une peti te

astuce permet d'orienter

directement toutes vos données vers le disque

dur/raîchement installé. Cliquez, avec le bouton

droit de votre souris,

sur le dossier Mes Documents

et choisissez l'option Propriétés. Dans la fenêtre qui s'ouvre, cliquez sur

le bouton Oéplacer

qui

setrouve sous l'intitulé

Emplacement du dossier cible.

Une seconde fenêtre s'ouvre alors avec l'arborescence de vos disques. Sélectionnez

dans le Poste de travail

le volume correspondant au nouveau disque. Validez, le tour est joué!

correspondant au nouveau disque. Validez, le tour est joué! ~ Maintenant que le disque dur est

~ Maintenant que le disque dur est bien installé, il ne vous reste plus qu'à

le raccorder à la carte mère. Pour cela, il suffit d'enficher l'autre extrémité de la nappe S-ATA au connecteur idoine. Un petit conseil pour éviter

dese tromper: suivez la nappe du disque dur déjà présent dans votre

unité centrale, le connecteur que vous cherchez setrouve juste à côté. Votre nouvel espace de stockage està présent installé matériellement.

espace de stockage està présent installé matériellement. ~ Ois.que 0 "" '"" : Oo nnées (0:
espace de stockage està présent installé matériellement. ~ Ois.que 0 "" '"" : Oo nnées (0:
espace de stockage està présent installé matériellement. ~ Ois.que 0 "" '"" : Oo nnées (0:
~ Ois.que 0 "" '"" : Oo nnées (0: ) H9,OSGo ' 7S, 13 Go
~
Ois.que 0
"" '""
: Oo nnées (0: )
H9,OSGo
' 7S, 13 Go NTFS
Coœoct'
;5ain
i8 DiSQue 1
AmcMbIe (G:)
Fol1'lHltagedeE:
""_
--
I~Mî~i:~@~m~"'i=~~ = ~
I~'"-
::HDi5que 2
Nom de vollme.
Système de ficlier;:
:::J
INTFS
Arr.ovbIe (!:)
--
r .
J~P.-
d~if~"'- --- - -
3
d'unil: é d''*'caOOn :
r
~Di5qUe3
Efledl.Mlt.fl famalage rapide
A/ncr.tlle (J:)
r
AclNei li> compre;;ion des lichie,s el douiers
- -
1
(JK
Arn.4er
-::BOisque 4
Amoville (K,)
--

~ VOUS venez de redémarrer votre machine et le disque dur que vous

avez installé n'apparaît pas dans le Poste detravail. Pas desouci, il n'ya rien d'anormal! Vous devez simplement formater cet espace de stockage pour le rendre actif.

Cliquez sur Poste de ""vail avec le bouton droit de votre souris

et sélectionnez l'option Gérer. Dans la fenêtre intitulée Gesüondefordinateurqui vient de s'ouvrir,

double-cliquez sur Stockagepuis sur Gestiondesdisques.

Une représentation des différents volumes apparaît: le disque système

est généralement placé en tête de liste, suivi des autres disques. Une fois que vous avez repéré votre nouveau disque dur (grâce à sa

capacité), un clic droit dessus vous permet d'accéder à l'outil Formaœr.

Après avoir renommé le nouveau volume dans Nom du volume, choisissez

NTFS dans Système de fichiers et laissez la Taille d'unité d'al/ocaüon

par défaut Pour un premier tonnatage, il est conseillé de ne pas cocher

l'option Formatage rapide. Il ne vous reste plus qu'à confirmer letout pour lancer l'opération.

Micro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 août 2009

15

Boostez votre PC

Boostez votre PC
Boostez votre PC Qu'est-ce que c'est? DirectX Ensemble de programmes intégrés à Windowset indispensables au
Boostez votre PC Qu'est-ce que c'est? DirectX Ensemble de programmes intégrés à Windowset indispensables au
Boostez votre PC Qu'est-ce que c'est? DirectX Ensemble de programmes intégrés à Windowset indispensables au
Boostez votre PC Qu'est-ce que c'est? DirectX Ensemble de programmes intégrés à Windowset indispensables au
Boostez votre PC Qu'est-ce que c'est? DirectX Ensemble de programmes intégrés à Windowset indispensables au
Boostez votre PC Qu'est-ce que c'est? DirectX Ensemble de programmes intégrés à Windowset indispensables au

Qu'est-ce que c'est?

DirectX

Ensemble de programmes intégrés à Windowset indispensables au bon fonctionnement des logiciels multimédias etdes jeux. Safonction principale est de fai re le lien entre le processeurcentral duPC et les processeurs descartes graphique et audio.

DVI

Digital Video Interface

Connexion numérique pour

re lier unecarte graphique à un

écran. La lia ison DVI amé lior e

sensi blement la qualité d' affi ch age par rapport à une connexionVGA classique,

HDCP

High Bandwith Digi tal Content

Système de protecti on anti copi e des fl uxaudi oet vid éo haut edéfiniti on . Pour lire une vidéo protégée avec ce systè me, il fa ut impérativement

disposer d' un matéri el

co mpat ible HOCP.

HDMI

Comme la prise Péritel ,

dont il estprésenté comme

l' équi valent numéri que,

le connecte urHDMI déli vre

à la fois l'imageet le son. En plus de la stéréo , il gère le

sonmulticanaJ, jusqu'au 7,' ,

Avec l'arri vée de latélévision haute défi niti on, ce connecteur

est appelé à équiper tous nos

apparei ls vi déo numéri ques :

téléviseurs, lect eus de OVD,

magnétoscopes,

vidéoprojecteurs, etc.

PCI Express

Interf acepour les cart es d'exten sion qui remplace

les interl ac es PC I etAGP.

Avec le PCI Express , les donnéess'échange nt à

512 Mols dans laversi on

PCI Express 1Xet à 8 Gois

dans la version 16X, qui est la norme actuelle.

La carte graphique est l'un des éléments qui vieillit le plus vite sur un ordinateur. La renouveler va vous changer la vie !

R

emplacersa carte gra- phique apporte de

nombreux avantages ,

Elle permet surtout un

branchement n umériqu e

de \'écran de type DVI ou HDMI, ce qui procure une qualité d' image bien su -

péri eure au classique VGA.

Deplus,vouspourrezajou-

ter un second écran, très

pratique pour une utilisa-

tion bureautique ou pour

surfer. Pour le multimé-

dia, un changement de carte vous ouvrira de nou- veaux horizons et l'accès

à la haute définition, Pour les jeux, ce sera la possi- bilité de profiter, dans de

meilleures conditions , des

titres les plus récents. Mais

attention, inutile d'acqué-

rir une carte très haut de gamme pour lamettre dans une vieille machine! Un PC, c'est un ensemble, et

les autres composants ris-

quent alors d'être à la traîne et de ne pouvoir délivrer

laquantité d'informations

dont la carte graphique aurabesoin pour faire cor-

rect ement son travail.

~Pourlire

de la vid éo HD

Une carte pour lire de la vidéo HD ne d evra p as forcément être très puis- s ante . L'essenti el c 'est que sa puce décode la HD pour

libérer votre processeur

principal de cette tâche. Si vous comptez lire des disques Blu-ray, il faudra

aussi veiller à ce qu'elle soit compatible avec le HDCP qui sécurise ce for- maI. Nul besoin d'investir des fortune s, les modèles récents d'entrée degamme (autour de 50 euros) gè- rent cela très bien. Pour être certain dene pas vous

tromper, assure z-v ous

d'une compatibilité Aviva HD chez Ati etPure Video HD chez nVidia. Il faudra également asso-

cier la carle à un logiciel

de lecture capable de ti- rer parti de ses capacités c o m m e Cyb e r Li nk P ow erDVD (htt p:/ / fr.cybertink-coml) ou Corel WinDVD (www.corel.com). Et on n e parle ici que de lecture d evidéo HD . Pour

du montage vidéo, c'est

une autre histoire! Cette

activité, très gourmande en ressources , ne pourra être effectuée qu'avec une

machine récente et plutôt haut de ganune.

~ PDurles jeux

en 3D

Les jeux en 3D sollicitent le plus la carte graphique. Plus votre écran aura une

résolution importante,

plus la carte devra être pu issante et dotée de mé- moire vidéo pour que l'af- fichage 3Dreste fluide. Si remplacer la carte d'un vieux PC permet de pro- fiter plus confortablement

de certains jeux, n'espé- rez pas vous amuseravec

des titres récents en fu ll HD et tous les effets spé-

ciaux activés. Nous vous conseillons de

ne pas investir plus de

150 euros dans votre nou-

velle carte et d'opter pour

un modèle de génération

récente, compatible llirectJ( 10.1 , de la classe d 'un e nVidia GTS 250 ou d'une ATI Radeon HD4850 avec 51 2 Mo de mémoire vi- déo embarquée _

Des cartes puissantes, mais gourmandes et encombrantes

L es cartes 3D récentes sont

p arf o is éne rgivores .

Avant d'en acheter une , il vaut mie ux

vérifier que

l'alimentation de

votre PC est assez pu is sante. A titre

d'exemple , une carte

nVidi a GTS 250

consomme à elle

seuleenviron

150 watts , ce qui

implique au minimum

un PC avec une

ali mentation de

450 watts, Par

aille urs, il faut

des connecteurs

spéc if iques . S'ils ne

sont pas présentsà l' o ri g ine sur vo tr e

alimentation, il vous

faudra utiliser

des adaptateurs

qui peuvent être

livrés avec la carte ou sont à acquéri r

séparément.

Dernier point :

l'encombrement.

Les cartes puissante s on t aussi

ten dan ce à chauffe r, ce qui impli que

des systèmes de

refroidi ssement

imposants. Dans la plupart des cas,

II fa udra don c

disposer d'un secon d

co nne cteur PCl libre

su r vo tre cart e mè re

à côté du port PCI

Express.

,
,

16 Micro Hebd o n°592 • J eud i 20 ao ût 200 9

,

"

,

,

1 • ~ Changez-la en six étapes • o Désinstallez le pilote r Affid.ler les
1
1

1 • ~ Changez-la en six étapes • o Désinstallez le pilote r Affid.ler les rrOses

~ Changez-la en six étapes

o Désinstallez le pilote

r Affid.ler les rrOses à jeu :~ fIiO'05dt VtswI C++ zoo:; RedstrhJ:1Ib\e r 5,21fob 4
r Affid.ler les rrOses à jeu
:~ fIiO'05dt VtswI C++ zoo:;
RedstrhJ:1Ib\e
r
5,21fob
4
1J3I fIiO'O$Oft Vtlu1JI C++ aœ
Reœb'Wet/e
r
le"""u:Jt
Wi o:booçMed1J't\deQ 9 'o'Ol
r
O, I:M:l
1
~
dt
"'"osdt J.ET f1a.1I!'iOOl"o;
r
"'-
1
M;dJeda ~ m d\.!rge kqisl'Q-
2.o ·flU,
I a ~
,
li! pU en dIarge k'qljtQle
clI
1rM'Çllis de Mollldt JET
n-
Ffi
ork:lO
,
• l'ti:&! Fi'!hlK(3.5.1)
~
!-a JIlS)M.
'4.0
Sl'Z (m361 81 )
r
"""'
1:1 1'lS;lM. 6.0 P/fSef (m2S67J) r 1,31fob , NoisewNe Q:Irmrl:y Edtitrl r 1,611ot1 ~ lWIDlADr,yers
1:1 1'lS;lM. 6.0
P/fSef (m2S67J)
r
1,31fob
, NoisewNe Q:Irmrl:y Edtitrl
r
1,611ot1
~ lWIDlADr,yers
F'cu rr.oone. wSlWJIleI' cttr'9'~cle >lrhea~,~:SU'
~
M.:Idher/'Sl.wroeo-.
,
i. ().d da rMe il jlll Go::Jde
r:PCWlfn2009.l .88
, '.-
j;I~ Ul.I403.S
Il.~

~ Pour éviter tout problème, il est prudent de désinstaller proprement votre ancienne carte . Commencez par suppri mer les pilotes en allant dans le Panneau de configuratmn de Window s, puis dans Ajouterou Supprimer desprogrammes. Repérez les pilotes qui apparaissent sous l'appellation du constructeur de la puce (Ati ou nVidia) et désinstallez-les. Si cela vous est demandé, redémarrez pour finaliser la procédure.

fl Retirez l'ancienne carte

finaliser la procédure. fl Retirez l'ancienne carte Eteignez le PC, coupez l'alimentation à

Eteignez le PC, coupez l'alimentation à l'arrière du boîtier et

débranchez la prise secteur.

moniteur, couchez le boîtier, puis ouvrez-le. Retirez la vis qui maint ient

Détachez le câble qui rel ie la carte au

la ca rte au boîtier O,Sur certaines cartes mères, il peut y avoir

un petit clip chargé de mainte nir fenmement la carte dans son emplacement PCI Express 9 ,tirez-le. Puis, tout en le maintenant

fermement, extrayez lacarle.

SI Placez la nouvelle carte '--

extrayez lacarle. SI Placez la nouvelle carte ' - - . ~ Vérifiez que pous sières

.

lacarle. SI Placez la nouvelle carte ' - - . ~ Vérifiez que pous sières et
lacarle. SI Placez la nouvelle carte ' - - . ~ Vérifiez que pous sières et
lacarle. SI Placez la nouvelle carte ' - - . ~ Vérifiez que pous sières et

~Vérifiez que pous sières et moutons ne se sont pas logés dansle portPCI Express libéré pendant vos manipulations. Si c'est le cas, dépoussiérez-le soigneusement. Placez votre nouvelle carte parallèlement à J'emplacement et insérez-la fermement. Bloquez-la avec le petit clip

defixation

si nécessaire. Replacez la vis qui maintient la carte solidaire du boîtier.

Micro Hebdon' 592 • Jeudi 20 août 2009

17

--------- -

"

.-

- --~ -

--------- - " .- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation

--

~

~

--------- - " .- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation

~.,

--------- - " .- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation

1

--------- - " .- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation
--------- - " .- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation

Il Branchezl' ali mentation

.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes
.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes
.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes
.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes
.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes
.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes
.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes
.- - --~ - -- ~ ~ ~., 1 Il Branchezl' ali mentation ~ Certaines cartes

~ Certaines

cartes requièrent une al imentation électrique spécifique. Selon les cas, ce pourra être via un ou deux connecteurs à six ou huit broches. Ces connecteurs sont d'origine surJ'alimentation du pe. 0 Si ce n'est pas le cas, il fau dra vous procurer un adaptateur et le relier à une prise Molex. C'est une fiche plate à quatre broches. f) Reliez ensuite l'alimentation à la carte graphique.

Installez les nouveaux pilotes Pilotes Graphiques et Logicels Ve u ile: d\<)is ir votr e
Installez les nouveaux pilotes
Pilotes Graphiques et Logicels
Ve u ile: d\<)is ir votr e sY stè me
d ·e x~ lo it~o n . f ~ m d le d
p n'lduit e t v e tre ~ rod u it p uis cho i sir c G O ' .
Radëon HO 4890 Series
Ali-in- Wonder
TV Tuner
Radeen
HO 4800
Seri es
6+B ~ E diti on
Me dia ce nte r Ed ition
WJn dDws \4sta
gemcte Wonder
Radeon HO 4700 Series
Radeon HO 4600 Series
FireMV
Ra deon
HO 4 550
Seri es
32-8~Edition
FireGL
naoeco HD 4350 senes
64-8il Edition
WmdDws l
32-8il E diti on
6+Bil Edition
WindDws 2000
FirePro
Radeon
HO 3870 Series
Mobili ty
gecec n
Radeon HO 3850
Integrat ed/Mo tnernoarc
FireStream
Eml:edded
Legacy ( Di scon tin ued)
Ra:::leon HO 3500 Series
aececn
HO 3400 Series
nacs on HO 29 00
se ries
Protessicnel
HO 2 600
HD 2400
Series ( Pe l e)
:J
:1
gad ec n
Ra deon
:J
Series (
pe l e)
n~
, 1 ess Fud.
Co
) T• .,.,,~
ndÇcnd'on,
P",acy
- ,. d. m

Refermez le boîtier! reliez la carte au moniteur, rebranchez J'alimentation et remettez vot re ordinateur sous tension. Windows détecte automatiquement la carte, mais pou r profiter pleinement de sescapacités, il vous reste à installer les pilotes. Vous pouvez utiliser ceux du CD dl insta llation fourni, mais le mieux est de récupérer les derniers en date. Rendez-vou ssur le site d'Ati OLttp://suiJjlort.amd.comitr/ gpudownloadIPageslindex.asiW ou de nVidia (www.nvidia.tr/ Downloadlindex.aspx?lan!Cf!) et téléchargez le pilote qui correspond à votre configuration. Double-cliquez dessus pour lancer l'installation et suivez la procédure.

pour lancer l'installation et suivez la procédure. m C onfigur ez Wi ndows= =- - ~==
pour lancer l'installation et suivez la procédure. m C onfigur ez Wi ndows= =- - ~==
m C onfigur ez Wi ndows= =- - ~== ~ Thèmes 1 BU/ eau 1Ëcran
m C onfigur ez Wi ndows= =- -
~==
~
Thèmes 1 BU/ eau 1Ëcran âe veill e 1Apparence
Feremètr es 1
Déplacez les icônes selon ragencement ph,ysique de vos moniteurs.
Affichage :
Aésoiul:ion de Iécren ----,
--- J p~,
Moins
!Opijmale (32 bi' l
1"' ''
' ''1
1280 par 1024 pixels
P" Utffiw ce pel1phénq'.le en tant quemonrteur orincipel
R
Etendre eB ureeu W rndowsa ce mooteur
Identifier
Résolut ion des prob lè mes
Avancé
1
OK
Annuler
Appliquer
1
1

~ Nonmalement, votr,e nouvelle carte devrait s'être réglée automatiquement à la résolution de votre moniteur. Si ce n'est pas le cas, il faudra le faire manuellement. Avec Windows XP, faites un clic droit sur le Bureaupuis sur l'option Propriétés et Parametres, bougez le curseur

Résolution de l'écran à la définition voulue.

Ave c Vista, faites un clic droit sur le Bureau, puis, dans le menu Personnaliser,

choisissez l'optionParamètresd'affichage.

18 Micro Hebdo n05g2 . Jeudi 20 août 2009

-

r

\

,

, • Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un
, • Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un
, • Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un
, • Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un
, • Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un

Ire

, • Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un

uan

, • Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un

,

"

1

,

ueveu -on

• Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un avion,

are

Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un avion, c'est
Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un avion, c'est
Ire uan , " • 1 • , • ueveu -on are Dans un avion, c'est

Dans un avion, c'est la rapidité du calcul du système informatique embarqué qui est primordiale.

tance aux délais à respecter pour rendre un résult at qu'au r ésultat lui-même sont appe-

lés « systèmes en temps réel ». On rencontre

un peu partout ce type de sys tèmes: dans les voitures, les avions, les logiciels de mes-

s age rie in s tantan ée . Le te rme e s t au ss i utilisé

dans le domai ne des images de synthèse. Les images en temps réel désignent des séquen- ces vidéo non précalculées,fabriquées au fur

et à mesure qu'on les voit . sv

on

au fur et à mesure qu'on les voit . sv on on, ilne s'agit pas d'une

on, ilne s'agit pas d'une formule pour

souligner les erreurs de prévisions

mé téoro l ogiques. Le « temps réel »

est un concept informatique qui dé- signe l'immédiateté. A l'aube de l'informa- tique, les ordinateurs étaient surtout employés pour effectuer des calculs longs et complexes. On programmait l'ordinateur, puis onattendait le temps qu' il fallait pour obtenir le résultat.

Petit à petit, la puissance augmentant , l'in-

formatique a permis de traiter des problèmes de plus en plus rapidement. Jusqu 'à pouvoir les r égler de faç on quasi immédiate.

APPLIQUÉ À DE NOMBREUX DOMAINES

On a utilisé cette capacité de l'informatique à traiter les informations très rapidement pour l'appliquer à de nombreux domaines où la vitesse d'exécution étai t particulièrement im- portante. Par exemple, lesystème de freinage ABS, qui empêche les roues d'un véhi cule de se bloquer, doit impérativement se dé-

clencher de mani ère instantanée en cas de

freinage brusque. Ainsi, tous les systèmes informatiques qui accordent autant d'irnpor-

Que sont les bits, les octets et les bytes?

,

d'irnpor- Que sont les bits, les octets et les bytes? , e sont les unités de

e sont les unités de me-

sure élémentaires de la

capacité des mémoires in-

formatiques. Les ordinateurs,

pour effectuer leurs calculs, n'utilisent pas un système de numération à base 10 (soit à 10 chiffres], mais un système binaire, c'est-à-dire à deux chif- fres : le zéro et le un. L'unité de mesure et de stoc- kage unitai re de l 'informatique est le bit, qui p eut prendre deux

valeurs : a et 1 . Le mot « bit»

est une contraction de l' expres-

sion anglo-saxonne binary di-

git , qui signifie unité binaire. Mais avec seulement deux va-

leurs possibles, les bits sont un peu limités. Très tôt dans l'histoire de l'in- formatique,il a donc été déci dé de les assembler par groupes de hu it : les octets. Un octet

est donc un ensemble ordonné

de huit bit s. Chaque bit accep-

tant deux valeurs, un octet peut,

lu i, p rendre rent es , de 0

256 valeurs diffé- (00000000) à 255

(11 111111), C'est suffis aot pour

définir, par exemple, un code pour l'ensemble des caractères alphanumériques : lettres de l'alphabet minuscules et ma-

juscules , caractères spéciaux

(lettres accentuées, notanunent), chiffres du système décimal et

signes de ponctuation. Dans le code As cii,un caractère occupe

donc un octet. 01000001 repré- sente ainsi la lettre A. Quant au mot byte, c'est tout simplement l'équivalent an-

gla is de « oc tet ». Son abrévia-

tion est un Bmajuscule, qui le différencie du b minuscule de bit. En françai s on u tilise un 0 minuscu le pour l 'octet. Par exemp le, un mégaoctet, soit 1 million d'octets, s'écrit donc Mo en fran çais et MB en an- glais • cs

20 Mi cro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 août 2009

r

1

1

,

Aquoi sert un captcha?

r 1 1 , A quoi sert un captcha? e ( captcha » est un moyen

e ( captcha » est un moyen de

validation des formulaires d'ins- cription présents sur les sites Web. Son but est de différencier un véritable utilisateur d'un programme informatique. Aujourd'hui, la quasi-

totalité des sites qui nécessitent une

inscription ou la création d'un compte utilise ce système de validation. Le captcha se présente sous la forme d'une série de lettres et de chiffres

• déformés , que seule une personne ph ysique est capab le de d écrypt er. En tapant ce code dan s l'espace prévu,

l 'in te rn aute prouve qu'il n 'e st pas un

programme informatique, incapable de lire le c aptcha. Cet outil de con- trôle est donc censé apporter une cer- taine sérénité aux détenteurs de sites

Int ernet vi s-à-vis des spammeurs et

autres pirates. C'est à l'université de Carnegie Mel- Ion (Etats -Unis) que l 'on doit le sys- tème de validation par code image, breveté sous le nom CAPTCHA, trans- cription phonétique de la prononcia- tion anglaise du mot capture . En fait. il s'agit d'un acronyme qui signifie

Compl etely Au tomated Pu blic Turing Test ta Tell Campu ters an d Humon s

A patt , c'est-à-dire en fr ançais : « Test public de Turing complètement auto- matisé pour différenc ier les hu mains des or dinateurs ». Le captcha es t en effet inspiré des travaux du mathé- maticien britannique Alan Turing, qu 'il a consac rés à l'int ell igence

artificielle .

aH

a consac rés à l'int ell igence artificielle . a H la transcription latine Algorithme n
a consac rés à l'int ell igence artificielle . a H la transcription latine Algorithme n
a consac rés à l'int ell igence artificielle . a H la transcription latine Algorithme n
a consac rés à l'int ell igence artificielle . a H la transcription latine Algorithme n

la transcription latine

ell igence artificielle . a H la transcription latine Algorithme n algorithme est une suite de

Algorithme

n algorithme est une suite de formules et de règles définissant

une méthode pour chiffrer, déc hiffre r ou appliquer un traitement à des données. L'algorithme est la base de

traitement à des données. L'algorithme est la base de nombre ux programmes informatique s. Le te

nombre ux programmes informatique s. Le te rme vient de

du nomd'un illustre mathématicien perse du Moyen Age, AI Khwarizmi.

1 Mê me si la plup artdeses VRAI utilisateurs sont persuadés du contra ire, le
1
Mê me si la plup artdeses
VRAI
utilisateurs sont persuadés
du contra ire, le format MP3 n'est pas gratuit.
Il fa it l'o bjet de breve ts déposés en France
auprès de l'Institut national de la propr iété
industrielle. Toute entreprise souhaitant
l'utiliser dans ses produits a l'obligation de
rémun érer les ayants droit, à savoir l'institut
allem and Fra unhofer et la fi rme Thomso n
Consumer Electron ics. D'autressociétés,
dont Alcatel-Lucent, revendiquent aussi
la prééminenc esurcertains brevets relatifs
au MP3 ; des procès sont en cours.
Po urquoi alo rs croit- on géné ra lement qu e ce
for mat est grat ui t? Sûreme nt parce qu'i l existe
un grand nombre de logiciels ap paremment
gratuits de lecture et d'encoda ge e n MP3.
A comm encer par le Lecteur Wi nd ows Med ia ,
dont le co ût es t co mpri s dan s ce lui de Window s,
payant. Dans les faits, les fabricants de
lecteurs versent un e patent e au x ayan ts droit
du MP3, qu 'ils répercutent sur le prix de vente.
Quant auxéditeurs de logiciels, ils sont censés
agir de même
même si leurs appli cations
sont gratuites! Certains le font, finan çant cette
dépense par la publicité ou la vente de versions
plus évoluées de le urs logiciels. Mais beaucoup
s'affranchissent de cette obligation. Ils
se placent ains i dans l'illéga lité, pa rfois
un ique me nt parce qu' ils igno ren t l'existen ce
desbrev etsaff éren ts au MP 3 ! Ou tre que
le format MP3 ne prévo it aucu ndispositif de
protect ion contre la co pi e, la mise à disposi tion
gratuite de musique en MP3 sur les plates-
formes peer-ta-peer d'échange de fich iers
(mais échange illégal pour les œuvres
soumises à droits d'auteurs) n'aide pas
à intégrer le fait qu'il est payant ! . cs
• Po ur p oser vos quest ions de cu ltu re numé- rique, en
Po ur p oser vos quest ions de cu ltu re numé-
rique, en vo yez -nous un co urri el à l' adresse
redaction @microhebdo.comenp ré ci santQuestions!
Réponses en objet.

Micro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 août 2009

21

Après la télévis ion, c'est la rad io qu i fait sa révolution numérique. Une
Après la télévis ion, c'est la rad io qu i fait sa révolution numérique. Une

Après la télévis ion, c'est la rad io qu i fait sa révolution numérique. Une transformation qui se heurte aux réticences de nombreuses radios associatives. Les auditeurs, qui devront s'équiper de nouveaux recepteurs coûteux, émettent aussi quelques bémols

,

Christophe Blanc

émettent aussi quelques bémols , Christophe Blanc . , . ionemen onner • ue erres re
émettent aussi quelques bémols , Christophe Blanc . , . ionemen onner • ue erres re

.

,

.

ionemen

aussi quelques bémols , Christophe Blanc . , . ionemen onner • ue erres re •
aussi quelques bémols , Christophe Blanc . , . ionemen onner • ue erres re •
aussi quelques bémols , Christophe Blanc . , . ionemen onner • ue erres re •
aussi quelques bémols , Christophe Blanc . , . ionemen onner • ue erres re •

onner

quelques bémols , Christophe Blanc . , . ionemen onner • ue erres re • e

ue

erres re

e

a VOIX

Blanc . , . ionemen onner • ue erres re • e a VOIX près la

près la TNT, voici la RNT, pour rad io numé- rique terrestre. Les pre-

mières expérimenta-

tions démarrent cet été à Paris, Nice et Marseille, dans le cadre de la modernisation des

réseaux de diffus ion audiovi-

su ell e, engagée par le Go uver- n ement. Le b ut de cette évolu- tion technologique? Remplacer progressivement la diffusion radiophon ique analogique par

une diffusion numérique.

Terminées les grandes ondes et la bande FM, les stations pro- duiront un signal audionuméri- que composé de bits et d'octets.

Une transformation identique à celle qu'ont connue le disque vinyle, remplacé par le CD et le MP3, la photo et la vidéo, deve- nues numériques, et la t él évision

avec l'arrivée de la TNT.

SON, TEXTE ET IMAGES

Pour la radi o, le passage au nu- mérique promet une meilleure

qualité sonore, une libération des fréquences, propice à l'ap- pariti on de nouvelles stations , et la diffusion de texte et d'ima-

ges en même temps que le son.

Pas sûr toutefo is que les Fran- çais acceptent facilement la RNT

22 Micro Hebdo n° 592 • Jeu di 20 août 200 9

et, à terme, quand la plus grande

partie du territoire sera couverte

par le nouveau média, l'inter-

ruption de la FM. Les heures du petit transistor que l' on emporte avec soi dans la salle de bai ns

sont donc comptées, de même

que les dizaines de

d'autres modèles qui équipent les foyers français [lire l'encadré

ci-contre) ; ils devront être rem-

placés par des récepteurs numé- riques beaucoup plus coûteux. En attendant la date officielle d 'arrêt de la radio telle qu'on la cannait aujourd 'hui, le point sur

cette nouvelle technologie en

quatre questi ons -rép onses •

mill ions

CHIFFRES

Il Ya en viro n 1100 s tat ions

de radio FMen France,et

166 millions de récepteurs.

Chaquefoye r en possède

six en moyenne! 80 % des

Français possèdent un autoradio,

69 % un radio- réveil, 25 %

un tél éviseur, 13 % un baladeur et 8 % un t é léph one capa ble

de recevoir la modulati on de

fréquence.

Source: lDF, qui propose une ani mation sur le fonctionnement de

la RNT à l'adresse www.tdf.fr/la- rad io-nu merique-terrestre.htm1

~ De la station de radio au transistor

1

~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré

o

~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré
~ De la station de radio au transistor 1 o O Le signal numérique est calibré

O Le signal numérique est calibré

et compressé, puis

combiné (multiplexé)

avec ceux d'autres

stations. les signaux

sont transmis en

faisceaux iusqu' à

une plate-forme de diffusion, Chaque faisceau peut véhiculer

o Chaque station de radio produit un

signal numérique, combinant son,texte et images fixes.

G Vi a Internet ou une

ligne spécialisée (câble, Numeris,fibre optique), la station

envoie son signal

au multiplexeur de son diffuseur, Un multiplexeur est

jusqu'à neuf signaux différents, o C'està partir de ce centre névralgique que le diffuseur

envoie les signaux vers les antennes

d'émission. En

fonction de la distanceet des éventue ls obstacles, il décide de les

un centre local de

traitement, auquel

la station a accès grâce à un contrat

de localion passé

avec son diffuseur.

à un contrat de localion passé avec son diffuseur. - - • • • o •

-

-

•
•

o

de localion passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • •
de localion passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • •

passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • •

passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • •
passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • •
passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • •
passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • •

passé avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • •

avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • • L'étendue
avec son diffuseur. - - • • • o • • • • • • L'étendue
•

L'étendue de la zone

de couverture répond à la fois à des critères

techniques et légaux.

o Les auditeurs

reçoivent le signal sur

leurs poste sde radio.

Le récepteur décode

lesignal numérique! le convertit en son analogique, et l'émet

s ur les haut-parleurs,

acheminer par voie aérienne (ondes

radio), par Internet

ou par satellite

(notamment pour la

diffusion à l'étranger).

O Chaque émelleur,

associé à une antenne , diffuse le signal hertzi en numenque sur une ville ou une région.

1 Comment ça marche?

La radio traditionnelle, qu 'elle soit diffusée en

grandes ondes (ou mo-

dulation d'amplitude, AM) ou en FM (modu- lation de fréquence), est ana logiqu e, Le son, issu de s m icrophones, ma- gnétophones et lecteurs CD de la station, prend alors la fo rme d'un si- gnal électrique. Ampli- fi é, ce lui-ci est diffu sé

grâce à un émetteur vers

les ré cepteurs des par-

ticuliers par le biais des

ondes rad io.

Avec la RNT, le traitement est plus complexe (voir

l'infogrophie ci-dessus].

Au sein de la station, le signa l au d io est t out

d'abord numérisé, c'est-

à-dire transformé en bits

et en octets. Il est ensuite

enrichi d'autres informa-

tions ; en effet, et c'est

l'une des innovations

majeures de cette nou-

velle technologie. la RNT

transmet également du texte et des images fixes.

Cela permettra, par exem-

pie, d'afficher un nom d'artiste et une pochette d'album sur les récep- teurs, qui seront poun'Us d'un écran. Puis le signal numérique

est compressé pour en

réduire le débit. Un cen- tral (ou multiplexeur) re-

grou pe

les

signaux

numérique s prove nant

de plusieurs stations et les combine ens emble pour ne plus former qu 'un seul signal. La sta- tion de radio doit l ouer

ce serv ice de m ul ti-

plexage à un opérateur

de diffusion (les princi- paux se nomment m F et Towercast], L'opérateur se charge ensuite de trans-

mettre les signaux numé- riques aux sites d'émis- sion, ces tours hertziennes

qui diffusent localement les ondes radio.

2 AqUOi

ressembleront

les récepteurs?

Les récepteurs RNT res- sembleront plus ou moins

aux transistors actuels,

La variété d'ap pareils qui

seront pourvus d'un tu- ner RNT s era au mo in s aussi grande que pour la

FM : petits postes à pi- les, tuners, radios-réveils, ba lade urs , téléphones

mobiles, téléviseurs et

san s d ou te , d ans un deuxième temps, ordi-

nateurs, Tous seront mu-

nis d'une antenne et/ou

d'une prise pour antenne

externe, de haut-parleurs

ou d'une sortie casque.

En revanche, il n'y aura plus de molette pour la recherche des stations :

on les choisira dans un

Micro Hebdo n° 592 • Jeudi 20 août 2009 23

,

1
1

men u. Plus beso in de

re tenir les fréquences !

Les récepteurs RNT se - ront donc tous pourvus d 'un écran, affi chant du texte et des images fixes. Mais pas de vid éos :

techniquement. rien ne

l'empêcherait, mais alors

de

la télé, ce qui pose u n problème légal. En revanche, il sera pos- sible, grâce à la présence de mémoire flash ou d'un disque dur, d'enregistrer ou de faire une pause sur

une émission en direct,

puis de reprendre la dif-

fusion, d'avancer.ou de revenir en arrière. C'est

le princi pe du timeshif- ti ng, u n système d éjà existant sur de nombreux

récepteurs de télévision

numériqu e.

Reste la question du coût.

Les premières estimations

des fabricants font état

la radio deviendrait

Pour écouter

la RNT, ilfaut

changerson

poste de rad io.

Les nouveaux

récepteurs,

comme ce modèle

iRiver, qui est

vendu en Corée

du Sud, intègrent

un écran.

qui est vendu en Corée du Sud, intègrent un écran. d'un prix moyen de 80 à

d'un prix moyen de 80 à

150 euros pour un sim-

p l e {( t ra n s is t or » R NT . C'est évidemment beau- coup plus que pour une radio FM !Parmi les rai-

sons qui exp liquent ce surcoût, l'une semble

totalement absurde : la nor me T-DMB , choi si e par legouvernement fran- çais pour la diffusion de

la RJ.\lT.n'est en usage que

dans un seul autre pays

au monde, la Corée du Sud. Les récepteurs ne

fonctionneront donc que

dans ces deux contrées,

ce qui limite sérieusement

les économies d 'échelle des fabricants.

3 0ue, est le calendrier

de déploiement dela RNT?

Une fois que la RNT sera

largement déployée, la

diffusion en FM devrait

être interrompue.

Pas d'autre choix dès lors que de se débarrasser de

ses transistors et autres ra d io s -ré v e il s F M .

Aucune date officielle

n 'est encore fi xée pour

cette disparition program- mée de la bande FM. Tou- tefois , l'exemple de la TNT donne un indice :

la diffusion de la télévi-

sion analogique s'arrêtera

le 30 novembre 2011, soit sixans après le lancement de la TNT. De son côté, le Conseil supérieur de l'audiovi- suel, responsable de l'at- tributi on des fréquences

radio , prévoit, après l'ex-

périmentation du déploie- ment de la RNT à Paris, Marseille et Nice, cet été, de lancer un appel à can-

didatu re pou r u ne n ou- velle région, chaque tri- mestre, à partir de janvier

2010. On peut donc en-

visager une couverture

« totale» (cela reste bien

sûr à démontrer) des

24 Micro Hebdon° 59 2 • Je ud i20 août 200 9

des 24 Micro Hebdon° 59 2 • Je ud i20 août 200 9 Les autoradios pas

Les autoradios pas encore prêts

L es autoradios ne sont pas sans poser de

réels problèmes a ux pros él ytes de la RNT. En eff et,

la radio numériq ue mobile, c 'est - à-dire l'écoute

de la radio

numérique quand on se déplace, en voi ture par exemple, se heurte au même problème

que la té lévision mobile

personnell e: celui

du passage d'une

zone de co uvertu re à une autre

(le dossier sur

larécepti on

de la télévision

numérique sur les t él éphones mobiles piétine en France

depuis des années). Avec la FM, to ut au plus

l'automobiliste

entend-il que lq ues

grésill ements lors de lat ransition.

Mais avec le numérique, c'est un e t o ut autre

histoire : le

récepteur doit se synchroniser avec un autre émetteur, et de préférence sans

gêne aud ible po ur

l'utilisateur, ce

qui pose, bien sûr, de gros prob lèmes techniques et econorruques pour l' instant. Car sans sol ution d'i ci là, nos autorad ios pourrai ent devenir muets à l'extinct ion

.

.

de la rad io

analogique.

muets à l'extinct ion . . de la rad io analogique. A ce jour, la technique

A ce jour, la technique ne pennet pas aux autoradios en RNT de passer d'une zone de couverture à une autre sans gêne audible pour les automobilistes.

vingt-deux régions du ter- ritoire aux environs de

la fi n de 2016, voire en 2017. Un déploiement bien long au regard de la

directive européenne qui

prévoit l'arrêt total de la diffusion analogique ra- diop honi que et télévi- suelle dans toute l'Eu -

rop e

d ès 201 2.

4 0uell es conséquences

pour les stations de radio?

Aux radios commercia-

les, la RNT apporte de nouvelles sources poten- tielles de revenus : ser- vices payants (météo, bourse, résultats sportifs), vente de musique par té- léchargement et, surtout, affichage de publicité.

Techniquement, rien ne

l' int er dit, un e fo is le ca- dre légal défini. En outre, les grands groupes pour- ront profiter des fréquen- ces libérées par le pas- sage à la RNT - la ba nde FM est saturée depuis des années dans les gran- des villes - pour créer de no uvel l es s tat i ons spécialisées.

La situation est bien dif-

férente pour les centai-

nes de radios FM locales

et associatives, n i com - m erciales ni de service

public, constituant le

«tiers secteur », et qu i

parsèment le territoire n ational. Le passage à la

RNT p ourrait c ontrain -

dre nombre d'entre elles, qui disposent de budgets

réduits et fonctionnent

parfois grâce au bénévo- lat, à disparaître pour fai-

sons économ iques. Cer-

taines se sont d'ailleurs

regroupées au sein de la

coordination Radios li- bres en luite (http:// radiosenlutte.lree.lr), pour s'opposer à la disparition de la bande FM.

Pour passer au num éri-

que, les petites ra dios

vont devoir investir dans

la formation ou l'embau-

ch e de personnel et aussi

dans de nouveaux équi-

p em ents , et ce , tout en

continuant d'émettre en FM, du moin s p en dan t quelques années. Surtout, elles seront contraintes de payer un opérateur de diffusion pour assurer le

service de m ultiplexage.

Le

30 000 euros par an, un

:

c oû t

e s ti m é

chiffre exorbitant que le min istère de la Culture - il est chargé de l'aide fi nan cière publique aux

radios associatives - se refuse à comm enter pour

le moment. L'obligation de passer par un diffuseur pose un pro- blème éthique et politi- que : elle signifie la fin de l'autodiffusion, c'est- à-dire la possibilité d'émettre de façon auto-

nome , avec ses propres

installations (un émet-

te ur et une anten n e ins-

tallés sur le toit de l'im- meuble suffisent). Une

possibilité acquise en

1981, lorsque le gouver- nement socialiste de François Mitterrand lé- galisa les radios libres . Que va-t-il se passer pour les petites radios rurales isolées ? Trouveront-el- les de la place sur le fais- ceau d'un multiplexeur et, surtout, auront-elles le budget pour en louer

un ? L'op érateur sera-t-il

capable d e couvri r la même zon e d e diffus ion que précédemment ? La mort de l'autodiffusion équivaudrait alors à la fi n de l'autonomie pour les radios libres .

" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i
" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i
" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i
" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i
" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i
" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i
" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i

"

a

vec

" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i a

icro

" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i a
" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i a

ten m e servir

" a vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i a

u

0,

"a i a

1 •
1
vec • icro • • ten m e servir u 0, "a i a 1 •

ris

icro • • ten m e servir u 0, "a i a 1 • • ris

téphane est professeur d'anglais à Toulouse. Il utilise beaucoup son ordinateur portable pour préparer ses cours, effectuer des recherches et correspondre avec ses amis anglophones.

r Il s'est abonné à Micro Hebdo il y atrois ans afin d'améliorer son usage de l'informatique et suivre l'évolution sans se « prend re la tête », Stéphane raconte comment Micro Hebdo a enrichi sa vie numérique.

En quoi Micro Hebdo vous a-t-il aidé? Avant de découvrir le magazine grâce

à des amis, je ne m'intéressais pas bea ucoup à mon PC. Je le cons idé -

outil pour faire des cho -

ses courantes : noterdes idées , com -

Pasplus. C'est

rai s comme un

muniqu erp ar Internet

en feuilletant un numé ro de Micro Hebdo que j'ai découvert que je pou- vais me servir de l'ordi pou rfaire pl us de ch oses et plus facilement. Par exemple. retoucher des photos, les classer, les transférer sur un CD ou un disque dur.

Pareil avec Internet. J'en étais resté au

Aujour-

d' hui, j'utilise les webmails et les logi-

ciels de tch ate pourdiscuter endirect et même en vidéo ! Micro Hebdo donne

simple courrier électronique