Vous êtes sur la page 1sur 17

1

Cesson-Sévigné, le 20 décembre
1999

ECOLE SUPERIEURE
ET D'APPLICATION
DES TRANSMISSIONS

L'HOMOLOGATION DES TITRES MILITAIRES

Ce présent document a pour but de faire connaître aux cadres et stagiaires de l'école les
principes fondamentaux de l'homologation. La politique générale et l'organisation du
processus de l'homologation y sont décrits sous une forme volontairement synthétique.

Une base de données évolutive des titres et diplômes délivrés par l'ESAT peut être
consultée sur l'intranet ou sur le site internet de l'école.

Inspecteur principal de 1ère classe LE GALL


Chef du Bureau Enseignement Supérieur

"...si peu qu'il est fait, chacun trouve à son gré, de le voir par écrit dûment enregistré."

Alfred de Musset
2

L'HOMOLOGATION DES TITRES MILITAIRES

SOMMAIRE

• AVANT PROPOS

• INTRODUCTION

• QUID DE l'HOMOLOGATION

• LA NOMENCLATURE INTERMINISTERIELLE

• POURQUOI HOMOLOGUER UN DIPLOME ?

• EQUIVALENCE ET HOMOLOGATION

• LA COMMISSION TECHNIQUE D'HOMOLOGATION

• LES CRITERES D'HOMOLOGATION

• LE PROCESSUS D'HOMOLOGATION D'UN DIPLOME

• ECHEANCES ET PRIORITES

• RECOMMANDATIONS DE LA COMMISSION TECHNIQUE D'HOMOLOGATION

• LE DIPLOME. VALIDATION ET SUIVI DU DIPLOME HOMOLOGUE

• HOMOLOGATION DES DIPLOMES MILITAIRES DELIVRES PAR L'ESAT :


CORRESPONDANCE ENTRE LES DIPLOMES MILITAIRES ET LES DIPLOMES
CIVILS
3

L'HOMOLOGATION DES TITRES MILITAIRES

"Une formation, un diplôme reconnu, un métier,


un emploi pour une deuxième carrière..."

AVANT-PROPOS

Une des conditions de la réussite de la professionnalisation de l’armée de terre est d’offrir aux
jeunes qui acceptent de rejoindre ses rangs, les conditions d’une véritable reconversion. De la
qualité de cette action dépendent, pour une large part, l’attractivité des métiers militaires et les
conditions d’une gestion efficace des ressources humaines de l’armée de terre .
L’homologation concerne l’ensemble du personnel composant l’armée de terre toutes
catégories confondues. Une nouvelle politique en la matière a été définie avec des objectifs, des
échéances, des populations prioritaires. (Extrait de la directive de l'EMAT).

L’information relative au processus d’homologation décrite ci-après a pour but d’informer, d'une
part de la définition et de la mise en oeuvre du système d’homologation, d'autre part des
avantages que peuvent obtenir les titulaires de titres homologués.

INTRODUCTION
4

Les chances de s'insérer dans le monde du travail et d'obtenir un emploi en rapport avec une
qualification sont liées à la détention d'un diplôme ou d'un titre reconnu.

En France, il existe deux formes de sanction d'une formation professionnelle :

-le diplôme délivré par le ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie


-le titre ou diplôme homologué délivré par un organisme publique ou privé ne dépendant pas du
ministère l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie.

Quels sont les avantages pour les titulaires d'un titre ou diplôme reconnu ?

• Les titres, diplômes, brevets...représentent un passeport pour l’emploi.


• Les titres, diplômes, brevets... ne confèrent pas un droit absolu à une classification dans un
emploi dans l’entreprise ( détermination par négociation entre les partenaires sociaux ).

QUID DE L’HOMOLOGATION

L’homologation, c’est la reconnaissance au titulaire d’un diplôme homologué d’un niveau de


qualification professionnelle analogue à celui des titulaires de diplômes délivrés par
l’éducation nationale.
Elle permet au possesseur du titre de faire valoir sa capacité professionnelle dès qu'il souhaite
entreprendre une deuxième carrière :

-dans le secteur civil, auprès d'un futur employeur,


-dans la fonction publique en disposant des meilleurs atouts pour l'accès aux emplois par
concours.

Dans le contexte nouveau de la professionnalisation, l’homologation constitue un dispositif


majeur dans l'ensemble des aides à la mobilité externe et à la reconversion des militaires destinés
à accomplir des parcours professionnels plus ou moins courts dans les armées.

LA NOMENCLATURE INTERMINISTERIELLE
5

PAR NIVEAU DE FORMATION

Les titres et diplômes homologués sont inscrits sur une liste établie par niveaux ( I à V ) et par
groupes de métiers ou types de formations (Code NSF = Code Nomenclature de Spécialité de
Formation).

Les 5 niveaux sont les suivants :

NIVEAU I :

Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation de niveau supérieur à
celui de la maîtrise.

NIVEAU II :

Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation d'un niveau comparable à
celui de la licence ou de la maîtrise.

NIVEAU III :

Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation de niveau du Brevet de
Technicien Supérieur (BTS) ou de diplôme des Instituts Universitaires de Technologie et de fin
de premier cycle de l'Enseignement Supérieur.

NIVEAU IV :

Personnel occupant des emplois de maîtrise ou possédant une qualification d'un niveau
équivalent à celui du baccalauréat technique ou de technicien et du brevet de technicien.

NIVEAU V :

Personnel occupant des emplois exigeant normalement un niveau de formation équivalent à celui
du brevet d'études professionnelles (BEP) ou du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) et
par assimilation du certificat de formation professionnelle des adultes (CFPA) 1er degré.

Exemple :

BSTAT-Technicien supérieur de maintenance des logiciels : niveau III ; Code NSF 326 r

POURQUOI HOMOLOGUER UN DIPLOME ?


6

VALORISATION
FORMATION QUALIFIANTE DE
EN ECOLE L’ENSEIGNEMENT
DISPENSE

DIPLOME HOMOLOGUE PASSAGE A UN NIVEAU


-PAR NIVEAU DE
-PAR SPECIALITE QUALIFICATION
SUPERIEURE

RECONVERSION
(2ème carrière)

PORSUITE D’ETUDES
SUPERIEURES

EX : CNAM
1er Cycle : DPCT
2éme Cycle : DEST
3éme Cycle : INGENIEUR

SECTEUR PRIVE FONCTION PUBLIQUE


ENTRETIENS-TESTS CONCOURS

DISPENSE DU CONCOURS
DISPENSE DU DIPLOME
(SUR TITRES)
EXIGE AU CONCOURS
cas du Ministère de la Défense
7

EQUIVALENCE ET HOMOLOGATION

L’équivalence consiste à reconnaître qu'un diplôme ouvre les mêmes droits qu'un diplôme délivré
par l’éducation nationale.

Il existe des diplômes civils équivalents à un diplôme délivré par les universités.
Exemple : quelques diplômes sont équivalents au DEUG et permettent une inscription
automatique en second cycle en vue de l’obtention d’une licence.

Ne pas confondre équivalence et dispense. Exemple : cas de titulaires d’un DUT ou d’un diplôme
homologué dispensés du DEUG pour une inscription en second cycle en vue de l’obtention d’une
licence. Cette dispense n'est pas automatique, elle s'opère généralement à partir des résultats
obtenus dans la scolarité précédente.

Les diplômes homologués permettent la poursuite d’études supérieures techniques au CNAM : le


DPCT (diplôme de 1er cycle), pour les titulaires d'un diplôme homologué au niveau IV ou le
DEST, (diplôme de 2ème cycle), pour les titulaires d'un diplôme homologué au niveau III.

L’homologation d’un diplôme est avant tout la validation d’acquis professionnels, donc
d’un “ savoir-faire ” indispensable à l’exercice d’un métier.

LA COMMISSION TECHNIQUE D’HOMOLOGATION

Elle comporte 35 membres :


-un président, un vice-président, un rapporteur général
-un représentant de chaque ministère ; le représentant de la défense nationale est le directeur de la
Mission pour la Mobilité Professionnelle (MMP) qui relève de la Direction Fonction militaire et
du Personnel civil (DFP)
-des représentants d’organisations syndicales et patronales, des représentants d’employés..

Elle travaille à partir des dossiers d’homologations proposés par chaque ministère.
Le premier ministre ou par délégation de celui-ci le ministre de l’emploi et de la solidarité, après
avis et sur proposition de la CTH, prend les décisions d’homologation qui se traduisent par une
inscription sur une liste et une parution au journal officiel.

LES CRITERES D’HOMOLOGATION

-Les conditions d'accès à la formation (sur concours, sur titres...),


-Le nombre d'heures d'enseignement ( > 400 heures),
-L'évaluation : contrôle continu, jury et composition du jury (présence d'un représentant de la
branche professionnelle), mémoire pour les diplômes de niveau I et II,
-Les formateurs (niveau, formation des formateurs),
-Le savoir-faire,
-La connaissance des langues,
-L'enseignement doit être dispensé à 3 promotions.
8

LE PROCESSUS D'HOMOLOGATION

ECOLES DE FORMATION PILOTES


DE
DOMAINES

COFAT DEMSAT
Diplômes
homologués au
niveau I et II

MISSION
POUR LA MOBILITE
PROFESSIONNELE
(MMP)

COMMISSION
TECHNIQUE
D'HOMOLOGATION
(CTH)

PARUTION AU JO

DIPLOMES DELIVRES
(Titre homologué +Référence JO)

La durée "normale" du processus d'homologation est de 2 ans.

Un diplôme est homologué pour 3 ans. Une demande de révision triennale doit donc être
déclenchée 8 mois avant la fin de validité afin d'éviter les ruptures. Les dossiers sont transmis au
COFAT.
ECHEANCES ET PRIORITES
9

Toutes les formations ne doivent pas être systématiquement transmises à la commission technique
d'homologation.

Les directives de l'EMAT pour les BSAT et BSTAT : 62% des BSAT et 38% des BSTAT doivent
pouvoir être homologués.

Des priorités ont été données. Elles correspondent à la période 1998-2002 de la montée en
puissance de la professionnalisation de l'armée de terre.

Période 1998-2002 :

P1 : sous-officiers
P2 : EVAT
P3 : officiers

Période post 2002 :

P1 : EVAT
P2 : sous-officiers
P3 : officiers

RECOMMANDATIONS DE LA COMMISSION TECHNIQUE


D'HOMOLOGATION

Ces recommandations, dans le cadre de l'aide à la mobilité et à la reconversion, ont pour but une
meilleure lisibilité des titres pour la reconnaissance par le secteur civil d'une formation
professionnelle.

1 Le titre homologué ne doit pas comporter de référence au brevet militaire,

2 L'intitulé du titre décerné doit correspondre à un métier civil,

3 Les titres voisins doivent être regroupés.

4 Un diplôme destiné à un usage civil, où le grade ne figure pas, sera délivré par l'école ou
l'organisme d'emploi ou l'organisme de formation.

LE DIPLOME
VALIDATION ET SUIVI DU DIPLOME HOMOLOGUE
10

Le diplôme, dont le modèle figure en annexe 1 du présent document, comporte l'intitulé du titre
homologué et sa date de parution au Journal Officiel, le niveau d'homologation et un code de la
nomenclature des spécialités de formation (NSF). Ce code à 3 chiffres suivi d'une lettre permet de
classer le diplôme dans une spécialité professionnelle.

Les dates de début et de fin de validité définissent la plage de durée (en général 3 ans) pendant
laquelle un diplôme fait l'objet d'une homologation. L'homologation ne peut être délivré que si le
titre militaire est obtenu entre ces deux dates.

Une table de correspondance de tous les titres et diplômes de l'armée de terre est publiée au
Bulletin officiel des armées est complétée une fois par an. (Références BOC/PA des 18 janvier et
22 novembre 1999). Un extrait de cette table figure en annexe 2.

• Pour les personnels de l'ESAT, cadres ou stagiaires, cette liste peut être consultée
sur l'intranet, rubrique "Services / Bureau Enseignement Supérieur".

• Pour les personnels extérieurs à l'ESAT, cette liste peut être consultée sur le site
internet : www.esat.terre.defense.gouv.fr.

Un catalogue de tous les titres et diplômes homologués du ministère de la défense est édité
annuellement par la mission pour la mobilité professionnelle (MMP).

HOMOLOGATION DES DIPLOMES DELIVRES PAR L'ESAT

Suite aux recommandations du CTH et aux directives de l'EMAT, il a été établi une
correspondance entre les intitulés des diplômes militaires délivrés et les intitulés des diplômes
homologués.

Les tableaux qui vont suivre présentent en termes génériques les intitulés civils des diplômes
délivrés par l'ESAT.

CORRESPONDANCE ENTRE LES INTITULES DES DIPLOMES MILITAIRES


DELIVRES ET LES INTITULES DES DIPLOMES HOMOLOGUES
11

I - Cours sous-officiers

BSAT ⇒ TECHNICIEN BSTAT ⇒ TECHNICIEN SUPERIEUR

Intitulés militaires Intitulés à homologuer

BSAT et BSTAT : Technicien et technicien supérieur


T - exploitation radiocryptotélégraphie d’exploitation des systèmes de
- exploitation transmissions TTA télécommunications
E - commutation RITA
- exploitants systèmes tactiques
- exploitants systèmes stratégiques
L

E BSAT et BSTAT : Technicien et technicien supérieur


de maintenance des systèmes de
C - réseaux de transmission de données télécommunications
- commutation TG-TD
O - commutation téléphonique
- TMA - option Secom
- TMA - option installation
M - technicien supports télésurveillance

Intitulés militaires Intitulés à homologuer

BSAT et BSTAT :
Technicien et technicien supérieur
- systèmes informatiques centraux, option de développement des systèmes
M conception-développement informatiques
- systèmes informatiques répartis, option
conception-développement
S

I BSAT et BSTAT :
Technicien et technicien supérieur
- systèmes informatiques répartis, option mise en d’administration et d’exploitation des
oeuvre de système local et administration de systèmes informatiques
système local (BSTAT)
- systèmes informatiques centraux, option
exploitation
- technicien supérieur de maintenance des logiciels
(BSTAT)

G Intitulés militaires Intitulés à homologuer

E BSAT ET BSTAT :
Technicien et Technicien supérieur
12

- Exploitant "Exploitation Systèmes de d'interception, localisation et brouillage


Guerre Electronique" systèmes
- Exploitant "Ecoute et RadioGoniométrie"

Technicien et Technicien supérieur


BSAT et BSTAT : en analyse et traitement du signal
électromagnétique
- Détection et Analyse des Signaux
ElectroMagnétiques

II - Cours élémentaire technique officier

Intitulés militaires Intitulés à homologuer

- Certificat élémentaire technique officier télécom. sans changement


- Certificat élémentaire technique officier MSI. sans changement

III - Cours supérieur technique officier

Intitulés militaires Intitulés civils

E - Diplôme technique option électronique- Titre d'ingénieur de l'armée de terre


informatique (reconnu par la Commission des Titres
M d'Ingénieur)

S - Diplôme technique option MSI Chef de projet en informatique de gestion


(titre à homologuer par la Commission
T Technique d'Homologation)
SPECIMEN DU DIPLOME DELIVRE

MINISTERE DE LA DEFENSE

ARMEE DE TERRE

Le titre de Technicien de maintenance des systèmes de télécommunications (1)


homologué au niveau IV (1) code NSF 255 r (1), Journal officiel du ................(1)
est délivré le .......................... (2)
à Monsieur ................. (3), né le .. ....... .......(3) à ..........(3).

Fait à Rennes, le ........................... Date de signature, timbre et identité du


Le commandant du..................... { commandant de l'organisme d'administration
(1) A extraire du tableau de correspondance des titres de l'armée de terre homologués (Référence BOC/PA du 18 janvier 1999)
(2) Date de l'obtention du diplôme militaire.
(3) A extraire des pièces matricules de l'intéressé.

ANNEXE
1
HOMOLOGATION DES DIPLOMES DELIVRES PAR L'ESAT

Extrait du tableau des diplômes homologués par la Commission Technique d'Homologation (CTH) :

(mise à jour du tableau au BO après parution au JO)

Signification des codes utilisés :

Code NSF* = Code de Nomenclature des Spécialités de Formation : 3 chiffres pour le classement par domaine de spécialité et 1 lettre
pour le classement en sous-groupe.

Exemple : code 326 n

Le code 326 n signifie que le diplôme est classé dans le domaine technico-professionnel des services, dans la spécialité
"Communication et Information, informatique, traitement de l'information, réseaux de transmissions de données" (chiffre 326) et dans
le sous-groupe "conception" (lettre n).

Liste des diplômes délivrés par l'ESAT et homologués par la Commission Technique d'Homologation (CTH)

La liste des diplômes délivrés par l'ESAT et homologués par la Commission Technique d'Homologation (CTH) depuis 1997 est donnée dans le
tableau suivant. Sa mise à jour sera effectuée à chaque parution au Journal Officiel (JO) des diplômes homologués par la CTH.

• Pour les personnels de l'ESAT, cadres ou stagiaires, cette liste peut être consultée sur l'intranet, rubrique :

"Services / Bureau Enseignement Supérieur".

• Pour les personnels extérieurs à l'ESAT, cette liste peut être consultée sur le site internet :

www.esat.terre.defense.gouv.fr.

ANNEXE 2-
Tableau des diplômes délivrés par l'ESAT et homologués par la Commission Technique d'Homologation (CTH) depuis 1997

Code
Nom du titre délivré par l'armée de terre Ecole Intitulé du titre homologué Niveau NSF* Date du JO. Début de validité Fin de validité

DT Management de systèmes d'information ESAT DT Management de systèmes d'information II 326 n 18 juillet 1997 18 juillet 1997 17 juillet 2000
CT Télécommunications ESAT CT Télécommunications III 326 r 19 mars 1999
BSTAT Technicien Supérieur ESAT BSTAT Technicien Supérieur III 326 r 26 juillet 1998 1er juillet 1997 30 juin 2000
de maintenance des logiciels de maintenance des logiciels
BSTAT Systèmes centraux, ESAT BSTAT Systèmes centraux, III 326 u 5 mai 1998 1er juillet 1997 30 juin 2000
option exploitation option exploitation
BSTAT Systèmes centraux, ESAT BSTAT Systèmes centraux, III 326 t 5 mai 1998 1er juillet 1997 30 juin 2000
option conception et développement option conception et développement
BSTAT Systèmes répartis, ESAT BSTAT Systèmes répartis, III 326 t 5 mai 1998 1er juillet 1997 30 juin 2000
option conception et développement option conception et développement
BSTAT Systèmes répartis, ESAT BSTAT Systèmes répartis, III 326 t 5 mai 1998 1er juillet 1997 30 juin 2000
option administration système local option administration système local
BSAT Exploitation systèmes stratégique ESAT BSAT Exploitation systèmes stratégique IV 250 r 9 septembre 1998 1er janvier 1993 31 décembre 1997
BSAT Exploitation systèmes tactique ESAT BSAT Exploitation systèmes tactique IV 250 r 9 septembre 1998 1er janvier 1993 31 décembre 1997
BSAT SIR/MOSL et BSAT SIC/EXP ESAT BSAT "Technicien d'administration et IV 326 u 30 juillet 1999 30 juillet 1999 30 juillet 2002
d'exploitationdes systèmes informatiques"
BSAT SIR/CD et BSAT SIC/CD ESAT BSAT "Technicien de développement des IV 326 t 30 juillet 1999 30 juillet 1999 30 juillet 2002
systèmes informatiques"

ANNEXE 2-2