Vous êtes sur la page 1sur 22

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfgh
jklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvb
Unité 4 : Hercule Poirot en 
nmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwer
camp de vacances 
tyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopas
La voix passive et la concordance des temps 
 

dfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx
CORRIGÉ 
 

cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq
Cahier du prof  
 

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio
   

pasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghj
klzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbn
mqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty
uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdf
ghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxc
vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrty
uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdf
ghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxc
vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqw
ertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiop
CORRIGÉ 
La table des matières : 

   

3‐5  Étude du texte : Hercule Poirot en camp de vacances 
Le vocabulaire  et concepts littéraires 
 
6‐18  Exercices de grammaire 
La vois passive et la concordance des temps 
A. La voix active ou la voix passive? 6‐7 
B. Le verbe à la voix passive 7‐8 
C. Transformation : de la voix active à la voix passive 8‐10 
D. Transformation : de la voix passive à la voix active 10‐11 
E. La voix active et la voix passive 11‐12 
F. La voix passive dans ‘Hercule Poirot’ 12‐13 
G. L’imparfait ou le passé composé 13‐14 
H. Le passé composé et l’imparfait dans le conte. 14‐15 
I. L’imparfait et le passé composé dans littérature classique 16 
J. La concurrence des temps dans l’enquête policière 17‐18 

19  Projet – La BD policière  
Crée une bande dessinée avec ou sans technologie 
20  Appendice A – La voix passive 
Le concept 
21  Appendice B – Transformation  
De la voix active à la voix passive / De la voix passive à la voix active 
22‐23  Appendice C – La concordances des temps 

3‐5  Étude du texte : Hercule Poirot en camp de vacances 
Le vocabulaire  et concepts littéraires 
 
6‐18  Exercices de grammaire 
La vois passive et la concordance des temps 
K. La voix active ou la voix passive? 6‐7 
L. Le verbe à la voix passive 7‐8 
M. Transformation : de la voix active à la voix passive 8‐10 
N. Transformation : de la voix passive à la voix active 10‐11 
O. La voix active et la voix passive 11‐12 
P. La voix passive dans ‘Hercule Poirot’ 12‐13 
Q. L’imparfait ou le passé composé 13‐14 
R. Le passé composé et l’imparfait dans le conte. 14‐15 
S. L’imparfait et le passé composé dans littérature classique 16 
T. La concurrence des temps dans l’enquête policière 17‐18 

2
CORRIGÉ 
 
Étude du texte : Hercule Poirot en camp de vacances 
 
Les définitions : armé (e) d’un bon dictionnaire français, trouve et écris la définition pour chaque mot 
en contexte. Indique si le mot est un nom, un adjectif, ou un verbe.  
 
p.1 c.1 fouiner  v 
Se livrer à des recherches méticuleuses. 
p.1 c.2 limier nm 
Personne qui suit une piste, cherche à retrouver la trace de qqn. 
p.2 c.1 dortoir  nm 

Grande salle commune où dorment les membres d'une communauté. 
p.2 c.3 bénévoles    adj 
Qui est fait gratuitement et sans obligation. 
p.2 c.3 bobos  nm 
Douleur physique.  
p.3 c.2 démarches   nf 

Manière de progresser. 
p.4 c.1 buanderie   nf 
Local réservé à la lessive, aux lavages, dans une maison. 
p.4 c.2 entretien    nm 
Action d'échanger des paroles avec une ou plusieurs personnes. 
p.4 c.3 déambuler    v 

Marcher sans but précis, selon sa fantaisie. 
p.5 c.1 protagonistes    np 
Acteur qui jouait le rôle principal. 
p.5 c.1 raidit     v 
Faire devenir raide ou tendu. 
p.5 c.1 somnifère    nm 
Médicament destiné à faire dormir. 
p.5 c.2 mobile    nm 

3
CORRIGÉ 
Motif qui détermine la volonté de l'auteur d'un acte et le décide à agir. 
p.5c.3 étanche    adj 
Qui ne laisse pas passer les fluides, ne fuit pas. 
p.6 c.1 immobilier    nm 
Le commerce d'immeubles, de maisons, d'appartements. 
p.6 c.2 enclin   adj 
Porté, par un penchant naturel. 
p.6 c.3 roule    v 
Duper* (qqn), en faire ce qu'on veut. 

Les synonymes : armé (e) d’un bon dictionnaire des synonymes, trouve et écris le synonyme pour 
chaque mot en contexte en conservant la forme de chaque. Indique si le mot est un nom, un adjectif, 
ou un verbe.  
 
p.1 c.1 quinquagénaire _________  p.3 c.1 chapardages    nmp 
vieux  ‐ jeune ? (50‐59)  vol (de petites choses)  
p.1 c.2 mœurs  nfi  p.4 c.1 barque   nf 
conduite, morale   bateau 
p.2 c.1 ravisseurs  nmp  p.4 c.1 élucidé   v 
kidnappeur  clarifier 
p.2 c.2 tapotait   v  p.5 c.1 indice   nm 
pianoter, tambouriner  signe 
p.2 c.3 rondes    nfp  p.5 c.3 issue   nf 
inspections  passage, ouverture 
 
Les antonymes : armé (e) d’un bon dictionnaire des antonymes, trouve et écris l’antonyme pour 
chaque mot en contexte en conservant la forme de chaque. Indique si le mot est un nom, un adjectif, 
ou un verbe.  
 
p.1 c.2 orgueil   nm  p.4 c.3 opaque   adj i s 
humilité  transparent 
p.2 c.1 épluché   v  p.4 c1 minutieuses  adj f p 
ignoré  négligentes 
p.2 c .2 huppées   adj f p  p.5 c.1 chahut   nm 
pauvres  silence 
p.2 c.2 placardées   v  p.5 c.1 vives  adj i p 
cachées  ennuyeux 
p.2 c.2 surfaite   adj f  p.5 c.3 tétanisés   v 
modéré  animés 

4
CORRIGÉ 
Les homonymes : armé (e) d’un bon dictionnaire trouve et écris l’homonyme pour chaque mot. 
Indique si le mot est un nom, un adjectif, un verbe ou autre.  
 
p.1 c.2 lors   adv  p.2 c.1 lit  nm 
lord  lie (résidu) 
p.1 c.2 coté  v  p.2 c.1 ont  v 
coté  nm  on  
p.1 c3 fait  v  p.2 c.2 hôtes  nmp 
fait nm  haute 
p.1 c.3 chère  adj f  p.3 c.1 camps  nmp 
cher (dispendieux)  quand 
p.2 c.1 maux  nmp  p.6 c.1 cette   adj dém. 
mot  sept 
 
Les mots de la même famille : armé (e) d’un bon dictionnaire trouve et écris 1 mot de la même 
famille pour chaque mot. Indique si le mot est un nom, un adjectif, un verbe ou autre, pour chaque.  
 
p.1.c.1 fonctionnaires  nip  p.5.c.1 palpable  adj 
fonction  palper 
p.1.c.2 prétentieux  adj m  p.5 c.1 pauvre  adj i  
prétendre  pauvreté 
p.1.c.3 armateurs nmp  p.5.c.3 commissaire  nm 
armer  commissariat 
p.2.c.1 séquelle  nf  p.6.c.1 évidemment  adv 
séquençage  évidence 
p.2.c.3 natation  nf  p.6.c.3 tortueuse  adj f 
nager  tortue 
 
Les expressions idiomatiques : trouve et écris 1 expression idiomatique pour chaque coordonné  et 
explique sont sens. (ex : les locutions qui ne se traduisent pas : avoir l’estomac dans les talons) 
 
p.3 c.2 les moniteurs se jetaient des regards inquiets.
explication  se regardaient  
 
p.4 c.2  quelques coups de téléphones
explication des appels au téléphone 

p.6 c.1 un coup de fil


explication  téléphoner à qq’un 

5
CORRIGÉ 

Exercices de grammaire 
 
Section A – La voix : active et passive 
Les phrases suivantes sont‐elles à la voix active ou à la voix passive? 
 
1. Les coureurs sont arrivés il y a cinq minutes.  14. Dans cinq minutes, les valises seront 
A. active  redescendues à la cave. 
B. passive  A. active 
  B. passive 
2. Les vacanciers sont passés par les petits   
chemins.  15. Début octobre, nous serons sans doute déjà 
A. active  redescendus dans le Midi. 
B. passive  A. active 
  B. passive 
3. Les touristes sont attirés par les musées.   
A. active  16. Furieuse, elle est sortie en claquant la porte. 
B. passive  A. active 
  B. passive 
4. Le pont du Gard a été construit par les   
Romains.  17. Les chiens sont sortis par leurs propriétaires 
A. active  au moins une fois par jour, en général le matin. 
B. passive  A. active 
  B. passive 
5. Le docteur Chollet soigne mes enfants depuis   
leur naissance.  18. Nous sommes montés à pied tout en haut de 
A. active  la tour. 
B. passive  A. active 
  B. passive 
6. Le brouillard recouvrait peu à peu la vallée.   
A. active  19. A l'automne, les objets encombrants de l'été 
B. passive  étaient montés au grenier pour tout l'hiver. 
  A. active 
7. Nous avons été retardés par le mauvais temps.  B. passive 
A. active   
B. passive  20. Ce jour‐là, mon grand‐père était allé à la 
8. Une équipe de journalistes a réalisé un  pêche. 
reportage sur la sécheresse en Afrique.  A. active 
A. active  B. passive 
B. passive   
   
   
   
   
   

6
CORRIGÉ 
9. Cet été, Caroline est invitée au bord de la mer  21. A six heures du soir, ils seront arrivés depuis 
par une  longtemps. 
amie.  A. active 
A. active  B. passive 
B. passive   
  22. La plupart des locataires seront incommodés 
10. La pendule est remontée chaque dimanche à  par le 
midi.  bruit. 
A. active  A. active 
B. passive  B. passive 
   
11. Après être tombée de cheval, je suis  23. Les gagnants sont désignés par tirage au sort. 
remontée  A. active 
aussitôt.  B. passive 
A. active   
B. passive  24. Les coureurs sont passés par la route de 
  Thionville. 
12. Tous les jours, après son travail, elle était  A. active 
rentrée à trois heures.  B. passive 
A. active   
B. passive 
25. Elle est venue par le sentier qui passe 
 
derrière la maison. 
13. Le mobilier du jardin était rentré chaque 
A. active 
automne dans une petite cabane en sapin. 
B. passive 
A. active 
B. passive 
 
Section B – Le verbe à la voix passive 
Mets le verbe à la forme passive. 
 
1. Les hommes chassent le renard et les poules sont chassées par le renard. (chasser, 
indicatif présent) 
2. Ma mère prépare les repas, mais chez Fred, les repas sont préparés par son père. 
(préparer, indicatif présent) 
3. Le serveur sert les clients mais nous ne sommes pas encore servis. (ne pas encore servir, 
indicatif présent) 
4. Cet éditeur publie beaucoup de livres, mais mon livre n’est pas encore publié. (ne pas 
encore publier, indicatif présent) 
5. Ce mot grossier nous choque, et vous, êtes‐vous choqués par ce mot? (choquer, indicatif 
présent) 

7
CORRIGÉ 
6. Cette musique me fascine et toi, est‐ce que tu es fasciné aussi? (fasciner, indicatif présent) 
7. Le commissaire est interrogé par un jeune journaliste. (interroger, indicatif présent) 
8. La collection de vêtements d'hiver sera présentée demain par Jean‐Paul Gaultier. 
(présenter, indicatif futur simple) 
9. Ce roman a été écrit par Marguerite Duras. (écrire, indicatif passé composé) 
10. J'étais reçu parfois par ces gens le soir, au dîner. (recevoir, indicatif imparfait) 
11. Est‐ce que tu n’avais jamais été invité par tes beaux‐parents? (ne jamais inviter, indicatif 
plus‐que‐parfait) 
12. Ce film peut être regardé par tous les publics. (regarder, infinitif présent) 
13. Les hommes aiment être flattés (flatter, infinitif présent). 
14. Les acteurs détestent être sifflés (siffler, infinitif présent) par le public. 
15. Ils ont besoin d'être applaudis (applaudir, infinitif présent) par les spectateurs. 
 
Section C – Transformation : de la voix active à la voix passive 
Mets les phrases à la voix passive.  
 
1. Le mécanicien répare la voiture. 
La voiture est réparée par le mécanicien. 
 
2. Le metteur en scène dirige les acteurs. 
Les acteurs sont dirigés par le metteur en scène. 
 
3. Les Canadiens éliront le Premier ministre. 
Le Premier ministre sera élu par les Canadiens. 
 
4. Les discours du député n'intéressaient personne. 
Personne n’était intéressé par les discours du député. 
 
5. Nadar a pris ces photographies. 
Ces photographies ont été prises pas Nadar. 
 
6. Un mauvais avocat l'avait défendu. 
Il avait été défendu par un mauvais avocat. 
 
7. Le directeur va embaucher un secrétaire. 
Un secrétaire va être embauché par le directeur. 
 

8
CORRIGÉ 
8. Le chef du gouvernement va proposer des réformes. 
Des réformes vont être proposées par le chef du gouvernement. 
 
9. Le ministre de la santé va prendre des mesures. 
Des mesures vont être prises par le ministre de la santé. 
 
10. La direction du magasin va modifier les prix. 
Les prix vont être modifiés par la direction du magasin. 
 
11. Ce styliste vient de présenter de nouveaux modèles de vêtements. 
De nouveaux modèles de vêtements viennent d’être présentés par ce styliste. 
 
12. Les policiers viennent d'expulser ces jeunes clandestins. 
Ces jeunes clandestins viennent d’être expulsés par les policiers. 
 
13. Un terroriste vient d'assassiner un homme politique. 
Un homme politique vient d’être assassiné par un terroriste. 
 
14. On vient de vendre cette maison à des Hollandais. 
Cette maison vient d’être vendue à des Hollandais. 
 
15. L'auteur écrit un premier texte, puis change certains mots, ensuite ajoute des phrases. 
Un premier texte est écrit par l’auteur, puis certains mots sont changés, ensuite des 
phrases sont ajoutées. 
 
16. Sa femme relit le texte. 
Le texte est relu par sa femme. 

17. Enfin, l'écrivain envoie le manuscrit à un éditeur. 
Enfin, le manuscrit est envoyé par l’écrivain à son éditeur. 
 
18. Des lecteurs jugent le roman. 
Le roman est jugé par des lecteurs. 
 
19. L'éditeur et l'auteur signent un contrat. 
Un contrat est signé par l’éditeur et par l’auteur. 
 
20. On présente le livre aux journalistes. 
Le livre est présenté aux journalistes. 
 
21. Les libraires mettent le livre en vitrine. 
Le livre est mis en vitrine par les libraires. 
 

9
CORRIGÉ 
22. Et de nombreux lecteurs peuvent alors acheter le roman. 
Et le roman peut alors être acheté par de nombreux lecteurs. 
 
 
Section D – Transformation : de la voix passive à la voix active 
Mets les phrases à la voix active.  
 
1. L'émission vient d'être retransmise en direct. 
On vient de retransmettre l’émission en direct. 
 
2. Les représentants des élèves ont été reçus par le directeur. 
Le directeur a reçu les représentants des parents d’élèves. 
 
3. En France, la peine de mort a été abolie en 1981 par François Mitterrand. 
En France, François Mitterrand a aboli la peine de mort en 1981. 
 
4. La bouteille vient d'être débouchée. 
On vient de déboucher la bouteille. 
 
5. Une nouvelle importante va être annoncée. 
On va annoncer une nouvelle importante. 
 
6. Les contrats seront signés à la fin du mois. 
On signera les contrats à la fin du mois. 
 
7. La pièce de théâtre a été interrompue par des spectateurs mécontents. 
Des spectateurs mécontents ont interrompu la pièce de théâtre. 
 
8. Cette manifestation va sûrement être interdite. 
On va sûrement interdire cette manifestation. 
 
9. Des voyages en Chine sont organisés par cette agence de tourisme. 
Cette agence de tourisme organise des voyages en Chine. 
 
10. Une vague de chaleur était attendue aux États‐Unis. 
On attendait une vague de chaleur aux États‐Unis. 
 
 
Section E – La voix active ou la voix passive 
Mets les phrases à la voix active ou à la voix passive. 
 
1. Les révolutionnaires ont détruit ce château en 1789. 
Ce château a été détruit par les révolutionnaires en 1789. 

10
CORRIGÉ 
 
2. Le mannequin est poursuivi par les photographes. 
Les photographes poursuivent le mannequin. 
 
 
3. Tout le monde regardera le match de tennis. 
Le match de tennis sera regardé par tout le monde. 
 
4. Le taxi était conduit par un chauffeur nerveux 
Un chauffeur nerveux conduisait le taxi. 
 
5. Un inconnu avait perturbé la réunion. 
La réunion avait été perturbée par un inconnu. 
 
6. La vente de cette collection est prévue pour samedi. 
On prévoit la vente de cette collection pour samedi. 
 
7. On vendra tous les tableaux. 
Tous les tableaux seront vendus. 
 
8. Les prix ont été fixés. 
On a fixé les prix. 
 
9. On a réservé la salle. 
La salle a été réservée. 
 
10. Une publicité importante a été faite. 
On a fait une publicité importante. 
 
11. On a prévenu beaucoup d'antiquaires. 
Beaucoup d’antiquaires ont été prévenus. 
 
12. Paul a été convoqué par le directeur. 
Le directeur a convoqué Paul. 
 
13. Ma mère a cueilli ces fleurs. 
Ces fleurs ont été cueillies par ma mère. 
 
14. On démolira la maison dans un mois. 
La maison sera démolie dans un mois. 
 
15. Mon petit ami avait acheté cette bague. 
Cette bague avait acheté par mon petit ami. 

11
CORRIGÉ 
 
16. Cette voiture sera réparée demain. 
On réparera cette voiture demain. 
 
Section F – La voix passive dans ‘Hercule Poirot’à 
P1 = 6            P4 = 8 
P2 = 7            P5 = 9 
P3 = 8            P6 = 2 
le bout de phrase  le bout de phrase 
p1c2 elle avait été quelquefois gênée  p3c3 la petite cabane située 
p1c2 elle a été totalement détruite  p4c1 la clé était en réalité déposée 
p1c2 donc entièrement reconstruite  p4c1 d’une cachette située 
p1c3  la ville avait été construite  p4c1 après avoir été présenté 
p1c3  immortalisé  p4c1  ce mystère allait être bientôt
élucidé 
p1c3 le nom d’art donné  p4c1 venait d’être retrouvé sain 
p2c1 les enfants ont été retrouvés  p4c1 une petite ruelle située 
p2c1 Poirot un peu étonné  p4c1 il avait été drogué 
p2c2  Les moniteurs ont été interrogés  p4c2 des sourires éclatants étaient
suivis 
p2c2  leur passé a été épluché  p5c1 d’un seul crime soigneusement
répété 
p2c2  6 moniteurs ont été mis  p5c1 où étaient détenues les victimes 
p2c2ont été reconduits dans leurs p5c1  le dessert servi 
fonctions 
p2c3 les rondes effectuées  p5c1 il était dilué 
P3c1 menus de la semaine étaient p5c1 et utilisé à la confection 
affichés 
p3c2 et l’autre avait été envoyé  p5c2 étaient toujours confirmés 
p3c2les nombreuses affiches p5c2 Menacés de voir leur enfant 
placardées 

12
CORRIGÉ 
p3c3 Hercule Poirot était plus agité  p5c2 l’enlèvement était alors fixé 
p3c3 agacé parce qu’il  p5c3 à une heure fixée 
p3c3 où étaient stockées les p6c1 Les enfants retrouvés 
provisions  
p3c3 furent minutieusement inspectées p6c2 les sommes versées 
 
 
Section G – L’imparfait ou le passé composé  
Mets les verbes à l'imparfait ou au passé composé selon le sens. 

1. Avant, vous (partir) partiez en vacances en août, n'est‐ce pas? Mais cette année, vous 
(partir) êtes partis en juillet? 
2. Charlotte (travailler) a travaillé longtemps dans ce laboratoire. Est‐ce qu'elle y 
(travailler) travaillait encore en février dernier? 
3. Quand j'(être) étais petit, je (regarder) regardais souvent des dessins animés. Hier 
soir, j'(regarder) ai regardé un dessin animé avec le petit Basile. 
4. Il (arriver) est arrivé juste au moment où nous (parler) parlions de lui. 
5. Nous (rencontrer) avons rencontré Mathilde alors que nous (passer) passions devant 
les vitrines. 
6. Au moment où nous (atterrir) atterrissions, on (entendre) a entendu un bruit 
inquiétant. 
7. Pendant que nous (déjeuner) déjeunions à la terrasse du café, une jeune fille 
(s'approcher) s'est approchée pour nous proposer d'acheter des fleurs. 
8. Quand nous (habiter) habitions en Italie, nous (aller) sommes allés plusieurs fois à 
Venise. 
9. Cet été, nous (repeindre) avons repeint tous les volets de la maison; ils (être) étaient 
en mauvais état. 
10. Hier, le garagiste (vérifier) a vérifié la pression de mes pneus; ils (ne pas être) 
n'étaient pas assez gonflés. 

13
CORRIGÉ 
11. L'été dernier, à Amsterdam, j’ (voir) ai vu beaucoup de jeunes qui (avoir) avaient les 
cheveux verts ou rouges. 
12. J’ (lire) ai lu au moins vingt fois à mes enfants l'histoire du Petit Chaperon Rouge. 
13. Mes enfants (écouter) écoutaient toujours cette histoire avec plaisir quand ils (être) 
étaient petits. 
14. La dernière fois qu'il (passer) est passé à Grenoble pour son travail, il (téléphoner) a 
téléphoné à son vieil ami Antoine. 
15. Chaque fois qu'il (venir) venait à Nancy, il nous (téléphoner) téléphonait. 
16. Quand je me (réveiller) suis réveillé, il (être) était neuf heures. 
17. J'(étudier) ai étudié le français pendant longtemps, mais je manque encore de 
vocabulaire! 
18. Ma sœur (habiter) habitait le même quartier que moi, mais elle (déménager) a 
déménagé il y a six mois. 
19. Nous (rouler) roulions depuis plus de six heures quand un violent orage (éclater) a 
éclaté. 
20. Nous (rouler) avons roulé plus de six heures sans nous arrêter; c’ (être) était un peu 
fatigant. 
21. Appeler s'écrit avec deux « p ». Je (croire) croyais qu'il n'y en (avoir) avait qu'un. 

Section H – Le passé composé et l’imparfait dans l’histoire. 
 
Il  était (être) une fois une jolie jeune fille qui  travaillait (travailler) comme vendeuse dans 
un petit magasin de chaussures. Elle n’aimait pas (ne pas aimer) pas son patron parce qu'il  
était (être) méchant. Il  adorait (adorer) l'argent et, lui, il  gagnait (gagner) beaucoup 
d'argent mais les vendeuses qui  travaillaient (travailler) pour lui étaient  (être) pauvres. La 
jeune fille  ne voulait (ne plus vouloir) travailler pour lui mais elle  ne pouvait pas (ne pas 
pouvoir) trouver d'autre travail. Alors, elle  a décidé (décider) de rester dans le magasin de 
chaussures, mais elle  n’était pas (ne pas être) contente et elle  pleurait (pleurer) souvent 
chez elle le soir parce qu'elle  n’avait pas (ne pas avoir) assez à manger et parce qu'elle  était 
(être) si fatiguée. Puis, un jour, un beau jeune homme est entré (entrer) dans le magasin. Il 

14
CORRIGÉ 
tait (être) très bien habillé et il avait (avoir) l'air sympathique. Il n’a rien acheté (ne rien 
acheter), mais lui et la jeune fille ont parlé (parler) ensemble et il a invité (inviter) la jeune 
fille à manger avec lui le soir. Ils sont allés (aller) dans un petit restaurant italien où ils ont 
pris (prendre) des spaghettis et du Chianti. Ils ont parlé (parler beaucoup) et la jeune fille a 
oublié (oublier) l'heure. Puis elle a regardé (regarder) sa montre. Il était (être) minuit et elle 
devait (devoir) être au magasin à sept heures du matin. Elle a expliqué (expliquer) le 
problème au jeune homme et ils sont partis (partir). Le matin, elle est sortie (sortir) de son 
lit quand elle a entendu (entendre) un bruit. Elle a regardé (regarder) par terre et elle a 
trouvé (trouver) les clés du jeune homme. Elle avait (avoir) son numéro de téléphone, alors, 
elle a téléphoné (téléphoner) chez lui. Et qui a répondu (répondre)? Son patron! Le jeune 
homme était (être) le fils de son patron. 
 
Section I –L’imparfait et le passé composé dans littérature classique 
Écris les verbes entre parenthèses à l'imparfait ou au passé composé. (Victor Hugo, Le Rhin) 
 
Tout à coup, il (se produire) s'est produit un grand mouvement dans la foule. Chaque soir 
(éclater) éclatait un orage qui (durer) durait une heure. Vers minuit, comme il (sortir) sortait 
de la maison, un coup de vent (souffler) a soufflé sa lanterne qui (s'éteindre) s'est éteinte. 
A chaque gare, l'omnibus (s'arrêter) s'arrêtait, (manœuvrer) manœuvrait, (attendre) 
attendait on ne sait quoi, puis (repartir) repartait. Ce jour‐là, ils (partir) sont partis à l'aube 
et (marcher) ont marché longtemps avant d'atteindre la ville qui (se trouver) se trouvait au‐
delà de la rivière. Le soir (approcher) approchait, le soleil (décliner) déclinait, le ciel (être) 
était magnifique. Je (regarder) regardais les collines du bout de la plaine, qu'une immense 
bruyère violette (recouvrir) recouvrait à moitié... Tout à coup j' (voir) ai vu un cantonnier 
redresser sa claie (1) couchée à terre et la disposer comme pour s'abriter dessous. Puis la 
voiture (passer) est passée près d'un troupeau d'oies qui (bavarder) bavardaient 
joyeusement. "Nous allons avoir de l'eau, (dire) a dit le cocher." En effet, j' (tourner) ai 
tourné la tête : la moitié du ciel derrière nous (être) était envahie par un gros nuage noir, 
le vent (être) était violent, les ciguës en fleur (se courber) se courbaient jusqu'à terre, les 
arbres (sembler) semblaient se parler avec terreur, de petits chardons desséchés (courir) 

15
CORRIGÉ 
couraient sur la route plus vite que la voiture, au‐dessus de nous (voler) volaient de grandes 
nuées. Un moment après (éclater) a éclaté un des plus beaux orages que j'aie vus. 
 
Section J – Discuter la scène d’un crime 
Écris les verbes entre parenthèses à l'imparfait ou à la voix passive / active du passé 
composé. 
 
Le professeur Lafrite, le spécialiste mondial des solanacées, a été assassiné dans sa chambre 
d'hôtel. La veille, il avait annoncé la découverte d'un nouvel engrais permettant de multiplier 
par cent la production de pommes de terre. 
      L'inspecteur Lafouine parcourt le rapport du médecin légiste. Il apprend que Lafrite a été 
poignardé pendant son sommeil. L'autopsie fait remonter le décès entre minuit et une heure 
du matin. L'assassin devait chercher quelque chose car la chambre a été entièrement 
fouillée. 
Gérard Leduc, le gardien de service la nuit du crime, indique à Lafouine que sept clients 
étaient présents. Ceux‐ci étant partis avant la découverte du corps, l'inspecteur interroge 
l'employé pour se faire une idée plus précise de l'emploi du temps de tous les acteurs de 
cette affaire : 
Professeur Lafrite : Il s'est couché de bonne heure. Le gardien dit avoir entendu du bruit 
dans sa chambre quand il est ressorti de chez Armand Boulithe. Il a frappé à la porte. Une 
voix lui a répondu que tout allait bien. 
Victor Eustache : Il est sorti vers onze heures pour se rendre dans une discothèque. Il est 
rentré un peu après quatre heures. Il était seul. 
Alfonso Poggioli : Ne parlant pas un mot de français, il est monté dans sa chambre à vingt‐
deux heures, juste après le dîner. 
Juliette Beaufils : Elle a fait un scandale à deux heures du matin lorsque le gardien 
raccompagnait Armand Boulithe dans sa chambre. En peignoir dans le couloir, elle s'est 
plaint du bruit. 
Jacques Poulard : Ne pouvant pas s'endormir, il a demandé deux somnifères. Gérard Leduc 
est monté vers onze heures. Après avoir avalé les deux comprimés, Jacques Poulard a 

16
CORRIGÉ 
remercié le gardien qui est redescendu dans le hall d'entrée. 
Armand Boulithe : Après dîner, il est resté au bar. Il a bu plusieurs verres de vodka. Il était 
complètement ivre et s'est mis à chanter. Le gardien a dû le monter dans sa chambre. 
Louis Métivier : Il a mangé à la table du professeur Lafrite. Il est monté après avoir pris un 
verre avec Armand Boulithe. Il a dit au gardien qu'il se couchait de bonne heure car il devait 
se lever tôt. 
Lafouine ne met pas longtemps pour découvrir l'assassin. De retour au commissariat, il lance 
un avis de recherche au nom de … 
Projet – La BD policière   
 
Crée une bande dessinée (environ 250 mots ) qui illustre l’investigation d’un cas réel ou fictif. 
Lis la rubrique attentivement et assure‐toi d’adhérer à toutes les consignes.  
  faible : 0‐3  adéquat : 4‐6 fort : 7‐10  total
langue  Le texte est facile 
Le texte est banal  L’élève écrit avec   
à suivre, mais 
et peu intéressant.  aisance. Il fait preuve 
certaines parties 
Le vocabulaire est  d’originalité, 
familier. Le texte 
peuvent être  d’individualité et de 
peut être décousu, 
moins  maturité. Le lecteur 
les phrases mal  intéressantes.  est captivé du début 
construites. La  Le vocabulaire est  à la fin. Le 
ponctuation se  convenable et  vocabulaire est riche 
limite au point.  varié. Les idées  et imagé. Les idées 
L’écriture peut être 
sont reliées. Il  se suivent 
phonétique et  ponctue d’une  logiquement. L’élève 
nuire à la lecture. 
façon appropriée.  varie la syntaxe et la 
Les erreurs  Les quelques  ponctuation. Les 
fréquentes nuisent 
erreurs  rares erreurs 
à la  d’orthographe et  d’orthographe et de 
compréhension  de grammaire  grammaire ne 
peuvent distraire  nuisent pas à la 
le lecteur, mais  compréhension. 
affectent peu la   
compréhension. 
collaboration  L’élève a beaucoup  L’élève arrive,  L’élève  n’a aucune   
en classe et  de difficulté à  pour la plupart,  à  difficulté  à rejoindre 

17
CORRIGÉ 
au lobo  rejoindre les  rejoindre les  les attentes 
attentes  attentes  d’organisation  et à 
d’organisation  d’organisation  et  suivre les règles 
et à suivre les  à suivre les règles  d’utilisation 
règles d’utilisation   d’utilisation 
expression  L’élève ne parle  L’élève s’exprime  L’élève s’exprime   
presque jamais en  régulièrement en  toujours en français 
français  français 
BD  L’artefact manque  L’artefact indique  L’artefact indique   
de couleur, de  que l’élève a en  que l’élève s’est 
détails, ou est  général, considéré  investi a fond dans 
illisible   l’ensemble  l’ensemble, incluant 
la couleur, les 
détails.  
     
 
 
Appendice A – La voix passive (source : /www.oqlf.gouv.qc.ca/) 
 
La voix passive est l'une des 3 voix verbales en français, les deux autres étant la voix active et la voix 
pronominale. À la voix passive, l'être que désigne le sujet est en situation de passivité par rapport à 
l'action évoquée par le verbe; il est passif ou patient, c'est‐à‐dire qu'il subit l'action. 
Exemples : 
‐ Marie sera acceptée facilement dans ce programme. 
‐ Il a été congédié sans aucune explication. 
‐ Mon chien a été heurté par un chauffard. 
‐ Christiane aimerait être suivie par un gastroentérologue. 
‐ Maryse est appréciée de tous ses collègues. 

Dans la plupart des cas, le verbe à la voix passive est suivi d'un complément qui désigne la personne 
ou la chose qui fait logiquement l'action évoquée par le verbe; les grammaires l'appellent 
complément d'agent. Ce complément est habituellement introduit par la préposition par et, plus 
rarement, par la préposition de. 
 
Ce qui distingue essentiellement la voix passive de la voix active, c'est le rôle logique joué par le sujet 
de la phrase. Le sujet, qui est l'agent à la voix active, devient, à la voix passive, le complément 
d'agent; le complément direct à la voix active devient le sujet, patient, à la voix passive. Par 
conséquent, seuls les verbes transitifs directs, c'est‐à‐dire ceux qui se construisent avec un 
complément direct, peuvent se mettre à la voix passive, cette construction étant impossible pour les 
verbes transitifs indirects et les verbes intransitifs. 
Exemples : 

18
CORRIGÉ 
‐ Julie accompagne René à la guitare. (accompagner est un verbe transitif direct) 
‐ René est accompagné par Julie à la guitare. (voix passive possible) 
‐ Michel parle à Paul. (parler est un verbe transitif indirect) 
‐ Paul est parlé par Michel. (voix passive impossible) 
‐ L'entracte durera quinze minutes. (durer est un verbe intransitif) 
‐ Quinze minutes seront durées par l'entracte. (voix passive impossible) 

Le verbe employé à la voix passive est toujours formé de l'auxiliaire être et du participe passé. À la 
voix passive, ce que l'on conjugue, c'est l'auxiliaire être. 
Exemples : 
‐ Le suspect est surveillé par les policiers. (être est au présent) 
‐ Cette lettre sera envoyée à tous les candidats. (être est au futur) 
‐ Sa demande de visa a été refusée. (être est au passé composé) 
‐ Il avait été condamné par les autorités du pays. (être est au plus‐que‐parfait) 

Il faut éviter de confondre les verbes à la voix passive avec les verbes à la voix active, conjugués avec 
l'auxiliaire être. 
Exemples : 
‐ Le chirurgien est assisté par trois infirmières. (assister est à la voix passive) 
‐ Louis est arrivé par le train de 20 h. (arriver est à la voix active) 
‐ Marc est entré par hasard dans cette librairie. (entrer est à la voix active) 
‐  

Appendice B – Transformation  
 
 
  le sujet (l’agent) le complément direct (COD)
 
La voix ACTIVE  Le tigre dévore la carcasse du lion. 
 
 
La voix PASSIVE  La carcasse du lion est dévorée par le tigre. 
 
  le sujet (patient) le complément d’agent 
 
1. Le COD devient le sujet 
2. Le temps du verbe devient le temps de l’auxiliaire  
3. Le verbe devient le participe passé (il faut faire l’accord s’il y a lieu) 
4. On ajoute la préposition qui convient et le sujet devient le complément d’agent 
 

19
CORRIGÉ 
 
  le sujet (patient) le complément d’agent 
 
La voix PASSIVE  La carcasse du lion est dévorée par le tigre. 
 
 
La voix ACTIVE  Le tigre dévore la carcasse du lion. 
 
  le sujet (agent) le complément d’agent 
 
1. Le complément d’agent devient le sujet 
2. Le temps de l’auxiliaire devient le temps du verbe 
3. Le sujet devient le complément direct (COD) 

 
 
Appendice C – La concordance des temps  
 
L’imparfait 
Indications de l'imparfait ‐ Certains verbes et expressions verbales expriment un état ou une 
activité qui dure pendant une période indéterminée. Ces verbes et expressions s'emploient 
donc le plus souvent à l'imparfait: être, avoir, les expressions ‘être en train de’, ‘venir de’, et 
aller + infinitif, expressions décrivant le temps météorologique (faire beau /chaud /froid 
etc.).  
 
 Les verbes d'état d'esprit ‐ Penser, croire, espérer, savoir, vouloir, détester, aimer, préférer.   
Pour employer ces verbes au passé composé, il faut une indication très nette du début ou de 
la fin de l'action.  

La tendance naturelle des anglophones est de suremployer l'imparfait. Pour employer des 
verbes autres que les verbes ci‐dessus à l'imparfait, il faut une indication très nette d'une 
action habituelle ou d'une action interrompue.   

 Les expressions suivantes indiquent une action habituelle au passé et correspondent le plus 
souvent à l'imparfait: souvent, d'habitude, autrefois, en général, tous les jours, chaque jour/ 
mois/ année, le lundi (=tous les lundis), le soir/ jour/ week‐end. 

Dans les histoires on emploi souvent l’imparfait :  

20
CORRIGÉ 
 
Pour décrire des actions habituelles du passé.  
‐ Quand j’étais petit, je jouais avec mes sœurs.  
‐ Mon père nous amenait à la plage pendant l’été.  

Pour décrire le décor des actions ou du cadre, faire des commentaires, des explications, etc., 
surtout quand le narrateur est omniscient. 
‐ Il était trois heures, il n’y avait personne dans la rue, la pluie tombait et il marchait en silence.  
‐ Autrefois en ville, il y avait plein de commerçants dans la rue et beaucoup plus de 
gens marchaient.  

Le passé composé 
Le passé composé peut d’abord exprimer l’accompli par rapport au présent. Il évoque alors 
une action ou un événement terminé dont le résultat ou les conséquences sont liés au 
présent de parole. Il s’oppose alors au présent (de l’indicatif), qui, lui, montre une action 
dans son accomplissement. 
 
Exemples : 
‐ J’ai apporté ton billet pour le spectacle de ce soir. 
‐ Martin a oublié le nom de son conseiller. 
‐ Viens manger, j’ai fait une bonne soupe. 

Une autre valeur du passé composé est l’expression de l’antériorité de l’action par rapport 
au présent. En effet, lorsqu’on l’emploie en corrélation avec un verbe au présent de 
l’indicatif, le passé composé marque l’antériorité de l’action évoquée par rapport à celle 
exprimée au présent. 
 
Exemples : 
‐ J’ai reçu ta carte et je t’en remercie. 
‐ Depuis que François est revenu, Claudine est différente. 

Le passé composé peut aussi être employé avec une valeur d’antériorité dans les phrases 
hypothétiques. Il évoque alors un fait futur hypothétique antérieur à un autre qui, lui, est 
exprimé au futur simple de l’indicatif ou à l’impératif présent. Le passé composé est alors 
précédé de la conjonction si. 
 
Exemples : 
‐ Si tu n’as pas fini à la fin de la journée, appelle‐moi. 
‐ Si vous avez réussi à vous libérer avant 20 h, venez souper. 

Le passé composé peut, enfin, prendre une valeur de passé, tout simplement. Il évoque alors 
un événement qui se déroule complètement dans le passé. Dans le même genre de contexte, 
le passé composé peut évoquer un fait qui s’est répété dans le passé. 

21
CORRIGÉ 
 
Exemples : 
‐ Julien est allé à l’opéra la semaine dernière. 
‐ Gertrude a commencé à travailler pour son employeur en 1998. 
‐ Nous avons souvent organisé des soupers à ce restaurant. 

Dans les histoires on emploi souvent le passé composé :  
Pour exprimer une action passée accomplie. 
‐ Ils sont arrivés au Canada en 2006. 

Pour exprimer une action qui a duré une période de temps défini. 
‐ Ils ont travaillé du matin au soir.  

Pour exprimer une suite d’actions dans le passé (chronologie). 
‐ Ils sont arrivés, ils ont travaillé fort, et ils se sont acheté une maison. 

Pour exprimer une action répétée dans le passé mais qui est terminé. 
‐ Ils ont rêvé de ce jour depuis leur départ.  

22