Vous êtes sur la page 1sur 9

ORGANES DE RÉGLAGE

1. Généralités
1.1. Localisation dans une boucle de régulation

1.2. Approche fonctionnelle

FP1 « Agir sur la grandeur réglante du processus, généralement un débit, suivant le signal de
commande »
FC1 « Travailler dans de bonnes conditions »
FC2 « S'adapter à l'environnement »
FC3 « S'adapter à l'énergie »
FC4 « Recevoir le signal de commande »

Il existe deux sortes d'organe de réglage constitués comme de véritables chaînes d'énergie :
Énergie auxiliaire Préactionneur Actionneur Effecteur
électrique variateur de fréquence moteur électrique pompe
ventilateur
électrique relais d'asservissement servomoteur pneumatique robinet
pneumatique (ou « positionneur ») ou électrique registre
C'est celui utilisant un robinet qui est le plus largement répandu et étudié ici : la vanne de réglage
1.3. Constitution de la vanne de réglage

La vanne de réglage est constituée de deux grandes parties :


• le corps 1 avec sa garniture interne 2, 3, 4, 5, 6 : restriction variable en contact avec le fluide ;
Liste des différentes possibilités :
Corps MVT tige Obturateur
droit linéaire Siège simple ou double Clapet massif tourné
à angle ou moulé en V
à 3 voies à cage
droit à membrane
droit à glissière
droit pour micro-débit réduit à aiguille
droit rotatif papillon
à clapet excentré
à boisseau sphérique

• le servomoteur 8 provoquant un déplacement de tige suivant le signal de commande donné.


A ces organes peuvent être ajoutés les accessoires suivants :
– un positionneur ou relais d'asservissement en position de la tige ;
– un convertisseur de signal ;
– un potentiomètre ou système de recopie de position ;
– un ou deux contact de position ;
– une commande manuelle ;
Ym

VANNE DE RÉGLAGE
Grandeur
+
Réglante
Y Servo- h
Convertisseur Robinet
moteur - débit
+ +
-
H
Potentiomètre

Positionneur Contacts

2. Conception des vannes à mouvement linéaire


2.1. Vanne droite classique
2.1.1. à clapet massif tourné simple siège et simple guidage
Avantages :
– Construction simple ;
– Étanche (ou quasiment) à la fermeture.

Inconvénients : très nombreux


– Frottements importants au niveau du
presse-étoupe ;
– Vanne ouverte, les pertes de charges sont
importantes ;
– La différence de pression agit sur le
clapet et impose un servomoteur puissant
donc coûteux à l'achat et consommateur
d'énergie ;
– Les effets dynamiques de l'écoulement
induisent une stabilité dynamique
précaire (vibrations, flexions, ...) d'où
une mauvaise rangeabilité ;
– Risque de bouchage avec liquide chargé ;
– ...

Le débit dépend de l'espace annulaire compris entre le clapet et le siège. Il suffit de profiler la forme
du clapet pour donner la loi intrinsèque de la vanne
Convention, on dit que la vanne est à :
• corps direct si le clapet est au-dessus
du siège, sa descente ferme la vanne.
• corps inverse si le clapet est au-
dessous du siège, sa descente ouvre
la vanne.

Il existe des clapets réversibles


permettant d'inverser le sens d'action du
corps de vanne par montage à l'envers.

Symbolisation :
• clapet

• siège

2.1.2. à clapet massif tourné double siège ou / et double guidage

• double siège Avantage Les forces de pression s'exerçant sur le clapet du haut ont
tendance à s'annuler avec celles agissant sur le clapet du bas
(tendance car les deux clapets n'ont pas la même dimension
pour des raisons de montage).
Inconvénient Pas d'étanchéité, le contact siège – clapet ne peut être assurer
simultanément sur les deux obturateurs. Plus cher.
• double guidage Avantage Améliore la stabilité de la caractéristique de la vanne.
Inconvénient Plus cher.
2.1.3. à clapet moulé en V simple (ou double siège) et simple (ou double) guidage

Avantages :
– Guidage incorporé ;
– Équilibrage possible sur un clapet.

Inconvénients :
– Fabrication plus difficile.

2.2. Vanne droite à cage


vanne ouverte vanne fermée

Si le mouvement de l'obturateur est toujours linéaire, ce dernier ne « lamine » pas le fluide de la


même manière. Le fluide arrive perpendiculairement à la cage et passe par un espace déterminé par
la position d'un piston jouant le rôle de clapet à l'intérieur de la cage.
C'est la forme des trous pratiqués dans la cage qui détermine la caractéristique du corps de vanne.

Ouverture rapide Linéaire Égal pourcentage

Avantages :
– Forces de pression équilibrées sur le piston ;
– Étanche à la fermeture ;
– Piston guidé directement dans l'alésage de la cage ;
– Bonne rangeabilité (> 100)
– Possibilité d'utiliser des cages spéciales pour les écoulements critiques (voir chapitres suivants).

Inconvénients :
– Corps droit non réversible ;
– Ne supporte pas les fluides chargés de particules (à cause du guidage piston / cage) ;
– Usinage de la cage complexe.

2.3. Vanne droite à membrane


La membrane de vanne remplit les
fonctions du clapet. Le débit dépend de
la section libre entre la membrane et le
seuil du corps de vanne.
Afin de protéger la membrane, la tige
de servomoteur est équipée de butées
de limitation de force.

Avantages :
– Pour fluides très chargés ou très
corrosifs ;
– Corps parfaitement étanche ;
– Bonne étanchéité à la fermeture.

Inconvénients très nombreux dus à la


membrane en élastomère :
– Limité en température ;
– Perte de précision pour cause de mauvais vieillissement ;
– Pression maximale supportée faible ;
– Caractéristique intrinsèque parfois particulière (ni linéaire, ni =%)
2.4. Vanne d'angle
Avantages par rapport à une vanne classique
– Peut être installée à la place d'un coude, son montage et son
démontage sont facilités ;
– Écoulement moins perturbé ;
– Peut utiliser des clapets massifs tournés, moulés
en V, à cage.
2.5. Vanne à glissière parallèle
Elles sont généralement
utilisée en tant que
vanne ToR. De grands
diamètres sont
possibles : jusqu'à 2 m.

2.6. Vanne 3 voies


Mélangeuse Répartitrice

Caractéristique de ces vannes :


– linéaire sur le clapet supérieur
– linéaire sur le clapet inférieur
ainsi le débit traversant la vanne reste toujours le même.

Très utilisées dans les installations de chauffage, elles permettent


de réguler le débit de fluide passant dans un échangeur de chaleur :
régulation en température.
2.7. Vanne à clapet réduit

2.8. Vanne à micro-débit


Pour des petits débits donc des petits
diamètres, le clapet prend la forme
d'une aiguille : Cv jusqu'à 0,0003.

3. Conception des vannes à mouvement rotatif


3.1. Vanne papillon
Avantages :
– Corps de vanne à passage direct donc très
grand Cv ;
– Construction simple.

Inconvénients :
– Le couple exercé par le fluide sur le disque de
l'obturateur est tel que cette vanne ne peut
travailler qu'à faible Δp et sous une ouverture
limitée à 60° ;
– Étanchéité délicate à obtenir à la fermeture
sauf utilisation d'un chemisage en élastomère ;

Certaines vannes papillons améliorées permettent des ouvertures à 90° grâce à un


bon équilibrage des actions de pression dû à leur profil particulier :
– clapet légèrement excentré ;
– clapet en forme de S ;
– ...
3.2. Vanne à boisseau sphérique
Appelée aussi vanne à boule, l'obturateur est
dans sa version la plus simple une sphère
percée d'un diamètre égal à celui de la
conduite.
Avantages :
– Écoulement direct peu perturbé donc grand
Cv ;
– Adaptée pour fluides chargés ou fibreux
(industrie papetière) ;
– Bonne étanchéité à la fermeture grâce à un
siège souple (joint élastomère) plaqué sur
la boule.
Inconvénients :
– Frottement important du joint d'étanchéité sur la boule.

Ci-dessous une variante : obturateur en forme de segment sphérique avec une échancrure en V
permettant de donner une caractéristique (linéaire ou =%), un micro-débit ou d'éviter la cavitation.

3.3. Vanne à clapet excentré


Ce corps de vanne original (CAMFLEX conçu par Masoneilan) est comporte un obturateur rotatif
en forme de calotte sphérique dont le centre est décalé par rapport à son axe de rotation.

Avantages :
– Sa construction originale diminue le couple
exercé par le fluide sur le clapet d'où une
puissance du servomoteur d'autant diminuée
par rapport à une vanne classique ou
papillon ;
– Pas de frottement du clapet sur un élastomère
en cours d'ouverture d'où une puissance du
servomoteur d'autant diminuée par rapport à
une vanne à boule ;
– Écoulement direct assez peu perturbé donc
grand Cv ;
– Bonne étanchéité à la fermeture ;
– Bonne rangeabilité.

Inconvénients :
– Usinage délicat de l'obturateur.