Rachad ANTONIUS

Sociologue, professeur, Département de sociologie, UQÀ

!"##$%

&e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se
*+RSION DU ", -UI..+T "##$
Un document produit en /ersion numéri'ue par -ean0 arie Trem1la2, 1éné/ole, professeur de sociologie au &égep de &hicoutimi &ourriel3 (ean0marie4trem1la25u'ac6ca Site 7e1 pédagogi'ue 3 http3887776u'ac6ca8(mt0sociologue8 Dans le cadre de3 9.es classi'ues des sciences sociales9 Une 1i1lioth)'ue numéri'ue fondée et dirigée par -ean0 arie Trem1la2, professeur de sociologie au &égep de &hicoutimi Site 7e13 http388classi'ues6u'ac6ca8 Une collection dé/eloppée en colla1oration a/ec la :i1lioth)'ue ;aul0<mile0:oulet de l=Uni/ersité du Qué1ec > &hicoutimi Site 7e13 http3881i1liothe'ue6u'ac6ca8

Rachad ANTONIUS, &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$%

"

Politique d'utilisation de la bibliothèque des Classiques

Toute reproduction et rediffusion de nos fichiers est interdite, même avec la mention de leur provenance, sans l’autorisation formelle, écrite, du fondateur des Classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay, sociologue !es fichiers des Classiques des sciences sociales ne peuvent sans autorisation formelle" - être hébergés #en fichier ou page $eb, en totalité ou en partie% sur un serveur autre que celui des Classiques - servir de base de travail & un autre fichier modifié ensuite par tout autre moyen #couleur, police, mise en page, e'traits, support, etc %, !es fichiers # html, doc, pdf , rtf, (pg, gif% disponibles sur le site !es Classiques des sciences sociales sont la propriété des Classiques des sciences sociales, un organisme & but non lucratif composé e'clusivement de bénévoles )ls sont disponibles pour une utilisation intellectuelle et personnelle et, en aucun cas, commerciale Toute utilisation & des fins commerciales des fichiers sur ce site est strictement interdite et toute rediffusion est également strictement interdite L'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission. Jean-Marie Tremblay, sociologue *ondateur et +résident-directeur général, !,- C!.--)/0,- 1,- -C),2C,- -3C).!,-

(uillet "##$.our le teEte3 Times Ne7 Roman. UQÀ . &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% ? &ette édition électroni'ue a été réalisée par -ean0 arie Trem1la2.es &lassi'ues des sciences sociales6D &ourriel 3 antonius6rachad5u'am6ca .Rachad ANTONIUS. /ersion non définiti/e du ". @6HBB E CCBB% <dition numéri'ue réalisée le "H mai "##@ > &hicoutimi. C" points6 <dition électroni'ue réalisée a/ec le traitement de teEtes "##F pour acintosh6 icrosoft Gord ise en page sur papier format 3 . *ille de Saguena2. C" points6 . pro/ince de Qué1ec.olices de caract)res utilisée 3 .+TTR+ !US letter%. professeur de sociologie au &égep de &hicoutimi > partir de 3 Rachad ANTONIUS CE QUE DOIT INCLURE UN PROJET DE MÉMOIRE OU DE THÈSE6 ontréal 3 Département de sociologie. 1éné/ole.our les citations 3 Times Ne7 Roman. &anada6 . @ pp6 AAutorisation formelle accordée par lBauteur le C# mai "##@ de diffuser cet article dans .our les notes de 1as de page 3 Times Ne7 Roman. CF points6 .

Rachad ANTONIUS.e titre .es h2poth)ses .a méthode préconisée Le plan provisoire .a spécification de lBo1(et de la recherche .a 1i1liographie .a méthode préconisée pour répondre > /otre 'uestion de recherche .es composantes dBun pro(et de recherche <léments . &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% F Ta1le des mati)res C6 "6 &onsidérations générales .es h2poth)ses de recherche .a spécification de lBo1(et de la recherche .a re/ue de la littérature .Bintroduction .Béchéancier ?6 F6 &omposante et fonction &ommentaires additionnels concernant les di/ers éléments A6 :6 &6 D6 +6 .a spécification de la 'uestion de la recherche et de la pro1lémati'ue .a 'uestion générale et la 'uestion spécifi'ue .e cadre conceptuel et théori'ue .a re/ue de littérature .a pro1lémati'ue .

elle nBest pas linéaire.Bautre phase est celle de la présentation 3 on présente le pro(et dans un document. et 'uBil sBagit de répondre > la 'uestion en cherchant des informations empiri'ues. les h2poth)ses. et on passe de lBo1(et de recherche. @ pp6 C6 &onsidérations générales Retour > la ta1le des mati)res Il faut faire la distinction entre deuE phases du dé/eloppement dBun pro(et de recherche6 .Bordre de présentation des di/erses parties nBest pas uni'ue6 Il /arie en fonction des caractéristi'ues de lBo1(et de recherche6 Quand les termes dans les'uels on pense un pro(et sont parfaitement clairs.a phase la plus importante est une phase de décou/erte6 +lle est inducti/e. etc6 &ette deuEi)me phase est celle 'ui permet de soumettre le pro(et > lBeEamen criti'ue. mais il ne faut pas penser 'ue le pro(et se conIoit et sBécrit dans lBordre linéaire oJ il est présenté6 . /ersion non définiti/e du ". UQÀ .Rachad ANTONIUS. puis auE 'uestions spécifi'ues. on peut énoncer une 'uestion de recherche d)s le dé1ut. . dont le raisonnement est linéaire. la re/ue de littérature. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% H Rachad Antonius CE QUE DOIT INCLURE UN PROJET DE MÉMOIRE OU DE THÈSE6 ontréal 3 Département de sociologie. (uillet "##$. etc6 . elle consiste en un /a0et0/ient entre les di/erses composantes dBun pro(et de recherche 3 la pro1lémati'ue. > la pro1lémati'ue.

&e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% . un mémoire de maLtrise démontre 'ue son auteur0e maLtrise les concepts. alors lBordre des parties est défenda1le6 Il 2 a une différence importante entre un mémoire de maLtrise et une th)se de doctorat6 Outre la dimension et le temps re'uis pour les réaliser.Rachad ANTONIUS. et sait comment procéder > une recherche6 .our les su(ets 'ui sont un peu plus a1straits ou théori'ues. et 'ue cela a du sens. la 'uestion de recherche ne peut Ktre énoncée clairement 'uBapr)s 'ue la pro1lémati'ue ou mKme la re/ue de littérature aient été dé/eloppées 3 cBest en fonction de ces dé/eloppements 'uBon en /ient > identifier de faIon pointue une 'uestion 'ui découle de cette pro1lémati'ue6 . et ensuite dé/elopper une pro1lémati'ue et /oir ce 'uBen dit la littérature6 .e crit)re principal doit rester lBeEigence de rigueur et de clarté du propos6 Si on peut (ustifier la faIon dont les di/erses parties sont organisées. et les données empiri'ues nécessaires > la discussion de son o1(et de recherche. les théories.es eEigences dBune th)se de doctorat sont plus poussées 3 il sBagit dBinno/er dans le sa/oir6 DBéclairer des phénom)nes 'ui étaient peu étudiés ou mal compris6 De démontrer 'uBune perspecti/e 'ui nBa pas été appli'uée > cet o1(et permet de mieuE le comprendre 'ue dBautres perspecti/es dé(> utilisées6 De creuser un aspect théori'ue6 De lBappli'uer > de nou/elles situations concr)tes et dBo1tenir et dBanal2ser de nou/elles données empiri'ues6 +t la liste des possi1ilités nBest pas compl)teM .

e titre .a méthode préconisée . tel 'uBeEpli'ué plus haut6 .Béchéancier Il est entendu 'uBon peut regrouper certains de ces éléments en fonction du raisonnement 'ue lBon dé/eloppe pour eEposer le pro(et. la pro1lémati'ue.ar eEemple.e cadre conceptuel et théori'ue .a re/ue de littérature .Rachad ANTONIUS.a 1i1liographie .es h2poth)ses .a 'uestion générale et la 'uestion spécifi'ue .es composantes dBun pro(et de recherche Retour > la ta1le des mati)res .e plan pro/isoire . &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% $ "6 .Bintroduction .es di/ers éléments ou composantes dBun pro(et de recherche sont les sui/ants6 <léments .a pro1lémati'ue . la 'uestion générale et la 'uestion spécifi'ue pourraient former une composante uni'ue dBun pro(et de recherche6 *oici 'uel'ues commentaires sur chacun de ces éléments6 .a spécification de lBo1(et de la recherche .

Rachad ANTONIUS. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% @ ?6 &omposante et fonction Retour > la ta1le des mati)res .

a pro1lémati'ue . peut0 Ktre indi'uer le point de départ. pour a1outir > une 'uestion générale de recherche !plus circonscrite 'ue lBo1(et de recherche. &e 'ue doit inclure pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% .a dimension sociologi'ue de la recheche doit dé(> émerger.a pro1lémati'ue contextualise lBo1(et et lui donne sa profondeur conceptuelle6 . les liens 'uBon éta1lira entre processus sociauE di/ers seront différents selon 'uBon énonce la 'uestion > partir dBune pro1lémati'ue du tra/ail ou de celle de la migration6 +lle circonscrit la pro1lémati'ue pour orienter /ers une 'uestion spécifi'ue de recherche6 &Best lBa1outissement de la pro1lémati'ue /ers une 'uestion 'ui englo1e peut0Ktre une large classe de cas6 &Best sur elle 'ue la recherche porte directement. ou alors > partir dBune réfleEion sur la migration. ainsi 'ue lBo1(ectif de lBauteur0e6 Il permet de circonscrire un o1(et. soit un ensem1le de processus sociauE sur les'uels on souhaite se pencher6 .e titre Oonction lBo1(et 'ue lBorientation6 Un généralement une 1onne chose6 titre spécifi'ue est .ar eEemple. par la faIon utilisée pour délimiter lBo1(et de la recherche6 +lle répond > la 'uestion 3 oJ est le pro1l)me P .a perspecti/e sera différente6 .a 'uestion spécifi'ue . la mKme 'uestion de recherche sur le lien entre immigration et tra/ail peut Ktre pro1lématisée > partir dBune réfleEion sur les transformations du tra/ail. une situation concr)te6 +lle /ise > faire le 1ilan de ce 'ue lBon sait dé(> sur la 'uestion de recherche6 +lle est anal2ti'ue dans la mesure oJ elle ne consiste pas > faire une liste des auteurs et de .a métaphore de lBentonnoir est sou/ent é/o'uée pour eEpli'uer la progression de la présentation dBun pro(et de recherche.a re/ue de littérature . en passant par la pro1lémati'ue 'ui le circonscrit graduellement.e t2pe de réponse 'uBon fera.Bintroduction Orienter la lecture du pro(et /ers ce 'ui est essentiel.lus important 'uBonun ne le pense6 Doit aider > /oir tant N Rachad ANTONIUS. et sur la place de la migration dans ces processus. et la place des modalités de lBemploi et de lBacc)s > lBemploi dans le processus migratoire6 .a 'uestion générale . mais elle sBinscrit dans des préoccupations plus larges !celles de la 'uestion générale et de la pro1lémati'ue% 'ui donnent > la 'uestion sa profondeur et sa pertinence6 .our'uoi cette recherche est0elle intéressante P Il sBagit donc dBun ensem1le de 'uestions conneEes dont les liens et démontrent la pertinence de la recherche proposée du point de /ue du sa/oir ainsi 'ue du point de /ue social6 &Best pour cela 'uBon parle de pro1lématisation6 &Best cela 'ui fait tout lBintérKt de la recherche6 . mais encore trop large pour une recherche uni'ue% et enfin la 'uestion spécifi'ue 'ui porte sur un cas. en partant de la spécification de lBo1(et de recherche !plutQt large%.&omposante .Bo1(et de la recherche .

&e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% C# Des détails additionnels sur ces éléments se retrou/ent dans les paragraphes 'ui sui/ent6 .Rachad ANTONIUS.

car elle re'uiert un dé/eloppement plus important.a thémati'ue ne doit pas Ktre trop /ague.a thémati'ue est large6 Il faut souligner ce 'ui constitue réellement l=intérKt de cette thémati'ue. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% CC F6 &ommentaires additionnels concernant les di/ers éléments A.ar eEemple. il faut préciser le lieu 3 est0 ce 'uBon parle du Qué1ec P du &anada P des sociétés occidentales P . ni dBéla1orer la pro1lémati'ue 3 ceci sera fait plus tard6 . si on /eut étudier les processus dBethnicisation dans les écoles.Rachad ANTONIUS.Bo1(ectif de cette section dBun pro(et de recherche est de formuler de faIon concise et claire une thémati'ue de recherche.a pertinence scientifi'ue ne pourra pas Ktre /raiment démontrée. et doit dé(> orienter lBattention sur ce 'uBil 2 a dBintéressant dans le su(et6 . 'uBon /erra dans la pro1lémati'ue et surtout dans la re/ue de la littérature6 Il est 1on de préciser dé(> > cette étape les limites temporelles et spatiales de lBo1(et6 .a pertinence sociale de cette thémati'ue et du su(et doit ressortir 3 pour'uoi cela /ous intéresse P sous 'uel angle P . ce 'u=est le su(et particulier 'ui /ous intéresse !sans nécessairement a/oir une 'uestion précise%6 &=est en 'uel'ue sorte un em1r2on de pro1lémati'ue6 . La spécification de l’objet de la recherche Retour > la ta1le des mati)res . et > l=intérieur de cette thémati'ue.endant 'uelle période P . et un su(et particulier6 Il ne sBagit pas de dé/elopper la 'uestion de recherche.

Rachad ANTONIUS. et cela /ous permet dBen arri/er > une 'uestion plus spécifi'ue. /ous alleR mentionner 'uel'ues auteurs fondamentauE pour /otre 'uestion 3 ceuE dont /ous a/eR pris les définitions. de nature plus théori'ue6 &ela permet de montrer 'uelle est lBinterrogation . en montrant les liens entre toutes ces 'uestions6 &ela pourrait Ktre aussi lBeEplicitation du lien entre la 'uestion et des interrogations plus larges. sans a/oir > discuter des acceptations alternati/es pour le moment6 +n dé/eloppant /otre 'uestion. plus circonscrite6 +n eEécutant la démarche précédente.e dé/eloppement de la pro1lémati'ue. il /ous sera nécessaire dBeEpli'uer le conteEte dans le'uel la 'uestion se pose6 &eci /ous am)nera peut0Ktre > définir les concepts fondamentauE 'ue /ous alleR utiliser !définition au sens restreint 3 'ue désignent ces termes P sans nécessairement décliner toutes les propriétés associées > ces termes%6 *ous nBentreR pas dans les détails des dé1ats sur ces concepts 3 /ous dites ce 'ue *OUS entendeR par tel terme. essa2eR dBKtre plus spécifi'ue 3 À 'uelle 'uestion /ouleR0 /ous répondre P Il faut commencer a/ec une 'uestion asseR générale. cBest lBinsertion de la 'uestion dans un ensem1le dBautres 'uestions. et cBest > cela 'ue le terme Sorientation théori'ueB correspond6 . /ous alleR montrer ses liens a/ec dBautres 'uestions. La spécification de la question de recherche et de la problématique Retour > la ta1le des mati)res La ques ion !e re"#er"#e6 +n partant du choiE de su(et et de la thémati'ue. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% C" B. asseR large6 ais pour dé/elopper cette 'uestion et mieuE eEpli'uer son sens. ainsi 'ue ceuE 'ui /ous ont inspiré les idées fondamentales sur les'uelles /ous /ous appu2eR6 Il ne sBagit pas dBune re/ue de littérature 3 cela /iendra plus tard6 Il sBagit de mentionner 'uel'ues références fondamentales.

ar eEemple. /ous démontreR lBimportance de la 'uestion du point de /ue de la connaissance du domaine étudié6 &Best cela. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% C? fondamentale 'ui est en arri)re de notre 'uestion6 .e cadre théori'ue dans ce cas. etc6 3 cela. etc6 Dans ce cadre. cBest lBensem1le des concepts fondamentauE et des relations entre ces concepts 'ui sont > la 1ase de /otre faIon de conce/oir le pro1l)me et de lBa1order6 Si on dit 'uBon /eut a/oir une approche marEiste classi'ue du pou/oir économi'ue. la per inen"e s"ien i$ique 3 lBimportance de la réponse 'ue /ous chercheR dans la construction de la connaissance6 .ar eEemple.Rachad ANTONIUS. on dirait 'uel'ues mots sur sa recrudescence ou non.a pertinence scientifi'ue serait démontrée si on montrait 'ue son étude pourrait nous permettre de mieuE comprendre tel autre aspect du phénom)ne étudié6 Quant > la notion de per inen"e so"iale. comme prémisses de notre démarche6 . on peut Ktre amené > définir les concepts et > faire le lien a/ec dBautres 'uestions ou dBautres théories6 +n faisant cela. les phénom)nes dBeEclusion dus auE inégalités. sur ces consé'uences connues sur les (eunes. pour prendre lBeEemple des gangs de rues. cBest la réponse > la 'uestion 3 en 'uoi /otre 'uestion est intéressante du point de /ue social ou politi'ue P . de rapport auE mo2ens de production. et on /a essa2er dBanal2ser comment se structure la propriété des mo2ens de production. la pro1lémati'ue consisterait > montrer le lien entre cette 'uestion et dBautres 'uestions plus larges 3 la marginalisation des (eunes. cBest la pertinence sociale6 Quel'ues mots de plus sur le terme 3 Sorien a ion #%orique&6 &e terme ren/oie > 'uel'ue chose dBun peu plus /ague 'ue le terme Scadre théori'ueB6 Un "a!re #%orique. 'ui serait la théorie de arE. nous dit dans 'uels termes on /a a1order la 'uestionT a/ec 'uels conceptsT en supposant 'uoi. par eEemple. on /a se référer > la notion de classe. si on étudie le phénom)ne des gangs de rues. etc6 .

sans aller dans le détail de la faIon de définir les classes sociales. par eEemple. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% CF L&orien a ion #%orique est un peu moins spécifi'ue6 Si on dit 'uBon /eut se référer au cadre dBanal2se marEiste. lui. ainsi 'ue les résultats o1tenus dans ces recherches6 Quand on parle de re/ue de littérature analytique. on /eut dire 'uBil 2 a un tra/ail de lecture anal2ti'ue de cette littérature 'ui est effectué6 &eci signifie 'uBon identifie des tendances théori'ues 'ui ont un impact sur la faIon dont . mais elle doit aussi Ktre 1r)/e et s2nthéti'ue6 Dans une re/ue de littérature.arsons. en fonction de lBen/ergure de la recherche 3 la re/ue de littérature dBun tra/ail de session sera moins éla1orée 'ue celle dBun mémoire de maLtrise. en citant les sources. en disant 'uel concept principal on /a utiliser.Rachad ANTONIUS. La revue de littérature Retour > la ta1le des mati)res . et faire référence > des articles scientifi'ues. 'ui. est plus spécifi'ue et plus détaillé6 C. par eEemple. on fait lBin/entaire des faits empiri'ues pertinents.a re/ue de littérature dBun pro(et de recherche présenté auE fins de su1/ention doit Ktre > la fine pointe de ce 'ui est connu. de préférence primaires6 On fait aussi état des recherches précédentes. mais on nBa pas encore eEposé le cadre théori'ue. 'ui elle0mKme est moins éla1orée 'ue celle dBune th)se de doctorat6 . mais on nBest pas en train dBeEpliciter le cadre théori'ue6 &Best pour cela 'ue (e parle d’orientation6 On peut faire le mKme raisonnement a/ec une orientation fonctionnaliste 3 on peut dire 'uBon /a prendre une approche 'ui sBinspire de . on indi'ue lBorientation théori'ue. sans aller dans les détails6 +n faisant cela. en soulignant les perspecti/es utilisées pour a1order les pro1l)mes. on est en train dBindi'uer 'uelle est lBorientation de lBapproche.a re/ue de littérature a pour o1(ectif de faire le tour de ce 'ui est connu sur /otre 'uestion de recherche6 +lle est plus ou moins éla1orée.

e processus de réfleEion est une étape 'ui nBest pas eEempte dBanEiété et dBincertitude6 +t ensuite on met de lBordre dans tout cela et on présente une pro1lémati'ue et une re/ue de la littérature 1ien structurées6 ais cette structuration /ient apr)s coup. et a1outira > la . on re/ient sur une étape précédente. on passe constamment dBune étape > lBautre. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% CH le pro1l)me est conceptualisé et é/entuellement sur les résultats. et on identifie les 'uestions laissées ou/ertes ou les nou/elles 'uestions 'ui se dégagent de ces recherches antérieures6 +n faisant tout cela.Rachad ANTONIUS. on indi'ue les résultats auE'uels ils par/iennent.a métaphore de lBentonnoir est utile pour caractériser une re/ue de littérature 3 on commence par dire 'uelles sont les grandes tendances théori'ues 'ui structurent le champ étudié en général6 À mesure 'ue lBon spécifie la 'uestion spécifi'ue sur la'uelle on /eut tra/ailler. et on rattache les tra/auE des auteurs recensés > lBune ou lBautre de ces tendances6 . en parall)le a/ec le dé/eloppement de la pro1lémati'ue6 &Best pour cela 'ue nous a/ons fait une différence entre la logique de la découverte et la logique de la présentation6 Quand on est dans le processus de réfleEion en /ue de la recherche. dans notre processus intellectuel de préparation de la recherche. on cite des ou/rages plus pointus. a/ec des retours et des /a0et0 /ient6 . 'ui a1ordent spécifi'uement cette 'uestion6 Donc on part de 'uestions larges et on a/ance en étant de plus en plus spécifi'ue et pointu6 On souligne les concepts utilisés par les di/ers auteurs et les tendances théori'ues auE'uelles ils se rattachent. au su(et de recherche ou > la 'uestion de recherche. on aura éla1oré la pertinence scientifi'ue de notre 'uestion de recherche un peu plus 'ue dans la section de la pro1lémati'ue discutée plus haut6 On /oit donc 'ue la re/ue de la littérature se dé/eloppe. le dé/eloppement de la pro1lémati'ue /iendrait dBa1ord a/ec 'uel'ues ren/ois > la littérature. durant le tra/ail dBéla1oration6 +lle nBest pas sous0(acente au départ6 Dans la perspecti/e présentée ici. en tentant de mettre de lBordre dans tout cela 3 de la pro1lémati'ue > la re/ue de la littérature.

a recherche consistera donc > /érifier si cette mKme h2poth)se se trou/e /érifiée ou au contraire in/alidée6 . on présente dans un pro(et des #'po #(ses !e re"#er"#e6 &e sont des réponses > la 'uestion de recherche 'ue lBon propose 3 on pourrait a/oir de 1onnes raisons de penser 'uBelles sont /ala1les. > la lumi)re des résultats empiri'ues 'ue lBon aura trou/és6 . mais on nBa pas de preu/es de la /alidité de ces réponses dans le conteEte spécifi'ue de la recherche proposée6 . soit 'uBelles sont re(etées. la re/ue de littérature doit comporter la 1i1liographie des ou/rages auE'uels /ous /ous Ktes référé6 UtiliseR les normes de présentation des tra/auE 'ui sont spécifiées sur le site du département de sociologie. en prenant en considération 'ue ce milieu est différent et 'ue cette h2poth)se pourrait ne pas tenir6 . 'uestion spécifi'ue de recherche6 +nsuite la re/ue de littérature proprement dite se fera > partir de cette 'uestion spécifi'ue de recherche6 &et ordre nBest pas a1solu. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% C. /ous pourrieR poser comme h2poth)se 'ue ceci est aussi /rai pour le milieu dans le'uel /otre recherche est effectuée.ar eEemple.Rachad ANTONIUS.a recherche consistera > aller chercher ces preu/es. et toute présentation 'ui suit une logi'ue claire serait accepta1le6 :ien é/idemment. a/ec deuE résultats possi1les 3 soit 'ue les h2poth)ses sont confirmées. ou encore les normes suggérées par la 1i1lioth)'ue6 D. Les hypoth ses de recherche Retour > la ta1le des mati)res Quel'uefois. si certaines recherches faites dans une localité géographi'ue ou dans un milieu social donné ont montré 'ue la /aria1le U est en lien a/ec la /aria1le V.

et cBest une tentati/e de lecture anal2ti'ue de ces données6 Il ne faut pas confondre non plus une h2poth)se de recherche et une prémisse6 . on nBest pas en mesure de proposer des h2poth)ses 3 on /a interroger la faIon dont le groupe social étudié se représente une 'uestion. ou mKme fausse. /ous de/eR la remettre en 'uestion. /ous de/eR indi'uer si /ous a/eR des h2poth)ses spécifi'ues > démontrer. ou un fait 'ue /ous preneR pour ac'uis afin dBentamer /otre recherche. sans faire des suppositions sur ce 'ue ces réponses pourraient Ktre6 &ertains chercheurs font la distinction entre hypothèses de recherche et hypothèses de travail6 . &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% C$ ais il nBest pas /rai 'ue toutes les recherches se situent dans ce mod)le empiri'ue de recherche6 . cBest soit une h2poth)se. ou se comporte dans certaines circonstances. cela pourrait remettre en 'uestion les résultats de /otre recherche6 . cela ne pose aucun pro1l)me6 Si /ous /ous aperce/eR 'ue /otre h2poth)se nBest pas efficace pour orienter /otre tra/ail. mais ce nBest pas ce 'ue /ous /ouleR prou/er6 &Best comme une idée. ou si /ous parteR simplement dBune 'uestion pour la'uelle /ous chercheR des réponses. soit un fait éta1li.Rachad ANTONIUS. et /ous ne /ous soucieR pas dans le cadre de cette recherche de démontrer sa /alidité6 </idemment. 'uand on a une partie des données. sans remettre en cause lBorientation générale de /otre recherche6 +n général. une h2poth)se de tra/ail se dé/eloppe en cours de route.our certaines recherches. sans a/oir dBh2poth)ses de recherche spécifi'ues > /érifier6 Dans un pro(et de recherche.a prémisse. sBil sBa/)re par la suite 'ue cette prémisse était trop hasardeuse. /ous la modifieR.a différence est la sui/ante 3 une h2poth)se de tra/ail est moins formelle6 &e nBest pas cela 'ue /ous /ouleR prou/er6 &Best (uste une supposition temporaire 'ui /a /ous permettre dBorganiser /otre tra/ail et lBinterprétation de /os données6 Si en cours de route.

mais il faut 1ien se dire 'ue les recherches les plus intéressantes ne cherchent pas tou(ours > prou/er 'uel'ue chose.e terme Sstratégie de la preu/eB a des connotations positi/istes 'uBil faut 'uestionner6 &Best un 1on raccourci linguisti'ue. la re/ue de littérature et le cadre théori'ue ont été déterminés. la stratégie de la preu/e est centrée autour de la collecte de données et de leur anal2se6 +n effet. la faIon de les trou/er. des données administrati/es. ainsi 'ue la méthode concr)te 'ui sera utilisée !anal2se de discours P anal2se teEtuelle informatisée P autre P%6 .Rachad ANTONIUS. mais il faut 'uand mKme la planifier 3 définir le corpus de teEtes ou de documents 'uBon /a anal2ser. c=est0>0dire la faIon dont on /a sB2 prendre pour /érifier nos h2poth)ses 'uand il 2 en a !dBoJ cette idée de preu/e% ou pour répondre > nos 'uestions de recherche6 Dans le cas dBune recherche empiri'ue. des opinions. /ous de/eR éta1lir la Sstratégie de la preuve’. la 'uestion de recherche. ou encore des statisti'ues agrégées. mais sou/ent > identifier des processus ou > décrire des phénom)nes compleEes. cBest 1ien en fonction de ce 'uBon /eut prou/er 'ue lBon détermine le t2pe de données recherchées. et la faIon de les anal2ser6 &es données peu/ent Ktre des données sociodémographi'ues. par eEemple6 Il ne sBagit donc pas de preu/es6 ais il 2 a 1ien une stratégie d’observation. la pro1lémati'ue. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% C@ !. des comportements o1ser/és. la démarche est un peu moins codifiée. et on pourrait allonger la liste6 Tout ce 'ui est o1ser/a1le et 'ui est pertinent pour la recherche est suscepti1le de constituer des données > anal2ser6 Quand il sBagit dBune recherche théori'ue. et lBangle sous le'uel on /a les anal2ser. terme 'ue (e trou/e préféra1le6 . La méthode préconisée pour répondre " votre question de recherche Retour > la ta1le des mati)res aintenant 'ue lBo1(et de recherche.

e passage sui/ant. de comportements. en précisant la nature de ces o1ser/ations.a population doit Ktre 1ien déterminée et accessi1le. en précisant comment il /a Ktre constitué. de situations > o1ser/er.Rachad ANTONIUS. etc6 :ref. au'uel on souhaiterait généraliser nos résultats 3 mais il sBagit alors dBune généralisation 'ualitati/e. de sa taille. tiré de la re/ue Champ pénal. illustre la faIon dont le terme uni/ers dBanal2se est utilisé 3 . car cBest dans cette population 'ue nous allons choisir notre échantillon6 Alors 'ue lBuni/ers dBanal2se est moins 1ien déterminé 3 on nBen a pas une liste eEhausti/e6 . 'ue /ous de/reR parler de lBéchantillon. et auE'uels on se réf)re6 &Best en 'uel'ue sorte une population plus large 'ue celle 'ue nous allons considérer6 &Best réellement lBensem1le dBo1(ets le plus large possi1le. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% CN Dans cette section. la faIon de les collecter. et 'uantifiée6 . cBest la partie de la réalité o1ser/ée 'ue /ous alleR anal2ser6 Univers !&anal'se 3 Il sBagit de lBensem1le des o1(ets 'ue lBon prend en considération dans la recherche. > partir de 'uelle population. et la faIon de les traiter6 &eci signifie. population et échantillon6 . dans les grandes lignes. de documents administratifs. et 'ui aura plus un statut dBh2poth)se > /érifier 'ue de conclusion ferme. 'ui pourrait Ktre 'ualitati/e ou 'uantitati/e. uni/ers dBanal2se. /ous alleR donc spécifier la faIon concr)te dont /ous alleR /ous 2 prendre pour ramasser /os o1ser/ations.es définitions sui/antes /ous seront utiles 3 Ma %riau6 &Best le t2pe dBo1(ets 'ui /ont constituer la mati)re premi)re de /otre anal2se6 . de 'uestionnaires remplis. en particulier. 'ue /ous alleR décrire /otre méthode spécifi'ue. et par 'uelle méthode6 Quatre termes sont sou/ent utilisés pour spécifier les o1ser/ations 'ue lBon compte faire 3 matériau.e matériau peut Ktre constitué de certaines données 'uantitati/es spécifi'ues 'ue /ous alleR chercher. de teEtes dBun auteur ou de plusieurs !si /otre th)se est théori'ue%.

le site de statisti'ues &anada contient un eEcellent résumé6 &onsulteR0le au 3 http://www.Rachad ANTONIUS. enferme les chercheurs dans un univers d#analyse trop restreint. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% "# . /otre population est lBensem1le de toutes ces personnes6 *ous de/eR spécifier les conditions précises 'ui font 'uBune personne est dans la population6 Si /ous étudieR la faIon dont les di/erses écoles g)rent la di/ersité culturelle. mars "##F%6 Ici on /oit 'ue lBuni/ers dBanal2se est un certain t2pe de crimes. Champ pénal. pu1li'ues ou les deuE P etc6%. nBimporte 'uand.our ceuE 'ui souhaiteraient se rafraLchir la mémoire sur ces 'uestions. *ol I.e teEte de . commis nBimporte oJ. il /aut mieuE /ous arranger pour 'ue /otre échantillon soit représentatif6 . ce 'ui procure > certaines /aria1les !armes > feu. &anada X . drogues% un rQle eEagéré6 ! arc Ouimet. et lBunité de 1ase 'ui constitue la population.ca/francais/edu/power/ch13/probability/probability_f. W Oh. et dans la'uelle /ous alleR choisir /otre échantillon6 Si /ous étudieR les attitudes des personnes immigrées > ontréal. ce 'ui eEpli'ue pour'uoi ce nBest pas une population 1ien déterminée dont on tire un échantillon6 Popula ion6 &Best la liste compl)te des o1(ets 'ui constituent /os unités dBanal2se. le fait de se limiter > une forme de /iolence. /otre population est constituée dBécoles !de 'uelle région P de 'uel ni/eau P pri/ées.a 1aisse de la criminalité au &anada et auE <tats0 Unis entre CNNC et "##" Y.statcan.ires du recueil du cours constitue une eEcellente discussion de lBéchantillon 'uand il sBagit dBune recherche 'ualitati/e6 . en eEcluant des crimes comme l=agression seEuelle ou moins sérieuE comme le /ol de /éhicule ou le cam1riolage.htm &es termes seront utiles pour présenter /otre Sstratégie de la preu/eB 'uand il sBagit dBune recherche 'uantitati/e6 .es auteurs a2ant eEaminé les facteurs de la 1aisse auE <tats0Unis se sont pour la plupart concentrés sur le seul crime d=homicide6 Or. cBest lBécole6 *ous /o2eR 'uBune population nBest pas nécessairement faite dBKtres humains6 É"#an illon6 &Best une portion de la population6 Si /ous souhaiteR généraliser /os résultats > la population.

Rachad ANTONIUS. 'ui est lBensem1le des teEtes 'ue /ous alleR soumettre > lBanal2se6 )in !u e* e . la méthode est celle de lBanal2se de contenu !ou de méthodes conneEes spécifi'ues auE anal2ses de teEtes% et on parle de corpus plutQt 'ue dBéchantillon.our certaines anal2ses. le matériau > utiliser est constitué par des documents. &e 'ue doit inclure un pro(et de mémoire ou de th)se6 !"##$% "C . plutQt 'ue par des données 'uantitati/es6 Ici.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful