Vous êtes sur la page 1sur 24

Stage de Benidorm

Le MCA affrontera Malines et Ultrecht

Si Salem : «Je régalerai les attaquants de la JSK»
Si Salem :
«Je régalerai les
attaquants de la JSK»
Aït Djoudi : «On attend Bencherif pour clore le recrutement» Quotidien national Hachoud : «Je
Aït Djoudi : «On attend Bencherif pour clore le recrutement»
Quotidien national
Hachoud : «Je marquerai
à Malines en attendant
Courtois au Brésil»
100% FOOT
Jeudi 26 décembre 2013
N°3777 prix 20DA - France 2€ - ISSN 1111
EXCLUSIF
De notre envoyé spécial au Maroc
Marcello Lippi
se livre à Compétition
«L'Algérie ne doit surtout
pas jouer à l'italienne,
ça n'existe plus !»
«La Russie de Capello sort
du lot, la Belgique est la
révélation de l'année»
 «Halilhodzic a suivi
mes entraînements
à la Juventus»
«Gattuso n'a rien à
voir avec la mafia,
je mets mes 2 mains
au feu»
USMA
«Messi est le
meilleur, mais, cette
saison, Ronaldo mérite le
FIFA Ballon d'Or»
«J'ai passé des
vacances avec Zidane à
Ibiza, pas une fois il ne m'a
parlé de Materazzi.
Respect !»
Les salaires
Dziri :
USMH
plafonnés
dès la
Laïb a signé
«On n'ira
pas à Sétif
pour faire
la guerre»
saison
prochaine
la convention
Joueur international
:
120 millions/mois
avec Sonatrach
Ex-international ou joueur
de L1 : 80 millions/mois
CRB
Joueur
de L2 :
10 millions pour battre la JSMB
50 millions/mois
22 À LA UNE
22
À LA UNE

édition du jeudi 26 décembre 2013

LIPPI

se livre à Compétition

Marcello Lippi a tout gagné avec la Juventus et la Squadra Azzurra. Il a notamment hissé l’Italie sur le toit du monde, en 2006, en Allemagne. Aujourd’hui, le «Paul Newman du football» dirige les Chinois de Guangzhou. Compétition est allé à sa rencontre à Marrakech, il nous a reçus pour un entretien exclusif. Il nous parle de son expérience en Asie, du groupe de l’Algérie au Mondial et de tout ce qui fait l’actualité du football en Europe.

«L’Algérie ne doit surtout pas jouer à l’italienne, ça n’existe plus !»

Entretien réalisé par Halim Djender

plus !»  Entretien réalisé par Halim Djender - M. Lippi, l’Argentin Dario Conca va quitter

- M. Lippi, l’Argentin Dario Conca va quitter Guangzhou pour retourner à Fluminense, allez-vous recruter de nouveaux joueurs comme lui pour étoffer votre effectif ?

- Les nouveaux joueurs étrangers, qui intégreront l’équipe de Guangzhou, seront différents de Conca. Ils ne devront pas avoir les mêmes caractéristiques que lui pour la simple raison que je n’aime pas toujours évoluer avec le même style de jeu. Lorsqu’on procède de cette façon, on favorise l’intégration des nouvelles recrues qui, ainsi, n’auront pas à souffrir de la comparaison avec les anciennes stars de l’équipe. Conca parti, son remplaçant sera différent et on ne dira jamais du nouveau venu : Conca était meilleur, plus fort… Guangzhou achètera donc des joueurs qui n’auront pas le même style que Conca. Je procédais déjà de la même manière déjà quand j’étais l’entraîneur de la Juventus. Je peux vous citer un exemple à ce propos.

- On est tout ouïe…

- Quand je suis revenu à la Juventus, au début du nouveau siècle, M. Agnelli, le boss de la Juve, est venu me parler pour me dire : «J’ai une mau- vaise nouvelle à t’an- noncer, on doit vendre Zidane au Real Madrid ! Peux- tu me dire qui pourra le remplacer et deve- nir le nouveau Zidane ?» Je lui ai répon- du que je ne me soucie- rais jamais de trouver le nou- veau

Zidane parce que ça n’existe pas ! Je vais changer mon plan tactique. Par la suite, avec l’argent de la vente de Zidane, la Juventus a acheté Buffon, le gardien de but, Thuram, le défenseur, et Nedved, le milieu de terrain offensif. Bien sûr, ces nouveaux éléments évoluaient dans un registre totalement différent par rapport à Zidane. Nous avons gagné le Scudetto et nous sommes parvenus, encore une fois, en finale de la Ligue des cham- pions.

- Guardiola a dit que s’il avait été l’entraîneur de Guangzhou, à votre place, il aurait sans doute perdu par plus de 3 à 0…

- C’est un bon compliment pour moi et pour tous les tacti- ciens de l’école italienne. Quand la différence entre deux adversaires est aussi grande que peut l’être celle entre le Bayern Munich et Guangzhou, l’école italienne se montre très réaliste, elle estime qu’il serait fou de se ruer vers l’attaque. Si on ouvre le jeu dans ces condi- tions, on risque facilement de perdre 6 à 0, 7 à 0 ou 8 à 0. Moi, je suis satisfait de notre match contre le Bayern de Guardiola. Nous avons perdu 3 à 0 et je pense que c’est un bon résultat pour la progression de Guangzhou.

- Pensez-vous que Muriqui et Elkeson, les deux joueurs brésiliens de Guangzhou, ont le niveau pour évoluer dans des équipes européennes ?

que oui. Guangzhou a plein de joueurs qui peuvent évoluer en Europe. Il n’y a pas que Muriqui et Elkeson, mais également le Sud-Coréen Kim et le Chinois Linpeng. Bien sûr, il y a aussi l’Argentin Conca. Pour moi, ils sont quatre ou cinq joueurs de Guangzhou qui peuvent avoir leur place dans quelques équipes européennes.

- La saison prochaine, d’autres clubs chinois vont investir beaucoup d’ar- gent pour concurrencer Guangzhou

bonne nouvelle parce que le football chi- nois grandira avec l’apport de tous ces

techniciens venant de différentes écoles de football. C’est enrichissant. Je suis désolé pour Radomir Antic, qui avait en charge l’équipe chinoise de Shandong Luneng, il

a fini second du championnat, il l’a payé

de son poste, ce n’est pas de ma faute. Cuca le remplacera, j’espère que la saison prochaine je ne finirai pas deuxième, à mon tour…

J’ai passé vacances - Zidane !» Ibiza, avec des pas fois il ne m’a une
J’ai
passé
vacances
-
Zidane
!» Ibiza, avec des
pas
fois
il
ne
m’a
une parlé à
de
Materazzi.
Respect

- Je pense

Evergrande. Qu’en dites-vous ?

- Je trouve cela normal. Quand j’avais en charge la Juventus, je disais chaque sai- son à mes joueurs : «Vous avez gagné le championnat, tout le monde voudra nous battre. Alors, il est normal que nos adver- saires mettent plus d’argent, achètent plus de joueurs.» C’est juste la loi du sport.

- Souhaitez-vous être de nouveau au Maroc, l’an prochain, pour participer au Mondial des clubs ?

- Bien sûr, je souhaite revenir la saison prochaine au Maroc. Pour Guangzhou, c’est le début d’une grande histoire que le club veut écrire. On ne gagne pas à tous les coups, mais notre club est en train d’écrire les plus belles pages de son histoire.

- Cuca, le coach de l’Atlético Mineiro, va prendre lui aussi une équipe chinoise la saison prochaine, qu’en pen- sez-vous ?

- Il ne sera pas le premier entraîneur brésilien à faire son job en Chine. Les coaches sont d’ailleurs nombreux à venir tra- vailler dans ce pays, ils ont diffé- rentes nationalités. C’est une

M. Lippi, pourquoi avez-vous pris la

décision d’aller exercer votre métier en Chine ?

- En Italie, j’avais tout fait, j’avais tout gagné tant avec la sélection nationale qu’avec mon club, la Juventus. Je me sentais encore jeune pour tenter une expérience qui serait diffé- rente de ce que j’avais connu. Je dois avoir l’honnê- teté de reconnaître que l’ar- gent a compté dans mon choix. J’ai débarqué en Chine avec sept personnes composant mon staff. Nous avons été très bien reçus. Puis, peu à peu, les titres sont arrivés. Pour moi, la grande fierté a été d’abord de voir 5 000 supporters de Guangzhou avec le maillot rouge

du club. Une année auparavant, cela sem- blait impossible. Cette saison a été particu- lièrement positive : nous avons remporté le championnat de Chine, perdu la coupe de Chine, gagné la Champions League d’Asie et nous sommes parvenus en demi- finales de la Coupe du monde des clubs. L’équipe est sur la bonne voie. Guangzhou

a une grande école de football qui, en deux

ans, a vu transiter 4,5 millions d’enfants. On a une académie pouvant accueillir 3 000 jeunes footballeurs avec leurs familles. L’académie a 83 terrains de football. Je suis le président d’honneur de l’école de football de Guangzhou. On a commencé

avec 1 200 gosses, maintenant on en dénombre 2 300.

- M. Lippi, quel regard portez-vous

sur le groupe de l’Algérie qui affron- tera la Belgique, la Russie et la Corée du Sud au Brésil ? Pouvez-vous nous dire un mot sur chaque équipe ?

- C’est un groupe très difficile.

D’abord, parce qu’il y a la Russie qui, à mon sens, sort du lot. C’est une équipe tra- ditionnellement très forte. De plus, elle est dirigée par un entraîneur très réaliste qui aime les choses concrètes.



«Le Brésil, l’Espagne, l’Allemagne, la Hollande, l’Italie et l’Argentine sont mes favoris au Mondial»

«Le Brésil, l’Espagne, l’Allemagne, la Hollande, l’Italie et l’Argentine sont mes favoris au Mondial»  

À LA UNE 33 Est-ce que meilleur entraîneur. - les joueurs du Barça ont baissé
À LA UNE 33
À LA UNE
33
À LA UNE 33 Est-ce que meilleur entraîneur. - les joueurs du Barça ont baissé de
Est-ce que
Est-ce que

meilleur

entraîneur.

-

les joueurs du Barça ont baissé de niveau par rapport à ce qu’on leur a connu avec Guardiola ?

- Les joueurs du FC Barcelone ont gagné beaucoup de choses, toutes les saisons ils amassaient les titres.

bon, son groupe en tire un énorme béné- fice. Carlo Ancelotti tire toujours le meilleur de ses joueurs, et ces derniers donnent toujours le meilleur pour Carlo.

- J’aime le fait de le voir aux côtés d’Ancelotti. J’ai de très bonnes rela- tions avec Zinedine Zidane, on est souvent en contact. On sait tous ce qui est arrivé lors de la finale de la Coupe du monde en Allemagne, en 2006. L’année der- nière, on a passé les vacances ensemble à Ibiza, en Espagne. La chose qui m’a le plus impressionné chez lui :

durant tout le séjour,

- Zidane ? Gattuso n'a rien à voir avec la mafia, je mets mes 2
- Zidane ?
Gattuso n'a
rien à voir
avec la mafia,
je mets mes
2 mains
au feu

Une fois, ils ont raflé tous les trophées possibles en une saison. De mon point de vue, il n’existe qu’une seule personne capable de reproduire cela avec deux équipes différentes : c’est Pep Guardiola

! Il l’a fait avec le Barça, il est en mesure

de le refaire maintenant avec le Bayern Munich. Ce qui m’a le plus impressionné chez Pep, c’est quand j’ai appris que, tout jeune coach qu’il était, il n’a pas eu froid aux yeux et est allé voir Laporta, l’ex- président du Barça, pour lui dire : «Je veux prendre en charge l’équipe première !» Il était très ambitieux à l’époque, déjà.

- Et Mourinho ?

- C’est un autre genre d’entraîneurs. Il

a énormément travaillé et appris auprès de grands techniciens. Il a notamment saisi beaucoup de choses avec Robson

quand celui-ci était l’entraîneur du Barça et Mourinho juste son traducteur. José

Zidane ne m’a pas parlé une seule fois de Materazzi. Et je ne lui pas ai parlé une seule fois aussi du sujet. Respect !

- Pourquoi Camacho n’a pas réussi

en tant que sélectionneur de Chine

? - Je l’ignore, je ne peux pas parler de choses que je ne maîtrise pas. Cela étant, je crois qu’il est difficile d’effectuer une bonne transition d’une équipe de club à une sélection nationale. Ce n’est pas tou- jours évident.

- Un mot sur Tito Villanova ?

- Il a écrit une belle page de l’histoire

du Barça. Tout était parfait jusqu’au jour où le monstre appelé cancer l’a frappé de plein fouet. Dans ce cas, vous ne pouvez plus faire grand-chose si ce n’est de prier et d’attendre des jours meilleurs.

- Ces derniers jours, Gattuso est

sujet d’une grosse accusation. On dit

qu’il travaille avec la mafia et a

versé dans les matches truqués. Quel

est votre avis, vous qui connaissez

bien l’homme et le joueur ?

- Effectivement, je connais très bien

Gennaro Gattuso. Je le connais si bien que je suis prêt à mettre les deux mains au feu et dire qu’il n’a absolument rien à voir avec tout ça ! Gattuso est propre.

- Quels sont vos favoris pour la Coupe du monde au Brésil ?

- Bien évidemment, le Brésil est favori

parce qu’il organise le tournoi et évolue- ra donc devant ses supporters. Il y a aussi l’Espagne, l’Allemagne, la Hollande, l’Italie et l’Argentine. Toutes ces équipes peuvent remporter le

Mondial au Brésil.

H. D.

édition du jeudi 26 décembre 2013

au Brésil. H. D. édition du jeudi 26 décembre 2013 «La Russie de Capello sort du

«La Russie de Capello sort du lot, la Belgique est la révélation de l’année»

«Dans 2 ou 3 ans, Ancelotti gagnera tout avec Madrid»

«Ce qu’a fait le Barça, seul Guardiola peut le refaire dans un autre club»

«J’avais tout gagné en Italie, je suis parti vivre autre chose en Chine»



- Oui, votre compatriote Capello…

- C’est ça. Après, il y a la Belgique,

c’est la révélation de l’année avec la Colombie. Ensuite, il y a la Corée du Sud que je connais. Dans mon équipe, il y a d’ailleurs un joueur qui évolue dans la sélection nationale sud-coréenne, à savoir Kim. La Corée du Sud possède une bonne équipe. Ce sera difficile pour l’Algérie. Au fait, qui est l’entraîneur de l’Algérie ?

- C’est Vahid Halilhodzic…

- Ah, je le connais, c’est mon ami !

Halilhodzic a été l’entraîneur du Raja Casablanca. A l’époque, il est venu jouer un match amical contre moi qui avais en charge la Juventus. Cela s’est passé à Cesena.

- Quel a été le résultat du match ?

- La Juventus a gagné 2 à 1. Je me rap-

pelle aussi que Halilhodzic est venu voir

mes entraînements. Pendant une semaine, à Torino, il a suivi tous les jours mon entraînement. C’est vraiment un ami. Saluez-le de ma part !

- S’il vous sollicite et vous demande

des conseils pour battre Capello, vous lui refilerez quelques tuyaux ?

- Ce n’est pas possible. On ne peut pas

procéder de la sorte, en fait. Aussi, il ne faut pas croire que tous les entraîneurs ont toutes les statistiques sur les équipes du monde.

- L’Algérie a déjà joué contre Capello

lorsque celui-ci entraînait la sélection anglaise. Les deux pays se sont ren- contrés lors du Mondial 2010, en Afrique du Sud, et le match s’est ter- miné sur le score vierge de 0 à 0…

- C’est une bonne habitude (Rires) ! Il

ne faut pas se suffire du zéro à zéro, vous devez essayer de faire mieux et tenter d’obtenir un meilleur résultat la prochaine fois.

- Pour espérer passer le premier tour

du Mondial brésilien, l’Algérie doit- elle jouer à l’italienne, c’est-à-dire opter pour la défensive et la contre- attaque ?

- Ce serait une erreur. Laissez-moi vous

dire d’abord que le jeu à l’italienne n’existe plus. Vous savez, j’ai joué une demi-finale de Coupe du monde, en l’occurrence, Italie-Allemagne du Mondial 2006, j’ai aligné quatre attaquants et nous avons gagné 2 buts à 0. Je n’ai pas joué à l’italienne. Alors, vous devez changer votre demande et la formuler autrement (Rires).

- Que connaissez-vous du football algérien ?

- Pas beaucoup de choses,

en fait. Je sais juste qu’un des

plus grands footballeurs que j’ai connus s’appelle Zidane et qu’il est originaire d’Algérie.

- Vous devez sans doute

connaître aussi Madjer, non ?

- Ah, oui, Madjer, je le connais. Je l’ai

souvent au téléphone. On a gardé le contact et on s’appelle pour organiser des matches de bienfaisance ou des initiatives de ce type. Cela étant, ne m’en demandez pas plus sur l’Algérie car je n’en sais pas trop sur votre sélection nationale.

- Peut-être pourriez-vous nous dire

un dernier mot sur Belfodil et Taïder qui opèrent à l’Inter de Milan ?

- Effectivement, je connais Belfodil et

Taïder. La saison passée, Belfodil a réali-

sé de bonnes choses avec Parme. Maintenant, il est à l’Inter et je sais que dans les grosses équipes il y a des diffi- cultés.

- Qui mérite le FIFA Ballon d’Or cette saison, selon vous ?

- Messi est sans doute le meilleur

joueur de la planète. Il le montre tout le

temps, il a notamment remporté les quatre derniers trophées. Mais cette année, Cristiano Ronaldo a été le meilleur. Certes, Franck Ribéry a gagné plusieurs titres importants avec le Bayern Munich, mais Cristiano s’est presque toujours montré au top, il a inscrit beaucoup de buts et, si cela ne dépendait que de moi, je donnerai le FIFA Ballon d’Or à Cristiano Ronaldo.

- Que pensez-vous du Barça de Tata Martino ?

- Avec lui, le FC Barcelone se porte très

bien. J’aime beaucoup Tata, j’ai joué contre lui en quarts de finale de la Coupe du monde, en 2010, en Afrique du Sud. Il avait en charge la sélection du Paraguay et moi celle de mon pays, l’Italie (NDLR, Paraguay 0 - Italie 1). Je sais que les joueurs sont heureux avec lui, ils le mon- trent bien sur le terrain en jouant mer- veilleusement bien.

- On dit que le Barça de ces dernières années est la meilleure équipe de l’histoire du FC Barcelone. Pep Guardiola en a-t-il été le meilleur entraîneur ?

- Oui, c’est le cas. Le Barça de la der-

nière décennie est sans aucun doute le meilleur de toute l’histoire du club cata- lan et Pep en a été, sans le moindre doute aussi, le

Messi est le meilleur, mais, cette saison, Ronaldo mérite le FIFA Ballon d'Or
Messi
est
le
meilleur,
mais,
cette
saison,
Ronaldo
mérite
le FIFA
Ballon
d'Or

a une grande pas-

sion du football, il

a appris beaucoup.

- Ancelotti ?

- C’est un gagneur. Il a gagné dans toutes les équipes qu’il a entraînées. Je pense que dans deux ou trois ans, il gagnera tout ce que Madrid peut gagner. Sur le plan psycholo- gique, il est très

44 À LA UNE
44
À LA UNE
44 À LA UNE édition du jeudi 26 décembre 2013 Réunion de coordination FAF-présidents de clubs

édition du jeudi 26 décembre 2013

Réunion de coordination FAF-présidents de clubs

Capello, contrat prolongé avec la Russie jusqu'en 2018

Capello, contrat prolongé avec la Russie jusqu'en 2018 Le ministre russe des Sports a annoncé hier

Le ministre russe des Sports a annoncé hier à l'agence russe R. Sport qu'un accord a été trouvé avec le sélectionneur Fabio Capello pour la prolongation de son contrat jusqu'en 2018. "La sélection russe sera dirigée par Capello au moins jusqu'à la coupe du monde 2018 qui sera organisée par la Russie", s'est exprimé le responsable du secteur des sports russe. Le vœu de l'entraîneur italien de continuer sa mission à la tête de la sélection russe vient d'être exaucé. Ce nouveau contrat que va signer Capello dans les prochains jours est le fruit de son travail depuis son arrivée à la tête de la sélection russe en 2012 en remplacement de Dick Advocaat. L'Italien a en effet réussi à qualifier directement le pays de Vladimir Poutine pour le Mondial 2014 devant le Portugal. Pour rappel, la Russie est un des adversaires de l'Algérie lors du Mondial brésilien.

Boudebouz :

«La trêve est venue au bon moment»

Boudebouz : «La trêve est venue au bon moment» Les joueurs bastiais sont désormais en congé.

Les joueurs bastiais sont désormais en congé. Ils reprendront l'entraînement le mardi 30 décembre prochain avant d'effectuer un stage de 3 jours à Monticellu et d'affronter l'équipe d'Evian-Thonon- Gaillard le dimanche 5 janvier à 14h15 pour le compte de la coupe de France. Par ailleurs, l'international algérien de Bastia, Ryad Boudebouz, s'est exprimé sur le site officiel du club où il a affirmé que la trêve est venue au bon moment. "La trêve est tombée à pic, car ça va nous permettre de souffler un peu après une première partie de championnat difficile. On va faire le maximum pour repartir sur de bonnes intentions lors de la seconde phase du championnat", a indiqué l'ex- joueur de Sochaux qui a retrouvé ses sensations depuis son arrivée dans le club corse au mois de septembre dernier. K. H.

Salaires plafonnés la saison prochaine

Joueur international : 120 millions/mois Ex-international ou joueur de L1 : 80 millions/mois Joueur de L2 : 50 millions/mois

LE PRÉSIDENT de la FAF, Mohamed Raouraoua, a tenu hier au CTN de Sidi Moussa une réunion de coordination avec les présidents de clubs de la Ligue 1. L'ordre du jour de cette réunion a été consacré au dossier plafonnement des salaires des joueurs profes- sionnels évoluant en Ligue 1 et en Ligue 2. Le débat commencé, chaque président a donné son avis sur la question. Après plusieurs consultations, il a été déci- dé de plafonner les salaires des joueurs à partir de la saison prochaine. Le but du plafonnement des salaires est de réorganiser les salaires et mettre un terme à l'anarchie qui règne actuellement dans nos clubs depuis l'instauration du professionnalisme dans notre pays. C'est ainsi qu'il a été décidé de plafonner les salaires des joueurs en trois catégories distinctes comme suit La première catégorie concerne les inter- nationaux qui toucheront un salaire de 120 millions,

la seconde catégorie de joueurs concerne les ex- internationaux et les joueurs de Ligue 1 qui perce- vront désormais un salaire de 80 millions. Enfin, la 3 e catégorie réservée aux joueurs de Ligue 2 qui tou- cheront un salaire de 50 millions. Certains clubs, à l'image du MCA, de l'USMA, de l'ESS et du CSC n'ont pas apprécié ce plafonnement du fait qui les pénalise directement de crainte que leurs meilleurs joueurs décident de partir la saison prochaine, surtout lorsqu'on sait que ces clubs assurent des salaires éle- vés par rapport aux autres équipes de Ligue 1. Par ailleurs, la FAF a confirmé qu'elle ne ferait aucune concession aux clubs qui participeront cette année à la coupe d'Afrique puisque ces équipes sont tenues à respecter la programmation arrêtée par la LFP.

K. H.

à respecter la programmation arrêtée par la LFP. K. H. H et Laïfaoui : «Le match
H et
H
et

Laïfaoui : «Le match contre la Belgique sera décisif»

- Pensez-vous que la sélec-

tion algérienne peut créer la surprise et passer au second tour ?

- Franchement, ce sera diffi- cile pour l'EN, mais en football tout reste possible. Ça dépend de beaucoup de paramètres. Il

y a la motivation des joueurs,

la détermination et la réussite.

- Beaucoup d'observateurs

pensent que le premier match contre la Belgique est décisif. Quel est votre

avis ?

- Oui, je suis de cet avis, car

il est très important de bien

débuter une phase finale. Débuter par un résultat positif est bon pour la confiance et donne de l'assurance aux joueurs. Lors de la dernière Coupe du monde disputée en Afrique du Sud, nous avons

perdu le premier match contre la Slovénie. Une défaite qui a pesé dans le décompte final lors du premier tour. La même chose s'est produite lors de la CAN 2013 où la défaite contre la Tunisie a été fatale pour nous. Comme je vous l'ai dit,

si on veut espérer passer au second tour, on doit impérati-

vement réaliser un résultat positif contre la Belgique.

- Pensez-vous que l'EN actuelle est capable de bien se comporter au prochain Mondial ?

- Franchement, l'EN actuelle

n'a pas montré un visage rassu- rant jusque-là malgré sa quali- fication pour le Mondial brési- lien. J'espère qu'avec une bonne préparation, elle pourra réaliser un bon parcours en

Coupe du monde.

K. H.

L'ex-international Abdelkader Laïfaoui, qui a participé au Mondial sud- africain avec les Verts, nous parle dans cet entretien des chances de l'EN lors de la prochaine Coupe du monde qui se tiendra au Brésil.

- L'EN a hérité du groupe

qui comprend égale-

ment la Belgique la Russie

la Corée du Sud. Quel

est votre avis sur ce grou- pe ?

- C'est un groupe difficile avec des sélections qu'on n'a jamais rencontrées par le passé dans une Coupe du monde. A ce stade de la compétition toutes les équipes viennent pour réaliser un bon parcours.

Auteur du but victorieux à la dernière minute

Bounedjah prend le dessus sur Djabou

à la dernière minute Bounedjah prend le dessus sur Djabou Le choc de la 10 e

Le choc de la 10 e journée du championnat tunisien de première division hier à Sousse entre l'Etoile du Sahel et le Club Africain s'est achevé sur la victoire de l'ESS sur le fil grâce à un but marqué à la dernière minute par l'Algérien Baghdad Bounedjah. L'autre Algérien qui a participé à cette rencontre, c'est Abdelmoumène Djabou, le meneur de jeu du Club Africain. Le Sétifien, qui a joué l'intégralité de la partie, a fait le maximum sur le terrain, mais n'a pu trouver la faille devant une défense de l'Etoile très solide. A noter que le Club Africain a joué les 20 dernières minutes en infériorité numérique à la suite de l'expulsion de Zoheir Dhaouadi. Par ce résultat, le CA perd la première place au profit de l'ennemi juré, l'EST.

première place au profit de l'ennemi juré, l'EST. L'EST gagne sans Antar et Belaïli L'Espérance de

L'EST gagne sans Antar et Belaïli

L'Espérance de Tunis a frappé fort hier en battant le LPS Tozeur sur le score de 4-0 sur le terrain de Rades. Les deux joueurs algériens de l'EST, en l'occurrence Antar et Belaïli, n'ont pas joué puisque l'ex-international a décidé de ne pas continuer l'aventure dans ce club alors que Belaïli est suspendu pour 3 matches à la suite de son expulsion la semaine dernière face à Sfax. K. H.

club alors que Belaïli est suspendu pour 3 matches à la suite de son expulsion la
   

55 USM ALGER édition du jeudi 26 décembre 2013 La formation usmiste poursuit toujours sa
55 USM ALGER
55
USM ALGER

édition du jeudi 26 décembre 2013

La formation usmiste poursuit toujours sa préparation en prévision de la rencontre de samedi qui l'opposera à l'ESS. A deux jours seulement du match, les Rouge et Noir sont en pleine concentration pour cette rude épreuve.

Dziri

Départ à Sétif demain à 15h

C'est demain après-midi, à partir de 15h, que la formation usmiste ralliera la vile de Sétif pour disputer le match de samedi qui l'opposera à l'ESS. Le voyage s'effectuera par route.

Mise au vert à l'hôtel El-Rif d'El-Eulma

Une fois arrivés à Sétif, les Rouge et Noir rejoindront l'établissement hôtelier El-Rif, sis à El-Eulma, pour effectuer la mise au vert en prévision de ladite rencontre du championnat.

Gasmi et Baïtèche opérationnels face à l'ESS

N'ayant pas pu s'entraîner avec le groupe à la reprise, les joueurs Ahmed Gasmi et Karim Baïtèche ont enfin réintégré le groupe. Ils sont complètement rétablis de leurs blessures et sont aptes pour la rencontre de samedi qui mettra aux prises l'USMA avec l'ESS. Le retour de Gasmi et Baïtèche soulage leur entraîneur Velud, notamment le jeune Baïtèche sur lequel il mise beaucoup au milieu du terrain.

Koudri s'entraîne toujours en solo

Comme rapporté par nos soins, le milieu de terrain Hamza Koudri a repris le travail en solo lundi dernier. Le joueur en question se présente tous les jours au stade Omar Hamadi où il se contente de tours de piste afin de garder sa forme physique.

Exercices spécifiques pour Boudbouda et El-Orfi

Souffrant de petites contractures qu'ils avaient contractées lors du dernier match de la coupe d'Algérie face à la JSK, les joueurs usmistes Brahim Boudbouda et Hocine El-Orfi n'ont pas encore réintégré le groupe aux entraînements. Les deux joueurs ont effectué hier une séance de musculation et quelques exercices spécifiques avec le kiné du club.

Ils réintégreront le groupe aujourd'hui

Selon le staff médical de l'USMA, les blessures des deux joueurs ne sont pas graves et ne les empêcheront pas de disputer la rencontre de samedi face à l'ESS. Ils devront réintégrer le groupe à l'occasion de l'entraînement d'aujourd'hui.

Par Anis S. L'ENTRAÎNEUR ADJOINT, Billel Dziri, que nous avons rencontré, affirme que le staff
Par Anis S.
L'ENTRAÎNEUR ADJOINT, Billel Dziri, que nous
avons rencontré, affirme que le staff technique axe, lors
des séances d'entraînements, sur "le volet psycholo-
gique. On sait que les joueurs avaient du mal à digérer
leur élimination de la coupe d'Algérie face à la JSK.
C'est pour cela qu'on n'a pas cessé de parler avec eux
lors de chaque entraînement, en leur demandant de
penser au match de samedi face à l'ESS. Après l'échec
en coupe d'Algérie, ils doivent se tourner vers le cham-
pionnat et mener le club à réaliser les meilleurs résul-
tats afin de préserver sa place au sommet du classe-
ment général du championnat", dira-t-il d'emblée.
gagne. Comme vous le savez, on ambitionne de réa-
liser un bon résultat là-bas, afin de préserver notre
place en tête du classement. On doit donc bien
négocier ce périlleux déplacement pour atteindre
notre objectif", a-t-il affirmé.
«On trouvera les solutions pour
pallier les différentes absences»
«On veut préserver notre place
sur le podium»
Pour le match face à l'ESS, Dziri avoue que l'équipe
se rendra à Sétif pour disputer un match de football,
pas pour faire une guerre. Il espère que les joueurs
puissent relever le défi afin de préserver leur place sur
le podium. "On ne se rendra pas à Sétif pour la guerre.
On va jouer un match de football et que le meilleur
Comme tout le monde le sait, la formation usmis-
te se rendra à Sétif privée de trois joueurs cadres, en
l'occurrence Koudri, Ferhat et Djediat. A ce sujet,
Dziri nous affirme que le staff technique trouvera les
solutions pour pallier ces absences. "Comme je vous
l'avais déjà dit, l'équipe renferme un effectif riche qui
compte deux joueurs pour chaque poste. En dépit
du fait qu'on sera privés face à l'ESS des services
de quelques joueurs, on trouvera les solutions pour
pallier ces différentes absences. Je suis persuadé
que les remplaçants seront capables de combler leur
vide sans aucun problème", a-t-il indiqué.
A. S.
Eviter le scénario de 2011 !
Par Walid Ali Allalou
un penalty en faveur de l'Entente à la
suite d'une main involontaire de
Farouk Chafaï.
LES ROUGE ET NOIR de Soustara
auront un match important, ce
samedi, contre les gars des hauts
plateaux, pour le compte de la 15e
journée du championnat de Ligue 1.
Le match s'annonce comme le choc
de la journée. Les deux formations
auront le même objectif : remporter le
titre honorifique de champion d'hiver.
Cette rencontre renvoie curieusement
vers la saison 2011/2012 et le
scénario qui prévalait à l'époque. A
l'époque, l'enjeu était le même que
cette année. Les gars de Soustara
avaient deux longueurs d'avance sur
l'Aigle noir, ils n'avaient besoin que
d'un point pour préserver leur statut
de leader et finir champion d'hiver.
Cependant, les Rouge et Noir ont
perdu le titre dans les ultimes
secondes du match après que
l'arbitre Mohamed Benouza eut sifflé
L'arbitre Benouza,
le caillassage du bus des
U23, l'agression de Diss…
Cela avait suscité la grosse colère des
Usmistes qui avaient accusé l'arbitre
Benouza d'être le responsable de la
défaite. On se souvient aussi que
cette rencontre avait suscité un
engouement spécial avant son
entame. Les Ententistes avaient titillé
leurs homologues usmistes à travers
la presse, par la suite ils sont passés à
l'acte en caillassant le bus des U23
de l'USMA à son entrée du stade.
Pendant le match, Smaïn Diss a été
l'auteur d'une vilaine agression sur
Feham Bouazza. Depuis, les relations
entre les deux galeries sont tendues.
Les gars d'Hubert Velud devront bien
gérer leur prochain match pour ne pas
tomber une seconde fois dans le piège
des Sétifiens. Ils devront sortir le
grand jeu afin de conserver leur place
de leader pour passer l'hiver au
chaud.
W. A.
Les fans usmistes comptent envahir Sétif
Malgré l'élimination en coupe d'Algérie, les supporters unionistes restent fiers
de leur équipe, ils estiment qu'elle a fourni une belle rencontre, dans l'ensemble,
contre les Canaris. Sachant l'importance du prochain match, face au gars des
hauts plateaux pour le titre honorifique de champion d'hiver, les amoureux des
Rouge et Noir se préparent pour effectuer un déplacement massif à Sétif afin
d'encourager Khoualed et ses camarades et préserver la place de
leader, finissant ainsi l'année en beauté.
W. A.
de leader, finissant ainsi l'année en beauté. W. A. A l'essai à l'USMA depuis le début
de leader, finissant ainsi l'année en beauté. W. A. A l'essai à l'USMA depuis le début

A l'essai à l'USMA depuis le début de la semaine en cours, l'attaquant mozambicain, Jerry Sitoe, a fait son premier test sous les yeux de l'entraîneur en chef de l'équipe, Hubert Velud, à l'occasion de la rencontre amicale d'avant-hier ayant opposé les réservistes de l'USMA à la modeste formation de l'ESM Koléa.

COMME RAPPORTÉ par nos soins, le Mozambicain n'a pas montré grand-chose et a affiché une prestation toute juste moyenne qui n'a convaincu personne, que ce soit le staff technique du club ou les supporters qui ont assisté à cette joute amicale. Bien que tout le monde attendait à beaucoup de lui, Sitoe n'a pas pu inscrire le moindre but durant les 70 minutes qu'il avait disputées. N'ayant pas donné satisfaction, on croit savoir, selon une source proche, que le coach usmiste Velud, qui veut parmi son effectif un attaquant racé, a officiellement décidé de ne pas retenir le joueur

lors de ce mercato hivernal. Ainsi, Sitoe ne sera pas Usmiste et sera contraint de plier bagage et de retourner chez lui.

Zoubir Makhlouf (agent du joueur) :

«Je suis déçu, mais je respecte le choix de l'USMA»

Pour en savoir plus, nous avons pris attache avec l'agent de Jerry Sitoe, Zoubir Makhlouf, en l'occurrence. Ce dernier se dit déçu car son joueur n'a pas donné satisfaction. Il nous a fait savoir qu'il va le proposer à un autre club algérien. "Je suis vraiment déçu par la piètre prestation de Jerry lors du match amical face à l'ESM Koléa. Personnellement, je ne l'ai pas reconnu lors de cette confrontation et il a été vraiment loin de son niveau, peut-être qu'il n'est pas habitué à jouer sur une pelouse synthétique. J'ai rencontré Velud après la rencontre, et il m'a fait savoir qu'il ne compte pas le retenir dans

son effectif vu qu'il ne l'a pas convaincu. Je vais le proposer à un autre club algérien ou à l'un des clubs portugais qui ont sollicité ses services."

Kerkar aura une autre chance

Quant à l'autre joueur qui est toujours à l'essai avec le club de Soustara, à savoir l'émigré Karim Kerkar, notre source nous informe que le staff technique de l'USMA compte lui donner une deuxième chance avant de décider définitivement de le garder ou pas. Contrairement à Sitoe, l'ex-pensionnaire des Glasgow Rangers a montré un bon visage et de bonnes qualités techniques qui lui permettront de jouer à l'USMA. Seulement, Kerkar n'est pas au top physiquement et aura besoin de temps pour s'adapter à la pelouse synthétique et améliorer sa condition physique pour retrouver son niveau habituel.

A. S.

6 JS KABYLIE édition du jeudi 26 décembre 2013 AÏT DJOUDI : La méchante blessure
6 JS KABYLIE
6 JS KABYLIE

édition du jeudi 26 décembre 2013

AÏT DJOUDI :

La méchante blessure contractée par le milieu Tayeb Maroci a suscité moult interrogations. Si le
La méchante blessure
contractée par le milieu Tayeb
Maroci a suscité moult
interrogations. Si le joueur a
toujours affirmé que sa blessure
n'est pas grave, ajoutant qu'il
retrouvera les terrains au début
de mois de janvier, d'autres
sources avancent néanmoins
qu'il aurait pris part au
match face au MOB tout
en étant blessé. C'est à
l'issue de cette rencontre qu'il a

Rial aux soins

Souffrant d'une légère blessure, le capitaine Ali Rial a été soumis à des soins ces deux derniers jours. Suspendu pour le match de demain face au CSC, le capitaine des Canaris profitera de l'occasion pour soigner sa blessure.

Ebossé, ce dimanche, au Cameroun

L'attaquant Albert Ebossé profitera de la trêve hivernale pour rentrer chez lui, au début de la semaine prochaine, afin de passer les fêtes de fin d'année avec les membres de sa famille. Il regagnera la ville de Tizi Ouzou le 4 ou le 5 janvier prochain afin d'accompagner l'équipe en Tunisie pour effectuer sa préparation hivernale. Les dirigeants ont déjà déposé son dossier au niveau du consulat de la Tunisie à Alger afin de lui obtenir un visa d'entrée sur le territoire tunisien.

L'entraîneur Azzedine Aït Djoudi confirme les contacts avec le milieu Hamza Bencherif. L'actuel pensionnaire de
L'entraîneur Azzedine Aït Djoudi confirme les contacts avec le milieu
Hamza Bencherif. L'actuel pensionnaire de Plymouth Argyle sera la dernière
recrue de la JS Kabylie en ce mercato hivernal. Il a déjà donné son accord de
principe à la direction et il ne reste que la signature du contrat pour que son transfert devienne officiel.
L'entraîneur Aït Djoudi, que nous avons interrogé sur Bencherif, semble un peu gêné par la question avant
d'annoncer : «On attend Bencherif pour clore le recrutement.»
Par Abdellah Haddad
LA VENUE de
Bencherif constitue une
véritable surprise.
Plusieurs milieux
récupérateurs ont été
pistés, mais les
dirigeants, pour des
raisons différentes, ont
abandonné leurs pistes
respectives avant de
porter leur choix sur
Bencherif, qui avait failli
signer à la JSK au mois
de janvier dernier. Mais en
l'absence de milieux défensifs
libres sur le marché, ils ont été
contraints de relancer sa piste
avant de réussir à lui arracher
son accord de principe.
contracté une blessure
(déchirure aux adducteurs) qui
risque de l'éloigner des terrains
pour une longue période.
L'enfant de Maghnia n'a à
aucun moment tenté de faire
porter le chapeau à qui que ce
soit, mais certaines personnes
malintentionnées tentent
d'incriminer le staff technique
en propageant la rumeur selon
laquelle Maroci ne devait pas
jouer face au MOB. Le coach
kabyle, auquel nous avons
demandé sa réaction par rapport
n'avait pas encore tranché. "Le
brassard de capitaine reviendra
soit à Asselah soit à Benlamri,
en l'absence de Rial", dira Aït
Djoudi. Depuis qu'il a rejoint la
JSK, l'ex-défenseur des Sang et
Or ne cesse de confirmer
l'étendue de son talent. C'est
une pièce maîtresse sur
l'échiquier des Canaris et ce ne
sera aucunement une surprise
s'il hérite du brassard face au
CSC. Ce ne sera qu'une juste
récompense pour ce joueur qui
mouille à chaque fois son
lorsqu'on lui a demandé si
Merbah est prêt pour remplacer
l'international des Canaris, Aït
Djoudi précise : "Ce sera
Merbah ou un autre. Mais celui
qui prendra la place de Rial
fera de son mieux pour remplir
son rôle."
«Le rendez-vous
face au CSC est
un match piège»
à
ça, n'a pas souhaité verser
dans la polémique. "Je n'ai rien
maillot sur le terrain. Pour ce
qui est du gardien Asselah, il
à
reprocher à Maroci. Dans ses
déclarations à la presse, il n'a
incriminé personne", réplique
«Je n'ai rien à
reprocher à Maroci»
Aït Djoudi.
avait déjà hérité du capitanat
par le passé, mais il avait fini
par refuser pour éviter les
problèmes vu que l'équipe était
confrontée à une crise aiguë.
«Capitanat,
ce sera entre Asselah
et Benlamri»
«Pas inquiet par
l'absence de Rial»
Sur un nuage depuis leur
qualification arrachée haut la
main devant l'USMA, les
équipiers de Benlamri ont été
mis en garde contre tout excès
de confiance par leur
entraîneur. Ne voulant pas rater
cette dernière journée de la
phase aller, Aït Djoudi a
demandé à ses joueurs d'oublier
le match face à l'USMA et ne

En raison de la défection du capitaine Ali Rial pour cause de suspension, d'aucuns s'interrogent sur celui qui héritera du brassard de capitaine ce vendredi face au CSC. L'entraîneur Aït Djoudi avec lequel on a eu une conversation a avoué que, jusqu'à hier après-midi, il

Malgré l'absence de Rial, l'un des piliers de sa défense cette saison, Aït Djoudi déclare qu'il a une solution de rechange et qu'il n'est nullement inquiet par la défection de son capitaine. "Ce n'est pas la première fois que la JSK enregistre une absence de taille, mais j'ai des solutions", a-t-il indiqué. Et

se concentrer que sur celui face au CSC. "Le rendez-vous de ce vendredi face au CSC est un match piège. C'est un rendez- vous important pour la suite du parcours et on ne doit pas le rater. On tient à terminer la phase aller avec une victoire. Le CSC est un adversaire coriace et on doit faire très attention pour éviter toute

A. H.

mauvaise surprise."

Qui a contacté Herouche ?

Au moment où la direction n'attend que la venue de Hamza Bencherif pour boucler son recrutement, certaines personnes s'amusent encore néanmoins à contacter des joueurs qui de surcroit sont encore sous contrat. L'exemple du milieu du RCA est édifiant à ce sujet. En effet, d'après certaines indiscrétions, il a été contacté ces deux derniers jours par une personne qui s'est fait passer pour un responsable de la JSK. Ce joueur a d'énormes qualités, mais les dirigeants kabyles savent que le président Djamel Amrani ne le laissera jamais quitter le RCA en ce mercato hivernal, c'est pour cela qu'ils se sont tournés vers la piste de Bencherif. M. A.

Qui a choisi Bencherif ?

Par Mohamed A.

Alors que le milieu, Hamza Bencherif, n'a pas encore mis les pieds à Tizi Ouzou, les langues commencent déjà à se délier.

OPÉRANT au sein de l'équipe Plymouth Argyle, laquelle évolue dans les divisions inferieures du championnat d'Angleterre, ce milieu franco-algérien fait déjà parler de lui avant même son arrivée à Tizi Ouzou. Il a été proposé par un proche du club résidant en France, mais il semble qu'il ne fait pas l'una- nimité. Son CV n'est pas impres- sionnant et même si l'entraîneur Aït Djoudi a donné son OK pour son recrutement, cela ne veut nullement dire qu'il est convaincu par les quali- tés de ce joueur. Mais la question que chacun se pose est de savoir si réellement le premier responsable de la barre technique des Canaris a visionné les cassettes de ce milieu défensif avant que la direction ne lui envoie une invitation? Là, c'est le flou total. Certains avancent que c'est Aït Djoudi qui aurait donné son OK pour que les dirigeants négo- cient avec lui. D'autres répliquent que ce n'est qu'après que le choix

répliquent que ce n'est qu'après que le choix s'est porté sur lui que l'entraîneur a été

s'est porté sur lui que l'entraîneur a été informé de l'arrivée imminente de Bencherif. Il a certes fait savoir à ses responsables qu'il ne voit pas d'inconvénient à ce que ce joueur signe à la JSK. Mais va-t-il compter sur lui à la phase retour ? Ce n'est pas évident, sauf si l'actuel pension- naire de Plymouth Argyle parvienne à convaincre son staff technique lors du stage hivernal. L'entraîneur Aït Djoudi n'a pas cessé d'affirmer, depuis plusieurs semaines de cela, que le recrutement d'un milieu

défensif est plus qu'une nécessité. Toutefois, son souhait était de recru- ter un récupérateur d'expérience, capable d'apporter un plus à l'équipe, or Bencherif n'en a pas. Il misait sur l'ex-international des Verts, Khaled Lemmouchia, mais comme la direc- tion s'était opposée à la venue de ce dernier, il a exploré d'autres pistes avant de donner son accord pour la venue de Bencherif, lequel devrait rallier la ville de Tizi Ouzou avant la fin de la semaine prochaine. M. A.

       
LIGUE 1 77 édition du jeudi 26 décembre 2013 JS KABYLIE SI SALEM : «Je
LIGUE 1 77
LIGUE 1
77

édition du jeudi 26 décembre 2013

JS KABYLIE

SI SALEM :

édition du jeudi 26 décembre 2013 JS KABYLIE SI SALEM : «Je régalerai les attaquants» 

«Je régalerai les attaquants»

Entretien réalisé par N. Boumali

Si Salem, la nouvelle recrue des Canaris, promet de faire le maximum pour apporter le plus attendu de lui. Il ajoute qu'il distillera de bonnes passes aux attaquants. Pour ce qui est de la rencontre de demain, il pense que la victoire est impérative.

- Comment avez-vous vécu la

qualification pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie ?

- Je ne pouvais espérer pour mon

premier match sous le maillot de la JSK qu'une qualification pour les 1/8 de finale. Le match n'a pas été facile, mais on a réussi à sortir le grand jeu.

- Même si cela fait longtemps

que vous n'avez pas joué, vous avez laissé une bonne impres- sion samedi dernier à Bologhine…

- Certes, je n'ai pas joué depuis

bien longtemps, mais je n'ai pas arrêté de m'entraîner. J'avais même pris un préparateur physique en France pour maintenir ma forme. Je continuerai à travailler d'ar- rache-pied afin de retrouver ma pleine forme.

- Les dirigeants et l'entraîneur

Aït Djoudi vous ont félicité à la fin de la rencontre face à l'USMA, cela vous a certaine-

ment fait plaisir, n'est-ce pas ?

- Oui, je dois dire que, depuis

que j'ai rejoint l'équipe, les diri-

geants, le staff technique et les joueurs ont tout fait pour faciliter mon intégration. On a arraché la qualification grâce aux efforts de tout un chacun. Cela m'a fait plaisir que le staff technique et les diri-

geants soient satisfaits de mon ren- dement.

- Comment se présente pour

vous le match face au CSC ?

- Ce ne sera pas un match aisé.

Le CSC possède un bon collectif. C'est une équipe redoutable, mais vu qu'on évoluera à domicile, on est dans l'obligation de glaner les trois points de la partie.

- Il est fort probable que l'en-

traîneur Azzedine Aït Djoudi vous fasse jouer d'entrée face

au CSC, êtes-vous prêt à assu- mer une telle responsabilité ?

- Je ne sais pas si je jouerai ou

pas, car la décision finale revient à

l'entraîneur Aït Djoudi. S'il me titu-

larise, je ferai le maximum pour être à la hauteur de la confiance placée en moi.

- On a constaté que vous avez une bonne vision de jeu…

- Effectivement, j'essaye tou-

jours de donner de bonnes passes à

mes équipiers.

- Avec vous, les attaquants vont se régaler alors…

- Incha Allah, je serai à la hau-

teur des attentes placées en moi. Je

distillerai de bonnes passes aux attaquants. Je suis à la JSK pour apporter un plus et je ne rechigne- rai pas à l'effort pour le faire.

- Comment vous sentez-vous physiquement ?

- Je me sens bien physiquement.

Je suis quelqu'un qui ne rechigne pas devant l'effort et je suis convaincu que je serai à la hauteur de la confiance placée en moi. N. B.

CS CONSTANTINE Maïza : «Revenir indemnes de Tizi Ouzou» Par Rabah Gattouche Le libéro des
CS CONSTANTINE
Maïza : «Revenir indemnes
de Tizi Ouzou»
Par Rabah Gattouche
Le libéro des Vert et Noir, Adel Maïza, toujours égal à lui-même,
nous déclare que ses coéquipiers et lui sont décidés à revenir de
Tizi Ouzou avec un bon résultat bien qu'il reconnaisse que leurs
adversaires, les Canaris, ont le vent en poupe ces derniers temps
et vont bénéficier de l'apport de leur public.
- Voulez-vous nous dire un
mot sur le match de coupe
que votre équipe a joué
contre le MOB, le week-
end dernier ?
ter, à Tizi Ouzou, la JSK.
Qu'avez-vous à dire de cette
sortie ?
- Certes, la JSK, qui a le vent en
- Après notre défaite subie
en championnat contre le
MCA, qui ne nous a battus que
grâce aux mauvaises apprécia-
tions de l'arbitre qui nous a
refusé un penalty des plus
valables, nous étions dans l'obli-
gation de nous ressaisir face du
MOB afin d'effacer cet amer
revers qui nous a fait beaucoup
mal. Et, Dieu merci, bien que
Béjaïa ne nous ait point facilité la
tâche, nous avons fini par l'em-
porter et nous qualifier pour le
prochain tour de la coupe
d'Algérie.
poupe et de surcroît va bénéficier
de l'apport de son public, ne va
point nous faire de cadeau, cela
est sûr, mais, cela ne veut pas dire
que nous allons nous rendre à Tizi
Ouzou en touristes. Au contraire,
nous allons tout faire pour repar-
tir à Constantine avec le meilleur
résultat possible et, incha Allah,
nous allons le faire.
- Mais vous allez contrer la
JSK sans plusieurs de vos
habituels titulaires…
- Certes, nous allons jouer
- Après avoir éliminé le MOB,
vous vous retrouvez à trois
tours de la finale de la coupe
d'Algérie, pensez-vous pou-
voir l'atteindre cette saison ?
- Sincèrement, oui, car nous,
les joueurs, sommes décidés à
tout faire pour permettre à notre
club de jouer sa première finale
de coupe d'Algérie de son histoi-
re.
contre la JSK sans plusieurs de
nos éléments, qui, pour diverses
raisons, sont hors de combat,
mais, le CSC ne compte pas dans
ses rangs onze, mais vingt-deux
joueurs qui sont tous de potentiels
titulaires. Cela, pour vous dire
que le fait d'affronter la JSK avec
une équipe dont les trois compar-
timents vont être remaniés ne va
point nous empêcher de tout faire
pour ne pas revenir bredouilles,
vendredi, à Constantine. R. G.
- Vendredi, vous allez affron-

Hannachi prépare de nouveaux contrats pour les cadres

Comme annoncé par nos soins, il y a plusieurs semaines de cela, le président Hannachi n'attendra pas la fin de l'exercice actuel pour négocier avec ses cadres. Même ceux qui ne seront pas libres au mois de juin, seront invités à prolonger.

D'APRÈS une source proche de la direction, le président de la JSK est en train de préparer de nouveaux contrats pour ses cadres. Convaincu que la stabilité est le gage de toute réussite, Hannachi veut prolonger tous ses titulaires avant la fin du championnat. Les contrats de la plupart d'entre eux expireront au mois de juin 2014, mais d'autres jusqu'au mois de juin 2015, à l'ima- ge de Aouedj, de Benlamri et d'Ebossé. Ces deux derniers sont prêts, néanmoins, à prolonger et ils ont même assuré à leur président qu'ils ne quitteront la JSK que pour l'étranger. Les Mekkaoui, Rial, Yesli, et Asselah sont, eux aussi, disposés à renouveler. Il faut dire qu'avec les bons résultats qu'enre- gistre l'équipe cette saison, aucun joueur ne souhaite partir. Au contraire, ils veulent tous pour- suivre leur aventure avec le club kabyle. Ils sont régularisés jusqu'au dernier centime et avec les primes alléchantes que leur offre le prési- dent Hannachi, comme celle de samedi dernier face à l'USMA (30 millions de centimes), ils savent qu'ils ne trouveront pas mieux.

Maroci est-il concerné ?

Si au début du championnat, les dirigeants n'ont pas caché leur sou-

hait de garder le milieu Tayeb Maroci le plus longtemps possible dans leur effectif, ce n'est plus le cas maintenant. Ses blessures à répétition dissua- dent les dirigeants à lui faire une proposition de prolongation de contrat. Et avec sa méchante bles- sure contractée lors de la rencontre face au MOB, on imagine mal comment les dirigeants le garderont dans leur effectif, sachant qu'il lui sera difficile, voire impossible de revenir à son meilleur niveau. Il sera peut-être indisponible jus- qu'à la fin de saison, ce qui n'encou- ragera pas la direction à compter sur lui. Il sera vraisemblablement prié de chercher un club au mois de juin prochain. L'autre élément auquel les dirigeants n'étaient pas

chauds pour lui prolonger, c'est l'ar- rière droit Belkacem Remache. Mais avec ses dernières prestations,

le président Hannachi pourrait finir

par le garder.

Son maintien dans l'effectif des Canaris, la saison prochaine, ne sera pas une surprise vu que celui-

ci retrouve peu à peu sa forme. Il

n'a jamais exercé le moindre chan-

tage sur ses dirigeants, ce qui plai-

de pour son maintien surtout que le

défenseur Merbah n'a pas été convaincant jusqu'à maintenant. M. A.

8 MC ALGER
8 MC ALGER

édition du jeudi 26 décembre 2013

Stage de Benidorm
Stage de Benidorm
Stage de Benidorm Par M. Zerrouki C'est désormais officiel, le Mouloudia connaît depuis hier ses
Par M. Zerrouki
Par M. Zerrouki

C'est désormais officiel, le Mouloudia connaît depuis hier ses sparring-partners lors du stage de Benidorm qui se tiendra du 2 au 12 janvier prochain. Ce sera le club belge du FC Malines et la formation néerlandaise du FC Ultrecht. Les deux rencontres sont prévues le 8 et le 11 janvier prochain.

FC Malines et la formation néerlandaise du FC Ultrecht. Les deux rencontres sont prévues le 8

L'ÉQUIPEMENTIER espagnol du club, JOMA, a confirmé hier le

nom des deux clubs qu'affrontera le MCA lors du stage de Benidorm et cela après des négociations qui ont duré une dizaine de jours avec plusieurs autres clubs. Le choix est tombé sur le club belge du FC malines et le club néerlandais du FC Ultrecht. Si le Mouloudia a réglé en un laps de temps très court tous les problèmes qu'il a connus avec JOMA, le mérite revient à Rafik Hadj Ahmed qui s'est occupé du volet organisation et communication avec les responsables de la firme espagnole et qui a su les convaincre de revenir à de meilleurs sentiments pour que ce stage se déroule dans les meilleures conditions possibles. Après une quinzaine de jours de négociations avec plusieurs clubs, le MCA défiera deux grosses cylindrées européennes, à savoir le FC Malines et le FC Utrecht, deux formations connues dans leurs championnats respectifs.

Le FC Malines, un avant- goût avant le Mondial

Le premier match du Mouloudia d'Alger se jouera contre le FC Malines le 8 janvier prochain. C'est une vieille connaissance des camarades de Ghazi puisqu'ils ont

affronté cette équipe la saison dernière à Benidorm. D'ailleurs, ils

gardent un mauvais souvenir de cette rencontre puisque le Mouloudia s'était incliné sur le score de 5-0. Les Belges du FC Malines occupent le 12e rang en championnat cette saison et aucun joueur ne figure parmi l'EN belge, mais ce sera un avant-goût du Mondial puisque l'Algérie affrontera pour son premier match la Belgique. Le deuxième adversaire du MCA, le club hollandais du FC Ultrecht occupe la 8e place dans son championnat. C'est la deuxième fois que le Mouloudia affrontera un club hollandais après le Vitesse Arnhem la saison dernière où il avait réalisé un grand match. En somme, le Mouloudia d'Alger affrontera deux grandes équipes lors de ce stage hivernal en Espagne. Il veut à tout prix gagner son premier match devant ces équipes de haut niveau puisque, depuis qu'il se rend à Benidorm, il n'a gagné aucune rencontre. La question est de savoir qui sera la première victime du MCA : le FC Malines ou les hollandais du FC Ultrecht ? La réponse sera connue le 8 et le 11 janvier prochain…

M. Z.

 
 

HACHOUD :

DJEMILI :

GHAZI :

 

«Je mettrai un but à Malines en

«FC Ultrecht ou FC

«On montrera une belle image

attendant Courtois au Brésil»

Selon le spécialiste des coups de pied arrêtés du Mouloudia, Abderrahmane Hachoud, le match contre les Belges du FC Malines est une belle occasion pour lui de connaître le football belge avant le Mondial du Brésil dans le cas bien sûr où il serait retenu parmi les 23 sélectionnés. L'international du MCA promet de marquer contre les Belges du FC Malines et dira à ce sujet : "C'est une bonne chose d'affronter ce genre d'équipes qui sont habituées à jouer l'Europa League et la Ligue des champions européenne. En ce qui concerne les Belges du FC Malines, je promets de marquer sur un coup franc si l'occasion se présente en attendant de le faire contre Courtois au Brésil. J'attends avec impatience de jouer ces matchs, car ce n'est pas tous les jours qu'on affronte ces équipes. Personnellement, je vais profiter de ce stage pour bien travailler et effectuer une bonne préparation afin de réaliser une belle phase retour et être prêt pour le Mondial. Maintenant, on doit penser au match du MCEE qu'on doit gagner coûte que coûte afin de terminer l'année 2013 en beauté."

coûte afin de terminer l'année 2013 en beauté." Malines, ma cage restera vierge»  Le gardien

Malines, ma cage restera vierge»

2013 en beauté." Malines, ma cage restera vierge»  Le gardien numéro un du Mouloudia d'Alger,

Le gardien numéro un du Mouloudia d'Alger, Houari Djemili, va encore une fois retrouver le FC Malines et un autre club hollandais, le FC Ultrecht. Djemili, qui a été l'auteur d'un grand match face au Vitesse Arnhem la saison dernière, nous a confié hier avant la séance du soir qu'il va récidiver pour montrer que le gardien algérien mérite de jouer dans les grands clubs européens. "La saison dernière, c'était mon premier stage en Espagne avec le Mouloudia et j'ai été ébloui par les belles infrastructures, sans oublier les matchs internationaux qu'on a joués devant de grands clubs européens. Ce n'est pas tous les jours qu'on joue devant ces équipes. Et c'est une occasion pour nous de voir où se situe notre niveau. Je promets de faire le maximum pour garder ma cage vierge contre Malines et Ultrecht pour montrer que le gardien algérien mérite de jouer dans les plus grands championnats européens", nous a déclaré le gardien du MCA.

du football algérien contre les Belges»

Même s'il n'a pas joué le match contre le FC Malines, le deuxième capitaine du Mouloudia, Karim Ghazi, estime que ce match international contre les Belges du FC malines est un avant- goût du Mondial où les Fennecs affronteront la Belgique pour leur premier match. "Jouer un match devant ces équipes nous permettra de voir où se situe notre niveau. La saison dernière, nous avons joué contre cet adversaire et nous avons perdu sur le score de cinq but à zéro, mais il faut savoir que, ce jour-là, c'était le début de la préparation pour nous, contrairement aux Belges qui en étaient à leur 4e match international en Espagne. Personnellement, ce jour- là, je n'ai pas joué, j'étais blessé, mais c'était une belle expérience contre cette équipe du FC Malines. On promet qu'on montrera une belle image du football algérien contre les Belges, surtout qu'on jouera ce match cinq jours après notre arrivée à Benidorm", nous dira le poumon de l'équipe mouloudéenne.

ce match cinq jours après notre arrivée à Benidorm", nous dira le poumon de l'équipe mouloudéenne.

M. Z.

APRÈS QUE BOUALI L'EUT RASSURÉ

Sayeh : «C'est bon, je reste»

L'attaquant du MCA Rédha Sayah a eu une discussion avec son entraîneur Fouad Bouali au sujet de son avenir au Mouloudia.

LE CENTRE-AVANT du MCA a décidé de continuer son aventure avec le Mouloudia après que Bouali l'eut rassuré qu'il compte sur lui lors de la phase retour. Sayah, qui a été convoité par trois clubs, à savoir le MOB, le CRB et le RCA, a décli- né ces offres après son tête-à-tête avec Bouali hier matin. Contacté par nos soins, l'enfant d'Ouargla a confirmé qu'il restera au Mouloudia jusqu'à la fin de la saison. "C'est vrai que j'étais sollicité par le CRB, le MOB et le RCA, mais après ma rencontre avec le coach qui m'a rassuré qu'il compte sur moi lors de la phase retour, j'ai décidé de rester au

MCA. Je me sens bien au MCA et je ne manque de rien, sauf que j'ai besoin d'un

Fabre en France Pour des raisons familiales, le gardien du Mouloudia Mikael Fabre a quitté
Fabre
en France
Pour des raisons familiales,
le gardien du Mouloudia Mikael
Fabre a quitté Alger pour se
rendre à Paris pour être auprès de
son fils malade. Fabre devrait
revenir à Alger avant la fin de cette
semaine. Ainsi, il ne sera pas
retenu pour le dernier match
contre le MCEE. C'est Fares
Bouzidi qui secondera
Djemili face aux
Eulmis.

Les joueurs ont perçu les primes de la JSS et du CSC

temps de jeu, car je refuse de chauffer le banc. Je profite de cette occasion pour remercier les dirigeants des trois clubs qui m'ont sollicité et pensé à moi. Je suis désolé pour leurs supporters. J'espère qu'ils vont réaliser un bon

parcours lors de la phase retour." Ainsi, l'attaquant mouloudéen a mis fin à toutes les spéculations au sujet de son avenir au MCA. Ainsi, si Sayeh est resté, c'est grâce à Fouad

La direction du Mouloudia d'Alger vient d'octroyer la prime des matchs gagnés contre la JSS et le CSC. Les responsables du Doyen, qui étaient en conflit avec les joueurs à cause de la prime du CSC, ont trouvé une astuce. Les joueurs, qui n'ont pas joué le match d'El- Harrach, ne toucheront pas la prime, alors que ceux qui n'ont pas été convoqués la toucheront. Les Mouloudéens ont touché une prime de 25 millions de centimes (10 millions pour la JSS et 15 pour le CSC).

Zerrouki pour MCA-MCEE

Bouali qui a su trouver les mots qu'il faut pour le convaincre de continuer son aventure avec le Doyen. M. Z.

La commission d'arbitrage a désigné l'arbitre Zerrouki pour le match MCA- MCEE qui se jouera ce samedi au stade de Bologhine. C'est une première pour cet arbitre de diriger les matchs du doyen des clubs algérien. Zerrouki sera associé à Hellal et Ayad.

     

         

           MC ALGER 99 édition du
MC ALGER 99
MC ALGER
99

édition du jeudi 26 décembre 2013

La séance a débuté à 16h

Prévue initialement à 15h30, la séance d'entraînement d'hier à l'annexe du stade 5-Juillet a débuté à 16h en raison de l'arrivée tardive de certains joueurs.

Les joueurs ont fait des tours de piste

Dès leur entrée sur le terrain, les joueurs ont été pris en charge par le préparateur physique, Dahmane Sayeh, qui a exhorté les joueurs à effectuer des tours de piste surtout avec le froid et la pluie.

Le coach a réuni ses joueurs

Juste après en avoir fini avec l'échauffement, les joueurs se sont regroupés sur un côté du terrain et le coach s'est adressé à eux en leur demandant de faire encore plus d'efforts pour bien préparer la prochaine journée de championnat.

Travail avec ballon

Après son petit speech improvisé, le coach a divisé ses joueurs en groupe de trois qui ont travaillé avec le ballon le jeu de passes, puis enchaînement contrôle et passes, mais aussi le jeu de tête.

Tours de piste pour Aksas

Blessé depuis maintenant presqu'un mois, le défenseur central du Mouloudia, Amine Aksas, était présent au stade avec le reste du groupe et s'est même entraîné. Le joueur qui souffre toujours de sa fracture au poignet portait une protection et s'est contenté de tours de piste, puis de quelques étirements sous l'œil vigilant du kiné ainsi que du préparateur physique, Sayeh.

«Je me sens nettement mieux»

Dans une brève déclaration qu'il nous a faite, Amine Aksas parle de l'évolution de son état de santé. "Dieu merci, je me sens nettement mieux. Je reprends progressivement le travail." Maintenant que la première phase du championnat va connaître sa fin, l'enfant de Ruisseau pourra revenir doucement à l'occasion de la trêve hivernale.

Ambiance des grands jours

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ambiance est de mise dans la maison algéroise. En effet, les joueurs étaient tous de bonne humeur et travaillaient dans la sérénité.

Kaci Saïd présent

Le manager du club, Kamel Kaci Saïd, a marqué la séance par sa présence et a suivi la majeure partie de la séance d'entraînement, histoire de motiver les joueurs à l'approche de la rencontre face au MCEE.

Le groupe

au complet

C'est avec un groupe au complet que le Mouloudia a travaillé hier. Hormis Kacem parti en France pour son mariage et Metref toujours convalescent, le coach algérois a pu compter sur l'ensemble des autres joueurs.

Equipe Djallit 5 - équipe Bouguèche 4
Equipe Djallit 5
- équipe Bouguèche
4
Par Islam Zemam
Par Islam Zemam

Avant la fin de la séance d'entraînement, le coach a programmé une partie d'application.

POUR MEUBLER LA SÉANCE, le coach a divisé son groupe en deux équipes pour cette joute avant de libérer tout le monde. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'engagement physique était au rendez-vous lors de cette partie. Dès le coup d'envoi, l'équipe de Djallit prend les clefs du jeu et parvient à planter la première banderille par Sayeh, qui allait laisser son empreinte sur cette rencontre. L'enfant du Sud a marqué un retentissant triplé pour son équipe auquel il faut ajouter une merveille de coup franc de Hachoud et un but du tout jeune Chita. Pour leur part, les joueurs composant l'équipe de Bougueche ne sont pas restés en reste puisque le jeune Djaouchi s'est illustré en marquant un doublé. Zeghdane pour sa part confirme sa bonne forme et a marqué lui aussi un but. De même pour le capitaine d'équipe, Hadj Bougueche auteur lui aussi d'un doublé.

Hadj Bougueche auteur lui aussi d'un doublé. GHAZI, le boute-en-train de l'équipe Le milieu
GHAZI, le boute-en-train de l'équipe Le milieu de terrain part. L'un des cadres du MCA,
GHAZI, le boute-en-train
de l'équipe
Le milieu de terrain
part. L'un des cadres
du MCA, Karim Ghazi, est un
l'équipe est un véritable
de
personnage à
poison pour ses
équipiers, dans le bon sens du
terme. Il charrie et taquine tout le
c'était Hadj Bouguèche la victime puisque Ghazi ne
monde. Hier,
lâché et surtout lui a conseillé une
l'a pas
rokia
pour qu'il retrouve
son efficacité.
I. Z.

Une bonne chose pour les attaquants qui gagnent encore plus de confiance avant la dernière rencontre de la phase aller du championnat.

Bouali exige la simplicité dans le jeu

C'est ce que nous avons pu constater lors de la séance d'entraînement d'hier après- midi. En effet, l'ancien coach du CRB a tenu à ce que ses joueurs reviennent au jeu simple sans abuser. Au cours des différents exercices qu'il a programmés, il a insisté sur ce point bien précis et a, à plusieurs reprises, arrêté le jeu pour expliquer encore et encore à ses joueurs qu'il n'y avait pas mieux que la simplicité dans le jeu et que tout le monde pouvait se trouver, les yeux fermés, en jouant simple et aussi en levant sa tête. Ce à quoi, les joueurs ont essayé de s'appliquer.

I. Z.

Les

joueurs

séduits par

la patte

gauche de

Boutadjine

Le dernier venu au doyen des clubs algériens, le Franco-Algérien, Karim Boutadjine,

a effectué sa toute première séance d'entraînement hier. Les joueurs ont été séduits par le pied gauche du joueur formé en France. Cependant, on a pu remarquer qu'il

a quelques kilos en trop. D'ailleurs, tout le monde assure qu'il est encore trop tôt pour le juger, surtout quand on sait qu'il ne connaît pas les joueurs et qu'il est encore un peu dans sa bulle. I. Z.

Le coach rassure Moumen

A la fin de la séance d'entraînement, le coach algérois s'est entretenu en aparté avec son milieu de terrain, Bilel Moumen, et l'a rassuré en lui affirmant qu'il avait besoin de lui et qu'il aurait sa chance.

LE JOUEUR, pur pro- duit du Mouloudia, vit un début de saison diffi- cile et manque terrible- ment de temps de jeu puisqu'il n'a, à son actif, que deux petites appari- tions en championnat. En prenant la décision de parler à son joueur, le coach prouve qu'il tient à lui et qu'il a besoin de ses services pour la suite de l'aventure. Des propos qui ont rassuré le concerné et qui lui ont fait grand plaisir.

Le MOB insiste pour l'avoir

Mis au courant de la situation difficile de Moumen au Mouloudia, le nouveau promu du MOB a décidé d'en profiter

pour chiper le joueur lors du prochain mercato d'hiver. D'ailleurs les Crabes n'ont pas lésiné sur les moyens finan- ciers pour avoir le maximum de chances de l'avoir puisque le natif de Guelma s'est vu pro- poser un salaire de 150 mil- lions. Une offre qui donne à réfléchir. Cependant, après la discussion qu'il a eue avec l'entraîneur, le joueur semble vouloir continuer avec les Vert et Rouge.

le joueur semble vouloir continuer avec les Vert et Rouge. «Bouali m'a convaincu» Dans une brève

«Bouali m'a

convaincu»

Dans une brève conversation avec Moumen ce dernier nous dit : "J'ai passé plus de 18 ans au Mouloudia qui est ma deuxième famille. C'est vrai que j'ai eu une période difficile mais le discours du coach m'a convaincu et me motive à reprendre le travail pour gagner ma place de titulaire. Je ne me vois pas quitter ma deuxième famille." I. Z.

VŒUX DE RÉTABLISSEMENT

Le président, les membres du conseil d'administration de la SSPA/Le Doyen Club d'Alger, les dirigeants, les staffs technique, médical, administratif, joueurs ainsi que le comité de supporters de la section football, très touchés par la maladie de M. KHAIES Mohamed, ancien athlète et soigneur au Mouloudia Club d'Alger, lui souhaitent un prompt rétablissement et l'assurent de leur entière disponibilité et de leur vive sympathie et lui apporteront toute l'aide nécessaire dont il aura besoin. Que Dieu lui accorde réconfort et apaisement.

CCCCLLLLAAAASSSSSSSSEEEEMMMMEEEENNNNTTTT Matches Buts Pts J. G. N. P. P. C. Diff. 1 USMA 28 14
CCCCLLLLAAAASSSSSSSSEEEEMMMMEEEENNNNTTTT
Matches
Buts
Pts
J. G.
N.
P. P.
C. Diff.
1
USMA
28
14
08
04
02
15
07
+08
2
ESS
26
14
07
05
02
18
09
+09
3
JSK
24
14
06
06
02
14
08
+06
4
ASO
23
14
06
05
03
16
08
+08
5
MCA
23
14
07
02
05
15
10
+05
6
MCEE
21
14
05
06
03
15
13
+02
7
CSC
21
14
05
06
03
13
11
+02
8
RCA
19
14
06
01
07
11
13
-02
9
MOB
18
14
05
03
06
12
14
-02
10
MCO
18
14
05
03
06
12
15
-03
11
USMH
16
14
04
04
06
14
13
+01
12
JSS
16
14
04
04
06
14
17
-03
13
CRB
15
14
04
03
07
11
15
-04
14
CABBA
13
14
02
07
05
10
17
-07
15
CRBAF
10
14
02
04
08
06
14
-08
16
JSMB
10
14
01
07
06
07
19
-12
PPPP RRRR OOOO CCCC HHHH AAAAIIIINNNNSSSS RRRREEEENNNNDDDDEEEEZZZZ--VVVV OOOO UUUU SSSS 15 e journée USM
PPPP
RRRR
OOOO
CCCC
HHHH
AAAAIIIINNNNSSSS RRRREEEENNNNDDDDEEEEZZZZ--VVVV
OOOO
UUUU
SSSS
15 e journée
USM El-Harrach
MO
Béjaïa
CABB Arréridj
JS
Saoura
JS Kabylie
CS
Constantine
MC Alger
MC
El-Eulma
ES Sétif
USM
Alger
ASO Chlef
CRB
Aïn Fekroun
RC Arba
MC
Oran
JSM Béjaïa
CR
Belouizdad
10 LIGUE 1 édition du jeudi 26 décembre 2013 CR BELOUIZDAD     JS SAOURA
10 LIGUE 1
10 LIGUE 1

édition du jeudi 26 décembre 2013

CR BELOUIZDAD

   

JS SAOURA

 

LES DIRIGEANTS JOUENT LA CARTE DE L’ARGENT POUR MOTIVER LES JOUEURS

 

TOBAL :

 

10 millions pour battre la JSMB

«On n’a rien à nous reprocher»

 

Entretien réalisé par Bey B.

Par Hillal Aït Benali

Afin de motiver les joueurs pour revenir avec un bon résultat, samedi prochain à l’occasion du match de la 15 e et dernière journée du championnat national, les dirigeants du Chabab ont décidé de donner une prime de l’ordre de 10 millions de centimes aux joueurs en cas de victoire.

LE PRÉSIDENT Malek et ses collaborateurs ont décidé d’user de la carte «argent» afin de motiver les joueurs à revenir

Malek et ses collaborateurs ont décidé d’user de la carte «argent» afin de motiver les joueurs

Le latéral droit de la JS Saoura, Tobal, confirme au fil des rencontres ses grandes qualités. Il est devenu titulaire à part entière dans le onze type des Vert et Jaune et son entraîneur compte énormément sur lui.

Avec du recul, un mot sur le semi-échec concédé contre la JSK

-

-

On a fait de notre mieux pour mettre fin à

cette série de mauvais résultats, sans parvenir

à le faire. La malchance nous a poursuivis ce jour. On a raté un penalty, deux occasions nettes repoussées par la barre transversale. Je pense que ce n’est qu’un passage à vide et que tout rentrera dans l’ordre.

Ces mauvais résultats semblent affecter le groupe…

-

avec les trois points de Béjaïa. A titre de rappel, ces mêmes responsables ont fixé le montant des primes pour une victoire à l’extérieur à 6 millions de centimes. Mais cette fois-ci, ils ont décidé de la revoir à la hausse afin de pousser les équipiers du capitaine Ammour à revenir avec cette victoire tant attendue par tous les Chababistes. Malek est persuadé qu’un autre faux pas contre les Bejaouis mettra son équipe dans l’embarras. Ainsi, la victoire est plus qu’importante afin de remettre de l’ordre dans la maison. C’est pour cette raison qu’il a décidé de mettre la main à la poche en espérant par la même occasion

que l Abdat et consorts sortent le grand jeu et reviennent avec le total des points à Alger. Il faut dire néanmoins que même si le premier responsable belouizdadi croit fermement que le problème de son équipe n’est pas d’ordre financier, il n’en demeure pas moins qu’il est persuadé qu’en motivant les joueurs avec des primes conséquentes, il pourraient réaliser l’exploit et ramener les trois points de la victoire.

Gamondi espère un sursaut d’orgueil

Outre la prime que les diri- geants du club ont réservée aux joueurs en cas de victoire, l’en-

traîneur en chef belouizdadi, Gamondi, compte sur à un sur- saut d’orgueil de ces derniers. En effet, il souhaite que ses poulains réagissent positive- ment dans cette dernière ren- contre de la phase aller du championnat pour ramener une victoire et finir cette première manche de la compétition natio- nale en beauté. Le coach espère vraiment que ses joueurs ne vont pas le décevoir encore une fois et parviennent à mettre fin à la spirale des mauvais résul- tats qui poursuit le Chabab depuis le derby de la 9e journée de championnat contre l’USMH.

-

On n’a rien à nous reprocher, le groupe

 

consent d’énormes sacrifices sur le terrain afin de comptabiliser les points nécessaires. On doit continuer à bosser durement aux entraînements pour relever le défi, car la JS Saoura mérite une meilleure place au classe- ment général. La balle est dans notre camp pour remonter la pente.

-

Un mot sur le nouveau coach…

-

Alain Michel n’est plus à présenter, vu

l’excellent travail réalisé lors de son passage

au MC Alger et à la JSM Béjaïa. Les diri- geants ont fait une bonne affaire en faisant appel à ses services. Je pense que sous sa coupe, la JS Saoura reviendra en force dans la compétition pour rendre le sourire à nos sup- porters.

-

Un mot pour conclure…

Je demande à nos supporters de patienter

et de rester derrière leur équipe comme ils le

-

 

H. A. B.

   

font, le championnat est encore long. Avec leur soutien, on arrivera à réaliser les meilleurs résultats possibles et, en fin de sai- son, notre objectif, terminer dans une bonne position.

HADJADJ : «Pas question de perdre contre la JSMB»

 
 

B. B.

   

Pour le milieu de terrain du Chabab, Fodil Hadjadj, la défaite est interdite pour son équipe ce samedi à l’occasion du dernier match de la phase aller contre la JSMB. Pour lui, une victoire remettra de l’ordre dans son club qui pourrait attaquer la préparation hivernale en toute confiance.

-

Que pouvez-vous nous dire du dernier

-

bonne préparation.

EN MATCH D’APPLICATION :

 

Justement, la phase de préparation arrive

bientôt. C’est l’occasion pour vous corriger, n’est-ce pas ?

 

SENIORS 6 -ESPOIRS 1

-

Effectivement, on attend cette période avec

impatience afin d’entamer une véritable prépara- tion où on aura l’occasion de corriger toutes nos

lacunes et revenir ensuite en force. Mais avant cette période de préparation, il nous reste un match important à jouer en championnat contre la JSMB.

Alain Michel satisfait de ses attaquants

C’est devant une foule des grands jours que s’est déroulé le match d’application entre les seniors et les espoirs. Après avoir résisté durant le premier quart d’heure, les espoirs baissent les bras par la suite, laissant le soin à leurs aînés de les dominer copieusement. Les coéquipiers de Beldjilali se sont donné à cœur joie inscrivant six jolis buts. Ils ont encaissé un seul but dans les toutes dernières minutes suite à une faute défensive. Le staff technique était satisfait du rendement, surtout de ses attaquants qui ont craché le feu. Les présents à cette confrontation souhaitent que la ligne offensive soit percutante pour le reste de la compétition.

La Saoura s’est déjà imposée devant le CABBA

match amical remporté contre le PAC ?

Il ne s’agit que d’un match amical qui entre

dans le cadre de la préparation de la prochaine rencontre de championnat contre la JSMB.

-

-

Comment se présente déjà ce match pour vous ?

Cependant, la victoire est très importante pour nous. On avait besoin de ce bon résultat afin de nous libérer sur le plan moral et espérer continuer notre préparation en confiance.

- Que pouvez-vous nous dire du parcours de votre équipe jus- qu’à maintenant ?

-

C’est le dernier match de la phase aller où la défaite nous est interdite. Il n’est pas du tout question de revenir bredouilles de notre déplacement, car une défaite pourrait compli- quer davantage notre situation. Un bon résultat est très important pour les dirigeants, le staff tech- nique et nous les joueurs. Alors, on doit impérativement faire un bon jeu et réussir.

- Mais vous allez affronter une équipe de la JSMB qui traverse aussi la même situa- tion que vous…

la JSMB qui traverse aussi la même situa- tion que vous… Notre parcours est décevant et

Notre parcours est décevant et

notre classement confirme ce que je dis. On n’a pas été du tout bons et je me permets de dire qu’on est passés à côté lors de cette première manche du championnat, sans oublier notre élimination au pre- mier tour de la coupe d’Algérie.

-

Selon vous, quelles sont les raisons de l’échec de cette phase aller ?

-

- On se concentre seulement sur nos soucis. Ceux de la JSMB ne nous intéressent pas. Notre seul objectif est de revenir avec un bon résultat qui nous permet- tra d’attaquer la préparation en toute confiance, mais surtout chasser la poisse qui nous pour- suit depuis un bon bout de temps maintenant. H. A. B.

Les Vert et Jaune ont déjà gagné face au Ahly de Bordj Bou-Arréridj sur le score d’un but à zéro à BBA. Ils sont décidés à refaire le même coup, revenir avec les trois précieux points de la victoire qui les stimuleront davantage pour la seconde manche du championnat. C’est avec une rage de vaincre qu’ils aborderont cette importante rencontre. Un succès, c’est le plus grand cadeau qu’ils puissent offrir en cette fin d’année à leurs milliers de supporters.

B. B.

 

-

Personnellement, je pense que

notre vrai problème se situe dans l’inefficacité. On arrive à faire un bon jeu, cependant, il nous manque toujours la dernière chance. Je crois aussi que c’est rattrapable et qu’on pourra s’en débarrasser lors de la phase retour, surtout avec une

          1111 JSM BÉJAIA édition du jeudi
1111 JSM BÉJAIA
1111
JSM BÉJAIA

édition du jeudi 26 décembre 2013

Il a animé un point de presse avant-hier

Avec son tempérament calme, le premier responsable de la barre technique de la JSM Béjaïa, malgré l’heure tardive et une fin de journée mouvementée avec la tentative déclenchée par ses joueurs retardant de plus d’une heure la séance d’entraînement, comme rapporté par notre journal hier, Kamel Djabour a honoré son engagement avec la presse en se mettant à la disposition des représentants de la corporation, en répondant avec sa franchise habituelle, usant de diplomatie en réponse à quelques questions embarrassantes.

diplomatie en réponse à quelques questions embarrassantes.  Par Lyès Chekal E E n n t

Par Lyès Chekal

EEnnttrraaîînneemmeenntt ccee mmaattiinn àà 1100hh

L’entraînement de ce matin à partir de 10h au stade de l’Unité maghrébine sera consacré exclusivement par

l’entraîneur Djabour au volet tactique pour préparer la stratégie tactique adéquate pour battre le CRB, d’autant plus que la préparation générale de la joute a été perturbée durant toute la

l’absence de la

moitié de l’effectif à la reprise, ainsi que le débrayage d’une heure avant-hier. Cela dit, le coach béjaoui est tenu de trouver les solutions idoines au niveau de la composante humaine qui affrontera le CRB, et, surtout, la tactique de jeu à adopter.

semaine, avec

OOùù eesstt ppaasssséé llee SSGG HHaakkiimm HHaammoouucchhee ??

Faisant partie du décor aussi du plus vieux club de la Kabylie, le dynamique SG de la JSM Béjaïa, Hakim Hamouche, n’a pas donné signe de vie depuis une semaine. Son absence face au MCO a suscité des questionnements dans l’entourage du club. Nous avons réussi à l’avoir hier au téléphone après plusieurs tentatives infructueuses pour en savoir plus, Hamouche nous a fait savoir que son absence est justifiée par la préparation du mariage de sa fille.

L. C.

Djabour :

et l’attaque. Un déficit qu’il n’arrive pas à com- bler via la reconversion. Djabour nous a laissé entendre que le président Tiab, qui se trouve en France, serait en contact très avancé avec un demi récupérateur émigré qui, selon Djabour, répond au profil qu’il recherche, estimant que la transaction sera finalisée dans 48 heures au plus tard.

«Je n’ai jamais parlé d’un attaquant congolais, mais je ne dirai pas non à un baroudeur africain»

Dans le même sillage, Djabour a tenu à préciser qu’il n’a jamais évoqué la piste d’un attaquant congolais qu’il aurait pro- posé à la direction, ce qui ne veut pas dire qu’il s’oppose à la piste des joueurs étrangers, estimant qu’un baroudeur afri- cain sera le bienvenu pour débloquer la situation de son équipe en attaque, quelle que soit sa nationalité.

«Djabaret et Megatli sont avec nous, mais sur leur situation administrative, je n’ai aucune idée»

Pour les deux anciens joueurs du club, de retour récemment, à savoir le gardien Djabaret et le latéral droit Amine Megatli, Djabour estime que leur intégration au groupe s’est faite de facto puisqu’ils sont chez eux, mais concernant leur situa- tion administrative, il ne peut s’avancer du moment que c’est du ressort de l’administration.

«Pour moi, Mokdad était avec nous, son départ m’a surpris»

Pour le départ hâtif de Mokdad, Djabour déga- ge toute responsabilité en rappelant qu’il avait cautionné son recrutement car il connaissait sa

valeur et ses capacités lorsqu’il jouait en France

avec

que je connaissais bien avant qu’il ne joue en Algérie, plus exactement à Créteil, je lui ai même concocté un programme de travail spéci- fique pour qu’il récupère sa forme le plus vite possible. Pour moi, il était avec nous, son départ m’a surpris aussi.»

«J’annoncerai la liste des joueurs à libérer après le CRB»

Créteil. «Mokdad est un très bon élément,

Le dernier point abordé avec la presse avant-

hier, Djabour l’a consacré à la liste des libérés qu’il compte publier après le dernier match de la phase aller du championnat face au CRB, par correction. Souhaitons aux joueurs qui ne conti-

nueront pas l’aventure avec

et de la réussite dans un autre club.

lui

bonne chance

L. C.

«Le conflit joueurs-administration tombe mal»

«Seule la victoire compte face au CRB»

«Je ne savais pas que les joueurs avaient décidé de faire grève»

Le premier sujet abordé était bien évidemment le surprenant mouvement de grève que les joueurs ont déclenché pendant une heure dont le coach nie avoir eu des échos. «Je ne savais pas que les joueurs avaient l’intention de faire grève, j’ai eu des échos de leurs intentions aux ves- tiaires lorsque je m’apprêtais à rejoindre le stade pour diriger la séance», affirme Djabour qui esti- me que le problème tombe mal à quelques jours d’un match aussi important que celui qui attend l’équipe face au CRB. «Sincèrement, je ne m’at- tendais pas à vivre une telle situation. En plus du phénomène des blessures et le syndrome des sus- pensions, faire face à une grève des joueurs la veille d’un match aussi important samedi face au CRB me dépasse. Le moment n’est pas oppor- tun.»

«Je suis entraîneur de l’équipe, je ne m’immisce pas dans l’administratif»

Pour connaître sa position dans le conflit administration-joueurs concernant le volet finan- cier, Djabour, en réponse à une question d’un confrère, pense qu’en tant qu’entraîneur de l’équipe il n’a pas le droit de commenter un sujet qui relève de l’administratif. Néanmoins, il pense que la revendication est légitime, mais que le moment, selon lui, était mal choisi la veille d’une importante joute.

«Je salue la sagesse des supporters, ils ont réussi à raisonner les joueurs»

Concernant la présence en nombre des suppor- ters et l’intervention salutaire de leurs représen- tants, qui ont réussi à convaincre les joueurs de reprendre le travail, Djabour dira : «J’ai assisté à la réunion des supporters la veille, ils m’ont pro- mis de venir passer un message de soutien aux joueurs, leur présences a coïncidé avec le mou- vement de grève. Le hasard a bien fait les choses puisqu’ils ont réussi à les raisonner de reprendre l’entraînement mettant ainsi l’intérêt du club avant le leur en gagnant le match de samedi, pour renforcer leur position face à l’administra- tion.»

«Leur soutien nous renseigne sur leur fidélité à la JSMB»

Ayant de bonne relations avec les supporters du club, le coach Djabour, en bon communicateur, a tenu à remercier l’ensemble de la famille de la doyenne des équipes de la Kabylie pour le soutien indéfectible des fans du club à leur équipe, ce qui prouve leur attachement et fidélité aux couleurs de la JSM Béjaïa. «J’ai beaucoup de respect pour les supporters de la JSM Béjaïa. Leur soutien démontre que l’équipe n’est pas seule, ils sont derrière elle jusqu’au bout, c’est rassurant.»

«Le match face au CRB, seule la victoire comptera»

Pour le match de samedi, face à un concurrent direct pour le maintien, le CRB, qui se présentera en conquérant au stade de l’Unité maghrébine, Djabour, qui sait que son équipe n’a plus droit à l’erreur, dira : «Notre situation ne tolère plus aucun autre faux pas à domicile. C’est certain, une réaction positive est obligatoire ce samedi. On jouera cette rencontre face au CRB avec toute la volonté et l’abnégation pour passer l’écueil de Belouizdad. La victoire est impérative, donc on n’a pas un autre choix que de passer le dernier test de l’année 2013, avec succès.»

«Je crois en ce groupe, sinon je n’aurais pas accepté la mission»

En réponse à la question sur les difficultés attendues samedi face au CRB, qui ne sera pas

une proie facile dans la mesure où il vise les trois points de la rencontre pour reprendre confiance en mettant fin à la phase de doute, ce qui complique- ra davantage la mission de son équipe, Djabour, confiant, estime avoir confiance en son groupe, capable de relever le défi. «Je n’ai pas dit que notre mission sera facile, en face on aura affaire à une équipe du CRB qui n’est plus à présenter, elle peine un peu en cette fin de la première phase du championnat, ce qui arrange nos affaires, car on a l’occasion de prendre le dessus sur un concurrent direct pour le maintien en gagnant un match à six

points. Je sais que le

du renouveau en jouant pour le même objectif que le nôtre, à savoir la gagne. Mais je suis confiant, je crois en ce groupe, si ce n’était pas le cas, je n’aurais pas accepté de relever le défi.»

CRB table sur une victoire

«Mon avenir dépend des résultats comme tous les entraîneurs»

En abordant le sujet de son avenir avec le club, Djabour s’en remet à la règle du jeu selon laquel- le l’avenir d’un entraîneur dépend des résultats enregistrés par son équipe. «Les règles du jeu pour les entraîneurs sont connues à l’avance, le maintien ou le départ dépendent des résultats enregistrés, je ne ferai pas l’exception. Je pense qu’avec le soutien de nos supporters, on gagnera le match face au CRB, ce qui nous permettra de bien préparer la phase retour avec le stage de Sousse.»

«J’ai besoin d’un demi récupérateur de métier, Tiab devrait finaliser avec un émigré»

Sur le volet recrutement, après avoir réclamé trois attaquants lors du mercato hivernal, Djabour semble changer d’avis en évoquant son intérêt pour un demi récupérateur de métier capable d’as- surer l’équilibre entre les deux lignes, la défense

COMME ANNONCÉ PAR NOTRE JOURNAL HIER

La direction a invité les joueurs à un dîner

Dans notre édition d’hier, nous avons évoqué la réaction salutaire de la direction de la JSMB, qui a invité

les joueurs et le staff technique à un dîner à l’hôtel Alloui après la séance d’entraînement. Une rencontre qui a permis au DG de la SSPA-JSMB, R. Redjradj, de désamorcer la crise, en rassurant ses joueurs sur leurs dus. En effet, selon nos sources, Redjradi aurait promis le règlement des arriérés salariaux des joueurs dès l’entrée d’argent incessamment. Une

promesse qui a

convaincu les

joueurs, reçus individuellement en

marge du dîner

SSPA, et pour preuve, les joueurs ont repris le travail le plus normalement

du monde hier

l’Unité maghrébine. A noter que le coach Djabour n’a rien dit, contrairement à la dernière

réception

du DG Redjradj,

remarquée du trésorier du club,

Ouhab Bouiche, à l’hôtel

Alloui, a

L. C.

été expliquée par nos sources comme gage de garantie.

par le DG de la

matin au stade de

au même endroit. En plus

la présence

par nos sources comme gage de garantie. par le DG de la matin au stade de
12 Compétition édition du jeudi 26 décembre 2013
12
Compétition édition du jeudi 26 décembre 2013
12 Compétition édition du jeudi 26 décembre 2013 Essai Renault Captur 1.5 DCI/85 ch Luxe Introduit

Essai Renault Captur 1.5 DCI/85 ch Luxe

Introduit durant le salon automobile d'Alger 2013 (mars), le Renault Captur, qui a été dévoilé
Introduit durant le salon automobile
d'Alger 2013 (mars), le Renault
Captur, qui a été dévoilé au salon de
Paris 2012, inaugure un nouveau
sous-segment chez la marque au
Losange. Avec ce petit crossover
urbain, Renault entend se mettre au
diapason des autres constructeurs en
répondant aux nouvelles tendances
du marché. Mais comme le
consommateur algérien reste assez
conservateur, se méfiant des
nouvelles modes, le Captur trouve
encore du mal à conquérir une
nouvelle clientèle chez nous.
Par Brahim Aziez

CaptivantCaptivant !!

Captur, un nouveau segment pour Renault

LE CROSSOVER urbain de Renault vient, ainsi, s'intercaler entre la Clio 4 dont il reprend la plateforme, et la Mégane (segment B+). Et de par son design, il se veut un mix de monospace, de SUV et de berline dont la vocation est clairement orientée vers les loi- sirs. Loisirs contenus, bien entendu, car le Renault Captur ne dispose pas d'une transmis- sion intégrale pour autoriser des sorties hors pistes, ce véhicule reste un crossover urbain ! Le Renault Captur a été imaginé et réalisé par les équipes de Renault pour conquérir une nouvelle clientèle. Une clientèle de niche, d'où cette possibilité d'être personnalisable

avec plusieurs combinaisons de teintes bi-ton pour la carrosserie, de couleurs de jantes, d'ambiances intérieures. Il adopte les derniers codes stylistiques "maison" initiés déjà sur Clio IV. Inspiré du concept-car dont il reprend l'es- prit et le nom, Renault Captur porte fièrement la nouvelle identité de Renault, inaugurée sur la Clio IV dont il reprend la plateforme et l'es- sentiel de la face avant. Avec sa généreuse dotation de série, Renault Captur rassemble des équipements dignes des segments supérieurs : banquette coulissante (sur 160 mm), plancher de coffre réversible, carte d'accès démarrage, direction

à assistance variable, rétroviseurs électriques, lève-vitres électrique avant et arrière, volant réglable en hauteur et profondeur, aide au démarrage en côte HSA (Hill Start Assist), ABS, AFU, ESC, connectivité Bluetooth pour l'audio et la télépho- nie, port USB et prises Jack, R- Link, limiteur-régulateur de vitesse, des jantes en alu. de 17'', l'ordina- teur de bord, caméra arrière… pour 1.910.000 dinars en TTC, pour la finition Luxe. On n'omettra pas de signaler cette sellerie "zip collection" escamotable, très ingénieuse quand il faut laver les housses (à l'avant) sans avoir à démonter les sièges.

escamotable, très ingénieuse quand il faut laver les housses (à l'avant) sans avoir à démonter les
escamotable, très ingénieuse quand il faut laver les housses (à l'avant) sans avoir à démonter les

Compétition édition du jeudi 26 décembre 2013
Compétition édition du jeudi 26 décembre 2013

Confortable et peu gourmand en carburant !

SOUS le capot, le nouveau crossover de Renault est disponible en Algérie en deux motorisations, le 3-cylindres essence 0.9 litre Energy TCe de 90 ch, et le 1.5 dCI de 85 ch. C'est cette version qui nous a servi de modèle d'essai. Le bloc diesel est couplé à une boîte à vitesses manuelle à cinq rap- ports. Au démarrage, nous avons apprécié la sobriété du moteur et sa vivacité. Premier constat, la lunette arrière réduit sensiblement la visibilité à l'arriè- re. Mais bon, il y a les rétroviseurs latéraux pour compenser, et la caméra de recul (sur la finition Luxe, mais pas en entrée de gamme Trendy) pour sortir des stationnements. Notre modèle d'essai ne passait nulle part inaperçu. Avec sa couleur orange avec toit blanc, les regards se tournaient vers nous là où on passait. En ville surtout, où le véhicule arrive à se mouvoir sans rechigner, malgré son diamètre de braquage réduit. Sur route, le bloc 1.5 DCI montre ses limites lorsqu'on passe aux deux derniers rapports (4e et 5e). On sent que le moteur s'essouffle, et c'est dif- ficilement qu'on atteint les 170 km/h. Cependant, il faut avouer que son couple (220 Nm), dispo- nible dès les bas régimes, suffit sans peine à relancer la voiture à chaque fois que cela est nécessaire, par- ticulièrement lors des dépassements. En gros, le compor- tement de ce véhicule est rassurant avec une bonne tenue de cap et une précision de guidage appréciable. Ses larges pneumatiques ne sont pas étrangers au bon grip, alors que sa suspension assure un certain confort de roulage. Cela dit, il n'est pas très agréable de rouler en Captur sur des routes acci- dentées, particulièrement à petite vitesse. Le ressenti est plutôt désagréable du fait de sa suspension assez ferme. Mais heureusement qu'il y a cette belle sono qui agrémente l'ambiance à bord et fait éclipser ces bruits para- sites. Le plus agréable reste sa consommation. En effet, le petit 1.5 DCI est peu gourmand, se contentant d'une moyenne de 5,6 litres aux 100 km… à régime plutôt élevé.

13
13

Un crossover urbain par essence !

Le Captur adopte, en effet, une face avant structurée autour du grand losange vertical sur fond noir brillant. Le dessin musclé de ses flancs et des passages de roues, ses grandes roues et ses ailes élargies lui confèrent un caractère sportif et robuste… Avec son pare-brise incliné et avancé, son becquet arrière qui prolonge le toit, sa ligne est encore plus dynamique de profil. Les protections de bas de caisse, agrémentées par du chrome sur les côtés, servent davantage pour le look que pour la protection lors des escapades urbaines ou campagnardes. L'arrière, par contre, se veut différent de celui de la Clio IV. Grâce aux feux arrière horizontaux en deux parties, le hayon propose une large ouverture. Malgré ses 4,12 m de long pour 1,77 m de large et 1,57 m de haut, le Renault Captur reste compact. Sa garde au sol élevée (20 cm) le hisse au niveau de certains crossovers, et sa position de conduite haut perchée est de plus en plus recherchée par les citadins. A l'intérieur, l'ambiance est très branchée. Une planche de bord au design aéré est agrémentée d'une tablette multimédia implantée en son milieu. La position de conduite s'avère effectivement haut perchée puisqu'elle est de 10 cm plus haute par rapport à celle de la Clio IV. L'ambiance générale de l'habitacle est accentuée par les inserts autour des aérateurs, de la console centrale, des haut-parleurs et sur la boîte à gants. Et à ce titre, il faut signaler cette boîte à gants de type tiroir "Easy Life", d'une capacité de 11 litres. On regrette toutefois la qualité des plastiques du tableau de bord, ainsi que les habillages de portières qui sont plutôt durs ! Mais ce n'est pas pour autant que l'ensemble soit désagréable.

pas pour autant que l'ensemble soit désagréable. FICHE TECHNIQUE Moteur : diesel 4-cylindres, 8 soupapes
FICHE TECHNIQUE Moteur : diesel 4-cylindres, 8 soupapes Cylindrée : 1461 cc Alimentation : injection
FICHE TECHNIQUE
Moteur : diesel 4-cylindres, 8 soupapes
Cylindrée : 1461 cc
Alimentation : injection directe et rampe
commune
Suralimentation :
turbo à géométrie variable
Puissance DIN max :
85 ch à 4000 tr/mn
Couple max :
420 Nm à 1750 tr/mn
Transmission : aux roues
avant (traction)
Boite de vitesses : manuelle
à 5 rapports
Dimensions (longueur/largeur/hauteur) :
4,122 m/1,778 m/1,556 m
Empattement : 2,606 m
Garde au sol : 20 cm
Volume du coffre : 377 litres
Poids : 1170 kg
Vitesse maximale : 171 km/h
Empattement : 2,606 m Garde au sol : 20 cm Volume du coffre : 377 litres
14 MO BÉJAÏA édition du jeudi 26 décembre 2013 BattreEl-Harrach et creuser l’écart  Par
14 MO BÉJAÏA
14 MO BÉJAÏA

édition du jeudi 26 décembre 2013

BattreEl-Harrach et creuser l’écart  Par Rahib Medhouche La dernière journée du championnat de Ligue
BattreEl-Harrach
et creuser l’écart
 Par Rahib Medhouche
La dernière journée du championnat
de Ligue 1 approche à grands pas ;
elle aura lieu ce samedi. Les Vert et
Noir se déplaceront à Mohammadia
pour donner la réplique aux Jaune et
Noir de l’USMH, dans un match qui
opposera deux clubs qui voudront
récolter les trois points.
contexte un peu particulier : les
deux clubs ne sont pas loin l’un de
l’autre avec seulement deux points
d’avance pour les Crabes. Ces der-
niers voudront bien entendu creu-
ser l’écart à cinq points en cas de
victoire, ou à la limite garder le
même écart en cas de match nul.
LES CRABES, qui partent avec
un capital confiance, voudront
continuer sur leur lancée, mais ils
auront affaire à une équipe d’El-
Harrach avide de rachat après le
dernier revers subi chez elle devant
les capés de Madouni, les Noir et
Blanc de l’ESS. C’est un match qui
sera assurément très disputé entre
deux équipes qui se rencontrent
pour la première fois en Ligue 1,
mais qui se connaissent parfaite-
ment, puisqu’elles ont déjà eu l’oc-
casion d’évoluer ensemble en divi-
sion 2 par le passé. Ce sera donc
une première entre les deux antago-
nistes et qui intervient dans un
Les Crabes ont déjà
gagné face
à l’USMH…
Certes, les données ont changé
cette fois puisque ce sera la premiè-
re confrontation entre les deux
équipes en Ligue 1, mais les Vert et
Noir du Mouloudia de Béjaïa
avaient déjà gagné à El-Harrach,
c’était lors de la saison 2006/2007,
sur un score étriqué d’un but à zéro.
Quant au match aller à Béjaïa, il
s’était achevé sur le score de zéro
partout. Les deux équipes évo-
luaient alors en Division 2. Pour les
autres rencontres jouées au stade
du 1er-Novembre de
Mohammadia, les Béjaouis ont en
ont perdu quatre, alors que les
Harrachis ont gagné en coupe face
lors de la saison sportive
2010/2011 où les Vert et Noir évo-
luaient en division nationale ama-
teur. Cette fois, les Crabes joueront
pour un deuxième succès à
Mohammadia, alors que les
Harrachis chercheront leur cinquiè-
me succès chez eux face aux
Béjaouis. Attendons pour voir qui
l’emportera.
… Même en coupe
Les Crabes ont été éliminés en
coupe le 11 mars 2011 par les
Harrachis au stade de l’UMA pour
le compte des 1/8 de finale sur un
but inscrit par Boualem à la 90+4’
suite à une passe de son coéquipier,
l’enfant de Takrietz dans la wilaya
de Béjaïa, Amine Touahri. Il faut
noter aussi que le 8 décembre 2006,
pour le compte du dernier tour
régional de la coupe d’Algérie, le
MOB et l’USMH se sont
rencontrés à Béjaïa et le match
dans son temps réglementaire s’est
achevé sur le score de zéro partout.
C’est alors le MOB qui est passé
aux 1/32 de finale dans la série des
tirs au but (6à 5). R. M.
Ferhat ratera
son 3 e match
Etant blessé, le défenseur central des
Crabes, Ferhat Malek, n’effectuera pas le
déplacement à Mohammadia. Il ratera de ce
fait son troisième match après ceux en coupe
face au CRB et au CSC. Un autre casse-tête
pour le coach Amrani si, bien entendu,
Bouamria ne joue pas, avec la suspension de
Chebana.
AKROUR : «On se méfie
des Harrachis»
Zarour acquis
Bouamria souffre
d’une tendinite
Le défenseur central, Bouamria Ali, qui
souffre d’une tendinite, n’a pas joué le match
amical face au pensionnaire du championnat
Honneur de Béjaïa (ex-régionale 3). Hier, il
était aux soins avec le soigneur du club.
chera son déclic à domicile
et surtout le rachat auprès de
ses fans après les deux der-
nières déconvenues, dont
une élimination en coupe et
une défaite en championnat.
C’est une équipe qui pourra
réagir comme une bête bles-
sée. A nous de faire attention
à elle et de faire tout pour
revenir à Béjaïa avec au
moins un nul.
Même si au niveau de l’administra-
tion du MOB, rien n’a filtré d’une
manière officielle, l’info que nous avons
pu avoir affirme que le manager général
du club, Mohand Sadji, qui était en
France, aurait conclu avec le Franco-
Algérien Zarour Chaher et que la venue
de ce dernier au MOB n’est qu’une ques-
tion de jours, voire d’heures. Pour rap-
pel, Zarour évolue comme défenseur
central dans un club de Ligue 2 françai-
se, Arles-Avignon.
Stanley ne parle
qu’anglais !
Bouyahmed
Rabah remplace
Ali Bourihane
Comme tout le monde le sait, l’ex-soigneur
de l’équipe, Ali Bourihane, ne figure plus dans
l’équipe du Mouloudia. Il a donc été évincé et
c’est Bouyahmed Rabah, soit l’ex-soigneur des
jeunes, des espoirs notamment, qui le
remplace. On nous apprend aussi que la
direction du club prépare une licence pour ce
nouveau soigneur pour qu’il soit sur le banc ce
samedi face à El-Harrach.
Il est capitaine d’équipe
et titulaire indiscutable
sur l’échiquier des
Crabes. Il est le troisième
joueur le plus utilisé du
groupe. Il est l’un des
rares à avoir passé en
tout quatre années au
sein de cette équipe du
MOB. Lui, c’est Akrour
Djebar, natif d’Amizour et
qui ne recule devant rien,
avec un pied gauche
magique qui a souvent
fait mal et a eu raison
des gardiens. Dans cet
entretien, il affirme que
l’élimination en coupe
était oubliée et que le
groupe s’est concentré
depuis le début de
semaine sur le match
d’El-Harrach.
- Vous êtes l’un des
joueurs les plus réguliers
dans cette équipe du
Mouloudia
- Avec du recul, comment
analysez-vous le match de
coupe de samedi passé ?
- Cela fait plus de trois sai-
sons que je joue au MOB et
je pense que je devais don-
ner l’exemple de par mon
ancienneté dans ce club.
Maintenant, en ce qui
concerne votre question, je
dirais que je n’ai jamais lési-
né sur les efforts pour donner
ce plus attendu de moi.
Aujourd’hui, je dois dire que
je suis là et je fais de mon
mieux pour être à la hauteur,
et ce, dans l’intérêt du club.
R. M.
Le joueur Ghanéen Stanley Afedzie,
même s’il a des qualités techniques inté-
ressantes, pourrait ne pas figurer dans
l’effectif des Crabes parce qu’il ne parle
qu’anglais. Il peut donner un plus, mais
la langue serait un véritable handicap,
puisque, pour communiquer avec lui, le
staff technique éprouverait des difficul-
tés, à moins que…
Hanifi sur le calepin
Ayant décidé de quitter le CRB,
l’attaquant Hanifi Salim serait sur les
tablettes de la direction du Mouloudia de
Béjaïa. On nous apprend aussi que cela
ne se fera qu’avec l’accord du coach
Amrani, qui voit bien où il doit renforcer
son équipe.
R. M.
Arab pour la
3 e fois de la saison
2 espoirs chez
La commission d’arbitrage a désigné le trio
composé d’Arab comme arbitre central, Bazine
comme 1er assistant et Chenaoua comme 2e.
Le 4e a pour nom Merniz. C’est la troisième
fois qu’Arab officiera un match des Crabes
après ceux de la JSS (2e journée) et de l’ASO
(11e journée).
- Dans un match de coupe,
le vainqueur passe et le vain-
cu gare. De notre côté, on
savait que la tâche n’allait
pas être facile, surtout que
nous avions en face de nous
une équipe blessée et qui
voulait coûte que coûte
renouer avec le succès. Si ma
mémoire est bonne, cette
équipe du CSC n’avait point
gagné depuis quatre ren-
contres en championnat. Ce
qui fait que passer au pro-
chain tour était difficile.
relégable a payé.
Aujourd’hui, je dois dire que
le plus dur reste à faire,
même si nous sommes à la
9e place et que bien des
équipes sont derrière nous.
Le moral est au beau fixe et
on fera tout pour rester
invaincus en championnat,
où nous sommes à trois bons
résultats successifs.
-
Le championnat verra la
les
seniors
phase aller s’achever ce
samedi…
Le coach Amrani semble donner leur chance aux jeunes espoirs du
MOB. Chaque semaine, il prend un ou deux éléments en équipe fanion.
-
Et pourquoi ne pas termi-
Un an de suspension
pour le coach des U19
ner aussi en beauté et sur une
bonne note afin d’entamer la
phase retour sous de
meilleurs auspices. Pour ce
samedi, le groupe est
conscient de la tâche qui l’at-
tend et fera tout pour revenir
d’El-Harrach avec le meilleur
résultat possible.
Hier, à notre arrivée au stade pour la séance de la matinée, la seule de la
journée, on a remarqué la présence de deux joueurs espoirs : Stambouli El-
Ghouti et Saâdoudi Nassim. Le premier est arrière gauche, alors que le
deuxième est arrière droit. C’est possible aussi que ces deux joueurs soient
convoqués pour le match de ce samedi face à l’USMH.
La commission de discipline de la division
nationale amateur où évoluent les U19 du
MOB, dans l’affaire n° 103 concernant la
rencontre entre la JSMB et le MOB, jouée le 30
novembre dernier, est passée à l’offensive.
Ainsi, le coach des U19, Hamzaoui Yacine, est
sanctionné d’un an de suspension ferme de
toute fonction officielle pour tentative
d’agression envers officiel.
- Parlons du champion-
nat, le Mouloudia est sorti
quelque peu de la zone
rouge
-
Vous aurez en face de
Saâdoudi serait du voyage
en Tunisie
- Tout à fait. Nous, les
joueurs, on y a cru et notre
volonté de faire sortir le club
de la situation de potentiel
vous une équipe d’El-
Harrach qui ne voudra
pas perdre son deuxième
match de suite…
Tout à fait. C’est vrai que
l’équipe de l’USMH cher-
-
D’après une source proche du club, Saâdoudi fera partie de
la délégation qui sera en Tunisie, à Aïn Draham, à partir du
1er janvier 2014, pour un stage de dix jours, soit
jusqu’au 11 du même mois.
R. M.

      
        1155 USM EL-HARRACH édition du jeudi 26 décembre
1155 USM EL-HARRACH
1155
USM EL-HARRACH

édition du jeudi 26 décembre 2013

Laïb a signé la convention avec Sonatrach

Le président Laïb se démène avant d'annoncer son départ officiellement. Plein de bonnes intentions, il n'a pas arrêté cette semaine de bouger dans tous les sens pour satisfaire l'ensemble des employés du club. Hier, il s'est rendu au siège de Sonatrach où il a signé une convention. Cela permettra au club de bénéficier de 500 millions qui pourront servir à payer quelques arriérés. Ladite somme de Sonatrach est attendue ce dimanche pour renflouer les caisses du club. Ce sera une bouffée d'oxygène en attendant l'argent des autres sources.

Par Rachid Hamadi

Le milliard de Saïdal arrive…

Le nouveau sponsor du club, à savoir la société pharmaceutique Saïdal, injectera 1 milliard dans les caisses du club. Ce mon- tant est aussi attendu en ce début de semai- ne, puisque Laïb, qui était accompagné de son secrétaire, sont allés chercher le chèque hier. Ce qui devrait quelque peu apaiser les esprits qui s'échauffent en cette période de vaches maigres, en attendant les 2,5 mil- liards du MJS qui permettront à Laïb de payer les arriérés de l'ensemble des joueurs jusqu'au dernier sou.

Abandonné, il fait des efforts considérables

Même s'il est sur le point de démission- ner, Laïb n'en finit pas de chercher le moyen de ramener de l'argent au club. En effet, le chairman harrachi se sent abandon- né. Souvent obligé de faire patienter les joueurs par n'importe quelle manière. Il était parfois contraint de promettre pour faire patienter des joueurs qui ne cessaient de réclamer leur dû. Se retrouvant seul, sans le soutien des actionnaires, il fait face à une crise sans précédent. Hier soir, il devait rencontrer lesdits actionnaires, qui attendent sa démission.

lesdits actionnaires, qui attendent sa démission. Il veut vendre Belkaroui et ramener plus d'argent Par

Il veut vendre Belkaroui et ramener plus d'argent

Par ailleurs, le président harrachi, souhai- te vendre son défenseur Hichem Belkaroui au club tunisien de l'Espérance. Il faut dire que le salaire du joueur, qui atteint les 150 millions, n'arrange pas les affaires du club dont les moyens sont limités. Avec la vente de son défenseur, le président pourra tou- cher un montant important qui l'aidera à gérer les dépenses du club. Pour l'instant, l'offre qu'a reçue Laïb ne l'a pas vraiment convaincu ; il attend une meilleure pour céder son joueur. De son côté, Belkaroui semble intéressé par un challenge à l'étran- ger où le championnat est plus relevé. Il pourra jouir de meilleurs moyens, comme nous il nous l'a déjà affirmé : "Mon but est d'aller aussi loin que pourront m'emmener mes jambes, je veux faire une belle carrière et finir dans un club huppé ou de l'autre côté de la Méditerrané. C'est ce que désire tout joueur ambitieux." Reste maintenant à savoir si Charef ne s'opposera pas au départ

du joueur, surtout quand on sait que le pré- sident pense avant tout à remplir les caisses du club.

«Les joueurs doivent patienter, ils toucheront leur dû»

Laïb est sur le point de régler ce problè- me d'argent. Pour lui, ce n'est qu'une ques- tion de 2 ou 3 jours de patience et tout ren- trera dans l'ordre. Il compte tenir sa pro- messe et payer tout le monde, mais après le match du MOB. "Nous avons ramené de l'argent, les joueurs doivent attendre juste le début de la semaine prochaine, je sais qu'ils s'impatientent, mais tout est réglé et ils seront tous payés au début de la semaine prochaine et ce dossier sera définitivement clos", déclarera le président harrachi. Malgré le fait qu'il ait accusé du retard, il est tout de même parvenu in extremis à sauver les meubles.

R. H.

IL VA BOYCOTTER LE MATCH DU MOB

Elamali : «Marre des mensonges de Laïb»

LE MATCH DU MOB Elamali : «Marre des mensonges de Laïb» Le milieu offensif Amine Elamali

Le milieu offensif Amine Elamali rentrera chez lui à Oran aujourd'hui. La raison, tout le monde la connaît. Il n'a pas été payé depuis quelque temps et son salaire n'a pas été revu à la hausse. Il a donc décidé de boycotter la rencontre de samedi face au MOB.

C'EST UN Elamali abattu que nous avons eu au bout du fil. Il nous a fait savoir qu'il ne jouera pas la prochaine rencontre qui mettra aux prises l'USMH avec le MOB. Interrogé sur les raisons qui le poussent à décider de ne pas prendre part au prochain match, notre interlocuteur se montrera direct et accusera le président de "menteur"' et d'"injuste". En effet, le joueur qui avait déclaré dans une récente édition qu'il était prêt à prolonger contre une augmentation, se dit étonné par les récents propos de Laïb, qui aurait déclaré qu'il avait refusé une pro- longation de contrat. "Laïb est un menteur tout simplement. Au risque de me répéter encore une fois, je ne suis pas contre une prolongation, mais mon salaire doit être revu à la hausse, ce qui est légitime, je pense. Je refuse de prolonger sans une aug- mentation. Le président raconte des bobards à mon sujet. Que l'opinion publique ne soit pas induise en erreur", dira Elamali, qui n'a pas encore touché le moindre centime, et qui se dit dégoûté. "Franchement, il y a de quoi perdre l'en- vie de jouer. Je préfère rentrer chez moi, j'ai patienté et je suis revenu pour Charef, mais, maintenant, je n'en peux plus, trop c'est trop !" ajoutera le milieu offensif harrachi, avant d'enchaîner : "Depuis le début de saison, je n'ai perçu aucun centi- me, est-ce normal ? Ma situation est deve- nue invivable, c'est ce que je veux que les supporters comprennent. Je veux toucher mon dû, et avec une augmentation, car si le président souhaite me payer avec le salaire de l'an dernier, qu'il oublie ça, car j'estime avoir le droit à une augmentation de salaire comme tous mes camarades, c'est devenu simplement de la hogra." R. H.

Sylla : «9,5 est mon poste de prédilection»

L'attaquant guinéen, Ibrahim-Khalil Sylla, évoluera comme meneur de jeu samedi face au MOB. Le joueur qui a été essayé dans ce poste lors du dernier match ami- cal a donné entière satisfaction et se dit prêt à alimenter l'attaquant de pointe en

ballons, ce dont lui souffrait. "En réalité, j'ai beaucoup évolué dans le poste de 9 et demi, c'est un poste où je me sens très bien. Avec mes anciennes équipes, c'est souvent dans ce compartiment que j'ai été plus efficace. Attaquant de pointe, c'est ma deuxième position préférée. J'espère que, face au MOB, je fournirai une bonne prestation. J'aspire à donner de la vitesse et à alimenter l'attaquant

de pointe d'autant de ballons que je pourrais et, pourquoi pas, secouer les filets, car ça commence à me manquer." R. H.

ILS SONT TOUS DEUX OUT FACE AU MOB Azzi et Boumechra absents de la séance d'hier

FERGANI : «Je me sens bien à l'USMH» Le milieu de terrain Aghilas Fergani continue
FERGANI :
«Je me sens bien
à l'USMH»
Le milieu de terrain Aghilas Fergani continue de s'entraîner avec
l'USMH avec comme but la signature d'un contrat avec les Jaune
et Noir. Il nous a fait savoir qu'il s'était bien fondu dans le groupe
et que s'il venait à s'engager officiellement avec l'USMH, il aura
déjà gagné du temps, puisque, pour lui, l'adaptation a été faite, ce
qui lui permettra déjà de travailler avec le groupe de manière
habituelle. "Ça fait déjà un petit moment que je m'entraîne avec
l'USMH. À présent, le mercato frappe aux portes et j'espère signer
un contrat bientôt. Je sais qu'actuellement le club vit des
perturbations, et j'attends de voir comment vont évoluer les
choses", dira le jeune Fergani. "J'espère que les choses bougeront
prochainement pour moi. Dans un sens ou dans l'autre, il faut que
ça évolue à présent. Je ne vous cache pas que je désirerais rester
à l'USMH, car je me suis déjà fondu dans le groupe, et je m'y
sens très à l'aise. Partir dans une autre équipe m'obligera à
perdre du temps pour m'adapter, par contre, si je
m'engage avec l'USMH, ça sera du temps de gagné. Je
serai directement prêt à jouer, et c'est un sacré
avantage. Je me plais bien ici et j'espère que les
choses évolueront positivement", dira l'ex-
joueur du CAB, qui a été essayé dans
différents compartiments par
Charef depuis sa venue.
R. H.

Le défenseur Ayoub Azzi et le meneur de jeu Salim Boumechra étaient tous deux absents hier lors de la séance d'entraînement qui s'est déroulée à Mohammadia. Le premier souffre du genou, le second de la cheville. Ils ont été laissés au repos par le staff médical. Ces deux éléments seront les grands absents lors de la dernière journée de la phase aller et seront respectivement remplacés par Mazari et Sylla.

Aujourd'hui, entraînement à 10h

La séance d'entraînement d'aujourd'hui aura lieu à 10h au stade 1er-Novembre d'El- Harrach, où l'équipe apportera les derniers réglages avant la rencontre de samedi face au MOB.

16 LIGUE 1 ES SÉTIF LA VENTE DES BILLETS SAMEDI À PARTIR DE 14H 
16 LIGUE 1
16 LIGUE 1

ES SÉTIF LA VENTE DES BILLETS SAMEDI À PARTIR DE 14H

Nous avons appris hier matin par un des responsables de la direction de l'OPOW de Sétif que la vente des billets de la grande affiche ESS-USMA débutera le jour du match à partir de 14h. La même source nous a fait savoir qu'il n'y a point de particularité pour ce match puisque la vente s'effectuera comme de coutume à travers tous les guichets du stade.

LA PORTE "C" SERA RÉSERVÉE AUX USMISTES

Concernant les supporters de l'équipe visiteuse qui, eux aussi, sont attendus en grand nombre demain à Sétif, notre source nous a fait savoir que la porte C sera réservée aux Usmistes et que trois guichets seront mis à leur disposition pour s'acquitter du prix du billet d'entrée au stade.

SERVICE D'ORDRE RENFORCÉ

Et comme ce match qui mettra aux prises l'ESS avec le leader du championnat, l'USMA est capital et considéré par de nombreux observateurs comme l'affiche du championnat, les services de sécurité de la wilaya de Sétif ont pris les devants, et ce, depuis plus d'une semaine, dans l'optique d'assurer une parfaite organisation.

édition du jeudi 26 décembre 2013

MC EL-EULMA

édition du jeudi 26 décembre 2013 MC EL-EULMA NADJI EN SOLO  L'attaquant sétifien, Nadji

NADJI EN SOLO

L'attaquant sétifien, Nadji Rachid, ne s'est pas entraîné hier avec le groupe. En effet, il s'est contenté d'un travail en solo tracé par son kiné à l'ESS afin d'être d'attaque dans les meilleurs délais. Ses responsables disent que son état est en nette amélioration et que sa participation au match de samedi face à l'USMA demeure possible. L'entraîneur Madoui a encore trois séances d'entraînement pour trancher.

OKBI POURSUIT SA RÉÉDUCATION

Fracturé depuis près d'un mois, Okbi Hicham poursuit sa rééducation chez un kiné à Birkhadem. Pour son retour à l'entraînement, l'attaquant sétifien devrait attendre le feu vert du médecin. Mais au vu de la gravité de son cas, l'ex-international militaire en aura pour au moins plusieurs semaines avant de retrouver les terrains.

LES PRIMES DE LA JSS ET DU CABBA PERÇUES

Pour motiver un peu plus les joueurs à la veille de leur confrontation avec l'USMA, la direction du club a décidé de leur octroyer rapidement deux primes : l'une pour la victoire contre la JSS et l'autre pour le nul face au CABBA. Il ne leur restera que la prime de la victoire face à l'USMH. Demou et ses camarades ont perçu 15 millions de centimes chacun.

Les Sétifiens gonflés à bloc

Le titre de champion d'hiver en jeu

gonflés à bloc Le titre de champion d'hiver en jeu  Par Kacem A. Les Ententistes

Par Kacem A.

Les Ententistes sont à 2 jours du match de championnat le plus important de la saison. La raison est qu'il y a une place de leader à disputer. Il faut dire que cela fait plus de trois semaines que les joueurs de l'ESS parlent de ce clasico. Il est dans tous les esprits. Dans ce genre de situation, le staff technique n'a pas besoin d'effectuer une préparation psychologique pour motiver les joueurs.

LES NOUVELLES recrues n'ont qu'une seule idée en tête, gagner au minimum un titre avant la fin de la saison. Tout le monde est conscient que le vainqueur du match de demain sera un prétendant direct au titre de champion. En second lieu, les hommes de Madoui Kheireddine ont retrouvé cette confiance qui leur manquait depuis le début de

saison. L'ESS vient de réaliser deux victoires consécutives, l'une à l'extérieur face à l'USMH et l'autre en coupe contre l'USR. Une situation qui permet aux Sétifiens d'aborder la ren- contre de samedi avec un excellent état d'esprit. En parallèle, la direction n'est pas restée insensible. Le premier res-

Incertitudes autour du onze de départ

C'est vendredi matin que Madoui prendra une décision définitive concernant le onze qui commencera le match. L'entraîneur sétifien, qui procédera aujourd'hui en fin d'après-midi aux derniers réglages, devrait être ce matin définitivement fixé sur la composante à aligner d'entrée. Par rapport à l'équipe qui a affronté l'US Remchi le week-end dernier, c'est surtout le milieu de terrain qui inquiète le plus le coach sétifien. Il sera contraint de trancher concernant les éléments qui seront appelés à jouer ce match. Mais il est possible qu'il attende jusqu'à la dernière minute pour prendre une décision. Ce ne sont pas les solutions qui manquent, mais Madoui semble temporiser avant d'opter pour la meilleure formule qui permettrait à son équipe de pratiquer son meilleur football. K. A.

Hans Agbo face à un nouveau défi

Contre le MCA, chez lui, les pronostics ne penchent pas visiblement en faveur de l’équipe eulmie et, pourtant, ses hommes peu- vent créer la surprise. Vainqueurs au match précédent contre Chlef, il est facile de penser que la confiance établie par le Camerounais à la tête du groupe par intérim a mis du baume au cœur des joueurs. Pour le satisfaire pleine- ment, ses joueurs lui ont promis de mettre toutes leurs forces dans la bataille pour tenter une victoire afin d’honorer le travail effectué par le staff technique. Au cours de la prépara- tion de ce match, Agbo s’est longuement consacré à un travail d’adaptation au terrain synthétique en baissant nettement de régime physique, car, selon lui, ce n’est pas nécessai- re de s’appuyer sur ce volet au risque d’avoir d’autres blessures, car la priorité du techni- cien est de préserver l’ensemble de ses joueurs qu’il espère aligner pour ce match.

Un entraîneur français à la barre

Ce dernier, dont on ne veut pas dévoiler le nom, a été, selon les échos en provenance des milieux eulmis, convaincu par le prési- dent Herada qui refuse de communiquer son nom même à ses proches. C’est la raison pour laquelle les négociations ont eu lieu dans la discrétion pour éviter ce qui s’est passé avec l’Italien Bortelito et le Belge Scifo dont les accords ont capoté. Le président a toutefois confirmé qu’un accord avec le prochain entraîneur a été trouvé avec une offre de 13 000 euros/mois et l’exigence de se confor- mer aux projets du club.

Le destin de Brahimi reste en suspens

Mis à l’essai depuis une semaine, cet émigré venu pour embrasser une carrière à El-Eulma n’a pas encore été retenu. La direc- tion estime qu’il va entrer en concurrence avec les nouveaux venus comme l’un des prétendants pour deux postes en attaque convoités par 4 éléments.

L’émigré Sakhi au CRBAF à titre de prêt

Karaoui : «L'équipe qui maîtrisera ses nerfs l'emportera»  Le milieu de terrain Karaoui Amir,
Karaoui :
«L'équipe qui maîtrisera
ses nerfs l'emportera»
 Le milieu de terrain Karaoui Amir, que nous avons approché
à la fin de la séance de lundi, s'est montré confiant et serein
quant aux chances de son équipe d'arracher la victoire. "Un match
reste toujours un match. Certes, on n'est jamais certains d'une
victoire, mais la logique est souvent respectée. Dans ce match, nous
partons à chances égales avec notre adversaire du jour. Mais on sait
que les Usmistes ne nous faciliteront pas la tâche. A mon avis, ce
sera difficile pour les deux équipes. Croyez bien qu'on ne leur
cèdera pas le moindre pouce de terrain. Bien sûr, le résultat
final dépendra de plusieurs paramètres. Cela suffit donc
pour dire que ça sera un match très serré où l'équipe
qui maîtrisera ses nerfs l'emportera, et sur ce
plan, je pense qu'on est mieux
armés."

ponsable du club, Hassan Hamar, a promis une forte prime en cas de victoire. Des proches de la direction ont laissé entendre que la somme dépasserait les 10 millions de cen- times. S'ajoutera à cela la présence en masse des supporters qui comp- tent remplir le stade du 8-Mai-45.

Tous ces paramètres font de l'ESS le favori de ce clasico. En attendant, le staff technique dispose d'une dernière séance pour établir son onze de départ.

CA BORDJ BOU-ARRÉRIDJ

 

Le Ahly règle ses dettes

Par Larbi Babouche

Finalement, après un épisode marathonien, le CABBA aura bel et bien le droit de recruter au mercato, après avoir réglé définitivement ses dettes.

«NOUS AVONS eu l’accord de la Ligue de football profession- nel pour recruter trois joueurs

ge de l’USBMA, a officielle- ment déclaré que son joueur était en voie de résilier son contrat avec le CABBA pour insuffisance technique. En fait, Charef était condamné à rester sur le banc des remplaçants, exception faite des rares fois où il avait pris le relai de Maâmeri, suspendu (JSMB, USMH). En revanche, il devrait toucher son argent le plus tôt possible.

le CABBA s’intéresse plus à un avant-centre et donc à un buteur qu’à un simple attaquant.

Beddar et Abed demandent leur argent

Les deux techniciens locaux, Beddar et Abed, limogés au profit de Boubatra et Hariti, ont

réclamé trois mois de salaire chacun à l’administration qui s’est engagée encore une fois à leur verser leur dû d’ici la fin de semaine. Vous l’avez bien com- pris, personne ne fait confiance à personne au CABBA même s’il s’agit des enfants du club et des dirigeants du patelin. L. B.

pendant le mercato, car nous avions payé auparavant tous nos créanciers», avait déclaré Mourad Senouci, président du CSA, dont la mission s’achève- ra au sein du club le 31 décembre 2013.

Djellouli : «Le contrat de Charef est en voie de résiliation»

Le manager bordji de Charef, le latéral droit du Ahly, transfu-

Djjerrar menacéé dde sanctioon

à légard de Biskri (le driver était

Assikor, une recrue en suspens

Le jeune Franco-Algérien Brahim Assikor, originaire de Tlemcen, qui s’entraîne avec l’équipe depuis plus d’une semaine, présente de bonnes qualités techniques, pense Amar Boubatra. En revanche, cet attaquant, qui séduit égale- ment Messaoudane, ne sera peut-être pas retenu parce que

Auteur d’un petit geste d’inattention

des conseils au groupe lorsque Djerrar, ne

en train de prodiguer

s’apercevant de rien, s’amusait à jongler avec la balle), Adel Djerrar, le

porteur d’eau des Jaune et Noir risque d’être sanctionné

par

dordre financier en priorité»,

l’administration. «Il subira une sanction

DG de la SSPA.

annonce Houcine Messaâdia,

Mesffar coomplètement réétabli

est

Mesfar

couloir

le match de

lattaquant

est à que

rétabli au et CABBA

La bonne nouvelle

la JSS.

contre

décisif

jouer

donc prêt

entièrement

Recruté l’été dernier pour un contrat allant jusqu’en juin 2016, ce joueur très peu utilisé est prêté jusqu’à la fin de la saison à Aïn Fakroun.

A. T.

peu utilisé est prêté jusqu’à la fin de la saison à Aïn Fakroun. A. T. 
        

  

       1177 LIGUE 1 édition du jeudi 26 décembre 2013
1177 LIGUE 1
1177
LIGUE 1

édition du jeudi 26 décembre 2013

MC ORAN

 

Le médecin lui a prescrit 10 jours de repos

RC ARBA

 
 

IL EST DE RETOUR APRÈS UNE LONGUE ABSENCE

Dagoulou a fait un contrôle hier

Mokhtar : «Soulagé que ma blessure ne soit pasgrave»

Entretien réalisé par M. Stitou

L’international centrafricain ne s’est pas entraîné, hier matin, avec ses camarades, bien qu’il était présent au stade où il a assisté à la séance. Renseignement pris, Eudes Dagoulou s’est rendu, le matin, chez le médecin pour faire un contrôle. D’après une source médicale, sa blessure à l’orteil évolue bien, toutefois, le médecin lui recommandera de poursuivre le traitement qui lui a été prescrit auparavant jusqu’à son rétablissement définitif, ce qui remet en

Abbès : «Je serai présent face au MCO»

Entretien réalisé par Nacer S.

Le milieu de terrain de l’Arba, l’ex-Marseillais, Samir Abbès, s’est rétabli de sa blessure au genou et s’entraîne régulièrement avec le groupe. Il affirme qu’il sera présent face au MCO.

de sa blessure au genou et s’entraîne régulièrement avec le groupe. Il affirme qu’il sera présent

Sorti sur blessure vendredi, cet attaquant joue vraiment de malchance.

-

Hichem, votre blessure a-t-elle évolué ?

question sa participation au match de samedi.

 

-

Tout d’abord, êtes-

 

Le fait que je puisse marcher sans difficul-

 

-

 

tés est un signe positif. Vendredi, j’ai fait une

radio qui n’a rien révélé, toutefois, le médecin m’a prescrit un repos de dix jours.

vous prêt à retrouver la compétition offi- cielle ?

-

Oui, je suis prêt.

-

Avez-vous effectué une IRM ?

 

c’est pour cela qu’on doit gagner contre le MCO pour se remettre du bon pied et terminer cette année 2013 avec une victoire. On doit

aussi se réconcilier avec

Nessakh toujours absent

-

Justement, par précaution, j’ai décidé de

faire une IRM afin de bien vérifier que les ligaments de mon genou ne sont pas touchés. Certes, après avoir reçu un coup vendredi, mon genou a enflé, mais d’après mon méde- cin, cela est dû au froid qui sévissait ce jour-là.

un coup vendredi, mon genou a enflé, mais d’après mon méde- cin, cela est dû au

Dieu merci, je me suis rétabli de ma blessure qui me faisait vraiment mal et qui m’a éloigné des terrains durant plu- sieurs semaines.

-

Comment s’est

Chemseddine Nessakh, qui ne s’est pas entraîné avec le groupe depuis la reprise, était absent hier. L’ancien joueur de

l’ASO a prétexté des douleurs

-

 

au dos pour justifier son indisponibilité. D’ailleurs, pour le même motif, il s’était absenté il ya 15 jours avant de reprendre le plus normalement du monde la compétition après.

Cette blessure, comment l’avez-vous contractée ?

-

C’était sur une action dans notre zone, en

déroulée la prépara- tion pour ce match ?

-

La préparation s’est

nos supporters.

- Votre équipe a enre-

gistré la venue d’un

taclant le joueur de la JSMB, ce dernier est

tombé sur moi en même temps qu’un de mes coéquipiers. Résultat, mon genou a subi le poids des deux joueurs, ce qui provoqua ma sortie, car je ne pouvais tenir le coup.

-

Comme c’était un match télévisé, votre

déroulée dans de très bonnes conditions, la stabilité est revenue dans l’équipe. Tout le monde travaille sérieusement et sereinement sous l’œil vigilant de notre coach.

-

Vous devez achever

milieu offensif, à savoir Mokdad, ne craignez-vous pas de perdre votre poste ?

- Non, pas du tout, Mokdad est un très bon joueur qui a prouvé ses

Départ demain à 15h pour Blida

 

famille a certainement paniqué en voyant l’ambulance pénétrer sur la main couran- te pour vous emmener à l’hôpital ?

après la trêve ?

-

Il est quasi impossible que je joue le match

de ce week-end, dommage car le terrain ou se

qualités au sein des clubs

où il a joués. Sa venue va déclencher une concurrence sportive

entre nous et ça sera

 

-

Effectivement, à la maison, c’était la

cette première partie du championnat avec une victoire, sinon… ?

-

C’est sûr. On doit

En prévision de leur match contre le RCA ce samedi, les Oranais rallieront à bord du bus du club, la ville des Roses, demain après-midi. Rendez- vous est donné aux joueurs

panique. D’ailleurs, afin de rassurer mes proches, je les ai appelés de l’hôpital, il a fallu que je rigole un peu avec eux pour qu’ils se rendent compte que je n’avais rien de grave.

Vous jouez, décidément, de malchance.

-

Cette occasion, vous l’attendiez depuis longtemps !

déroulera cette rencontre (RCA-MCO), en l’occurrence le stade Brakni de Blida, je le connais bien (il a porté les couleurs de l’USMB), j’y ai même mes repères, Dommage, que je rate les retrouvailles avec le public de Blida.

- Qu’attendez-vous de vos coéquipiers dans ce dernier match de la phase aller ?

renouer avec la victoire afin de chasser le doute et terminer cette phase aller en beauté.

Certains joueurs

franchement un bon sti- mulant pour moi. Une chose est sûre, le coach fera jouer celui qui est

mieux préparé, ça, c’est

   

-

-

convoqués à 15h avant de prendre la route après.

Beradja

 

-

C’est mon destin. Pourtant, dans ce match,

j’avais envie de marquer malgré le climat sibé- rien qui régnait ce soir-là, mais la blessure fait partie des aléas du métier que j’exerce, heu- reusement que cette blessure n’a rien de grave.

Je leur fais confiance pour arracher la vic-

toire, comme le moral du groupe est au beau fixe, je suis assez optimiste pour que notre équipe revienne de Blida avec un succès. M. S.

paraissent crispés, cela est-il dû à l’élimi- nation en coupe ?

sûr. Tout ce que je peux lui dire, c’est, sois le bienvenu.

-

Oui certainement,

N. S.

-

Votre retour à la compétition, aura lieu

 
Mokdad signe pour 18 mois Comme nous l’avons annoncé dans notre précédente édition, la nouvelle
Mokdad
signe pour 18 mois
Comme nous l’avons annoncé dans notre
précédente édition, la nouvelle recrue de l’Arba,
Abdelmalek Mokdad, a paraphé officiellement son
contrat de 18 mois. Il sera ainsi parmi l’effectif
d’Ezzerga à la phase retour. La cérémonie de
signature a eu lieu hier, en présence des dirigeants.
Dès qu’il a signé son contrat, le nouveau stratège
de l’Arba a rejoint ses coéquipiers et s’est
entraîné avec le groupe, néanmoins, il
n’est pas concerné par le match
contre le MCO.

L’émigré Mohamed Yassine qualifié

Le milieu de terrain, l’émigré Mohamed Yassine, qui a

et Bouaïcha reprennent

Absents lors de la séance du matin avant-hier, les deux joueurs ont réintégré le groupe lors de la deuxième séance. Pour rappel, seuls Chérif et Mokhtar sont, en raison de blessures, forfait pour le match d’après-demain, tandis que le doute plane toujours sur la participation d’Eudes Dagoulou et Chemseddine Nessakh. Enfin, le portier Hamza Dahmane n’a pas pointé le nez à l’entraînement, en avançant qu’il soigne toujours une blessure aux adducteurs.

Pour sauver la société

L’ouverture du capital, seule alternative

Depuis l’instauration du professionnalisme, avec la flambée des salaires, la plupart des clubs de l’élite professionnelle croule sous les dettes.

TROIS ANS après le passage au statut professionnel, s’il y a

nariat avec Naftal qui tarde à voir le jour pour des raisons inexplicables. «Au courant du mois de janvier, on va ouvrir le capital», avait confié dans notre édition d’hier, le prési- dent Youssef Djebbari lassé d’attendre un signe de la filia- le du groupe Sonatrach.

problème des dettes. La solu- tion alors ? L’ouverture du capital pour faire venir des investisseurs. Sinon, l’autre alternative est de continuer à mettre la pression sur Naftal pour respecter les termes du protocole d’accord signé en septembre 2012. Si ce projet

Djebbari

motive les

des clubs qui arrivent quand même à bien gérer cette tran- sition, d’autres, à l’image du MCO, voient leurs dettes aug-

Naftal, pour une

est mis à exécution, Naftal ferait la même chose que sa tutelle Sonatrach, lorsque la

puissante société des hydro- carbures, avait racheté le MCA, elle avait donné un délai aux créanciers pour venir, bien entendu avec des documents justificatifs, récu- pérer leurs dus. Ainsi, grâce à cette opération, elle a réussi à apurer toutes les dettes du Doyen. Si Naftal daigne à signer un contrat de partena- riat avec le MCO, elle doit user de la même procédure afin d’en finir une fois pour toutes avec ces affaires de dettes qui plombent les comptes du club phare de l’Ouest.

M. S.

rejoint l’Arba en début de saison, mais n’a pas joué le moindre match, a été qualifié dernièrement par la Ligue après que son dossier ait été complété. Il pourra même participer au match prévu ce samedi contre le MCO.

joueurs

Hier, vers la fin de l’entraînement, les joueurs ont reçu la visite du président qui est passé au stade pour rassurer les joueurs. «Vos salaires, vous les percevrez la semaine prochaine.» Par ailleurs, Djebbari leur a promis une prime de 10 millions en cas de victoire samedi face au RCA. S’ils décrocheront la victoire, les joueurs empocheraient 15 millions, si l’on ajoute les 5 millions du match gagné il y a 15 jours face au CRB.

menter au fil des années. Récemment, une personne prétendant avoir prêté de l’ar- gent à un ancien président, une dette qui date de près de… dix ans, s’est présentée à la direction du club avec une ordonnance du tribunal. Des cas similaires, au MCO, on en voit tous les jours, alors com- ment faire pour mettre un terme à ces histoires de dettes qui freinent l’épanouissement de la société, une seule alter- native reste aux yeux de tout le monde la mieux indiquée, l’ouverture du capital, une opération retardée maintes fois à cause du projet de parte-

sortie définitive de la crise

A l’origine de cette crise financière est l’instabilité au niveau de la barre dirigeante, avec des changements tous les six mois à la tête du club, cha- cun des présidents rejette la balle vers l’autre. «Les joueurs qui réclament leurs salaires aujourd’hui, c’est mon prédécesseur au poste qui ne les a payés» ou «J’ai hérité d’une situation finan- cière catastrophique» sont souvent les arguments avan- cés par les présidents qui se sont succédé à la tête du MCO lorsqu’on les interpelle sur le

Raïït : «JJe regrette moon absence fface au MCO»

Le porteur deau du RCA, Bilal Raït, était hier déçu de ne

pouvoir jouer contre le MCO en raison de sa suspension.

«Je regrette mon absence face au MCO, car, jaurais aimé

jouer ce dernier match de la phase aller afin d’aider mes coéquipiers à réaliser une victoire et clôturer l’année en

beauté.»

Lazaref a passé une IRM

Le maître à jouer de l’Arba, El-Bahi Lazaref, a rechuté et a ressenti des douleurs au niveau de son ancienne blessure qu’il croyait complètement guérie. Lazaref a passé une IRM et attend les résultats. Une chose est sûre Lazaref sera out face au MCO.

18 PUBLICITÉ édition du jeudi 26 décembre 2013 République Algérienne Démocratique et Populaire WILAYA DE
18 PUBLICITÉ
18 PUBLICITÉ

édition du jeudi 26 décembre 2013

République Algérienne Démocratique et Populaire

WILAYA DE GHARDAIA DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE

NIF : 408002002047090 AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ

Conformément aux dispositions de l’article N°125 du décret N°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, complété et modifié, la direction de la Protection civile de la wilaya de Ghardaïa informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N°04/2013 pour Renouvellement du matériel d’exploitation de l’unité principale de Bouhraoua et ULI de Berriane composé des lots, parus dans les journaux Compétition du 28/09/2013 et le journal El Moustacbal du 29/09/2013 et le BOMOP du 06/10/2013, qu’après l’ouverture des plis, analyse et évaluation des offres, les résultats sont comme suit :

et évaluation des offres, les résultats sont comme suit : Observation : Conformément à l’article 125

Observation :

Conformément à l’article 125 du décret présidentiel n° 10/236 du 10/07/2010, les soumissionnaires non retenus intéressés par la connaissance des résultats de l’évaluation de leurs offres techniques et financières peuvent se rapprocher de la Direction de la Protection Civile – Bouhraoua Ghardaïa- dans un délai de 03 jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché. Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de Ghardaïa dans un délai de 10 jours à compter de la première parution de cette annonce.

Compétition / PUB

ANEP 557 454 du 26/12/2013

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme et de la Ville

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme et de la Ville Office de Promotion et Gestion Immobilière de la wilaya de Tipasa NIF 099742260337519

Département Maîtrise d'Ouvrage Service Marché

Avis d'attribution provisoire

Conformément aux dispositions de l'article 49, 114 et 125 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété portant la réglementation des marchés publics, l'Office de Promotion et de Gestion Immobilière de la wilaya de Tipaza adresse cité administrative AUI informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé au 2ème avis d'appel d'offres ouvert N° 0013/13 publié dans le quotidien national Compétition du 14/02/2013 et le quotidien du 14/02/2013 relatif aux travaux de réalisation des colonnes montantes Gaz et la mise en conformité des gaines techniques des 500 Lgts FADES à Fouka répartie en 05 lots :

des 500 Lgts FADES à Fouka répartie en 05 lots : Lot n° 01 : Blocs

Lot n° 01 : Blocs n° : 1. 2. 3 et 4 Lot n° 02 : Blocs n° : 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12 et 13 Lot n° 03: Blocs n° : 14. 15. 16. 17. 18 et 19 Lot n° 04: Blocs n°: 20. 21. 22. 23. 24 et 25 Lot n° 05 : Blocs n° : 26. 27. 28. 29 30 et 31 Qu'après l'évaluation des offres, le marché est attribué provisoirement à (aux) :

Lot n° 01 : Blocs n° : 1. 2. 3 et 4

N° LOT

ATTRIBUTAIRE PROVISOIRE

NOTE OBTENUE (note de l'offre technique+note de l'offre financière)

MONTANT DE L'OFFRE FINANCIERE APRES CORRECTION

DELAIS PROPOSE

CRITERES DE CHOIX

1

COCONTACTANT ETB/BOUBKEUR MAAMAR NIF : 198242120189912

85.50

1 271 053.00 DA/TTC

50 JOURS

OFFRE MOINS DISANTE

Lot n° 02 : Blocs n° : 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11 12 et 13

   

N° LOT

ATTRIBUTAIRE PROVISOIRE

 

NOTE OBTENUE (note de l'offre technique+note de l'offre financière)

MONTANT DE L'OFFRE FINANCIERE APRES CORRECTION

DELAIS PROPOSE

CRITERES DE CHOIX

 

COCONTACTANT

 

2 565 753 DA/TTC

100 JOURS

 

2

ETB/BOUKARI KHALIL NIF : 198042120240342

 

83.00

OFFRE MOINS DISANTE

Lot n° 03 : Blocs n° : 14. 15. 16. 17. 18 et 19

   

N° LOT

ATTRIBUTAIRE PROVISOIRE

NOTE OBTENUE (note de l'offre technique+note de l'offre financière)

MONTANT DE L'OFFRE FINANCIERE APRES CORRECTION

DELAIS PROPOSE

CRITERES DE CHOIX

 

COCONTACTANT

 

1749 963.60 DA/TTC

   

3

ETB/BOUBKEUR MAAMAR NIF/ 198242120189912

 

87.50

60

JOURS

OFFRE MOINS DISANTE

Lot n° 04 : Blocs n° : 20. 21. 22. 23. 24 et 25

   

N° LOT

ATTRIBUTAIRE PROVISOIRE

NOTE OBTENUE (note de l'offre technique+note de l'offre financière)

MONTANT DE L'OFFRE FINANCIERE APRES CORRECTION

DELAIS PROPOSE

CRITERES DE CHOIX

 

COCONTACTANT

   

849 527.10 DA/TTC

   

4

ETB/BOUBKEUR MAAMAR NIF : 198242120189912

 

87.50

1

60

JOURS

OFFRE MOINS DISANTE

Lot n° 05 : Blocs n° : 26. 27. 28. 29. 30 et 31

N° LOT

ATTRIBUTAIRE PROVISOIRE

NOTE OBTENUE (note de l'offre technique+note de l'offre financière)

MONTANT DE L'OFFRE FINANCIERE APRES CORRECTION

DELAIS PROPOSE

CRITERES DE CHOIX

4

COCONTACTANT

ETB BOUKARI KHALIL NIF : 198042120240342

85.00

1 810 812.36 DA/TTC

60 JOURS

OFFRE MOINS DISANTE

Les autres soumissionnaires sont invités s'ils le souhaitent à se rapprocher des services de l'office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya de Tipaza adresse cité administrative AUI au plus tard dans les

03 jours. A compter du premier jour de publication de l'attribution provisoire du marché dans le BOMOP ou dans les quotidiens nationaux pour prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières. La commission des marchés de l'Office de Promotion et de Gestion Immobilière de la wilaya de Tipaza est compétente pour l'examen de tout recours des soumissionnaires qui doit être introduit dans un délai de

Dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans le BOMOP ou dans l'un des quotidiens nationaux.

Compétition / PUB

ANEP 557 231 du 26/12/2013

   1199 LIGUE 2 édition du jeudi 26 décembre 2013 USM BEL-ABBÉS El-Khadra veut
1199 LIGUE 2
1199
LIGUE 2

édition du jeudi 26 décembre 2013

USM BEL-ABBÉS

El-Khadra veut le titre de champion d’hiver

Par Malek Bouzid

El-Khadra poursuit sa préparation du match contre l’AB Merouana, prévu demain, au stade du 24-Février- 56, et ce, pour le compte de la 15 e et dernière journée de la phase aller.

LES POULAINS d’Abdelkrim Bira comp- tent arracher le titre hono- rifique de champion de l’aller ce week-end en rem- portant une victoire contre l’ABM. Pour ce faire, les Vert et Rouge doivent se débarrasser des gars de Merouana, très difficile à manier à l’extérieur en rai- son de leur système de jeu appliqué et qui consiste à fermer le jeu en optant pour une stratégie ultra- défensive, ce qui pourrait compliquer la tâche des locaux. Mais, Bira, qui connaît largement son métier et en un homme averti, a déjà concocté son programme comme il l’avait si bien fait à Blida, il y a deux semaines, où ses poulains n’ont pu revenir à la marque que grâce à un remaniement tactique. Cette fois-ci, il sait perti- nemment que même s’il est difficile pour ses pou- lains de percer une défense solide et qui n’a jamais encaissé plus de deux buts à l’extérieur, le match pourrait être à la portée de

à l’extérieur, le match pourrait être à la portée de son équipe qui a la meilleure

son équipe qui a la meilleure attaque en cham- pionnat. Avec ces critères, le match ne peut être que très disputé, mais reste quand même abordable pour les Bel-Abbésiens qui seront certainement soute- nus par leurs milliers sup- porters face à l’AB Merouana, chose qu’espè- re voir le coach d’El- Khadra, demain.

ABM,

3

défaites sur

3

à Bel-Abbès

L’AB Merouana, qui a déjà évolué à trois reprises sur le terrain du stade du 24-Février-56 face à l’USMBA en Ligue 2, et ce, depuis son accession à ce palier durant la saison 2009-2010, n’a jamais

réussi à glaner le moindre point ni à marquer le moindre but. Durant la pre-

mière saison, soit en 2009- 2010, l’USMBA a battu l’ABM par deux buts à zéro. Les deux saisons sui- vantes, El-Khadra a battu l’ABM par le même score et par la plus petite des marges. Bira refera-t-il le coup demain ? M. B.

FFeerrrraaddjjii mmaannqquueerraa ssoonn 22 ee mmaattcchh ddaaffffiillééee

 Le gardien de buts titulaire d’El- Khadra, Mohamed Seghier Ferradji, blessé depuis le match face à l’USM Blida, a passé des radios pour confirmer la nature de sa blessure contractée au niveau du genou. Pour rappel, Ferradji a

déjà raté un premier match, samedi der- nier, face au MC Saïda et sera out à coup sûr pour le match face à l’ABM. Ça sera le second match raté par Ferradji tout au long de cette première manche du cham- pionnat.

ASM ORAN

Par L. M. Azzi

CONTACTÉ PAR L’USMH

BALEGH,

départ avant 2014 !

M. Azzi CONTACTÉ PAR L’USMH BALEGH, départ avant 2014 ! Benayada. En effet, ce dernier est

Benayada. En effet, ce dernier est sous le coup d’une suspen- sion pour cumul de cartons. Cette défection sera la première pour ce joueur qui n’a raté aucun match officiel du cham- pionnat ni même de la coupe, soit 17 matches d’affilée et dans leur intégralité. Porteur du numéro 92, l’enfant de St- Antoine sera fort probablement remplacé par Mokhtar Meguenni. Ce dernier a repris du service après une blessure qui l’a éloigné des terrains depuis la réception de l’AS Khroub. Enfin, à signaler l’in- disponibilité de l’attaquant Mohamed Amine Belmaâziz pour cause d’un ennui à la che- ville.

L. M. A.

L’attaquant Abou Sofiane Balegh est en train de vivre ses derniers jours avec le club de M’dina J’dida. La raison est liée à un contact émanant de l’USM Harrach.

AUTEUR de cinq buts mar- qués en championnat cette sai- son, l’ancien sociétaire de l’USM Annaba, dont le contrat expire en 2015, ne devrait avoir probablement aucun problème pour se procurer un bon de sor- tie. Ceci, au vu surtout de la bonne relation qu’il a avec les dirigeants actuels. D’après nos informations, les négociations avec la direction du club harra- chi devront se poursuivre après le match face au MC Saïda, coïncidant avec la fin de la phase aller. Porteur du numéro 7, cet élément qui a pris le bras- sard de capitaine aurait affiché son intention d’accepter l’offre et de quitter le navire d’El- Djamîya, son club formateur. Certainement que c’est la fin de son bail avec ce club qui conti- nue de laisser partir ses propres enfants en raison d’une crise financière. Du coup, les inten- tions de la direction du club des Vert et Blanc se précisent main- tenant que la situation financiè- re vire carrément au rouge comme l’ont affirmé ses res- ponsables.

Benayada suspendu, Meguenni de retour

La réception du MC Saïda sera marquée par la défection du défenseur central Hocine

WA TLEMCEN

WA TLEMCEN

Benyacine : «On rebondira contre les Chaouis»

Entretien réalisé par Abdelkrim Zoubir

Véritable joker de la formation tlemcénienne, le défenseur Kada Benyacine estime que son équipe a encore des atouts à faire vouloir pour assurer l’accession.

-

trêve ?

- En travaillant, bien entendu, il faut dire que cette trêve est tombée à pic, car elle nous a permis de bien préparer le match de l’USC tout en oubliant notre dernière contre-performance.

la

Comment

avez-vous

géré

- Vos supporters sont prêts à vous pardonner à condition de réaliser un bon résultat à Oum El- Bouaghi, que pouvez-vous leur dire ?

- Je comprends fort bien leur amer-

tume, tout le monde espérait une vic- toire face à Mosta pour reprendre la première place. Malheureusement, la chance nous avait tournés le dos, mais cette défaite est désormais oubliée. On se concentre sur notre prochain match.

- Justement, comment voyez-vous le match de l’USC ?

- Sans rien vous cacher, ce sera dif-

ficile pour plusieurs raisons. D’abord, nous jouons face à un adversaire qui évoluera sur son terrain et devant son public, mais quelles que soient les résistances, mes coéquipiers sont déterminés à ne ménager aucun effort pour réaliser un bon résultat. C’est une veritable opération rachat que nous allons entreprendre. A. Z.

LE PROBLÈME DES LITIGES RÉGLÉ

Pour être en conformité avec la Commission nationale des litiges, la direction du club des Zianides a procédé à la régularisation des anciens joueurs, à savoir Boudjakdji, Maâzouzi ainsi que l’ex-coach Neghiz pour un montant de 754 millions de centimes

ABDELLAOUI EN STAND BY

Recruté durant l’intersaison et n’ayant pas été qualifié en raison de la clôture des délais pour la signature, le milieu de terrain, Noureddine Abdellaoui, a néanmoins poursuivi les entraînements à la demande de l’ancien entraîneur Neghiz. Cependant, la direction tlemcénienne ne lui a rien signifié jusqu’à présent.

MC SAÏDA

Les Saïdis prêts pour Bouakeul

Par Djelloul K.

Après sa qualification obtenue

aux tirs au but face à l’USM Bel- Abbès en coupe d’Algérie, la formation du MC Saïda se prépare intensément pour le derby contre l’ASM Oran, prévu demain.

UN DERBY que les hommes de Mekhazni voudront négocier au

mieux. Cette fois, l’équipe des Vert et Rouge sera au complet à l’exception de l’attaquant Metrani, convalescent après son intervention. C’est dire que la bande saïdie aura ses propres atouts afin de parvenir à réaliser le résultat souhaité. Le coach aura certainement l’embarras du choix pour composer l’équipe appelée à commencer ce match face à cette formation oranaise qui n’a pas l’habitude de se lais- ser faire sur son terrain du stade Habib Bouakeul.

Mohamed Rabah :

«Il faut s’attendre à un match très délicat»

Le milieu Mohamed Rabah pense que la rencontre s’an-

nonce difficile contre l’ASMOran chez qui il a fait un passage. «Il faut s’attendre à un match très délicat face à une équipe pas facile à jouer. C’est pourquoi, nous allons aborder cette sortie avec la même détermination qui nous anime, surtout que nous sommes sur une courbe ascen- dante, ces derniers temps», a- t-il souligné.

Boukhari :

«Plus de volonté et d’abnégation»

De son côté, l’attaquant Boukhari estime que le coup est jouable même si l’adver- saire est intraitable à domicile. «Pour ramener un résultat positif, il suffit d’aborder ce rendez-vous avec plus de volonté et d’abnégation. En tous les cas, il nous faut un bon résultat afin de rester dans la dynamique actuelle et finir la phase aller en beauté avec cette série positive», a-t-il insisté.

Dj. K.

RETOUR DE GUENIFI

Le milieu Guenifi fera son retour après son absence contre les gars de la Mekerra. Une absence due à une suspension d’un match pour contestation de décision. Son retour coïncidera avec le déplacement à Oran.

STAGE BLOQUÉ À TÉMOUCHENT, 5 MATCHES AMICAUX AU MENU

Le stage de préparation, qui intervient avec la trêve hivernale, aura lieu à Aïn Témouchent, rapporte une source autorisée. Le regroupement se tiendra du 3 au 14 janvier prochain, probablement au stade Omar Oucief. De quoi permettre à l’entraîneur de préparer convenablement ses poulains en prévision de la phase retour. Ces derniers seront soumis à un programme dans lequel ils devront s’appliquer afin de recharger leurs batteries. La même source assure que la direction a programmé cinq amicaux pendant ce stage.

édition du jeudi 26 décembre 2013 C o m p é t i t i

édition du jeudi 26 décembre 2013

C o m p é t i t i o n / P U B

Compétition / PUB

ANEP 557 466 du 26/12/2013

20 PUBLICITÉ
20 PUBLICITÉ
C o m p é t i t i o n / P U B

Compétition / PUB

ANEP 557 464 du 26/12/2013

C o m p é t i t i o n / P U B

Compétition / PUB

ANEP 557 517 du 26/12/2013

C o m p é t i t i o n / P U B

Compétition / PUB

ANEP 557 462 du 26/12/2013

2211 LIGUE 2 édition du jeudi 26 décembre 2013  Par Mohamed Adrar Les jours
2211 LIGUE 2
2211
LIGUE 2

édition du jeudi 26 décembre 2013

Par Mohamed Adrar

Les jours se suivent et se ressemblent pour le coach Ifticen qui doit faire encore et toujours avec cette cascade de blessures qui s’abat sur son groupe. Dernier contrecoup pour le coach nahdiste, la blessure de son attaquant Houssem Bouharbit, lors du match amical disputé lundi dernier face au Widad Amel Rouiba.

LE COACH nahdiste qui pensait avoir résolu le problème du poste d’ailier droit, vu qu’il va devoir se passer de Benyahia pour une durée d’environ un mois, a très vite déchan- té, et ce, dès la séance d’entraînement du

NA HUSSEIN DEY

TOUCHÉ AU NIVEAU DE LA CHEVILLE FACE AU WAR

BOUHARBIT INCERTAIN FACE À L’OM

mardi, lorsque Bouharbit, élément ali- gné face au WAR à ce poste, en étant l’auteur d’un doublé, s’est pré- senté avec une blessure à la cheville et des dou- leurs persistantes, qui l’ont empêché de termi- ner sa séance. Le coach Ifticen s’est retrouvé dans une situation embarrassante, vu que sur les quatre éléments qui se trouvent à l’infir- merie, trois peuvent

évoluer à ce poste d’ai- lier droit et si l’on ajou- te bien évidemment Bouharbit, cela fait quatre joueurs pouvant évoluer au même poste qui se retrouvent aujourd’hui blessés. Reste que, selon le médecin du club, la

blessure

du

Constantinois n’est pas trop grave, sa participa- tion lors du match de demain face à l’OM n’est pas à écarter, mais demeure toutefois incertaine.

Ledraâ se tient prêt pour le remplacer

Si le forfait de Bouharbit est consom- mé, ce que le coach n’es- père bien évidemment pas, Ifticen sera encore une fois contraint de trouver une autre solu- tion à cet épineux pro- blème. La dernière mise en place tactique du mardi nous a éclairé quelque peu sur les intentions du coach hus- seindéen, lequel devrait miser sur l’ex-Blidéen, Brahim Ledraâ. L’enfant de Médéa pourrait donc affronter le club de sa ville natale, ce qui pour- rait constituer une moti- vation certaine pour le joueur, qui aura égale- ment pour objectif de prouver à son coach, et à tous ceux qui ont douté de ses capacités qu’il possède bel et bien les qualités pour s’imposer au NAHD. M. A.

La direction promet une prime conséquente

Peut-être pas, mais les prochaines heures nous éclaireront sans aucun doute un peu plus sur la question.

Est-ce une façon de secouer Mokrani ?

Le fait de voir Ghalem évoluer avec les titu- laires, tout en maintenant Mokrani avec les rem- plaçants, c’est peut-être aussi une méthode pour pousser Mohamed Seddik Mokrani à remettre les pieds sur terre et le pousser à fournir encore plus d’efforts à l’entraînement. Il est vrai qu’en voyant Mokrani s’entraîner, on a l’air de voir un gardien de but talentueux, mais un peu trop sûr de lui. Le joueur se voit carrément intouchable dans les bois, ce qui a peut-être poussé le coach à le secouer, lui lançant un message très clair, pour lui signifier qu’il peut se retrouver à tout moment sur le banc.

M. A.

USM BLIDA IL A COMMENCÉ LES ENTRAÎNEMENTS N N o o u u b b
USM BLIDA IL A COMMENCÉ LES ENTRAÎNEMENTS N N o o u u b b

USM BLIDA

IL A COMMENCÉ LES ENTRAÎNEMENTS

NNoouubbllii ::

««RReellaanncceerr mmaa ccaarrrriièèrree àà BBlli