Vous êtes sur la page 1sur 7

L’ EQUATION DE LA MANGEOIRE

Les origines de la mangeoire

La mangeoire est née après les pseudo indépendances. La france doit quitter le
territoire camerounais après les rudes combats du maquis. Mais elle ne peut se
permettre de perdre les matières premières qu´ elle exploitait. toute son économie
repose sur celles ci, dans divers pays africains. La mangeoire est crée. Un système
d´ interdépendance qui a pour but de lier les pays africains à la france et sous leur
influence. Pour le faire, les héros des indépendances sont tués ou éliminés. Ils n´
auraient jamais accepter ce système. A leur place on met un président ,
intellectuellement limité pour comprendre l’ arnaque. On met sur pied des stratégies
politiques et financières pour maintenir le pays dans une dépendance absolue du
colon. La mangeoire grandit et se solidifie.

Comprendre la mangeoire

Pour comprendre ce que c´ est que la mangeoire, il faut prendre l´ image simple d´
un aviculteur qui jette des graines de mais à sa volaille. Les plus forts se trouvent
une place près de l´ aviculteur et logiquement, ils recoltent les plus grandes
portions. L´ aviculteur fatigué de jetter les graines, choisit le coq le plus affamé et lui
donne pour rôle le jet des graines aux autres. Très affamé, le supercoq, va d´ abord
bien se remplir la panse. ensuite il va voir qui de ceux qui sont là sont de sa tribu ou
ses amis. Ils leurs donnera une grosse part du grenier. Ces derniers devront le
protéger et protéger la mangeoire contre la masse au cas où celle ci va se révolter.
Et le tout petit reste que le supercoq et ses sbires vont laisser sera versé à la volaille
affamée afin de les tenir tranquille. Voila ma définition de ce qu´ est la mangeoire .
Terre à terre. Aussi simple que ca. Le supercoq ne se dressera jamais contre l´
aviculteur qui lui donne le pouvoir et les graines. Les sbires ne se dresseront jamais
contre le supercoq sauf s´ ils remarquent que ce dernier a perdu la confiance de l´
aviculteur et qu´ ils peuvent prendre sa place. L´ aviculteur garde le controlle de la
situation. Avec ses grains, il peut reguler sa puissance et forcer le supercoq et les
sbires à fonctionner comme il veut. Si la volaille se revolte , le supercoq et ses sbires
seront sans sentiments. Il luttent pour leurs portions. Il détruiront le peuple sauf si
celui ci est decidé à en finir avec le système.l´ interêt du peuple est le dernier souci
des sbires. ils sont là pour autre chose.

Les conséquences de la mangeoire

La pauvrêté extrême des plus faibles ou de ceux dont les tribus ne sont pas bien
représentés auprès du supercoq. Et même là, se sont les sbires qui mangent les
graines. Même le peuple de la même tribu que le supercoq n´ a pas accès au grain si
l´ un des leurs n est pas sbire. Alliénation, vénération et plus...décadence humaine
au sens plein du terme. Perte des valeurs culturelles, perte totale d´ identité. Tout
ne tourne plus qu´ au niveau des graines , synonyme de survie.
Question : Comment mettre fin à la mangeoire ?

Gardons à l´ esprit l´ image de l´ aviculteur. La question est donc : Comment


mettre fin à l´ aviculture ? Puisque c´ est cette aviculture qui maintient la mangeoire
en vie.

Un chose est sûre : L ´ Aviculteur fera tout pour continuer à piller les ressources. Il
en a besoin. il a beaucoup des firmes en afrique, au cameroun. beaucoup de francais
vivent chez nous et de nos ressources. Ils feront tout pour maintenir leur pouvoir. Si
le supercoq lève la tête parcequ´ il est assez sûr de maitriser la mangeoire en
sachant qu´ aucun sbire ne pourra prendre sa place, l aviculteur va lui donner plus
de graines afin de maintenir le système en vie. Autrement dit : Si popol menace de
faire partir la france parcequ´il sait qu´ il maitrise les camerounais avec ses
sbires,et que la france se rend vraiment compte qu´ il ne peuvent pas le faire partir,
alors pour étouffer le peuple et continuer à piller, ils vont donner plus d´ argent à
biya afin de maintenir le peuple dans le calme et la PAIX. Biya va distribuer cet
argent à ces sbires et les envoyer dans leurs villages afin de calmer à nouveau la
vollaile en leur donnant plus de graines. Avec la panse pleine, la volaille va se
calmer, SAUF SI la volaille ayant enfin compris que c´ est elle qui est perdante dans
ce système décide de rejetter les dons des sbires de popol et decide d´ en finir avec
la mangeoire.

Que se passera t il donc à ce moment là ?

Si la volaille pense qu´ elle pourra compter sur les sbires et le supercoq pour se
débarasser de l´ aviculteur, elle se trompe lourdement. Le supercoq et les sbires
vont user de la violence pour faire taire la révolte. La police se jettera sur la volaille
pour leur fermer la bouche. Mais si la volaille est suffisament claire dans sa tête sur
la finalité de son combat, alors chaque mouvement de violence contre elle entrainera
un soulevement populaire plus fort. Il faut qu’ un bon pourcentage de la volaille soit
claire dans sa tête sur la finalité du combat pour aller jusqu´ au bout. Que la volaille
sache que la mangeoire va se défendre avec la plus grande energie. Elle recevra des
fonds de l´ aviculteur dans ce sens. Cette violence pourrait justement entrainer une
révolution populaire qui va dire une fois pour toute STOP.

Si on attaque l´ aviculteur physiquement , question de s´ en débarasser une fois


pour toute, la mangeoire va se retrouver sans sa source de grainage et ils
pourraient s´ entredéchirer . Ils vont se dévorer les uns les autres.
Mais comment faire partir l´ aviculteur ? Manifestations ? sabotage ? Terrorisme ?
Comment s´ attaquer à la france sans avoir à combattre la mangeoire ?
Pratiquement impossible. Qui s´ attaque à la france doit savoir dès le premier jour
qu´ il luttera contre la mangeoire dans un combat extrêmement rude.

Alors faut t il s´ attaquer à la mangeoire avant de s´ attaquer à la france ?

Si on réussit à éliminer la mangeoire , on revient au point 1959 avant que Mpodol ne


fut assasiné. juste avant les indépendances. Au moment où on savait que la france a
perdu et que le cameroun sera libre. A ce moment, on peut repartir à zero et éviter
de faire l ´ erreur qui fut faite en 1960 , à savoir laisser la france liquider nos héros
et mettre la mangeoire en place. Un nouveau départ pour le cameroun.
Et cà la france fera tout pour le combattre car ca signifie perdre toutes les ressources
qu´ elle a toujours exploiter dans notre pays. La pire des situations. Mais pour le
cameroun, c est la situation optimale. En effet il se dessine comme le disait le noble
Kongossa qu´ en balayant devant notre maison, on serait débarassés de deux gros
problèmes: La mangeoire et la france.

Seulement voilà. La mangeoire c´ est qui ? C´ est peut être 40 % des populations.
Jusqu´ au chef de village. Des fanatiques. Il venèrent et ne jurent que par popol.
Dès que vous rencontrez ces gens et que vous leur expliquer des choses, ils se
demandent de quelle planête vous venez . D´ où donc la question de savoir quel
impact , un combat pour l ´ élimination de la mangeoire aura sur les populations ?
Les sbires sont des membres de la famille. Faudra t il tuer les membres de sa propre
famille ? le voisin ? Quel chaos ! Le cameroun sombrera dans l´ anarchie totale et à
la fin on de saura même plus comment lutter et contre qui lutter.

Une autre issue est la transformation en douce de la mangeoire en un autre système


par la méthode de l´ infiltration combinée avec la methode de la pression populaire.
C est ce que j´ aime toujour appeler la pression 24h sur 24, 365 jours sur 365.
Forcer la mangeoire à utiliser nos ressources pour nos interêts. Leur rendre la vie
aussi paisiblement difficile qu´ ils soient obligés de nous donner une partie pour le
developpement du pays. Mais là il faut avoir des lobbys puissantes, des
regroupements en pôles d´ interêts. Que chaque groupe qui a des interêts communs
s´ organise et face pression pour améliorer ses conditions de travail et vie. Le tout
combiné avec une nouvelle génération de décideurs qui sont plus nationalistes et qui
se regroupent en lobbys comme les sbires. Ils vont mettre sur pied des strategies
pour pénétrer la mangeoire et la faire sauter de l´ intérieur. Toutes les mauvaises
graines seront enlevées les unes après les autres et c ´ est ainsi que l´ on pourra
casser la mangeoire sans une revolution très sanglante. Après 5 ans, les résultats se
feront voir et les francais eux mêmes vont se rendre compte que leurs coqs ont
bizarrement changés.

Ceci est une approche.

Question : Virer le supercoq résout il le problème ?

Le supercoq est un représentant de l´aviculteur. Mais il dispose suffisament de


pouvoir pour donner une forme à la mangeoire comme nous l´ avons vu plus haut.
Le supercoq n a pas donné cette forme actuelle à la mangeoire tout seul, il a nommé
des sbires qui l´ accompagnent depuis qu´ il a été nommé supercoq. Ils ont mis le
système ensemble sur place , jour après jour, an après an. Si le supercoq est éliminé
tout seul, les chances sont fortes que l´ aviculteur mette un nouveau supercoq qui
vient de l´ ancien système, comme il le fit avec le premier supercoq en lui imposant
un dauphin qui devait devenir supercoq. Un dauphin que l aviculteur avait déja
choisit pendant son séjour et sa formation en france. Avec un nouveau supercoq qui
est mis par l´ aviculteur et qui plus vient de la mangeoire, la mort du supercoq ne
changera rien de rien dans le système de la mangeoire. Le nouveau fera confiance
aux sbires du système et ils feront d´ abord tout pour consolider leur pouvoir et là
du sang va pleuvoir dans la volaille. Toute résistance sera massacrée. Le nouveau
supercoq fera tout pour établir son pouvoir , avec la bénédiction de l´ aviculteur.

Eliminer le supercoq sans éliminer ceux qui vont le remplacer est tout aussi
inéfficace comme donner un coup d´ épée dans l´ eau.

Compter détruire la mangeoire en éliminant seulement le supercoq et sans désarmer


l´ aviculteur et les sbires est tout simplement naif. Une fois le supercoq parti, le
dauphin désigné par l´ aviculteur montera au pouvoir de la manière la plus
démocratique possible et la volaille ny vera que du feu.

Les issues ?

1. Alors soit , on fait tomber toute l´ aviculture, cad l´ aviculteur saute , le supercoq
saute et les sbires aussi (indépendance totale )

OU

2. Alors on force l´ aviculteur à changer les données de l´ aviculture. Il dépose le


supercoq et donne le pouvoir à la volaille et essaie de garder des relations fairplay et
de partenariat avec elle ( Nouvelle politique de la france en afrique) .

Dans le premier cas, c´ est assez clair: c´ est l´ indépendance politique par le sang
et la violence. le résultat est édifiant ! Indépendance totale , nouveau départ. Les
pertes sont du coté du peuple qui versera beaucoup de sang et du coté de la france
qui va tout perdre au cameroun. Ses entreprises seront brulées et ils ne seront plus
jamais dans les affaires au cameroun. Mais le pays sera à terre et il faudra
reconstruire tout à zero.

Dans le second cas, le cameroun peut enfin choisir ses propres dirigeants. Ils ne sont
plus imposés par la france. Ce qui donne une chance aux réformistes de prendre le
pouvoir, mais aussi aux anciens sbires. Faudrait alors bien gérer tout ca si l´ on veut
éviter les guerres tribales. Mais si on s´ en sort, c´ est l´ envol pour notre pays.

Questions : Comment atteindre le but 1. ? Comment atteindre le but 2. ?

Dans l´ analyse sur la question : " Virer le supercoq résout il le problème ? "
on voit clairement que ca ne sert à rien de virer le supercoq sans trouver une
solution pour les sbires et l´ Aviculteur. Le peuple va continuer à perdre car il est fort
probable qu´ un fils spirituel du supercoq , nommé par l´ Aviculteur reprenne le
pouvoir avec la bénédiction des sbires qui ont beaucoup à perdre et à cacher.

D´ où donc les deux voies suivantes pour que la volaille puisse prendre son destin en
main:

1. Soit le supercoq saute, les sbires sautent et l´ aviculteur saute. Le pouvoir


revient à la volaille après une révolution sanglante de tous les cotés. Le supercoq
sera exécuté, les sbires aussi tout comme les enfants de l´ aviculteur. Une bonne
partie de la volaille sera massacrée. Mais le pays sera indépendant de l´aviculture et
pourra avoir un nouveau départ.

2. Soit l´ aviculteur change les données de l´ aviculture. Il remet le pouvoir à la


volaille qui choisit son supercoq lui même en espérant garder des relations qui lui
permettront de continuer à piller , mais aux conditions de la volaille.

Question 1 : comment atteindre le but 1. ?

Comment faire gagner au peuple une révolution qui puisse assurer à la fin , le départ
de l´ Aviculteur, du supercoq et des sbires ?

Pourqu´une révolution de ce gabarit se mette en place, il faut que la volaille en soit


le moteur et l´ acteur principal. La volaille doit la comprendre, la vouloir, la préparer
et la mettre en exécution. Il faut mobiliser la volaille et la mettre en mouvement. Le
facteur violent est incontournable. Les villes mortes ont montrées que la mangeoire
peut tenir longtemps tant que l´ aviculteur lui donne des graines. Le perdant dans ce
cas est la volaille qui va se retrouver encore plus pauvre. La volaille doit aller
chercher sa liberté et son indépendance dans le sang et la lutte. Les balles seront
tirés par les propres fils du peuple sous les commandes des sbires et du supercoq. Ils
seront brutals et sans pitié car ils vivent des graines et ils savent qu´ ils vont tout
perdre si la volaille prend le pouvoir. Les sbires vont plus perdre car en plus des
greniers de réserve à leur disposition , ils risquent de perdre leur vie comme ca se
passse normalement dans toutes les révolutions. C´ est pourquoi , ils vont même
mettre leur fortunes personnelles pour mâter le peuple. Il ne faudra pas attendre de
cadeau de ce coté là.

Les sbires sont ceux de la mangeoire qui chaque année dispose d´ un budget
quelquonque à gerer. Cette responsabilité leur donne l occasion de manger des
graines. Et ils feront tout pour défendre le système. Les sbires se trouvent à tous les
niveaux. Le ministre est sbire, le proviseur est sbire, le médécin est sbire, les chefs
de services sont des sbires, les commissaires sont des supersbires avec les
ministres. Les sbires sont aussi les anciens du régime. Au repos ou en activité. Ils
peuvent être réactivé à tout moment par le supercoq et ils seront tout aussi féroces
dans les massacres que les commissaires. La volaille est livrée à elle même dans ce
combat et elle ne peut même pas compter sur les chefs de village qui ont été atteint
par les tentacules de la mangeoire.
Pour réussir, la révolution doit se fermenter à l´ image d´ une pâte de farine pour
beignet. Elle doit monter de l´ intérieur de la mangeoire et toucher le plus de
monde possible. Elle fermentera jusqu´ à une explosion complêtement incontrolable
et inatendue. L´ explosion doit être courte mais brutale. le mieux en 24 heures.
Brutale parcequ´ il n y pas d´ autres issues. Si la volaille ne réussit pas a éliminer le
supercoq, les premiers fils de l´ aviculteurs (manager des entreprises francaises au
cameroun) et les supersbires ( les pilliers du régime dans tous les secteurs :
armées, ministres, conseillers, etc ...) en l´ intervalle de 48 heures, la mangeoire
peut réorganiser sa résistance et essayer de reprendre le pouvoir. C´ est pourquoi il
sera nécessaire qu´ une certaine chasse aux sorcières se fasse dans ces 48 heures
pour destabiliser la mangeoire dans ses structures de base.La volaille doit montrer sa
présence dans chacun de ses membres. La mangeoire ne doit pas avoir le temps de
voir venir l´ explosion , car elle va développer des stratégies tribalistes pour la
contrer et emmener des membres de la même volaille , mais de tribus différentes à
lutter contre les autres , pour qu´ils puissent rester à la mangeoire et continuer leur
pillage. L´ armée tribaliste sera alors utiliser par les sbires pour contrer la révolution
de la volaille. Et ils pourront ainsi utiliser la volaille qui ne comprend pas pour
assurer la continuité de l´ aviculture.

Ce chemin est bel et bien possible , mais les pertes seront énormes. L´économie va
chûter car les fils de l´ aviculteur occupent plus 80% des secteurs économiques du
cameroun. Le cameroun devrait être constuit à zéro, sans compter sur l´ aide
des cousins de l´ aviculteur, car ce dernier va diaboliser la volaille de leur côte et
leur demander de ne pas les aider ( L´ onu, la france et la cote d´ ivoire). La volaille
doit savoir qu ´ elle va devoir compter sur ses forces pour remettre le pays sur les
rails. Mais si ce combat est gagné, le cameroun pourra disposer de base humaine
libre dans leurs têtes et sera capable de remonter la pente du développement très
rapidement, beaucoup plus rapidement.

Question 1 : comment atteindre le but 2. ?

Le deuxième but est d´ emmener l´ aviculteur à changer les données de l´


aviculture, favorisant ainsi la prise de pouvoir par la volaille et pour la volaille.

Ceci signifie que l´ aviculteur doit faire des concessions. La mangeoire , dans sa
forme actuelle lui donne un grade d´ exploitation des ressources au maximum. Moins
la volaille recoit des graines, plus l´ aviculteur épargne et plus il peut piller. Le
développement de la volaille signifie moins de graines des pillages pour l´ aviculteur.
Tant que la mangeoire tient la volaille dans le calme et la PAIX, l´ aviculteur peut,
par le billet de ses enfants ( Managers des multis francaises au cameroun),
continuer à piller à 150% .

Comme je l´ ai montré dans les paragraphes précédents, l´ aviculteur pourra se


reveiller de sa sieste bourrée de ressources naturelles du cameroun, si et seulement
si ses interêts sont attaqués ou alors ses enfants sont agréssés et abattus par la
volaille. dès lors il devra regarder de près ce qui se passe dans la mangeoire. Il
demandera au supercoq de mettre de l´ ordre le plus rapidement possible. Ce
dernier va activer ses sbires et les envoyer faire la chasse à la volaille rebelle.
Seulement voilà: Si la volaille est vraiment décidée à en découdre avec la mangeoire
, et que la brutalité de la police n´ apporte pas l´ effet escompté , cad le calme dans
la maison. Si , disais je, c´ est l´ effet contraire qui a lieux, cad plus de volaille s´ en
mêle parcequ´ ils ont compris qu´ il s´ agit de leur survie, alors le supercoq peut
essayer de libérer plus de graines et avec l´ aide de ses sbires corrompre la volaille.
Ce qui risque de ne pas marcher car une volaille qui a compris sait ce qu´ elle veut.
La volaille va accentuer ses attaques contres les enfants de l´ aviculteur et contre les
entreprises , bloquant ainsi le pillage des ressources, la priorité des priorités de l´
Aviculteur. Ce dernier , énervé , se rendant compte que le supercoq ne joue plus son
rôle, va devoir repenser l´ aviculture. Ne pouvant remettre le pouvoir au supercoq, il
va le remettre à la nouvelle force qui menace ses interêts et c´ est la volaille. Il sera
obligé de faire des concessions sinon il risque de tout perdre au cameroun. Il
acepptera ainsi de laisser la volaille choisir le nouveau supercoq qui devrait être au
service du peuple. Bien sûr , l´ aviculteur, pour essayer de continuer à piller , voudra
corrompre le nouveau supercoq, mais la volaille qui comprend sera vigilante et c´ est
ainsi que la volaille pourra dicter les nouvelles règles de l´ aviculture à l´ aviculteur.
A prendre ou à laisser. Il prendra. il perd du pouvoir , mais il peut continuer à
exploiter. Mais il y a plus des graines pour la volaille pour construire le pays et
envoyer les enfants à l´ école. Si l´ aviculteur refuse ces concessions, la situation
finira dans la première solution: révolution brutale. Et l´ aviculteur va tout perdre (
La cote d´ ivoire vous salut !). En refaisant la même erreur, l´ aviculteur montrerait
qu´ il n´a pas de maturité et que ses complexes ( supériorite ? Raciale ? ) lui feront
tout perdre en Afrique, juste parcequ´ il refuse de voir le colonisé d´ hier comme un
égal. Mais chacun est maitre de son destin.

En tout cas, pour forcer l´ aviculteur à changer les données de l´ aviculture, il faut
que la volaille fasse énormement de bruit. Il faut du bruit contre la mangeoire
actuelle pour les forcer à échouer dans leur politique de calme et de paix, puisque c´
est ce que l´ aviculteur attend d´ eux. Il faut mettre de la pression sur la mangeoire,
les provoquer et exiger les droits à plus de grains pour la volaille.
Parallelement, il faut s´ attaquer aux interêts directes de l´ aviculteur afin qu´ il se
mettent à refléchir sur une alternative dans les données de l´ aviculture. Soit
attaquer ses entreprises, soit attaquer ses enfants dans la légion camerounaise. Il n´
y pas d´ autres moyens pour attirer son attention, puisqu´il a toujours refuser de
considérer la volaille. Il devra apprendre à la considerer par la douleur si nécessaire.
Changer les données de l´ aviculture signifie donner l´ indépendance politique au
cameroun. Une indépendance qui aurait déja été donnée depuis 1960 , n´ eut été un
certain raciste foccard qui inventa l´ aviculture , qui élimina nos héros et qui nous
imposa des dirigeants que nous n´ avons pas choisis. Tous juste pour mieux
continuer à nous piller. Même les anglais ont remis l´ indépendance politique.
Pourquoi la france s´ entête t´ elle à ne pas nous laisser choisir nos propres
dirigeants ? Elle devra subir les conséquences si elle ne change pas les données de l´
aviculture comme nous le voulons.

Voilà donc, raccourcie, l´ équation de la mangeoire.

L´ Analyste d´ Etoudi.

> Diplomé en communication dans une université occidentale .


> Ancien Chef de filliale d’ une entreprise de communication internationale en
occident.
> Aujourdhui chef de village dans une province camerounaise ( 43 ans ) .
> Formateur de jeunes sur l’ histoire africaine et camerounaise, sur les enemis du
cameroun et sur les combats du futur.
> Avocat bénévole du peuple camerounais.
> Progressiste de la génération Internet.
> Homme d’ affaires