Vous êtes sur la page 1sur 2

 

    Courriel: Mot de passe: Connexion

 
Milice Patriotique Québécoise Courriel de diffusion      Devenir membre      Mot de passe perdu?
Accueil  |  Adhésion  |  Contributions de soutien |  Boutique |  Contact

Faux FLQ

Le Québec est en émoi.

Est-ce vraiment une cellule du FLQ qui renaît? Je ne crois pas !

Pourquoi, à la veille d’élections provinciales et fédérales, en plein 400ième, un groupe de radicaux voudraient attenter à la sécurité 
nationale du Québec et de sa communauté allophone et anglophone, quand on sait que les partis politiques souverainistes sont quand 
même forts? On n’a qu’à se rappeler le fantastique coup dans les lattes que le Bloc vient d’administrer aux partis libéraux des deux 
paliers, avec le scandale des commandites, et comment il maîtrise bien là Chambre des Communes fédérale Canadienne. Vous voulez 
encore utiliser la fable de la dégradation de l’Autorité civile pour que les troupes impériales canadiennes occupent les villes et villages 
du Québec?

Quiconque a un peu de jugeotte, sait très bien que ce n’est pas le bon moment pour provoquer une lutte armée !!!

Parlons tout d’abord des trois document qui ont été envoyés par la présumée cellule Camille Laurin. 

Le premier, qui nous rappelle le bla! bla! habituel, est plutôt courtois et très significative dans son intention. Je cite : « il n’est pas


question pour le FLQ de commettre des crimes de sang. Cette fois-ci, le FLQ va frapper ««là où ça fait mal»». Dans leur
portefeuille… )). Bla, bla, bla et patati et patata, dans un français trop littéraire pour des militantistes et qui a très peu fait réagir les 
médias et la communauté indépendantiste. Les menaces économiques ne pèsent pas lourd dans les conditions actuelles.

Le deuxième document, plus virulent, désigne des cibles et donne des dates et des lieux de frappes. Il fonde sa crédibilité sur le 
harcèlement qui va en résulter de la part de la GRC contre la communauté indépendantiste. . Que d’émois!! Comme plusieurs collègues
et compatriotes, j’ai reçu la visite d’un officier senior de la GRC, M. Eric Mallet membres de l’équipe intégrée de la sécurité nationale du
Canada, dirigée par Ottawa. Le problème, c’est que la visite de la police a été suivie par celle de deux représentants de l’impôt : dame 
Tatiana Pankratov de Revenu Québec, et Madame Sylvie Dugré de Revenu Canada. Ces gens s’entendent comme larrons en foire,
surtout lorsqu’il s’agit d’intimider quelqu’un qui semble « dangereux » pour la cause. J’ignorais que Revenu Québec était de connivence 
avec la GRC…

Tous les soirs, la police est venue me raccompagner jusqu’à la maison. Gentiment bien sûr. Je n’en attendais pas autant et je suis flatté


de recevoir tant de considération des « forces de l’ordre », moi qui me voyais sans importance ni poids politique et encore moins doué 
de potentiel « terroriste ». Tout ça dans la même semaine. Wow!! Que de subtilité de votre part!

La troisième elle, fonde toute sa crédibilité, sur la sur enchère des employés de power corporation, à couvrire et à présenter le 
déploiement des forces de l’ordre, sur l’ensemble du territoire québécois. Tv et journaux, belle équipe. En passent, face à la 
communauté international vous vous offrez une image de persécuter, Pauvre–ti!!. En plein 400 ième!.

Messieurs, vous croyez vraiment que notre fidélité envers le peuple du Québec et sont indépendance nationale, se jouent autour de 
harcèlements aussi infantiles que futiles et surtout plus dangereux pour ceux et celles qui en jouent que pour leurs victimes désignées?
Je ne vous savais pas aussi naïfs ni demi instruits. Vous faites notre jeu. Continuez, nous vous en prions.

Vous croyez que le fait de colporter les trois lettres FLQ peut attirer contre nous une certaine attention délétère qui vous mettra en 


position de force politique alors que votre crédibilité a beaucoup perdu et perdra davantage dans l’avenir. Le fédéralisme, personne ou 
presque n’y croit plus, non seulement au Québec mais également ailleurs au Canada. La fausseté de vos moyens saute aux yeux mais 
vous êtes les seuls à ne pas vous en rendre compte.

Un sage m’a dit un jour et me répète depuis chaque fois, que la politique, est histoire d’intérêts et de rapport de forces. Qu’une
appréciation rigoureuse et correcte de la situation s’impose à tout coup. L’histoire décide des rapports de forces et de l’effectivité des 
mesures entreprises, compte tenu des grands principes qui gouvernent toute action d’envergure. Nous le savons maintenant et cette
connaissance nous rend beaucoup moins naïfs que nous l’avons été dans le passé. Nous savons que nous ne sommes pas un peuple 
vaincu, loin de là et que toute tentative de nous inféoder inconditionnellement et nous soumettre est exposée à un échec magistral de 
votre part.

La position politique générale du Québec devient de plus en plus forte, nous francophone, dominons l’assemblée législative, et du fait 
même nos adversaire, et nous en sommes conscients. Même les fédéralistes du Québec savent qu’ils n’auront bientôt plus d’autre
choix, que de se rallier, car leur position est indéfendable maintenant. Pour nous, le temps de l’agitation inutile est terminé. Le temps 
d’agir avec envergure est arrivé, alors que vous en êtes réduits à des expédients. Cela se voit maintenant avec cette tentative de votre 
part de créer un terrorisme artificiel par la création d’un pseudo FLQ, qui n’existe plus depuis longtemps pour nous.

En 1837, Colborne à utilisé à outrances les chari-varies et les désordre publique causer par les loyalistes dans Montréal pour valider le 
congédiement de la magistrature francophone, la subtiliser par une magistrature unilingue anglophone, et émettre des mandats 
d’arrestations contre les patriote de l’époque. Ce qui lui a permit d’utiliser l’armée pour écraser une opinion publique qui n’était pas 
favorable à la population anglophone du bas Canada de l’époque. 

En 1970 avec l’aide d’agents de la GRC, le gouvernement d’Ottawa a créé de fausses cellules du FLQ pour discréditer tout le 


mouvement général du Québec et provoquer une régression de notre progression générale vers le statut reconnu d’État. Ottawa a 
échoué. Nous ne savions pas à quel point nous avions affaire à du petit monde qui se prend pour du grand monde.

Depuis le départ pour l’Afghanistan de la 5e Brigade des Forces Armées Canadiennes, québécoise et francophone, le Québec est laissé 
seul et sans défense. Vous n’êtes pas sans savoir que cette Brigade se compose de soldats majoritairement souverainistes. Vous 
profitez donc de la situation pour chercher à nous intimider et nous imposer l’unilinguisme anglais officiel dans les installations militaires
dépourvues de nos soldats partout au Québec. Le pseudo FLQ est donc une piètre excuse artificielle pour justifier contre le Québec une 
intervention militaire qui aurait pour effet de nous intimider pour des années à venir? C’est de la bassesse, de la petitesse, de la malice,
de la méchanceté, de l’outrecuidance et de l’esprit chagrin. Vous agissez avec une indicible lâcheté.

http://www.milice.qc.ca/?page=note&voir=4 Page 1 / 2
Et vous voulez que nous continuions de vivre avec vous inféodés au même État centralisateur unitaire. Vous nous prenez pour des fous?
intervention militaire qui aurait pour effet de nous intimider pour des années à venir? C’est de la bassesse, de la petitesse, de la malice,
de la méchanceté, de l’outrecuidance et de l’esprit chagrin. Vous agissez avec une indicible lâcheté.

Et vous voulez que nous continuions de vivre avec vous inféodés au même État centralisateur unitaire. Vous nous prenez pour des fous?

Deux véhicule qui emboutissent des poste de police, trois supposées lettre du FLQ, une voiture de police qui explose à Sherbrooke, le 
manège militaire qui brûle à Québec, sans compter vos visites intempestives ici et là, voilà des signes inquiétants qui ne laisseront 
aucun Québécois indifférent.

Nous avons été assez naïfs pour vous croire honnêtes. Maintenant, nous savons à quoi nous en tenir avec vous, qui ne nous laissez que
le choix de nous défendre systématiquement ou demeurer inféodés à votre pouvoir infâme. Nous défendre est un devoir strict et 
chaque Québécois et Québécoise doit s’y préparer. Nous avons déjà accompli beaucoup de besogne et nous allons continuer.

De par notre mandat, qui est de protéger le peuple du Québec, si un Québécois est tué ou même blessé par un quelconque groupe 
militant pour une cause quelconque, INDÉPENDANTISTE OU PAS, nous nous verrons dans l'obligation de prendre tout les moyen 
possible pour éviter une autre agression envers le peuple. Personne n'a le droit de prendre la sécurité des Québécois à la légère!

Major Provost Cmdt des opérations territorial fixe.

 
Accueil | Nous joindre | Carte du site

© Copyright 2009 Milice Patriotique Québécoise - Tous droits réservés

http://www.milice.qc.ca/?page=note&voir=4 Page 2 / 2

Vous aimerez peut-être aussi