Vous êtes sur la page 1sur 87

RAPPEL DES NOTIONS ESSENTIELLE S DE DROIT COMMERCIAL

INTRODUCTION

La notion de « commercial » correspond à ne cat!"orie # ridi$ e et à n r!"ime # ridi$ e pr!cis% Le « droit commercial » est la &ranc'e d droit pri(! relati(e a ) op!rations # ridi$ es accomplies par les commer*ants+ soit entre e )+ soit a(ec le rs clients% Ces op!rations se rapportant à l,e)ercice d commerce sont elles-m.mes $ ali/i!es d,actes de commerce% Cette e)pression de « droit commercial » deme re encore a #o rd,' i so (ent sit!e mais elle est par/ois conc rrenc!e par des e)pressions (oisines 0 droit des a//aires+ droit !conomi$ e+ (oire droit de l,entreprise% To tes ces e)pressions sont proc'es+ mais sans conteste pl s lar"es dans la mes re o1 le r o&#ecti/ est d,en"lo&er to tes les &ranc'es d droit pri(!+ (oire m.me d droit p &lic $ i+ a ) c2t!s de la discipline premi3re d droit commercial+ r!"issent cette notion d!sormais /ondamentale de notre droit $ i est l,entreprise% En d,a tres termes+ le droit de a//aires o le droit !conomi$ e (ont n!cessairement int!"rer certaines donn!es de droit /iscal+ de droit social+ de droit p &lic !conomi$ e+ de droit p!nal+ de droit international%

I4 L,a tonomie d droit commercial
Po r$ oi le droit commercial constit e-t-il ne &ranc'e d droit 5

a4 Les raisons /onctionnelles et 'istori$ es
Etant ne &ranc'e d droit pri(!+ le droit commercial appli$ e &ea co p de tec'ni$ es d droit ci(il+ et notamment la t'!orie "!n!rale des o&li"ations% Mais+ en d!pit de cette &ase comm ne+ il s,est sensi&lement !loi"n! de la discipline m3re car il a d6 r!pondre à certains imp!rati/s sp!ci/i$ es de la (ie des a//aires $ i+ "lo&alement+ en /ont n doit asse7 pra"mati$ e% En e//et+ a /il d temps+ l,inadaptation d droit ci(il a ) acti(it!s commerciales est appar e de /a*on /la"rante% Ceci est de(en r"ent a d!& t d 8I8 e si3cle a(ec de d!(eloppement des relations ind strielles et commerciales d,o1 la n!cessit! d, n droit tenant compte de la rapidit! des acti(it!s ind strielles et commerciales et de le r r!p!titi(it! 9le droit ci(il "3re mie ) $ ant à l i le milie r ral4%

&4 Les caract3res commercial

tec'ni$ es

de

l,a tonomie

d

droit

Le droit commercial est non /ormaliste 9e) 0 la pre (e est par to s les mo:ens+ article ;<= d Code de Commerce4 et tr3s /ormaliste à la /ois s r certains aspects 9e) 0 il /a t .tre inscris a Re"istre d Commerce et des Soci!t!s po r .tre consid!r! comme commer*ant4% De pl s+ dans n so ci "!n!ral de rapidit!+ le droit commercial doit o&!ir à certains crit3res 0 l,importance des transparences 9c'ac n doit po (oir se /ier a )

apparences sans de(oir proc!der à des (!ri/ications appro/ondies4+ l,importances des contrats-t:pe+ la simplicit! des tec'ni$ es des transmission de cr!ances+ la simplicit! des tec'ni$ es partic li3res de d,e)!c tion 9en mati3re de "a"e et de (ente4 et la simplicit! des modes de sol tion des liti"es 9proc!d re commerciale simpli/i!e et lar"e o (ert re de la (oie ar&itrale4%  Cette a tonomie est n caract3re ori"inal d droit /ran*ais% On ne tro (e pas n tel droit dans la Common La> an"lo-sa)onne 9le r droit r!"it à la /ois les op!rations ci(iles et commerciales4% L,Italie+ les Pa:s-?as et les pa:s scandina(es ont e ) a ssi ni/i! le rs droits tandis $ e les Etats-Unis ont ( na@tre n droit commercial a tonome%

II4 Les so rces d droit commercial
a4 Donn!es 'istori$ es
Les premi3res relations commerciales !taient internationales% Le commerce est tr3s ancien mais le droit commercial sem&le .tre n! a Mo:en A"e a(ec la le) mercatoria et le # s mercatori m% La Aa te Anti$ it! Naissance d commerce so s sa /orme maritime a(ec B ci(ilisations 0 les C":ptiens 9pe de notions s r le commerce4+ les ?a&:loniens 9pe ple de commer*ants on le r doit le code d,Aammo ra&i4 et les P'!niciens 9tr3s "rands na(i"ate rs+ tec'ni$ e de l, « a(arie comm ne »4 L,Anti$ it! On d!note de ) "randes ci(ilisations 0 la Dr3ce 9n,a pas de code de commerce mais l i doit l,apparition de la monnaie4 et Rome 9/onde ne (!rita&le or"anisation d commerce+ apporte sa par/aite ma@trise # ridi$ e des contrats+ distin" e le # s ci(ile et le # s "enti m+ /ait des r!"lementations s r les op!rations de &an$ e et s r to t s r celles de c'an"e4% Le Mo:en A"e C,est l,E"e d,or d commerce% S ite a ) in(asions &ar&ares+ le commerce rena@t a 8Ie si3cle et donne naissance à ne (!rita&le &ranc'e d droit sp!ci/i$ e a ) pro/essionnels et a ) op!rations de commerce% Les commer*ants s,or"anisent en corporations et r!di"ent des stat ts% Apparaissent les premiers tri& na ) commercia ) sp!cialis!s+ comp!tents po r # "er to s les commer*ants% A l,ori"ine de ce droit commercial+ on distin" e trois p'!nom3nes 0 les Croisades 9cr!ation d, ne ro te de l,O est à l,Est+ op!rations commerciales de ra(itaillement4+ les /oires 9mar$ ent l,apparition d droit des marc'ands $ i le r est propre+ applica&le à to s et international 0 c,est la le) mercatoria et la reli"ion c'r!tienne 9interdisait les pr.ts à int!r.ts4% Ce droit est rapide et ri"o re ) F cr!ation a ssi de la lettre de c'an"e%

De la /in d

Mo:en A"e à la p!riode contemporaine - les Temps Modernes C,est d3s la d!co (erte de l,Am!ri$ e% Le caract3re international d droit d commerce s,att!n e+ les /oires sont en d!cadence% D 8GI e a 8GIIIe si3cle en Hrance+ c,est la cr!ation des tri& na ) cons laires a(ec le s:st3me de l,!c'e(ina"e+ les ordonnances de Col&ert et la s ppression (ite ann l!e des corporations% Celles-ci+ $ i limitent arti/iciellement l,acc3s a ) di//!rents corps de m!tiers+ de(iennent o&li"atoires en ;IJB+ a(ec l,ordonnance s r le commerce de terre+ prise so s l,in/l ence de Col&ert et par/ois appel!e+ d nom de cel i $ i l,a pr!par!e+ le Code Sa(ar:% Il reste $ e ce droit commercial à la /in de l,Ancien R!"ime n,est pl s à la 'a te r des &esoins no (ea ) de l,acti(it! !conomi$ e+ $ ,il est pl s ne # )taposition de r3"les di(erses $ , n (!rita&le droit et $ ,il so //re /ortement de la comparaison a(ec le "rand droit de cette !po$ e $ ,est le droit ci(il% - la R!(ol tion Hran*aise Le d!cret d,Allard 9K et ;J mars ;J=;4 proclam! par les r!(ol tionnaires instit e la li&ert! de commerce et d,ind strie% De m.me+ la loi Le C'apelier 9# in ;J=;4 a&olit le s:st3me des corporations% - De la /in de la R!(ol tion Hran*aise à la Seconde D erre mondiale La codi/ication napol!onienne s,e)prime par n Code de Commerce prom l" ! en ;L<J F ce code+ r!di"! à la 'Ete+ est de /act re asse7 m!diocre et se ressent d, ne certaine animosit! de Napol!on à l,!"ard de commer*ants+ d e à la /aillite retentissante de certains et a ) sp!c lations 9s r le ra(itaillement des arm!es4 d,a tres% Il laisse de c2t! &an$ es et soci!t!s+ se r!(3le tr3s con/ s s r le domaine de la commercialit! et s rto t (a se r!(!ler incapa&le d,appr!'ende la r!(ol tion ind strielle et commerciale $ i (a en /aire ne co$ ille (ide% De /ait+ le droit commercial (a se tro (er # s$ ,à a #o rd,' i 'ors code+ ren/erm! par des lois sp!ciales post!rie res% Ces lois+ &ien $ ,inter(enant dans des domaines tr3s di(ers+ se reco pent en certains points 0  Le so ci de donner a ) commer*ants les mo:ens # ridi$ es de le r action  La n!cessit! d,!(iter cependant le rs comportements a& si/s+ tant dans le rs relations a(ec les non-commer*ants $ e dans le rs relations internes  La n!cessit! de prot!"er les entreprises en di//ic lt! parce $ ,elles repr!sentent ne (ale r !conomi$ e et sont s:non:mes d,emplois La p!riode contemporaine A 88e si3cle+ on constate n c'an"ement d mode d,e)ercice de l,acti(it! commerciale 9on passe des petits commer*ants a ) "randes s r/aces4% Prise en compte des int!r.ts des a tres 9salari!s+ consommate rs4+ d!(eloppement de l,Internet et d commerce !lectroni$ e d,o1 l,adaptation d droit 9relati(e à la pre (e et la si"nat re !lectroni$ e4% Mise en place d marc'! comm n% A 88Ie si3cle+ l,Ctat sera pl s r!" late r $ ,acte r 9loi d ;M mai K<<; s r la NRE4

O (re de # ridictions # diciaires 9Tri& na ) de Commerce+ Co rs d.int!resser a droit commercial 9p!nale+ administrati(e+ e rop!enne4% La # rispr dence #o e n r2le important+ sans do te parce $ e la (is commerciale impli$ e des inter(entions # diciaires rapides et e//icaces% . sa"e par rapport à la loi 0 les sa"ers ne pe (ent s. sa"e con(entionnel 0 il s.=L<4 mar$ ! par le reto r a ) pri(atisations% So rces normati(es .Appel+ Co r de Cassation4 m.p!riode li&!rale 98I8e si3cle4 de la$ elle s.ils l.ils sont !ta&lis s r la place+ sa / si elles ont !cart! dans ne relations commerciale ant!rie re cet sa"e% S.e)istence et d conten de l.a"it de prati$ es commerciales co ramment s i(ies et consid!r!es comme normales dans n milie d!termin!% Le r /ormation est spontan!e et collecti(e% R!"ime de l. sa"e ne le r est opposa&le $ e s.L<J et nom&re ses lois post!rie res% . ne prati$ e con(entionnelle et pe (ent a(oir n caract3re imp!rati/% On : assimile les r3"lements corporati/s 9e) 0 tec'ni$ e des contrats-t:pes4% Notion d.dire ne attestation !crite destin!e à /aire la pre (e de l.inspirent le Code de Commerce et le Code Ci(il% Les contrats tiennent lie de lois% .la loi ci(ile (ot!e par le Parlement et contr2l!e par le Conseil Constit tionnel+ et a:ant po r (ocation à s.!diction d Code d Commerce+ on a e trois p!riodes 0 .la # rispr dence+ $ i est principalement l. sa"e+ il /a t distin" er selon $ . sa"e $.=L<4 a co rs de la$ elle le droit commercial est de(en r!" late r et partenaire de l.!"ard de non pro/essionnels o de pro/essionnels non concern!s+ l.ensem&le des lois commerciales partic li3res 0 articles mainten s d Code de Commerce de .opposa&ilit! de l.l.à.me si d.So rces id!olo"i$ es Dep is la R!(ol tion et l.!conomie 9e) 0 les stat ts des &a ) commercia )4% .on est pro/essionnel o pas% Entre pro/essionnels+ il : a pr!somption de connaissance de l.appli$ er en mati3re commerciale to tes les /ois $ .a tres # ridictions pe (ent .les Principes D!n!ra ) d Droit .p!riode de reto r a li&!ralisme 9dep is les ann!es .!"ard des commer*ants% On pe t o&tenir n parere+ c.ont accept! 9e)press!ment o tacitement4% Gale r de l.l. sa"e et son opposa&ilit! 0 la pre (e de l.ils appartiennent à la &ranc'e o s.tre cond ites à s.e)istence d. n sa"e dans n milie pro/essionnel d!termin! o s r ne place commerciale% Il est !ta&li par ne instance pro/essionnelle% S r l.ils ne disent rien+ l.<J d Code Ci(il4% .tre li&re à l..!carter des lois imp!rati(es mais se lement des lois &4 So rces act elles .est .p!riode inter(entionniste 9/in 8I8e si3cle N d!& t ann!es .les sa"es $ i sont tr3s importants en la mati3re% Ils pe (ent r!s lter d. sa"e doit .ils en a(aient connaissance et s.!carte pas 9article . ne disposition e)presse 9o n sa"e4 ne l.e)pression par la (oie r!"lementaire . sa"e le r est opposa&le% A l.

d Code de Commerce4% Ces associ!s sont solidairement responsa&les des dettes sociales+ ils ont to s la $ alit! de commer*ants% On pe t a ssi a(oir la lettre de c'an"e 9article LM.BP d Code Ci(il4% En droit commercial+ la r!/raction d contrat est possi&le 0 le # "e pe t &aisser le pri)% . ne somme en(ers les cr!anciers% Selon l.BM d Code Ci(il4% Les sa"es de droit o co t mes ont n caract3re imp!rati/% Ils pe (ent .article .-PP d Code de Commerce4% K% R3"le d.ts !c' s po r ne d r!e in/!rie re à n an% En droit commercial+ la r3"le de l.t a ) int!r.t! de compte et il (a en ressortir des int!r.op!rer à c'a$ e arr.K<K d Code Ci(il+ la solidarit! ne se pr!s me+ il /a t $ .inter(enant $ .anatocisme o capitalisation des int!r. ns disposition de la loi% En de'ors d..BP et ..MP d Code Ci(il interdit de /aire prod ire int!r.ori"ine l!"ale+ on a les associ!s de la soci!t! en nom collecti/ 9article LKK.elle soit e)press!ment stip l!e% Cette r3"le ne cesse $ e dans le cas o1 la solidarit! a lie de plein droit en (ert d.o&li"ations entre pl sie rs cr!anciers et n d!&ite r% Elle pe t !"alement e)ister entre pl sie rs cr!anciers et pl sie rs d!&ite rs 0 c'a$ e d!&ite r est ten d.ts% Or l.!carter% On distin" e .à la cl2t re d compte par le paiement d solde% La compensation (a s...':pot'3ses l!"ales+ la solidarit! doit r!s lter d.% La pr!somption de solidarit! passi(e entre co-d!&ite rs commer*ants% Dans n rapport d.tre contraires à ne loi imp!rati(e ci(ile mais pas à ne loi imp!rati(e commerciale% D.ac$ !re r le demande% Le # "e ne pe t d!cider $ e le contrat sera mainten a(ec ne simple &aisse d pri) 9article .ine)!c tion partielle par le (ende r de son o&li"ation de li(rer la c'ose entra@ne la r!sol tion # diciaire 9e//acement4 d contrat si l.ts sont alors ann l!s a(ec la somme d e et le total prod it à son to r des int!r. ne cla se d contrat o d.s ppl!ti(es 9articles ..o&li"ations+ la solidarit! est acti(e mais pas ici% La solidarit! acti(e se retro (e dans n rapport d. n a tre c2t!+ les parties pe (ent l.ts dans le compte &ancaire% Le compte co rant est la con(ention par la$ elle n &an$ ier et n commer*ant d!cident de prendre en compte to tes les op!rations $ .ils e//ect ent entre e )% Il : a par cons!$ ent des compensations s ccessi(es+ le r3"lement n. ne e)pression de la (olont!% Par e)ception+ en droit commercial+ la solidarit! passi(e est to #o rs pr!s m!e% Dans $ el$ es cas de solidarit! passi(e d.anatocisme permet de ne pas attendre n an% B% La r!/raction d contrat à la place de sa r!sol tion% Le # "e commercial pe t re/aire le contrat% En droit ci(il+ l.article .ts cr!dite rs o d!&ite rs% Ces int!r.

n droit d commerce international $ i est le droit des or"anismes internationa ) 9OMC%%4+ des con(entions internationales 9e) 0 en mati3re de transports4% Il e)iste pl sie rs sortes de trait!s 0 ce ) $ i se contentent de r!"ler dans ne p re approc'e de droit international pri(!+ des con/lits de lois nationales% D.Aomme% Son article I a//irme le droit po r to te personne à ce $ e sa ca se soit entend e !$ ita&lement+ p &li$ ement et dans n d!lai raisonna&le par n tri& nal ind!pendant et impartial !ta&li par la loi+ est d.a ) relations internationales% le r2le d droit comm na taire% Il /a t /aire la distinction droit comm na taire d.ori"ineQdroit comm na taire d!ri(! $ i sont de ) composantes d droit des a//aires% Le droit comm na taire d.a tres+ to t en maintenant les l!"islations nationales telles $ .a(3nement de la mar$ e comm na taireR Le droit e rop!en des droits de l.application directe% On a a ssi des directi(es $ i sont o&li"atoires+ des a(is et recommandations% Il in/l era &ea co p le droit des a//aires F ainsi doit-on !(o$ er la li&ert! d. ne "rande tilit! en droit des a//aires% .int!r.- - - l.ori"ine est iss des trait!s comm na taires 9CECA E ratom+ CEER4% Le droit comm na taire d!ri(! a po r te)te /ondamental le r3"lement $ i est d.!ta&lissement et la li&re circ lation des marc'andises et capita ) $ i /acilitent les relations commerciales et /inanci3res intra-comm na taires+ la pro'i&ition de principes des ententes et a& s de position dominante+ la cr!ation d "ro pement e rop!en d.e)istence d.t !conomi$ e+ le r3"lement d contr2le des concentrations+ l.a tres en/in ni/ormisent le droit applica&le tant a ) relations internes $ .'omme est iss de la Con(ention e rop!enne des Droits de l.elles+ le r s perposent ne r!"lementation no (elle ni/orme+ applica&le a ) se les relations internationales% D.

0 LA COMMERCIALITE Il ne s //it pas d.e)ercer ne acti(it! pro/essionnelle po r .Titre .elles ont ad'!r! à n m!canisme rele(ant d commercial 9e) 0 to te soci!t! $ i a c'oisi de se constit er selon les r3"les d Code de Commerce+ $ elle $ e soit son acti(it!4% .tre commer*ant% De pl s+ certaines pro/essions+ m.acti(it! commerciale ne se limite pas à la distri& tion des prod its et ser(ices+ elle en"lo&e des personnes d simple /ait $ .me si elles sont proc'es d.acti(it!s commerciales+ ne sont pas commerciales po r a tant% Mais l.

acte de commerce ne (iserait donc pas tant n acte isol! # ridi$ e $ .tre ci(ile4% C.il n. n /ondement à la commercialit! des actes (is!s par le Titre .immatric lation a RCS pose ne pr!somption de commercialit!% La pro/ession commerciale doit en principe .<-.ensem&le de ces actes% S.!n m!rer les actes de commerce+ mais cette liste n.-.L<I4% On a ainsi rec'erc'! n /ondement comm n à l.me cat!"orie 9SCP+ .on appelle alors la para commercialit!+ c. d Code de Commerce+ « est commer*ant cel i $ i accomplit des actes de commerce et en /ait sa pro/ession 'a&it elle »% L. et .est par e)emple le m!decin $ i distri& e des m!dicaments en campa"ne4% Section .est n /ondement trop !troit car ne reco (re pas l.article .acti(it! mini3re de(rait .apr3s l.acte accompli par n commer*ant dans l.LES CRITERES DE LA COMMERCIALITE D.% La notion d.tre la principale 9elle pe t .actes de commerce M..est ce $ .tre secondaire si elle n.acte de commerce serait commercial car il a rait n & t de pro/it p!c niaire% L.. n acte accompli dans le cadre d.acti(it! ci(ile F c.est a ssi le cas de l. ne or"anisation% Or il e)iste des actes non concl s dans le cadre d.ind striel $ i /a&ri$ e des prod its% ?4 La sp!c lation L.K.est ne liste '!t!roclite et non r!(is!e a(ec le no (ea Code de Commerce de K<<< 9elle ne prend donc pas en compte les acti(it!s appar es dep is .e)ercice de son commerce% Les articles L.est pas compl3te donc le l!"islate r l.a pas de lien a(ec l.a compl!t!e a /il d temps% De pl s+ c. ne entreprise L. ne entreprise 9e) 0 le sp!c late r &o rsier4% Donc on (a proposer comme /ondement de la commercialit! des actes d.me s.acte "rat it reste en de'ors d domaine commercial 9sa / le sponsorin"4% A ssi+ la sp!c lation reco (re pl sie rs a tres acti(it!s 9a"ric lt re par e)emple4% C4 Le cadre d.admettre to tes les soci!t!s dans ne m.er d Code de Commerce Il /a t distin" er trois /ondements 0 A4 La circ lation de actes de commerce C.<-K d Code de Commerce se contentent d.% La rec'erc'e d.acte de commerce est l.: a pas de d!/inition des actes de commerce+ on pe t dire $ e l.ensem&le de la commercialit! 9e) 0 l.

.tre accomplis en entreprise+ c.entrepriseR4% On s.a"it pas d.!lectricit!+ de c'a //a"eR B% Les entreprises de transport 9articles L..actes de commerce A4 Les actes de commerce en raison de le r o&#et Ils s.est so (ent ne simple (ari!t! de l.op!ration doit consister en n ac'at+ c.ac'at po r re(endre+ mais la re(ente pr!c3de ici+ d.er% .ont pas cette $ ali/ication car non commercia ) par essence% a% Les entreprises de distri& tion 9T ac'at de &iens me &les po r les re(endre4 C. .imme &les est ne acti(it! ci(ile+ sa / si le propri!taire est ne soci!t! commerciale% K% Les entreprises de /o rnit re 9article L.ins3rent dans ne acti(it! et doi(ent .ac'at po r les re(endre est n acte de commerce par nat re+ à moins $ e l..acte de commerce le pl s /r!$ ent+ il est pr!( à l.est-àdire pro/essionnellement par n commer*ant% S.ea + de "a7+ d..<-.actes isol!s% C. U ant a ) imme &les+ l..% Les entreprises de location de me &les 9article L.intention de r!aliser n pro/it 9pe importe si le pro/it est r!ellement atteint4% Le commer*ant accomplit n acte de commerce en ac'etant le &ien+ p is n a tre en le re(endant% Pe importe $ e la re(ente porte s r le &ien dans son !tat initial o apr3s trans/ormation% Une di//ic lt! de pre (e de l.est-à-dire ne ac$ isition à titre on!re )+ et doit a(oir n & t l crati/+ c.intention de le re(endre pe t se poser% .ac'at doit .tre e//ect ! a(ec l.intention de le re(endre et l.!di/ier n o pl sie rs &Etiments et de les re(endre en &loc o par loca )% Destr ction V Tra(a ) V Re(ente T acti(it! ci(ile Tra(a ) V Re(ente T acti(it! commerciale &% Les entreprises de prod ction c% Les entreprises de ser(ices . K4 .!tend à to s les t:pes d.<-.=LM s r la sa (e"arde des entreprises s.L.est-à-dire l.Nat re des &iens concern!s Parmi les me &les sont concern!s me &les corporels 9e) 0 marc'andises4 et incorporels 9e) 0 /onds de commerce+ licence%%4+ c/% article L.appli$ e à to s les "ro pes4% KM #an(ier On ne pe t donc pas d!terminer de /ondement comm n+ il /a t de ce /ait di(iser les actes de commerce% SK% Les di//!rentes cat!"ories d.<-.article IBK alin!a .elle se proc rera a / r et à mes re des li(raisons% On /ait entrer dans cette cat!"orie les entreprises de distri& tion d.en"a"e à /o rnir+ pendant n certain temps+ certaines $ antit!s de marc'andises $ .<-K et L.ac$ !re r n.est l.ait a"i en ( e d.ils sont accomplis à titre isol!+ ils n.entreprises 9e) 0 la loi d . P4 De telles entreprises sont nom&re ses+ donnant en location des /6ts+ des sacs+ des (!'ic les+ des mac'ines /aisant des op!rations de cr!dit-&ail% La location d..ac'at 0 ainsi+ ne personne s.<-.op!ration doit a(oir n & t l crati/ L. ne certaine /a*on+ l.<-. I4 Il ne s. M+ L.

l.a"it d.Pe importe la /orme de transport+ s.op!ration reste ci(ile% d% Les entreprises a )iliaires et interm!diaires Les op!rations d.ils concernent des marc'andises o des personnes% Ce sont des transports pro/essionnels% P% Les entreprises de spectacle p &lic 9article L.ada"e « l. n contrat4+ les commissionnaires 9concl ent directement le contrat po r le compte d.acte doit .accessoire s it le principal »% L.empr nt est contract! po r les &esoins d commer*ant% Po r ne personne morale+ la pr!somption de commercialit! de l.l.tre attri& !e a ssi &ien à ne personne p':si$ e $ .interm!diaires sont commerciales par la /orme% Se re"ro pent dans cette cat!"orie les actes par les$ els ne personne s.ins3re à titre pro/essionnel et sp!c lati/% M% Les acti(it!s /inanci3res Concernent les op!rations de &an$ e+ de c'an"e et de &o rse $ i sont des acti(it!s commerciales /aites à titre pro/essionnel% Po r les op!rations d.entremise soit ci(ile o commerciale% On : tro (e les co rtiers 9rapproc'ent les parties en ( e de la concl sion d.est pas son o&#et 9e) 0 la li(raison de prod its $ i est à la &ase ne acti(it! ci(ile4% Il s.ass rance+ si l.<-I4 E) 0 cin!ma+ t'!Etre+ cl &s sporti/sR% Il /a t $ e cela s.accessoire s &#ecti/ Un acte ci(il (a de(enir commercial so s de ) conditions 0 .o1 l.me si ce n.en(isa"er des actes en principe ci(ils mais $ i de(iennent commercia ) car accomplis par n commer*ant dans l.a te r de l.interpose dans les rapports entre d.à ne personne morale 9par e)emple+ ne soci!t! a adopt! le r!"ime de soci!t! commerciale par la /orme4% .est-à-dire la r!p!tition4 et les a"ences de reco (rement 9e) 0 a"ences immo&ili3res4% ?4 Les actes de commerce par accessoire Ici+ le commer*ant accomplit n acte de commerce+ m. ne partie F to te/ois+ dans ce cas-ci+ la commercialit! s ppose l.acti(it! principale commerciale de son a te r 9e)cl sion des actes /aits po r les &esoins de la (ie ci(ile4% Se pose ne di//ic lt! lors$ e le commer*ant a reco rs a cr!dit 0 est-il /ait r!ellement po r les &esoins d commerce 5 La # rispr dence adopte ne attit de li&!rale et pr!s me $ e l..a ne personnalit! # ridi$ e $ e $ and elle se cantonne à son acti(it!4% Ceci constit e la pr!somption simple de commercialit!% Sont concern!s les contrats pass!s par le commer*ant+ les d!lits et $ asi-d!lits n!s à l.op!ration po r la$ elle se /ait l. ne entreprise+ c.tre commer*ant 9pe importe la $ alit! de l.a tres personnes+ "!n!ralement en $ alit! de mandataires% Il importe pe $ e l.acte doit se rattac'er à l.acte a pl s de /orce car la personne morale est ten e par le principe de sp!cialit! 9elle n.a tre partie4% Cette $ alit! de commer*ant pe t .acti(it! est prati$ !e dans n & t l crati/+ la compa"nie /ait n acte de commerce% Dans le cas contraire+ l.occasion d .e)ercice de son commerce 9accessoire o&#ecti/4 o accomplis par n non commer*ant mais en liaison tr3s !troite dans son commerce 9accessoire o&#ecti/4% D.e)istence d.

est n acte commercial+ m.ils ne sont pas commer*ants 9et c.me si le r acti(it! est ci(ile% Il s.est ne s6ret! immo&ili3re a(ec d!possession+ $ i donne a cr!ancier n droit de r!tention tant $ .me c'ose sa / $ e l.ordre donn! à n &an$ ier par le tit laire d.me s.. n compte de pa:er ne certaine somme à n &!n!/iciaire4 ne sont pas des actes de commerce par la /orme car pas a tomati$ ement commercia ) 0 ils ne le sont $ e si la dette po r la$ elle ils ont !t! !mis est commerciale 9ce seront des actes de commerce par accessoire4%  Les soci!t!s commerciales par la /orme% Certaines sont n!cessairement commerciales en (ert de l.actes $ i sont to #o rs commercia )+ m.'ommes% C% Des actes de commerce par la /orme Il s.-.a"it des soci!t!s par action 9SPA4+ des SARL+ des SNC et des soci!t!s en commandite simple% On pe t ra#o ter l.en"a"e en(ers n cr!ancier à titre de "arantie à remplir l.en"a"ement de pa:er à n &!n!/iciaire ne certaine somme d.article L K.a pas par ce se l /ait la $ alit! de commer*ant% Remar$ e 0 le &illet à ordre 9$ i est l.me si accomplis par des non commer*ants+ : compris à titre isol!%  La lettre de c'an"e% C.est n acte à titre "rat it4 mais il (a le de(enir d3s $ e la ca tion a n int!r.a pas !t! pa:! d montant de la cr!ance% C.il "arantisse ne dette commerciale% E) 0 les contrats de tra(ail% Ce sont des o&li"ations commerciales po r le commer*ant emplo:e r et rel3(ent d Conseil des Pr d. ne pro/ession ci(ile% E) 0 le ca tionnement% Une personne s.est la m.a te r de tels actes n.est le Tri& nal de Commerce $ i est comp!tent4% To te/ois+ la si"nat re r!p!t!e de lettres de c'an"e ne constit e pas ne pro/ession et+ par cons!$ ent+ l.est l.est n titre $ i r! nit trois personnes 0 n tire r+ n tir! et n &!n!/iciaire% C.il n.t de nat re patrimoniale $ and il : $ el$ e c'ose dans l.op!ration 9comme le diri"eant $ i se porte "arant des dettes de son entreprise $ and celle-ci est commerciale4% E) 0 le "a"e% C.est pas commer*ant 0 les actes sont accomplis dans le cadre d.il est la /ait d.commerce 9actions en conc rrence d!lo:ale%%4 sa / les accidents de circ lation 9rel3(ent d TDI4% L. n non commer*ant+ à condition $ .o&li"ation d d!&ite r principal po r le cas o1 il ne l.ar"ent à ne date d!termin!e F il : a se lement de ) personnes4 et le c'3$ e 9$ i est l.accessoire o&#ecti/ C.ordre $ i est donn! par n cr!ancier 9le tire r4 à son d!&ite r 9le tir!4 de pa:er ne certaine somme à ne date d!termin!e à n tiers 9le &!n!/iciaire4% To s les si"nataires de ce titre sont so mis a droit commercial m.me s.a te r n.EURL mais pas la soci!t! en participation% Ces entreprises pe (ent a(oir n o&#et+ c.est pas n acte commercial 9c.a"it d.est-à-dire ne acti(it! p rement ci(ile% Par cons!$ ent+ elles sont so mises en principe à to tes les r3"les applica&les a ) commer*ants et to s le rs actes sont commercia )% . d Code de Commerce+ m.a rait pas satis/aite% En principal+ le ca tionnement n.

est-à-dire en /aire ne occ pation s!rie se+ contin e+ de nat re à prod ire des &!n!/ices+ et à permettre de s &(enir a ) &esoins de l.ind!pendance et c.K.'a&it de s ppose n !l!ment mat!riel+ n !l!ment intentionnel dans le & t d.il n.acti(it! de l.tre r!m n!r! et sans e)ercer d.e)ercice de l.accomplissement d.% Le con#oint colla&orate r Il participe e//ecti(ement à l.e)istence% L.est pas commer*ant% Se pose n!anmoins ne di//ic lt! 0 le /ranc'is!+ par rapport a /ranc'ise r+ est commer*ant F le con#oint $ i colla&ore a(ec le commer*ant n.est pas commer*ant+ $ .est n compl!ment de l.accomplir a nom de ce dernier les actes d.acti(it! de /a*on 'a&it elle% En "!n!ral+ c.K.ind strie% Cel i $ i accomplit des actes de commerce de mani3re s &ordonn!e n.Le c'oi) d.entreprise /amiliale a apport! ne r!ponse en /aisant a&straction de la distinction mari Q /emme% De ) cas sont possi&les 0 .-I+ il est mentionn! a RCS et est r!p t! a(oir re* d c'e/ d.a&sence pr!s m!e de l.a tres acti(it!s% D. d Code de Commerce (e t l.: a pas de lien a(ec la pro/ession principale+ c.apr3s l. n stat t L.entreprise n mandat d.a pas d.est ne acti(it! commerciale% Si c.me po r le GRP 9(o:a"e r repr!sentant placier4 et l.est par cons!$ ent pas commer*ant% Il en est de m. n des !po )+ de s!paration de corps o de &iens # diciaires+ de radiation d colla&orate r d RCS% .-P d Code de Commerce relati/ a con#oint d.artisan o de commer*ant dans l.article L.% Les crit3res de la pro/ession commerciale A% L.acti(it! commerciale o artisanale sans .Section K% L.article L .me de les /aire 'a&it ellement+ il /a t encore en /aire sa pro/ession+ c.K.article L.est le /ondement de la li&ert! d commerce et de l.a"ent commercial $ i traitent les a//aires a nom+ là encore+ de le r commettant% Le cas d con#oint d commer*ant L.entreprise+ le$ el pe t prendre /in par d!claration /aite par notaire o de plein droit en cas d.-P o//re a con#oint la possi&ilit! d.e)ercer n commerce% Si la pro/ession commerciale est secondaire et s.article L.est le cas sa / po r le sp!c late r &o rsier% Il ne s //it pas de /aire de actes de commerce po r .actes de commerce à titre pro/essionnel Les crit3res de la pro/ession sont 0 S.ind!pendance C.'a&it de L.il soit associ!+ salari! o colla&orate r% Le salari! d commer*ant a"it a nom et po r le compte de son patron+ in n.administration concernant les &esoins de l.acti(it! principale+ elle n.tre commer*ant+ ni m.est pas commerciale% ?% L.e)ercer son acti(it! so s trois stat ts 0 .K.

il e)erce ne acti(it! commerciale s!par!e de son !po ) » Il s.on pe t pro (er $ e par sa pr!sence et ses actes+ ce con#oint est &ien commer*ant car il e)erce des actes de commerce de /a*on 'a&it elle% .':pot'3se d.importe $ el associ!% .=LK% Donc le partenaire ne pe t .immatric lation o&li"atoire+ mais ne dispensant pas si n!cessaire d.a$ ac lt re+ la piscic lt re+ la p.adaptation de l. ne pr!somption simple 9le pre (e contraire pe t .K.tre colla&orate r% Rien ne l.cette loi d!/init lar"ement les acti(it!s a"ricoles+ en en"lo&ant les acti(it!s traditionnelles de tra(ail de le terre et d.acti(it! principale !tait ci(ile+ les acti(it!s de commerce !(ent ellement r!alis!es deme raient des acti(it!s ci(iles par accessoire% Dans le cas contraire+ on &asc lait dans le domaine commercial% .acti(it! a"ricole la t'!orie de l.tre rapport!e4% .e)ercice d. ne soci!t! pa:!e de /ait par les de ) con#oints par ne e)ploitation comm ne% Le commer*ant et le PACS La loi d .!le(a"e+ l.a"it d. d!cem&re .entreprise à titre pro/essionnel et re*oit ne r!m n!ration a moins !"ale a SMIC% Ce stat t l i con/3re des a(anta"es 0 l.!le(a"e ind striel+ la distri& tion o la trans/ormation de prod its a"ricoles% . n commer*ant n.c'e en re(anc'e d.a&sence o le d!passement de stat t D.!po ) associ! dispose des m. ne immatric lation a re"istre des commerces et des soci!t!s% .a"ric lt re a(ec l.est l.essentiel de le rs resso rces de la (ente de denr!es $ .< # illet .c'e+ l.a pas !tend a ) pacs!s le &!n!/ice de la loi d .accessoire 0 si l.mes droits $ e n.L.me $ e s.emp. ne soci!t! de /ait+ d.article L.=LK+ « Le con#oint d.=== relati(e a PACS n.Elle cr!e n re"istre de l.K% Le con#oint salari! C.< # illet . n contrat de tra(ail entre !po ) a(ec n lien de s &ordination% Le con#oint participe à l.ils prod isent et des anima ) $ .ils !l3(ent% Elles ont to #o rs !t! $ ali/i!es de ci(iles car man elles+ m.apr3s l.M no(em&re .a//iliation a r!"ime de S!c rit! Sociale+ le &!n!/ice de la l!"islation d tra(ail+ des indemnit!s de c'2ma"e% B% Le con#oint associ! Les !po ) ont e reco rs à ne soci!t!% L.est r!p t! commer*ant l i-m.a"ric lt re a e ne acti(it! commerciale% A(ant la loi d B.=LL relati(e à l..-B 9iss de la loi d .e)ploitation a"ricole4 son en(ironnement !conomi$ e et social+ on appli$ ait à l.tre salari! o associ!% SK% Les pro/essions non commerciales A% Les pro/essions a"ricoles Les a"ric lte rs tirent l.me si on a conn ne !(ol tion $ and l.On pe t pro (er l.

impression $ e l.artisan a les a(anta"es mais pas les incon(!nients d stat t de commer*ant 9pas de solidarit! pr!s m!e+ les pre (es et les prescriptions di//3rentR4 C% Les pro/essions li&!rales Elles composent les ser(ices de nat re intellect elle s rto t et ont n caract3re d!sint!ress!% Les pro/essionnels re*oi(ent des 'onoraires de la part des clients% Les rapports a(ec le client sont mar$ !s par n /ort int it personae+ c.artisan commer*ant est assimil! a commer*ant et rel3(e donc d tri& nal de commerce Stat t de l.il e)iste la c'am&re des m!tiers 9!$ i(alent de la c'am&re des commerces et soci!t!s4 .l.artisan est n pro/essionnel ind!pendant 9tra(aille à son propre compte4 .me temps 9il est immatric l! a re"istre des commerces et des soci!t!s en pl s de cel i des m!tiers4% L. n /onds de artisanal 9!$ i(alent d /onds de commerce4 d.emploient pas pl s de .me si les acte rs pe (ent accomplir des actes de commerce% Elles sont so mises à n stat t partic lier $ i en r!"lemente l.acc3s% Il e)iste des associations de pro/essionnels 9Soci!t!s Ci(iles Pro/essionnelles4% .l.artisan Points comm ns a(ec le commer*ant 0 .Un artisan pe t .acti(it! de l.e)istence d.est ne relation de con/iance $ i a po r /ondement le so ci de rendre ser(ice pl t2t $ e de rec'erc'er le pro/it% Ces pro/essions ont to #o rs !t! consid!r!es comme ci(iles m.< salari!s et $ i e)ercent à titre principal o secondaire ne acti(it! pro/essionnelle ind!pendante de la prod ction+ trans/ormation+ r!partition et prestation de ser(ices rele(ant de l.a&sence de sp!c lation 9il ne doit pas r!aliser à titre principal des ac'ats po r les re(endre4 .e)ploitant soit .o1 le stat t des &a ) commercia )+ la location-"!rance+ la possi&ilit! de redressement et de li$ idation # diciaireR Di//!rences a(ec le commer*ant 0 l.l.aide en personnel+ mais l.me si elles rel3(ent d TDI% ?% Les pro/essions artisanales Ce sont « les personnes p':si$ es o morales $ i n.acti(it! e)erc!e est man elle+ mais il pe t : a(oir des mac'ines .inscription a r!pertoire des m!tiers 9!$ i(alent d re"istre des commerces et des soci!t!s4 .- Elle permet d!sormais de so mettre n a"ric lte r a ) proc!d res de redressement et de li$ idation # diciaire pr!( es par la loi de .artisanat et /i" rant s r ne liste !ta&lie par d!cret » 9loi d M mai .tre pr!pond!rante% .tre commer*ant en m.==I4% .la nat re de l.=LM+ m.

Etat inter(ient po r r!"lementer les acti(it!s commerciales% Il !ta&lit des principes 9la li&ert! d commerce et de l.ine)!c tion partielle d contrat par le (ende r 9ins //isance de la $ alit! o de la $ antit! des marc'andises li(r!es4% La prescription 0 alors $ .% Les actes de commerce entre commer*ants A% Les r3"les de /ond • Il /a t .tre dispos! a trement par la loi% Et de /ait+ e)ceptionnellement+ la loi commerciale+ pl s ri"o re se+ e)i"e n !crit po r certains contrats 9(ente d /onds de commerce+ nantissement d /onds de commerce+ contrat de soci!t!R4% .<= d Code de Commerce d!cide en e//et $ e « à l.article .ind strie par e)emple4 mais a(ec des e)ceptons d /ait de l.e)i"ence de rapidit! et de simplicit! $ i caract!rise la concl sion des op!rations commerciales+ le droit commercial pose po r la pre (e des actes de commerce n principe de li&ert! to t à /ait remar$ a&le% L.article .il n.entreprisesR4% Restent en monopole les notaires+ les cin!mas+ les "randes s r/aces+ la police d commerceR A -delà+ le droit commercial a son propre r!"ime # ridi$ e% Section .tre capa&le 0 le principe est a #o rd.LE REDIME WURIDIUUE DE LA COMMERCIALITE L.il p isse en .Etat+ pri(atisation de &ea co p d.!(ol tion li&!rale 9disparition croissance des monopoles d.en soit a trement dispos! par la loi »% To te/ois+ cet article pr!(oit $ .en droit ci(il la prescription est en principe trentenaire+ en mati3re commerciale elle est d!cennale 9article .!"ard des commer*ants+ les actes de commerce pe (ent se pro (er par to s mo:ens+ à moins $ .K<K d Code Ci(il dispose $ e la solidarit! ne se pr!s me pas+ il /a t $ .me anticip!s4% Le principe de solidarit!% En droit ci(il+ l.' i $ e sont incapa&les de /aire le commerce ce ) $ e le droit ci(il d!clare incapa&les+ à sa(oir les ma#e rs en t telle o en c ratelle et les mine rs 9m.ac$ !re r en consid!ration de l. ne prescription sp!ciale pl s co rte% • • • ?% Les r3"les de /orme Par e)emple la pre (e 0 en accord a(ec l.à d!/a t d.L= &is d Code de Commerce4 a/in de ne pas o&li"er les commer*ants à conser(er ind!/iniment les pre (es% Cet article (ise a ssi &ien la prescription des o&li"ations entre commer*ants $ e celle des o&li"ations entre n commer*ant et n non commer*ant% Elle ne #o e+ a deme rant+ $ .elle soit e)press!ment stip l!e% En droit commercial+ elle se pr!s me% La r!/action d pri) 0 traditionnellement+ dans la (ente commerciale+ le # "e se reconna@t le droit de dimin er le pri) d6 par l.% Le r!"ime # ridi$ e "o (ernant les actes de commerce S.

est pas e)i"! po r les contrats ci(ils% En/in+ la li&ert! de la pre (e est nat rellement !cart!e po r les actes $ .occasion d.est le c'oi) entre ne # ridiction commerciale et ne # ridiction ci(ile .' i+ elle r!side a ) articles LP.il n. d Code de Commerce% A #o rd. n contrat entre consommate r et pro/essionnel commer*ant+ la cla se est a& si(e% C% Les r3"les de comp!tence .-P d Code de l.e)ception+ comp!tente se lement s.% Les contestations relati(es a ) en"a"ement entre commer*ants+ a ) !ta&lissements de cr!dit o entre e )% Si le d!/ende r est le commer*ant et le demande r non commer*ant 9l..Et+ &ien so (ent+ les contrats commercia ) sont so mis à n certain /ormalisme+ notamment par des mes res de p &licit!+ $ i n.acte est donc mi)te4+ le demande r pe t assi"ner l.assi"ner de(ant la # ridiction comp!tente% E)ception 0 si n accident inter(ient 9e)emple 0 circ lation4 à l.article IB.il e)iste n te)te l!"al% La comp!tence d tri& nal a !t! d!/inie pendant lon"temps par l.Or"anisation W diciaire% On distin" e trois comp!tences 0 .a tre soit de(ant le tri& nal de commerce+ soit de(ant la # ridiction ci(ile comp!tente% Si le d!/ende r est non commer*ant+ le demande r est o&li"! d.Attri& tion con(entionnelle Elle concerne s rto t les actes mi)tes% K A:pot'3ses . n commerce+ par les liti"es relati/s à la propri!t! intellect elle+ ind strielle+ par les &a ) r ra )+ c.est le TDI $ i est comp!tent% K% Les contestations relati(es a ) soci!t!s commerciales B% Les contestations relati(es a ) actes de commerce entre to tes personnes Il : a ne Pe comp!tence sp!ciale et e)cl si(e relati(e a ) proc!d res collecti(es $ and le d!&ite r est commer*ant o artisan% .attri& tion des tri& na ) de commerce C.Attri& tion l!"ale Le tri& nal de commerce est ne # ridiction d. n commer*ant e//ect erait 'ors de son acti(it! pro/essionnelle%  Comp!tence mat!rielle et d.est pas commer*ant+ elle l i est inopposa&le% Si on est en pr!sence d.% La cla se attri& e comp!tence a TDI 0 elle est (alide sa / en cas de comp!tence e)cl si(e si la proc!d re est collecti(e% K% La cla se attri& e comp!tence a tri& nal de commerce% Si le d!/ende r est commer*ant+ elle l i est (ala&le p is$ e le demande r pe t c'oisir% S.

elle de(rait .PPK à .< # in .est-à-dire or"anis! par les parties% Ar&itra"e instit tionnel+ c.est n acte mi)te+ l.: a pas de di//ic lt! si c.en"a"ement de la partie à $ i elle est oppos!e% Dans les liti"es de caract3re international+ cette cla se est (alide lors$ .ori"ine internationale 0 con(ention de Ne> XorY d . L.est d tri& nal d /ait domma"ea&le o cel i d lie o1 le domma"e a !t! s &i% E)ception 0 se ls les tri& na ) d!si"n!s par d!cret pe (ent conna@tre d r!"ime "!n!ral des proc!d res collecti(es 9article LIK.M<J d no (ea Code de Proc!d re P!nale4 .e)!c tion d contrat 9li(raison de la c'ose o de la /o rnit re d ser(ice4 .est entre de ) commer*ants% Si c.article KB d r3"lement de ?r )elles 9KK d!cem&re K<<<4 s r la comp!tence # diciaire% Cas o1 ne cla se attri& ti(e de comp!tence mat!rielle et territoriale est ins!r!e dans n acte 0 il n.tre (ala&le lors$ e le demande r est le contractant ci(il+ d.-M d Code de Commerce4 et d contentie ) des prati$ es anti.ar&itre s.est-à-dire c'oi) d.en mati3re d!lict elle+ c.est le tri& nal d domicile d d!/ende r+ article PK d no (ea Code de Proc!d re Ci(ile% Mais le demande r pe t saisir le tri& nal d si3"e social d.ar&itra"e .imposent a ) parties et terminent le liti"e4+ mi contract elle 9"rande li&ert! des parties4% Ar&itra"e ad 'oc enti3rement+ c.=ML po r la reconnaissance et l.conc rrentielles 9article LPK<-J d Code Commerce4%  La cla se attri& ti(e de la comp!tence territoriale Article PL d no (ea Code de Proc!d re P!nale 0 la cla se $ i d!ro"e à la comp!tence territoriale est n lle sa / si elle a !t! con(en e entre les parties $ i ont to tes la $ alit! de commer*ants et si elle a !t! sp!ci/i!e de mani3re tr3s apparente dans l. ne acti(it! de cette s cc rsale 9application de la # rispr dence des "ares principales4% D.attri& tion territoriale ne sera pas (alid!e F ne '!sitation est permise po r la comp!tence mat!rielle 0 certains pensent $ .a&sence de "aranties proc!d rales Il a ne nat re ':&ride 0 mi # ridictionnelle 9les d!cisions de l. ne # ridiction /ran*aise% En droit e rop!en+ les conditions de (alidit! de cette cla se dont pr!( es dans l. ne s cc rsale $ i a ne certaine ind!pendance de "estion si le liti"e rel3(e d.a tres croient $ e dans to s les cas elle est inopposa&le a demande r ci(il%  Notions+ a(anta"es et incon(!nients de l.ar&itra"e 9e) 0 co r internationale d.a tres options appartiennent a demande r% .attri& tion l!"ale de comp!tence territoriale La comp!tence territoriale est le c'oi) entre de ) # ridictions commerciales a ) ressorts territoria ) di//!rents% C.ori"ine nationale 0 codi/ication 9articles .ar&itra"e C.e)!c ter la sentence ar&itrale dans pl sie rs pa:s Incon(!nients 0 tr3s co6te )+ ris$ e d.elle ne /ait pas !c'ec à la comp!tence territoriale imp!rati(e d.est le tri& nal de commerce d lie d.en mati3re contract elle+ c. ne instit tion d.e)!c tion des sentences ar&itrales !tran"3res% .est le reco rs à des personnes pri(!es po r tranc'er des liti"es A(anta"es 0 con/identialit!+ possi&ilit! de c'oisir les ar&itres+ rapidit!+ possi&ilit! d.ar&itra"e4% So rces de l.

La transaction C.=JK+ arr.tre stip l!e par !crit et /i" rer dans n acte anne)e a contrat principal et dans n a tre contrat%  Les caract!risti$ es et les e//ets de la cla se compromissoire Les parties d!cident d3s la concl sion d contrat d.ont a c n e//et s r la cla se et son e)istence% Elle est a tonome par rapport à to te loi !tati$ e% En droit international 0 cassation premi3re+ J mai . et $ e le liti"e apparaisse apr3s cette entr!e en (i" e r% En droit international+ la cla se est (ala&le sans condition de commercialit! 9cassation premi3re ci(ile d P # illet . L.Les e//ets de la cla se Elle /onde la comp!tence d tri& nal ar&itral% Elle entra@ne l.M mai K<<.t Dosset4 interne 0 cassation de )i3me+ P mai K<<K .ar&itra"e+ reco rir à trois modes pl s modernes% .t Aec't4%  Les modes alternati/s de r3"lement de liti"es Les parties pe (ent+ en pl s des # ridictions !tati$ es et de l.4 .=I% 9arr.Conten de la cla se Les parties #o issent d.est pas le cas+ la cla se est a& si(e% Ceci s.est le contrat par le$ el les parties terminent ne contestation n!e+ o pr!(iennent ne contestation à na@tre mo:ennant des concessions r!cipro$ es 9article K<PP d Code Ci(il4% B !l!ments sont n!cessaires à la $ ali/ication des transactions% .Les caract!risti$ es de la cla se Elle est ind!pendante d contrat principal% Les !l!ments to c'ant le contrat 9n llit! o r!sol tion4 n.ar&itra"e po r tranc'er les liti"es $ i po rraient na@tre d contrat% La loi d .entr!e en (i" e r de la loi d . ne "rande li&ert! 0 elles pe (ent d!si"ner l.ar&itra"e% .si ce n.!(incer la comp!tence des # ridictions !tati$ es a pro/it de l. ne contestation B% la pr!sence de concessions r!cipro$ es .ar&itra&ilit! d liti"e Article K<M= d Code Ci(il stip le $ e l.e)istence d.on ne pe t compromettre $ e s r des mati3res dont on a la li&re disposition% Horme de la cla se 0 en droit interne+ elle doit .Or"anisation W diciaire4% Dans les contrats ci(ils et mi)tes .M mai K<<.-P alin!a K d Code de l.ar&itre+ c'oisir la m!t'ode+ le lie d.appli$ e si la cl se est !ta&lie a(ant l.M mai K<<.incomp!tence des # ridictions !tati$ es%  La (alidit! de la cla se compromissoire Cette cla se est (ala&le dans les contrats commercia ) 9article LPP. all3"e le r!"ime de cette cla se% .si la cla se est ins!r!e dans n contrat concl à raison d. ne acti(it! pro/essionnelle 0 la cla se est (ala&le « so s r!ser(e des disposition l!"islati(es partic li3res » 9loi d .% la nat re contract elle K% l.

instance+ le # "e saisi pe t l. ne partie et ci(il à l.a torit! de la c'ose # "!e lors$ e les conditions sont r! nies+ soit n e//et e)tincti/% A c n proc3s ne pe t .acte o&li"e pl sie rs commer*ants+ ce )-ci seront pr!s m!s solidaires+ alors $ e l.me a ) # ridiction !tati$ es%  Les a torit!s administrati(es ind!pendantes Elles ne sont pas dot!es de la personnalit! morale+ elles sont ind!pendantes car non 'i!rarc'i$ ement so mises à l.tre en"a"! s ite à ne transaction 0 s.a&o tir à n r!s ltat paci/i$ e $ i pe t m.% si la transaction inter(ient en co rs d.a"ir de(ant la # ridiction ci(ile+ alors $ e le non-commer*ant se (oit reconna@tre par la # rispr dence ne option 0 il po rra assi"ner son ad(ersaire de(ant la # ridiction ci(ile o de(ant le Tri& nal de Commerce% .!c'ec+ les de ) parties pe (ent to #o rs reco rir à l. n contrat% Elle a des e//ets proc'es de ce ) d.La commission des prati$ es commerciales SK% Les actes mi)tes A% Les sol tions /ond!es s r la distri& ti(it! Lors$ e l.a tre partie de(ant le Tri& nal de Commerce pe t se (oir opposer par cette derni3re ne e)ception d.La commission des cla ses a& si(es 0 limiter les a& s dans les contrats .administration% Ces a torit!s sont 0 .La conciliation et la m!diation Il s.a torit! des marc'!s /inanciers 0 s r(eille et or"anise la ?o rse .est-à-dire commercial à l.tre o&li"! d.o&li"!s concerne des non-commer*ants% En cas de liti"e+ le commer*ant $ i assi"nerait l.Le conseil de la conc rrence 0 doit ass rer le respect de la li&re conc rrence .tre ne transaction% Si le r!s ltat est n accord $ ali/i! de transaction+ les r3"les d!#à !(o$ !es s.a"it d.article .me .appli$ e à le premi3re et le droit ci(il à la seconde% Po r la pre (e d contrat 0 le r!"ime commercial de la pre (e s.il est d!#à en co rs+ le # "e est d!/initi(ement dessaisi% To te action e)erc!e post!rie rement à la transaction et concernant la c'ose transi"!e est so mise à ne /in de non rece(oir% Il se pe t n!anmoins $ e la transaction ne soit pas (olontairement respect!e 0 .acte est mi)te+ c.a tre+ le principe "o (ernant son r!"ime est lo"i$ ement cel i de la distri& ti(it! 0 le droit commercial s.'omolo" er donc on l i con/3re la /orce e)!c toire% K% si elle inter(ient en de'ors de to te instance+ ne des parties pe t demander a pr!sident d TDI d.K<K d Code Ci(il reprendra son empire si la pl ralit! d.accorder /orce e)!c toire à la transaction .!"ard de l.C.: a pas de transaction+ n proc3s (er&al de conciliation est si"n! par les de ) parties% En cas d.ar&itra"e o m.est n contrat+ elle doit donc respecter les conditions de (alidit! d.il n.appli$ ent% S.appli$ e contre le commer*ant et non contre le ci(il F le non commer*ant &!n!/icie d principe de la li&ert! de la pre (e% Si l.!"ard d.incomp!tence et donc .L. n contrat comme l.

n dipl2me po r e)ercer son acti(it!4% &4 Les conditions de /orme 0 l.me se pr!(aloir% • Dans le cas d "a"e+ l.% L.acte mi)te et pe t .acc3s à la pro/ession commerciale A% Les conditions d.à condition d.immatric lation a Re"istre d Commerce et des Soci!t!s Le RCS est n r!pertoire o//iciel des personnes p':si$ es et morales e)er*ant le commerce+ permettant de r! nir et de di// ser n certain nom&re de rensei"nements concernant ces personnes et le rs entreprises% .acc3s est en principe li&re sa / e)ception 9e) 0 le p'armacien a &esoin d.e)ercer r!" li3rement son acti(it!% Dans ce cas l.acc3s commerciale a4 Les conditions de /ond à la pro/ession • Haire des actes de commerce • La pro/ession 'a&it elle • Haire des actes de commerce en son nom et po r son compte • Etre capa&le Si to te personne remplissant ces e)i"ences m!rite la $ ali/ication de commer*ant+ elle ne pe t cependant pr!tendre à la $ alit! de commer*ant de droit et donc !(iter celle+ pl s dan"ere se+ de commer*ant de /ait+ $ .article =.or"anisation administrati(e Il e)iste n re"istre ten par le "re//ier en c'e/ dans c'a$ e Tri& nal de Commerce 9o TDI en tenant lie 4% Le "re//ier tient 0 .est donc la nat re+ ci(ile o commerciale+ de la dette "arantie $ i d!terminera "lo&alement la nat re d "a"e constit !% Section K% Le commer*ants r!"ime # ridi$ e "o (ernant les S.acte en(isa"! o le r!"ime ci(il+ o le r!"ime commercial% • La prescription d!cennale d droit commercial est ainsi applica&le à l. d Code de Commerce d!clare commercial le "a"e constit ! soit par n commer*ant+ soit par n non-commer*ant+ po r n acte de commerce% C.?% Les limites a principe de distri& ti(it! Dans certains cas+ la mise en O (re d principe de distri& ti(it! est cependant inopport ne+ (oire m.tre in(o$ !e a ssi &ien par le commer*ant $ e par le noncommer*ant% • La n llit! d droit ci(il est+ en re(anc'e+ reten e po r les cla ses attri& ti(es de # ridiction et les cla ses compromissoires ren/erm!es dans n acte mi)te et+ dans les de ) cas+ il s.me impossi&le% Il /a t donc appli$ er à l.a"it d. ne n llit! a&sol e+ dont le commer*ant pe t l i-m.% L.

inscrire a RCS • Les personnes p':si$ es a:ant la $ alit! de commer*ant+ m.tre /aite d nom+ pr!noms+ date et lie de naissance+ domicile+ nationalit! F to t commer*ant mari! doit indi$ er la date et le lie de son maria"e et le r!"ime matrimonial adopt!% D. ne pro/ession commerciale% Ainsi+ les /onctionnaires+ les a(ocats+ les .entreprise 0 o&#et d commerce+ adresse des !ta&lissements e)ploit!sR Une m.o&#et $ e d.appli$ er F mais les tiers pe (ent $ and m.Instit t national de la propri!t! ind strielle et est constit ! par to s les dossiers contenant n e)emplaire de to tes les d!clarations re* es par les "re//iers de to te la Hrance% • • K% Le r!"ime de la p &licit! a RCS Sont ten s de s.me si elles sont ten es à l.a tres mentions sont relati(es à l.t !conomi$ e a:ant le r si3"e dans n d!partement /ran*ais et #o issant de la personnalit! morale • Les soci!t!s commerciales !tran"3res a:ant n !ta&lissement dans n d!partement /ran*ais • Les !ta&lissements p &lics /ran*ais à caract3re ind striel et commercial • Les a tres personnes morales dont l.immatric lation+le cas !c'!ant+ compl!t!e par les inscriptions s &s!$ entes • La collection des dossiers anne)es contenant les actes et pi3ces d!pos!es par les personnes morales Un re"istre national est ten à Arc eil 9Gal de Marne4 par l.il e)ploite dans d.e)ercice d. ne se le immatric lation à titre principal F apr3s+ s.immatric lation n.me d!montrer $ e c.e//et s r la commercialit!+ mais elle en a s r la personnalit! # ridi$ e% Si la demande d.immatric lation n.: a pas en Hrance d.attestation irr!/ra"a&le de la $ alit! de commer*ant% En soit+ l.a tres ressorts+ il doit re$ !rir des immatric lations secondaires% L.immatric lation a r!pertoire des m!tiers • Les soci!t!s et "ro pements d.Un /ic'ier alp'a&!ti$ e des personnes immatric l!es Un dossier indi(id el constit ! par la demande d.immatric lation a RCS pose ne pr!somption de commercialit! F il n.me personne ne pe t /aire l.a pas d.int!r.a pas !t! /orm l!e+ il est impossi&le de se pr!(aloir de la $ alit! de commer*ant et le r!"ime des actes de commerce ne pe t s.acc3s à la pro/ession commerciale a4 Les incompati&ilit!s Certaines pro/essions+ certaines /onctions sont incompati&les a(ec l.immatric lation est pr!( e par la loi o les r3"lements • Les repr!sentations commerciales o a"ences commerciales des Etats+ collecti(it!s o !ta&lissements p &lics !tran"ers !ta&lis dans n d!partement /ran*ais% Les commer*ants doi(ent s.immatric ler dans les $ in7e #o rs d d!& t de le r acti(it! commerciale% Mention doit .est &ien n commer*ant% ?% Les limites d.

!lecte r et est !li"i&le a ) C'am&res de Commerce+ a ) Tri& na ) de CommerceR Il a !"alement le droit d.a tres pas% To s les &iens d commer*ant a//ect!s o pas à son acti(it! r!pondent de . ne con(ention $ i les en dispense 9Andorre+ Monaco et Al"!rie4 • Des !tran"ers+ $ el $ e soit le r pa:s d.emprisonnement% Elle /rappe a ssi les o//iciers minist!riels destit !s% Mais l.e)ercer le commerce en Hrance s ppose la r! nion de de ) conditions 0 • La r!ciprocit! l!"islati(e+ c.int!ress! • L.!tran"er ne &!n!/iciera pas+ sa / con(ention diplomati$ e+ de la propri!t! commerciale et reste in!li"i&le a ) tri& na ) et c'am&res de commerce% K% Les !tran"ers pri(il!"i!s Ils pe (ent e)ercer li&rement le commerce en Hrance sans de(oir o&tenir la d!li(rance d.in(o$ er sa propre compta&ilit!+ la prescription d!cennaleR a4 Le droit a patrimoine Ce droit est am&i" car traditionnellement le droit /ran*ais consacre le principe de l.=PJ relati(e à l.elle a d!clar!% SK% Le stat t d commer*ant A% Les droits des commer*ants Le commer*ant a des droits d.a"it • Des ressortissants des Etats-mem&res de l.est-à-dire la possi&ilit! po r les Hran*ais d.ori"ine+ $ i sont tit laires d.tre e )-m.ori"ine de l. ni(ersalit! d patrimoine% C'a$ e personne a n se l patrimoine 0 il n.acti(it! commer*ante et d.a(o !s pr3s des co rs d. ne carte% Il s.est pas perp!t elle+ ce sont les tri& na ) $ i en /i)ent la d r!e 9a moins cin$ ans4% c4 Les commer*ants !tran"ers .mes commer*ants dans le pa:s d..appel+ les notaires+ les e)perts compta&les et compta&les a"r!!s+ les administrate rs # diciaires et mandataires li$ idate rs ne pe (ent /aire le commerce% &4 Les interdictions La loi d B< ao6t .assainissement des pro/essions ind strielles et commerciales /rappe ce ) $ i ont s &i des condamnations à l.interdiction n.% Les !tran"ers ordinaires Le r /ac lt! d.: a donc pas de pro&l3me po r les personnes morales+ mais po r les personnes p':si$ es il pe t : a(oir des &iens a//ect!s à l. ne carte de commer*ant !tran"er d!li(r!e par le pr!/et Mais l. ne carte de r!sident% La $ alit! de commer*ant (a a(oir ne incidence s r son !tat ci(il% Po r ne personne morale+ on appli$ e le principe de sp!cialit! 0 elle ne dispose $ e de droits et o&li"ations li!s à son o&#et social $ .emprisonnement sans s rsis po r crimes o des condamnations à trois mois a moins d.Espace Economi$ e E rop!en • Des !tran"ers $ i pe (ent se pr!(aloir d.o&tention d.

n a tre nom% Donc il : a ne protection importante d nom commercial dans le cadre de l.est le principal !ta&lissement $ i sera son principal domicile commer*ant% ?% Les o&li"ations des commer*ants Le commer*ant a l.son acti(it!+ r!pondent de son acti(it! donc po rront .a"it d Li(re Wo rnal+ d r!s ltat de l.t ici est $ e la soci!t! prot3"e les &iens% La loi d .interdire de se r!installer pendant n certain tempsR .In(entaire+ d ?ilan+ d Compte de Il /a t parap'er le Li(re Wo rnal et l..!"ard de cocontractants s rto t $ and ce sont des consommate rs O&li"ation de tenir ne compta&ilit! 9articles L .il : a pl sie rs !ta&lissements% C.o&#et d.a//ectation d patrimoine 0 ris$ e de m!lan"e des &iens4% Pro&l3me 0 $ and le commer*ant cr!e ne soci!t! a(ec ses &iens et (e t /aire n empr nt+ les &an$ es (ont l i demander en " ise de "arantie de se porter ca tion s r ses &iens personnels donc ils sont mis en dan"er% &4 Le droit a nom commercial Le nom patron:mi$ e est so (ent tilis! par ne personne p':si$ e comme nom commercial% Il de(ient donc n !l!ment d /onds de commerce+ n !l!ment p!c niaire+ de ralliement de la client3le donc il pe t .=LM cr!e la soci!t! nipersonnelle% D!sormais+ ne se le personne pe t cr!er sa propre soci!t! 9a(ant il /allait de ) personnes a moins ce $ i posait des pro&l3mes po r l.a(oir n compte en &an$ e 9article L .in/ormation à l. ne ali!nation à titre on!re ) 9e) 0 a//aire ?ordas4% Cel i $ i se d nm patron:mi$ e comme nom commercial ne doit pas porter atteinte à son 'onora&ilit!+ à celle d.a//ilier à la s!c rit! sociale O&li"ations /iscales O&li"ation de respecter les r3"les de li&re conc rrence O&li"ation d.o&li"ation d.K et s i(ants d Code de Commerce4% a4 Les doc ments compta&les Il s.!ta&lir des /act res à c'a$ e op!ration commerciale O&li"ation de s.tre cessi&le et /aire l.< ans% En cas de non respect+ on pe t prononcer la li$ idation # diciaire en " ise de sanction+ l.Anne)eR Drand Li(re de l.In(entaire et les conser(er pendant . # illet .int!r.KB-.KBP d Code de Commerce4 po r pa:er par c'3$ e 0 O&li"ation d.acti(it! commercial 9e) 0 ne /emme di(orc!e pe t ser le nom de son mari dans le domaine commercial4% c4 Le domicile d commer*ant Le domicile d commer*ant pe t .tre saisis en cas de redressement+ de li$ idation # diciaireR Il po rra donc cr!er ne soci!t! à la$ elle il apporte des &iens $ i seront a//ect!s à son acti(it! commerciale% L.tre di//!rent d domicile ci(il% Un commer*ant pe t a(oir pl sie rs domiciles commercia ) s.

KB-.en ser(ir contre e )4% Ils ne /ont pas pre (e contre les non commer*ants% Entre commer*ants+ les doc ments compta&les pe (ent .me r!"ime $ e cel i de la s!paration de &iens sa / coe)ploitation% Mais si le /onds de commerce est n &ien comm n 9ac$ is pendant le maria"e4+ il est "!r! li&rement par le con#oint commer*ant F mais d.entreprise allait po rs i(re son acti(it! dans l.ac'at car le &ien (a se d!pr!cier dans le temps%  Le principe de contin it! de l.tre in(o$ !s comme mode de pre (e% Il : a ne pr!somption d.a torisation d con#oint% Par rapport a ) dettes d commer*ant .ima"e /id3le 9article L .!crit res menson"3res%  Le principe d.&4 compta&les La (ale r pro&ante des doc ments Les doc ments compta&les /ont pre (e contre les commer*ants 9les tiers pe (ent s.e)actit de de ces doc ments% c4 Les r3"les de ten e des comptes La compta&ilit! est la /i" ration c'i//r!e de to tes les op!rations de l.article .on ne respecte pas ces r3"les+ il : a ra /aillite personnelle dans le droit commercial et l.e)ercer le commerce+ p is l.apr3s l.acti(it! On raisonne comme si l.il (e t le (endre+ il /a t l.article L .a(enir et les !(al ations doi(ent tenir compte de cette pr!somption% Si l.a accept! mais il /a t demander a mari% La loi d KB d!cem&re .PKP d Code Ci(il+ s.!po ) propri!taire d /onds de commerce a ne pl!nit de de po (oirs s r son commerce sa / en cas de coe)ploitation% S. n r!"ime matrimonial 9$ i d!termine l.entreprise% Il : a donc ne e)i"ence de clart!%  Principe de r!" larit! La compta&ilit! d commer*ant doit .en"a"ement de la responsa&ilit! en mati3re ci(ile+ des sanctions p!nales et /iscales% C% Le stat t d commer*ant mari! Pendant lon"temps+ le droit /ran*ais interdisait à la /emme d.tre con/orme a ) r3"les en (i" e r et a ) proc!d res compta&les%  Principe de sinc!rit! Il ne doit pas : a(oir d. ne prescription ne s //it pas po r donner ne ima"e claire+ le commer*ant doit e)pli$ er sa manoe (re% L.il : a n r!"ime de comm na t! des &iens et si le /onds de commerce est n &ien propre+ on appli$ e le m.=LM !ta&lit le principe de stricte !"alit! entre con#oints po r e)ercer ne acti(it! commerciale% Le con#oint commer*ant est so mis à certaines p &licit!s 0 date et lie d maria"e+ e)istence d.!tend e des po (oirs s r son commerce4% S.KB-K< pose des r3"les 0  La r3"le de pr dence E) 0 le commer*ant doit to #o rs proc!der a ) amortissements n!cessaires apr3s l.entreprise ne ima"e /id3le a ssi e)acte $ e possi&le de sa sit ation /inanci3re% Si le respect d.il : a n r!"ime de s!paration de &iens+ l.P d Code de Commerce4 La compta&ilit! doit donner de l.

ensem&le des &iens comm ns dont des &iens ac$ is par l.a tre con#oint 9e) 0 ne maison4% .Si on est dans le cadre d.!po ) commer*ant en"a"e ses &iens propres ni$ ement% Si c.est n r!"ime de comm na t! des &iens+ l.!po ) commer*ant en"a"e ses &iens propres mais a ssi l. n r!"ime de s!paration des &iens+ l.

L.ACTIGITE COMMERCIAL E .

%K million de SARL+ K<< <<< SA et . 0 LES PRINCIPES DENERAU8 DOUGERNANT LES SOCIETES Il e)iste en(iron K%M millions de soci!t!s to s t:pes con/ond s% Parmi elles+ il : a .ts d reco rs à la /orme soci!taire Raisons /inanci3res 0 tr3s so (ent+ lors$ .on (e t mener ne acti(it!+ cela e)i"e des capita ) des in(estissements et le reco rs a cr!dit &ancaire F il /a t po r cela des "aranties% Se le la /orme soci!taire permet de pr!senter de telles "aranties% .Titre .%M million de soci!t!s commerciales 9donc ci(iles4 dont .a tres t:pes 9SNC+ soci!t! en commanditeR4% Int!r.<< <<< soci!t!s d.

entreprise de tro (e en indi(ision entre ses '!ritiers et il /a t (endre po r $ e c'ac ne per*oi(e sa part+ (oire li$ ider l. n point de ( e /iscal+ dans l.à M<Z4 F dans l.entreprene r indi(id el ris$ e les mo:ens a//ect!s à l.entreprise indi(id elle à ne soci!t! ne s.ils concl ent n contrat de tra(ail a(ec la soci!t! $ i les emploie%  La soci!t! est ne tec'ni$ e d. ne entreprise+ on dispose de la soci!t! comme tec'ni$ e parmi d.imp2t s r le re(en + de SA+ de SARL ont n r!"ime d.entreprene r donc il ne ris$ e $ e la part d capital $ .est le principe de l.t car elle permet la cr!ation d.impose pas to #o rs po r ne entreprise de taille modeste+ mais d.il (e t la m.or"anisation d partenariat $ i repose s r l.a&attementsR4% Raisons sociales 0 dans &ea co p d.entreprise en soci!t!+ si les r!m n!rations ne sont pas e)cessi(es et si elles sont e//ecti(es+ elles pe (ent .est-à-dire $ i appartient à ne personne p':si$ e4+ l.or"anisation de l.on (e t in(estir po r la cr!ation d.me protection $ e ses salari!s+ ce r!"ime est pl s on!re ) 9on paie les cotisations sociales et patronales4% Mais les diri"eants de SA+ SARL sont so mis+ e )+ a r!"ime des salari!s F le se l incon(!nient est $ .entreprise indi(id elle 9c.tre d!d ites des &!n!/ices% Les diri"eants de soci!t!s de personnes so mises à l.il pe t (endre o pas% Il en est de m.imp2t s r le re(en po r la totalit! d &!n!/ice+ l.entreprise+ (oire ses &iens personnels% .e)istence d.me en cas de retraite 0 il : a parta"e des parts sociales $ i constit e le capital de la soci!t!% Raisons /iscales 0 le passa"e de l.on a tendance à o &lier car il est pe pr!sent dans certaines soci!t!s 9notamment dans les soci!t!s de capita )4% La soci!t! est ne tec'ni$ e d.entreprene r est so mis à l.entreprise et c'a$ e '!ritier a ne part social $ .or"anisation de l.ass rance-c'2ma"e+ sa / s.entreprise+ pe importe la /inalit!% C. n « (o loir a"ir en comm n » 9a//ectio societatis4+ le post lat $ .ils ne &!n!/icient pas d r!"ime d. ne personne # ridi$ e no (elle donc le patrimoine de la soci!t! est s!par! d patrimoine personnel de l.entreprene r indi(id el F s.est n o til # ridi$ e dont les entreprene rs se ser(ent% La soci!t! est ne tec'ni$ e d.or"anisation d patrimoine 0 c.Raisons # ridi$ es 0 la soci!t! a n int!r.EURL ce $ i montre $ e la tec'ni$ e soci!taire est ne tec'ni$ e d.imposition compara&le à cel i des salari!s 9ils &!n!/icient donc d.entreprise en soci!t!+ la /iscalit! (arie en /onction d t:pe de soci!t! 0 les soci!t!s d personnes ont n stat t /iscal compara&le à cel i des entreprises indi(id elles F les soci!t!s de capita ) sont so mises à ne a//aire /lorissante+ il (a t mie ) c'oisir le r!"ime de la soci!t!% Se pose a ssi la $ estion de la r!m n!ration des diri"eants socia ) 0 dans l.a tres% Le l!"islate r a !mis la notion d.entreprise 0 lors$ e l.il a apport!e à la soci!t!% De pl s+ $ and le commer*ant doit cesser son acti(it!% E) 0 en cas de d!c3s+ l.':pot'3ses+ le c'oi) est en /a(e r de la /orme sociale% Le r!"ime de la protection est &ea co p moins /a(ora&le po r l.entreprise% Or la soci!t! permet de (endre des parts sociales pl t2t $ e de (endre l.imp2t s r le re(en !tant pro"ressi/ donc po (ant de(enir important si le &!n!/ice a "mente 9# s$ . ni(ersalit! d patrimoine en Hrance donc l.

ori"ine M<= articles et a trois orientations 0 .=II4% So rces l!"ales 9droit positi/4 La loi de .entreprise% Il /a t !"alement noter la pr!sence de l.installer On le r !la&ora donc n stat t% L.instr ment # ridi$ e de l.à la loi de .adapter a ) no (elles /ormes de capitalisme+ d.installer li&rement s r le territoire /ran*ais alors $ e les soci!t!s /ran*aises+ elles n!cessitaient ne a torisation po r s.acti(it! !conomi$ e% Comme l.est-à-dire la personnalit! # ridi$ e% L.ordonnance de .!(ol tion des te)tes # s$ .=II Elle r! nit à l.IJB s r le commerce de terre mentionne B t:pes de soci!t!s 0 la soci!t! "!n!rale+ la soci!t! en commandite+ la soci!t! de capita )% Dans le Code Ci(il+ on ne s.est a 8I8e si3cle+ ne loi de .ils /i" raient dans le Code Ci(il% .Etat doit inter(enir 9.=II / t s i(ie de nom&re ses r!/ormes (en es l.LIJ4+ n instr ment de l.LIJ permet a ) soci!t!s an"laises de s.La loi d KP # illet .e)ploitation de l.int!resse à l.!conomie dans le$ el l.=II Par e)emple+ la loi d P #an(ier .% on a c'erc'! à codi/ier le droit des soci!t!s commerciales K% on a (o l moderniser les te)tes anciens 9po r ne meille re protection des tiers4 B% ne orientation e rop!enne .Les so rces d droit des soci!t!s U and on parle des so rces d droit+ on parle des so rces normati(es 9a&straites4% Mais à c2t!+ il : a les so rces id!olo"i$ es% La loi est l.Etat s.id!e est $ e la soci!t! est n simple contrat de droit pri(! 9.=JL r!/orme les principes "!n!ra ) applica&les à to tes les soci!t!s telles $ .LIJ /ait #o er à la soci!t! en commandite n r2le essentiel% Elle est compos!e des associ!s commandit!s responsa&les d passi/ social 9les dettes4 solidairement et in/iniment+ et des associ!s commanditaires responsa&les de le r apport% P is apparaissent les "randes entreprises appelant ne /orme sociale pl s adapt!e a capitalisme naissant% La loi d KP # illet .entreprise donc l.or"anisation de l.les r!/ormes permanentes de la loi de .e)pression de certains c'oi) de soci!t!s% So rces 'istori$ es 0 le droit des soci!t!s est ancien% A l.amender 9ce $ i montre l.!conomie il doit s.est pr!occ p! $ e des "rands principes applica&les à to tes les soci!t!s% Il ne r!"lemente $ e la soci!t! ci(ile% Dans le Code de Commerce+ il e)iste ne r!"lementation contemporaine des soci!t!s 0 SNC+ soci!t! en commandite+ SAR C.!(ol tion importante d droit des soci!t!s4% La soci!t! est n instr ment d.Union E rop!enne% .!po$ e p'oc!enne+ les na(i"ate rs a(aient constit ! des soci!t!s po r le commerce maritime% A Mo:en A"e appara@t la cons!cration de la personne morale+ c.=II a !t! s ccessi(e par des reto c'es% Ces reto c'es ont pro"ressi(ement modi/i! la p'ilosop'ie "!n!rale d droit des soci!t!s 0 l.int!resser à ses instr ments # ridi$ es donc a droit des soci!t!s et l.

a tres disent le contraire% C.est le l!"islate r $ i d!termine les r3"les de constit tion+ le /onctionnement et de dissol tion de la soci!t! 9c.% le contrat K% la personnalit! morale La doctrine a pendant lon"temps d!&att s r la d!/inition de la soci!t! 0 certains disent $ e la soci!t! est a(ant to t n contrat+ d.est-à-dire $ .' i !t! appli$ !es et concernent les soci!t!s par actions+ les SARLR Dep is les ann!es .Etat (oit traditionnellement a(ec ne certaine m!/iance ces associations 0 il : (oit n empi3tement s r les attri& tions de la p issance% Mais il (oit a(ec pl s de /a(e r les soci!t!s% Les associations ont ne personnalit! morale att!n !e+ c.ont pas les m.indi(ision et s r le principe ma#oritaire po r les soci!t!s% Donc il ne s //it pas $ e de ) o pl sie rs personnes aient des droits s r n ensem&le po r $ .est pas possi&le po r ne soci!t! $ i est n !tat d ra&le% Indi(ision et soci!t! sont /ond!es a priori s r l.L.Dans la loi de .a"it de 0 .mes pr!ro"ati(es $ .il : ait ne soci!t!% La soci!t! se caract!rise par ne (olont! /orte de colla&orer% . ne soci!t!% Il s.K< <<<[4 et appartenant à n "ro pe de soci!t!s e rop!ennes% La place de la soci!t! dans le droit des "ro pements D.a pas de & t int!ress! comme dans les soci!t!s% De pl s+ l.=II on a introd it des r!/ormes applica&les a ) soci!t!s commerciales a:ant donn! de &ons r!s ltats+ donc le l!"islate r a (o l !tendre cette r!/orme à to tes les soci!t!s% De pl s on assiste à ne r!/orme pro/onde des soci!t!s ci(iles% .!l3(e à .indi(ision C.est ne conception .appli$ e à to s les "ro pements commercia ) o non commercia ) $ i prennent la /orme d.LBK d Code Ci(il+ la soci!t! est instit !e par n contrat entre de ) o pl sie rs personnes en ( e de parta"er les &!n!/ices o de pro/iter d.=I<+ il e)iste n "rand pro#et de mise en place d. n stat t de soci!t! e rop!enne+ c.apr3s l.L.P directi(es+ . ne soci!t! commerciale% Dans la soci!t! coe)istent de ) principes 0 .L. ne !conomie% Mais cette d!/inition s.est n !tat pr!caire% Par e)emple+ ne personne d!c3de et laisse son patrimoine en indi(ision entre ses co-'!ritiers% C'ac n des codi(isaires pe t demander à to t moment le parta"e d patrimoine F mais ceci n.est-à-dire ni/ier po r l.Union pr!(oit d3s .article .< ont a #o rd.=MJ d.!"alit! de droits mais cette !"alit! d!&o c'e s r le consentement nanime de to s les codi(isaires po r /aire /onctionner l.elles n. cr!ant n r!"ime de SA e rop!enne+ mais r!ser(! a ) tr3s "randes soci!t!s 9le capital minim m s.'armonisation e rop!enne Le Trait! de l.a"ir en comm n% Mais ici on n.association Il : a la (olont! d.a(oir els "aranties e)i"!es a sein des soci!t!s po r prot!"er les associ!s et les tiers% Le Conseil des Ministres a proc!d! par (oie de directi(es en incitant les Etats à 'armoniser le rs droits% S r .ensem&le des Etatsmem&res+ a moins po r les SA% Ce pro#et a !mer"! à tra(ers le r3"lement comm na taire d L octo&re K<<.

ne soci!t! car il contient ces r3"les /i)!es par la loi% .instit tionnelle de la soci!t!4% Le contrat n.est $ e d!clenc'e r de droits+ d.o&li"ations concernant les associ!s d.

% Les conditions de /ond 0 les !l!ments constit ti/s d contrat de soci!t! A% Les associ!s Ce sont les parties a contrat% Les n!"ociations cond isent à la r!daction d. n acte !crit constatant l.immatric lation+ on r! nit ne assem&l!e "!n!rale $ i se prononcera s r la reprise de ces actes% a4 Le consentement des associ!s La soci!t! est /ond!e s r n conco rs de consentements d!notant la (olont! de po rs i(re n & t comm n% On appli$ e le Code Ci(il po r (ices d consentement% Pro&l3me d consentement sim l! 0 la sim lation pe t .immatric lation . n !tat des actes accomplis par la soci!t! en /ormation F l.est le principe de l.associer 0 c.me d contrat 9on si"ne n contrat sans l.intention de s.te-nom4R .accord des associ!s% La soci!t! sera constit !e mais n.a:ant pas !t! anne)!s F apr3s l.e)istence de la soci!t! C.immatric lation $ i sont à titre personnel F on anne)e n mandat pr!cisant les actes $ e les /ondate rs doi(ent accomplir pendant cette p!riode% Ces actes seront repris par la soci!t! apr3s l. ne soci!t! n.les actes accomplis entre la si"nat re et l.a ra d.article .les actes n.!"ard des tiers+ elle n.e)iste pas à l.a tonomie de la (olont! 0 en droit /ran*ais+ la constit tion d.% Les r3"les de /ormation et l.e)istence l!"ale $ .est pas so mise à ne a torisation administrati(e pr!ala&le% Mais il e)iste des a torisations po r certains secte rs par rapport à l.immatric lation F l.a #o r de son immatric lation a RCS% A(ant cela+ elle n.LPB d Code Ci(il donne trois sol tions 0 .a pas de personnalit! # ridi$ e et les /ondate rs de la soci!t! sont responsa&les s r le r patrimoine personnel% Se pose le pro&l3me de la reprise des actes accomplis a(ant l.est de la /ra de4% E) 0 n contrat de soci!t! cac'ant n contrat de tra(ail+ n contrat de donation 9$ i porterait atteinte a ) droits des '!ritiers4+ s r la personne associ!e 9pr.est le cadre d.LE CONTRAT DE SOCIETE Il e)iste des principes "!n!ra ) /i)!s par le Code Ci(il r!"issant les contrats de soci!t!% Section .tre (ari!e% Elle pe t porter s r l.acte sera repris par l.acti(it! de la soci!t! 9pas sa constit tion4% E) 0 n dipl2me de p'armacie po r n la&oratoire p'armace ti$ e% S. ne soci!t! /icti(e4+ s r la nat re d contrat 9on si"ne ce contrat po r !(iter n a tre contrat 0 c.entreprise apr3s son immatric lation .e)istence m.on inde)e a moment de la si"nat re d.

La sim lation n.est ne soci!t! cr!!e de /ait% L.indi(ision+ ils se cond isent comme des associ!s de /ait% Dans le cas des marc'!s p &lics+ pl sie rs entreprises s.indices concordants 9e) 0 la / sion patrimoine soci!t! Q patrimoine associ! ma#oritaire4% Pro&l3me de l.LJB d Code Ci(il assimile la soci!t! de /ait à la soci!t! en participation% &4 La capacit! des associ!s A c ne capacit! sp!ciale n.a//irmation d principe d.tre a ssi des soci!t!s post-s ccessorales 0 c'a$ e indi(isaire #o e n r2le acti/ dans l. ne personne a /ait l.. ne condamnation+ elle est interdite de /aire le commerce+ d.appli$ er $ e le #o r o1 les associ!s (ont apprendre par le # "e $ e c.id!e de la soci!t! cr!!e de /ait+ c. ne pro/ession commerciale n.!"alit! entre !po ) s. ne soci!t! sans $ e les associ!s n.a pas la $ alit! de commer*ant n.est ne soci!t! cr!!e de /ait+ le r!"ime ne (a s.est le cas d.est dress!e ne r!sistance à cette # rispr dence% Le l!"islate r a(ec la loi d KB d!cem&re .associent po r o&tenir n marc'! p &lic% U and la pre (e est !ta&lie $ e c.=LM .tre des &iensR La pre (e di//3re selon les cas% On rencontre la soci!t! de /ait dans les relations /amiliales+ de co pleR Ce pe (ent .il : ait n /aiscea d.est-à-dire ne soci!t! $ i a to tes les apparences d.aient #amais (!rita&lement donn! le r consentement% Po rtant+ il : a e n apport de capita )% On parle de consentement tacite% Po r pro (er cela+ il /a t montrer $ e c'a$ e associ! (o lait contri& er a &ien-.tre "!rant+ administrate rR Incompati&ilit!s 0 L.associ! $ i n.est l.est pas ca se de n llit! d contrat sa / si elle se do &le d. n "rand nom&re de soci!t!s 9notamment ne soci!t!s personnelle 0 ne personne a par e)emple =LZ de sparts4% Po r $ .est pas /rapp! par ces incompati&ilit!s% A c ne interdiction n.est re$ ise+ il /a t # ste celle de /aire n acte # ridi$ e% Par rapport a ) soci!t!s dans les$ elles to s les associ!s ont la $ alit! de commer*ants 9SNC+ soci!t! en commanditeR4+ il /a t a(oir la capacit! de droit comm n et celle de /aire le commerce% Dans les a tres soci!t!s+ la concl sion d contrat de soci!t! constit e n acte de commerce alors $ e les associ!s ne sont pas commer*ants% Interdictions o e)i"ences 0 Par e)emple+ le dipl2me po r .e)ercice d.tre p'armacien% Lors$ .est pas possi&le po r les /onctionnaires+ les a(ocatsR Dans la pl part des soci!t!s+ l.a&sence d consentement 0 c.article .e)iste po r les soci!t!s entre parents% En re(anc'e+ il ne pe t e)ister de contrat de soci!t! entre n mine r et son t te r car il so strairait a mine r le /ait de rendre des comptes% Po r les soci!t!s entre !po )+ on a a d!& t craint $ e ce soit n mo:en de conto rner les r3"les "o (ernant les r!"imes matrimonia )+ s rto t $ and ils sont solidairement et in/iniment responsa&les d passi/ social% Mais dans les SA+ on admet les soci!t!s entre !po )% Mais a(ec l.o&#et d. ne /ra de 9car là elle est illicite4% Se pose le pro&l3me de la pre (e po r montrer $ e la soci!t! est /icti(e% En /ait c.il : ait ne soci!t! /icti(e donc n lle+ il /a t $ .

apport en ind strie C.a&andonne pas totalement le &ien% L.LPP-= alin!a B d Code Ci(il pr!(oit $ .a"it pas d.associ! $ i /ait n apport n.apports constit e le capital de la soci!t!+ son patrimoine% Ce patrimoine est n!cessaire s r le plan !conomi$ e+ le plan # ridi$ eR Il e)iste trois t:pes d.est pas n apport en capital+ il ne repr!sente pas de "arantie po r les tiers% L.mes o&li"ations $ e celles d (ende r 9"arantie des (ices cac'!sR4% .à conc rrence de le r apport+ la loi a /ini par les a toriser notamment dans les SARL 9article L KKB-J alin!a K d Code de Commerce4 si les stat ts d!terminent les modalit!s de ces apports en ind strie% .int!"rer des personnes n.est n e)pert $ i !ta&lit n rapport s r les apports4% Une /ois $ e les associ!s ont appro (! le rapport+ cette appro&ation les rend solidairement responsa&les des (ale rs attri& !es a ) apports en nat re 9pendant M ans4% Dans la SA+ il n.!(al ation des apports 9nomination d. n point de ( e # ridi$ e F la loi pr!(oit des /ormalit!s s r les apports de /a*on à ce $ e la cession de propri!t! soit opposa&le a ) tiers% On : retro (e les m. n apport 0 l.l. n commissaire a ) apports 0 c.il ne s.est n apport de ser(ice+ on tra(aille po r la soci!t!% Cela permet à la soci!t! d. n associ! met à la disposition de la soci!t! po r la /aire marc'er% Cet ensem&le d.a pas !t! li$ id!4% M. ne (ente+ *a : ressem&le /ort d.l.apport en esp3ces so s /orme d.: a pas de responsa&ilit! des associ!s F se l est pr!( n d!lit p!nal de ma#oration /ra d le se des apports en nat re 9article L KPK-K d Code de Commerce4% Se pose le pro&l3me de trans/ert de la propri!t! d.LPB-B d Code Ci(il4 0 .a&ro"er la derni3re restriction+ a torise les soci!t!s entre !po ) $ el $ e soit le t:pe de soci!t! 9article . d Code Ci(il4% ?% La constit tion d capital a4 Le r!"ime des apports En /onction des apports+ on re*oit des parts sociales%  Le r!"ime des apports L.d!cide d.apport est r!m n!r! par des parts sociales donnant droit a parta"e des &!n!/ices et l.!(al ation des apports en nat re 0 dans la SARL+ il e)iste n m!canisme d.apport en soci!t! est n &ien $ .il n.à la dissol tion de la soci!t!+ il pe t r!c p!rer en priorit! son &ien s.me $.apports 9article . n c'3$ e /ait à la soci!t!% On de(ient donc d!&ite r dans la soci!t!% .LBK-.apport en nat re Il porte s r des me &les+ imme &les+ cr!ances &re(etsR Se pose le pro&l3me de l.a:ant pas de capital mais disposant d.article .l.il /i" re to #o rs dans le patrimoine 9donc s.est l. ne comp!tence r!elle% Donc ce n.o&li"eant à contri& er a ) pertes% Lon"temps interdits dans les soci!t!s o1 les associ!s !taient responsa&les # s$ .apport en ar"ent C.

t !conomi$ e% Si le "ro pement se constit e po r parta"er n &!n!/ice ce ne pe t .est le principe de l.article .associ! a:ant le moins apport! a capital 9sa / pre (e contraire dans les stat ts4 d. n "a"e% Se pose n pro&l3me en cas de d!possession 0 comme ce ne sont pas des &iens mat!riels+ on r!di"e n acte !crit a RCS stip lant la mise en "a"e% C% La rec'erc'e et le parta"e des &!n!/ices Les tri& na ) admettent $ e les &!n!/ices soient mis en r!ser(e po r des r!in(estissements% a4 U .' i $ e les a te rs de ce "ro pement rec'erc'ent le pro/it d.associ! est n cr!ancier potentiel 9c.t Mani"od d .tre ne association F si c.est ne sorte de droit de cr!ance 0 l.article . mars .associ! a n droit "!n!ral s r le patrimoine social et $ i po rrait #o er s r la dissol tion de la soci!t! sa / s.int it s personae est tr3s !le(! 9notamment dans les soci!t!s de personnes+ les SARLR4% Ce caract3re personnel d droit de l.il : a li$ idation il le perd% C.association et "ro pement d. ne !conomie% .=.est ce $ .tre ne soci!t! o ne association 9car le & t est a tre $ e de parta"er des &!n!/ices ce $ i est le cas4% Le "ro pement (a pro/iter d.il d!cide de le c!der% L.=JL !lar"it encore le domaine des soci!t!s 0 celles $ i rec'erc'ent le parta"e des &!n!/ices+ celles $ i sans les parta"er (e lent permettre a ) associ!s de pro/iter d.à la dissol tion il r!c p3re son apport4% Po rtant ne soci!t! e)iste en raison d contrat a $ el l.LPP-.apr3s l. d Code Ci(il% &4 Le r!"ime # ridi$ e "!n!ral des parts sociales C'a$ e associ! re*oit des parts sociales o des actions en contrepartie de son apport% U els sont les droits de l.o&#et d.est-à-dire ont n & t l crati/% La notion de soci!t! pe t donc de(enir ne con/ sion a(ec l.associ! participe donc en principe il ne de(rait pas r!c p!rer son apport% Or tel droit est opposa&le à to s+ s. n &!n!/ice 5 L.int!r.P dit $ e le &!n!/ice est to t "ain p!c niaire o mat!riel $ i a#o te à la /ort ne des associ!s 0 c.associ! cependant ne pe t sortir de la soci!t! sans a torisation des a tres+ c.apporte r en ind strie a droit à ne r!m n!ration en tant $ .est ne d!/inition restricti(e donc &ea co p de &!n!/ices de soci!t!s ne rentraient pas dans ce cadre% Donc !tant donn! le caract3re restricti/ de cette notion+ des &r3c'es ont !t! o (ertes par le l!"islate r 0 il !ri"e en soci!t! des "ro pements alors m.me $ .L.associ! est à relati(iser dans les soci!t!s de capita ) o l.. ne !conomie+ c.incessi&ilit! des parts sociales 9car il : a n int it s personae4% En prati$ e+ l.int it s personae est moins pr!sent% C.LBK d Code Ci(il+ iss de la loi d P #an(ier .est n droit incorporel 0 l.arr.est po r permettre à ses mem&res de r!aliser ne !conomie+ ce pe t .est-à-dire $ .associ! disposant de parts sociales 5 C. ne !conomie% Il s //it a #o rd.ils ne r!pondaient pas à cette d!/inition d &!n!/ice% L.est n droit mo&ilier car les parts sociales sont des me &les 9article MK= d Code Ci(il4% Par cons!$ ent+ les parts sociales ne pe (ent /aire l.

entra@ne pas la n llit! d contrat% D% L.acti(it! sociale 9$ i est l.occasion des cessions massi(es de parts sociales+ d.acti(it! est ne a &er"e de campa"ne% Les de ) ne co\ncident pas car il (a t mie ) conce(oir n o&#et lar"e a cas o1 la soci!t! /ait !(ol er son acti(it! 9cela !(ite de modi/ier les stat ts4% Par e)emple+ l.me po r to s les contrats de soci!t!+ à sa(oir la mise en comm n d.actions 0 n actionnaire (e t ac$ !rir ne partie des parts sociales maintenant et le reste pl s tard F il !ta&lit a(ec le c!dant n pri) planc'er po r les parts sociales / t res ce $ i e)on3re le c!dant d.est la porte o (erte a ) a& s par rapport a ) associ!s4% L.o&#et social% .acti(it! ci(ile o commerciale de la soci!t! dans certains cas+ constit e ne limite a ) po (oirs des diri"eants socia ) 9sa / $ e dans la SARL et la SA+ n diri"eant $ i a"it en-de'ors de l.LPP-.o&#et social est a ssi di//!rent des ca ses d contrat de soci!t! 9$ i sont la /inalit! d contrat de soci!t!4% Par e)emple+ n indi(id se met en soci!t! po r so straire ses &iens à ses cr!anciers personnels% Un o&#et social pe t .L.tre d!termin! et con/!rer ainsi moins de po (oirs a ) diri"eants 9s.LPP-.ordre p &lic et a ) &onnes mO rs4% Il pe t a(oir pl sie rs int!r. alin!a K d Code Ci(il interdit les cla ses l!onines $ i imp tent la totalit! des pro/its 9o des pertes4 à n associ!% Se pose n pro&l3me à l.tre illicites% .article L KBM-.apports et le parta"e de &!n!/ices4% .o&#et social n.en"a"e pas moins la soci!t!4+ et disso dre la soci!t! lors de sa r!alisation o son e)tinction% .o&#et est to te acti(it! de resta ration et d.est-à-dire con/orme à l.o&#et social doit .ts 0 $ ali/ier l.si ce n.article .est le principe d.a"it d. n ma (ais pro/it si le pri) des parts &aisse% Po r la Co r de Cassation+ la cession dans ces conditions comportait n pacte l!onin F p is elle a asso pli sa position et a /ait ne distinction 0 .'2tellerie Q l.!"alit! 9article .int!rie r de l.acti(it! r!ellement e)erc!e par la soci!t! F elle doit se sit er à l.tre licite mais les ca ses pe (ent en m.o&#et social est lar"e+ il doit .il est ind!termin!+ c.L.o&#et social ne correspond pas non pl s à l.&4 Le parta"e des &!n!/ices C'a$ e associ! (a a(oir droit a ) &!n!/ices proportionnels à ses apports 0 c.o&#et d contrat 9$ i est le m.o&#et social se distin" e de l.a &er"e monte n "@te% M.LPP-.me temps .article .tre licite 9c.L.est pas ne r3"le d.me si l.est pas ne con(ention s!par!e+ elle ne sera pas (ala&le La n llit! de la cla se entra@ne-t-elle la n llit! d contrat 5 Si la cla se a !t! la ca se essentielle d contrat+ ce dernier sera n l% E)ception 0 l.o&#et social To s les stat ts de la soci!t! comportent ne stip lation relati(e à l. d Code Ci(il4% Ce n.il s. d Code Ci(il $ i to c'e les con(entions stat taires .o&#et social en raison d principe de sp!cialit!4% Par e)emple+ l.s. d Code de Commerce pr!(oit $ e dans les SARL et les SA+ la n llit! de la cla se n. ne con(ention s!par!e+ la con(ention est (ala&le car elle ne tom&e pas so s le co p de l.ordre p &lic+ on pe t : d!ro"er par des cla ses contraires a(ec cependant ne limite 0 l.

ne soci!t! sans en a(oir (o l cr!er ne% Ces de s t:pes de soci!t!s n. n !crit A% La r!daction d.est-à-dire po r cac'er ne donation d!" is!e4 o so s sein" pri(!% On a so (ent reco rs à n notaire% ?% La p &licit! o&li"atoire L. ne entreprise comm ne% Par/ois+ il n.occasion de l.ass re de la r!" larit! /ormelle des .: a pas la (olont! de colla&orer à ne entreprise comm ne s r n pied d.a tres contrats tels $ e 0 .artisans+ n & t sp!c lati/ po r l.immatric lation+ les stat ts (ont .me $ e dans la soci!t! en commandite% Il /a t n !crit a t'enti$ e 9il permet de le(er le so p*on s r la constit tion d.il permet de distin" er le contrat de soci!t! d.e)istent pas (raiment car il n.a//ectio societatis Sa d!/inition (arie d.a tre 0 a"ir et colla&orer ensem&le dans ne soci!t! d.o&#ecti/ est de /aire conna@tre la soci!t! a ) tiers% Le principe (e t $ .!par"nant $ i ac'3te des parts po r n /ai&le po rcenta"eR N!anmoins+ "lo&alement+ c.!"alit!% .a//ectio societatis #o e n r2le en ce sens $ .e)iste pas F par e)emple dans ne EURL+ ce pe t . n !crit Po r constit er ne soci!t!+ il /a t r!di"er n !crit a(ec des mentions pr!cises F ne proc!d re de r!" larisation e)iste lors$ e les stat ts ne comportent pas to tes les mentions o&li"atoires% Dans la SNC+ n !crit est e)i"! à peine de n llit! de m.on immatric le la soci!t! a RCS 9e)trait dans n #o rnal l!"al+ a(is+ o&li"ations /iscales%%4% A l.est a ssi n !l!ments po r $ ali/ier les soci!t!s cr!!es de /ait 0 elles ont to s les !l!ments constit ti/s d contrat de soci!t! sans $ e les parties n.a//ectio societatis a4 Notion d.a//ectio societatis F on pe t /aire prononcer le r n llit!% SK% Les conditions de /orme A% La r!daction d.Le contrat de tra(ail a(ec participation a ) &!n!/ices F il n. ne soci!t! à l.tre ne colla&oration entre n commer*ant et des amis 9$ i l i ac'3tent ne o de ) parts4% &4 Le r2le L.: a pas la (olont! de colla&orer à ne O (re comm ne% C. ne soci!t! /amiliale+ c.tre d!pos!s a "re//e d tri& nal de commerce ainsi $ e le proc3s-(er&al d!si"nant les diri"eants% Le "re//ier s.aient (o l constit er ne soci!t!% Il d!mas$ e les soci!t!s /icti(es 0 dans ces soci!t!s+ on a (o l adopter les stat ts d.est la (olont! de colla&orer a s cc3s d.Dans le secte r de la distri& tion a(ec les /ranc'ises notamment F les /ranc'is!s ont la mar$ e et le nom commercial mais ils deme rent des commer*ants ind!pendants% Il n.: a pas d.E% L.

immatric lation+ il n.associ! concern! pe t demander la n llit! 9par e)emple parce $ e son consentement a !t! (ici!4% Une n llit! ne pe t #amais . n acte de soci!t! ne pe t r!s lter $ e de dispositions imp!rati(es de la loi 9articles .immatric lation pe t entra@ner la n llit! de la soci!t! 9à la demande des tiers4% L.est-à-dire la (!racit! des /aits4% P is il proc3de à l.a&sence de pl ralit! des associ!s% To te a tre ca se est e)cl e 0 le caract3re non !crit d.il s.ordonnance d K< d!cem&re . n !l!ments constit ti/ de la soci!t! entra@ne en principe sa n llit! F La soci!t! permet le /onctionnement d.incapacit! d. ne entreprise donc les cons!$ ences de la n llit! (ont .a tres /ormalit!s a pr3s des URSSAH+ ASSEDIC+ imp2tsR On a des Centres de Hormalit!s des Entreprises po r aider les entreprises à accomplir to tes les /ormalit!s% Les actes non p &li!s sont inopposa&les a ) tiers F en l.incapacit! o de (ice d consentement% .action en n llit! S. ne n llit! relati(e+ se l l.: a pas de personnalit! morale% Po r les SNC et soci!t!s en commandite+ l.op!rations de constit tion mais il ne contr2le pas a /ond 9c.article .tre tr3s "ra(es ce $ i pose des pro&l3mes 0 la disparition de la personnalit! # ridi$ e alors $ e la soci!t! pe t .o&#et+ l. ne (iolation des principes d contrat+ d.B no(em&re .arr.est #amais r!troacti(e 9ceci di//3re d droit des contrats4% L.LPP-.illic!it! de l.LBB d Code Ci(il4+ d.t de la CWCE d .LBK et . ne n llit! a&sol e 9par e)emple po r o&#et illicite4+ n.immatric lation% Il e)iste d.entra@ne pas la n llit! par e)emple% N!anmoins+ cette n llit! a des limites car en e//et il est possi&le de r!" lariser ces imper/ections a posteriori% De pl s+ la n llit! n.importe $ i pe t a"ir% Si en re(anc'e no s sommes dans le cadre d.a&sence d.est # ste n contr2le /ormel et non n contr2le de /ond 0 on a re#et! cette ':pot'3se% A plan e rop!en+ ne directi(e de . ne (iolation d Code de Commerce d d!/a t d.a&sence d.accomplissement de la p &licit! 9se lement po r la SNC et la soci!t! en commandite dans ce dernier cas4% Les ca ses principales de la n llit! sont le d!/a t d.tre (ia&le+ idem po r les actes et d!li&!rationsR Le l!"islate r a donc c'erc'! à !(iter la n llit! et a !ta&li n r!"ime d!ro"atoire% A d!& t+ on a pens! à n contr2le pr!ala&le permettant ne p r"e F or c.apport+ le d!/a t de parta"e des &!n!/ices+ l. ne soci!t!+ d.==< interpr3te les cas de n llit! dans n sens pl s restricti/ $ e le droit /ran*ais F les # "es nationa ) ne doi(ent pas prononcer la n llit! d. ne soci!t! po r ne a tre ca se $ e celle de la directi(e de .a&sence d.< d Code Ci(il 0 ce r!"ime est se lement !tend po r les soci!t!s commerciales% On a//irme le principe selon le$ el la n llit! d.=IL a limit! les cas de n llit! F elle sera appli$ !e par l.=IL% SB% Le r!"ime des n llit!s en droit des soci!t!s A% L. n associ!+ n (ice d consentement+ la /ra de et l. ne disposition de la loi n.a"it d.=I=% Le r!"ime des n llit!s est pr!( par l.tre oppos!e par n associ! à n tiers de &onne /oi sa / en cas d.

La dissol tion po r n moti/ tel $ e la m!sentente entre associ!s 9article .est l.LBL indi$ e $ e to te soci!t! a ne d r!e limit!e in/!rie re à == ans% Donc la dissol tion est /orc!ment in!(ita&le% Elle r!s lte principalement de la (olont! des associ!s 9article .a(enir+ c.Il e)iste des ':pot'3ses de r!" larisation 0 elles pe (ent inter(enir # s$ .est ne prati$ e /r!$ ente dans les principes de soci!t!4% Ce pe t !"alement .on ait e reco rs à ne dissol tion anticip!e4 .tre oppos!e par cel i à $ i on demande d.tre li$ id!e selon les r3"les d t:pe de soci!t! c'oisi par les associ!s% On e//ect e n parta"e selon les stip lations stat taires% Il est !"alement possi&le d.associ! ne soit pas la ca se de la m!sentente% Il /a t dans ce cas /aire .est pas disso te dans ce cas mais simplement mise en sommeil F c.article .article .est n e//et a&sol mais se lement po r l.ann lation d contrat de soci!t!+ la r!alisation de l.B d Code Ci(il dispose $ e to t int!ress! pe t demander la r!" larisation% La r!" larisation est impossi&le lors$ e l.e)!c ter n acte irr!" lier% Elle n. n associ! 9car c.o&#et social est illicite% Le d!lai de prescription de l.assi"nation% L.LPP-J d Code Ci(il $ i d!/init les ca ses de dissol tion% S.LPP-J-P] d Code Ci(il4 F on rel3(e pl sie rs cas 0 .LPP-.o&#et social 9par/ois la soci!t! n.LPP-P-M] d Code Ci(il4% Telle demande est appr!ci!e de mani3re restricti(e F il /a t $ e la soci!t! soit (raiment paral:s!e et $ e l.% Les ca ses de la dissol tion Dep is la loi de .ordre p &lic4% Il e)iste a ssi l.intenter ne action en responsa&ilit! si la dissol tion ca se n domma"e à des tiers% Le d!lai de prescription est de B ans d3s le # "ement de la n llit!% Section K% La dissol tion de la soci!t! C.est-à-dire $ e les actes accomplis a para(ant ne sont pas ann l!s% On p &lie la d!cision a RCS% Lors$ e la soci!t! est d!cr!t!e n lle+ elle doit .La dissol tion lors$ e dispara@t n !l!ment essentiel de la soci!t!+ par e)emple l.est pas prescripti&le mais perp!t elle% ?% Les e//ets de la n llit! C.=JL r!/ormant le Code Ci(il+ l.: a ra alors pl s de n llit!4 F le tri& nal pe t a ssi donner n d!lai po r r!" lariser F il pe t proposer la n llit! apr3s se lement n d!lai de K mois apr3s l.imprescripti&ilit! 9o&#et illicite o contraire à l.a #o r o1 le tri& nal stat e 9il n.article .e)ception de n llit! 0 elle pe t .tre le d!c3s d.est n !l!ment essentiel de la soci!t!4 mais ceci ne (a t $ e po r les soci!t!s en commandite% .La dissol tion pr!( e dans les stat ts 9à moins $ e l.action en n llit! est de B ans sa / ':pot'3se d.

à !c'!ance F S r le plan des or"anes+ on nomme n li$ idate r $ i (a /aire o//ice de diri"eant de la soci!t! pendant B ans 9sa / proro"ation+ r!(ocationR4% Il /a t $ .LPP-= d Code Ci(il% Il /a t distin" er la li$ idation amia&le r!"ie par les stat ts et la li$ idation # diciaire ordonn!e par le pr!sident d tri& nal à la demande des associ!s% SK% Les e//ets de la dissol tion A% La li$ idation de la soci!t! Elle d!& te à la date de la dissol tion F on a//ic'e la mention « soci!t! en li$ idation »% La dissol tion est opposa&le a ) tiers d3s la p &lication de la mention a RCS% D3s lors+ il : a n d!lai de B ans po r li$ ider F a -delà de ce d!lai+ to t int!ress! pe t saisir le tri& nal po r terminer la li$ idation% Pendant ce d!lai la soci!t! conser(e la personnalit! morale po r les &esoins de la li$ idation 9conser(ation d si3"e socialR4+ il n.acti/ donc (endre les imme &les de la soci!t! et d.ts% La dissol tion po r r! nion des parts sociales entre les mains d.indi(ision d patrimoine% S.: a pas d.il reste n solde+ de le r!partir entre les associ!s% Po r cela il a les po (oirs compara&les à ce ) d. n # "ement pronon*ant la li$ idation # diciaire 9$ and la soci!t! est en cessation de paiement4+ article . à L KBJ-.tre a&sor&!e par ne a tre soci!t!R Les contrats en co rs sont contin !s # s$ .B d Code de Commerce et a ) articles .LPP-M d Code Ci(il4% Elle est de(en e e)ceptionnelle parce $ .ac$ itter le passi/ 9pa:er les dettes4 et+ s.il ait la capacit! à /aire le commerce% La nomination sera p &li!e a RCS po r de(enir opposa&le% Le li$ idate r a le po (oir de r!aliser l.il : a des r!s ltats d!/icitaires4% Remar$ e 0 la dissol tion est /rapp!e d.LPPP-J] d Code Ci(il% On !(al e le patrimoine de la soci!t! p is on proc3de a parta"e% La li$ idation est pr!( e par a ) articles L KBJ-. n SARL pe t de(enir ne EURL+ ne SA pe t de(enir ne soci!t! par actions simpli/i!e 9 nipersonnelle4% La dissol tion po r to te a tre ca se pr!( e par les stat ts 9e) 0 s.il appara@t a co rs de ces trois ans $ e la soci!t! est en cessation de paiement+ on passe à ne li$ idation # diciaire rele(ant de la proc!d re de redressement et de li$ idation # diciaire% Cette personnalit! est cependant att!n !e 0 la soci!t! ne pe t pl s red!marrer ne a tre soci!t!+ . ne lo rde /iscalit! donc il /a t &ien m6rir son c'oi)% So (ent on pr!(oit ne cla se de contin ation+ de / sionR La dissol tion à la s ite d.est ne soci!t! ci(ile4% Si la demande est a& si(e+ on po rra prononcer des domma"es et int!r. n diri"eant% Cependant+ il ne pe t ac$ !rir à titre personnel les acti/s de la soci!t! sa / a torisation des associ!s o d tri& nal 9dans le cas o1 n a tre diri"eant (e t les ac$ !rir4% Si le cr!ancier est a ssi d!&ite r de la soci!t!+ il est possi&le de proc!der à ne compensation% .LPP-L et . n ni$ e associ! 9article .- - - ne action a pr3s d tri& nal de commerce 9o le TDI si c.

acti/ est important il pe t d!cider de la distri& tion anticip!e si les /onds sont disponi&les% Ce parta"e pe t .Si la soci!t! rel3(e de l.IS est calc l! s r le r!s ltat des &!n!/ices+ le re(en proc r! par la cession des stocYs et le pr!compte 9ce sont des sommes pas encore so mises à l.ont pas o&ten le r cr!ance 9po r les cr!anciers socia )4% D3s $ e le parta"e est op!r!+ ces cr!anciers perdent le r droit de pr!/!rence F si le parta"e a !t! /ait en /ra de de le rs droits+ ils pe (ent atta$ er en n llit! d parta"e 9la prescription est de M ans $ and les actions sont e)erc!es contre les associ!s non li$ idate rs+ le point de d!part !tant le #o r de la p &lication a RCS de la mise en li$ idation4% Hiscalement+ la dissol tion de la soci!t! co6te c'er% Donc so (ent les associ!s pr!/3rent se /aire a&sor&er 9l.tre ta)!e s r le r!"ime classi$ e des pl s-(al es% Mais la reprise des apports par les associ!s n.IS% Se le la reprise des apports par les associ!s n.e )-m.tre important% L.il : a e enric'issement in# sti/i!% .me est ta)e à BBZ to t comme l.associ! $ i a /ait n apport en nat re pe t re(endi$ er ce &ien s.ac'3(e par le d!p2t des comptes a tri& nal de commerce+ l.il appartient to #o rs a patrimoine F dans tel cas+ il n.est pas ta)!e ni la r!partition des r!ser(es% .: a pas de m tation mais n droit de parta"e% Si la r!ception en nat re ne pe t s.ils n.En cas de cessation de paiement+ on met en O (re ne proc!d re de sa (e"arde+ de redressement o de li$ idation # diciaire% A la di//!rence des or"anes de "estion $ i sont dessaisis+ les or"anes de contr2le 9commissaires a ) comptes et conseil de s r(eillance4 restent en /onction% L.IS et si elle est in &onis+ il : a ra n &oni de li$ idation po (ant .administrate r a le de(oir de rendre des comptes% Les cr!anciers pe (ent lancer d.est ne d!cision d tri& nal $ i en d!cidera% La proc!d re d.mes le redressement o la li$ idation # diciaire en cas de cessation de paiement% A la /in+ on op3re a (ote des associ!s po r la cl2t re de la li$ idation F en cas de d!saccord+ c.en(isa"er+ on demande ne attri& tion pr!/!rentielle «9e) 0 on (e t arder n imme &le4% Le parta"e est proportionnel a ) apports% On r!c p3re a ssi les &!n!/ices si la soci!t! est in &onis 0 le parta"e sera a ssi proportionnel sa / cla se contraire% Si le li$ idate r constate $ e l.in/ormation a RCS de la li$ idation 9la soci!t! perd la personnalit! morale4% Po r la mise en O (re d m!canisme de responsa&ilit! concernant le li$ idate r 9possi&ilit! de plainte des associ!s+ des tiersR4+ le d!lai est de B ans 9article L KKM-KP d Code de Commerce4% ?% Le parta"e Cette proc!d re se r!alise selon le sc'!ma en (i" e r dans le cadre d parta"e s ccessoral% Il pe t : a(oir des attri& tions en nat re de certains &iens a ) associ!s ne /is les dettes !p r!es% L.tre atta$ ! par rescision po r l!sion s.il : a l!sion de pl s d $ art% U and a ) cr!anciers+ ils ont n droit de pr!/!rence s r les &iens de la soci!t! s.est pas impos!e sa / s.Si la soci!t! rel3(e de l.IS4% Le &oni l i-m.a&sorption des parts sociales !$ i(alant à la ta)e s r les pl s-(al es ce $ i (a t moins c'er4% .IRPP+ la ta)ation sera mod!r!e% La (ente des immo&ilisations (a .

associ! est $ asiment pri(! d contr2le en prati$ e sa / s.LA SOCIETE EN TANT UUE PERSONNE MORALE La personnalit! morale !$ i(a t à la possession d.est la t'!orie de la r!alit! $ i l.=MP+ la Co r de Cassation a//irme $ e « la personnalit! morale n.est la d!claration à la pr!/ect re $ i le r donne la personnalit! # ridi$ e% Po r les a tres "ro pements 9comit!sR4+ c.emporte% La personnalit! morale est cal$ !e s r la personnalit! # ridi$ e des personnes p':si$ es% Le principe de sp!cialit! (e t $ e la soci!t! dispose de la personnalit! # ridi$ e a(ec des conditions 0 cantonner son acti(it! dans son o&#et social alors $ e la personnalit! # ridi$ e des personnes p':si$ es n.La personnalit! morale est ne /iction F se les les personnes p':si$ es pe (ent a(oir la personnalit! # ridi$ e% En cons!$ ence+ se l le l!"islate r pe t d!cider des "ro pements $ i ont la personnalit! morale% .article .il est ma#oritaire% La personnalit! morale est comm ne à to tes les soci!t!s sa / la soci!t! en participation et la soci!t! cr!!e de /ait% Section .La personnalit! morale est r!elle dans les soci!t!s% Un "ro pement social+ d3s $ .t d KL #an(ier .ac$ isition de la personnalit! morale A l.en a #amais do t! po r les soci!t!s commerciales% A #o rd.' i+ la personnalit! morale est reconn e a ) soci!t!s ci(iles et est consacr!e par l.est limit!e $ .a//rontement de de ) t'!ories 0 .% La nat re de la personnalit! morale On constate l.ori"ine+ a c n te)te n.ts licitesR »% A c ne t'!orie ne l.LPK d Code Ci(il dit simplement $ .est pas ne cr!ation de la loi+ elle appartient à to t "ro pement po r( d.immatric lation% Po r les associations+ c.attri& ait a ) soci!t!s la personnalit! morale mais on n.il : a personnalit! morale à compter de l.tre po rs i(e par ses cr!anciers4+ /ra de à la loi 9a& s de la reconnaissance de la personnalit! morale po r !c'apper à des te)tes4R Les tri& na ) r!ta&lissent la r!alit! de la sit ation% .% L. ne possi&ilit! d.tre dot! de la personnalit! morale% Dans l.il pe t e)primer ne (olont! distincte de ses mem&res+ soit .arr.article . n patrimoine% Elle est tile dans les soci!t!s de capita ) 9o1 la personnalit! # ridi$ e est s!par!e des actionnaires4% L.à la capacit! # ridi$ e% Il est de m.LPK d Code Ci(il% S.e)pression collecti(e po r des int!r.me interdit de /ra der en a& sant de la personnalit! morale F e) 0 /ra de a ) droits des cr!anciers 9cel i $ i se d!po ille de son patrimoine po r cr!er sa soci!t! ne pe t .a emport! F l.

elle ne l.immatric lation% C. ne p!riode de « "estation »% RCS et est a4 La p!riode de "estation de la personne morale Le premier acte de cr!ation est la si"nat re des stat ts% A(ant cela+ il a p : a(oir ne promesse de soci!t! a(ec n stade de po rparlers% S.!"ard des tiers A(ant l.est l.à l.on a a//aire à des apports n m!raire 9c'3$ esR4+ ils (ont .il : a r pt re de la promesse+ des domma"es et int!r.t% Cette compensation a !t! contest!e $ ant à sa lic!it! en raison de l.est a ) tiers donc on pe t saisir le patrimoine des associ!s% E) 0 il n.accompa"ne de p &licit!s% L.a #o r de l.acte de to te responsa&ilit! personnelle 0 les actes seront consid!r!s comme a:ant !t! repris par la soci!t!%  A l.ac$ isition de la personnalit! morale se /ait à l.immatric lation s.a& s de droit sa / en cas de soci!t! cr!!e de /ait po r des raisons e)cl si(ement /iscales SK% Les conditions d.immatric lation de la soci!t! .est pas pl s opposa&le a /isc $ .LBM d Code Ci(il o&li"e l.a(ance des /onds mais e)i"e ne con(ention de compensation entre le compte &lo$ ! et le compte $ i re*oit le pr. n !crit% Il : a !"alement r!alisation des apports F si n apport en nat re a lie + il ne prod ira ses e//ets $ .!"ard des associ!s .% Conditions Il /a t aller a centre de /ormalit! des entreprises% L.!ta&lissement d.a te r de l.immatric lation F on /ait donc appel a cr!dit% La &an$ e /ait l.immatric lation a RCS% Si l.ac$ isition de la personnalit! morale A% La cr!ation de la personne morale L.assem&l!e "!n!rale $ i d!li&3re s r la responsa&ilit! des passi/s% Cette reprise (a e)on!rer l.article .ts sont possi&les mais apr3s on ne pe t /orcer la personne à entrer dans la soci!t!% Les stat ts d!terminent les !l!ments essentiels de la soci!t! 9capital+ modalit!s de /onctionnement%%%4% L.indisponi&ilit! des /onds% Il : a n a tre mo:en 0 la &an$ e demande a ) /ondate rs n ca tionnement F ces derniers empr ntent donc en le r compte personnel et se portent ca tion s r le rs &iens personnels% &4 L.immatric lation+ la soci!t! en /ormation a accompli des actes 9&ail+ contrat de tra(ail+ o (ert re de comptes &ancaires%%4% Ce sont els /ondate rs $ i ass ment le passi/ "!n!r! par la soci!t! anne)! a ) stat ts 9mandat (alant reprise de to s les actes%%%4 donc la soci!t! sera d!&itrice en(ers els /ondate rs apr3s l.immatric lation sera le tra(ail d "re//ier d tri& nal de commerce% K% E//ets  A l.tre d!pos!s s r n compte &ancaire &lo$ ! # s$ .: a pas d.immatric lation a pr!c!d!e d.En mati3re /iscale le pro&l3me pe t a ssi se poser 0 par e)emple+ ne soci!t! /icti(e F telle soci!t! n.

il : a consentement de l.!(al ation de l. ne d!cision modi/icati(e des stat ts+ n rapport d commissaire a ) comtes+ l. nanimit! et on appli$ e le droit des contrats% Certains a te rs disent $ .<< associ!s% Si n #o r il : en a pl s+ il /a dra la trans/ormer en SA% K% Les modalit!s de la d!cision La modi/ication des stat ts o&!it à la r3"le de $ or m et à la r3"le de la ma#orit!% Dans certains cas il : a ra des o&stacles F par e)emple+ l.tre impos!e par les circonstances 0 r!" larisation de la sit ationR E) 0 dans ne SNC+ to s les associ!s sont commer*ants% Si n associ! d!c3de et $ e les '!ritiers sont mine rs+ il (a /alloir+ po r la s r(ie de la soci!t!+ la trans/ormer po r acc eillir n '!ritier mine r% E) 0 dans ne SA+ il /a t J associ!s% Si n #o r il : en a moins+ il /a t la trans/ormer% E) 0 dans ne SARL+ il /a t moins de .immatric lation+ les e//ets de la soci!t! s r les associ!s sont le contrat de soci!t!% Les d!cisions sont prises à l. ne soci!t! à ne a tre+ d.% La li&ert! de d!cision Les associ!s sont li&res de d!cider d.: a pas e d.% Le maintien de la personnalit! morale La soci!t! ne dispara@t pas d /ait de la trans/ormation% D point de ( e /iscal+ la trans/ormation est so mise à la /ormalit! d. ne somme /or/aitaire4% .a "menter cet en"a"ement sa / s.article .à partir de la si"nat re des stat ts+ on de(rait appli$ er la r3"le de la ma#orit!% D3s l.est-à-dire la cr!ation d.en"a"ement des associ!s sans le r consentement% Donc la trans/ormation ne doit pas a(oir po r cons!$ ence d. ne personne morale po r en reconstit er ne a tre Q trans/ormation de la personne morale 9on pe t+ sans dissol tion+ passer d. ne personne morale4 d.enre"istrement 9pr!l3(ement d.: a pas cr!ation dans ce cas-ci4  passa"e de la SARL à l.associ!% La soci!t! trans/orm!e doit remplie to tes les conditions l!"ales 0 la pr!sence d. ne soci!t! à ne associationR a4 Conditions La trans/ormation est d!cid!e par ne d!cision% .acti/ socialR &4 Les e//ets de la trans/ormation .on ne pe t a "menter l.Tant $ .LBI alin!a K d Code Ci(il dit $ .immatric lation+ on appli$ e le r!"ime de la soci!t! c'oisi 9SARLR%4% ?% La trans/ormation de la soci!t! On donne à la soci!t! ne /orme no (elle+ elle adapte sa str ct re à des &esoins no (ea )% Il /a t distin" er 0  mise en soci!t! 9c.EURL Q trans/ormation de la personne morale  dissol tion d. ne entreprise indi(id elle Q trans/ormation de la personne morale 9il n.il n. ne trans/ormation so s r!ser(e d respect des conditions l!"ales% Cette trans/ormation pe t .

n "ro pement de soci!t!sR E)emples 0  ne a&sorption 0 si la soci!t! a&sor&!e perd la personnalit! morale+ c.est ne / sion a&sorption  la / sion de de ) soci!t!s en ne 0 dans tel cas+ on disso t les de ) soci!t!s po r en cr!er ne no (elle  ne soci!t! $ i se parta"e en pl sie rs entit!s soci!taires 0 la personnalit! morale de la soci!t! scind!e dispara@t a pro/it des personnes morales r!s ltant de cette scission La contin ation de la personnalit! morale (a a(oir des e//ets concrets 0 la no (elle soci!t! de(ra reprendre les contrats de l.ils ont !t! concl s int it personae% En cas de dissol tion+ la soci!t! s r(it a pl s B ans po r la li$ idation% Cette possi&ilit! de trans/ormation n.est pl s $ . n c'an"ement de r!"ime /iscal 9$ i (e t !$ i(aloir à ne cessation d.Une trans/ormation pe t a ssi r!s lter d.ancienne soci!t! sa / s.t personnel+ des po rs ites sont possi&les po r in/raction p!naleR B% Les cons!$ ences d maintien de la personnalit! morale  A l.a torise pas ne tilisation a& si(e de la personnalit! morale 0 la personnalit! morale est ann l!e s r le plan ci(il 9ce n.est le principe de sp!cialisation4% .e)ercer ses droits% La personne morale a la pleine capacit! # ridi$ e po r a"ir dans les domaines de son secte r 9c. ne partie de ses droits% De m.% Les attri& ts de la personnalit! morale Ils doi(ent l i permettre d.!"ard des associ!s et de la soci!t! Le &aille r po rrait par e)emple demander la r!siliation d &ail si la trans/ormation le pri(e d. ne soci!t! /icti(e4+ on /ait ne action en e)tension de redressement # diciaire a ) diri"eants socia ) $ i ont tilis! la personne morale dans le r int!r.!"ard des cr!anciers socia ) Il : a contin ation des contrats donc les cr!anciers conser(ent le rs droits dans la no (elle soci!t! (oire ac$ i3rent des droits no (ea ) 9e) 0 po r ne SARL trans/orm!e en SNC4%  A l.tre li&!r!e de son o&li"ation si les associ!s (oient le r responsa&ilit! limit!e apr3s trans/ormation% Les or"anes diri"eants doi(ent o&!ir a ) no (elles r3"les et adapter les stat ts de la soci!t!% Section K% Les e//ets de la personnalit! morale To t s #et de droit dot! de la personnalit! # ridi$ e a des attri& ts% La personne morale est n .me+ la ca tion po rrait .tre # ridi$ ement a&strait% Se pose donc le pro&l3me de la repr!sentation de la personne morale% S.entreprise4+ d.

il s.Le contr2le 9la soci!t! se (oit appli$ er la nationalit! de la ma#orit! d capital4 .Le lie d si3"e social 9c.on c'oisit n nom patron:mi$ e+ il de(ient s scepti&le de cession% Sil le nom est c!d!+ il sera tilis! à des /ins strictement commerciales% ?% Le si3"e social C.% Les caract3res d capital C.est ne dette de la soci!t! en(ers les associ!s% Ce capital en tant $ e "arantie constit e ne « cr!ance de dernier ran" » F si la soci!t! est mise en li$ idation # diciaire+ on (a d. ne SNC% Si l.Les cr!anciers personnels des associ!s n. ne soci!t! /iliale /ran*aise à la personnalit! morale+ on appli$ e le droit /ran*ais% Arr.Les cr!anciers socia ) n.a"it d.o1 la soci!t! est diri"!e% En droit /ran*ais+ on opte po r le si3"e social r!el% Ce dernier d!termine la comp!tence d tri& nal% Une soci!t! pe t .tre assi"n!e de(ant le tri& nal d si3"e social o d lie o1 elle a n contre principal d.est le crit3re d droit /ran*ais4 .A% Le nom Le nom d.L.ont pas de droits s r le patrimoine de la soci!t! .=JK 0 on appli$ e le droit /ran*ais à ne /iliale d "ro pe 'ollandais% D% Le patrimoine La soci!t! en tant $ e personne # ridi$ e a n patrimoine distinct de cel i des associ!s% En cons!$ ence 0 .est le montant initial des apports des associ!s 9apports n m!raires+ en nat reR4% Il /a t /i" rer a passi/ car c.Si la soci!t! est mise en cessation de paiement+ la mise en li$ idation # diciaire ne concernera pas en principe le patrimoine des associ!s a4 Le capital initial .e)ploitation% Ce sont les stat ts $ i d!terminent le li3"e social% C% La nationalit! La nationalit! de la soci!t! est tr3s tron$ !e% Se pose le pro&l3me de la loi applica&le $ and ne soci!t! est !tran"3re% Les crit3res de d!termination de la loi applica&le à la soci!t! sont 0 .est le domicile de la soci!t!+ son principal !ta&lissement% Le si3"e social stat taire est le lie de constit tion de la soci!t!% Le si3"e social r!el est le lie d.ont a c n droit s r le patrimoine de la soci!t! . ne personne morale est sa raison sociale donc elle a ne totale li&ert! po r le c'oisir% La se le o&li"ation est+ po r les SNC+ d.a&ord rem&o rser les cr!anciers a(ant !(ent ellement de rem&o rser les associ!s% La loi impose n capital minim m po r $ el$ es soci!t!s% .indi$ er dans la raison sociale $ .incorporation 9la soci!t! se (oit appli$ er la loi d pa:s dans le$ el elle a !t! incorpor!e4 Se pose n pro&l3me po r les m ltinationales 0 le droit /ran*ais est tr3s attac'! à la personnalit! morale% D3s $ .t « S'ell ?er' » d L /!(rier .

et n si"ne de di//ic lt! de la soci!t!% S.tre cr!dite r% C.il ne (arie pas% Ceci ne si"ni/ie pas $ e le montant d capital est /i)e 0 les associ!s pe (ent modi/ier les stat ts po r c'an"er son montant% Les associ!s ne pe (ent pas /aire dispara@tre le capital% Un associ! ne pe t pas pr!mat r!ment demander le rem&o rsement de son apport 9mais il pe t c!der ses parts sociales4 car cela dimin erait le capital% Les associ!s ne pe (ent non pl s distri& er le capital comme di(idende car ce n.ils sont in/!rie rs de moiti! a capital social+ la loi impose à la soci!t! de dimin er son capital% c4 Les $ asi-/onds propres Ce sont de (!rita&les dettes en(ers les tiers à lon" terme+ c.est donc n mo:en po r r!"ler les relations entre soci!t! et associ!s+ notamment les associ!s diri"eants% Ceci con/3re ainsi à la soci!t! ne mar"e de manO (re non n!"li"ea&le 9ce $ i !(ite ne 'a sse d capital4% Mais ce droit de pr!l3(ement dont disposent la soci!t! et l.att!n er la relati(it! de la notion de capital social% C.est-à-dire à rem&o rser lors de la dissol tion de la soci!t!% Donc on consid3re $ e ce sont des resso rces sta&les 9et non des r!ser(es pro(enant de pro/its ant!rie rs4% E) 0 des titres participati/s+ à sa(oir des empr nts à lon" terme donnant droit à r!m n!ration /i)e et à des &!n!/ices% d4 Les comptes co rants d.associ! $ i d!tient la ma#orit! a sein de la soci!t! poss3de le po (oir% &4 Les capita ) propres Ils constit ent ne notion $ i permet d.acti/s ne sont pas po r a tant intan"i&les 0 les associ!s pe (ent (endre des !l!ments d.est-àdire les dettes et le capital4% Le passi/ e)terne est dimin ! des r!ser(es 9à sa(oir les &!n!/ices ant!rie rs4% Si les capita ) propres sont s p!rie rs o !"a ) a capital social+ la soci!t! est in &onis 9donc dans ne sit ation !conomi$ e normale4% S.acti/s% K% Il repr!sente le /ondement d po (oir des associ!s L.or"aniser le rem&o rsement d compte co rant 0 il /a t n d!lai de .est le re/let le pl s /id3le de la sit ation !conomi$ e de la soci!t!% Les capita ) propres correspondent à l.acti/ net social calc l! à partir des di//!rents !l!ments d.a(ance en compte co rant doit to #o rs .associ!s Ce sont des comptes o (erts a nom des associ!s $ i /ont des a(ances à la soci!t!+ ces a(ances permettant d.ils sont in/!rie rs a capital social+ c.associ!% L.% Il repr!sente le "a"e des cr!anciers si la soci!t! est en cessation de paiement par e)emple% Il /a t donc $ .B% Les /onctions d capital .associ! est ne arme redo ta&le+ n mo:en de c'anta"e entre soci!t! et associ! en cas de con/lit d.tre retir!e à to t moment% Cette tec'ni$ e permet à la soci!t! a ssi de (erser des r!m n!rations à l.incon(!nient est $ e cette a(ance pe t .associ!% Normalement+ l.apport en capital 9et sont donc pl s tiles $ . n apport en capital4% Il s //it $ e la soci!t! o (re dans son li(re de compte n copte co rant d.o1 la n!cessit! d.il soit intan"i&le+ c.!(iter le /ormalisme de l.acti/s a )$ els on so strait les passi/s e)ternes 9c.est-à-dire $ .est pas n &!n!/ice% Mais les !l!ments d.

ont pas la li&ert! de d!terminer4% Les diri"eants socia ) sont des or"anes de l.in(erse est possi&le% La soci!t! contrat se caract!rise principalement par n contrat% Les diri"eants socia ) (ont donc .ts (ers!s par la soci!t! sont consid!r!s comme d!d cti&les d montant d re(en % Cependant+ le Tr!sor P &lic a pla/onn! le ta ) des int!r.me si la nomination est irr!" li3re4% S.tre des mandataires des associ!s+ le rs po (oirs sont d!termin!s par le contrat% La soci!t! instit tion est ne soci!t! dans la$ elle les diri"eants socia ) sont des or"anes de soci!t! $ i (ont incarner l.a(ance en compte co rant proc re des a(anta"es /isca ) 0 les int!r.est pas s //isant4 Il : a soci!t! ci(ile $ and son o&#et est ci(il et soci!t! commerciale $ and son o&#et est commercial% Une soci!t! à /orme ci(il ne sa rait e)ercer ne acti(it! commerciale 9c.':pot'3se d.L.associ! $ i a /ait ne a(ance en compte co rant ne sera rem&o rs! $ .<-.o&#et social 9$ and le crit3re de la /orme n.ts d!d cti&les% C2t! associ!+ lors$ .il per*oit des int!r.est la reconnaissance des po (oirs con/!r!s a diri"eant+ il pe t a"ir a nom de la soci!t! et l.il n.est pas en"a"!e dans l.imp2t s r les soci!t!s+ on a pr!( des a(ances s r les$ elles sont calc l!s les int!r. d Code de Commerce4 Ces soci!t!s sont consid!r!es comme commerciales par le r /orme $ el $ e soit le r o&#et 9SNC+ SC+ SARL et SA4% .ts d!d cti&les 9^ IZ4% Par aille rs+ dans les soci!t!s rele(ant de l.La /orme de la soci!t! 9article L K.: a pas de p &lication+ la nomination o la cessation des /onctions est inopposa&le a ) tiers E//ets de la nomination 0 c.Les diri"eants doi(ent a(oir !t! r!" li3rement nomm!s par les or"anes comp!tents de la soci!t! .t &ancaire4+ des cla ses de d!classement de ran" 9en cas de li$ idation # diciaire de la soci!t!+ l.ts+ ils sont so mis à n pr!l3(ement li&!ratoire de KMZ% Ceci est destin! po r les diri"eants a ) 'a ts re(en s% E% La nat re ci(ile o commerciale de la soci!t! Le stat t des soci!t!s ci(iles et cel i des soci!t!s commerciales se sont &ea co p rapproc'!s% N!anmoins+ il e)iste de ) crit3res de distinction 0 .est ne ca se de n llit!4 F en re(anc'e+ l.en"a"e a nom des tiers% S.pr!a(is po r $ e la soci!t! retire de l.instit tion 9à sa(oir n ensem&le de r3"les de droit dont les participants+ les acte rs n. ne /a te d diri"eant d!tac'a&le de ses /onctions% SK% La repr!sentation de la personne morale .en dernier4R Mais l.La domination doit a(oir !t! r!" li3rement p &li!e% Elle en"a"e ainsi la soci!t! 9m.instit tion soci!taire et le rs po (oirs sont d!termin!s par la loi% Ils ont les po (oirs les pl s lar"es po r en"a"er la soci!t! en to tes circonstances% Conditions 0 .il a& se de ses /onctions+ il en"a"e la soci!t! 9si la nomination a !t! r!" li3re4% La soci!t! n.ar"ent+ ne con(ention de &loca"e 9e) 0 !c'!ance de pr.

!"ard des tiers ce n.o&#et social% Par aille rs+ n tiers ne pe t se r!/ "ier derri3re le principe d.me limit!s par l.administration po r e//ect er tel acte par e)emple4% Donc si ces diri"eants o trepassaient le r po (oir+ ils en"a"eraient le r responsa&ilit! à l.e)ercice normal de ses po (oirs .tre prot!"!s contre les actes des diri"eants d!passant l.t de celle-ci% Mais à l.!"ard des associ!s Les diri"eants socia ) ont en principe to t po (oir po r diri"er la soci!t! dans l.Po r les SA et SARL+ s.assem&l!e "!n!rale% ?% La responsa&ilit! des diri"eants socia ) a4 La responsa&ilit! d diri"eant contrepartie de ses po (oirs La responsa&ilit! d attri& !s par la loi% social+ diri"eant social r!s lte de l.int!r.accord d conseil d.% Le principe d.est pl s n po (oir contract el% Le rs po (oirs sont ici pl s !tend s po r a"ir en to tes circonstances% Le Code de Commerce dit $ e la soci!t! est m.o&#et social% Dans ces soci!t!s+ les associ!s enco rent ne responsa&ilit! illimit!e d passi/ social donc ils doi(ent .o&#et social% K% Les limites l!"ales a ) po (oirs des diri"eants socia ) .o&#et social 0 la soci!t! ne sera pas en"a"!e $ and l.instit tion% Donc à l.A% Les po (oirs des diri"eants socia ) Ce sont des instr ments de repr!sentation de la personne morale% a4 _ l.Po r les soci!t!s à ris$ e illimit!+ elles ne sont en"a"!es $ e par les actes d "!rant entrant dans le cadre de l.est l.o&#et social+ elles seront en"a"!es sa / si les tiers sa(aient $ e cet acte d!passait l.assem&l!e "!n!rale $ i est comp!tente po r modi/ier les stat ts+ po r compl!ter les comptes% &4 _ l.me en"a"!e par les actes des diri"eants ne rele(ant pas de le r o&#et social% Les cla ses stat taires limitant les po (oirs des diri"eants sont inopposa&les a ) tiers donc se lement opposa&les a ) associ!s 9ceci est (ala&le po r les SARL et SA4% Dans les soci!t!s de personnes+ on retro (e ce principe% Mais il di//3re entre les soci!t!s de personnes 9dites à ris$ e illimit!4 et les soci!t!s à ris$ e limit! 9SARL et SA4 d /ait des po (oirs des diri"eants% Dans les premi3res les po (oirs d diri"eant sont to t de m.omnipotence alors $ e l.or"anes de l.omnipotence Les diri"eants ont n po (oir l!"al de repr!sentation de la soci!t! en tant $ .ont pas le po (oir a&sol F ce po (oir est pr!( par le contrat de soci!t!% Il pe t pr!(oir des limitations stat taires 9il /a t l.!"ard des associ!s+ ils n.il : a d!passement de l.!"ard des associ!s dans la mes re o1 cet a& s de /onction a ca s! n pr!# dice à la soci!t! o n pr!# dice personnel% S r la r!partition des po (oirs par la loi+ c.!"ard des tiers Le so ci ma#e r de la loi est la s!c rit! des tiers% On a (o l aient à (!ri/ier constamment les po (oirs des diri"eants% !(iter $ e les tiers .o&#et social% .acte d!passe l.acte rele(ait de l.

tre e)erc!e par les associ!s 9elle de(ient ne « action sociale »4 o n associ! 9« action e)erc!e in sin" li »4 contre le diri"eant% Cette cla se serait r!p t!e non !crite donc sans a torisation de l.K.est ne responsa&ilit! indi(id elle en(ers le soci!t! et les tiers% Ca ses de cette responsa&ilit! 0 .enco rt a c ne responsa&ilit! personnelle% Mais l.e)ercice de l.a"it pas+ l.il : a /a te de "estion d diri"eant+ la soci!t! pe t demander r!paration% Le diri"eant pe t a"ir l i-m.action en responsa&ilit! pe t .assem&l!e "!n!rale% Il en est de m.me a nom de la soci!t! 9pe pro&a&le car il a"it contre l i dans tel cas `4% C.-K d no (ea Code P!nal4 $ and les diri"eants commettent des in/ractions a nom de la soci!t! 9on po rs it le diri"eant et !(ent ellement la soci!t!4%  La responsa&ilit! /iscale C.me po r to t cla se o1 les associ!s renoncent à cette action de la responsa&ilit!% .Lors de l.' i le r!"ime de la responsa&ilit! d diri"eant F si ce dernier n.article L KIJ d CDI pr!(oit ne responsa&ilit! solidaire a(ec le diri"eant po r les p!nalit!s et les dettes /iscales impa:!es% K% L.Il a (iol! les stat ts .e)ercice de ses po (oirs+ le diri"eant a (iol! la loi o les r3"lements .on tilise ses in/ormations po r sp!c ler à la &o rse4% Cela concerne !"alement les d!lits en mati3re de r!"lementation d droit d tra(ail 9s.article .il : a n!"li"ence%%4% Par/ois+ cette responsa&ilit! (a .article .% Les di(erses nat res de la responsa&ilit! des diri"eants socia ) Cette responsa&ilit! pe t .tre !cart!e dans l.tre ci(ile+ p!nale+ /iscale o les B à la /ois 9o K4%  La responsa&ilit! ci(ile Elle r!s lte de l.est l.LPB-M d Code Ci(il $ i or"anise a #o rd.imp tation de la /a te à son a te r%  La responsa&ilit! p!nale Dans la loi de .BLK d Code Ci(il !nonce notamment l..Il a commis ne /a te dans sa "estion L.article .':pot'3se o1 il : a e ne d!l!"ation de po (oir 9e) 0 n c'e/ de ser(ice+ n c'e/ de c'antier%%4% Il e)iste ne no (elle responsa&ilit! p!nale des personnes morales 9article .=II+ elle a(ait !t! !lar"ie 9d /ait des a& s de &iens socia )+ de comptes in/id3les+ de la distri& tion de di(idendes /icti/sR4% Elle s.initi!+ à sa(oir $ .action en responsa&ilit! ci(ile Il doit se mes rer en /onction de la personne $ i a !t! (ictime de l.LM< d Code Ci(il 0 c.appli$ e a ssi po r les d!lits commis par la personne morale 9e) 0 le d!lit d.est l.':pot'3se o1 la soci!t! ne paie pas ses dettes /iscales et enco rt des p!nalit!s% Le diri"eant n.acte d diri"eant% La responsa&ilit! en(ers la soci!t! S.

action de l.e//acer de(ant celle de la soci!t!% Donc les tiers 9cr!anciers+ partenairesR4 (ont e)ercer le r action contre la soci!t! 9en pl s+ elle est pl s sol(a&le $ e le diri"eant l i-m.associ! doit d!montrer $ .-K d Code de Commerce4 introd it ne proc!d re de sa (e"arde $ and la soci!t! est en di//ic lt! 9pas /orc!ment en cessation de paiement4 F on pe t /aire telle action contre le diri"eant à c'a$ e /a te% Po r des /a tes pr!cises+ l.Si l.est en"a"! personnellement a ) c2t!s de la soci!t! Si des domma"es ont !t! ca s!s a ) tiers+ il (erra sa responsa&ilit! en"a"!e% &4 La responsa&ilit! en"a"ement /inancier personnel d diri"eant /ond!e s r n En raison de l.interdit pas pl s tard $ .tre s &i par la soci!t! 9ceci est di//icile en "!n!ral à d!montrer4% Par e)emple+ il n.en"a"er personnellement en raison de la pression des partenaires 9les !ta&lissements /inanciers notamment4 F ceci est /r!$ ent dans les PME% Les !ta&lissements /inanciers (ont demander a "!rant de s.en"a"er a ) c2t!s de son entreprise par n m!canisme de ca tion 9ceci rel3(e d droit des s6ret!s4% Des di//ic lt!s # ridi$ es naissent de la mise en O (re de ce m!canisme 0 il /a t $ e les en"a"ements d diri"eant soient indisc ta&les% La loi impose par aille rs certaines conditions 0 n en"a"ement man scrit et d!termin! pr!cis!ment+ le /ait de sa(oir si la ca tion est to #o rs en"a"!e lors de d.est-à-dire $ .a rait pas per* de r!m n!ration pendant des mois% Il /a t a ssi montrer la ca salit! ma (aise "estion Q pr!# dice% La responsa&ilit! en(ers les tiers Il : a trois ':pot'3ses 0 .en cas d.La soci!t! est en cessation de paiement Si cette cessation de paiement a !t! ca s!e par ne "estion /a ti(e+ on pe t intenter ne « action en com&lement d passi/ » contre le diri"eant% La loi d KI # illet K<<M 9codi/i!e à l.il d!passe les limites de sa /onction% Mais rien n.me4% Le cas t:pi$ e est l.e)c3s de po (oir+ c.tre o&li"!s de s.action en conc rrence d!lo:ale% Il n.article L IM. ne a&sorption%%%+ ce $ i se passe en cas de d!c3s d diri"eant ca tionR .Le diri"eant s. ne action en responsa&ilit! soit e)erc!e a nom de la soci!t!% La responsa&ilit! en(ers n associ! L.c'e ens ite la soci!t! de se reto rner contre le diri"eant 9c.e)tension d passi/ social% .: a ra responsa&ilit! personnelle d diri"eant $ . ne / sion+ d. ne trans/ormation+ d.La soci!t! est in &onis Un tiers a s &i n pr!# dice d /ait d comportement d diri"eant% La responsa&ilit! de ce dernier (a s.K d Code de Commerce pr!(oit l.il a s &i n pr!# dice personnel distinct d pr!# dice $ i a rait p .est ne action r!c rsoire4% .assem&l!e "!n!rale appro (e la "estion d diri"eant+ ceci n.article L IMK-.emp.a tonomie de la personne morale et de la responsa&ilit! limit!e des associ!s+ les diri"eants (ont .

En cons!$ ence+ la personnalit! morale cr!e n !cran in/ranc'issa&le entre le cr!ancier de la soci!t! et les associ!s% Po r /ranc'ir cet !cran+ il /a t n m!canisme tel le ca tionnement% .

est pas da(anta"e d!/inie 0 l.entreprise a sein de la$ elle se d!(eloppe cette acti(it!% Le droit /ran*ais parle &ea co p de la notion d.entreprise n.est sont pas tr3s op!rationnelle en droit% Il /a t donc c'erc'er le s pport # ridi$ e de l.entreprise est par/ois repr!sent!e comme n o&#et de droit o comme n s #et de droit 9e) 0 ne EURL4% La notion d.entreprise n.« entreprise »% Pro&l3me 0 le droit /ran*ais s. n commer*ant de la notion d.entreprise o&#et de droit4% .il entend par entreprise% La raison en est $ e cette notion s.entreprise ne se limite pas en o tre a ) entreprises e)er*ant ne acti(it! commerciale F ne entreprise pe t tr3s &ien e)ercer ne acti(it! ci(ile 9 n m!decin par e)emple4% La nat re # ridi$ e de l.Titre K 0 L.appli$ e à des r!alit!s tr3s di//!rentes 9il e)iste des entreprises commerciale+ des entreprises p &li$ es+ des entreprises m ltinationales%%4% La notion d.est to #o rs "ard! de d!/inir ce $ .acti(it! commerciale 0 il r!side dans la notion de /onds de commerce 9$ i correspond à la notion d.ACTIGITE COMMERCIALE On ne pe t dissocier ne acti(it! d.

ne "arantie de sol(a&ilit!% Il /a t donc $ e le commer*ant ne p isse pas ali!ner le /onds de commerce en /ra de des droits des cr!anciers d.=BI+ loi d K< mars .tre c!d!+ (end + ac'et!R c.e)ercice d.LE HONDS DE COMMERCE Le /onds de commerce est l.est pas a//ect! sp!cialement à la "arantie des dettes d commer*ant% La loi d .o&li"ation de (endre la totalit! d /onds de commerce4% N!anmoins+ sans la cession de l.est $ .: a pas l.ensem&le des &iens a//ect!s a commerce à ne entreprise 9l.Po r les commer*ants+ il /a t se prot!"er contre les atta$ es des conc rrents en consacrant dans ne entit! # ridi$ e des in(estissements mat!riels+ /inanciers+ intellect els $ i (ont constit er l. n !l!ments d patrimoine parmi d.EURL4 dot!e de la personnalit! morale% Cette tec'ni$ e ne remet pas en ca se la t'!orie de l.=<=+ loi d K= # in .il de(ient ne (ale r !conomi$ e% .=<= $ i !(o$ e pl sie rs de ces !l!ments 9le droit a &ail+ le nom commercial+ les marc'andisesR4% C'a$ e !l!ment conser(e sa nat re propre+ son stat t # ridi$ e% En prati$ e+ ils po rraient .en conto rner la di//ic lt!% S.o1 la so mission de la cession d /onds à des /ormalit!s partic li3res protectrices des droits des cr!anciers% La /onds de commerce n.: a ra pas de cession d /onds de commerce% Apr3s cela pe t (arier 9po r c!der n cin!ma+ il /a t c!der en pl s les salles par e)emple4% .=LM cr!e l.!l!ment d!terminant a $ el est attac'! la client3le il n.a tres 9(illa+ :ac'tR4% Donc il n.=MIR4% Il /a t noter l.J mars .entreprise d commer*ant% Le /onds de commerce (a de(enir n !l!ment d patrimoine de la personne 0 il pe t .Po r les cr!anciers des commer*ants+ il /a t se prot!"er contre la patrimonialisation d /onds de commerce% Ils pe (ent &!n!/icier d.est ne loi de . ne acti(it! commerciale% Cette notion a !t! consacr!e tardi(ement en Hrance 9loi d .est-à-dire $ . nit! d patrimoine+ elle ne /ait $ .EURL $ i permet a commer*ant d.ensem&le des &iens mo&iliers et immo&iliers a//ect!s à l.entendre s r l.ac'ete r sont li&res de s..apporter l.% Les !l!ments constit ti/s d /onds de commerce A% La pl ralit! et la di(ersit! des !l!ments d de commerce /onds C.in/l ence tr3s importante d monde des commer*ants d /ait des n!cessit!s !conomi$ es% Section .% La notion de /onds de commerce Elle r!pond à ne do &le n!cessit! 0 .!tend e de al (ente 9il n. # illet .tre dispers!s% En cas de (ente d /onds de commerce+ le (ende r et l.

il n.est n !l!ment de ralliement de la client3le+ encore /a t-il $ .est n si"ne a ssi de ralliement de la client3le% B% Le droit a &ail Le commer*ant est so (ent o&li"! d.% Le nom commercial C.ts4% K% L.tre lo ! dans le cadre d. n contrat de cr!dit-&ail par e)emple4% Ce mat!riel a n caract3re sta&le F lors$ e le propri!taire d /onds de commerce est a ssi propri!taire de l.tre des mati3res premi3res des prod its trans/orm!s en attente d.a&sence de con/ sion s r l.ensei"ne C.il soit ori"inal% L.appellation so s la$ elle le commer*ant e)erce son acti(it!% Le nom patron:mi$ e est prot!"! en mati3re commerciale 9po r !(iter ne action en conc rrence d!lo:ale4% Il /a t !(o$ er le cas d parasitisme 0 $ and le nom commercial est notoire+ la protection pe t .tre re(end sR Elles (arient constamment en $ antit!% En o tre+ elles ne sont pas /orc!ment to tes la propri!t! d commer*ant 9elles pe (ent . tilise le commer*ant ne l i appartient pas /orc!ment 9il pe t .ensei"ne est de(en e (!rita&lement d!terminante a #o rd.a//aire d par/ m nomm! « C'ampa"ne »4% Des domma"es et int!r.ensei"ne est personnalis!e par ne inscription+ ne /orme+ ne ima"e appos!e s r l.imme &le+ il deme re simplement attac'! a /onds de commerce et pe t ser(ir de "arantir po r o&tenir d cr!dit% Les marc'andises pe (ent .est l.' i% Il e)iste a ssi les noms de domaine en mati3re in/ormati$ e po r identi/ier n site 9Doo"le+ aanadooR4% C.est pas propri!taire d local mais se lement locataire+ le &ail consenti o&!it à n r!"ime de lon" e d r!e $ i prot3"e le commer*ant contre to te !(iction mettant en p!ril son e)ploitation% Le commer*ant a n droit a reno (ellement d &ail commercial F la cession d /onds de commerce se r!s me à la cession d droit a &ail 9ceci est (rai po r le commerce de pro)imit! a(ec la client3le de $ artier4% ..est pas propri!taire de l.est n si"ne e)t!rie r permettant d.a(oir pas encore !t! pa:!esR4% &4 Les !l!ments incorporels .indi(id aliser le /onds de commerce% L.identi/ication d prod it d commer*ant4% L.imme &leR C.o&#et social 9e) 0 l.il n.e)ploitation d /onds de commerce4+ l.ts sont possi&les si le parasite a s &i n pr!# dice 9le pr!# dice est tr3s di//icile à d!montrer donc on octroie en "!n!ral pe de domma"es et int!r.imme &le o1 est e)ploit! le /onds de commerce+ le mat!riel pe t de(enir imme &le par destination% S.o tilla"e et les marc'andises% Le mat!riel est tr3s important dans le secte r de l.ind strie% To t le mat!riel $ .ensei"ne est di//!rente de la mar$ e 9$ i est n proc!d! d.tre o&ten e en l.a4 Les !l!ments corporels Il /a t distin" er entre le mat!riel 9les me &les corporels ser(ant à l.tre en d!p2t n.e)ploiter son commerce dans n imme &le dont la localisation "!o"rap'i$ e est d!terminante po r rattac'er ne client3le% Si le propri!taire d /onds de commerce est a ssi propri!taire d local+ le pro&l3me d droit a &ail ne se pose pas% S.

!mettre po r les radios pri(!es4% La licence est en principe d!li(r!e à titre personnel F $ and elle e)pire+ elle entra@ne la disparition d /onds de commerce 9e) 0 ne licence po r n d!&it de &oissons4% Le s ccesse r dans le commerce a-t-il droit à la licence 5 En principe o i F cette o&li"ation (a se monna:er donc on patrimonialise la licence 9d3s $ e le s ccesse r est pr!sent! à l.enre"istrement de la mar$ e pe t .tre d!cepti(e+ c.tre con/orme à l.a&sence d.in(ention doit .ori"ine d prod it% C/% l.e)ploitation4% Conditions de &re(eta&ilit! 0 .in(ention Le r tit laire a n a(anta"e !conomi$ e s r ses conc rrents 9c.in(ention doit po (oir a(oir ne application ind strielle .il n.appelant « Sirop d.arr.L.e)ploitation+ à to t int!ress! de demander a TDI ne licence o&li"atoire po r $ .il est # sti/i! F on pe t /aire ne action en re(endication apr3s l.e)ploiter%  Les mar$ es de /a&ri$ e Elles sont s scepti&les de rallier la client3le% Les mar$ es de commerce o de ser(ice+ les mots+ les con/i" rations "rap'i$ es permettant l.Elle ne doit pas porter atteinte à des droits ant!rie rs 9à sa(oir $ .in(ention+ des mar$ es de /a&ri$ e+ de dessins et mod3lesR  Les &re(ets d.tre ori"inale+ distincte 9on e)cl e les mar$ es d.J #an(ier .L.est-à-dire de nat re à tromper le client s r l.tre contraire à l.appellation trop co rante4 .est-à-dire n monopole d.e)ploitation4% D.Elle doit .Elle ne doit pas .=<=% La # rispr dence les (oit comme des parties int!"rantes d /onds de commerce 9e) 0 l.ordre p &lic .E(ian » alors $ .P% Les licences et a torisations Elles ne sont pas incl ses par la loi de .a te r doit a(oir /ait pre (e d.enre"istrement si n tiers pr!tend a(oir n droit ant!rie r s r la mar$ e% . n prod it o ser(ice et de /id!liser ne client3le% Il : a P conditions po r prot!"er la mar$ e 0 .ordre p &lic et a ) &onnes mO rs Si cette in(ention r!pond à ces conditions+ on pe t o&tenir n &re(et $ i con/3re n monopole d.o1 la tec'ni$ e de la licence o&li"atoire $ i permet+ a &o t de B ans d.tre s scepti&le d.administration4% M% La propri!t! ind strielle Elle est compos!e des &re(ets d.ea min!rale .opposition par n tiers s.tre no (elle .e)ploitation a tit laire 9il pe t e)ploiter o c!der l.a torisation d.identi/ication d.t de la c'am&re commerciale de la Co r de Cassation d .: ait pas de con/ sion a(ec ne a tre mar$ e4 L.L.e)ploitation4% On prot3"e ainsi de la contre/a*on% La d r!e d monopole est de K< ans% Le &re(et incite a ) pro"r3s tec'ni$ es mais ce monopole pe t par/ois a(oir n caract3re e)cessi/ 9cel i $ i ne (e t pas e)ploiter et interdit l.il ne comporte pas d.=LP po r n &re (a"e s.il p isse l.L.Elle ne doit pas .in(ention doit . ne acti(it! in(enti(e .

o&#et d. et s i(ants d Code de la Propri!t! Intellect elle4 Ce sont to tes les /ormes no (elles cr!!es par l. ne d r!e ma)imale de M< ans% On po rra donc a"ir en contre/a*on% Elles pe (ent a ssi /aire l.Article L .< ans et reno (ela&le% Ceci con/3re la possi&ilit! d. ne proc!d re de d!p2t po r o&tenir n monopole d.accord d /ranc'ise r% Mais la Co r de Cassation a p admettre $ e la cla se de non conc rrence pe t .< d Code des Ass rances a torise la cession des contrats d. n /onds de commerce d.est pas essentielle a /onds de commerce4% L.tre d!c' de ses droits s.il n.elles soient prot!"!es% S.BK-.Si le d!p2t est r!" lier+ il : a ra n monopole d.-.il : a ne disposition l!"ale contraire% Par e)emple 0 .appli$ e pas s. n droit a &ail n.KK-.Article .K<-.K alin!a K d Code d Tra(ail pr!(oit $ e les contrats de tra(ail liant n commer*ant à ses salari!s doi(ent .il : a cession d /onds de commerce+ les parties sont li&res de c!der certains !l!ments et de ne pas en c!der d.P.importance de la client3le S.ind strie% Il /a t ne (!rita&le ori"inalit! po r $ . tilise pas la mar$ e d!pos!e o s.ali!nation de la c'ose ass r!e .a"ir en contre/a*on% Le tit laire de la mar$ e pe t la transmettre 9par n contrat de licence de mar$ e4 à titre "rat it o on!re )% Il pe t .tre in(o$ !e par le so s-ac$ !re r% ?% L.!l!ment /ondamental est la client3le 9si elle n.admet pas la cession des client3les ci(iles 9des pro/essions li&!rales4 car elles sont attac'!es à la personne e)er*ant la pro/ession 9la cession po (ait alors de(enir n lle4% Donc on ne c!dait pas la .tre commerciale+ c.Article .o1 la n!cessit! d. ne protection par le &iais de la propri!t! litt!raire et artisti$ e%  I% Les contrats d commer*ant Le /onds de commerce ne comporte pas les cr!ances et les dettes d commer*ant+ o les contrats dont le /onds de commerce serait tit laire% Ce principe ne s.-M et L .il en /ait n sa"e ins //isant% Les dessins et mod3les 9articles M.!dition pr!( s ant!rie rement ..e)ploitation d.: a pas cession d /onds de commerce4% Les articles L .!dition pe t comporter les contrats d.tre repris en cas de cession d /onds de commerce S r la $ estion des contrats de distri& tion 9concession+ /ranc'iseR4+ lors$ e le /ranc'is! c3de son /onds de commerce+ il ne c3de pas son contrat de /ranc'ise $ i est int it personae 0 il /a t l.est-à-dire attac'!e a /onds de commerce En principe+ on n.Elle doit .est pas c!d!e+ il n.PK-K d Code de Commerce !(o$ ent la client3le comme n !l!ment d /onds de commerce% Caract!risti$ es de cette client3le 0 .a tres% Il : a donc la possi&ilit! de dissociation des !l!ments d /onds de commerce+ le pl s important !tant $ e le /onds de commerce soit c!d! 9e) 0 la cession d.e)ploitation de .I d Code de la Propri!t! Intellect elle 0 la cession d.ass rance a(ec l.

tre act elle Ceci n.'ippodrome+ elle n.tre l.t de la Co r de Cassation d J no(em&re K<<<4% . n droit a &ail par n commer*ant à n cessionnaire $ i (a e)ercer ne acti(it! di//!rente% On pe t consid!rer $ .':pot'3se de la cession d.o&#et d. ne client3le ci(ile 9arr.Une personne morale Le /onds de commerce se con/ond a(ec la personne $ i l. ne con$ .client3le mais le c!dant s.il : a ne client3le potentielle donc cela pe t (aloir cession d /onds de commerce% Il /a t n!anmoins /aire ne criti$ e 0 la client3le n.e)cl t pas cependant $ e le /onds de commerce ait ne client3le d3s son o (ert re% E) 0 l.est pas personnelle4% .tre !tonnant% La client3le doit .application pl s lar"e $ e le /onds de commerce 9elle ne se limite pas a ) acti(it!s commerciales F on : tro (e a ssi des acti(it!s a"ricoles+ des acti(it!s ci(ilesR4% .en"a"eait à pr!senter sa client3le à son s ccesse r 9mo:ennant ne r!m n!rationR4% Donc les # "es ont /ini par admettre la cession d.est le principe de sp!cialit!4% Donc le /onds de commerce constit e l.est pas 0 .imme &le% Les imme &les sont en pl s e)cl s d droit commercial+ ils rel3(ent d droit ci(il% .appartient #amais a commer*ant+ elle est / "ace donc le /ait de la c!der comme n !l!ment essentiel d /onds de commerce pe t .e)ploite Si c.Elle doit .approc'e n!"ati(e Le /onds de commerce n.instr ment de mise en O (re de son o&#et social% .est o (erte $ e les #o rs de co rse F c.est ne personne morale+ en principe elle a normalement n /onds de commerce et n se l 9c.Elle doit .Un imme &le dans le$ el il est e)ploit! Il pe t : a(oir ne dissociation entre le propri!taire d /onds de commerce et le propri!taire de l.Une entreprise Si ne entreprise est ne cat!"orie # ridi$ e o&#et de droit+ elle a n domaine d.est ne personne p':si$ e+ le /onds de commerce est n !l!ment de son patrimoine et il r!pond de ses dettes commerciales et non commerciales% Les cr!anciers pe (ent saisir to s les &iens d commer*ant donc le /onds de commerce est n !l!ment de sol(a&ilit!% Mais le commer*ant prend n ris$ e patrimonial% Si c.tre personnelle Se pose n pro&l3me $ and le commer*ant e)erce son commerce dans des "aleries commerciales 0 la client3le est-elle attac'!e à ne "rande s r/ace o a commer*ant 5 To t d!pend des circonstances 9e) 0 ne & (ette s r n c'amp de co rses $ i n.est donc la client3le de l.te permanente% SK% La nat re # ridi$ e d /onds de commerce A% L.

e)ploitation doit se /aire a ) conditions impos!es par l.est donc pas ind!pendant% S.emp.!l!ments corporels et incorporels $ i conser(ent c'ac n le r nat re propre et le r r!"ime # ridi$ e propre mais $ i+ en s.e)ploitera à sa place 9il de(ient ainsi associ! ma#oritaire4% U and la "estion est indi(id elle+ le propri!taire a la responsa&ilit! directe de l.il : a n d!/icit de l.-K] d Code d Tra(ail+ il /a t B conditions po r $ .approc'e n!"ati(e Le /onds de commerce est la r! nion d.e)ploitation d /onds par le propri!taire a4 L.e)ploitation d /onds de commerce A% L.-.o1 la possi&ilit! de cession+ de nantissement d /onds de commerce% Mais ceci ne permet pas d.e)poser à n .L. ne entit! s scepti&le de rallier ne client3le% La doctrine pr!sente le /onds de commerce comme ne ni(ersalit! de &iens+ c.il : ait "!rance salari!e 0 .L.% Le "!rant salari! D.e)ploitation par ne personne p':si$ e o morale n.e)ploitation+ il incom&e a propri!taire d /onds de commerce% Mais le salari! pe t en"a"er sa responsa&ilit! en cas de /a te de "estion par e)emple (oire s. ni(ersalit! de &iens a(ec ne restriction% On parle maintenant pl s d /onds de commerce comme n &ien composite 0 ceci e)pli$ e $ e le /onds de commerce pe t /aire l.emplo:e r Le salari! n.L.c'e pas l.est le patrimoine de la soci!t! $ i r!pond des dettes% L.?% L.encontre de la t'!orie d patrimoine% La Co r de Cassation a tilis! la notion d.tre e)erc!e dans n local /o rni par l.acti(it! doit .e)ploitation indirecte L.e)cl si(it! o la $ asi-e)cl si(it! entre le salari! et l.est-à-dire n ensem&le de &iens com&in!s entre e ) en ( e de rallier ne client3le% D.op!rations% To s les &iens composant ce /onds de commerce sont des &iens me &les% Il /a t remar$ er $ e la cat!"orie des me &les pe t a ssi acc eillir to s les me &les dont la $ ali/ication est do te se 9e) 0 les &iens me &les incorporels4 F po rtant+ le r!"ime # ridi$ e d /onds de commerce /ait penser à cel i des imme &les et on en /ait n me &le% Donc le /onds de commerce est n me &le incorporel% Section K% Le r!"ime # ridi$ e d /onds de commerce S.% L.entreprise .aller à l.e)ploitation donc il encaisse les &!n!/ices+ s pporte les dettes 9s r son patrimoine personnel4% U and le /onds de commerce est "!r! par ne soci!t! commerciale+ c.o&#et de droits+ d.e)ploitation directe C.e)istence de colla&orate rs 0 le r nom doit /i" rer a RCS% &4 L.apr3s l. nissant+ permettent la cr!ation d.article JL.e)ploitation est indirecte par le propri!taire d /onds de commerce 9$ i reste n!anmoins commer*ant4% .est la /orme la pl s /r!$ ente% Une personne p':si$ e o morale e)ploite le /onds de commerce o d!cide de constit er ne soci!t! et apporte ce /onds de commerce à la soci!t! $ i l.emplo:e r .

n /onds de commerce mais il ne pe t l.e)i"ence d. ne r3"le d.c'era le commer*ant de &!n!/icier de la propri!t! commerciale 0 il ne po rra re(endi$ er le reno (ellement d &ail% N!anmoins+ des asso plissements e)istent% E) 0 ce d!lai de K ans ne s.est pas en mes re de pa:er le pri)+ en attendant il pe t &!n!/icier d.arr.appro(isionner c'e7 des tiers sa / cla se contraire4+ m. n locataire-"!rant le /onds de commerce po r l.licenciement% Po r ses o&li"ations+ le salari! re*oit ne r!m n!ration /i)e com&in!e a(ec n po rcenta"e en /onction des r!s ltats% Il &!n!/icie a ssi en tant $ e salari! de la protection sociale% K% Le "!rant mandataire Le "!rant mandataire concl t n contrat de mandat+ pas n contrat de tra(ail% Sa sit ation est proc'e de celle d salari! mais il e)iste des di//!rences 0 le "!rant salari! &!n!/icie d droit d tra(ail 9e) 0 si le /onds est mis en redressement # diciaire+ le "!rant salari! &!n!/icie d droit pri(il3"e de paiement concernant les salaires+ pas le "!rant mandataire4% Il e)iste n lien de s &ordination entre le propri!taire et le "!rant mandataire% Po r le reste+ il est ten par n mandat% Il n. n contrat de &ail donc il : a ne s!paration de l.o1 l.est n contrat par le$ el n commer*ant propri!taire d.PP-M d Code de Commerce4% De pl s+ certains t:pes de commerces ne sont pas so mis à ce d!lai 9e) 0 n cin!ma4 F l.PP-B d Code de Commerce4% Dans l.t de la Co r de Cassation d .appli$ e pas à certaines personnes 9article L .PP-P d Code de Commerce dit a ssi $ e le Pr!sident d TDI a la possi&ilit! de d!cider par ordonnance la r!d ction d d!lai lors$ e le .est pas commer*ant mais il reste ind!pendant 9il pe t s.ac$ !re r n.indemniser des pertes non d es a /ait d mandataire% ?% La location-"!rance d /onds de commerce C.e)ploiter% Le /onds de commerce est (end mais l.est ne (iolation d.=MI /i)e ces conditions 9on a la (olont! $ e le /onds de commerce ne soit pas tilis! comme n instr ment de sp!c lation /inanci3re4% D.est l.article L . ne e)ploitation personnelle pr!ala&le par le lo e r pendant K ans a moins par le commer*ant propri!taire d /onds de commerce 9article L .= #an(ier .a pas la $ alit! de commer*ant% Cette e)i"ence est sanctionn!e par ne n llit! a&sol e d contrat de location-"!rance 9c.à ce $ .il doit rendre compte de sa "estion% Le propri!taire d /onds de commerce+ l i+ doit (erser ne r!m n!ration 9pas n salaire4+ indi$ er le nom d mandataire a RCS et ass rer les c'ar"es n!cessaires po r la "estion d mandataire% Il de(ra a ssi l.=LL+ ne association ne pe t donner n commerce en location-"!rance car elle n.!$ i(alent d.me s. ne location-"!rance # s$ .il ait pa:!% Le te)te de r!/!rence est la loi d K< mars . n /onds de commerce met à la disposition d.ordre p &lic4% En cons!$ ence+ la (iolation de cette r3"le emp.e)ploitation d /onds de commerce% Il est tr3s /r!$ ent F e) 0 n mine r '!rite d.=MI 9int!"r!e dans le Code de Commerce4% a4 Les conditions de la location-"!rance La loi d K< mars .e)ploitation% Ce dernier e)ploite po r son propre compte contre des rede(ances% C.

==K dit $ .e)ploiter le /onds de commerce 9s.me le /onds 0 l.o&#et de la p &licit! l!"aleR Il est possi&le de s i(re le lo e r po r enric'issement sans ca se 0 le locataire-"!rant a in(esti dans le /onds de commerce d.S r les dettes contract!es par le locataire-"!rant l.e)iste pas de /ormalit!s po r le contrat de location-"!rance 0 c.a a c n droit en(ers n ac$ !re r d /onds de commerce 9il pe t .ass rer ne e)ploitation paisi&le d /onds 9contre les (ices cac'!s+ l.article L .o1 ne pl s-(al e po r le propri!taire% Il est possi&le de po rs i(re le lo e r si le locataire"!rant est d!/aillant% A l.commer*ant n.est pl s responsa&le des dettes d locataire-"!rant% E)ception 0 $ and il a entreten la con/ sion entre son e)ploitation personnelle et celle d /onds de commerce en location-"!rance Q $ and le contrat de location-"!rance n.tre so mis à ne p &licit! et on impose a locataire-"!rant de s.tre !(inc! par ce dernier sa / cla se le prot!"eant en cas de (ente d /onds de commerce4% .arr.e)ploitation d /onds de commerce4% Il doit a ssi pa:er des rede(ances+ il ne pe t c!der sa location-"!rance à n tiers sans l.occasion de l.!"ard d propri!taire de l.tre d!clar!es imm!diatement e)i"i&les par le tri& nal de commerce% .il est maladeR4% Il n.est pas en mes re d.arr.est n contrat de droit comm n% En re(anc'e+ il (a .!(ictionR4% Le locataire+ l i+ doit e)ploiter le /onds% La non e)ploitation entra@ne de "ra(es cons!$ ences 9elle met en p!ril l.I #an(ier .est pas n!cessaire $ e le cr!ancier ait e connaissance de la mise en location"!rance Q l.il n.a pas /ait l.PP-I d Code de Commerce dit $ e ces dettes pe (ent .==I !nonce $ e cette responsa&ilit! ne #o e $ .imme &le 0 la propri!t! commerciale deme re entre les mains d lo e r% Donc a terme d &ail+ c.est le lo e r $ i doit demander le reno (ellement% Le locataire-"!rant n.t de la Co r de Cassation d .o&li"ation d.S r les dettes n!es dans la personne d lo e r $ and il e)ploitait l im.accord d lo e r 9car il : a n int it s personae4% Le contrat de location-"!rance pe t a(oir ne incidence s r les droits des cr!anciers% .a pro/it d cr!ancier% A -delà de ces si) mois+ le propri!taire n.inscrire a RCS% &4 Les e//ets de la location-"!rance  A co rs de la location-"!rance La locataire-"!rant e)ploite à titre personnel le /onds de commerce à ses ris$ es et p!rils et a donc la $ alit! de commer*ant% En cons!$ ence+ le propri!taire d /onds de commerce perd sa $ alit! de commer*ant% Le lo e r a l.article L .e)ploitation d /onds de commerce+ elles pe (ent a ssi mettre en p!ril les droits des cr!anciers% L.PP-J d Code de Commerce instit e ne responsa&ilit! solidaire d "!rant et d lo e r pendant I mois à compter de la p &lication d contrat a RCS% E) 0 l.t de la Co r de Cassation d J /!(rier .

Le /onds de commerce est (end à n ac$ !re r d!sirant e)ploiter l i-m.entreprise de son con#oint+ le con#oint propri!taire ne pe t disposer sans le colla&orate r des !l!ments d /onds de commerce 9article .instr ment de l.PKJ d Code Ci(il4% Le & t est de prot!"er l.ts% Le r!"ime con(entionnel est la s!paration des &iens% r!"ime a4 Le /onds de commerce+ &ien comm n Dep is .est n CDI 0 il /a t n pr!a(is et ne indemnit! .article L .a tre% A tre limite 0 si n !po ) colla&ore à l.acti(it! pro/essionnelle% A la dissol tion de la comm na t! 9d!c3s+ di(orceR4+ le /onds de commerce est so mis a parta"e de la masse comm ne% Po r parta"er le /onds de commerce+ on est o&li"! de le (endre% Donc so (ent on introd it ne cla se de conser(ation d /onds de commerce $ i permet a con#oint s r(i(ant en cas de d!c3s de r!c p!rer le /onds dans la no (elle comm na t!% S.e)tinction d contrat 0 .=LM+ c'a$ e !po ) pe t e)ercer ne /onction s!par!e et .Le propri!taire de l.!$ i(alent de la moiti! de sa (ale r% .PKP d Code Ci(il apporte ne limite à cette "estion 0 les !po ) ne pe (ent disposer l.arri(!e d terme et la /in d contrat rend les dettes imm!diatement e)i"i&les% Il /a t p &lier la r!siliation à la /in d contrat% Le /onds de commerce est n me &le incorporel+ constit ti/ d sera a//ect! a /il des !(3nements% SK% Le stat t d /onds de commerce+ !l!ment patrimonial patrimoine donc il A% Le /onds de commerce+ !l!ment d matrimonial Le r!"ime l!"al est cel i de la comm na t! r!d ite a ) ac$ .me le /onds de commerce Cas de r!siliation d contrat 0 . A terme de la location-"!rance Ca ses d.il : a di(orce+ cette cla se permet a propri!taire de conser(er le &ien et donne l. n sans l.article .tre propri!taire d. n /onds de commerce% U and le /onds de commerce est ac$ is pendant le maria"e 9r!"ime de la comm na t! des &iens4+ il constit e n ac$ .a tre d /onds de commerce% S.imme &le ne reno (elle pas le &ail .t donc est n &ien comm n mais c'ac n des !po ) conser(e n po (oir a tonome s r ce &ien% N!anmoins+ l.e)!c te pas ses o&li"ations 9elle est pr!( e par ne cla se o d!cid!e par le # "e4% Il : a ra !"alement /in d contrat $ and il arri(era à son terme% L.Lors$ e c.il : a (ente+ il /a t le consentement de l.est n CDD 0 la r!siliation est possi&le si le locataire-"!rant n.PP-= d Code de Commerce dit $ e l.Lors$ e c.

attri& tion pr!/!rentielle &!n!/icie pl s so (ent à cel i $ i e)ploite le /onds de commerce 9le con#oint s r(i(ant+ l.entre e )+ o mis en location-"!rance+ o mis en "estion de ses a//aires co rantes en attendant la (ente% S r simple demande d.indi(ision+ elle pe t .indi(ision4% Si la (ale r d /onds de commerce d!passe le montant de la part s ccessorale de l.M d Code Ci(il4 To s les '!ritiers coindi(isaires de(iennent en principe commer*ants m.&4 Le /onds de commerce+ &ien propre Le /onds de commerce e)istait a(ant le maria"e+ il reste a &!n!/ice d propri!taire% Dans la prati$ e+ il est "!r! en comm n par les !po ) d. ne op!ration de cr!dit-&ail C.'!ritierR4% U and pl sie rs personnes demandent cette attri& tion+ soit elles se mettent d. n s rsis si la (ente d /onds de commerce ris$ e de se /aire dans de ma (aises conditions% U elle $ e soit l.il : a pl sie rs '!ritiers+ le /onds de commerce est so mis a r!"ime de l.L.e)ploitation d /onds de commerce+ soit il le rac'3te à n pri) r!sid el+ . n contrat de location-"!rance% Il paie des rede(ances et a terme de la location-"!rance+ soit il arr.tre a//ect!e par des stip lations 0 .accord+ soit le # "e d!cide% Cette attri& tion pr!/!rentielle s.Le /onds de commerce /ait l. n d.me si so (ent le /onds de commerce ne sera pas e)ploit! par to s mais par l. ne soci!t! a(ec d.te l.indi(ision pe t prendre /in% Le # "e pe t n!anmoins d!cider d.o&#et d.est ne tec'ni$ e de /inancement des in(estissements 0 n commer*ant (e t ac$ !rir n /onds de commerce mais pas asse7 d.indi(ision 9or"anis!e par la loi-article .o&#et d.op3re dans le cadre d.ar"ent% Il s.adresse à n or"anisme de cr!dit $ i ac'3te le /onds de commerce po r le compte d commer*ant p is le l i lo e dans le cadre d.L!"ales 9articles . n co-indi(isaire+ l.op!ration mettant /in à l. n apport en soci!t!% C.est l.'!ritier attri& taire+ il : a ra des compensations re(ers!es a ) a tres '!ritiers 9dites « so ltes »4% &4 La m tation entre (i/s Il : a pl sie rs modalit!s 0 . « attri& tion pr!/!rentielle »4% ?% La m tation d /onds de commerce a4 La m tation par d!c3s S.LBK et s i(ants d Code Ci(il4 0 l.est la constit tion d.ass rer ne protection a s r(i(ant en cas de d!c3s 9notamment d propri!taire4% Une stip lation pe t attri& er le /onds de commerce a s r(i(ant 9c.Le /onds de commerce /ait l.o1 la n!cessit! d.a tres personnes po r e)ploiter n /onds de commerce% Le propri!taire apporte son /onds de commerce a la soci!t! constit !e po r l. n parta"e d patrimoine s ccessoral 9mettant /in à l.Con(entionnelles 0 le con#oint s r(i(ant se /ait attri& er le /onds de commerce .occasion 9apport en nat re4% Il d!(eloppe ainsi son acti(it! et limite sa responsa&ilit! 9il so strait ainsi son acti(it! commerciale à son patrimoine personnel4+ notamment dans ne SARL% .

il : a e dissim lation d pri)+ il /a t ne contre-lettre o&li"eant l.est le # "e $ i appr!ciera4% Il /a t pro (er $ e l.: a pas mention de certaines in/ormations+ il po rra : a(oir ne n llit! relati(e demand!e par l.a&orde% .ac$ !re r 9c.est pas concl % Ces mentions o&li"atoires ne (alent $ e po r l.on constate ne ino&ser(ation de la /ormalit! de p &licit!+ ceci sera sanctionn! 0 .mes r3"les po r le ma#e r so s t telle% En ce $ i concerne les r3"les d maria"e+ il /a t se r!/!rer a ) r3"les s pra% En "!n!ral+ il /a t n consentement non (ici! 9erre r+ dol+ (iolence4 F la # rispr dence est so ple po r $ ali/ier n (ice d consentement% Le pri) doit .tre d!termin! o d!termina&le% S.% Les conditions de /ond de la (ente d /onds de commerce C.ac$ !re r s r la (ale r r!elle d /onds de commerce 0 le c'i//re d.!(iter les m tations clandestines mettant en ca se les droits des cr!anciers% Il /a t ne p &licit! locale dans n #o rnal d.ac'ete r+ il est accompli en ( e de la / t re e)ploitation d /onds de commerce% L.tre tromp! s r la (ale r r!elle d /onds4+ po r les tr!sors p &licsR Elle est donc encadr!e% La loi d .a//aires r!alis! ainsi $ e les &!n!/ices r!alis!s pendant B ans+ la d r!e d &ailR S.M B<<[+ elle est simplement a toris!e par le # "e des t telles% On appli$ e les m.-.annonces l!"ales et ne a tre p &licit! nationale 9a ?ODACC4% Si l.acte n.soit il po rs it la location-"!rance% S.ac'ete r 9il pe t .option+ l.ac$ !re r n.il ac$ iert le /onds de commerce+ on proc3de à la (ente% .ac$ !re r a(ait !t! rensei"n! po r (alider la (ente% Dans ne promesse nilat!rale de (ente+ les mentions o&li"atoires ne doi(ent pas o&li"atoirement /i" rer 0 tant $ e l.P.La (ente d /onds de commerce C.est ne op!ration ris$ !e po r les cr!anciers et po r l.=BM et article L .est n contrat de droit comm n% Elle constit e n acte de commerce par accessoire 0 po r l.importance de la (ale r d /onds de commerce e)pli$ e le ren/orcement des conditions de capacit! et de po (oir% Si le /onds de commerce appartient à n mine r+ le contrat ne pe t .il n.=<= est le premier te)te $ i l.ac'ete r à (erser n s ppl!ment de pri)% A c2t! d pri) "lo&al+ on pe t /aire appara@tre le pri) de c'a$ e !l!ment d /onds de commerce% K% Le /ormalisme de la (ente d /onds de commerce La (ente d /onds de commerce pe t se pro (er par to s mo:ens% Il /a t des mentions o&li"atoires 9loi d KB # in .inscription d pri(il3"e d (ende rR Par rapport à la p &licit! de la (ente+ le & t est d.tre concl $ e par ses repr!sentants a(ec a torisation d # "e des t telles% Si le mine r est en t telle+ on or"anise ne (ente or"anis!e par le conseil de /amille% Mais si la (ale r est in/!rie re à .acte d!/initi/% Dans ne promesse s:nalla"mati$ e+ les mentions doi(ent : /i" rer% Un acte !crit est to #o rs dress! F ceci est n!cessaire po r la p &licit!+ l.a pas le(! l.J mars . d Code de Commerce4 0 on (e t rensei"ner l.

ins //isance d pri)+ la sol(a&ilit! d cr!ancierR P is on (end a ) enc'3res p &li$ es F à d!/a t d.il s.ac$ !re r pe t pa:er le (ende r% S.est-à-dire $ .op!rer ne s renc'3re s si)i3me d pri) s r les !l!ments incorporels d /onds de commerce% Le tri& nal (!ri/ie la (alidit! de la s renc'3re+ l.il : a opposition+ l.opposition pe t (enir d &aille r de l.le montant des cr!ances soit s p!rie r a pri) de (ente d /onds de commerce .ils soient !c' s+ c.enc'3res+ le cr!ancier s renc'!risse r est d!clar! ad# dicataire+ c.ac$ !re r initial $ i sera d!c'ar"! d paiement d passi/% B% Les e//ets de la (ente d /onds de commerce L.est-à-dire e)i"i&les% Le cr!ancier c'iro"rap'aire o m ni d.opposition4% Le pri) est donc &lo$ ! F lors$ e le d!lai est !co l!+ s.est le paiement d pri) par l.imme &le po r les lo:ers impa:!s mais à condition $ .oppose pas+ il pe t to #o rs /aire ne saisie tardi(e tant $ e le pri) n.tre distri& ! entre les cr!anciers à l.INPI Q le trans/ert d droit a &ail 0 il /a t ne si"ni/ication a &aille r et son acceptationR4% La sit ation d (ende r  les o&li"ations .emparent d /onds de commerce à la place de l.opposition ne con/3re ainsi a c n pri(il3"e a ) opposants $ i se tro (ent en conc rrence% Le pri) (a .!l!ments d /onds de commerce 9e) 0 le trans/ert de propri!t! des marc'andises 0 il /a t ne inscription à l.est s &stit ! à l.opposer% Pendant les .ac'ete r $ i est inopposa&le a ) cr!anciers 9l. ne s6ret! pe t s.: a pas n llit! de la (ente+ c.< #o rs il est donc pr!/!ra&le $ e l.ac'ete r s.opposition+ l.ac$ !re r ne paie pas 9sinon il paie de ) /ois en cas d.: a pas d.e//et principal est le trans/ert de propri!t! s r !c'an"e des consentements% Il e)iste des r3"les partic li3res à certaines cat!"ories d.est enco r e tant $ e l.a pas !t! pa:!% L.indisponi&ilit! d pri) est mainten e% Si le cr!ancier ne s.opposition n.- - - Les de ) insertions ont !t! omises 0 il n.ac'ete r n.amia&le o # diciairement% Si le (ende r consid3re $ e l.insertion a ?ODACC4% Il s //it $ e la cr!ance soit certaine% L.< #o rs apr3s l.il n.e)pose à pa:er de ) /ois 0 a (ende r et a ) cr!anciers4% Les de ) insertions sont ine)actes o incompl3tes+ le tri& nal appr!cie si ces insertions (ici!es ont p ca ser n pr!# dice a ) cr!anciers% Si tel est le cas+ il est !"alement possi&le de pa:er de ) /ois% S.il : a ne insertion tardi(e+ a c ne sanction n.est pas (ala&le+ il pe t demander la mainle(!e de cette opposition 9le Pr!sident d tri& nal stat era en r!/!r!4% Il se pe t a ssi $ e le montant des cr!ances soit in/!rie r a montant de la (ente 0 la loi cr!e la possi&ilit! de cantonnement $ i perte de to c'er le pri) to t en consi"nant le montant de la cr!ance 9par ne d!cision d tri& nal4% Les cr!anciers opposants et les cr!anciers inscrits ont n droit de s renc'3re 0 ils s.ac$ !re r% Il /a t $ e 0 .a pas pa:! le (ende r% E//ets de la p &licit! 0 lors$ e les cr!anciers sont in/orm!s de cette p &licit!+ ils pe (ent /aire opposition s r le pri) de (ente d /onds de commerce 9dans .

!l!ments 9c.o&#et d.P.tre constat!e par acte a t'enti$ e o so s sein" pri(! • ce pri(il3"e doit .tre n mo:en de limiter la port!e de la "arantie l!"ale d.est l. ne cla se dans le contrat+ sans $ .o&li"ation contract!e dans cette cla se est n en"a"ement personnel donc non transmissi&le a ) '!ritiers 9sa / à l.ac$ !re r $ and il re(end le /onds de commerce% . n contrat% L.ts sont attri& a&les (oire l.ac$ !re r à des tiers+ les ali!nations a )$ elles l.est ne action r!d'i&itoire4% Il pe t !"alement intenter ne action en n llit! de la (ente%  les droits .tre pa:! donc l.o&li"ation de cesser l.ac$ !re r pe t o&tenir la &aisse d pri) d /onds de commerce o la r!sol tion de la (ente 9c.!(iction C.ils pr!sentent .acti(it! commerciale% L.ac$ !re r po rrait proc!der% Conditions 0 • la (ente doit .o&li"ation principale est la d!li(rance 0 le /onds de commerce doit .ac$ !re r et le (ende r doit /aciliter le trans/ert de la client3le 9c.-M d Code de Commerce prot3"e le (ende r contre les a tres "aranties accord!es par l.Les droits constit ant ne "arantie d paiement .tre stip l!s po r des !l!ments incorporels+ mat!riels et des marc'andises Si elles sont r! nies+ le (ende r a le droit d.a tant pl s (ite $ .o&li"ation de pr!sentation de la client3le4% Il : a !"alement ne o&li"ation de d!li(rance des li(res de commerce d /onds% On a a ssi ne o&li"ation de "arantie 0 .Il s.est le /ractionnement d pri(il3"e4 F s.a&ord s.article L .tre mis à disposition de l.P.article L .la "arantie d.elle stip le po r a tant ne interdiction de r!ta&lissement% Le (ende r en "!n!ral s.'!ritier $ i a particip! à la transmission d /onds4% Le &!n!/ice de la cla se+ en re(anc'e+ se transmet à l.=BM 9codi/i!e à l.est la crainte $ e le (ende r se r!ta&lisse à pro)imit!% Il a donc l.La "arantie des (ices cac'!s Elle est pl s rare% Dep is ne loi de .tre inscrit a tri& nal de commerce • des pri) distincts doi(ent .o&li"ation de non r!ta&lissement à pro)imit!% Ceci /ait so (ent l.ine)actit de de ces mentions o de le r omission% L.tre pa:! a(ant les a tres cr!anciers% Limites 0 ce droit porte de mani3re s!par!e s r les trois cat!"ories d..en"a"e à ne pas de r!ta&lir pendant n certain temps et dans n ra:on pr!cis a to r d /onds de commerce% Cette cla se de non conc rrence ne doit pas .id!e est de li&!rer les !l!ments d.!(iction% En cas de non respect+ des domma"es et int!r.-B d Code de Commerce4+ il /a t des mentions o&li"atoires% Or la "arantie des (ices cac'!s pe t .% le pri(il3"e d (ende r Le ris$ e est de ne pas .tre ne sanction de l.il : a paiement a comptant+ cela ne pose pas de pro&l3me+ mais si ce sont des paiements /ractionn!s+ ils (ont d.imp ter s r le pri) des marc'andises+ p is le mat!riel+ p is les !l!ments incorporels car l.a"it d.

tre en cessation de paiement4 Si ces conditions sont r! nies+ il : a ra r!sol tion d contrat 9article . ne saisie $ i porterait s r le mat!riel et les marc'andises par n cr!ancier 9il pe t demander a # "e de con(ertir cette saisie en (ente "lo&ale d /onds de commerce4+ de to te s6ret! prise s r n !l!ment d /onds de commerce 9"a"e+ pri(il3"e4+ de to te c'an"ement d.indemnisation de la moins-(al e s r ses !l!ments et la restit tion des acomptes per* s% C.action des cr!anciers est interromp e4% .e)i"i&ilit! imm!diate d pri)4+ de to te r!siliation d &ail+ d.Les droits d.LP d Code Ci(il4+ la reprise de to s les !l!ments d /onds de commerce par le (ende r+ la possi&ilit! d.à la re(ente des !l!ments le pri) soit in/!rie r a pri) stip l! dans le contrat de (ente donc il n.ac'ete r L.action r!sol toire Elle s.in/ormation d (ende r Tant $ e le pri) n.ac$ !re r ne paie pas le pri) de (ente d /onds de commerce+ le (ende r a n droit de pr!/!rence donc il pe t saisir les !l!ments d /onds de commerce dans cet ordre% Mais il est possi&le $ .est ne reconnaissance de dette% La si"nat re doit se /aire a pr3s d.ac$ !re r d!l3" e le paiement à l.e)erce son droit de pr!/!rence $ e s r le pri) de la re(ente% Il de(ient donc on cr!ancier c'iro"rap'aire 9pe /a(ora&le4% Ce pri(il3"e con/3re n droit de s ite 0 il se /ait pa:er par n so sac$ !re r d /onds de commerce% K% l.acti(it!R La sit ation de l.il ne doit pas .e)erce lors$ e le pri) de (ente n.tre so mis à ne proc!d re collecti(e 9c.est-à-dire $ .tre a(erti de to t d!placement d /onds de commerce 9sinon on pe t demander l.ne "rande li$ idit!% Pro&l3me 0 $ and l.!ta&lissement &ancaire p is le rem&o rse so s r!ser(e de redressement o li$ idation # diciaire% .action doit .inscription d pri(il3"e • le pri(il3"e doit e)ister 9par p &lication4 • l.est ne "arantie asse7 ill soire 0 elle n.ac'ete r doit prendre possession d /onds de commerce mais s rto t pa:er le pri)% Si le paiement est /ractionn!+ il doit si"ner des &illets à ordre 0 c.in/ormation% Il doit .tre r!ser(!e dans l.ac$ !re r ne doit pas .est le droit d. ne &an$ e F l.est pas r!"l!% Conditions 0 • l..est pas pa:! en entier+ le (ende r a des "aranties accessoires 0 c.est pas e)erc!e $ and il : a ne proc!d re collecti(e de redressement 9l.

est pas o&li"atoire4% Le droit a nantissement con/3re a cr!ancier ne s6ret! r!elle a(ec le /onds de commerce% Donc le cr!ancier a pl sie rs pr!ro"ati(es% Comme il : a n ris$ e de d!(alorisation+ il a a ssi d.a tres pr!ro"ati(es 0 .tre pa:! en priorit! en cas de (ente d /onds de commerce par e)emple% Si pl sie rs cr!anciers ont n droit de s6ret!+ il /a dra !ta&lir n ordre de priorit!% . ne ':pot'3$ e immo&ili3re+ mais en mati3re de me &le car le /onds de commerce est n me &le% Mais ici il : a n ris$ e de d!pr!ciation d /onds de commerce 9(ale r /l ct ante4% a4 Le nantissement con(entionnel .inscrire a tri& nal de commerce C.En cas de d!placement d /onds de commerce+ on doit noti/ier a ) cr!anciers son intention% Si cela menace n non rem&o rsement+ ils pe (ent r!" lariser le r inscription a /onds de commerce o ils demandent la d!c'!ance d terme% .La r!siliation d &ail Si le commer*ant r!silie le &ail o si c.C% Le /onds de commerce+ !l!ment de "arantie En raison de sa (ale r importante+ le /onds de commerce pe t . n !l!ment d /onds de commerce F cela pe t porter atteinte à sa (ale r% Les cr!anciers perdent le r droit de s ite mais ils "ardent cel i de pr!/!rence% .o&#et d nantissement On prend ne s6ret! s r to s les !l!ments d /onds de commerce sa / s r certains car ils sont insta&les 9marc'andises+ imme &les o1 le /onds est e)ploit! car ils n. n nantissement 0 le droit a &ail+ le mat!rielR Ils "arantissent indi(isi&lement le paiement de la cr!ance% K% Le /ormalisme d nantissement so s sein" pri(! F il /a t s.% L.appartiennent pas a /onds4% Les !l!ments incorporels pe (ent .e)i"i&ilit! imm!diate des cr!ances 9ce n.Le droit de s ite permet de s i(re le &ien dans $ el$ e main $ .tre n !l!ment de cr!dit po r le commer*ant% D.!"ard des cr!anciers c'iro"rap'aires Le tri& nal de commerce pe t d!cider de la d!c'!ance d terme+ c.est l.tre "re(!s d.est le &aille r+ il : a n ris$ e de d!(alorisation% Donc le &aille r doit le noti/ier a ssi a ) .il se tro (e et ce $ el $ e soit le possesse r d &ien% L.o&tenir des d!lais de paiement+ des o (ert res de cr!ditR C.Le droit de pr!/!rence+ c.est-à-dire d.est n acte !crit o 9(ala&le .ac$ !re r pe t proposer de (erser le montant de la cr!ance entre les mains d cr!ancier inscrit% Si cette p r"e n..La (ente s!par!e d.< ans4% B% Les e//ets d nantissement  Les e//ets à l.ac'ete r d /onds de commerce a comme mo:en la p r"e des inscriptions 0 l.est-à-dire de l.o1 des s6ret!s permettant d.!$ i(alent d.inter(ient pas+ il est possi&le de /orcer la (ente 0 on somme le d!&ite r de pa:er F si elle est in/r ct e se+ on pe t demander la (ente a ) enc'3res p &li$ es%  Le ris$ e de d!(alorisation d /onds .

=M.o&#ecti/ est de /aciliter la (ente à cr!dit de mac'ines+ de mat!rielR /onds de .-.cr!anciers% Ils pe (ent se s &stit er a commer*ant po r pa:er le lo:er à sa place p is se met en place le m!canisme de s &ro"ation d cr!ancier à l.o tilla"e et d mat!riel d.encontre d commer*ant% S. et est codi/i! a ) articles L MK.% Le nantissement # diciaire d commerce Il s ppose ne d!cision de # stice K% Le nantissement de l.!$ ipement Il a !t! cr!! par ne loi de .il n. et s i(ants d Code de Commerce% L.: a pas de noti/ication+ les cr!anciers ont n droit d.opposition contre le # "ement pronon*ant la r!siliation et la possi&ilit! de demander la (ente /orc!e% &4 Les a tres t:pes de nantissement .

ACTIGITE COMMERCIALE .Titre K 0 LA PROTECTION DE L.

est pas o&li"atoire% Mais les sit ations # ridi$ es ne &!n!/iciant pas d stat t des &a ) commercia ) sont 0 .est la cons!$ ence d.o&li"ation d. n accord donnant a commer*ant le droit d.est pas d.Les &a ) de tr3s lon" e d r!e+ dits &a ) emp':t!oti$ es .est pas propri!taire de l.est n !l!ment essentiel d /onds de commerce4 selon les !conomistes+ il /a(orise a ssi la prati$ e d « pas de porte » 9c. tiliser n local% Remar$ e 0 des /onds de commerce ne n!cessitent pas de local% Le l!"islate r a mani/est! la (olont! de prot!"er l.' i att!n !e par les d!cisions des tri& na ) donc la r!/orme n.imme &le dans le$ el il e)ploite son /onds de commerce% Donc il a l.' i l.tre e)p ls! sans m!na"ement% Les principes d &ail commercial sont so mis a droit ci(il% Dep is la Premi3re D erre mondiale+ les commer*ants ont to #o rs re(endi$ ! la p!rennit! d &ail+ c.ordre p &lic F on ne pe t : d!ro"er par des cla ses contraires% Mais ne renonciation à n droit dans le contrat de &ail est (ala&le 9arr.est n contrat de lo a"e d.act alit!% Section .==K4% S.% La concl sion d contrat de &ail C.est pas locataire donc on ne l i appli$ e pas le r!"ime des &a ) commercia ) .est le d!cret d B< septem&re .=MB $ i codi/ie le stat t des &a ) commercia ) 0 ce te)te reconna@t a commer*ant n droit a reno (ellement et c'erc'e à !ta&lir n !$ ili&re entre les int!r.a(oir n local et de concl re n &ail% On parle ainsi de droit a &ail 0 c.Le commer*ant $ i #o it d local en tant $ e co-indi(isaire% Il n.est ne somme $ i+ o tre le lo:er+ est e)i"!e par le &aille r po r entrer dans les lie ) en ( e de la r!m n!ration et en contrepartie d stat t protecte r consacr! a ) locataires4% Par aille rs+ il entra@nerait des disparit!s dans la /i)ation d lo:er selon $ e le local est (acant o occ p! et son r!"ime serait n /acte r d.Pareil po r n s /r itier .ts en pr!sence 9ne pas o &lier le &aille r4% Ce stat t des &a ) commercia ) est criti$ ! 0 il contri& e à ne a "mentation arti/icielle d pri) d /onds de commerce 9car c.M a(ril .t de la c'am&re commerciale de la Co r de Cassation d . n local% En "!n!ral+ il est !crit mais ce n.o1 n r!"ime # ridi$ e permettant a commer*ant de ne pas .in/lation 9a /inal+ le pri) se r!perc te s r le consommate r4% Donc on (e t /aire !(ol er ce stat t protecte r% Mais si a(ant il : a(ait ne p!n rie des loca )+ a #o rd.est-à-dire son reno (ellement% C.application d commercia ) r!"ime des &a ) Elles sont en "!n!ral d.imme &le portant s r la #o issance d.e)ploitation commerciale à tra(ers le droit a &ail d.% Les conditions d.LE ?AIL COMMERCIAL So (ent+ le commer*ant n.o//re est importante donc les lo:ers sont pl t2t à la &aisse 9a(ec la m ltiplication des centres commercia )R4%Par rapport à la # rispr dence r!cente+ ce stat t des &a ) commercia ) est a #o rd.

a torisation d.article L .ensei"nement+ a ) personnes morales de droit p &lic $ i ont n caract3re ind striel o commercial% On e)cl t !"alement les associations 9$ i ne sont pas commer*antes4% SK% Un locataire commer*ant SB% Un imme &le lo ! On appli$ e l.imme &le lo ! n!cessite n lien clos et co (ert permettant d.a &esoin $ e d.==P4 Les &a ) de co rte d r!e 0 il /a t ne d r!e in/!rie re à K ans 9article L .- - - - Le &ail à constr ction 9lon" e d r!e4 La cession immo&ili3re 9lon" e d r!e4 La con(ention d.o&li"ation de se so mettre a r!"ime d &ail commercial Les contrats de cr!dit-&ail immo&ilier car ce sont des op!rations partic li3res 0 n !ta&lissement d. n cr!dit ac'3te n imme &le et le lo e% A la /in d &ail+ le locataire commer*ant pe t soit ac'eter l.imme &le+ soit recond ire le &ail+ soit partir% Il est e)cl d r!"ime des &a ) commercia ) car c. mai .tre in/!rie re à K ans !"alement% Si le locataire a droit a reno (ellement+ il pe t renoncer à ce r!"ime d &ail commercial mais le reno (ellement doit .occ pation pr!caire 9e) 0 po r n commerce saisonnier4% Elle est li&rement r!(oca&le sans con"! ni pr!a(is 9arr.est-à-dire . ne soci!t! $ i n.me $ e les loca ) accessoires n!cessaires 9e) 0 l.PM-M d Code de Commerce4% Ils sont e)cl s parce $ e le locataire est r!p t! a(oir proportionn! ses e//orts à cette &r3(e d r!e% L.occ pation d domaine p &lic 9e) 0 n pla"iste $ i installe ses transats to s les ans s r la pla"e4 La con(ention de domiciliation 0 ne entreprise a des loca )+ les met à la disposition d.=J=4% Pe importe le mode d.emplacement s r le marc'! p &lic 9cel i $ i a ne & (ette4+ des tenanciers de ca/! 9arr.tre in/!rie r à K ans% La /ra de est sanctionn!e par l.e)ploitation d commerce 9direct o indirect4+ la $ alit! d commer*ant 9personne p':si$ e+ soci!t! commerciale%%4% On a !tend le stat t des &a ) commercia ) a ) artisans 9loi de .ensem&le &!n!/icie d r!"ime des &a ) commercia ) de m.t de la c'am&re commerciale de la Co r de Cassation d = # illet .t de la Co r de Cassation d B. d Code de Commerce% L. ne . n si3"e social stat taire et non de loca ) Il doit a(oir la $ alit! de commer*ant+ c.=MJ4+ a ) !ta&lissements d.est se lement ne op!ration /inanci3re La concession et l. n marc'and de me &les par e)emple4% Par contre+ la cantine d personnel d.occ pation e//ecti(e doit .PM-.entrep2t d.acc eillir ne client3le% On e)cl t les emplacements mal d!/inis+ d!co (erts+ les terrains non constr its sa / $ and ils ont !t! lo !s par le commer*ant et constr its par la s ite a(ec a torisation d propri!taire% Si les loca ) sont dispers!s+ en principe l.tre inscrit a RCS+ e)ploiter le /onds de commerce dans le local lo !% On e)cl t les pro/essions li&!rales+ les commer*ants sans /onds de commerce 9e) 0 n locataire-"!rant4+ les concessionnaires d.

s /r itier d local a &esoin de l.imme &le . n en"a"ement d.il : renonce donc accepte n en"a"ement de = ans+ ce pe t .PM-P d Code de Commerce .apr3s l.ordre p &lic4% Il e)iste des att!n ations à cette r3"le 0 le locataire a la /ac lt! d.LP d Code Ci(il s.est n !l!ment protecte r d commer*ant a sein d stat t des &a ) commercia )% La d r!e est lon" e car l.=IM /i)e la d r!e d &ail à = ans 9c.e)ploitation d /onds4% Les loca ) accessoires doi(ent appartenir a propri!taire des loca ) principa )% Section K% Les commerciale e//ets d &ail pendant l.':pot'3se d.est pas n!cessaire à l.e)cl si(it!+ le &aille r pe t lo er n local proc'e à n locataire conc rrent% L.t de la c'am&re commerciale de la Co r de Cassation d KJ a(ril .am!lioration dans le local% Le &aille r a la m.U and il (e t le s r!le(er .article .e)ploitation Le &ail est n acte de commerce% S.appli$ e a &ail% S.o&li"ation d locataire de pa:er le lo:er+ de respecter les loca )% Le &aille r+ l i+ doit entretenir les loca ) et en "arantir la #o issance paisi&le% En l.est ne r3"le d.: a pas de dispositions contraires+ le &ail commercial o&!it a Code de Commerce% Il /a t ne capacit! # ridi$ e po r concl re n &ail 9car il n!cessite n po (oir d.il n.entreprise par e)emple ne &!n!/icie pas de ce r!"ime 9car n.accord d propri!taire po r consentir à n &ail commercial% En principe+ le contrat est !crit mais ici+ comme le &ail est n acte de commerce+ il est so mis à des o&li"ations% Le Code Ci(il !nonce l.article L .me /ac lt! de r!siliation triennale d.U and il (e t reconstr ire l.acti(it! commerciale a &esoin de p!rennit! F cela incite le commer*ant à in(estir% Une loi d .=LL+ le &aille r pe t o&li"er le locataire rest! a -delà de K ans à deme rer = ans% Le locataire pe t renoncer a &o t de K ans à cet e//et de s &stit tion en si"nant n a tre &ail in/!rie r à K ans% .est l. ne r!siliation triennale 9il pe t : renoncer4% S.% Les dispositions sp!ciales relati(es à la d r!e d commercial &ail C.tre re(endi$ ! par les K parties% Dans l..a&sence d.U and il (e t le resta rer Cette r3"le conna@t a ssi des e)ceptions C. n &ail concl po r ne d r!e in/!rie re à K ans% A &o t de K ans+ si le locataire deme re dans les lie ) sans opposition d &aille r+ le &ail de(ient de plein droit n &ail de = ans% Ce prolon"ement d &ail pe t .tre ne "arantie po r le &aille r et donc il pe t /aire des tra(a ) d.administration4% Donc l.arr.

indice d co6t de la constr ction s i(ent des !(ol tions parall3les 0 le lo:er ici sera /i)! en /onction de la pl s /ai&le des !(ol tions 9arr.entrer dans les lie )% U elle est sa nat re # ridi$ e 5 La Co r de Cassation a incit! les # "es à stat er a cas par cas selon comment le pas de porte a !t! n!"oci!% Mais en "!n!ral ce sera pl t2t ne indemnit! /or/aitaire de contrepartie des droits do locataire% Mais si c.est ne contrepartie+ on l.Les /acte rs loca ) de commercialit! 9$ artier ric'e+ &anlie eR4 .article L .PM-BB pr!(oit M crit3res 0 .ts d &aille r .La destination des lie ) .SK% Le lo:er A% La /i)ation initiale d lo:er Le &ail est n contrat donc en principe on appli$ e le principe de la li&ert! contract elle% Par rapport à cela+ les parties sont li&res de /i)er le pri) d lo:er% Il /a t a moment de l.!$ ili&re /inancier d contrat contre les (ariations mon!taires Elle doit permettre de /aire correspondre le montant d lo:er à la (ale r locati(e% Soit elle est d!termin!e par accord des parties+ soit à d!/a t par le # "e apr3s e)pertise% L.indice ne /ait pas o&stacle à la &aisse de la (ale r locati(e% .La r!(ision triennale d lo:er est a toris!e a(ec l.accord+ la r!(ision sera # diciaire 9le crit3re sera la notion de (ale r locati(e+ notion se 'e rtant a m!canisme d pla/onnement4 .est n s ppl!ment de lo:er+ le # "e doit en tenir compte a moment de la r!(ision d lo:er% Si c.PM-BB d Code de Commerce a encadr! strictement cette $ estion en ( e de prot!"er le locataire% Principes "!n!ra ) 0 .K # illet .: a pas d.=LK4  S.imme &le .il n.==I+ dit $ e la 'a sse de l.est-à-dire la sit ation de l.accord amia&le des parties .entr!e dans les lie ) (erser n « pas de porte » $ i est le droit d locataire d.!(ol tion de la (ale r locati(e et d pla/onnement de la r!(ision% Le pla/onnement est /i)! en /onction de l.t de la Co r de Cassation d .Les pri) co ramment prati$ !s dans le (oisina"e po r des loca ) compara&les K% Le pla/onnement La r!(ision d lo:er d!pend de l.% La (ale r locati(e La (ale r locati(e o&!it à ne do &le pr!occ pation 0 .indice (ers le 'a t Les tri& na )+ apr3s a(oir re/ s! ne &aisse d lo:er 9d /ait de la /orce o&li"atoire d contrat4 ont+ dans n arr.Pr!ser(er les int!r.t « Pri(il3"e » de .indice trimestriel d co6t de la constr ction dep is la derni3re r!(ision% Il e)iste de ) sit ations 0  La (ale r locati(e et l.S.Pr!ser(er l.Les o&li"ations respecti(es des parties .e)cl t de la r!(ision% ?% La r!(ision d lo:er a4 La r!(ision /ond!e s r la loi La loi+ notamment a(ec les articles L .ils !(ol ent en sens in(erse Si la (ale r locati(e tire (ers le &as et l.Les caract!risti$ es d local+ c.

: a pas n llit! d &ail% Cette cla se permet ne r!(ision pl s /r!$ ente d &ail+ c.indice d co6t de la constr ction% L.il : a #e de la cla se+ il se tro (e de /ait r!(is! de pl s d $ art% Donc ici il n.!c'elle mo&ile $ i n.t de la Co r de Cassation d I #an(ier .est-à-dire $ .acti(it! principale des parties% Une action en r!p!tition de l.irr!" larit! de la cla se% D..ind est possi&le po r les paiements s ppl!mentaires r!alis!s et n.a pas /ait &ailler le lo:er de pl s d $ art% Dep is la m ltiplication des centres commercia )+ on note ne prati$ e des cla ses recettes $ i /i)e le montant d lo:er et les modalit!s de r!(ision en .article L .!c'elle mo&ile » et elle est (ala&le si l. d!cem&re K<<..indice est pris en consid!ration par rapport à la (ale r locati(e sa / $ and la (ariation de la (ale r locati(e est s p!rie re à .<Z et $ e l.o&#et de criti$ es acer&es par les # "es d /ond mais la Co r de Cassation persiste a(ec d.tre o (erte a prene r% Le locataire pe t renoncer à se pr!(aloir de l.est-à-dire c'a$ e /ois $ .% Hinalement+ la sol tion apport!e est la loi MURCEH d .a tres arr.arr.PM-B= d Code de Commerce pr!(oit la possi&ilit! de stip ler ne cla se ins!rant n m!canisme contract el de r!(ision d lo:er% On !c'appe a m!canisme l!"al% Cette cla se est appel!e « cla se d.PM-BL% Donc a #o rd.t de la Co r de Cassation d = # illet .=JB+ si la n llit! de la cla se a !t! d!terminante d contrat+ il n.emporte et le # "e pe t dimin er le montant d lo:er% Ceci a /ait l.ts de K<<.=ML% Elle est licite si cet indice est en relation directe a(ec l.à c'a$ e r!(ision triennale le &aille r pe t demander la r!(ision l!"ale 9arr.article L .==B4% Si la (ale r locati(e a dimin !+ a terme de B ans le # "e pe t d!cider d.t d KJ /!(rier K<<K consacre d!/initi(ement le caract3re d!ro"atoire de l.PM-BL d Code de Commerce 9$ i /ait (arier le lo:er en /onction de la (ale r locati(e4% Cet article instit e d3s lors ne d!ro"ation en pri(il!"iant l.ordonnance d B< d!cem&re .article L .o&#et d &ail o l.indice est to #o rs la 'a sse tandis $ e la (ale r locati(e pe t (arier 9a "menter o dimin er4% Le l!"islate r a « tort r! » les tri& na ) car la Co r de Cassation !tait a)!e s r la sol tion in(erse% La sol tion de la loi MURCEH tarde à entrer en (i" e r car la Co r de Cassation contin e+ po r to s les contentie ) n!s a(ant cette loi+ à appli$ er son ancienne # rispr dence% Cette # rispr dence permettait d.!c'apper a pla/onnement /i)! par l.a tre possi&ilit! d.' i+ en cas de r!(ision triennale+ l.attendre la r!(ision triennale% Mais cette r!(ision pe t a ssi se com&iner a(ec ne r!(ision l!"ale+ c.on respecte le droit comm n de l. $ i modi/ie l.: a pas l.apr3s l.arr. ne &aisse d lo:er mal"r! la cla se d.indice d co6t de la constr ction po r la r!(ision d lo:er% P is l.o&li"ation d.: !c'apper est la d!sp!cialisation d /onds de commerce o en cas de so s-location d local 9lors$ e le lo:er est s p!rie r a lo:er principal4% &4 La r!(ision /ond!e s r ne cla se d &ail L.inde)ation de l.Donc la (ale r locati(e l.a pas e lie d.indice a "mente+ la (ale r primera% En "!n!ral+ l.<Z% Donc si la (ale r locati(e &aisse de pl s de .

est pas possi&le d.acti(it! !conomi$ e4% C.tre contraire à l.t de la Co r de Cassation d KP octo&re ./onction d c'i//re d.int!r.=LP4 .ancienne 9arr.Le commer*ant doit s.intention de d!sp!cialisation et de l.est ainsi $ e la loi d .t de la Co r de Cassation d KP octo&re .PM-BL insta rant le pla/onnement%  Ces cla ses sont !tran"3res a stat t des &a ) commercia ) donc le r concl sion d!pend essentiellement de la li&ert! contract elle 9arr.=LP4% Conditions l!"ales 0 .apr3s l.tre so mises à l.me "amme de prod its $ e les articles pr!c!dents 9arr.article L .a tres droits sp!ci/i$ es 0 SB% Les droits sp!ci/i$ es d locataire A% Le droit à la d!sp!cialisation Le &ail commercial d!termine l.PM-PJ d Code de Commerce4% a4 La d!sp!cialisation partielle D.PM-PJ d Code de Commerce+ le locataire pe t ad#oindre dans les lie ) lo !s des acti(it!s conne)es o compl!mentaires% C.!c'elle mo&ile !c'appent a ) r3"les de /i)ation d lo:er mais &!n!/icient d reste des dispositions% Le # "e a le po (oir d.adresser à ne m.ont pas à .acti(it! $ i doit .apr3s l.a//aires r!alis! par le locataire% Donc le locataire a n lo:er /ai&le a d!& t p is il a "mente a(ec le d!(eloppement d /onds de commerce% La Co r de Cassation a re/ s! de $ ali/ier ces cla ses recettes de cla ses d.!c'elle mo&ile car elles n.t de la Co r de Cassation d KP octo&re .La noti/ication a &aille r de l.interpr!ter ces cla ses dans n sens li&!ral% Doit-il se s &stit er a l!"islate r po r li&!raliser ces lo:ers 5 On assiste à ne li&!ralisation d r!"ime des &a ) commercia )% Mal"r! cette !(ol tion+ ce r!"ime deme re en /a(e r d locataire commer*ant 9c'ose $ i est criti$ !e4% Ceci est (rai po r le droit a reno (ellement% A -delà+ on d!note d.Les articles (end s appartiennent à ne m.me client3le 9arr.JKL d Code Ci(il+ le locataire doit respecter la destination des lie ) lo !s% Ce respect est so rce de ri"idit! 0 il n.K mai .acti(it! de(ienne pl s importante $ e l.acti(it! en(isa"!e% Il : a n d!lai de K mois po r le &aille r po r r!pondre% Son silence (a dra acceptation% S.article L.t de la Co r de Cassation d .t "!n!ral 9$ i (e t ne adaptation de l.=LP4 Les tri& na ) se montrent li&!ra ) po r admettre le caract3re conne)e o compl!mentaire de l.article .< mars .acti(it!% Mais ce no (ea commerce pe t porter atteinte à des tiers% e) 0 n centre commercial dans le$ el le &aille r s.est n droit a&sol so s r!ser(e de respecter les conditions l!"ales 0 to tes les cla ses : /aisant o&stacle sont r!p t!es n lles% Donc pe importe $ e l.tre e)erc!e dans les lie ) lo !s% D.=LM !nonce la possi&ilit! d locataire commer*ant de /aire !(ol er son acti(it! 9article L .adapter son acti(it!+ de se recon(ertirR Ceci pe t donc .en"a"e à ne pas .il conteste la d!sp!cialisation+ le # "e sera saisi et dira si la possi&ilit! est conne)e o compl!mentaire en appr!ciant les !l!ments de /ait% .==B4% Les &a ) commercia ) comportant des cla ses d.

arr.appli$ ait+ il : a a rait ne atteinte a droit de d!sp!cialisation% Po r a tant+ la Co r de Cassation reconna@t la (alidit! d.accord b le # "e (a e)aminer si le moti/ de re/ s est (ala&le Le no (ea /onds de commerce constit era la "arantie no (elle des cr!anciers d locataire% Cette possi&ilit! de d!sp!cialisation totale est so (ent disc t!e 0 elle constit erait ne d!ro"ation à l.imme &le .a tres en"a"ements de non conc rrence+ il demande ne 'a sse e lo:er !c'appant a pla/onnement de l.esprit d r!"ime des &a ) commercia ) 9à sa(oir le respect d /onds de commerce+ de sa client3leR4 F cette d!sp!cialisation (a .Le &aille r doit in/ormer les a tres locataires a(ec $ i il a contract! n en"a"ement de non conc rrence .tre compati&le a(ec la destination de l.est pas d.La no (elle acti(it! doit .e)cl si(it!+ mais il lo e ne a tre s r/ace à n locataire $ i e)erce son droit de d!sp!cialisation et conc rrence ainsi le premier commer*ant% L.a tres commerces à pro)imit!4 .e)cl si(it! s. n en"a"ement de non conc rrence entre de ) commer*ants ind!pendants si cet en"a"ement est ind!pendant d &ail si"n!% Ce droit d!sp!cialisation partielle comporte ne contrepartie 0 le &aille r pe t o&tenir ne 'a sse de lo:er à la premi3re r!(ision triennale s p!rie re a pla/onnement &as! s r l.a(anta"e d commer*ant+ pas d /onds de commerce% Cette d!sp!cialisation est pe tilis!e 0 .% le &aille r ne r!pond pas b son silence (a t acceptation K% le &aille r accepte b pas de so ci B% le &aille r accepte mais so met son accord à des conditions ri"o re ses 9e) 0 il demande ne indemnit! car il a d.=JB dit $ e le commer*ant $ i d!sp!cialise &!n!/icie d.tre l.a tres loca ) po r la m.Le locataire doit o&tenir l.acti(it!+ soit on a#o te des acti(it!s totalement no (elles% Ce n.indice d co6t de la constr ctionR4 P% le &aille r n.indice d co6t de la constr ction% &4 La d!sp!cialisation totale Soit il : a n c'an"ement complet d.t de la Co r de Cassation d KI #an(ier .lo er d.la Co r de Cassation interpr3te de mani3re so ple l.est pas n droit a&sol mais # ste ne /ac lt!% Conditions 0 .opposer à cette no (elle acti(it! 9e) 0 il : a d.me acti(it! donc pose ne sorte de cla se d.acti(it! conne)e o compl!mentaire donc on /ait pl s appel à la d!sp!cialisation partielle 9$ i est en pl s n droit a&sol 4 n d!sp!cialisation inter(en e dans des conditions irr!" li3res ris$ e de /aire perdre le droit a reno (ellement .a torisation d &aille r 9B mois po r r!pondre4 .or"anisation rationnelle de al distri& tion et la con#onct re !conomi$ e ne doi(ent pas s. n droit $ asi discr!tionnaire% Si la cla se d.L.

: a pas de d.% La mise en O (re d droit a reno (ellement d &ail r% S.tre li&rement c!d! a(ec le /onds de commerce 9article L .est normalement le so s-locataire $ i a droit de demander le reno (ellement 9s.est pas On se /onde s r reno (ellement car .la cession doit se /aire dans la m.J d Code Ci(il dit $ .o1 la tendance à reno (ellement est (ellement n.le &aille r pe t e)i"er $ e la cession n.article L .le &aille r pe t o&li"er le c!dant à "arantir solidairement le paiement d lo:er a ) c2t!s d cessionnaire Le non respect des cla ses $ i limitent la cession d &ail e)pose la locataire à ne r!siliation sans indemnit!s% &4 La so s-location L.ac$ !re r par le &aille r% Si le &aille r re/ se+ le # "e e)aminera son moti/ et s.in(erse 0 le &ail pe t .la possi&ilit! de contr2le de la sol(a&ilit! d cessionnaire . n locataire pe t so s-lo er les lie ) lo !s% Cette /ac lt! de so s-location ne soit pas a(oir !t! interdite par ne cla se d &ail% En droit commercial+ l.me noti/i!e a &aille r% Conditions 0 .est l.tre so mise à n a"r!ment de l.est la caract!risti$ e r!"ime des &a ) commercia )% Cette protection d locataire est redo ta&le po r le &aille reno (ellement+ il de(ra (erser ne indemnit! d.ait lie par acte a t'enti$ e $ .I d Code de Commerce4% Cet article d!clare n lles les cla ses d &ail $ i interdisent a locataire de c!der son &ail% La cession doit .tre $ and m.J.il a !t! a"r!! par le &aille r4% Section B% Les e//ets d terme A terme d essentielle d &ail commercial par(en à son &ail il : a n droit de reno (ellement 0 c.?% Le droit de disposer d &ail a4 La cession d &ail Le locataire c3de le droit dont il dispose à n tiers% En droit ci(il+ le &ail est int it personae donc il /a t n accord e)pr3s d &aille r% En droit commercial+ c.il n.il le dit in# ste+ il se s &stit era a &aille r po r concl re la cession .article .me acti(it! commerciale .la cession pe t .PM-.PM-B. d Code de Commerce dit $ .enric'issement sans ca se d propri!taire en cas de re/ s d S.il a torise la so s-location+ il pe t demander ne 'a sse d lo:er principal+ notamment si le locataire per*oit n lo:er s p!rie r% Se pose le pro&l3me d reno (ellement d &ail 0 le tit laire d &ail est le locataire principal donc $ i a droit a reno (ellement 5 C.!(iction m ltiplier les cla ses de r!siliation de plein droit% Ce droit a $ ali/i! de propri!t! commerciale 0 en /ait+ le droit a reno opposa&le à to s comme l.est le droit de propri!t!% l.en sa pr!sence .elle est en principe interdite sa / cla se contraire o accord d &aille r% Le # "e ne pe t pas s ppl!er le re/ s d &aille r% S.

est le propri!taire d /onds de commerce .le cr!dit-&ail Le commer*ant a ac$ is n /onds de commerce dans le cadre d.Union E rop!enne 9s.il ait !t! a"r!! par le &aille r .!ta&lissement /inancier en tant $ e propri!taire d /onds de commerce donc d droit a &ail .a ra pas droit a reno (ellement si sa propri!t! est d!pendante d.ori"ine et la Hrance% Le /onds par aille rs doit appartenir à ne personne p':si$ e o morale immatric l!e a RCS% On : assimile les personnes immatric l!es a R!pertoire des M!tiers% Po r les pro/essions li&!rales+ m.Union E rop!enne remet en ca se ce principe 0 le &!n!/ice d reno (ellement d &ail commercial a !t! !tend a ) ressortissants de l.il e)iste a #o rd.arr.est comme si le &aille r ali!nait ce local et acceptait de perdre des droits s r le local% Donc le droit a reno (ellement est inopposa&le à n mine r de(en ma#e r $ and le &ail est concl par n administrate r l!"al+ n t te r 0 il po rra d!clarer ce &ail inopposa&le% Il en est de m. ne a tre acti(it! 9e) 0 la & (ette dans n c'amp de co rses4% Il e)iste n!anmoins des sit ations partic li3res 0 .est l.a pas n /onds de commerce /ait a ssi partie des e)cl sions et ne pe t r!clamer le &!n!/ice de la propri!t! commerciale 9e) 0 ne SARL e)er*ant ne acti(it! li&!rale → arr.Union E rop!enne+ ceci est possi&le si ne con(ention e)iste entre le r pa:s d.% La capacit! et el po (oir d &aille r La loi a (o l prot!"er les &aille rs contre n acte $ i en"a"e le local à lon" terme% Le &ail commercial est l.' i le « /onds li&!ral » po (ant .=LB+ c. ne soci!t! à /orme commerciale et à o&#et ci(il n.ils disposent en Hrance de la li&ert! d.la location-"!rance d /onds de commerce M.t de la Co r de Cassation d I d!cem&re .ordonnance d KK a(ril .tre c!d!e dep is K<<<4+ les pro/essionnels li&!ra ) n.!ta&lissement /inancier 5 C.est l.!$ i(alent d.le &aille r $ i ne reno (elle pas et relo e à n tiers &!n!/icie ainsi des am!liorations apport!es a local par le locataire ant!rie r% A% Les conditions d droit a reno (ellement a4 Les conditions relati(es a ) contractants .la so s-location D.est accord! $ .==B4% La locataire doit a ssi e)ploiter ne client3le $ i l i est propre% Il n.me s.est pas propri!taire de sa client3le+ c.< no(em&re . n acte de disposition+ c.me po r n incapa&le de(en capa&le% K% La $ alit! d &!n!/iciaire Le principe est $ e le &!n!/ice de reno (ellement n.me si le locataire-"!rant a la $ alit! de commer*ant+ il n.est le so slocataire $ i &!n!/icie d droit a reno (ellement à condition $ .ont pas encore o&ten le droit a reno (ellement de le r &ail% La Co r de Cassation estime $ .=I=% Po r les ressortissants e)t!rie rs à l.!ta&lissement4 F c. ne op!ration de location-(ente% A terme d &ail commercial+ $ i a droit a reno (ellement 0 le commer*ant o l.!mer"ence de l.apr3s l.a locataire de nationalit! /ran*aise% L.t de la Co r de Cassation d .tre c!d! 9donc la client3le pe t .

me s.ori"ine p is /aisant l.e)piration et o (re n no (ea commerce F il n.a(oir !t! personnelle 9e) 0 ne location-"!rance pendant les B ans pr!c!dant l.il a ac'et! le /onds il : a moins de B ans+ tant $ e le /onds a !t! e)ploit!% Mais on e)cl t le droit a reno (ellement à cel i $ i ac$ iert le &ail sans le /onds de commerce dans les B ann!es a(ant l. ne e)ploitation commercial 9a(ec accord d &aille r4 S r des loca ) mi)tes 9c.% La nat re des loca ) lo !s Le droit a reno (ellement (a porter s r l.arr.e)ploitation d /onds de commerce .article L .me si la proc!d re de d!sp!cialisation a !t! irr!" li3re% Cette # rispr dence est tilis!e po r les &a ) consentis à to t commerce+ c.ensem&le des loca ) $ i ser(ent à l.est-àdire to te acti(it!% L.e)ploitation d /onds de commerce% • Le droit a reno (ellement porte normalement s r les loca ) accessoires à K conditions 0 .ac$ !re r pe t &!n!/icier d droit a reno (ellement m.il a !t! e)ploit! de mani3re e//ecti(e a co rs de B ans+ il : a droit a reno (ellement 9m.=JJ+ il : a e n c'an"ement d.t de la Co r de Cassation+ d .e)piration o la recond ction tacite d &ail po r le reno (ellement de ce dernier% L.J mai .P no(em&re .PM-L d Code de Commerce 0 le /onds de commerce doit a(oir /ait l.o&#et d.si le non reno (ellement compromettait l. ne e)ploitation e//ecti(e pendant les B ann!es pr!c!dant l.!ta"e% • K% La d r!e d.acti(it! est e)erc!e a re7-de-c'a ss!e et le lo"ement d commer*ant est à l.a pas &esoin d.e)ploitation Elle est r!"lement!e par l.il : a(ait e e)ploitation e//ecti(e sans discontin it!+ il conser(e le droit a reno (ellement et m.==P4% .t de la Co r de Cassation d .le propri!taire d local principal doit .me si la partie 'a&itation est pl s "rande à la partie commerce% E) 0 l.e)piration d &ail4 F ne cla se d.arr.t de la Co r de Cassation d P mars .est-à-dire à sa"e commercial et à sa"e d.me s.e)ploitation personnelle deme re cependant licite% Po r le /onds de commerce $ i a !t! d!sp!cialis!+ d moment $ .&4 Les conditions relati(es a ) loca ) lo !s .'a&itation4% Le &ail deme re indi(isi&le donc le droit a reno (ellement porte s r l.i : a e d!sp!cialisation pl!ni3re4% Dans l.o&#et d.tre propri!taire des loca ) accessoires • S r les &a ) portant s r des terrains non constr its à l.: a pas e)ploitation e//ecti(e dep is B ans 9arr. ne constr ction en ( e d.essentiel des loca )+ m.acti(it! mais le non respect d r!"ime de la d!sp!cialisation% D3s lors+ le &aille r pr!tendait $ e le commer*ant a(ait perd le droit a reno (ellement dans la mes re o1 la no (elle acti(it! a(ait moins de B ans% La Co r de Cassation a tranc'! en /a(e r d locataire car d moment $ .==I dit $ e cette e)ploitation n.

?% La proc!d re de reno (ellement
Elle est or"anis!e de mani3re tr3s pointille se car le droit a n droit e)or&itant d droit comm n% reno (ellement est

a4 La proc!d re de reno (ellement entre les parties
A d!/a t de con"!+ les &a ) commercia ) ne prennent pas /in par la se le arri(!e d terme 9alors $ e l,article ;JBJ d Code Ci(il dit $ e les &a ) !crits cessent à le r terme sa / stip lation contraire4% Donc en l,a&sence de con"!+ le &ail commercial se po rs it par tacite recond ction # s$ ,à l,initiati(e de l, ne des parties% Il prend donc ne d r!e ind!termin!e en l,a&sence d,initiati(e+ donc c'a$ e partie ac$ iert n droit de r!siliation nilat!rale 9mo:ennant n pr!a(is de I mois4% Sil le &ail est ens ite reno (el!+ il prendra e//et à la date d,e)piration d &ail tacitement reno (el!% Le con"! doit .tre noti/i! par le &aille rQlocataire o par ne demande de reno (ellement d locataire% Lors$ e c,est le &aille r $ i prend l,initiati(e d reno (ellement+ il (a adresser n con"! a moins I mois à l,a(ance+ acte tr3s /ormaliste a(ec des mentions o&li"atoires 9moti/s de con"!+ attention d &aille r a s #et d reno (ellementR4 et noti/i! par ' issier% Soit alors le con"! comporte ne o//re de reno (ellement 0 elle doit s,accompa"ner d, ne demande de ma#oration d lo:er et le locataire pe t accepter totalement o accepter so s r!ser(e de n!"ociations+ donc n no (ea contrat de &ail (a se /ormer à l,amia&le% S,il accepte mais conteste le no (ea montant d lo:er+ la se le sol tion sera l,inter(ention d # "e% L,article L ;PM-= d Code de Commerce pr!(oit $ e le con"! doit indi$ er n d!lai de K ans d3s l,e)piration d &ail po r saisir le # "e% Si par n!"li"ence l, ne des parties ne saisit pas le # "e+ le &ail est $ and m.me reno (el! a(ec le montant 9arr.t de la Co r de Cassation d P octo&re ;==P4% Lors$ e le con"! est à l,initiati(e d locataire+ 9article L ;PM-;< d Code de Commerce4 il doit .tre adress! dans les I mois a(ant l,e)piration d &ail o à to t moment de la recond ction d &ail% C,est de l,int!r.t d locataire de demander le reno (ellement $ and il so 'aite c!der son /onds de commerce% Il en est de m.me s,il (e t !(iter le d!pla/onnement d lo:er 0 $ and le &ail a pl s de ;K ans+ le montant d lo:er !c'appe a pla/onnement% Si le locataire (e t !c'apper à ce d!pla/onnement+ il doit demander ce reno (ellement% D3s lors+ le &aille r doit r!pondre dans les B mois de la demande% ;% le &aille r accepte la demande b il : a reno (ellement à l,amia&le K% le &aille r accepte mais pose des conditions $ e le locataire n,accepte pas b on saisit le # "e B% le &aille r re/ se b il de(ra pa:er des indemnit!s d,!(iction P% le &aille r "arde le silence b le silence (a t acceptation de reno (ellement 9article L ;PM-;< d Code de Commerce4 Si les parties ne se mettent pas d,accord s r le no (ea &ail+ il : a ra inter(ention d # "e%

&4 L,inter(ention d # "e
L,a//aire est port!e de(ant le Pr!sident d TDI d lie de sit ation de l,imme &le% Dans l,arr.t de la Co r de Cassation d I mars ;==;+ le # "e n,est pas

compl3tement li&re+ il ne pe t modi/ier les cla ses de concl sion d contrat d &ail si elles ne sont pas entac'!es d,illic!it! po r les parties F il doit r!pondre à la $ estion $ i est pos!e% S r la /i)ation d lo:er reno (el!+ il : a n d!lai de K ans po r saisir le # "e% Le # "e stat e pareil $ ,en cas de r!(ision triennale 0 il doit appr!cier le montant d no (ea lo:er% Le d!cret d B # illet ;=JK et la loi d M #an(ier ;=LL reprennent les sol tions introd ites en cas de r!(ision triennale% On appli$ e le m!canisme d pla/onnement 0 le no (ea lo:er ne doit pas enre"istrer n ta ) d,a "mentation s p!rie r a ) (ariations de l,indice trimestriel d co6t de la constr ction 9article L ;PM-BP d Code de Commerce4% Donc n pla/onnement est instit !% Le &ail reno (el! doit a(oir e ne (ale r e//ecti(e s p!rie re à = ans% L,article L ;PM-BP d Code de Commerce dit $ e cela #o e a ssi po r les &a ) de moins de ;K ans% Dans ces de ) cas+ le lo:er n,est pas so mis a pla/onnement% U e de(ient la (ale r locati(e 5 EN cas de reno (ellement+ elle de(ient la mes re d no (ea lo:er si elle est in/!rie re a pla/ond 9arr.t de la Co r de Cassation d M /!(rier ;==K4% Si l,on apporte la pre (e est apport!e d, ne modi/ication nota&le des /acte rs loca ) de commercialit!+ le # "e /i)era li&rement le lo:er en /onction de la (ale r locati(e% Donc le # "e /i)e li&rement le lo:er+ c,est-à-dire $ ,il ne tient pas compte d pla/onnement $ and les &a ) par tacite recond ction ont ne d r!e s p!rie re à ;K ans o en cas de (ariation nota&le des /acte rs loca ) de commercialit!% Il e)iste de ) a tres ':pot'3ses de d!pla/onnement 0 lors$ e les &a ) ont ne d r!e e//ecti(e de pl s de = ans et lors$ e la d r!e contract elle d &ail est s p!rie re à = ans% On (e t permettre a &aille r d,o&tenir ne r!(ision pl s con/orme à la r!alit!% La loi a introd it 9article L ;PM-BM d Code de Commerce4 des commissions d!partementales de conciliation $ i connaissent des pro&l3mes so le(!s par rapport a reno (ellement d &ail F elles pe (ent donc .tre saisies% Le d!pla/onnement #o e a ssi $ and les &a ) sont assortis de cla ses recettes 0 le no (ea lo:er n,est /i)! $ e par la (olont! des parties% La r!(ision d &ail doit o&li"atoirement .tre inde)!e s r le montant de l,indice d co6t de la constr ction+ sa / s,il : a e ne (ariation de pl s de ;<Z% Mais en cas de reno (ellement d &ail+ la (ale r locati(e $ i &aisse pe t a(oir ne incidence s r le montant d lo:er+ l,indice d co6t de la constr ction ne #o ant $ e comme n indice de pla/onnement% U elle $ e soit la d!cision d # "e+ les parties de(ront concl re n no (ea &ail F elles ont n mois apr3s la d!cision po r : par(enir% Ha te de s,: con/ormer+ la d!cision d # "e (a dra &ail% Mais ce d!lai le r con/3re ne option 0 se con/ormer a ) d!cisions d # "e% Ils pe (ent !"alement se r!tracter 9donc re/ s de reno (ellement et indemnit!s d,!(iction s,il : a r!tractation d &aille r4% Si c,est le locataire $ i se r!tracte+ il perdra son droit à la propri!t! commerciale donc il de(ra $ itter les lie )% U elle (a .tre la date de ce no (ea &ail 5 Soit le #o r o1 les int!ress!s ont accept! la d!cision d # "e donc $ ,elles ont concl n no (ea &ail+ soit le #o r d,e)piration d d!lai d, n mois% Donc il e)iste ne distorsion entre la date d,e)tinction d &ail et la date de /ormation d no (ea &ail% Pendant la d r!e de l,instance+ $ el sera donc le montant d lo:er 5 L,article L ;PM-MJ dit $ e c,est le pri) ancien 9si le # "e ne se prononce pas4 o n pri) pro(isoire 9s,il se prononce4%

D,apr3s l,article L ;PM-;P d Code de Commerce+ le &aille r re/ ser le reno (ellement d &ail si 0 - il adresse n con"! a(ant l,e)piration d &ail pr!c!dant - il est sollicit! par le locataire et l i re/ se le reno (ellement - il adresse n con"! a locataire mais il : a n d!saccord s r le montant d lo:er+ mais le &aille r re/ se a /inal de concl re n no (ea &ail U elles $ e soient les ca ses+ l,acte de re/ s doit pr!ciser les moti/s de ce re/ s% Selon les moti/s+ le &aille r de(ra o pas pa:er ne indemnit! d,!(iction% Il indi$ e a locataire $ ,il dispose d, n d!lai de K ans po r contester le re/ s% Les moti/s sont en principe imm a&les $ and ils sont noti/i!s% E)ception 0 si l,imme &le menace r ine lt!rie rement 9c,est ne ca se de modi/ication des moti/s de reno (ellement4 o en cas de /a te d locataire+ &re/ de mani3re "!n!rale en cas de circonstances e)ceptionnelles si elles se mat!rialisent apr3s le re/ s de reno (ellement% Si dans les K ans le locataire deme re inerte+ il s,e)pose à ne pas perce(oir d,indemnit!s d,!(iction% Ceci ne #o e pl s a #o rd,' i $ ,en cas de re/ s e)plicite de reno (ellement sans indemnit!s d,!(iction 0 si le locataire ne r!a"it pas a &o t des K ans+ il de(ient sans droit ni titre 9arr.t de la Co r de Cassation d ; er W illet ;=JJ4% La /orcl sion de K ans ne s,appli$ e pas s,il : a re/ s de reno (ellement a(ec o//re d,indemnit!s% Ce d!lai de prescription est s scepti&le d,interr ption et de s spension%

SK% La mise en !c'ec d droit a reno (ellement

A% Le re/ s de reno (ellement a(ec indemnit!s d,!(iction
Le pro&l3me $ i se pose est cel i de la /i)ation de l,indemnit! d,!(iction%

a4 L,!(al ation de l,indemnit! d,!(iction
L,article L ;PM-;P d Code de Commerce !(al e les modalit!s de calc l% Elle doit .tre !"ale a pr!# dice ca s! par le re/ s de reno (ellement% A $ elle date /a t-il se sit er po r !(al er cette indemnit! 5 - a #o r de d!part d locataire a(ant la d!cision # diciaire 9arr.t de la Co r de Cassation d KK mai ;=IL4 - apr3s la d!cision # diciaire donc a #o r de la d!cision # diciaire pris comme r!/!rence po r l,!(al ation 9article L ;PM-KL d Code de Commerce et arr.t de la Co r de Cassation d K # in ;==B4 Entre le #o r de con"! noti/i! et la date d,!(al ation+ il se pe t $ e les &!n!/ices aient !(ol ! en sa /a(e r L,indemnit! d,!(iction doit .tre diss asi(e d /ait d principe d droit a reno (ellement d &ail commercial% Si elle est pe !le(!e+ le &aille r po rra con"!dier /acilement% Elle doit /aire '!siter le &aille r% Elle est !$ i(alente à ne indemnit! d,e)propriation% Dlo&alement elle doit .tre !"ale à la (ale r marc'ande d /onds de commerce% Il e)iste en r!alit! K sit ations 0 • le re/ s de reno (ellement entra@ne la disparition totale d /onds de commerce+ c,est-à-dire $ e le prene r ne po rra s,implanter aille rs car la sit ation "!o"rap'i$ e est indispensa&le a /onctionnement d /onds de commerce% L,indemnit! (a ici comprendre la (ale r marc'ande d /onds de commerce dont des !l!ments d!terminants dans le calc l 9l,article L ;PM-;P

d Code de Commerce les !n m3re4% Le locataire doit disposer des mo:ens de se proc rer n /onds de commerce !$ i(alent dans n a tre local "rEce à cette indemnit!% Si le # "e inter(ient+ il pe t tenir compte en pl s de la (ale r d,a tres !l!ments 9e) 0 la (ale r d droit a &ailR4% Dep is lon"temps+ la Co r de Cassation 9arr.t d ;; # in ;=LK4 dit $ e la (ale r de ce droit doit .tre reten e m.me si elle est s p!rie re à la (ale r d /onds de commerce 9e) 0 ne entreprise est en d!clin mais les loca ) o1 elle est sont tr3s &ien sit !s4% Cette indemnit! se # sti/ie d,a tant $ e le prene r a p (erser ne somme correspondant a pas de porte% U and le locataire n,a pas (ers! de pas de porte+ l,indemnit! tr3s !le(!e pe t $ and m.me tenir compte d potentiel de d!(eloppement d /onds de commerce+ m.me si le commer*ant n,a pas p en pro/iter% • Le re/ s de reno (ellement n,entra@ne pas la disparition d /onds de commerce% Le commer*ant a la possi&ilit! de se r!installer /acilement en n a tre lie sans la perte de client3le% L,indemnit! d,!(iction n,est pl s $ , ne indemnit! de d!placement et le locataire ne sa rait pr!tendre à la (ale r marc'ande d /onds de commerce 9arr.t de la Co r de Cassation d ;P d!cem&re ;=LL4%

&4 Les e//ets de la /i)ation de l,indemnit! d,!(iction
On d!&o c'e s r le (ersement 0 il doit inter(enir dans n d!lai de B mois apr3s l,e)piration d d!lai o (ert de droit de repentir 9article L ;PM-KL d Code de Commerce4% W s$ ,a (ersement+ le locataire a n droit de maintien dans les lie ) mais n,est pas o&li"! non pl s d,: rester 9il pe t se r!installer4 0 c,est l,arr.t de la Co r de Cassation d KL /!(rier ;==<% Pendant ce maintien+ il pe t : a(oir ne indemnit! d,occ pation d!termin!e par rapport à la (ale r locati(e% U and elle est (ers!e+ le locataire doit !(ac er les lie ) dans n d!lai de ;M #o rs% Le &aille r pe t !c'apper à l,indemnit! d,!(iction s,il e)erce son droit de repentir% Conditions 9article L ;PM-ML d Code de Commerce4 0 - Il doit e)ercer ce droit ;M #o rs a(ec la condamnation à pa:er l,indemnit! d,!(iction - Le locataire ne doit pas a(oir ac'et! o lo ! n a tre local o a(oir $ itt! les lie ) L,e)ercice de ce droit de repentir conditionne l,acception d &aille r d droit a reno (ellement+ donc il /a t concl re n no (ea &ail% Le no (ea &ail (a prendre e//et le #o r de la noti/ication d &aille r de son acceptation d reno (ellement F le droit de repentir est donc irr!(oca&le%

?% Le re/ s de reno (ellement sans indemnit!s
Les ':pot'3ses sont limit!es% C,est n d!cret de ;=MB repris par le Code de Commerce $ i encadre ces ':pot'3ses% Si le &aille r pr!tend ne pas reno (eler le &ail en tilisant ne de ces ':pot'3ses+ il ne /a t pas $ e la reprise soit /ra d le se%  L,article L ;PM-;J d Code de Commerce dit $ e le &aille r n,est pas rede(a&le de cette indemnit! s,il pe t in(o$ er n moti/ "ra(e et l!"itime à

ne o&li"ation% .J d Code de Commerce4% U and les tra(a ) sont /inis+ le locataire a ra droit à ne priorit! s r les loca ) commercia ) La reprise po r reconstr ction 9article L .imme &le% A c ne indemnit! si les tra(a ) n.est le propri!taire d /onds de commerce $ i a droit a reno (ellement% Mais le locataire-"!rant a droit à ne indemnit! de pl s-(al e s.L d Code de Commerce4% En attendant le &aille r doit o//rir n local de remplacement et pa:er les /rais de d!m!na"ement% Le &aille r pe t s rseoir a reno (ellement d &ail pendant ma)im m B ans s.La reprise ne doit pas apporter n tro &le "ra(e à l.a pas (o l reno (eler po r ce moti/% La Co r de Cassation a dit $ e le moti/ "ra(e et l!"itime ne se tro (ait pas caract!ris! car à c'a$ e /ois il : a e paiement% Ce pe t .imme &le 9article L .il a am!lior! le /onds de commerce 9article L .il en(isa"e ne s r!l!(ation de l.c'ent pas l.PM-KK d Code de Commerce4% Conditions 0 .imme &le est insal &re o menace de r ine 9article L .!(iction+ c.'a&iter les loca ) 9article L .tre e)p ls! sans po (oir pr!tendre à ne indemnit! d.est pas possi&le% Dans n arr.tre ne /a te d locataire e)t!rie re à l.=MB% Mais il e)iste des conditions de mise en O (re 0 ceci s.PM-.!(iction mais ne &aisse de lo:er car il deme re dans les loca ) commercia )% L.appli$ e à to te cla se /orm lant l.tre /ran*ais Le locataire n.Le &aille r 9o les mem&res de sa /amille4 ne doit pas disposer d. ne 'a&itation correspondant à ses &esoins .ine)!c tion d.e)!c ter ses o&li"ations% Si dans le mois apr3s la mise en deme re la (iolation d &ail a cess!+ le re/ s de reno (ellement sans indemnit!s n.+ le &aille r+ à pl sie rs reprises+ a mis en deme re le locataire po r ses paiements tardi/s mais à c'a$ e /ois le paiement est inter(en % Le &aille r n.e)ploitation commerciale .emp.entretient pas les loca )+ e//ect e ne d!sp!cialisation totale sans a torisationR4% Le &aille r doit a pr!ala&le l.PM-PI d Code de Commerce4% C% Les cla ses de r!siliation de plein droit La mise en !c'ec d droit a reno (ellement d &ail pe t r!s lter de telle cla se% On se so strait ici a d!cret de .: a pas de reno (ellement alors $ e le propri!taire a ant!rie rement (end le /onds de commerce a locataire% Le cas de la location sim ltan!e de l.'a&itation+ pas ce ) à sa"e commercial .Aa&iter personnellement les loca ) pendant I mois apr3s le d!part d locataire et ce pendant I ans .encontre d locataire 9il ne paie pas+ n. tilisation normale des loca )% Il n.Le &aille r doit .a ra pas ne indemnit! d.PM-.a(oir mis en deme re d.==.imme &le et d /onds de commerce% Le /onds de commerce a !t! mis en location-"!rance% Le locataire "!rant pe t . d Code de Commerce4% Le locataire sera indemnis! pendant cette p!riode% Des tra(a ) po r am!liorer le con/ort de l.        l.t de la Co r de Cassation d I /!(rier .e)!c tion d &ail 9il /a t n moti/ "ra(e et s!rie )4 U and le &aille r e)erce n droit de reprise en ( e d.Le &aille r ne pe t reprendre $ e les loca ) à sa"e d.PM-K.

e//ect er deme r! in/r ct e ) Si le # "e constate $ e les conditions de cette cla se sont remplies+ elle (a s.entra@ne pas la perte d /onds de commerce sac'ant $ e l.interdit pas en re(anc'e ne action en r!siliation s r le /ondement d droit comm n 9article .implantation territoriale en "!n!ral n.LP d Code Ci(il4% Sont n lles les cla ses pr!(o:ant ne r!siliation d &ail po r la s r(enance d.- La cla se ne prend e//et $ .a"r!ment d &aille r% A #o rd.' i+ ne partie de la doctrine criti$ e cette protection d locataire+ car elle est trop e)cessi(e F en e//et+ dans &ea co p de cas+ le reno (ellement d &ail n.il ne s.est pas o&li"! de $ itter les lie ) 0 il pe t o&tenir n d!lai de "rEce de K ans a pr3s d # "e des r!/!r!s% S..appli$ er% En attendant la d!cision+ le locataire n. n mois apr3s le commandement d.est pas d!terminante% . n !(3nement $ i interromprait le &ail a(ant l.elle se /era a(ec l.e)!c te pas+ la cla se est ac$ ise% Telle protection d locataire n.e)piration de la d r!e minimale de = ans 9e) 0 ne cession d &ail4% En cas de cession d /onds de commerce par le locataire+ il : a ra cession d droit a &ail% Normalement elle est li&re mais on pe t stip ler dans le &ail $ .il paie+ la cla se de r!siliation est ne tralis!e S.