Vous êtes sur la page 1sur 3

Le projet du nouveau système comptable

financier algérien, anticiper et préparer le


précédent
passage du PCN 1975 aux normes IFRS sommaire
suivant
par Samir Merouani
Ecole Superieure du Commerce Alger - Magister
Traductions: Original: fr Source:
SECTION 2. COMPARAISON ENTRE LE
NOUVEAU SYSTEME COMPTABLE ET LE PCN
1975.
Dans cette section, on compare le nouveau SCF avec le PCN 1975 les règles
concernant les immobilisations incorporelles, les immobilisations corporelles, les
stocks, la comptabilisation des subventions publiques, le contrat de location et les
provisions pour risques et charges .
1. Immobilisations incorporelles et frais préliminaires
Selon le SCF, une immobilisation incorporelle est «incorporelle est un actif
identifiable, non monétaire et immatériel, contrôlé et utilisé par l'entité dans le cadre
de ses activités ordinaires».
1.1. Comptabilisation
Une immobilisation incorporelle doit être comptabilisée dans le bilan quand :
- s'il est probable que des avantages économiques futurs associés à cet actif iront à
l'entité ;
- si le coût de l'actif peut être évalué de façon fiable.
Les critères de comptabilisation sont applicables à la fois pour les immobilisations
incorporelles acquises et pour celles qui sont générées en interne.
1.2. Goodwill et immobilisations incorporelles générées en interne 1.2.1. Goodwill
Il faut savoir que le Goodwill, inscrit au compte 210 selon le plan comptable algérien,
ne peut être comptabilisé en immobilisations incorporelles car celui-ci ne répond pas
aux critères de comptabilisation. En effet, son coût ne peut être évalué de façon fiable
; de plus, il ne s'agit pas d'un élément identifiable contrôlé par l'entreprise.
Le Goodwill, ne sera donc plus inscrit au compte 210 comme c'était le cas dans les
règles algériennes, mais il sera comptabilisé en charges, classe 6, au titre d'éléments
extraordinaires. De plus, il ne pourra plus être amorti.
1.2.2. Immobilisations incorporelles générées en interne
Il est difficile d'apprécier si une immobilisation incorporelle générée en interne
satisfait aux critères de comptabilisation. Pour apprécier si une immobilisation
incorporelle générée en interne satisfait aux critères de comptabilisation, l'entreprise
doit distinguer la phase de recherche et la phase de développement.
a. Phase de recherche 1
Les dépenses pour la recherche doivent être comptabilisées en charges lorsqu'elles
sont encourues et non en immobilisations incorporelles. La norme IAS 38 considère
que, pendant la phase de recherche, une entreprise est incapable de prouver l'existence
d'une immobilisation incorporelle qui générera des avantages économiques futurs
probables.
b. Phase de développement 1
Les dépenses encourues pendant la phase de développement doivent être
comptabilisées en immobilisations incorporelles si, et seulement si, l'entreprise peut
démontrer tout ce qui suit :
- ces dépenses se rapportent à des opérations spécifiques à venir ayant de sérieuses

Vous aimerez peut-être aussi