Vous êtes sur la page 1sur 89

_Réseau_

Trois ans d’évolution vers une affirmation de trajectoire future

_Virginie GRANGER_travail suivi par A-M. Bardagot _Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble_2009_

_Sommaire_

5_ Présentation, l’organisation du rapport
6_ Mes trois années en arts appliqués
8_ Ma première année en architecture, les bases de mon cursus
9_ Approche constructive du projet
10. Un pavé flottant
12_ Approche spatiale du projet
14. Un belvédère
16_ Festival Grains d’Isère
18_ Stage ouvrier au laboratoire CRATerre
20_ Historique de l’architecture et de la construction
22_ Culture de l’habiter
24_ Ma deuxième année, approfondissement d’une démarche
25_ Studio Liveneau
26. H-Zone
28. Une mallette de jeu, analyse architecturale de la maison Eames
30. Un marché couvert
32_ Construction et environnement
34_ Le logement et l’habiter en question
36_ Séminaire design des Ponts et Chaussées
38_ Culture et architecture contemporaine
40_ Ma Troisème année, Pourquoi partir? Pourquoi Madrid?
42_ Construction, gros oeuvre
44_ Habitabilidad basica, projets d’aide au développement
46_ Design de meubles
50_ Studio Mansilla et Tunon, semestre 1: Patologias y oportunidades
52. Logement minimum social
54. Equipements sociaux
56. Actions quotidiennes temporaires
58_ Conférences
60_ Studio Mansilla et Tunon, semestre 2: Espacio real, espacio digital
61. Un forum des images digitales
66. Installation exposition Madrid 2016
68_ Lisbonne
72_ Biennale Espagnole d’ architecture et d’urbanisme
76_ Expositions, photos, visites
78_ Stage première pratique, Brijuni arquitectos
79. Montage de vidéos
80. Concours Europan 10
82_ Bibliographie
84_ Bilan de cette troisième année
86_ Mon choix de thématique Master
88_ Curriculum Vitae
Annexes/ «jeu de carte» et DVD des vidéos

Intellectuel

Personnel

Nature/environnement
Artistique

Social

Forme/ Matériau

4

_ Présentation. cet apport à été importants bien que durant tout mon cursus. J’ai choisi ce type de représentation pour exprimer mon parcours. mes choix aujourd’hui ainsi que mes projections dans l’avenir. que j’or- ganise d’ailleurs de façon linéaire et chronologique puisque je pense que cet ordre est primordial pour cerner réellement mon parcours et comprendre mon état d’esprit. je développerai la teneur de cet apport. organisation du rapoort_ Ces lignes représentent les différents apports de chaque thèmes dont je par- lerai. Et grâce au sous-titres. Chaque point rouge montre que pour tel ou tel enseignement. tous ces apports sont présents. 5 .

6 . Intellectuel Esprit critique Méthodes d’analyse Curiosité Artistique Différents moyens d’expression. le développement de ma culture générale et artistique. l’acquisition d’un esprit critique. de communication Culture artistique Personnel Maturité Enrichissement STI ARTS APPLIQUÉS Les bases de ma curiosité.

je me suis rendue compte que je voulais intervenir à plus grande échelle que celle de l’objet.) me permettant de répondre à toute demande de conception. de préjugés.et cela s’applique aujourd’hui dans mon quotidien et me permet de maintenir. Ces trois ans m’ont aussi permis. communiquer mes idées.. mon esprit critique et le développement de mes propres opinions. et pouvoir ainsi exprimer ce que l’on a pensé personnellement de telle exposition. je me suis rendue aux portes ouvertes des écoles de Lyon et Grenoble... de l’architecture. du de- sign. il nous fallait faire un stage de découverte de 15 jours. mais aller voir par soi-même. j’ai pu me rendre compte des liens que peuvent créer le travail de la matière par l’animation d’ateliers avec des personnes handicapées. des agences. selon la demande.. 7 . Après ces quinze jours de stage.. ou d’une société.j’ai décidé d’aller découvrir le métier d’artisan vannier. créait mais sans jamais réaliser._Mes trois années en Arts Appliqués_ J’ai choisi en troisième. l’étude des matériaux. Au lieu d’aller comme les autres dans des bureaux de création. je l’espère. de la mode. Et elle en parlait avec une telle passion que. Ce fut très enrichissant. pensait. J’ai aussi formé mon esprit à des méthodes d’analyses appliquées essentiellement à des objets mais aussi plus largement au monde qui m’entoure. tel livre ou tel objet. Et en terminale. J’ai pu travailler la matière et réaliser des objets. grâce aux cours d’histoire de l’art. De plus. Ces méthodes d’analyse me permettant par la suite de définir. de développer ma culture générale. ne pas avoir d’idées préconçues. un cahier des charges strict (cible du produit. J’ai pu découvrir et apprendre à maîtriser des outils me permettant de m’ex- primer et ainsi. Je suis donc allée rencontrer des étu- diants à Paris et après réflexions. contraintes. contre l’avis de la plupart de mes professeurs de suivre un bac STI arts appliqués. je me suis renseignée sur les diplômes des métiers d’art qui alliaient la création à la réalisation des objets créés et l’enseignement d’un savoir-faire ancien.. En première. Mais l’apport principal de cet enseignement est qu’il transmet et valorise surtout la «culture de la curiosité»: c’est à dire ne pas chercher la rentabilité de l’infor- mation avant de l’avoir. J’ai pu assister aux conférences de présentation et je me suis alors rendue compte que c’était ce qui m’intéressait: pouvoir intervenir à plus grande échelle pour répondre à des besoins de différentes populations et à différents moments de la vie d’une personne. un esprit suffisamment ouvert. bâtiment.. j’ai rencontré une ancienne étudiante en arts appliqués qui était allée étudier à l’école d’architecture de Versailles. en pensant toujours aux réponses présentes mais surtout à leur adaptation aux modes de vie futurs. par curiosité. chose qui n’arrivait que très peu en cours où l’on dessinait. Et ces trois ans ont été très importants dans ma construction personnelle et pour définir ce que je voulais réellement étudier plus tard.. ancré dans l’histoire.

Nature/environnement Rapport de l’homme à la nature Intime lien entre nature et architecture Forme/ Matériau Découverte des maté- riaux. Artistique La représentation graphique La réalisation de maquettes Intellectuel Faire émerger de grands principes et réussir à garder l’essence des projets 8 . de leur propriétés et usage APPROCHE CONSTRUCTIVE DU PROJET Une première approche singulière de l’architecture par une décou- verte des matériaux et de leurs capacités expressives.

En effet. toujours sous pression. à créer pour créer. Je me suis sentie beaucoup plus à ma place. Grâce à cette méthode. on a pu se demander pourquoi? Et cette approche m’a toujours beaucoup intéressée tout comme le fait de parfois ne pas comprendre immédiatement le sens de l’exercice. dirigé par Patrice Doat. En effet. mais le faire comme on l’a perçu. et je pense avoir fait tout ce qui était possible pour intégrer tous les enseignements qui m’ont été donné durant cette année. Je comprenais la plupart du temps ce que l’on voulait de moi. je retiens principalement la désorien- tation. j’ai découvert des professeurs à l’écoute. perturbée. je n’ai réalisé que bien après la finalité qui leur étaient donné et je pense que cette méthode me convenait parfaitement: j’avais passé trois ans à me poser des questions. m’a fait changer d’approche. le questionnement face aux exercices. ne critiquant pas systématiquement mais expliquant calmement les problèmes. _L’approche constructive du projet_ De ce cours. Et le fait d’être parfois désorientée. souvent. une pause. une respiration._Ma première année en architecture_ Cette année a été pour moi un soulagement. gagnant en maturité. produire des idées. Pour certains exercices. Et plus tard. J’ai ainsi fait les choses sans trop chercher à comprendre sur le moment mais en ayant confiance. Je vais donc développer les enseignements qui furent les plus marquants pour moi. après les trois ans passés en arts appliqués. 9 . j’ai été plus réceptive à ce qu’on voulait m’enseigner. les points à améliorer. souvent jugée brutalement et rabaissée. j’ai pu comprendre des concepts qui me semblaient tota- lement hors de portée auparavant.

10 .

nous avons dû concevoir 3 pavillon exprimant se que l’on comprenait de trois principes fondamentaux que sont la masse. et ainsi créer une adéquation totale entre le système construc- tif et l’idée véhiculer par le projet. la pierre_ qui flotterait. constructives _liées à l’emploi de tel ou tel matériaux_ pour faire en sorte d’exprimer ces grands principes dans un édifice. trouver des solutions qui renforceraient encore cette idée. toutes les contraintes soient intégrées. il m’a fallu résoudre des contraintes constructives. en plus des «petits exercices». J’ai dû dans un premier temps trouver un grand principe qui pour moi représentait ce qu’était l’ossature et le ferai ressentir aux usagers des lieux. sans en perdre l’essence. l’idée de départ. que les problèmes soient résolus tout en gar- dant l’essence des idées initiales. Par exemple cet exercice. Ces exercices m’ont particulièrement intéressés. l’un servant l’autre et vice versa. Et pour maintenir cette idée jusqu’au bout. Durant l’année. Il s’agissait de rechercher la solution constructive qui permettrait de servir le projet. J’ai donc décidé d’allier deux concepts opposés pour renforcer l’idée d’ossature: concevoir un pavé _souvent associé à des matériaux lourds comme la terre. l’ossature et la masse-ossature. le premier: l’ossature. C’est d’ailleurs cette recherche qui me parait la plus intéressante et l’une des plus importantes de ce métier: réussir à faire en sorte que tous les choix. Un pavé flottant 11 . Il s’agissait de combiner des contraintes techniques.

Social Nature/environnement Intellectuel APPROCHE SPATIALE DU PROJET Une première approche singulière de l’architecture par une connaissance des matériaux et de leurs possibilités. Artistique 12 .

la communication de son projet par des moyens très simples et qui paraissent rudimentaires face aux possibilités d’aujourd’hui. le plaisir de dessiner à la main et ainsi.P Durand que certains dénigrent en le qualifiant d’un autre temps. Je ne souhaite en aucun cas supprimer le dessin à la main. c’est que l’on passe un an à apprendre à dessiner à la main et qu’ensuite. Le problème que l’on a au- jourd’hui en tant qu’étudiant. J’ai donc un attachement profond pour cet enseignement encadré par J. pour pouvoir les comprendre et ainsi les redessiner. Ces exercices m’ont permis de maîtriser le dessin de plan. essentiel à mon sens. je pense seulement que ce serait servir les étudiants que leur enseigner comment représenter. Je suis convaincue que ce moyen d’expression n’est plus envisageable aujourd’hui et que l’ordinateur nous donne des possibilités de communications infinies. les codes de représentations. installer une réflexion sur ce que l’on est en train de dessiner. il m’a fallu apprendre à visualiser le plan en trois dimensions. Réflexion que l’on peut perdre rapidement avec l’outils numérique qui per- met des réalisations plus rapides. mais la concentration est moins grande que penché sur une feuille. 13 . on utilise l’outil numérique sans aucune formation. certes. par la lecture. la compréhension puis le dessin de plans comme ceux de la Villa Stein. Moment pendant lequel on s’implique totalement dans le dessin. Mais lire un plan dessiné à la main offre des sensations que l’on ne connaît pas face à une impression numérique quelle qu’elle soit. voir les espaces. Forme/ Matériau Personnel _L’approche spaciale du projet_ Dans un premier temps. communi- quer leur projets avec les nouveaux outils numériques qui une fois maîtrisés permet- tent une grande liberté d’adaptation et d’appropriation.

Un belvédère 14 .

essayer dif- férentes techniques de représentation pour trouver la plus juste. Par la suite. communiquer nos propres idées. une fois familiarisé avec les techniques de représentation. il s’agit d’un exercice de conception d’un belvédère. il m’a fallu choisir. Le rapport au site d’implan- tation est donc très fort. Il s’agissait aussi de réussir à organiser les planches afin de permettre une lecture très simple de plans placés de manière logique. ce qui fut pour moi difficile. 15 . nous avons eu à concevoir et surtout représenter. Ici. Après de nombreuses esquisses et corrections. en adéquation avec le projet à communiquer. Il m’a donc fallu prendre position par rapport à mon choix d’implantation et l’assumer totalement afin de concevoir le projet le plus cohérent possible.

le bois Social La création de lien social par la construction. la découverte: anima- tion d’ateliers pour enfants Intellectuel Assimilation de logiques constructives 16 . Forme/ Matériau Techniques de mise en oeuvre de la terre et son usage Construction en bois FESTIVAL GRAINS D’ISÈRE Première expérience de construction en bois et en terre Nature/environnement les possibilités d’exploitation de matériaux comme la Terre.

17 . Je pense avoir beaucoup appris en participant à ce moment où le contact se fait entre le projet pensé et le projet réalisé. Que l’on peut ignorer ces problèmes liés à la réalisation d’idées mais on se rend compte que d’autres. si les questions ne sont pas toutes résolues. la réalisation amènera d’autres questions. intégrer la logique constructive à la logique de conception. Il est primordial pour chaque étudiant en architecture de se confronter à cette réalité le plus tôt possible afin de se rendre compte que ce qui est projeté sera réalisé. En effet. Pendant ces quelques jours passés à l’Isle d’Abeau avec d’autres étudiants de master. il faut essayer d’envi- sager les problèmes qui pourraient survenir. de les envisager comme de nouvelles dimensions à apporter au projet. Pour pouvoir maîtriser son projet. d’autres problèmes. ayant toujours cet intérêt et cette envie de travailler la matière. Il faut alors composer au fil des jours._Festival Grains d’Isère_ Durant cette première année. je me suis confrontée à des cas pratiques. on s’enrichit comme on ne pourrait le faire quel que soit le cours que l’on suive à l’école. trouver des solutions pratiques pour conserver l’essence du projet et répondre aux contraintes techniques et pratiques qui se posent tout au long du passage de l’idée à sa matérialisation. de réaliser des choses de mes mains. Mais je pense surtout qu’il faut accepter le fait qu’un projet évoluera jusqu’à la fin de sa réalisation et non jusqu’à la fin de sa conception: en effet. j’ai pu participer au festival Grains d’Isère et à la réalisation d’un prototype en structure bois. sélectionner les matériaux en adéquation avec les besoins du projet. j’ai beaucoup appris. en garder l’essence. conçu et qui se heurtaient aux problèmes survenant lors de leur réalisation. des projets qui avaient été pensés. de DSA. sur les chantiers se chargeront de les résoudre à leur façon si ces problèmes n’ont pas été envisagés auparavant. on peut penser avoir tout planifié. Et l’architecte se doit donc de répondre à ces problèmes. J’ai pu voir à quel point il était important de sortir du cadre scolaire des études et de participer à ce type d’expérience où l’on apprend.

Social L’architecture comme base d’un projet social STAGE OUVRIER Confrontation à la réalité du métier d’architecte dans une situation particulière Intellectuel Réflexions sur l’importance de l’architecture dans des projets sociaux Nature/environnement Le concept de fin de vie d’un bâtiment et le recyclage de ces composants 18 .

Ces approches pratiques permettent de se rendre compte des conséquences constructives de choix architecturaux. leur usage. être à l’écoute de tous les acteurs rencontrés. Et je trouve cette architecture là._Stage ouvrier_ Suite à cette première expérience de construction en bois aux Grands Ate- liers. très noble. Et grâce à ce stage. c’est le fait que pour la première fois. il fallait adapter son discours selon quel était l’interlocuteur. Ce projet étant passionnant. le prototype construit était inclus dans un projet pour l’agglomération grenobloise: concevoir 19 chambres pour des personnes sans domiciles fixes et avec un compagnon. des rapports sur les problèmes de logement des sans abri et j’ai bien sûr beaucoup appris. être la base d’un projet social aidant des hommes et des femmes à se re- construire. nous avons pu nous confronter à l’organisation préa- lable de la construction d’un prototype et sa réalisation ainsi qu’une initiation aux techniques de maçonneries traditionnelles. Par ce projet. plus humaine que matérielle. j’ai voulu suivre ce projet: en effet. avec 3 autres amis. je me suis réellement rendue compte que l’architecture pou- vait aider. Forme/ Matériau Adéquation total entre le système constructif et le fonctionnement des bâtiments. j’ai lu des articles. nous avons choisis de faire notre stage ouvrier au laboratoire CRATerre pour pouvoir en suivre l’avancement et y participer. Ce qui m’a le plus intéressé. Nous avons rencontré les différents acteurs du projet. En effet. on soit confronté aux réalités du métier d’architecte. 19 . faire évoluer le projet.

Intellectuel Compréhension de tech- niques constructives Forme/ Matériau Transformation de matières de plus primaires en architecture des plus complexes HISTORIQUE DE L’ARCHITECTURE ET DE LA CONSTRUCTION 20 .

ces techniques mises en place pour construire des édifices toujours plus impressionnants. nous avons recommencé aux égyptiens pour arriver à nos jours et ce du point de vue de l’architecture. de voir d’où vient l’architecture. des escaliers. fondamental d’en connaître l’histoire. Durant le semestre. j’avais suivi des cours d’histoire de l’art et des arts appliqués en général donc j’avais abordé l’architecture mais de façon très superficielle. on étudiait ce qui avait été construit. Aujourd’hui les techniques ont évolué. cette recherche. Je pense que cet enseignement est très important en première année puisque il permet de nous placer dans une chronologie. d’une croyance. Pour pouvoir concevoir une architecture aujourd’hui. en arts appli- qués. Artistique lier l’histoire de l’art à l’histoire de la construction _Historique de l’architecture et de la Construction_ Ce cours de Philippe Potié m’a beaucoup intéressé. qu’est ce qui a été fait auparavant. c’est un cours sur la stéréotomie. Et j’ai ressenti de l’admiration face à ce génie humain. J’ai toujours été admirative de ce que les hommes sont capable de réaliser en l’honneur d’un dieu. Il se déploie une éner- gie incroyable que ce soit dans la réalisation des temples romains ou du viaduc de Millau. En effet. les motivations. mais surtout. Ce qui m’a le plus intéressé c’est le fait qu’à chaque époque. de modeler la matière. on étudiait comment les hommes avaient construit ces édifices. pour en donner le meilleur. les techniques de découpe de la pierre pour créer des voûtes à double courbure. pourquoi. avec quelles techniques. l’Homme la porte toujours en lui et c’est une source d’admira- tion pour moi. ce qui m’a beaucoup intéressé car cela m’a permis de compléter avec le point de vue de l’art que je connaissais déjà. il est.. les croyances ont changé mais cette envie de construire. Ce qui m’avait le plus marqué et dont je me souviens encore très clairement aujourd’hui. d’une conviction. dans quel contexte. le savoir s’est accru.. à mon avis. 21 .

Social Intime rapport entre la culture. d’un mode de vie. la géographie sur les formes d’habiter 22 . les origines sur la forme d’habiter CULTURE DE L’HABITER L’étude de l’impact d’une culture. Intellectuel méthode d’analyse et d’étude Nature/environnement Impact de l’environnement. d’une situation géographique sur la forme d’habiter.

faire une analyse que l’on présenterai à l’oral. J’ai beaucoup apprécié le fait de pouvoir étudier le sujet de l’immigration et donc du mélange des cultures se manifestant par la forme d’habiter un espace qui est ou non adapté à sa propre culture. à partir d’un sujet et d’un corpus de textes._Culture de l’habiter_ On a pu. il fallait étudier un thème. On se rend compte alors qu’il devient difficile de concevoir des espaces à destination d’autres cultures dans d’autres régions que la notre. Ce travail de recherche. La partie pratique a été elle aussi très intéressante. des paramètres géographiques dans la définition des formes d’habitat. sur les différentes échelles de travail. Nous avons travaillé en groupe et avons choisi le thème des «immigrés. de lecture et surtout les discussions entre étudiants et avec les professeurs ou assistants ont été très intéressantes de par la confrontation des points de vue. du quartier au monde entier. l’intime lien qui existe entre les modes de vie et la forme de l’habitat. Can- kat. Illustrations de différents concepts abordés dans notre analyse. par des cours théoriques. Nous avons aussi beaucoup appris sur les formes d’adaptation de l’habitat français à d’autres cultures et l’apport de cette forme d’habiter dans d’autres pays. passeurs de culture». Et ainsi se rendre compte de l’ascendance qu’à l’un des paramètres sur l’autre et vice versa. tout au long de ce module étudier et découvrir grâce à A. avec le phénomène d’immigration à Grenoble et en parallèle Rabbat. dans un premier temps. à la fois les paramètres géographiques mais aussi les cultures des usagers pour répondre à leur besoins et leurs attentes qui vont parfois être très différentes de ses propres attentes. Nous avons étudié des cas concrets de cultures toujours du point de vu de l’influence de cette culture sur les modes d’habiter. Il faut faire l’effort d’analyser et étudier. mais aussi l’influence de la région. 23 .

Intellectuel

Artistique

Nature/environnement

Social

Personnel

STUDIO LIVENEAU

Forme/ Matériau

24

_Ma deuxième année_Studio Liveneau_
Durant ma première année, j’avais eu la chance de pouvoir participer au
Festival Grains d’Isère, j’avais fait mon stage ouvrier au laboratoire CRATerre et les
l’approche constructive du projet m’intéressait beaucoup.
Je voulais donc pouvoir continuer ce type d’enseignements pour ma deu-
xième année. Je me suis dirigée vers le studio encadré par P. Liveneau où la logique
constructive va de mise avec la conception purement spatiale.
L’aspect très intéressant de la pédagogie de ce studio tient dans le fait que
l’on a pu découvrir de grands principes de conception architecturale par une ap-
proche concrète: la conception et construction de prototypes nous permettant d’ex-
périmenter à échelle humaine les principes directeurs de nos projets.
De plus, le fait de travailler en groupe en se confrontant donc aux divergences d’opi-
nion est très enrichissant et stimulant.

L’année a été partagée en 4 exercices dont deux corrigés par un jury com-
mun à l’ensemble de la promotion. Pour chaque exercice, il nous était enseigné de
grands principes de conception architecturale. Dans un premier temps, nous avons
étudié la composition spatiale par la lumière. Puis, par l’analyse d’une maison d’ar-
chitecte, nous avons assimilés des principes de conception tels que le délitement, l’em-
preinte, le pli, l’imbrication...et dans mon cas l’enveloppe. Nous avons ensuite tra-
vaillé la structure comme base d’un projet en expérimentant différentes techniques.
Et nous avons terminé par un projet avec une demande réelle de conception d’un
complexe sportif de rééducation à la fois pour des patients mais aussi pour les popu-
lations alentours. Ce qui nous a obligé à concevoir des espaces totalement accessibles
à tous et faciles d’usage.

Chaque exercice m’a beaucoup apporté, et le fait de pouvoir expérimenter
des concepts aux grands ateliers a permis de réellement les assimiler et ainsi capable
de les appliquer plus facilement.

25

COUPES ELEVATIONS 1/500 DIAGRAMME STRUCTUREL 1/1000 DIAGR

façade nord/est

préservation de

piscine orientée sud/est

volume accueil/vestiaires

parking couvert façade sud/est

gymnase orienté sud/est

parking extérieurs nord/
ouest derrière le gymnase
PLAN DE SITUATION 1/2500 accès principal
urbanisation fut
chemins pédest
les différents ba

façade nord/ouest
L 1/1000 DIAGRAMMES D'IMPLANTATION GLOBALE 1/5000

H-ZONE
PLAN MASSE 1/500 N Un exercice ancré dans la réalité

PLAN DE SITUATION 1/2500
sud/ouest

DIAGRAMME STRUCTUREL 1/1000 DIAGRAMMES D'IMPLANTATION GLOBALE 1/5000
préservation de la clairière

FONCTIONNEMENT DES VESTIAIRES 1/100
entrée vestiaire entrée vestiaire
femmes hommes

préservation de la clairière

e sud/est
4 WC accessibles
1 WC

vestiaires vestiaires communs avec
rideau accès principal prolongé pour une
urbanisation future
chemins pédestres connectés pour lier
les différents batiments
g couvert

é sud/est
3 douches avec rideaux
séparatifs

d/
nase STUDIO LIVENEAU
EXERCICE 4
accès principal prolongé pour une
VIRGINIE
3 boxes fermés pour
GRANGER9 casiers/9 fauteuils/double
urbanisation future
chemins pédestres connectés pour lier
changer de fauteuil accès + casiers normaux
les différents batiments
au-dessus

26

Cet exercice a été lancé par l’initiative d’un kiné et d’un de ses patients qui
avaient dans l’idée de créer une structure sportive de rééducation et de loisir dans un
site où sont déjà présentes des infrastructures médicales.
Nous les avons rencontré, ainsi qu’une personne en fauteuil pour pouvoir
comprendre les problèmes du quotidien et pouvoir les solutionner.
Le fait d’avoir une demande réelle et des interlocuteurs m’a beaucoup plu
car le jugement final était avant tout axé sur la fonctionnalité et les qualités d’usage
puisque chacun des commanditaires donnait son avis. Notre discours était d’ailleurs
différent, adapté au fait que nos interlocuteurs n’étaient pas architectes.
Cet exercice m’a permis de me confronter aux réglementations d’accessibi-
lité des bâtiments publics. Je me suis beaucoup documentée sur les différents handi-
caps et les solutions qui pouvaient être mis en place pour faciliter les déplacements et
déroulement des activité au quotidien.
Au final cela a engendré des réflexes sur les projets futurs où j’ai pu réinté-
grer des principes mis en place et étudiés pour cet exercice-là.

VIRGINIE GRANGER
STUDIO LIVENEAU
3/06/08 EXERCICE 4
N
PLAN 1/200
façade sud/est
façade nord/est

façade nord/ouest

sud/ouest

9 casiers/9 fauteuils/double
entrée vestiaire

accès + casiers normaux
hommes
MENT DES VESTIAIRES 1/100

27
au-dessus
ATIONS 1/500

entrée vestiaire

3 boxes fermés pour
changer de fauteuil
femmes

IRE AA'

Une mallette de jeu Analyse architecturale de la maison Eames à la façon Eames 28 .

29 . Dans un premier temps il a fallu se documenter. Et après cette première prise de contact. des objets ludiques. J’ai pris énormément de plaisir à faire ce travail. A trois. j’ai je pense assimilé de façon très lu- diques des concepts qui auraient pu me paraître beaucoup plus pesant si nous avons eu une autre approche du sujet. Cet exercice d’analyse avait pour but de comprendre la démarche de créa- tion d’un architecte. comprendre la façon de penser du couple Eames. Nous avons donc réalisé une mallette de jeux. son parti pris pour pouvoir assimiler des grands principes de conception architecturale et pouvoir se les approprier plus tard dans les projets à venir. avec différents cadres adap- tables sur une grande maquette de la maison et nous avons joué: nous avons posi- tionné un appareil photo et avons essayé différentes combinaisons de cadre pour se rendre compte de l’impact de l’enveloppe sur l’espace intérieur. à étudier le travail de ces deux concepteurs incroyables et. C’est d’ailleurs ce qu’ils avaient fait pour la conception de leur maison. jouer sur les matériaux. de cette façon. nous avons décidé d’aborder cette analyse de leur point de vue: ils aimaient concevoir des jeux. nous avons choisi la maison EAMES sans la connaître réellement.

Un marché couvert ELEVATION EST 1/100 J’ai recherché. Assemblage de la trame: fxation fixe avec cale et permettant Poteaux encastrés au sol et en liaison double le mouvement avec l'ovale(pour une meilleur mise en place avec la nappe. e continuité de la forme. superposées en groupe. Et des observations découle cette couverture qui se transforme en parois sur une ligne marquant l'urbanité dans laquelle s'inscrit la halle. PLAN MASSE 1/200 Le point de départ était de couvrir de façon légère la halle. comme si un végétal venait se recourber et créer une toiture. L'implantation de la halle permet aussi un accès et une vue directe sur le parc. La maquette renseigne assez jus- tement sur les problèmes structurels et a permis d’avancer et de faire des choix pour arriver à une double nappe permettant une rigidification de l’ensemble. COUPE AA' 1/50 Donc un travail de réflexion et d'expérimentation des nappes tressées. quelle forme donner à cette nappe pour jardin médiéval/ détente circulation voitures couvrir un maximum d’espace où loger le marché. Halle orientée vers l'epace public aménagé en jardin médiéval dans un but pédagogique. par la maquette. ELEVATION NORD 1/10 STUDIO LIVENEAU Virginie GRANGER 25/03/08 ELEVATION OUEST 1/100 ENSA ELEVATION NORD 1/100 STUDIO LIVENEAU Virginie GRANGER 25/03/08 ENSAG 30 . ELEVATION EST 1/10 L’enjeu de cet exercice était d’expérimenter des techniques constructives et d’en faire découler un projet architectural selon les possibilités formelles engendrées COUPE AA' 1/50 par ces techniques étudiées. Le fait de pouvoir construire un tronçon de ce tissage nous a permis d’ex- ELEVATION OUEST 1/10 périmenter les réactions aux efforts et de constater les problèmes liés à ce type de structure. Nous avons donc décider de développer une structure du même type que celle em- ployée par Shigeru Ban pour le centre Beaubourg de Metz. J’étais dans un groupe intéressé par les structures tissées.

Et des observations découle DETAILS AU 1/20 cette couverture qui se transforme en parois sur une ligne marquant l'urbanité dans laquelle s'inscrit la halle. L'implantation de la halle permet aussi un accès et une vue directe sur le parc. PLAN 1/100 N PLAN MASSE 1/200 N HALLE DE MARCHE Le point de départ était de couvrir de façon légère la halle. Donc un travail de réflexion et d'expérimentation des nappes tressées. lieu de détente plantation de fleurs et arbustes plantation de plantes aromatiques PLAN 1/100 N PLAN MASSE 1/200 N HALLE DE MARCHE plantation de légumes de saison Le point de départ était de couvrir de façon légère la halle. superposées en groupe. comme si un végétal venait se recourber et créer une toiture. 31 COUPE AA' 1/50 COUPE AA' 1/50 . Assemblage de la trame: fxation fixe avec cale et permettant Poteaux encastrés au sol et en liaison double le mouvement avec l'ovale(pour une meilleur mise en place avec la nappe. Donc un travail de réflexion et d'expérimentation des nappes arbres fruitiers. on fixe avec cale et permettant Poteaux encastrés au sol et en liaison double ur une meilleur mise en place avec la nappe. lieu de détente tressées. liaison entre deux éléments:recréer une continuité de la forme. L'implantation de la halle permet aussi un accès et une vue directe sur le parc. Halle orientée vers l'epace public aménagé en jardin médiéval dans un but pédagogique. plantation de fleurs et arbustes plantation de plantes aromatiques plantation de légumes de saison arbres fruitiers. superposées en groupe. comme si un végétal venait se recourber et créer une toiture. Halle orientée vers l'epace public aménagé en jardin médiéval dans un but pédagogique. Et des observations découle cette couverture qui se transforme en parois sur une ligne marquant l'urbanité dans laquelle s'inscrit la halle.

Nature/environnement Compréhension des différents concepts environnementaux tels que l’architecture bioclimatique. écologique.. Intellectuel Méthodes d’analyse et d’évaluation de projets selon des paramètres environnementaux 32 .. le développe- ment durable.

m’a permis de réellement assimiler les concepts vus en cours et ai- guiser ma curiosité envers ces thèmes très vastes que sont le développement durable. Dans un premier temps. nous avons étudié les bases de l’architecture bioclimatique par des études de cas concrets. ensuite. Tous ces cours m’ont permis de clarifier les choses et d’avoir un point de vue différent de ceux auxquels j’étais familière. j’étais donc familiarisée à ce type de discours mais je n’en avais qu’une vue superficielle. de la construction au recyclage des déchets. Grâce à ces cours théoriques. nous avons étudié les origines du développement durable par un historique de l’architecture moderne à l’architec- ture écologique. cette question du respect de l’environnement dans la construction est au coeur des débats. assuré par V. CONSTRUCTION ET ENVIRONNEMENT Première sensibilisations à l’approche environnementale de l’architecture Forme/ Matériau L’influence des choix formels et de matériaux dans la conception environnementale 33 . l’architecture bioclimatique. Depuis quelques années. les choses se sont précisées. Et l’on a terminé par les techniques. écologique. méthodes d’évaluation dans l’ana- lyse d’un projet._Construction et environnement_ Durant ce cours. Et le fait d’appliquer ces connaissances. Rigassi. Dans un premier temps grâce à des cours théoriques puis un dossier d’analyse de projet selon des critères environnementaux. les méthodes d’analyse permettant d’évaluer les projets. nous avons aussi pu nous familiariser à l’idée de penser un projet sur le long terme. nous avons été sensibilisés à l’ap- proche environnementale de l’architecture.

Intellectuel Une méthode d’analyse des qualités d’usage des logements sociaux LE LOGEMENT ET L’HABITER EN QUESTION Social Étude de l’évolution de la société et les répercutions sur le logement social 34 .

Nous avons dans le même temps réalisé des travaux pratiques d’analyse de logements sociaux d’aujourd’hui. Il est nécessaire pour les architectes de ne pas reproduire les erreurs passées et de voir la nécessité de repenser sans cesse le logement comme un atout pour la société.M. On a étudié. en adéquation avec les besoins de la société actuelle en permettant une appropriation et une adaptation pour les habitants des générations futures. les erreurs à ne pas reproduire mais surtout l’ingéniosité dont font part les architectes pour concevoir des logements les plus agréables et fonctionnels possible. chronologiquement l’évolution des modes de vie et les répercutions des courants de pensée sur la conception des logements. d’évolu- tions des manières d’habiter. Et ainsi être à même de voir les failles. aujourd’hui plus qu’hier encore. J’ai été très intéressé par cette étude de l’évolution du logement mis en perspective avec l’évolution de la so- ciété au niveau du travail. Car je pense que le logement peut. Nous avons étudié principalement le logement social puisqu’il s’agit d’un mode d’habiter que des générations ont tenté d’améliorer. raisonner ses choix qui influeront sur la société actuelle pour en définir le futur. ils évoluent donc avec elle. l’état de la société actuelle fait que l’on a besoin de plus en plus de logements sociaux. Cet enseignement m’a paru très intéressant puisqu’il aborde des questions inhérentes à toutes les sociétés et nous permet. permettre un meilleur épanouissement de chacun et devenir le support. une chance de proposer de nouvelles façons d’habiter. des relations sociales._Le logement et l’habiter en question_ Durant ce cours dispensé par A. 35 . de l’économie. face à ce qui a été fait auparavant. nous avons pu nous rendre compte que le logement a toujours eu une grande place dans la réflexion architectu- rale de ces derniers siècles. de s’inter- roger sur la question du logement social. de rationaliser pour en optimiser la fonc- tionnalité et ainsi faciliter la vie de ses occupants. en améliorant le cadre de vie. Le fait est que les logements sociaux dépendent totalement de la société pour laquelle ils ont été conçus. Bardagot. la base de changements. Je pense qu’il est primordial. de faire la part des choses et mieux comprendre. ce qui m’a permis d’acquérir une méthode d’analyse des qualités d’usage des logements.

Forme/ Matériau expérimentation des possibi- lités des structures en tubes SÉMINAIRE DESIGN PONTS ET CHAUSSÉES Social Rencontres et Échanges avec des étudiants de toute la France Intellectuel Les bases de structures tubes 36 .

En discutant avec les étudiants ingénieurs. et apprenant tous de l’expérience de l’autre. les escalier en sable. on a assisté à des conférences comme celle d’un designer de Normal Studio. Il fallait que chacun à chaque étape du développement. 37 .. 3 étudiants ingénieurs des Ponts.). et des cours de structures beaucoup plus compréhensibles que ceux dispensés à l’école de Grenoble. Nous avions pour thème les structures de tubes. 1 étudiant designer de State Collège et moi. explique aux autres ce qu’il faisait et pourquoi.. C’était la première fois que je travaillais avec des étudiants ingénieurs et on s’est tous retrou- vés dépendant les uns des autres. Baverel. la recherche.coques en plâtre.._Séminaire design des Ponts et Chaussées_ Pendant l’année. le notre était tout près de la ca- fétéria et une fois construit.. Cette expérience a été très intéressante au point de vue relationnel. Il y avait une vingtaine de thèmes différents(bateaux. avec deux autres amis. les tubes. et sous la direction d’O. Le but de ce séminaire étant de mêler les disciplines dans des groupes d’étu- diants pour concevoir des objets basés sur une technique constructive particulière. j’ai eu l’opportunité. Ce séminaire fut une réussite pour notre groupe: nous construisions notre prototypes dans le grand hall de l’école des Ponts. Ce fut tout de même une semaine très intéressante puisque dans le même temps. Nous étions un groupe de 5 étudiants. les étudiants ont bougé d’eux-même les tables pour se mettre sous notre structure qui au final redessinait un espace plus restreint dans ce hall immense. cheminées solaires. les coques sandwichs. ils m’expliquèrent pourquoi aucun n’avait vraiment envie de participer à ce séminaire: il est obligatoire pour valider l’année mais tous veulent se lancer dans des carrières totalement différentes du calcul de structure comme l’économie. planeurs. les ponts. de participer au Séminaire Design de l’école des Ponts et Chaussées.

Intellectuel Analyse et questionnement des façons de penser de grands architectes CULTURE ET ARCHITECTURE CONTEMPORAINE Artistique Compréhension et analyse de démarches de création 38 .

Ces cours étaient articulés sous forme monogra- phique avec l’analyse d’ une ou plusieurs de leurs oeuvres afin d’amener des ques- tionnements sur leur façon de penser. Malgré cela. à analyser son parcours. Le fait est qu’il s’agissait d’architectes dont on entendait déjà parler très souvent. J’aurai aimé pourvoir découvrir de nouveaux courants. ses inspirations._Culture et architecture contemporaine_ Ce cours. le fait de venir s’exprimer à l’oral sur un architecte. Prokop. j’ai beaucoup aimé cette approche: on passait du temps sur chaque architecte. assuré par H. ses influences. avait pour thème l’architecture contempo- raine. Et j’ai trouvé très intéressant. Toujours est-il que l’on a eu des cours théoriques sur différents architectes reconnus et souvent controversés. qui n’est d’ailleurs abordée que très rarement durant le cursus. 39 . il s’agit sans conteste d’architectes contemporains mais déjà présents de- puis des dizaines d’années sur la scène internationale. un débat avec un professeur qui ne juge pas les points de vue de l’étudiant mais fait évoluer sa réflexion. de concevoir le projet d’architecture. faire part de ses doutes. lors de l’examen final. ses interrogations face à son travail et ainsi engendrer une discussion. émet des suppositions pour aller plus loin et approfondir le propos. de nouvelles façons de penser amenées par de jeunes architectes n’ayant pas forcément une reconnais- sance mondiale mais qui posent question eux aussi.

Forme/ Matériau TROISIÈME ANNÉE Pourquoi partir? Et pourquoi Madrid? Personnel Intellectuel Social Nature/environnement 40 .

approfondissant les enseigne- ments en rapport à la construction. elle compte une dizaine de cours obligatoires par année et un choix de plus de cent options. pourquoi partir?_ Au départ. princi- palement à cause des appréhensions que l’on peut avoir sur les études à l’étranger: les problèmes de langue en premier plan. Artistique 41 .. De plus. Et j’ai pu me rendre compte de la quantité de cours et options proposés. Mais après une discussion avec une étudiante de cinquième année. qu’ils soient obligatoires ou optionnels sont accessibles à tous les niveaux._Troisième année. J’ai donc décidé de présenter ma candidature pour partir en troisième an- née car j’avais déjà une idée précise du master que je voulais suivre. J’ai choisi ETSAM car c’était l’école qui me permettais d’étudier le plus de disciplines différentes de par le fait que tous les cours et options sont à choisir. la structure. cette école se trouvait dans la capitale espagnole que je n’avais ja- mais visitée mais que je savais très riche culturellement de par ses musées et tous ses lieux de cultures. De plus.. les écoles espagnoles ont des programmes plus techniques. Cette école n’étant pas encore passée au système européen(ECTS). Tous les cours. je n’avais pas réellement pour projet de partir en échange. je me suis renseignée sur l’école dans laquelle elle avait étudié. Il me paraissait donc plus judicieux de partir en troisième année et ainsi découvrir de nouvelles dis- ciplines et affirmer mon choix de master ou me diriger vers une autre thématique plutôt que partir en quatrième année et fractionner mon master.

Forme/ Matériau Etude des propriétés et des types d’utilisation des matériaux CONSTRUCCION OBRA GRUESA Assimilation des grands concepts de construction et ainsi d’une pensée constructive pour répondre avec logique à la plupart des situations Intellectuel Logique constructive Artistique Une rigueur dans la représentation et la communication 42 .

nous avons eu des cours magistraux suivant toutes 32 aislamiento proyectado 23 les étapes d’une construction. mais plutôt de proposer. lamina de madera 16 12 perfil de madera para sujetar ETALLE 6 las laminas 21 13 aislamiento termico 19 14 carton yeso 18 15 falso techo interior 16 sumidero 8 17 carozeta desague 18 capa separadora 19 membrana impermeabilizante 20 remate de chapa plegada 4 21 pavimiento exterior 2 22 hormigon de pendiente 23 barandilla DETALLE 7 24 ventana 25 cargadero 26 lamina metalica plegada 10 27 ventana 15 28 vidrio de la barandilla 29 perfil metalico(barandilla) 30 viga metalica voladizo 31 perfil de borde voladizo 32 aislamiento proyectado 23 43 DETALLE 8 29 28 . Et dans un second temps. Il ne s’agissait pas de trou- 31 30 25 3 26 53 32 5 50 21 13 9 13 22 ver quelle était la structure réelle du bâtiment. 23 barandilla DETALLE 7 24 ventana 25 cargadero 26 lamina metalica plegada 10 27 ventana 15 28 vidrio de la barandilla 29 perfil metalico(barandilla) 30 viga metalica voladizo 31 perfil de borde voladizo Dans un premier temps. lamina de madera perfil de madera para sujetar DETALLE 5 13 DETALLE 3 14 las laminas aislamiento termico 9 2 15 carton yeso 12 16 17 falso techo interior falso techo voladizo 8 25 18 sumidero 19 20 carozeta desague capa separadora 7 13 21 membrana impermeabilizante 14 13 22 baldosas 23 remate de chapa plegada 24 pavimiento exterior 25 cable falso techo 26 placa de continuidad de viga 17 hormigon de pendiente 12 27 28 aislamiento autoprotegido DETALLE 4 WOZOCO's apartments MVRDV_Amsterdam_1994/1997 SECCION VOLADIZO 1/20 Construccion obra gruesa_otono 2008_ 16 DETALLES GRAN VOLADIZO E 1/20 y 1/10 Virginie GRANGER_5/12/08_e488_grupo C_CAMARA 20 _Construction. d’après nos 8 43 14 13 12 48 25 14 27 49 41 17 connaissances. une structure qui soit cohérente et réponde aux exigences du projets. utiliser ce que nous avions appris pour réaliser un dossier de 27 9 8 7 2 6 détails constructifs du bâtiment WOZOCO des MVRDV. lamina de madera 16 12 perfil de madera para sujetar DETALLE 6 las laminas 21 13 aislamiento termico 19 14 carton yeso à beaucoup d’interrogations que j’avais sur le processus de réalisation d’un bâtiment 18 15 falso techo interior 16 sumidero 8 17 carozeta desague 18 capa separadora 19 membrana impermeabilizante 20 remate de chapa plegada 4 21 pavimiento exterior 2 22 hormigon de pendiente 1 complet. gros oeuvre_ 1 2 3 4 5 6 7 forjado de chapa colaborante viga de carga viga de borde vigetas soporte metalico chapa colaborante hormigon J’ai décidé de suivre un cours de construction qui m’a permis de répondre 8 capa de nivelacion 9 pavimiento de baldosas 10 ladrillos 13 11 fachada. 47 37 36 E 1/20 y 1/10 DETALLES ESTRUCTURA GENERAL 1/20 Virginie GRANGER_5/12/08_e488_grupo C_CAMARA Virginie GRANGER_5/12/08_e488_grupo C_CAMARA 20 1 forjado de chapa colaborante 2 viga de carga 3 viga de borde 4 vigetas 5 soporte metalico 6 chapa colaborante 7 hormigon 8 capa de nivelacion 9 pavimiento de baldosas 10 ladrillos 13 11 fachada. EVACUACION AGUA VOLADIZO DETALLE 8 29 28 3 nous avons du adapter. Le fait de chercher par soi-même quelles solutions construc- 40 39 junto de dilatacion 40 solera hormigon armado 41 zuncho de borde MVRDV_Amsterdam_1994/1997 42 42 tubo de drenaje 43 capa impermeabilizante 44 relleno pequeno diametro 45 arena SECCION VOLADIZO 1/20 Construccion obra gruesa_otono 2008_ 34 46 relleno differentes diametros tives seraient envisageables m’a permis de réellement assimiler les concepts abordés 34 44 47 terreno de origen 48 bovedillas 49 50 vigetas armadaores capa de compresion WOZOCO's apartments 51 pletina metalica 52 canalon MVRDV_Amsterdam_1994/1997 53 pletina metalica Construccion obra gruesa_otono 2008_ DETALLES GRAN VOLADIZO en cours. des fondations aux finitions. 23 23 SECCION DETALLE 23 SECCION DETALLE 18 18 20 21 28 21 21 28 20 27 19 27 8 8 20 19 27 26 8 16 15 12 4 6 13 4 26 6 15 10 5 10 5 9 DETALLE 3 DETALLE 5 8 9 12 8 7 7 13 2 3 16 6 25 14 13 12 4 DETALLE 3 DETALLE 5 DETALLE 4 1/10 1 forjado de chapa colaborante 1 2 viga de carga vigetas 15 3 4 soporte metalico 5 pletina metalica 6 barra metalica 7 chapa colaborante 8 hormigon 9 10 capa de nivelacion pavimiento de baldosas 10 5 11 ladrillos 3 12 fachada. à la pensée de la structure 35 39 33 muro de contencion hormigon armado DETALLE 4 46 45 34 zapata hormigon armado 52 35 soporte hormigon armado DETALLE 6 WOZOCO's apartments 36 hormigon de limpieza DETALLE 8 DETALLE 7 37 separadores 45 38 armadores globale d’un bâtiment. 38 33 46 12 J’ai donc pu me confronter au dessin de détails.

Intellectuel Outils et méthodes d’intervention Nature/environnement Utilisation de toutes les ressources naturelles des sites pour proposer des solutions peu chères et rentables 44 . améliorer les conditions de vie. Social Étude de problèmes à différentes échelles: du monde entier au quartier HABITABILIDAD BASICA Étude des établissements humains précaires dans le monde/comment intervenir.

nous avons pu nous confronter aux enjeux de tels projets d’urbanisation et d’aide aux populations dans le besoins. calcul des distances et dénivelés 45 . Cette matière avait pour but de nous proposer une méthode de conception de projets d’aide au développement par le biais d’études de cas concrets en Afrique et principalement en Amérique du Sud. on se rend compte que l’architecture et l’urbanisation ont un rôle autrement plus important que la simple création d’un abri. Diagrammes du développement et réhabilitation du village _Habitabilidad basica_ Ce cours est une option gérée par el Instituto de Cooperación en Habitabi- lidad Básica(ICHaB) de l’UPM. Ici. Elles permettent le développement économique d’une région. la création d’emplois et ainsi. ce type de projets offrent à nombre d’habitants la possibilité de ne plus subir leur condition de naissance mais devenir maître de leur vie et ainsi donner un avenir plus positif aux nouvelles générations. De par ce travail de groupe. La route de liaison.

DISENO DE MOBILIARIO Conception de 3 meubles et analyse de démarches de conception Artistique Recherche de nouveaux types de graphisme 46 . Intellectuel Différence entre conception architecturale/ conception de meuble Forme/ Matériau Études de démarches de designers basées sur l’héritage du Bauhaus: de la fonction découle la forme.

Table napperon Jouant sur l’ironie de changer l’échelle d’un objet souvent considéré comme kisch ou de mauvais goût et le mêler à une table emblématique du design. de jouer sur la poé- tique. le changement d’échelle. J’ai donc pris beaucoup de plaisir à la conception ainsi qu’à la communication de mes idées en cherchant de nouvelles techniques graphiques._Design de meubles_ Il s’agit d’une option abordant le design de meubles par quelques cours magistraux présentant des grands principes du design ou de grands designers mais l’objet principal de ce cours était la conception de 3 meubles dont une assise et une lampe. J’ai réellement apprécié le fait de pouvoir travailler sur des projets à l’échelle du meuble et changer ainsi de l’approche habituelle du projet d’architecture en se confrontant à des contraintes comme l’ergonomie. l’ironie car il s’agit de notions que j’aime beaucoup. dans la conception de ces trois objets. l’aspect morphologique ou sym- bolique des objets que l’on crée. le double-sens. 47 . J’ai pris le parti.

48 . A la luz del radiador reintroducir el objeto radiador no para calentar fisicamente pero calentar el ambiente. et dans l’autre.. Hormigas en los pies Des fourmis dans les pieds Jouant sur une double lecture de l’objet: dans un sens. empreintes sur le sol.. des pas. des fourmis.

49 . le vieux radiateur en fonte.A la lumière du radiateur Il s’agit de réutiliser un objet connu de tous. et le réintroduire dans nos intérieurs. Ce radiateur ne réchauffant pas physique- ment l’espace mais plutôt par sa pré- sence et la lumière qu’il émet.

interventions minimales dans le quartier de Tétuan Artistique La vidéo comme Intellectuel outil d’analyse Explication du projet chronolo- gique. Social Analyses des problèmes sociaux d’un quartier/propo- sition de solutions possibles STUDIO MANSILLA+TUNON Semestre 1: Pathologies et opportunités. ludique. thématique 50 .

des idées de façon différente et peut-être parfois plus claire ou intelligible selon l’interlocuteur. voir les présentations de chaque professeur. Bien sûr. interventions dans le quartier de Tétuan_ Dans cette école. ensuite. Aujourd’hui. on a travaillé sur un seul et unique quartier de Madrid. Le premier semestre. J’ai choisi Tunon et Mansilla car je voulais me confronter à de nouvelles façons d’aborder le projet d’architecture et ils étaient ceux qui répondaient le mieux à mes attentes. Le tout a ensuite été réintégré dans une vidéo finale. le niveau de détail du projet n’est pas celui que l’on me demandait en deuxième année mais il nous faut trouver des principes directeurs forts et des stratégies d’implantation dans le quartier qui puissent fonctionner à différentes échelles. permettant de créer une nouvelle vie culturelle dans le quartier. Dans un premier temps il a fallu réaliser une vidéo de diagnostics posant les princi- paux problèmes du quartier et émettant quelques axes de solutions à développer. Puis concevoir 3 projets à 3 niveaux différents: des logements minimum de 30m²._Studio Mansilla+Tunon. la vidéo. quelle que soit l’année. fut très mo- tivant et enrichissant. on propose aux étudiants 8 à 10 studios par année et je pouvais m’inscrire dans celui qui m’intéressait. Le fait de devoir apprendre à manier un nouvel outil. Cela m’a permis d’élimi- ner certains que l’on m’avait recommandé et choisir le studio qui correspondait le mieux à mes attentes. Je dois dire que le rythme de travail est très élevé avec ce type de programme mais on produit beaucoup et la dynamique de rendus permet une motivation très importante car on ne passe pas plus de 3 semaines sur un projet. des artefacts dans la rue. ce type d’outil de communication peut permettre de transmettre un projet. des édifications sociales et pour finir. 51 . J’ai donc été me renseigner.

+ + uNA VIVIENDA FLEXIBLE/ ADAPTABLE + 7. muro de ordenacion lidad/personalizacion por liberar el espacio de muebles. Permettant une adaptation du sys- tème à toutes les parcelles. tous les sites du quartier à parasiter.50m DUCHA 4m Bano. Organisation intérieure de chaque logement L’intérêt de cet exercice était dans la conception d’unités de 30m2 pouvant être considérées comme un ensemble modulable. minimal espacio de apropriacion/ personalizacion/adaptacion a la vida de los habitantes Una sola linea/un Un gran espacio sin pared: flexibi. Seccion longitudinale 52 . espacio funccional.

juegos por los ninos. mobiliario diferente: tierra de color diferente. LES HABITANTS POTENTIELS ORGANISATION GÉNÉRAL Las familias/ monoparental con un o dos ninos/ pareja con un pequeno nino Viviendas/Lugar privado/ Lugares colectivos/Vida Personal/ social/Encuentra/ La gente mayor/ + = solo o en pareja ? Como construir por todos los tipos de vida? Como crear un vinculo entre todas las generaciones? Los estudiantes/ nuevos trabajadores Concept d’organisation des logements diferentes espacios con suelo. des étudiants.. textura. de jeunes couples... arboles. Implantation sur site Logement minimum social 30m pour une personne seule. mezas y sillas. 53 . âgée.. hierba. des familles mo- noparentales. des fa- 2 milles d’immigrés en transit.

El suelo cambia sobre toda la plaza.0 implantation El edificio esta como una torre. les usages des électrons étant répartis durant la journée ou la semaine. Équipements sociaux 54 . naturaleza cultura ayuda La seconde intervention sur le quartier de Tétuan consistait en une im- plantation de différents types d’équipements pour pallier les manques que subit au- jourd’hui la population.. NUCLEO 1. sobre una plaza central con pediente. J’ai choisi de créer une seconde stratégie d’implantation. creacion de un espacio delimitado en el barrio. proche de chez lui.. après les loge- ments: rassembler tous les services dans un même «noyau» central et faire graviter de plus petits électrons qui accueillent les services selon un planning permettant ainsi à chaque habitant d’avoir accès à tout. Plusieurs systèmes gravitationnel sont répartis sur tout le quartier pour un impact global. espacios de juego/ encuentro.

0 2.1 ELECTRON 1.0 4.0 55 .2 implantation 3.ELECTRON 1.0 1.

luz/electricidad contenu telas techo tubos para la tienda bandas velcro postes/ Se colocan en anclajes previstos en el suelo. les expositions. Actions quotidiennes temporaires La dernière intervention avait pour but d’intégrer au quartier des équipe- ments permettant le développement de la vie dans la rue et l’appropriation de cet espace pour les marchés. J’ai décidé de concevoir un équipement très simple contenant tout les outils pour une appropriation par les habitants selon leur besoin. et toute autre manifestation. mesas plegables 56 .

Processus d’activation de la place: les boites/les poteaux/les parois Elements de séparation spatiale: délimitation de l’espace d’action/délimitations d’espaces dans l’action. 57 .

58 . Personnel Des rencontres marquantes humainement CONFÉRENCES Intellectuel Mise au jour de nouveaux concepts ou affirmation d’idées déjà présentes._Conférences internes au studio_ En projet. J’ai pu alors me rendre compte du dynamisme qu’apporte le collectif dans la démarche de création. Ils nous ont présenté leur propre vision. tel projet et chacun vient se greffer au projet qui l’intéresse. Le grand collectif regroupant des plus petits qui vont travailler sur tel concours. intéressant. Il y a donc une répartition du travail qui se fait dans un premier temps seul puis une mise en commun. des dis- cussions. Il faut aussi avoir le recul suffisant pour savoir quand une idée personnelle est intéressante et donc la défendre ou au contraire accepter que celle d’un autre le soit plus. ses points de vue tout en respectant ceux des autres. Mais cela de- mande une autre implication car il faut faire l’effort d’exprimer ses convictions. et des productions réalisées ensemble. travaillant seul on peut réussir à concevoir des projets intéressants mais en collectif ils sortent toujours meilleurs. du collectif en tant qu’individu en faisant partie. des frictions qui permettent au projet de devenir plus fort. on a aussi pu rencontrer de jeunes architectes ou étudiants re- groupés en collectifs. Et cela m’a montré que bien sûr.

retour en arrière pour avancer plus loin. Il nous a montré à partir d’un diagramme les principaux paramètres qui entraient en jeux pour chaque projet à concevoir. Ils sont donc très présents sur le chantier. faire évoluer le projet selon leurs propres choix. Tout d’abord elle de nArchitects. la seule chose à ne pas perdre de vue c’est l’idée principale. Puis la conférence clôturant l’année. sociale. formelle. Ils ont insisté sur le fait que les projets ont beau être to- talement pensés. d’imprévus.vous pouvez toujours marcher. Il faut dire aussi que d’être à l’ETSAM m’a permis d’avoir accès à des conférences au moins une fois par semaine ce qui m’a apporté énormément. changent à cause de nouvelles contraintes..Et pour chacuns. mais si on vous enlève un bras. Je ne détaillerai que deux conférences dont certaines idées m’ont beaucoup marquée bien que dans chaque conférence des choses m’ont inter- pellées je ne peux tout écrire. pour ainsi avancer. au final... le MUSAC. peut-être car ce sont les plus proches dans mon esprit.» 59 . vos chaussures. de concevoir au travers d’un de leurs projets récents. Par- mi eux la dimension historique. puis une jambe. l’essence du projet qu’il faut mener à terme._Cycles de conférences de l’ETSAM_ Je ne peux parler de toutes les conférences auxquelles j’ai pu assister au long de ces trois ans mais un échantillon.. maîtrisés par tous les moyens techniques à disposition... Je dois dire que la plupart des conférences qui furent les plus marquantes pour moi furent celles de cette année à Madrid. mon professeur de projet. faire les choix qui maintiendront l’essence du projet initial tout au long de sa construction. Et au lieu de voir cela comme quelque chose de négatif qui va porter atteinte au projet initial. Il s’est attaché à expliquer leur façon de travailler. les choses évoluent. celle de Luis Mansilla. au moment de la réalisation. dessinés. eux prennent en compte dès le début le fait que le projet évoluera à la construction.et que durant tous ces allers retours. géographique.alors vous n’avancerez plus et c’est la même chose quand vous concevez un projet. Il a utilisé une métaphore très claire: «Si vous marchez et que l’on vous enlève votre chemise.. J’avais trouvé cette approche très intéressante car assumant le fait que le projet évoluerait et montrant ainsi l’architecte non pas seulement comme celui qui maîtrise tout en amont dans la conception du projet mais aussi celui qui sait s’adap- ter. il nous a montré l’influence sur l’avancement du projet en nous expliquant que rien était linéaire. que chaque projet était une suite de pas en avant. Ils ont présenté leur projets mais surtout l’approche qu’ils en avaient..

j’ai dû me confronter à la 3D pour pouvoir rendre le second exercice ce qui m’a permis de pro- gresser très rapidement par mes propres moyens. 350m²60m² Analyse du cahier des charges: répartition de l’espace STUDIO MANSILLA+TUNON Semestre 2: Espace réel. Il n’y avait qu’un grand projet: concevoir un forum des images sur une place emblématique et dans l’hyper centre de Madrid. Puis. Dans un premier temps d’une vidéo retranscrivant notre propre vision du quartier. le thème du second semestre m’intéressait beaucoup. j’avais dans l’idée de changer de studio pour expérimenter d’autres méthodes de travail qui m’intéresseraient. de la place. Et ensuite.. Et autour s’articulaient différentes formes d’analyse. espace digital Pour mon second semestre. J’ai beaucoup apprécié le nouvel exercice de vidéo. 350m²120M² Biblioteca 400m² bar-cafeteria 350m²120M² salas de visualizacion: puestos individuales parejas 400m²160M² 5-7 personas 200m²160M² sala 30 personas 2000M² 200m²400m² sala 80 personas 350m²60m² 400m² sala 50 personas 350m²60m² sala polivalente vestibulo tienda informacion aseos 350m²120M² oficinas los elementos del programa puden estar dividido en 3 cuerpos: interfaz entre la plaza y el forum/los espacios de proyeccion. une réalisation en 3D de chaque bâtiment situé sur la place et la Grande Rue montrant tous les espaces publics intérieurs. visualizacion/intercambios de conocimien. 60 . Et après cela.. opiniones. Mais au final. 400m²160M²400m²200m² tos. nous avons pu développer le projet.

Section conceptuelle Les 6 faces sont à considérer comme des façades à part entière. Diagramme d’organisation générale interne biblioteca ABIERTO bar TERRAZA sala 80 personas sala 50 personas ASENSORES/ESCALERAS MECANICAS sala 30 peronas OSCURO sala de visualizacion(puestos individuales/ sala en parejas/mini salas 5-7 personas) polivalente oficinas/archivos aseos tienda informacion ABIERTO vestibulo informacion/telefonos/loteria/periodicos/espacios de paso BUS/COCHES/PEATONES METRO 61 .

beaucoup utilisaient leur fa- çade comme écran pour exprimer l’usage du bâtiment. Chaque jour. 62 . Cette façade serait ani- mée par l’activité des lieux. j’ai voulu privilégier les espaces diaphanes où le mobilier vien- drait donner une fonction à chaque espace. Les présentations étaient toutes digi- tales sous forme de powerpoint et le rendu se présentait en carnets au format A5. Dans ce studio. Ce mobilier devait permettre des usages multiples et pourrais s’adapter aux différentes activités des lieux. en omettant consciemment de développer certains aspects du projet ce qui était très difficile au début. j’avais une idée plus claire de leur attentes et je me suis donc adaptée. il fallait présenter son projet en public pour être corrigé. après une analyse des flux de la place de concevoir un édifice totalement neutre. la présence humaine. Après un semestre passé avec dans ce studio. Et chaque façade de ce cube créerai l’interface entre la rue et l’intérieur du bâtiment: chaque personne apparaissant sous la forme d’un point rouge en passant dessous ou une fois à l’intérieur. Et personnellement. un cube. La production graphique était donc conséquente et m’a apporté une nouvelle façon de communiquer mes projets à la fois plus ludique et plus explicite. A l’intérieur. aucune correction n’était individuelle. Et lors des premières corrections de ce projet. J’ai donc décidé. je ne voyais aucun intérêt à avoir des écrans dans un quartier déjà envahi par les panneaux publicitaires.

Sections radicales Des escaliers considérés la structure de base avec la comme meubles cage d’ascenseur Vocabulaire intérieur escalera mueble hueco del fojado superior caja del acensor cajas para los espacios que necesitan estar cer- rado todas las pantallas digital o de proyeccion paredes movil diferentes tipos de mesas y muebles en la misma asientos adaptado a los madera que la escalera usos 63 .

boutique. /la place. Rez de Ch. espace public oficinas Premier /Accueil. WC Second/Salle polyvalente/expo. art vidéo 64 . bureau.

Cafeteria sala 80 Sala 50 Sala 50 Troisième/Salles de projection. cafétéria Quatrième/espace de visualisation Cinquième/Bibliothèque 65 .

Schémas et coupe conceptuelle Installation exposition Madrid 2016 Durant les 15 derniers jours du semestre. J’ai donc décidé de concevoir des boîtes de lumière du même format mais avec diffé- rentes fonctions s’adaptant à tout type de manifestation. sur la même place que le projet précédent. nous avons eu à concevoir un espace d’exposition et présentation des JO de 2016 en admettant que Madrid soit sélectionnée. 66 .

67 .

réflexions sur mon futur 68 . Personnel Rencontre extrêmement mar- quante en tant qu’étudiante LISBONNE Intellectuel des questionnements.

_Voyage à Lisbonne_ Samuel Torres de Carvalho. les bâtiments emblématiques. Et ces discussions ont engendrées pour moi énormément de questions sur ma poursuite d’études. le quartier repensé par Siza. quel architecte je veux devenir. leurs convictions et ainsi engendrer des prises de conscience. J’ai donc pu découvrir l’architecture d’un pays que je ne connais- sais que très peu. Et chaque jour. On a dans un premier temps visité la ville. mes préférences. il faut mettre tout en oeuvre pour atteindre son but et faire les choses pleinement. mes réelles motivations. de me poser les mauvaises questions et j’ai décidé que je deviendrai quoi qu’il arrive architecte. provoquer des questionnements qui feront avancer l’étudiant sûrement plus rapide- ment qu’à l’école. 69 .. les choix que j’aurai à faire. Et à partir de ce jour. quels avaient été ses choix. Et ces quelques jours m’ont beaucoup marqué car on a pu discuter de son parcours. les impératifs du travail d’architecte. architecte et professeur à l’ESTSAM avait or- ganisé un week-end à Lisbonne avec ses étudiants. leurs questionnements. très différents des études. j’ai cessé de tergiverser. Et je dois dire que cela m’a fait assimiler pour la vie. un concept très simple: quand on sait réellement ce que l’on veut faire. je l’espère. je tente de définir par mes propres choix.. pourquoi il était devenu architecte. Je dois dire que c’est parfois ce qu’il nous manque en tant qu’étudiant en architecture: des professeurs qui s’engagent réellement auprès de leurs élèves en les sortant des rangs de l’école pour leur montrer leur réalité. partager leur passions. je me suis donc immiscée dans le voyage pensant que j’en apprendrai beaucoup plus sur Lisbonne ainsi que par mes propres moyens. ses orientations. puis des réalisations de son bureau et d’autres jeunes ar- chitectes portugais. Nous sommes allés à son agence et cela m’a permis de voir le fonctionne- ment réel d’un studio.

70 .Ecole de Musique de Lisbonne Bâtiment universitaire dans la banlieue de Lisbonne.

Santiago Calatrava 71 .Gare de Lisbonne.

Intellectuel Suivre une démarche de création jusqu’à la réalisation finale Social rencontres d’archi- tectes. graphistes passionnés 72 . photographes.

Personnel expérience marquante Bienal Espanola de Arquitectura y Urbanismo Artistique Une expression graphique parti- culière et sensible 73 .

On a ainsi pu avoir une conférence de Luis Urculo. avec tous les imprévus à gérer chaque jour. Les personnes rencontrées m’ont aussi beaucoup apportées. Il s’agit d’une participation en tant que figurant mais ça m’a permis de suivre au plus près sa démarche de création en discutant de l’approche qu’il avait eu face à cette demande.. Je voulais le rencontrer. Cela m’a permis de découvrir une autre facette de Madrid. au Nord de l’Espagne. Et au sol. logos autour d’un écran blanc. des scénographies d’expositions. il travaille aussi dans la communication visuelle. fait des vidéos. J’ai donc collecté la totalité de l’exposition pour pouvoir créer une exposi- tion à l’école de Grenoble car je trouve que l’on ne connaît pas assez les architectes espagnols. 74 . affichettes. et à son tour. Ca a été une expérience très gratifiante de pouvoir participer à un tel événement qui sera exposé durant deux ans dans le monde entier. aberrations urbanistiques et architecturales. C’est à dire que chaque visiteur quand il visite. Cela m’a permis de rencontrer d’autres jeunes architectes madrilènes venant prêter main forte à Luis. donnant des informations. créer une exposition partielle ou totale. jeune architecte qui a développé une très grande sensibilité dans ses moyens d’expression et de communica- tion._Biennale Espagnole d’architecture de d’urbanisme_ Tunon et Mansilla. proche de Santander. sur des palettes de marchandises étaient installées des piles de tous les composants de l’expo: le concept de l’expo était «to take away».. J’ai été mise en contact avec lui pour partici- per à des séances photos participant à la scénographie de la biennale d’architecture espagnole de Santander.Et par ses projets. Luis nous invitant à la soirée inaugurale. Tout les murs du Palais étaient recouverts de panneaux de bois sur lesquels étaient affichés chaque projet. Je dois dire que cette expérience a été très enrichissante: le fait de pouvoir suivre les différentes étapes de conception et réalisation d’une expo. à Santillana Del Mar. ce qu’il avait voulu. Chaque séance photo avait lieu dans la banlieue Madrilène. Il intervient principalement sur des pavillons. Et notre travail de figurant consistait à tenir des ban- deroles. les nouveaux quartiers. voir son travail de plus près! Il m’a fallu attendre cette fin d’année pour que cela arrive. L’exposition était inaugurée à la mi-juillet. J’ai donc décidé de refaire le voyage pour voir le rendu final de ce à quoi on avait participé. se considérant comme faisant partie d’une ancienne gé- nération ont toujours eu cette envie de nous faire découvrir de jeunes architectes dont les approches étaient plus ou moins différentes des leurs. j’ai pu me rendre compte de l’apport que peuvent avoir les études d’architecture sur le travail de création quel qu’il soit et quelle qu’en soit l’échelle. sur 3 étages. peut remmener chez lui une partie ou la totalité de l’exposition. Chacune de ces banderoles expri- mant une idée du projet sélectionné.

75 .

. EXPOSITIONS/VOYAGES/PHOTOS.. Intellectuel 76 .

Personnel Artistique Expérimentations de prises de vues. chaque bâtiment. chaque concert que je vois m’apporte beaucoup à la fois personnellement et en tant que futur architecte. photos_ Depuis mon bac. je me suis arrêtée à Lyon pour profiter des expositions temporaires.Durant cette année à Madrid. j’aime beaucoup en faire. découverte d’artiste _Expositions. Dans les trois grands musées de Madrid mais aussi dans les salles d’exposition. voyages. à l’auditorium national. expositions à chaque fois que je voyage. j’ai donc profité de chaque occasion pour découvrir des artistes. Et bien que je n’ai jamais étudié la photo. dans la ville.Et à chaque passage en France.. des oeuvres... Et je pense que chaque expo. Et le seul moyen c’est de voyager. rester attentif à l’environnement qui nous entoure 77 . On ne peut en ef- fet prétendre concevoir des espaces sans les expérimenter soi-même. j’ai développé ma curiosité ce qui me pousse dans tous les musées..

Intellectuel découverte de nouvelles démarches STAGE PREMIÈRE PRATIQUE Brijuni arquitectos à Madrid Social nouvelles approches des problèmes sociaux en Espagne et en Europe 78 .

on puisse communiquer ce qui fait l’intérêt de leur travail. Ce fut un exercice extrêmement difficile et stimulant car il m’a fallu capter l’essentiel de leur pensée. Il a fallu en effet que je monte des entre- vues. leur réponse pour en extraire ce que je pensais le plus intéressant. Dans un second temps. expliquer et défendre leur points de vue. m’a permis de mieux les cerner en tant que personne. montage vidéos_ J’ai pu me confronter dans un premier temps à la parole. en tentant de sélectionner le plus intéressant de leur discours. l’essentiel. les synthétiser pour qu’en quelques minutes. les points forts._Stage première pratique. architectes passionnés par leur travail et avides de partager cette passion. il m’a fallu prendre du recul face à leur discours. Ce fut très enrichissant pour moi: d’une part. les projets emblématiques. et le fait de les voir discuter. Personnel Rencontres d’architectes devenus des amis 79 . Bjarke Ingels(BIG) ou encore Tunon et Mansilla. j’ai découvert des architectes dont je ne connaissais que certains projets. au discours d’ar- chitectes fondateurs d’agences de renom comme Julien De Smedt(JDS).

unités de 50m2. + + + + + 10x5 + + + Première phase de développement: adaptation des logements. 1 ou 2 unités assemblées. Création d’assemblages de base pour concevoir des blocs. Une fois les différents types de groupe- ments fixés et le plan général d’urbani- sation défini. j’ai détaillé certaines zones pour comprendre le fonctionnement in- terne du quartier. avec l’aide de la paysa- giste pour l’aménagement du sol. 80 .ii Concours EUROPAN 10 Phase d’expérimentation de groupements différents selon les besoins.

supervisés par les 2 architectes principaux de l’agence._Concours Europan 10_ Après La première semaine passée sur les vidéos. prendre des décisions puisqu’elles n’engageaient pas que moi mais aussi l’agence. On a ensuite réparti les tâches et j’ai été en charge du développement des logements. nous avons analysé le site. En parallèle. J’ai pu voir aussi à quel point il était difficile pour moi de développer un plan d’urbanisation. Lors de cette première expérience de travail en agence. Dans l’ensemble je regrette que les 2 architectes ne nous aient pas assez gui- dés. j’avais parfois du mal à faire des choix.. Nous étions 3 à travailler sur ce concours (un jeune diplômé espagnol et une jeune paysagiste slovène). des questionnements.. J’ai donc pu suivre tout le développement du concours jusqu’à son rendu. nous avons passé 3 se- maines à faire le concours EUROPAN. nous présentions l’avancement des recherches aux deux architectes qui émettaient des avis sur la marche à suivre. les besoins des habi- tants. Nous avions pour base des logements développés antérieurement par l’agence qu’il a fallu que j’adapte aux besoins des populations ciblées. les autres déve- loppaient le plan d’urbanisation et l’organisation du quartier. j’ai pu me rendre compte de la difficulté de ne pas travailler pour soi mais pour une agence. nous discutions à 3 des avancées. structurés car nous avons manqué d’organisation et n’avons pu rendre un projet vraiment maîtrisé bien que les idées de départ aient un très fort potentiel. près d’Helsinki. les choix à faire. des réflexions de chacun et deux à trois fois par semaine. Dans un premier temps. et qu’il me manquait réellement des connais- sances pour pouvoir intervenir dans ce domaine. Et par la suite j’ai développé une série de groupements de ces unités. 81 . les pos- sibilités d’usage des énergies renouvelables dans cette région. Cette première phase m’a beaucoup appris sur le développement des éco- quartiers dans le nord de l’Europe pour savoir quelles étaient les alternatives que je pourrais proposer. Chaque jour.

Bibliographie Liste non exaustive de mes principales sources t 82 .

Francis D. carnet de montagne Qu’est-ce que l’architecture aujourd’hui?.we-make-money-not-art.K. Phaidon Architecture portative environnement imprévisibles.. blogs/ http://www.bellostes. 83 . Taschen Architecture in United Kingdom. une histoire de l’art. bois. Beau Arts Coffret AMC. verre) Architecture in China.mimoa. Taschen Architecture in Switzerland Matters.. Actar Une histoire de l’art du XXème siècle vu par Bernard Blistène. Gossel Architecture Now volume 3 Architecture un japan. Ching Histoire design 1940-2000 Designing the 21st Century.Ma bibliothèque/ Modern Architecture.. space and order.. Taschen Shigeru Ban. terre cuite.dezeen.com/ . Architecture. verb. matériaux(acier..com/ http://blog. Revues consultées/ Détails Intramuros El croquis Pasajes Diseno Pasajes arquitectura Arquitecturas futuras Arquitectura Viva a+u(architecture and urbanisme) The plan collection Excepto . Links . Phaidon Charlotte Perrian.eu/ http://muuuz. Sites internet. form. Taschen L’Homme et l’art.. Beaux Arts 10x10 100 architectes.com/ http://www.com/ http://www.

Bilan de cette troisième année 84 .

de visites. Toutes ces expériences m’ont permis de mieux définir ce que je voulais faire. Car je pense que ce sont tous ces choix que l’on fait en tant qu’étudiant. rencontrer des gens de nationalité et de mode de vie très différents des miens. J’ai pu étudier différentes dis- ciplines et ainsi me faire une idée plus précise de ce que je souhaitait approfondir. j’ai écrit sur les expos. les lieux que je visitais. j’ai- merai pouvoir enseigner. pour réellement ressentir. Le fait de vivre dans une capitale m’a permis d’accéder à un nombres incalculable d’expositions. 85 .Et cette expérience m’a fait réaliser le plaisir que j’ai à transmettre. par manque de maturité. Au final. j’ai aussi pu découvrir d’autres villes. et surtout celui qu’il me reste pour atteindre mon but. l’avancée de mon travail. Je me suis rendue compte aussi cette année de l’importance de voyager. J’ai assimilé de nouvelles connaissances. Je peux affirmer aujourd’hui que je suis sûre de vouloir devenir architecte. ce que je voulais devenir. Cette année fut très enrichissante c’est certain. Durant ces mois passés à Madrid. de concerts. sur les cours de je suivais.. vivre l’architecture. Et je dois dire que si un jour j’en ai l’opportunité et surtout le niveau. Et je compte m’investir réellement dans cette recherche de stage pour trouver l’agence qui correspondra le plus à mes attentes. C’est d’ailleurs ces acquis-là les plus importants pour moi cette année. voir. cette année a été pour moi déterminante puisqu’elle m’a permis de définir beaucoup plus clairement mon avenir en tant qu’étudiante en architecture et ainsi guider mes choix futurs. Je me suis rendue compte du chemin parcouru jusqu’ici. partager mes passions que sont l’architecture et plus généralement la culture. de conférences. Je compte donc pour- suivre: j’envisage de faire mon second stage dans une agence du nord de l’Europe ou aux Etats-Unis pour pouvoir pratiquer l’anglais. j’ai tenu un blog où j’ai écrit ce qui m’in- terpellait. cela parait évident mais l’an dernier je n’en étais pas si certaine. parce que j’en avais pas encore conscience. Et cette première expérience de stage dans une agence étrangère à la France m’a beaucoup plu. qui façonnent l’architecte que nous deviendrons.. de nouvelles méthodes de projet. les musées.

MON CHOIX DE THÉMATIQUE MASTER Pourquoi «Architecture et Cultures Constructives»? 86 .

j’ai pu voir qu’en Espagne. Ils ont à concevoir et proposer de nouvelles formes d’habitat et à plus grande échelle. on influe énormément sur les modes de vie des utilisateurs des bâtiments projetés. je vois mon père et tout mon entourage travailler la matière qu’elle soit vivante ou minérale. Nous pouvons proposer de nouvelles façon d’habiter et donc modifier en partie les modes de vie. Je compte donc. de par les enseignements que j’ai suivis(projet. Comme chacun le sait. Or je pense qu’en tant qu’architecte. Je pense donc que mon choix de master est très important puisqu’il me per- met de choisir. Penser différemment l’habitat. la transformer pour en donner le meilleur. une vision de l’architecture qui me permettra d’apprendre et d’approfondir des connaissances qui seront fondamentales dans mon travail futur. A ce propos. et connaître les possibilités des matériaux pour les utiliser au meilleur de leur performance en sachant les contraintes engendrées pour ceux qui réaliseront ce que nous projetons. Et ce tout en sachant qu’en choisissant un master et donc une approche plus qu’une autre. Et je me suis rendue compte que depuis mon enfance. usant des matériaux de façon optimale et permettant une adaptation aux des espaces. avec toutes les dérives politiques et économiques qui en découlent. habitabilidad basica) de l’importance pour moi d’appréhender réel- lement les modes de vie des utilisateurs. On a donc une très grande responsabilité envers la société puisque nos projets durent et doivent donc offrir une plus ou moins grande adaptation pour faciliter des appropriations différentes et ainsi mieux correspondre aux modifications des modes d’habiter. la façonner. nous sommes aujourd’hui à une pé- riode charnière puisque les conséquences de l’action de l’homme sur la planète sont préoccupantes depuis longtemps mais seulement médiatisés depuis quelques années et chaque jour un peu plus. d’urbanisation. Je trouve admirable ce que font toutes ces personnes ayant ce savoir conscients des limites et des possibilités de la matière qu’ils travaillent. . pen- dant ces deux prochaines années. Je me suis rendue compte aussi cette année. construire par moi- même. rester très attentives à ce que les autres produisent car cela ne pourra que me permettre d’élargir mes horizons et nourrir mes réflexions. il ne s’agissait pas toujours d’un para- mètre primordial dans un programme. je ne vais pas contre les autres qui me sont proposées puisqu’elles sont toutes aussi importantes. induit une formation permettant d’avoir toutes les clés en main pour proposer un jour des projets à prix raisonnable. il est primordial de savoir comment travaillent les artisans. des habitants des bâtiments que j’ai du pro- jeter. avant même de pratiquer l’architecture une approche. En travaillant sur ce rapport de fin d’études. Les architectes ont un rôle important à jouer pour que le bâtiment aie une moindre empreinte écologique et soit éco responsable. Par ailleurs. cet intérêt que j’ai à essayer. acces- sibles financièrement au plus grand nombre. je me pose la question de pour- quoi ai-je ce rapport aux matériaux. je pense donc qu’à défaut de pouvoir maîtriser toutes les techniques de travail de la matière. les projets par leur présence marquent un quartier ou une ville selon l’échelle à laquelle nous travaillons. En tant qu’architecte.

Stage Première pratique d’un mois dans l’agence madilène Brijuni architectes du 1 juin au 3 juillet 2009. 88 . 2006/2007 et 2007/2008. Mission intérimatire du 17 au 27 juillet 2006 dans l’entreprise Loron&fils. Monitrice de P. Curriculum Vitae _Emplois_ Remplacement du 23 juillet au 14 août 2009 comme factrice au centre de Belleville s/S et du 27 août au 18 septembre 2009. Cultures Constructive durant l’année 2007/2008. Remplacement du 26 juin au 19 juillet 2008 comme factrice au centre de Belleville s/S. _Formation_ Troisième année à l’ETSA de Madrid_2008/2009. Remplacement du 4 juillet au 4 août 2007 comme factrice au centre de Belleville s/S. condition- nement de vin. Première et deuxième année d’architecture à l’ENSAG. mai et juin 2009. Participation à la réalisation de la scénographie de la Biennale d’arhitecture et d’urbanisme espagnole avec Luis Urculo. Doat pour le cours de première année.

Conception et construction d’un prototype en bois. Santillana Del mar 2009 Valence 2009 _Lisbonne. Archicad(2D/3D). Illustrator. Encore Voyages personnels_ 2004_Assise et Florence. Monitrice de A. Espagne_ 2005_Figueras. In Design. Brevet des Collèges au collège Condorcet_2003. lu couramment Englais. Bac STI Arts Appliqués a la Martinière Terreaux de Lyon_2003-2006. Septembre 2007_Stage au laboratoire CRATerre. Culture de l’Habiter durant le second semestre 2007/2008. Portugal 89 .Cankat pour le cours de première année. Allemagne. Autocad(2D/3D). Italie. 2005_Cologne. mention As- sez Bien. Barcelone 2008_Barcelone 2008-2009_Madrid(erasmus) 2009 Santander. écrit. Participation au développement d’un projet de logements pour personnes sans domiciles fixes de l’ag- glomération grenobloise. du 17 au 23 mars 2008_Participation au «Séminaire Design» à l’école des Ponts et Chaussées de Paris. _Annexes_ Langues étrangères_ Castillan. Décembre 2007_Participation à la conception et la réalisation de deux pavillons de bois pour le marché de Noël durable de Grenoble. parlé écrit et lu niveau moyen Logiciels_ Photoshop. Première Pro. Juillet 2005_Stage chez un artisan vannier. Conception et construction d’une structure de tubes de plastiques. parlé. Mai 2007_Participation au Festival Grain d’Isère_construction de deux prototypes en bois et apprentissage de différentes techniques de construction en terre.