Vous êtes sur la page 1sur 6

ELO – CONFERENCE 6-7 NOVEMBRE 2003

REFORME DE LA PAC
OPPORTUNUITE DE L'ELARGISSEMENT
DE L'UNION EUROPEENNE
-Bruxelles-

Table ronde : les ressources forestières dans l'Union Européenne à 25 : perspectives

Peut-on poser cette question dans le cadre de l'Union Européenne s'agissant de forêt, car si la
forêt est le sujet de nombreux discours élogieux voire lyriques, elle n'a jamais été l'objet d'une
politique.

1°/ Dans la CEE de 6 à 12 la forêt était inconnue. Tout au plus était-elle traitée comme une
question annexe à l'agriculture.

Un seul acte juridique a été pris par la Commission en faveur de la forêt : c'est le Règlement
2158 dédié à la prévention contre les incendies de forêt avec un budget autonome. Publié en
1992, il a été supprimé le 31 décembre 2002 ?…

Dans l'Union Européenne de 12 à 15 en 1995 la forêt est restée incognito. Même si ce sont
trois pays forestiers parmi les plus importants qui ont fait leur entrée (la Suède, la Finlande et
l'Autriche).

Malgré les engagements que les Etats et l'Union Européenne signent dans le cadre des Nations
Unies du CMPFE (Helsinki, Vienne …) dans le projet de Constitution Européenne, la forêt, à
ce jour, n'est même pas citée (comme c'était déjà le cas en 1957 dans le Traité de Rome)

2°/ Une des explications se trouve aussi dans l'attitude des acteurs professionnels concernant
la propriété forestière.

- Dans les années 1950 ils n'étaient pas ou peu représentés


- Ensuite, ils ont été souvent anti-européens, et il a fallu attendre les années 1990 pour voir se
structurer une représentation de la propriété forestière au niveau européen qui a été vraiment
opérationnelle après 1995 quand l'Union Européenne s'est élargie à la Suède, la Finlande et
l'Autriche.

- Observons aussi que nos collègues nordiques ont pris des positions clairement opposés à
toute politique forestière européenne brandissant à chaque fois le principe de subsidiarité.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch5/22026861.doc
- Et c'est sous notre pression que récemment une plateforme commune vient d'être signée
entre les organisations européennes représentatives des intérêts des propriétaires forestiers,
l'ELO, le COPA, la CEPF et l'USSE..

Dans ces conditions, vous conviendrez qu'il est difficile de reprocher à l'Union Européenne de
ne pas avoir de Politique Forestière.

Alors dans ce contexte, quid de l'élargissement à 25 sur le plan forestier :

- sur le plan politique : rien ou presque à notre sens


- sur le plan économique : une déstabilisation du marché des bois pendant un certain temps, le
temps que ces pays retrouvent un rythme de croissance et deviennent aussi des pays
consommateurs.

Quelques chiffres quand même (cf. annexe).

2001 Surface forêt Récolte bois ronds Production sciage


ha m3 m3
République Tchèque 2 632 000 14 441 000 4 106 000
Slovénie 1 098 000 2 253 000 455 000
Slovaquie 2 162 000 5 213 000 744 000
Roumanie 6 448 000 13 148 000 3 396 000
Pologne 9 047 000 25 652 000 4 140 000
Lituanie 1 694 000 5 346 000 1 300 000
Lettonie 2 741 000 14 488 000 4 030 000
Hongrie 1 840 000 5 902 000 291 000
Estonie 1 711 000 8 910 000 1 200 000
Bulgarie 2 621 000 4 766 000 308 000

TOTAL PECOs 31 994 100 119 000 16 515 000


TOTAL U.E 15 110 000 000 289 393 000 79 542 000
TOTAL U.E. 25 141 000 000 389 512 000 86 057 000

Source : DESS Environnement Développement Sylvicole – Mathieu BRIOUDES


Université Bordeaux IV – UNECE/FAO

Mais l'observation de ces chiffres montrent combien ils mériteraient une collecte et une
analyse plus précise. C'est pourquoi nous trouvons aujourd'hui des bois de ces pays un peu
partout dans l'Union Européenne à des prix "dumping". Il n'empêche que l'Union Européenne

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch5/22026861.doc
devra prendre des mesures pour surveiller les trafics illégaux des bois et veiller au respect des
règles d'une saine concurrence.

CONCLUSION : la principale pour moi

Les processus politiques actuels confirment que la forêt n'est plus considérée comme un
facteur d'enrichissement, de développement comme cela a été le cas en Europe dans de
nombreux pays et à l'intérieur des pays dans de nombreuses régions (cf. Finlande, Autriche,
Portugal, Espagne, France, actuellement Irlande etc…).

Ne concevoir la forêt comme un paysage, un décor, une aire de jeux pour une société
essentiellement urbanisée c'est commettre de ce point de vue une totale erreur de perspective.
Dans cette hypothèse la forêt sera abandonnée en milieu rural, elle s'appauvrira et se
dégradera, dans d'autres cas, au Sud, elle brûlera. La forêt ne peut être sacrifiée aux caprices
de la mode : il faut la concevoir en se situant à 30-50 ans, parfois plus. Mais aujourd'hui nous
vivons dans une société qui ne pense plus l'avenir et qui privilégie le prêt à penser, prêt à
porter, prêt à jeter, aujourd'hui on zappe et on clique.

CP/NP - 20/11/2003

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch5/22026861.doc
ANNEXE

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch5/22026861.doc
TABLEAU 11 : Consommation des produits du bois dans les 10 PECOs (2000) (Source : Unece)

Bois Bois de Sciages Contreplaqué Pâte de Vieux Papier et Papier Caisses Panneaux
Ronds Chauffage (1000 m3) s bois papiers Cartons hygiénique (1000 m.t) De fibres
(1000 m3) (1 000 m3) (en 1000 m3) (1000 t.m) (1000 t.m) (1000 m.t) (1000 m.t) (1000 m3)
République Tchèque 13 366 772 2 664 47 469 336 854 43 210 135
Bulgarie 4 525 2 034 66 32 39 109 211 22 41 -3
Estonie 4 825 1 465 330 38 55 -13 65 0 - 58
Hongrie 4 662 2 295 1 114 31 170 318 779 48 203 36
Lettonie 10 271 1 517 1 088 35 0 329 95 0 14 13
Lituanie 4 204 1 197 756 21 2 65 94 8 41 49
Pologne 26 035 1 505 3 418 184 1 194 704 2 420 125 15 946
Roumanie 12 634 3 028 1 081 27 265 96 372 37 138 33
Slovaquie 3 580 104 -492 99 425 277 562 98 162 -22
Slovénie 2 445 472 309 35 282 223 171 59 65 81
TOTAL 86 547 14 389 10 334 549 2 731 2 444 5 623 440 892 1326
PECOs

TOTAL UE 322 276 38 257 89 445 5 667 37 449 35 847 76 827 7074 19 067 9 441

Evolution de la + 18,4 + 7,67 + 15,9 +42,1 +17,8 + 32,3 + 15,9 + 17,3 + 29,8 + 50,1
consommation dans
les PECOs de 1997 à
2000 (en %)

Source DESS Environnement Développement Sylvicole – Mathieu BRIOUDES


Université de Bordeaux IV – UNECE/FAO
TABLEAU 13 : Echanges commerciaux des produits du bois dans les 10 PECOs : les exportations (2000-2001) (Source : Unece/FAO)

Bois Bois de Sciages Contreplaqué Pâte de Vieux Papier et Papier Caisses Panneaux
Ronds Chauffage (1000 m3) s bois papiers Cartons hygiénique (1000 m.t) De fibres
(1000 m3) (1 000 m3) (en 1000 m3) (1000 t.m) (1000 t.m) (1000 m.t) (1000 m.t) (1000 m3)
République 2 485 173 1 667 146 317 81 561 1 42 90
Tchèque
Bulgarie 306 73 264 37 60 n.c 41 10 10 57
Estonie 3 683 175 1 086 55 n.c 14 57 0 3 188
Hongrie 1 516 311 300 14 0 38 250 2 109 49
Lettonie 4 095 163 2 910 143 n.c 26 13 n.c 0 1
Lituanie 1 325 3 750 34 4 1 43 1 19 50
Pologne 310 25 757 128 36 29 860 19 296 624
Roumanie 112 4 1 842 57 25 n.c 158 n.c 54 174
Slovaquie 2 428 63 825 30 94 28 357 36 130 70
Slovénie 321 62 342 17 39 26 417 3 2 57
TOTAL 16 581 1 052 10 743 691 575 243 2 757 63 665 1 360
PECOs
TOTAL UE 16 321 942 32 393 2 546 8 569 10 642 48 199 671 6 329 6 205
TOTAL PECOs + 32 902 1 994 43 136 3 237 9 144 10 885 50 956 734 6 944 7 565
TOTAL UE
TOTAL PECOs n.c 28 096 1 683 404 234 864 184 985 24 854 1 576 48 004 253 421 184 925
(en 1000 $)
TOTAL UE 1 081 921 17 382 6 126 685 1 400 683 1 591 643 975 649 37 313 825 186 3 627 523 1 591 643
(en 1000 $)
TOTAL PECOs + n.c 45 478 7 810 089 1 653 547 1 776 628 100 053 38 889 873 190 3 880 944 1 776 568
UE
(en 1000 $)

Source DESS Environnement Développement Sylvicole – Mathieu BRIOUDES


Université de Bordeaux IV – UNECE/FAO