Vous êtes sur la page 1sur 16

Quelques travaux récents en matière de classification encyclopédique

Les systèmes de classification bibliographique, bibliothéconomique et documentaire du type encyclopédique se sont vus fort décriés depuis plus de cent ans - en France c'est en 18 ! qu'a commencé le démantèlement progressif de la classification de la "ibliothèque nationale #alors impériale$ - et ont perdu du terrain, dans beaucoup de pays, au profit, d'une part des catalogues alphabétiques de matières et, d'autre part, des classifications spécialisées% &ourtant, il est bien certain qu'elles ne cessent pas de répondre ' un besoin - et m(me ' toute une série de besoins% )epuis que le libre accès au* rayons a conquis droit de cité dans les bibliothèques américaines d'abord, puis anglaises, et finalement m(me - en partie et avec beaucoup de réticences - dans les bibliothèques publiques de notre pays et les fonds en libre accès de nos bibliothèques universitaires, ces collections mises ainsi ' la portée des lecteurs désireu* de + bouquiner ,, il a bien fallu les ordonner selon un ordre significatif, en groupes correspondant ' des su-ets d'intér(t définis pour lesdits lecteurs% .n outre, les fabricants de classifications spécialisées n'ont pas été sans s'apercevoir du fait qu'une + spécialité , était rarement isolée et qu'elle débordait sur quantité de domaines voisins, conne*es - d'autant plus que se renfor/aient les tendances ' la recherche + multidisciplinaire ,, et que se multipliaient les organismes de recherche orientée #mission oriented, comme disent les 0nglo-1a*ons$ faisant appel ' des équipes comprenant de nombreu* spécialistes de disciplines différentes et o2 les frontières de la + spécialité , s'estompaient au point de devenir évanescentes% 3ne fois, par ailleurs, passé le premier engouement pour les + unitermes ,, les titres permutés ' la 4567 et autres panacées + découvertes , par d'habiles propagandistes de l'ordinateur-miracle qui devait éviter au* bibliothécaires et documentalistes tout travail intellectuel, il a fallu déchanter et constater que les performances de ces systèmes, basés sur le langage naturel, étaient après tout asse8 faibles, un coefficient de + rappel , #recall$ de quelque 9 : - c'est-'-dire, inversement, quelque 9 : d'omissions dans les listes de documents pertinents fournis - n'ayant rien d'e*ceptionnel% 3ne + nouvelle , panacée fut donc proposée ' l'admiration des foules crédules et des administrateurs pressés ; les thesauri ; rendons-leur leur nom fran/ais de trésors% 7ette vogue dure encore% 6l faudra, sans doute, encore une autre di8aine d'années pour que l'on s'aper/oive que ces listes alphabétiques de termes plus ou moins normalisés, avec élimination d'au moins une partie des synonymes, distinction des homonymes et établissement de renvois #correspondant ' des relations d'inclusion ou de + voisinage , entre les notions$ ne résolvent pas tous les problèmes !% <uoi qu'il en soit, on constate ' l'heure actuelle un regain d'intér(t pour la classification documentaire encyclopédique, qui se traduit par la publication de nouveau* systèmes, ou au moins par celle d'études préliminaires ' la création de systèmes nouveau*% =ous voudrions e*aminer ici quelques-unes de ces nouveautés, en m(me temps que nous étudierons les novations apportées ' la 7olon classification >%

L'Inventaire descriptif des arts et sciences de Tykociner.
?oseph @% @yAociner est le seul 0méricain parmi les + inventeurs de systèmes ,, depuis Fremont Bider C, si l'on ne considère pas comme un véritable système de classification encyclopédique la + liste de catégories , du 7D10@6 % 7ela n'est pas tellement surprenant ; la normalisation des classifications dans les bibliothèques encyclopédiques a été plus poussée au* Etats-3nis qu'ailleurs, et deu* systèmes dé-' anciens y règnent ' peu près sans partage ; )eFey, dont la 18e édition est en préparation, et la L%7% - la classification de la "ibliothèque du 7ongrès -, dont la publication, commencée en 1G96, est restée inachevée, puisqu'il lui manque encore une classe, celle du droit% L'ouvrage de @yAociner, professeur ' l'3niversité d'6llinois, se présente comme une liste de quelque 1 99 noms de + sciences et arts ,, répartis en 1! + domaines de connaissance H ,% 7es dou8e domaines sont eu*-m(mes classés en I Arts 1ymbolique de l'information II « yléner!étique " #p$ysico%c$imie& astronomie et sciences de la terre' + séries , #p% 66$ ;

)omaine biologique )omaine psychologique

#i%e% techniques. et de référence + descendante . teinture. un certain nombre. est asse8 étendue. économie. qu'il symbolise 0>#"1">$ et divise ensuite en 71. frittage. et combinaison de l'optique #0>"171)>$ et de l'électricité #0>"171)C$% L'idée est ingénieuse. religion. la gérontologie se trouve dans les classes de premier rang 0C0 0H et 08 et re/oit donc un sigle combinant ces quatre indications% La photoélectricité est notée 0>"171)>)C . ostréiculture #mais il y a aviculture$. lyophillisation%%% )e fa/on générale. etc% &ar ailleurs. superaérodynamique. il semble que les relations d'inclusion et de voisinage entre domaines devraient (tre soigneusement indiquées par des renvois ad hoc% Dn en trouve bien. soudage. ferrimagnétisme #ferromagnétisme y est. ce caractère mi*te est indiqué ' l'aide d'une notation combinatoire . physique de la matière interstellaire I 7C. pisciculture.. fonderie #mais il y a métallurgie$. c'est ainsi que la sismologie e*périmentale n'est . les noms de techniques manquent dans de nombreu* cas% &lus généralement encore. y compris l'agriculture et la médecine$ )omaine de la régulation #droit. psychologie sociale entre les domaines psychologique et sociologiqueI + prognostique . de bioclimatologie ' ce dernier termeI pas non plus de références croisées entre glaciologie et hydrologie% Les définitions sont en général correctes. par contre$.entre les sciences de l'évolution et les techniques. une nomenclature des + arts et sciences .et aussi + systèmes générau* . physique des planètesI 7!. d'ailleurs. algèbre normée.parce qu'il y a trouvé la terminaison -logie . étiqueté + symbolique de l'information .)omaine sociologique III « (xéli!molo!ie " #$istoire au sens )aconien* non seulement de l'$umanité& mais aussi « du monde dans son ensem)le" + c'est une sorte de « science de l'évolution "' + &ronoétique . en effet.ce qu'on appelle plutJt maintenant futurologie . mais il en manque tout de m(me% Dn ne trouve pas.ce qui signifie + hylénergétique .. musique électronique. par contre. électro-acoustique. qui lui auraient d'ailleurs fourni de bons e*emples d'interaction entre domaines. les mathématiques. esthétique entre le + domaine d'intégration . par e*emple. algèbre homologique. de renvoi d'écoclimatologie ' agroclimatologie. celle de symboliser de manière particulière les divisions d'un domaine constitué par l'intersection de plusieurs domaines G. qui groupe la linguistique. et parfois au e% 3n tableau #p% G$ figure le système des connaissances comme un cercle. mais parfois trop peu générales . politique. mais on ne peut pas dire que la notation soit d'une simplicité remarquable% La liste des + arts et sciences . #0>"171$. management$ )omaine de la dissémination #éducation et information au sens large$ I. sciences occultes . études qui n'ont pas encore re/u leur nom de bapt(me 8% @yAociner a appliqué une idée qui se trouvait dé-' che8 7ordonnier #qu'il ne cite pas et dont il n'a d'ailleurs certainement pas connu les travau*$ . le deu*ième. telles que les techniques stéréota*iques et électrophysiologiques qui ont permis le développement de ce qu'on a appelé l'électro-anatomie Kou encore l'ensemble de recherches se situant + ' la frontière de la physique nucléaire et de la physique de l'état solide . par e*emple. la logique et la théorie de l'information #pp% !C1-! H$ atteint le e rang de subdivisionI dans les >e et Ce domaines. on a l'impression que l'auteur n'a pas vu une difficulté fondamentale . rayons cosmiques étant la première #et unique$ subdivision de matière interstellaire% L'idée est bonneI la réalisation l'est moins% )ans un tel inventaire. pour chaque science qui peut se rattacher ' plusieurs domaines différents. dans les notices #définitions$ de la liste alphabétique générale #pp% K-1G $. pétroléochimie. i%e% cybernétique$% Les divisions ne vont au-del' de celles du deu*ième rang que pour quelques domaines . physique de la matière intergalactique% Le su-et + rayons cosmiques . carbochimie. par e*emple. qui concernent la diffusion inélastique des neutrons par des solides et des liquides et les détériorations causées par les irradiations dans les solides. propriétés physiques de la matière et de l'énergie #0>"1$. technologie des réacteurs nucléaires et technologie des radio-isotopes$. propulsion nucléaire #il y a. « -ététique " )omaine de l'intégration #philosophie.mais a laissé de cJté des techniques importantes. laisse échapper toute une série d'ob-ets #de connaissance ou d'action$ d'o2 ne sont pas dérivés des noms spécifiques de sciences ou de techniques% 6l a donc inclus des termes aussi spéciau* qu'acariologie . % Dn trouvera un e*emple de sa méthode ' cet égard pour l'astrophysique #p% !HG$. aura donc comme symbolisation 0>#"1">$7>)1. physique solaireI 7>. . o2 les différents domaines sont reliés par des 8ones de convergence . et les arts . #0>$. + physique phénoménologique générale . la division est poussée le plus souvent au Ce rang. mais il s'en faut de beaucoup que toutes les références utiles soient données% 6l n'y a pas.

en variante 6$% 1ans doute. certes.avec laquelle. de 7ordonnier. dans la série 666I l'inclusion des mathématiques et de la logique dans la + symbolique de l'information . qui reste groupée avec les sciences biologiques% La variante ! paraPt dans l'ensemble meilleure. la possibilité que ce signe donne des doubles emplois inutilesI c'est ainsi que la géochimie apparaPt deu* fois. tous deu* classés dans l'acoustique #>>. l'auteur a publié une version encore légèrement modifiée dénommée 31-6. et une classification des produits #&7-31$ 1>% 5Mhlin s'est beaucoup inspiré. paraissent réellement étranges .lents. religion. de nos -ours. est une invention de l'auteur . sous le titre 31 . dans la chimie #!>. mais la + culture spirituelle .considérable .n octobre 1GH8. de tels défauts sont-ils inhérents ' toute classification encyclopédique con/ue par un auteur isoléI fQt-il un nouveau &ic de la Rirandole. art.initiales de 3niversal 1ystem of classification. il donne une concordance dans chacune de ses + variantes .n -uin et -uillet 1GHG. et que la géodynamique est définie sans tenir compte de la géodynamique e*terne% 1ur la classification elle-m(me. mais 5Mhlin n'a pas évité un des défauts de celle-ci .de 5Lhlin ne peut (tre considéré que comme une contribution ' une future classification encyclopédique nouvelle. en effet./ " de 01$lin. m(me s'il correspond ' certaines idées actuelles sur la continuité de l'évolution. dans les deu* variantes$% L'utilisation du signe de relation #. !$ puis dans les sciences de la terre # !. C>H en variante !$% Dn s'étonne de voir.$% Ooyons son plan . ou encore les notations brèves de )obroFolsAi. aussi périmée que celle-ci #!!! en variante 6.!>$ 1C% 7ertaines divisions par . les + rameau* cycliques . asse8 curieusement .-nar 5Lhlin n'est pas un inconnu en matière de ta*ilogie documentaire% 6l avait. peut pr(ter ' discussion% Le classement ' l'intérieur des dou8e + domaines . n'est plus capable de maPtriser suffisamment l'ensemble des disciplines pour parvenir ' un schéma encyclopédique d'égale qualité dans toutes ses parties% 0 notre avis. #1!$.. elle n'a pas acquis le rang de discipline dans la réalité des faits. ont l'air tiré d'un manuel d'il y a une trentaine d'années. toutes ces méthodes auraient dQ au moins (tre considérées pour l'établissement d'une classification encyclopédique réellement nouvelle% Dr. littérature. du domaine qui tend en effet ' se constituer en discipline autonome sous le nom de science de la science ou #che8 les 1oviétiques$ de + scientologie . philosophie. en particulier. est finalement parue une table plus complète. ainsi le chant des oiseau* et l'aboiement des chiens. musique et danse$ y apparaPt mal placée% )ans les deu* variantes. ' la 7onférence sur la documentation du bMtiment ' Nenève.pas incluse dans la définition de seismology. de l'analyse par facettes et de l'emploi des catégories dans la 7olon classification. qu'il s'agisse du monde physique ou des sociétés humaines 19. puis ' la 18e 7onférence de la F6) ' BomeI diverses versions du système qu'il avait continué ' étudier circulèrent entre 1GH9% et 1GH> 11% .dans la classe ! de la variante !. dans la terminologie ranganathanienne$. ' l'e*ception de la médecine. on trouve beaucoup d'anomalies% &ar e*emple. l'auteur de l'31 s'en est . visiblement. dès 1GCG-1G 6. les divisions de la physique. le travail . est du type que Banganathan a dénommé canonique. avec l'étude de la créativité artistique. personne. de la 7)3 .survenus depuis une quarantaine d'années dans la technique de la construction des classifications% <uelle que soit l'opinion que l'on puisse porter sur des innovations telles que le développement des subdivisions analytiques #par . dans la variante 1 . La différence principale entre les deu* schémas est le regroupement de toutes les techniques en une seule classe.$ est plus développée en 31 qu'en 7)3.% 6l n'a cependant retenu de la notation 7)3 que le principe décimal et le signe de relation #. d'ailleurs. et la topologie n'apparaPt nulle part% La classification des particules élémentaires est une copie de la 7)3. #31-!$. dans la variante !. présenté deu* rapports sur les principes d'un nouveau système universel de classification. 5Lhlin ne semble pas avoir suffisamment tenu compte des progrès .. le langage séparé de la littérature #K1 et KC ou H1 et HC.de base .H>H%>1.ou plutJt ses plans .pour un schéma d'ingénieur . o2 l'on retrouve d'ailleurs en sous-titre + géométrie. géodésie . comme dans )eFey et les anciennes éditions de la 7)3. est un groupement asse8 artificiel% La + 8ététique . !K! en variante !$ I il en est de m(me d'ailleurs de la classification des mammifères # >H en variante 6. et il en est de m(me. la géométrie #11>$ est séparée de + l'espace . non comme celle-ci elle-m(me% )'autre part. 1ystème universel de-classification 1!% . L'ingénieur suédois . sinon plus% )ans le détail. #i%e% langage.% La classification « . mais tout de m(me réels . l'ordre des sciences sociales est des plus conventionnels #+ canonique . c'est-'-dire basé sur les distinctions traditionnelles plus que sur des divisions logiques% Le domaine + e*éligmologique . il y a peu ' dire% 6l est certainement regrettable que la série 1 #arts et + symbolique de l'information . qui regroupe les classes ! et > de la variante 1 .et %99$ dans la 7)3.$ soit séparée du + domaine de la dissémination . dans les deu* variantes.H> et >>. une + variante . car elle déborde.

une décision du ministère de la 7ulture de la B1F1B mit fin au* discussions préliminaires -qui avaient duré di* ans . comme le font d'ailleurs ses auteurs eu*-m(mes.. + documents administratifs et législatifs de l'3nion soviétique . de ce point de . + classiques du mar*isme-léninisme .% 6% Samurin 1H% 0près bien des vicissitudes. comme celle de la 77 #7olon classification$. se mesurer ' la place donnée au* sciences + e*actes . aussi bien. une fois la décision prise. fort classique. elle a repris la technique des subdivisions communes . en particulier. n'est pas encore arrivée ' terminer sa classification 1G% La ""4 . placé . et au* techniques par rapport au* + humanités . 6l y a maintenant vingt ans que les deu* plus grandes bibliothèques encyclopédiques de l'3nion soviétique .$. ' une technique e*tr(mement classique. concernant la philosophie et la méthodologie du su-et considéré >>% =ous n'entrerons pas dans le détail de la classification. et n'a tenu compte d'aucune de ces innovations 1 % La « 2lassification )i)liot$économique%)i)lio!rap$ique " soviétique. pour les divisions chronologiques quand il s'agit de dates précisesI le tiret . sciences naturelles en général$ a seulement deu* divisionsI ' l'autre e*trémité. les parenthèses pour les divisions géographiquesI le T pour les langues !>I les guillemets + . agriculture.abrégeons ainsi. est surtout inspirée de la 7)3 et de "liss% )e celui-ci elle a retenu l'idée d'alternatives !9 et la multiplicité des tables au*iliaires s'appliquant ' un domaine particulier .multiplicité que l'on retrouve d'ailleurs dans les subdivisions analytiques 7)3% 0 celle-l'. mais ce dernier de manière beaucoup plus restrictive que dans la pratique bru*elloise !!% )ans l'ensemble. @echnique. au bout de sept fois plus d'années. la classe B #médecine$ a > !CH rubriques e*tr(mes% Les 1H classes de sciences et techniques ont ensemble !K >H9 rubriques e*tr(mes. on peut noter que ce pourcentage est d'' peu près HH : dans la 31 de 5Mhlin >9% )ans le détail. ' paraPtre en 1GH8 18% 6l faut d'ailleurs mettre ' l'actif des bibliothécaires et bibliographes soviétiques que. le titre de la classification n'innove guère au point de vue de la structure% 7elle-ci. + thématiques . médecine VI-B 1ociété et sciences sociales 1-E &ensée et sciences de la pensée ?u Littérature encyclopédique ?a Dn constate immédiatement la place privilégiée attribuée au + mar*isme-léninisme . dans l'ensemble. la table des divisions communes + thématiques et formelles . cette répartition de la notation a été faite d'une manière peu rationnelle% 3ne des classes #" . géographiques !1 et l'usage du signe de relation #le deu* point . par rapport ' leurs prédécesseurs américains de la bibliothèque du 7ongrès. d'une classification peut.. préparé par . suivant sur ce point la L7. elles occupent un peu plus de ! : !HI dans "liss environ 6U> !KI dans la 77 environ >8 : !8I dans le pro-et de 1GCG un peu plus de CH :I dans la ""4 en son état + définitif . et le v. en règle générale. qui est très souvent fort + canonique . dans la 7)3$. par rapport ' la 7)3. l'introduction #volume 6$ étant d'ailleurs une des dernières parties. Rar*isme-léninisme 0 L'3nivers et sa connaissance =ature et sciences naturelles "-.place que l'on peut m(me trouver fort e*agérée% La répartition de la notation a varié depuis le premier pro-et de 1GCG% Dn sait que le degré de + modernisme . ils ont en somme été asse8 vite. et de forme. commencet-elle par une rubrique a. . dans la répartition de la notation disponible selon le système choisi% )ans )eFey #et.comme autrefois la théologie dans les classifications médiévales -en dehors et au-dessus de toutes les autres classes% )e m(me. ' base alpha-décimaleI elle reprend ' la 7)3 divers signes .en 1G G et arr(ta le plan définitif de la future classification 1K% 6l fallut cependant encore une décennie pour que celle-ci soit achevée et publiée au complet. d'ailleurs. en >9 volumes.au sens de traditionnel dans lequel Banganathan emploie ce mot% Dn remarquera.tenu. sciences e*actes et techniques occupent !9 : de la place disponible ! I dans la L7. elle fait une bien plus large place que la 7)3 ' des subdivisions alphabétiques !C .s'étaient mises d'accord pour préparer une classification destinée au* bibliothèques d'étude du pays et avaient publié un premier pro-et.. presque H9 : !G% &our comparaison. avec l'économie et la politique. puisque celle-ci. soit ' peu près G9 par classe >1% Le plan d'ensemble de la ""4 se présente comme suit >! .la bibliothèque Lénine ' Roscou et la 1altyAov-7htchédrine ' Léningrad .% Rais.pour les + analytiques . alors que les 66 classes d'humanités en ont H C8G. avant le b. soit 1 K19 par classe. la ""4 marque une régression vers un type plus énumératif% La symbolisation de la ""4 est.

étant en L. re/oivent un indice alpha-décimalI les relations sont symbolisées par des indices décimau* entre parenthèsesI les + attributs . ont comme les entités des indices alpha-décimau* mais.. actifs et passifs. 1% La symbolisation ressemble ' celle de la ""4 . et techniques #la + technologie chimique . -usqu'au début de 1GHK. de considérer la ""4 comme un document culturel. il est plus que probable. qu'il s'agit d'une simple coYncidence et non d'une imitation% Les + entités . la préférence étant donnée au + système passif .. ' la suite d'une subvention accordée par la =0@D ' la Library association. opposées au* + interactions entre les parties .. + propriétés . #on reconnaPt la terminologie farradanienne$ C8. de la bibliothéconomie et de la bibliographie #WK> et WK $I que l'esthétique #?u8$ est fort éloignée des beau*-arts #S$%%% La ""4. le reste du monde de l'autre > I ou encore théorie mar*iste-léninisteUthéories + pré-mar*istes et non-mar*istes .$ et de la théorie des + niveau* d'émergence . au premier abord. usant d'une terminologie pouvant pr(ter ' confusion CC -. une classification au*iliaire. il nomme des + champs . très souvent. sans doute. alors que la lettre des indices d'entités est une ma-uscule% 6l n'y a pas d'autre signe non-alpha-numérique que les parenthèses% =ous devons avouer que nous demeurons fort perple*es devant cet échafaudage asse8 compliqué. selon leur emploi C!% 7omme du + vieu* neuf . et de définir les niveau* par les activités spécifiques appartenant au* + choses . en revanche. les divisions de la physique #O>$I la place donnée ' l'astronomie #OH$ entre la physique et la chimie. ' temps plein. en S!>. portant témoignage sur l'état de la société soviétique ' la fin de la première moitié de notre siècle et sur son idéologie% Le pro3et du « 2lassification researc$ !roup " an!lais. l'initiale$ et celles-ci sont des minuscules.et bien contestable. le schéma qui ressort des travau* de Rrs @omlinson et de R% 0ustin est conforme au* théories dé-' connues du 7BN. ' la différence des entités.est d'établir. mais de recherches en cours% Dn sait que. + termes relatifs . et dont son auteur pense d'ailleurs qu'il conviendra de lui a-outer d'autres éléments !% 0ustin a bien donné . la classe F ne comprend que les partis politiques et les + organisations socio-politiques . 3B11 d'un cJté.. Nardin. selon l'ancienneté de leur émergence C>. dans un ordre génétique. en outre. c'est-'-dire des catégories de choses présentant certaines caractéristiques communes C % Le travail d'0ustin s'est ensuite concentré sur l'application ' la classification de la théorie des + systèmes générau* . + activités . ils peuvent comporter deu* lettres #les entités n'en ont -amais qu'une.% 3ne idée qui paraPt nouvelle. #?uG$% Dn sera.. >C% Dn notera. apparaPt la recommandation de classer les + entités naturelles . etc% CK% 6l en est résulté un système comple*e + d'opérateurs . et en particulier ' son adoption du principe de classification par ob-ets étudiés #et non par + disciplines . on trouve. quatre listes d'attributs . pays socialistesU pays du + @iers Ronde . comme aussi la trouvaille de R% 0ustin. surpris de l'absence de la science politique . une conférence avait été organisée en -uin 1GH> ' Londres pour e*aminer la possibilité de préparer une nouvelle classification encyclopédique >8% 3ne autre subvention =0@D. que l'information scientifique est séparée. séparée de la chimie par les sciences de la terre et l'ensemble des sciences biologiques.. puis R% )ereA 0ustin. CH et sur le problème de l'énumération des diverses catégories de relations et de leurs interactions. afin de se livrer ' des recherches préliminaires sur les principes d'établissement d'une telle classification% Leurs travau* se trouvent e*posés dans une série de dou8e rapports de recherche et dans un rapport final du 7BN ' la Library association >G% )ans l'ensemble. finalement une liste d' + entités . sur le + système actif . séparée par celle-ci #N$ des sciences de la terre #)$I la séparation complète entre sciences + pures . 6l s'agit. d'ailleurs. en B. de 1GHC ' 1GH8. . au passage.. activités des + choses . tout au moins dans l'application e*tensive qui en est faite . o2 sont distingués des + sous-systèmes .. selon un principe dé-' établi par Banganathan 1G. + termes de position .. étant fort éloignées de ces dernières$I l'inclusion de la psychologie dans les + sciences philosophiques .classées en ce que. dichotomise d'une manière asse8 simple . propriétés de celles-ci et propriétés des activités C9% Dn y trouve quelques raffinements. du système considéré 9% 0près la liste des opérateurs. au 7lassification research group #7BN$ d'engager d'abord Rrs Xelen @omlinson.vue. d'ailleurs .. >HI parfois elle trichotomise .Upays capitalistes >K% Dn hésite ' porter un -ugement d'ensemble sur ce travail. et des + opérations concernant le milieu . a permis. mais ' bien des égards contestable% La meilleure optique est. &erreault. classées dans chacun des niveau* C1I ou encore certaines observations sur la classification des + choses artificielles . et. s'inspirant ici des idées antérieures de Farradane. tels que l'idée d'introduire des + sous-niveau* . des + attributs . non d'un système achevé. considérable certes. que beaucoup d'entités peuvent (tre secondairement . ici. ' mi-temps. de 999 livres sterling.I les sciences médicales. . pendant un an en 1GHK-1GH8. dans les tableau* qui terminent le rapport.

#suivis d'hypersonique. ensembles. cette fois ' l'D1@6 #Dffice of scientific and technical information$ du gouvernement britannique . le gouvernement fran/ais n'a pas donné m(me un franc ancien pour des travau* analogues$% Rais il apparaPt -ustement que les recherches du 7BN sont arrivées ' un point o2 il faut rée*aminer les résultats obtenus et les principes de base sur lesquels on s'est appuyé% Dn doit d'ailleurs reconnaPtre qu'un tel e*amen critique semble s'(tre dé-' produit une fois . est ' "K . les cristau* ne s'y trouvent pas en moins de trois endroits différents #7>!>. 7>G>$I de m(me on trouve un 7 pour les + éléments et composés inorganiques .% La distinction fondamentale qui sépare matière inaniméeUmatière vivante est obscurcie par la présence d'une classe . 1!$.ncore faudrait-il que ces bases fussent saines. en somme. et R-1 se trouvent l'astronomie #N$ et les sciences de la terre #X-L$% Dn nous accusera peut-(tre de trop de sévérité vis-'-vis d'une étude qui a du moins le mérite d'essayer de sortir des sentiers battus. i6 et i!$ alors que la lumière. la création de nombreu* + synonymes . cinq mille livres sterling n'ont pas été un pri* trop élevé pour l'ensemble d'études de Rrs @omlinson et de )ereA 0ustin qui. supersonique. dans cette dernière on trouve en effet + amorphe . de toute fa/on. il n'y a pas lieu d'(tre e*cessivement optimiste a priori% 6l est vrai que. mais les poudres et grains sont en 7>!! et 7>G!. pour porter un -ugement valable. et. c'est un peu trop[ 1urtout pour un système qui veut attribuer une + place de définition unique . sont dans les structures #q>>. de m(me que + lumière . fibres. semblent surtout avoir pour rJle d'établir un ordre linéaire fi*e pour l'énumération des su-ets comple*es % <uant au* listes + d'attributs . que l'on mène le plus possible de recherches en ce domaine. en tant que phénomène physique. précédés par ma*imumUminimum en a1>$ KI formes #h$I espace #en deu* endroits e et q6$ 8% La classification de la physique est incohérente% Dn y trouve les particules élémentaires tout en queue de la rubrique + phénomènes et énergie . lignes !->$%%% Les auteurs du rapport remarquent. #q$ .$ et d'une série de classes R-1 pour les geo-centred living systems #R$.. dans les + états de la matière . les organisms sharing characteristics of plants and animals #sic[ &$. q>C. la gravitation en "! #les gravitons manquent$I l'électromagnétisme est en NHC et les radiations électromagnétiques en NKI les interactions faibles et fortes n'apparaissent pas% La rubrique qui s'intitule + matière . on le voit.. il manque tous les + (tres mathématiques . leurs mélanges. + éléments . ce qui imposera l'établissement de non moins nombreuses règles de choi*. et de fonder une classification nouvelle sur des bases théoriques% . par e*emple. et + formé . apportent de nombreu* éléments ' la réfle*ion #-usqu'' présent. les animau* et l'homme #<. #X$ dans les entités. de végétation. commencement en r66 puis en 56 \ La classification des entités paraPt peu rationnelle% &our commencer. et 8ones de végétation #e>6$. en effet. qui retarde de quelque cinquante ans sur la systématique biologique actuelle% .. etc% @out aussi contestable apparaPt la place donnée ' la lumière et ' la couleur dans les attributs #apparences. dans la doctrine 0ustin.. un 7K. + son.H pour les + formes de vie ... dans les + termes de position . 1yntol$ C. mais il y en a trop peu #!1 en tout$ pour permettre de -uger si leur usage n'aura pas pour résultat. et finalement un 78 + éléments particuliers. q> $ comme attributs. les plantes. + composés . etc%$ se trouvent. nombres et fractions #a1K ' a1G. ou celle donnée au* sons.. comme il semble que ce doive (tre la règle quand il faut manier une série aussi imposante d'indicateurs de rJle. pour les life support systems #avec un indice . composés. qu'il faut chercher dans les + attributs . et au* sons audibles en "C .. et + d'entités . #h$ et + structures . que des e*périences de + stocAage et dépistage .des e*emples d'emploi comple*e de sa série d'opérateurs #p% Z6$. en tant qu'entités% 6l est difficile de déceler le critère selon lequel ont été répartis les termes entre les rubriques d'attributs + forme .ntre . et la théorie valable% Le 7BN a demandé une nouvelle subvention. B. comme attributs. puis un 7H. o2 d'ailleurs on indique que doivent précisément figurer les 8ones climatiques. etc . on peut tout d'abord contester l'idée m(me de cette séparation% Dn ne voit pas.. soient faites plus ou moins + en grandeur réelle . pourquoi séparer des notions comme 8ones magnétiques ou climatiques #e66 et 1!$. 1$% 7lassification + canonique . ainsi les films. o2 ils sont d'ailleurs en nombre fort réduit . dont on n'est pas sQr qu'elles suffiront ' limiter l'arbitraire du classificateur >%%% 6l convient sans doute d'attendre. en -. ' chaque terme #p% >.il est bon. que des concepts en réalité analogues se retrouvent sous des noms différents% <ue n'ont-ils tiré de cette idée les conséquences qui semblaient s'imposer. de + la terre comme milieu . #"8$. sonique . les doubles emplois de ce genre sont légion% Dn trouve des anomalies curieuses . #7$ ne vaut guère mieu* .?7. fort -ustement #pp% H. plaques et feuilles.. nous souhaitons qu'elle lui soit accordée . #q>K et q>8$ que l'on s'attendrait plutJt ' trouver en h H% Les distinctions entre propriétés et activités ne sont pas moins subtiles . encore une fois dans les activités #r! ' r!K$ alors qu'on les a vus dans les propriétés% @rois emplacements pour le m(me concept. les virus #=$. 7>K>. les + opérateurs . en évitant de créer des synonymes inutiles pour des notions comme accroissement qui est en r1! puis en r!1H I croisement qui se trouve en F puis en * >CI début. et que l'on puisse ainsi voir si ces craintes sont -ustifiées ou non% 0 en -uger par les médiocres résultats obtenus par les systèmes ' nombreu* indicateurs de rJle et par l'abandon de ceu*-ci dans certains d'entre eu* #. mais les interactions dont elles sont les supports sont dispersées ..

1GH>$ est un almost freely faceted scheme #un schéma ' facettes presque entièrement libres$I la troisième. suivie de chiffres + décimau* .elle avait introduit en 1GH9 les lettres grecquesI en 1GH>. paraPt bien choisi%%%$ utilisé notamment dans la classe R.$.. . #sub-ect device . c'est-'-dire des groupes interdisciplinaires tels que l'océanographie ou la recherche spatiale. la classe 0. de l'autre \ H! I . successives . et y compris le !e tirage.tous les + artefacts . comme le croit 0ustin. des différentes disciplines$% &our permettre l'intercalation de groupes + de compréhension partielle . les calculatrices avaient re/u un indice R"6.par e*emple. 1G !-1GH9. comprend les éditions 1 ' >. la microbiologie #N@$. . formé par la -u*taposition du R.et m(me trilitères. produisait de tels indices . 7omme on l'a -ustement fait remarquer H . d'une part. la biologie moléculaire #N30$. et 7. de constituer ' part une série d'entités et une série. . la convention que la lettre ]. pour permettre l'insertion. sculpture. qui a aussi le sens d'e*pédient. ==R. cet e*pédient avait été abandonné et remplacé par un autre e*pédient. =). (tre ordonnés selon leur but #purpose$ \ H>I . beau*-arts. en vue d'assouplir celle-ci et de lui faire acquérir plus + d'hospitalité . chimie et technologie chimique #classes 7 ' F$% )ésormais. telles que . 0R K9% 6l convient de remarquer que dé-' antérieurement l'utilisation d'indices bilitères ou trilitères avait été admise% @out d'abord.sciences physiques .est-il vraiment nécessaire. et de "6. par e*emple. -usqu'en 1G 9I c'est. 1hiyali Bamamrita Banganathan. les choses + naturelles . traditionnelles. dit son + père . intercalé entre ". soit encore de + nouveau* . et après élimination des complications terminologiques que. et suivre pour elle la pratique dé-' mise en ^uvre pour = K1% . et vraiment avantageu*. complètement changé les séquences des termes d'activités et de propriétés H9% 7ette + réévaluation .. nous dit-on. celle-ci de son + contenu sémantique . architecture. constituant la Ke édition HH% La première version. #pas tou-ours si nouveau*%%%$ + su-ets de base .. con/ue en 1G!C mais publiée seulement en 1G>>. mais rigide$I la deu*ième version #éditions C ' H. de distinguer deu* ordres de celles-ci.. gravure . la e édition #1G K$ avait introduit dans la classe =. en ayant conscience de l'inadéquation de cette e*pression. mais bien un groupe + de compréhension partielle . il s'agit avant tout de modifications apportées ' la symbolisation. contrairement ' )eFey ou Dtlet. des indices bilitères pour les + divisions canoniques .au cours de l'étude patronnée par la =0@D . les recurring patterns du rapport HC$\I .la troisième. soit de groupements analogues. enfin. pour les + divisions canoniques . cette pratique est étendue. entre la fin du travail de Rrs @omlinson #début 1GHK$ et le commencement de celui de )% 0ustin #mai de la m(me année$. et maintenant prévue pour 1GK6. un peu plus pratique. subi plusieurs transformations. l'industrie minière #XZ$ HG% )'autre part. et les choses + artificielles .comprenant physique. la biochimie #N3. par e*emple.est-il profitable de se donner un -eu aussi comple*e de relations que celui élaboré par 0ustin \ La septième édition de la 2olon classification. la géochimie #X3. il faut le reconnaPtre . le procédé dit + arrangement par su-ets . arithmétique% . 0?. le mot device. peuvent-ils. ne signifierait pas que la classe ainsi symbolisée soit une division de ". "]. #sub-ect bundles$. n'a -amais considéré qu'une classification devait demeurer indéfiniment inchangée . ces domaines d'étude re/oivent respectivement les indices 0". depuis trente-sept ans qu'elle e*iste. un fully but rigidly faceted scheme #un schéma entièrement ' facettes.est-il rationnel. .nsuite. #basic sub-ects$ . et son auteur lui reconnaPt trois + versions .en tant que classe + de compréhension partielle . physique. d'attributs \ H1 I . #i% e%. ingénierie. et ce sont toutes les lettres @ ' ] qui peuvent s'a-outer au* indices monolitères de classes principales. pour les seules divisions de la gravure #e*% . et que. + arts mécaniques . son auteur ayant décidé d'utiliser pour leurs indices une seule lettre. de cette dernière. avec additions et modifications..ne convient-il pas d'approfondir et de préciser l'idée de + modèles répétitifs .$. la 7olon classification a dé-'.c'est-'-dire de groupements de classes principales tels que sciences humaines ou sciences sociales . lithographie$% La Ke édition en préparation semble devoir abandonner pratiquement la sub-ect device pour la classe R. ainsi. devrait . a-outée ' l'indice d'une classe principale #une autre lettre$ + viderait . on a procédé ' la critique de l'ordre des entités auquel était arrivé le premier chercheur G et 0ustin a. comme d'habitude. re/oit de nouvelles divisions pour accueillir ce que Banganathan dénomme des + faisceau* de su-ets . #nous traduisons ainsi. #main classes$. la lecture du rapport suggère que.commencer par poser quelques questions fondamentales.de notre point de vue . 0N. n'était -usqu'' présent pas divisée.n fait. =0.% La 77 ne brillait pas par une grande facilité ' l'e*tension de ses + classes principales . mathématique. la pédologie ou la science des matériau* . annoncée en 1GHH comme devant paraPtre en 1GHK. arts mécaniques. dans la série des entités. ==. Banganathan introduit comme ' plaisir H8. sera un freely faceted scheme #un schéma ' facette libres$ HK% . sciences naturelles. qui . complètement indépendante.

moyennes.de la série L-] . les divisions qui n'avaient pas été prévues dans les anciennes éditions de la 77%%% K>% Les autres modifications portant sur la symbolisation concernent les + signes de conne*ion .% . et une autre. le vide et les hautes pressions. le sommeil. nucléaire. profondément modifiée par rapport ' la précédente% <uel sera l'accueil des usagers. émotions. L. et + des hommes .L'utilisation des lettres en troisième ou quatrième position est de plus en plus usuelle d'ailleurs dans la 77. car on ne voit pas très bien par quel tour de force Banganathan peut ranger parmi les + propriétés . #connecting digits$% La 77 avait commencé sa carrière avec un seul de ces signes . la classification. tout d'abord le _. on y trouve la psychologie des réfugiés. les basses et hautes températures. aussi bien que le caractère. les r(ves ou l'hypnotismeI les techniques d'enseignementI les élections I les cérémonies et le crime #du point de vue sociologique$%%% 89% 6l est vrai que le + placement . re/ut son propre signal connectif. par l'accroissement du nombre des divisions dites d'environnement #par environmental device$ K! symbolisées par le chiffre G suivi d'une ou deu* lettres . distinguée de la catégorie + matière-matériau* . pour les veinesI pour construire l'indice des veines du bras. #le mot classement semblerait trop inapproprié$ de tous ces su-ets dans la catégorie + énergie . utilisant le plus souvent le m(me chiffre G.et de un ' trois chiffres #ceu*-ci remplacés par @ et @6 dans les e*emples donnés.. contraints ' de fort considérables remaniements \ Banganathan est optimiste . ' l'e*ception des manuels et traités . la théologie. de propriétés.le nombre de signes spéciau* différents qu'elle emploie. dans la facette + organes . la physique des surfaces.. les hérésies et persécutions religieusesI les sensations. qui remplace le 8éro pour la + relation de phase . les particules élémentaires.n physique. on a une division 1H> pour les bras. est supérieur de deu* ' celui des signes de la 7)3% 6l reste une modification importante ' signaler dans cette #future$ septième édition . qui partageait le point avec celle de l'espace. >H. parallèle. un e*emple fera comprendre ce dont il s'agit% . dou8e. ' des + propriétés . le catalogage ou le pr(tI la théorie algébrique des équations différentielles et intégralesI la spectroscopie I la photo-électricitéI l'ensemble de la chimie physiqueI l'écologie et la génétique aussi bien que l'anatomie. théorie quantique 7=6. pla/ant les indices correspondants avant l'indice simple KKI enfin le signe égal #T$ pour différencier les titres d'^uvres ayant m(me initiale K8% 7omme la 77 utilise aussi les parenthèses # $ dans certains cas . écrit-il. c'est la culture hydroponique #sans sol$I dans la médecine.. et + éléphant sauvage .c'est-'-dire pour les traités d'une discipline ' l'usage des chercheurs d'une autre discipline. ces divisions étaient -usqu'' présent symbolisées par des lettres minuscules. magnétisme 7K K % @rois nouveau* signes sont introduits . c'est-'-dire de ce que la 7)3 appelle subdivisions de forme. 1H>->H ou >H-1H> KC% L'utilisation de ce signe est maintenant étendue ' toute la catégorie des + su-ets de base composés . ou bien encore pour la comparaison entre un su-et et un autre su-et. ' laquelle elles étaient -usque-l' attribuées. atomique.$I dans la + science hJtelière . respectivement pour + animal sauvage . ' une sous-catégorie + matière-propriétés .. le passage de toute une série de divisions relatives. ainsi composé . était en réalité tout aussi peu motivé . la pédiatrie. il conclut son article de septembre 1GHG par un acte de foi. au choi*.n médecine. privées. la morphologie et la synta*eI la mythologie. du nombre des divisions dites spéciales. les flèches hori8ontales tournées vers l'arrière ou vers l'avant #dans les divisions de temps$I ' partir de la réimpression en 1GH> de la He édition. o2 ils se trouvaient précédemment. de la catégorie énergie. l'apostrophe% Le tiret e*istait dès la !e édition #1G>G$ pour ce que Banganathan appelait ' l'époque l'arrangement par autodéviation #auto-bias device$ . au moins théoriquement.$ comme indicateurs des + divisions antérieures . grandes. celui auquel elle devait son nom. on peut prendre.qui semblent devoir devenir plus nombreu* KG . et par l'augmentation. c'est ce qui concerne les chaPnes d'hJtels #R0ZGF$I en psychologie. pour l'influence d'un su-et sur un autre su-et. celles des pauvres et des riches et celle des courtisansI en science économique. les potentielsI en agriculture. sont + spéciales . magnétisme en physique quantique 7=6-K. mais suivi d'une lettre de la série 0-4 et ensuite d'un nombre indéterminé de chiffres% 6l n'est pas très facile de définir ce qu'est une division + spéciale . la différence entre deu* su-ets KHI ensuite les guillemets #+ . dont voici un e*emple . le deu*-points #. les divisions concernant la physique moléculaire. se feront un point d'honneur de classer les livres selon la dernière version du système 81% 6l prévoit que cette troisième version + méritera d'(tre continuée sans changements importants durant une période plus longue que les versions antérieures ou que n'importe quel autre système de classification sans facettes. #R0Z$. .$% 0 partir de la Ce édition #1G !$ s'y étaient a-outés le point. la physiologie et la pathologieI l'occultismeI la phonétique. la catégorie temporelle. qui avaient toutes une valeur + antériorisante . la gériatrie #mais aussi la médecine + des femmes . internationales$% Dn serait asse8 tenté de dire que sont + spéciales . ancien ou . publiques. qu'on puisse les déplacer d'un trait de plume d'une catégorie ' l'autre montre bien le caractère arbitraire des catégories ranganathaniennes% Dn voit qu'il s'agit bien en définitive d'une nouvelle version.$. se basant sur la conscience professionnelle des -eunes bibliothécaires de son pays qui.. les diverses catégories d'entreprises #petites..% =ous sommes forcés de préciser qu'il s'agit + au moins théoriquement . la virgule et le point-et-virgule #pour les catégories$.

en Dccident. au ZO666e siècle.ntre 1GCC et 1G !. basées sur la tradition du compartimentage entre disciplines et de + divisions canoniques . un grand désordre dans beaucoup de classes. ont été tenus pour acquis et des conceptions héritées du passé . en matière de recherches sur la classification documentaire. on a pu constater un double mouvement . avec fort peu de moyens. ou m(me en 6nde%%% &eut-(tre pourrait-on arguer du fait que.correspondaient réellement au* besoins actuels% Rais il n'en est rien . ' peu près sans aucun doute. tout en développant un plan de classification bibliographique fort empirique pour son "ulletin signalétique 8G. disons. centres bibliographiques et centres de documentation fran/ais des ressources #en argent et en personnel$ dont ils sont fort dépourvus% 7et argument serait valable. a rebuté la plupart des bibliographes et des bibliothécaires . la "ibliothèque royale était. asse8 maigre. 8!% 7ependant. en particulier 7)3 8H et )eFey 8KI d'autre part. fondées sur la pratique des manuels du Z6Ze siècle .qui a maintenant K8 ans .n pro!ramme de rec$erc$es fran4aises5 )ans le passé . et le résultat obtenu n'est pas satisfaisant% @rop de + postulats . . la tMche de modifier une structure e*istante donnée en vue de la rendre plus + hospitalière . mais n'avaient pas alors été reconnus comme importants. tenter de réaliser une classification documentaire qui corresponde ' + l'univers des connaissances . une indéniable influence de systèmes étrangers dé-' anciens.de la théorie des + champs sémantiques . #par points de vue$. au-ourd'hui. ont été vers 1GC!-1GC> parmi les premiers initiateurs des systèmes dits depuis + ' facettes . avec peu de résultats concrets% &lus récemment. une 7ommission de classification fonctionna. entraPnées dans un mouvement d'évolution et d'e*pansion rapideI une grande bibliothèque nationale moderne #celle des Xalles$ est en gestationI la bibliographie nationale fran/aise.asse8 rudimentaires d'ailleurs . Nérard 7ordonnier et l'ingénieur polonais ]ygmunt )obroFolsAi qui vivait alors ' &aris. l'avenir de la 77. cependant.la France a été la terre d'élection des + catalogues méthodiques . ' ce qui se fait en 0ngleterre #au 7BN principalement.. ' vrai dire. ' l'heure actuelle. #pour des su-ets qui e*istaient en réalité.nouveau .ont été regrettablement maintenues% 6l en est résulté. et. la )7. il suffit bien d'adapter ' nos besoins nationau* tel ou tel système suffisamment répandu au plan international pour que l'essentiel des travau* de révision et de mise ' -our soit fait ailleurs. et nos propres recherches. dé-' lointain . comme l'a très bien vu le 7BN G!. d'une part. la classification de "runet a e*ercé une grande influence bien au-del' des frontières fran/aises et l'on sait que )eFey s'en est largement inspiré% 6l semble qu'ensuite l'esprit inventif des bibliothécaires et bibliographes de notre pays se soit tari . a par ailleurs établi la 1ection d'automatique documentaire dont les travau* ont touché par plusieurs cJtés ' la classification G9% 6l faut reconnaPtre. une fois que son auteur .ne sera plus l' pour veiller sur elle. des recherches de Banganathan et de ses disciples\ La réponse doit (tre fort nuancée% Dn ne peut qu'admirer le courage avec lequel ils se sont attachés. après une longue période de demi-stagnation. montré certaines voies d'approche intéressantes au problème qui nous paraPt un problème-clé dans ce domaine -de l'adaptation de la symbolisation au* besoins de la classification sur le + plan des idées . par intermittences. cependant. si les systèmes en question . et qu'il n'e*iste en France rien de comparable. s'est avérée des plus ardues. la mieu* classée #en m(me temps que la plus importante$ de toutes les bibliothèques occidentales% 3n peu plus tard. ' une tMche qui. actuel% 6ls ont suscité une discussion. que tout cela reste. dès 1G!C. ces classifications sont au-ourd'hui périmées autant que "runet pouvait l'(tre. finalement. par l'auteur de la 77$ au* anciennes rubriques traditionnelles s'écarte de beaucoup du helpful order préconisé par Banganathan 8C% . les bibliothèques encyclopédiques fran/aises #municipales. mais non e*clusivement$ ou au* Etats-3nis G1. la L7 et la 7)3 . o2 la séquence des divisions qui résulte de la superposition de rubriques + nouvelles . dans l'ensemble. dont les premières ébauches remontent ' 1G>H-1G>8 et le dernier état publié ' 1G 8 n'a probablement -amais servi qu'' classer la documentation personnelle de son auteur% 1i Bobert )esaubliau*. ne semblent pas adéquates% 7omme il était dé-' arrivé au* réviseurs de la 7)3. économisant ainsi au* bibliothèques.en fait. vers 18G9% Dr. ' l'3nion fran/aise des organismes de documentation.telles que le maintien des + classes principales . comme on les appelait% 7'est ' Nabriel =audé et ' son 0dvis pour dresser une bibliothèque que remonte la théorie de la classification bibliographique systématique. un certain intér(t porté ' diverses tentatives d'adaptations . universitaires$ sont. #idea plane de Banganathan$% Les solutions proposées. n'aboutirent pas non plus ' un système développé% . 88% Le 7=B1 cependant. le dernier système de classification bibliographique original qui ait été réellement appliqué est sans doute celui de Bomain Rerlin #18C!-18CK$% L'adaptation néo-comtienne de "runet préconisée par Léo 7ro8et #1G>!$ ne rencontra guère de succèsI le schéma d'Xenri 7lavier. n'est pas encore assuré 8>% <u'y a-t-il ' tirer. après tout.un passé. il s'en faut de beaucoup qu'ils aient trouvé un terrain aussi favorable ' leurs innovations techniques que les membres du 7BN londonien. poursuivies de 1G>6 ' 1GH!.

. ' la Banganathan .% )e ce point de vue.traduisons. GK. ""4$ basées sur une répartition primaire des su-ets par disciplines ne sont pas plus satisfaisantes ' notre époque qui est celle des regroupements + interdisciplinaires . niveau des phonèmes et graphèmes GC. car il e*iste de nombreu* périodiques.des frontières traditionnelles entre disciplines. plus sérieusement qu'on ne l'a fait -usqu'ici. auquel 7oyaud ne semble pas avoir échappé .voire de la disparition .$. niveau des monèmes #le*èmes et morphèmes$. par un -eune étudiant d'0mherst 7ollege%%% Dn peut donc souhaiter que les Fran/ais ne restent point en marge du courant d'études dont nous avons ici signalé quelques directions et espérer que. avec 7oyaud. que ce ne soit pas l' une tMche facile. dans quelle mesure une classification encyclopédique nouvelle doit (tre une classification uniquement d'ob-ets d'étude #les things du 7BN$ et dans quelle mesure elle doit au contraire #ou en plus$ tenir compte des disciplines #et sous-disciplines$ \ 6l est clair que le principe de la + caution bibliographique . le fait que. fort contestable$ la théorie des champs sémantiques #1yntol. m(me si elle se limite au* langages + naturels . ' cet égard. ainsi. la seule méthode ob-ective pour établir . il conviendrait d'e*aminer systématiquement la validité des diverses entreprises conduites. doit donc (tre trouvée . on en verra la preuve dans le résultat plutJt médiocre de la tentative faite en ce sens par 5Mhlin% .nfin. soit pour appliquer #de manière. etc%. soit pour baser la classification documentaire sur la théorie des systèmes générau* et celle des niveau* d'intégration #7BN$% 3ne attention particulière devrait d'autre part (tre portée ' la critique des notions de su-ets principau* et de su-ets de base.pour la commodité de l'étude. on peut sans doute essayer d'en tracer les grandes lignes% La démarche la plus rationnelle est probablement de partir de l'analyse de la classification considérée comme un langage d'une espèce particulière #langage documentaire. et du développement des recherches + thématisées . D7). telles que nous les trouvons che8 BanganathanI ' cet égard. se constituera ' &aris un + Nroupe de recherches sur la classification . traités. 77. tout récemment.une liste de su-ets principau* et de su-ets de base qui corresponde ' l'organisation de la communauté scientifique. qui se présente comme une classification autonome au sens de )obroFolsAi. de l'estompage . la fa/on dont ils organisent + l'univers des connaissances .il faudrait étudier.. . L7. 7)3. après une longue et coQteuse étude. en général. va un de ces -ours adopter des méthodes nouvelles et s'intégrer dans le réseau international R0B7 G>% )e plus. tout en sachant bien qu'une telle séparation a quelque chose d'artificiel et doit (tre accompagnée d'une confrontation des résultats partiels obtenus les différents + niveau* . et sous-disciplines scientifiques et de leurs groupements G8 . concernant chaque discipline ou sous-discipline% Rais il est non moins évident que les classifications e*istantes #)7.implique la deu*ième solution. l' 0merican institute of physics ait re-eté la 7)3 et élaboré une nouvelle classification de la physique. 199% 3ne + voie moyenne . financé par quelque contrat.des responsabilités internationales vis-'-vis de ses e*-colonies engagées dans le processus de + construction nationale . + liste commune de descripteurs . telle qu'elle e*iste en fait GG% 6l semble qu'un des points ' élucider au départ soit le suivant . et de négliger sa substance GH% .autrement que par des + postulats . il serait asse8 lamentable de n'avoir ' leur offrir qu'une traduction d'un schéma con/u. .. niveau des syntagmes G % 6l faut cependant noter ici un risque. et d'envisager séparément . le literary Farrant des 0nglais .et sans que la précédente énumération ait quelque prétention ' l'e*haustivité . dans la terminologie de 7oyaud$. c'est. voici presque un siècle. de la )NB1@ par e*emple% 6l appartiendrait ' un tel groupe de définir lui-m(me ses directions de recherche I néanmoins. les rapports entre classifications spécialisées et classifications encyclopédiques . de nature ' stimuler la réfle*ion% 191 &lans d base de 5ahlin 1% 7ertains des ouvrages analysés ci-après ont été envoyés au "ulletin des bibliothèques de France pour compte rendu% #retour$ . est probablement.il faut l'espérer. #nation building$ et qui ont besoin de classifications encyclopédiques . une recherche intéressante consisterait ' e*aminer les bases institutionnelles de la différenciation des + disciplines . notre pays a .il ne convient pas de l'oublier .n suivant ainsi la méthode d'une linguistique qui apparaPt au-ourd'hui comme asse8 dépassée. celui de considérer trop e*clusivement la forme du langage documentaire. de ce langage . ' notre avis. on s'e*pose ' laisser de cJté l'essentiel de ce qu'il importe d'étudier s'agissant de + langages classificatoires . dans un avenir pas trop lointain.

pour la Liste commune de descripteurs de l'D7). "ingley. )%)%.*amples of classification according to &7-31% ?une 1GHG.de méthodes de classification par points de vue. classées en priorité en 0 . !. ' composer l'indice KC .)D70B% #retour$ H% 0 )escriptive inventory of the arts and sciences . pour restreindre notre e*posé au* dimensions acceptables d'un article de revue%%% #retour$ C% Bider's international classification for the arrangement on booAs on the shelves of general libraries #RiddletoFn. 1GHG.n effet. ou dans la littérature #respectivement KC et HC$ des divisions ' part pour les différentes catégories de phénomènes linguistiques ou de genres littéraires. ces listes ne comportaient pour la relation d'inclusion que des renvois + descendants . its basis and applications in 8etetics and library science #3rbana. dans la classe langage #K1 en variante 1. que nous avons employé ci-dessus pour la ""4% 6l ressort des e*plications données par Rme @eslenAo #dans son complément ' l'ouvrage de 1amurin indiqué note !.sur les différences. ?uK. ou de ?% Oiet.et de beaucoup . type + facettes . l'esthétique et l'économie mar*istesléninistes. les subdivisions géographiques pour la géographie ancienne. comprenant environ G99 termes. a human domain . . K p% .car amenant des indices trop longs . #au* termes logiquement subordonnés$ mais non des renvois + montants . pp% 11>-11 $% #retour$ 1!% 31 3niversal system of classification. tels celui de Nardin pour le 1yntol. avait paru dans le livre o2 l'auteur e*posait ses idées sur la + 8ététique . 1-11C !9.1% 7ertains des ouvrages analysés ci-après ont été envoyés au "ulletin des bibliothèques de France pour compte rendu% #retour$ !% Ooir un e*cellent e*emple du principal de ces problèmes. au contraire.% 7'est ainsi que. K66%C6 . en France. certains schémas pourraient (tre qualifiés de + semi-encyclopédiques . multigr% 0dresse de l'auteur . 1G G$% #retour$ K% Ooir &ierre 0uger. qui l'emportent . faute d'avoir prévu. et la + périodisation . 1GH9-H8$% #retour$ 1G% 6l faudrait apporter.. style. 3niversal system% Oariant =a% i% ?uly 1GHG.K19%K étant + dialectes. Federal council for science and technology. notamment. #au* termes placés ' un niveau supérieur dans la hiérarchie de la classification sous--acente$% 3ne autre distinction théorique. au*quels il affectait le signe -% #retour$ 19% Ooir par e*emple le commentaire de @heodosius )ob8hansAy ' la suite de l'article de Balph L% XolloFay. 6ll%. 19 #C$. sera groupée%%% #retour$ 1H% Ooir . pp% !8->C%$ #retour$ 1K% 6dem. soit par des groupements dits en + champs sémantiques . 6ll%.. et tient uniquement au fait que. pour donner un indice ' un ouvrage sur les dialectes italiens. 1> p% .+ l'étude de la recherche et de la création artistique en tant que science visant ' étendre et ' développer les connaissances dans le cadre d'un système unifié cohérent ." "ibliographisches 6nstitut. dans son premier travail de 1GC>.%6% 1amurin. developed by . les critiques que faisait Xenry . oct% 1GH8. 1tocAholm% #retour$ 1>% 31-6 . 1GH6$% #retour$ % 7ommittee on scientific and technical information% 7D10@6 sub-ect category list 5ashington. est que le trésor e*clut. langages en contact . p% C % #retour$ G% 7'était ce que 7ordonnier. 1GHK. + 7ulture . p% K>$% 7e n'est pas le lieu ici de procéder ' une étude critique de la technique d'établissement des trésors% 6ndiquons cependant que. 1C p% . dans @% )% 5ilson et ?% 1tephenson. 3niversal system% Oariant =o% !% ?uly 1GHG. ?r%. pp% 1H-!!. en règle générale. la morale. les vedettes composées #du type France-Xistoire-Bévolution fran/aise$ qui sont. @endances actuelles de la recherche scientifique #&aris. the 1Fedish council for applied research% 1tocAholm.31-! . de "liss% #retour$ 1 % L'usage du signe . langue latineI KC1. chronologique est encore ' revoir% #retour$ !9% Les plus importantes étant celles concernant la philosophie. une légère correction au mot + achevée . l'utilisateur de 31 en sera réduit. en n'importe quelle langue.. 1GH6. tablicy dl-a naubnyAh biblioteA #RosAva.-nar 5Lhlin.. London. London. pp% >C-K et K-8% #retour$ 18% "ibliotebno-bibliografibesAa-a AlassifiAaci-a. voici bientJt trente-cinq ans. "ingley.ngineering publications office. . "`rger ?arlsgatan 19!.% Rais il faut bien adopter une règle. O. la différence entre ces instruments et les listes classiques de vedettes alphabétiques de su-ets est beaucoup plus apparente que réelle. -anv%-févr% 1G> $ restent valables vis-'-vis des trésors comme elles l'étaient vis-'-vis des catalogues alphabétiques de su-ets% Les essais pour réintroduire une certaine systématisation dans les listes de descripteurs. ne peuvent. 68datel'stvo + 4niga . K66%C6. sept% 1GH . 1GHK$% 3ne première version. p% C9G% #retour$ 11% Ooir nos commentaires dans Dn the theoretical basis of information retrieval systems #&aris. de tout système alphabétique.&roduct classification according to &7-31% ?une 1GHG. poésie$. 1GHC$% 7ette liste est utilisée. H1 en variante !$.% "liss. mais fort loin d'(tre tou-ours présente en pratique. mais qui peuvent (tre déplacées en ?u6. si arbitraire qu'elle soit. soit par des schémas fléchés. n'est qu'un substitut de valeur douteuse . par le 7. oct% 1GHG. 7urrent anthropology. K19%K. p% !>8$.ou bien ' se résoudre ' l'indice plus court KC1 . pp% K>-C$ que les + tables au*iliaires . )issemination of information #!nd ed%. comme le remarque très -ustement 0% 7% FosAett #@he 1ub-ect approach to information. fréquentes dans les listes de vedettes de su-ets% 7ompte tenu des ressemblances. par ailleurs. 66. (tre que des palliatifs% #retour$ >% La limitation au* classifications encyclopédiques peut paraPtre quelque peu artificielle% . ou + analytiques . en fait. ne sont pas encore complètement développéesI il y manque. celui dQ au* + hasards terminologiques . et 3D66% . s'il veut grouper toute la littérature latine ensemble et la diviser par genres . @he author. 3nesco. &% 8 $% #retour$ 8% 6dem. Besearch as a scieirce-]etetics #3rbana. 7onn%. 1! p% @ous ces te*tes sont multigraphiés% #retour$ 1C% 7e système n'est pas sans rappeler les + alternatives . Fith financial support from the =ational 1Fedish council for building research. 0 K. G p%. .. littératureI K66%C6. ?u8. appelait les + rameau* cycliques . ce qui est d'ailleurs un méli-méloI ou. ' former la cote K11%C! . ' + l'illogisme de l'ordre alphabétique . #Bevue du livre. 0 8 et 0H. pour une étude sur la poésie latine. 1GHG. en principe. Neschichte der bibliotheAarisch-bibliographischen 4lassifiAation #Leip8ig. KC1 #KC. mais dans ce cas la poésie.

pp% KC-89% &our d'autres e*emples de classement alphabétique. un pourcentage de :% #retour$ >1% Ooir l'appendice 666 du vol% 6% =ous ne tenons compte que des tables principales #osnovna-a tablica$ et non des tables au*iliaires% Dn peut noter que. puis par dates précises . p% 1G % . @oI l'économie politique. cette classification qui se veut mar*iste l'est en réalité fort peu. idem. p% 66% . pour les + sciences sociales en général . #3H-38$ . . une dichotomie secondaire sépare l'3nion soviétique des + pays socialistes étrangers . p% !8% #retour$ >>% 6dem.% 0 l'intérieur des pays socialistes.. dans la classification du 7entre national de la recherche scientifique fran/ais . multigraphié% #retour$ C9% &% !% Ooir nos critiques sur ces distinctions dans Dn the theoretical basis of information retrieval systems #&aris. etc%$ et la psychologie . dans un tout autre sens% #retour$ C % &% 8% #retour$ CH% &p% G-19.n 1GH9-H8. en 1GCG . + l'économie mondiale . les possibilités de notation des classes " et 1 #celle-ci. sous le titre 1ome problems of a general classification scheme% #retour$ >G% Beport to the Library association research committee on the use of the =0@D grant. qui est maintenant de !UG.! :% #retour$ !H% <uatre classes #<-@$ sur !9. pp% 1!!->% 0> K étant l'indice pour + rJle de Lénine dans le développement des sciences et de la culture . !> d *i p%. et proposé une classification ternaire + d'opérateurs . sur di*. voir Samurin . l'histoire #@>$ et l'archéologie #@C$. ou 0> K. les sciences humaines ne doivent m(me pas atteindre."6 pour + Lénine et les mathématiques . Dp% cit%. soit !!. les e*plications données ' ce su-et pp% 9-G!% Les subdivisions chronologiques sont d'abord par périodes. l'histoire de l'art #So>$% #retour$ >H% &our la théorie et la méthodologie de l'histoire. voir D% &% @eslenAo. après disparition des lettres grecques. 0ugust 1GH8. l'histoire des doctrines politiques #4h6$. bibliothéconomie. il y a l' une sorte de compromis entre la pratique de la )7 #)eFey 7lassification$ et celle de la 7)3% Ooir.% #retour$ !>% 6dem. si l'on néglige les + Neneralia .étant rangée par )eFey dans la philosophie% 6l est -uste d'a-outer que la récente décision du 7omité central de classification de la F6) de rendre disponible la classe C a eu pour conséquence d'augmenter légèrement le pourcentage + sciences et techniques .*emples nombreu* . du reste. dans l'allocation des budgets de recherche comme dans la quantité d'articles scientifiques produits. Dp% cit%. H8-K9% #retour$ > % ..=ous avons nous-m(me discuté ces questions dans le rapport cité p% 119 note >. et en considérant que la classe principale K #théorie générale des systèmes et cybernétique$ appartient au* sciences e*actes. mélange les divisions ethniques et linguistiques% #retour$ !C% )ans chaque grande région géographique.qui pourrait (tre considérée comme une science naturelle. comme la 7)3." pour préciser + Lénine et les sciences de la nature . par e*%. l'e*pression de + @iers Ronde .n 1G C. les pays sont classés par ordre alphabétique de leur nom en russe% 6dem. pp% 18K-!9>. sur le plan mondial. p% >H% Dn peut penser que. 1H classes sur !K. sauf le delta. faisait suivre le mar*isme-léninisme par les sciences sociales% Ooir la + -ustification .. 4h% )e m(me. on peut former l'indice composé 0> K. dans 1amurin. 66. la proportion était de 1! sur !C. 66. voir notamment pour la santé publique #B66$. soit 8 c sur !H% #retour$ !8% . celles-ci et les techniques occupent 1C classes principales sur >K% #retour$ !G% )ou8e classes principales sur !H. tantJt #4hK$ + pays émancipés de la dépendance coloniale . voir pp% 11K. pp% 1 G-1H!% #retour$ C1% &% H% #retour$ C!% &% K% #retour$ C>% 6dem% Ooir notre rapport cité note >. depuis peu. 4hH8U4hH>$% #retour$ >8% Les rapports et le compte rendu de la réunion ont été publiés par la Library association. #bibliographie. 4hoI la théorie des sciences militaires et l'histoire de la + pensée militaire . suivant la terminologie onusienne. + le gouvernement et le droit .)ans tout ce qui suit. n'a que 66 rubriques e*tr(mes$% #retour$ >!% Ool% 6. en un certain sens plus + logique .Le plan de 1G C. 3o6I la théorie générale + du gouvernement et du droit . en 1GHC. les classes "-X et 3. soit 9 : . est placé dans les sciences -uridiques. y compris les sciences sociales% #retour$ !K% La moitié environ de la classe 0. elle écrit tantJt + en voie de développement . #4h!$.. #4hH-4h8$% La ""4 n'emploie pas. 1>% #retour$ CK% &p% 1>-!1% #retour$ C8% Ooir le tableau des opérateurs. pp% !9>-!9H% 7f% aussi le numéro .. 1>1% #retour$ ! % Les classes et H. in 1amurin% Dp% cit%. pp% > -H% . p% 1!6% La ""4. qu'en donnait Rme @eslenAo. oct% 1GH $. sur ce point. pp% 8H-G! et 1!9-6% #retour$ !!% Ool% 6. 1!6. LB GH9. pp% 1KH-1KK% #retour$ CC% &arce que le terme de champ est dé-' appliqué en physique. l'historiographie #@6$. n'ayant pas emprunté ' la 7)3 la barre oblique #U$ ou ' la 77 les divisions par ]. l'histoire économique #39>$ et l'histoire des doctrines économiques #3o!$. la politique internationale apparaPtelle comme une subdivision du droit international #4hG6$% 1ur les discussions au*quelles a donné lieu la classification des sciences politiques. et eQt été désavouée par Rar* et ..n l'état actuel de la 77.. nous translittérons l'alphabet cyrillique selon les règles généralement admises ' cet effet% #retour$ !1% Ooir dans le volume 6. dans le m(me volume. 76I la philosophie #?u6U?u!$%%% #retour$ >K% &our la géographie économique #39C$. #classe 0$ et si l'on considère les sciences militaires et navales #3-O$ comme faisant partie des humanités. y compris la statistique et la démographie. #voir.ngels comme par Lénine% #retour$ >C% Le +gouvernement . et l'est effectivement. la ""4 a été conduite ' + dilapider . l'histoire + du droit et du gouvernement . !G->6% . en ne tenant pas compte de la dernière classe #?a$ qui est une classe formelle% #retour$ >9% Dn peut noter que. la classe o étant ' dominante + humaniste .

plus rationnelle. les goQts et les odeursI la liste des + entités . dans notre rapport de 1GH cité p% 119 note >. qui veut dire décomposition. ou bien de négliger le fait que des classifications + ' facettes libres . ne se rapporte pas tant ' l'idée d'anormalité qu'' celle d'opposition #qui est d'application bien plus universelle que dans le seul domaine politique$I d'autre part. p% GK-1>> . ultérieurement. une rubrique + assemblage. soit plus de deu* décennies avant que Banganathan ne s'avisMt de leurs avantages%%% #retour$ H8% Ooir l'article cité p% 11 note >. #1$ et doit (tre complétée. #*K$% #retour$ K% Dn retrouve + minima ..spécial de la revue 6nformation storage and retrieval consacré ' la conférence de l'3niversité de Raryland sur le problème des relations% #retour$ 1G% 7'est le principe 0ctand-0ction-0ctor-@ool. dès 1GC>. probablement. séparation qui a sans doute été -ugée anachronique par 0ustin. pp% !9>-!9C% Banganathan affirme ici #p% !9C$ que + la compréhension partielle et les faisceau* de su-ets résultent au-ourd'hui plutJt de développements dans la production des livres que de développements intrinsèques au* su-ets . 1G>-!C!. "ingley. d'ailleurs. ed% by &auline 0therton #7openhagen. RunAsgaard. Les &ropriétés et les formes dans l'industrie #&aris. eu tort de placer les + entités astronomiques . . par 7ordonnier. proceedings of the 1econd 6nternational study conference. que la . interstellaire #N 6$ et interplanétaire #en deu* endroits . c'est-'-dire la géomorphologie . après les minérau*. voir m(me article. des activités% @out cela paraPt peu cohérent. se termine ' + l'homme . pp% !9H-!98% #retour$ % Ooir p% * et > du rapport du 7BN% #retour$ H% . in 7lassification research. les roches et les + traits physiographiques . + "asic sub-ects%%% . Library science. #* $ et une autre + formation de systèmes gestalt . et celui de septembre 1GHG. elle est en v >. cf% p% et K-8% #retour$ !% &ar e*emple. entre + phénomènes et énergie . p% 1 -> $% 7ette opinion l'amène ' prendre quelques libertés avec le déroulement chronologique réel des faits. dans la partie #v$ + contacts et perturbations . a previeF . Xermann. N H6 puis NK6. #!$. cf% p% !9 % #retour$ HK% Banganathan.comme elle avait été mal inspirée de suivre le m(me OicAery en pla/ant les parties des organismes avant les organismes eu*-m(mes #voir notre rapport de 1GH cité note >. le problème que soulève le 7BN au su-et du parasitisme #condition pathologique en médecine. toutefois. p% !9K. placés avant les + entités biologiques . pp% 1!>-C% #retour$ K9% Ooir l'article de -uin 1GH8. p% 1GK$% #retour$ HH% 1% B% Banganathan. dans * + assemblage et désassemblage . etc%$% Le rapport #p% K$ rapproche ces recurring patterns des seminal mnemonics de Banganathan% 6l ne semble pas avoir vu. tout en queueI il distinguait des physical entities et des chemical entities. @he 1ub-ect approach to information #London..t les + formes terrestres . ?une 1GH8. qu'un concept tel que + conflit. en passant. #comme s'il n'était pas un (tre vivant[$ n'avaitelle pas eu l'idée pseudo-futuriste de couper en deu* le monde vivant en insérant des life support systems avant l'astronomical universe%%% #retour$ H9% &% H. en général. )esaubliau* et )obroFolsAi. sept% 1GHG. ce dernier pour le système solaire$% #retour$ G% Ooir p% H du rapport final% L'ancien ordre #p% $ séparait les artefacts. pp% 199-19!. développement et déclin #decay. formation . #p% 6O$ les + facettes ..lseneur. suivi de l'espace intergalactique #NC6$. il manque #p% 666$ les + facettes . + Library classification through a century . des artefacts% #retour$ HC% 6l s'agit de thèmes tels que anormalitéI croissance. p% !GH% #retour$ 9% 7f% p% 1H% 1ans. ' la conférence d'. 1GCG$ o2 il est clairement montré qu'une classification des artefacts sur la base des seuls besoins au*quels ils répondent est intenable% 7et ouvrage. mais qu'il a remplacée par une coupure non moins contestable.bien entendu. 1GHG. certes. mais bien ses effets% #retour$ H % 0% 7% FosAett. en qa1>% #retour$ 8% L'espace astronomique est en N6.. pp% !99-!9C% #retour$ HG% + "asic sub-ects and their Ainds. décadence. pour les + sensations tactiles . guerre . par des listes supplémentaires pour les groupes sociau*. -alonnées par ses propres + découvertes . d'autant plus qu'on trouve encore. . d'une part #"$ et + matière . une bonne fois. 1GH!$% Ooir notre rapport cité note >. sur ce point. il se trompe complètement% 6ndiquons. héritage douteu* de la logique aristotélicienne% #retour$ H!% &% H du rapport final% #retour$ H>% &% K% =ous conseillons au 7BN de faire lire ' ses futurs chercheurs le livre de ?acques )in8in. troisième alinéa% #retour$ H1% &eut-(tre faut-il. un opérateur #o$ pour les techniques d'observation . 1GH . un e*emple de création possible de synonymes #avec le système de relations de &erreault$% #retour$ C% =otre rapport cité ci-dessus.lements of library classification #!nd éd%. par e*%. voir sa + &residential address . ce n'est pas le parasitisme en tant que tel qui est pathologique pour le médecin.. + 7olon classification edition K . temporelles. H #>$. comme par e*emple de placer quelque !8 ans trop tard #de 1G!! ' 1G>>. avoir connu notre rapport d'octobre 1GH . croit que l'histoire de la classification documentaire depuis 1G>> s'organise tout entière en + périodes . e*posé par Banganathan dans ses . opéré par Dtlet sur la )7. voir pp% 1!!-1!>% #retour$ >% Ooir. #7$ de l'autre% Rrs @omlinson avait.. des mentefacts. s'inspirant en cela de la classification donnée par OicAery en 1G 8 . en finir avec de telles catégories. les artefacts et les mentefacts . les e*emples cités sont p% 198I ils se rapportent ' ce que Banganathan appelle des + su-ets principau* composés par fusion . . mais normale en 8oologie$ semble un fau* problème . qui présente des cJtés fort discutables. donne cependant beaucoup d'idées dont il serait nécessaire de s'inspirer pour quinconque voudrait fabriquer une nouvelle classification. cf% p% !1$ le travail de + greffe . p% 189$% 0u moins. dans les entités%%% <uant ' la déformation.. avaient été produites en France. Library science.. si elle séparait l'homme des + entités biologiques . + 7olon classification edition K #1GK1$ .sont en L. 1G GI >e éd%. 0ustin retrouve l' une distinction que nous y avions introduite #p% !9>$% #retour$ 1% &p% 666-6Z% 7es listes sont d'ailleurs données comme provisoires et non encore complétées .

pp% 6%!HI !96. donnée par Banganathan dans son article de -uin 1GH8 #pp% 196-118$ est une asse8 curieuse mi*ture. pp% !!C. Rarch 1GH8I cf% pp% CH% #retour$ 8C% 0 cet égard. ]0. in 7lassification research. c'est-'-dire traditionnelles #dans la tradition du Z6Ze siècle$ de la physique% #retour$ KH% 7olon classification. + @rend in the use of connecting digits . et ne peut pas non plus comprendre deu* ou plus de deu* classes principales . N$. + 7hoice of scheme for classification . p% !1G$ et + 0nalysis of classification systems . dans un schéma de classification. il eQt mieu* valu. règles 9! 6. la physique peut (tre prise comme e*emple de ce désordre #classe 7$% Dn observera que Banganathan n'a -amais pu donner une définition des + su-ets de base . et + su-ets de base . th ed%. p% H $ #traduction anglaise du passage correspondant du livre en fran/ais$% . th ed%. #RO$% Rais Banganathan était ici prisonnier de son schéma de base par + disciplines . les définitions données p% !99 de l'article de septembre 1GHG pour su-et de base #su-et ne comportant comme composant aucune idée isolée$ et + idée isolée . Nauthier-Oillars. l'agriculture et la médecine. en tant que su-ets principau*.. RunAsgaard. les + sciences de l'atmosphère . p% !!>.$. #T idée isolée$ et devait les définir par simple énumérationI de m(me. la liste des K!G + su-ets principau* . on retrouve une idée analogue .$ de la météorologie #X37K$. la géographie militaire en 3 C. la guerre en tant que phénomène de pathologie sociale ' e IC>8 #de nouveau application de la catégorie + matièrepropriétés . proceedings of the second international study conference #7openhague. c'est une des divisions + canoniques . assurément. sept% 1GHG. #+ 7hoice of scheme for classification . les forces armées en ]..$ de + l'océanologie . qui auraient pu lui fournir une base ob-ective pour la détermination des + su-ets principau* . pour la biochimie. est donnée pp% !%C. #idée ou comple*e d'idées pouvant (tre composant d'un su-et. il proposait cependant une définition . en dehors de la médecine militaire #LGO$ et de la + science de la guerre . pp% 118-1!9% #retour$ K>% )ans les -eu* et sports #RR$. Banganathan avouait qu'il ne pouvait donner de définition formelle des termes + classe de base .n fait. un su-et principal est + un su-et inclus dans la liste officielle #schedule$ des su-ets principau* . pp% !66-!1! et !!H-!>1% #retour$ 81% 0rticle de septembre 1GHG. pp% 6%KK-89I sur la nouvelle technique. p% !!H% #retour$ KK% Ooir 7olon classification. + une classe principale ne peut (tre sous-classe d'aucune autre classe principale... Banganathan revient ' une définition + postulée .. est fort mal choisie . th ed%.place donnée au* + faisceau* de su-ets . voir B%1% &arAhi.. et + isolat . #+ Xospitality in the notational plane . ou + classe canonique . th ed%. !>!->% #retour$ 89% @out ceci d'après l'article de Library science.% 1ur la nouvelle méthode. le droit de la guerre en ]0. p% 6%CC-CKI la liste des + anteriorising common isolates . > #!$. en question. les crimes de guerre en ].GN dans la chimie. classée par la 77 dans la géophysique #X37H$. 66-1!. f !K.. #1$. p% !!H% #retour$ KG% 7olon classification..% #retour$ KC% 7olon classification. dans la classe des + arts usuels . pp% 119-11!% 7ette classification du R est d'ailleurs incohérente% #retour$ K!% 7f% l'article de septembre 1GHG cité p% 11 note >. rules. pp% !>K-!>8% #retour$ 8!% 6dem. hérité de )eFey. Etude sur la construction des systèmes de classification #&aris. ou les + sciences de la défense . les + sciences de l'espace .1GC$ #en tant que personnes -uridiques%%%$. #>H$ ou la + . l'art du dessin industriel #)O$ et la chimie ou la biologie #. qui soit satisfaisante . 1GHC. m(me article. étant désormais considérée comme + su-et principal composé par fusion .. p% !96I cf%.n mars 1GH8. dans son article de septembre 1GHG. o2 sont mis sur le m(me pied. p% !1>% #retour$ 8>% 1%B% Banganathan. mais ne pouvant (tre considérée comme propre ' (tre un su-et en soi$ sont circulaires% )ans son article de mars 1GHC #+ )esign of depth classification . qui.. 1GH . p% 6%C!I !1. on trouve la psychologie militaire en 1GO. . Library science. Library science. etc% #retour$ K1% Ooir l'article du ! -uin 1GH8 cité p% 11H note !. la calligraphie et la sténographie #&36. l'océanographie au sens large #0".. qui devient N3. indiquons que 7=6 est un indice obtenu par + arrangement chronologique . Library science. #1$. #p% !99$% 6l est curieu* qu'il n'ait -amais pensé ' profiter des réfle*ions de )obroFolsAi sur les + secteurs scientifiques autonomes . 661!$% Rais. rapprocher les sciences de la terre #00$ des + sciences géologiques . Library science.n -uin 1GHH. comme celles d'environnement. l'histoire militaire en OI1GC #c'est une des nouvelles divisions de la catégorie + matière-propriétés . sans intervention du chiffre G% Banganathan ne donne aucune e*plication de cette anomalie% 6l y avait dé-' des divisions spéciales dans la e édition pour la physique. mais leurs indices ont été presque tous modifiés pour la Ke édition% 6l y avait une seule division spéciale . on trouve aussi bien le + travail du compilateur . pp% !!>-!!C% &our nos lecteurs peu familiarisés avec la 77. 1 #1$. lui avait fait disperser les questions militaires au* quatre coins de son schéma o2. #0O$ de la + science de la guerre . + L'un des attributs d'un su-et principal. écrivait-il alors. voir Library science. sont formées par a-out d'une lettre ' l'indice de base RR]. les divisions spéciales. #0N$ de + astronomie et astrophysique .. sept% 1GH8. est qu'il ne peut (tre une subdivision d'un autre su-et principal% =ous devons aussi e*clure des su-ets principau* tout su-et comprenant deu* ou plus de deu* su-ets principau*% 7haque su-et principal possède son propre domaine dans l'univers des su-ets et aussi sa propre technique d'étude. #useful arts$. pp% 1!H-1!K$% . Library science. chapter 8. les termes + classe principale .. la prise de notes #>Z$ et la cybernétique #KO$. #0. qui le distinguent des autres . l'économie de guerre ' ZGO. sept% 1GHG. . et la liste donnée dans l'article de -uin 1GG8 cité p% 11H note !. #N]$. dé-' nommée. Library science. #"3]$. pp% !! -H% "liss avait dé-' utilisé des + divisions antérieures . =6 voulant dire première décennie du **e siècleI quant ' 7K pour magnétisme. avant les mathématiques. sont ' définir par énumération% . #>$. p% 1%HGI Library science. pp% 1K6-K!% #retour$ K % Dn reconnaPtra facilement l'analogie avec l'usage du m(me signe dans la 7)3% L'e*emple cité est donné par l'article de septembre 1GHG. &3K$ et la religion #<$I dans les su-ets de base. dans ce dernier e*emple.[$. sept% 1GHG. sept% 1GHG. #Gt$ et la communication en général #G&>$. voir ]% )obroFolsAi. la + technique des commissions .% #retour$ K8% )epuis 1GH .

pp% 1H.. mais qui ne s'est pas répandue dans les centres de documentation spécialisés% #retour$ 8K% )ont une traduction fran/aise est en cours de publication par les soins de la bibliothèque de la ville de Lyon. avec présentation de ?ean Oiet #1GHG$% #retour$ 8G% La dernière édition de ce &lan. 1GHH. 1GHG. pp% H!-G6. scientifique dans le domaine de l'organisation des connaissances. malheureusement sur la 1Ke édition. )eFey en FranceI "ulletin de liaison entre les collaborateurs ' la traduction fran/aise de la classification décimale )eFey% Edition fran/aise. G!-!G>I de ?% &iaget. en + champs sémantiques .. p% CG. reproduit dans le recueil d'0ndré ?acob. de manière peu systématique. sept% 1GHG$% &our les périodiques. un vif intér(t porté au* classifications spécialisées. pp% >>-C$% #retour$ GK% Ooir les remarques e*tr(mement pertinentes de Boman ?aAobson dans son article + 0 la recherche de l'essence du langage . alors que la 18e est dé-' en épreuves% Ooir .. #GfH$ que la paléontologie #XH$ ou l'architecture #=0$% Dn ne voit absolument pas quel critère a présidé ' cette hiérarchisation% #retour$ 8 % .. et cf% )iana 7rane. qui. et en distinguant par conséquent systématiquement syntagmes #simples$. 4lincAsiecA.%%%$ I les associations et groupes de chercheurs #groupes informels d'abord. !>!C% #retour$ 199% 6dem. mais qui n'a pas été distribué .dFard @erry. ?une 1GHG. pp% 11H-1 C% La thèse de Raurice 7oyaud. oct% 1GHG% 7omme le montre bien le numéro spécial de la Bevue internationale des sciences sociales. =ote préliminaire sur un le*ique d'analyse codée. les périodiques scientifiques% .!% L'étude des liaisons entre organisations #affiliations$ comme de celles entre périodiques primaires et secondaires #qui analyse qui\$ peut permettre de donner une base ob-ective ' la notion de + consensus .CI de &% La8arsfeld. 1GHCI édition imprimée.I la synta*e de ce langage documentaire a suscité beaucoup d'intér(t. instituts. 1H #C$. ils correspondent d'ailleurs dans une très large mesure.formation des postulats . la Liste commune de descripteurs publiée par le 7entre de développement de l'D7). février 1GHG% Lyon. par e*%. le te*te de L% X-elmslev + La 1tructure morphologique . #Dp% cit%. Rarianne 7ooper _ . comme ' celle qui consiste ' attribuer ' la 77 des syntagmes qui seraient #obligatoirement$ + la combinaison de deu* le*èmes . >C #>$. + 1ocial structure in a group of scientists . surtout porté sur les + structures synta*iques . voir entre autres les remarques de &% 0uger dans la Bevue internationale des sciences sociales. du moins en ce qui concerne les langages documentaires que nous dénommons classifications #distingués de ce qu'il appelle + langages pour une documentation indirecte ' fondements de logique mathématique . 3FD). les unités d'enseignement et de recherche #chaires. insiste aussi #p% C$ sur le danger qu'il y aurait ' lier le catalogage normalisé sur ordinateur du type R0B7 ' des systèmes de classification périmés et inadéquats% #retour$ GC% 7e niveau a été pratiquement laissé de cJté par 7oyaud ... 1GHC. -uillet-septembre 1GH . pp% !!->8% #retour$ G8% 7es bases institutionnelles sont . pp% K>-KG. en voulant suivre ' la lettre les méthodes de description des langages naturels. >. -uin 1GHC$% #retour$ G1% )ans ce pays. cf% 6ntroduction ' l'étude des langages documentaires. 1G K$% #retour$ 8H% 0ppliquée au classement des collections en libre accès des bibliothèques universitaires. 6117U0BUHCHG% 6ntroduction. idem. C avenue 0dolphe-Ra*% #retour$ 88% 7f%. dans le document mentionné ' la note précédente. l'histoire des classifications montre l'e*tr(me importance du choi* des signes et de leur mode de combinaison% #retour$ G % 0 ce niveau. ainsi qu'en témoignent les travau* de l'0merican institute of physics% 3n groupe de recherches en classification . a été publié en 1GHC. + 6nvisible college and the affluent scientific commuter . a test of the invisible college hypothesis . énoncé minimum. par contre. si le domaine des recherches en matière de classification encyclopédique apparaPt comme peu développé. est parue fin 1GHG% #retour$ G9% Les + le*iques . formalisés ensuite$. rapport 06&-6) HG-!.KHI de 7l% Lévi-1trauss. et B% &agès et al. du 1yntol. voir. datée 1GK9. souligné par nous$. on peut mettre ' part les publications secondaires . 1GHK. par e*%. =a 6-!. voir )ereA ?% de 1olla &rice. 1GHH$ est une utile mise au point qui s'attache cependant beaucoup plus ' la dimension syntagmatique de ces langages qu'' leur dimension paradigmatique% Les travau* #antérieurs$ de Bobert &agès au Laboratoire de psychologie sociale ont. 0merican sociological revieF. + &ériodiques de sciences sociales . 1GH!. du langage documentaire #cf% notre . eu* aussi. dont le dernier. Little science. et a sans doute en partie inspiré celle du 7BN.&our les développements analogues dans les sciences humaines. )iogène # 1$. p% 1 et C% #retour$ G>% Le 7BN. par e*%. . big science #=eF eorA. avec collaboration canadienne.squisse d'un panorama universel des connaissances #&aris. alors que rien de tel n'a été prévu par Banganathan% #retour$ GH% =ous suivons ici la terminologie de la glossématique h-elmslevienne .fonctionne depuis une dou8aine d'années% #retour$ G!% Ooir le document intitulé 0pplication for a grant to enable the 7lassification research group to continue its research on the construction of a generalised information retrieval language covering the Fhole of AnoFledge. K .tude sur les catégories générales%%%. e*pansions et discoursI cela l'a conduit ' des erreurs manifestes. par contre. che8 "liss. cf%..lles peuvent (tre étudiées au double plan national et international #sur celui-ci. pour la sociologie et l'ethnologie. on constate. 6ntroduction ' l'étude des langages documentaires #7=B1.$% =ous pensons que c'est l' une erreur . idem. &oints de vue sur le langage #&aris. + 1econdary services in physics . chapter > . >> . 1G #!$. restait sub-ective% #retour$ GG% Ooir &% 0uger. @endances actuelles de la recherche scientifique #dé-' cité note 6$. mais les essais d'applications en ont été décevants% 7f% notre rapport Dn the theoretical basis of information retrieval systems #oct% 1GH $. m(me revue. 4lincAsiecA. p% 1K-18% . présentent un vocabulaire de descripteurs rangés.$. voir le document que nous avons préparé pour le 7onseil international des sciences sociales. + )raft of an outline of a comparative study on international scientific =NDs in the field of social sciences . on y fera simplement allusion ' propos du codage des monèmes . 1GH>$. p% 19!. p% !6 #+ Les unités de deu*ième articulation ne seront pas décrites systématiquement. >8 et C!I celles de 4% D% )iAe. au* associations et groupes de chercheurs% 1ur les groupes informels. il semble que 7oyaud ait trop raffiné. 7olumbia university press. &aris.quelque peu sur le modèle du 7BN .

toutefois. elle ne sépare pas les propriétés des processus% La théorie des + classifications documentaires autonomes . + @he 3)7 system Fas found not suitable for physics. pp% !!G-!>9% =ous pensons. pour respectivement l'histoire et la linguistique. phénomènes et propriétés associées. 1GHK. 1GH . p% !!K$ . 6nformation division...idem. de la m(me revue% .t cf% ?ohan Naltung. m(me ouvrage. les numéros 1K #C$. est décrite p% )6-)!8I on remarquera que. p% ZZ6 .. selon les critères qu'il donne il y en a probablement cinq #ou di*$ fois plus% #retour$ . dans le recueil collectif @he social sciences. 1GK9-1GK!.% + La classification adoptée par l'06&. ob-ets. rapport 06&-6) HG B. 0 &rogram for a national information system for physics. 1GH8$. after considerable amount of 06& effort had been e*pended #at the =1F request$ to elucidate its possibilitiesI this is because of the historical accident of its having been developed simultaneously Fith and independently of the fundamental revolution in physics represented by the development of quantum mechanics . RoutonU3nesco. après essai #et re-et$ de plusieurs autres versions. en le fi*ant entre !99 et >99 #idem. pp% !1G-!! I il l'a appliquée ' son pro-et de + classification encyclopédique complète . H9>-H19I et. + &eace research . a été faite par )obroFolsAi dans son ouvrage cité p% 1!1. particulièrement pp% 1GC-1GK et !91-!9>% #retour$ 191% Ooir 0merican institute of physics. qu'il a largement sous-estimé le nombre des + secteurs scientifiques autonomes . et 1G #1$. problems and orientations #@he Xague-&aris. 0ugust 1GHG. si elle distingue deu* + facettes . .