Vous êtes sur la page 1sur 2

1

2 NOTE TECHNIQUE PRO PHARMACOPOEA N° 1051*


3
4
5 NOTE
6
7 La formule ci-dessous, qui figure dans le Formulaire National, a été révisée en tenant compte
8 de son intérêt et de son usage dans la thérapeutique actuelle. Elle a été élaborée en fonction des
9 monographies de matières premières et de formes pharmaceutiques qui figurent à la
10 Pharmacopée, et des référentiels existant actuellement dans les Formulaires étrangers. Les
11 substances pouvant présenter un risque pour la santé publique ont été éliminées.
12 Le plan de chaque formule reprend celui d’une monographie de Pharmacopée ; la rubrique
13 « Classe thérapeutique » a été introduite et fait référence à la classification ATC (Anatomical
14 Therapeutic Chemical) publiée par l’OMS. La liste des excipients à effet notoire, citée dans la
15 rubrique « Etiquetage », figure dans l’annexe 2 du répertoire des médicaments génériques
16 publié par l’Afssaps.
17
18
19 CÉRAT DE GALIEN
20
21
22 La préparation satisfait à la monographie de la Pharmacopée Européenne : PREPARATIONS
23 SEMI-SOLIDES POUR APPLICATION CUTANEE , POMMADES HYDROPHOBES (0132).
24
25
26 DÉFINITION
27
28 Formule
29
Composant Quantité/Unité Fonction Référentiel
Cire d’abeille blanche 13,00 g Épaississant Ph. Eur.
Huile d’amande raffinée 53,50 g Adoucissant Ph. Eur.
Borax 0,50 g Conservateur Ph. Eur.
Eau aromatisée de rose 33,00 g Solvant et aromatisant Ph. Fr.
30
31
32 PRÉPARATION
33
34 Dans une capsule, faites fondre au bain marie à 40°C la cire d’abeille blanche dans l’huile
35 d’amande. Versez dans un mortier, préalablement chauffé à la température appropriée, puis
36 agitez avec un pilon préalablement chauffé à la même température. Dissolvez le borax dans
37 l’eau aromatisée de rose. Incorporez cette dernière solution par petites fractions au mélange
38 huileux précédent en agitant énergiquement jusqu’à obtention d’une masse homogène.
39 Conditionnez en tube ou en pot.
40
41 Précautions
42
43 Ne pas chauffer à une température supérieure à 40°C.

*
Les méthodes générales et les réactifs auxquels il est fait référence dans cette monographie sont décrits dans la
Pharmacopée européenne 4ème édition ou dans la Pharmacopée française, 10ème édition.
____
Les prescriptions générales et les monographies générales de la Pharmacopée européenne ainsi que le
préambule de la Pharmacopée française s’appliquent.

2004.
CÉRAT DE GALIEN 2

1
2
3 CARACTÈRES
4
5 Aspect : pommade blanche à sensiblement blanche, homogène, à odeur caractéristique de rose.
6 Solubilité : non miscible à l’eau.
7
8
9 IDENTIFICATION
10
11 A. Dispersez 2 g de cérat de Galien dans 5 ml de méthanol R. Ajoutez 1 ml d’acide
12 sulfurique R. Mélangez avec précaution et enflammez. Le mélange brûle en donnant une
13 flamme bordée de vert.
14
15 B. Le cérat de Galien satisfait à l’essai de perte à la dessiccation (voir Essai).
16
17
18 ESSAI
19
20 Homogénéité. Étalez 0,2 g environ de cérat de Galien entre deux lames de verre ; aucune
21 particule n’est visible.
22
23 Perte à la dessiccation (2.2.32). Déterminée à 100-105°C pendant 4 h, la perte à la dessiccation
24 est comprise entre 28,0 pour cent et 38,0 pour cent.
25
26
27 ÉTIQUETAGE
28
29 L’étiquette indique le ou les excipients à effet notoire présents figurant sur la liste en vigueur.
30 Le cérat de Galien est contre indiqué chez l’enfant de moins de 3 ans.
31
32
33 CLASSE THÉRAPEUTIQUE
34
35 Usage dermatologique : émollient et protecteur
36 Classe ATC : D02A C (paraffine et produits gras)
37

____
Les prescriptions générales et les monographies générales de la Pharmacopée européenne ainsi que le
préambule de la Pharmacopée française s’appliquent.