Vous êtes sur la page 1sur 4

19/12/13

L’université française, un tremplin pour l’entreprise

L’universitéfrançaise,untremplin

pourl’entreprise

LEMONDE|18.12.2013à11h09•Misàjourle19.12.2013à09h30|

(/journaliste/isabelle­rey­lefebvre/)

L'UFRdesciencesdel’universitédeVersailles­Saint­Quentin.|C.LAUTÉ/UVSQ

COMMUNICATION

L'universitén'estpasuneusineàchômeurs!Ilsuffitpours'enconvaincredelire

laquatrièmeenquêteannuellesurl'insertiondesétudiantsdiplômésdel'université

en2010,publiéeparleministèredel'enseignementsupérieuretdelarecherche

mercredi18décembre.Apartirdecesdonnées,LeMondearéaliséson

classementdesuniversitésquiinsèrentlemieux.

L'enquêteportesurlesemploisoccupésparlesanciensétudiants,trentemois

aprèsobtentiondeleurdiplôme.«Jepréféreraisvingt­quatremois,maisonaune

difficultéenFrance:danscertainesfilières,lesjeunesmettentdutempsàtrouver

unemploistable»,indiqueGenevièveFioraso,laministredel'enseignement

supérieur.

Premierenseignement:letauxd'insertionestélevé:90%pourlesdiplômésd'un

master,91%pourleslicencesprofessionnelleset88%pourlestitulairesd'un

diplômeuniversitairedetechnologie.Seuls5,5%ontréponduàl'enquêtepuisque

87%d'entreeuxpoursuiventleursétudesen2012.

L'universitén'adoncpasàrougir.Elleabienrésistéàlacrise,puisqueletaux

d'insertionenmastern'aperduqu'unpoint.Et,silesécolesd'ingénieursetde

commerces'entirentmieuxavec96%et93%detauxd'emploi,lesuniversités

nesontpasloinderrière.C'estdevenuunevraiepréoccupation.«Depuis2007,

nousavonsunobservatoirequisondenosétudiants,indiqueainsiJean­LouisPin,

vice­présidentchargédel'orientationetdel'insertionprofessionnelledel'université

deChambéry.Cetravailnoussertdepilotagedel'offredeformation.Et,pourles

formationsprofessionnelles,noussommesenliendirectaveclesentreprises

C'estunautreenseignementdecetteenquête:sixdiplômésdel'universitésurdix sontsalariésdansuneentrepriseprivéeetc'estvraipourtouslesdomaines d'études.«Ilyaunréeldécalageentrelaperceptiondecequ'estl'université

aujourd'huietlaréalité,soulignelaministre.Laformationuniversitairebac+5est

trèsappréciéedesentreprises.»Pourtrouveruntravail,ilfautêtremobile;l'étude

montrequelesjeuneslesontpuisque45%desdiplômésdemasterss'insèrent

endehorsdeleurrégiond'origine,40%pourleslicencesprofessionnelles.

Sitouteslesétudesprouventqu'undiplômeestlemeilleurrempartcontrele

chômage,lescursuslespluslongsprocurentunmeilleurstatut.Defait,les

19/12/13

L’université française, un tremplin pour l’entreprise

titulairesd'unmasteroccupentà87%unemploidecadre(59%pourunDUT).

Demême,plusl'onestdiplômé,pluslesalaireestélevé.Lesalairemédiannet

mensuels'élèveà1900eurospourunmastercontre1400eurospourunDUT.

LESMATHÉMATICIENSNETTEMENTENTÊTE

Néanmoins,ceconstatpositifestànuancer.Carlesdiplômésdusupérieurne

sontpastouségauxnienmatièred'emplois,nientermesdesalaires.Comme

l'onpouvaits'yattendre,lespluschanceuxsontlesscientifiques:91%ontun

emploi,à94%decadre,rémunéré31100eurosbrutsparan.

Parmieux,lesmathématicienssontlesrois,avecuntauxd'emploide98%et

unerémunérationbrutefrôlantles33800euros.Uneautrespécialité

rémunératriceestl'informatique(tauxd'emploide90%etrémunérationannuelle

de32900euros).Auseindesscientifiques,ceuxquiontsuiviuncursusdes

sciencesdel'universoudesciencesdelavies'ensortentunpeumoinsbien,

avecdestauxd'insertionrespectifsde85%et87%,unemploistablepour

seulement62%d'entreeuxetunsalairede27500eurosbrutsannuels.

%dediplomésdemasteren2010quiontunemploi30moisaprèsl'obtentiondeleurdiplôme,

danslesuniversitésoulepoidsduchampsdisciplinaireestsupérieurà45%

Toulouse3

Paris7

Paris11

Besançon

Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93
Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93
Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93
Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93
Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93
Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93
Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93
Toulouse3 Paris7 Paris11 Besançon 95 95 94 94 Bordeaux1 93 Lyon1 93 Paris6 93

95

95

94

94

Bordeaux1

93

Lyon1

93

Paris6

93

Bordeaux2

92

Grenoble1

91

LaRochelle

90

SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR

90 SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR

Lesfilièresdedroit,économieetgestion,avec92%d'insertionprofessionnelleet

unsalairemédiande31200euros,mènentassezsûrementàunemploi,avecun

peumoinsderéussitepourlesétudiantsensciencespolitiqueseten administrationéconomiqueetsociale,dontlespremierssalairessontunpeu

inférieurs,à,respectivement,29600euroset28600euros,l'an.

%dediplomésdemasteren2010quiontunemploi30moisaprèsl'obtentiondeleurdiplôme,

danslesuniversitésoulepoidsduchampsdisciplinaireestsupérieurà60%

Clermont1

99

Paris1

97

LeHavre

94

Lille1

94

Lille2

94

Paris2

Grenoble2

Bordeaux4

Lyon3

Paris12

94 Lille2 94 Paris2 Grenoble2 Bordeaux4 Lyon3 Paris12 SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR 93 93 92 92
94 Lille2 94 Paris2 Grenoble2 Bordeaux4 Lyon3 Paris12 SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR 93 93 92 92
94 Lille2 94 Paris2 Grenoble2 Bordeaux4 Lyon3 Paris12 SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR 93 93 92 92
94 Lille2 94 Paris2 Grenoble2 Bordeaux4 Lyon3 Paris12 SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR 93 93 92 92
94 Lille2 94 Paris2 Grenoble2 Bordeaux4 Lyon3 Paris12 SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR 93 93 92 92

SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR

93

93

92

92

92

93 93 92 92 92

Lestitulairesd'unmasterenscienceshumainesetsocialesontunpeuplusde

malàdécrocherunjob(88%d'insertion,dont85%deniveaucadre,avecune

rémunérationquichuteà26500euros,paran).Maislesplusmallotissont

encoreleshistoriens(tauxd'insertionde82%et53%d'emploisstables).Les

19/12/13

L’université française, un tremplin pour l’entreprise

étudiantspsychologues,dontlasélectionestdrastiqueavantladeuxièmeannée

demaster,s'ensortentbien,parvenantàtrouverunemploidans91%descas,

payé25700euros.

%dediplomésdemasteren2010quiontunemploi30moisaprèsl'obtentiondeleurdiplôme,

danslesuniversitésoulepoidsduchampsdisciplinaireestsupérieurà40%

Grenoble3

Amiens

Grenoble3 Amiens 95 95 Paris5 92 Bordeaux2 91 Lille3 91
Grenoble3 Amiens 95 95 Paris5 92 Bordeaux2 91 Lille3 91

95

95

Paris5

92

Bordeaux2

91

Lille3

91

Bordeaux3

 

89

Lyon2

88

Paris4

88

Paris13

88

Paris8

88

SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR

Paris8 88 SOURCE:MINISTÈREDEL'ENSEIGNEMENTSUPÉRIEUR L'étudedel'Insee, Formationsetemploi

L'étudedel'Insee,Formationsetemploi(édition2013),publiéedébutdécembre,

corroborececonstat,l'amplifiantmême.L'organismedestatistiquesquiexamine

lasituationdesdiplômésjusqu'àonzeansaprèslasortiedeleurcursus,observe

quelesinégalitéssecreusentaufildelacarrière.Undiplômédephysique

mathématiqueà3,1%derisquedeseretrouverauchômagecontre14%pour

lessociologuesetlespsychologuesetmême16%pourlestitulairesd'undiplôme

d'arts.

Malgrécesavancées,lesuniversitésontdumalàfairepasserlemessage.«Il

perdureunevieillecroyancecollectivedepuisdesdizainesd'annéesauseindes

catégoriessocialeslesplusprivilégiéesquiconsisteàdirequelesuniversitésne

sontpasdésiréesparlesbachelierscarellesnelespréparentpasaumarchédu

travail»,observeRomualdBodin,sociologue,maîtredeconférenceàl'université

dePoitiersetcoauteur(avecSophieOrange)deL'universitén'estpasencrise

auxEditionsducroquant(2013,216pages,19euros).

Consultezl'intégralitéduclassementélaboréparLeMonde:

 
 

LeHavre

94

 

Tours

93

Brest

93

Saint­Etienne

93

Caen

93

Paris2

93

 

Cergy

93

Rennes1

93

Valenciennes

93

 

Grenoble2

93

Pau

92

 

Poitiers

92

Clermont2

92

Bordeaux4

92

Rouen

92

Artois

92

Lyon2

92

Lyon3

92

Toulouse1

92

Paris12

92

 
 

19/12/13

L’université française, un tremplin pour l’entreprise

Laquatrièmeenquêteannuellesurl'insertiondesétudiantsdiplômés

del'université,réaliséeendécembre2012,ciblelesétudiantsfrançais,

titulairesd'undiplômeuniversitairedetechnologie(DUT),d'une

licenceprofessionnelleoud'unmaster,obtenusen2010.

Leslicencesgénéralesontétéécartées,carplusde92%des

étudiantspoursuiventleursétudes.Endessousdetrenterépondants paruniversité,lerésultatn'apasétéprisencompte. Trentequestionsontétéadresséesparleministèredel'enseignement supérieurauxétablissements.SeuleslesuniversitésdeParis­ Dauphine,GuyaneetNîmesn'ontpasparticipé.

Autotal,47794étudiantsontrépondu.Quelque16911licenciés

professionnels(soit38,4%des44060diplômésde2010)et

28251titulairesd'unmaster(soit27,80%des101607)ontrépondu.

SurlesDUT,seuls2632titulairesontrépondu(soit5,5%des

47364diplômésde2010).Cetauxfaibles'expliqueparlefaitque

87%d'entreeuxpoursuivaientleursétudesen2012.