Vous êtes sur la page 1sur 24
BOUAZZA : «Attention au Rwanda !» «A Blackpool, je m'éclate» Le quotidien 100 % foot
BOUAZZA :
«Attention au
Rwanda !»
«A Blackpool,
je m'éclate»
Le quotidien 100 % foot
USMA Achiou : «Chabab,
le terrain tranchera»
CRB Complot contre Maziz
Mercredi
23
septembre
2009
2274
prix
20
DA
FRANCE
1.6
EURO
-
ISSN
1111

LE MCA DÉFIE LA LIGUE

«L'USMH le 9 octobre,

Michel : «Zeddam n'est pas meilleur que Khedis» Hanitser : «Ma blessure n'est pas grave»

NON!»

Tedjar : «Les Béjaouis vont mal, profitons-en» et moi aiderons Hannachi» Kerrouche :«Haddad NAHD Hadiouche
Tedjar : «Les Béjaouis vont
mal, profitons-en»
et moi aiderons Hannachi»
Kerrouche :«Haddad
NAHD Hadiouche et Ouznadji de retour ? USMB Blida
renvoyée de Mouzaïa ESS Belhout : «Serar ne m'a pas limogé»
2 À LA UNE Compétition
2 À LA UNE
Compétition

édition du mercredi 23 septembre 2009

KERROUCHE :
KERROUCHE
:

«Haddad et moi allons aider Hannachi à fond»

Par Saïd F.

Présent aux côtés de Mohand Haddad vendredi dernier, au stade de Tizi Ouzou, Slimane Kerrouche, ancien dirigeant des Canaris, nous a confirmé hier son imminent retour à la JSK.

IL NOUS a affirmé qu’il est en train de multiplier les démarches pour réactiver le comité de suppor- ters. Il ajoute que lui et Haddad viendront pour aider le président Moh-Chérif Hannachi. «On a dis- cuté lors du dernier match face au WAT avec le président Hannachi et on lui a clairement dit qu’on vient pour l’aider. On ne vise aucune- ment sa place et on fera tout pour que la JSK aille de l’avant. La venue de Haddad ne fera que du bien au club, lequel a besoin de tou- tes les bonnes volontés pour qu’il ne manque de rien. Le comité de supporters sera prochainement installé et je ferai tout pour le réor- ganiser pour que la communion entre les fans et les joueurs soit tota- le», a-t-il dit avant de poursuivre :

«Plusieurs industriels sont prêts à aider le club et je suis convaincu

que la JSK ne manquera plus d’ar- gent à l’avenir. Notre seul souci est l’intérêt de l’équipe et nous ferons tout pour que Hannachi poursuive sa mission dans de meilleures conditions. Il a beaucoup donné à la JSK et on doit tous l’aider.»

«Haddad animera une conférence de presse prochainement»

Affirmant qu’il a décidé lui et Mohand Haddad d’assister à tous les matches restants des Canaris, Kerrouche confie qu’il sera présent ce vendredi à Béjaïa. «On a décidé moi et Haddad de ne plus rater les matches de la JSK. D’ailleurs, on sera présents ce vendredi à Béjaïa. Je peux vous annoncer que Haddad animera dans les jours à venir une conférence de presse durant laquel- le il s’exprimera sur sa venue à la JSK. On est animés par de bonnes intentions et on doit tous travailler la main dans la main pour que notre club aille de l’avant. Je ne viens pas pour m’occuper seulement du comité de supporters, mais j’aiderai aussi le club financièrement.

supporters, mais j’aiderai aussi le club financièrement. La JSK a besoin de tous les enfants de

La JSK a besoin de tous les enfants de la région et j’ai déjà rencontré plusieurs industriels qui m’ont tous

promis de venir en aide au club», a-

t-il souligné.

S. F.

Dehouche incertain face à la JSMB Souffrant d’une contracture aux adducteurs depuis jeudi dernier, le
Dehouche
incertain
face
à la JSMB
Souffrant d’une
contracture aux adducteurs
depuis jeudi dernier, le
milieu de terrain Nassim
Dehouche est incertain
pour la rencontre de ce
week-end face à la JSMB.
Il devait reprendre hier les
entraînements avec le
groupe, mais comme il est
resté pendant près d’une
semaine sans s’entraîner,
il pourrait ne pas être
titularisé face à son
ancienne équipe. Il a
déclaré forfait à la
dernière minute face au
WAT et il pourrait rater le
derby kabyle. Lundi après-
midi, il s’est contenté juste
des soins et devait être
ménagé hier par le staff

technique. Malgré sa blessure, l’enfant de Vgayet ne veut aucunement rater ce rendez-vous. Il espère prendre part à ce derby qui tient en haleine toute la Kabylie. Il compte sur le staff médical pour le remettre sur pied avant le jour J. Ainsi, en plus du défenseur Saïd Belkalem, Dehouche pourrait être out pour cette rencontre. Si son indisponibilité se confirme, l’entraîneur Jean-Christian Lang fera sans nul doute appel à Lamara Douicher qui a été titularisé lors de la dernière rencontre face au Widad de Tlemcen.

LL’’EERRTTPPCC,, nnoouuvveeaauu ssppoonnssoorr dduu NAHD Dans l’après-midi d’hier, les Nahdistes ont signé un
LL’’EERRTTPPCC,, nnoouuvveeaauu ssppoonnssoorr dduu NAHD
Dans l’après-midi d’hier, les
Nahdistes ont signé un contrat de
sponsoring avec le centre Réo Travaux
Publics et Construction représenté par
son P-DG, M. Hadji Lamine. Cet homme,
qui est un amoureux du sport en
général et un fervent fan du Nasria, a
décidé d’assurer toutes les mises au
vert et les déplacements du NAHD tout
au long de la saison. Le P-DG veut venir
en aide au club cher à son cœur, pour
l’aider. Rappelons que le P-DG de
l’ERTPC est celui qui a financé l’équipe
de basket de Staouèli, le DRBS. Cette
équipe avait gagné la coupe d’Afrique.
Il veut revivre les mêmes sensations
avec le NAHD.

MCA-UUSMH : la ligue maintient la date

Jusqu’à hier, la LNF a maintenu pour le 9 octobre prochain le derby entre le MCA et l’USMH au stade du 5-Juillet. Les dirigeants du Mouloudia avaient déposé une demande officielle pour changer la date de ce match en proposant le 29 septembre prétextant que leur équipe dispose de 5 joueurs internationaux dans les sélections A et espoirs qui ne peuvent être présents le 9 octobre avec le MCA (Babouche en EN A, Amroune, Bedbouda, Moumen, Daoud et Belkheir en EN espoirs), mais cette demande n’a pas été prise en considération par la LNF qui attend un rapport détaillé de la DTN dans les jours à venir pour trancher définitivement sur la question.

K. H.

LES MOULOUDEENS CATEGORIQUES
LES
MOULOUDEENS
CATEGORIQUES

««PPaass qquueessttiioonn ddee jjoouueerr llee 99 ooccttoobbrree !!»»

e r r l l e e 9 9 o o c c t t o

Par M. Zerrouki

Alors que la ligue nationale a maintenu le derby algérois entre le MCA et l’USMH pour le 9 octobre prochain, les locataires de la villa de Chéraga semblent décidés plus que jamais à refuser de jouer cette rencontre, à cause de la présence de cinq internationaux avec l’EN.

UNE DÉCISION qui est logique de la part des dirigeants du Doyen qui ont envoyé, hier, une lettre à la LNF pour lui demander de reporter ou avancer ce derby face à El- Harrach : «C’est hors de question qu’on joue le 9 octobre prochain face à l’USMH. C’est notre droit absolu car on a cinq joueurs qui sont avec l’EN A et l’EN A’. Donc, c’est tout à fait normal que notre

match soit reporté ou avancé. Il faut que les responsables de la LNF soient compréhensifs. Il y a des clubs qui n’ont pas joué comme l’ESS et la JSK qui avaient des joueurs en EN alors pourquoi on veut maintenir le match du Mouloudia ?» nous dira un diri- geant des Vert et Rouge. D’un autre côté, on a appris que la direc- tion mouloudéenne a même propo- sé dans sa correspondance le report du match CRB-USMA pour jouer le 26 septembre prochain ou bien de reporter leur match face à El Harrach jusqu’au retour des internationaux. Ainsi donc, c’est un bras de fer qui oppose les diri- geants du MCA aux responsables de la LNF sur la date proposée pour ce match. Tout porte à croire que le match MCA-USMH sera reporté, puisque les Mouloudéens refusent d’affronter l’USMH sans leurs internationaux. M. Z.

LA LNF CONFIRME

JSMB-JJSK à Béjaïa

Selon une source sûre, le derby kabyle prévu ce vendredi entre la JSMB et la JSK aura lieu à Béjaïa après que la commission d’homologation ait donné son feu vert. Cette rencontre débutera à 15 heures et sera retransmise en direct par la TV. Pour rappel, la JSMB était domiciliée depuis l’entame de la saison à Bouira.

CONDOLÉANCES

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de l’épouse de l’ancien international des années 60 et joueur de l’ES Guelma, Abdelouahab Essahli. En cette douloureuse circonstance, le collectif de Compétition et Kamel Mouassa, son ami, lui présentent leurs sincères condoléances et l’assurent de leur compassion et de leur soutien. Prions Dieu Tout Puissant d’accorder à la défunte Sa Sainte Miséricorde et de l’accueillir en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

3 Compétition édition du mercredi 23 septembre 2009 «A Blackpool, je m’éclate» Entretien réalisé par
3
Compétition
édition du mercredi 23 septembre 2009
«A Blackpool, je m’éclate»
Entretien réalisé par Saïd Fellak
IL LUI REPROCHE SON MANQUE DE COMMUNICATION
AVEC L’ISRAÉLIEN BEN HAIM
Il avait, dans un premier temps,
opté pour le Sivasport (Turquie),
sauf qu’au final et au dernier
jour de la clôture du marché des
transferts, il a préféré revenir en
Angleterre et y jouer de
nouveau. Cependant, sa
destination n’a pas été la
Premier League, mais bien la
Championship, au club de
Blackpool. Hameur Bouazza,
qu’on a contacté hier, nous fera
savoir qu’il ne regrettait pas son
choix et nous précise qu’à
Blackpool, il s’éclate. Entretien.
BELHADJ CRITIQUÉ
par son entraîneur
- Vous êtes à Blackpool depuis
presque un mois. Comment ça se
passe pour vous ?
- Hamdoullah, tout se passe bien
pour moi. J’arrive à m’imposer dans
mon nouveau club et surtout à appor-
ter le plus qu’on attendait de moi. J’ai
joué pour le moment deux matches
que l’équipe a gagnés d’ailleurs face à
Newcastle à domicile (2-1) et devant
Nottingham Forest à l’extérieur (1-0).
L’équipe monte en puissance et nous
sommes désormais à la 6 e place du
classement.
- Votre adaptation n’a, sem-
ble-t-il, pas trop tardé à
se faire ?
Oui, je ne vais pas
vous cacher que je
me suis vite inté-
gré à Blackpool
-
«ATTENTION
au Rwanda, il faut
Suite à la
nouvelle défaite
concédée par les
Pompeys de
Portsmouth,
samedi dernier, sur
le terrain d’Aston
Vila (2-0),
l’entraîneur Paul
Hart est monté au
créneau et n’a pas
vraiment caché sa
colère envers ses
joueurs, plus
spécialement
envers ses
défenseurs. En
fait, le coach de
Portsmouth
reproche surtout
aux deux joueurs
que sont Younès
Kaboul et Nadir
Belhadj leur
manque de
communication
avec l’autre
défenseur,
l’Israélien Tal Ben
Haim, au cours de
où j’ai trouvé tou-
tes les conditions
qui vont me per-
l’EN. Un match très
cette partie, qui a
valu une nouvelle défaite aux
siens, la sixième en autant de
matchs cette saison. Une
défaite de trop donc pour les
coéquipiers de Hassen Yebda,
qui met en péril l’avenir du
coach, Paul Hart, à la tête du
club, lui qui sait qu’à présent,
il n’a plus le droit à l’erreur et
de très bons rapports avec
l’international israélien,
débarqué aux tous derniers
moments avant la clôture du
marché des transferts au club
mettre de réussir.
On a un bon groupe
et il y règne une
ambiance très conviviale,
que demander de plus ?
le prendre au
sérieux»
important vous attend
le 11 octobre prochain,
toujours à domicile
face à l’équipe du
Rwanda. Un match qu’il
faudra gagner coûte que
coûte…
de Portsmouth. Questionné sur
ce problématique manque de
communication et de
complémentarité
avec ses
que le moindre faux pas
-
Votre entraîneur Halloway
-
Comme vous l’avez bien dit, ce
Lan n’a pas tari d’éloges sur vous
et a affirmé, dans ses différentes
déclarations à la presse, que votre
arrivée a été très bénéfique pour
le club. On imagine que ça vous
fait plaisir d’entendre cela ?
monde
m’estime bien. Etre aimé par les sup-
porters, c’est quelque chose d’ex-
traordinaire et cela prouve que ces
derniers savent que je suis un joueur
qui se donne à fond et que je ne tri-
pourrait lui coûter très cher.
Une situation embarrassante
que vit Belhadj et Kaboul
(Marocain d’origine), tous
deux musulmans et qui,
comme tout le monde le sait,
n’entretiennent pas vraiment
coéquipiers de la défense, Ben
Haim a surtout voulu minimiser
l’affaire, en déclarant que
c’était beaucoup plus un
problème de langue, rien
d’autre et que les choses
allaient vite trouver une issue.
S. F.
che pas. Leur soutien va m’aider à
- Effectivement, mon entraîneur est
vraiment fier de moi et il est surtout
très content de mes performan-
ces. Quand je l’ai ren-
contré la première
fois, il m’avait
être plus performant à l’avenir. Je
crois vraiment que j’ai fait le bon
choix en optant pour ce club.
Bochum vire son entraîneur
- Quel est l’objectif
tracé par votre
club ?
fait
savoir
Il a rencontré
- Pour le
que ça fait
Stoke City hier
moment, on
u n
moment
déjà
qu’il
voulait
me voir
dans son
Dans le cadre du premier tour de la Carling Cup,
Hameur Bouazza et son équipe de Blackpool étaient
appelés à affronter hier soir à 19h45 la formation de
Stoke City qui évolue en Premier League. Même si la
priorité du club demeure toujours le championnat,
gère match
par match et
on essaye de
récolter le
maximum de
points possi-
ble. On a une
bonne équipe,
sera un match à gagner, mais il ne
faut pas aussi prendre à la légère
cette équipe du Rwanda et se dire
qu’on va facilement la battre. Au
contraire, il faut rester bien concen-
trés et surtout ne pas rentrer dans la
facilité, car si certains pensent que ça
va être un match facile, et bien, ils se
trompent. On doit surtout rester vigi-
lants et bien préparer cette partie,
comme on l’a bien fait lors de nos
précédents matches. Ce qui est bien,
c’est qu’on aura une semaine pour
bien préparer ce rendez-vous. Ça va
nous permettre nous, les joueurs, de
bien se retrouver et de bien se
concentrer.
il n’empêche que les coéquipiers de l’ailier
effectif et
- La sélection va enregistrer la
venue de deux nouveaux
joueurs, en l’occurrence Hassan
Yebda et Djamel Abdoun. Les
connaissez-vous ?
La défaite (3-2) enregistrée par le VFL Bochum d’Antar Yahia,
samedi passé contre Mayence, a été celle de trop pour l’entraîneur
Marcel Koller. Le Zurichois a été, en effet, licencié par le club
westphalien, qui occupe actuellement l’avant-dernière place de la
Bundesliga avec un point de mieux que la lanterne rouge, le Hertha
Berlin. Arrivé à Bochum en 2005, Koller a promu le club en
Bundesliga l’année suivante. Débute alors une longue période
difficile, où l’ancien joueur emblématique des Grasshoppers doit
maintenir sa formation parmi l’élite, malgré un effectif très limité. Il y
parvient à chaque fois, réalisant même la troisième meilleure saison
de l’histoire de l’organisation westphalienne en 2006/07 (8 e place).
gauche algérien ne comptaient pas prendre
travailler
- Je connais Yebda. En revanche,
L’adjoint de Koller, Frank Heinemann, et Dariusz Wosz, un ancien
ce match à la légère.
et comme main-
moi.
Cela m’honore
et me stimule à tra-
vailler encore plus et à
être toujours à la hauteur de ses atten-
tes.
avec
tenant, il n’existe
plus d’équipes dites
petites, je pense qu’on a les
moyens de rivaliser avec les pré-
tendants à l’accession et jouer les
joueur du club de 2001 à 2007, année où il a pris sa retraite, ont été
nommés co-entraîneurs par intérim.
Bochum-SSchalke 04, hier
premiers rôles dans ce championnat.
- Les supporters, eux aussi, vous
aiment bien et vous ont vite adop-
Des équipes comme Burnley et
Wolverhampton ont pu accéder la
té…
Les coéquipiers du défenseur algérien, Antar Yahia ont rencontré
hier à 19h 30, l’équipe voisine de Schalke 04. Un match comptant
pour le deuxième tour de la coupe d’Allemagne. Le premier vrai test
pour le duo Heinemann-Wosz.
saison passée, pourquoi pas nous ?
- Comme je vous l’ai dit, je ne
Abdoun, non. Ce que je sais, c’est
que ces deux joueurs ont de la quali-
té et leur apport va sans doute être
très bénéfique pour l’équipe nationa-
le. En tant qu’ancien de la sélection,
je ferai le maximum ainsi que mes
coéquipiers pour leur faciliter leur
intégration et les aider à bien s’huiler
dans le groupe. L’intérêt de l’équipe
prime et ça va de soi. S. F.
S. F.
- Parlons un peu maintenant de
manque de rien à Blackpool et tout le
4 Compétition édition du mercredi 23 septembre 2009
4
Compétition
édition du mercredi 23 septembre 2009
le tour du monde en 225 jours
le tour du monde en 225
jours

La FIFA et Coca-Cola ont dévoilé aujourd’hui le trajet de la tournée du trophée de la Coupe du monde de la FIFA présenté par Coca-Cola.

LE PLUS prestigieux des trophées est en passe d’entamer sa plus grande tournée, emmené qu’il sera par la FIFA et Coca-Cola dans qua- tre-vingt-six pays du monde (dont l’Algérie qui l’accueillera le 1 er octobre prochain) durant 225 jours, permettant ainsi à des milliers de supporters d’avoir le privilège de s’approcher de l’authentique tro- phée de la Coupe du monde. Le trophée parcourra 134 017 kilomè- tres et visitera chacun des pays d’Afrique. En présence du prési- dent de la FIFA, Joseph S. Blatter, et du P-DG de Coca-Cola Company, Muhtar Kent, le début de la tournée a été célébré hier à Zurich, avant que le trophée ne s’envole pour Le Caire (Egypte), lieu de sa première étape. «Par le biais de cet événement, nous tou- chons vraiment les amateurs de football du monde entier, nous leur donnons la chance inouïe de se faire prendre en photo avec le plus prestigieux trophée du monde et de goûter au parfum et à l’excitation

de la Coupe du monde de la FIFA», a expliqué le président Blatter. «Je suis tout particulièrement excité à l’idée de voir le trophée de la Coupe du monde faire étape dans les cinquante-quatre pays d’Afrique ; c’est une grande chan-

ce pour tous les Africains. Rien de tout ça n’aurait été possible sans l’engagement de notre fidèle parte- naire, Coca-Cola.» «Nos programmes de soutien à la Coupe du monde de la FIFA 2010, tels que la Tournée du tro-

Coupe du monde de la FIFA 2010, tels que la Tournée du tro- phée de la

phée de la Coupe du monde, per- mettent de fidéliser les consomma- teurs à notre marque et à nos pro- duits», a, pour sa part, commenté Muhtar Kent.

ANGOLA-GGHANA le 18 novembre à Luanda

L’Angola, pays organisateur de la Coupe d’Afrique des nations 2010 (CAN-2010), recevra le Ghana en match amical le 18 novembre à Luanda, a indiqué lundi la Fédération ghanéenne de football (GFA). Le Ghana, premier pays africain à avoir gagné son billet sur le terrain pour le Mondial 2010, est également qualifié pour la Coupe d’Afrique des nations 2010 (CAN-2010) qui sera disputée en Angola du 10 au 31 janvier 2010.

AANNCCEELLOOTTTTII :: ««DDrrooggbbaa,, llee mmeeiilllleeuurr aattttaaqquuaanntt aauu mmoonnddee»» simplement que
AANNCCEELLOOTTTTII :: ««DDrrooggbbaa,, llee mmeeiilllleeuurr
aattttaaqquuaanntt aauu mmoonnddee»»
simplement que l’attaquant des Blues est le meilleur
attaquant du monde. «En Italie, il y a un mot qui
signifie un joueur qui fait tenir un groupe ensemble :
Le nouvel entraîneur de Chelsea a plusieurs joyeux
dans son effectif, mais questionné sur le sujet, Carlo
Ancelotti s’est attardé sur son attaquant Didier
Drogba. Le comparant à d’autres joueurs qu’il a eus
sous ses ordres, le technicien italien juge tout
«trascinatore». Gennaro Gattuso est un trascinatore à
Milan, John Terry est un trascinatore à Chelsea, tout
comme Didier Drogba. Je n’ai jamais entraîné un
attaquant aussi complet. Filippo Inzaghi est malin
devant le but, Andreï Schevchenko puissant, mais pas
dans les airs, Hernan Crespo et Alessandro Del Piero
excellents. Mais Didier est différent de tous
ces joueurs. Je considère qu’il est
aujourd’hui le meilleur attaquant du
monde. Je le mettrais au même rang que
Zlatan Ibrahimovic, Fernando
Torres et Samuel Eto’o. En
revanche, je ne l’échangerai
jamais contre l’un d’entre eux»,
a conclu Carlo Ancelotti dans le
Daily Mail.
je ne l’échangerai jamais contre l’un d’entre eux», a conclu Carlo Ancelotti dans le Daily Mail.

ANEP 777 119

55 édition du mercredi 23 septembre 2009 Compétition JS KABYLIE
55
édition du mercredi
23 septembre 2009
Compétition
JS KABYLIE
 

A J-2 du derby kabyle

LA JSK S’ATTAQUE À BÉJAÏA

Par Abdellah Haddad

Après deux jours de repos mérité, à la suite de leur éclatante victoire face au WAT, les Kabyles étaient présents en force à la reprise des entraînements lundi à 18h avec pour mission : préparer convenablement le derby kabylo-kabyle.

POUR cette première séance de la semaine, le staff tech- nique des Canaris est entré directement dans le vif du sujet. La JSK a un match capi- tal à préparer. Pour cette rai- son, Lang a entamé son pro- gramme de préparation pour le match de vendredi prochain devant la JSMB. Un match que les coéquipiers du capitaine

Meftah veulent gagner à tout prix. Après un mauvais départ en championnat, où la forma- tion de la ville des Genets a collectionné les matchs nuls et les défaites, les camarades de Yahia Chérif veulent aujourd’- hui enchaîner avec plusieurs victoires afin de confirmer leur envol et faire une remonter spectaculaire au classement par la même occasion. La vic- toire de vendredi dernier devant le WAT a libéré les joueurs moralement. Ces der- niers ont retrouvé la joie de jouer, mais surtout la confian- ce. D’ailleurs, le staff tech- nique n’a pas axé son travail sur le plan psychologique lors de la séance de la reprise, comme il avait l’habitude de le

faire. Les joueurs ont entamé directement le travail. Une bonne ambiance régnait au sein du groupe. Les joueurs ont affiché une grande volonté et beaucoup de sérieux lors de cette première séance de la semaine. Ils sont animés d’une grande volonté pour gagner vendredi prochain et revenir au bercail avec la totalité des points. Cela permettra à la JSK d’enchaîner avec une deuxiè-

me victoire de suite en champ- ionnat, mais surtout de se repo- sitionner en haut du tableau.

plus, des joueurs qui croient

En

dur comme fer en leurs chan- ces, les dirigeants et les sup-

porters veulent gagner vendre-

di

prochain devant la JSMB. A. H.

comme fer en leurs chan- ces, les dirigeants et les sup- porters veulent gagner vendre- di
   

CONCERNANT LA DOMICILIATION DU DERBY

   

TTEEDDJJAARR :: «La JSMB va mal, profitons-en»

 
 

Les Béjaouis se livrent à une guerre psychologique

Par N. Boumali

A moins de trois jours du derby kabylo-kabyle, les rumeurs les plus folles circulent concernant sa domiciliation. Certains ont affirmé qu’il aura lieu à Sétif ou à El Eulma, alors que d’autres sont allés jusqu’à dire qu’il se jouera à Jijel.

A TIZI OUZOU, on ne parle que de cette confrontation entre les deux clubs phares de la Kabylie et les supporters craignent que ce derby perde de son charme, si jamais il venait d’être délocalisé. Plusieurs fans ont pris attache avec notre journal pour savoir si réelle- ment le match se jouera à Sétif, à El Eulma ou dans une autre ville. Ils croient que les Béjaouis sont en train de se livrer à une guerre psychologique dans le but de per- turber la préparation des Jaune et Vert. Les deux dirigeants des deux clubs entretiennent de bons rap- ports et ils veulent que ce derby soit une totale fête, surtout qu’il inter- vient juste après la célébration de l’Aïd El Fitr. Toutefois, comme les gars de la Sommam sont condam- nés à gagner ce match après une série de 6 matches sans victoire, les fans des Canaris estiment que les Béjaouis n’ont pas trouvé mieux, pour déstabiliser Yahia Chérif and Co que de donner de fausses infor- mations sur la domiciliation de ce derby qui tient en haleine toute la

Kabylie. Les poulains de Djamel Menad n’ont pas d’autre alternative

poulains de Djamel Menad n’ont pas d’autre alternative que de s’imposer, s’ils ne veulent pas sombrer

que de s’imposer, s’ils ne veulent pas sombrer dans les profondeurs du tableau.

Le derby aura lieu à Béjaïa

Malgré tout ce qui se raconte sur le lieu du déroulement de ce derby, on a appris, d’une source sûre, qu’il aura bel et bien lieu au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa. D’ailleurs, les dirigeants de la JSK devaient annoncer la nouvelle aux joueurs à l’issue de la séance d’en-

trainement d’hier. Conscients de l’importance de ce rendez-vous, ils

veulent mettre les joueurs dans de meilleures dispositions possibles pour que l’on enchaîne avec un bon résultat. Les équipiers de Meftah ont repris les entraînements le deuxième jour de l’Aïd et ils sont déterminés à faire le nécessaire pour ne pas déce- voir leurs fans. La plupart d’entre eux prendront part pour la première fois à ce derby, mais ils savent ce qui les attend. Ce derby drainera sans nul doute la grande foule et chacune des deux équipes a un besoin pres- sant de points pour améliorer son classement.

N. B.

 

Le milieu de terrain des Canaris affichait, à l’instar du reste de ses coéquipiers lundi dernier lors de la première séance de la semaine, un grand sérieux. La victoire de vendredi dernier l’a totalement libéré. Pour le match de vendredi prochain, Tedjar estime que son équipe a largement les moyens pour battre la JSMB et enchaîner une deuxième victoire de suite en championnat.

Vous avez passé l’Aïd

-

dans d’excellentes condi-

tions, n’est-ce pas ?

-

Exactement, la victoire

de vendredi dernier nous a fait beaucoup plaisir. Après une série de mauvais résul- tats, les joueurs avaient perdu le moral. Cette vic- toire acquise devant le WAT vendredi dernier était le meilleur cadeau qu’on a offert à nos supporters, tout le monde était content, c’est le plus important.

-

Vous avez repris le chemin

tout le monde était content, c’est le plus important. - Vous avez repris le chemin enregistré

enregistré de bons résultats en ce

des entraînements lundi der- nier, comment s’est déroulée la reprise ?

-

Pour la première séance de la

début de saison, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas une bonne équipe. Au contraire, la

JSMB renferme au sein de ses

semaine, tout le monde était pré- sent, cela veut tout dire. On s’est entraînés dans de bonnes condi- tions, il régnait une bonne

ambiance au sein du groupe. Le moral est au beau fixe, pourvu que ça dure.

rangs de bons joueurs qui ont une grande expérience. Les Béjaouis feront tout leur possible pour nous battre et provoquer le déclic tant attendu par ses supporters. On est conscients de la mission qui nous attend, mais on est aussi

-

Sinon, comment se présente

décidés à gagner cette rencontre.

ce match devant la JSMB pour vous ?

-

- Ça sera le premier derby dans votre carrière…

J’ai beaucoup entendu parler

 

C’est le derby de la Kabylie

où chaque équipe joue pour les trois points. Le match sera très difficile pour les deux équipes. De notre côté, on est en train de préparer ce rendez-vous dans d’excellentes conditions. Nous, les joueurs, on est décidés à batt- re la JSMB afin d’offrir à nos supporters une autre victoire à l’occasion de ce derby.

-

-

de ce derby kabylo-kabyle, j’ai hâte de jouer ce derby et partici-

LLaanngg ss’’eesstt rrééuunnii aavveecc lleess jjoouueeuurrss L’ENTRAÎNEUR Jean-Christian Lang s’est réuni
LLaanngg ss’’eesstt rrééuunnii aavveecc lleess jjoouueeuurrss
L’ENTRAÎNEUR Jean-Christian
Lang s’est réuni lundi après-midi avec
ses joueurs à l’occasion de la reprise
des entraînements. Il leur a d’abord
souhaité une bonne fête de l’Aïd avant
de leur parler du prochain derby face à
la JSMB. Le succès arraché lors du
match précédent devant le WAT a fait
beaucoup de bien au groupe. Le coach
français a demandé à ses poulains
d’oublier la dernière victoire et de se
concentrer sur la prochaine confronta-
tion face à la formation de la
Soummam. Son message a été bien
reçu par les équipiers de Meftah qui
sont décidés à fournir le maximum
d’efforts pour revenir avec un meilleur
résultat de leur déplacement à Béjaïa.

per à la victoire de mon équipe.

- Vos supporters rêvent d’une deuxième victoire de suite en championnat …

Nous aussi, on veut une vic-

toire vendredi devant la JSMB. On jouera à fond nos chances et

on jouera pour les trois points,

Toutefois, votre mission ne

sera pas facile devant un adversaire qui se cherche toujours…

-

j’espère seulement qu’on sera dans notre jour et que la chance sera de notre côté lors de ce

derby.

-

C’est vrai, la JSMB n’a pas

A. H.

6 JS KABYLIE Compétition
6 JS KABYLIE
Compétition

édition du

mercredi 23 septembre 2009

Par Abdellah Haddad

Vendredi dernier, la formation du Djurdjura a renoué avec la victoire à l’occasion de la venue du WAT à Tizi Ouzou. Après une série de mauvais résultats, la bande à Lang a renoué avec le succès. Ce dernier était obligé de trouver des solutions devant le WAT. Ainsi donc, Lang a effectué plusieurs changements dans son équipe type.

BELABBÈS a cédé sa

place à Belkalem, Boukria

à Oussalah et Braham

Chaouch à Akkouche. Ce dernier a joué pour la première fois de la saison comme titulaire. Recruté cet été par les responsables kabyles, le jeune Akkouche, qui, faut-

il le rappeler, évoluait à

Akbou, a affiché de bonnes qualités techniques et physiques lors des matchs amicaux joués par la JSK au

Maroc. Beaucoup de bien

a été dit sur ce jeune

joueur qui n’a pas tardé à confirmer. Vendredi dernier, le public kabyle a découvert Akkouche. Ce dernier a joué sans complexe, lui qui est venu d’une petite division. Mieux encore, Akkouche

AKKOUCHE la découverte

a

attaque. Il garde le ballon

et

technique. Avec un peu de chance, Akkouche aurait marqué au moins un but. Pour une première, on ne peut pas demander plus au jeune Béjaoui de la JSK. Avec deux ou trois matchs de plus dans les jambes,

le

JSK fera mieux.

beaucoup bougé en

il a une bonne

néo-centre-avant de la

Avec lui,

l’attaque a

bougé !

Sur les cinq matchs joués par la formation kabyle en ce début de

saison, la ligne d’attaque des Canaris n’a marqué que deux buts. D’ailleurs, les Kabyles n’étaient pas satisfaits de leur comportement offensif qui était le maillon faible de l’équipe en début de

saison. Vendredi dernier, l’attaque a craché le feu avec pas moins de trois buts marqués en une seule rencontre seulement. L’association de Hamiti avec Akkouche a porté ses

fruits. En résumé, le public kabyle était satisfait du rendement d’Akkouche, à lui maintenant de redoubler ses efforts pour avancer et être à la hauteur de la confiance placée en lui. A. H.

être à la hauteur de la confiance placée en lui. A. H. Tout le monde est

Tout

le monde

est là

Après avoir bénéficié de deux jours de repos au lendemain de leur victoire devant le WAT, les coéquipiers du capitaine Meftah ont repris le chemin des entraînements

lundi dernier. Cette reprise

a

deuxième jour du l’Aïd. Cela n’a pas empêché l’ensemble des joueurs de répondre présent à la première séance de la semaine. Même ceux qui habitent loin de Tizi Ouzou étaient au rendez-vous. Les Hadjaoui, Belabès, Chérif El Ouazani et les autres ont assisté à la séance de la reprise. Cela démontre le grand sérieux et la

discipline de fer instaurée à

la

coïncidé avec le

JSK.

«Le meilleur est à venir»

Pour sa première titularisation cette saison en championnat, le jeune attaquant kabyle a joué sans complexe. Il a réalisé dans l’ensemble un bon match. Akkouche promet aux supporters kabyles beaucoup de belles choses pour les prochains matchs de son équipe.

- Vous avez renoué avec la victoire

vendredi dernier en recevant le WAT. Un commentaire ?

- Après une série de mauvais résul- tats, on était obligés de gagner vendredi dernier devant le WAT, on s’est bien préparés

pour le rendez-vous. Les joueurs étaient déci- dés à gagner cette rencontre, on a affiché une grande volonté dès le départ et Dieu merci, on

a réalisé l’essentiel en fin de compte.

- Néanmoins, vous avez trouvé beaucoup

de difficultés pour venir à bout de cette

équipe du WAT ?

- On a joué vendredi dernier contre l’une des plus coriaces équipes de notre championnat. On a marqué au bon moment. Malheureusement pour nous, on n’a pas pré- servé notre avance. Malgré le but encaissé à la fin de la première mi-temps, on n’a pas baissé les bras, on a fait une grande deuxième mi- temps comme en témoigne notre domination

totale et nos deux autres buts marqués.

- Cette victoire a permis à la JSK de respi- rer un peu, non ?

- Cette victoire est pour moi le grand déclic.

On n’a pas fait un bon départ comme c’était prévu par tout le monde. Cependant, cela ne veut pas dire qu’on n’a pas une bonne équipe.

confiance placée en moi. J’ai donné le meilleur

de moi-même et je suis content et de ma parti- cipation et de la victoire de mon équipe.

- Pour cette première, vous avez joué sans

complexe…

- C’est vrai, je suis entré directement dans le match. Le grand mérite revient au staff tech- nique qui m’a donné beaucoup de conseils, il m’a bien préparé psychologiquement pour cette rencontre. Et puis, il y a aussi l’ap- port de mes coéquipiers, ces derniers m’ont beaucoup aidé sur le terrain.

«Notre succès de vendredi dernier chasse le doute et signe notre décollage en championnat.» On
«Notre
succès de vendredi dernier
chasse le doute et signe notre
décollage en
championnat.»
On a dominé toutes les
équipes qu’on a croi-
sées sur notre chemin
depuis le début de la
saison. Notre succès de
vendredi dernier chasse
le doute et signe notre
décollage en championnat.
«Je suis entré
directement dans le
match. Le grand mérite
revient au staff technique
qui m'a donné beaucoup
de conseils»
-
est
- Sur un plan personnel, quel
commentaire faites-vous sur votre

première titularisation ?

- Pour cette première, j’ai joué sans faire de

calculs. L’entraîneur m’a fait appel, pour ma part, j’ai tout fait pour être à la hauteur de la

Le

- Il ne vous manquait qu’un but pour prendre la totalité de la note…

- (Rire.) Allah ghaleb, ça n’a pas marché, pourtant, j’ai tout fait pour marquer ven- dredi dernier. J’espère que j’aurai la réussite de mar- quer lors du prochain match de mon équipe.

prochain

ce

match

week-end

pour

devant la JSMB…

- Devant la JSMB, on sera

appelés à confirmer notre dernier succès. Pour ma part, je reste à la dispo- sition de l’entraineur, si ce dernier fait appel à

moi, je ne décevrai pas. A. H.

Trraavaaiill phhysiiqquue aauu mmennuu Pour leur première séance de la semaine, coéquipiers du capitaine
Trraavaaiill
phhysiiqquue
aauu mmennuu
Pour
leur
première
séance
de
la
semaine,
coéquipiers
du
capitaine
Meftah
ont
été
soumis
à
un
travail
physique.
à la Ils les
ont
bien
répondu
charge.

Musculation

pour les

gardiens

De leur côté, les gardiens de la JSK ont sué avec Mahrez. Ce dernier a programmé une séance de musculation sur le terrain à ses capés. La forme qu’affiche actuellement Hadjaoui prouve la qualité du travail que Mahrez est en train d’effectuer.

Hannachi

aux côtés

de ses

joueurs

Le premier responsable du club phare

de la Kabylie était présent lundi dernier au stade 1er- Novembre de Tizi Ouzou. Hannachi a souhaité une bonne fête de l’Aïd à ses joueurs avant le coup d’envoi de la séance. Par

la suite, le boss des

Canaris a pris place sur le

banc de touche d’où il a suivi toute la séance de son équipe.

Entraînemment hier à 15h Hier, les Jaune et Vert ont effectué leur deuxième séance d’entraînement
Entraînemment
hier à
15h
Hier,
les
Jaune
et Vert
ont effectué
leur
deuxième
séance
d’entraînement
de
la semaine. Cette séance
s’est déroulée au milieu de
l’après-midi, à 15h
exactement.
77 Compétition USM ALGER
77
Compétition
USM ALGER

édition du mercredi 23 septembre 2009

 

2

2

matchs,

victoires

BONNE OPÉRATION RACHAT EN ATTENDANT LE CHABAB

SUITE À SA NON-CONVOCATION FACE AU MCEE

Hamidi affecté

Nous avons appris d’une source sûre que le centre- avant des Rouge et Noire, Chikh Hamidi, était très affecté par sa non- convocation au dernier match face au MCEE, lui qui était au match d’avant titulaire contre le JSMB et avait provoqué un penalty raté par son coéquipier Cheklam.

HAMIDI ne s’attendait pas à se retrouver le match qui allait suivre hors liste des joueurs convoqués. Hamidi n’a joué que quelques minutes, en ce début de championnat, sous l’ère Mouassa, il

espérait retrouver sa place avec la venue de Saâdi, ce qui fut avec son premier match contre la JSMB, mais juste après, il n’était pas convoqué. Saâdi, de son côté, expliquait cela par le surnombre des atta- quants dans son poste. Il est à rappeler que l’une des principales rai- sons qui ont obligé l’en- fant de Saïda à quitter son ancien club, l’USM Annaba, était le fait qu’il ne jouait pas trop, et il avait attendu le mercato hivernal de la saison écoulée pour rejoindre les rangs de l’USMA. A. I.

Par Ahmed Ifticen

L’USMA a réussi son deuxième challenge vendredi face au MCEE, les poulains de Saâdi ont enregistré leur deuxième victoire de suite après celle contre la JSMB. Une victoire qui donnera plus d’espoir et de confiance pour l’avenir.

ÇA SE VOYAIT sur le ter- rain, les Rouge et Noir jouent avec plus de rigueur et d’en- vie, l’effet Saâdi était bien remarquable. C’est la première fois aussi que les coéquipiers d’Achiou réussissent à mar- quer plus d’un but dans les 90 minutes. C’était remarquable aussi que durant la trêve, l’USMA s’était bien ressour- cée. De son côté, Noureddine Saâdi s’est montré plus que satisfait et du résultat de son équipe et du rendement des joueurs, même s’il émettra quelques remarques en fin de partie. «J’étais satisfait de la prestation de mes joueurs, même si à un certain moment ils se sont laissé faire par la facilité et l’effet du résultat, chose que je ne tolère pas beaucoup», déclarera Saâdi. Contre le MCEE, Saâdi avait aussi opté pour des chan- gements que beaucoup n’at- tendaient pas. Un changement d’effectif titulaire qui touchait pratiquement tous les compar- timents, excepté le milieu

pratiquement tous les compar- timents, excepté le milieu défensif qui a été confié, une nouvelle fois,

défensif qui a été confié, une nouvelle fois, au duo Ghazi- Aït Ouamar.

Une défense à 4 bien équilibrée

Contrairement au plan éta- bli face à la JSMB, lors de la rencontre de vendredi face au Babya, Saâdi a opté pour un autre système défensif différent du précédent. Cette fois-ci, le coach a opté pour une défense à 4 au lieu de 3 défenseurs centraux et deux latéraux. Contrairement au match de Béjaïa où il y avait Rial,

Cheklam et Zidane dans l’axe défensif, et Benaoumeur remplacé pas Aouamri à droite et Sayah à gauche, cette fois-ci il n’a utilisé que Rial et Zidane dans l’axe et renouvelé sa confiance à Aouamri sur la gauche et mis Khoualed dans le bain comme latéral droit. Cela a donné ces fruits, puisque Khoualed était un buteur. Aouamri a confirmé et Rial et Zidane ont accom- pli leur mission, n’était la bourde de Zidane en fin de match qui a touché la balle de la main offrant un penalty gratuit à l’adversaire.

Renforcer

le compartiment

offensif

La ligne d’attaque, elle aussi, était remaniée à 70%, le retour d’Achiou et la qua- lification de Daham ont obli- gé Saâdi à sacrifier quelques habitués, tels Hamidi et Ouznadji. L’USMA ne mar- quait pas trop de buts en ce début de championnat, l’en- traîneur se sentait obligé de trouver une solution en confiant la tâche aux plus expérimentés. Saâdi était obligé de faire un choix et d’être en même temps effi- cace en attaque puisqu’il s’agissait de gagner le match. D’entrée, il a fait confiance à Daham, auteur d’un triplé lors du match amical face au HAC, et Nibié qui a, selon le coach, montré de bonnes choses lors des entraînements. Daham et Nibié étaient choi- sis au détriment d’Ouznadji dont on attendait le retour et Hamidi qui était titulaire contre la JSMB. Alors qu’Aït Tahar était aussi rem- plaçant, puisqu’Achiou a repris du service. En plus de tout cela, Saâdi promet des jours meilleurs. «A l’avenir, une fois l’effet du jeûne estompé et le retour au régime de travail normal, cette équipe va s’améliorer. Moi j’ai confiance, les cho- ses progressent et je sens cela», déclarait le coach. A. I.

REPRISE HIER À BOLOGHINE

repris hier les

Les Rouge et Noir de l’USMA ont

repos passés

entraînements à Bologhine, après trois jours de

La reprise sest faite hier à

la fête de lAïd.

à l’occasion de

Bologhine, mais il est fort possible que les poulains de Saâdi

venir pour se mettre au

changent de terrain dans les jours à

au CRB au 5-Juillet.

le derby face

gazon naturel pour préparer

L’USMA prépare son 1 er derby de la saison

Samedi prochain, l’USMA jouera son premier match derby de cette saison, ce sera face à la redoutable équipe du CRB au stade du 5-Juillet.

SUR LE PLAN MORAL, les Usmistes

se portent bien ces jours-

et comptent même

continuer sur la lancée, puisque depuis l’arrivée

Noureddine Saâdi à la

de

ci

5-Juillet, les Rouge et

Noir étaient les maîtres

bord, c’était leur point

fort, avec l’armada de ces joueurs, Zeghdoud, Hamdoud, Aribi et aut- res, aucune équipe algéroise ne lui tenait tête, à un degré moind-

re le Mouloudia, et c’é-

à

tait grâce aux points récoltés dans ces

matchs derbys au 5-

de la barre technique,

l’équipe a retrouvé la joie de gagner. Après un début démoralisant en concédant trois défaites

suite, l’USMA a réus-

tête

de

Juillet que l’USMA fai- sait la différence avec ses concurrents au titre. Cela se reproduira-t-il cette saison, il faut

attendre d’abord le

 

ACHIOU : «C’est le terrain qui tranchera»

si à rectifier le tir avec

jusque-là deux victoires

match de ce samedi pour avoir une idée pré- cise.

L’USMA est sur une courbe ascendante, après les deux dernières victoires de suite face à la JSMB et le MCEE, cela motive encore plus pour entamer le premier derby de la saison ce week- end face au CRB comme nous l’explique le stratège de l’équipe, Hocine Achiou, dans cet entretien.

-

enchaîner deux victoires de suite, cela prouve votre retour en force, n’est-ce pas ?

L’USMA arrive à

-

On a connu un début

?
?
n’est-ce pas ? L’USMA arrive à - On a connu un début ? L’important était de

L’important était de gagner et assurer les trois points.

- Tous vos coéqui- piers confirment que l’arrivée de l’en- traîneur Saâdi a changé beau- coup de cho- ses, c’est vrai ?

- Je dirais que Saâdi a réussi à nous bousculer, il nous a motivés, il nous a parlé, son message

était clair, Saâdi a

réussi à nous pousser vers l’avant. C’est un entraîneur expérimenté et il connaît la maison. Nous sommes là pour suivre ses directives.

- Est-ce qu’on peut dire que la grande USMA est de retour

de championnat très diffi- cile, les résultats ne sui- vaient pas et le doute com- mençait à s’installer.

Maintenant avec les deux dernières victoires, on a réussi à provoquer le déclic, cela nous donne plus de confiance. A mon

avis, l’équipe commence à prendre forme.

Face au MCEE, c’était

-

donc la confirmation ?

-

Pas vraiment ça, mais

je dirais qu’on a assuré l’essentiel, ce n’était pas facile, puisque on était à la fin du mois de Ramadhan où sur le plan physique, on n’était pas très en forme.

- On travaille davantage pour que l’USMA

retrouve sa noto-

riété, cela ne se fait pas du jour au lende- main, il faut redoubler les efforts. Au risque de me répéter, je dis que le ryth- me durant le mois de Ramadhan n’ar-

range pas bien les choses. Mais à l’ave- nir, on sera plus performants, et n’ou- bliez pas aussi qu’il y avait beaucoup de blessés et ce n’est que cette semaine que la plupart ont repris et cela arran- gera bien les choses pour que l’USMA retrouve son niveau d’antan.

- Vous avez rendez-vous avec un premier derby face au CRB ce week-end, comment l’appréhendez- vous ?

-

Comme tous les derbys, ce sera un

match imprévisible. Le CRB est une équipe qu’on respecte beaucoup, comme tous nos adversaires d’ailleurs. Mais ce genre de match ne se jouera pas dans les journaux, mais c’est bien le terrain qui tranchera. On va se prépa- rer convenablement à cette rencontre comme nous le ferons avec toutes les autres équipes.

- Vous avez tout de même retrouvé votre moral avec les deux victoires de suite, cela vous motivera plus pour ce derby, n’est-ce pas ?

Effectivement, nous sommes sur

une dynamique, on souhaite bien conti-

nuer sur cette ambiance

-

consécutives tout en espérant réaliser la troi- sième face au Chabab.

Les Rouge et Noir retrouvent le 5-Juillet deux ans après

Les coéquipiers de

Dziri, et à l’occasion du match contre le CRB,

vont retrouver le terrain

5-Juillet après deux

d’absence. Le dernier

match qu’ont livré les Rouge et Noir dans ce

stade était en 2007 contre le MCA à l’occasion de la finale de la Coupe d’Algérie remportée par le MCA (1-0) sur un but

de

ans

du

Hadjadj.

Les derbys étaient le point fort de l’USMA

Lorsque les derbys

algérois se jouaient au

Match exceptionnel pour Aït Ouamar et Nibié

Le derby face au Chabab sera un match

exceptionnel pour les deux ex-Belouizdadis,

savoir Aït Ouamar et

Nibié, qui étaient la sai-

son passée en rouge et blanc, et si ce n’est

qu’une seule couleur

qui changera sur leur maillot, leur comporte- ment et leur rendement sur le train s’ils joue- ront cette rencontre devront connaître un changement dans le sens opposé et laisser

à

les sentiments de côté pour pouvoir défendre convenablement leurs nouvelles couleurs, cel- les de l’USMA cette fois.

A. I.

pour les matchs qui sui- vent. Les deux derniè- res victoires, comme vous le dites, nous motivent plus, mais c’est tout de même le terrain qui tranchera entre nous et le CRB. A. I.

 

REPROGRAMMÉ À 16H

LE DERBY CRB-UUSMA NE SE JOUERA PAS EN NOCTURNE

Contrairement aux autres derbys de cette saison programmés jusque- là au stade du 5-Juillet, à l’instar de USMH-NAHD et NAHD-MCA joués en nocturne, cette fois-ci le derby entre le CRB et l’USMA a été programmé à 16h par la Ligue nationale, alors qu’il était prévu à 19h.

8 MC ALGER Compétition
8 MC ALGER
Compétition

édition du mercredi 23 septembre 2009

APRÈS 6 JOURNÉES

 
 

LE JEU

LE JEU et les JOUEURS Par Amirouche Boudjedou

et les

JOUEURS

Par Amirouche Boudjedou

L’équipe du Mouloudia d’Alger a réussi un départ parfait cette année. Et contrairement aux années
L’équipe du Mouloudia d’Alger a réussi un départ parfait cette année. Et
contrairement aux années précédentes, les Vert et Rouge de la
capitale occupent la première place au classement général,
laissant derrière eux l’ESS, la JSK et le CRB. Et pourtant,
l’effectif mouloudéen n’est aussi garni que celui de Sétif,
Annaba, la JSK, ou encore le CRB ou l’USMA. Cette
réussite, ils
direction, mais aussi au travail remarquable de
l’entraîneur, qui a su avec son expérience acquise en
Europe et dans les pays du Golfe comment gérer
le groupe que les dirigeants ont mis entre ses
mains. Jusque-là, Alain Michel a utilisé 15
joueurs, certains d’entre eux ont été très
bons, comme Bouchama,
Zemmamouche, Derrag, Bouguèche,
Amroun, Coulibaly, et Senouci, qui,
il faut le dire, ont été
remarquables en ce début de
championnat. Les
prestations des autres
joueurs n’étaient pas
régulières, ou du
moins, moins
bonnes.
ZEMMA
égal à lui-même

Le portier du Mouloudia se plaît très bien au Mouloudia. Il n’a encaissé aucun but. Son recrutement a été une totale réussite. Il a ramené de l’assurance à l’équipe, notamment dans les airs, puisque le MCA n’encaisse plus de buts sur balles arrêtées, contrairement à l’année précé- dente. Sur le plan relationnel, Zemma s’entend avec tout le monde. Il n’a raté aucune séance d’entraînement, le sérieux et le travail sont sa seule devise.

la doivent au recrutement judicieux de la
la doivent au recrutement judicieux de la

milieu de terrain et ces duels, il les a gagnés tous, ou presque. L’ex-Usmiste s’est même per- mis quelques prouesses techniques. Il a joué le premier match et son équipe a gagné par le score de 4 buts à 0. Il a pris un carton rouge, il a donc raté le match du CABBA. Bouchama a laissé un grand vide au milieu de terrain et quand l’arbit- re avait arrêté la partie, le score était d’un but à zero pour les coéquipiers d’Ammour. Il revint au match suivant et le onze d’Alain Michel retrouva son équilibre. C’est le pilier de cette équipe et Alain Michel avait raison de le compa- rer à Patrick Vieira

BABOUCHE,

un capitaine exemplaire

Quand les choses vont mal au Mouloudia, il est l’homme de la situation. En véritable capitai- ne, l’enfant de Skikda n’hésite jamais à rappeler ses jeunes coéquipiers à l’ordre. Quant quel- qu’un triche, c’est lui qui s’en charge de lui, avant qu’Alain Michel ou Achouri le fassent. Il s’occupe aussi de transmettre les soucis et les préoccupations des joueurs à la direction et au staff. Sur le terrain, Babouche montre la voie par son engagement et sa combativité. Les trois der- niers matchs, en acceptant de jouer au milieu, il

Pendant les quatre premiers matches, il est resté sur le banc, l’entraîneur le trouvait mou et pas assez combatif. Alain Michel a fini par lui don- ner sa chance et c’était face à la JSK. La presta- tion d’Attafen était juste moyenne et malgré cela, il a été titularisé aussi face à son ancienne équipe, le NAHD. Malgré sa piètre prestation, le numéro 8 du Mouloudia était l’auteur de la passe décisive à Derrag et qui a d’ailleurs ramené le seul but de cette partie. Attafen est loin de son vrai niveau et s’il veut garder sa place dans le onze, il devra retrouver son niveau et très vite.

DERRAG,

le danger permanent

L’ex-Kabyle, en l’occurrence, Derrag, s’est illustré durant les cinq premières journées par

ses ratages inexpliqués devant les buts. Face à Tlemcen, il a raté trois buts, contre le CABBA et l’USMB deux, à Chlef une occasion. La poisse

poursuit, c’est pourquoi il a décidé de servir

ses coéquipiers, notamment Amroun à chaque fois qu’il se retrouvait devant les buts. C’est à croire que le 5-Juillet lui a porté chance, puis- qu’il a inscrit son premier but de la saison sous

le

les couleurs du Doyen. Dans ce match là, il avait 100% de réussite. Il était derrière les trois buts inscrits par Amroun. Derrag a donné du jus et de la ténacité à l’attaque mouloudéenne, les Chnaoua attendent beaucoup plus de lui.

AMROUN,

le buteur tant attendu

L’international Amroun a fait un début de sai- son remarquable. Et pourtant, personne n’a misé sur lui avant le début de championnat. En vérita- ble chasseur de buts, le jeune attaquant se trou- ve toujours au bon endroit et au bon moment. Bon de la tête comme des deux pieds, Amroun a tout pour devenir l’un des meilleurs avant-cent- res du pays.

BOUGUÈCHE

redevient

Bouguèche

La direction d’Amrous a failli se séparer de lui l’été passé. Parce que

d’un côté, il a complète-

BESSEGHIER

loin de son vrai niveau

Il est revenu d’une blessure, le latéral droit du MCA n’a joué que trois matchs. Il a raté la préparation d’intersaison et c’est ce qui explique sa mauvaise forme en ce

début de championnat. Durant les 170 minu- tes qu’il a jouées, on l’a rarement vu dépas- ser la ligne du centre. Et pourtant, ce fut son point fort. Une chose est sûre, ce joueur a

perdu des points et il n’a pas bien saisi la chance qu’Alain Michel lui a donnée après la blessure de Senouci.

Michel lui a donnée après la blessure de Senouci. SENOUCI, le malchanceux Contrairement à Besseghier, Senouci

SENOUCI,

le malchanceux

Contrairement à Besseghier, Senouci a réalisé de belles parties. L’ex-Blidéen a démontré à tout le monde qu’il était venu pour jouer et non chauffer le banc des remplaçants. Son premier match était face au CABBA. Ce jour-là, il a mar- qué un but valable que l’arbitre Boumaâza a refusé. Ensuite, il a affronté son ex-équipe, l’USMB, Senouci ne s’est pas emporté et il n’a pas fait ce que tout le monde craignait, c’est-à- dire, tomber dans le piège que Zaïm lui a posé. Il s’est contenté de faire son travail sur le terrain et l’entraîneur disait qu’il était satisfait du rende- ment de son arrière droit. Senouci est bon en défense et il l’est aussi en attaque. Cependant, il n’a joué que deux parties, puisqu’il a raté le pre- mier match face à Annaba pour les raisons que tout le monde connaît et les deux autres, à cause de la blessure qu’il a contractée face à Blida. En somme, ce joueur n’a pas eu de chance.

mis sa place en équipe nationale en danger, et

le savait très bien, mais par amour aux cou-

leurs du club, cela valait le coup. Depuis qu’il a repris sa place en défense, Réda a retrouvé son

vrai niveau, celui qui lui a permis d’être sélec- tionné. Ce joueur a une importance majeure dans l’équipe, que ce soit sur le terrain ou en dehors.

il

a

ZEDAM-COULIBALY,

l’entente parfaite

Le Mouloudia d’Alger n’a pas encore encais- sé de but et cela est dû

essentiellement à l’en- tente parfaite qu’il y a entre les deux défenseurs centraux, en l’occurren- ce, Zedam et Coulibaly. Ce n’est pas la première année qu’ils jouent ensemble, c’est pourquoi l’entente est parfaite entre eux. Ils sont tous les deux capables de marquer l’avant-centre

Ils sont tous les deux capables de marquer l’avant-centre adverse et faire la couver- ture, ceci

adverse et faire la couver- ture, ceci leur permet d’alterner dans les tâches. Alain Michel ne veut pas toucher à cette paire,

c’est pourquoi il a préféré faire jouer Zedam blessé, au lieu de s’aventurer avec Khedis, puis- qu’il ne sait pas ce que ça va donner avec Coulibaly.

BOUCHAMA,

la révélation

Le Mouloudia d’Alger n’a pas fait un grand match face au NAHD. De l’avis de tous ceux qui ont suivi la rencontre de samedi soir, les gars d’Alain Michel ont joué leur plus mauvais match de la saison et malgré cela, l’équipe a gagné et ça, grâce aux joueurs comme Nacim Bouchama, qui a confirmé tout le bien qu’on disait de lui. Il a ratissé pas mal de balles au

KOUDRI,

il peut mieux faire

Hamza Koudri a certes, fait une partie correc- te face à la JSK, mais

ceux qui le connaissent bien restent persuadés que ce garçon peut faire mieux que ça. Un de ces anciens entraîneurs nous a dit un jour qu’il

manquait d’audace et qu’il donnait l’impres- sion de quelqu’un qui ne veut pas progresser. Il a dit aussi qu’il était bon dans la récupération, mais un peu moins bon dans la relance et la construction de jeu. Le mot qu’il a utilisé était :

«C’est un joueur bon, mais brouillon.» Il y a un peu de vérité dans ce qu’a dit cet entraîneur. Quand le public algérien avait découvert ce joueur pour la première fois sous la houlette de Mekhazni, tout le monde disait qu’il fallait que le Mouloudia fasse signer à ce joueur un contrat de 10 ans pour pouvoir le garder, tellement il avait laissé bonne impression. Mais la vérité est là, Koudri stagne, il n’a pas du tout progressé, au contraire, on dit qu’il a régressé. Peut-être que ce qu’a dit le coach plus haut est vrai, ce joueur manque d’audace et il ne veut pas progresser.

ce joueur manque d’audace et il ne veut pas progresser. ATTAFEN, une passe décisive et c’est

ATTAFEN,

une passe décisive et c’est tout

Il était peut-être, le joueur le plus attendu en ce début de saison, la presse en a beaucoup parlé. Il était l’homme à tout faire au NAHD, il jouissait d’un statut particulier, les supporters l’aimaient. En signant pour le Doyen, Bilal savait très bien qu’il devait confirmer, batailler, se battre pour gagner sa place, parce qu’au poste ou il évolue, il y a un certain Salim Boumechra, auteur d’une excellente saison l’année dernière.

ment raté sa saison, mais aussi, parce qu’on trou- vait Bouguèche trop exi- geant financièrement. Le départ de Younès au CRB

fait changer d’avis aux

a

dirigeants et il a été repê- ché. Cette décision est

Le départ de Younès au CRB fait changer d’avis aux a dirigeants et il a été

peut-être la meilleure

qu’ils ont prise depuis qu’ils sont aux commandes de ce club, parce que ce joueur a retrouvé son vrai niveau. Il a marqué trois buts, tous décisifs. Le premier était face à Annaba il était venu au bon moment. Le deuxiè-

me à Chlef et ce but a scié les jambes aux Chélifiens, qui essayaient de revenir à la marque. Et le dernier, était face au rival, la JSK,

et

c’était le but de la victoire. Cet attaquant est

une valeur sûre, il a de l’expérience malgré son jeune âge et il est parmi les joueurs les plus anciens au Mouloudia.

BOUMECHRA,

une valeur sûre

Certains le trouvent meilleur quand il joue sur

le

côté, mais Alain Michel préfère l’utiliser au

milieu. L’année passée, Boumechra a joué son meilleur match face au CRB à Bologhine. Il a

été utilisé sur le côté gauche de l’attaque, et c’est de là qu’il a marqué le but de l’égalisation pour

le

Mouloudia. Ce joueur a beaucoup de qualités

et

d’après les techniciens, il a une bonne marge

de progression. C’est pourquoi il est l’une des valeurs sûres de l’équipe. A. B.

99 édition du mercredi 23 septembre 2009 Compétition MC ALGER
99
édition du mercredi
23 septembre 2009
Compétition
MC ALGER

IL SERA A ALGER AUJOURD’HUI OU DEMAIN

Vers le maintien de Mokdad

Alors que tout le monde pensait que le Franco-Algérien, Abdelmalek Mokdad, allait être libéré, on
Alors que tout le
monde pensait que
le Franco-Algérien,
Abdelmalek
Mokdad, allait être
libéré, on a appris
d’une source bien
informée que les
locataires de la
villa de Chéraga
comptent lui
proposer de rester
et même de
toucher son argent,
comme ce fut le
cas avec l’autre
Franco-Algérien,
Madjid
Bouabdallah. Hier,
nous avons eu une
discussion avec le
coordinateur du
club, Omar Gherib,
sur le cas de l’ex-
joueur de Créteil. Il
nous a fait savoir
que si Mokdad
changeait de
position, il serait
retenu parmi le
groupe : «Vous
savez que je n’aime
pas trop parler de
ce problème, mais
je
dirai une chose,
si
Mokdad ne fait
pas encore du
chantage, il est le
bienvenu. On lui a demandé de
continuer à travailler, il sera payé
comme son coéquipier Bouabdallah
qui a touché son argent, il a même
eu son appartement. Donc, tout
dépendra de notre rencontre prévue
demain ou après-demain.» D’un
autre côté, on a appris que les
dirigeants du MCA sont prêts à payer
Mokdad dès son arrivée à Alger, mais
ils ne veulent pas qu’il essaye
d’imposer Kheniche. Il faut dire
aussi, qu’Alain Michel, qui a
constaté un manque dans son
effectif, a exigé de récupérer
Mokdad, vu les matches qui
attendent l’équipe dans les
semaines à venir.
M. Z.
ALAIN MICHEL : «LLe lâcher sserait une grosssse bêtisse»
ALAIN MICHEL :
«LLe lâcher
sserait une grosssse bêtisse»

Le cas Mokdad fait couler beaucoup d’encre. La première

raison, c’est parce que ce joueur est très bon. Il l’a prouvé durant le stage d’intersaison. La presse présente en Pologne le comparaissait à Ziani, pas parce qu’il est petit, mais pour ses qualités techniques et physiques. L’entraîneur Alain Michel comptait beaucoup sur lui. Il voulait l’associer à Boumechra, un duo qui

a donné une grande satisfaction à

l’entraîneur français. Questionné sur ce cas, Alain Michel nous dira :

«Mokdad est un joueur sur qui je

comptais beaucoup. Il a d’énormes qualités. Je suis déçu parce qu’il n’est pas avec nous.» Voulant

connaître son avis quant à la manière avec laquelle les dirigeants du Mouloudia ont traité cette affaire, il nous répondit

spontanément

trois mois, ils sauront qu’ils ont fait

une énorme bêtise. On ne lâche pas comme ça, facilement, un joueur comme Mokdad. Il fut notre meneur

de jeu, et c’est très dommage de le perdre de cette façon.»

A. B.

:

«Dans deux ou

COMITÉ DES SUPPORTERS DU MOULOUDIA CLUB D’ALGER

Communiqué 1

Les supporters, par le biais de leur comité, tiennent à remercier le Directeur général et ses collaborateurs de l’Office du complexe olym- pique Mohamed Boudiaf, pour leur disponibilité lors de la rencontre face au NAHD, mais aussi à la collaboration des forces de l’ordre pour avoir facilité notre tâche, mais aussi à tous les membres du comité et les sta- diers, qui ont su maîtriser et organiser, et surtout aux deux galeries pour leur comportement exemplaire et leur fair-play. Par la même occasion, nous tenons à remercier notre équipe pour son résultat tout en souhaitant bonne chance au NAHD.

CCoommmmuunniiqquuéé 22

En cette heureuse occasion de l’Aïd El Fitr, le comité des supporters ainsi que le président du club CSA/MCA, les dirigeants, le staff tech- nique, le staff médical et les joueurs présentent à tout le peuple algérien et musulman leurs meilleurs vœux.

IL ETAIT LE MEILLEUR JOUEUR FACE AU NASRIA

BOUCHAMA : «Avec Alain Michel, je ne fais que progresser»
BOUCHAMA :
«Avec Alain Michel,
je ne
fais que progresser»

Par M. Zerrouki

S’il y a un joueur qui confirme de match en match qu’il est un titulaire indiscutable dans le onze d’Alain Michel, c’est bien Bouchama.

LES SUPPORTERS des Vert et Rouge n’ont pas cessé de scander son nom. Durant ce derby face au NAHD, les Mouloudéens n’a- vaient d’yeux que pour Bouchama qui était l’homme fort du milieu de terrain du MCA. Il a gagné beau- coup de duels dans ce comparti- ment, ce qui a compliqué les affai- res des joueurs nahdistes. Il faut dire que le mérite revient à l’entraî- neur Alain Michel qui lui a trouvé ce poste en milieu de terrain, alors que son poste de prédilection était en attaque. «Je le dis et je le répè- te, Bouchama est mon Patrick Viera, c’est un garçon très sérieux, il est aussi ambitieux. C’est un joueur sur qui je compte beau- coup», nous dira Alain Michel. Après la victoire de son équipe, dans les vestiaires du temple olym- pique, nous avons rencontré Bouchama qui nous dira à ce pro- pos : «Je suis très content de cette victoire qui était très difficile. C’est vrai que la manière n’y était pas, mais je dirai qu’on était fati- gués. Il ne faut pas oublier que c’est la veille de l’Aïd. Les joueurs pensaient plus à rentrer chez eux qu’à jouer au foot. En ce qui me

plus à rentrer chez eux qu’à jouer au foot. En ce qui me concerne, je n’ai

concerne, je n’ai fait que mon devoir. Si j’ai atteint ce niveau, c’est grâce à mon entraîneur Alain Michel, sans oublier ses adjoints qui font aussi du bon travail. Je sais

qu’avec Alain Michel, je vais pro- gresser car j’ai un long chemin à faire et je souhaite gagner un titre avec le Mouloudia cette saison.» M. Z.

KKhheeddiiss eenn ccoollèèrree L’ex-libero du NAHD, en l’occurrence Sid-Ahmed Khedis, était très en colère à
KKhheeddiiss eenn ccoollèèrree
L’ex-libero du NAHD, en
l’occurrence Sid-Ahmed Khedis,
était très en colère
à la suite de sa
mise sur le banc des remplaçants
samedi passé. En fait, le numéro 5
du Mouloudia n’a pas cru un
moment qu’il serait sur le banc,
surtout après la blessure
de Zedam
au nez. Mais à la surprise générale,
Alain Michel préféra Zedam avec un
masque à Khedis en pleine forme et
c’est ce qui mit Khedis
en colère
jusqu’à dire à l’un de ces amis
qu’Alain Michel ne l’aimait pas, et
qu’il ne lui faisait pas confiance.
Khedis ne compte pas en rester là,
puisqu’il va parler à son entraîneur
prochainement, et il lui demandera
des explications quant à sa «mise à
l’écart», et s’il n’obtenait pas de
réponse convaincante,
il
réclamerait officiellement
ses
papiers dès cet hiver. Il faut
rappeler que ce n’est pas la
première fois que ce joueur se
retrouve dans une telle situation,
CE QU’EN PENSE LE COACH
«Zedam n’est pas meilleur
que lui»
déjà quand il jouait
à la JSK, il a été
relégué sur le banc lui préférant
partir. C’est un joueur compétiteur
Pour l’entraîneur du Mouloudia,
il n’existe pas de cas Khedis. Il se
dit qu’il a la conscience tranquille
et ses choix vont dans l’intérêt du
groupe. «Je comprends
parfaitement la déception de
Khedis. Ça doit être dur pour lui,
surtout que c’est un bon joueur.
Mais à mon avis, c’est un joueur
intelligent et très responsable. Il
était heureux après la victoire et
ça m’a fait plaisir de le voir ainsi.
Ça prouve à quel point il y a de la
solidarité entre les joueurs», dira-
t-il. Quant à ce qu’il l’a motivé à
faire ce choix, il ajouta
: «Je dois
Zafour et Harkat. Cette année-là,
Khedis ne fit pas de vague, il a
attendu la fin de l’exercice
pour
qui aime jouer,
et qui a une grande
confiance en ses qualités, et
accepter d’être mis sur le banc, et
regarder un autre joueur mettant un
masque jouer à sa place est une
chose qu’il n’acceptera jamais. Le
torchon brûle entre lui et son coach.
Affaire à suivre.
A. B.
préciser une chose très
importante. Ce n’était pas un
choix d’individualité, mais
d’équilibre. Zedam n’est pas
meilleur que Khedis, mais j’estime
qu’il y a une certaine entente
entre Coulibaly et Zedam qui fait
que l’équipe n’a pas encore
encaissé de but. Si c’était en
milieu de terrain, ou en attaque,
on peut se le permettre, mais en
défense, jamais. Il fallait garder
l’équilibre, et c’est ce que j’ai
fait.»
1100 USM EL HARRACH Compétition
1100 USM EL HARRACH
Compétition

édition du mercredi 23 septembre 2009

EL HARRACH OPÉRÉ DU MÉNISQUE ZOUAK : «Maintenant, je suis soulagé» veut rebondir de nouveau
EL HARRACH
OPÉRÉ DU MÉNISQUE
ZOUAK : «Maintenant,
je suis soulagé»
veut rebondir de nouveau
Par K. Hassani
a
précédé le match du CAB, contre
Le nul concédé à domicile
face au CAB vendredi passé
n'a pas affecté les Harrachis,
qui ont repris hier après-midi
le chemin des entraînements
dans une excellente
ambiance.
tout éventuel excès de confiance,
malheureusement ils sont rentrés trop
confiants, croyant que les trois points
étaient dans la poche." Ceci dit, il ne
faut pas oublier également que l'ad-
versaire a opté pour un système ultra-
défensif qui a beaucoup gêné notre
équipe", dira Bechouche.
Un grand travail psycho-
logique attend Charef
Le défenseur harrachi Mohamed Zouak a subi la semaine passée avec
succès une ablation du ménisque, après une souffrance de plusieurs jours.
L'ex-joueur de l'Arba avoue qu'il se sent mieux après cette intervention et
qu'il compte réintégrer le groupe cette semaine. "J'ai trop souffert du
ménisque c'est pour ça qu'il fallait subir l'opération. Maintenant, je suis sou-
lagé car je ne ressens aucune gêne. J'ai même commencé à faire du footing
avant de réintégrer le groupe cette semaine." Concernant son avenir avec le
club banlieusard, le joueur dira : "Je suis impatient de retrouver la compéti-
tion car je n'ai pas encore eu cette chance. Je suis déterminé à arracher ma
place dans l'équipe, même si les choses ne seront pas faciles. Je connais mes
capacités et je vais faire le maximum pour convaincre le coach", conclura
le joueur.
Bechouche :
LE MÉDECIN LUI A PRESCRIT CINQ JOURS DE REPOS
LES COÉQUIPIERS du capitaine
Naïli, tout en reconnaissant leur pièt-
re prestation devant les Batnéens, ont
estimé qu'ils ont fait le maximum
pour essayer de décrocher leur cin-
quième victoire de la saison, malheu-
reusement pour eux, la chance n'était
pas au rendez-vous. Du côté du staff
technique, l'explication de ce semi-
échec réside dans le manque d'expé-
rience de la plupart des joueurs qui ne
savent pas encore gérer un match
convenablement. D'ailleurs, l'entraî-
neur adjoint Bechouche a été clair
dans son analyse de fin de rencontre
contre le CAB, où il a reproché à ses
poulains un certain excès de confian-
ce. "On a beau mettre en garde les
joueurs pendant toute la semaine qui
«Ce nul ne va pas
nous affecter»
HANITSER : «Dieu merci,
Concernant un éventuel relâche-
ment de son équipe après le mauvais
résultat du CAB, Bechouche n'est
Tout le monde est unanime pour
reconnaître la bonne condition phy-
sique des joueurs harrachis depuis
l'entame de la saison. Ceci s'explique
par l'excellente préparation effectuée
par les Jaune et Noir à l'intersaison.
Mais un volet doit être bien pris en
considération par Charef, c'est celui
relatif à l'aspect psychologique. En
effet, les jeunes Harrachis ne sont pas
capables de gérer la pression car ils
manquent encore de maturité. Le
coach harrachi est bien conscient de
ce facteur, d'ailleurs, à chaque occa-
sion qui se présente il tient à préciser
ma blessure n'est pas grave»
pas de cet avis. "Je ne pense pas que
que son équipe est encore jeune et
le
nul du CAB va nous perturber, car
Le buteur de l'USMH avec
4 buts, Sofiane Hanitser,
se trouve chez lui à
Oran. Le médecin du
club lui a prescrit
cinq jours de repos,
à la suite du choc à
la tête face au CAB.
qui s'annonce très difficile."
nous avons un groupe solidaire,
animé d'une grande volonté, qui a
envie de se surpasser. On va tirer les
leçons de ce semi-échec afin d'abor-
der nos prochaines rencontres avec
une grande confiance. Je suis persua-
dé que les gars auront une bonne
réaction face au MCEE, car je
connais très bien le potentiel de l'é-
quipe de cette saison", nous a avoué
Bechouche.
manque d'expérience. "Il ne faut pas
trop s'enflammer avec ces résultats,
car le chemin est encore long. On
doit mettre les pieds sur terre et conti-
nuer à bosser, car il n'y a que le tra-
vail qui paie. Certes, il y a beaucoup
de satisfactions, mais il existe encore
des imperfections. On essayera d'a-
méliorer certains aspects négatifs au
fur et à mesure que la compétition
avance."
«On était
hors du coup
face
au CAB»
K. H.
DJABOU :
«La malchance
me poursuit toujours»
Le chouchou harrachi,
Abdelmoumène Djabou,
n'arrive pas à trouver le
chemin des filets, malgré
ses efforts. Il ne
s’explique pas la
malchance qui le
poursuit.
site, surtout en seconde mi-
temps. On s'est créé beaucoup
d'occasions, mais l'efficacité
nous a fuis.
"J'AI REÇU un
violent coup à la tête
qui m'a mis dans les
pommes. J'étais resté
évanoui pendant
quelques minutes et il a
fallu les premiers soins du
staff médical pour que je puisse
reprendre connaissance. Une fois à
l'hôpital, les choses se sont amélio-
rées pour moi. Le médecin qui m'a
consulté m'a accordé cinq jours de
convalescence. Dieu merci, ma
blessure n'est pas grave car je crai-
gnais le pire." Concernant son
retour pour la reprise des entraîne-
ments, l'ex-joueur du MCO dira :
Le joueur harra-
chi, qui est revenu
sur le nul de son
équipe face au CAB,
estime que son équipe
n'a pas eu son rende-
-
Encore une fois, vous n'a-
vez pas réussi à ouvrir votre
compteur buts ?
"En principe, je vais réintégrer le
groupe samedi ou dimanche, pour
préparer le match face au MCEE,
ment habituel. "Je pense
qu'on est rentrés un peu trop
confiants, surtout après notre vic-
toire contre le NAHD. On a été hors
du coup en première mi-temps car il
y avait trop de fébrilité dans le jeu.
En seconde période, on a mieux
contrôlé la situation, mais l'adver-
saire a fermé tous les espaces en se
cantonnant en défense. Ceci dit, on
doit s'estimer heureux car on aurait
pu perdre. On doit tirer les leçons de
ce semi-échec afin d'aborder notre
prochain match avec plus de séréni-
té."
K. H.
-
Sincèrement, je n'arrive pas
à expliquer la malchance qui me
CLASSEMENT
RReepprriissee hhiieerr
Matches
Buts
Equipes
- Après une série de trois
victoires consécutives, vous
avez été stoppés par le CAB
vendredi passé ?
poursuit depuis le début du
championnat malgré les occa-
sions franches que j'ai eues
durant tous les matches. Ce
manque d'efficacité devant
aapprrèèss-mmiiddii
Pts
J.
G.
N.
P.
P.
C.
Diff.
01.
MCA
15
06
05
00
01
09
00
+09
Les coéquipiers de Boutrik ont repris hier
le chemin des entraînements au stade
Lavigerie après avoir bénéficié de trois
jours de repos.
02.
USMH
13
06
04
01
01
10
05
+05
commence à me taper sur le
-
Je pense qu'on n'a pas fait
03.
USMAn
11
06
03
02
01
06
05
+01
un grand match en raison de la
tactique prônée par l'adversaire,
qui s'est cantonné en défense,
en refusant de jouer. Les
Batnéens sont venus pour arra-
cher le point du nul et ils ont
réussi à atteindre leur objectif.
système, j'espère retrouver la
joie de marquer contre le
MCEE.
04.
CABBA
10
06
03
01
02
07
04
+03
05.
MCEE
10
06
03
01
02
08
08
00
-
Ne craignez-vous pas que le
06.
WAT
semi-échec face au CAB va
avoir des répercussions
négatives sur le mental de
l'équipe ?
MMaattcchh aammiiccaall
vveennddrreeddii
ffaaccee àà KKoollééaa
10
06
03
01
02
08
08
00
07.
USMB
09
05
03
00
02
05
05
00
08.
JSK
08
06
02
02
02
05
04
+01
- Mais votre équipe n'a pas
eu son rendement habituel
contre Batna ?
-
Je ne le pense pas car je sais
09.
CRB
08
06
02
02
Un match amical est prévu vendredi au
stade de Koléa entre l'USMH et l’ESM
Koléa à partir de 15 heures. Cette
rencontre entre dans le cadre de la
préparation de l'USMH pour sa rencontre
du 3 octobre face au MCEE.
02
06
08
-02
que nous avons un groupe très
10.
MCO
07
06
02
01
03
07
07
00
solidaire qui a envie de briller
-
Je reconnais qu'on n'avait
11.
CAB
06
06
01
03
02
03
03
00
pas fait une bonne prestation,
mais on avait la possibilité de
gagner si on avait eu de la réus-
cette saison. Ceci dit, on doit
tirer les leçons pour rebondir de
K. H.
12.
MSPB
06
06
01
03
02
05
06
-01
nouveau.
13.
USMA
06
05
02
00
03
04
06
-02
14. ASO
05
06
01
02
03
04
05
-01
Désignation des arbitres pour la 7 e journée
VENDREDI 25 SEPTEMBRE et SAMEDI 26 SEPTEMBRE
15. NAHD
05
06
01
02
03
04
07
-03
16. ASK
05
06
01
02
03
03
07
-04
LIEU
RENCONTRE
ARBITRE
1 er ASSISTANT
2 ème ASSISTANT
4 ème ARBITRE
17.
ESS
03
04
00
03
01
04
05
-01
LE 25/09/09
18.
JSMB
02
06
00
02
ESS-MSPB
MIAL
MESSAOUDI
ACHOUR
BENBAKA
04
04
09
-05
SETIF 19H00
LE 26/09/09
5 JUILLET 16H00
CRB-USMA
AMALOU
BOUDIBA
YAMANI
D'BICHI
PROCHAINS RENDEZ-VOUS
LE 25/09/09
FERRADI
ACHOURI
BATNA 19H00
8 e JOURNÉE
Vendredi 2
et samedi 3 octobre
9 e JOURNÉE
CAB-NAHD
DJAHNINE
CHAOUI
LE 25/09/09
JSMB-JSK
BOUHENNI
OMARI
KERRAI
HALLALCHI
BEJAIA 15H00
LE 26/09/09
MCO-ASO
BOUMAZA
BAHLOUL
AISSAOUI
ZERROUKI
ORAN 16H00
LE 26/09/09
EL KHROUB 16H00
ASK-USMAn
HAIMOUDI
ETCHIALI
BECHIRENE
ABID CHAREF
LE 26/09/09
WAT-USMB
HOUASNIA
BOULEKRINET
BADACHE
BABRAHIM
TLEMCEN 17H00
LE 26/09/09
EL EULMA 16H00
HUIS CLOS
MCEE-CABBA
BICHARI
KORICHI
BENAROUS
ZOUAOUI
CABBA - ESS
USMH - MCEE
NAHD - WAT
CAB - MCA
USMA - MSPB
USMB - MCO
ASO - JSMB
JSK - ASK
USMAn - CRB
Vendredi 16
et samedi 17 octobre
ESS - JSK
MCEE - ASO
CRB - USMB
MSPB - USMAn
MCA - USMA
WAT - CAB
MCO - NAHD
JSMB - CABBA
ASK - USMH
5 JUILLET
MCA-USMH
REPORTE AU 09/10/2009
1111 Compétition CR BELOUIZDAD
1111
Compétition
CR BELOUIZDAD

édition du mercredi 23 septembre 2009

CR BELOUIZDAD édition du mercredi 23 septembre 2009 des joueurs les plus en forme du groupe,

des joueurs les plus en forme du groupe, mais aussi parce qu'Abdelhak Benchikha, sélection- neur de l'EN A' tout comme Kamel Kaci Saïd qui drive l'EN militaire, lui reconnaissent des qualités certai- nes. Selon nos informations et cer- taines indiscrétions, ces deux coaches seraient étonnés de ne pas le voir aligner dans son équipe lors des matches de championnat, cela sans évidemment vouloir s'immiscer dans quoi que ce soit dans le travail ou les choix de Henkouche. Rappelons qu'en fin de saison pas- sée, Nadjib Maziz était convoité par le MCA et l'USMA entre autres, et qu'à la question de savoir s'il était disposé à le transférer, la réponse du

président Mahfoud Kerbadj était, on ne peut plus claire et nette : "Il fait partie des joueurs d'avenir sur les- quels comptera le CRB, je ne le céderai pas pour un milliard." Cela prouve bien la valeur de cet élément. Tout indique donc qu'il mérite bien qu'on lui fasse davantage confiance. Par ailleurs, tous ceux qui connais- sent ce jeune défenseur du CRB vous diront qu'il s'agit d'un joueur très sérieux et très professionnel qui a les moyens de rendre beaucoup de services à l'équipe, pourquoi donc n'est-il pas aligné ? Est-il victime d'une conspiration par rapport à son père Zoubir, lui aussi ancien interna- tional et joueur du CRB, que cer- tains au sein de l'entourage du club ne portent pas dans leur cœur, comme nous avons pu le savoir auprès de nos sources ? Autant de questions qui devront trouver bien- tôt des réponses dans les prochains jours. Qu'en pense le concerné ? Il le fait savoir dans l'entretien qui suit. A. M. A.

MAZIZ

SON ARRIVEE EST TOUJOURS D'ACTUALITE

BELLAT :

«Tout va se décider cette semaine»

En prévision des futures échéances, notamment sur le plan continental, le Chabab serait

bien intéressé par les services de l'arrière droit en chômage, Bellat, qui depuis qu'il a quitté les rangs des Jaune et Vert est en stand by. Avec un Maâmeri mal en point et Akniouène comme seul suppléant,

le Chabab se préoccupe et Bellat,

qui nous a confié que les discussions sont toujours en cours, nous avouera tout de même, que c'est au courant de la semaine que tout va s'éclaircir. "Pour l'heure, pas de nouveau, on

a discuté la première fois et on se

reverra bientôt. C'est au cours de cette semaine que nous allons

trancher définitivement sur mon avenir et où tout va se décider concernant ma venue ou pas au Chabab", nous dira Bellat.

KERBADJ :

«Oui, on va se rencontrer»

Contacté, le président du Chabab nous avouera qu'il n'a

pas encore rencontré Bellat, mais qu'il compte bien le faire, vu que

le

club s'intéresse à ses services

et

comme nous l'a déclaré le

joueur, le cas Bellat sera traité au cours de cette semaine. "Oui, nous sommes en contact avec Bellat et nous avons l'intention de nous rencontrer au cours de cette semaine, et ce, pour trancher sur son avenir. Je ne l'ai pas encore personnellement rencontré, mais c'est d'actualité. Cette semaine, tout se décidera", nous dira Kerbadj.

M. M.

victime d'un complot…

Par Mohamed-Amine Azzouz

Lorsqu'on jette un coup d'œil sur la composition d'équipe du CRB depuis la 2 e journée du championnat, l'on s'aperçoit que le nom du jeune talentueux défenseur belouizdadi Nadjib Maziz n'y figure point.

TITULAIRE lors du 1 er match contre le MCO, qui a vu la débâcle du Chabab, qui s'est incliné sur un score lourd (4-1), Maziz n'a plus été titularisé depuis. Cela répondrait certainement aux choix de l'entraî- neur Mohamed Henkouche, mais cela mérite qu'on s'y attarde quelque peu. La raison est simple, le jeune stoppeur belcourtois dispose de qua- lités certaines, en plus il est interna- tional A' et fait aussi partie de l'EN militaire. Que lui reproche-t-on et pourquoi Henkouche ne lui fait-il plus confiance ? Cela n'aurait appa- remment rien à voir avec la lourde défaite de l'équipe à Oran, car de l'a- vis d'observateurs avisés ayant assis- té au match en question, Maziz n'a

pas commis de fautes individuelles qui auraient permis à l'équipe adver- se de s'imposer par un score large. Est-ce aussi l'avis du coach ? Selon des sources généralement bien informées, on a pu apprendre que le fait que le jeune défenseur du Chabab ne soit plus aligné depuis le match contre le MCO ne répondrait pas à des raisons et critè- res techniques objectif, mais plutôt à des éléments extra-sportifs. Des per- sonnes influentes de l'entourage du club seraient derrière la non-titulari- sation de Maziz.

Des pressions sur le staff technique !

Notre source révèle qu'elles sont en train d'exercer une certaine pres- sion sur le staff technique pour qu'il fasse jouer plutôt Herida ou Mebarki que Nadjib Maziz. Nous ne sommes les avocats de personne, mais on s'é- tonne de la mise à l'écart de ce der- nier du onze rentrant ! Pourquoi ? Tout simplement parce que lors de la préparation d'intersaison, Maziz avait épaté Henkouche lors des mat- ches amicaux, il faisait même partie

«Je finirai bien par m'imposer»
«Je finirai bien par m'imposer»

«Je finirai bien par m'imposer»

Joint par nos soins pour avoir son avis sur sa non-titularisation depuis le premier match du championnat face au MCO, le prometteur jeune défenseur du Chabab s'est, sans détours, livré à nos questions.

- Vous n'avez pas été aligné

depuis la 1 re journée du championnat contre le MCO, votre sentiment ?

- Exact, et pour être franc avec

vous, cela n'est pas du tout fait

pour me réjouir, bien au contrai- re.

- Cela donne l'impression qu'on vous tient parmi les responsables de la débâcle à Oran…

- Il est vrai que seul l'entraî-

professionnel. Je fais mon travail du mieux que je peux, en me donnant à fond à l'entraînement, pour être au mieux de ma forme et répondre présent, à chaque fois que le coach me fera appel. Le reste n'est pas de mon ressort, mais de celui de l'entraîneur. Je

voudrais néanmoins dire quelque chose.

- Allez-y…

- Je me sens en très bonne

forme et tout à fait apte à prendre

une place de titulaire. Cela per- sonne ne pourra me l'enlever de la tête. Sans vouloir polémiquer ou quoi que ce soit, j'estime que je mérite qu'on me fasse davan- tage confiance et qu'on me donne ma chance.

- Apparemment, tel n'est pas

je n'ai pas joué depuis le match face au MCO, ne serait-ce en tant que remplaçant.

- Cette situation vous inquiète

n’est-ce pas ?

- Quelque part, oui. Quel joueur qui ne joue pas vous dira le contraire ?! Mais je tiens à faire savoir que même s'il m'arri- ve de ne pas partager l'avis de l'entraîneur, je respecte néan-

moins ses choix. Il doit bien avoir ses raisons, non ?

- Certaines sources au fait des

affaires du club nous ont fait part de certaines pressions qui seraient exercées sur Henkouche pour qu'il ne vous fasse pas jouer, le confirmez- vous ?

- Je sais bien que certains com-

neur est en droit d'avoir une appréciation du rendement de chaque joueur pour une rencontre
neur est en droit d'avoir une
appréciation du rendement de
chaque joueur pour une rencontre
donnée, puisqu'il est le premier
responsable technique de l'équipe
; cela dit, personnellement, je ne
pense pas du tout avoir failli à
mon rôle lors de ce match. Aussi,
lorsqu'on perd, la responsabilité
incombe à tout le collectif. Il ne
faut pas coller la défaite à tel ou
tel joueur, même si individuelle-
ment chacun doit aussi répondre
de son rendement sur le terrain.
Donc, pour moi, ma non-titulari-
sation depuis un bon moment n'a
rien à voir avec ce match. Je tiens
à préciser que cela reste mon pro-
pre avis.
le cas, puisqu'on vous préfère
Mebarki ou Herida ?
plotent derrière mon dos au sein
de l'entourage du club, mais je
- Il faut savoir qu'au sein du
n'ai surtout pas envie de m'y
groupe tout se passe bien.
Personnellement, je n'ai de pro-
blème avec personne, bien au
contraire, et encore moins avec
Herida ou Mebarki ; seulement,
parfois je ne comprends pas trop
que le coach ne me fasse pas
confiance alors que je suis en
forme. Si tel n'était pas le cas,
croyez-vous que l'EN A' et l'EN
militaire fassent appel à mes ser-
vices ? Franchement, je ne le
pense pas. Cela alors qu'au CRB,
attarder, car ça serait leur accor-
der de l'importance. Ceux qui me
veulent du mal, je les laisse avec
leur conscience, moi je sais une
chose, je crois en mes qualités, je
me donne à fond à l'entraîne-
ment, j'ai une hygiène de vie et je
sais que Dieu me prêtera assis-
tance. Pour le reste
- Vous n'êtes donc pas décou-
ragé ?
- Pas du tout, si j'ai choisi le
«Sans vouloir
- Henkouche
vous
a-t-il
parlé à ce propos ?
polémiquer, j'estime
-
Non, pas spécialement.
-
N'avez-vous pas cherché
à en connaître les raisons
que je mérite qu'on me fasse
davantage confiance.»
auprès de lui ?
foot comme métier, ce n'est cer-
tainement pas pour occuper une
place de strapontin, mais pour
jouer et aller le plus loin possi-
ble. Je tiens donc avant cela à
m'imposer au CRB, le club de
mon cœur. Je finirai par
gagner la confiance du coach,
cela me tient à cœur et j'y par-
viendrai.
- Non, pas du tout. Je préfère
A. M. A.
avoir un comportement d'un vrai
CRB-CCSS SSffaax lee 2277 occttobbrree Pour la compétition de l'UNAF, en Coupe des vainqueurs de
CRB-CCSS SSffaax lee 2277 occttobbrree
Pour la compétition de l'UNAF, en Coupe des vainqueurs de coupe, le
Chabab sait à présent avec qui il
et cela dès le 27 octobre
va croiser le fer,
prochain. L'aller a été prévu à Alger où le Chabab recevra en premier et le
retour chez les voisins
tunisiens, le 22 novembre.

DETERMINES A REBONDIR FACE A L'USMA

LLeess BBeelloouuiizzddaaddiiss

ddeeppuuiiss hhiieerr àà ppiieedd dd''œœuuvvrree

Le Chabab est revenu depuis hier aux entraînements en vue de la préparation du premier derby de la saison. Les poulains de Henkouche se sont présentés à Bouchaoui pour la première séance effectuée l'après-midi à 16h. Mis à part Maâmeri, le reste du groupe était attendu pour la reprise.

RReettoouurr aauujjoouurrdd''hhuuii aauu 2200-AAooûûtt

Les Belouizdadis reviendront au 20-Août dès aujourd'hui pour continuer la préparation, et cette fois, elle est prévue la matinée à 11h.

LE MEDECIN DU CLUB L'AFFIRME

«Younès va beaucoup mieux, Maâmeri doit encore attendre»

Nous avons pris contact avec le médecin du Chabab, et ce, pour avoir plus de nouvelles concernant les convalescents et leur état de

santé.

A CE SUJET, le médecin nous

confiera que Younès, qui a subi une intervention chirurgicale, se porte de mieux en mieux et il est en bonne voie pour retrouver la forme d'ici peu, vu qu'il s'est déjà mis dans le bain des entraînements. "Younès s'est déjà entraîné et il récupère ses moyens de façon considérable, si ça continue sur cette voie, il sera bientôt remis définitivement", nous dira le médecin. Cela dit, ses chances d'être prêt face à l'USMA pour le derby

sont infimes, question de prévention. Quant à l'autre convalescent, Maâmeri, qui souffre des adducteurs, c'est une autre question, car le défen- seur n'est pas encore fixé sur son cas et il doit encore faire des examens plus approfondis et voir les résultats pour définir son temps de convales- cence, qui, selon le médecin, va encore durer quelques jours. "Concernant Maâmeri, on n'est pas encore fixé sur son cas, il devra enco- re passer des tests supplémentaires pour juger la vraie nature de sa bles- sure, après on jugera", dira le méde- cin. Maâmeri est certain de rater son premier derby de la saison et ne reprendra pas les entraînements que jusqu'à nouvel ordre. M. M.

1122 DIVISION UNE Compétition
1122 DIVISION UNE
Compétition

édition du mercredi 23 septembre 2009

 

USM BLIDA

 

Mouassa calme Guessoum

de la direc-

LE PROBLEME DU STADE RESURGIT

 

UN DIRIGEANT DE MOUZAÏA PRIVE BLIDA D’ENTRAÎNEMENT

Par Amine Djaâfar

DE MOUZAÏA PRIVE BLIDA D’ENTRAÎNEMENT Par Amine Djaâfar Une fois encore, un dirigeant de Mouzaïa, en

Une fois encore, un dirigeant de Mouzaïa, en l’occurrence Hadj Bachir, a décidé de priver la formation du club phare de la ville des Roses des

pour lui dire de trouver un autre stade qui permettrait à Mouassa de programmer les prochaines séances d’en- traînement. Ce dirigeant a voulu ainsi semer la zizanie entre les deux directions, mais aussi entraver le bon déroulement des dernières séances d’entraînement des capés de Mouassa avant le match de samedi prochain à

Berbère :

«Que chacun

assume ses

responsabilités»

Le secrétaire de l’USMB, Berber, affirme :

«Le dirigeant de l’IBM, Hadj Bachir, m’a contacté avant-hier pour me tenir au courant de sa décision

affirme : «Le dirigeant de l’IBM, Hadj Bachir, m’a contacté avant-hier pour me tenir au courant

NNAYYANNTT pas admis la décision

la JSMB, latta-

de

de la prime

tion de le priver

l’impasse sur la WAT. A cet effet,

quant Guessoum a voulu faire

prochaine rencontre face au

la fin de la

Mouassa n’a pas manqué, après

séance d’entraînement de samedi passé, soit à

aparté son de tourner la

la veille de lAïd, de prendre en

joueur, et tenter de le convaincre

garanties pour la

page tout en lui donnant des

régularisation de sa prime avant le match du

qui a finalement

joueur

WAT. Ceci a calmé le

oubliettes.

petit litige

aux

décidé de mettre ce

club

du tout»

«L’intérêt

avant

passe

ma promis de

«LEE CCOOACCHH ma convaincu, il

de prime. A cet effet, jai

régler ce problème

suivre ses conseils et donner la prio-

décidé de

club, lintérêt de lUSMB passe avant

rité au

entraînements au stade de Mouzaïa.

Tlemcen. Rappelons que le wali de Blida et le P/APC de Mouzaïa ont donné le

feu vert à la direction de l’USMB pour bénéficier du stade de Mouzaïa, et ce,

jusqu’à la fin du mois d’octobre, soit après le

concernant la program- mation des prochaines

séances d’entraînement de l’USMB au stade de Mouzaïa. Il nous a inter- dit d’aller dans ce stade. Maintenant, que chacun assume ses responsabilil-

 

déclaré Guessoum.

tout», nous a

A. D.

r é G u e s s o u m . tout», nous a A. D.

CCEE DDIIRRIIGGEEAANNTT a contacté le secrétaire du club blidéen

La blessure de Sebaï inquiète le coach

 

LLee jjeeuunnee TTiizzaa

ii

mmpprreessssiioonnnnee llee ssttaaffff

match de l’EN face au Rwanda.

tés»

 

Le coach Mouassa a été agréable- ment surpris par les qualités tech- niques du joueur de la catégorie junior, Mohamed-Amine Tiza, qui a fait ses preuves lors de la précéden- te rencontre en ouverture du match face à la JSMB. A cet effet, le driver blidéen a décidé de promouvoir le joueur en seniors, et ce, à partir de cette semaine.

AA

DD

   

ZEMMOUCHI : «J’ai hâte de retrouver la compétition»

LLAA BBLLEESSSSUURREE à la cuisse contractée par le jeune stoppeur, Sebaï, inquiète Mouassa et lui

a

faussé tous ses plans. Le coach n’a pas un

bon remplaçant pour Sebaï en prévision de la prochaine journée, à l’exception du jeune

Abdou qui n’a pas assez d’expérience. Ceci

Abdou qui n’a pas assez d’expérience. Ceci

Le jeune stoppeur de l’USMB affirme qu’il va faire de son mieux pour reprendre sa place parmi le onze à partir de la prochaine rencontre.

l’intérêt du club avant tout. Peu importe, Belahouel ou moi, l’essentiel est que l’équipe gagne.sa place parmi le onze à partir de la prochaine rencontre. devrait amener Mouassa à tester

devrait amener Mouassa à tester Sebaï lors des deux prochaines séances pour pouvoir prendre une décision finale quant à son incor-

   

-

VVoouuss aatttteennddiieezz-vvoouuss àà êêttrree ttiittuullaaiirree lloorrss ddee llaa

poration à Tlemcen.

LLaavvooccaatt ddee HHaakkkkaarr ddeemmaaiinn cchheezz ZZaaïïmm

d d e e m m a a i i n n c c h h
 

pp r r o o c c h h a a i i n n prroocchhaaiinnee rreennccoonnttrree ??

 
 

CCoommmmeenntt vvoouuss sseenntteezz-vvoouuss aapprrèèss aavvooiirr ppuurrggéé vvoottrree ssuussppeennssiioonn ??

-

 

-

Cette décision revient au coach, mais cela ne

LE JOUEUR SE VEUT

 

m’empêche pas de redoubler d’efforts aux

Selon une source digne de foi, l’ancien attaquant de Blida, Nacer Hakkar, enverra son avocat demain chez Zaïm, et ce, pour rendre le chèque de garantie à la direction bli- déenne et trouver ainsi un terrain d’entente pour la résiliation du contrat à l’amiable. A noter que Hakkar a fait des essais concluants au club suisse, le FC Sion.

 

-

Il faut reconnaître que ma tâche n’était pas

entraînements pour le convaincre.

 

RASSURANT

facile, surtout que ma suspension est venue lors de la première journée, mais j’ai réussi à sur- monter cet obstacle grâce aux encouragements des mes coéquipiers.

-

VVoottrree ééqquuiippee aa ttoouujjoouurrss rrééuussssii àà rreevveenniirr aavveecc

uunn rrééssuullttaatt ppoossiittiiff ddee TTlleemmcceenn,, llee ggrroouuppee eesstt-iill

«Je peux jouer»

pprrêêtt àà rrééééddiitteerr lleexxppllooiitt ??

 
 

-

La prochaine rencontre sera difficile pour les

««CCEETTTTEE petite période de repos m’a permis de me remettre partiellement de ma blessure. De ce fait, j’affirme que je serai présent lors de

-

NNee ppeennsseezz-vvoouuss ppaass qquuee vvoottrree ssuussppeennssiioonn

 

deux formations, mais on ne va pas lâcher prise,

ééttaaiitt eenn ffaavveeuurr ddee vvoottrree ccooééqquuiippiieerr BBeellaahhoouueell ??

on va faire de notre mieux pour revenir avec un

Pas du tout, chacun a son propre style de jeu

et je pense aussi qu’il ne fait jamais prendre les

-

bon résultat et, pourquoi pas, enchaîner par une autre victoire.

prochaine rencontre face au WAT», nous a-

la

t-il déclaré.

choses du mauvais côté, mais plutôt faire passer

 

AA

DD

AA DD

CA BORDJ BOU ARRÉRIDJ

   
   
«Faites confiance à cette équipe»
«Faites confiance
à cette équipe»

DU PLUS MAUVAIS MATCH AU MEILLEUR DU CHAMPIONNAT

L’EFFETAMMOUR

 

Par Larbi Babouche

la volonté de sortir la tête de l’eau et de frapper fort face au MCO»,

la volonté de sortir la tête de l’eau et de frapper fort face au MCO», explique-t-il. Il faut reconnaître aussi que sans le génie d’Amar Ammour, sans l’ombre d’un doute l’homme du match, le CABBA

n’aurait pas pu être aussi impérial. En effet, au four et au

moulin, l’enfant d’Aïn Lahdjal, métronome régulateur de la formation bordjie, était le poli- cier qui organisait la circulation de balle des siens et qui ali- mentait à la fois les flancs et l’a- vant-garde par ses services précis.

LL BB

Ammour qui avait promis de jouer au moins 25 matchs en championnat est fidèle à ses propos. En effet, Amar enregistre jusque-là un taux de participation de 5 sur 5.

-

VVoouuss nnééttiieezz ppaass ddaannss llee mmaattcchh dduurraanntt llee

pprreemmiieerr qquuaarrtt ddhheeuurree,, ppoouurrqquuooii ??

Une semaine était suffisante pour Khezzar et ses poulains de renverser la vapeur, en passant de la plus médiocre prestation face au CAB, au meilleur match depuis l’entame du championnat.

-

Je pense que tous les joueurs étaient

crispés du fait qu’ils voulaient à tout prix remporter le duel dans un huis clos extrê-

-

AAuu ffoouurr eett aauu mmoouulliinn,, AAmmmmoouurr aa jjoouuéé

mement stressant. Puis, l’équipe a retrouvé

ssoonn mmeeiilllleeuurr mmaattcchh ccoonnttrree llee MMCCOO CCoommmmeenntt eexxpplliiqquueezz-vvoouuss cceettttee ssuuppeerrbbee pprreessttaattiioonn ??

confiance en elle après avoir réussi à déblo- quer la situation grâce à une meilleure cir- culation de balle.

CCOOMMMMEENNTT expliquer un tel revirement de situation en un temps record ? Selon le driver, ce changement appréciable dans la prestation du team est dû dans un premier temps à la volonté des joueurs. «Je ne comprends pas pourquoi la presse s’est focalisée sur le der- nier match face au CAB, au point de réduire l’équipe à néant. Il est vrai que l’équipe n’était pas au top de son niveau pour plusieurs raisons, à la fois sportives et psycholo- giques mais c’est une équipe qui est revenue tout de même avec un match nul. Mais c’est aussi la même équipe qui a eu

 

-

Je remercie le coach et le staff technique

-

PPeeuutt-oonn vvooiirr uunn CCAABBBBAA ssaannss

qui ont compris mon cas et m’ont intégré progressivement de telle sorte à ce que je me sente actuellement proche de mon vrai niveau. Oui, je sentais tout au long de la partie que mon corps répondait bien à chaque mouvement que je faisais. En ce sens, je reconnais que j’ai joué mon meilleur match depuis l’entame du championnat. Il ne faut pas oublier non plus que tout l’ef- fectif tournait à merveille et que je n’étais

qu’un maillon d’un ensemble assez cohé- rent et discipliné tactiquement.

AAmmmmoouurr ??

Pourquoi pas. Sincèrement, le CABBA possède un effectif riche qui pourrait tenir tête à n’importe quel adversaire. Autrement dit, si je ne joue pas, plusieurs joueurs pourraient me remplacer à l’exem- ple de Bounab, Iloul, Bitam ou Bentayeb.

-

-

UUnn mmaattcchh ddiiffffiicciillee vvuuooss aatttteenndd ccoonnttrree llee

MMCCEEEE,, vvoouuss sseenntteezz-vvoouuss eenn mmeessuurree ddee bbiieenn llee nnééggoocciieerr ??

-

Je demande au public de faire confian-

ce à son équipe. Logiquement, nous avons