Vous êtes sur la page 1sur 3

Dima, une jeune fille voilée âgée de 20 ans, a été victime d'une agression islamophobe samedi

dernier, veille de l`Aid El Fitr (fête suivant le mois de Ramadan), à Bordeaux (France).

Elle sortait du magasin Géant où elle avait acheté les cadeaux de l`AID pour ses petits frères .
Elle rentrait chez elle en voiture quand sur le chemin un voyant de son véhicule s'alluma l'obligeant
à s'arrêter : au moment de la redémarrer deux hommes ont surgi sur la route, l`un se mettant au
niveau de la portière côté passager et l`autre au niveau de la portière côté conducteur. Celui-ci
ouvrit la porte, détacha la ceinture de Dima , la traina hors du véhicule et la frappa, la blessa au
visage avec un objet tranchant tout en l`insultant de manière très obscène, notamment sur la
virginité.

A l`heure actuelle , elle est blessée au visage et est trés choquée psychologiquement, terrorisée elle
n'ose porter plainte. Il faudrait pourtant qu'elle le fasse (elle a un an pour se décider, mais qu'elle ne
tarde pas, qu'elle fasse établir un certificat médical tout de suite) car ces gens courent toujours, et
continueront jusqu'à l'assassinat si l'on ne les arrête pas.
... Impossible bien sûr de ne pas penser à Marwa
http://www.alterinfo.net/Rassemblement-contre-ce-crime-islamophobe_a34883.html
Impossible de ne pas penser à ces milliers de victimes silencieuse dont nous devons porter loin la
parole !

L'islamophobie pousse comme une gangrène au coeur des démocraties instrumentalisées afin de
cautionner les crimes perpétrés au nom de la liberté et de la laïcité. Les cas se multiplient
IMPUNEMENT, le racisme anti-musulman rampe comme le racisme anti-noir et bientôt l'on verra
les musulmans lunchées dans les rues occidentales (et jusqu'en Chine comme on le voit) si nous n'y
prenons pas garde, le marché du travail leur devient de plus en plus inaccessible, et dans les milieux
intellectuels l'argumentaire n'est pas meilleur bien au contraire !

N'oublions pas les milliers de victimes à travers le monde... dont le seul crime aux yeux de leurs
tortionnaires et bourreaux est d'être Musulmans... La croisade ne fait que commencer. La
destruction de la culture arabo-musulmane est un but inavoué de toutes ces campagnes. La chasse
aux sorcières a changé de cap mais pas de pratiques.
« Cædite eos. Novit enim Dominus qui sunt eius !! » " Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens".
Certes. Ce slogan vieux de 800 ans, était alors destiné aux Cathares, exterminés, je vous conseille
d'ailleurs cet excellent article à méditer... http://www.centpapiers.com/tuez-les-tous-dieu-
reconnaitra-les-siens/6087/

J'en appelle aux consciences de tous mes frères humains : ce n'est pas parce que l'on ne comprend
pas l'autrui que c'est lui l'imbécile !
Ceux que l'on stigmatise ne demandent qu'à vivre en paix avec le monde car l'Islam est la religion
du SALAM, le gage de sécurité et de paix.

Melina Nilles

Pour aller plus loin, je vous engage à rejoindre le Collectif http://www.islamophobie.net


(dont je me permets de transformer la mise en page pour cet article afin d'en améliorer la lisibilité et
lui garantir la paternité, avec tout mon soutien)

COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE

Ensemble, Stoppons la gangrène Islamophobe !


Je suis un peu islamophobe, ça ne me gêne pas de le dire. J'ai le droit de penser que l'islam - je
dis bien l'Islam je ne parle même pas des islamistes - apporte une certaine débilité qui en effet me
rend islamophobe"
Claude Imbert, membre du Haut Conseil à l'Intégration et fondateur du magazine Le Point.

" Quand on n'aime pas la République française, on va ailleurs"


Xavier Darcos, Ministre délégué à l'enseignement scolaire parlant des françaises portant le voile.

" La religion la plus con, c'est quand même l'islam. Quand on lit le Coran, on est effondré...
effondré"
Michel Houellbecq, Ecrivain.

" Les fils d'Allah se multiplient comme les rats"


Oriana Fallaci, journaliste.

" Stratégies pour noyauter la République"


L'Express dénonçant un " protocole de Sion " musulman.

Face à ces appels à la haine religieuse et alors que la violence islamophobe se déchaîne, la
France des intellectuels, des médias et des représentants politiques se tait !

* Des tombes musulmanes profanées ou détruites à coups de batte de base-ball,


* La mosquée de Nancy incendiée,
* La Mosquée de Paris visée par une tentative avortée d'attentat suicide,
* Une mosquée d'Ajaccio détruite dans un attentat à la bombe,
* Des musulmanes voilées et des musulmans portant la barbe cibles d'agressions quotidiennes

Quand nos concitoyens de confession musulmane subissent une incroyable déferlante de violences
racistes, ces " incidents " sont à peine mentionnés dans nos médias. Plutôt que de condamner cette
rage islamophobe, ils préfèrent distiller la peur et la haine de l'autre en s'adonnant à une
surenchère sensationnaliste qui associe de manière quasi systématique Islam et intégrisme, Islam
et terrorisme.

L'Islamophobie n'est pas une opinion, c'est un délit !

Parce que la haine religieuse, ainsi que les faux débats autour d'une laïcité de combat, sont
instrumentalisés par ceux qui redoutent la contestation sociale des laissé(e)s pour compte de
l'intégration,
Parce que le combat pour la Laïcité est aussi un combat contre l'Intolérance,
Parce que nous pensons que la France et les Français(es) de toutes spiritualités méritent
mieux qu'une logique de haine,
Parce que nous croyons que la République est la République de tous les Français(es),

Le Collectif contre l'Islamophobie en France, appelle :

* Tous les acteurs de la vie publique à condamner de la manière la plus ferme toutes les
manifestations d'Islamophobie,
* Tous les acteurs de la vie associative à faire pression sur nos médias et nos élus pour que
cesse la stigmatisation et l'indignation sélective,
* Le Président de la République à s'engager pour que l'Islamophobie soit inscrite dans la
loi comme un délit au même titre que tous les racismes,
* Le Premier Ministre, qui s'inquiète d'une " certaine Islamophobie qui se développe
incidemment et sournoisement dans notre pays ", à démettre Claude Imbert de ses fonctions
au Haut Conseil à l'Intégration.

Le Collectif contre l'Islamophobie en France entend rassembler tous les femmes et hommes de
conscience pour :
* Promouvoir la participation des français(es) de référence musulmane dans le processus
démocratique,
* Dénoncer par le biais de manifestations pacifiques les promoteurs du racisme anti-musulman,
* Porter les cas avérés d'Islamophobie devant la justice,
* Créer un cordon sanitaire autour des hommes politiques qui font de l'Islamophobie leur fond
de commerce électoral.

Vous-même pouvez agir efficacement !

En saisissant vous-même vos élus pour leur demander de répondre par des actions concrètes contre
l'Islamophobie,
En interpellant les médias à chaque fois que le traitement de la religion musulmane est biaisée,
En contactant le Collectif contre l'Islamophobie en France pour le soutenir :

Web : http://www.islamophobie.net
Mail : contact@islamophobie.net
Tél. : 06-21-29-68-80