Vous êtes sur la page 1sur 24
13 jours avant Zambie-Egypte Renard rassure l'Algérie 3 défaites et 2 nuls en 7 matchs HANNACHI
13 jours avant Zambie-Egypte
Renard rassure l'Algérie
3 défaites et 2 nuls
en 7 matchs
HANNACHI :
«Je ne combine pas, je ne suis
ni Allemand ni Autrichien»
Djebbour s'entraîne avec le Celtic
«Je ne peux pas
renvoyer LANG»
Le quotidien 100 % foot
>«Il doit trouver
des solutions»
Dimanche
27
septembre
2009
2277
prix
20
DA
FRANCE
1.6
EURO
-
ISSN
1111
>«Ceux qui m'ont
insulté cherchent
la division»
MCA-USMH
LES HARRACHIS
MENACENT LA LNF
Tiab : «Moh Chérif,
je m'excuse»
«Le match retour
à Blida ou Rouiba»
HADJADJ
NAHD Biskri : «Le Nasria
renaîtra de ses cendres»
ESS L'argent tarde
à rentrer dans les caisses
annonce son retour :
Gare à un octobre noir !
«RDV lundi
à l'entraînement»
WAT 1-USMB 1 Blida :
invincible à Tlemcen
22::22
Coup franc réussi et un but à la Maradona
Dziri a tout fait
Saâdi : «Oui, mais on a perdu 2 points»
Henkouche : «Qu'il me renvoie
ça m'est égal»
À LA UNE 2 Compétition
À LA UNE
2
Compétition

édition du dimanche

27 septembre 2009

JSK : 3 DÉFAITES EN 7 MATCHS LLEES SSUUPPPPOORRTTEERRS eenn ccoollèèrree ccoonnttrree lleeuurr ccooaacchh eett llee
JSK : 3 DÉFAITES EN 7 MATCHS
LLEES SSUUPPPPOORRTTEERRS
eenn ccoollèèrree ccoonnttrree lleeuurr
ccooaacchh eett llee
ppuubblliicc bbééjjaaoouuii
à l’issue
A
de
la
rencontre
de
cœur
des
supporters
la
saison
vendredi
dernier,
les
supporters
écoulée,
cote
de
Lang
kabyles
ne
cachaient
pas
leur
chez
ces
a à sont équipes par à la derniers. qui
Les
supporters,
colère.
Perdre
devant
la
JSMB
en
qui
ont
toujours
soutenu
derby
a
provoqué
colère
coach,
ne
toléreront
pas
des
supporters.
Ces
derniers,
qui
faux
pas
l’avenir.
Les
supporters
ont
eu
l’occasion
suivre
la
kabyles
en
colère
contre
rencontre
en
direct
le
petit
le
comportement
des
supporters
écran,
ne
sont
pas
de
main
la
JSMB.
Ces
a aussi aussi derniers la c’est
n’ont
morte
pour
faire
endosser
la
cessé
d’insulter
la
JSK
et
responsabilité
de
défaite
au
staff
supporters
durant
toute
a un leur Pour ses public baissé été partie. entre Jaune Ce autre pas
la
technique.
Selon
plusieurs
Hannachi
lui
n’a
pas
supporters,
la
JSK
joué
vendredi
épargné
les
insultes.
les
dernier
sans
aucune
stratégie.
Il
supporters
des
et
Vert,
c’est
n’y
avait
aucune
tactique
sur
la
jalousie
qui
poussé
le
terrain.
En
plus
de
détail
de
béjaoui
réagir
de
la
sorte.
taille,
la
présence
cinq
dernier
un
complexe
lorsque
son de
défenseurs
sur
le
et
de
deux
équipe
croise
JSK.
Le
match
milieux
défensifs
les
retour
sera
plus
que
chaud
supporters.
Ces
derniers
n’arrivent
les
deux
et
l’histoire
pas
comprendre
a la de terrain la de pourquoi a ce allés à irrité sur grande
staff
retiendra
que
la
galerie
technique
aligne
toujours
cinq
béjaouie
a provoqué Jaune
les
● Par N. Boumali
chose durant cette rencontre.
défenseurs
et
joue
chaque
le fois le le
la
et Vert.
L’entraîneur Jean-Christian
Lang a du pain sur la planche.
Se trouvant dans une position
inconfortable à cause du
parcours négatif réalisé
jusqu’à maintenant, le coach
français doit trouver les
solutions avant que l’équipe
ne s’enfonce davantage dans
le bas du tableau.
de Maroci se fait ressentir de plus
en plus. En attendant qu’il revienne
à la compétition, le staff technique
a d’autres choix qu’avec ce qu’a
démontré le jeune Saïdi face à la
formation de la Soummam, il peut
facilement aspirer à une place de
titulaire. Il sera donc d’un bon
apport dans la récupération. Il faut
reconnaître aussi que le fait que
Tedjar n’ait pas été titularisé face à
la JSMB n’a pas arrangé les affaires
des Jaune et Vert. Son entrée en
deuxième mi-temps a transformé
totalement le jeu des Kabyles qui se
sont montré plus menaçants et plus
dangereux.
prudence.
Après
avoir
gagné
A. H.
La défense
doit redevenir
imperméable
EN PLUS du fait que la JSK n’ar-
rive toujours pas à enchaîner de
bons résultats, ses prestations ne
sont guère convaincantes même
lors de ses deux victoires acquises
respectivement devant l’USMH et
le WAT. Lang affirme qu’il faudra
une année pour que la mayonnaise
prenne, mais comme la JSK est un
club qui joue à chaque fois les pre-
miers rôles, il doit réussir une
remontée spectaculaire dans les
prochaines journées pour rendre le
sourire à tous les fans des Jaune et
Vert. La situation devient de plus en
plus inquiétante et au rythme où
vont les choses, l’équipe risque de
ne pas assurer une participation à
une compétition internationale à la
fin de la saison. L’entraîneur Lang
n’a plus droit à l’erreur, d’autant
qu’il a bénéficié d’assez de temps
pour jauger les capacités de chacu-
ne de ses nouvelles recrues.
Même s’il a opté pour un schéma
ultra- défensif en première période,
la défense a multiplié les erreurs,
notamment en première période.
Elle a failli prendre l’eau.
Heureusement que les attaquants
béjaouis n’étaient pas efficaces.
Lang a incorporé trois défenseurs
dans l’axe, mais malgré ça, la
défense n’a pas été du tout rassu-
rante. L’absence de Belkalem a
influé négativement sur la presta-
tion de l’équipe, la preuve, elle
s’est inclinée sur un but bête. Le
président Hannachi a reconnu
d’ailleurs au coup de sifflet final de
l’arbitre que Belkalem est indispen-
sable dans l’échiquier des Canaris.
Ce qui a fait la force de la JSK la
saison dernière, c’est l’imperméa-
bilité de sa défense, or cette année
elle a encaissé 5 buts en 7 journées
seulement. Lang doit trouver la
meilleure formule pour donner plus
de solidité à son compartiment
défensif. Le retour de Belkalem lui
permettra d’avoir plus de choix
pour composer son axe central.
L’attaque doit
se réveiller
Le ccontrat aavec
Echourouk sera ssigné
aujourd’hui aau HHilton
La JSK ne doit pas
être un gagne-petit
Des changements
indispensables
au milieu
Contrairement à l’année dernière
où il a réussi un parcours hono-
rable, cette saison Lang a concédé
trois défaites et deux nuls dont l’un
à domicile en sept journées. Ce
bilan est négatif pour une équipe
comme la JSK, renfermant un
effectif riche et de qualité. Il lui fau-
dra seulement qu’il trouve la
meilleure formule pour que l’équi-
pe redevienne conquérante, y com-
pris à l’extérieur, car elle ne doit
plus se contenter des victoires à
domicile. Autrement dit, elle doit
voir grand surtout qu’elle a habitué
ses fans aux titres lors des saisons
précédentes. Ce n’est pas encore
trop tard pour qu’elle aspire à jouer
les premiers rôles, mais le staff
technique doit opter pour l’offensi-
ve, même en déplacement. A
Béjaïa, il a aligné une équipe à
vocation défensive, ce qui lui a valu
de perdre le derby, bien que la
JSMB n’ait pas montré grand-
Lors du dernier match face à la
JSMB, le milieu kabyle n’a pas
joué son rôle convenablement, sur-
tout en première période. Ce qui a
permis aux Bougiotes de prendre le
match à leur aise. L’indisponibilité
Bien que l’équipe soit handica-
pée par l’absence de son meilleur
attaquant, à savoir Mohamed
Amine Aoudia, l’attaque kabyle
aurait pu faire mieux surtout que le
staff technique dispose de plusieurs
attaquants. La ligne offensive n’a
inscrit jusqu’à maintenant que 5
buts dont trois face au WAT. Ce
bilan est trop maigre pour une équi-
pe comme la JSK. L’entraîneur
Lang doit trouver la bonne formule,
car il a plusieurs opportunités
devant lui. Si Yahia Chérif joue à
son poste de prédilection, il accom-
plira des merveilles. Même Braham
Chaouch pour rendre beaucoup de
services à son équipe s’il sera utili-
sé régulièrement. Une chose est
sûre, avec le retour d’Aoudia, l’at-
taque sera plus performante pour
peu que Lang trouve la meilleure
formule qui permettra à l’équipe de
faire sa mue avant la fin de la phase
● Selon une source
autorisée, le contrat de
sponsoring qui liera la
JSK au journal
arabophone Echourouk
sera signé aujourd’hui
à 11h à l’hôtel Hilton.
La durée du contrat
sera d’une année, et
d’après notre source,
la formation du
Djurdjura évoluera
avec le sigle de son
nouveau sponsor à
partir de la prochaine
rencontre face à l’ASK
comptant pour la 8 e
journée du
championnat. Le sigle
de ce journal sera
floqué sur le côté
gauche du maillot des
Jaune et Vert et des
panneaux publicitaires
seront placés autour
du stade. Le bail sera
paraphé en présence
du président Moh
Chérif Hannachi et du
PDG du journal. Bien
que rien n’ait filtré sur
le montant dont
bénéficiera la direction
kabyle en paraphant
ce contrat de
sponsoring, on croit
savoir qu’il serait de
l’ordre d’un milliard de
centimes. C’est une
vraie bouffée
d’oxygène en cette
période de vaches
maigres. Soucieux de
trouver des finances
pour que son club ne
se retrouve pas dans le
besoin, le chairman
kabyle a multiplié les
contacts ces dernières
semaines avec
plusieurs industriels.
Les pourparlers avec le
groupe ETRHB sont en
bonne voie et il ne
devra pas tarder pour
conclure avec les
frères Haddad.
aller.
N. B.
EN ALIGNANT 5 DÉFENSEURS ET 2 RÉCUPÉRATEURS
LLaanngg ffiiddèèllee àà sseess hhaabbiittuuddeess……
Encore une autre fois, le coach des
Canaris a aligné cinq défenseurs.
En l’absence de Belkalem blessé,
tout le monde s’attendait à voir la
JSK, vendredi dernier, avec quatre
défenseurs.
OR, Lang a fait appel à Berchiche
qui a joué aux côtés de Coulibaly
et Belabes. Depuis qu’il est à la
JSK, Lang aligne toujours cinq
défenseurs lorsque son équipe joue
en dehors de ses bases. Depuis
l’année passée, Lang est resté fidè-
le à ses habitudes et cela quels que
soient le nom de l’adversaire et le
lieu de la rencontre. Cependant,
cela n’arrange pas les affaires de la
JSK. Depuis la nuit des temps, la
formation kabyle joue toujours
l’attaque à outrance, à domicile ou
à l’extérieur. C’est toujours les
autres équipes qui faisaient des
calculs pour contrecarrer la JSK et
pas le contraire. Avec cinq défen-
seurs et deux milieux récupéra-
teurs, il y avait un grand vide au
milieu du terrain, ce qui a permis à
l’équipe adverse de jouer à l’aise
dans sa zone et de presser la JSK
durant tout le premier half.
Quand on ferme, on
n’encaisse pas !
devait revenir à la maison au
moins avec le point du match nul.
Car lorsqu’on ferme le jeu, on
n’encaisse pas. A quoi ça sert de
jouer avec sept défenseurs et
encaisser ? Vaut mieux donc jouer
l’attaque à outrance et tenter ses
chances pour la victoire. Bref, la
JSK devra changer sa stratégie et
le plus vite possible, afin de
renouer avec les victoires.
En jouant avec cinq défenseurs
et deux milieux défensifs, la JSK
A. H.
66 MC ALGER Compétition édition du dimanche 27 septembre 2009 Affaire Mokdad-Kheniche : ça se complique
66
MC ALGER
Compétition
édition du dimanche
27 septembre 2009
Affaire Mokdad-Kheniche :
ça se complique !
● Par Mohamed-Amine Azzouz
A pparemment le conflit qui oppose
les deux Franco-Algériens,
Abdelmalek Mokdad et Farès
Kheniche est en train de prendre de l'am-
reux. Alors que les supporters mouloudéens
croyaient que tout allait rentrer dans l'ordre
en se référant aux déclarations des diri-
geants du club qui ont affirmé avoir réuni
l'argent nécessaire pour régulariser les
joueurs ; la réalité est tout autre en terme
concret. Le bras de fer qui oppose les deux
parties s'accentue. Le ton monte et tout
semble se compliquer dans cette affaire.
Les deux joueurs montent au créneau et
n'ont surtout pas l'intention de se laisser
faire. Leurs agents, Hocini Boulanouar, dit
Boula, et Slimane Ousmaïl, en font de
même et se disent scandalisés par le com-
portement des dirigeants du MCA, en s'at-
taquant plus particulièrement au président
Amrous. Ils ont décidé d'appeler le chat par
son nom et ce qu'ils pensent de la situation
actuelle de leurs deux joueurs (voir articles
ci-contre).
pleur et d'amorcer un virage très dange-
A.
M. A.
LL ee ss aa gg ee nn tt ss
ddeess jjoouueeuurrss mmoonntteenntt
Au vu de la situation confuse qui
prédomine, concernant le bras de fer
opposant les deux
joueurs franco-algériens
du Mouloudia, Farès Kheniche
aa uu cc rr éé nn ee aa uu
et Abdelmalek Mokdad, les agents des deux joueurs Boula et Ousmaïl ont
tenu à s'exprimer. C'est ainsi qu'ils ont pris
attache hier avec notre
pour édifier l'opinion mouloudéenne sur certaines vérités
rédaction
entourant le cas de leurs protégés.
BB OO UU LL AA ::
««AAmmrroouuss eesstt llaa hhoonnttee
dduu MMCCAA !!»»
"FRANCHEMENT, on n'a jamais
eu à vivre une telle situation, concer-
nant le transfert d'un joueur. J'estime
que Amrous est allé trop loin, il n'a
respecté personne dans cette affaire.
Il n'a pas tenu ses engagements vis-
à-vis de Kheniche et Mokdad. Ce
n'est pas un président correct, il n'est
pas du tout à la hauteur d'un club
comme le MCA, qui est beaucoup
plus grand que lui. Franchement, il
représente très mal le Mouloudia. Il
n'est pas du tout crédible, son com-
portement est indigne d'un président
de club du standing du MCA. Vous
savez, je ne suis pas du genre de
ceux qui s'expriment souvent dans la
presse, mais là c'est trop, les diri-
geants du MCA sont allés trop loin.
Pour moi, Amrous est la honte du
Doyen et je vais expliquer pour-
quoi…"
«Cela fait 3 mois qu'on se
moque de nous !»
"Pourquoi les a-t-on recrutés pour
ensuite leur faire endurer une telle
situation ? Qu'ont-ils fait pour méri-
ter cela ? Alain Michel, un connais-
seur de la chose footballistique, a fait
appel à eux parce qu'il a estimé qu'ils
disposaient des qualités requises
pour apporter un plus à son équipe.
Malheureusement, la situation
actuelle ne profite ni aux joueurs ni
à l'équipe en raison d'un président-
charlatan qui n'assume pas ses res-
ponsabilités et qui fait tourner tout le
monde en dérision. Pendant 3 mois,
il a nous fait courir et se moque de
nous. Il n'a pas honoré ses engage-
ments en ne respectant pas les
clauses des contrats de Mokdad et
Kheniche. On a essayé d'être com-
préhensifs avec lui, mais on s'est
rendu compte que c'était un homme
sans parole. Les joueurs ont des
chèques en leur possession, mais
comme ce sont des fils de famille, ils
ont accordé un sursis aux dirigeants
afin qu'ils les payent. Hélas, ces der-
niers n'ont rien fait depuis, mis à part
parler dans le vide…"
pour payer Mokdad, on ne le croit
plus. On demande qu'il nous remet-
te la lettre de sortie de Mokdad faute
d'avoir respecté les clauses de son
contrat. Pour sa part, Kheniche se
voit contraint de recourir à la justice
pour recouvrer ses droits. Voilà, où
en est la situation. Si Amrous savait
qu'il n'y disposait pas de liquidités
pour payer les joueurs, pourquoi
s'engage-t-il alors à les recruter ? Il
porte préjudice à leur carrière et que
ça ne se passera pas comme ça ! Par
son attitude, il n'a respecté person-
ne."
«On interpelle la FAF»
KKhheenniicchhee rreennvvooyyéé
ddee ll''hhôôtteell
«Kheniche et Mokdad
virés de l'hôtel…»
"Kheniche m'a appelé pour me
dire que la direction de l'hôtel Noui
où Mokdad et lui sont hébergés, l'a
informé qu'il devait évacuer les lieux
ce matin (ndlr, hier), et ce, sur
injonction des dirigeants du club,
qui ont pris attache avec celle-ci
pour lui signifier qu'elle ne prenait
plus en charge à compter d'hier
matin l'hébergement des deux
joueurs. Certes, Mokdad se trouve
actuellement en France, mais ses
affaires sont encore à l'hôtel.
Kheniche pour sa part, va se retrou-
ver à la rue… C'est vraiment hon-
teux et scandaleux, non seulement il
n'est pas payé mais les dirigeants
n'ont pas respecté leurs engage-
ments envers lui comme clairement
stipulé dans le contrat paraphé en
bonne et due forme par les deux par-
ties. Pis encore, ils ont eu l'outrecui-
dance à le mettre à la rue ; le bouquet
quoi !"
«Mokdad est traumatisé
et ne veut plus revenir.
Si on paye Kheniche,
il restera»
● Après qu'ils aient décidé de
ne plus garder les deux émigrés,
les dirigeants sont passés à
l'acte en préparant les lettres
de libération des deux joueurs
renvoyant de l'hôtel Farès
Kheniche alors que Mokdad se
trouvait en France. C'est en
notre présence qu'on a assisté
au renvoi du Franco-Algérien, à
savoir Farès Kheniche, vers les
coups de 12h30 après que le
directeur de l'hôtel l'a informé
qu'il ne peut pas rester dans
son établissement après que les
dirigeants du MCA lui aient
demandé de mettre fin au loyer
du joueur. Cette décision n'a
pas été du goût du joueur qui a,
par la suite, plié bagage en
quittant les lieux.
"Mokdad, de l'avis de tous et
d'Alain Michel plus précisément, est
un excellent joueur, qui aurait pu
apporter beaucoup à cette équipe du
MCA. Par la faute des dirigeants, là
je pointe du doigt le président
Amrous qui n'a de président que le
nom. Mokdad est venu très motivé
et plein de volonté pour défendre les
couleurs de ce grand club ; malheu-
reusement, il s'est retrouvé, bon gré
mal gré, dans une situation inextri-
cable. Il est tellement atteint morale-
ment qu'il n'est pas du tout prêt à
revenir, non pas à cause du
Mouloudia, mais pour ses dirigeants
qui se moqués de lui et lui faire
perdre son temps. Il a peur de rester
en Algérie car il n'a plus confiance
en Amrous et consorts. Il a craqué
comme on dit. Pour Kheniche, si on
le paye, il est prêt à rester, sinon,
qu'ils lui règlent le préjudice finan-
cier et qu'on le libère."
"On s'aperçoit qu'un grand travail
est effectué au niveau de la FAF,
pour preuve les bons résultats ces
derniers temps de l'EN. Hélas, ce qui
se passe dans certains clubs dépasse
tout entendement. En tant qu'agent
de joueurs agréé FIFA, j'ai en plus
une licence algérienne, j'interpelle la
fédération pour qu'elle prenne des
dispositions et fasse en sorte à ce que
les clubs qui n'ont pas les moyens de
répondre à un cahier des charges,
qui n'ont pas les moyens, entre
autres, de payer un joueur ramené de
l'étranger de ne pas avoir l'autorisa-
tion de le recruter. Je comprends à
présent pourquoi la FAF veut d'ici la
saison prochaine ne plus autoriser la
venue dans le championnat algérien
de joueurs étrangers. En tant
qu'agents, on a déboursé de notre
poche pour l'hébergement et l'achat
des billets d'avion des joueurs qu'on
a ramenés au MCA, pas moins de 4
000 euros, pour que Amrous se paye
notre tête. On travaillera toujours
avec le MCA, mais tant que ce sieur
en est son président, jamais. Lors du
stage d'intersaison de l'équipe, c'est
un ami qui s'est chargé de la dotation
du Mouloudia en équipements d'une
valeur de 8 000 euros, c'était un
cadeau de notre part et voilà com-
ment on est récompensés…"
«On ne s'attaque pas
au MCA, mais à ses
pseudo-dirigeants»
«Il existe des gens
au MCA qui prennent
des commissions
et la tchipa…»
"Pour moi, il est clair, que Amrous
n'avait apparemment pas d'argent
Un hhuissier dde jjustice
pour cconstater lleur aabsence
mettre à la disposition de Amrous
une gargote pour qu'il vende des
merguez à l'entrée d'un stade. Il n'a
rien à voir avec la gestion d'un club.
Vous rendez-vous compte, il ne m'a
même pas payé l'argent du transfert
de Benhamou ?! Il doit aussi de l'ar-
gent à ce dernier. Il ramène des
joueurs qu'il ne paye pas. Où est
passé l'oseille des sponsors et du
club ? Aussi, au MCA, on ne s'est
pas qui fait quoi ; tout le monde
décide. A la JSK, il y a Hannachi ; à
l'USMA, il y a Allik, à l'ESS Serar, à
l'ASO Medouar, au MCA, point
d'interrogation (?), car Amrous n'a
rien d'un président."
● Pour ne pas être contraints de payer aux joueurs la totalité de l'argent qui
est mentionné sur le contrat, les dirigeants du MCA ont pris leurs précautions
en appelant un huissier de justice pour constater l'absence des deux joueurs,
comme nous le dira Omar Gherib : "Depuis plusieurs jours, on a demandé à
un huissier de justice de venir constater l'absence des deux joueurs. Ils ont
décidé de ne pas travailler alors qu'ils assument."
"On a eu jusque-là beaucoup de
retenue, mais on a eu affaire à des
dirigeants qui n'avaient pas de paro-
le, des responsables irresponsables
qui ne respectent pas leurs engage-
ments. Il me tient à cœur de préciser
que nous n'avons rien contre ce
grand club qu'est le Mouloudia que
nous portons tous dans notre cœur,
mais ceux qui viennent pour se
sucrer n'ont pas l'étoffe de présider
un aussi grand club. On devrait
«Mokdad veut sa lettre
de sortie, Kheniche
recourt à la justice»
disponible pour payer Mokdad et
Kheniche. Où est donc passé l'argent
de Djezzy, Sonatrach et autres ? Je
conseille aux sponsors du MCA de
mettre en place un comité de sur-
veillance pour contrôler où va leur
argent, pour la bonne marche du
club, car le MCA mérite mieux…"
"Vu
la
situation et même si
A.
M. A.
Amrous affirme qu'il a réuni l'argent
77 édition du dimanche 27 septembre 2009 Compétition MC ALGER KKKKHHHH EEEENNNN IIIICCCCHHHH EEEE :::: IL
77
édition du dimanche
27 septembre 2009
Compétition
MC ALGER
KKKKHHHH EEEENNNN IIIICCCCHHHH EEEE ::::
IL RREPRENDRA AAUJOURD'HUI LLES EENTRAÎNEMENTS
«Amrous et ce Gherib sont
des magouilleurs mafieux…»
ALORS QUE Mokdad est
en France, Farès Kheniche
vit toujours une galère qu'il
n'a pas souhaitée mais qui
lui a été imposée par des
dirigeants qu'ils qualifient
de maffieux et de
magouilleurs. Il a tenu à
réagir par rapport à la
décision de la direction du
club de ne plus lui assurer
son hébergement en le
priant de quitter l'hôtel
Noui : "C'est scandaleux
de me jeter à la rue comme
un malpropre. Après tout
ce qu'ils m'ont fait subir
comme misère, ils trouvent
le moyen d'en rajouter.
De ma vie je n'ai vu une
pire espèce. On me prive
de mon argent et on me
reproche de faillir à mes
devoirs. Mon contrat est
clair et net. Puisque c'est
ainsi, je ne compte pas me
taire, la justice tranchera
entre nous dans cette
affaire. Le Mouloudia a
besoin de vrais dirigeants,
pas de magouilleurs et de
maffieux comme Amrous
et Gherib qui ne pensent
qu'à avoir leur "tchipa"
avec les joueurs qu'ils
recrutent et moi et
Mokdad, on n'a pas voulu
marcher dans leur
combine, c'est pourquoi ils
nous cherchent des noises.
Je suis dégoûté par leur
comportement. Je tiens à
faire savoir que je ne suis
pas blessé et que c'est à
cause d'eux que je vis
pareille situation, idem
pour Mokdad.
Les supporters doivent
savoir la vérité, personne
ne doit les duper. Mes
agents sont là pour faire le
nécessaire afin que je
puisse recouvrer mes
droits. En optant pour le
MCA, j'avais de très
bonnes intentions, hélas,
ils m'ont brisé… Je ne vais
pas me taire. On aime le
Mouloudia mais surtout
pas ces semblants de
dirigeants."
HADJADJ : «C'est bon,
je suis de retour»
-
On
a appris que vous
êtes
de
retour
au
préparation avec l'équipe
à l'intersaison ?
Mouloudia…
-
Oui, je le confirme. J'ai
discuté avec les dirigeants à
la fin de la semaine dernière,
on a trouvé un accord pour
que je revienne au club. Je ne
vous cache pas que je me
sentais très mal quand j'étais
loin de l'équipe, mais comme
le football est notre gagne-
pain, je ne pouvais que reve-
nir.
- Je ne peux pas vous dire
le contraire. Mais comme
tout le monde le sait, ce n'est
pas de ma faute. J'étais tou-
jours correct. Je n'ai jamais
créé de problème. J'ai juste
réclamé mon argent. Le
Mouloudia, c'est ma deuxiè-
me famille.
- Que direz-vous aux sup-
porters du Mouloudia qui
croient au titre ?
-
Donc, votre problème
trer les dirigeants demain
d'argent est réglé ?
pour régler un petit souci
rattraper le retard sur le
plan physique ?
-
Oui, c'est bon, tout est
pour ensuite reprendre les
entraînements.
- Alain Michel connaît
rentré dans l'ordre. J'ai un
rendez-vous demain (Ndlr,
entretien réalisé hier) pour
que je touche une somme
d'argent qui reste de mon dû.
Comme je vous ai dit, il n'y a
plus de problème entre les
- Alain
Michel nous a
déclaré que ça ne va pas
être facile pour vous de
mes qualités. Je sais que je
dois cravacher dur pour rat-
traper ce retard, mais le fait
qu'il y ait un arrêt du cham-
pionnat, cela va m'aider.
BBaabboouucchhee
- Vous ne regrettez pas de
ne pas avoir effectué une
- Dans la vie, il faut être
ambitieux. Il faut avouer que
cette saison, on a un groupe
solidaire qui fera mal.
Franchement, je vois mal que
cette équipe ne puisse pas
figurer parmi les trois pre-
mières, et pourquoi pas ter-
miner championne.
M. Z.
mmaallaaddee
dirigeants et moi.
A.
M. A.
-
Les dirigeants nous ont
dit que vous devrez
● Lors de la séance
d'entraînement d'hier, on a
RReeggrroouuppeemmeenntt aauu GGrraanndd BBlleeuu,,
àà TTiippaazzaa,, dduu 44 aauu 1133 ooccttoobbrree
OOUUSSMMAAÏÏLL :: ««OOnn nn''aa ppaass
ééttéé ccoorrrreecctt aavveecc nnoouuss»»
reprendre les entraîne-
ments aujourd'hui ?
constaté l'absence de l'international
Réda Babouche, qui ne s'est pas
● Comme l'équipe sera contrainte d'observer un arrêt du
championnat, la direction du club phare de la capitale a
-
Oui, il était prévu que
entraîné à cause d'un problème
"LA SITUATION dans
laquelle les dirigeants
mouloudéens ont mis
Kheniche et Mokdad est
plus que honteuse. Ce sont
des fils de famille qui
voulaient vraiment apporter
un plus à l'équipe du MCA.
Non seulement ils ne les
ont pas payés, ils leurs
collent des étiquettes pour
les salir auprès des
supporters. Le foot c'est
leur gagne-pain ; ils ne
vont quand même pas jouer
pour rien. Ce sont les
dirigeants qui ont failli à
leurs engagements pas les
joueurs !"
temps, en Europe, avant la
date butoir du marché des
transferts fixée au 31 août.
Ils n'ont rien fait, et
Mokdad s'est retrouvé dans
une impasse."
je reprenne aujourd'hui,
mais pour un petit problème,
je n'ai pas pu venir. Comme
je vous ai dit, je dois rencon-
dentaire. Babouche devait
reprendre aujourd'hui le
chemin des
entraînements.
programmé un stage de 9 jours à Tipaza, au complexe le Grand
Bleu. Ce mini-stage permettra aux joueurs, qui sont en retard
sur le plan physique comme les Bouabdallah, Boudbouda et
Hadjadj, de travailler afin de retrouver leur niveau.
ZZEE DD EE KK RR ÉÉ PP OO NN DD ÀÀ OO MM AA RR GG HH EE RR IIBB
«Gherib n'a pas sa place au MCA»
«Les joueurs
n’ont pas fait
de chantage»
Abdelhamid Zedek s'est présenté
hier en compagnie de ses
collaborateurs au siège de notre
journal pour répondre au
coordinateur du MCA, qui a tiré à
boulets rouges lors de notre
édition de samedi dernier.
dinateur du MCA, à savoir que Zedek
était à l'origine du refus de certains spon-
sors de sponsoriser le Mouloudia.
"Franchement, c'est du n'importe
quoi. Ce n'est pas Zedek qui peut
influencer des chefs de sociétés. Si les
sponsors ne viennent pas, c'est plus la
faute de ses dirigeants que moi. En tous
les cas, quand je prendrais les com-
mandes du club, l'argent coulera à flot."
«Certains
supporters sont
"Amrous et ceux de son
acabit ont voulu faire croire
que Kheniche et Mokdad
faisaient du chantage, c'est
archi-faux, ils n'ont fait que
réclamer leurs droits les
plus légitimes. Il faut que
les supporters sachent la
vérité. Ils ont aussi fait
croire que Kheniche était
blessé. Les preuves
attestent bien ce que
manipulés»
«Ils ont laissé
Kheniche et
Mokdad sans eau,
ni électricité !»
L'EX-PRÉSIDENT du MCA nous a
fait savoir : "Cette personne, que je ne
vais même pas citer son nom, ne mérite
pas de figurer dans un club comme le
MCA. Je ne voudrais plus à l'avenir que
mon nom soit cité par cet individu. Il
faut que tout le monde sache que mon
«Je suis le président légal
du Mouloudia»
j'avance. Et même si c'était
le cas, c'est au club de le
prendre en charge, non ?!"
Abdelhamid Zedek n'est pas passé
inaperçu pour répéter encore une fois
qu'il est le président du Mouloudia après
"En plus du fait qu'ils ne
les ont pas régularisés, ils
n'ont même pas été
capables de payer les
factures d'eau et
d'électricité d'un montant
dérisoire de 6 000 DA, le
mois de juillet passé, de
l'appartement occupé par
Kheniche et Mokdad. Ils se
sont retrouvés en plein
mois de canicule sans eau
ni électricité et vous
appelez ça des
dirigeants ?!"
A.
M. A.
Abdelhamid Zedek a tenu à préciser
un autre point, ce qu'il a enduré à Chlef
et dans certains stades. Dans ce contex-
te, il nous dit : "Il faut savoir que ce n'est
pas tous les supporters du MCA qui
m'ont insulté, mais surtout ceux qui sont
manipulés. En tant que supporter du
MCA avant que je sois dirigeant, je ne
peux pas me taire sur tout ce qui se passe
dans le club, car le MCA passe avant
tout. Je tiens à lancer un message aux
vrais supporters du MCA, de ne pas
entrer dans le jeu de cet individu qui est
le mal du Mouloudia."
Les llettres
de llibération
sont pprêtes
«Je serai présent
aussi à Batna»
«Ils ont bloqué
Mokdad pour rien»
"Mokdad est un bon
joueur. Déjà, dès le mois
d'août en s'apercevant qu'ils
n'allaient pas tenir leurs
engagement, on leur a dit,
avec mon associé Boula :
"Si vous n'êtes pas capables
de le payer, remettez-nous
sa lettre de sortie pour qu'il
puisse signer ailleurs,
pendant qu'il est encore
● La direction des Vert et
Rouge a décidé de mettre fin
à l'aventure des deux Franco-
Algériens, en l'occurrence,
Kheniche et Mokdad. Les
locataires de la Villa de
Chéraga ont pris cette
décision après que Mokdad
leur ait fait faux bond vendredi
dernier alors qu'il leur avait
fixé rendez-vous pour toucher
son argent. Juste après, le
président Amrous a demandé
à ses collaborateurs de
préparer les lettres de
libération des deux joueurs.
"On n'a pas besoin d'eux, j'ai
même demandé de leur
préparer le fameux document.
On n'a pas besoin des joueurs
qui ne sont pas chauds pour
porter le maillot des Vert et
Rouge", nous dira Amrous.
père est un fondateur du MCA depuis
1923. Il était membre du conseil admi-
nistratif du Mouloudia, j'ai un document
qui fait foi. Je dirai aussi que c'est hon-
teux qu'un club comme le MCA soit
dirigé par cet individu."
Concernant la direction du club
actuelle, Zedek explique : "Je n'ai rien
contre Amrous ni contre une autre per-
sonne. C'est l'AG du 21 avril qui l'a des-
titué. Cet individu qui parle de moi n'a
jamais fait partie du staff dirigeant. Par
quel miracle on lui donne la parole pour
parler au nom du MCA. Vous êtes qui
Monsieur le Fertass ?" J'aimerais bien
dire autre chose, quel est son rôle dans
ce club ? Est-ce qu'on a voté pour lui ?
Quel est son niveau intellectuel ?
En tant que Mouloudéen, on ne peut
pas se taire devant cette situation. Je ne
vous cache pas que je ferais tout pour
que cet individu ne fasse plus partie du
MCA."
que le DRAG lui a validé le 2 juillet der-
nier l'AGEX du 21 avril dernier. "Je le
dis et je le répète, je ne suis pas le prési-
dent de l'opposition, mais le président
légal du MCA. C'est juste une question
de quelques jours. Il faut que tout le
monde sache que ce sont les autorités
qui ont décidé de valider les décisions de
l'AGEX. Donc, c'est la fin de ces diri-
geants. Il vaut mieux qu'ils préparent
leurs bagages pour quitter la villa. Il faut
qu'ils sachent qu'on dispose de tous les
documents. L'AG est validée et le récé-
pissé nous l'avons, ainsi que l'ordonnan-
ce du tribunal de Chéraga pour occuper
le siège. Mais comme nous avons ren-
contré des voyous à la rentrée de la villa,
nous avons pris le chemin de retour pour
éviter des problèmes. En tous les cas,
dans quelques jours, on sera à la villa."
Par ailleurs, sur les résultats de l'équi-
pe, Abdelhamid Zedek semblait très
content de la position de l'équipe. Il nous
a confié que malgré les menaces de cer-
taines personnes, il sera présent à Batna
à l'occasion du match de son équipe
contre le CAB : "Personne ne peut m'in-
terdire de voir mon club. Je le dis haut et
fort, je serais présent la semaine prochai-
ne à Batna. Je ne vous cache pas que je
suis confiant que je notre équipe va
gagner à Batna", nous dira l'homme fort
de l'opposition.
M. Z.
«Si les sponsors
ne viennent pas, ce n'est
pas la faute de Zedek»
AAÏÏZZEELL :: ««JJee nnee ssuuiiss nnii aavveecc XX nnii aavveecc YY»»
Le
désormais
a Sur ex-secrétaire
du
MCA
est
finalement
sorti
de
mutisme
suite
: nous de l'information ● courant
parue
dans
en notre
dernière
édition,
à
savoir
qu'il
on en moi, s'est son du ne
retiré
affaires
l'opposition.
ce
de à entre sujet-là,
après
s'être
déplacé
au
Y. siège
journal,
la ensuite des
Par ailleurs, l'homme fort de l'opposi-
tion a tenu à démentir ce qu'a dit le coor-
appelant,
tenu
éviter
de
rentrer
dans
X une
polémique
se
contentant
de
le à en dire qui
"Je
suis
homme
loi.
ne
suis
ni
avec
ni
avec
Pour
c'est
justice
tranchera."
Si
on
prend
considération
cette
déclaration,
peut
dire
que
ne
un passe
plus
Je Aïzel
et les
membres
de
l'opposition.
DIVISION UNE 8 Compétition édition du dimanche 7 e journée
DIVISION UNE
8
Compétition
édition du dimanche
7 e journée

27 septembre 2009

STADE DU 5-JUILLET, pelou- se en bon état, affluence faible, temps couvert, arbitrage de M. Amalou assisté de MM. Boudiba et Yamani.

 

CRB

2-2
2-2

USMA

Buts : Saïbi (2') Beradja (91') Avert : Alex (76')

 

Buts : Dziri (22', 87')

 

Ousserir 3

 

Abdouni 3

Akniouène 3

 

Aouamri 3

(Bousehaba 76')

Cheklam 2

Bendahmane 3

 

Rial 3

Mebarki 2

 

Khoualed 3

 

Boukedjane 3

 

Aït Ouamar 3

 

Alex 3

 

Ghazi 3

Mekehout 2

 

Achiou 3

Beradja 3

 

Dziri 5 (Zidane 88')

 

Aoued 2 (Lahmar 49')

Daham 3 (Nibié 71')

 

Saïbi 3

 

Ouznadji 2 (Sayah 65')

 

Slimani 3 (Younès 55')

Ent. : Saâdi

 

Ent. : Henkouche

 

Total : 33

Total : 30

 

Film du match

2’ Saïbi profite d’un joli centre, faisant l’ombre sur le défenseur usmiste, il réussit à tromper la vigilance d’Abdouni et ouvre le score (1 à 0). 3’ Tir de Dziri qui rate le cadre de peu. 5’ Dziri exploite mal une balle dans les 18 m sur une belle inter- vention de Boukedjane. 10’ Tête de Mebarki, Abdouni intercepte. 12’ Tentative individuelle de Daham sur la droite qui tire dans un angle bien fermé par Ousserir. 22’ Coup franc direct, intelli- gemment botté par Dziri qui égalise (1 à 1). 37’ Ouznadji, presque face à face, rate son tir sur une belle intervention de Bendahmane. 57’ Tir puissant d’Achiou des 25 m, il a failli tromper la vigi- lance d’Ousserir. 60’ Face à face Ouznadji- Ousserir, l’Usmiste rate une occasion en or, en bottant sur Ousserir. 68’ Tir très puissant de Lahmar qui oblige Abdouni à étaler tout son savoir-faire pour écarter le danger. 77’ Tir puissant de Beradja, encore une fois Abdouni sauve son équipe d’un second but. 80’ Nibié profite d’une passe en profondeur d’Achiou, il adresse un tir croisé, ratant le cadre de peu. 86’ Dziri comme un jeune de 20 ans sur une course de 20 mètres élimine Bendahmane puis le gardien Ousserir et inscrit le 2 e but pour les Rouge et Noir. 91’ Centre à ras de terre de Boukedjane pour Beradja, ce dernier seul face au but égalise (2 à 2).

FRANC RÉUSSI ET UN BUT À LA MARADONA COUP
FRANC RÉUSSI ET UN BUT À LA MARADONA
COUP
STADE DU 5-JUILLET, pelou- se en bon état, affluence faible, temps couvert, arbitrage de M. Amalou

Par M. Memmoud

D’entrée, le Chabab a

parfaitement entamé les

débats, et dès la seconde

minute de jeu, après un

travail parfaitement

mené en contre-attaque,

Akniouène, sur sa droite,

centre à ras de terre et trouve Saïbi à la réception, ce dernier arrive à mettre le ballon hors de portée de Abdouni qui abdique.

C’EST L’OUVERTURE du sore pour le Chabab. Dans la lancée, avec un jeu assez bien construit, le Chabab va se procurer encore des actions dangereuses dans les 20 pre- mières minutes, mais sans résul- tat. A ce moment-là, l’adversaire va se reprendre, et sur l’une des rares occasions des Usmistes, et sur balle arrêtée, Dziri, qui profite d’un manque de concentration du mur et du gardien Ousserir, loge le ballon dans les filets, c’est l’égalisation. Ainsi, le Chabab revient à la case départ, mais les choses ne vont pas s’arranger pour les poulains de Henkouche qui seront complètement désorien- tés après avoir encaissé le but éga- lisateur. Les flottements en défen- se comme en attaque, se font fla- grants. Et sur l’un des nombreux flottements défensifs, Ouznadji, bien servi dans

l’espace, se retrouve face à Ousserir, mais heureusement Mebarki revient in extremis pour sauver son camp,

l’espace, se retrouve face à Ousserir, mais heureusement Mebarki revient in extremis pour sauver son camp, et ce, dans les ultimes minutes de la partie. L’arbitre sifflera la mi-temps sur le score de parité. De retour des vestiaires, l’animation est du côté des Rouge et Noir qui paraissaient plus volontaires et déterminés que leurs hôtes qui doivent leur salut aux interventions d’Ousserir qui a retardé l’échéance. Le coach du Chabab décide d’injecter du sang neuf, et incorpore successivement Lahmar, Younès et Boussehaba, qui apporteront leur soutien, vu que le Chabab s’est remis un tant soi peu sur les rails, mais sans vraiment changer la physionomie de la partie, dominée par les Rouge et Noir. On s’achemine peu à peu vers la fin de la partie,

quand Dziri surgit et fait plier, à lui seul, tout le Chabab. Sur une action individuelle, il s’infiltre dans la surface après avoir élimi- né trois défenseurs, puis trompe Ousserir à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Un vrai coup de massue, mais contre toute attente, le Chabab va trouver les ressources pour revenir à la marque, à la 93’, par l’intermé- diaire de Bradja, qui profite d’un relâchement en défense adverse pour nicher la balle dans les filets adverses. Les supporters exultent, c’est toujours mieux qu’une défai- te. Le Chabab l’a échappé belle, comme l’est certainement Henkouche, qui continue à faire des sceptiques sur sa gestion de l’équipe.

M. M.

nous tiens populaire de Bab El Oued. Rivalité quand tu MCA qui venait de remporter le
nous tiens
populaire de Bab El Oued. Rivalité quand tu
MCA qui venait de remporter le
! C’est à croire que c’est le
Explosion
de jjoie àà
Bab EEl OOued
● Sitôt le Chabab a égalisé (2-2), les
Chnaoua ont exulté. Ils suivaient les
débats dans un café maure sis au quartier
championnat. Par contre, dans les
foyers des Usmistes c’est le silence
de mort, qu’on a entendu. Oui,
le silence est une
musique.

L’avant-centre Saïbi se distingue en ce début de championnat en marquant toujours dans les premières minutes, lors de ses 4 réalisations jusqu’à présent. Il inscrit son but face au MCO 2 minutes après son incorporation, contre l’ESS à la 6’, contre le MSPB à la 4’ et contre l’USMA, dans cette rencontre, à la 2’.

SAÏBI MARQUE TOUJOURS DANS LES 1 res MINUTES

Pour ce derby algérois, Saâdi a sacrifié une seconde fois l’avant-centre Cheikh Hamidi, qui n’a pas été convoqué une fois encore, tout comme son coéquipier Benaoumeur. En contrepartie, il a fait rappel à Benayada qui revient parmi les 18.

HAMIDI ET BENAOUMEUR NON CONVOQUÉS

L'œil

DU

  • C ooaacchh

«On s’attendait à ce que le derby soit équitable, et il l’a été, les deux équipes se sont pas départagées. Je suis certai- nement déçu, mais plus encore par la façon et le moment où nous avons encaissé le 2 e but du CRB, c’est bien dommage, alors que les trois points étaient acquis. On s’attendait à un jeu aérien de la part de l’adversaire sur le but, mais ils ont bien joué le coup, intelli- gemment. Quant à Dziri, je pense que malgré son âge, et depuis que je le connais et je le constate encore, il n’a rien à envier aux autres jeunes joueurs, c’est un gars sérieux qui s’applique toujours et se donne à fond à chaque fois. On pouvait gagner, mais c’est le foot et je ne blâme en aucun cas mes joueurs, mais je reste néanmoins déçu, car on pou- vait vraiment gagner la par- tie.»

«C’est un derby qui a été équitable entre les deux équipes, on a réussi à marquer les premiers et vite, mais on a raté beaucoup d’occasions encore une fois, de même que notre adversaire du jour. Je ne suis pas satisfait du résultat, mais on pouvait facilement perdre, n’était l’égalisation salutaire aux ultimes moments de la partie. Donc, on s’en sort à bon compte malgré tout. Je n’ai pas à porter de jugement individuel sur mes poulains, comme toujours il y a des bons et de moins bons joueurs au cours d’une rencontre et per- sonnellement, je ne suis pas gêné par ce faux pas, je reste tranquille.»

HENKOUCHE : «Pas satisfait du résultat»

SAÂDI : «Déçu par rapport au but encaissé»

AFFLUENCE

TRÈS

FAIBLE

Comme ce fut le cas dans les

autres derbys, USMH-NAHD

puis

NAHD-MCA, un public peu nombreux a assisté au derby entre

le CRB et l’USMA, pas plus

de

10 0000 spectateurs ont fait

le

déplacement au 5-Juillet. La cherté

du billet et la retransmission

match à la télévision

du

étaient peut-

de cette

être les causes principales

faible affluence du public.

A ll’USMA, iil nn’y aaura ppas dde pplace ppour ttout lle mmonde

Par Ahmed I.

A force de voir à chaque rencontre un effectif de l’USMA remanié, cela laisse penser qu’il y aura certainement un réaménagement de l’effectif au mercato.

LA DIRECTION de l’USMA ne s’est pas encore prononcée sur le sujet et elle ne le fera pas, tout en laissant le soin au staff technique de gérer la situation, comme cela a été tou- jours le cas. La composante actuelle de l’ef- fectif des Rouge et Noir est en surnombre pour quelques postes. Pour cela, il faut faire le ménage au mois de décembre afin de per- mettre à certains joueurs d’assurer la compé- tition avec d’autres clubs preneurs.

Un effectif de 31 joueurs

Actuellement, l’effectif officiel de l’USMA est de 31 joueurs, puisque en plus de la liste des 25 qui a été donnée en début de saison, Daham vient de s’ajouter à la liste,

ainsi que les joueurs juniors que le staff tech- nique utilise par rotation avec l’équipe A, à l’instar de Meklouche, Mahdi Benaldjia et Zitouni, sans compter les blessés qui n’ont pas encore rejoint le groupe comme Aït Ali et Saïdoune. Ce qui complique plus la tâche du staff technique, c’est tout ce beau monde qui veut retrouver sa place et lutter pour une place de titulaire, alors que l’entraîneur ne pourrait jamais satisfaire tout le monde. Et au lieu d’avoir des victimes qui chaufferont le banc de touche ou alors ne pas être carrément convoqués, la direction du club est obligée de régler la situation en prêtant ou libérant quelques-uns d’ici le mois de décembre pro- chain, sauf qu’elle est obligée de faire le bon choix.

Saâdi essaye de gérer, mais pas pour toute la saison

Pour le moment, et depuis l’arrivée de Noureddine Saâdi, ce dernier fait dans la

rotation pour que chacun y trouve ses comptes. Même si les choix de Saâdi restent sélectifs et qu’il choisit les meilleurs, selon sa vision, pour chaque rencontre, cela provoque souvent des mécontents, ce qui est tout à fait naturel du moment que chaque joueur estime qu’il a sa place et qu’il peut jouer. Jusque-là, il n’y a pas de contestataires, mais cette situa- tion provoque souvent un malaise chez les joueurs non retenus, c’est une situation aussi inévitable, puisque à chaque rencontre, il faut faire un choix et le coach applique la poli- tique du meilleur et selon la nature de la ren- contre, tout en essayant de donner la chance à tous.

Il reconnaît qu’il y a un surplus d’effectif

Nous avons posé à maintes reprises la question à Saâdi pour les joueurs non convo- qués, et la réponse était : «Je ne fais pas dans le favoritisme, pour moi, tous les

joueurs sont sur un pied d’égalité et je fais en sorte de sélectionner les meilleurs à chaque fois», répondait Saâdi. En revanche, il recon- naît un surplus au niveau de son effectif :

«Ce n’est pas de ma faute s’il existe 4 joueurs pour un seul poste, je suis obligé de faire un choix qui provoque un sacrifice pour d’autres éléments», explique le coach.

La loi des jeunes oblige des sacrifices

La situation qui oblige certains à trouver un club au mercato est aussi cette nouvelle loi de la ligue qui impose d’incorporer des jeunes, où il faut qu’à chaque fois faire participer au minimum deux joueurs jeunes. C’est donc le cas aussi de l’USMA de sacrifier des joueurs seniors pour convoquer au minimum deux jeunes, au détriment de certains autres, cela réduira aussi les chances pour certains de figurer parmi les 18 lors des matchs.

A. I.

DIVISION UNE 8 Compétition édition du dimanche 7 e journée 27 septembre 2009 STADE DU 5-JUILLET,
1100 DIVISION UNE Compétition édition du dimanche 7 e journée
1100
DIVISION UNE
Compétition
édition du dimanche
7 e journée

27 septembre 2009

Ouf, le MCO

A GAGNÉ

Ouf, le MCO A GAGNÉ B B i i a a g g a a ,
 

BBiiaaggaa,, ll''aauuttrree cciibbllee ddeess HHaammrraaoouuaa

 

Pendant le match, l'attaquant africain de l'ASO fut sifflé par la galerie locale à chaque fois qu'il prenait possession de la balle, une attitude plutôt surprenante.

MMeessssaaoouudd,, llee sseeuull aappppllaauuddii

C'était lors de sa substitution qu'a été applaudi l'ancien joueur du MCO, contrairement à lui, Mohamed Rabah a été conspué. Les Hamraoua lui reprochent sans doute sa volte-face durant l'intersaison où il devait signer dans leur club avant de se rétracter à la dernière minute.

MEDOUAR :

«Zaoui doit expliquer son absence»

 

Selon le président de l'ASO, qu'on a croisé avant le match, l'absence de son défenseur Zaoui est injustifiée. "Il était convoqué à cette rencontre, il ne devait, en aucun cas, s'absenter d'autant plus que la sécurité au stade était assurée. A notre retour, il doit s'expliquer", déplore Medouar.

SLIMANI :

«C'est moi qui l'ai dispensé»

Contrairement aux affirmations de son président, Slimani a précisé que Zaoui a été autorisé à faire l'impasse sur ce match. "C'est moi qui l'ai dispensé au même titre que son camarade, Ali Hadji", indique le coach de l'ASO.

MMêêmmee aabbsseenntt,, ZZaaoouuii ccoonnssppuuéé !!

 

Le public hamraoui ne porte toujours pas Zaoui dans son cœur. La preuve, l'international chélifien a été traité de tous les noms d'oiseaux alors qu'il n'était même pas présent au stade. D'ailleurs, d'aucuns estiment qu'il a bien fait de rester à Chlef.

«Le MMCO éétait pplus vvolontaire»

MOHAMED RRABAH ::

sources, Mansour Hadj aurait confié à l'un de ses proches qu'il n'envisageait

indésirable notamment après le repêchage la veille de Meddahi et Bettoumi

IILL YY AAVVAAIITT UUNNEE FFOORRTTEE

PPRREESSSSIIOONN AAUU SSTTAADDEE

Maannsouur aa-tt-iil cclaaquué laa pporte ??

de sifflet final du match, l'entraîneur palestinien

des convoqués. Cependant, aucun officiel au

grippe carabinée). Toutefois, selon d'autres

taque, le coach palestinien opère simultanément deux changements en attaque en incorporant El Bahari et Daoud.B, mais il était écrit que la délivrance viendrait des pieds de

frappe puissante percuté le poteau de Gaouaoui, sa deuxième tentative sera fructueuse, puisqu'aidé par l'un des défenseurs de l'ASO qui détourna son tir prenant à défaut le portier de l'EN. Les visiteurs tentent de revenir à la

LE DÉBUT du match un peu timide des coéquipiers de Berramla illustre parfaitement l'état d'esprit avec lequel les locaux entamèrent la partie qui sans être trop dangereux mettront à rude épreuve l'arrière- garde chéli- fienne qui tint bon jusqu'à la mi- temps. Hués par leur public, les pou- lains de Mansour Hadj se devaient de réagir. Afin de booster sa ligne d'at-

marque plus particulièrement par le remuant Biaga (un véritable poison) mais la défense mouloudéenne bien articulée autour du capitaine Kada Kechamli a tenu le coup en préser-

vant le score en faveur de son équipe. Ainsi se termina un match tant appré- hendé par les Mouloudéens qui se donnent un peu d'air après deux défaites de suite en championnat.

Sebbah qui, pour rappel, avait d'une

- Rien à dire, le MCO était plus volontaire dans ce match qui s'est déroulé dans de bonnes conditions, chose souhaitée par la délégation de Chlef. On est venus pour faire un bon résultat mais le Mouloudia était plus volontaire que nous.

chance nous a fuis, notamment en première période, c'est ça le foot- ball, ils ont marqué un but qui vaut trois points.

hier, pour les supporters oranais qui n'entrevoyaient que la victoire face à l'ASO qu'ils s'obstinent à accuser d'avoir été derrière la relégation de leur club, il y a un an et demi.

- Non, le championnat ne fait que commencer, il reste beaucoup de matches, on réagira car nous avons un groupe valable prêt à propulser l'équipe en haut du classement.

- C'est vrai, on pouvait changer le cours de cette rencontre, mais la

- Pourtant, vous aviez une bonne occasion d'ouvrir le score avant le but adverse.

- Une défaite qui complique votre situation au classement, est-ce votre avis ?

 

BUT :

 

Sebbah (54’)

AVERTS :

AVERT. :

Balegh (31')

Sellama (25')

Kechamli (39')

Biaga (39')

Mezouar (77')

Kaïd (79')

Mezaïr

Gaouaoui 3

Boussaâda

Boussaïd 2

Bengoreine

(Bentayeb 57')

Ouasti

Mekkioui 3

Kechamli (cap)

Maâmar 3

Sebbah

Sellimi 3

 

Kaïd

Ziane 3

Balegh2 (Daoud B.)

Sellama 3

Mezouar

Mohamed Rabah 3

Chaïb 2

(Gherbi 69')

(El Bahari 46') 3

Zaouche 2

Berramla 3.

Messaoud 2

(Boucella 75')

Biaga 3

Ent. : Mansour

Ent. : Slimani

M.Boumaza, on a soufflé un

grand ouf de soulagement,

- Un mot sur cette défaite ?

6' Mekkioui, libre de marquage, ajuste une frap- pe cadrée que Mezaïr détournera en corner. 15' Sebbah décoche un tir puissant à l'intérieur de la surface, le ballon s'écrase sur le montant gauche de Gaouaoui. 23' Chaïb pivote puis tire, le ballon n'est pas passé loin du cadre. 37' Une-deux Chaïb- Sebbah, ce dernier tente une frappe. Heureusement pour Gaouaoui, le ballon sort hors du cadre. 42' Balegh met dans le vent son vis-à-vis et adres- se une passe lumineuse à Bengoreine qui, en tempo- risant, manque une belle occasion. 45'+1 Biaga s'infiltre dans la surface et centre pour Messaoud qui fusille de près Mezaïr lequel d'un arrêt inouï sauve son équipe d'un but certain. 54' Le portier chélifien est pris à défaut par un tir contré de Sebbah. 90' Medahi délivre une passe lumineuse à El Bahari qui voit son tir de très près détourné par Gaouaoui.

Au coup de sifflet final de

Stade Ahmed Zabana, ciel gris, affluence au dessus de la moyenne, arbitrage de M. Boumaaza assisté de MM. Bahloul et Aïssaoui.

pas quel que soit le résultat

l'hôpital (il souffrait d'une

pour, selon les dirigeants,

voulu confirmer le départ

Film du match

du match de rester au

précipitation le stade

pas mis dans la liste

MCO où il se sentait

de Mansour Hadj

après le match.

Ahmed Zabana

Dès le coup

quitta dans la

Par M. Stitou

qu'il n'avait

MCO

L. M. A.

rejoindre

MCO n'a

1-0
1-0

ASO

M. S.

LE TROPHÉE DE LA COUPE DU MONDE A QUITTÉ ZURICH

EE nn rr oo uu tt ee pp oo uu rr ll'' AA ff rr iiqq uu ee … ee tt ll'' AA llgg éé rr iiee

Entre le dirigeant Abdenour et Hichem Mezaïr, le courant ne passait plus depuis que ce dernier a descendu, le premier cité, en flammes dans la presse. Finalement, tout est rentré dans l'ordre, les deux hommes déjeunèrent même ensemble dans l'un des restaurants de la Pêcherie, vendredi.

S'il y a une équipe qui réussit à l'excellent jeune Oranais, c'est bien l'ASO, à laquelle il marqua à chaque fois. En 2007/2008, Abidine Sebbah avait secoué les filets de l'ASO à l'aller et au retour. Hier, il a remis ça en ouvrant le score en faveur de son équipe.

UUnnee mmiissssiioonn ppoouurr KKaaïïdd

Le public du stade Ahmed Zabana a vainement attendu l'entrée des joueurs de l'ASO pour la rituelle séance d'échauffement. Sachant que les Hamraoua allaient leur réserver un accueil hostile, ces derniers ont préféré le faire à côté des vestiaires, certainement pour bien se concentrer.

Membres de la commission qui veille à éradiquer le phénomène de la violence qui a été installée par la FAF, Abderrahmane Bergui et Ammi Ahmed, qui font partie également d'une commission interministérielle, étaient présents hier à Oran en qualité d'inspecteurs.

Les poulains de Saïd Benouakli ont triomphé de leurs homologues chélifiens par le score de deux buts à zéro.

AAbbddeennoouurr ssee réccoonncciilliiee aavveecc MMeezzaaïïrr

En constatant la présence dans le onze de départ de Saïd Kaïd, beaucoup de gens étaient étonnés, mais dès le coup d'envoi du match, on s'est rendu compte que le transfuge du GCM avait pour mission de museler Mohamed Messaoud, une mission qu'il réussira avec brio.

Déçus par la première mi-temps, moyenne de leur équipe, les fans oranais ont déversé leur colère sur le président qui a été hué lorsqu'il s'apprêta à regagner le vestiaire à la pause.

PPaass dd''éécchhaauuffffeemmeenntt ssuurr llee tteerrrraaiinn ppoouurr lleess CChhéélliiffiieennss

SSeebbbbaahh,, bboouurrrreeaauu ddeess OOllyymmppiieennss

AAmmmmii AAhhmmeedd eett BBeerrgguuii eenn iinnssppeecctteeuurrss

MMCCOO 22 - AASSOO 00

EElliimmaamm hhuuéé àà llaa mmii-tteemmppss

EEnn jjuunniioorrss ::

Ouf, le MCO A GAGNÉ B B i i a a g g a a ,

La FIFA et Coca-Cola ont annoncé la tournée du trophée de la Coupe du monde de la FIFA, lundi 21 septembre à Zurich.

LE PLUS PRESTIGIEUX des trophées est en passe d'entamer sa plus grande tournée à travers 99 pays du monde, durant 225 jours, permettant ainsi à des milliers de supporters d'avoir le privilège de s'approcher de l'authentique trophée de

la Coupe du monde. Le trophée parcourra 134 017 km et visitera chacun des pays d'Afrique. Le "FIFA World Cup Trophy Tour" va se poursuivre jusqu'à la veille du tirage au sort de la Coupe du monde en Afrique du Sud, début décembre prochain. Le trophée de la coupe du monde débute son voyage en terre d'Afrique à partir du Caire le 24 septembre pour se rendre ensuite à

Tripoli, à Tunis, il arrivera à Alger au soir du 30 septembre et sera présenté au public le 1er octobre. Il s'agit du trophée authentique de la Coupe du monde. Le partenariat de Coca- Cola et de la FIFA, autour de la Coupe du monde, vieux de 35 ans, a donné naissan- ce à une tournée inédite de l'objet d'art qui l'incarne sur le continent qui accueille le tournoi final. L'Europe a donc connu en

2005 la première tournée du trophée le plus convoité de toutes les disciplines sportives. C'est, en 2009, au tour de l'Afrique de vivre ce rallye de la passion. 54 pays du continent seront visités. Sa venue à Alger coïncide avec "un évé- nement heureux ne venant jamais seul" avec le début d'un partenariat entre la FAF et Coca-Cola que les parties espèrent long et fructueux au profit du football algérien.

édition du dimanche

7 e journée

1111 Compétition DIVISION UNE
1111
Compétition
DIVISION UNE

27 septembre 2009

MCO 1-0 ASO SEBBAH :: LLeess CChhéélliiffiieennss bbiieenn aaccccuueeiilllliiss «On a tous du mérite !» ●
MCO
1-0
ASO
SEBBAH ::
LLeess CChhéélliiffiieennss bbiieenn
aaccccuueeiilllliiss
«On a tous du mérite !»
● Entretien réalisé par
M. Stitou
coup…
Auteur du but de la
victoire, Abidine ne
se prend pas la tête
en affirmant que
tous les joueurs
sont à féliciter pour
leur hargne et
volonté dans ce
match.
LE PRÉSIDENT chélifien affir-
me que la victoire du MCO est
méritée. "Ils étaient plus volon-
taires. Il faut dire que notre équipe
avait la possibilité d'ouvrir la
marque avant eux", dira Medouar
avant de féliciter les responsables
du MCO : "Je dis bravo pour l'ac-
cueil réservé à notre délégation
ainsi que pour la sécurité dans le
stade et en dehors et un grand
merci particulier à nos fan de ne
c'être pas déplacé en masse ."
Medouar a tenu à préciser que
Zaoui et Ali Hadji n'étaient pas
autorisés à s'absenter : "Je savais
que rien n'allait se produire, c'est
pourquoi je persiste à répéter que
Zaoui et Ali Hadji seront sanc-
tionnés"
IIllss oonntt ppaasssséé llaa nnuuiitt
àà MMoossttaaggaanneemm
La veille
match
MCO-ASO,
Chélifiens
ont
passé
nuit
à
Mostaganem.
Au
préalable,
club
avait
annoncé
que
la la
mise
au
vert
- Décidément, l'ASO
vous réussit bien ?
- Croyez-moi, j'ai
trop souffert de cette
blessure à la cheville.
Avant le match, on
m'a fait une injection
pour calmer la dou-
leur, voyant que cette
dernière persistait
encore. A la mi-
temps, j'ai été
contraint de me faire
faire une piqûre une
seconde fois, je
n'avais pas le choix,
mon équipe avait
besoin de moi pour ce
match, surtout qu'il y
avait des défections
au milieu de terrain.
aurait
lieu
Bel
Abbès,
a c'était le
en
fait
une
fausse
information
a été
donnée
dans
but
de
dérouter
les Oranais.
les
Pour
l'anecdote,
notons
la qui que
- On a mis du temps
pour entrer dans le
match, il y avait une
grosse pression sur
nous pour gagner ce
match, parce qu'il
s'agissait de l'ASO. Permettez-moi
de vous dire que ce n'est pas cette
équipe qui nous a fait descendre en
division deux, on a fait lors de
cette saison un parcours pas du
tout honorable. En plus, après, on
se souvient des équipes telles que
l'USMA ou la JSMB qui ne nous
ont pas aidés. Enfin, ce n'est que
du passé, il faut tourner la page.
Quant à mon but, il n'est pas
l'œuvre de ma seule personne, c'est
toute l'équipe qui a travaillé pour
qu'à la fin, nous sortions vain-
queurs
c'est
à
bord
autocar
qui immatriculé
dans
une
autre
wilaya
que
délégation
à du chélifienne, Sidi d'un le
voulu
passer inaperçue, a rallié Oran le jour
du match.
SLIMANI : «Il y avait Mezaïr…»
-
veau départ pour le
Est-ce un nou-
d'avoir offert la victoire à votre
équipe ?
MCO ?
- Oui, dans la mesure où ce suc-
cès nous donne un peu d'air après
deux défaites en championnat, et
d'autre part, sachant que pour nos
supporters, une victoire représente
une saveur particulière, nous
sommes évidement contents de
leur avoir offert un tel moment de
bonheur. On espère continuer sur
cette voie pour le reste du par-
cours.
- On l'espère vivement, on a
l'occasion de faire un grand bond
vers le haut en recevant encore
deux fois après chez nous (USMB
et NAHD). Si nous gagnons ces
deux matches, ce sera vraiment
merveilleux pour nous.
● "Le MCO était plus volontaire, sa victoire est méritée, mais il faut
retenir que notre équipe a failli trouver la faille mais en face il y avait
Mezaïr. Cela dit, je suis satisfait du rendement de mes joueurs qui se sont
bien battus face à une bonne équipe du Mouloudia que je tiens à féliciter
au passage."
BBeellaattoouuii eesstt ppaasssséé àà ll''hhôôtteell
- Au cours du match, vous
aviez demandé à vos suppor-
ters de se calmer, un appel qui
a été entendu…
● Selon des témoignages, Omar Belatoui, qui est pressenti pour reve-
nir à la barre technique a été aperçu la veille du match à l'hôtel de l'équi-
pe. "Il est passé pour récupérer son survêtement", nous souffla un
proche de l'équipe dirigeante, ce qui rend plausible la rumeur de son
retour à la barre technique.
BBeerrrraammllaa ssee mmaarriiee llaa sseemmaaiinnee pprroocchhaaiinnee
- Avant le match, le doute per-
sistait sur votre participation.
Finalement, vous aviez tenu le
- Je l'ai fait dans l'intérêt du club.
Je les en remercie d'ailleurs d'avoir
arrêté de balancer des projectiles
sur le terrain.
M. S.
● Le milieu offensif oranais célébrera la semaine prochaine son
mariage, a-t-on appris de la bouche même du joueur.
- Néanmoins,
vous
êtes fier
Stade M. Zeghar, temps clair,
pelouse grasse, huis clos,
arbitrage de M. Bichari, assisté
par MM. Korichi et Benarous.
UU nn dd ee rrbb yy ttrrèè ss dd iisspp uu ttéé
MCEE
3-3
CABBA
BUTS :
BUTS :
Bourenane (16')
Loucif (52')
Karaoui (37')
Bentayeb (61')
Renane (47’)
Illoul (88')
AVERTS :
AVERT. :
Boudjelida (30')
Mellouli I. (66')
Bahloul (46')
Sans public et heureux signe du
succès des Eulmis, les visiteurs ont
fait le déplacement dans
l'intention d'obtenir un bon
résultat dans les conditions du
huis clos.
Mouyet 2
Mafoudi 3
Renane 3
(Souakir 72')
Boudjelida 2
Belhamel 2
Mellouli I.
Bourenane 3
Karaoui 3
Bekkrar 3
Mangolo 2
(Camara 61')
Bouzidi 3.
Total : 29 étoiles.
Entr. : Castellan
Kial 3
Bouharbit 2
Boucheta 2
Linarès 3
(Issamba 68')
Bahloul 2
Guerra 2 (Illoul 46')
Loucif 3
Belouahem 2
(Bentayeb 53')
Touati 3
Derahi 2
Ammour 2.
Total : 29 étoiles.
Ent. : Khezar
D'ENTRÉE, ils chauffent le match
en mettant la pression dans leur jeu
un peu tâtillon devant un adversai-
re mieux organisé sur le terrain. On
a pu apercevoir deux facettes de
jeu au cours de la 1 re période où les
locaux auraient pu, s'ils avaient
réussi toutes leurs occasions, tuer
le match dès son début.
Les meilleures actions sont à cré-
diter pour le MCEE qui a réussi
deux excellentes réalisations
par Bourenane sur penalty
(16') qu'il a transformé en 2
3-2. Ce premier but bordji fut ins-
crit par Loucif de la tête, à la 52',
sur coup franc tiré par Ammour
avant que n'intervienne le second
but sur penalty transformé par
Bentayeb. Le dernier quart d'heure
a été un long suspense pour les
Eulmis qui poussent leurs derniers
efforts dans la partie pour préserver
leur maigre avantage qui sera
anéanti par Illoul (88') qui réussit à
égaliser.
Le huis clos
respecté
Film du match
16' Mahfoudhi fauché dans la surface
de réparation, c'est le penalty que trans-
forme Bourenane en 2 temps.
20' Bon travail de Bouharbit qui réus-
sit à donner sur Loucif ratant de peu le
but.
37' Karaoui effectue un slalom au
milieu de la défense adverse avant
d'adresser un bolide dans les filets de
Kial.
46' Mangolo seul face à face échoue de
corser la marque.
47' Renane de la tête marque le 3e but
pour son équipe sur passe latérale de Bekrar.
53' Le CABBA obtient un coup franc
botté par Ammour sur la tête de Loucif
qui réduit la marque.
58' Mangolo rate le 4e but seul face au
gardien Kial.
65' Le CABBAobtient un penalty sur une
main de Mellouli I. que Bentayeb transfor-
me.
88' Le coup de cœur est venu de la part
d'Illoul qui réussit à égaliser.
temps. Ensuite vint la 2 e
occasion que Karaoui ne rate
pas (37') lorsque ce dernier a
effectué un véritable slalom
avant de placer un bolide
dans la lucarne bordjie. La 2 e
période verra un niveau
transcendant des deux parts
pendant un bon quart d'heure
où le MCEE avait raté plus
de trois occasions réelles de
corser le score. La plus tran-
chante fut offerte à Renane
qui n'a laissé aucune chance à
Kial de la tête sur retrait bien
placé par Bekkrar. 3 à 0 après
47' de jeu, on pensait que le
plus gros a été fait, mais que
non, puisque le CABBA, qui
aura effectué quelques rem-
placements de joueurs,
remonte peu à peu au score et
réussit à réduire la marque
pour ramener à dix minutes
de la fin du match le score à
Contrairement au dernier huis
clos face au CRB, celui-ci s'est
déroulé en respect avec les règle-
ments en usage. C'est donc à tra-
vers les mailles que la corporation
de la presse a trouvé le passage.
Pour mener à bien sa mission, les
agents de l'ordre ont déployé un
large cordon autour du stade en
bouclant toutes les issues laissant
une porte très étroite pour l'entrée
des officiels qui seront d'ailleurs
soumis à un contrôle très sévère.
A. T.
LLee CCaammeerroouunnaaii ss
LLoommaann aa ttrroouuvvéé
pprreenneeuurr
CASTELLAN :
«Les fautes techniques
nous ont coûté cher»
● "Combien faut-il marquer de buts pour gagner ce match ? Je pense qu'à 3 à 0,
la partie me semble acquise. On a réussi à prendre cet avantage au prix d'un
grand effort, puis subitement, mes joueurs ont failli en répétant à plusieurs
reprises les mêmes fautes tactiques qui nous ont coûté cher."
KHEZZAR :
«Mon équipe est à féliciter»
● "C'est un peu grâce au second souffle de mes joueurs qu'on a réussi à
surprendre l'adversaire. A 3 à 0, tout le monde pensait que le match est terminé.
J'ai donné des consignes à mes joueurs à ce moment-là pour se surpasser, car la
partie dure 90' et non une mi-temps, et c'est chose faite plus tard pour laquelle
je tiens à féliciter."
● Le troisième étranger, le
Camerounais André Loman,
qui est depuis le mercato
dernier au MCEE, a été
annoncé au CAB, intéressé,
semble-t-il, pour le recruter au
profit d'une transaction entre
les deux clubs. Dans l'attente
de la concrétisation de son
départ définitif du CA Batna,
l'attaquant camerounais est
toujours à El Eulma où il
s'entraîne et y séjourne en
compagnie des deux autres
Africains, Mangolo et Camara
avec lesquels il partage
l'appartement.
A. T.
1122 USM EL HARRACH Compétition édition du dimanche 27 septembre 2009 MCA-USMH Les HARRACHIS avertissent la
1122
USM EL HARRACH
Compétition
édition du dimanche
27 septembre 2009
MCA-USMH
Les HARRACHIS
avertissent la Ligue
«L’aller au 5-Juillet, alors
le retour à
Blida ou Rouiba»
● Par Kamel Hassani
Les Harrachis sont
concentrés beaucoup
plus sur le prochain
match qui les opposera
au MCEE, prévu le 3
octobre.
direction de l’OCO et les diri-
geants du Doyen sera officialisé
dans les prochains jours, alors
dans ce cas de figure, ces données
changeront, car les Harrachis ne
veulent pas être bernés.
LLEE RREEPPOORRTT de leur rencontre
«Inconcevable qu’on
joue 2 fois sur le terrain
de notre adversaire»
contre le MCA par la LNF ne les a
pas perturbés pour autant, car ils
ont l’habitude de ce genre de chan-
gement inopiné de la part de la
structure de gestion du champion-
nat. Mais ce qui préoccupe les
Jaune et Noir pour le moment,
c’est le lieu du match retour entre
le MCA et
l’USMH, car les diri-
geants du club banlieusard veu-
lent prendre leurs devants dès
maintenant afin d’éviter un clash
avec la LNF lors de la phase retour.
Les Harrachis, qui avaient accepté
de jouer tous les derbys algérois au
stade du 5-Juillet, conformément à
la décision du Bureau fédéral, ont
été surpris d’apprendre que le
Mouloudia d’Alger sera domicilié
cette saison au
5-Juillet.
Maintenant si l’accord entre la
Un dirigeant harrachi a été
catégorique en nous apprenant
que la direction de l’USMH n’ac-
ceptera jamais de recevoir le MCA
au retour au 5-Juillet dans le cas
où le Mouloudia d’Alger serait
domicilié au stade olympique
cette saison. «Il faut que la LNF
prenne en considération nos
doléances, car on ne veut pas que
les choses prennent une autre
tournure. Notre équipe a toujours
respecté ses engagements vis-à-
vis de la LNF, mais ça ne veut pas
dire qu’on va rester les bras croi-
sés dans le cas où on serait lésés.
Si le Mouloudia d’Alger ne sera
pas domicilié au 5-Juillet, le pro-
blème ne se pose pas, mais dans le
cas contraire, on s’opposera éner-
giquement, en se basant sur la
règlementation», dira ce dirigeant
avant d’ajouter : «Au retour, on
va proposer soit le stade de
Rouiba, soit le stade de Blida pour
recevoir le MCA. Ces deux stades
remplissent les critères arrêtés par
la commission de gestion du
championnat», conclura le diri-
geant harrachi. Pour rappel,
l’USMH a été obligée par la LNF
la saison dernière de recevoir le
MCA à Rouiba, alors que le
Mouloudia d’Alger avait reçu El
Harrach à Bologhine au retour.
HH..
OGBI :: ««JJ’’aatttteennddss ll’’ooccccaassiioonn
ppoouurr mmoonnttrreerr ccee qquuee jjee vvaauuxx»»
DDjjaabboouu ssee ppllaaiinntt dduu ddooss
● Le meneur de jeu harrachi a reçu un petit coup au dos à la suite d’une
intervention d’un joueur de l’ESM Koléa dans le match amical qui a opposé ces
deux équipes vendredi passé. Le petit lutin harrachi s’est soigné hier pour être
présent aujourd’hui pour la séance de reprise prévue au stade Lavigerie.
Le jeune Benhadouche Ogbi,
promu depuis la saison
passée en seniors, ne
semble pas inquiet de sa
situation actuelle avec
l’équipe. Il dit dans cet
entretien qu’il reste très
confiant pour la suite
du parcours.
match face au CAB, j’ai eu
des occasions sur balles
arrêtées, mais mes deux
frappes ont ricoché sur la
transversale.
DDuu bbiiqquuoottiiddiieenn aauu pprrooggrraammmmee
● L’entraîneur harrachi Boualem Charef a prévu pour aujourd’hui deux séances
d’entraînement au stade Lavigerie, façon de charger ses joueurs et voir leur
-
réaction après qu’ils aient bénéficié de 5 jours de repos à l’occasion des fêtes de
l’Aïd.
-
MMiiss àà ppaarrtt 2200
DOUMI, président du comité de supporters
mmiinnuutteess ffaaccee aauu
CCAABBBBAA,, oonn nnee vvoouuss aa
pplluuss rreevvuu ssuurr llee
tteerrrraaiinn aavveecc lleess
sseenniioorrss ??
-
traîneur est le mieux
placé pour vous
répondre, mais ceci
dit, je ne suis pas
inquiet de cette situa-
tion, car je sais qu’elle ne
va pas durer.
CCoommmmeenntt ççaa ssee ppaassssee ppoouurr
vvoouuss aavveecc ll’’EENN mmiilliittaaiirree ??
- Avec l’EN militaire, il
n’y a pas de soucis, je suis
bien encadré. D’ailleurs,
je me sens très bien dans
le groupe qui compose
cette sélection sous la
houlette de l’entraîneur
Kaci Saïd avec qui on
est en train de se prépa-
rer pour le Mondial mili-
taire prévu prochaine-
ment au Brésil.
««LL’’AAPPCC ddee MMoohhaammmmaaddiiaa
aa aabbaannddoonnnnéé llee ssttaaddee»»
Je pense que l’en-
- QQuueell ccoommmmeennttaaiirree
ffaaiitteess-vvoouuss aapprrèèss
66 jjoouurrnnééeess ddee
cchhaammppiioonnnnaatt ??
Le président du comité
de supporters de l’USMH
n’a pas caché sa colère
en critiquant
ouvertement l’APC de
vestiaires, la toiture, le
grillage, aucune suite
n’est donnée.»
-
Je pense que notre équi-
-
NNee ppeennsseezz-vvoouuss ppaass qquuee
vvoouuss nn’’êêtteess ppaass eennccoorree eenn
ppoosssseessssiioonn ddee ttoouuss vvooss
mmooyyeennss ??
pe est bien partie pour réali-
ser une bonne saison malgré
l’inexpérience de la plupart
des joueurs qui composent
«Le projet des
tribunes est
remis aux
-
Au début de saison,
l’effectif de cette année.
Mohammadia à laquelle
il reproche son
incapacité d’améliorer
les conditions d’entrée
au stade Lavigerie,
malgré les promesses.
j’étais un peu fatigué en rai-
son de la charge de travail
subie durant l’intersaison.
Mais progressivement, je
commence à retrouver la
forme, j’espère faire mes
grands débuts avec l’équipe
première dans le onze titu-
- CCoommmmeenntt éévvaalluueezz-vvoouuss
vvoottrree rreennddeemmeenntt ddaannss lleess
mmaattcchheess
qquuee vvoouuss aavveezz jjoouuééss aavveecc lleess
jjuunniioorrss ??
- Je ne suis pas satisfait de
mon rendement avec les
juniors, car j’estime que je
peux faire mieux. Mais je
pense que lors du dernier
-
OOnn vvoouuss sseenntt ddéécciiddéé àà
aarrrraacchheerr vvoottrree ppllaaccee ddaannss llee
calendes
grecques»
oonnzzee ttiittuullaaiirree ??
««JJEE NN’’AARRRRIIVVEE pas à
comprendre le rôle de
Je sais que je vais arriver
un jour à arracher ma place
-
dans le onze harrachi. Pour
le moment, je préfère bosser
et progresser.
laire prochainement.
HH..
l’APC de Mohammadia
qui a montré ses limites.
Elle ne fait rien pour
rénover le stade malgré
les insuffisances consta-
tées. On a beau relever les
lacunes au niveau des
Mustapha Doumi parle
du stade d’El Harrach
avec amertume. «Nous
avons un joli stade qu’on
peut agrandir si les auto-
rités de l’APC de
Mohammadia avaient de
bonnes intentions.
Malheureusement, à
chaque fois ce projet de
construction des nou-
velles tribunes est mis
dans les tiroirs pour des
raisons inconnues. Tout
le monde sait très bien
que la capacité du stade
actuel ne dépasse pas 7
000 spectateurs, alors que
nous avons un public
nombreux qui dépasse 50
000 spectateurs, ce qui
rend nécessaire la
construction d’une nou-
velle tribune mais l’APC
ne veut pas aider
l’USMH, c’est vraiment
désolant», dira Doumi.
HH..
1144 DIVISION UNE Compétition édition du dimanche 7 e journée
1144
DIVISION UNE
Compétition
édition du dimanche
7 e journée

27 septembre 2009

Stade Abed-Hemdani, pelouse très bonne, temps ensoleillé, affluence nombreuse, arbitrage de M. Haïmoudi assisté par MM.
Stade Abed-Hemdani, pelouse
très bonne, temps ensoleillé,
affluence nombreuse, arbitrage
de M. Haïmoudi assisté par
MM. Etchiali et Benchirène.
ASK
1-1
USMAn
But :
But :
Douadi (36')
Gasmi (45')
Avert :
Avert :
Arar (66')
Hamami (46')
Exp. :
● Par Rabah Gattouche
Hamami (93')
Belhani
Rezig
Hamdi
Arar
Djillali
Gil
Belhadef (Sid Hadj 73')
Naït Yahia
(Khaled Fouaz 80')
Douadi
Zerrouki (Mesfar 55')
Mehdaoui
Ents. : Benlachter et Himoud
Ouadah
Remache
Zazou
Maïza
Benchergui
Abdeslam
Bouchrit
Mansour
(Hamami 30')
Bouder
(Hafid 82')
Rebih
Ent. : Amrani
Dès la première minute du
match, l’ASK se rue vers
les bois annabis et obtient
deux corners consécutifs
mais sans résultat. Cette
détermination des locaux
leur permit de bousculer
leurs hôtes qui ne
répliquèrent que par des
balles arrêtées que
tirèrent Maïza (4’) et
Boudar (15’), sans succès.
car le ballon ne
demandait qu’à
être effleuré pour
qu’il visite la cage
annabie. Mais
alors qu’on s’at-
tendait à ce que
l’arbitre Haïmoudi
siffle la pause,
Boucherit en soli-
taire s’échappe à
droite et effectue
un beau centre que
Gasmi reprend de
la tête et marque
(45’). Incroyable,
l’USMAn venait
de transformer en
but la seule vraie
occasion qu’elle
s’est créée. (1-1).
Une minute après
ce nivellement du score,
Haïmoudi renvoya les deux
équipes aux vestiaires. En secon-
de période, les Bônois reculent
d’un cran et laissent les
Khroubis faire le jeu. Ces der-
niers tentèrent l’impossible mais
la défense annabie bien regrou-
pée autour d’un Maïza, impérial,
resta intraitable face aux incur-
sions des Hamdi, Gil, Belhadef
et surtout Douadi, qui, en posi-
tion d’avant-centre, rata l’im-
manquable à la 72’. Son tir mou
SSoouuaannggaa –– AAnnnnaabbaa ::
eesstt-ccee llee ddiivvoorrccee ??
● Tous les indicateurs
laissent croire que Souanga
compte quitter Annaba et que
la situation entre les deux
parties sera éclaircie cette
semaine. Le joueur, qui n’a
pas réussi à conquérir sa
place, refuse ce statut et veut
jouer. C’est la raison pour
laquelle il étudie toute
proposition et répond à toute
sollicitation. C’est le manager
Achouri qui a pris en main son
dossier pour le placer. Ainsi,
une offre émanant de
l’Olympic de Zaouia, un club
libyen, où a évolué Omar
Daoud, réjouit le joueur qui en
a parlé à ses dirigeants. On
croit savoir que la direction
annabie ne s’oppose pas à
son départ et compte plutôt
l’aider en lui facilitant la
tâche pour sa lettre de
libération. Menadi compte
même le libérer
définitivement et non pas le
prêter, le joueur ayant encore
une année de contrat avec
Film du match
1’ L’ASK se rue vers
les bois bônois et obtient
coup sur coup deux cor-
ners, mais Ouadah et sa
défense s’en sortent
indemnes.
14’ Maïza tire un coup
franc des 25 mètres,
Belhani est à la parade.
18’ Belhadef dos aux
bois fit volte-face et tire.
La balle heurte la trans-
versale et tombe dans la
cage, et revient en jeu.
But, disent les Rouges,
Haïmoudi laisse jouer.
36’ Exploit de Douadi
qui s’empare de la balle,
se débarrasse de trois
Annabis et fusille à ras de
terre Ouadah, c’est l’ou-
verture du score pour
l’ASK.
45’ Boucherit se déporte
à droite et centre sur Gasmi
qui d’un heading ne laisse
aucune chance à Belhani.
L’USMAn égalise.
A LA 18’, Belhadef, bien servi
par Douadi, adresse un fulgu-
rant tir vers les bois d’Ouadah,
la balle heurte la transversale et
tombe dans la cage et revient en
jeu. «But», crient les Khroubis
mais Haïmoudi ordonne la
poursuite du jeu. But ou pas
but, à l’ENTV de le démontrer.
Après cette belle action des
Rouges, le jeu se stabilisa au
milieu avec un ascendant net
des camarades de l’excellent
Douadi qui en voulait telle-
ment. La preuve, à la 36’ et
après plusieurs tentatives, le
petit lutin khroubi s’empare
d’une balle au milieu, évite
trois Annabis et place une ban-
derille à ras de terre qui finit sa
course dans les filets d’Ouadah,
médusé. ASK 1 – USMAn 0.
Continuant sur leur lancée, les
Khroubis obtiennent un coup
franc que Belhadef botte en
diagonal, mais pas une seule
des cinq têtes des Rouges ne la
touchèrent (42’). Dommage,
est capté par Ouadah.
Entretemps, une occasion en or
se présenta à Gasmi à la 66’, il
rata son face à face avec Belhani
qui renvoya son tir du pied
comme un gardien de handball.
Le reste de la partie n’apporta
rien au tableau d’affichage mal-
gré les efforts des Khroubis qui
ont tout fait pour inscrire le but
de la victoire, en vain. Et
Haïmoudi très contesté par les
locaux mit fin à la rencontre sur
le score de parité, de un but par-
Annaba. Le club libyen n’a
pas posé la condition de
passer des tests, ce qui a
conforté le joueur. Par
ailleurs, on apprend qu’en fin
de semaine qui vient de
s’écouler, le joueur et son
manager étaient à Batna et
des discussions ont été
engagées autour d’une table
avec les dirigeants du CAB
qui ayant appris la nouvelle,
ont sauté sur l’occasion pour
engager le joueur qui les
intéresse depuis la saison
dernière durant le mercato.
Notre source indique que
l’offre batnéenne est aussi
alléchante. Achouri et le
joueur temporisent pour
étudier sérieusement toutes
les propositions avant de
décider. Une chose est
maintenant presque sûre,
Souanga ne terminera pas la
saison avec les Tuniques
rouges.
B. R.
tout.
R. G.
L
''œœ
iill
CC oo aa cc hh
Maâmeri :: ««On aa rrécolté
un pprécieux ppoint»
DU
FFaaddiiggaa,, eennccoorree 1100 jjoouurrss ddee rreeppooss
● Blessé lors du match face à l’ES Sétif, Fadiga avait au départ
PP
un repos de15 jours.
Malheureusement pour lui, sa blessure n’est
aroles
buteur
MMeennaaddii pprriivvéé ddee bbaanncc
toujours pas guérie complètement. A la lecture des dernières
radios, le médecin du club lui a prescrit 10 autres jours de repos
et continuer les soins intensifs pour un rétablissement sûr.
PP
Gasmi :: ««J’ai
«On a mal débuté la partie. Cela a permis au Khroub de nous
dominer et d’ouvrir le score sur une erreur défensive
monumentale. Mais cela ne nous a pas découragés et on a pu
revenir au score sur un joli but de Gasmi. Aujourd’hui, je peux
M.
● Avant le début
du match, le délégué,
Ghouti, a signifié
aroles
DD''EEXXPPUULLSSEE
DE
dire qu’on a récolté un précieux point. Cela est de bon
en notre présence au
président de l’USMAn, Aïssa Menadi,
anticipé»
augure.»
qu’il lui était interdit
de s’installer sur le banc. «Ecrivez-le,
Hamami :: ««Je
mérite lle rrouge»
s’il vous plaît,
m’installer
«Quand j’ai vu Boucherit
s’échapper, j’ai anticipé et j’ai
pu en m’avançant placer une
tête victorieuse. D’ailleurs,
cela n’est pas la première fois
que je marque ainsi.» Pour les
curieux, Gasmi est le cadet de
trois frères, tous des
footballeurs. L’aîné et le
benjamin jouent à la JSMS.
le délégué vient de m’empêcher de
Benlachter :: ««On aa mmanqué
d’efficacité»
la LNF
aux
sur le banc en prétextant que
interdit désormais
présidents de suivre les matches à partir du
banc, alors que
pas plus tard
Hannachi avait suivi le
qu’hier, mon collègue
«Quand j’avais touché
volontairement le ballon de la
main, je n’avais pas fait attention
que j’avais été averti auparavant.
Disons que mon expulsion est
méritée.»
match JSMB-JSK sur le banc
de son équipe sans
être
«Tout d’abord, je félicite mes joueurs qui ont fait le match qu’il
fallait. Malheureusement, l’arbitre Haïmoudi nous a, à mon
avis, lésés en nous refusant un but limpide et en nous frustrant
d’un penalty qu’il a transformé en coup franc. Cela dit, mon
équipe continue à souffrir du manque d’efficacité qui dure
depuis le début de la saison.»
inquiété.» Affaire à suivre.
MSP BATNA
profits.
pour longtemps ne m’arrange pas
-
Soyez plus explicite…
du tout. Puis Batna que je connais
AMROUNE : «Je ferai honneur
à ma réputation et à mon contrat !»
-
C’est simple, le Mouloudia
● Entretien réalisé par Hakim N.
voire même en Belgique, un
commentaire ?
parlez-nous
alors
des
contacts…
déjà et je respecte, ne se refuse pas
surtout avec son merveilleux
public à tout cela, s’ajoute la proxi-
mité de ma ville, Constantine.
- Vous serez très attendu au vira-
ge par les fans de Boubya…
- Une chose est sûre, je ferai
L’ex-baroudeur du CSC et du CRB,
Amroune, qui revient au bercail
après une expérience
professionnelle en Belgique, est
désormais Mouloudéen pour 2
saisons. Nous avons eu le privilège
de l’entretenir au téléphone pour en
savoir plus sur les conditions de sa
venue à Batna et aussi permettre
aux fans du Boubya de faire sa
connaissance.
voulait coûte que coûte recruter un
centre-avant et au plus vite et moi
de mon côté, je voulais rejouer et
relancer ma carrière en évitant
d’attendre la période du mercato,
ce qui aurait fatalement influé
négativement sur ma carrière.
- C’est vrai, j’avais de sérieux
- Les dirigeants du Boubya
m’ont relancé la veille de l’Aïd et
proposé de rejoindre leur équipe.
l’impossible pour honorer et ma
Quels sont le montant et la
durée de votre contrat ?
-
contacts en Jordanie et ici en
Algérie surtout avec Blida sans
couper les amarres avec le cham-
pionnat belge où j’évoluais.
réputation et mon contrat.
- Seriez-vous capable d’appor-
-
J’ai signé un contrat de 2
- Comment se sont déroulées
les négociations ?
- Vous étiez pourtant à deux
doigts de signer pour le club de
la ville des Roses, mais cela a
capoté, que s’est-il passé ?
- Le plus normalement du
monde et chacune des deux parties
y a mis du sien pour conclure au
plus vite.
années, avec option de renégocier
la deuxième. Quant au montant du
contrat, je préfère le garder pour
ter ce plus qui fait défaut au
MSPB, en attaque, depuis le
début de saison ?
moi… rires.
- Mais selon
nos
sources, il
- Je l’espère de tout cœur et puis,
je sais de quoi je suis capable et
j’en ai de l’expérience à en
s’élève à 450 millions ?
- J’avoue que j’étais tenté par une
expérience avec ce club qui me
voulait, dommage que cela n’a pas
abouti !
- Ne croyez-vous pas que le fac-
teur temps y a mis du sien ?
revendre, sinon je ne me serais pas
-
Rares ! Puisque nous le dites.
engagé avec Boubya.
- Tout d’abord, Amroune soyez
le bienvenu à Batna…
-
Qu’est-ce qui a motivé votre
choix, le MSPB ou la crainte de
- Quand verra-t-on Amroune
au stade Chaoui ?
- Je vous remercie beaucoup.
- Peut-on savoir pourquoi ?
- Exactement, et comme vous le
savez, cette période réservée au
recrutement de joueurs chômeurs
- Amroune n’a pas cessé d’ali-
menter la chronique sportive,
on vous a annoncé tantôt en
Jordanie, tantôt à l’USMB,
rester chômeur jusqu’au mer-
cato ?
- Normalement, j’entamerai
- Je suis désolé, je préfère garder
se terminait le 30 de ce mois et
chaque camp voulait en finir au
plus vite en tirant un maximum de
-
Sincèrement, les deux à la fois,
cela pour moi.
car comme vous le savez, je suis
mon travail avec l’équipe ce
dimanche sauf empêchement.
- Revenons donc au MSPB,
un professionnel et rester inactif
H. N.

édition du dimanche

1177 ES SETIF Compétition
1177
ES SETIF
Compétition

27 septembre 2009

L’ARGENT TARDE A RENTRER DANS LES CAISSES

Gare à un octobre noir !

L’ARGENT TARDE A RENTRER DANS LES CAISSES Gare à un octobre noir ! ● Par Kacem

Par Kacem A.

Moins de vingt jours nous séparent du 15 octobre. Si cette date ne dit rien au commun des observateurs, il faut savoir que c’est l’échéance que s’est fixée le président Serar pour remettre aux joueurs la première tranche de leur prime de signature.

CELA s’était passé lors de la dernière réunion avec eux. Que ce soit les anciens ou les nouveaux, seul Chaouchi a pu empocher son dû représentant la première tranche. Si jusqu’à présent, les joueurs ne se sont pas du tout inquiets, la situa- tion risque de se compliquer au train où vont les choses, dans la mesure où rien ne dit que d’ici le 15 octobre, l’ar-

gent nécessaire pourra être réuni, soit près de 20 milliards. Il y a de quoi nourrir quelques appréhensions, quand on sait que les caisses de l’Entente ne recèlent même pas le dixième de cette somme. Tout le monde ne semble compter que sur le boss pour trouver une solution et parer à tout impon- dérable, susceptible de remettre en cause la bonne marche du club. Il faut dire qu’avant cela, on ne s’en sou- ciait pas trop, en tablant sur les 3 milliards des primes de champion des deux précé- dentes saisons, la première tranche des contrats de spon- soring avec Djezzy, Sonatrach, Tahkout et d’autres, dont il était prévu que le club bénéfi- cie, il y a 15 jours, et comme l’argent est loin d’être dans le sac, il y a de quoi montrer des signes d’inquiétude en souhai- tant que les choses reviennent à la normale.

K. A.

SEGUER : «Cette victoire nous met en appétit»

Avec les deux buts inscrits contre le MSPB, Mohamed Seguer porte son compteur à trois réalisations.

  • - Quel est votre sentiment

après cette première victoire en championnat ?

- Sincèrement, cette rencontre restera comme très particulière pour nous, puisqu’elle vient après des perturbations que le club a connues après notre large défaite face aux Egyptiens de l’ENPPI. Il est vraiment difficile de rester bien concentré. Mais Dieu merci, nous avons réussi notre mission au-delà de ce qu’on pouvait espérer et cela m’a fait d’autant plaisir, puisque nos supporters étaient là et se sont fait bien entendre. Vraiment, ça fait plaisir.

  • - Ne pensez-vous pas que

vous avez eu quelque peu la tâche facile, suite à la situa- tion de votre adversaire ?

- Non, je ne vois pas les choses sous cet angle. Au contraire, je pense que nous étions les plus affectés que adversaire et la situation de notre équipe qui se trouvait au milieu des perturbations et des pro-

blèmes, car il fallait vraiment une sacré dose de patience et de sang-froid, en faisant preuve de sagesse et de compréhension pour conserver toute notre concentration. C’est la raison

aider mon équipe à réaliser ses objectifs, c’est ça tout le plaisir que j’en tire.

- Donc, le titre de champion- nat reste votre objectif majeur ?

pour laquelle, nous avons mis un peu plus d’une demi-heure pour ouvrir le score, et la tâche n’était pas facile du tout, au contraire, elle était difficile, puisque notre adversaire n’a rien à perdre et c’était à nous de faire le jeu et trouver le chemin des filets pour marquer, car un autre échec à Sétif aurait était la catastrophe.

- Vous avez augmenté votre compteur personnel de deux autres buts, le portant à trois, avez-vous des ambitions de finir meilleur buteur de

de voir l’Entente sacrée cham- pion d’Algérie deux fois consé- cutive en fin de saison et nous sommes capables de conserver notre titre, car nous avons les moyens humain et matériel, et malgré l’écart de 9 points du lea- der, je pense qu’au fil des ren- contres, nous arriverons à prendre le fauteuil de leader, puisqu’il nous suffit simplement deux victoires consécutives en championnat et la machine démarrera.

Je pense que c’est le moment

-

championnat ?

-

Un

dernier

mot

pour

- Il faut savoir que mon ambi-

conclure ?

 

tion première est celle de tous

-

mes coéquipiers qui, au fil des rencontres, prennent de plus en plus goût au titre de champion- nat, qu’ils convoitent désormais avec un appétit sans cesse gran- dissant. Maintenant pour répondre à votre question, je ne

dire toute mon admiration pour nos supporters, qui ont prouvé encore une fois, qu’ils savent être à la hauteur. Malgré toute l’incertitude qui a entouré le boycott ou non du match, ils ont

Je ne vois pas ce que je pour- rais ajouter, si ce n’est que de

vous cache pas que moi aussi, plus on avance et plus grandit mon envie de marquer encore et

su et pu se mobiliser pour garnir les gradins et nous prodiguer leur soutien qui nous a fait beau-

toujours, surtout si cela peut

coup de bien.

 

K. A.

L’ARGENT TARDE A RENTRER DANS LES CAISSES Gare à un octobre noir ! ● Par Kacem

«Franchement, je ne vous cache pas que j’appréhendais beaucoup la rencontre contre le MSPB en voyant les condi- tions qui l’y ont préludée. Il y avait à craindre, car ce n’est pas évident de remotiver des joueurs après une large défaite face aux Egyptiens. Ce n’est pas du tout évident de remonter le moral des joueurs à nouveau qui avaient besoin d’un saut psychologique. Hamdoulillah, nos joueurs sont très réceptifs et avaient eux aussi à cœur de réussir cette mission. Ils ont réussi avec la plus brillante des manières qui soit la grande joie de nos vrais supporters qui ont découvert hier leur Entente comme ils l’aiment. Je pense qu’avec cette victoire, ça va être notre vrai départ en championnat. Enfin, ce qui compte pour nous, c’est que ce succès nous rende notre confiance pour entrevoir avec sérénité les échéances qui nous attendent en Coupe de la CAF comme en champion-

MECHICHE :: ««C’est lle vvrai départ dde ll’Entente»

● «Franchement, je ne vous cache pas que j’appréhendais beaucoup la rencontre contre le MSPB en

nat.»

K. A.

Lemouchia sanctionné

Comme nous l’avions déjà annoncé dans nos précédentes édi- tions, l’international algérien, Khaled Lemouchia, a été sanctionné par la direction de club, suite au rap- port d’Ali Mechiche.

Une première pour Raho et Yekhlef

Pour la première fois depuis le début de saison, le capitaine Raho Slimane s’est retrouvé sur le banc de touche à l’occasion de la rencontre de son équipe face au MSPB, dans le cadre de la 7 e journée du cham- pionnat, idem pour son coéquipier Yekhlef, qui n’a pas été retenu pour cette rencontre.

face au MCEE, et se trouvant dans un état psychologique critique, a décidé de quitter Sétif, mercredi prochain, pour passer quelques jours avec sa famille. Il se peut qu’il fasse un aller sans retour, puisque le joueur est convaincu qu’avec Mechiche il ne jouera pas, malgré les grands efforts qu’il a fournis

Après les émotions du match de championnat contre le MSPB, les joueurs séti- fiens ont bénéficié d’un jour de repos le samedi. Ils seront appelés à reprendre le che- min des entraînements dimanche à partir de 19h. La séance qui aura lieu au stade 8-Mai sera dirigée par le coach Ali Mechiche en com- pagnie de ses deux assistants Madoui et l’entraîneur des gardiens Benchiha après le limogeage de Rachid Belhout.

Sortie à la mi-temps, tou- ché au genou lors du dernier match de la coupe de CAF, face à la formation égyptien- ne de l’ENPPI, le défenseur Ismaïl Diss a passé une IRM à Oran, dans la journée de jeudi, et attend de connaître les résultats aujourd’hui. Là, il prendra connaissance de la gravité de sa blessure et du temps de guérison avant de reprendre du service.

Si la demi-finale aller est prévue le 4 octobre à 15h, pour jouer sous un soleil de plomb, l’institution ententiste a décidé de programmer la manche retour pour vendre- di16 octobre à 19h, avec comme seul objectif de se qualifier en finale.

Kaddour a pu prendre part au derby entre l’Entente et le MSPB, mais cette participa- tion n’a pas été sans consé- quence pour cet élément qui a ressenti des douleurs au genou, d’où sa sortie à la 65’. Kaddour nous a confié à la fin du match qu’il avait des difficultés à courir.

Annoncé dans un premier temps, le dimanche 4 octobre, dans le site du club nigérian, la direction de l’Entente a reçu un commu- niqué officiel de son homo- logue l’informant que le match se jouera le 3 octobre à 15h afin de permettre aux dirigeants sétifiens de tracer leur planning le plus tôt pos- sible.

REPRISE DIMANCHE

MATCH RETOUR LE 16 EN NOCTURNE

Le Franco-Algérien, Kacem Mehdi, qui n’a joué depuis son arrivée à l’Entente que 30 minutes

KADDOUR SE BLESSE AU GENOU

DISS : RÉSULTATS DE L’IRM AUJOURD’HUI

lors des entraînements.

KACEM MEHDI

BAYELSA - ESS LE 3 OCTOBRE

EN FRANCE

MERCREDI

RENTRERA

K. A.

1188 DIVISION DEUX Compétition
1188
DIVISION DEUX
Compétition

édition du dimanche

27 septembre 2009

Le directoire prend les choses en main

Stade du 8-Mai 45, affluence moyenne, arbitrage de M. Benaïssa assisté de MM. Chetih et Bougalem

UUSSMMSS :: llaa sérriiee nnooiirree ccoonnttiinnuuee

Mise à jour

MO BEJAIA

USMS 0-0 USB
USMS
0-0
USB

Arab Benaï président

TALAH PRESSENTI COMME ENTRAÎNEUR

C’est à Arab Benaï, l’un des trois du comité provisoire, qu’échoit la prési- dence du directoire. Un élément actif,

L’APC veille au grain

Hamid Talah est beaucoup évo- qué pour succéder à Boussekine. On parle de lui avec insistance et la rumeur se confirme, puisque ce der-

mais également très proche du club et au fait de tous ses besoins et de surcroit pourvoyeur de fond. Nombreux ceux qui l’on désigné comme prétendant à la présidence du club, leurs vœux sont exhaussés.

Depuis la première séance de l’AG, l’APC n’a rien raté des débats. Jusqu’à l’heure actuelle, elle est présente autant à travers son membre Ali Benachour qu’à travers ses conseils, que les moyens qu’elle a mis et qu’elle pense mettre pour aider le club.

nier a tenu une réunion vendredi dernier avec le directoire. Talah est parfaitement l’homme qui convient à la situation actuelle. Il souhaiterait probablement recevoir plus d’aide et autant de garantie pour mûrir sa décision.

Voilà également un élément qui fait l’unanimité dans les centres de déci-

Mohamed Sadji manager général

Selon les orientations de l’assem-

Un directoire pour quelle mission ?

LES JOUEURS CONVOQUÉS AUX HAMMADITES

Les joueurs ont été convoqués

sion du club. Homme de parole, très écouté qui ne

blée, ce directoire installé aura à gérer une phase qui s’étalera sur un mois.

individuellement pour se présenter le samedi (Ndlr, hier) à l’hôtel les

   

Hammadites. Une

Un report favorable

 

réunion qui devrait

Le report du match du MOC, de samedi à mardi prochain, est une aubaine pour les Crabes, car en plus du repos que cela prodiguera, certains joueurs sont déjà fatigués. Il permettra pro- bablement le retour des seniors dont une partie de leur dû sera apurée par les premières rentes

apurer tous les litiges et permettre ainsi à ces derniers de revenir à la

du club estimées à 350 millions. Une importante subvention attend tout de même

le club, nous

compétition.

confie-t-on, pour apurer toute sa situation financière.

M. O.

M.

O.

Arab Benaï président TALAH PRESSENTI COMME ENTRAÎNEUR C’est à Arab Benaï, l’un des trois du comité
06 Buts Diff. G. N. Pts J. Matches Equipes 06 01 07 03 05 06 01
06
Buts
Diff.
G.
N.
Pts J.
Matches
Equipes
06
01
07
03
05
06
01
06
06
08
+04
06
07
08
07
07
14
14
08
06
00
06
CSC
09.
03
09
00
06
OMA
07.
02
10
04
+01
. USMBA
03
11
02
06
MCS
03.
05
15
PAC
00
01.
09
03
03
00
02
01
00
01
00
07
11
06
11
09
04
07
06
07
06
05
06
06
04
04
05
09
04
+03
-08
-03
-06
-03
-03
-01
00
09
-01
+01
+01
+02
+03
09
+09
+05
03
03
03
03
03
03
03
03
00
03
05
06
06
03
06
06
06
06
..................................................................................................
02
02
01
01
01
06
00
00
01
02
06
JSMS
17.
ASMO
MOC
................................................................................................
CSC
PAC
CLASSEMENT
USMMH
10.
08.
CRT
RCK
04.
WRB
02.
ESM
16.
CRT
..................................................................................................
ABM
...................................................................................................
18.
MOB
USMS
15.
SAM
USB
14.
MOC
12.
06
06
06
02
P.
C.
03
01
02
02
02
01
P.
03
03
03
02
12
07
01
06
ABM
13.
02
07
01
06
ASMO
11.
03
-04
USMMH
OMA
...........................................................................................
..............................................................................................
MOB
............................................................................................
MCS
ESM
................................................................................................
USMS
RCK
WRB .................................................................................................
USMBA
JSMS
USB
06.
SAM
(mardi 29 septembre)
7 e journée
04
07
07
07
08
09
05
09
10
Arab Benaï président TALAH PRESSENTI COMME ENTRAÎNEUR C’est à Arab Benaï, l’un des trois du comité

EEnn ccoonnqquuéérraannttss àà BBiisskkrraa

L’USMS n’a pu enregistrer sa première victoire à domicile mal- gré sa domination totale face à l’USB. En effet, les joueurs bis- kris ont pu résister devant les attaquants sétifiens jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Ce nouvel échec de l’USMS pro- voque une crise interne et tous les supporters se posent la ques- tion suivante : à quand le déclic ?

USMS : Benmehenni, Bella Imed, Della Brahim, Benberghout, Acid, Nemdil, Bella Abdelmoumen (Ouhadad 50’), Abed Charef (Achacha 68’), Bouchakrit , Zender (Saâadna 72’), Fellahi Ent. : Bogdanovic

USB : Geha, Herit, Merazka, Khoualed, (Khelifi 72’ puis Mousaoui 80’), Graïri, Geha Mokhtar Saâdali 52), Zernadji, Ghassiri, Djaider, Bekha, Djadoua. Ent. : boukazoula.

Averts : Zender (37’) – USMS. Geha (57’), Heriat (37’), Ghasiri (77’) - USB. Exp. : Bella Imed (71’).

C’est mercredi que les poulains du nouveau driver des V noirs ont repris le chemin des entraînements après avoir bénéficié de quatre jours de repos qui ont permis aux joueurs de se déconnecter et de se ressourcer auprès de leur famille avant de se remettre au boulot en prévision de la prochaine journée du championnat qui aura lieu ce mardi au stade de Skikda contre la formation de M’dina J’dida (ASMO). Les V noirs ont éprouvé d’énormes difficultés à domicile à s’imposer. Cette fragilité s’explique par le doute qui a envahi la formation depuis la défaite face à Témouchent. Depuis, l’équipe ne s’en est pas remise. Les poulains de Bouzidi, qu’il faut reconnaître ont fait un début de championnat catastrophique, ne peuvent plus se permettre d’autres échecs. Il est impératif de récolter le maximum de points pour espérer jouer les premiers rôles, car il se peut qu’on ne puisse pas rattraper le train et se contenter de jouer les rôles secondaires, lancera un groupe de supporters. Dès lors, les spécialistes s’interrogent : «Avec quel état d’esprit les poulains de Bouzidi affronteront-ils la formation

LA RÉUNION de mercredi dernier a été concluante, même si l’assemblée générale n’a pas pu trancher toutes les questions et leur apporter les réponses nécessaires. Les deux réunions succes- sives du directoire et notamment celle de mercredi dernier ont pu régler déjà un point organique. Désormais, le club est géré par un directoire en bonne et due forme, comme l’a souhaité l’as- semblée. Désormais, il n’y a ni comité de gestion ni celui de crise, le directoi- re, qui a posé problème au début, unit actuellement toutes les parties et réunit leurs forces. C’est les effets de Da Ahcène Tighidet, le doyen du club, qui a été porteur et qui reste un élément très écouté et respecté par tous les Mobistes, qui a suggéré et plaidé à cette union.

rechigne jamais quand il s’agit d’aider le club. Généreux, respecté et surtout bon gestionnaire, puisqu’il est chef d’entreprise. Avec lui, on peut déjà être certain que le club, jusque-là non géré convenablement, disposera d’un plan de gestion. Quant au reste du staff, Bouchaker a été désigné trésorier du club. Une trésorerie qui sera alimenté par tout un dispositif constitué d’abord par Bouchebah comme pourvoyeur de fonds. Tout un arsenal d’anciens prési- dents y travaillent également en direc- tion de sponsors.

D’ici là, le club aura à jouer trois matchs, soit contre le MOC, la coupe d’Algérie contre Bir Mourad Raïs et enfin le RCK. Après cela, c’est à l’as- semblée générale qu’il reviendra d’éli- re un président au club, si tout se passe bien, comme ce qui est le cas pour l’heure.

et la stratégie de l’extérieur. C’est ainsi qu’il faut s’attendre à un dispo- sitif en 3-5-2 hermétique et prudent.

Confiance retrouvée

Le SAM semble repartir sur de bonnes bases avec le retour de quelques absents et blessés. Déjà, les premiers signes d’amélioration sont apparus pendant les entraînements. Certes, les camarades de Soltani ont fait ce qu’ils avaient à faire, mais le plus dur est à venir, à commencer par le prochain match face à l’USB. Les Samistes ne doivent pas se laisser gri- ser par leur excès de confiance, car ce qui les attend est encore plus dur. Surtout que les supporters ont tou- jours reproché à leurs protégés d’être gentils et pas assez agressifs. Après avoir vu le bout du tunnel, les Oranges doivent rester lucides et gar- der les pieds sur terre pour ne pas revivre d’autres mésaventures.

R. B.

de Chérif El Ouzzani ? Cela va dépendre du travail du driver et du rôle que doit jouer la direction au club», lancera un autre.

Même si des divergences ont surgi au tout début, par la suite, la situation s’est réglée et tout est rentré dans l’ordre, c’est aussi ça le MOB.

ILS SAVENT toutefois que leur mis- sion est difficile face à une équipe locale en quête de points à domicile et décidée à se redresser avant qu’il ne soit trop tard. Les Samistes, très en confiance et conscients de plus en plus de leur force et de leurs capaci- tés, sont animés d’une grande volon- té et veulent faire plaisir à leurs sup- porters. Et c’est en conquérants qu’ils fouleront la pelouse du stade de Biskra avec la ferme intention de réa- liser un résultat somme toute dans leurs cordes. Le coach qui dispose de tous ses éléments ne changera pas une équipe qui gagne et reconduira à un élément près les mêmes joueurs qu’ils alignent ces dernières semaines

L’ASMO en point de mire

En appel ce mardi à Biskra, les Oranges vont essayer de maintenir leur rythme et imposer leur cadence aux locaux.

SA MOHAMMADIA

JSM SKIKDA

Par Moh Ouali

Par Rachid B.

K. A.

  • M. O.

R. F.

édition du dimanche

27 septembre 2009

1199 DIVISION DIVISION DEUX UNE Compétition
1199
DIVISION DIVISION DEUX UNE
Compétition

MC SAIDA

LATRECHE MECONTENT

8 joueurs menacés

MC SAIDA LATRECHE MECONTENT 8 joueurs menacés ● Par K. Djelloul Après avoir déclaré que son

Par K. Djelloul

Après avoir déclaré que son équipe s’était bien préparée en affrontant l’IST en match amical, Latrèche est revenu sur le rendement de ses joueurs.

SELON LUI, ces derniers donnent l’im- pression de ne pas se donner à fond dans les matches comme ils l’ont montré en cham- pionnat face à l’ESM et au WRB. Son mécontentement, il le leur a fait savoir dans les vestiaires, comme l’a confirmé une sour- ce proche de l’équipe. Une source qui laisse croire que le coach aurait coché une liste comportant huit joueurs appelés à quitter le club avant le marché hivernal. Aucun nom ni aucun indice n’ont été donnés par la source qui affirme que Latrèche a remis cette liste aux dirigeants du MCS. A suivre.

  • K. D.

Saïda nne pparle qque ddu dderby

Après un repos de quelques jours, la formation saïdie reprendra la compétition officielle à l’occasion du match qui l’attend demain face à l’USMBA.

UN DERBY que les Saïdis attendent avec impa- tience pour la simple raison que leur équipe sera en face d’une équipe voisine considérée comme un rival «pas comme les autres». Cette rencontre entre deux teams dont les villes respectives ne sont séparées que d’une centaine de kilomètres, alimente les discussions dans toute la ville de Saïda. Certains croient dur comme fer que le

Mouloudia, après son déplacement à Mostaganem, aura là une belle opportunité de prouver qu’il mérite le statut de favori à l’acces- sion. «Ce sera un match test pour notre équipe car, non seulement, El-Khadra est redoutable sur son terrain surtout quand il s’agit d’affronter une équi- pe voisine, mais elle reste aussi invaincue avec cette série de six matches sans défaite», dira un groupe de fans, comme pour affirmer qu’à Sidi Bel Abbès, le MCS sera en face d’un examen pou- vant déterminer la nature du chemin qu’il doit parcourir par la suite.

  • K. D.

ATEK : «Je dois honorer mon contrat»

- Comment évaluez-vous le parcours de votre équipe ?

  • - Ce parcours, que je qualifie

de positif, ne nous surprend guère, sachant qu’on s’y atten- dait même après le nul concédé face à l’équipe de Hadjout. Grâce à Dieu, notre équipe est dans une bonne position en attendant de confirmer.

- Mais votre coach n’est pas satisfait du rendement, notamment après cette défaite subie face à l’IST…

  • - Certes, la défaite nous a fait

mal, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agissait d’un match ami-

cal servant de préparation au derby très important qui nous

attend face à l’USMBA. On tâchera de redoubler les efforts dans le travail afin d’être au top. Je dois ajouter que cette partie contre Tighennif nous a été bénéfique et fut un bon galop avant le derby de Bel Abbès.

- Justement,

comment

voyez-vous ce derby ?

- Pour les joueurs, ce sera un match normal qu’on devra bien négocier. Certes, pour les sup-

porters des deux équipes, ce match revêt une importance capitale, surtout au vu de la riva-

lité existant entre les deux clubs, mais pour nous, il s’agira d’une rencontre difficile et, en face, le onze d’El Kahdra tentera le tout pour le tout pour nous épingler et rester en course.

- N’empêche que pour vous, ce sera un match spécial…

- L’USMBA est mon équipe de cœur, une équipe qui m’a tout donné, mais à présent je défends les couleurs du Mouloudia de Saïda avec qui je dois honorer mon engagement. J’espère que le fair-play l’emportera.

  • K. D.

USM BEL ABBES

LES JOUEURS AUX FANS

«Arrêtez le boycott»

Par Malek Bouzid

Dans un derby difficile, les Vert et Rouge tenteront de remporter une victoire à domicile face au MC Saïda.

EN ROUTE pour de meilleurs résultats, cette sai- son, l’USMBA vise une bonne position au classe- ment parmi les ténors de son groupe. Avec les der- niers bons résultats, les coéquipiers de Smahi ne semblent pas près de s’arrêter en si bon chemin, surtout qu’ils ont les armes nécessaires pour faire chuter les meilleures équipes du championnat. En ce moment, le souci de l’équipe, c’est le boycott des supporters. Cela a fragilisée le groupe qui donne l’impression d’être incapable de préser- ver son avantage. Pour cela, le coach a modifié son programme de préparation en axant sur le volet psychologique. Les quelques joueurs que nous avons approchés n’ont pas caché leur vœu de

MC SAIDA LATRECHE MECONTENT 8 joueurs menacés ● Par K. Djelloul Après avoir déclaré que son

revoir le stade plein afin qu’ils puissent se donner

à fond pendant le derby et sentir le soutien du dou-

zième homme.

M. B.

ES MOSTAGANEM

Le match face à la JSS annulé

L’Espérance de Mostaganem devait affronter la JSS en match amical, jeudi passé, mais les dirigeants du club sigois se sont excusés tard dans la soirée de mercredi, une situation qui a mis dans l’embarras l’entraîneur qui devait rapi- dement trouver un sparring-partner pour pallier cette défection.

L’Espérance sommée de quitter le stade

Les joueurs de l’ES Mostaganem ont été sommés de quitter le terrain du stade des 5-Martyrs, jeudi matin, et ce, avant même d’entamer la séance d’entraîne- ment en remplacement du match annulé

face à la JSS. En effet, la stupéfaction du staff technique était grande en voyant le terrain occupé par les jeunes du WAM et qui ont sommé les Verts de libérer l’es- pace. C’est dire qu’un malheur n’arrive jamais seul.

ESM 2 - WAM 2

Le stade des 5-Martyrs étant occupé, l’équipe s’est dirigée vers le stade Benslimane en espérant y trouver le ter- rain libre. Là, elle a croisé les seniors du WAM en train de s’entraîner, elle leur a proposé de jouer un match amical et, heureusement pour Mokhtar Assas et son équipe, les dirigeants du Widad ont accepté. Le match a été joué et il s’est soldé par un score de parité, 2 buts par- tout.

Mustapha H.

ASM ORAN

Cap ssur SSkikda

Par L. M. Azzi

Après son succès obtenu face à l’ABM, l’ASMO se rendra demain à

Skikda pour tenter de réaliser le meilleur résultat possible. Dans le camp des joueurs, on affirme que l’équipe devra viser les 3 points de la victoire.

«ON NE CRACHERA pas sur un par- tage des points, mais ramener une victoi- re de là-bas, sera l’objectif de notre for- mation», lancera un groupe de joueurs, chez qui on note une immense volonté d’aligner une série de succès comme le souhaite Bouhedda : «Je pense qu’il nous faut au moins deux autres victoires consécutives afin de permettre à notre formation de rester dans la course.» Cela

dit, cette détermination a un rapport avec l’arrivée de Chérif El Ouazzani.

Déplacement par avion

Même cas chez les dirigeants, qui ont tout fait pour que leurs protégés se ren- dent dans la ville des fraises, dans des conditions idéales. Selon le duo Oumamar-Benamar, la bande à CEO effectuera le déplacement dans cette ville, à bord d’un avion. «Nous ferons Oran-Annaba via Alger, puis le retour par avion. Ceci, afin de permettre aux joueurs d’avoir un peu plus de temps pour préparer le derby face à l’OMA», dira le premier nommé. C’est dire la volonté de la direction du club oranais, de mettre les moyens au profit de l’équi- pe première dont les joueurs sont prêts à tout tenter pour décoller.

  • L. M. A.

MEBARKI MARQUE DES POINTS

S’il y a un joueur qui ne cesse de faire des progrès et de s’affirmer de jour en jour depuis l’arrivée de Chérif El Ouazzani, c’est bien le jeune Mebarki. En effet, cet attaquant qui n’a pas été souvent aligné lors de l’exercice précédent, semble taper dans l’œil de son coach actuel, qui l’a déjà fait jouer face au PAC et l’ABM. Jeudi passé, lors du match d’application entre joueurs, le numéro 17 asémiste s’est distin- gué de forte belle manière en marquant un but d’une superbe reprise de volée alors qu’il était dos au but. Avant la réception de l’ABM, Mebarki s’est permis lors d’un autre match de préparation, d’effacer, d’une feinte de corps, trois adversaires et de marquer un beau but. Reste à confirmer en match officiel, surtout que l’attaque demeure le maillon faible de l’ASMO version 2009-2010.

A QUAND L’ÉQUIPEMENT POUR LE STAFF TECHNIQUE ?

Contrairement à Cheradi et son assistant Kendouci auxquels on a offert un maillot et un short d’une bonne qualité, la direction semble ignorer Chérif El Ouazzani et Maghfour qui, depuis leur arrivée, n’ont toujours pas reçu un équipe- ment représentant les couleurs du club.

  • L. M. A.

ASSOCIATION DES ANCIENS JOUEURS DE L’ASMO

 

Communiqué

Le renouvellement du bureau exécutif de

des stages de formation d’éducateur.

l’AAJ de l’ASMO se constitue comme suite

:

5.

Entreprendre toute activité de publicité

  • - : Salah Eddine Mekamen

Président

de parrainage et sponsoring susceptible de

  • - contribuer au développement des

: Mohamed Chakour

1 er V/président

  • - ressources financières.

: Lahaouari Kessairi

2 e V/président

  • - Secrétaire général

: Hadj Bensaâda

6.

Travailler en étroite collaboration avec le

  • - : Djilali Hadefi

Trésorier général

comité des supporters pour le bien de notre

  • - équipe fanion.

: Brahim Aïssaoui

Membre

: Omar Raïs Ali

  • - Membre

  • - : Mohamed Redouane Guemri

Membre

Plan d’action

: Hmida Tasfaout

  • - Membre

: Baghdad Seghier

  • - Membre

pour la saison 2009-2010

: Ouahrani Djillali

  • - Membre

1.

Recensement de tous les anciens

 

joueurs.

Objectifs de l’association

2.

Mémorial des anciens dirigeants et

durant le mandat

joueurs.

  • 1. Unification des rangs des anciens joueurs

toutes catégories confondues pour la prise

«Nous profitons de ce communiqué de présentation de l’AAJ pour dire que tous ces

Jubilés d’anciens joueurs.

3.

en charge de leurs problèmes sociaux, et ayants droit.

membres dénoncent et déplorent avec regret la situation actuelle qui prévaut au

  • 2. Organisation des manifestations

sportives, culturelle et loisirs.

sein de notre équipe fanion. En effet, notre équipe stagne en division deux depuis trois

compétitions sportives nationales et

éventuellement internationales

  • 3. Organiser et participer à des

moins de 9 clubs ont accédé en division une,

années, alors que durant cette période, pas

  • 4. Orienter et inciter les membres à suivre

conformément à la réglementation.

alors que notre équipe était largement supérieure à ces clubs. On se pose la

question, pourquoi

20 DÉTENTE Compétition Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE
20
DÉTENTE
Compétition
Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

édition du dimanche 27 septembre 2009

Le fisc italien saisit la… boucle d'oreille de Maradona Peu importe ce qu'on pourra vous dire,
Le fisc italien saisit la… boucle d'oreille de Maradona
Peu importe
ce qu'on
pourra vous
dire, les mots
et les idées
peuvent
changer
le monde.
D écidément, Maradona n'est pas
dans son mois le plus chanceux
puisqu'après quatre défaites qui
Peter Weir
ont sérieusement compromis la qualifica-
tion de la sélection d'Argentine, el Pibe a
décidé de fuir Buenos Aires et les cri-
tiques acerbes de la presse locale. En
voulant joindre l'utile à l'agréable il s'est
rendu en Italie dans la petite ville de
Merano pour y faire une cure d'amaigris-
sement. Le seul problème, c'est que dès
son arrivée, il a été accosté par la police
financière qui lui a saisi sa boucle
d'oreille car Maradona doit la modique
somme de 36 millions d'euros au fisc
Italien de l'époque où il jouait à Naples
et où il n'a jamais versé le moindre centi-
me aux impôts. La boucle d'oreille en
question a été évaluée à 4 000 euros. Et
donc si on s'amuse à faire les comptes, il
faudrait au moins 9 000 cures d'amaigris-
sement en Italie pour que Maradona puis-
se s'acquitter de sa dette envers le fisc
italien.
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
N° 862
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
DU
DU JOUR
JOUR
combustions
creux de la
main
cardinal
examiner
anneaux de
avec soin
cordage
importuner
façon d’agir
manche
Une grosse dame arrive chez le médecin
avec sa ravissante fille et dit au praticien :
vivement
constante
raire
anglaise
fin de verbe
Docteur, la gorge est très irritée et le ther-
momètre indique 38,7.
-
8
-
Nous allons voir cela, fait le médecin. Déshabillez-vous,
maladresses
mademoiselle.
7
-
Mais ce n'est pas ma fille qui est souffrante docteur, c'est
moussa
moi !
-
Oh, pardon ! Alors ouvrez la bouche et faites : Aaah ...
6
travaux en
temps dont
cours
on dispose
SUDOKU
questions
de test
362
3
personnel
aromatise
4
6
3
points
pris de
opposés
localise
nouveau
localité
4
6
5
pige
bramer
6
1
2
défalquer
note
5
6
2
maison en
général
2
9
3
4
dur comme
coup au
2
du cuir
billard
4
5
7
court cours
1
8
2
6
privé de
mordant
fondateur
largeur
d’Oratoire
2
1
3
7
4
d’étoffe
la crème
petit corps
céleste
d’avoir
9
8
5
fils de
Jason
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
disposé en
plante
anneaux
5
hurlement
3
8
7
9
1
6 4
2
5
vénéneuse
pas question !
6
9
2
5
7
4 8
1
3
ville serbe
5
4
1
8
2
3 7
9
6
9
2
6
3
1
5
8
9 7 4
jeu chinois
(de b. en h.)
7
5 9 3
4
2
1
6
8
bouc
ingénieur
possessif
4
1
8
7
6
9
5 3 2
émissaire
allemand
1
3
4
6 9 5
2 8 7
ancien
alliage
9
2
6
4 8 7
3
5
1
11
10
d’une mer
8
7
5
2
3
1
6 4 9
grecque
A
S
C
R
I
S
T
E
A
R
E
R
U
T
I
N
R
U
O
F
LES MELÉS
N° 862
E
C
L
A
I
R
C
I
E
S
C
O
U
L
E
U
V
R
E
N
R
T
T
E
N
O
N
C H
A
L A
N
T
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
P
O
R
T
I
E
R
E
S
O
E
T
T
G
E
V
A
R
E
T
T
E
B
A
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
M
G
E
V
E
C
A
P
N
E
E
I
S
E
O
I
B
E
E
I
S
U
B
V
E
N
T
I O
N
ATTELLE
GUERILLA
L
E
T
I
L
O
M
T
U
L
L
E
I A
R
E
P
E
C
E
O
E
G
I
T
E
I
N
P
AVARICE
HERBAGE
S
T
G
I
R
O
C
C
L
L
N
V
U
L
D
A
G
O
G
U
C
BANLIEUE
HIER
I
S
E
R
E
N
A
R
U
H
I
E
A
E
E
E
S
R
U
U
A
V
N
BETTERAVE
NEIGER
E
E
R
E
G
I
T
E
M
P
I
R
E
A
S
E
CIBOULETTE
NONCHALANT
D
E
F
R
G
V
R
R
U
T
O
R
B
R
A
E
R
N
E
T
R
A
M
CONFIANCE
OPACITE
A
N
E
N
R
A
T
E
E
T
I A
A
T
O
U
R
E
R
S
R
A
I
COURSE
OUVRABLE
T
E
S
T
E
E
I
N
D
C P
T
A
Y
N
P
E
O
I
E
E
B