Vous êtes sur la page 1sur 32
LES SERVICES DE LA LOGISTIQUE AU MAROC Réalisé Par : BAHOU Ouafae EL MESSADI Yahya
LES SERVICES DE LA LOGISTIQUE AU MAROC Réalisé Par : BAHOU Ouafae EL MESSADI Yahya
LES SERVICES DE LA LOGISTIQUE AU MAROC Réalisé Par : BAHOU Ouafae EL MESSADI Yahya

LES SERVICES DE LA LOGISTIQUE AU MAROC

Réalisé Par :

BAHOU Ouafae EL MESSADI Yahya SEMLALI Oum Kaltoum ZEAMARI Salah Eddine

Mr. ZOUIRI Hassane

Les Services de la logistique au Maroc 2
Les Services de la logistique au Maroc
2

Les Services de la logistique au Maroc

AVANT PROPOS

Introduction

Partie1 : contexte du secteur logistique

Plan

Chapitre 1 : Evaluation du secteur logistique

Chapitre 2 : Les fondements du système logistique 2.1-Les infrastructures 2.1.1-Le Transport routier 2.1.2-Le transport ferroviaire 2.1.3- Le transport maritime 2.1.4- Les plates formes logistiques au Maroc 2.1.5-Les Zones franches 2.2-Opérateurs logistiques

Partie2 : la logistique, un service Concurrentiel

Chapitre 1 : Chiffres macroéconomiques du secteur logistique 1. 1-Description du secteur des transports 1.2-Les Coûts logistiques

Chapitre 2 : Les dimensions du secteur logistique 2.1-Rétrospective des services de la logistique au Maroc 2.2-Les principaux aspects qui nuisent à l’efficacité et la Qualité des Services logistiques au Maroc

Chapitre 3 : Stratégie Nationale pour le développement de la Compétitivité Logistique 3.1-Les principaux objectifs 3.2-Les axes stratégiques 3.3-Développement et mise en œuvre d’un réseau national Intégré de Zones Logistiques Multi-Flux (ZLMF) :

Conclusion

3

3

Les Services de la logistique au Maroc

AVANT PROPOS

Au milieu des années 80, le Maroc a commencé à ouvrir son économie afin de dynamiser Sa croissance. Ce choix de l’ouverture commerciale a été renforcé avec les signatures de l’accord d’association avec l’Union Européenne (1996) et plus récemment les différents accords de libre échange, notamment avec les Etats-Unis (2004). Ces accords doivent permettre un accès privilégié à ces grands marchés pour les exportateurs marocains et ainsi être synonymes de croissance et d’emploi. Ces accords et le nouvel environnement international Permettent une concurrence directe entre les entreprises de textiles marocaines et les entreprises de Textiles asiatiques sur le marché européen. En outre, résultante de la mise en œuvre de ces accords De libre-échange, Pour un pays, dont l’avantage comparatif est lié à la géographie, la logistique devient un élément important. Une logistique performante contribue à réduire les coûts des transactions et à améliorer L’efficacité des échanges internationaux. La logistique est créatrice de valeur ajoutée et est essentielle pour la création de l’emploi. Elle pourrait permettre d’intégrer au Maroc des fonctions de l’entreprise qui sont encore réalisées Elle pourrait aussi dynamiser l’économie marocaine en faisant apparaître de nouveaux Services indispensables aux multinationales comme l’émergence de prestataires logistiques, de Plates-formes logistiques qui sont créatrices de valeur ajoutée et qui permettent la montée en gamme de l’économie marocaine. Les entreprises marocaines doivent maîtriser et optimiser les maillons des chaînes d’approvisionnement avec les contraintes de temps, de fiabilité et de qualité qui sont nouvelles. Les donneurs d’ordre évoluent vers la livraison "juste à temps" qui se traduit pour le partenaire Marocain par des délais très courts : parfois moins d’une semaine entre la commande et la livraison. Le Maroc doit être en mesure de répondre à ces nouvelles exigences de performance. Les autorités marocaines ont été actives pour préparer le pays à ce nouvel environnement Concurrentiel en entreprenant un programme ambitieux de réformes des douanes et des transports routier, aérien, portuaire, et la programmation et la construction de nouvelles infrastructures.

4

4

Les Services de la logistique au Maroc

D’importants investissements, tels que le nouveau port de Tanger- Méditerranée et le programme d’autoroutes ont été entrepris. Malgré ces efforts notables, il reste un important potentiel d’amélioration pour bénéficier pleinement de l’arrimage à l’économie mondiale. Logistique est un facteur important puis que, selon les entreprises et_ branches_ industrielles (textile, automobile, électronique), La proximité physique de l’Union Européenne est un atout unique pour le Maroc qui doit Etre mis pleinement à profit. L’avantage comparatif du Maroc sur le marché européen réside tout de même dans sa capacité à s’intégrer dans des cycles courts de production. D’un point de vue logistique, le Maroc Se reposera ainsi de plus en plus sur le transport international routier qui doit être rapide, fiable et pas trop onéreux. L’offre de services de qualité dans le transport routier de marchandises est très faible. Ce Secteur est dominé par des micro-entreprises non structurées aux plans financier et commercial. Ces entreprises n’investissent pas et ne respectent souvent pas la réglementation en vigueur :

Les entreprises marocaines sont aujourd’hui confrontées à des coûts logistiques très élevés Qui grèvent leur compétitivité. Dans un environnement de plus en plus intégré dans le commerce Mondial, une évolution à la marge de ces coûts peut avoir d’importantes conséquences positives ou négatives. Aujourd’hui, la concurrence est si grande qu’un retard de quelques heures dans l’arrivée des produits peut conduire à la perte d’un marché. Les entreprises mondiales de logistique réalisent des profits en s’engageant prioritairement sur le respect des délais, la préservation de la qualité du produit tout au long de la chaîne avec un prix compétitif.

5

5

Les Services de la logistique au Maroc

En simplifiant, pour le Maroc, les principaux maillons de la logistique sont:

- En amont l’achat de matières premières, le transport international, le passage de frontière, la Gestion documentaire, le dédouanement, le transport local, la gestion des stocks ; - En aval le traitement des commandes par l’entreprise européenne, les expéditions, le transport International (y compris le transit au Maroc) et la gestion des stocks de produits finis.

6

6

Les Services de la logistique au Maroc

Par sa position stratégique, le Maroc bénéficie aujourd’hui

d’extraordinaires potentialités en termes de développement des réseaux logistiques de transports et d’acheminement des marchandises. Il offre des points d’entrée en Afrique comme en

Europe, par des voies efficaces et performantes, quelque soit le mode

transport.

En juin 2006, le Ministère de l'équipement et du Transport du Maroc et la Banque mondiale ont publié les résultats d’une étude effectuée sur la performance de la logistique du commerce au Maroc. Cette étude insiste sur le rôle majeur et déterminant de la logistique dans la compétitivité de l’économie marocaine, identifie les domaines de la logistique au Maroc qu’il est important d’améliorer et propose un plan d’action pour la réussite de la transition du Maroc vers une logistique moderne. Dans le domaine de la logistique, les acteurs de la qualité de service ont régulièrement besoin de disposer d’informations objectives et fiables pour évaluer la performance de leur politique de transport et assurer la satisfaction des clients par rapport aux services offerts sur leurs réseaux.

de

7

7

Les Services de la logistique au Maroc

Partie I

Le contexte du secteur logistique

8

8

Les Services de la logistique au Maroc

Chapitre 1 : Evaluation du secteur logistique

Le secteur de la logistique est étroitement lié aux différents secteurs qui alimentent l'économie d'un pays. La proximité du Maroc avec le marché européen a encouragé les autorités marocaines à promouvoir le secteur au moyen du développement des industries manufacturières faisant partie de la chaîne de production. Les industries automobile et électronique en ont été les principales bénéficiaires. Par ailleurs, cette proximité constitue un véritable atout pour les secteurs soumis aux changements importants et rapides de la demande, qui exigent une grande réactivité que le Maroc peut assurer. Afin de développer le secteur, les autorités ont été sensibles aux réformes logistiques nécessaires et ont investi dans les ports et les douanes. Pour les professionnels du secteur logistique, le Maroc présente certains avantages par rapport aux autres pays de la région dotés d’une économie similaire. Ces avantages sont : la facilité et l'accessibilité dans l'organisation des transports internationaux, la qualité des infrastructures fixes du transport et la qualité des infrastructures servant à gérer les opérations logistiques. Toutefois, malgré ses efforts, le Maroc n'a pas encore récolté le fruit des mesures mises en œuvre pour développer le secteur de la logistique. Selon les professionnels du secteur, les principales raisons de ce retard seraient liées aux aspects suivants : les coûts de la logistique interne (transport routier et stockage), la capacité de suivi et de localisation des expéditions et la concurrence des opérateurs locaux de services de logistique (capacité à générer de la valeur ajoutée). Ainsi, la logistique au Maroc est chère, ce qui constitue un point négatif pour un pays qui entre peu à peu dans la concurrence internationale. Le Maroc est confronté à des continents tels que l’Asie, qui fournit de meilleures prestations en termes de coûts de production sur des segments de marché similaires et peut donc lui prendre des parts de marché. Le potentiel des marchés liés aux produits manufacturés n’a pas été pleinement exploité en raison, entre autres, de l'absence de prestations directes d’expédition de conteneurs vers des destinations plus lointaines que l’Europe. Alors que les importateurs et les exportateurs

9

9

Les Services de la logistique au Maroc

marocains dépendent presque entièrement du transport maritime pour accéder à leurs fournisseurs et aux marchés d’exploitation, l'existence de liaisons logistiques maritimes efficaces et économiques vers les marchés d'exportation et les sources d'approvisionnement (la plupart des matières premières utilisées pour la fabrication sont importées) est un élément essentiel pour préserver la compétitivité globale des exportations marocaines.

Chapitre 2 : Les fondements du système logistique

2.1-Les infrastructures :

2.1.1-Le Transport routier :

Le moyen routier au Maroc est dominant dans le transport intérieur. Il emploie 80% de la main d’œuvre du secteur du transport tous modes confondus. Il assure 90% de la mobilité des personnes et 75% des flux des marchandises hors phosphate, sur un réseau routier long de près de 61 000 Km, en plus de 1 000 Km d’autoroutes actuellement et 1 500 Km bientôt. Ce réseau comprend 6 000 ouvrages dont 56% de ponts et 35% de dalots. Ce réseau supporte la circulation de près de 50 millions de véhicules Km/jour réalisée par un parc de 2,3 millions de véhicules (à fin 2007) La Rocade Méditerranéenne qui relie les villes de Tanger et Saïdia en réduisant le temps de trajet de 11 à 7 heures et en améliorant très sensiblement les conditions de confort et de sécurité des usagers de la route.

2.1.2-Le transport ferroviaire :

La superficie du réseau ferroviaire, d'environ 2 000 km, assure le transport annuel de plus de 35 millions de tonnes de fret et de 25 millions de passagers. Le réseau ferroviaire marocain, qui est l'un des plus développés d’Afrique, relie entre elles les principales villes du royaume. La longueur de ce réseau est de 1 907 km, dont 1 022 km sont électrifiés, 1 489 km à voie unique et 18 km à voie double. L’axe principal du réseau est Marrakech-

10

10

Les Services de la logistique au Maroc

Casablanca-Rabat-Tanger, d'où part également une ligne en direction de Fès, Oujda, Bouarfa, qui bifurque vers le sud vers Bouarfa. Les autres lignes, plus petites, conduisent à Safi, El Jadida et Oued Zem et au bassin de phosphates.

2.1.3- Le transport maritime :

Le Maroc compte 30 ports, dont 12 ports commerciaux (y compris le port de Tanger-Med). Ces ports sont répartis sur les 3 500 km du littoral qui s'étend de l'océan Atlantique à la Méditerranée, ce qui permet un trafic annuel d'environ 60 millions de tonnes de marchandises et le transport de 4 millions de personnes.

2.1.4- Les plates formes logistiques au Maroc :

La plate forme se distingue de l’entrepôt car contrairement à ce dernier qui peut être statique, elle est par définition cinétique.

Elle constitue un site logistique par lequel des produits transitant pour notamment être triés, groupés, dégroupés, conditionnés et reconditionnés. Elle est un espace de création de valeur ajoutée.

On distingue généralement trois catégories de plates formes logistiques, à savoir :

I) mono service et multiservices

II) monomodal ou multimodales

III) portuaires ou aéroportuaires.

Par ailleurs la distinction est faite entre :

IV) Plates formes publiques dédiées à tous les usagers offrant un service public, regroupant

l’ensemble des activités ayant un lien entre elles : affrètement, douane, banques, assurances, conseil en logistique…

V) Plates formes privées appartenant à une entité industrielle ou de service pour ses

propres besoins ou de service pour le compte d’autrui.

11

11

Les Services de la logistique au Maroc

VI) Plates formes intégrées dans un schéma d’aménagement de l’espace au niveau régional, national ou international.

2.1.5-Les Zones franches :

Instituées par la loi 19-94 (dahir n°1-95-1 du 26 janvier 1995), les zones franches d’exportation sont des espaces déterminés du territoire douanier où sont autorisées, en dispense de la réglementation douanière, du contrôle du commerce extérieur et des changes, toutes activités exportatrices à vocation industrielle ou commerciale, ainsi que les activités de service liées. Chaque zone est créée et délimitée par un décret qui fixe la nature et les activités des entreprises pouvant s’y implanter.

Le concessionnaire de la zone franche d’exportation assure l’aménagement et la gestion de la zone ainsi que la présentation des dossiers des investisseurs à l’approbation de la commission locale des Zones Franches d’Exportation. La société gérante se comporte à l’image d’un guichet unique vis-à-vis de l’investisseur

Zones franches au Maroc :

Zone Franche d’Exportation de Tanger

Zones franches dans Tanger Med Ksar el Majaz Mellousa 1 et 2

Zone franche de Dakhla et de Lâayoune :

Zone franche de stockage des hydrocarbures : Kebdana et Nador

Zone franche d’exportation de Kenitra

2.2-Opérateurs logistiques :

Les entreprises logistiques nationales intervenant comme prestataires 3PL ne sont pas nombreuses. Bon nombre d’entreprises de transport proposent des services de stockage, mais de bas niveau et sans prestations complémentaires. De grands groupes internationaux tels que DHL, CEVA, Geodis et Schenker sont par contre présents.

Les principales entreprises marocaines du secteur fournissent différents services :

transport, transit et logistique.

12

12

Les Services de la logistique au Maroc

Partie II

La logistique, un service concurrentiel

13

13

Les Services de la logistique au Maroc

Chapitre 1 : Chiffres macroéconomiques du secteur logistique

1. 1-Description du secteur des transports

L'importance du secteur des transports au Maroc se manifeste par son rôle à l'échelle économique et sociale. Les principaux indicateurs économiques de ce secteur montrent que:

• Il représente 6 % du PIB et 9 % de la valeur ajoutée du secteur tertiaire ;

• Il emploie 10 % de la population active urbaine, soit près de 110 000 personnes en 2008 ;

Il contribue à 15 % des recettes fiscales du budget général de l'État ;

• Il absorbe 25 % de la consommation nationale d'énergie.

1.2-Les Coûts logistiques :

Le total des coûts de la logistique au Maroc représente environ 20 % du PIB. Ce taux est plus élevé que celui des pays de l'Union européenne, dont la valeur se situe entre 10 et 16 %. Les coûts logistiques des grands pays émergents tels que le Mexique, le Brésil et la Chine sont de l'ordre de 15 à 17 % du PIB. Le Maroc peut tout à fait gagner quelques points de PIB s’il améliore sa logistique. Les principaux coûts logistiques sont dus en grande partie aux problématiques liées au secteur logistique marocain. Ainsi, les principaux coûts résident dans les relations d'importation et d'exportation, la logistique interne (transport routier national) et le manque de capacité des opérateurs locaux.

14

14

Les Services de la logistique au Maroc

Chapitre 2 : Les dimensions du secteur logistique

L’ampleur de la logistique s’apprécie à travers, deux perspectives qui se déclinent ; ainsi :

La première est l'officialisation de la logistique dans la structure de l'entreprise, car considérer la place dans la structure présente l'avantage d'être facilement observable. Plusieurs types d'organisation ont été identifiés :

- La logistique fragmentée qui présente de multiples services logistiques subalternes, à vocation strictement opérationnelle, intégrée aux grandes fonctions classiques.

- La logistique opérationnelle centralisée qui se traduit par une grande direction logistique, chargée d'élaborer le plan logistique et de contrôler les opérations logistiques qu'elle dirige hiérarchiquement

- La logistique intégrée combinant une division opérationnelle responsable des moyens logistiques et un département fonctionnel chargé d'élaborer les méthodes, règles et procédures.

- Enfin d'autres plus marginales qui vont jusqu'à envisager de faire disparaître la fonction logistique,

L’entreprise ayant atteint l'objectif d'intégrer la « culture logistique».

La seconde perspective est celle des pratiques de gestion logistique. C'est la dimension coordination avec deux variantes :

- La coordination émergente qui met en valeur la pratique logistique, l'articulation des

compétences et la synchronisation des opérations de manières quasi spontanées et se faisant par ajustement mutuel. Le succès d'une coordination émergente semble par ailleurs reposer sur la diffusion d'une culture logistique, au-delà des seuls logisticiens en titre.

15

15

Les Services de la logistique au Maroc

- La démarche intentionnelle, volontaire, consciente, et planifiée assure une coordination délibérée. Celle ci est généralement impulsée par un champion.

2.1-Rétrospective des services de la logistique au Maroc

La logistique est créatrice de valeur ajoutée .Elle pourrait dynamiser l’économie marocaine en faisant apparaître de nouveaux services indispensables aux multinationales. En effet, l’offre logistique est dominée par les opérateurs internationaux entrés sur le marché au moment où la logistique est apparue au Maroc, la prestation de services logistiques est faible et peu diversifiée. En effet, les entreprises qui proposent une large gamme de services de logistique sont rares, on en compte moins de douze sur l'ensemble du territoire marocain. De même, les entreprises qui proposent une gamme complète de services de logistique sont presque exclusivement des filiales de grands groupes européens qui ont comme clients, dans la plupart des cas, des entreprises multinationales. En ce qui concerne les services de logistique, les entreprises marocaines sont le plus souvent dédiées à la commercialisation de solutions de transport plus ou moins complexes. Cependant, certains opérateurs sont devenus de véritables intégrateurs logistiques et leurs clients sont pour la plupart marocains. Ces opérateurs possèdent des dépôts dans les grandes villes de province, où le groupage peut être réalisé. Par ailleurs, il existe des groupes qui se consacrent à la logistique, même si celle-ci n’est pas leur activité principale mais une extension de leur marché initial, tels que l'ONCF, la SODEP et la SNTL. La SODEP, quant à elle, propose à ses clients des plates-formes logistiques dans différents ports, notamment à Casablanca et Mohammedia. Enfin, la SNTL poursuit une stratégie de diversification des activités ; elle dispose pour cela d’un patrimoine non négligeable constitué notamment de terrains et de locaux inutilisés. La stratégie de l’ONCF consiste à encourager ses clients industriels et les grands chargeurs à s'installer dans des espaces de son domaine afin d’accéder plus facilement à la voie ferrée. L’ONCF s’est doté depuis le 29 juillet 2008, d’un port sec sous douane à Casablanca, sur une superficie de 8 ha, constituant la première phase du projet intégré de plate-forme logistique MITA de 40 ha. Ce projet rentre dans le cadre du programme de construction d’un réseau de plates-formes logistiques qui couvrira les principaux centres économiques du pays. Le Maroc, pour enclencher une nouvelle dynamique du secteur, vient d’adopter, le 21 avril 2010, une stratégie nationale pour le développement de la compétitivité logistique, basée sur des études de flux d’échanges et un benchmark international.

16

16

Les Services de la logistique au Maroc

La logistique comprend une multiplicité de services qui s’articule, ainsi :

- La logistique des transports :

Détermine les parcours et les modes d'acheminement des produits. Cet acheminement appelé autrement "transitique" cela veut dire le fait d'avoir recours à un moyen informatisé et robotisé, est effectué par le logisticien. Il organise les systèmes de tri et de répartition des marchandises.

La transitique signifie la logistique interne d'une entreprise, et l'ensemble des opérations permettant le convoyage, le transfert et la manutention de matières, de produits et d'information. La transitique est un des aspects de la productique. C'est la science des moyens de logistique internes à un site de production ou de distribution. Les systèmes transitiques sont les moyens et solutions mise en œuvre afin de répondre à un flux spécifique et organisé permettant une gestion et une traçabilité des opérations et traitements dans un atelier, une usine ou un centre de distribution logistique.

La transitique concerne :

1. Les systèmes de manutention classiques (chariots à fourche ),

2. Les convoyeurs divers (à chaîne, à rouleaux, à corde

3. Les chariots filo-guidés, AGV, et systèmes de manutentions plus complexes

4. Les magasins de stockage manuels et automatiques

5. Les machines de tri et de préparation de commande / picking / prélèvement de

) au sol ou aériens

marchandises / produits

Elle englobe aussi les systèmes d'identification automatiques, permettant de gérer, piloter le flux des composants et produits, des outillages. (Étiquettes magnétiques, radio-étiquettes,

informations dans l'entreprise.

- La logistique d'entreposage :

Il s'agit de tous les moyens permettant l'identification et le suivi des

).

C'est la gestion des marchandises dans un dépôt, magasin ou entrepôt dans lesquelles ces dernières seront stockées. L'emplacement de l'entrepôt est important car cela aura un général préférable que l'entrepôt soit localisé au centre de son périmètre de distribution.

De nos jours l'entreposage s'effectue partout avant l'arrivée chez le client (le destinataire), de grands entrepôts existent en périphérie des grandes villes, où sont centralisés différents produits avant d'être envoyés vers les magasins : on parle également de centrales d'achats.

L'entreposage à un coût qui augmente de jour en jour, c'est pourquoi les marchandises, souvent sur palette, restent rarement plus d'une semaine dans les "chambres" de stockage.

17

17

Les Services de la logistique au Maroc

- La logistique d'emballage :

C'est la protection du produit pour le stockage, la manutention et le transport. Il existe trois niveaux d'emballage :

* L'emballage logistique : qui permet les manutentions, le stockage, le transport et la distribution.

* L'emballage protecteur : qui sert à protéger et à conserver le produit.

* L'emballage vendeur : qui sert de support au message commercial qui aide à la vente.

Pour ce, l’emballage est désigné comme étant un élément de promotion auprès de la distribution. Les distributeurs veulent en effet des produits faciles à stocker et à promouvoir dans les rayons. Ces exigences ont d'autant plus de poids que la distribution est forte et concentrée.

Dans les magasins en libre-service, le produit doit se vendre tout seul. En conséquence, le conditionnement et l'emballage doivent contribuer à ce que le produit soit facile à placer en rayon, supporte la manipulation par le client, soit repérable parmi les produits concurrents, ait une bonne image, si possible dans la langue et selon les habitudes locales.

Vu l'importance de l'emballage, il est conseillé de faire appel à un designer spécialisé afin d'obtenir un conditionnement efficace et attrayant pour le consommateur étranger, et ceci peut être piloté efficacement à travers le service de la logistique d’emballage.

- La logistique de manutention :

C'est l'opération qui consiste à effectuer le transfert physique des matières premières ou marchandises. De plus en plus des moyens mécaniques remplacent les interventions humaines.

Le service manutention dans les petites et moyennes entreprises, c’est en général une seule personne qui s’occupe de la gestion de la manutention. Pour ce qui est des grandes entreprises, un service spécial est souvent mis en place : c’est le service implantation- manutention. Ce groupe de personnes est responsable de l’amélioration des performances de l’entreprise, en agissant directement sur l’implantation des machines, organisation des postes de travail et optimisation des temps dus à la manutention.

Son rôle est :

- de faciliter le travail de l’opérateur

- de réduire les manipulations au maximum

- utiliser l’espace au maximum

- adopter les méthodes et matériels de manutention en fonction du nombre et de la constitution des pièces à manutentionner

- choisir des équipements souples et polyvalents.

18

18

Les Services de la logistique au Maroc

- La logistique de distribution :

C'est l'ensemble des activités liées à l'expédition des différentes marchandises de l'entreprise aux clients.

Pour le S.A.V. (service après-vente)

Est un ensemble des services fournis par un producteur ou par un distributeur à ses clients, après la vente du produit (installation, formation et conseils d'utilisation, révision, entretien, dépannage, réparation, application des conditions de garantie, informations, réception d'appels 24h/24 sur hotline…). Sa mention est parfois accompagnée des lettres P (pièces), MO (main-d’œuvre) et/ou D (déplacement), qui qualifient sa portée et la nature de la garantie.

E-Logistique

La logistique est toujours un point crucial, difficilement maîtrisé, quelque soit le circuit de distribution. Même au sein du commerce traditionnel, l’organisation logistique (approvisionnement, stockage et livraison) conditionne la réussite de l’ensemble du système commercial. Il ne suffit pas seulement de proposer un produit encore faut il pouvoir disposer de la marchandise, la préparer correctement et la livrer en temps et en heure au bon destinataire final.

Un procédé faisant appel à une prestation de service globale qui s’accompagne d’un système d’information. Les prestataires logistiques qui proposent ce type d’offre, symbolise une composante essentielle du commerce électronique visant à maîtriser l'ensemble de la chaîne:

• Réception et conditionnement des produits: trier et éventuellement "e-logistiques", fournissent l’ensemble des prestations physiques et l’ensemble des systèmes d’informations enfermant souvent les e-marchands dans un Standard fermé ;

• Stockage ;

• Picking (action de déplacer les produits afin de préparer les commandes) ;

• Préparation de la commande ;

• Prise en charge par les transporteurs qui prennent le relais.

*Les services de « e-Logistique » :

Les services e-logistique les plus classiques sont :

-La gestion des stocks et la logistique colis : l'omniprésence de l'informatique à tous les niveaux de la suply chain permet une traçabilité systématique des articles ou des colis manipulés ;

19

19

Les Services de la logistique au Maroc

-La gestion de relation clients, off line et on line : la CRM ou Customer Care fusionnent les différents canaux téléphones, courriers, fax ainsi que la communication via les blog et les forums Internet ; - Le e-marketing ou marketing orienté web.

fax ainsi que la communication via les blog et les forums Internet ; - Le e-marketing

20

20

Les Services de la logistique au Maroc

-Les outils de « e-logistique » :

-Promise, ATP) quand un client la sollicite en urgence. - Progiciels d’interconnexion des ERP (Network Requirement Planning, NRP) permettant un développement de partenariat étroit sur les prévisions. Ce qui permet de ne produire que ce qui est vendu.

-Positionnement de « e-logistique » :

L’e-logistique est donc devenue un facteur de différenciation concurrentiel pour les acteurs du commerce. Par la combinaison des moyens mis en oeuvre et leur niveau de sophistication à plusieurs stades à savoir:

-Le site marchand : visibilité des articles en stock, délais de livraison, Facilités d’enregistrement de commande, possibilité de modifier Certaines informations de la commande (adresse de livraison…) -Les entrepôts : qualité de préparation de commande/personnalisation, Suivi en temps réel de l’avancement de la préparation… -Le Transport : Suivi de la livraison (tracking), scan de la livraison… -Gestion des anomalies/SAV : Reprise immédiate des colis si anomalie Constatée à la livraison, remplacement automatique de ceux-ci.

-La mise en pLace d’une éco-logistique au sein d’une entreprise :

L’éco-logistique

L’éco-logistique a finalement un impact dans plusieurs domaines de la logistique opérationnelle. Aucun n’est à négliger, chaque action visant à réduire l’empreinte environnementale est importante. Cette politique d’éco-logistique peut également constituer un avantage concurrentiel et satisfaire des consommateurs en quête de produits naturels à travers ses services dédiés.

L’éco-logistique s’inscrit dans une démarche de respect de l’environnement. Ainsi comme la logistique « basique », il convient de mesurer la performance de la Chain verte sur l’activité de l’entreprise. A chaque maillon du processus logistique, Contrairement à des défis sportifs, l’entreprise ne cherche pas à battre des records mais à atteindre un ensemble d’objectifs équilibrés. Pour l’éco-logistique, la performance se base sur le développement durable. Ainsi, les objectifs sont multidimensionnels et globaux : ils prennent en compte l’ensemble des acteurs. De plus, la finalité prépondérante de ce type de logistique est de répondre à la demande client au moindre coût avec le minimum d’impact sur l’environnement. Les acteurs de la Chain cherchent donc à optimiser la performance grâce à des indicateurs. Ainsi, nous pouvons déterminer quatre facteurs clés de succès s’inscrivant dans cette démarche éco-

21

21

Les Services de la logistique au Maroc

logistique : la fiabilité, l’efficience, la réactivité et le respect de l’environnement. Tous les acteurs doivent être concernés par cette mesure.

De ce couplet, on peut déduire que même si la logistique jalonne une avalanche des services dont nous avons cité les principaux, il existe désormais, des obstacles qui entravent son efficacité et par la suite à leur qualité, dont on va aborder dans l’alinéa suivant.

2.2-Les principaux aspects qui nuisent à l’efficacité et la qualité des services logistiques au Maroc :

En général, les principaux aspects offensant à l’efficacité et la qualité des services logistiques peuvent être énumères de la manière suivante :

La diversification insuffisante du transport routier et la mauvaise qualité de service ;

Le manque de zones logistique et d’entrepôt et difficulté du foncier ;

Le peu de moyen de financement ;

Le manque de main d’œuvre qualifié de cadres et de dirigeants compétents ;

Le pays doit améliorer l’offre et les conditions de production du service, et disposer d’un réseau et de plateforme et lutter contre l’informel ;

Le transport routier et la logistique souffrent de leur capacité fragmentée, qui donne une offre de service fragmentée jointe à la pression de l’informel, qui mène à une concurrence extrême en matière de prix, ce qui crée une dépendance du secteur formel vis-à vis du secteur informel.

Les obstacles au développement des prestations logistiques au Maroc

Ces obstacles peuvent être résumés comme suit :

Le coût portuaire est supérieur de prés de 30% par rapport à la concurrence régionale

Le coût prohibitif du foncier pour la mise en place des plates-formes logistiques notamment à Casablanca, Agadir, Meknès et Nador,

Les méfiances des chargeurs pour communiquer les stocks, les cadences de production et leur clientèle ;

La petite taille de nombreux chargeurs les empêchant de supporter les coûts de l’externalisation de leur logistique;

22

22

Les Services de la logistique au Maroc

La faiblesse de la main d’œuvre compétente dans ce domaine ;

L’absence d’une stratégie globale au niveau nationale ;

La faiblesse de l’offre de prestations logistiques qui, de plus, est peu diversifiée ;

La presque totalité des entreprises qui offrent une palette complète de services logistiques sont des filiales de groupes européens ayant une clientèle composée d’entreprises multinationales ;

La messagerie qui reste dominée par les filiales d’entreprises multinationales (DHL, Chronopost, UPS, FEDEX etc. ;)

Au niveau des entreprises sont relevées les insuffisances ci-après :

La multiplication des dépôts et erreur dans la configuration des dépôts (mauvais dimensionnement du site, nombre de quais et de rayonnages, et erreurs de définition du stock outil, inadaptation des capacités de réception et d’expédition par rapport aux flux ;

L’inexistence souvent de coordination logistique entre les services d’une même entreprise et entre filiales du même groupe et absence d’optimisation des camions ;

Existence de ruptures de charges pouvant être évitées, des délais d’attente trop longs et inadaptation du plan de palettisation ainsi la diversité des emballages ;

Modification fréquentes des plans de tournées, manque de code à barres et de traçabilité.

Ceci étant, il convient de rappeler que le transport routier constitue un maillon important de la chaîne logistique. Il réalise, en effet, 75% des flux des biens et se trouvent en amont et en aval des opérations de transport par les autres modes maritime et aérien ou du moyen ferroviaire.

Or, les rapports sus indiqués ont précisé que cet important maillon constitue la partie la plus faible de la chaîne. Cette faiblesse est due principalement à sa vulnérabilité aux activités illégales du parc informel et à l’avilissement des tarifs appliqués, du fait de l’opacité du marché et de la domination de grands chargeurs qui profitent de cet avilissement des prix.

Tous ces facteurs contribuent globalement au renforcement de la mauvaise qualité de la logistique.

Eu égard à cette situation défavorable aux exportations du Maroc et à la distribution intérieure rationnelle, il s’avère indispensable d’assurer le passage à une logistique moderne

23

23

Les Services de la logistique au Maroc

grâce à l’installation d’une coopération soutenue entre l’Etat et les entreprises et organismes spécialisées dans le développement économique et de la formation à travers, la CGEM.

La nécessité de moderniser la logistique au Maroc

Cette modernisation passe par la mise en œuvre d’un plan comprenant une batterie d’actions dont notamment :

La mise en œuvre des mesures d’accompagnement de la réforme du transport routier et de la formation dans le secteur, telles que proposées par la Fédération du Transport de la CGEM, dans son programme 2009-2012.

La

l’Administration et de la CGEM pour le lancement et le suivi des actions visant :

création

d’une

structure

de

pilotage

comprenant

les

représentants

de

i) Le développement des investissements et des services logistiques (faciliter le foncier, mesures fiscales, formation spéciale en logistique, intégration dans l’aménagement du territoire) ;

ii) L’amélioration de la compétitivité RO-RO, l’application intelligente de la réforme portuaire, le transfert d’opérations d’expert et import vers le port Tanger-Med ;

iii) la facilitation des procédures portuaires et la réduction des temps de passage par la mise en application du système d’EDI et le renforcement de la sécurité portuaire pour réduire la vulnérabilité des camions en transit (émigration clandestine, dissimulation de stupéfiants).

Tel est l’objet de l’étude en cours réalisée par Mc Kinsey.

C’est dans ce cadre visant la rationalisation de la chaîne logistique que la Fédération du Transport et la commission Logistique de la CGEM ont réalisé une étude d’opportunité pour la création d’une filière de formations logistiques au sein des trois instituts de transport relevant de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail à Agadir, Tanger et Casablanca et bientôt dans les instituts en création à Fès, Oujda et Casablanca. Ces filières assureront la formation de techniciens.

24

24

Les Services de la logistique au Maroc

Chapitre 3 : Stratégie Nationale pour le développement de la compétitivité Logistique

de la logistique au Maroc Chapitre 3 : Stratégie Nationale pour le développement de la compétitivité

25

25

Les Services de la logistique au Maroc

3.1-Les principaux objectifs :

Les objectifs primordiaux de la stratégie nationale pour le développement de la

compétitivité logistique s’articule à travers :

La Réduction des coûts logistiques du Maroc : baisse du poids des coûts logistiques / PIB De 20% actuellement à 15% à l’horizon 2015 au profit des consommateurs et de la Compétitivité des opérateurs économiques à travers une gestion optimisée, sécurisée Et massifiée des flux de marchandises (coûts logistiques à l’import/export et dans les Réseaux de distribution interne).

• L’ Accélération de la croissance du PIB par l’augmentation de la valeur ajoutée induite

Par la baisse des coûts logistiques notamment à travers l’émergence d’un secteur Logistique compétitif avec des acteurs logistiques intégrés et des plateformes de Services performants considérées comme de véritables centres de concentration et de Création de valeur ajoutée logistique (+ 3 à 5 points du PIB à l’horizon 2015 en impact Direct représentant une valeur ajoutée additionnelle de 15 à 20 milliards de dirhams, soit + 0.5 à 0.7 point de PIB par an) .

La Contribution du secteur logistique au développement durable du pays, à travers la Réduction des nuisances (baisse du nombre de tonnes/kilomètres de 30% à l’horizon 2015, réduction des émissions CO2 de 35% à l’horizon 2015, décongestion des routes et des villes).

l’horizon 2015, réduction des émissions CO2 de 35% à l’horizon 2015, décongestion des routes et des

26

26

Les Services de la logistique au Maroc

3.2-Les axes stratégiques :

Pour atteindre les objectifs généraux visés ci-dessus, la mise en œuvre de la nouvelle stratégie Logistique du Maroc s’articule autour de cinq axes clés :

• développement et mise en œuvre d’un réseau national intégré de Zones Logistiques

Multi-Flux (ZLMF),

• optimisation et massification des flux de marchandises,

• mise à niveau et incitation à l’émergence d’acteurs logistiques intégrés et performants,

• développement des compétences à travers un plan national de formation dans les métiers

de la logistique,

• mise en place d’un cadre de gouvernance du secteur et de mesures de régulation Adaptées.

3.3-Développement et mise en œuvre d’un réseau national intégré de Zones Logistiques Multi-Flux (ZLMF) :

L’optimisation et la massification de la plupart des flux logistiques reposent sur la mise en place d’un réseau de plateformes logistiques pour le groupage et le dégroupage de marchandises. Véritables centres de valeur ajoutée logistique à proximité des opérateurs économiques et des consommateurs, ces plateformes logistiques serviront pour la canalisation et la concentration des flux nécessaires au développement d’une offre de services compétitive et à forte valeur ajoutée. Le développement des ZLMF se fera à travers la mise en place d’un Schéma National Intégré, qui consiste en des zones d’activité logistique regroupant un ou plusieurs types de Plateformes :

• plateformes conteneurs,

• plateformes de distribution et de sous-traitance logistique,

• plateformes d’agro-commercialisation,

• plateformes de matériaux de construction,

• plateformes céréalières.

Le développement d’un tel réseau nécessite de réunir certaines conditions, notamment :

• un foncier disponible à des coûts raisonnables, respectant des critères de location Précis,

variables d’un flux à l’autre (proximité de la ville, proximité du port, nombre de zones par bassin de demande), • une connectivité adaptée en termes de grande logistique (autoroute, rail) et petite Logistique (p.ex. innervation pour la desserte des points de vente dans le cas de la

Distribution),

• la régulation du transport routier de marchandises en milieu intra et péri-urbain.

27

27

Les Services de la logistique au Maroc

On entend par zone logistique Multi-flux une zone d’activités dédiée à la logistique, Comportant un ou plusieurs types de plateformes différentes, avec une mutualisation des Infrastructures communes et des services généraux sur site.

La Co-localisation de plusieurs types de plateformes dans une même ZLMF et l’établissement de couloirs logistiques autour des grandes métropoles permet également la mutualisation de la connectivité du site en infrastructures routières, autoroutières et ferroviaires. La superficie globale du foncier à identifier et à mobiliser par l’Etat pour la concrétisation du Schéma National des ZLMF est de 3300 ha dont 2080 à l’horizon 2015.

28

28

Les Services de la logistique au Maroc

Conclusion

Pour Couronner, La logistique, un secteur en plein essor

et peut être pour l'économie ce que les ailes sont pour l'oiseau. Un vecteur de mobilité malgré les diverses adversités qui obstruent son amplification. L'enjeu est de taille. Le monde, aujourd'hui plus que jamais, en est conscient. Le Royaume du Maroc ne l'est pas moins, il en a fait son cheval de bataille. Et ce ne sont pas les preuves qui manquent. Le port de Tanger Med, l'un des bijoux de la Méditerranée, offre ici un joli exemple. Le réseau autoroutier, en pleine expansion, promet de révolutionner le mode de circulation au Maroc. Le réseau ferroviaire, qui attend l'arrivée en 2013 du Train à grande vitesse (TGV), - le premier en son genre en Afrique et dans le monde arabe -, ne manquera pas de bouleverser le secteur. Le transport aérien, autant que maritime, prend une cadence de développement qui n'a rien à envier à celle des pays les plus avancés. Résultat ? Il est excitant : non seulement l'économie s'est donné des ailes pour s'assurer son développement, le développement que connaît les services de la logistique génère des retombées très positives pour l'emploi. Les chiffres sont très encourageants. La valeur ajoutée du secteur de la logistique permettra de créer 450. 000 emplois à l'horizon 2020. Ce n'est pas là un effet d'annonce, et moins encore de la spéculation. L'Etat, qui s'est basé sur un diagnostic approfondi et sur les meilleures pratiques internationales, a indiqué que des plans d'action concrets ont été définis en vue de tripler, à l'horizon 2020, la valeur ajoutée du secteur, de porter sa contribution au PIB national de 11 à 15%. Au-delà du transport, par terre, air et mer, le Royaume envisage l'amélioration de grandes surfaces logistiques, notamment les marchés de gros, en créant six plates-formes, identifiant six sites potentiels pouvant abriter ces plate-formes, à savoir Casablanca, Tanger, Oujda, Agadir et l'axe Settat-Marrakech ainsi que l'axe Meknès-Fès. Que faut-il ajouter encore ? On pourrait allonger la liste des atouts, mais abrégeons : Fort déjà de sa proximité géographique avec l'Europe, et de son enracinement arabo- africain, le Royaume est appelé à jouer le rôle de «Link» (pont) entre le

29

29

Les Services de la logistique au Maroc

Nord et le Sud. Une pièce maîtresse de l'échange commercial et culturel entre les nations.

30

30

Les Services de la logistique au Maroc

Bibliographie /Webographie

Transport news & Logistique N°53, Février 2011, le magazine professionnel du transport et de la logistique Gestion de l’environnement et entreprise, Alain haurie et al. Collection Gérer L’environnement

31

31

Les Services de la logistique au Maroc

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 - 2011 32
ANNEE
UNIVERSITAIRE
2010 - 2011
32