Vous êtes sur la page 1sur 20

Carnet de Formation

Date :
Carnet de formation

Ours

Dispositif pédagogique de formation conçu par Echos d’images


en partenariat avec BIPEDD

Conception des contenus :


Dominique Cottereau - Echos d’Images -initiateur de projet
Elzbieta Sanojca - BIPEDD (Bureau d’Ingénierie pédagogique en environnement
et développement durable)
Claude Colin - UBAPAR Environnement
Laurent Marseault - Ecologistes de l’Euzière

Conception plastique :
Loïc Corouge - Écoumène
Sébastien Mahé

Créations et réalisations graphiques :


Laurence Schultz - www.pollenstudio.fr

Conception DVD :
Laurent DAHYOT - son
Xavier Lesèche - voix

Expérimentateurs :
Etudiants en licence « Médiation scientifique et éducation à l’environnement »
IUT de Tours. Promotion 2007-2008
Formation au CPIE Morlaix Trégor : Accueil Paysan 35, Association de Rozquerno,
Centre les Bruyéres, Centre les Landes, Centre Nautique Port-Blanc, CNCM
Postofort, Familles Actives de Fougères, Au Fil du Queffleuth, La Goutte de Plus,
Maison Pierres et Nature, REEB, Smitom Launay Lantic, Syndicat des Caps,
Véronique Deslandes, Village Gaulois.

Appui logistique et communication :


REEB (Réseau d’Education à l’environnement en Bretagne)

Crédit photos :
Echos d’images, BIPEDD, Ecoumene, Bruno Liva,
Wikimedia commons : Jonathan McIntosh, F Lamiot, Alina Zienowicz,
P. Pérez, Gary Bridgman, Baycrest, Conrad Nutschan

Janvier 2008 – Echos d’images/BIPEDD


Adresse : 72 rue Ange Blaise - 35000 Rennes

Imprimé sur papier recyclé par Hypa Graphic - Rennes

2
Les événements du quotidien nous emportent
Préambule toujours plus vite que le voudrait notre pensée.
On fait souvent sans vraiment savoir ce que
l’on fait, on agit sans toujours poser notre
regard dessus, on pense pouvoir retenir une
information qui nous a frappé, et la mémoire
l’engloutit au fin fond de l’innomé. Le carnet
de formation est fait pour permettre la pose
des mots sur la course du temps, le recul
de la pensée sur la fuite des actes.

Ce carnet reprend les différentes étapes de la formation.

Pour chacune de ces étapes :


• Il en rappelle l’activité et ses objectifs.
• Il propose des débuts de phrases vous invitant à la
rédaction de quelques informations que vous aimeriez
garder, de quelques réflexions que vous vous seriez faites.
Vous pouvez y noter ce que vous retenez, pensez, ressentez,
méditez, construisez, rêvez… Elles ne sont que propositions
au regard de l’activité en cours. Vous pouvez ou non les
suivre, comme bon vous semble en fonction de ce qui fait
sens pour vous.
• Et parfois, il rassemble les informations qui ont constitué
la trame de la phase.

Ce carnet vous est totalement personnel, nul n’ira vérifier


ce que vous y avez consigné.

3
Carnet de formation

Son métier et le développement durable


1 Atelier « Photolangage » :
Sur la table, sont disposées des
photos. Choisir celle qui reflète un
lien entre son métier et le déve-
loppement durable, puis la pré-
senter en grand groupe.

Objectifs :
• Présenter son activité professionnelle
• La situer dans ses conceptions initiales du développement
durable

La photo que j’ai choisie représente…


J’ai choisi celle-ci parce que…

4
Son lien, selon moi, avec le développement durable, c’est…

A écouter les autres présentations, je me rends compte…

5
Carnet de formation

L’état du monde
2 Atelier « Portraits du monde »
Sur des cartes sont inscrites
des informations issues de

Eau l’état de la planète des points
Eau de vue social, environnemental et
Dans une enquête menée par le C.I.eau
en mars 2007,
les Français déclarent consommer
plus d’eau du robinet
que d’eau en bouteille.

Dans une enquête menée par le C.I.eau en mars 2007,
C’est la première fois que ce rapport
les Français déclarent consommer plus d’eau s’invers e depuis 1999.
du robinet économique. Ces cartes sont
que d’eau en bouteille.
Source : C.I.eau, mars 2007


C’est la première fois que ce rapport s’inverse depuis 1999. tirées au hasard, lues, discutées,
Source : C.I.eau, mars 2007
rattachées au quotidien, puis
assemblées aux photos du
premier atelier pour obtenir un
«portrait du monde».

Objectifs :
• S’approprier des informations objectives sur l’état du monde
• Entrer dans la pensée complexe
• Relier le local et le global
• Provoquer des échanges d’informations détenues par chaque
participant

J’ai été interpellé(e) par…


J’ai choisi celle-ci parce que …

6
Ce que je retiens de positif, c’est...

Peut-être que le développement durable, c’est …

7
Carnet de formation

Analyse de pratique
3 Atelier « Jet de dé » :
Par un lancement de dé, on se
pose la question des conséquen-
ces négatives et positives qu’une
pratique
Analyse de
action provoque sur l’environne-
Analyse de pratique

ment, la vie sociale et l’économie.

Profits
Des mots piochés permettent
d’approfondir cette analyse,
jusqu’à ce qu’émergent des idées
Biodiversité
de modification de sa pratique en
faveur du développement durable.

Objectifs :
• Poser un regard critique sur sa pratique quotidienne et imaginer
une nouvelle façon de mener cette action au regard du
développement durable
• Explorer les interactions qui s’y jouent avec les champs de la vie
sociale, de l’économie et de l’environnement

Quelles conséquences négatives et positives l’action a-t-elle sur la vie


sociale ?
•Participation citoyenne, Solidaire, Équitable, Égalité, Développement
individuel, Relations, Intégration, Santé, Culture, Liberté, Éducation, Bien
commun

Quelles conséquences négatives et positives l’action a-t-elle sur


l’environnement ?
• Espèces, Espaces naturels, Biodiversité, Pollution, Ressources naturel-
les, Déchets, Réchauffement de la planète, Couche d’ozone, Beauté de la
nature, Écologie, Écosystème, Eau

Quelles conséquences négatives et positives l’action a-t-elle sur


l’économie ?
• Besoins, Échanges marchands, Échanges non marchands, Équitable,
Profits, Partenariat, Répartition, Partage, Échanges monétaires, Échanges
non monétaires, Solidarité, Ressources naturelles

8
Mon métier :

L’activité que je choisis de questionner


au regard du développement durable :

Les modifications qu’il est possible d’y apporter :

9
Carnet de formation

Ressourcement poétique
4 Atelier « Lecture poétique » :
ue
Ressourcement poétiq
Des textes poétiques sont dispo
sés dans la salle. Ils sont lus
All
ez à l’essentiel : individuellement ; quelques-uns
n’avez-vous pas besoin
sont notés dans le carnet de
jeunes arbres
de formation pour leur force
êt ?
pour reboiser votre for
d’évocation, puis partagés
René Char
librement au sein du groupe.
Un slogan est retenu.

Objectifs :
• Ressourcer sa pensée et son projet au langage poétique
• Ré-enchanter l’avenir

Les phrases que j’ai préférées…

J’ai souris à la lecture de…

10
Celle qui m’est utile…

Celle qui pourrait devenir le slogan du


développement durable…

Celle que nous avons retenue…


11
Carnet de formation

Résistances et leviers
5
Face au changement

Atelier « Conférence » :
L'implication de tous dans ce projet de société


est indispensable : développer la citoyenneté
Un diaporama présente les
résistances individuelles au
changement et les moyens de les
faire évoluer. Cet exposé sert de
base à la poursuite de l’analyse de
sa pratique.

Objectifs :
• Prendre conscience des obstacles individuels au changement
dans notre société
• Entrevoir les leviers facilitateurs
• Se les approprier dans sa pratique

Les résistances individuelles au


Les facilitateurs de changement
changement

• Le poids des habitudes • La construction de son projet


• L’inconscient écologique personnel
• La complexité des problèmes • Le sentiment de gain
• La globalité des échelles et des • L’insatisfaction de l’état actuel
échanges • L’expérience concrète du monde
• L’éloignement des causes à effets • Une meilleure connaissance
• Le manque de transparence des réalités
• La peur de l’inconnu • Avoir le choix vis-à-vis
• La méconnaissance des des alternatives
alternatives • Trouver sa place dans un système
• L’enfermement dans les modèles • Se sentir concerné
sociaux et culturels • Avoir connaissance d’exemples
• La satisfaction de l’état actuel concrets
• Le sentiment de perte • Entrer dans une « progression des
• Le sentiment d’indifférence petits pas »
• Le sentiment d’une hyper • Ne pas se sentir seul
responsabilité • Le sentiment d’une responsabilité
• La peur d’être différent des autres partagée
• Les contraintes politiques
• Les contraintes économiques
• Les contraintes administratives
• Les contraintes techniques
12
Les résistances par lesquelles je me sens concerné(e) sont…


Parce que…

Les leviers les plus faciles à utiliser seront…

13
Carnet de formation

Outillage
6 Idées de penseurs



Actions
Actions
Atelier « Forum » :
Sont disposés sur les tables
t goût"
et le mur, des comptes-rendus
Idées de penseurs

EXKi "fas
i : le: le

kii
Actions
EXK "fast goût" iques,
ls, frais et biolog c’est

Exk
produits nature
des travail,
“Un jour, espérons-le, ment, avec dans leur
Tous les points de la demeure
le globe sera civilisé. Se restaurer
Se restaurer
rapide
rapidementsalari, avecésdes sont respectés EXKi qui,
l’enseigne

Ex
nce où les produits naturels,
éclairés et alors sera
accompli
humaine seront dans ambia
dans uneune ambiance le parisont
où les salariés réalisé par frais et biologiques
ue, s’est expor
tée ,
le magnifique rêve
EXKi : le "fast goût" respectés Belgiq

Exki
“Un jour, espérons-le, le globe sera
de l’intelligence civilisé.
être née en dans leur travail,
: avoir pour patrie le Monde, après e en 2006. Plus c’est

d’expérience, des définitions


Tous les points
et pourde la demeure humaine seront le pari réalisé Franc
enpar l’enseigne
nation l’Humanité.”
éclairés et alors sera accompli le magnifique rêve Italie, puis
enaprès its ou les servic s
es,
EXKi qui,
être les
néeprodu
en Belgique,
de l’intelligence : avoir
Victor Hugo pour patrie le Monde, Se restaurer rapidement, avec des produitsencor e que frais
naturels, et biologiques, s’est
les valeur
exportée
fondateurs,
(écrivain)
en Italie, puis les en France
et pour nation l’Humanité.” dans une ambiance où les salariés sont respectés ce selonleur
sont, dans en
travail,expliq
c’est2006. son
uentPlus
encore queparles EXKi
produits qui
le pari réalisé parlées
véhicu l’enseigne EXKi qui, ou les services,
Victor Hugo (écrivain) ce sont, selonissant .
après être née succè grand less’est
ensBelgique, fondateurs,
exportéeles valeurs
véhiculées parenEXKi qui en 2000. son

du développement durable, des


en Italie, puis en France 2006.
rapide créée expliquent
Plus
encore desuccès
belgeque restau ration
grandissan
les produits ou les t.services,de la santé et un
EXKi est entreprise s respectueux
EXKi estune uneentreprise
cebelge de
sont,personrestauration
selon des produit les valeurs
les fondateurs,
nes rapide créée différen t. » Dès l’ouvert
ure
plus de 150 accueil un peu en 2000. en 2001,
Dès 2006, elle occupe à Bruxelles
Dès 2006, elle
occupe véhiculées
plus en
de Belgiqu e, par EXKi qui expliquent
150 personnes r restaurant son image
dans 20 20 restaurants
restaurants (15 desdu premierespectueux
produits bâtit une belle
dans (15 en succès
Belgique,grandissant. -à-oreille leurde la santése etféliciten
un t
4 en Italie, France). en le bouche
accueil un peu différent. clients rs l’ouverture
4 en Italie, 1 en1 France). pourtant . Les premie » Dès ants
urs étaient de marque
du premier tien desenrestaur

images publicitaires, des idées


Au départ, les fondateurs
EXKi est une entreprise les fondate étaient
Au départ, belge dela restauration
malbou pourtant rapide
ffe. Arnaud crééeles enrestaurant
2000.s d’entre
produit
à Bruxelles 2001, s
loin de militer contre le bouche-à-orei
que lles leur ques et les invendu
contre Nicolas Steisel, bâtit
Conception du DD
loin de militer la malbouffe. écologi une belle image
Dès 2006, elle deoccupe
Meuûs,plus deFrédéri
Frédéric 150Rouvez c Rouvez et Arnaud
personnes des produits de soient certifié
marque.
respectueux de la
Les santé et
premiers un
l’Armée du salut.
de Meuûs, et amis
et Nicolas de soir àclients se félicitentest,
dans 20 restaurants (15 en Belgique,
trois quadragénaire génaires belges accueil
Steisel,un peu que donnés
les
différent. »chaque
produits Dèsd’entretien
l’ouverture discrète, Landinv
trois quadra s belges et amissurde le terrain de 2003, une holding des restaurants ds versés
t plutôt soientEn certifiés
Conception du DD 4 en Italie, 1 longue
en France). date, date, jouaien
longue jouaient plutôt sur
du premier
avions
le terrain
Nous
restaurant
la fibre à Bruxelles
par
écologiques
trois
en 2001,
industret lesflaman
iels invendus le
Au départ, les la fondateurs étaient « de donnés tenue
chaque entre dans
finance et de
la financel’audit.
l’audit.
et depourtant
« Nous avions
le bouche-à-oreille
une bonne leur bâtitsoir
uneàbelle
imental’Armée image
ire bio,
du salut. suivante,
loin de militer ducontre la malbouffe. Arnaud cherchions delamarque.
fibre Les En 2003,
premiers unel’agroal
dans clients se L’année
commerce,
du comme nous nous
rce,cherchions aujourd’hui
holding rfélicitent
de 65 %.
discrète, Landinvest,e et leur
"Le monde n’est durable qu’à une triple une bonne hauteu

de « penseurs », des dessins


à
définition

Steisel, tenue capital


par
de Meuûs, Frédéric
idée ! » Rouvez
résume et
idée ! » résume
Nicolas
Nicolas Nicolas
Steisel, que les trouven
Steisel,. aujourd’hui ils
produits t d’entretien des restaurants
trois industriels
Havelaarflamands qui les contact
versés iel
condition. trois quadragénaires belges et amisdéléguéde En 2000,
soient certifiés dans c’est Max
l’agroalimenta
écologiques et les café industr
administrateu
adminis trateur
r délégué. En 2000, pas
rapide maiscapital propose de rempla ireinvendus
bio, cer
entreleurdans le
rviceils«trouvent
Être équitable : dire qu’à une triple non
définitivement longue date,lejouaient
créneauplutôt sur: le self-sede
unterrain donnés chaque soirààhauteur
l’Arméede du65 salut. é équitab le.
"Le monde n’est durable
: un self-service
le créneau « rapide mais rapide est %. L’année
labellis suivante,
la fibre ation pas une un produit
définition

la finance etindustriel
de l’audit.».««Nous ». « La restaur
avions En 2003, c’est
: holdingMaxpar discrète,
Havelaar Landinvest,
qui les contacte et leur
à la pauvreté et aux inégalités ; industr Laielrestauration rapide est choses propose
condition. du commerce, nous cherchions
nécessaire. une manquait deux
Il luibonne tenue par trois industriels de remplacer
flamands versés
être vivable : vivre et nonent non ;
survivre Il luiaire.
nécess manquait deux choses : leur café industriel
Être équitable : dire définitivem idée ! » résume Nicolas Steisel, aujourd’hui
nt durable
par un produit
dans l’agroalimentaire bio,labellisé
entre dans le
équitable. et compostables
être viable : répondre aux ; besoins de tous Du développem entppeme biodégradables
à la pauvreté et aux inégalités administrateur délégué. dévelo s 100 % suivante, s
DuEn 2000, ils trouvent capital à hauteur decouvert
durable 65 %. L’année des produit

humoristiques. Une investigation


; ants des ages, utilise
les habitants de la survivreplanète sans restaur des emball
être vivable : vivre et non
le créneau : un self-service « rapide mais pas ble des
c’est Max Havelaarrecycla qui lesge contacte et leur ic Prioriti es).
• Utilise dans l’ensemble
• Utilise rapidedans l’ensem le tri et le il of Econom
compromettre les de tous
besoinsfuturs."
auxbesoins industriel ». « La restauration des
est restaurants favorise
lable, propose de
des couvertsremplacer
s 100
par % leur
le CEP (Counc
café industriel rce équitab
le :
être viable : répondre en matériau renouvelable,
nécessaire. Il lui manquait en matéria
u renouve
deux choses favorise
: le
ISOpar
tri 14001
etun
reconnu
leproduit
recyclage labellisé
biodégradable
équitable.
biologiq ue et duscomme et compostables
préparation
est
sans d’entretien écologiques écologiques l’agricudes ltureemballages, de chaque
les habitants de la planète • Adopte une démarche
d’entretien ISO 14001he reconnuss de le
démarc vis-à-vi par ition exacte
CEP (Council et complè
of Economic
utilise tedes produits
utilisés, comme
le pain,
tre
Anne-Marie les besoins
Saquet, futurs."
Atlas mondial du développement Du développement Adopte unevis-à-vis de
•durable évités ; la compos
l’agriculture s bio sontPriorities).
compromet
durable, éditions Autrement, 2002 les agents artificiels artificie ls sont biologiqueents certifié
e, les ingrédi et du commerce équitable :
les agents sont évités ; la composition
est possibl le thé,et etc. salades,
• Utilise dans
préciséel’ensemble
; lorsque descelarestaurants
lorsque
e ; est
cela
des couverts 100
blanc,
exacte et complète
% biodégradables
les œufs, decompostables
chaquesur place (sandwiches,
préparation

individuelle y est menée afin


précisé possible, les
fromag e
ingrédients produit es est ). Depuis
Anne-Marie Saquet, Atlas
mondial du développement en matériau le lait,
renouvelable,
les yaourts favorise
et les le tri etetlelerecyclage
yaourts
le fromage des
s présent
certifiés
ées sont
emballages, bioutilise
sont des produits
utilisés, salades
comme
de fruits…
2002 le lait, blanc,
lesle denrée
les œufs, jus de fruits, le pain, de
durable, éditions Autrement, d’entretien • Chaque
écologiques jour,•ISO 14001jour, reconnus toutespar CEP le thé,of
(Council etc.aux fruits, Priorities).
Economic leur permet
toutes
Chaque les denrées présentées légume s, tartes du salut aux
l’Armée
• Adopte uneplatsdémarche
préparés,plats vis-à-vis
tartes préparé s, tartes auxbiologique
de l’agriculture sont et produites
ant,du accord
uncommerce sur avec équitable
place :t n’avoir jamais recours
(sandwiches,
aux légumes, tartesr restaur auxet garanti salades,
les agentsl’ouverture
artificiels de sont évités de leur premie
; la composition exacte fruits,
complète jus dede s. EXKipréparation
chaque
fruits, est
leur ure
premier
l’ouvert restaurant, ment les invendu salades de fruits…). Depuis
précisée ;reprendre
lorsque cela est possible, jour gratuite
les ingrédients un certifiés
accord avec l’Armée
bio sont utilisés, comme
chaque re chaque
jour gratuitement
reprend du salut leur le pain,
permet de
les
le lait, lesconservateurs
yaourts et le fromage . conservblanc, ateurs. les œufs, leinvendus.
thé, etc. EXKi garantit n’avoir jamais recours
aux

de s’outiller pour le changement


• Chaque jour, toutes les denrées présentées sont produites sur place (sandwiches, salades,
Références ces :
plats préparés, tartes: aux Référen légumes, tartes aux fruits, jus de fruits, salades de fruits…). Depuis
,289.htm l
l’ouverturehttp://www.ex
de leur premier restaurant, uni.fr/ accord avec l’Armée dust-gout
salut leur permet de
ki.fr/ http://www.exk ra.fr/Exki-le-fa
http://www.pla
reprendre chaque jour gratuitement ete-ter
les invendus. EXKi garantit n’avoir jamais recours aux
http://www.plan
nete-terra.fr/E xki-le-fast-gou
http://cdurable.info/Exki.htm
conservateurs. .info/Exki.html t,289.html
http://cdurable l
Références :

dans sa pratique.
http://www.exki.fr/
http://www.planete-terra.fr/Exki-le-fast-gout,289.html
http://cdurable.info/Exki.html

Objectifs :
• S’outiller pour amorcer le changement
• Prendre connaissance d’expériences qui fonctionnent déjà en
matière de développement durable
• S’approprier des conceptions du développement durable
• Développer un esprit critique face à la diversité des opinions et
pratiques du développement durable
• Entrevoir les leviers facilitateurs
• Se les approprier dans sa pratique

Dans le forum aux outils

Ceux qui m’ont intéressé(e)…

14
Ce que je garde pour mon activité…

Ce qui me reste à chercher…

Les leviers les plus faciles à utiliser seront…

15
Carnet de formation

Construction de la forme
7






Atelier « Synthèse » :
Au fur et à mesure des activités,
certaines informations sont rete
nues, proposées, dessinées…
Elles servent toutes à l’élaboration
d’une composition qui devient une
représentation symbolique du
développement durable pour
le petit groupe.

Objectifs :
• Accompagner le cheminement formatif d’une réelle construction
concrète et matérielle
• Comprendre que le développement durable est une notion et une
pratique en cheminement, propice à de nombreuses possibilités

Ceux qui m’ont intéressé(e)…


Cette construction m’a permis de…

16
Le sens que je lui donnerai…

Après avoir vu celles des autres groupes…


Les leviers les plus faciles à utiliser seront…

17
Carnet de formation

Au terme de cette session….



Ce que je retiens du développement durable :

Maintenant, je vais…

Ce qui peut m’aider :

18
Le sens que je lui donnerai…

Après avoir vu celles des autres groupes…


Les leviers les plus faciles à utiliser seront…

19
Préambule

La sensibilisation au développement durable est un champ complexe sous


de nombreux aspects, induisant des résistances à la prise de conscience
et à l’accueil positif de mesures individuelles et collectives.
Or, l’appropriation des enjeux est primordiale pour l’acceptation de
changements de comportements réputés nécessaires, devant être opérés
à différents niveaux par tous les acteurs de la vie sociale.

Dans un travail partenarial, Echos d’Images et BIPEDD, associations


d’éducation à l’environnement ont conçu le dispositif de formation
« Effet papillon » pour faciliter l’appropriation de l’idée de développement
durable et du changement de pratique nécessaire à un avenir viable,
vivable et équitable.

Basé sur une pédagogie de l’engagement, « Effet papillon » est un outil


qui permettra de démultiplier les actions envers des publics non initiés.

Partenaires :