Vous êtes sur la page 1sur 4

Devoir de physique.

Thèmes : incertitudes, les ondes

Les différentes parties de l’exercice 1 sont indépendantes

Exercice 1:

ère partie :

1

On étudie la propagation d’une onde le long d’une corde tendue horizontalement entre 2 points A et B par

chronophotographie : les photos suivantes ont été prises à intervalles de temps réguliers = 0,20s.

1,0m A B x x A B x x A B x x
1,0m
A
B
x
x
A
B
x
x
A
B
x
x
  • 1. Pourquoi peut-on affirmer que cette onde est progressive ?

  • 2. Définir puis calculer la célérité C de cette onde.

  • 3. Pendant quelle durée un point de la corde est-il touché par l’onde ?

ème partie :

2

On s’intéresse à l’influence de quelques paramètres sur la célérité de l’onde qui se propage le long d’une corde

tendue horizontalement entre 2 points A et B.

Dans tous les cas, l’onde commence à être émise au point A à l’instant t=0 .

Les courbes ci-dessous donnent l’évolution au cours du temps du déplacement vertical noté « u » d’un point K

situé à la distance fixe d=AK=1,20m du point source A.

  • 1. Influence de la forme de la perturbation :

Deux ondes de formes et de longueurs différentes sont émises sur la même corde, sans modifier sa tension :

u 0 0,5 1 2 3 t en s
u
0
0,5
1
2
3
t en s
u 0 0,5 1 2 3 t en s
u
0
0,5
1
2
3
t en s

1.a. La forme de la perturbation émise modifie-t-elle la célérité de l’onde ?

Quelle propriété du milieu de propagation est ainsi mise en évidence ?

1.b. L’onde représentée sur le graphe de droite provoque-t-elle une perturbation dirigée d’abord vers le haut

puis vers le bas avant de revenir à la position de repos, ou bien l’inverse ?

  • 2. Influence de la tension de la corde :

On modifie maintenant entre les deux expériences la tension de la corde, qui est plus grande dans l’expérience

de droite :

u

u

Devoir de physique. Thèmes : incertitudes, les ondes Les différentes parties de l’exercice 1 sont indépendantes

0

0

Devoir de physique. Thèmes : incertitudes, les ondes Les différentes parties de l’exercice 1 sont indépendantes

0,5

0,5

1

1

2

2

3

3

Devoir de physique. Thèmes : incertitudes, les ondes Les différentes parties de l’exercice 1 sont indépendantes

t en s

t en s

u

u

Devoir de physique. Thèmes : incertitudes, les ondes Les différentes parties de l’exercice 1 sont indépendantes
Devoir de physique. Thèmes : incertitudes, les ondes Les différentes parties de l’exercice 1 sont indépendantes

0

0

0,5

0,5

1

1

2

2

3

3

Devoir de physique. Thèmes : incertitudes, les ondes Les différentes parties de l’exercice 1 sont indépendantes

t en s

t en s

La tension de la corde a-t-elle une influence sur la célérité de l’onde ? Si oui, dans quel sens ?

Quelle propriété du milieu de propagation se trouve ainsi modifiée ?

ème partie :

3

Une onde longitudinale périodique se propage dans un ressort tendu horizontalement entre deux points O et B.

Les spires du ressort sont régulièrement espacées de 1,0cm au repos. On note x’x l’axe du ressort.

Un amortisseur permet d’éviter la réflexion des ondes au point B. Ressort au repos x’ x
Un amortisseur permet d’éviter la réflexion des ondes au point B.
Ressort au repos
x’
x
O
A
B
u

On note « u » le déplacement horizontal d’une spire du ressort touchée par l’onde, compté positivement vers la

droite.

Le graphe ci-dessous à gauche représente les variations de l’élongation du point O au cours du temps, tandis

que celui de droite représente les élongations de différents points du ressort à l’instant t1=5,0s (pour une

abscisse comprise entre 0 et 10,0cm) :

u en cm 1 0 1 2 3 t en s
u en cm
1
0
1
2
3
t en s
  • 1. Qu’est-ce qu’une onde périodique ?

u en cm 1 x en cm 0 1 2 3 4 5 6 7 8
u en cm
1
x en cm
0
1
2
3
4
5
6
7
8
  • 2. Détermine graphiquement la longueur d’onde et la période de l’onde qui se propage sur ce ressort.

  • 3. Déduis-en la célérité de cette onde

  • 4. Quelle est l'abscisse de la spire A à l'instant t1=5,0s ?

Exercice 2:

Un élève se propose de déterminer la valeur de la résistance R d'un conducteur ohmique en utilisant des

méthodes différentes.

Méthode n°1: Le fabricant a peint des anneaux de couleurs jaune, violet, marron et or sur le dipôle.

L'application du code des couleurs conduit à R=470Ω à ±5%.

  • 1. Entre quelles valeurs se trouve la valeur réelle de cette résistance d'après les données du fabricant ?

Méthode n°2: La résistance R du dipôle étant définie comme le rapport entre la valeur U de la tension à ses

bornes et l'intensité I du courant qui le traverse, l'élève réalise un montage lui permettant d'effectuer les mesures

qu'il reporte dans le tableau suivant. Il calcule ensuite pour chaque colonne le rapport U/I.

  • 2. Calcule la valeur moyenne pour le rapport R = U/I.

U en V

1,00

2,00

3,00

4,00

5,00

6,00

I en mA

2,06

4,18

6,30

8,30

10,36

12,55

U/I en Ω

485

478

476

482

483

478

  • 3. Calcule l'écart type s exp pour cet ensemble de mesures.

  • 4. Calcule l'incertitude de répétabilité

pour un taux de confiance de 95% . M =

k x

  • 5. Donne le résultat de ce mesurage.

s

exp

÷

n

Entre quelles valeurs est comprise la résistance

mesurée pour un taux de confiance de 95% ?

partie : 3 Une onde longitudinale périodique se propage dans un ressort tendu horizontalement entre

Méthode n°3: La résistance d'un conducteur ohmique peut être mesurée directement à l'aide d'un multimètre en

mode "ohmètre". On utilise ici le calibre 2kΩ d'un multimètre et la valeur lue est 0,482.

Le fabricant du multimètre annonce "classe 0.1 (soit précision ±0,1% de la valeur du calibre utilisé) + 1 digit"

  • 6. Entre quelles valeurs se trouve la valeur réelle de cette résistance d'après cette mesure ?

  • 7. Aurait-il été intéressant d'utiliser le calibre 200Ω pour améliorer la précision de cette mesure ?

  • 8. Ces différentes mesures de R sont-elles compatibles ?

  • 9. Comment expliquer que la valeur connue avec le moins de précision soit celle provenant du fabricant ?

Corrigé de l’exercice sur les ondes

0,60m 1 ère partie : instant t x x x A M N B instant t
0,60m
1
ère partie :
instant t
x
x
x
A
M
N
B
instant t + 0,20s
x
x
x
  • 1. Cette onde est progressive car l’élongation d’un point N à un instant t est la même que celle subie par un autre point M à un instant t– est le décalage temporel entre M et N.

  • 2. La célérité C de cette onde est égale à la distance x (en m) parcourue par l’onde pendant un intervalle de temps t divisée par

t (en s) : C = x/ t = 0,60/0,20 = 3,0m.s 1

  • 3. Sur la première photo le début de l’onde arrive en M tandis que sur la deuxième photo, prise 0,20s plus tard, la fin de l’onde atteint M . Donc M a été touché par l’onde pendant 0,20s.

ème partie :

2

  • 1. Influence de la forme de la perturbation :

1.a. J'observe: Dans les deux cas, l’onde atteint le point K au même instant t = 2,0s

J'en déduis que: la forme de la perturbation émise ne modifie pas la célérité de l’onde.

Le milieu de propagation est non dispersif.

1.b. J'observe: sur l'axe des temps, le début de l’onde est à gauche et correspond donc à u<0

J'en déduis que: L’onde représentée sur le graphe de droite provoque une perturbation dirigée d’abord

vers le bas puis vers le haut avant de revenir à la position de repos.

  • 2. Influence de la tension de la corde :

J'observe: Lorsque la tension de la corde augmente (schéma de droite), l’onde atteint le point K plus tôt (à

l’instant 1,5s au lieu de 2,0s).

J'en déduis que: Lorsqu'on augmente la tension de la corde, la célérité de l'onde augmente.

On a ainsi augmenté la rigidité du milieu de propagation.

ème partie :

3

  • 1. Une onde périodique correspond à un signal qui est émis de façon identique à intervalles de temps égaux appelés période T.

  • 2. On lit sur le graphe de gauche T = 2,0s (durée minimale pour que u reprenne la même valeur au point O) On lit sur le graphe de droite = 8,0.10 2 m (distance minimale entre deux points qui oscillent en phase, c'est-à-dire qui ont la même élongation u à tout instant).

  • 3. Célérité de l’onde C = /T = 4,0.10 2 m.s 1 .

  • 4. J'observe sur le schéma du haut: Au repos, la spire A se trouve à l'abscisse x 0 = 2,0cm. J'observe sur le graphe de droite: la spire d'abscisse x 0 = 2,0cm subit une élongation u = 1,0cm J'en déduis que: l'abscisse de la spire A touchée par l'onde est x = x 0 + u = 2,0–1,0 = 1,0cm

Corrigé de l’exercice sur les incertitudes

Méthode n°1: incertitude sur R = 470x0,05 = 24Ω donc 446Ω < R < 494Ω d'après le fabricant

Méthode n°2: valeur moyenne R = 480,3Ω

écart type s exp = 3,5Ω

M =

2,57 x

3,5

= 3,7Ω

÷6

donc R = 480 ± 4 Ω en ne conservant qu'un chiffre significatif dans l'incertitude

La méthode n°2 conduit ainsi à 476Ω < R < 484Ω

6

Méthode n°3: 0,1% du calibre conduit à une incertitude de 2kΩ x 0,001= 0,002kΩ

1 digit conduit à une incertitude de 0,001kΩ soit au total une incertitude de 0,003kΩ = 3Ω

La valeur lue est 482Ω donc la méthode n°3 conduit ainsi à 479Ω < R < 485Ω

Le calibre 200Ω ne permet pas d'effectuer la mesure de R car il est inférieur à sa valeur!

Ces 3 mesures sont compatibles car elles ont l'intervalle [479Ω , 484Ω] en commun.

L'incertitude donnée par le fabricant ne correspond pas à la résistance testée par l'élève, mais à toutes les

résistances du même type qu'il fabrique.