Vous êtes sur la page 1sur 25
MCA 2 - MCO 0 CABBA 0 - USMA 0 Velud : Le Mouloudia «Nous
MCA
2 -
MCO
0
CABBA 0 - USMA 0
Velud :
Le Mouloudia
«Nous
aurions pu
gagner si…»
avertit le Chabab
USMH 2 - RCA 1
Bouali : «Maintenant, il
faudra gagner le derby»
El Harrach
prend sa
revanche
DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2550 PRIX 20 DA
JSK 1 - CRBAF 0
Les Kabyles ne
Yesli
rassurent pas !
tape
dans
l’œil de
Halilhodzic
Hannachi : «Je suis
déçu du rendement»
Aït Djoudi : «C’est à cause de la
terrible pression qu’on subit !»
Equipe nationale
Après sa grosse prestation face au Barça,
il a récidivé hier contre Bétis Séville
Feghouli marque
et propulse Valence !
Auteur d’un triplé hier face à Newcastle
Hazard, le DANGER, c’est lui
«Je vise le même niveau que
Messi et Cristiano Ronaldo»
Mourinho : «Hazard ? Le meilleur
jeune joueur au monde !»
Bougherra : «Il a un
énorme potentiel, on sait
à quoi s’attendre maintenant»
02
02

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil Équipe nationale
www.lebuteur.com
Coup d’œil Équipe nationale

Auteur d’un triplé, hier, face à Newcastle, il casse la baraque en Angleterre

Avec Hazard, les VertsVertsVertsVertsVertsVerts nenenenenene devrontdevrontdevrontdevrontdevrontdevront rienrienrienrienrienrien

laisser au hasard !

D éjà étincelant mais pas efficace au City Stadium, le Diable rouge a encore fait étalage de toute sa classe, hier après-midi, face à Newcastle en mon- trant la voie à ses coéquipiers. Vainqueurs de Newcastle sur le score de 3- 0, les Blues ont pris les commandes de la Premier League, suite à la gifle reçue par Arsenal à Liverpool (5-1) et le partage des points de Manchester City avec Kompany, sur la pelouse de Norwich (0-0). Présent sur chaque

offensive des Blues face aux Magpies, Eden Hazard a, une nouvelle fois, prouvé qu’il a

clairement passé un palier cette saison en Premier League en marquant les trois buts de sa formation. Et s’il a inscrit le troisième sur penalty, Lampard, ayant laissé le Belge tirer, les deux premiers buts ont été absolument superbes. Sur le premier, il a repris une passe de Branislav Ivanovic alors qu’il était au départ de l’action. Sur le deuxième, il a ponctué un contre supersonique des Blues d’un sublime une-deux avec Samuel Eto’o, avant de crucifier Tim Krul de près. Un triplé, le pre-

«Je vise le même niveau que Messi et Cristiano Ronaldo»

Eden Hazard a pris une dimension considérable depuis son arri- vée à Chelsea. Le milieu offensif belge a fait étalage de tout son talent en Premier League et veut s’attaquer, désormais, au gratin du football mondial. Eden Hazard est clairement de- venu l’un des tous meilleurs joueurs du monde. Déjà, le Belge avait envoyé beaucoup de promesses lorsqu’il évo- luait au LOSC. Mais depuis son arrivée à Chelsea en 2012, le milieu offensif n’a cessé de progresser et d’épater le monde du football. Désormais, Hazard espère rejoindre Lio- nel Messi et Cristiano Ronaldo au sommet. «Lionel Messi et Cristiano Ronaldo sont les meilleurs joueurs de la planète. Ils marquent un, deux, trois buts à chaque match. C’est quelque chose que vous devez viser pour arriver au sommet. Pour arriver à leur niveau, il faut travailler dur chaque jour à l’entraînement, prendre du plaisir, et s’exprimer autant que possi- ble sur un terrain de football.»

«Je ne veux plus qu’on me considère comme un jeune joueur»

À 23 ans, Eden Hazard est logiquement considéré comme un jeune joueur en

quête d’expérience. Statut que le joueur de Chelsea souhaite surpasser au plus vite.

«Je dirais que je figure probablement parmi les meilleurs joueurs du monde. Mais je réalise aussi qu’il y a beaucoup, beaucoup de bons joueurs dans le monde. Ce que je souhaite, c’est que l’on ne me considère plus comme un jeune joueur. Cela signifierait que j’ai franchi une nouvelle barrière et une étape supplémentaire dans ma carrière.»

«Quand j'étais jeune, je rêvais de rencontrer Zidane»

En visite aux jeunes du FC Southall, il y a quelques jours, Eden Hazard a pris du

plaisir en jouant avec eux. Il a ensuite accordé une interview au site officiel de Chelsea. «J'aime jouer avec les enfants. J'aime les voir sourire et prendre du plaisir. Quand j'étais jeune, je rêvais de rencontrer Zinédine Zidane. J'ai même eu l'occa-

sion de le voir à l'Euro 2000, quand la France s'entraînait à 20 km de chez moi.»

«Thierry Henry, Ronaldinho, Robinho et Riquelme sont exceptionnels aussi»

Malgré son énorme talent, Eden Hazard n'a pas réalisé tout de suite qu'il avait un

potentiel énorme. «C'est seulement quand je suis arrivé à l'académie de Lille que j'ai pensé que je pouvais devenir professionnel. A ce moment-là, j'ai commencé à jouer sérieusement et considéré le football comme un travail.» Eden Hazard conclut ensuite par le top 5 des joueurs qu'il a admirés lorsqu'il était enfant. «En premier, Zinédine Zidane. Thierry Henry a également été exceptionnel pour moi. Ensuite, je dirais Ronaldinho, Robinho et Riquelme.»

Bougherra «Hazard, un

énorme potentiel, on sait à quoi s’attendre maintenant»

énorme potentiel, on sait à quoi s’attendre maintenant» 36 matchs toutes compétitions confondues Face à
36 matchs toutes compétitions confondues Face à Newcastle, le joueur belge a disputé la 36e
36 matchs
toutes compétitions
confondues
Face à Newcastle, le joueur belge a
disputé la 36e rencontre de sa saison,
toutes compétitions confondues. En
championnat, il est placé au rang d’incon-
tournable par José Mourinho puisqu’il a
participé aux 25 rencontres des Blues en
Premier League dont 22 où il a joué plus
de 80 minutes. Une preuve que le
coach portugais compte plus que ja-
mais sur Hazard dans la course
au titre.
Il est le plus
jeune joueur de
Chelsea à avoir inscrit
un triplé
Eden Hazard a inscrit, hier, son pre-
mier triplé en Premier League, le deuxième
de sa carrière. À 23 ans et 32 jours, il de-
vient le plus jeune joueur de Chelsea à réali-
ser un triplé dans un match de
championnat. Il fait ainsi mieux que Salo-
mon Kalou qui avait 24 ans et huit mois
lors d'un triplé contre Stoke, en avril
2010 (7-0) et Eidur Gudjohnsen, qui
venait d'avoir 26 ans lorsqu'il
avait inscrit trois buts à
Blackburn en octobre
2004 (4-0).
Lampard
«Son talent
balle
au pied est un
cauchemar pour
tous ses
adversaires»
Depuis son arrivée
dans le championnat
anglais, à l’été 2012,
tous les joueurs de
Chelsea sont tombés
le charme
d’Eden
sous Hazard.
Les
uns après les au-
tres. Frank Lam-
pard, le
vice-capitaine lon-
donien, n’échappe
pas à la règle
:
«Eden me rappelle
Zola. Je n’avais jamais vu ça
avant»,
avoue-t-il. «Il n’a que
vingt-trois ans et son talent balle
au pied
est
cauchemar
pour
tous un ses
adversaires.»
Drogba
«C'est
Cristiano
Ronaldo
et
Lionel
Messi
réunis
Didier
Drogba,
ancien
joueur
em-
blématique
de
Chelsea
parti
dé-
fendre
couleurs
de
Galatasaray,
reste
attentif
au
destin
Blues.
Et
comme
de
nom-
breux
teurs,
est
tombé
amoureux
d’Eden
Hazard,
un
joueur
qui
explose
littéralement,
après
un
peu
plus
de
18
mois
pas-
sés
en
Premier
League.
«Tout
le
monde
parle
de
Cristiano
Ronaldo
et
Messi,
mais
Chelsea
les
deux
en
un
seul
joueur
:
Eden
Ha-
zard»,
lançait
récemment
Didier
Drogba,
l’ancien
avant
il observa- des ivoirien possède les
de
Chelsea
qui
reste
sensible
au
ta-
lent
d’Eden,
malgré
son
départ
pour
Galatasaray.
lent d’Eden, malgré son départ pour Galatasaray. mier de sa saison et le deuxième de sa

mier de sa saison et le deuxième de sa carrière, qui lui permet de totaliser douze réalisations en Premier League. C’est déjà trois de plus que la saison dernière mais surtout, il est désormais le meilleur buteur belge du championnat anglais devant Ro- melu Lukaku (9 buts) et Christian Benteke (7 buts).

Une bonne nouvelle pour les Diables ?

Une nouvelle prestation de haut vol du Brainois qui confirme qu’il évolue actuellement à son meilleur niveau, depuis le début de sa carrière. Désormais, à chacune de ses touches de balle, l’adversaire peut s’attendre à une ac-

célération, un dribble ou une passe tranchante. Le Belge, qui se projette tout le temps vers l’avant, a rangé ses grigris superflus pour amplifier son efficacité sur le terrain, au plus grand bonheur de ses équipiers et des supporters qui peu- vent rêver du titre, si Hazard conserve ce niveau de jeu. Mais pourra-t-il maintenir cette forme étince-

lante jusqu’au mois de juin ?

Mourinho

forme étince- lante jusqu’au mois de juin ? Mourinho «Hazard ? Le meilleur jeune au monde»

«Hazard ? Le meilleur jeune au monde»

de juin ? Mourinho «Hazard ? Le meilleur jeune au monde» Voulant avoir son avis sur
de juin ? Mourinho «Hazard ? Le meilleur jeune au monde» Voulant avoir son avis sur

Voulant avoir son avis sur l’excellente forme affichée par l’attaquant belge de Chelsea, Eden Hazard, auteur d’un hat-trick contre Newcastle United, le défenseur central et capitaine d’équipe de l’EN, Madjid Bougherra, que nous avons pu avoir hier soir au téléphone, n’est pas du tout impressionné par la qualité individuelle de ce joueur : «Tout le monde connaît Hazard, c’est un énorme potentiel. Ses performances avec Chelsea ces derniers temps prou- vent qu’il est l’un des meilleurs buteurs en Europe. Maintenant sur un match, tout peut arriver. En tout cas, on sait maintenant à quoi s’attendre.»

«C’est pour affronter des joueurs de son niveau qu’on aime jouer la Coupe du monde»

Voulant savoir s’il n’appréhendait pas un joueur de cette qualité, Bouggy dira : «En sélection, c’est différent, on ne sait pas s’il rééditera les mêmes exploits en Coupe du monde mais ça reste quand même un redoutable bu- teur. Hazard joue un peu sur les côtés, et ça ne sera pas en individuel qu’il faudra le prendre. Je pense que c’est en jouant collectif qu’on pourra l’arrêter. Mais bon, c’est pour affronter des joueurs de son niveau qu’on aime jouer la Coupe du monde.»

Moumen A.

Vertonghen «Mourinho l’a influencé

de manière positive»

«Mourinho l’a influencé de manière positive» A l'issue du match, José Mourinho a en- core surpris
«Mourinho l’a influencé de manière positive» A l'issue du match, José Mourinho a en- core surpris

A l'issue

du match, José Mourinho a en- core surpris tout le

monde. «Cette victoire nous servira pour être favori la saison prochaine. Là, on ne l'est pas en- core. C'est un pas très important, car ce n'est pas bien pour la progression de cette équipe de courir à 15 points des meilleurs en championnat ou de disputer la C3.» Fin communicateur, le "Happy One" a évidem- ment adressé quelques mots au sujet du Diable Rouge. «Je continue de dire qu'il doit s'améliorer et garder les pieds sur terre, mais il est sans doute le meilleur jeune au monde», a-t-il dit à propos d'Hazard.

«Il peut atteindre le niveau de Messi ou Ronaldo»

«Il peut atteindre le niveau de Messi ou Ronaldo», a ainsi lâché Mou- rinho en conférence de presse d'après-match. Un hommage à la hauteur des possibilités qu'offre désormais le natif de La Louvière aux Blues qui enchaîne les performances de choix depuis le mois de décembre.

Dans un entretien accordé à Het Nieuwsblad, Jan Vertonghen évoque les ambitions des Spurs en cette fin de saison. Le Diable Rouge parle aussi d'Eden Hazard qui ne cesse de l'épater. «Le cham-

pionnat d'Angleterre est de plus en plus fort. Si tu regardes la co-

lonne de gauche du classement général, tu ne vois que des équipes du top. Il s'agit de 10 clubs qui peuvent terminer dans le top 4. Regarde simplement où se trouve Manchester United. Quand tu vois l'investissement effectué par tous ces clubs, ils veulent évidemment tous terminer parmi les quatre premiers. Nous avons perdu quelques points importants à cause des blessures. Mais bon, c'est le cas aussi de clubs comme Manchester United, Everton et Liverpool. Cela ne peut donc pas être une excuse», a confié Jan Vertonghen à Het Nieuwsblad.

Rudi Garcia (ent. Roma) «C'est un joueur

Nieuwsblad. Rudi Garcia (ent. Roma) «C'est un joueur au talent immense !» Invité à s'exprimer au

au talent immense !»

Invité à s'exprimer au micro de la RTBF, le coach de la Roma, Rudi Gar- cia, a souligné toute l'importance d'Eden Hazard pour l'équipe nationale de Belgique. Parfois, les joueurs les plus talentueux ont du mal à être dans le moule. Ce fut notamment le cas pour Eden Hazard lors de ses débuts en sé- lection. Une époque désormais révolue pour le prodige belge qui, avec ma- turité, est devenu le véritable patron des Diables Rouges : «Aujourd'hui, les choses sont plutôt rentrées dans l'ordre, dans le sens où Eden n'est pas seulement un des joueurs importants de l'équipe mais il est, pour moi, le joueur le plus important. C'est un joueur avec un talent immense et l'ano- malie, c'était que cela ne se passe pas bien au début chez les Diables», a ainsi déclaré Rudi Garcia.

«Il est en train de devenir un joueur capital à Chelsea»

Désormais à la Roma, l'ex-coach lillois voit son ancien joueur reproduire les mêmes schémas qu'avec les Dogues et se félicite de le voir prendre cette même dimension à Chelsea : «Evidemment qu'il a en- core une marge de progression. Il a pris des responsabilités à Lille, notamment les deux dernières sai- sons dans un championnat de France qui est aussi bon que celui d'Italie. Maintenant, il est en Angleterre, dans un championnat d'un niveau supérieur. Et là encore, il a été capable de prendre des responsabilités et devenir un joueur capital dans la formation de José Mourinho. Ce n'est que logique. Il est en train d'atteindre sa pleine maturité et c'est un vrai bonheur, non seulement pour Chelsea mais aussi pour l'équipe de Belgique», a ainsi conclu Garcia au micro de la RTBF.

Il a été son entraîneur à Lille

L'entraîneur français a, en effet, une certaine légitimité à parler du joueur qu'il a lui-même lancé au plus haut niveau dans le championnat de France. Une époque pas si lointaine dont il se souvient très bien.

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil N° 2550 Dimanche 9 février 2014 03 Feghouli marque un
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

03
03

Feghouli marque un but d’école et propulse Valence !

T out auréolé par son succès ra- mené du Camp Nou grâce à son métro- nome algérien

Sofiane Feghouli, le FC Va- lence a confirmé cette excel- lente performance réalisée face au FC Barcelone, en s’imposant assez aisément face au Betis Séville sur le score de 5 buts à 0. Omnipré- sent et presque derrière tous les bons coups de son équipe, Feghouli, encore une fois im- pressionnant, a participé grandement à la construction de ce large succès, en mar- quant l’un des buts de Va-

de ce large succès, en mar- quant l’un des buts de Va- Le programme du stage,
Le programme du stage, en prévision de la Slovénie, connu Vahid Halilhodzic ne perd pas
Le programme
du stage, en prévision
de la Slovénie, connu
Vahid Halilhodzic ne perd pas son temps. Après avoir rencon-
tré le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, pour aplanir
certains différends nés des dernières sorties médiatiques du sé-
lectionneur national, Vahid Halilhodzic est passé à la prépara-
tion du prochain match amical face à la Slovénie. Après que
ses adjoints lui ont fait part de l’évolution de la situation spor-
tive de chacun des joueurs de l’Equipe nationale susceptibles
d’être de la partie le 5 mars prochain contre la Slovénie, le
driver des Verts a tracé le programme à suivre lors de ce
stage de préparation qui aura lieu au centre technique des
équipes nationales de Sidi Moussa.
Une seule séance à Tchaker et
deux réunions prévues avec les
joueurs
Poursuivant sa période de prospection ici en Algé-
rien, Vahid Halilhodzic, qui s’est rendu hier à Tizi
Ouzou pour suivre la rencontre JSK-CRBAF et surtout
superviser le défenseur kabyle Djamel Benlamri, a
établi son programme de travail, en prévision du
prochain stage des Verts à Sidi Moussa. Ainsi, Halil-
hodzic a prévu une seule séance au stade Musta-
pha-Tchaker qui aura lieu le 3 mars prochain, soit
l’avant-veille du match contre la Slovénie. Deux
réunions avec les joueurs sont également au
menu des camarades de Bougherra durant ce re-
groupement qui précédera la joute amicale du

mier plan. Dans ce duel gagné assez largement face à la lanterne rouge de la Liga espagnole, So- fiane a de nouveau fait parler son talent, en inscrivant un très joli but. En effet, à l’origine de cette magnifique ac-

tion de contre menée à partir du camp valencien, l’Algérien, bien lancé en profondeur, s’est joué du dernier défenseur de Bétis avant d’ajuster le gardien ad- verse d’un maître tir placé jusque au-dessous de la trans- versale, signant ainsi son 3e but de la saison avec Valence.

5 mars prochain. lence dans ce match. A la faveur de cette victoire, Valence remonte
5
mars prochain.
lence dans ce match. A la
faveur de cette victoire, Valence remonte au
classement et pointe désormais à 5 points de la
6e place synonyme d’une participation euro-
péenne la saison prochaine qui demeure l’objec-
tif du club.
C’est sa 4e réalisation de la saison
Sofiane Feghouli est en superbe forme. Déci-
sif et assez pesant lors du choc gagné la semaine
passée contre le FC Barcelone, le milieu de ter-
rain de Valence a confirmé son retour au pre-
Un but d’école qui reflète parfai-
tement l’énorme progrès enregistré par les
camarades de Feghouli sur le plan collectif
depuis l’arrivée du nouveau coach Antonio
Pizzi.
Deux autres séances
fermées à Sidi Moussa au
menu
Moumen A.
Présent à Tizi pour superviser Rial et Benlamri
Première
apparition,
première
victoire
pour Yebda !
K. Ghilas
Yesli frappe dans l’œil de Halilhodzic !
Dans le but de bien préparer ce rendez-
vous amical du 5 mars prochain face à la
Slovénie, l’entraîneur national, Vahid Halil-
hodzic, a aussi programmé deux séances
d’entraînement fermées au centre tech-
nique de Sidi Moussa. Ce dernier en pro-
fitera certainement pour mettre en place
la stratégie à adopter contre la Slovénie.
M. A.
Présent hier à Tizi Ouzou pour suivre
la rencontre de championnat qui a op-
posé la JSK au CRB Aïn Fekroun, le sé-
lectionneur national s’est certainement
arrêté sur les prestations de son défen-
seur international kabyle Ali Rial et a
«Aller à la Coupe
du monde reste
un objectif»
Il s’est réuni de nouveau hier avec
lui au siège de la FAF
suivi avec intérêt la performance de l’au-
tre défenseur du club du Djurdjura, Dja-
mel Benlamri. D’autre part, selon des
indiscrétions, Halilhodzic a aussi noté
avec satisfaction le rendement du milieu
défensif des Canaris, Kamel
d’ailleurs accompagné Vahid Halilhod-
zic hier à Tizi Ouzou, Yesli Kamel serait
pressenti pour être du groupe qui sera
retenu pour le prochain stage de l’EN
avant le match amical contre la Slovénie.
A la recherche d’un demi défensif à
même d’assumer le rôle de relayeur un
peu à la manière de Hassan Yebda, Ha-
lilhodzic l’aurait coché parmi les joueurs
sélectionnables.
Halilhodzic
demande encore
un temps
de réflexion
Moumen A.
L’Udinese a nette-
ment disposé de Chievo
Vérone, un mal classé
de Serie A. En s’impo-
sant 3 buts à 0, les ca-
marades de Hassan
Yebda, titulaire pour la
première fois depuis
son retour en Italie, ont
ainsi pris un bon bol
d’oxygène et comptent
maintenant 9 points
d’avance sur le premier
relégable. Le milieu de
terrain algérien de Gra-
nada prêté cet hiver
donc à l’Udinese, a
signé sa première titu-
larisation par une écla-
tante victoire.
Yesli.
Il avait déjà séduit
face à l’USM Alger
Auteur d’une partie épous-
touflante contre l’USM Alger,
Kamel Yesli a réédité la per-
formance, ce samedi, contre
Aïn Fekroun. Coché sur le
calepin du coach Vahid Ha-
lilhodzic, ce jeune joueur, qui
a, il faut le dire, tout le temps
tiré son épingle du jeu avec la
JSK, semble avoir séduit le
sélectionneur national.
Dans des déclarations au site
internet belge l’avenir.be, l’Algé-
rien Kamel Ghilas s’est étalé sur
son choix d’opter pour Charle-
roi. L’ex-joueur de Reims ne
cache pas ses ambitions de dis-
puter le Mondial avec l’Algérie
au Brésil : «Charleroi me donne
les possibilités d’avoir des mi-
nutes de temps de jeu, à moi d’al-
ler les chercher. Si je flambe à
Charleroi, j’espère aller à la
Coupe du monde.»
«Jouer en sélection
avec mon frère Nabil
est tout le mal que l’on
se souhaite»
Il pourrait être la
nouveauté contre la
Slovénie
Interrogé s’il ne rêvait pas un
jour de porter le maillot natio-
nal, avec son frère Nabil Ghilas
qui évolue au FC Porto, l’atta-
quant de Charleroi dira : «C’est
tout le mal que l’on se souhaite,
se retrouver en Equipe nationale
à deux et jouer ensemble.»
Comme on le disait hier, le prési-
dent de la FAF, Mohamed Raouraoua,
attendait une réponse claire du coach
Vahid Halilhodzic à propos d’une
éventuelle prolongation de contrat -
devenue plausible après l’entrevue des
deux hommes -, avant de la proposer
au Bureau fédéral mais apparemment
le Bosnien a encore une fois demandé
un temps de réflexion avant de pren-
dre une décision s’il irait ou pas au-
delà du Mondial 2014. Halilhodzic
aurait évoqué des problèmes fami-
liaux pour justifier sa position ac-
tuelle. C’est ce que l’ancien entraîneur
du PSG aurait signifié à son patron,
lors d’une deuxième rencontre avec
lui, tenue hier au siège de la FAF.
Suivi aussi de près depuis
quelque temps par l’adjoint
Abdelhafid Tasfout, qui avait
M.A.
Première titularisation
de Djebbour avec Nottingham
Chaque
joueur aura droit
à 2 membres de sa
famille au Brésil
Après avoir été buteur lors de la précédente journée lors de son entrée
en jeu contre Yeovil, l’attaquant international algérien Rafik Djebbour a
signé sa première titularisation en Championship hier contre Blackpool.
Djebbour qui s’est vite intégré au sein de sa nouvelle équipe a pris part à
un peu plus de 60 minutes de jeu. Il a été remplacé par son coéquipier
Henderson à la 63’. Quant à Djamel Abdoun, comme annoncé, il n’a pas
été retenu pour cause de blessure. Et pour revenir à cette partie, Notting-
ham est revenu avec un point de son déplacement à Blackpool.
La commission de
développement du
sport remet son
rapport au MJS
Les joueurs de l’Equipe nationale qui
auront l’honneur de représenter l’Algérie
lors du prochain Mondial seront accompa-
gnés
par 2 membres de leur famille au Bré-
Le
ministre de la Jeunesse et des
Sports, Mohamed Tahmi, s’est
réuni
avec les membres de la
com-
sil, indique une source autorisée de la FAF.
Une décision entérinée lors de la dernière
réunion qui a regroupé le président
Mohamed Raouraoua et les mem-
mission de détection des
jeunes ta-
lents et du développement
du sport
de l’élite, présidée par Rabah
bres du staff technique, cha-
peauté par Vahid
Halilhodzic.
Bougherra
et Lekhwiya
enchaînent
les succès
Match
complet
pour
Madjer. Les membres de ladite
commission ont proposé au
premier responsable du
sport en Algérie des solu-
tions pour relancer le
sport en Algérie et per-
Raouraoua
et Tahmi se réuniront aujourd’hui
avec les présidents de club
Boudebouz
Lekhwiya s’est imposé en
Ligue des champions asiatique,
hier, face à la formation d’Al
Hadd du Bahreïn. Les cama-
Le Sporting de Bastia a
été battu 3 buts à 0 au Vé-
lodrome par une équipe
Une réunion de travail est prévue aujourd’hui
entre les présidents de club et le ministre de la Jeu-
nesse et des Sports, Mohamed Tahmi. Cette ren-
contre, qui aura lieu en présence du président de
la FAF, Mohamed Raouraoua, et du président
de la Ligue M. Kerbadj, sera l’occasion pour
les dirigeants de notre football d’évoquer
rades de Bougherra Madjid, titulaire, l’ont remporté
sur le score de 2 buts à 1 et se dirigent droit vers la
qualification.
marseillaise ressuscitée.
Aligné d’entrée, Ryad Boudebouz est resté sur le
terrain jusqu’au coup de sifflet final.
mettre une meilleure po-
litique sportive. La mise
en place de centres de
formation, l’amélioration
de la situation des sportifs
de l’élite et les primes qui
seront octroyées aux spor-
les problèmes que rencontrent les
équipes professionnelles.
tifs de haut niveau ont
été les
M.A.
principaux
points
de débattus
lors
cette entrevue.
04
04

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup d’œil
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup d’œil

Jardim mise sur lui face au Benfica

Slimani à l’heure du

derby lisboète

C’ est aujourd’hui qu’aura

lieu le grand derby

portugais qui oppo-

sera les deux ennemis

jurés de Lisbonne.

Leonardo Jardim, cache son jeu et prépare, selon la presse portugaise d’hier, une surprise pour Benfica. Il compte aligner son duo ga- gnant Montero-Slimani d’entrée pour dynami- ter la défense adverse. En l’absence de Jefferson et William Carvalho suspendu, Islam pourrait bien prendre sa place d’entrée en championnat.

Jorge Jesus (ent. Benfica) :

«Slimani peut nous causer d’énormes problèmes !»

C’est dire que le match

Benfica-Sporting sera décisif pour une place de leader que les camarades d’Islam Slimani tente- ront d’arracher sur le terrain de leur adver- saire du jour, au

Stadio de la Luz. L’entraî- neur du Sporting, Jorge Jesus, l’entraîneur de Benfica, a annoncé
Stadio de la
Luz. L’entraî-
neur du
Sporting,
Jorge Jesus, l’entraîneur de Benfica, a
annoncé à la presse portugaise, hier,
qu’il ignorait encore la stratégie du
coach du Sporting,
Leonardo Jar-
dim. Jésus s’est notamment interrogé
sur la ligne offensive qui sera ali-
gnée par son
homo-
logue
Matmour enchaîne les matchs
Dans le choc face au Greuther Fürth, dauphin de la Bundesliga 2, le FC
Kaiserslautern de Karim Matmour s’en est sorti victorieux, relançant ainsi
ses chances dans la course pour la montée. Toujours aussi rassurant dans
son poste de milieu droit, l’Algérien Matmour, de nouveau titulaire, est resté
sur le terrain jusqu’au coup de sifflet final.
Baptême du feu pour Mesbah et Belfodil de sa for- mation. Transféré cet hiver à
Baptême du feu pour
Mesbah et Belfodil
de sa for-
mation.
Transféré cet hiver à Livourne, Djamel Mes-
bah, l’arrière gauche de l’Equipe nationale, est
annoncé par les spécialistes italiens titulaire, au-
jourd’hui face à Genoa. Présent sur le banc
contre Catane, Mesbah devrait donc effectuer
son baptême du feu dans un nouveau rôle, ce di-
manche. Djamel, qui devrait occuper le flanc
gauche dans une défense à 3, rattrapera ainsi son
déficit en matière de temps de jeu. Par ailleurs,
son compatriote Ishak Belfodil devrait commen-
cer la partie face à Genoa d’entrée. Belfodil, qui a
été rassuré par son entraîneur Di Carlo, compte
mettre à profit ce match pour sceller sa place de
titulaire.
Quant à
Mohamed Amine
Aoudia, toujours
sous le coup d’une
suspension, il n’a
pas été retenu
pour cette empoi-
gnade.
Il souffre de
douleurs
abdominales
Di
Carlo (ent. Livourne) : «Mesbah
et
Belfodil s’intègrent bien et sont
prêts à jouer»
La veille de ce duel prévu cet après-midi à
domicile contre Genoa, l’entraîneur de Li-
vourne, Domenico Di Carlo, a déclaré au
cours de la conférence de presse d’avant-
match que les deux internationaux algériens
sont prêts à prendre leur place dans le onze de
base de son équipe : «J'ai beaucoup travaillé
sur l'équilibre entre l'attaque et la défense, nous
devons trouver les bonnes solutions dans les
deux compartiments, tout en misant sur un
groupe combatif et déterminé. Tout comme
Castellini, Mesbah et Belfodil s’intègrent très
bien, ils vont être immédiatement lancés.»
Moumen A.

Ouali rentrant, Aoudia toujours absent

En déplacement chez un pos- tulant à l’accession, le Dinamo Dresden, qui lutte pour sa sur- vie en Bundesliga 2, a réussi une bonne opération à Berlin (0 à 0). L’attaquant algérien du Di- namo, Idir Ouali, qui a joué toute la rencontre, s’impose ainsi comme un élément incon- tournable

s’impose ainsi comme un élément incon- tournable Ghilas forfait contre Pacos Ferreira L’attaquant algé-

Ghilas forfait contre Pacos Ferreira

L’attaquant algé- rien Nabil Ghilas est incertain ce di- manche contre Pacos Ferreira, en championnat. L’Algérien du FC Porto, buteur dé- cisif lors du précé- dent match de coupe face à Esto- ril, souffre de dou- leurs abdominales, selon la presse portugaise.

Brahimi et Granada se compliquent la vie Granada CF a raté une belle opportunité, avant-hier,
Brahimi et Granada
se compliquent la vie
Granada CF a raté une belle opportunité,
avant-hier, de revenir avec un bon résultat
de son dépalcement contre
l’Espanyol de Barcelone,
obligé de jouer à 10 pendant
un peu plus d’une heure. Bat-
tus par la plus petite des
marges, les Andalous se sont
compliqués la vie eux qui ne
comptent que 4 points
d’avance sur le premier relé-
gable. Yacine Brahimi, qui a
joué l’intégralité de la ren-
contre, demeure compétitif, à
quelques jours du match
amical face à la Slovénie.
à quelques jours du match amical face à la Slovénie. Benitez (ent. Naples) : «C’est important
Benitez (ent. Naples) : «C’est important d’avoir un pied gauche comme Ghoulam dans l’équipe» L’entraîneur
Benitez (ent. Naples) :
«C’est important d’avoir
un pied gauche comme
Ghoulam dans l’équipe»
L’entraîneur de Naples,
Raphael Benitez, a dé-
claré la veille du match
joué hier soir entre
Milan AC et Naples qu’il
était satisfait de la pre-
mière sortie de l’Algérien
Faouzi Ghoulam. A ce
propos, il a déclaré :
«C’est important d’avoir
un bon pied gauche
comme Ghoulam dans
mon équipe, surtout sur
les balles arrêtées. Il tire
bien les coups franc et je
vais encore le faire tra-
vailler plus pour qu’il puisse progres-
ser dans ce domaine.»
M. A.

Jardim dans cet énième derby déci- sif pour une place de leader de

la Liga Zone Sagres. Il a aussi déclaré qu’il se méfiait beau- coup du danger algérien Islam Slimani, déjà buteur lors du match de Coupe du Portugal face à cette même formation du Benfica : «Même s’il n’a pas beaucoup été utilisé par Jar- dim, Slimani reste très efficace. Tout comme Montero, c’est un bon finisseur», a-t-il annoncé lors de la conférence de presse d’avant-match.

«Avec Montero, il constitue un danger permanent»

Alerté par les récentes déclara- tions du meilleur buteur du Spor- ting Lisbonne, Fredy Montero,

Jorge Jesus, en entraîneur averti, prévoit un duo offensif Montero- Slimani. Chose qu’il n’est pas à écarter lorsqu’on sait que cela a très bien marché pour le Sporting lors des précédentes rencontres. Jesus ne veut pas voir ses pou- lains surpris par ces deux atta- quants : «Le Sporting va devoir prendre des risques pour gagner et espérer remporter le titre. Il n’est donc pas à écarter de

voir cette équipe atta- quer. Après, tout comme Montero, Slimani marque des buts à chaque fois.

S’ils sont associés, ils nous causeront des problèmes.» Moumen A.

PUB
PUB
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

05
05

JSK

CRBAF

1 Stade : 1er-Novembre (Tizi Ouzou) 0 JSK : Mazari, Remache, Affluence : moyenne. Arbitres
1
Stade : 1er-Novembre
(Tizi Ouzou)
0
JSK : Mazari, Remache,
Affluence : moyenne.
Arbitres : Aouina, Be-
naïssa, Chenaoua.
Avertissements :
Daouadi (32’), Ferhat
(64’), Kheïri (71’), Ziad
(71’), Naïli (88’), Saïdi
(90’+2) (CRBAF) ;
Benlamri (40’), Rial
(71’) (JSK)
Expulsion : Abbès (60’)
- Griche (90 + 4’),
But : Rial (90’+3) (JSK)
Mekkaoui, Benlamri, Rial,
Sedkaoui, Yesli, Madi
(Aouedj 42’), Beziouen (Mes-
saâdia 54’), Ebossé, Zabiaâ
(Bencherifa 75’).
Entraîneur : Aït Djoudi
CRBAF : Khaïri, Belaïli,
Daïra, Oukrif, Gueriche,
Ziad, Ferhat (Chouaïb 79’),
Naïli, Saïdi (Saïbi 88’),
Daouadi, Amroune
Entraîneur : Abbès
LE CHIFFRE
Les dirigeants de
Aïn Fekroun s’en
prennent à l’arbitre
4
Les Kabyles à l’arraché
C’ est dans le temps additionnel que les Kabyles
ont arraché les 3 points de la victoire hier face
à la formation de Aïn Fekroun, grâce au pe-
nalty transformé par le capitaine Ali Rial à la
a réussi à éliminer un défenseur avant d’effectuer un su-
perbe centre pour Ebossé. Le Camerounais s’était retrouvé
absolument seul face au gardien, mais a manqué lamenta-
blement le cadre. Une action qui a soulevé la colère de l’en-
traîneur Aït Djoudi, qui voulait absolument que son
équipe marque à quelques secondes de la fin de la pre-
mière mi-temps, mais en vain. Le score en restera là à la
pause, zéro partout.
L’arbitre et ses assistants ont eu
beaucoup de mal à rejoindre les
vestiaires, hier, à la fin de la ren-
contre. Pour cause, les dirigeants
de Aïn Fekroun, y compris les
joueurs, s’en sont pris au trio d’ar-
bitre après avoir sifflé un penalty
dans le temps additionnel, en fa-
veur des Kabyles. Les dirigeants
du CRBAF estimaient que l’arbi-
tre avait offert un cadeau à la JSK
puisque, à leurs yeux, le défen-
seur n’a pas touché le ballon de la
main dans la surface de répara-
tion.
C’est le chiffre qui
correspond au nombre
de penaltys accordés
aux Kabyles, 3 en cham-
pionnat et 1 en coupe.
Au total, les Kabyles ont
en marqué 2, par le
même joueur, à savoir
Ali Rial, qui est désor-
mais le tireur N°1 de
l’équipe.
90’+3. Pourtant, tout avait bien commencé pour les
hommes de Azzedine Aït Djoudi qui ont essayé d’appli-
quer les consignes de leur coach, en imposant leur jeu dès
les premières minutes de la rencontre. Et ce n’est pas les
occasions qui ont manqué lors des 10 premières minutes
de la partie, puisque pas moins de 4 occasions ont été
créées. Beziouen a, pour sa part, effectué 2 tentatives, l’une
captée par le portier, et l’autre dégagée en catastrophe en
corner, respectivement à la 2e et 4e minutes. Une minute
plus tard, un défenseur de Aïn Fekroun a commis une
faute en touchant le ballon de la main dans la surface de
réparation, mais l’arbitre Aouina n’a pas désigné le point de
penalty, estimant que la faute était involontaire. Une déci-
sion qui n’a pas été du goût des joueurs et du banc de
touche kabyle. Toutefois, l’action la plus dangereuse lors de
ces 15 premières minutes était celle de Zabiaa, qui avait
tenté une superbe frappe cadrée. Le portier était battu et le
ballon aurait fini au fond, n’était le retour en catastrophe
du défenseur Belaïli qui a sorti le ballon sur la ligne.
TOP
Des ratages à la pelle en seconde
période
Mazari, Madi et
Beziouen les
seuls
changements
La réponse
de Rial
● Finalement, l’entraîneur
A la reprise, c’est la formation de Aïn Fekroun qui s’est
créée sa première occasion dans ce match, par l’intermé-
diaire de Ferhat. Sa frappe a frôlé de quelques centimètres
les buts de Mazari. Par la suite, c’est les Kabyles qui ont re-
pris la possession du ballon, mais ont fait preuve de
manque d’efficacité devant. Les nombreuses occasions en-
registrées à la 58’, 66’ et 75’ menées par Zabiaa n’ont pas pu
débloquer le score. D’ailleurs, le Libyen est sorti à la 75’
sous les sifflets du public.
Azzedine Aït Djoudi a
apporté au total 3 chan-
90’+3, Rial sauve les Kabyles
44’ Ebossé, seul face au gardien, rate
lamentablement
La domination kabyle s’est poursuivie lors de cette pre-
mière période. A la 31’, Beziouen a tenté une frappe qui a
été dégagée par le portier. Mais il fallait attendre la 44e mi-
nute pour assister à l’action la plus dangereuse depuis le
coup d’envoi. Le plus gros travail a été effectué par Yesli qui
On jouait le temps additionnel lorsque la latéral gauche
Mekkaoui a tenté un centre sur le côté, qui a heurté la
main du défenseur adverse. L’arbitre n’a pas hésité une
seule seconde à siffler le penalty. Et c’est le tireur N°1 de la
JSK, Rial Ali, qui l’a transformé avec brio. Juste après, l’ar-
bitre a sifflé la fin de la rencontre, qui a soulagé les
hommes de Azzedine Aït Djoudi qui ont frôlé la catas-
trophe dans les arrêts de jeu.
gements dans son effectif.
Après celui de Mazari dans les
buts, ce sont Madi et Beziouen
qui ont retrouvé leur place de
titulaire. Et c’est Aouedj et Ben-
cherifa qui ont été laissés sur le
banc de touche, probablement
pour être préservés en vue du
match de coupe face au MCO.
Sévèrement critiqué face
à l’USMA pour ses deux
bourdes en défense, le ca-
pitaine Ali Rial a répondu
présent hier après-midi
face à Aïn Fekroun, en
transformant le penalty
avec brio, ce qui a offert la
victoire à son équipe dans
le temps additionnel. Dés-
ormais, c’est une opération
de rachat réussie pour la
capitaine kabyle qui a été
l’auteur d’un sans-faute du-
rant l’ensemble du temps
de jeu.
Lyès Aouiche
Bekouche : «Si
on est appelés à
affronter la JSK
en coupe, on
déclarera
forfait»
FLOP
Aït Djoudi : «On a subi
une pression terrible»
Zabiaa sifflé
par le public
«N’oublions pas que
nous avons passé une se-
maine difficile, après tout
ce que nous avons vécu à
Bologhine. On a subi une
pression terrible, ce qui n’a
pas été facile pour mes
joueurs. On savait aussi
que le match allait être dif-
ficile face à une équipe de
Aïn Fekroun accrocheuse.
Il est vrai aussi que j’ai pris
quelques risques en pre-
mière période. Nous avons
aussi raté beaucoup de buts
devant, ce qui nous a joué
de mauvais tours.»
en première période. On
méritait de gagner et nous
n’avons pas volé les trois
points de ce match. Nous
avons dominé durant les
90 minutes, ce qui a fini
par payer. Désormais, il
faudra se remettre au tra-
vail, car il nous reste d’au-
tres matchs importants à
gérer.»
prochaine. On essayera de
remonter au plus vite au
classement. Vous savez,
chaque rencontre est un
match de coupe pour nous.
Parfois, il faut se contenter
des points de la victoire.»
repos psychologique, afin
de redémarrer du bon pied
la semaine prochaine. On
essayera de revoir ce qui
n’a pas vraiment marché en
attaque. On sait qu’il va
falloir améliorer certaines
choses et je pense qu’on
aura le temps de le faire.»
S.D.
«Je suis scandalisé par l’arbitre
Aouina. J’ignore pour quelle rai-
son il a offert un penalty dans le
temps additionnel à la JSK. A
chaque fois, les arbitres donnent
l’avantage aux équipes qui jouent
à domicile. Si on est appelés à af-
fronter la JSK en coupe, on décla-
rera forfait. On ne se déplacera
pas à Tizi Ouzou, car on connaît
le scénario. Si Aouina avait peur
de Hannachi, il n’avait pas à arbi-
trer ce match.»
Le Libyen n’a pas eu la
même réussite que lors du
match de championnat
face au MCEE, où il avait
marqué son 1er but avec la
JSK. Cette fois, la nouvelle
recrue hivernale a raté
d’énormes occasions de-
.
«On a besoin d’un
repos
psychologique»
Rial : «Je n’ai
fait que mon
devoir»
vant les buts, ce qui a sou-
levé la colère des
supporters, qui ont ré-
clamé sa sortie. Il a été
remplacé à la 75’.
«L’important est
d’empocher les
trois points»
«A mes yeux, et même si
ça n’a pas été facile, je ne
garde que les trois points
de ce match. L’important
est d’avoir gagné. Nous
avons un total de 30
points, ce qui nous moti-
vera avant notre déplace-
ment à Oran, la semaine
«Comme je
viens de le dire,
mes joueurs
ont passé
une se-
maine
sous
Abbès
«Je suis
démissionnaire !»
«Je suis plus heureux de ce suc-
cès que de mon but. Je n’ai fait
que mon devoir sur le terrain.
Ça n’a pas été facile, même
si nous avons dominé la
partie. Désormais, cette
victoire nous remettra
en confiance en pré-
vision du prochain
Halilhodzic
encense Yesli
«On méritait de
gagner»
pres-
«La JSK n’avait pas besoin de l’aide de l’arbitre Aouina pour
sion.
«Je ne vois pas pourquoi
les dirigeants de Aïn Fe-
kroun s’en prennent à l’ar-
bitre, alors qu’il nous a
privés d’un penalty valable
gagner. C’est grave ce qui se passe. Le milieu du football est
pourri. Je ne peux plus poursuivre ma mission dans de telles
Nous
déplacement à Oran
et à 10 jours des
quarts de finale.»
L.A.
conditions. Je suis démissionnaire de mon poste.
On tra-
avons
plus be-
D’après nos sources, le
sélectionneur national a
encensé le milieu de ter-
rain, Kamel Yesli. C’est ce
qu’il a confié à Tasfaout.
Halilhodzic a pas mal ap-
précié la touche de balle du
milieu kabyle, ce qui est à
l’avantage du joueur.
soin d’un
vaille convenablement durant toute une semaine, mais
le jour de la rencontre, on est pénalisés par les er-
reurs d’arbitrage. C’est scandaleux !»
06 18 e journée JSK-CRBAF
06
18 e journée
JSK-CRBAF

N° 2550

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

Loukab Samy se déplacera le 7 mars en Angleterre

Le jeune prodige ka-

byle, Samy Loukab,

vainqueur du

concours Nike effectué en Afrique du Sud, se déplacera le 7 mars prochain en Angleterre pour participer au tournoi mondial. Ce tournoi regrou- pera les 5 premiers de chaque continent avant d’élire de nou- veaux prodiges qui décroche- ront des contrats au profit des plus grands clubs d’Europe.

Les espoirs s’imposent par 2 buts à 0

C’est sans trop forcer

que les espoirs ka-

byles se sont impo-

Dimanche 9 février 2014

Hannachi :

«Je suis déçu du rendement !»

côté, on peut dire qu’il nous a privés d’un penalty en première période. Sincèrement, je dirais qu’il

a été correct car il a sifflé un penalty valable et indiscutable.»

«Je comprends leur déception, mais il ne faut pas remettre en question notre victoire»

«Je comprends la déception des dirigeants de cette équipe, vu que celle-ci se trouve en bas de

tableau. Mais ils ne doivent pas remettre en ques- tion notre victoire. Nous avons dominé jusqu’à

la fin de la partie et les 3 points étaient mérités.»

la fin de la partie et les 3 points étaient mérités.» «Ce fut un match difficile.

«Ce fut un match difficile. On aurait pu gagner par 5 buts à 0, mais les attaquants ont fait preuve de manque d’efficacité devant les buts. Je ne vous cache pas que je suis vraiment déçu du rendement des joueurs. Je m’attendais à mieux pour ce match, d’au- tant plus qu’on a joué à domicile. Maintenant, l’im- portant est d’avoir gagné.»

«Le staff doit trouver des solutions»

«Il est clair que le staff doit trouver des solu- tions pour améliorer le jeu de l’équipe. Nous

n’avons pas vu grand-chose. J’estime que lorsqu’on domine de bout en bout, on doit assu- rer devant. On s’est vraiment mis en difficultés aujourd’hui et on aurait pu rater encore deux points importants. J’espère que le jeu sera meil- leur à l’avenir.»

«L’arbitre a été correct»

«A mon avis, les dirigeants de Aïn Fekroun n’avaient pas à polémiquer sur l’arbitre, car il a été correct. Si on voulait polémiquer de notre

sés hier face au CRBAF sur le score de 2 buts à 0. Les joueurs
sés hier face au CRBAF
sur le score de 2
buts à 0. Les
joueurs de l’en-
traîneur
Kherroubi
étaient vi-
MCO – JSK
siblement
détermi-
avancé à vendredi
il fallait s’y attendre, la rencon-
Comme
tre opposant le MCO à la JSK pour le
compte de la
19e journée de Ligue 1 a été
avancée de 24h. La raison est de permettre aux
deux formations
gagner une journée
de
avant
plus tard en coupe d’Al-
de s’affronter 4 jours
gérie. Une programmation qui arrange
les
deux clubs,
mais surtout la JSK qui jouera
nés à se
ressaisir
après leur
dernière
défaite à
Bologhine
sur le score
de 2 buts
à 1.
L.A.
en déplacement à Oran.
Les
Kabyles
refusent
d’affronter
le CRB le
21 février
Pour ce qui est de la 20e journée
de Ligue 1 qui
opposera la JSK au CRB sur la pelouse du stade du
1er-Novembre,
une source nous
a confié
que les diri-
geants effectueront une demande auprès de la Ligue de
football professionnel pour demander
officiellement
de décaler le match en question
24h. Pour cause,
de
la Ligue a fait savoir
à la direction de la JSK et du
CRB que la rencontre était prévue pour le 21 de
ce mois. Les Kabyles veulent
jouer ce match
le 22, soit le samedi
et non le vendredi,
ce qui leur permettra
de gagner
une journée.

«Il se pourrait que je rate même le match de coupe»

«Le match contre le MCO sera un autre défi»

«Cette victoire redon- nera plus de confiance aux joueurs. Cela leur permettra de bien pré- parer le prochain match face au MCO. Ce sera un autre défi pour

l’équipe, car on est appe- lés à gagner à l’extérieur. Il ne faut pas s’attendre à un cadeau de l’adversaire. Il va falloir aller chercher un autre bon résultat.»

Une de cinquantaine supporters de Aïn Fekroun présents Même si leur équipe dans le bas
Une
de cinquantaine
supporters de
Aïn Fekroun
présents
Même si leur équipe
dans le bas du tableau, cela
se trouve
n’a pas em-
pêché la cinquantaine de
supporters du
CRBAF à effectuer
le déplacement
jusqu’à Tizi Ouzou
pour soutenir leur
équipe. Ils se
sont d’ailleurs déplacés
tôt dans la matinée d’hier dans la ville
des Genêts
avant de prendre place
dans les tribunes 2 heures avant
le
coup d’envoi.

Halilhodzic venu spécialement pour Benlamri

S. D.
S. D.

Comme il fallait s’y attendre, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic était dans l’après-midi d’hier au stade du 1er- Novembre pour suivre le match JSK – CRBAF. C’est pour la seconde fois de suite que le sélectionneur se déplace pour voir les performances de la JSK, plus précisément celle du défenseur central Djamel Benlamri qui est plus que jamais proche d’une nouvelle sélection. Halilhodzic était accompagné de Abdelhafid Tasfaout.

«J’ai développé mon jeu habituel et je reste à sa disposition»

«Je suis heureux, car on s’est imposés dans ce match,

même si ça n’a pas été facile pour nous. Quant à la présence du sélectionneur, cela ne m’a pas trop perturbé, car j’ai produit mon jeu habituel. Bien évidemment, je reste à sa disposition. La sélection est le rêve de tout joueur et je n’attends que ça.»

Asselah incertain même en Coupe d’Algérie

Récemment, la JSK a connu son prochain adversaire en quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Après l’USMA et le MCS, les Kabyles vont croiser le fer avec le MC Oran. Une formation qui malgré les difficultés qu’elle traverse en championnat reste une équipe ca- pable de créer la surprise même à Tizi Ouzou. La formation kabyle qui mise à fond sur cette compéti- tion pourrait jouer cette rencontre sans son gardien de but titulaire, Malik Asselah. Ce dernier qui souffre d’une légère blessure au genou pourrait, selon certaines in- formations, prolonger son absence et ce, jusqu’à avoir le feu vert du médecin pour reprendre. A l’image de la rencontre d’hier face à Ain Fekroun, dans le cas où Asselah déclarerait forfait, c’est Nabil Ma- zari qui assurera l’intérim. Ce der- nier qui a déjà été titularisé face au MCS a été, de l’avis de tous, à la hauteur.

Dr Djadjoua aux petits soins

Au lendemain de la défaite face à l’USMA, le gardien de but Malik Asselah qui avait pris le risque de

Coup dur ! Au moment où tout le monde à la JSK mise sur la Coupe d’Algérie, le gardien de but, Malik Asselah, que nous avons contacté hier, estime qu’il pourrait rater cette rencontre du moment qu’il est toujours en soins et qu’il ne compte prendre aucun risque.

jouer sans pouvoir dégager le ballon a été pris en charge par Dr Djadjoua. Ce dernier, aux petits soins avec les joueurs qui entretiennent de bonnes relations avec lui, est en train de faire tout son possible pour remettre le joueur sur pied dans les meilleurs dé- lais. Ce qui est certain, c’est que Malik ne sera pas pré- sent contre le MCO en championnat. Reste à sa- voir s’il sera apte à jouer le match de coupe, trois jours après.

Comment vous sentez-vous ? Je vais bien, merci. Je poursuis les soins sous la surveillance du Dr Djadjoua. Pour le moment, je ne sais pas quand je vais reprendre les entraînements. J’espère revenir le plus vite possible. Allez-vous vraiment rater le prochain dépla- cement de votre équipe à Oran ? Oui, je ne serai pas présent la semaine pro- chaine face au MCO. Comme je viens de le dire, je préfère prendre tout mon temps pour soigner convenablement ma blessure. Je ne vais pas passer sur le billard. Je vais juste me contenter de soins. D’ici le match de coupe, seriez-vous prêt à re- prendre votre poste ? Difficile de répondre à cette question, mais je doute fort. Si je ressens toujours des douleurs, j’éviterai de re- jouer pour ne pas rechuter. Je vais prendre tout mon temps pour soigner cette blessure.

Entretien réalisé par Saïd D.

Aït Djoudi souhaite le récupérer au plus vite

De son côté, le premier res- ponsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, souhaite récupérer son gardien titulaire dans les plus brefs délais ne se- rait-ce pour jouer les quarts de fi- nale et assurer la qualification en demi-finale. Il faut dire que le président Hannachi avait exigé à ses joueurs d’atteindre la finale et de remporter le trophée.

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

07
07

CABBA

USMA

Stade: 0 0
Stade:
0
0

Affluence :

Moyenne

Arbitres :

Saïdi,

Serradj, Rezgane

Averts :

Oudni (67’) (CABBA). Baïteche (24’), Ziaya (45’), Meah (87’) (USMA)

Baïteche (24’), Ziaya (45’), Meah (87’) (USMA) Zemmamouche chambré par les supporters du CABBA Il a

Zemmamouche chambré par les supporters du CABBA

Il a souvent été applaudi à l’exté- rieur comme fut le cas à Chlef ou encore à Bechar, mais à Bordj Bou Arreridj on a préféré lui réserver un autre accueil. Mohamed-Lamine Zemmamouche, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été chambré par les supporters du CABBA. Ces derniers, pour le déconcentrer, n’ont pas hé- sité à scander le nom de M’bolhi, son concurrent direct chez les Verts. Le natif de Mila, quant à lui, s’est contenté de saluer les deux galeries avant d’entamer sa séance d’échauffement.

Contrairement à d’habitude, ils y sont allés en masse

Le CABBA a pour habitude d’évo- luer à domicile devant des gradins vides, mais ce ne fut pas le cas hier. En effet, les supporters se sont déplacés en grand nombre pour as- sister à cette rencontre et soutenir par la même occasion les coéqui- piers de Nassim Benkhoudja. Conscient que ce match est d’une grande importance pour leur club favori, il faut souligner aussi que le fait que l’adversaire du jour soit le leader les a motivés davantage pour envahir les tribunes pour voir peut-être les futurs champions à l’œuvre.

pour voir peut-être les futurs champions à l’œuvre. Kourichi et Moine ont assisté au match Deux

Kourichi et Moine ont assisté au match

Deux adjoints du sélectionneur na- tional, Vahid Halilhodzic, étaient présents hier au stade du 20-Août- 55 pour assister à cette rencontre entre le CABBA et l’USMA. Les deux assistants du Bosniaque ne sont autres que Noureddine Kourichi et Cyril Moine. C’est donc avec un grand intérêt qu’ils ont suivi cette partie à partir de la tribune de presse. Une occasion pour eux de voir à l’œuvre les internationaux, à l’image de Zemmamouche et Khoualed ou encore Ferhat dont on ne cesse d’annoncer depuis plu- sieurs mois qu’il est dans le viseur de l’ex-entraîneur du PSG.

Baïteche a remplacé Koudri

Comme attendu, Karim Baïteche a enchainé une nouvelle titularisation hier à l’occasion de ce match face au CABBA. Le jeune milieu de ter- rain des Rouge et Noir, convaincant à chaque fois qu’il en a eu l’occa- sion, a profité de l’absence de Kou- dri, forfait, et de la suspension d’El-Orfi pour débuter la partie dans le onze de départ. Il a été associé à Bouchema, lui aussi de retour après avoir raté le choc de la précédente journée pour cumul de cartons.

le choc de la précédente journée pour cumul de cartons. Les Espoirs de l’USMA ont infligé

Les Espoirs de l’USMA ont infligé une raclée aux locaux

C’est sur le score de cinq buts à zéro que la rencontre ayant mis aux prises les Espoirs du CABBA avec ceux de l’USMA s’est terminée. Les protégés de Bourzag ont donc bien saisi cette occasion pour ajouter trois précieux points à leur actif et continuer à exercer la pression sur leurs concurrents en championnat. Les réalisations ont été l’œuvre de Darfalou, Berkane et Taïb. Les deux premiers se sont offerts un doublé chacun.

20-Août-55 – Bordj Bou Arréridj

un doublé chacun. 20-Août-55 – Bordj Bou Arréridj LE CHIFFRE 17 Comme le nombre de points

LE CHIFFRE

17

Comme le nombre de points que les Rouge et Noir ont décroché cette saison à l’extérieur. L’USMA est donc le meil- leur club en dehors de ses bases. Les Bordjiens ont décroché leur neuvième point à domicile, ce qui fait d’eux jusque-là la plus mauvaise formation à la maison.

TOP

Retour gagnant de Zemma

De retour dans les buts après avoir raté le choc face à la JSK à cause d’une suspension qui lui a été in- fligée pour cumul de car- tons, Mohamed Lamine Zemmamouche a été une nouvelle fois décisif hier et a contribué au bon résultat décroché par les Rouge et Noir à Bordj Bou Arréridj.

une nouvelle fois décisif hier et a contribué au bon résultat décroché par les Rouge et

FLOP

Affrontement entre les deux galeries

Quelques supporters des deux équipes se sont ac- crochés lors de cette ren- contre, ce qui aurait, n’était l’intervention des forces de l’ordre, causé de nombreux dégâts. Un geste condam- nable surtout que tout s’est bien passé lors du match aller et même lors de la première période. Le ton est monté juste avant la pause. Les deux galeries se sont calmées par la suite.

CABBA : Benkhoudja,

Mameri, Chebira, Benhemine, Bendahmane, Oudni, Ammour (Bougherra 89’), Yaya (Hmimid 70’), Mosrati, Mesfar, Mansouri (Ben Drimaa 79’) Ent : Biskri

USMA : Zemmamouche Meah, Benmoussa, Chafaï, Khoualed, Bouchema, Baïteche (Laïfaoui 74’), Feham, Ziaya (Gasmi 84’), Ferhat, Andria Ent : Velud

300 Usmistes ont fait le déplacement

Ils étaient environ 300 supporters de l’USMA à faire le dépla- cement à Bordj Bou Arreridj pour soutenir les protégés de Velud face au CABBA. Les fans usmistes, fidèles à leurs habi- tudes, ont créé une superbe ambiance que ce soit en ville ou au stade du 20-Août avec leurs chants et la façon avec laquelle ils ont soutenu leur club favori.

et la façon avec laquelle ils ont soutenu leur club favori. L’USMA reste leader, le CABBA

L’USMA reste leader, le CABBA met un pied en Ligue 2

E fin de compte, il a fallu 24h seulement aux Rouge

n

et

Noir pour reprendre la

première place qu’ils occu- pent désormais avec l’ESS

après avoir réussi à décrocher un bon nul hier face au CABBA au 20-Août- 55. Un résultat positif même si le prin- cipal objectif était d’enchainer avec un nouveau succès à l’extérieur. Lors de cette rencontre, les joueurs des deux équipes ont tenté chacun de son côté de surprendre leur vis-à-vis, sans suc- cès puisque c’est sur le score vierge de zéro partout que les deux formations se sont séparées. Le coup d’envoi donné à 15h, les visiteurs ont été les premiers à se montrer dangereux. A la 13’, Feham, d’un coup franc direct, met à rude epreuve Benkhoudja. Ce der- nier s’en est bien tiré. Les locaux ont répliqué à la demi-heure de jeu. Yaya, et suite à un effort individuel, se fait

faucher dans la surface. L’arbitre n’a pas bronché, mais le Tchadien et ses

coéquipiers ont réclamé un penalty. Mesfar s’est présenté quelques minutes après, seul face à Zemma, mais à cause de son égoïsme il a privé son équipe d’un but tout fait, préférant tenter sa chance dans un angle fermé plutôt que de servir Yaya, seul. Andria, à cinq mi- nutes de la pause, a essayé de surpren- dre Benkhoudja d’un puissant tir, mais ce dernier a pu le capter. C’était tout lors de cette première période.

Les Bordjiens ont réclamé un second penalty à la 53’

De retour des vestiaires, les deux équipes ont continué à faire des efforts pour espérer trouver la faille. Lors de la deuxième mi-temps, les protégés de Biskri ont réclamé une nouvelle fois un penalty à la 53’ pour une main dans la surface après un centre de Ma- meri. Encore une fois, l’arbitre laisse

jouer. Mansouri, servi par Mesfar, à la 57’, s’est distingué en ratant un but tout fait. Yaya a raté deux occasions coup sur coup à la 68’, Zemma détournant en corner sa première tentative. La se- conde a été repoussée par le poteau gauche, une minute après.

Ferhat a failli refaire le coup du MCO

Auteur de l’unique but de la partie à Oran, Ferhat, n’était l’intervention de Benkhoudja à cinq minutes de la fin du match, aurait refait le coup hier. C’est donc sur ce score nul que M. Saïdi a renvoyé une nouvelle fois les vingt-deux acteurs aux vestiaires. Ce résultat fait l’affaire de l’équipe algé- roise, mais pas celle du CABBA. Der- niers au classement, les Bordjiens ont peut-être mis un pied en Ligue2 à l’is- sue de cette confrontation.

A.B.

Biskri : «Le CABBA n’est pas encore en Ligue2»

«Mathématiquement, le CABBA n’est pas encore relégué en Ligue 2. Certes, nous nous sommes compliqués la situation, mais sachez que nous allons continuer à nous battre jusqu’à la der- nière minute. Nous savons que notre mission est difficile, mais nous n’allons rien lâcher. Je tiens aussi à préciser que le club paye le prix de la fuite de certains dirigeants. L’équipe est livrée à elle- même, ce qui est regrettable».

est livrée à elle- même, ce qui est regrettable». Velud : «Satisfait du résultat» «Vu la
est livrée à elle- même, ce qui est regrettable». Velud : «Satisfait du résultat» «Vu la

Velud : «Satisfait du résultat»

«Vu la prestation des deux équipes, je pense que le résultat nous arrange. Nous avons eu affaire à une équipe accrocheuse. Elle ne mérite pas la place qu’elle occupe. Pour revenir sur ce point que nous avons pris, je suis satisfait. Nous aurions pu repartir avec les trois points si nous avions bien profité des occasions que nous nous sommes créé, mais il ne faut pas faire la fine bouche surtout lorsque l’on sait que le CABBA joue sa survie en Ligue1».

Les locaux ont réclamé un penalty à la 31’ L’arbitre n’a pas échappé à leur
Les locaux ont
réclamé un penalty
à la 31’
L’arbitre
n’a pas échappé
à leur colère à la
mi-temps
Les joueurs et les supporters du
CABBA ont contesté énergiquement la
décision de l’arbitre à la demi-heure de
jeu en réclamant un penalty suite à une
faute sur Yaya qui méritait d’être sifflée
selon eux. M. Saïdi, quant à lui, n’a pas
trop bronché et a ordonné que le jeu se
poursuive, mettant ainsi les supporters
hors d’eux dans les gradins. Cela a
créé un climat de tension
pour la suite de la par-
tie.
Les supporters de l’équipe locale n’en sont
pas restés là, puisqu’ils sont revenus à la
charge juste après que M. Saïdi ait sifflé la fin
de la première mi-temps. Au moment, où il al-
lait, lui et ses assistants, rejoindre les vestiaires,
de il a été la cible des présents qui n’ont pas
hésité à le siffler et l’insulter. Il a fallu donc
l’intervention des forces de sécurité pour
calmer les esprits et qu’ils puissent
enfin faire une pause à l’image
des vingt-deux acteurs.

Biskri a effectué deux changements au niveau du onze de départ

Deux ! C’est le nombre de changements opérés par Mus- tapha Biskri lors de cette ren- contre. Le premier responsable du staff technique du CABBA a préféré donc aligner Mosrati à la place de Bougherra. Chebira, lui, a été préféré à Hmimide. Le jeune défenseur et son coéqui- pier ont débuté cette partie sur le banc des remplaçants. Velud, lui, a remanié son onze après le retour de Zemmamouche et Bouchema, mais aussi à cause du forfait de Koudri et la sus- pension d’El-Orfi.

Accrochage

Velud-Yaya

Le premier responsable du staff technique des Rouge et Noir a eu un petit accrochage avec Karim Yaya. En effet, le coach usmiste a reproché au Tchadien son tacle qu’il a jugé trop appuyé et dange- reux sur Karim Baïteche et c’est ce qu’il l’a poussé à réa- gir. L’ex-Harrachi ne s’est pas laissé faire puisqu’il lui a ré- pliqué et il a fallu l’interven- tion de l’arbitre pour calmer les deux hommes.

N° 2550 www.lebuteur.com 08 Dimanche 9 février 2014 1 Coup de joieLigue
N° 2550
www.lebuteur.com
08
Dimanche 9 février 2014
1
Coup de joieLigue

MCA

MCO

Le Doyen enfonce les Hamraoua L e Mouloudia d’Alger a chassé hier le doute en
Le Doyen enfonce les Hamraoua
L e Mouloudia d’Alger a
chassé hier le doute en
l’emportant face à une for-
mation du MCO, appa-
remment en pleine crise.
En l’absence des suppor-
ters qui garantissaient d’habitude l’am-
biance dans les gradins, le spectacle
était morose sur le terrain où les deux
équipes avaient du mal à entrer dans le
vif du sujet. On a, en effet, assisté à un
début de match très monotone avec un
jeu approximatif de part et d’autre.
C’est le MC Alger qui s’est montré le
plus dangereux, suite à deux tentatives
de loin, respectivement de Lavatsa et
Yahia-Chérif, en trouvant à la parade
Belarbi (10’ et 13’). Dix minutes plus
tard, c’était le tour à Zeghdane de met-
tre en contribution le portier des Ham-
raoua sur un coup franc direct, mais ce
dernier, bien en place, a claqué le
cuir de la main en corner. Pour leur
Bouguèche récupère
le brassard…
première tentative, les Oranais ont
failli réaliser le hold-up puisque sur un
coup franc d’Aoued, Aouamri rate la-
mentablement alors qu’il avait les bois
grands ouverts devant lui (34’). Sen-
tant qu’ils n’étaient pas à l’abri d’un
contre oranais, les Algérois ont fait le
forcing en fin de première période et
c’est l’inévitable Hachoud, aidé par une
bévue monumentale du gardien de
but, Belarbi, qui arrive à ouvrir le score
pour les siens sur un coup franc excen-
tré des vingt-cinq mètres. Revigorés
par leur avance au tableau d’affichage,
les Vert et Rouge ont réussi à porter
l’estocade, suite à une combinaison
entre Hachoud et Bouguèche. Ce der-
nier, seul face à Belarbi, n’a trouvé au-
cune peine pour mettre le ballon au
fond des filets (51’). Un but qui a
obligé les gars d’El Hamri de sortir de
leur coquille et porter le danger
dans
le camp du MCA. Malchanceux, les
Oranais ont raté coup sur coup l’occa-
sion de réduire le score. Le MCO a
gâché quatre occasions de but en l’es-
pace de sept minutes. Tout d’abord par
un tir du rentrant Naït Slimani qui a
obligé le portier Djemili à dévier en
corner (61’) avant qu’Amrane (64’ et
65’) ne trouve, lui aussi, le chemin des
filets. Hichem Chérif également bien
placé voit le cadre se dérober alors
qu’il était bien servi (68’). Bien que do-
minateurs durant la majeure partie de
la seconde période, suite au recul du
MCA, les Oranais n’ont pas réussi à ré-
duire l’écart comme en témoigne la
dernière action du match lorsque He-
riet, seul face aux bois, a mis sans trop
de conviction le cuir au-dessus de la
transversale. C’est sur ce score de deux
buts à zéro, à l’avantage du Doyen, que
les deux Mouloudia se sont séparés.
Tarek B.
Imposant dispositif
sécuritaire
C’est l’attaquant, Hadj Bou-
guèche, qui a été désigné capi-
Belabbès relégué au banc de
touche
Un important dispositif sécuri-
taire a été dépêché hier au stade
Omar-Hamadi. Le service d’ordre
voulait surtout faire respecter les
consignes du huis clos au cours de
cette confrontation. En tous les cas,
les efforts des policiers ont fini par
apporter leurs fruits, le huis clos a
été fortement respecté hier dans les
travées de l’enceinte de Bologhine.
taine de l’équipe au cours de la
confrontation d’hier. En l’ab-
Grosse surprise au sein du onze rentrant hier.
sence de
Besseghir suspendu,
l’enfant d’Arzew a récupéré systé-
matiquement cette mèche de ca-
pitaine.
En effet, pour la première fois cette saison, Farid
Belabbès, considéré comme titulaire à part en-
tière, a été relégué sur le banc de touche. Le
joueur
qui n’a raté que deux matchs pour suspen-
sion cette saison vient d’être victime cette fois-ci
des choix de l’entraîneur qui a décidé d’opter pour
… Et le cède
à Ghazi
Sorti à la 68’ de jeu, Hadj Bou-
un axe
composé de Bouterbiat et Aouamri.
de ca-
guèche a cédé le brassard
Djebbari présent à Bologhine
pitanat au milieu de terrain,
Farid Ghazi,
compte tenu qu’il
Zeghdane retrouve sa
place
était le joueur le plus expéri-
menté sur le terrain,
rois.
côté algé-
Le jeune arrière gauche du
Doyen, Zeghdane, a retrouvé sa
place de titulaire à l’occasion du
match d’hier. Le joueur qui a été
privé du dernier match a bénéfi-
cié cette fois-ci de l’absence de
Besseghir suspendu pour avoir
contesté une décision de l’arbitre
lors du match face au CRB Aïn
Fakroun.
Tenue new-look
le Doyen
pour
Le président du Mouloudia d’Oran, Youssef
Djebbari, a marqué sa présence hier au stade
Omar-Hamadi pour suivre le match de son équipe.
Le premier responsable du club d’El Hamri était
accompagné par deux dirigeants, que sont le vice-
président, Larbi Abdelilah, et le chargé du sponso-
ring, Abdelkader Benzerbadj.
Les joueurs du Mouloudia
hier sur
d’Alger se sont présentés
Bouali conteste une charge sur
Yahia-Chérif
la pelouse du stade Omar-Ha-
tenue de
Le coach du MC Alger, Fouad Bouali, ne s’est
madi avec une nouvelle
leur équipementier officiel. C’est
pas empêché de contester une action survenue à la
tenue et new-look,
22’ suite
à une charge sur l’attaquant Yahia-Chérif
maillot,
avec une short
bas blancs, que
1re titularisation pour
Lavatsa
les coéquipiers de Zeghdane
évoluèrent durant ce match.
par un défenseur du MCO. Le coach tlemcénien a
dû interpeller le 4e arbitre et le directeur de jeu.
Façon pour lui de faire pression sur le corps arbitral.
Après une brève apparition
lors du précédent match contre
le CRB Aïn Fakroun, l’attaquant
kenyan, Edwin Lavatsa, a ho-
noré hier sa première titularisa-
tion sous les couleurs du
Mouloudia d’Alger. Il faut dire
que l’entraîneur, Fouad Bouali,
l’a préféré à Yachir non-convo-
qué pour cette rencontre face
aux Hamraoua à cause de sa
méforme.
Les joueurs
se
motivent
avant
le
L’esplanade de Notre Dame
d’Afrique affiche complet
coup d’envoi
Les joueurs du MC Alger se
Les Ultras du Mouloudia d’Alger n’ont pas été
découragés par le huis clos imposé au cours de ce
match puisqu’ils ont trouvé la solution en suivant
sont réunis dans un brin de cau-
sette peu avant le coup d’envoi
du match. Une manière pour
les débats
à partir du célèbre édifice de notre
eux de se motiver pour
ce match
en l’absence du douzième
homme.
Dame d’Afrique et des quelques immeubles qui
surplombent le stade de Bologhine. D’ailleurs,
après le premier but, Zeghdane qui a remarqué la
présence des supporters tout en haut leur a fait un
signe.
Stade : 2 Omar-Hamadi 0 (Alger) MCA : Djemili, Hachoud, Affluence : huis clos Arbitres
Stade :
2
Omar-Hamadi
0
(Alger)
MCA : Djemili, Hachoud,
Affluence :
huis clos
Arbitres :
Arab, Bazine, Dilmi.
Zeghdane, Aksas, Bachiri, Ghazi,
Boucherit, Yahia-Chérif, Lavatsa
(Dibi, 60’) Bouguèche (Kacem,
68’), Djallit (Bellaïd, 80’)
Entraîneur : Bouali
Avertissements :
Bachiri (44’),
Zeghdane (55’)
(MCA) ; Benamar
(20’) (MCO)
Buts :
Hachoud (43’),
Bouguèche (57’),
(MCA)
MCO : Belarbi, Saïdi, Nes-
sakh, Aouamri, Bouterbiat, He-
riet, Dagoulou, Benamar (Naït
Slimani 56’), Amrane (Benyet-
tou, 76’), Aoued (Amri, 66’),
Chérif
Entraîneur : Benchadli
LE CHIFFRE
Benchadli :
«On a manqué de
concentration et
d’efficacité»
7
«Je trouve que le match s’est
joué sur deux balles arrêtées qui
nous ont coûté les deux buts. Pour-
tant nous avons bien joué. Malheu-
reusement, notre problème reste le
même, c'est-à-dire le manque de
concentration, puisque nous avons
encaissé deux buts bêtement.
Après, nous avons créé des occa-
sions, mais nous avons flanché par
manque d’efficacité. Deux points
qu’on doit corriger dans les pro-
chains jours, car nous sommes ap-
pelés à gagner le prochain match
contre la JSK.»
Le défenseur du Mou-
loudia d’Alger, Abderrah-
mane Hachoud, a
consolidé hier son statut
de buteur de l’équipe en
inscrivant sa septième
réalisation en champion-
nat. Le joueur a augmenté
son compteur à 9 buts,
toutes compétitions
confondues.
Bouali
TOP
«L’essentiel,
c’était de retrouver
le podium»
Hachoud buteur
et passeur décisif
«Nous avons réalisé le match
qu’il fallait, en empochant les trois
points de la victoire. Peu importe la
manière dans ce genre de match,
car le plus important pour nous
était de retrouver le podium. Sincè-
rement, j’aurai aimé jouer sous la
pression de notre public pour nous
pousser davantage. De toutes les
façons, ce succès nous permettra
de bien préparer le derby face au
CRB.»
Yahia-Chérif
«Je dédie ce
succès à nos fans»
«Je suis content de cette victoire
que je dédie à nos supporters. L’es-
sentiel était d’empocher les trois
points. Chose qui nous permettra
de préparer dans les meilleures
conditions psychologiques le match
contre le CRB.»
Apparemment, Hachoud
a confirmé qu’il est
l’homme providentiel du
Doyen. Hier, l’arrière droit
du MCA a non seulement
permis à son équipe de dé-
bloquer la situation sur un
coup franc direct peu
avant la mi-temps, mais il
s’est transformé en passeur
décisif offrant à Bouguèche
le second but du match. Il
a été de loin l’homme du
match.
FLOP
Le MCO sans
succès en 2014
Dagoulou
«Le MCA n’a pas
l’étoffe d’un
champion»
«Je suis très frustré, car le score
ne reflète pas la physionomie du
match. Nous avons mieux joué que
le MC Alger, mais on a fait preuve
d’inefficacité sur le terrain. En tous
les cas, le MCA ne m’a pas impres-
sionné et ne semble pas avoir l’en-
vergure pour prétendre au sacre
final.»
Hadj
Ahmed au
côté de Kaci-Saïd
Le Mouloudia d’Oran est
en train d’enchaîner les
mauvaises performances
en ce début d’année 2014.
En plus des trois défaites
consécutives en champion-
nat respectivement face à
l’ASO, l’ESS et le MCA,
l’équipe n’a pas inscrit le
moindre but. Même en
Coupe d’Algérie, le Mou-
loudia d’Oran a eu besoin
des tirs au but pour passer
l’écueil de Magra.
Les deux dirigeants du MC
Alger, Hadj Ahmed et Kaci-Saïd, ont
pris place ensemble dans la tribune
officielle pour suivre cette confron-
tation, façon de décrédibiliser les
rumeurs faisant état que les
deux dirigeants étaient en
conflit.
Contestant le second but
du MCA
Le MCO émet
des réserves
techniques
Retrouvailles
Les joueurs du Moulou-
dia d’Oran et les autres
membres de la délégation
oranaise ont longuement
Amri-Bellaïd
contesté le second but du
Les deux anciens internationaux,
MC Alger, sous prétexte
Habib Bellaïd, actuellement au MC Alger,
et
Amri Chadli, qui a rejoint les Hamraoua
cet hiver, se donnèrent une accolade fra-
ternelle avant le coup d’envoi du match. Ils
que le coup franc a été exé-
cuté par Hachoud sans que
ont été contents de se retrouver, eux qui
ont partagé plusieurs souvenirs, que ce
soit sous les couleurs des Verts ou en
championnat d’Allemagne, dans le-
quel ils avaient évolué pendant
plusieurs saisons.
l’arbitre ne l’autorise. En
tous les cas, le secrétaire du
MCO a émis des réserves
techniques, juste après le
but,
auprès de l’arbitre cen-
tral.
www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

09
09

A J-6 du choc CRB-MCA,

18 e journée MCA-MCO
18 e journée
MCA-MCO

la guerre des quotas bat son plein

A lors que nous sommes à six jours des re- trouvailles entre le Cha-

bab de Belouizdad et le Mouloudia d’Alger au stade du 20-Août, la guerre des quotas risque de créer une vive polémique. Contraint selon la régle- mentation en vigueur de laisser une quote-part à l’équipe adverse, la direc- tion du Chabab devrait ré- server le poulailler aux Chnaoua. Un bien maigre quota lorsqu’on connaît le nombre de supporters du MCA qui veulent assister à cette affiche si alléchante. Qu’on le veuille ou pas,

lors du match au stade du 5-Juillet, le MCA avait ré- servé plusieurs guichets si- tués dans la tribune supérieure de l’enceinte, soit près de 2000 places. Une décision qui avait sus- cité le courroux des Be- louizdadis qui revendiquaient le virage est. N’ayant pas obtenu gain de cause auprès du MCA, le Chabab voudrait rendre la monnaie de sa pièce au club voisin en ne lui laissant que quelques centaines de places. Il sem- ble bien révolu le temps où les supporters du Doyen avaient droit à la grande tribune nord du stade des Annassers. Autant dire que

lors des prochains jours, la guerre des quotas battra sûrement son plein entre deux clubs aux objectifs diamétralement opposés. La direction du Moulou- dia pourrait solliciter la LFP pour faire entendre ses droits car le Chabab voudra user de tous les stratagèmes pour gagner ce vendredi un match ca- pital pour sa survie en Ligue 1. Le MCA après avoir été frappé par le huis clos à Bologhine voudrait retrouver son public dans un stade du 20-Août qui a été très souvent hostile aux gars de Bab El Oued.

T.Che

Kaci Saïd : «Nous n’avons aucun problème avec Haddad ni l’USMA» U ne nouvelle fois,
Kaci Saïd : «Nous n’avons
aucun problème avec
Haddad ni l’USMA»
U ne nouvelle fois, la sortie médiatique de
Boudjemaâ Boumella a fait des vagues
lorsqu’il a accusé le club de Soustara
de lui avoir refusé un créneau dans l’antre
de Bologhine. D’ailleurs, lors de son inter-
vention, Boumella avait déclaré avoir
légué le dossier à Kamel Kaci Saïd afin
qu’il trouve les solutions adéquates. Joint
par nos soins, le discours du manager gé-
néral tranche totalement avec celui du
boss mouloudéen. L’ex-international
nous dira avec beaucoup de franchise : «Je
tiens à préciser que nous n’avons aucun pro-
blème ni avec le président Haddad ni avec
l’USMA qui sont nos voisins. Je tiens aussi à
dire que nos relations ont tout le temps été
au beau fixe avec nos amis de l’USMA».
Afin de se forger une idée très
précise sur cette équipe de
l’USMMH qui sera le futur
adversaire du MCA en
Coupe d’Algérie, Fouad
Bouali a envoyé un émis-
saire afin de superviser
cette rencontre opposant
Hadjout au NAHD. Après
avoir été menés au score, les
hommes de Zemiti ont pu
renverser la vapeur en s’impo-
sant sur le fil par 2 à 1. Cette
victoire face à un sérieux
prétendant à l’accession dé-
note de la qualité de cette
«Nous n’avons jamais
demandé à nos voisins un
créneau à Bologhine»
Poursuivant son analyse, Kaci Saïd nous dira à
propos de cette affaire de créneau qui avait fait
du remous dans la maison mouloudéenne : «Je
suis surpris qu’on parle de créneau et d’un hypothé-
tique refus de l’USMA de nous accorder une séance
d’entraînement à Bologhine. Nous n’avons jamais
demandé un créneau à nos voisins au cours de cette
semaine. Il faut savoir que parfois les responsables de
l’USMA avançaient l’heure de l’entraînement afin de
nous permettre de disposer des lieux à notre conve-
nance.» Ainsi, Kaci Saïd a mis fin à cette polémique.
favorable au problème qui dure depuis le mois de décembre.
Communiqué
Djaghbala et Yachir dans le creux de la vague
ASSEMBLEE GENERALE
EXTRAORDINAIRE
CONVOCATION
C’ est une première pour
Samy Yachir qui n’a pas été
retenu parmi les 18 pour
(.Rappel.)
Initialement prévue le 8 février
2014, et pour des raisons d'ordre or-
ganisationnel, l'Assemblée Générale
Extraordinaire du CSA Mouloudia
d'Alger (MCA) aura lieu le 11 février
courant à partir de 15H30 au siège du
club situé au Lotissement Benhadadi,
Villa n° 12 (Cheraga).
Tous les membres de l'Assemblée
Générale du club sont invités à y pren-
dre part.
Ce communiqué tient lieu de
convocation.
Pour le Bureau exécutif
Le Secrétaire Général :
Kamal Kasbadji
une rencontre officielle. Une situa-
tion inédite que le Franco-Algérien
n’a jamais connue depuis sa venue
au Mouloudia. Tous les entraîneurs
qui se sont succédé à la tête du
club, à l’image de Bracci, Bouhellal,
Bira, Rabier et Menad, ont tous fait
de Yachir un élément important
dans leur dispositif offensif. Seule-
ment, depuis quelque temps, Ya-
chir est vivement critiqué par les
supporters et même les observa-
teurs pour ses statistiques car de-
puis le début de la saison, Samy
n’a inscrit que deux buts, c’était
lors de la deuxième journée de
championnat contre Aïn Fekroun
au stade olympique. Un bien mai-
gre butin pour un joueur qui avait
terminé deuxième meilleur buteur
de son équipe juste derrière Mus-
tapha Djallit avec trois doublés
dans son escarcelle dont l’un
contre le Chabab de Belouizdad.
Depuis, il faut reconnaître que c’est
la traversée du désert même si
Yachir a réussi quelques
bonnes prestations, no-
tamment contre le CSC
à Hamlaoui. Pour
toutes ces raisons,
Bouali a voulu agir de
la sorte dans l’unique
but de faire réagir Ya-
chir comme il l’avait fait
il y a un mois avec Musta-
pha Djallit. Une option
qui avait créé un élec-
trochoc chez le natif
de Bechar qui a re-
trouvé le chemin des
buts après des mois
de disette. Le cas de
Abdelmalek Djaghbala
prête plus à l’inquiétude
car l’ex-Harrachi n’est plus
convoqué depuis le début de la
phase retour. L’enfant de Touggourt
doit donc s’accrocher pour retrou-
ver son statut de cadre qui était le
sien sous la coupe de Djamel
Menad. Bien que polyvalent,
Djaghbala fait les frais du
retour en force d’Aksas
et de Belaïd et du
recrutement de
Boucherit qui lui
ôte toute
chance de se
produire dans
l’entrejeu. A titre
d’information, le
match référence
de Djaghbala
reste celui
contre le CSC à
Hamlaoui où il
avait évolué aux
côtés de Bachiri.
Un duo qui avait re-
poussé toutes les tenta-
tives des Constantinois qui
ont buté sur une muraille infran-
chissable.

Moumen veut enfin voir le bout du tunnel !

Le match USMMH-NAHD supervisé

Boumella a rassuré ses joueurs sur leur salaire de janvier A yant décidé de bloquer
Boumella a rassuré
ses joueurs sur
leur salaire
de janvier
A yant décidé de bloquer les salaires
du mois de janvier en guise de
sanction pour avoir perdu le
match contre Aïn Fekroun alors
que les joueurs disposaient de tous les
moyens et de toute la logistique, le prési-
dent Boudjemaâ Boumella assume pleine-
ment cette décision qui a pour seul but de
T. Che
faire réagir les joueurs. Face à la grogne du
vestiaire qui rumine depuis quelques jours
sa colère, Boumella a tenu à rassurer ses
éléments. Avant-hier soir, à l’hôtel d’El
Biar, Boumella s’est réuni avec ses capés
pour les rassurer sur leur dû, leur promet-
tant de débloquer les mensualités de ses
joueurs au cours de cette semaine à
condition bien évidemment qu’ils réagis-
sent positivement contre le Mouloudia
d’Oran. Il faudra aussi qu’ils réalisent un
bon résultat contre le Chabab de Belouiz-
dad. C’est à cette condition que Bouguèche
et les siens toucheront leur argent jusqu’au
dernier centime. C’est en tout cas la pro-
messe faite par l’homme fort du Doyen qui
a décidé de passer à l’action pour crever
l’abcès et aplanir une situation qui aurait
pu prendre une autre tournure. Craignant
pour la stabilité du groupe, Boumella de-
vait s’adresser aux joueurs pour mettre les
points sur les «i» surtout après l’interven-
tion de Fouad Bouali sur les ondes de la
radio Chaîne III. Le coach mouloudéen
avait défendu ses joueurs considérant que
certains agissements ne font pas du tout
les affaires du club, bien au contraire, ils
peuvent nuire à la stabilité du vestiaire.
Face à cette intervention très rassurante,
les joueurs pour leur part ont promis de
tout mettre en œuvre pour sortir la tête de
l’eau et se remettre dans le sens de la
marche.
Gherbi
retrouve
le groupe
Tout
comme
se au Djaghbala, toujours Même Mais la
Sabri
Gherbi
n’avait
pas
été
retenu
pour
les
derniers
matches.
La
venue
de
Boucherit
été
fatale
Gherbi
qui
perdu
son
statut
de
titulaire,
lui
qui
n’a
jamais
réussi
à
convaincre
depuis
venue
club
à
l’intersaison.
Cette
fois-ci,
se connu Bouali
lui
tendu
a perche au
en
le
convoquant
a pour
le
match
face
au
MCO.
de
l’autre
côté,
à Farid
Daoud
qui
en
fait
les
frais.
Excellent
en
Espagne
le lors
des
matches
amicaux
face
au
Cercle
de
à Bruges une
FC
Utrecht,
se Daoud
a attend de pour
son
heure,
qui
avait
contenter
sa quelques
apparitions
toujours
avec
T.Che
beaucoup
d’autorité.
s’il
est
frustré,
lui c’est Daoud, et
pour
sa
combativité,
est
bien
décidé
battre
faire
un
jour
place
soleil.

par les Mouloudéens

équipe de Hadjout qu’il ne fau- drait surtout pas prendre de haut au risque de se brûler les doigts. Même si cette formation est de qualité moindre que l’USC, il faudra beaucoup se méfier des Hadjoutis qui joueront le match de leur vie face aux Al- gérois. En tout cas, Bouali a pris toutes ses dispositions pour avoir le maximum de renseignements sur cette équipe que le vieux club algé- rois prendra avec la plus grande considération.

Contraint de s’entraîner avec les espoirs du club jusqu’à nouvel ordre, Billel Moumen s’est exécuté sans se poser de question. Mais seu- lement, la situation dure depuis quelques semaines et cela à pour effet de saper le moral de l’enfant de Guelma qui ne sait plus à quel saint se vouer. Faute de matérialiser son transfert à l’USMBA et le MOB, Mou- men, qui est considéré comme le plus ancien joueur du club avec douze ans de bons et loyaux services, veut avoir plus de considéra- tion dans sa propre maison. Sachant qu’il peut apporter un plus à son club de toujours, Moumen en est ulcéré surtout lorsqu’il voit son ancien partenaire Mohamed Amroune se distinguer sous les couleurs de Aïn Fekroun. Sachant qu’il est mis à l’index, Mou- men voudrait s’entretenir au courant de la semaine avec le ma- nager général, Kamel Kaci Saïd, afin de trouver une issue

que les supporters

Hadji : «J’espère

du RCA ne men voudront pas !»

côté, le jeune défenseur du

De

son

RCA, Hadji, dont lexpulsion aura

paraissait

été fatale à son équipe, l’un des joueurs les plus

déçus. In-

terrogé, il nous dira : «Je suis très

vieux beaucoup

et je men

d’avoir commis cette faute qui a pro-

est du à

voqué mon expulsion. Cela

manque dexpérience. En période

d’apprentissage, on commet toujours des

RCA men ex-

fautes. Que les supporters du

cusent ! Jespère quils ne men voudront pas. Jessayerai dêtre à

hauteur à lavenir.»

10
10

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
9 février 2014 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil El Harrach prend sa revanche C ette fois,

El Harrach prend sa revanche

C ette fois, le RCA n’a pas réussi à piéger l’USMH qui n’a pas raté l’occasion d’arracher une victoire et prendre sa revanche sur la

formation de l’Arba. On s’attendait à ce que les Jaune et Noir prennent d’emblée la direction du camp adverse, mais contre tout attente, ce sont les visiteurs qui sont les premiers à attaquer. Après deux minutes de jeu seulement, Bou- gueroua donnera la première alerte. Le milieu offensif du RCA a failli ouvrir le score, après avoir profité d’une erreur d’Aït Ouamar. Quelques minutes plus tard, le même joueur, bien servi par un de ses coéquipiers, verra son tir renvoyé par la transversale. Les visiteurs domi- nent ce début de match et finiront par ouvrir le score. On jouait la 15’ de jeu, Bougueroua profitera d’une belle remise de son coéquipier Amiri, pour tromper la vigilance de Doukha. Ce n’est qu’après avoir encaissé ce but que les Harrachis décident alors de réagir. Sylla et ses ca-

marades fonceront droit vers le camp adverse. Sur une de leurs nombreuses

tentatives, celle d’Abid était la plus nette.

Le

la tête un centre au cordeau de You-

nès, mais il verra sa balle frôler le po- teau. A la recherche d’une égalisation, Hendou et ses camarades domineront

débats mais buteront sur une défense

bien regroupée devant le gardien Kara.

A

seul face au but, ratera une belle occa- sion de rétablir l’équilibre. Mais ce n’était que partie remise puisque une minute plus tard, Younès, de la tête, remet les pendules à l’heure, suite à un corner d’Aït Ouamar. Par la suite, le jeu s’équi- libra. Jouant à dix, après l’expulsion de Hadji, les poulains de Cherif El Oua- zani ne s’aventureront plus L’arbitre ren- voie les deux équipes au vestiaire sur un score de parité. Après la pause, les Har- rachis reviennent avec une plus grande détermination. En supériorité numé- rique et poussés par leurs nombreux supporters, ils profiteront de ces deux atouts pour faire la différence. On jouait

les

de

jeune avant-centre harrachi a repris

la demi-heure de jeu, Aït Ouamar,

l’heure de jeu et au moment fort de leur domination, les Harrachis, par l’inter-

médiaire d’Abid, ajouteront un second but. Jouant à dix et menés au score, les visiteurs n’avaient plus rien à perdre. Ils décident alors de repartir en attaque. Dangereux sur les balles arrêtées, les Ar- béens tentent de surprendre Doukha. Ce dernier, à la 62’, est mis à rude épreuve sur un coup franc d’Amiri. Pas

très rassurés par leur maigre acquis, les Harrachis continuent de harceler la dé- fense du RCA. Reprenant de la tête un corner, Amada failli planter un troi- sième. Le jeu est plus intense et chacune des deux équipes tente de piéger son vis-à-vis. A dix minutes de la fin, Bou- gueroua, encore lui, d’un tir en coin, obligera Doukha à étaler toute sa classe pour dévier le cuir. Sentant le danger, Charef décide de renforcer la défense et le milieu. Il fait entrer Azzi et Fergani pour bloquer toutes les issues. Les joueurs du RCA comprendront qu’ils n’avaient plus aucune chance de percer la défense harrachie jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre.

R. A.

Cherif El Ouazani «L’expulsion de Hadji a été le tournant du match» «Par rap- port
Cherif El Ouazani
«L’expulsion de
Hadji a été le
tournant du
match»
«Par rap-
port à la
prestation
de mon
équipe,
on n’a
pas à
rougir de
déçus
mon
cette défaite. D’ailleurs, on
aurait pu réaliser un bien
meilleur résultat, malheu-
reusement il y a eu cette
expulsion du jeune
Hadji qui a été le
la
tournant du match.
A onze contre onze,
on était meilleurs sur
le terrain. Par la suite,
les Harrachis ont pro-
fité de leur supériorité
numérique pour renver-
ser la vapeur. Et puis,
perdre à El Harrach
contre l’USMH n’est pas
une honte.»
Abid : «Je suis doublement satisfait» Auteur du second but celui de la vic- toire
Abid :
«Je suis
doublement
satisfait»
Auteur du second
but celui de la vic-
toire de son équipe, le
jeune Abid était visi-
blement le joueur le
plus heureux. Il nous
l’a avoué après la fin
de la rencontre : «Je
suis non seulement
satisfait de mon but
Carton rouge
pour Hadji
Peu après la demi-
heure de jeu, Hadji,
le défenseur du
RCA, a été prié
de rejoindre les
vestiaires, après
a écopé d’un se-
cond carton
jaune. Le joueur
avait pourtant été
averti deux minutes
plus tôt pour antijeu.
mais beaucoup plus
de cette victoire qui
nous permet de grim-
per un peu plus au
classement. Au-
jourd’hui, j’ai marqué
mon troisième but qui
coïncide avec une
autre victoire à Lavi-
gerie. Cela me fait très
plaisir d’avoir donné
de la joie à ce mer-
veilleux public.
Quant à moi, j’espère
garder cette efficacité
autant que possible.»
Touahri, l’USMH toujours dans le coeur Apparemment, Amine Touahri, l’ex- joueur de l’USMH, n’ pas
Touahri,
l’USMH toujours
dans le coeur
Apparemment, Amine Touahri, l’ex-
joueur de l’USMH, n’ pas oublié son club for-
mateur. Du moins, c’est ce que l’on peut déduire.
A chaque fois qu’il en a l’occasion, cet enfant d’El
Harrach ne rate jamais l’occasion de se rendre au
stade Lavigerie voir ses ex-coéquipiers. Sa pré-
sence, hier, dans les gradins du stade Lavige-
rie n’est pas passée inaperçue. Il a assisté à
la rencontre contre le RCA du début
jusqu’à la fin.
 

USMH

 

RCA

 
     

Stade :

     
       

1

er -Novembre-54

1

        1 e r -Novembre-54 1    
   
2

2

(Lavigerie)

         
     

Affluence :

 

USMH : Doukha, Boula-

     

nombreuse Arbitres : Hallalchi, Azrine, Doulache, Avertissements :

 

khoua, Belkheir, Ziane-Cherif, Mazari, Hendou (Azzi 90’+1), Aït Ouamar, Younès, Sylla (Me- barki 79’), Amada (Fergani 90’+3), Abid Entraîneur : Charef

Hendou (40’) (USMH) ; (Hadji 30’ et 32’), Harrouche (70’) (RCA) Expulsion : Hadji (32’) (RCA) Buts : Younès (32’) ; Abid (58’) (USMH) ; Bougueroua (15’) (RCA)

RCA : Kara, Mendil, Be- laïd, Chaoui, Zedam, Raït, Amiri, Harrouche (Drami 73’), Mokdad (Belkerdous 81’), Hadji, Bougueroua

 
 

Entraîneur : Cherif El Ouazani

Bouslimani présent au stade

 

LE CHIFFRE

 
   

3

 

Accompagné de quelques dirigeants, Djaâfar Bousli- mani, le nouveau président

de l’USMH, a tenu à assister

à

la rencontre. Sa présence

Auteur d’un but chacun face au RCA, le vétéran Younès et le jeune Abid ont inscrit leur troisième réalisation jusque-là.

 

dans la tribune officielle ne pouvait passer inaperçue, tant il était parmi les plus abordés par des fans qui

 

voulaient faire sa connais- sance.

Sept ans après, Bougueroua

 

TOP

 
Bougueroua, un véritable poison Auteur du premier but de son équipe et d’un tir sur
Bougueroua, un
véritable poison
Auteur du premier but de
son équipe et d’un tir sur le
poteau, Bougueroua, le mi-
lieu de terrain du RCA, en
a fait voir de toutes les cou-
leurs à la défense de
l’USMH. Par rapport à sa
prestation d’hier, beaucoup
de supporters harrachis le
regrettent.

retrouve Lavigerie

 

Plusieurs saisons après avoir quitté l’USMH, Bougueroua, le milieu offensif du RCA, a retrouvé le stade Lavigerie où il a joué plusieurs matchs. Pour ceux qui ne le savent pas, ce joueur a fait toute sa formation à l’école harrachie jusqu’à la catégo- rie des U 20, avant de re- joindre l’OMR, en 2007.

Présence en

 

force des

Kawassir

Contrairement aux der- nières rencontres, le stade

Lavigerie a fait le plein, hier,

à

l’occasion de la venue du

RCA. Vers la fin de la phase aller, les mauvais résultats de l’USMH ont quelque peu dissuadés les supporters de

se rendre au stade. Mais ils

 

FLOP

 

sont revenus en force, après

 
 

L’expulsion

   

les derniers bons résultats, soit les deux victoires à do-

micile suivies d’un nul à Constantine face au CSC.

Les supporters du RCA se sont déplacés

Fidèles à leur équipe, les supporters du RCA ont marqué leur présence, hier, au stade Lavigerie. Ils étaient quelque 200 suppor- ters à avoir fait ce court dé- placement de l’Arba à El Harrach.

de Hadji

Le carton rouge qu’a écopé Hadji aura été le tournant du match. Expulsé à la 32’ de jeu, il a laissé son équipe à dix. En supériorité numérique, les poulains de Cherif El Ouazani ont subi la domination des Harra- chis qui l’ont emporté.

 

U21 : USMH 3- RCA 0

Belhadji présent

En lever de rideau, les U 21 Harrachis l’ont emporté sur le score sans appel de 3-0. Grâce à cette victoire, l’USMH reprend sa place en tête du classement. Cer- tains jeunes de l’USMH qui ne cessent de progres- ser frappent déjà aux portes de l’équipe pre- mière. Charef a dû noter quelques noms sur son ca- lepin.

Belhadji, l’entraîneur des gardiens de but de l’Equipe nationale, a lui aussi assisté

à

la rencontre. Il a pris place

dans la tribune officielle. Les raisons de sa présence sont faciles à deviner puisque dans les buts de l’USMH, il y

avait Doukha qui fait partie des quatre keepers de la sé- lection nationale.

www.lebuteur.com Coup d’œil Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Ligue 1

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

11
11
ASO JSMB 2 Stade : Boumezrag (Chlef) 1 ASO : Salhi, Nass Laraba, Affluence :
ASO
JSMB
2
Stade : Boumezrag
(Chlef)
1
ASO : Salhi, Nass Laraba,
Affluence :
moyenne
Arbitres :
Bachir,
Hadj
Saïd,
Abid
Buts :
Lakhdari, Badarou, Zazou,
Boussaid, Meliani, Sellama
(Zaouche 75’), Daham (Merzou-
gui 55’), Messaoud, Farhi (Gue-
naou 83’)
Entraîneur : Ighil
Farhi (15’), Messaoud
(55’) (ASO) ; Meddahi
(77’sp)
Avertissements :
Salhi (12’) (ASO),
Lakhdari (76’) (ASO) ;
Coulibaly (87’)
(JSMB)
JSMB : Kacem, Chehaïma,
Coulibaly (Aribi 90’), Bouabta,
Mebarakou, Boukmacha,
Agoune, Louhoungou, Meddahi,
Hamouche, Belgharbi (Aït Fer-
gane 80’)
Entraîneur : Djabour
Belgharbi (Aït Fer- gane 80’) Entraîneur : Djabour LE CHIFFRE Djabour «On a manqué de réalisme
LE CHIFFRE Djabour «On a manqué de réalisme devant» 3 L’entraîneur de la JSMB s’est
LE CHIFFRE
Djabour
«On a manqué de
réalisme devant»
3
L’entraîneur de la JSMB s’est
montré
déçu,
C’est le nombre de défaites
d’affilée de la JSMB depuis le
hier, suite
début de cette phase retour. Les
à la dé-
faite
concédée
par son
team face
Béjaouis continuent de manger
leur pain noir, après 18 matchs
joués en championnat. Après
les deux dernières défaites face
au MCA et le RCA à domicile,
à l’ASO.
«Je suis
naturelle-
ment déçu
par cette
défaite,
dans la
mesure où
nous
avons fait le déplacement à
Chlef avec la ferme intention de
réaliser un résultat positif. Nous
avons encaissé deux buts dans
des moments cruciaux de la
rencontre. Certes, on a bien
joué, notamment en première
période, mais on a manqué de
réalisme devant les bois. On au-
rait mis au moins deux buts en
première période», dira le pre-
mier responsable de la barre
technique de cette équipe, et
d’ajouter : «A présent, nous al-
lons devoir continuer à travail-
ler pour corriger nos lacunes.
On ne doit pas baisser les bras.»
la formation chère à Tiab s’est,
une nouvelle fois, inclinée à
l’extérieur sur le score de 2 buts
à 1. Du coup, les Béjaouis n’ont
toujours pas décroché leur pre-
mier succès durant cette phase
aller. Une défaite qui com-
plique encore plus la mission
des camarades à Boukmacha
qui occupent, pour rappel, la
dernière place, avec seulement
treize petits points.
TOP
Un Messaoud
des grands jours
Ighil
Ahmed F.
«On savait que ça
n'allait pas être
facile»
U21 : ASO 2 - JSMB 1
L’entraî-
En ouverture du match d’hier
neur de
qui s’est déroulé dans la
soirée,
l’ASO, Me-
les Espoirs de l’ASO ont battu
ziane Ighil,
leurs homologues de la JSMB
par
deux buts à un. Les deux réalisa-
affirme que
tions de l’équipe
locale ont été
son équipe
Le top dans un match qui
n’a pas atteint les cimes est à
mettre au profit du maestro
Mohamed Messaoud. Après
avoir renoué avec la compéti-
tion, la semaine dernière,
suite à une longue absence,
Messaoud est en train de re-
trouver le sommet de sa
forme. Présent dans les duels
et très dangereux en attaque,
Messaoud a constitué la quin-
tessence même de ce match
face à la JSMB. D’ailleurs, c’est
grâce à son second but, hier,
que son équipe a pu engran-
ger les trois de la victoire face
à un adversaire qui n’a pas pu
tenir le coup. Une prestation
de premier ordre de ce joueur
l’œuvre de Djaâbout
et Ferhani.
a éprouvé
les pires
qui mérite quand même d’être
signalée.
Première
difficultés
convocation
pour venir
FLOP
de Guenaou
à bout de
cette équipe
Recruté durant le mercato hi-
vernal, l’unique et seule recrue
béjaouie,
de l’ASO, le milieu de terrain
li-
byen Mohamed
Guenaou, vient
Les attaquants
adverses dans un
jour sans
de recevoir sa première convo-
cation par le coach, Meziane
Ighil. L’ancien
joueur d’Al Ittihad li-
byen a débuté la
partie sur le
banc.
Salhi retrouve
les bois
Ce qui a caractérisé
le onze ren-
trant de l’ASO, c’est
la titularisation
du gardien, Salhi, qui n’a plus été
aligné d’entrée depuis plusieurs se-
maines. Cela fait quatre matchs en
effet que le joueur
n’a pas figuré
dans l’équipe
type des Rouge et
Noir. Salhi a réussi
donc à détrôner
son concurrent, Daïf, qui a été relé-
gué sur le
banc hier.
Zaouche revient dans
les dix-huit
Après avoir fait l’impasse
sur le
dernier match de son équipe face au
CRB, Zaouche
est de retour.
Le
tout en
pensant que le succès des
siens ne souffre d’aucune
contestation : «Nous avons
assuré l’essentiel à domicile,
face à une équipe qui s’est
bien défendue. La victoire
était très difficile. On a eu
beaucoup de problèmes à
gagner ce match. On savait
dès le début que ça va être
très dur face à cette équipe
qui n’avait rien à prendre
dans ce match. Mes
joueurs ont bien réagi,
après la dernière défaite en
déplacement qui nous a
fait un peu mal. Ils ont
compris le message pour se
racheter. Aujourd’hui, on a
visé les trois points et c’est
mission accomplie.»
A. F.
Djabour a qualifié ses atta-
quants d’être naïfs. Hier, leur
prestation a été en-deçà de la
moyenne, et cela commence à
inquiéter sérieusement le staff
technique qui nous a dit que
son équipe est passée à côté
d’une victoire, suite aux ra-
tages de ses joueurs, notam-
ment en première période.
Comme lors des dernières
journées, ils ont raté beau-
coup d’occasions, ce qui a
coûté cher à cette équipe bé-
jaouie qui n’arrive pas à sortir
la tête de l’eau. Les change-
ments fréquents effectués à
chaque match ont joué un
mauvias tour à cette ligne
d’attaque qui reste la plus
mauvaise du championnat.
joueur de l’ASO a pris place hier sur
le
banc.
place Il de retrouvera
peut-être
sa
titulaire chaine
lors
de
la pro-
journée.

Ça sent la L2 pour Béjaïa

D ans l’obligation de réagir, l’ASO Chlef n’a éprouvé aucune peine à battre les Béjaouis qui n’ont rien montré de bon au cours de ce match. Si les gars

de Meziane Ighil étaient condamnés à ga- gner, après leur dernière défaite en dépla- cement face au CRB, il faut dire aussi que les Béjaouis, qui n’ont gagné aucun match depuis le début de cette phase retour, étaient à la recherche d’un résultat pro- bant pour redresser la barre et sortir de la zone rouge. Les Chéliffiens ont été les premiers à ouvrir les hostilités. A la 5’, Sellama adresse un tir qui frôle la trans- versale. Les Lions de l’Ouest ont dominé les dix premières minutes. L’attaquant Deham, qui a beaucoup dérangé les dé- fenseurs de la JSMB, a eu une belle op- portunité d’ouvrir la marque, mais sa frappe a été dégagée difficilement par un défenseur de la JSMB. Les assauts de l’ASO se poursuivent jusqu’à cette belle

action menée à partir du milieu du ter- rain qui apportera du changement en fa- veur des locaux. Le maestro Mohamed Messaoud adresse un joli centre et, très intelligemment, laisse à Farhi le soin de se charger de la finition d’une jolie tête. Le jeune Chéliffien a trompé la vigilance de Kacem pour mettre le cuir au fond des filets (15’). Après l’ouverture du score, les Béjaouis ont vite tenté de revenir dans le match. Le gardien de l’ASO s’est montré peu rassurant dans ses interventions, comme sur cette action de la 18’ où il s’est loupé sur un centre, ce qui a provoqué un cafouillage au terme duquel Meddahi,

d’un extérieur du pied droit, a failli re- mettre les pendules à l’heure, n’était le re- tour de Farhi qui sauve en déviant en corner. Sentant le danger venir, les Ché- liffiens réagissent. Après un travail collec- tif, Farhi adresse un tir que le portier Kacem, au prix d’une belle parade, dévie en corner, (26’). Poursuivant leur pres- sing dans l’optique de revenir dans le match avant la

défenseurs, adresse un tir foudroyant re- poussé par le poteau. Meddahi, sur qui le cuir est revenu, tire mais rate le cadre de peu. Après la pause, les locaux repren- nent les commandes. La domination ter- ritoriale de l’ASO durant le premier quart d’heure a été couronnée par un se- cond but signé Mohamed Messaoud qui profitera d’une mésentente entre deux défenseurs de la JSMB, pour battre le gardien Kacem qui n’a rien pu faire de- vant ce tir qui se loge au fond des filets. Impuissants, les Béjaouis n’ont pu réelle- ment mettre en danger cette équipe de Chlef, usant de tirs lointains qui n’ont pas fait mouche surtout que Belgharbi était esseulé au milieu de la défense de l’ASO. La domination n’a pas trop duré dans la mesure où, les Béjaouis, piqués au vif, ont bénéficié d’un penalty à la suite d’une erreur commise par un défenseur de l’ASO en pleine surface de réparation. Le penalty a été transformé par Meddahi à la 77’. La JSMB a eu beau essayer d’ajou- ter un second but, les Chéliffiens avaient bien verrouillé derrière, réduisant tous les espaces. L’ASO est parvenue à rem- porter ce match face à une équipe de Bé- jaia qui continue de chuter.

Résultats et classement de la 18 e journée de ligue 1 ES Sétif 1-0 CR
Résultats et classement de la 18 e journée de ligue 1
ES
Sétif
1-0
CR
Belouizdad
MC
Alger
2-0
MC
Oran
JS Kabylie
1-0
CRB Ain Fekroun
CABB Arreridj
0-0
USM Alger
JS Saoura
3-2
MC
El Eulma
MO Bejaia
2-0
CS
Constantine
USM El Harrach
2-1
RC
Arbaa
ASO Chlef
2-1
JSM Bejaïa
Classement
Prochaîne journée
USM Alger
CRB Ain Fekroun
USM El Harrach
CABB Arreridj
MC
Oran
JS
Kabylie
CR Belouizdad
MC
Alger
JSM Bejaïa
ES
Sétif
RC Arbaa
ASO Chlef
CS Constantine
JS Saoura
MC El Eulma
MO Bejaia

pause, les Béjaouis auront une autre occasion nette de scorer à la 39’. Le jeune Agoune, qui a pu éliminer deux

Badarou-

Lakhdari, une paire inédite

Pour cette affiche contre la JSMB, Meziane Ighil a aligné une paire centrale inédite composée de Badarou et Lakhdari. Le coach de l’ASO a dû convertir Ba- darou en axial, suite à la défec- tion de plusieurs défenseurs, notamment celle de Zaoui, tou- jours blessé. La charnière cen- trale a tenu bon durant tout le match.

19’, les Béjaouis réclament un penalty

A la recherche du but de l’éga- lisation, les gars de la JSMB ac- centuent la pression dans le camp de l’ASO. Après une tentative de Meddahi qui reprend un centre de Belghrabi en profondeur, les Bé- jaouis ont réclamé un penalty à l’arbitre M. Bachir. Selon eux, le tir de Meddahi a été repoussé de la main par le jeune Farhi.

Deux changements côté béjaoui

Hier, l'entraîneur franco-algérien, Kamel Djabour, a opéré deux chan- gements dans son équipe, par rap- port au onze aligné lors du match face au RCA. Le premier change- ment concernait Tatem qui a été remplacé par Bouabta. Le coach bé- jaoui a décidé aussi de changer son milieu en incorporant Hamouche à la place d’Aït Fergane qui a débuté le match sur le banc, hier.

Lyes Boukria nous a dit que la victoire acquise contre le CRB a fait le
Lyes Boukria nous a
dit que la victoire
acquise contre le CRB
a fait le plus grand
bien à tout le monde.
D’un autre côté, il
précisera qu'il
souhaitait vivement
que le CRB s'en sorte.
Bouchar, la
confirmation
Le jeune Bouchar a été
encore une fois l'auteur
d'une prestation excep-
tionnelle. Après avoir été
intégré dans l'effectif pro-
fessionnel tout dernière-
ment, il a joué son
premier match à Oran au
poste de latéral droit. Face
au CRB, il fut converti
avec bonheur dans un rôle
de stoppeur qu'il a rempli
à merveille.

Et de trois… La victoire acquise ven- dredi dernier aux dépens du CRB est la troisième consécutive pour l'ESS cette saison. Les deux pre- mières furent acquises contre le CRBAF et le MCO. C'est la première fois cette saison que l'En- tente réalise une telle série.

Demou reprendra cette semaine Abdelghani Demou est totalement rétabli. Le mé- decin l'a autorisé à repren- dre les entraînements. Il effectuera son retour dans l'équipe très probablement lors du prochain match contre la JSMB.

Le 99e… Le but inscrit par Boukria vendredi dernier est la 99e réalisation des Sétifiens lors des rencontres face au CRB. Dans ce chiffre, ne sont comptabilisés que les matchs de championnat

Un seul fumigène Les supporters sétifiens sont restés plutôt dis- crets lors du match de vendredi dernier contre le CRB. En effet, alors qu'on les comptait par di- zaines, un seul fumigène a été allumé pour fêter le but de Boukria. Le comble, c'est que l'homme en noir a signalé ce fait sur la feuille de match.

12
12

Hammar

«Aucun contact de la part de l'EST en ce qui concerne Djahnit»

contact de la part de l'EST en ce qui concerne Djahnit» Lors d'une interven- tion sur

Lors d'une interven- tion sur les ondes de Radio Hidhab, Hassan Hammar évoquera le cas de Djahnit. Des in- formations ont fait état de contacts avan- cés entre les dirigeants de l'ES Tunis et Akram Djahnit : "Jusqu'à pré- sent, nous n'avons eu aucun contact de la part de l'EST en ce qui concerne Djahnit. Ce joueur a signé un contact qui court jusqu'en 2016 avec l'ESS. Par ailleurs, nous avons besoin de ses services et la ques- tion de son transfert n'est pas du tout d'ac- tualité".

S. B.

n'est pas du tout d'ac- tualité". S. B. Une licence asiatique pour Delhoum Le nom de

Une licence asiatique pour Delhoum Le nom de Del- houm a été officielle- ment barré de la liste africaine de l'ESS. C'est ce qui ressort de la correspondance qu'a fait parvenir la CAF à l'ESS. L'ex-capi- taine sétifien s'est vu octroyer une licence asiatique pour défen- dre les couleurs de son nouveau club en com- pétition continentale.

Et de deux pour Boukria ! Le but inscrit ven- dredi passé contre le CRB est le deuxième pour l'enfant de Bou- farik sous les couleurs de l'ESS. Lyes Boukria avait trouvé les filets contre le CA Bizerte en Coupe de la CAF la saison passée.

Ovation pour Koussim La direction de l'ESS a pris la bonne habitude d'inviter des personnalités et des anciennes gloires du club au stade du 8- Mai. Vendredi dernier, c'était au tour de Koussim d'être à l'honneur. Le barou- deur sétifien des an- nées soixante a eu droit à une standing ovation avant de s'ins- taller au niveau de la tribune d'honneur.

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

www.lebuteur.com Coup d’œil
www.lebuteur.com
Coup d’œil
www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

13
13

Après la victoire face au CRB

Les Aigles ne doivent pas se disperser!

Boukria «Je souhaite de tout cœur que le CRB s'en sorte»

Avant toute chose, quelles sont les nouvelles? Elles sont excellentes car la vic- toire acquise vendredi dernier nous a fait le plus grand bien et elle nous a permis de reprendre confiance. Les choses vont très bien pour moi car j’ai totalement récupéré de ma blessure. Vous avez été l'auteur du but vic- torieux. Un commentaire ? Disons que j'ai eu beaucoup de réussite. Je me suis efforcé de trouver le cadre. Cela fait toujours plaisir de marquer des buts, surtout quand ils sont importants comme celui de vendredi dernier. Je n’oublie pas que ce sont mes coéquipiers qui ont fait le plus gros du travail ensuite pour conserver cette avance. On aura remarqué que vous n'avez pas fêté votre but. Quelles en sont les raisons? Je ne pouvais pas fêter ce but car il

a été inscrit contre un club qui tient une grande place dans mon cœur. Ce but aggrave un peu plus la situa- tion du Chabab. Les Sétifiens com- prendront, j'en suis certain, ma réaction. Avec du recul, quel est le secret des belles performances que vous avez réalisées jusque-là ? Comme vous l’avez souligné, il y a eu une série de résultats positifs, mais si nous prenons comme réfé- rence les deux derniers matchs, nos prestations sont tout autres. Par exemple, nous savions que la tâche allait être très compliquée contre le MCO et le CRB, mais aussi que nous avions toutes nos chances. Nous avons fourni des efforts et nous avons réussi à concrétiser quelques- unes des occasions à notre actif. Votre prochain adversaire en championnat n’est autre que la JSMB. Difficile, n’est-ce pas ?

Avant toute chose, c’est un des tournants du championnat. Ce sera compliqué face à une équipe qui ne lâche rien de la première à la der- nière minute et qui joue sa survie. Pour nous il y a obligation de résul- tat. J’espère que cela va bien se passer pour nous. Un bon résultat nous permettra d’attaquer ce qui reste de la phase retour avec sérénité. Etes-vous satisfait de vos presta- tions? Ecoutez, j’ai un devoir à remplir avec mon club et je ne pense qu’à cela. Il y a des challenges formidables à relever et c’est ce qui occupe mes pensées. Maintenant, une fois sur le terrain, je m’efforce de faire mon tra- vail comme il se doit. C’est aux autres de me juger. Qu’avez-vous à ajouter ? Je voudrais de tout cœur que le CRB gagne des places au classement. Entretien réalisé par Akram F.

des places au classement. Entretien réalisé par Akram F. Plutôt un flop? L’illustration parfaite de tout

Plutôt un flop? L’illustration parfaite de tout cela est le rendement de Hameur Bouazza. On voulait apprécier, du côté de Sétif, sa hargne et son abnégation sur le terrain. Il de- vait apporter de la puissance et de la percussion devant. Rien de tout cela. Plusieurs mois après son arrivée, il cherche encore ses marques et ses prestations jusque-là n'ont guère été convaincantes. C'est peut-être là un début d'explication à sa mise à l'écart de l'équipe par Madoui.

à sa mise à l'écart de l'équipe par Madoui. Le jeu des chaises musicales! Depuis le

Le jeu des chaises musicales! Depuis le début de cet exercice, le grand club de Sétif a vu le départ de trois entraî- neurs. Il y a eu d’abord Hubert Velud qui avait été derrière le titre de champion gagné la saison passée. Il a été remplacé par son compatriote, Jean Christian Lang, qui n’est resté en poste que quelques semaines. Rabah Saâdane a été désigné par la suite au poste de directeur technique sportif. Il reste en tout et pour tout un mois avant de démissionner. C'est Kheireddine Madoui qui assurera à chaque fois l'intérim, et qui s'est vu confier la barre technique de l'équipe avec l'aide de Hakim Sebaa et Kacem Salim.

l'équipe avec l'aide de Hakim Sebaa et Kacem Salim. L e danger pour le club séti-
l'équipe avec l'aide de Hakim Sebaa et Kacem Salim. L e danger pour le club séti-
l'équipe avec l'aide de Hakim Sebaa et Kacem Salim. L e danger pour le club séti-

L e danger pour le club séti- fien est que les esprits soient focalisés sur le championnat uniquement alors que d’im- portantes échéances ne tar-

deront pas à pointer du nez. Les membres du staff y songent déjà, même si les Sétifiens ont démontré leur capacité à jouer sur plusieurs fronts. A Sétif, les résultats, mais aussi et surtout, le jeu, sont au rendez-vous. Aux joueurs de prendre les choses en main pour que cela dure. Espérons simplement que tous ces enjeux ne dispersent pas les Aigles.

L’horizon dégagé Avec la belle performance réalisée vendredi dernier, l’ESS voit l’horizon se dégager. Le club des Hauts-Plateaux s’affirme maintenant un peu plus

comme l’un des potentiels candidats au titre. Avec le retour de ses blessés, principalement en attaque, un secteur qui tangue à Sétif, l’ESS peut même prochainement faire mieux en cas de faux pas de l'actuel leader.

Aborder les prochains matchs en conquérants Si les observateurs s’attendaient à ce que les choses soient compliquées pour les Sétifiens lors du match qu’ils ont joué face au CRB, il n’en demeure pas moins vrai que personne ne s’at- tendait au scénario proposé par les joueurs du CRB. Ces derniers se sont défendus comme il se doit après avoir encaissé un but très tôt dans le match. Mieux encore, si les protégés de Ma- doui avaient frappé plus fort, per- sonne n’aurait crié au scandale, tant ils

étaient armés de cette vo- lonté de bien faire et d’al- ler de l’avant.

L’essentiel pour l’ESS Dans ce contexte, le coach de l’ESS dira que son équipe avait fait l’es- sentiel au cours de ce match car le plus impor- tant était de gagner. Il af- firmera que de toutes les façons, cette victoire est amplement méritée. Il ne s’arrêtera pas là et il pré- cisera que ce résultat est un autre départ. Cette performance, car c’en est une, va permettre aux joueurs de re- prendre confiance pour aborder la suite du parcours sous de bons aus- pices.

L’optimisme mesuré de l’entraîneur La victoire contre le CRB (1-0) du week-end dernier a prouvé que l'ESS savait l'emporter quand les conditions étaient difficiles. Principaux soucis pour les troupes de Madoui, les traces que laisseront les rudes batailles que son équipe aura à livrer à un rythme infernal. Des séquelles physiques puisque même si un turn over sera ef- fectué, les organismes seront touchés. K. L.

Hammar et Arab chez le wali Les deux premiers res- ponsables de l'ESS, Hassan Hammar et Azzedine Arab, ont été reçus par le wali de Sétif, Mohamed Bouderbala. Ils ont eu ainsi l'occasion de présen- ter un état de la situation du club à ce stade du championnat. Les mem- bres du conseil d'adminis- tration de la société qui gère les affaires de l'ESS tiendront une réunion pour trancher la question du futur entraîneur de l’équipe. "Nous devons nous réunir ces jours-ci pour évoquer la question du futur coach de l’équipe et prendre une décision. Pour le moment nous n’avons rien décidé", a af- firmé le président du club, Hassan Hammar.

Ils ont quitté le stade très vite Contrairement à leurs habitudes, les deux res- ponsables sétifiens ne se sont pas attardés au stade après la fin du match ven- dredi dernier. Ils sont par- tis sans rendre visite aux joueurs dans les vestiaires et cela malgré la victoire.

aux joueurs dans les vestiaires et cela malgré la victoire. Hameur Bouazza non convoqué Ceux qui

Hameur Bouazza non convoqué Ceux qui avaient à être les éléments moteurs de Sétif lors de la deuxième partie du championnat n'ont pas encore convaincu. S'ils se sont rattra- pés des prestations franche- ment ratées car, lors de certaines occasions, ils n’ont pas été particulièrement flam- boyants. C'est le cas de Bouazza qui n'a pas été convoqué vendredi dernier.

cas de Bouazza qui n'a pas été convoqué vendredi dernier. PUB PUB Le Buteur du 09-02-2014
cas de Bouazza qui n'a pas été convoqué vendredi dernier. PUB PUB Le Buteur du 09-02-2014

PUB

cas de Bouazza qui n'a pas été convoqué vendredi dernier. PUB PUB Le Buteur du 09-02-2014
cas de Bouazza qui n'a pas été convoqué vendredi dernier. PUB PUB Le Buteur du 09-02-2014

PUB

cas de Bouazza qui n'a pas été convoqué vendredi dernier. PUB PUB Le Buteur du 09-02-2014
Le Buteur du 09-02-2014
Le Buteur du 09-02-2014
Le Buteur du 09-02-2014
Le Buteur du 09-02-2014
14
14
14 N° 2550 Dimanche 9 février 2014 www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil Boulainceur titularisé Parmi les

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
Boulainceur titularisé Parmi les changements ef- fectués par Amrani dans son onze de départ, la
Boulainceur
titularisé
Parmi les changements ef-
fectués par Amrani dans son
onze de départ, la titularisa-
tion de Boulainceur. Ce der-
nier n’a pu être titularisé
depuis quatre
matchs.

Yettou crucifie le CSC

A vant de parler de la belle

victoire du MO Béjaïa, il

faut souligner le pari

perdu du CS Constantine

qui s’est entêté à vouloir

prendre part à la compétition afri- caine, comme s’il avait les moyens de ses ambitions. Simondi a, néanmoins, affiché sa priorité en alignant, hier à Béjaïa, la majorité des titulaires. Mais sur le terrain, cette équipe du CSC était loin d’un foudre de guerre et n’a rien montré d’intéressant. En face, il y avait plus de volonté et plus de déter- mination. Les Mobistes ont, d’emblée, affiché leurs ambitions, eux qui ne voulaient pas rater l'occasion d'amé- liorer leurs statistiques et leur position au classement, suite aux résultats très moyens enregistrés dernièrement. La première alerte fut donnée à la 4’ par Rahal qui a sollicité Cédric d’une re- prise de la tête que le gardien constan- tinois parvient à arrêter. Le même Rahal revient à la charge, six minutes plus tard, mais sans danger pour Si Mohamed. Pendant ce temps-là, et comme à leur habitude, les Sanafir restent dans leur camp en adoptant une stratégie défensive. Cela permet

aux protégés de Abdelkader Amrani de jouer plus haut et de se montrer de plus en plus dangereux, à l’image de ce tir puissant de Yettou que Cédric re- poussera difficilement (16’).

33’ et 37’, les Sanafir abdiquent

Même si le CSC a essayé de réagir par l’intermédiaire de Boulemdaïs (20’), les Crabes vont pousser encore, jusqu’à parvenir à trouver la brèche. On jouait la 33’ lorsque Baouali dé- borde à droite et adresse un centre tendu qui sera repris par Yettou au premier poteau, trompant la vigilance de l’international constantinois. Le MOB prend l’avantage et le match s’enflamme. Moins de cinq minutes plus tard, le même Yettou enfonce le clou en reprenant victorieusement de la tête un corner d’Akrour (37’), si- gnant ainsi un joli doublé. Le break est fait et les Béjaouis vont pouvoir gérer cette avance jusqu’à la pause. Bien en- tendu, les Mouloudéens n’allaient pas prendre de risques en seconde pé- riode, alors qu’ils avaient fait ce qu’il fallait auparavant, avec une petite marge de sécurité en plus. Il fallait donc gérer les débats sans prendre de

risques, d’autant que les Clubistes, très mal en point, n’étaient visiblement pas dans leur jour et n’arrivaient pas à in- quiéter leurs hôtes. Les Béjaouis ont toutefois essayé d’aggraver la marque sans y parvenir.

Il était dit que le CSC allait perdre

A

mesure que les minutes s’écoulaient,

il

devenait plus raisonnable de défen-

dre cet avantage de deux buts, mais à cinq minutes de la fin du temps régle- mentaire, le CSC bénéficie d’un pe- nalty logiquement sifflé en sa faveur, suite à une faute de Chebana sur N’Gomo (85’). C’est en partie remis en question alors, mais il était dit que le CSC allait perdre ce match. Boulem- daïs s’en charge, marque, mais Bichari ne valide pas et ordonne de le retirer. Boulemdaïs contestera la décision de

l’arbitre, comme s’il savait qu’il n’allait pas avoir la même réussite. C’est ce qui s'est passé. Sa deuxième tentative est repoussée, en effet, par le poteau gauche de Berrefane. On en restera là

et l’histoire retiendra que le CSC a

perdu deux matchs en une seule jour- née.

Y. A.

Arab (adjoint de Amrani) :

« C’est une grande bouffée d’oxygène »

«C’est une très belle victoire pour nous, d’autant qu’elle intervient après trois défaites consécutives. C’est une grande bouffée d’oxygène qui va nous faire beaucoup de bien. Nous avons bien débuté le match et nous étions bien en place en première période. Nous avons été aussi plus entreprenants, ce qui nous a permis d’ouvrir le score et de faire le break ensuite. En seconde mi- temps, nous avons surtout essayé de gérer le match en ne prenant pas beau- coup de risques. C’est de bon augure pour l’avenir, nous allons préparer la suite dans de meilleures conditions psychologiques.»

Simondi : « Nous avons vécu des choses extra-sportives avant le match »

avons vécu des choses extra-sportives avant le match » « Il faut savoir d’abord que nous

« Il faut savoir d’abord que nous avons vécu des choses extra-sportives avant la rencontre, ce qui nous a évidemment perturbés. Concer- nant le match, je pense que nous n’avons pas été bons, nous avons commis beaucoup d’er- reurs en défense, ce qui nous a coûté les deux buts d’ailleurs. Nous avons essayé de revenir en seconde mi-temps, nous avons eu des oc- casions mais nous ne les avons pas saisies, en plus, nous avons raté un penalty. Je crois aussi que le résultat du match du Niger a également découragé les joueurs.»

Nijlak 2–CS Constantine 0

Le pari perdu des Sanafir

La deuxième équipe du CSC, celle qui a fait le voyage au Niger pour affronter le CSC Nijlak pour le premier tour de la Coupe de la CAF, s’est inclinée par deux buts à zéro devant des gradins presque vides où pas plus de 1000 supporters nigé- riens ont daigné faire le déplacement. D’après la composante de l’effectif qui a fait le déplacement, la priorité a été don- née au match du championnat face au MOB où la majorité des titulaires a été mobilisée pour cette rencontre. Les res- ponsables du club ont dû faire un choix, mais ont perdu leur pari. L’équipe qui est allée à Béjaïa a connu le même sort que celle qui a été envoyée au Niger. Cela dit, le CSC peut se racheter au match retour, compte tenu de la prestation de l’équipe nigérienne qui était d’un niveau très moyen. Ça sera difficile, mais pas impos- sible. Aux responsables du club de gérer mieux la situation à l’occasion.

MOB CSC Stade : 2 Unité-maghrébine 0 (Béjaïa) Affluence : nombreuse Arbitres : Bichari, Gourari
MOB
CSC
Stade :
2
Unité-maghrébine
0
(Béjaïa)
Affluence :
nombreuse
Arbitres :
Bichari, Gourari et
Bourouba
Avertissements :
MOB : Berrefane, Baouali,
Guedjali, Bouamria, Chebana,
Ferhat, Rahal, Magassouba (Yaya
68’), Akrour, Boulainceur (Bra-
himi 76’), Yettou (Dehouche 90’)
Entraîneur : Amrani
Bouhenna (7’),
Boulahia (23’), Bou-
lemdaïs (37’) (CSC);
Chebana (62’)
(MOB)
Buts : Yettou (33’
et 37’) (MOB)
CSC : Si Mohamed,
Boulahia, Belakhdar, Maïza,
Bouhenna, N’gomo, Ziad, Allag,
Boulemdaïs, Bezzaz, Sayah.
Entraîneur : Simondi
LE CHIFFRE Baouali et Guedjali reviennent dans le onze type 3 L’équipe de Abdelkader Amrani
LE CHIFFRE
Baouali et
Guedjali
reviennent dans le
onze type
3
L’équipe de Abdelkader
Amrani a connu hier deux
nouveautés, c’est le retour
de Baouali et de Guedjali
dans le onze de départ.
Pour le premier cité, il
n’avait pas été titularisé au-
paravant pour des choix
purement tactiques du
coach, alors que pour
Guedjali, il vient tout sim-
plement de retrouver sa
place après avoir purgé sa
suspension.
La victoire d’hier face au
CSC met fin à une très
mauvaise série de trois dé-
faites de suite, respective-
ment contre l’USMH,
l’USMA et la JSS. Une vic-
toire réalisée contre un des
prétendants au podium.
TOP
Yettou s’est
La direction du
MOB honore la
surpassé
famille Tamzali
La direction du MO Béjaïa
a eu la louable initiative
d’honorer hier, avant le
coup d’envoi de la rencon-
tre, la famille du premier
président du club, Tamzali.
Un geste qui a beaucoup
touché la famille Tamzali
représentée par les filles de
ce premier président du
club.
Yettou a été sans doute
l’homme du match. L’atta-
quant mobiste s’est illustré
hier en signant un joli dou-
blé, son premier sous les
couleurs de sa nouvelle
équipe. Deux buts qui ont
offert la victoire à son
équipe et qui lui ont permis
de souffler après une pé-
riode très difficile.
FLOP
Première
apparition de
Magassouba à
Béjaïa
La nouvelle recrue du
MOB cet hiver, Magas-
souba, a fait hier sa pre-
mière apparition en match
officiel sur le terrain du
stade de l’Unité maghré-
bine. C’est sa deuxième ap-
parition sous les couleurs
du MOB après avoir été
aligné une première fois
contre la JS Saoura.
Le CSC
perd ses deux
matches en une
seule journée !
En voulant courir deux liè-
vres à la fois, le CSC s’est
emmêlé les pinceaux et a
tout perdu. Et le match du
Niger, et le match du
MOB. Aussi anecdotique
que cela puisse paraitre, les
Sanafir perdent deux
matchs en même temps.
Les supporters
du CSC n’ont pas
fait le
déplacement
Revoilà
Ferhat
match entre le MO Bé-
Comme prévu, les
supporters du CSC
n’ont pas fait le dé-
placement hier à Bé-
jaïa, suite aux
menaces des suppor-
ters des Crabes. Ces
derniers ont exigé de leur
direction de ne pas ré-
server de tribunes
pour les Sanafir à
cause de ce qu’ils
Ce jaïa et le CS Constantine a été caractérisé par le retour à la com-
Ce
jaïa et le CS Constantine a été
caractérisé par le retour à la com-
pétition de Ferhat après une ab-
sence
d’un mois et demi. Le joueur
avait observé, en effet, une
longue période de convales-
cence suite à une sérieuse
blessure au genou.
U21
MOB 1 – CSC 2
En ouverture du match d’hier entre
le MOB et le CSC, les Espoirs des
Crabes se sont inclinés à domicile face
à leurs homologues du CSC par deux
buts à un. Ainsi, les U21 du MOB
compliquent encore leur situation
en bas du tableau où ils occu-
pent la 14e place avec 17
points.

ont vécu au match aller lorsqu’ils ont été chassés des tribunes de Ham- laoui par les sup- porters du CSC. Ils ont tout simplement voulu rendre la pa- reille à leurs voisins.

www.lebuteur.com Coup de joie Ligue 1
www.lebuteur.com
Coup de joie
Ligue 1

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

Coup de joie Ligue 1 N° 2550 Dimanche 9 février 2014 JSS MCEE 15 3 Stade

JSS

MCEE

15
15
joie Ligue 1 N° 2550 Dimanche 9 février 2014 JSS MCEE 15 3 Stade : 20
3 Stade : 20 août (Béchar) 2 JSS : Boussouf, Tebbal, Affluence : moyenne Arbitres
3 Stade : 20 août
(Béchar)
2
JSS
:
Boussouf,
Tebbal,
Affluence : moyenne
Arbitres : Bouster,
Hassi, Shamby
Avertissements :
Bakayoko (22’),
Belkheir (74’), Aou-
dou (82’) (JSS) ;
Hemami (23’), Naa-
mane (79’) (MCEE)
Buts : Zaoui (45’+2’),
Belkheir (74’), Ham-
zaoui (89’) (JSS) ;
Chenihi (37’), Ha-
miti (90’) (MCEE)
Terbah, Sebai, Bakayoko, Amri
(Hamzaoui 54’), Bousmaha
(Benmohamed 73’), Beldjilali,
Zaoui, Aoudou (Boulekrinet
84’), Belkheir
Entraîneur : Alain Michel
MCEE : Ousserrir, Naa-
mane, Berchiche, Zeghidi, Bel-
hadi, Bentayeb, Hemami,
Derrarredja, Kadri (Belkheiter
70’), Benyamina (Hamiti 54’),
Chenihi (Abbès 50’)
Entraîneur : Accorsi

en bout

Chenihi (Abbès 50’) Entraîneur : Accorsi en bout Palpitant de bout E ncouragé par sa dernière

Palpitant de bout

E ncouragé par sa dernière vic- toire dans le derby, le Mouloudia d'El Eulma se déplace à Béchar dans l’espoir de réussir un bon coup. Les poulains d’Accorsi ne

vont pas tarder à le montrer, dans un stade qui est, cette fois, peu garni. Le public est moins nombreux que d’habitude, faut-il le remarquer. Après deux minutes de jeu seu- lement, Chenihi reçoit une jolie passe en profondeur, l’attaquant du MCEE réussit le contrôle et à l’entrée des dix mètres il ajuste sa frappe, mais Boussouf est sur la trajec- toire du ballon. Deux minutes plus tard, le même Chenihi tire sans contrôler, mais le cuir passe à quelques millimètres du poteau du gardien de la Saoura.

Souara domine, Ousserrir présent

L’action qui mettra les locaux dans le match se situe à la 13’. Aoudou tire en force, le

ballon n’est pas loin du cadre. La Saoura do- minera la première mi-temps et se montrera dangereuse. Belkheiter à la 17’ est dans la surface de réparation. Il arme son tir mais Ousserrir le dévie en corner. 19’, Beldjilali sert Zaoui dans de bonnes conditions, ce dernier ne réussira pas à tromper la vigi- lance d’Ousserrir. 23’, c’est au tour d’Aoudou d’essayer de porter l’estocade, mais à nou- veau Ousserrir est là, pour repousser le dan- ger.

Chenihi marque contre le cours du jeu

La JSS dominait les débats et tout le stade du 20-Août s’attendait à l’ouverture du score de la part de Saoura. Mais c’est contre le cours du jeu que les visiteurs prendront l’avantage dans le match. Chenihi à la limite du hors-jeu s’en va dribler Boussouf sorti à sa rencontre. L’attaquant d’El Eulma n’a au- cune peine à ouvrir la marque devant un

stade muet.

Zaoui remet les pendules à l’heure, avant la mi-temps

Il était écrit que les locaux ne retrouveraient pas les vestiaires à la mi-temps avec un re- tard au score. La JSS accentue sa domina- tion après avoir encaissé un but. Le but chauffait déjà, quand à la suite d’une action bien menée par Beldjilali and co., Aoudou est à deux doigts de conclure lorsque Ous- serrir sauve sa ligne de but. Dans les ultimes secondes de la première mi-temps, Zaoui profite d’une belle combinaison. Bien servi par Belkheiter, il ajuste Ousserrir ; sa frappe ricoche sur le poteau gauche du portier du MCEE et s’en va mourir au fond des filets.

Belkheiter marque le 2e but et Hamzaoui libère la Saoura

Dès le début de la 2e mi-temps, la Saoura prend les choses en main et montre qu’elle

n’a pas l’intention de laisser échapper les points du match. Les actions se multiplient. On notera les deux actions concluantes. D’abord, celle de Belkheiter, à la 74’, son tir ne laissera aucune chance à Ousserrir qui se montrera cette fois incapable de s’opposer. A deux à un, le banc de touche de la JSS res- pire et demande à ses joueurs de jouer cal- mement et de rester vigilants. El Eulma, qui avait décidé de fermer le jeu en début de se- conde période pour tenter l’adversaire au partage des points et l’obliger à se découvrir, aurait voulu marquer. 89’, Ousserrir relâche le tir bolide de Beldjilali dans les pieds de Hamzaoui qui n’a aucune peine à repousser le ballon au fond des filets. Hamiti réduira la marque à la 90’, mais c’était trop tard. Bous- ter mettra fin aux débats sur une victoire méritée de la Saoura.

F.S.

Accorsi : «Quand on rate,

on encaisse»

LE CHIFFRE

5

On a choisi le chiffre cinq en raison des cinq buts marqués dans le match. Ce n’est pas un événement qui arrive tous les week-ends en championnat. Le public du stade du 20-Août en a eu pour son argent. Deux buts en première mi-temps et trois en seconde mi-temps.

TOP

les joueurs du Babiya bien accueillis par les Bécharis

Il y a eu une salve d’applau- dissements à l’apparition des joueurs du MCEE. Le public de Béchar s’est montré fair-play à l’occasion, même si quelques frictions se sont déroulées deux heures avant le coup d’envoi à l’arrivée du bus qui transportait l’équipe du MCEE et le refus de laisser le manager du club du MCEE de passer.

et le refus de laisser le manager du club du MCEE de passer. «On s’est créés

«On s’est créés beaucoup d’occasions en première mi-temps. Malheureusement, ces ratages nous ont valu une défaite. Nos joueurs sont revenus en défense en deuxième mi-temps. Ce qui a facilité la tâche aux joueurs de la JSS qui ont réussi à mar- quer deux buts. Je constate un point positif, mon équipe a réussi à marquer deux buts en déplacement, c’est de bon augure. Il nous reste à continuer notre travail et corriger les erreurs que nous avons commises.»

travail et corriger les erreurs que nous avons commises.» Alain Michel : «On s’est éloignés de

Alain Michel : «On s’est éloignés de la zone rouge»

«Ce qui nous importait le plus dans ce match, c’était de prendre les trois points. Chose que nous avons réalisé. On a gagné avec l’art et la manière, face à une équipe qui joue bien à l’extérieur. On a réussi aussi à gagner deux fois consécutivement, en jouant à domicile. Ces deux victoires nous ont permis de nous éloigner de la zone rouge. A l’avenir, nous aborderons le reste du championnat match par match, comme en Coupe d’Algérie. Chaque point aura son importance, on tentera d’en gagner le plus possible, d’ici la fin de la saison.»

Hemami risque une suspension contre le MOB Hemami a longtemps contesté les décisions de l’arbitre.
Hemami
risque une
suspension contre
le MOB
Hemami a longtemps contesté les décisions
de l’arbitre. Ce qui a poussé Bouster, sur l’une
des contestations du joueur, à lui infliger un
avertissement. Il est très probable que le car-
ton écopé par Hemami soit lié à une contesta-
tion de décision. Le milieu de terrain du
MCEE risque d’être privé de match contre
le MOB.
Belkheïter,
un but et une
passe décisive
On aurait pu décerner le top à Belkheï-
ter. L’attaquant de la JSS a marqué le 2e
but qui a permis à son équipe de pren-
dre un avantage dans le match qu’elle
ne perdra jamais. Belkheïter est aussi
l’auteur de la passe décisive qui a
permis à son coéquipier de mar-
quer le 3e et dernier but de
son équipe.

Hamzaoui :

«Je dédie mon but à ceux qui m’ont soutenu»

«Je dédie ce but à ceux qui m’ont sou- tenu durant les mo- ments difficiles. En particulier à Hadj Nekadi. Mais je n’oublie pas les sup- porters qui ont été toujours à nos côtés. Les derniers résultats de l’équipe vont nous encourager à aller de l’avant.»

FLOP

Une 2e mi-temps ridicule du MCEE

Le flop dans le match est à mettre à l’actif des coéquipiers de Hamiti. Babiya était mécon- naissable. On ne sait pas si les consignes d’Accorsi ont été res- pectées, mais le MCEE s’est re- croquevillé en défense laissant le champ libre à son adversaire. Une deuxième mi-temps qui a permis aux gars de la Saoura de mettre de la pression et de mar- quer coup sur coup deux buts. Le flop est à mettre à l’actif des énergumènes qui avaient refusé l’entrée des vestiaires au mana- ger général d’El Eulma. Comme si le poste de manager général d’un club était douteux.

PUB

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l’Enseignement Supérieur
et de la Recherche Scientifique
UNIVERSITE HADJ LAKHDAR - BATNA
SECRETARIAT GENERALE
NIF: 098905015000245
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE DU MARCHE
N° 03/SG/UHLB/2013
PRESTATION DE NETTOYAGE UNIVERSITE
HADJ LAKHDAR BATNA POUR L’ANNEE 2014.
Conformément aux dispositions de l’article 44 alinéa 2 du présidentiel 10-
236 du 07 octobre 2010 modifié et complété par le décret n°12-23 du 18-01-
2012, et le décret n°13-03 du 13-01-2013 portant réglementation des
Marchés Publics Conformément à l’appel d’offre national restreint N°
03/UHLB/SG/2013 paru dans les quotidiens El Masser El Arabie du 30-12-
2013 et Le Buteur du 31-12-2013 et le BOMOP
L’université Hadj Lakhdar - Batna informe les soumissionnaires du
verdict de la commission d’évaluation des offres :
Note Tech-
Montant Après
Désignation
Prestataire
nique
Vérification en
Observation
100.00
TTC
PRESTATION DE NET-
TOYAGE SITE FESDIS.
Bennacer
MOINS DI-
85.00
14.481.200.00
Abderazak
SANT
PRESTATION DE NET-
TOYAGE SITE BARIKA.
Bennacer
MOINS DI-
100.00
4.857.840.00
Abderazak
SANT
Conformément à l’article 114, 125 du décret présidentiel 10-236 du 07
octobre 2010 modifié et complété par le décret n° 12-23 du 18-01-2012, et
le décret n° 13-03 du 13-01-2013 portant réglementation des Marchés Pu-
blics les soumissionnaires intéressés, sont invités a se rapprocher de nos
services, au plus tard trois (3) jours à compter du premier jour de la publi-
cation de l’attribution provisoire du marché,pour prendre connaissance des
résultats détaillées de l’évaluation de leurs offres techniques et financières.
Les soumissionnaires qui contestent le choix opéré d’introduire un recours
auprès de la commission des marchés de la wilaya de Batna dans les dix (10)
jours à compté de la date de publication du présent avis.
ANEP : 105378 - Le Buteur du 09-02-2014
16
16
16 N° 2550 Dimanche 9 février 2014 www.lebuteur.com CRB Coup de trop Neuf défaites à l’extérieur,

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

www.lebuteur.com CRB Coup de trop
www.lebuteur.com
CRB
Coup de trop

Neuf défaites à l’extérieur,

Neuf défaites à l’extérieur,

c’en est trop !

Neuf défaites à l’extérieur, c’en est trop !

L es supporters du CRB, en extase depuis la victoire de l’ASO à domicile la se- maine dernière, se sont vite faits rattraper par la

réalité avant-hier lors de la 10e contre-performance concédée par les poulains d’Iaïche en déplace- ment à Sétif. L’enjeu était gros ven- dredi au stade du 8-Mai, le CRB se trouvait devant une occasion en or de s’échapper du peloton qui joue sa survie en cette Ligue1, toutefois, le visage proposé par les joueurs était loin de concorder avec l’importance d’un tel rendez-vous. En dépit de la victoire de la semaine dernière qui était supposée redonner aux joueurs la volonté de se ressaisir, ceux-là sont retombés dans leur suffisance de la première partie de la saison en assistant sans aucune volonté de réagir à un nouveau re- vers qui leur compliquera la vie pour la suite du parcours. Avec ce revers concédé à Sétif, le CRB ac- croît son chiffre à 9 défaites à l’exté- rieur ce qui est loin d’être digne d’une équipe d’une division d’élite. Encore une fois, c’est à domicile que l’équipe tentera de soigner ses chif- fres pour éviter de s’enfoncer au bas

du tableau. Là aussi l’affaire s’an- nonce coriace pour la semaine pro- chaine, car le Chabab accueillera une autre cylindrée dans un derby algérois face au MCA.

Une équipe sans âme

Après cette première victoire enre- gistrée dans cette phase retour face

à l’ASO et la détermination des

joueurs durant les quelques jours de

préparation, on s’attendait au moins

à du répondant du côté belouizdadi

durant cette confrontation face à l’ESS. La réalité fut tout autre, dès cette fameuse 24e minute avec ce coup franc direct de Boukria, les joueurs étaient complètement sortis de leur match. Dans les 76’ restants, aucune volonté de réagir n’est à si- gnaler du côté des éléments d’Iaïche. Au contraire, au fil des mi- nutes, les joueurs se sont complète- ment abandonnés au faux rythme proposé par les Sétifiens qui, eux, se ménageront pour leur rencontre de Ligue des champions africaine.

Les Sétifiens étaient prenables

Ce qui rend cette défaite encore plus désagréable pour les supporters, qui ont fait le déplacement avant-hier,

Malek vole au secours de son entraîneur

Suite aux voix qui s’élèvent, criti- quant les choix de l’entraîneur du- rant cette partie, c’est le président Malek qui se dresse en premier pour voler au secours de son coach. Ce dernier soutient les dé- cisions tactiques de son entraî- neur, notamment la sortie de Bogy. Il l’expliquera par le fait que Bogy n’était plus en mesure de ter- miner la partie après les efforts qu’il avait entrepris tout au long de la partie.

«Iaïche n’a rien à se reprocher»

Voilà les propos que nous vous avons rapportés sur l’intervention de Malek concernant les choix tac- tiques d’Iaïche : «Iaïche n’a rien à se reprocher. Il a été lui aussi vic- time des décisions d’arbitrage qui ont perturbé ses éléments. Ajouter à cela le manque d’efficacité des atta- quants qui se pose encore une fois. En ce qui concerne le changement de Bogy, je trouve ce choix tout à fait plausible. Le joueur montrait des signes de fatigue et il fallait le changer par un joueur frais physi- quement. Si j’étais à sa place j’aurais procédé de la même manière.»

«La JSK, l’USMH et le CRB sont dans le viseur des arbitres»

Le premier responsable du CRB continue à croire que son équipe est toujours ciblée par les arbitres, et cette rencontre face à l’ESS n’est là que pour confirmer ses soup- çons : «Jusqu’à quand nous allons payer les erreurs d’arbitrage ? Ce

qui se passe est inadmissible et la si- tuation ne peut plus durer ainsi. Le Chabab, l’USMH et la JSK souffre du même problème d’arbitrage à croire qu’ils sont dans le viseur.»

«L’arbitre nous avoua qu’il n’avait pas vu le joueur qui avait taclé Bogy»

Malek est revenu sur cette action en début de match qui pouvait changer entièrement l’issue de la rencontre, si l’arbitre de la rencon- tre Zerrouki n’avait pas décidé d’interpréter la faute autrement :

«Le plus étonnant dans cette his- toire est que l’arbitre avait décidé de ne pas siffler le penalty après avoir pris conseil de son juge de touche, c’est la même histoire à Blida. Le pire c’est que le dernier joueur qui avait fauché Bogy n’a pas été ex- pulsé. Pour expliquer sa décision, l’arbitre nous avoua ne pas avoir suivi l’action et le joueur en ques- tion.»

«Ce match du MCA, nous devons le gagner à tout prix »

Pour conclure, le boss du CRB nous rappelle l’importance de la prochaine rencontre de son équipe dans le derby à la réception du MCA : «Ce match du MCA, nous devons le gagner à tout prix. J’es- père vraiment que l’arbitrage sera au niveau de l’affiche. Il ne faut pas se permettre de laisser des points filer du 20-Août si on veut assurer notre maintien cette saison.»

L. A.

c’est que le Chabab avait toute ses chances pour, au moins, tenir un point de cette rencontre. Les Séti- fiens, de leur côté, n’étaient pas com- plètement investis dans la bataille, car inconsciemment les éléments de Madoui se préservaient pour une autre compétition dans laquelle ils

se produiront dans cette même se- maine en Ligue des champions afri- caine. Ce qui explique ce rythme

retenu proposé par les adversaires du CRB durant cette affiche. Une prestation de l’équipe sétifienne qui obligera même le technicien, Ma- doui, de monter au créneau à la fin de la partie pour critiquer ses élé- ments.

Bogy, la seule satisfaction de la soirée

Au cours de cette confrontation face à la formation de l’ESS, un seul bon point est à signaler, c’est la prestation du nouvel attaquant de l’équipe, Bogy, qui, de plus en plus, trouve ses repères dans l’attaque be- louizdadie. Certes, il n’a pas trouvé le chemin des filets encore, mais l’Egyptien s’impose en deux appari- tions comme étant une valeur sûre dans la ligne offensive du CRB.

Lamine Amimi

Les supporters en veulent à Iaïche pour avoir remplacé Bogy

L’entraîneur du CRB, Iaïche, n’échappera pas aux critiques après ce revers concédé par ses poulains en déplacement à Sétif. Ce sont, encore une fois, les déci- sions du coach qui sont remises en cause, à l’image de ce change- ment opéré durant la partie en remplaçant le seul attaquant actif de l’équipe durant cette partie, Bogy au lieu de Borekba, qui passe ces derniers temps par une période creuse. Ce changement avait aecté le secteur offensif de l’équipe en le rendant quasiment inoffensif pour la défense séti- fienne qui avait terminé le match sans être inquiétée. Le coach vit une grosse pression avant le MCA. Cest une semaine très déli- cate qui attend Iaïche, le techni- cien du CRB. Ce dernier, après ce revers face à l’ESS, devra remettre son groupe sur les bons rails, ven- dredi, en accueillant le MCA dans un derby algérois. Avec les cri- tiques qui sabattent sur le coach, ce dernier devra faire avec une pression supplémentaire et un nouveau faux pas la semaine pro- chaine est interdit.

Le bus du club a dû changer d’itinéraire pour éviter un faux barrage

Les éléments du CRB ont vécu une fin de soirée très mouvemen- tée après le match face à l’ESS. En effet, le bus des joueurs, sur le chemin du retour, était pris dans un embouteillage à Hammam El Bibane, une région située à Bordj Bou-Arréridj. Une information leur serait parvenue qu’un faux barrage était dressé non loin de là, ce qui a obligé le chauffeur du bus, craignant pour la vie de ses passagers, à emprunter une autre route pour regagner Alger.

Ouaddah

«On se retrouve à la case départ»

Au lendemain de ce revers face à l’ESS, c’est avec Ouaddah que nous nous sommes entretenus pour avoir les impressions du portier du CRB de ce nouveau faux pas à l’extérieur : «C’est un faux pas qui nous fait beaucoup de mal. Il y a une semaine, nous avons pu rebondir avec une belle victoire à domicile, et voilà qu’aujourd’hui nous nous retrouvons à la case départ, c’est vraiment dur à digérer, mais on devra tout de même le faire pour préparer le prochain rendez-vous.»

«J’assume la responsabilité du but»

En ce qui concerne ce but concédé à la 24e minute, Ouaddah nous dira :

«C’est une défaite qui me touche personnellement car je me sens responsa- ble dans le but concédé. J’ai visionné le match dans la soirée et j’ai constaté que j’avais mal entamé mon plongeon dans la frappe du but. J’assume la responsabilité du but et une grande part de cette défaite, car après cela mes camarades sont sortis du match. Le boulot de gardien de but n’est pas fa- cile, une erreur et c’est dedans. J’espère que les supporters me pardonneront.»

Lamine Amimi

Le derby se jouera vendredi à 16 heures La Ligue nationale de football a programmé
Le
derby se
jouera vendredi à
16 heures
La Ligue nationale de football
a programmé la prochaine ren-
contre du CRB à la réception
du MCA dans un derby al-
gérois, ce vendredi à 16
heures.
Reprise
aujourd’hui à
Dar El Beïda
Après une journée de repos, les
camarades de Khoudi repren-
dront le chemin de la préparation
dès aujourd’hui en prévision du
prochain rendez-vous face au
MCA. La reprise se fera à
Dar El Beïda dans
l’après-midi.

Les dirigeants s’en prennent encore une fois à l’arbitre

Décidément ces histoires avec les ar- bitres ne finiront jamais et il faut dire que ces derniers ne font rien pour ar- ranger les choses avec les dirigeants du

club. C’est au tour de Zerrouki, l’homme désigné pour diriger la rencontre de ven- dredi après-midi, qui est montré du doigt. Cela, à cause d’une occasion survenue très tôt dans la partie,

dans laquelle un défenseur avait fauché l’attaquant égyptien de l’équipe à l’entrée de la surface. Selon les dirigeants du club, un penalty aurait dû être sifflé au lieu du coup franc, aussi la sanction ne devait pas s’arrêter là, puisque le dé- fenseur de l’ESS en dernière position méritait un carton rouge.

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2550 Dimanche 9 février 2014 17 ASMO Les Asémistes
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

17
17
Ligue 2 Coup d’œil N° 2550 Dimanche 9 février 2014 17 ASMO Les Asémistes en colère

ASMO

2 Coup d’œil N° 2550 Dimanche 9 février 2014 17 ASMO Les Asémistes en colère contre

Les Asémistes en colère contre Necib

D éçus par le résultat final du

match, les Asémistes ont

été tous unanimes pour dire

que l’arbitre, M. Necib, était

passé complètement à côté

de son sujet lors du derby de vendredi. En plus du fait qu’il a perdu le contrôle du match en cassant à maintes reprises

le jeu, le referee n’a pas ajouté la moin- dre minute de temps additionnel. Et pourtant, le match a connu beaucoup d’arrêts de jeu. L’entraîneur adjoint de l’ASMO, Hadj Merin, a évoqué à l’issue du match un arbitrage vicieux en décla- rant : «M. Necib a été vicieux dans sa façon de gérer le match. Il a commis beaucoup d’erreurs en cassant le jeu.»

Pour sa part, le manager général de l’ASMO, Benamar, a pointé du doigt l’ar-

bitre Necib lors du match face à l’USMBA en déclarant : «Il est passé totalement à côté de son sujet. En plus de ses erreurs,

il a sanctionné deux de nos joueurs pour le prochain match face à l’OM, en l’oc- currence Zidane et Benayada. Le comble est qu’il n’a pas ajouté la moindre minute du temps additionnel.»

Mouassa : «Il y a des gens qui sont venus à Oran pour accomplir leur mission»

Ne voulant pas trop commenter la

prestation de l’arbitre, Necib, le premier responsable de la barre technique de l’ASMO, Mouassa, a fait, à l’issue du derby, une déclaration lourde sens :

«L’arbitrage ? Que voulez-vous que je vous dise ? C’est honteux ce qui s’est passé avant le match. Je pense qu’il y a des gens qui sont venus à Oran pour ac- complir leur mission. Je leur dis bravo !»

Riad O.

Il est revenu sur l’agression dont a été victime Achiou

Benamar : «L’ASMO n’est pas responsable de ce qui s’est passé

L e manager général de l’ASMO, Benamar

Houari, était très en colère à l’issue du derby

de vendredi qui a opposé son team à l’USM

Bel Abbes. Voulant remporter le gain de ce match pour prendre les commandes de la Ligue 2, les Asé- mistes ont concédé le nul à domicile face à l’équipe de la Mekerra, le troisième du genre à la maison depuis le début de la saison. Benamar est revenu en détail sur

l’agression qui a été commise sur Achiou avant le début du match. Une agression qui a fait couler beaucoup d’encre : «Que les choses soient claires, nous ne per- mettons à personne de salir le nom de l’ASMO. Notre équipe est connue sur tout le territoire national par son accueil chaleureux à toutes les équipes du pays. Nous n’avons jamais eu le moindre problème avec une quel- conque équipe. Nous ne sommes pas responsables de ce qui s’est passé avant le match. Celui qui a agressé Achiou n’à rien avoir avec notre équipe. En plus, l’inci- dent ne s’est pas produit dans le vestiaire. C’est dire que nous n’avons aucune responsabilité sur cette agres- sion.»

avant le match»

«Même Bouhedda et le gardien du stade ont été agressés»

Benamar a expliqué également qu’il n’y a pas que le joueur de l’USMBA, Achiou, qui a été victime d’une agression avant le match : «Il faut aussi préciser qu’il n’y a pas que le joueur de l’USMBA (Achiou) qui a été victime d’une agression avant le match, puisque notre gardien de but, Bouhedda, a été touché par une pierre au niveau du dos. Cette blessure l’a contraint de décla- rer à la toute dernière minute forfait pour ce derby. Pour sa part, le gardien du stade a été agressé lui aussi. C’est dire que ne nous sommes guère responsables de ce qui s’est passé avant le début de la rencontre.» Et d’ajou- ter : «Je pense que le match s’est joué dans un fair- play total. M. Baghdadi (NDLR : le délégué du match)

a bien fait son travail.»

«Le club évoluera en Ligue 1 la saison prochaine»

Le manager général de la formation de M’dina J’dida a tenu à remercier les supporters qui sont venus en

masse au stade pour encourager l’équipe face à l’USMBA : «D’abord, je dois remercier les milliers de supporters qui sont venus en masse au stade pour en- courager l’équipe face à l’USMBA. Je remercie aussi les supporters du MCO qui ont été de notre côté lors de ce derby. Nous aurions aimé leur offrir la victoire. Malheu- reusement, nous n’avons pas pu atteindre cet objectif. Cela dit, nous allons tout faire pour terminer la saison en force. Les supporters doivent rester derrière leur équipe jusqu’au bout et nous leur promettons que l’ASMO jouera la saison prochaine en Ligue 1.»

R.O.

Pub

Benayada et Zidane suspendus face à l’OM ■■ ■■Pour son prochain match face à l’O
Benayada et
Zidane suspendus
face à l’OM
■■ ■■Pour son prochain match face
à l’O Médéa, l’ASM Oran sera
privée de deux de ses défenseurs. Il
s’agit de Benayada et Zidane. Ils se-
ront suspendus pour ce match
comptant pour la 19e journée. Be-
nayada a en effet écopé d’un aver-
tissement en seconde période
d’avant-hier face à l’USM Bel Abbes
pour avoir contesté la décision de
l’arbitre, tandis que Zidane a été ex-
pulsé de ce derby. Leur absence
risque de faire mal à l’ASMO face à
l’OM. En effet, Zidane et Benayada
sont considérés comme deux pièces
maîtresses dans la défense asé-
miste.
Bouhedda a passé
une échographie
■■ ■■Le gardien de but de l’ASMO,
Bouhedda, qui, quelques mi-
nutes avant le début du match, a
déclaré forfait au derby en raison
d’une blessure au niveau du dos a
effectué une échographie juste
après le match pour être fixé sur la
nature de sa blessure. L’ancien kee-
per du MCO devait passer aussi une
IRM hier. L’on ne sait pas s’il sera en
mesure ou pas de jouer le prochain
match contre Médéa.
Bira encense Tabti :
«Sa sortie a baissé
le rythme des
Oranais»
■■ ■■Dans sa déclaration d’après-
match, l’entraîneur de
l’USMBA, Bira, a encensé le jeune
joueur asémiste, Tabti : «Le joueur
n°10 de l’ASMO m’a beaucoup plu.
C’est un jeune qui a beaucoup de
qualités. Sa sortie en seconde mi-
temps a baissé le jeu de l’équipe
asémiste.»
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Formation et de l’Enseignement Professionnels
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de la Formation
et de l’Enseignement Professionnels
Institut National Spécialisé
de la Formation Professionnelle
de Mansourah -Tlemcen -
Recrute pour l’année 2013
Nbre de
Grade
poste
Mode de re-
crutement
Conditions de recrutement
-
Diplôme de T.S informatique
T.S
Concours sur
ou informatique de gestion.
02
informatique
titre
DEUA en Informatique ou in-
formatique de gestion
-
*
Les
dossiers
de
candidature
doivent
comporter
les
pièces
suivantes :
-
Une demande manuscrite de participation avec une autorisation de partici-
pation de l’organisme employeur pour les candidats fonctionnaires
-
Une copie certifiée conforme à l’origine de la carte d’identité nationale en
cours de validité
-
Une copie certifiée conforme à l’originale du titre, ou du diplôme reconnu
équivalent plus du relevé de notes de la dernière année des études.
-
Certificat (s) de travail justifiant (s) l’expérience professionnelle acquise par
le candidat dans la spécialité, quelque soit le secteur d’exercice ou la nature de
l’emploi occupé.
* Après admission définitive au concours sur titre les candidatures
doivent compléter leurs dossiers par les pièces suivantes :
Une copie certifiée conforme à l’originale de l’attestation justifiant la position
du candidat vis-à-vis des obligations du service national
-
-
Un extrait du casier judiciaire ( bulletin n° 03) en cours de validité.
-
Un certificat de résidence
-
Un extrait de naissance n° 13
-
Deux (2) certificats médicaux (médecine générale + phtisiologie)
-
Deux (2) photos d’identité.
-
Un certificat de nationalité algérienne .
-
Une (1) fiche familiale d’état civil.
Lieu et adresse de dépôts des dossiers
de candidature
Durée des inscriptions
- Les dossiers doivent être envoyer ou dé-
poser à l’adresse suivante : Institut Natio-
nal Spécialisé de la Formation
Professionnelle Mansourah BP110 Route
de Sabra Mansourah Tlemcen
La durée des inscriptions est
fixée à quinze (15) jours ouvra-
bles à compter de la première
parution de cette annonce.
ANEP : 31001489 - Le Buteur du 09-02-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya : El Bayadh Daira : El Bayadh Commune : El Bayadh

 
 

AVIS-CONCOURS SUR TITRE

Mr le président de l’APC d’El Bayadh lance un avis relatif au concour pour le recrutement sur titre pour l’accès aux corps suivants :

     

Spécialité deman-

dée

   

Autre

 

GRADE

Mode de re- crutement

Condition de re- crutement

Nombres

Des postes

lieu

condi-

tions

Ingénieur d’Etat

 

Diplôme d’ingénieur d’Etat en Informatique, ou d’un titre re- connu équivalent

Diplôme d’Ingé- nieur d’Etat en in- formatique, ou d’un titre reconnu équivalent.

     

en informatique

APC El

 

de

l’admistration

Sur Titre

01

Bayadh

territoriale

Les dossiers de candidatures aux concours et tests professionnels devront comporter dorénavant, uniquement les pièces ou documents suivants :

01- Une demande manuscrite ; 02- Une copie de la pièce d’identité ; 03- Une copie du titre ou du diplôme exigé, auquel sera joint de relevé de notes du cursus de formation ; 04- Une fiche de renseignements, dûment remplie par le candidat. Les candidats définitivement admis seront, préalablement, à leur nomination dans les grades et emplois postulés, invités à compléter leurs dossiers administratifs par l’ensemble des autres documents dont notamment:

01- Copie du document justifiant la situation du candidat vis-à-vis du service national, certi- fiée conforme à l’original par l’institution ou l’administration organisatrice du concours ; 02- Extrait du casier judiciaire, en cours de validité ; 03- Certificat de résidence, pour les concours de recrutement dans les emplois localisés dans les wilayas ou les communes éloignées; 04- Extrait de l’acte de naissance n° 13 ; 05- Certificats médicaux ; 06- Deux (02) photos d’identité ; Outre lus pièces énumérées ci-dessus, les dossiers des candidats admis aux concours sur titres doivent comporter, notamment ; 07- les attestations de travail justifiant l’expérience professionnelle du candidat, dans la spé- cialité. Celle ci doivent être dûment visés par l’organe de sécurité, pour l’expérience acquise dans le secteur privé ; - Une attestation justifiant la période de travail effectué par le candidat dans le cadre du dispositif professionnelle ou sociale des jeunes diplômés et précisant l’emploi occupé, le cas échéant :

· Tout document justifiant le suivi par le candidat d’une formation supérieure au niveau du diplôme requis dans la même spécialité, le cas échéant :

Tout document relatif aux travaux et études réalisés par le candidat dans la spécialité, le cas échéant ;

-

-

Une fiche familiale, pour les candidats mariés.

 

N.B : Le dossier doit être adressé sous - pli recommandé a : commune d’El Bayadh servIce du personnel B P 626 El Bayadh et ce dans un délai de 20 jours ; ouvrables a compter de la date de parution de cette annonce.

 

ANEP : 31001343 - Le Buteur du 09-02-2014

 
18
18

N° 2550

Dimanche 9 février 2014

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil
9 février 2014 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil WAT USMBA Le Widad se remet sur orbite
9 février 2014 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil WAT USMBA Le Widad se remet sur orbite

WAT

9 février 2014 www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil WAT USMBA Le Widad se remet sur orbite

USMBA

Le Widad se remet sur orbite

2 Coup d’œil WAT USMBA Le Widad se remet sur orbite V ainqueur l’art nière terrain

V

ainqueur

l’art

nière

terrain

de

avec

ma-

son

fétiche