Vous êtes sur la page 1sur 50

Alexandre Dumas

LaTulipef{oire

TexteadaptéparRégine Boutégége

et Susanna

Longo

É

I

Rédaction: Domitille Hatuel Conception graphique: Nadia Maestri Mise en page: Simona Corniola Illustrations: Giovanni Manna Recherches iconographiques: Laura Lagomarsino

Crédits PhotograPhiques

Pages5, 25,26,76,78

pu!.

: Giraudon / Bridgeman Art Library ;

e ie.

Normandin ; page 14 : N' Barbe, Archives Cideb'

Premiére édition, 1997 Premiére réimPression, 1998 Deuxiéme réimPression, 2000

Troisiéme réimPression, 2001

Quatriéme

Cinquiéme réimPression, 2003

réimPression, 2002

Deuxiéme édition et révision, 2004 Premiére réimPression, 2006 Deuxiéme réimPression,2006 Troisiéme réimPression' 2008 Quatriéme réimPression' 2009 Cinquiéme réimPression, 2010

O

o

2004 CIDEBEDITRICE, Publié par EDICIONES

Genova

VICENS VÍVES, S A'

Dép6t Légal:B. 31.315-2010

ISBN:978-84-316-7843'2

N'd'Ordre V.V.: CQ47

protégé pd

Ouvrage

propiedad lntelectua¡

titulaire

bénéficiaire au g

Ie RDL 1/1996, du 12 avril' p(N

et

par

la

lre'fe1rc Aefundi-lo^1eeI: Leg de

des droits reconnus en faveur du

avec les articles 138 ¡r 141 de cette Loi et

dan-sles articles z7o' 27L et 272' du Code Pénal'

travers n'importe ouel moven, les sistemes électroniques

Le droit'd'emprunt est reservé en faveur

lequel.est approuvé

itfra.iéu.t

d'accord

fli

pllri-n,

iZtiOóÁ, du Z iuillet. i.s

ái*

a"-á¿¿r

iignalées

partielle"á

ou

pourront

í;,;t;;

d'emmagasinage,

publique, de

de l'éditew.

étre sanclionnés ttt;j;;;;;;

i.tagráüoo

ü;;";;á;;iio.

d" ,"p.odtttii'iu"i;s.i;;;t

¿'o*'*itt

le traitement informatique y cmpris forme de cessiond'usage de cet exemplaire

loyer ou Ui"t

Erlité par Ediciones VICENS VMS,

Produit

S A Avda de Sarriá'130'E-08017Barcelona'

en Espagne par Gráficas INSTAR' S A'

Sommaire

AlexandreDumas

Chapitre 1

Deuxsecrets

ACTIVITES

Chapitre

2

LesmalheursdeC-orn€lius

 

ACTIVITES

LouisXIV,leRoi-Soleil

Chapitre

3

Corneliusdevantses juges

ACTIVITES

Chapitre 4

LeplandeCornelius

ACTIVITES

Dites-leavecdesfleurs

Ohapitre5

Latulipeestno¡re

ACTIVITES

7

11

19

23

25

2B

2S

33

38

41

43

48

52

Chapitre 6

Oui estMonsieurJacob ?

ACTIVITES

ü3l:S{"}J ü:"y i fo,$'fH:Srtt\ $*T"

Chapitre 7

CorneliusretrouYeRosa

ACTrvIrÉs

Versailles

[.}R$JHT

irü-rilss$\HT

TEST

FINAL

PROJET

LaTulipeNoiredu theatre

57

61

67

6B

74

76

7S

BO

B2

Le texte est intégralement

enregistré.

lo) A

Cesymboleindiioue les exercices d'écoute et le numéro de la piste.

Les exercices qui présentent cette mention préparent aux

compétencesrequisespour l'unité indiquée'

Portrait d'Al.exandreDumas pére, CharlesA. P. Bellay,XIX" siécle.

ALEXANDREDUMASpére

AlexandreDumasest né en 1802.Fils d'un généraloriginairede Saint-Domingue,il passeson enfancedansle Nord de la France,

puis cherchefortune á Paris oü il commenceá travailler comme cmployédebureau.

En 1829,on joue I son premierdrameromantiqueHenri III et sa

cour á.la Comédie-Frangaise 2: c'est un succéset le début de la notoriétépour AlexandreDumas.

jouer: représenleren publir.

Comédie-Frangaise : théátre national répertoire classique.

fondé par Louis XIV

en 1680 oü on

joue le

Auteur trésfécond (il écrira91 pibcesde théátreet 25Oromans)'

il devient riche et célébre,voyage beaucoupet méne une vie

dissipée.

LesdépensesexcessivesI'obligentá quitterla France,il serend

á Bruxelles.

En 1860,il suitGaribaldidans1'expéditiondesMille en Sicile'

Il meurten 1870,presquepauvre.

AlexandreDumasestsurtoutconnupour sesromansqui sontá la fois des romans d'aventureset des romanshistoriques.Les

personnagesy sontnombreuxet leshistoirestrésmouvementées.

Les romansles plus célébresd'Alexandre Dumas sontLes Trois

Mousquetaires,Le ComtedeMonte-Cristo,La reineMargot.

Ch.áteaude Monte-Cris¡o.demeureet parcd'AlexandreDumasá Port-Marly.

Chapitre 1"

rl

Deuxsecrets

n soir de janvier L672,á Dordrecht en @

Hollande, Corneille de Witt, le gouverneur

de la province,

Cornélius Van Baerle. Cornélius est un

jeune homme tranquille. Il ne s'occupe pas

de politique comme son parrain z. Lui, il a

rend visite á son filleul t

runeseule passion : les fleurs et plus précisément les tulipes.

Les deux hommes bavardent e; Cornélius montre les serres

ct le laboratoire á son parrain. Des domestiques travaillent.

Soudain, Corneille murmure

:

- Je dois te parler seul I

1.12.

le

parrain

: I'homme

qui tient I'enfar.rt (le filleul)

au moment

du baptéme catholique.

:1.

ils bavardent

: ils parlent.

 

l,aTulipeNoire

Cornélius dit alors á son Parrain :

- Monsieur,voulez-vousvisiter mon séchoir r de tulipes ?

Le séchoir! C'estlá que Cornéliuss'occupeen grand secret

desbulbesde sestulipes,Méme les domestiquesn'entrentpas

danscettepiécemYstérieuse'

- Alors ?

-fe

- Oh, la politique, encoreI

- Écoute-moi,s'il te plait. Louis XIV, le Roi-Soleil,occupe

dois te parler de problémesgraves

Le roi de France"'

notre pays

Je suisl'ami de Louis XIV, mais

- Mais ?

- Mais le peuple hollandais n'aime pas ce roi et mon

ennemi, Guillaume d'Orange,Ie petit-fils du roi

Mais tu

d'Angleterre,complotecontremoi

écoutes?

Comment

i'écoute,

mais excusez-moi,parrain, cela ne

?

Oui,

oui,

i'écoute

m'intéresse pas beaucouP.'.

- Je sais

mais tiens, Prends ce paquet

Cache-le z! Et surtoutne I'ouvre pas ! C'est

un secret

trés important !

Cornélius prend le paquet.II ouvre un tiroir. -

Voiiá !fe

mets ce paquet ici, dans ce tiroir, avec mes

buibes

t.

2.

le séchoir : la piéce oir on conserve les bulbes au sec'

cache-le : mets-le dans un licu oü on ne pcut le troltver'

ó

Tulipe

- |e te remercie ! Et maintenant parle-moi de tes fleurs"'

- Ah, mes fleurs ! Mes tulipes ! Ce sont les plus belles de

Hollande !

T

v

Compréhension orale et écrite

oeur@

ÉcoutezI'enregistrementet cochezles bonnesréponses.

1. Corneille de Witt est

 

Tu exagéres!

a. gouverneur de la province.

!

-

-

Pasdu tout !

b. maire de la ville de Dordrecht.

I

-

Un secret?

-

Oui

La SociétéHorticole de Haarlem

donne cent mille florins á qui produira Ia

tulipe noire.

- Une tulipe noire ? Mais les tuliPes

sontrouges,blanches, jaunes,roses

n'estpaspossible!

Une tulipe noire ! Ce

- Si, c'est possible ! Imaginez.'.une tulipe noire comme la

nuit

De I'autre cÓtéde Ia rue, derriére son télescope,Isaac

Boxtel,Ie voisin de CornéIius,a tout observé.

II a reconnu Corneille de Witt, le gouverneur, et il a vu

Cornélius mettre un paquetmystérieux dansun tiroir"'

- VoiIá enfin I'occasion d'éliminer ce Van Baerle"' C'est

moi Ie meilleur tulipier de Hollande ! Et la tulipe noite sera

bientót á moi !

t Cornélius est

a.

!

b. n

son fils.

sonfilleul.

3. Corneille de Witt demande á Cornélius de cacher

@

a. un paquet mystérieux.

I

b. desbulbes de tulipe.

E

Cornélius veut produire une tulipe

a. !

noire.

b. !

verte.

Écoutez á nouveau

le

début

du

chapitre,

iusqu'á

< des

domestiquestravaillent >.Cochezles phrasesquevous entendez.

1. I

a. Un soirdejanvier1662.

b. Un soirde janvierL672.

tr

2. tr

a. Le gouverneurde la province.

b. Le gouverneurde la Provence.

tr

3. tr

a. Lesdouzehommesbavardent.

b. Lesdeuxhommesbavardent.

tr

4. n

a. CornéIiusmontrelesserreset le laboratoire.

b. Cornéliusmontrelesserreset leslaboratoires.

tr

t

T

6)

@ tir""

bien le chapitre, puis unissez les éléments des deux colonnes

pour former des phrases.

1,.

2.

3.

4.

:).

@ tr tr

Lespersonnageshabitent

L'histoire se passe

Corneille de Witt est

T Cornélius Van Baerle cultive

L'ennemi de Corneille de Witt s'appelle

tr

6.!

7 ,

B .

Corneille donne á Cornélius

T Cornélius a découven

tr

Le voisin de Cornélius s'appelle

IsaacBoxtel est

e. I

Phonétique

O

Écoutezet barrezle e muet [e].

tr tr tr

T

tr

Hollande

domestique

tu exagéres

serre

j'écoute

tr tr tr tr tr

a. Guillaumed'Orange.

b,

le gouverneur de la province.

c

,

un paquetmyslérierrx.

d

.

Ie secretde Ia tulipe noire.

e,

en 1.672.

f.

IsaacBoxtel.

o

b '

en Hollande.

h.

destulipes.

i.

ialoux de Cornélius.

fleur

ennemi

jeune

probléme

secret

 

6 O

Écoutezbien et trouvezI'intrus'

1,.

Barcezle dessin oü on n'entend pas le son [y].

W

c"

wrl

AIü1

2. Banez le dessinoü on n'entend pas le son [wo] .

Grammaire

Les prépositions

devant

les noms

de pays

&e,-

T

o Si on va ou si on est dans un pays, on utilise :

au

devant un nom de pays masculin qui commence par une

consonne.

Au lapon,

il y a souvent des tremblements de terre.

en

devant un nom de pays masculin qui commence par une voyelle et devant un nom de pays féminin. En Iran, les femmes sont voilées. En France, comme en Angleterre, il ne fait pas beau.

aux

devant un nom de pays pluriel. Aux États-LInis, lesélections présidentielles sont difficiles it comprendre,

¡ Si on revient d'un pays, on utilise :

de

du

devant un nom de pays féminin commenqant par une consonne

M. Van Baerle revient de Belgique.

devant un nom de pays masculin commenqant par une

consonne.

M. Van Baerle revient du Chili.

d'

devant un nom commenEantpar une voyelle. Meilleurs souvenirs d'Italie.

rles

devant un nom pluriel.

II est de retour des Antilles.

$

riru

alléssesamis ?

a reEuces

cartes postales. Trouvez dans quels pays sonl

I

qi:iiüffi'#rKrr

r::"Y-;.

R*ovra\n

?ulut t¡uu t

;"f:r:,"

B¡:::,,u E" [] "iE

Ernítie

corrida. i

p"v'

í:':;:,

", ro,,

c,esL ;:r.í,i;!

lí,

! i, ",

Ché,'e

l"'u,-

Í^oi,

loi.

-Á+.

cóte

Liso'

.,i"t

oL,rest I

'' 'i''I-íl"::"::."J;l^;,

c.qnJ',rl-,lc' .-'qnéab,le. L--er'',.l-i", (-.''"1^i,^.'t

j::1';i;.,-"^"';'

je

vats

-::

-^

,

.'^,visi+' Io

qeles

! I

J^

eu,r Flo'n

Fl.,nid"'

7\r

A^g*'

i,na

L.r

senn¿rirr"t P,'¡,ocv ,

ot.nt'rb'n'-\s se'

qisan{''sQ

^.^*,¡<nu€r.

Le.''

5:';;;;;''-'^L'l¿

J e- t'

M¿rrtin

l/t

ffi

Complétez : mettez la préposition qui convient.

|ean vient

Pierrettearrive

Venezuela.

Maroc, et il va

Antilles et elle va

Antilles.

Alain vient

Venezuela et il va

Colombie.

Mariannearrive

Colombieet elle va

Australie.

5. Kevin arrive

Australie et il va

Hollande.

6.

Et fulien ? Il ne voyagepas,il reste

ti$ Ot

parle-t-on

convient.

franEais ? Complétez

t'f

France.

avec la préposition

qui

A

S

Compréhensionécrite et production orale

oer-r@

Observez ces documents, puis répondez aux questions.

L'lsl-nuexRLrqv(

AVY €NFANTS

@

1. Que représententces documents ?

2. A qui s'adressele premier document ?

oer-r@

Décrivez les photos ci-dessus. Quel livre avez-vous le plus envie de lire ? Pourquoi ?

Essayez d'imaginer

vous semble le plus intéressant.

en quelques phrases le suiet du livre

qui

tb

Enrichissez votre vocabulaire

@ Voi"i

des mots qui appartiennent au champ lexical de la famille.

Unissez chaque masculin avec son féminin.

le pére

le neveu

le grand-pére

l'oncle

le petit-fils

le frére

le cousin

le parrain

.

a la sceur

a la marraine

.

a la cousine

.

a la niéce

.

a Ia grand-mére

.

a la tante

.

a la mére

.

a la petite-fille

.

@ Complétez le tableau.

Substantifs

Verbes

 

Se marier

La naissance

 

Mourir

Baptiser

Le divorce

Les fianEailles

@

T

Vonr

correspondante. Elle parle de sa famille.

avez regu

cette premiére

lettre

de votre

nouvelle

Chetz.ut r.nz,s y c¡n) ant

Je rrt'ay¡elte Ju!,a, et

a,velrue.s fo¿zrLts. TLarz¿ef

l*n*_L*

iha!,i.fe

na

s(x'otnTvl"a n¡on,e,fmpn f?

Try

¡ettfe

J'a)<tzp pasie,z

lnz,t va.can¿es chel mes no^an)s-patz:tts

Toferznel:, en Bz*-faXneI rnoh tá>-fú,

flpknnse,, rrt'ortrtiste á, la pbh.e,

c,zÁye:ou

E!.¿se.,e,f e"tle,¿st tzi,s

ü:¿ttne)es

artusante. "h)*Lof

yt

i'y"llt

QILn2/2,,of rua qi^ah)-ru¿,z2. //Le

eTce!.lznfes t ÉU" :'ay¡elle

Je-ne-vo¿i lct i sc¡uvenf rna

na,fe,rstelte, f*

ha.l'¿fe[,<¡tn.au CancDa.

a ln rrta.rn*. ¡né:torrt

Xnnn)-rrti,z*,

J

¿iue iorL //Ld/ü, ¿iu,¿c-strtcrzt

qu'elle

a¿ k ruOrne ¡zátt<;ru 7u'e!.!e, ef npn l,ü"-

fdzt)ans

Q"lv¿"/!".

rrta,A/teu¿¿tts¿n¿stf. La serrtain¿

!¿.TW"a:s(C-pnfn^a.LvouL//t¿,t (,o&5üL5

yutc/tc"ine, 'Ttcfc;z f e

(1. ¡";t*

XnntDelrn*",

"t4+\+

e.//x

¿f Se¿ae:

!

)"

.J ar te.lLdt

c¿ srnt !*-s e:rl^ant:)e m¡¡ncncte Jazques

,n"

aye¿ !,enuc<tuy)' anirrrautr. J a)on*. a"Ab>ckzj

,í.o ,n¿o"). N.¿

te> nc¡uvel!*,s.

sa (ennz.

ol,: oif

Brr"r.

Juke.

A partir des indications contenues dans la lettre, complétez l'arbre généalogique de |ulie.

Julia,

t8

Chapitre 2

¡l

Lesmalheursde

Cornelius

uelques semaines plus

séchoir,Cornélius admire trois bulbes.

]e suis

sür qu'ils

- Ils sont lisses! Ils sont

tard,

parfaits

dans

f u 6

donnerontIa tulipe noire

Tout á coup,un homme entre. -Quivalá?

- C'est Craeke,le domestique de votre parrain.

Cornélius

cst surpris.

Il

laisse tomber

deux

; I'un

roule 1 sous une table, l'autre dans la cheminée.

- Au diable !

Cornélius se met á genoux pour chercher les bulbes.

il avance en tournant

sur lui-méme,

'I'ulipe

- Monsieur, lisez ce messagetout de suite ! L'heure estgrave!

Craekepose le messagede Corneille sur la table et part

aussitót t

- Oui, oui ! Ah ! voilá Ie premier bulbe ! II est intact !

Puis il cherchele deuxiémebulbe dans la cheminée.

- Quelle chance ! Le voilá, il est intact, lui aussi !

Mais un domestiqueentre dansle séchoir :

- Monsieur, pattez,partez tout de suite !

- Partir ? Mais que dis-tu ?

- Il y a desgardesqui vous cherchent.

- Qui me cherchent? Pourquoi ?

- Pour vous arréter,Monsieur, et vous mettre en prison

Partez!

- M'arréter, moi ? Mais pourquoi donc ?

Cornéliussereléve.

- Partez,Monsieur,ils montent !

Desgardesentrent dansla piéce.Un magistratles accompagne.

CornéIiusprend la feuille que Craekea laisséesur Ia table ;

il enveloppeles trois bulbes et les met contre sapoitrine.

Le magistrats'adresseá Cornélius:

-

MonsieurVan Baerle,vous cachezdeslettres!

-

Deslettres ?

-

Oui. Monsieur ! Nous voulons les lettres de Corneille de

witt

!

- Mais de quoi parlez-vous?

- Vous refusez de les donner ? Alors, ie vais les prendre

moi-méme !

1. aussitdt : immédiatement.

LaTulipeNoire

Le magistratouvre le tiroir qui contient les bulbes et trouve

les lettres.

- Ah I On nous a donc bien informés ! Ce sont des lettres

d'officiers frangais ! Vous complotez contre Ia Hollande

Monsieur Van Baerle ! Suivez-nous! le vous arréte !

- Mais ce paquetn'est pasá moi ! Vous n'avezpas Ie droit !

Mon parrain Corneille de Witt est le gouverneur de la

Hollande,et

- Votre parrain Corneille de Witt est mort ! Maintenant le

gouverneurde Ia Hollande est le Prince Guillaume d'Orange.

- Que dites-vous! ?

Cornélius suit r les gardes.Il serre z toujours contre lui les

trois bulbes

Boxtel, caché derriére un mur, voit passer Cornélius

entouré s desgardes.Son plan a réussi.

- Ce soir, je vais enfin pouvoir entrer dans le séchoir et

prendreles bulbesde la tulipe noire !

II ne sait pasque Cornéliusa emportésontrésoraveclui.

f.

il suit : il marche derriére.

2.

il

serre : il tient fort.

3.

entouréde : avcc,accompagnéde.

T

T

Compréhensionorale

rler-r@

Écoutez l'enregistrement du chapitre et dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

B.

9.

10.

11.

VF

Craekeest le domestique de Corneille de Witt. Craekeapporte des bulbes á Cornélius

Cornélius lit immédiatement le messagede Craeke.

Quand les gardes arrivent, Cornélius a le temps Il de partir.

Le

lettres de son parrain Corneille de Witt.

Le magistrat ne sait pas oü les lettres sont cachées.

Cornélius est accusé de la Hollande.

Corneille de Witt est mort.

Cornélius enveloppeles bulbes avec le messagede Craeke.

CornéIius oublie sesbulbes sur Ia table du séchoir. [-] n

tr

I

I

[

I

I

I

I

tr

tr

magistrat demande á Cornélius les

I

tr

I

conspiration contre

TT

trT

C'estBoxtel qui a dénoncéCornéIius.

TT

@

Écoutez de nouveau le début du chapitre

Monsieur, ils montent

entendez.

jusqu'd < Partez,

!> et cochez les phrases que vous

L.

2.

a,

b.

a.

b.

T

T

T

T

lls sont gris ! Ils sont parfaits Ils sont lisses! Ils sont parfaits

Qui

Qui

est lá ? va lá ?

3.

4.

5.

A

a.

b. Monsieur, Iaissezce messaqetout de suite !

T

T

T

Monsieur, lisez ce messagetout de suite !

a. Monsieur, partez,parteztout de suite !

de suite !

b. tr

Monsieur, parlez, parlez tout

T

l

a. Partir ? Mais que veux-tu ?

b. Partir ? Mais que dis-tu ?

Enrichissez votre vocabulaire

(O tr royauté.

Associez chaque mot á sa définition.

a. I

La reine.

b. fl

Le Dauphin.

c. !

La régence.

d. f]

Le royaume.

e. I

Le rdgne.

f. I

Le prince.

1. La période pendant laquelle un roi a gouvernéun pays.

2. Tout le territoire qui dépend d'un roi.

3. La femme du roi.

4. ll doit succéderau roi.

5. II appartient á une famille souveraine, mais ne régne pas.

6. La période pendant laquelle une personneautre que le roi régne (par exemple parce que le futur roi est trop jeune pour régner).

louisXIV,leRoi-Soleil

A

la mort deLouis XIII, la régenceestassuréepar Anne d'Autriche,

la

mére du jeune Dauphin et un minisfre, Mazarin Ce dernier est

italienet lesNoblesne I'acceptentpas.Ils doiventalorss'enfuiret quittent Paris. C'est la

\ttttarl'AutricheetLouisXIV Dauphín,

|

, rrlefianEaisedu XVII. sidcle,

t

lrlteaudeVersailles.

1.

la Fronde

: mou\¡ement

de révolte

Fronde t. Mais comme dansun contede fées,tout va bien seterminerpour le futur roi Louis XIV. Anne d'Autriche, Mazarin et le petit Louis rentrentá Paris sainset saufs. Le Grand Louis décide ensuitede régner seul. Il prend des conseillers pour I'aider á gouverner:

Colbertpour l'économie. Louvois pour I'armée et l'artillerie, Vauban pour la défense. Ces personnagessont trds précieux. La noblesse, quant á elle, tient un róle

contre

z )

le pouvoir

royal

réduit. Louis XIV s'installe par 1a suite définitivement á

Versailles. Il développe le culte I'absolutisme.

du Roi-So1eil. C'est

LouisXIV en costumeroyal,Rigaud, 1701,muséedu Louvre.

26

Pendantau moins dix ans,Louis XIV est le roi le plus puissant d'Europe. La Lorraine, la Franche-Comté,Strasbourget le

Luxembourgsontannexésá la France. En France,les protestantsdoivent renoncerá leur religion et se

convertir aucatholicisme.Certainsvont alorsémigreren Hollande. La France veut devenir une grande puissance.Elle fait de

nombreusesguerres.Les Frangaisconnaissentla misére : les

impóts sontlourds,le froid et la disetteterribles La guerre se conclut par le traité d'Utrecht mais la France est économiquementépuisée.

A la mort de Louis XIV son fils n'a que cinq ans et Philippe

d'Orléansdevientle Régent. Ce siécleestappeléle < siéclede Louis XIV >.

,relr@

Apris

affirmations exactes.

avoir lu la présentation du < Roi-soleil

>, cochez les

1. Louis XIV devient roi

a. immédiatement aprés la mort de Louis XIII.

!

b. aprés une période de régence.

I

2. Mazarin est d'origine

a. I

espagnole.

b. E

italienne.

3. Les nobles

a. n'acceptentpas Mazarin.

I

b. I'acceptent immédiatement.

I

4. Pour régner, Louis XIV a

a. de bons conseillers.

I

b. de mauvais conseillers.

I

27

c .

Sous le régne de Louis

XIV, le territoire franEais devicnt

a. !

plus grand.

b. I

plus petit.

6. Le roi emméne la cour á Versailles et régne

a. de maniére absolutiste.

!

b. avec les Nobles.

E

Les protestants

a. peuvent pratiquer librement leur religion.

b. ne peuvent pas pratiquer librement leur religion.

!

I

PROJET

IruTERNTT

Pouren savoirplussur la viedu roi LouisXIVá Versailles,connectez- vousau site officieldu cháteaude Versailles.

)

Cliquezsur I'espaceÉducation,Documentationjeunesse et sur le

chapitre n Une journée du roi LouisXIV ". Lisezle texteet répondez aux questions suivantes.

a,

A quelle heurese lévele roi ?

b.

Ouelleest la différenceentrele " PetitLever " et le u Grand Lever , ?

c.

Oue font le ro¡et sa familleá 1Oheures?

d.

Quelssont les passe-tempsdu roi I'aprés-midi?

e.

A quelleheurese terminela journée du roi ?

)

Cliquezmaintenantsur le chapitre n Étreenfantá la cour o. Lisezre texteet cochez les affirmationsexactes.

a. I

b. I

!

c,

d. I

e. I

La naissancedu Dauphina étésaluéepardes coupsde canon.

Les enfantsdu roi habitentdans lesGrandsAppartements.

Jusqu'á6 ans,les petitesfilleset lespetitsgargonssont habillésde la mémemaniére.

Lajournée du Dauphinse termineá 20 heures.

L'éducationdu Dauphinest confiéeá des précepteurs.

28

Chapitre 3

tl

Cornéliusdevant

ses Juges

e gardien de Ia prison de Loewestein @

s'appelle Gryphus. C'est un homme dur et

violent. Il accompagneCornélius dans sa

cellule. Tout á coup dans I'escalier,une

porte s'ouvre : Cornélius se retourneet voit

une belle jeune fille aux cheveuxbionds.

Gryphus hurle :

- Rentrezchezvous, ma fille !

La cellule de Cornéliusest une piéce plutót grande ; sur la

porte, il y a un petit guichet t, pour contróler le prisonnier.

Le soir, Gryphus apporte son repasá Cornélius.

1 reguichet .iffi$ilt

2g

- Voilá,

TulipeNoire

Monsieur C'estsürementvotre dernier repas

Lesjugesn'aiment pas les traitres !

Cornélius se met á penser au triste sort qui l'attend.

Soudain,quelqu'unI'appelle :

- Monsieur !

Cornéliusva versla porte.

- Mademoiselle

La jeune fille ouvre le guichet.

- Rosa,Ia fille de Gryphus. N'écoutez pas mon pére,

qui

étes-vous?

Monsieur. Vous allez vivre !

- Mademoiselle,vous étesbonne pour moi. Mais si je dois

mourir

je

vous donne

Il prend le papier qui contientlesbulbes.

- Mais, qu'est-ceque c'est?

- Voilá

Rosa |e suis tulipier et j'ai peut-étretrouvé le

secretde Ia tulipe

bulbes

noire

Dans cette feuille, il y a trois

Prenez-les,Rosa,ils sont á vous.

- Mais Monsieur, je ne saispas.,.

- Écoutezbien, Rosa ! Plantez ces bulbes.Protégez-lesdu

Puis

vent, du soleil

écrivez á Ia SociétéHorticole de Haarlem, Vous gagnerezcent

mille florins ! Ceseravotre dot r, Rosa.

On entend un cri :

- Rosa! Oü es-tu?

- C'estmon pére I Adieu, Monsieur I

et

la tulipe noire fleurira en mai

Le lendemainmatin, Cornéliuspassedevantsesjuges.

t.

la dot:

l'argent

que la jeune fille

apporte

á son mari

au moment

du mariage.

l,aT'ulipeNoire

- Monsieur Cornélius Van Baerle, vous avez gardé chez

vous ces lettres ?

- Oui Messieurs !

- Vous étes donc complice de Monsieur Corneille de Witt,

ce traitre ! Vous avez conspiré avec des officiers frangais

contre Guillaume

- Non, Messieurs, l'ai seulement pris ce paquet. fe ne fais

pas de politique, moi !

d'Orange !

- Silence ! Vous méritez la mort, comme votre parrain !

- Sur mon honneur, je n'ai pas ouvert ce paquet !

- Vous ne pouvez pas le prouver, Monsieur Van Baerle !

CornéIius a peur, Le juge continue :

- Mais Monseigneur Guillaume d'Orange est un prince

généreux. Il a demandé votre gráce. Vous passerez le reste de

vos jours dans la prison de Loewestein.

T

Compréhensionorale

,re'-r@

Écoutez I'enregistrement, puis cochez la bonne réponse.

1,. Gryphus est un homme

dur et violent. súr et méchant.

a.

b.

!

I

t Gryphus vit dans la prison

a. !

b. I

seul.

avec sa fille Rosa.

3.

Cornélius demande á Rosa

a.

!

de planter les bulbes de la tulipe.

b.

I

de laisserla porte de sa cellule ouverte.

4.

Les

juges accusentCornélius

a. d'avoir conspiré contre Guillaume d'Orange.

I

b. d'avoir assassinéson parrain.

I

J

.

IIs condamnent Cornélius

a. á mort.

!

b. á passertoute sa vie en prison.

E

@ R"t.onlrez la réponse pour chaque question.

I

!

E

!

Ot

Pourquoi le gardien dit á Cornélius qu'il va mourir ?

Q"i a condamné Cornélius ?

quel est le crime de Cornélius ?

le gardien a-t-il emmenéCornélius ?

tribunal condamne-t-ilCornélius á mort ?

I

Non, il le condamne á la prison á vie.

Parce que le tribunal n'aime pas les traitres.

Dans sa cellule, en prison.

Ce sont les juges du tribunal.

On l'accusede conspiration contre Guillaume d'Orange.

l"

{a

fa

A

c

V

Phonéthique

O

O

Écoutezet retrouvez le son [y] ou le son [u].

t.

2.

3.

4.

tvl

TT

TT

TT

trT

[ul

5.

6.

L

ty1

TT

Ttr

[u]

TT

trtr

Écoutezet complétez avec< é > ou < é >.

a.

Corn lius

 

b.

c.

mon p ,.re

d.

e.

coutez

f.

g.

vous m

ritez

la mort

h.

tyl

[u]

9.

10.

lt.

12.

une pi

j'ai trouv

crivez

ur ur

Ttr

nn

ce

vous avez conspir

Grammaire

Les adjectifs possessifs

masculin

féminin

pluriel

mon

ma

mes

ton

ta

tes

son

sa

ses

notre

notre

nos

votre

votre

vos

leur

leur

leurs

o

o

Il n'y a pas d'article

M. Dupont

Elle a donné un cadeau d sa meilleure amíe.

devant I'adiectif

á ton professeur.

possessif :

a pailé

Devant un nom féminin qui commence par une voyelle on utilise I'adiectif possessif masculin :

Il parle d mon amie - Son école n'est pas trés loin.

74

A

T

V

T

@ Rul"o"" dans ce chapitre tous les adiectifspossessifset crassez-les

(masculin singulier/pluriel,

féminin singulier/pluriel).

@ Complétez ces mini-dialogues conviennent.

avec les adiectifs possessifs qui

1

-

Ces lettres sont á vous ?

-

Non, elles appartiennent á mon parrain, ce sont

2.

- Corneille est le pére de Cornélius ?

-

Non, c'est

,

parrain.

3.

- Ce sont les domestiques de M. de Witt ?

- Oui, ce sont

 

domestiques.

4.

- Ce sont vos amis qui ont écrit ces lettres ?

lettres !

5 .

- Non, ce sont les amis des conspirateurs,ce sont ,.amis,

- Boxtel est I'ami de Cornélius et de son filleul ?

-

Non, c'est

ennemi.

@ Ut " ieune Hollandaise vous invite i visiter sonpays. Complétezavecles adiectifs possessifsappropriés.

Venezvieiler

?ar .,

?oní6,

Savez-vousaueeio¡u'Amslerdamesllrés

diamanls?

Maiesi vousdécidezde vieilerleresled_ ?ay6, vou6voueémerveillerezd,evanL

moulinsA venl,

, ?aye : la ltollande,OienoAr,vouscommencerez

156canauxel

renommée ?our

capit,ale: AmeLerdamavec.,

mueéenaLionaleL

600

quartieropiNloreequeo.

,.

bicycleNf,ee,,, fleure,

poldere.

El n'oubliezpaede qoAterÁ fromaqeeI

biéreet A

75

A

Comprehensionécrite et production orale

oer-r@

Observez ce document, lisez le texte et répondez aux questions.

tE (OUP DECGUR

Retour vers le néolithique Troissemainessanscorn-flakes.

sans baskets.sans ordinateur et

sanstélé

et Charléne.deux adosde 13 et 14 ans, ont vécu une extraordinaire aventure.Avec leursparents,ilsont choiside vivre dans les conditions

de nos ancétres,dans un village néolithique scrupuleusement reconstituépar des archéologues.

Car, sousces airs de < télé-réalité

En juillet dernier,Tony

Maisau neuviémejour, l'uned'elles a rendu lesarmes.Trairelesvaches. faire du feu sansallumettes,pécher des truitesá la main, aller chercher

l'eau á la source,dormir sur des peaux,ce n'estvraiment pasfacile!

de la préhistoire

", est trés sérieuse.Ellenous montre

comment vivaientleshommes il y a

5 000 ans.Au départ,deux familles se sont lancéesdans l'aventure.

cette expérience

France3.dimanche30mars18h

1. Cochezles affirmations exactes.

a. Cet article présenteune famille

tr

n

qui refuse la civilisation moderne.

qui a participé á une expériencetélé originale.

b. Cettefamille a vécu dans les conditions de vie

I

tr

des hommes préhistoriques.

des archéologues.

c. Pour cette expérience,on a sélectionné

tr une seule famille.

L_]

deux familles.

1b

^

d.

Cetteexpériencea été trésfacile.

I

t

l

0.rrrlclle.

2. Combien de personnagesy a-t-il sur Ia photo ?

3. Comment sont-ilshabillés ?

4. A votre avis, qui sont-ils ?

5. D'aprésle texte, quels sont les élémentsqui représententnotre société?

6. Que font les personnagespour survivre ?

7. C'estune expériencefacile ? Vous voudriez participer á une expériencede ce genre,pourquoi ?

Enrichissez votre vocabulaire

@ Associez chaque mot d sa définition.

I

E

!

l-

L I

I u

[-l

Tl

I

I

u

un juge

prisonnier

,-,neprison

rr.

."i-^

avocat

une peine

,,-

Urr

+-;l-,,-^l

Lrruurror

l

E m procés

a.

Celui qui a perdu sa liberté.

b.

L'action pour laquelle on est jugé.

C .

Le lieu oü l'on juge une personne.

d.

L'homme (ou la femme) qui défend I'accusé.

e ,

La punition infligée par la justice.

f.

L'action qui décide si I'accuséest coupableou non.

g

ó'

L'homme qui rend la justice.

h.

L'endroit oü les condamnéssont enfermés.

(Jhapitrc 4

¡(l

LeplandeCornelius

e dernier cor.rpde g heures vient

clrrandCornélius entend clans I'o-scalierun

pas léger.

cle ,onrr".

I Qtrelqu'un ouvro le grrichet.

- C'est moi !

- Oui I Le soir, mo'

pére s'endclrttrés tót ; alors

si

vous Otes

d'accord

je

peux venir parler avecvolls, pendant un molnent

- Oh, ie volrs remercie,chére Rosa.

- J'ai r-apportévos bulbes de tulipe

Elle l'i

donne les trois b'lbes, to.jo,rs

méme papier t.

enveloppés dans le

Cornélius réfléchit :

- Éco.tez, ccs bulbes sont *'iq,es.

Il fh.t étre trés prudents,

.l.

le ¡ra¡rier : la lctrille. lc rnessagrr.

-rt9

@

r

,.:}

-\. \,

loff*V

4/.1

c

-15*-;;.*¡¿**4t

!

Ífr/-,

,V:.&

,/'/it'/'fr

'.

U:tlil.,

,1'rj

j

"t

l,i t

i

,

'1 I

1

1;

')-'

S, O

_I- _:

l,l.l¿la¿¿t,a '14

-r,r

Tulipe

- Mais que voulez-vousfaire ?

- Est-cequ'il y a danscetteprison un petit jardin, une cour

ou une terrasse?

- Il y a un jardin, avec desarbres.

- Vous pouvezm'apporterde Ia terrede ce jardin ?

- Bien sür !

- AIors, voici mon plan, Rosa.Plantez le premier bulbe dansle jardin.

- Et les autres?

- fe prends le deuxiémepour le faire pousser t ici, il y a un

peu de soleil dansI'aprés-midi

C'estpossible!

- Et le troisibme?

- Cachez-lechezvous.

- Bien ! fe peux vous apporter un peu de terre chaquesoir,

- Oui, mais attention ! Ne parlez á personnede tout ceci !

Vous étesseuleici avecvotrepére ?

-

Non,

Un homme est arrivé I'autre jour, juste aprés

vous

Il

esttoujoursavecmon pére

,

-

Un

homme, Qui est-ce?

-

Il s'appelle Jacob Gisels.

-

Que veut-il ?

-

]e ne saispas

Mais il me regardetout le temps et il me

suit

fe crois qu'il estamoureux

Rosadevienttouterouge.

- Et

- L'aimer,Iui ? Oh non, bien sür que non !

Cornéliusprend les mains de la jeune fille :

- Oh, chéreRosa1

vous vous I'aimez?

1.

faire

pousser

: faire grandir

une plante

ou une fleur.

Compréhensionorale

DELFO

Écoutez bien I'enregistrement du chapitre, puis cochez les affirmations exactes.

1. Rosapeut monter voir Cornélius

a. !

tous les matins.

b. I

tous les soirs.

c. tous les dimanches.

!

2. Rosaapporte á Cornélius

a. I

son déjeuner.

b. E

les trois bulbes.

c. !

un livre.

3. Cornélius demandeá Rosa

a. !

de Ia terre.

b. I

un verre.

c. !

de la biére.

4. Il demande á Rosa de planter Ie premier bulbe

a. !

dans un vase,

b. I

sur le balcon.

c. !

dans le jardin.

5. II veut faire pousser le deuxiéme bulbe

dans sa cellule.

b. sur le toit de Ia prison.

a.

[

I

]

c. oans re parc.

L l

6. Il demande á Rosa

a. ]

[

de jeter Ie troisiéme bulbe.

b. de cacher le troisiéme bulbe.

I

c. de planter Ie troisiéme bulbe dans le jardin.

!

7. Jacob estpeut-étre

a.

r D.

c. I

[

[

l---.l

l

un nouveaugardien,

] un nouveau prlsonnler.

un amoureux de Rosa.

A

Détente

@ tuotscroisés.

Tous les mots á trouver sont dans le chapitre.

Horizontalement

1. Le contraire de tard.

2. Loewensteinen est une.

3. Il en faut pour faire pousser une fleur.

4. Mettre une plante dans le sol.

Verticalement

1. Cornélius en a un pour faire pousser les tulipes.

2. Le nombre desbulbes.

3. II en faut aussi pour faire pousser les fleurs.

4. Un nom de fleur qui a donné le prénom de l'amie Cornélius.

5. Il enveloppe les bulbes.

,I[

T

T n

2

t]TT

Ir4

5

tr tr

l

u

TT]

T

T

T

trTN[

TN

n

'ENNTT

I

. NNTTNT I

42

de

Dites-leaYecdesfleurs

Un dossier pour apprendrele langage des fleurs et des

pour admirerles tournesolsde Van Gogh,

et découvrirdesfleurs deschampstrbsutiles.

expressionsfleuries

@ Écrivez sous chaque photo le nom de la fleur.

I'eillet

la rose

le coquelicot

la tulipe

le lys

la violette

4 2

@

chaq

chaque fleur au petit texte qui la présente.

e

fleur

a une signification

particuliére.

le chrysanthéme

Associez

1,. Il symbolise Ia distinction sociale : sousla révolution, pour monter á la guillotine, les nobles en portaient un d leur veste.Aujourd'hui, les hommes élégantsle mettent á

Ia boutonniére pour des soiréestrés chic.

2. Cette fleur blanche représente symbole de la royauté.

la pureté.C'est aussiIe

Le premier mai, les Frangaisvont le cueillir dans Ia forét il porte bonheur.

J .

C'estla plus éléganteet la plus fragile des fleurs. C'estsa

couleur qui parle pour elle : si elle est rouge,elle indique

l'amour

jaune elle symbolisel'infidélité. Faitesattention á ses éoines !

passionné ; blanche,elle représentele mystére ;

Le jour de Ia Toussaint, le premier novembre, on dépose

cette fleur dans Ies cimetiéres, sur les tombes.

6. Elle représenteIa modestie. C'est la fleur préférée des

amoureux parce qu'elle leur réciproque.

dit si leur amour est

@ Voi"i

plusieurs expressions avec le mot < fleur > ou le nom d'une

fleur, Devinez leur sens.

1,,

T devenir rouge comme une pivoine

2. tr

faire une fleur

3.

T étre fleur bleue

4. tr

étre frais comme une rose

5.

T avoir un teint de lys

a. rendre un service

b. étre trés pále

devenir trés rouge,par timidité

étre trés sentimental

e. étre en pleine forme

Q t,l*,t, r:'lr.

r¡urrstions.

¡rrésentation sur Van

Gogh et répondez

LJIT ARTISTE

CIUI

AIIVIAIT

rilOLLANDAIS

LES

FLETJR.S

aux

VincentVan Gogh est né en 18bB á Groot Zundert,dans le Brabanthollandais,A 15 ans,il abandonne ses études,

et travaillepour la maisonGoupil,commergants d'art,á

La Haye.Ce métierlui permet de découvrirla peinture, maisil choisitde devenirpeintre seulementen 1gg0.

Les tournesolset les irissont lesfleursqu'ilaimepeindre. 12 de ses tableauxreprésentent des tournesols; ces tableauxdevaientorner les piéces de la maisonjaune

d'Arles, oü Van Gogh pensait travailleravec son ami Gauguin.Ces fleurssymbolisentle soleil,I'optimismede I'artisteá cette période de sa vie. Mais le séjourá Arles tourne á la catastrophe: Van Gogh est enfe<