Vous êtes sur la page 1sur 10
CONTRAT DE GOUVERNANCE 2014 – 2020 Dimanche 09 février 2014 Gignac-la-Nerthe

CONTRAT DE GOUVERNANCE 2014 2020

Dimanche 09 février 2014 Gignac-la-Nerthe

PREAMBULE

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

Le Groupe "GIGNAC J'Y VIS" et le Groupe "GIGNAC ENSEMBLE" ont décidé de s'unir pour poursuivre et améliorer une politique menée depuis 2008 avec succès.

Les deux groupes considèrent que la gestion qu’ils ont effectuée conjointement a permis à notre ville de s’embellir, d’améliorer et de moderniser tous ses services publics et de redresser les finances.

Au vu de ce résultat très positif, les deux groupes ont décidé de sceller leurs engagements pour les six prochaines années au travers d'un contrat de gouvernance.

Ce Contrat de gouvernance ambitieux fixe une direction, au travers de grands principes partagés, qui va guider l'action municipale durant le prochain mandat.

Ce contrat de gouvernance constitue surtout un chemin à parcourir ensemble avec toutes les Gignacaises et tous les Gignacais.

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

CONTRAT DE GOUVERNANCE POUR LE MANDAT MUNICIPAL 2014-2020

Entre, Le Groupe "GIGNAC ENSEMBLE"

Et Le Groupe "GIGNAC J'Y VIS"

Il est convenu ce qui suit :

Chapitre 1 : FINANCES - GESTION

Dans un contexte de baisse des dotations d'Etat et de hausses mécaniques de la masse salariale, des produits de consommation et des frais divers, notre commune a réussi à redresser ses finances :

- réduction de la dette de 3,5 millions d’euros ;

- investissements à hauteur de 20,8 millions d'euros avec seulement 3 millions d'emprunts ;

- l'épargne nette qui était structurellement négative est devenue positive depuis 2009 (+700 000 € en 2013).

Article 1.1 Les signataires s'emploieront à conserver une bonne capacité d'autofinancement grâce notamment à une baisse de la dette déjà sensiblement marquée depuis 2008. L'objectif des signataires est de parvenir avant la fin du mandat à une diminution significative de la dette : après être passée de 12,5 millions en 2007 à 9 millions en 2013, il s'agira de la ramener à 7 millions d'euros avant 2020. Atteindre cet objectif se fera tout en poursuivant la rénovation et la modernisation du service public.

Article 1.2 La diminution de la pression fiscale, déjà amorcée pour la première fois depuis plus de 15 ans en 2013 sur la taxe d'habitation, restera un objectif prioritaire.

Chapitre 2 : POLITIQUE EDUCATIVE

L'école reste le lieu essentiel de l'enseignement de l'enfant. La priorité accordée à l'école et à la réussite scolaire du plus grand nombre est confirmée. L'informatisation des écoles a vu le jour avec la Majorité élue en 2008 dont sont issus les signataires. Les dotations aux écoles ont augmenté de manière significative après des années de gel. Mais malgré ce bond en avant qualitatif et quantitatif, l'ambition des signataires pour la politique éducative est intacte.

Article 2.1 Les signataires s'engagent à :

- créer toutes les conditions nécessaires tant en moyens humains que matériels et technologiques pour la mise en place d'une école capable de hisser tous les élèves vers l'excellence ;

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

- susciter et encourager toute initiative visant à soutenir les enfants en difficultés scolaires ;

- maintenir une présence systématique de la municipalité à tous les conseils d'école.

Article 2.2 La Majorité sortante a investi pour offrir aux enfants et jeunes Gignacais et Gignacaises une vraie et belle structure d'accueil en lieu et place de vieux bungalows délabrés. Cette structure qui est un Accueil Collectif à Caractère Educatif sera la base d'une politique éducative ludique pour les temps périscolaires et extra scolaires. L'exigence dans la qualité de recrutement de l'encadrement des enfants et des jeunes sera maintenue.

Article 2.3 Les relations parents/enfants deviennent de plus en plus complexes et le phénomène jeunes mineurs sans repères s'amplifie. Les parents se sentent parfois désarmés face à cette réalité. Le projet municipal 2014-2020 co-écrit par les signataires devra apporter une réponse adaptée à cette situation.

Article 2.4 Petite enfance : le projet municipal 2014-2020 devra préciser les possibilités d'extension de l'offre d'accueil pour la petite enfance compatible avec les moyens financiers existants.

Article 2.5 Le projet devra prendre en compte le développement de nos actions en direction des adolescents et jeunes.

Chapitre 3 : SECURITE

Notre politique de lutte contre la délinquance et l'insécurité repose sur la prévention mais aussi sur la dissuasion, des interventions sur le terrain, jusqu'aux sanctions. Bien que la prévention s'exerce à la fois dans le domaine de l’éducation, de la formation et de l'emploi, notre action municipale a accentué son intervention sur le principe : "la tranquillité publique au centre du vivre ensemble".

D’une part, la Majorité sortante a de manière significative :

- augmenté les effectifs de police ;

- amélioré les équipements de la police ;

- développé la vidéo-protection, outil qui n'existait pas sur la commune de Gignac-la-Nerthe.

D’autre part, la mise en place d'un Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance (CLSPD) témoigne d'une volonté de ne pas traiter le problème de la sécurité uniquement sous un aspect répressif mais de trouver des solutions, avant que l'acte de délinquance ne survienne, avec les acteurs sociaux, économiques et la justice au niveau local.

Article 3.1 Les signataires s'engagent à investir fortement pour renforcer le système de vidéo-protection déjà existant. La surveillance des lieux stratégiques d'entrée et de sortie de la ville (surveillance des lieux de fuite) sera effective. Les bâtiments municipaux seront surveillés. Des caméras fixes installées sur d'autres lieux et des caméras nomades seront placées ponctuellement sur des lieux

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

signalés. La future majorité s'assurera que les systèmes de vidéo-protection continuent à respecter la vie privée des Gignacaises et des Gignacais.

Article 3.2 D’une part, les signataires s'engagent à renforcer le rôle de proximité et de prévention de la Police Municipale, favorisant ainsi le contact direct avec les habitants. D'autre part, il s'agira de donner également plus de corps aux interventions de la Police Municipale dans certaines interventions, pour lutter contre les actes de délinquances ou d'incivilités.

Chapitre 4 : HABITAT - AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - CADRE DE VIE

La Majorité actuelle a œuvré pour conserver l'aspect village de notre ville. La mise en place d'un Groupe Local de Traitement de la Délinquance (GLTD) à usage exclusif de la préservation et de la reconquête des zones agricoles, est démonstrative de cette volonté. L'exemplarité de notre action trouve un prolongement normatif au travers d'une future proposition de loi prenant en compte les fausses donations.

Article 4.1 Les signataires s'engagent à continuer à bâtir une ville harmonieuse, équilibrée et solidaire. La recherche de la quiétude pour tous sera une constante préoccupation. C'est dans cette conception de la ville que la question du logement, et notamment des logements sociaux, sera abordée.

Article 4.2 Les signataires s'engagent à poursuivre la politique de transformation des routes départementales, situées en agglomération, en boulevards urbains multimodaux permettant une meilleure cohabitation des voitures, transports en commun, piétons et vélos.

Article 4.3 Après de formidables investissements pour créer deux jardins d'enfants, un square de centre-ville et un parcours de santé remarquable, les signataires s'engagent à ramener la vocation d’espaces naturels afin de permettre à tous les Gignacais une réappropriation de leur territoire.

Article 4.4 Les signataires s'engagent à continuer l’action menée en partenariat avec l'Etat et la Justice pour revenir au droit sur les terrains agricoles ou naturels détournés de leur usage par des propriétaires les occupant avec des caravanes, des mobil-homes, voire des constructions illégales.

Article 4.5 Les signataires s'engagent à améliorer la qualité du mobilier urbain dans la ville et à continuer de l'embellir par des espaces verts tels que ceux déjà mis en place (oliviers, lavandes etc.).

Chapitre 5 : ENVIRONNEMENT

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

Des années durant, le territoire communal a été pollué sans que personne ne s'en inquiète vraiment. Les pratiques de rejets et de dépôts sauvages persistent malgré une politique de respect de la Loi menée par nos services avec l'appui des services de la Justice et de l'Etat. Les premiers effets de notre fermeté se traduisent par des personnes qui sont poursuivies et condamnées à remettre leurs terrains en l'état d'origine. Les signataires s'engagent à poursuivre une politique volontariste, active, en accord et avec l'aide des pouvoirs publics, sanctionnant les pollueurs qui ne respectent pas la loi.

Article 5.1 Les signataires s'engagent à mettre en œuvre un Agenda 21 communal.

Il s’agit de poursuivre la mise en œuvre progressive et pérenne du développement durable à l’échelle de la ville. C’est une démarche qui se traduit par un programme d’actions visant à améliorer la qualité de vie des habitants, économiser les ressources naturelles et renforcer l’attractivité de notre ville :

- en favorisant la maîtrise de l’énergie, développer une offre de transport en commun et le déploiement d’autres modes de déplacement (vélo, covoiturage…) ;

- en favorisant une politique de l’habitat appuyée sur la haute qualité environnementale et la création d’activités qui répondent à une demande locale et d’emplois qualifiants ;

- en évaluant systématiquement les politiques menées et les actions engagées dans une logique d’amélioration continue.

Ces principes seront appliqués en priorité à l’administration municipale qui se devra d’être exemplaire en matière de fonctionnement en cherchant à réduire ses consommations d’eau, d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre. Les partenariats engagés avec l’Agence locale de l’Energie de MPM et le SMED participent à cette démarche. Les signataires prêteront une attention particulière à la dématérialisation de leurs échanges, ainsi qu'à la valorisation des entreprises respectueuses de l'environnement (exemple : label vert pour l'imprimeur retenu par la commune).

Article 5.2 Les signataires s’engagent à poursuivre l'action menée contre les nuisances aériennes ainsi que la collaboration avec plusieurs communes pour lutter contre celles-ci. Les signataires s'engagent à formaliser la Commission extra-municipale de lutte contre les nuisances aériennes qui est actuellement en contexte de préfiguration et d'y apporter toute l'aide qu'il convient pour ses travaux afin d'optimaliser son efficacité.

Article 5.3 Les signataires s'engagent à mettre en œuvre le Plan climat de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole.

Article 5.4 Les signataires s'engagent à construire un plan communal de déplacements modes doux déclinant à l’échelle de la ville le schéma directeur des modes doux de MPM , en permettant le développement de la pratique du vélo avec la multiplication des pistes cyclables, et la mise en place de pedibus pour inciter les enfants à se rendre à pied à l'école.

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

Article 5.5 Les signataires s'engagent à favoriser l'implantation d'entreprises non polluantes sur le territoire communal.

Article 5.6 La lutte contre les nuisances sonores a été menée : avions, quads, motocross, etc. Elle sera poursuivie et amplifiée.

Chapitre 6 : VIE SOCIALE - SOLIDARITE

Les signataires affirment que notre commune de Gignac-la-Nerthe doit être administrée dans la recherche du rassemblement, du partage, du respect de l'autre et du bien vivre ensemble. Ces valeurs s'opposent donc de fait à ceux qui portent la haine, qui souhaitent dresser les uns contre les autres, chercher des boucs émissaires, opposer des groupes entiers aux autres dans notre population sous prétexte d'appartenance religieuse, de pays d'origine, de couleur de peau ou de ses orientations sexuelles.

Article 6.1 Les signataires réaffirment le respect total de la libre administration et de la libre gestion des associations Gignacaises par et pour elles-mêmes.

Article 6.2 Les signataires s'engagent à continuer les conventions de partenariat associatif existantes dans le respect de chacun. Ils s'engagent à continuer à soutenir le dynamisme de la vie associative Gignacaise déjà très vivace.

Article 6.3 Les signataires s'engagent à inscrire dans leur projet municipal 2014-2020 le moyen de mener des actions pluri-générationnelles et intergénérationnelles.

Article 6.4 Les signataires s'engagent à poursuivre l'amélioration constante des services proposés en direction des seniors.

Article 6.5 Les signataires s'engagent à promouvoir des initiatives émanant des jeunes dans la mesure où celles-ci comporteraient une dimension éducative ou sociale pour eux-mêmes ou pour les autres.

Article 6.6 La cellule familiale est la base de la société. Modèle unique jadis, elle est aujourd'hui protéiforme. Les familles de Gignac-la-Nerthe constituent une grande partie des forces vives de la commune. À ce titre, les signataires s'engagent à continuer à faire des familles une priorité du mandat tant sur le plan de l'éducation, des animations culturelles et ludiques, des sorties, des échanges entres familles ou encore de l'attention portée à leur situation économique et sociale.

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

Article 6.7 Les signataires s'engagent à renforcer davantage le service du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Le diagnostic social juste et vérifié est l'outil permettant de diriger les aides de manière pertinente.

Article 6.8 Les signataires considèrent que la pauvreté n'est pas acceptable. La lutte pour le droit de chacun à vivre dignement continuera donc à être un axe important de la politique sociale. Les signataires s’engagent à faire de cette action une priorité. Ils s’élèveront à l’encontre de toute mesure qui aggraverait la situation de la population d’où qu’elle vienne.

Article 6.9 Les signataires continuent à faire de la lutte contre les marchands de sommeil à Gignac-la-Nerthe une priorité. Il en est également ainsi de la lutte contre les logements insalubres.

Article 6.10 Égalité entre les hommes et les femmes. Les signataires s'engagent à signer la "Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale". À cet effet ils s'engagent à créer une commission extra-municipale chargée d'établir le Plan d'action pour l'égalité dans un délai de deux ans conformément à la Charte.

Chapitre 7 : COMMERCE - ECONOMIE

Le développement économique est de compétence communautaire. Cependant, les études que notre Majorité a fait mener avec la Communauté Urbaine font qu'il sera maintenant possible à MPM de lancer le processus d'acquisition du foncier pour y installer des entreprises non polluantes.

Article 7.1 Les signataires s'engagent à donner à l'aménagement des zones à vocation économique l'aspect d'un parc d'activité et à demander aux entreprises la priorité d'emploi pour les Gignacais. Le principe de clause d'insertion sera reconduit dans certains marchés publics de travaux.

Article 7.2 Les signataires s'engagent à protéger l'activité économique de tous les commerçants, les artisans et les PME de Gignac-la-Nerthe, à leur offrir des conditions d'implantation et d'aménagement urbain qui permettent d'améliorer leurs qualités d’accueil et de service et, par conséquent, la satisfaction de leur clientèle et leur viabilité économique.

Chapitre 8 : CULTURE

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

La culture dans notre commune est d’abord un vecteur d’émancipation humaine et de formation des imaginaires, d’éveil des consciences et d’exploration des possibles, de connaissance de l’autre et d’apprentissage de la citoyenneté. L’existence d’une telle politique culturelle est la condition du vivre ensemble dans la démocratie, ce qui suppose le partage du sensible, des savoirs et des pouvoirs. La culture doit pouvoir s’exprimer dans toute sa diversité, notamment les activités culturelles traditionnelles qui portent en elles depuis des années soit une valeur patrimoniale, soit une habitude ancienne, qui doivent être protégées et valorisées.

Article 8.1 Les signataires s'engagent à poursuivre une politique culturelle accessible à tous qui doit couvrir les aspirations et goûts de chacun. Elle doit permettre à toutes et à tous, quel que soit son niveau de connaissance, de progresser dans l'appréciation de la beauté des expressions artistiques les plus diverses.

Article 8.2 Les signataires affirment que la culture provençale doit être conservée, préservée, valorisée et promue.

Article 8.3 Les signataires affirment que nos jeunes doivent également pouvoir assister à un grand évènement annuel qui correspondra aux goûts de leur génération.

Chapitre 9 : ETHIQUE

Une conduite conforme à l'éthique doit demeurer une préoccupation constante du Conseil Municipal pour garantir à la population une gestion intègre et de confiance de notre ville. L’éthique désigne les valeurs et normes partagées qui viennent régir les pratiques et les comportements acceptables dans toutes les dimensions de la société : économie, santé, éducation, environnement, etc. Et évidemment dans le cadre de la gestion d’une ville. Les signataires s’engagent à veiller à ce que les valeurs relatives à l’éthique soient prises en compte par chaque élu(e) issu(e) de leurs groupes, et notamment :

Article 9.1

- valoriser l’intégrité, la rigueur, la loyauté, le respect, l’équité et l’exemplarité ;

- rechercher dans tous les projets, dans toutes les actions l’intérêt de Gignac-la-Nerthe ;

- respecter le caractère confidentiel de renseignements obtenus dans l’exercice ou à l’occasion de la fonction et qui ne sont pas à la disposition du public.

Article 9.2 Participer aux réunions du Conseil municipal et des organisations dans lesquelles l’élu(e) représente Gignac-la-Nerthe.

Article 9.3

- être à l’écoute de tous les citoyens dans leur diversité ;

- favoriser la consultation et la concertation à chaque étape du processus municipal de décision.

Contrat de gouvernance 2014 - 2020

Cet engagement d’écoute doit être appliqué autant en direction des citoyens que des employés municipaux, des Comités d’Intérêt de Quartier, des associations, des commerçants, des entreprises locales et de tous les acteurs présents dans Gignac-la-Nerthe y compris de l'opposition municipale.

Article 9.4

- rendre compte du travail mené aussi bien collectivement qu’individuellement dans le cadre des

délégations.

- favoriser la mise à disposition des concitoyens des informations utiles, complètes et claires.

Article 9.5

- défendre la dignité de l’être humain et lutter contre toutes les formes de discrimination ;

- faire preuve de probité et défendre l’équité dans l’accès à tous les services de Gignac-la-Nerthe, en rejetant catégoriquement toute forme de clientélisme.

Chapitre 10 PROJET MUNICIPAL 2014-2020

Engagement de fondation d'un projet municipal.

Article 10.1 Les signataires s'engagent à proposer à la population un projet commun pour le mandat municipal 2014-2020 avant les élections. Ce projet devra pleinement s'inscrire dans le cadre des résolutions précisées dans le présent Contrat de Gouvernance.

Pour le groupe "GIGNAC J’Y VIS"

Alain CROCE

Fait à Gignac-la-Nerthe, le 9 février 2014

"Pour le groupe "GIGNAC ENSEMBLE"

Christian AMIRATY