Vous êtes sur la page 1sur 1

L IBRES PAR L ERS

Hommage

Se souvenir
d’Aimé Césaire
« Interrogé sur la notion de “ nou- de leur apporter la civilisation. ”
vel humanisme ” que le poète D’ailleurs, les européens croient
© françoise vergès

utilise souvent, il répond : “ Il à la civilisation, tandis que nous,


s’agit de savoir si nous croyons nous croyons aux civilisations, au
à l’homme et si nous croyons pluriel, et aux cultures. Le progrès,
à ce qu’on appelle les droits de avec cette Déclaration, c’est que
l’homme. A liberté, égalité, fra- tous les hommes ont les mêmes
ternité, j’ajoute toujours identité. droits, simplement parce qu’ils
Car, oui, nous y avons droit. C’est sont des hommes. Et ces droits-là,
notre doctrine à nous, hommes tu les réclames pour toi et pour
de gauche. Dans les régions l’autre. ”
d’outre-mer, des situations spé-

L
a disparition de l’un des ciales ont été imposées. Je crois Vous prônez ce qu’on appelle le
plus grands poètes de lan- que l’homme, où qu’il se trouve, “ dialogue entre les civilisations ”  ?
gue française, défenseur des a des droits en tant qu’homme. “ Oui, il faut l’établir par la politi-
droits de l’Homme et « père de la Le respect de l’homme me paraît que et la culture. Il faut que nous
négritude », a donné lieu a une fondamental. Peu m’importe qui apprenions que chaque peuple
cérémonie organisée le 10 mai a écrit le texte de la Déclaration a une civilisation, une culture,
conjointement par la Ligue des des droits de l’Homme ; je m’en une histoire. Il faut lutter contre
droits de l’Homme et la mairie de fiche, elle existe. Les critiques un droit qui instaure la sauva-
Paris dans les salons de l’Hôtel de contre son origine “ occidentale ” gerie, la guerre, l’oppression du
ville. Des textes d’Aimé ont été lus sont simplistes. En quoi cela me plus faible par le plus fort. Ce qui
par de jeunes slameurs de Seine- gênerait-il ? J’ai toujours été irrité est fondamental, c’est l’huma-
Saint-Denis et des Yvelines, en par le sectarisme que j’ai ren- nisme, l’homme, le respect dû à
témoignage d’une filiation aussi contré jusque dans mon propre l’homme, le respect de la dignité
bien culturelle que politique. parti. Il faut s’approprier ce texte humaine, le droit au développe-
Nous avons choisi de publier et savoir l’interpréter correcte- ment de l’homme. Les formules
ci-dessous, avec l’aimable auto- ment. La France n’a pas colonisé peuvent différer, bien entendu,
risation de Françoise Vergès, les au nom des droits de l’Homme. avec le temps, avec les siècles,
conclusions d’entretiens avec On peut toujours raconter n’im- avec les compartimentages géo-
Aimé Césaire publiés sous le titre porte quoi sur ce qui s’est passé : graphiques, mais enfin l’essentiel
Nègre je suis, nègre je resterai, chez “ Regardez dans quel état sont ces est là. ” »
Albin Michel. malheureux. Ce serait un bienfait H&L

« Pour garder cet essentiel au cœur,


nous nous souviendrons d’Aimé Césaire.
«
 u H ommes & L ibertés N° 142 u avril / mai / juin 2008

H&L142BAT1.indd 8 20/05/08 18:25:22

Centres d'intérêt liés