Vous êtes sur la page 1sur 8

FUP01072OVR Page 1 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

Présentation du processus
de création de DVD

DVD Studio Pro permet de créer plusieurs types de DVD, parmi lesquels les présentations
d’entreprise, les supports de formation, les vidéos événementielles, les longs métrages,
etc. Le contenu et la structure de chaque type de DVD peuvent varier considérablement,
mais les DVD sont toujours créés selon le même processus de base.

Lecteur/
Modifier les enregistreur
sources brutes Créez le DVD avec de DLT Robot de
• iMovie DVD Studio Pro pressage
• Final Cut Pro Graveur DVD
• Final Cut Express Créez des (SuperDrive)
Construisez
Autres sources Encodez les menus,
et
• Motion ressources. des pistes,
formatez
• Keynote des
le projet.
• LiveType diaporamas.
• Soundtrack
• Compressor
• iTunes Robot de
• iPhoto duplication

Le processus de création de DVD comporte quatre phases :


 la préparation des données source ;
 l’encodage de la vidéo et de l’audio en formats compatibles ;
 la création de votre titre DVD ;
 la création du projet et de votre disque.

Avant de débuter vos projets DVD, il est essentiel de comprendre le processus dans
sa globalité et l’utilisation de DVD Studio Pro au cours de ce processus.

1
FUP01072OVR Page 2 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

Préparation des données source


La première étape du processus de création d’un DVD consiste à créer ou assembler
vos données source. Cela implique le tournage de la vidéo, l’enregistrement des pistes
contenant la musique ou les voix, la conception des graphiques à inclure et la planifica-
tion des fonctions générales de votre projet. Si vous convertissez un programme vidéo
existant en DVD, il vous suffit de collecter les données audio et vidéo d’origine et de
créer des graphiques pour les menus qui les contiendront.

Vous pouvez utiliser les outils de votre choix pour créer vos données vidéo et audio,
tant que les fichiers générés sont compatibles avec l’encodeur MPEG ou H.264 que
vous envisagez d’utiliser. Dans la plupart des cas, vos ressources vidéo et audio sont
créées et enregistrées en tant que fichiers vidéo QuickTime ou aux formats de fichier
son standard, tels que AIFF, WAVE ou SoundDesigner II.

Les données de votre programme doivent être entièrement montées, y compris les effets
spéciaux, les fondus audio et les scènes de transition, avant d’être encodées.

Les graphiques de menu peuvent être des fichiers d’image fixe, des fichiers Photoshop
multicouches ou de la vidéo animée. Pour créer des graphiques de menu, vous pouvez
utiliser virtuellement le programme graphique de votre choix. DVD Studio Pro comprend
des fonctions supplémentaires pour les fichiers Adobe Photoshop (PSD) et utilise la
fonction “couches” pour simplifier la création d’arrière-plans et d’incrustations. Le point
de boucle de menu que vous pouvez définir dans Motion est également pris en charge.

Si vous décidez d’inclure des sous-titres dans d’autres langues, il est conseillé de transcrire
et de traduire votre bande son.

2
FUP01072OVR Page 3 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

Qualité de départ = Qualité de sortie


Lors de la préparation de vos ressources, il est essentiel d’utiliser les réglages de la
plus haute qualité possible. Un défaut quelconque dans votre matériel se répercutera
sur votre DVD beaucoup plus rapidement que sur tout autre support.

Une fois que les données sont encodées dans un format compatible DVD, DVD Studio Pro
n’a aucun impact sur la qualité de vos données source. En effet, si vous utilisez des
données source de haute qualité, vous obtiendrez également des résultats de qualité.

Vous trouverez ci-dessous des instructions relatives à la qualité.


 Capturez et montez vos données vidéo en utilisant une résolution identique à celle
du DVD (720 x 480 à 29,97 images par seconde [ips] pour le format NTSC ou 720 x 576
à 25 ips pour le format PAL pour les DVD SD, en règle générale).
 Lorsque vous enregistrez ou montez de l’audio, utilisez une fréquence d’échantillonnage
de 48 kilohertz (kHz) et évitez la compression. Que vous utilisiez de l’audio décom-
pressé sur le DVD ou l’encodeur intégré AC-3 Compressor pour le compresser, vous
garantissez une qualité optimale.
Important : lorsque vous créez des DVD, la fréquence d’échantillonnage de votre
audio doit être de 48 kHz ou de 96 kHz. Vous ne pouvez pas utiliser la fréquence
d’échantillonnage de 44,1 kHz utilisée sur les CD audio standard. Dans la plupart
des cas, l’encodeur AIFF intégré de DVD Studio Pro convertit l’audio à la bonne
fréquence d’échantillonnage, si nécessaire.
 Lorsque vous enregistrez des données vidéo au format QuickTime, ne spécifiez
aucune compression (elles requièrent un espace disque très important) ou utilisez
un codec de compression de haute qualité, tel que DV ou Motion JPEG.

Encodage de la vidéo et de l’audio


Une fois vos données source créées, elles doivent être codées pour respecter les spéci-
fications du DVD. DVD Studio Pro peut utiliser des données encodées à l’aide des enco-
deurs MPEG et AIFF intégrés, ainsi que des données encodées à l’aide de l’application
Apple Compressor et d’autres méthodes.

3
FUP01072OVR Page 4 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

Quelles sont les conditions requises pour réaliser un DVD ?


Avant de pouvoir exploiter des données vidéo ou audio d’un DVD, celles-ci doivent avoir
l’un des formats définis dans les spécifications DVD : cela signifie généralement le format
MPEG-2 pour la vidéo et le format Dolby AC-3 pour les fichiers audio (bien que vous
puissiez également utiliser les formats audio PCM standard, tels que les fichiers AIFF,
les fichiers au format DTS et au format MPEG-1 couche 2).

Les projets SD acceptent également le format vidéo MPEG-1 plus ancien, couramment
employé dans les applications Web. Étant donné que le format MPEG-1 présente une
résolution de 25 % inférieure par rapport à celle du format MPEG-2 (352 x 240 contre
720 x 480 pour le format NTSC ou 352 x 288 contre 720 x 576 pour le format PAL) et
utilise des débits bien plus faibles, la qualité est sensiblement inférieure. Cependant,
le format MPEG-1 s’avère utile pour les programmes très longs, si la qualité de l’image
n’est pas de première importance. L’encodage MPEG-1 vous permet d’insérer de
nombreuses heures de données sur un seul DVD.

Important : vous ne pouvez pas utiliser de ressources vidéo au format MPEG-1 dans
les projets HD.

L’encodage MPEG effectue des calculs extrêmement complexes dans vos données
source pour déterminer les données pouvant être supprimées en toute sécurité avec
un impact minimal sur la qualité visuelle. Par conséquent, l’encodage MPEG peut
générer des fichiers dont la taille est de 10 % inférieure par rapport à celle des fichiers
source, tout en gardant un bel aspect visuel.

Utilisation des outils de DVD Studio Pro


DVD Studio Pro inclut des encodeurs MPEG-2 et AIFF intégrés. Lorsque vous ajoutez
une ressource QuickTime directement à votre projet DVD Studio Pro, elle est automati-
quement encodée afin d’être compatible DVD. Vous pouvez déterminer si la ressource
est encodée en arrière-plan pendant la création, ou si l’encodage attend la création
du projet.

DVD Studio Pro est également fourni avec Compressor. Cet outil d’encodage permet
de disposer de configurations MPEG supplémentaires et peut traiter des lots de plans
vidéo et de clips audio en une seule fois.

4
FUP01072OVR Page 5 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

Pour de nombreux projets, vous souhaiterez probablement utiliser un encodeur AC-3


certifié Dolby (tel que l’encodeur AC-3 inclus dans Compressor). Un encodeur AC-3
peut être utilisé pour encoder des bandes son surround multicanal à inclure sur un
DVD, ainsi que des bandes son stéréo ou mono. L’utilisation de l’audio encodée AC-3
donne des fichiers plus petits et un débit de lecture inférieur. Les formats audio
décompressés (PCM ou AIFF) présentent des tailles de fichiers beaucoup plus grandes
et, en règle générale, ne gèrent pas les formats de bandes son spécialisés, tels que les
canaux surround.

Utilisation de sources pré-encodées


De nombreux autres outils, parmi lesquels des encodeurs logiciels et matériels, génè-
rent des flux MPEG et H.264. Vous pouvez utiliser l’encodeur MPEG de votre choix,
à condition que celui-ci créé des flux élémentaires compatibles DVD, ce qui implique
que les données audio et vidéo sont contenues dans des fichiers séparés (les flux).

Important : les flux de transfert, de programme et de système MPEG multiplexés


ne sont pas gérés par DVD Studio Pro pour les projets DVD.

Création avec DVD Studio Pro


DVD Studio Pro est un outil qui orchestre vos données vidéo, audio et graphiques dans
un titre DVD-Vidéo interactif doté de menus, de boutons et de sous-titres. Il vous permet
également de changer la langue d’origine ou la bande son.

Grâce à DVD Studio Pro, vous maîtrisez parfaitement tous les aspects de votre DVD, vous
pouvez visualiser ses éléments et simuler votre DVD en temps réel lorsque vous le créez.

Vous pouvez facilement créer des menus, ajouter des boutons et spécifier des actions
qui se déclenchent lorsque les boutons sont activés. Vous avez également la possibilité
de définir des fonctionnalités de liaison et de programmation puissantes à l’aide de clics.
En outre, l’inspecteur vous donne une image complète de toutes les caractéristiques
de chaque élément de votre projet.

5
FUP01072OVR Page 6 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

La création dans DVD Studio Pro se déroule en plusieurs étapes élémentaires :

Étape 1 : définissez la norme DVD et vidéo


Vous pouvez utiliser DVD Studio Pro pour créer des DVD SD traditionnels ou des DVD HD
en utilisant les fréquences d’images NTSC ou PAL. Il est important de définir cet aspect
avant d’importer vos ressources, car ces réglages contrôlent ce qui se passe lorsque des
ressources QuickTime sont importées.

Étape 2 : importez des ressources


Importez vos ressources vidéo, audio, graphiques et de sous-titre dans DVD Studio Pro.
Si elles ne sont pas déjà compatibles DVD, l’encodeur MPEG intégré les encode
automatiquement.

Étape 3 : créez des menus


Créez un ou plusieurs menu(s) pour déterminer la structure et la navigation de votre DVD.
Les menus peuvent reposer entièrement sur les modèles et les styles fournis ou utiliser
vos propres graphiques.

Étape 4 : ajoutez des boutons dans les menus


Ajoutez un ou plusieurs boutons à vos menus. Le mode d’affichage (4:3, Letterbox 16:9,
etc.) et la norme DVD (DVD SD ou HD) déterminent le nombre maximum de boutons
de chaque menu. Chaque bouton peut entraîner un grand nombre d’actions, les plus
fréquentes étant l’ouverture d’un menu différent, la lecture d’une piste ou l’exécution
d’un script. La hiérarchie des menus et des boutons vous offre une très grande flexi-
bilité lors de la réalisation d’un programme “interactif” dans lequel l’utilisateur dispose
d’un grand choix d’options.

Étape 5 : créez des pistes et des diaporamas


Créez une ou plusieurs piste(s), chacune contenant un ou plusieurs flux vidéo, audio
ou de sous-titre, marqueur(s) de chapitre et scénario(s). Créez un ou plusieurs diapo-
rama(s), chacun contenant des images fixes et de l’audio, éventuellement. Vous avez
également la possibilité de créer des pistes et des diaporamas en faisant glisser des
ressources dans l’éditeur de menu et en choisissant des options dans la Drop Palette.

6
FUP01072OVR Page 7 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

Étape 6 : liez les éléments du projet


Configurez les différents liens et actions qui permettront à votre projet de fonctionner
correctement lors de la visualisation. Vous pouvez par exemple définir les actions qui
se déclenchent lorsqu’un lecteur de DVD lance en premier lieu la lecture du disque,
lorsque la lecture d’une piste est terminée ou bien définir ce qui arrive si le lecteur reste
sur un menu pendant une durée donnée.

Étape 7 : simulez votre projet


Visualisez vos éléments, puis testez votre projet avec le simulateur de DVD en temps
réel intégré à DVD Studio Pro. Vous pouvez ainsi vérifier les liens entre les éléments de
votre projet.

Étape 8 : créez et gravez votre projet


Créez le projet terminé, puis envoyez à un presseur ou gravez un DVD sur votre système.

Création d’un disque


La création d’un disque se déroule en deux étapes : création de la zone vidéo au format
DVD (VIDEO_TS pour les DVD SD et HVDVD_TS pour les DVD HD) et formatage de la
zone en fonction du mode de distribution.

Création de la zone vidéo


Lorsque vous créez votre projet DVD SD, un ensemble de fichiers est créé et stocké
sur votre disque dur, dans un dossier nommé “VIDEO_TS” (ensemble de titres vidéo).
Le contenu et la structure de ce dossier sont définis strictement selon la spécification
DVD. Les projets HD stockent leurs fichiers dans un dossier nommé “HVDVD_TS”.

Lorsque vous créez votre projet dans DVD Studio Pro, celui-ci associe toutes les données
que vous avez incluses (vidéo, audio et sous-titres pour les menus et pistes) dans un seul
flux, puis les écrit dans ce dossier. Utilisez Lecteur DVD intégré à votre système d’exploita-
tion pour ouvrir et lire le contenu de ce dossier, comme s’il se trouvait sur un DVD.

7
FUP01072OVR Page 8 Thursday, April 14, 2005 3:30 PM

Formatage et gravure
Selon le nombre de disques DVD dont vous avez besoin, vous pouvez :
 Graver un ou plusieurs DVD sur votre système (s’il est équipé du matériel requis).
C’est la manière rapide de créer un disque test.
Remarque : vous ne pouvez pas ajouter de fonctions avancées, telles que la protec-
tion anticopie.
 Envoyer un disque gravé à un presseur qui peut graver des copies supplémentaires.
Vous pouvez ainsi graver plus de disques que sur votre système à un coût moins
élevé que si vous faisiez appel à un presseur. Étant donné que les copies sont
réalisées à partir d’un disque gravé sur votre système, les restrictions relatives à la
gravure sur votre système s’appliquent également à la duplication de disques.
 Préparer des fichiers à envoyer à un presseur de DVD. Faites appel à un presseur pour
créer des copies compatibles avec tous les lecteurs de DVD, en plus grandes quan-
tités et pour intégrer des fonctions spécialisées non gérées par le graveur de DVD
de votre système.

Dans ce cas, vous pouvez lui envoyer votre projet de plusieurs manières :
 DLT : l’utilisation d’une DLT (bande linéaire numérique) est la méthode la plus fré-
quente utilisée pour envoyer votre projet DVD à un presseur de DVD. DVD Studio Pro
gère l’écriture directe sur un lecteur/enregistreur de DLT. De par sa fiabilité et sa très
grande capacité, ce type de bande est bien adapté au transfert de projets DVD.
 DVD-R : la plupart des robots de réplication de DVD gèrent les disques DVD-R utilisés
pour la réplication. Des conditions spécifiques concernent l’intégration de fonctions
avancées telles que la double couche et la protection anticopie.

© 2005 Apple Computer, Inc. Tous droits réservés.


Apple, le logo Apple, DVD Studio Pro, Final Cut, Final Cut Pro, iMovie, iTunes, QuickTime
et Soundtrack sont des marques d’Apple Computer, Inc. déposées aux États-Unis et dans d’autres pays.
iPhoto, Keynote, LiveType et SuperDrive sont des marques d’Apple Computer Inc.
Adobe et Photoshop sont des marques ou marques déposées d’Adobe Systems Incorporated aux États-Unis
et/ou dans d’autres pays. Dolby est une marque déposée de Dolby Laboratories.