Vous êtes sur la page 1sur 2

DISTRIBUTION DE LA HAUTE

TENSION Nom :

1/ Pourquoi la HT ?
Pour une même puissance, le courant est moins important si la tension est élevée. La section des
conducteurs étant liée à l’intensité, les câbles seront moins gros, moins lourds et moins chers. L’utilisation
directe de la haute tension n’est pas envisageable car elle présente un trop grand risque. D’autre part, les isolants
seraient très gros, lourds, et chers. On utilisera donc un transformateur pour abaisser la tension à la valeur
standard de 400 V triphasé. La HT ne sert que pendant le transport.
Rappelons qu’un transformateur transforme une tension ou courant alternatif en tension ou courant
alternatif. En abaisseur, U diminue au secondaire mais I augmente.
Classification : 1000 V<HTA <50 000 V < HTB

2/ Pourquoi étudier la HT en ELEEC?


Question de propriété. En tarif jaune ou vert, l’appareillage (fusibles, comptage, transfo...) HT appartient
au client. C’est donc l’entreprise qui doit choisir et commander ce matériel.
Certaines manoeuvres sont interdites au client. L’accès au poste d’arrivée est donc réglementé.

3/ Distribution de l’énergie :
Toutes les centrales de production sont interconnectées. L’EDF gère depuis un poste central (dispatching)
le nombre et la puissance de centrales reliées en fonction du jour et des heures. Un mauvais choix de ce poste
peut conduire à des baisses de tension voire à des coupures partielles ou totales. Cela arrive souvent aux USA et
une seule fois en France.
L’énergie est fournie au client industriel à partir d’un “poste source” en 20 000 V. Un poste de
transformation est alors installé.

4/ Du poste source aux postes privés (HTA) :


Différents types d’alimentation :

Une seule voie d’alimentation . Peu favorable à la continuité du service. Utilisé pour les particuliers ou les
exploitations rurales.

Deux alimentations possibles. La continuité est davantage assurée mais seule EDF peut agir pour modifier
le lieu de la coupure. Utilisé par le réseau urbain et l’industrie.

Deux alimentations en parallèles. A tout moment l’alimentation peut basculer d’une ligne sur l’autre pour
assurer la continuité. Réseau parisien (forte densité de population) et industrie ou lieu prioritaire (hôpitaux).

Remarques : lors du basculement en coupure d’artère ou double dérivation, une micro coupure est inévitable.
La représentation est effectuée en unifilaire. Voir Schémas sur le document.

5/ Qualité de l’alimentation :
EDF doit assurer :
- une fréquence stable 50 Hz à +/- 0,05 Hz
- une tension à Un +6 ; -10 %
- l’élimination des perturbations électriques crées par les clients
(déformations de la sinusoïde, creux de tensions, déséquilibres de phases...)
- la continuité du service
réseau souterrain pour éliminer les dégâts provoqués par le vent, la foudre, la neige, les arbres...)
Protections à réenclenchement automatiques.Voir chronogramme sur le document.

Vous aimerez peut-être aussi