Vous êtes sur la page 1sur 12

COMBRIT

LE GUILVINEC
ÎLE-TUDY
LOCT UDY
PENMARC’H
PLOBANNALEC-LESCONIL
PLOMEUR
PONT-L’ABBÉ
SAINT-JEAN-TROLIMON
TRÉFFIAGAT
TRÉGUENNEC
TRÉMÉOC

MODIFICATION DE LA TARIFICATION DE LA REDEVANCE SPÉCIALE

Agissons ensemble 1 JANVIER 2010 ER

pour réduire et valoriser nos déchets


SOMMAIRE

Édito . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . page 3

Le nouveau calcul
de la redevance spéciale :
de nombreux atouts . . . . . . . . . . . . page 4

Redevance spéciale :
mode d’emploi. . . . . . . . . . . . . . . . . page 6
> À qui s'adresse-t-elle ? . . . . . . page 9
> Comment est-elle calculée ? . page 9
> Quelle contractualisation
avec la CCPBS ?. . . . . . . . . . . . page 9
> Le calendrier
de sa mise en place . . . . . . . . . page 9

Comment réduire le montant


de sa redevance spéciale ?. . . . . . . page 9

En savoir plus . . . . . . . . . . . . . . . . page 10

2
ÉDITO

Réfléchir sur l'avenir de nos déchets :


Une responsabilité collective

Depuis deux ans, la Communauté de communes du Pays Bigouden Sud s'est


lancée dans une démarche de rationalisation et d'amélioration du service de
collecte et de traitement des déchets. Les tournées de ramassage ont été
optimisées, la mise aux normes de l'usine de compostage des ordures
ménagères de Lézinadou (Plomeur) a débuté et la modernisation du réseau de
déchetteries est prévue pour 2010.

Soucieuse de mettre en place une gestion responsable et de vous impliquer


dans notre démarche de qualité, à partir du 1er janvier 2010, la Communauté de
communes du Pays Bigouden Sud modifie le mode de calcul de la tarification
de la redevance spéciale, avec les objectifs suivants :
> se conformer à la loi
> rendre le calcul plus juste et plus équitable
> réfléchir ensemble à un plan d'élimination de vos déchets
> apporter un service et un conseil personnalisé de qualité
> s'inscrire dans une démarche de développement durable.

Cette plaquette vous en explique les modalités. Elle constitue un point de


départ dans l’engagement d’une vraie réflexion sur notre rapport aux déchets.

Ainsi que le Grenelle de l’environnement l’a souligné, prendre soin de notre


planète est devenu une urgence. Il nous incombe à tous d'agir et d'être
responsables à notre échelle au quotidien avec en toile de fond une réflexion :
comment produire moins de déchets et en recycler davantage ?

Jean-Paul STANZEL
Président de la Communauté de communes
du Pays Bigouden Sud

3
Le nouveau calcul de la redeva

> Un financement
plus juste et plus équitable
À partir du 1er janvier 2010, la redevance spéciale sera
calculée en fonction du service public rendu pour
l'élimination de vos déchets et non forfaitairement
comme c'était le cas jusqu'à présent. Seront pris en
compte le volume de déchets produits ainsi que le
nombre de ramassages nécessaires pour leur collecte.

> Une gestion de vos déchets


plus responsable
La Communauté de communes souhaite que la
modification de la tarification de la redevance
spéciale serve de catalyseur pour la mise en place d'un
plan de gestion de vos déchets.
Avoir une réflexion globale sur vos achats, votre
production de déchets, vos choix de matériaux, le tri de
vos déchets, la rationalisation de leur volume et du
nombre de tournées nécessaires à leur collecte pourra,
dans la durée, avoir un impact positif sur le montant
de votre redevance (voir également page 8–9) et sur
l’environnement.

4
nce spéciale :
De nombreux atouts
> Des services supplémentaires,
personnalisés et optimisés
Optimisation du nombre de tournées, recherche de
solutions pour des déchets particuliers, modernisation des
déchetteries avec mise en place de nouvelles filières de
valorisation, achat de nouveaux contenants adaptés du
type colonnes semi-enterrées, etc. : la CCPBS œuvre à la
mise en place d'un service de qualité.
En parallèle, les services techniques de la CCPBS vous
accompagnent pour trouver la solution la mieux adaptée
à votre situation et à vos besoins.

> Une meilleure image de l'entreprise


Une enquête de satisfaction réalisée en septembre 2008
a mis en évidence le fait que l'environnement, le dévelop-
pement durable font partie des préoccupations majeures
des habitants du Pays Bigouden Sud. Une gestion plus
responsable de vos déchets aura un impact positif auprès
de vos clients.

> La liberté de choisir


Vous n'êtes pas tenu de recourir à nos services pour
collecter et traiter vos déchets, vous avez la possibilité de
contractualiser avec un prestataire privé.
La vocation de la CCPBS n’est pas de réaliser des
bénéfices sur les prestations apportées aux profession-
nels, mais uniquement d’équilibrer les recettes en
fonction des dépenses nécessaires pour assurer collecte
et traitement. La législation impose cet équilibre afin de
respecter à minima les règles du marché et éviter toute
concurrence déloyale.

5
Redevance spéciale :
Mode d’emploi
La Taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM)
pourvoit au financement de la collecte et du traitement des
déchets des ménages, assurés par la Communauté de
communes.
La collecte et le traitement des déchets produits par
d'autres producteurs que les ménages (entreprises ou
administrations) ne sont pas obligatoires pour la
collectivité.
Ce service donne lieu à un financement spécifique de la
part des producteurs au travers de la redevance spéciale
* Référence : Celle-ci est calculée en fonction du service rendu en
article L 2333-78 matière de traitement et de collecte : volume de déchets
du code général
des collectivités
éliminés et moyens mis en œuvre afin d’assurer la collecte


territoriales. (nombre de passages).*

> À qui s'adresse-t-elle ?


La redevance spéciale s'appliquera à tout
Elle s'applique à partir usager du service, hors ménage. Ce sont les
de 240 litres de déchets administrations, entreprises, associations,
commerçants, artisans, etc. pour lesquels la
collectés et/ou si le collectivité met en place des dispositions


nombre de passages supplémentaires pour collecter et traiter les
déchets. Elle s'applique à partir de 240 litres de
hebdomadaires est déchets collectés et/ou si le nombre de
supérieur à un. passages hebdomadaires est supérieur à un.

> Comment est-elle calculée ?


Elle repose sur une tarification calculée proportionnelle-
ment au volume de déchets produits et au nombre de
passages annuels.

6
Cœfficients de base
• Coût du traitement et des bacs : 4,59 € par m3 collecté
• Coût de la collecte : 5,23 € / m3 collecté
• Coût total d'1 m3 de déchets collectés et traités : 9,82 €

Cœfficients de base corrigés


en fonction du nombre de passages

Nb de tournées
hebdomadaires 1 2 3 4 5 6 7
(FH)
Pondération du
coût de collecte 25 % 50 % 75 % 100 % 125 % 150 % 175 %
(C)
Coût
hebdomadaire
1,31 € 5,23 € 11,76 € 20,91 € 32,67 € 47,04 € 64,03 €
de la collecte C
au m3 (CC)
Coût du
Traitement T 4,59 €


au m3 (CT)

Pourquoi une pondération ?


Pour un passage hebdomadaire,
le coût pour la collectivité est Il est conseillé de
amorti dans la mesure où le solliciter moins de
service est déjà mis en place pour
les particuliers.
ramassages, mais de
À l’inverse, si les fréquences
stocker plusieurs jours
dépassent deux passages, le les déchets, en utilisant


service s’adapte aux besoins des des volumes de
professionnels et dans ce cas, la
facturation est progressive. Dans conteneurs plus
la mesure du possible, il est importants.
conseillé de solliciter moins de
ramassages et de stocker plusieurs jours les déchets, en
utilisant des volumes de conteneurs plus importants.

7
Mode de calcul
Coût de la redevance spéciale =
{44*x (FH x CT + CC-hiver) + 8**x (FH x CT + CC-été)}
x volume (m3)
* nombre de semaines hiver **nombre de semaines été

Par exemple :

Nombre de passages hiver (44 sem.) 1 2 1 2


Nombre de passages été (8 sem.) 3 3 2 3
Volume à collecter 1100 1100 480 480
Redevance spéciale en € / an 510 922 180 402

> Quelle contractualisation


avec la CCPBS ?
Une convention annuelle est signée entre le professionnel
et la CCPBS.
• Cette convention est un contrat passé entre les deux
parties.
• Elle définit le volume collecté et le nombre
de collectes hebdomadaires.
• Elle définit le cadre des déchets acceptés.
• Elle permet de mettre en place un plan de prévention
des déchets à l'échelle de l'entreprise
ou de l'administration.

> Quand sera-t-elle mise en place ?


• Septembre à novembre : passage en porte à porte pour
expliquer la modification de tarification, rechercher des
solutions pour réduire les coûts et proposer une base de
convention.
• Novembre à décembre : signature de la convention,
livraison de bacs supplémentaires.
• 1er janvier 2010 : mise en place de la nouvelle redevance
spéciale et adaptation du service en fonction des besoins
des professionnels.

8
Comment
réduire le montant
de sa redevance spéciale ?


> En estimant au plus juste le volume des déchets.
> En réduisant le nombre de tournées nécessaires pour la
collecte des déchets en commandant des bacs
En réduisant supplémentaires à la CCPBS. Nous mettons à votre


le nombre de disposition des bacs de 120 à 1 100 litres supplé-
mentaires.
tournées
> En conservant, si possible, ses déchets plus
nécessaires. longtemps afin de réduire le nombre de tournées.
> En réduisant ses déchets. Eco-conception, optimisation
des procédés, substitution de produits, réduction
d'emballages sont quelques exemples de démarches.
En savoir plus : www.ademe.fr
> En triant ses déchets. En plus de faire un geste pour
l'environnement, la valorisation des déchets diminue le
volume des déchets assimilés aux déchets ménagers.
La CCPBS met gratuitement des bacs jaunes pour le tri
et propose la collecte sélective et le traitement de ces
déchets sans surcoût.
> La CCPBS envisage la mise en place de colonnes
semi-enterrées qui permettront de stocker un
grand volume de déchets et ainsi diminuer le nom-
bre de tournées. Les professionnels intéressés
pourront se faire connaître auprès de la CCPBS : une
simulation financière sera proposée, en fonction du
volume estimé.
> En ayant le "réflexe déchetterie". De nombreux dé-
chets sont acceptés et pour la plupart valorisés. La
CCPBS envisage la création d'une nouvelle déchet-
terie ainsi que la modernisation des déchetteries
existantes. Cela aura pour conséquence de pouvoir
valoriser encore plus de déchets.

9
++
En savoir plus
> Index
Déchets ménagers
++
Ce sont les déchets dont le producteur est un ménage
occupant un local à usage d’habitation.
Ces déchets comprennent exclusivement les ordures mé-
nagères. La collecte des déchets ménagers est financée
par la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM).
La Taxe d’enlèvement des ordures ménagères figure sur
l’avis d’imposition de taxe foncière. Son montant est
calculé d’après la moitié de la base locative du logement à
laquelle est appliqué le taux de TEOM fixé par délibération
du Conseil communautaire.
Déchets assimilés
Ce sont les déchets provenant de l’industrie, du commerce,
de l’artisanat, des services, des administrations et des
activités de toute nature dès lors qu’ils peuvent, eu égard à
leurs caractéristiques et à leurs volumes, être éliminés
dans les mêmes installations que les déchets ménagers.
La collecte de ces déchets est financée par la redevance
spéciale.

> Les chiffres clés des déchets


de la CCPBS
1,57 % > c'est la diminution du tonnage d'ordures ména-
gères ou assimilées collectées entre 2007 et
2008, conséquence de nos efforts conjugués pour
réduire nos déchets.
12 398,33 tonnes > c’est la quantité de déchets ména-
gers ou assimilés collectée en 2008.
93,27 €> c'est le coût de la collecte et du traitement
d'un m3 de déchets par an et par habitant.
130,20 € > c'est le coût de la collecte et du traitement
d'une tonne de déchets par an.
10
> Questions - réponses
Puis-je étaler mes paiements ?
Oui : en deux fois maximum si le montant de votre
redevance spéciale dépasse 1 500 € par an. Après une
demande écrite, la CCPBS émettra deux factures (titres de
recettes) couvrant la redevance spéciale annuelle.
Je n'ai pas suffisamment de bacs ou les miens sont
détériorés, comment m'en procurer ?
Contactez les services techniques au 02 98 87 80 58.
Des bacs seront mis à votre disposition par la CCPBS.
Ai-je accès à la déchetterie ?
Les déchetteries sont ouvertes aux professionnels (sauf le
samedi). Les dépôts sont payants pour certains produits.
Tarif en vigueur depuis le 1er juillet 2008 :
> Déchets verts :
Dépôt < 2 m3 : en déchetterie . . . . . . . . . . . . . . 6,50 € HT/m3
Dépôt > 2 m3 : à l’usine de Lézinadou. . . . . 31,50 € HT/tonne
(Dépôt possible après remise d’un bon signé
par le gardien de la déchetterie de Lézinadou)

> Gravats : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12,00 € HT/m3


> Encombrants : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25,00 € HT/m3
> Cartons : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gratuit
> Ferrailles : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gratuit
Quels déchets dois-je privilégier ?
Les déchets ménagers ou assimilés ne sont pas incinérés
mais transformés en compost sur le site de Lézinadou à
Plomeur. Il est important de privilégier les déchets
fermentescibles.

11
Conseils & renseignements

Communauté de communes
du Pays Bigouden Sud

Siège
17 rue Raymonde Folgoas-Guillou - BP 82035
29122 PONT-L’ABBÉ Cedex

COMBRIT
Centre technique communautaire de Kérist
LE GUILVINEC
29740 PLOBANNALEC-LESCONIL
ÎLE-TUDY Téléphone 02 98 87 80 58
LOCT UDY Télécopie 02 98 87 84 83
PENMARC’H E-mail : s.techniques@cc-pays-bigouden-sud.fr
PLOBANNALEC-LESCONIL
PLOMEUR
PONT-L’ABBÉ
SAINT-JEAN-TROLIMON
TRÉFFIAGAT
TRÉGUENNEC
TRÉMÉOC