Vous êtes sur la page 1sur 2

RAN ITII 10/2009

Feuille d’exercices
Développements limités

Exercice 1:
1. Calculer les DL à l’ordre 4 en 0 de

(sin x) arctan x ex log(1 + x) cos(x 1 + x).

2. Calculer les DL à l’ordre 3 en 0 des fonctions


1 1+x log(1 + x) log2 (1 + x)
1 + x + x3 3 + x2 sin x ex − 1
arctan(x) − log(1 − x)
arctan(arg tanh x) .
1+x 1 + arcsin x
3. Donner le développement limité à l’ordre n au voisinage de 0 de ln(a + x) (a > 0).
ex −1
4. Montrer que la fonction x → x admet un développement limité à tout ordre et le détermi-
ner.

Exercice 2:
1. Calculer le DL à l’ordre 3 en 2 de x4 − x2 + 1.
2. Calculer les DL au point a > 0 à l’ordre n des fonctions

x log x ex cos x.

3. Calculer les DL à l’ordre 3 aux points 1 et eπ/2 de cos(log x).

Exercice 3: Calculer les limites


cos x + cosh x − 2 log(sin x)
lim lim
x→0 x4 x→π/2 (π − 2x)2

  1x
1 1 1 1
lim 2 − lim tanh − .
x→0 sin x sinh2 x x→+∞ x cosh x

Exercice 4: Calculer les DL en 0 à l’ordre N indiqué des fonctions :


  1x
sin x x2
(cos(x + x ))
2 2
N = 5; N = 2; √ N = 5;
x 4
1−x
  x sint
1 + 1 + x2 N=6 dt N = 5.
0 t

1
Exercice 5: Calculer les DL en 1 à l’ordre N indiqué des fonctions

x−1
(N = 3); xx (N = 5); tan x (N = 2);
log x
πx 1
tan (N = 3); log(1 + ) (N = 3); arctan x (N = 4).
4 x

log x
Exercice 6: Calculer les 5 premières dérivées en 1 de la fonction 1+x .

Exercice 7: Soit n un entier strictement positif.


1. Déterminer le développement limité de x → 1
(1−x)n à l’ordre n − 1 en 0. En déduire la dé-
1
composition en éléments simples de X n (1−X)n .
2. Soit F = (X n −1)
1
2 . Calculer le développement limité à l’ordre 1 en 0 de x → (x−1)2 . En déduire
1

la partie polaire de F relative au pôle 1. En déduire la décomposition en éléments simples


de F.

Exercice 8: Calculer la limite des suites suivantes, en discutant éventuellement selon la valeur du
paramètre réel α :
 
1 n √ √  √ 1
1+ α (3 2 − 2 3)n (n2 + 1)α − (n2 − 1)α .
n n
sinh n n
n

Exercice 9: Soit f la fonction de R dans R définie par f (x) = 2x + sin x.


1. Montrer que f est bijective et de réciproque de classe C ∞ .
2. Calculer un DL à l’ordre 3 en 0 de f −1 .

Exercice 10: [Théorème de division]


Soit n ∈ N∗ . Soit f : R −→ R une fonction de classe C n . On définit g : R −→ R par
 f (x)− f (0)
si x = 0
x → 
x
f (0) si x = 0.
1. On suppose dans cette question que f (x) = o(xn ) au voisinage de 0. Montrer que pour tout
entier p ≤ n, on a f (p) = o(xn−p ) et tout p < n, g(p) = o(xn−p−1 ).
En déduire que g est de classe C n−1 .
2. Montrer que g est de classe C n−1 dans le cas général.
3. Soit u et v deux fonctions de classe C ∞ sur R telles que u(0) = v(0) = 0 et v (0) = 0. Montrer
que u/v se prolonge en une fonction de classe C ∞ au voisinage de 0.

Exercice 11: Etudier les fonctions f (x) = x log |2+ 1x | et g(x) = 1+exp(1/x)
x
(prolongement, asymp-
totes, position par rapport aux asymptotes, tangentes et demi-tangentes, courbes représentatives...).

Exercice 12: Calculer les limites


 x tan x  
xx − x1/x x+1 x
lim lim tan lim
x→1 (x − 1)2 x→π/2 2 x→+∞ x − 1
 2  
x 1
lim + x log cos
4
lim e−x cosh x2 + 1
x→+∞ 2 x x→+∞