UNE ÉNERGIE DUR ABLE

pour la ville que nous aimons
Madame, Monsieur, Depuis quelques jours, les associations de la ville et les services municipaux prennent possession des locaux de la Maison de l'Education, des Loisirs et de la Culture. Un équipement qui vient témoigner à la fois de notre volonté et de notre capacité à réaliser les investissements dont Courdimanche a besoin. Une preuve également et de notre savoir faire pour construire un budget qui allie respect du pouvoir d'achat de nos concitoyens et marges de manœuvres pour continuer à préparer l'avenir.

U N BUDGET SAIN ET ÉQUILIBRÉ POUR PRÉPARER L'AVENIR

Ne pas augmenter les impôts : une volonté municipale réaffirmée

Depuis 2008, nous avions tout mis en oeuvre pour préserver le pouvoir d'achat de nos concitoyens. C'est une promesse tenue, puisque la ville n'a jamais augmenté les taux dont elle a la maîtrise. Aussi, depuis 6 ans, la part communale de la taxe d'habitation, des taxes foncières et de la TOEM n'a pas évolué. Un engagement que nous reconduirons pour les années à venir. Pour autant, afin d'atteindre nos objectifs en matière d'infrastructures et d'investissements, nous avons mis en place une gestion particulièrement attentive des finances communales. Aussi, pour trouver les marges de manœuvre dont nous avons besoin, nous avons exploré deux pistes. D'une part, nous avons réduit et renégocié la dette en la divisant quasiment par deux en 6 ans. Une action d'autant plus bénéfique qu'elle s'est accompagnée de la baisse des charges financières qui pesaient sur le budget de la ville . Sur la durée du mandat, cela a permis de réaliser une économie de plus de 260 000€ et de créer des emplois de proximité . D'autre part, nous avons réorganisé les services communaux et évalué chaque dépense d'argent public afin d'affecter les moyens là où ils sont nécessaires et utiles. Par exemple, l'internalisation d'une partie du service de la propreté des voiries a engendré une économie de près de 1 00 000 euros par an. De la même façon, la nouvelle gestion de la crèche a permis d'augmenter de 25% le nombre de places disponibles tout en augmentant les subventions reçues de la Caisse d'Allocations Familiales.

Réduire la dette et optimiser la dépense publique

Rechercher des financements et prévoir sur le long terme

Ces économies ont été complétées par une recherche permanente de financements. Au-delà de nos partenaires habituels, dont nous avons optimisé les versements (à l'image de la CAF avec près de 4 000 000 d'euros sur le mandat et de la Communauté d'Agglomération de Cergy-Pontoise avec plus de 1 250 000 euros en 6 ans) nous avons également reçu de nombreux soutiens nouveaux, comme celui de la région Île-de-France pour les grands jardins (1 05 000 euros) et la ferme Cavan (85 000 euros). Autant de subventions qui ont permis de dégager les marges de manœuvre nécessaires pour investir dans l'avenir de notre ville sans augmenter les impôts.

LES ÉQUIPEMENTS QUE LES COURDIMANCHOIS ATTENDAIENT

Rattraper le retard en matière d'équipements sportifs

Dès le début de notre mandat, en 2008, nous avons réalisé un terrain de football synthétique, attendu de longue date par les joueurs de l'ASC. Celui-ci a été rejoint, en 201 3, par deux courts de tennis couverts, qui, eux aussi, manquaient à notre ville. Le pôle sportif du bois d'Aton sera d'ailleurs complété, dans les années à venir, par un second terrain de football et, dès 201 4, des courts de tennis extérieurs. Nous avons également profité des sommes dégagées pour investir dans le bien vivre ensemble. La Maison de l'Education, des Loisirs et de la Culture (MELC), la rénovation et l'agrandissement de l'école André Parrain ou encore la mise en place d'Ateliers d'Artistes à la ferme Cavan relèvent de notre même volonté de mettre l'humain et plus particulièrement l'enfant au cœur de toutes nos politiques publiques. Un choix confirmé par l'investissement régulier dans les groupes scolaires de la ville, notamment avec la rénovation des restaurants scolaires et l'achat de matériel à l'occasion de la réforme des rythmes scolaires .

Mettre le lien social au cœur de nos investissements

Investir dans notre cadre de vie

Nous avons également fait le choix d'investir dans notre cadre de vie, avec deux réalisations principales. Le centre technique municipal, boulevard SainteApolline, a été un véritable outil de professionnalisation de nos agents qui ont ainsi pu accompagner efficacement la transition vers la ville durable. Les grands jardins, au cœur du quartier du village qui rassemblent jardins familiaux, verger pédagogique, rucher municipal et chemins de promenade sont une véritable vitrine de notre savoir faire et contribuent largement à la qualité de vie à Courdimanche. Avoir réalisé ces équipements, nécessaires, attendus de tous grâce à une gestion saine et dynamique des finances communales est une véritable fierté, et c'est dans cette voie que nous entendons poursuivre notre action pour les années à venir, sans augmenter les impôts. Voilà ce qu'avec mon équipe je souhaitais vous faire partager, à quelques semaines des élections municipales. Je vous invite d'aillleurs à découvrir le portrait de trois d'entre eux au verso.

Elvira Jaouën Maire - Conseillère Régionale d'Ile-de-France
www.facebook.com/energie.durable www.twitter.com/elvirajaouen

De la conviction et de l'enthousiasme pour continuer à avancer
Je vis à Courdimanche, dans le quartier du village depuis 1 9 ans et je suis mère de trois enfants. Je travaille dans les bibliothèques du réseau de Cergy-Pontoise. Depuis toutes ces années j'ai vu la ville évoluer tout en gardant son identité. Cette ville, dans un cadre agréable et proche du Vexin, est restée à taille humaine grâce au travail qu'Elvira Jaouen et son équipe ont mené ensemble depuis 6 ans. C'est d'ailleurs ce qui m'a convaincue de les rejoindre pour poursuivre ce travail de proximité. Etre à l'écoute des citoyens, avancer sur de nouveaux projets tous ensemble dans cette même perspective, voilà une belle ambition pour les six années à venir. C'est donc avec conviction et enthousiasme que j'ai rejoint Elvira Jaouën et son équipe pour continuer à avancer avec eux et avec vous sur de nouveaux projets !

Dominique

LETERME

Contribuer de façon concrète au bien être de nos concitoyens
J'ai 54 ans, je suis marié et père de deux enfants. J'habite dans une maison à quelques pas de l'école des croizettes, et suis à Courdimanche depuis 1993
.

En tant que contribuable, je suis rassuré de constater que nous vivons dans une ville bien gérée, où la dette a été réduite et où les impôts municipaux n'ont jamais été augmentés. Présent depuis 2008 aux côtés de l'équipe actuelle, je souhaite collaborer avec notre maire, Mme Jaouën, pour contribuer de façon concrète au bien être de nos concitoyens. Pour moi, il est très important, dans cette période difficile, de donner de mon temps et d'être à l'écoute des Courdimanchois pour gérer la ville avec eux.

J'ai choisi cette ville, car ma famille et moi appréçions le cadre de vie très vert de notre Ville, à proximité du Vexin tout en ayant la possibilité de bénéficier de toutes les infrastructures disponibles dans notre agglomération.

Pascal

ANDRIOT

J'apprécie également que nous ayons su garder à Courdimanche sa taille humaine. C'est une ville jeune qui évolue en permanence pour le bien des habitants.

Une vision commune du vivre ensemble basée sur l'écoute
J'habite Courdimanche depuis plusieurs années dans le secteur des Croizettes, rue du Trou Tonnerre. J'aime ma ville et mon quartier. C'est donc tout naturellement que je m'investis au quotidien, tant dans la vie associative que dans la vie communale. C'est par exemple avec un grand plaisir que j'ai organisé à plusieurs reprises la fête des voisins. À chaque fois nous avons été nombreux à nous rassembler au pied des habitations pour partager un moment de convivialité, en présence des élus de la Ville.

associations de solidarité, un engagement très important pour moi. Nous avons d'ailleurs assuré la restauration du forum des associations... encore un moyen de se rencontrer autour de bons petits plats que j'aime cuisiner. C'est dont tout naturellement que j'ai accepté de rejoindre Elvira Jaouën et son équipe, car nous partageons une vision commune du vivre ensemble basée sur l'écoute et la bienveillance.

Aissatou

Enfin, je suis très active dans plusieurs

LOUM

www.facebook.com/energie.durable

www.twitter.com/elvirajaouen