Vous êtes sur la page 1sur 9

pour axe

nouvel

un vie

de

l’agglomération

smtc-grenoble.org

fontanil-coRnillon > saint-égRève > saint-maRtin-le-vinoux > gRenoble

> saint-égRève > saint-maRtin-le-vinoux > gRenoble 2014 RiveRains pRofessionnels le guide
> saint-égRève > saint-maRtin-le-vinoux > gRenoble 2014 RiveRains pRofessionnels le guide
2014

2014

RiveRains

pRofessionnels

le guide

> saint-égRève > saint-maRtin-le-vinoux > gRenoble 2014 RiveRains pRofessionnels le guide
> saint-égRève > saint-maRtin-le-vinoux > gRenoble 2014 RiveRains pRofessionnels le guide
> saint-égRève > saint-maRtin-le-vinoux > gRenoble 2014 RiveRains pRofessionnels le guide

2

2014, la 5 e tramway ligne de l’agglomération
2014, la 5
e
tramway ligne
de
l’agglomération

ligne e : le tracé

du
du
tramway ligne de l’agglomération ligne e : le tracé du Fin 2014, le SMTC MeTTra en

Fin 2014, le SMTC MeTTra en ServiCe la ligne e du TraMway, relianT FonTanil-Cornillon à grenoble via SainT-Égrève eT SainT-MarTin- le- vinoux. 11,5 kiloMèTreS de ligne de TraMway qui aMÉlioreronT l’aCCèS à l’aggloMÉraTion grenobloiSe depuiS le nord-oueST eT TranSForMeronT en proFondeur leS quarTierS deSServiS.

eT TranSForMeronT en proFondeur leS quarTierS deSServiS. le Smtc, maître d’ouvrage de la ligne e autorité
le Smtc, maître d’ouvrage de la ligne e autorité organisatrice des transports en commun, le
le Smtc,
maître d’ouvrage
de la ligne e
autorité organisatrice des
transports en commun,
le SMTC est un acteur clé
du développement de
l’agglomération grenobloise.
Propriétaire des
infrastructures (voies ferrées,
centres de maintenance,
systèmes informatiques
des véhicules (bus et
tramway) et du patrimoine
foncier, il finance, construit,
gère et organise le réseau Tag.
Gestionnaire du réseau, le
SMTC détermine l’offre de
transport, les normes de
qualité et de service, ainsi
que la politique tarifaire.
Développeur des transports,
le SMTC assume la
maîtrise d’ouvrage de
tout nouveau projet de
transports en commun dans
l’agglomération grenobloise
de la conception à la mise en
service, dont la future ligne E
du tramway.
),

11,5 kilomètres de long

4 communes desservies

4

parking-relais

18 stations

1 tram toutes les 6 min

en heure de pointe

9

correspondances

avec les lignes de tram A, B, C et les lignes de bus 1, 17, 32, 26, 30 et 33

1 500 voyageurs

transportés en heure de pointe

300 millions d’euros

de budget

Fin 2014 mise en service

3

le tram, un levier pour le développement économique
le
tram,
un levier
pour
le développement
économique

aveC l’arrivÉe de la ligne e du TraM- way, C’eST l’enSeMble du nord-oueST de l’aggloMÉraTion qui va ConnaîTre un nouveau SouFFle. arTiSanS eT CoMMer- çanTS deS SeCTeurS ConCernÉS vonT, en parTiCulier, bÉnÉFiCier de reToMbÉeS poSiTiveS.

deS quartierS apaiSéS

L’entrée Nord-Ouest de l’agglomération connaît aujourd’hui une très forte fréquentation automobile entraînant des retenues notamment sur la RD 1075 et la Porte de France. Une rame de tramway remplace avantageusement 170 véhicules personnels * . Avec un passage toutes les 6 minutes en heure de pointe et la * . Avec un passage toutes les 6 minutes en heure de pointe et la garantie d’un temps de trajet indépendant des conditions de circulation, la ligne e va être particulièrement attractive et participera à l’apaisement des quartiers traversés.

L’arrivée du tramway, mode de transport électrique non polluant, va également permettre d’améliorer la qualité de l’air tout en réduisant les nuisances sonores.et participera à l’apaisement des quartiers traversés. * chiffre de l’ADEME. un cadre de vie embelli

* chiffre de l’ADEME.

un cadre de vie embelli et mieux partagé

La ligne E va permettre un partage de l’espace public plus équilibré entre piétons, cycles et automobilistes . Les trottoirs un partage de l’espace public plus équilibré entre piétons, cycles et automobilistes. Les trottoirs urbains deviendront plus confortables et sécurisés pour une vie de quartier redynamisée.

Le ruban vert de la plateforme de tramway, les nouvelles plantations ou encore les nouveaux mobiliers urbains vont largement participer à embellir le cadre de vie des riverains tout en valorisant les commerces situés à proximité embellir le cadre de vie des riverains tout en valorisant les commerces situés à proximité.

un chantier moteur pour l’enSemble de l’agglomération

Au plus fort des travaux, plus de 500 personnes travailleront sur les chantiers de la ligne E, auxquels s’ajoutent l’ensemble des services d’organisation et de coordination : maîtrise d’œuvre, personnel de sécurité

coordination : maîtrise d’œuvre, personnel de sécurité le chantier en grandeS ligneS TraverS 5 grandeS phaSeS
le chantier en grandeS ligneS
le chantier
en grandeS ligneS

TraverS 5 grandeS phaSeS

la rÉaliSaTion de la ligne e du TraMway S’eFFeCTue

à

dÉviaTionS deS rÉSeaux

Automne 2011 > fin 2012 Réalisés par les concessionnaires, ces travaux consistent à dévier les
Automne 2011 > fin 2012
Réalisés par les concessionnaires, ces travaux consistent à dévier les différents réseaux
souterrains (eau, gaz, électricité
),
pour rendre leur tracé compatible avec le projet tramway,
afin de permettre leur accès après la mise en service de la ligne E.

ConSTruCTion du nouveau ponT Sur l’iSère

Automne 2011 > printemps 2013 Principal ouvrage du tracé de la ligne E.
Automne 2011 > printemps 2013
Principal ouvrage du tracé de la ligne E.

Travaux de plaTeForMe

Printemps 2012 (sur Grenoble) > printemps 2014 Les travaux de plateforme vont permettre la réalisation
Printemps 2012 (sur Grenoble) > printemps 2014
Les travaux de plateforme vont permettre la réalisation des voiries définitives, des trottoirs,
des aménagements cyclables et de la plateforme où circulera le tramway. Dès l’été 2012,
apparaîtront les premiers rails.

MiSe en plaCe deS ÉquipeMenTS

2013 > 2014 Durant cette phase, l’ensemble des émergences seront mises en place le long
2013 > 2014
Durant cette phase, l’ensemble des émergences seront mises en place le long de la ligne
de tramway : poteaux de lignes aériennes et ancrage en façade, permettant l’alimentation
électrique du tramway, signalisation lumineuse, éclairage public, mobilier de station
eSSaiS Été 2014 Une phase d’essais est nécessaire avant la mise en service du tramway,
eSSaiS
Été 2014
Une phase d’essais est nécessaire avant la mise en service du tramway, afin de s’assurer du
bon fonctionnement (alimentation électrique
)
et d’affiner les horaires de passage. Cette phase
consiste en des « marches à blanc », avec circulation de tramways à vide.

MiSe en ServiCe

Automne 2014
Automne 2014

6

Route de Lyon Rue de la Résistance www.smtc-grenoble.org mi-avril 19 mars > 2012 Esplanade nord
Route de Lyon
Rue de la
Résistance
www.smtc-grenoble.org
mi-avril 19 mars > 2012
Esplanade nord
Travaux
dE déviaTion
dE résEaux
Dans le cadre des travaux de réalisation de
la ligne E de tramway,
les concessionnaires
doivent procéder
à des déviations des réseaux
BRETELLE D'ACCÈS
BRETELLE
D'ACCÈS
souterrains d’assainissement dans le secteur
MAINTENUE
MAINTENUE
FERMÉE FERMÉE
de l’Esplanade Nord,
du 19 mars à mi-avril 2012.
ZONE DE
Durant ces opérations, les conditions de
circulation resteront identiques à celles
vigueur, avec notamment
TRAVAUX
actuellement en
le maintien de la fermeture de la bretelle
CRÉATION
D’UNE
d’insertion à la RN 481.
VOIE
D’INSERTION
DU 31 MARS AU 27 AVRIL 2012
limiTEr
lEs
pErTurbaTions
duranT
la
foirE
dEs
la ramEaux
Afin
de
Cet faciliter et
la circulation
durant
la
Foire
des
Rameaux,
le
SMTC
la
Ville
de Grenoble
ont
souhaité
créer
une du
voie
d’insertion
temporaire
sur
RN
481,
à entre
le
“Totem“
et
le
P+R.
aménagement
sera
ouvert
la
circulation
31
mars au 27 avril 2012.
Conscient
des désagréments
occasionnés,
le SMTC
vous remercie
de votre compréhension.
d’infos
Syndicat
– 3, 59 rue Mixte
des 04
transports
en
43 commun
l’agglomération
– grenobloise
Malakoff
38000
42 33 Grenoble
59
59
fax
– 76
www.smtc-grenoble.org
Bd
de
Esplana
de
recyclé%100rpapie

un diSpoSitif d’information de proximité

le SMTC souhaite apporter à tous les riverains du chantier une information claire et réactive, en fonction des actualités du chantier.

une SignalÉTique proviSoire d’inForMaTion Elle informe les usagers de l’espace public des perturbations en cours, qu’elles concernent les circulations piétonnes, cycles ou automobiles.

les circulations piétonnes, cycles ou automobiles. un ChanTier Tel que Celui de la ligne e du
les circulations piétonnes, cycles ou automobiles. un ChanTier Tel que Celui de la ligne e du

un ChanTier Tel que Celui de la ligne e du TraM- way gÉnère inÉviTableMenT deS nuiSanCeS. le SMTC MeT TouT en œuvre pour organiSer aux

Mieux leS Travaux, liMiTer leS perTurbaTionS eT apporTer une inForMaTion prÉCiSe eT rÉaCTive.

vouS Simplifier le chantier !
vouS Simplifier
le chantier !

une inForMaTion de proxiMiTÉ Dès que les besoins du chantier le nécessitent, le SMTC apporte, par une distribution dans Dès que les besoins du chantier le nécessitent, le SMTC apporte, par une distribution dans les boîtes aux lettres, une information sur les travaux en cours et les perturbations occasionnées.

un engageMenT auprèS deS MÉdiaS loCaux Le SMTC a signé des partenariats avec les médias locaux : Dauphiné Libéré, 20 minutes Le SMTC a signé des partenariats avec les médias locaux : Dauphiné Libéré, 20 minutes et France Bleu Isère. Ceux-ci sont à même de relayer une information réactive sur les perturbations occasionnées par le chantier.

deS reSSourceS pour S’informer

bien organiSer leS chantierS

l’organisation et le phasage des chantiers de la ligne e du tramway ont été étudiés le plus finement possible, afin de garantir des délais optimaux tout en limitant les perturbations, sur la base de 3 grands principes :

garanTir la SÉCuriTÉ de TouS Le SMTC s’est fixé comme priorité de garantir la sécurité de tous, personnels de chantier, riverains et automobilistes. Des Coordonnateurs Sécurité et Protection de la Santé (CSPS) sont très largement associés à la conduite des chantiers et s’assurent de la conformité des chantiers avec les normes de sécurité.

MainTenir une CirCulaTion Fluidela conformité des chantiers avec les normes de sécurité. • Le SMTC a demandé expressément aux

• Le SMTC a demandé expressément aux entreprises de maintenir en permanence une voie de circulation dans chaque sens et de limiter au maximum les alternats de circulation.

• En cas de travaux importants et particulièrement perturbants, des itinéraires de déviation sont systématiquement mis en place.

• Une attention particulière est portée à la qualité du service de transport en commun, avec notamment la mise en place de mesures de compensation (arrêts provisoires), ainsi qu’une information permanente à destination des usagers, piétons et cycles.

FaCiliTer voTre quoTidien Les entreprises intervenant sur le chantier ont pour mission de faciliter au maximum les livraisons, les stationnements et les accès aux commerces et habitations ainsi que les cheminements piétons et cycles.

habitations ainsi que les cheminements piétons et cycles. dès le printemps 2012, le SMTC proposera un
habitations ainsi que les cheminements piétons et cycles. dès le printemps 2012, le SMTC proposera un

dès le printemps 2012, le SMTC proposera un ensemble de supports d’information sur le projet avec notamment :

www.TraM-ligne-e.Fr : un SiTe inTerneT dÉdiÉ Ce site dédié à la ligne E permettra notamment de visiter, en 3D, la future ligne.

une appliCaTion pour SMarTphone Disponible sur les smartphones Iphone et Android en téléchargement gratuit, cette application apportera notamment des Disponible sur les smartphones Iphone et Android en téléchargement gratuit, cette application apportera notamment des informations en temps réel sur les conditions de circulation.

un journal dÉdiÉ Diffusé aux 30 000 habitants et professionnels riverains du tracé de la ligne E, ce Diffusé aux 30 000 habitants et professionnels riverains du tracé de la ligne E, ce journal apportera, à un rythme bimestriel, un éclairage sur le projet et l’avancement du chantier. Il sera diffusé dans les boîtes aux lettres.

le Smtc partenaire du fiSac
le Smtc partenaire du fiSac

grenoble alpes Métropole a mis en place sur le tracé de la future ligne e, un Fonds d’intervention pour

les Services, l’artisanat et le Commerce (FiSaC). Ce programme a pour objectif de préserver le tissu d’entreprises de proximité durant la période de travaux et de l’accompagner pour son adaptation aux évolutions urbaines et de consommation induites par l’arrivée d’une ligne de tramway. le FiSaC prévoit l’attribution de subventions aux dépenses d’investissement et/ou de fonctionnement proposées par les bénéficiaires pour dynamiser leur activité. le SMTC participe financièrement à ce FiSaC dans le cadre d’actions relevant des axes « communication » et « animation » du programme (signalétique commerciale temporaire, communication relative à l’accès aux activités marchandes, mise en œuvre d’animations commerciales).

7

réparer leS préjudiceS commerciaux
réparer leS préjudiceS
commerciaux

danS le Cadre de CeTTe proCÉdure, le SMTC a SouhaiTÉ S’aSSurer, par le ConCourS de CoMpÉTenCeS diverSeS, de la ConForMiTÉ à la juriSprudenCe en la MaTière eT à la rÉaliTÉ du prÉjudiCe Subi. ainSi, le SMTC a propoSÉ à SeS parTenaireS (prÉFeCTure, Tribunal adMiniSTraTiF, TrÉSor publiC, ChaMbre de CoMMerCe eT d’induSTrie, ChaMbre deS MÉTierS) de reConduire une CoMMiSSion aMiable d’indeMniSaTion ChargÉe d’inSTruire leS doSSierS de deMande de prÉjudiCe ÉConoMique.

qui eSt concerné ?

8

Sont éligibles à demander une indemnisation pour la réparation du préjudice commercial subi en raison de la réalisation des travaux de construction de la ligne E du tramway :

Les riverains immédiats des travaux réalisés par le SMTC. riverains immédiats des travaux réalisés par le SMTC.

Situés en rez-de-chaussée . rez-de-chaussée.

réceptionnant la clientèle de manière habituelle et réelle. de manière habituelle et réelle.

ayant une façade commerciale sur rue.la clientèle de manière habituelle et réelle. Dont l’activité correspond à l’un des secteurs

Dont l’activité correspond à l’un des secteurs suivants : commerces de détail, artisanat, prestation de service avec réception de clientèle, professions libérales. commerces de détail, artisanat, prestation de service avec réception de clientèle, professions libérales.

installés avant le début de l’enquête publique, soit le 18 octobre 2010. , soit le 18 octobre 2010.

quel préjudice eSt indemniSable ?

Les critères d’indemnisation, basés sur l’examen de la jurisprudence, sont identiques à ceux fixés lors de la réalisation des lignes précédentes de tramway. Ainsi, pour être indemnisable, le préjudice économique doit :

Être direct, actuel et certain : pour prétendre à une indemnisation, le dommage ne saurait être éventuel. : pour prétendre à une indemnisation, le dommage ne saurait être éventuel.

Être directement lié à la responsabilité de l’administration, le SMTC en l’occurrence, et non à la conjoncture économique. , le SMTC en l’occurrence, et non à la conjoncture économique.

Être spécial au requérant et non pas toucher des catégories entières d’activités économiques. au requérant et non pas toucher des catégories entières d’activités économiques.

Être anormal : le dommage doit excéder la part de gêne que les riverains de la voie publique le dommage doit excéder la part de gêne que les riverains de la voie publique sont tenus de supporter sans indemnité en contrepartie des aisances de voirie dont ils bénéficient en temps normal. L’anormalité se mesure à la durée de la gêne et à l’importance de ses conséquences.

une commiSSion amiable d’indemniSation

Cette procédure amiable est mise en œuvre dans le cadre des travaux d’une commission dite « commission d’examen des demandes d’indemnisation », associant les autorités et compétences :

Du Préfet de l’Isère.» , associant les autorités et compétences : Du Président du Tribunal Administratif de Grenoble. Du

Du Président du Tribunal Administratif de Grenoble.les autorités et compétences : Du Préfet de l’Isère. Du Trésorier-payeur général. Du Président de la

Du Trésorier-payeur général.Du Président du Tribunal Administratif de Grenoble. Du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie

Du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble.Administratif de Grenoble. Du Trésorier-payeur général. Du Président de la Chambre des Métiers. Des services du

Du Président de la Chambre des Métiers.de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble. Des services du SMTC. Cette commission siège

Des services du SMTC. Cette commission siège à huis clos et est assistée par des experts techniques et économiques.de Grenoble. Du Président de la Chambre des Métiers. comment procéder ? Vous constituez votre dossier

comment procéder ?

Vous constituez votre dossier avec l’ensemble des pièces nécessaires.des experts techniques et économiques. comment procéder ? Vous remplissez le volet « demande d’indemnisation ».

Vous remplissez le volet « demande d’indemnisation ».votre dossier avec l’ensemble des pièces nécessaires. Vous le retournez sous 30 jours au SMTC. Dossier

Vous le retournez sous 30 jours au SMTC.Vous remplissez le volet « demande d’indemnisation ». Dossier téléchargeable sur www.smtc-grenoble.org voS

Dossier téléchargeable sur www.smtc-grenoble.org

voS interlocuteurS

Siham ougier tel : 04 76 59 56 48 – mail : daouia-siham.ougier@lametro.fr Fax : 04 76 tel : 04 76 59 56 48 – mail : daouia-siham.ougier@lametro.fr Fax : 04 76 51 66 01

robert olivieri tel : 04 76 59 57 30 – mail : robert.olivieri@lametro.fr Fax : 04 76 tel : 04 76 59 57 30 – mail : robert.olivieri@lametro.fr Fax : 04 76 51 66 01

9

10

10 une procédure en 3 phaSeS doSSier d’indemniSation élaborer le protocole tranSactionnel dans un 3 e
une procédure en 3 phaSeS
une procédure
en 3 phaSeS

doSSier d’indemniSation

élaborer le protocole tranSactionnel

dans un 3 e et dernier temps, les services du SMTC établissent un protocole transactionnel. Ce protocole d’accord vaut transaction au sens de l’article 2044 du Code Civil et emporte renoncement du bénéficiaire de l’indemnisation à tout recours contentieux ultérieur concernant le montant proposé sur les mêmes faits et ayant le même objet, durant la même période. Le Président du SMTC notifiera cette décision au demandeur et s’engagera à procéder au mandatement du montant de l’indemnisation dès la signature du protocole transactionnel par les deux parties et son approbation au titre du contrôle de légalité. En cas de rejet de la demande d’indemnisation ou de la proposition d’indemnisation, il appartiendra au demandeur de saisir le Tribunal Administratif de Grenoble d’un recours en plein contentieux ou

de Grenoble d’un recours en plein contentieux ou déterminer la recevabilité du de déposer un recours

déterminer la recevabilité

du

de déposer un recours amiable auprès de la commission et demander ainsi un nouvel examen de sa demande.

Ouverture Constitution du dossier Constats des experts techniques sur chantier, effectués d’office ou sur requête
Ouverture
Constitution du dossier
Constats des experts techniques sur chantier, effectués
d’office ou sur requête du
demandeur
effectués d’office ou sur requête du demandeur preuve de la gÊne MaTÉrielle Notification de la décision
preuve de la gÊne MaTÉrielle
preuve de la gÊne MaTÉrielle
ou sur requête du demandeur preuve de la gÊne MaTÉrielle Notification de la décision de recevabilité
Notification de la décision de recevabilité de la Commission Dossier recevable pour analyse du préjudice
Notification de la décision de
recevabilité de la Commission
Dossier recevable
pour
analyse du préjudice
Rapport économique :
estimation
du préjudice
Examen des comptes du demandeur pour estimation du préjudice
Examen des comptes du
demandeur pour estimation
du préjudice
Notification du montant de l’indemnité
Notification du montant
de l’indemnité
du préjudice Notification du montant de l’indemnité Notification de la décision d’irrecevabilité de la
Notification de la décision d’irrecevabilité de la Commission
Notification de la décision
d’irrecevabilité de la
Commission
Recours contentieux possible auprès du Tribunal Administratif
Recours contentieux
possible auprès du Tribunal
Administratif
Refus de la convention
Refus de la convention
Recours contentieux possible auprès du Tribunal Administratif
Recours contentieux
possible auprès du Tribunal
Administratif

La commission d’indemnisation est, dans un 1 er temps, chargée d’établir, pour les activités professionnelles qui en font expressément la demande auprès du SMTC, la recevabilité de la demande. Celle-ci est déclarée sur preuve de :

la situation géographique (qualité de riverain direct du chantier). (qualité de riverain direct du chantier).

l’existence de l’activité, préalable à l’ouverture l’enquête publique soit le 18 octobre 2010.géographique (qualité de riverain direct du chantier). À par le demandeur à son dossier. Un commerçant

À

par le demandeur à son dossier. Un commerçant ayant créé ou repris un fonds après la date de l’arrêté préfectoral déclarant le projet d’Utilité Publique doit en assumer les conséquences économiques. La preuve contraire pourra toutefois être apportée par celui-ci.

cet effet, un extrait du registre du commerce, ou équivalent pour les artisans, est versé

la liaison directe entre les perturbations dues au chantier et un préjudice économique certain, même s’il n’est pas exactement évalué. , même s’il n’est pas exactement évalué.

À cet effet un tableau récapitulatif des recettes mensuelles de l’activité, pendant la durée des travaux et sur les 3 années antérieures à cette période sera demandé.

les éléments de préjudice (données comptables) apportés par le demandeur.les 3 années antérieures à cette période sera demandé. la preuve de la gêne matérielle (nature

la preuve de la gêne matérielle (nature et durée) est apportée par des experts techniques désignés par le Tribunal administratif, sur requête du SMTC.

par le Tribunal administratif, sur requête du SMTC. définir le préjudice et l’indemniSation dans un 2

définir le préjudice et l’indemniSation

dans un 2 e temps, la commission définit le montant du préjudice subi et celui de l’indemnisation compensatrice. Le dossier de chaque demande déclarée recevable est transmis aux experts économiques qui assistent la commission. Ces experts économiques, choisis paritairement par le SMTC et les chambres consulaires, analysent dans le détail la comptabilité de l’affaire, évaluent la perte de bénéfice et déterminent le montant du préjudice. Leurs conclusions sont consignées dans un rapport présenté aux membres de la commission qui s’accordent sur un montant d’indemnisation de compensation. Les propositions de la commission sont soumises au Comité Syndical, organe délibérant du SMTC, qui décide du montant de l’indemnité à verser.

Signature de la convention : acceptation et non recours contentieux
Signature de la convention :
acceptation et non recours
contentieux
Notification du paiement
Notification du paiement

11

fontanil-coRnillon > saint-égRève > saint-maRtin-le-vinoux d’infoS Sur le projet ou leS travaux
fontanil-coRnillon
>
saint-égRève
>
saint-maRtin-le-vinoux
d’infoS Sur le projet
ou leS travaux
www.smtc-grenoble.org
> gRenoble
>
gRenoble
papier 100 % recyclé Illustrations : Lecarpentier I Photos : Pedrotti
papier 100 % recyclé
Illustrations : Lecarpentier I Photos : Pedrotti
indemniSation amiable deS préjudiceS économiqueS
indemniSation amiable deS
préjudiceS économiqueS
indemniSation amiable deS préjudiceS économiqueS deMande d’indeMniSaTion demande en date du : Forme : n°
indemniSation amiable deS préjudiceS économiqueS deMande d’indeMniSaTion demande en date du : Forme : n°

deMande d’indeMniSaTion

demande en date du :

Forme :

de dossier :

date d’envoi :

Fiche de renseignements à remplir par le demandeur et à retourner au SMTC dans un délai de 30 jours à compter de la date d’envoi

1.noM du deMandeur

qualité (propriétaire, gérant, etc.) :

nom de l’exploitant :

raison sociale de l’activité concernée :

adresse de l’établissement :

Forme juridique :

nature de l’activité :

nom et adresse du conseil (comptable, expert-comptable ou autre) :

2.prÉjudiCe allÉguÉ par le deMandeur

préjudice matériel (origine, types de nuisances, etc.) :

préjudice économique :

autre (à compléter éventuellement) :

à :

Signature du conseil (comptable, expert-comptable, autre)

le :

Signature du demandeur

3.pièCeS à joindre

obligatoire :

• Extrait du Registre du Commerce ou du Répertoire des Métiers

• Récapitulatif du chiffre d’affaires mensuel des 3 dernières années ainsi que l’année des travaux

• Bilans et comptes de résultats des 3 derniers exercices Complémentaires :

• Autres éléments comptables

• Autres documents jugés utiles