Vous êtes sur la page 1sur 2

20 février 2014

Loi Alur Ce qu’elle va changer dans la vie des Français
La loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), éfinitivement a optée par une large ma!orité e parlementaires e l’ensemble e la gauc"e socialiste, écologiste, ra icale et communiste, va apporter es réponses rapi es, concrètes et urables au# ifficultés $ue connaissent les %ran&ais ans l’accès ' un logement e $ualité( )es réponses passent par * une politi$ue e régulation ’un marc"é livré ' lui-m+me epuis plus ’une écennie et o, les pri# se sont envolés es mesures protégeant le pouvoir ’ac"at es ménages ainsi $ue les familles les plus émunies $ui, en tant e crise, sont ' la merci e tous les abus une volonté e réconcilier !ustice sociale et efficacité écologi$ue( Les principales mesures e la loi sont présentées ans le ossier e presse accessible sur www.territoires.gouv.fr/IMG/pdf/ !"# $%&dp&alur&adoption&definitive.pdf( .ésumé en i# points e ce $ui va c"anger ans la vie es %ran&ais(

' (ncadre)ent des lo*ers + faire ,aisser les lo*ers e-cessifs et contenir leur aug)entation /nca rer les lo0ers ans les villes e 120 000 "abitants o, il e#iste une forte eman e e logements( Les lo0ers ne pourront pas épasser 20 3 u lo0er e référence fi#é par le préfet( 4ans l’agglomération parisienne, un $uart es lo0ers pourront baisser (contre une augmentation e 40 3 leur montant sur les 10 ernières années 5)

# . Garantie universelle des lo*ers + un droit nouveau pour tous 6n emniser les bailleurs ès le signalement e l’impa0é, sur une urée ma#imum 17 mois ans la limite u lo0er e référence( 8révenir les e#pulsions en accompagnant les locataires en ifficulté( La garantie universelle es lo0ers (9ul) sera automati$ue et figurera sur le bail( e

/ . 0our les locataires + frais d’agence divis1s par deu-2 d1)arches si)plifi1es Les "onoraires facturés au locataire ne seront plus in e#és sur le montant u lo0er et ils seront plafonnés Les "onoraires seront ésormais ' la seule c"arge u propriétaire, ' l’e#ception e $uatre prestations partagées avec le locataire * organisation e la visite, constitution u ossier, ré action e l’état es lieu# et u contrat e location( 4ans les :ones ten ues, le montant es "onoraires pa0és par les locataires sera au moins ivisé par eu#( Les pièces !ustificatives $ue les bailleurs pourront eman er au can i at locataire pour constituer son ossier seront éfinies par une liste( /n e"ors e cette liste, aucun autre ocument ne pourra +tre e#igé( )réation ’un formulaire t0pe e contrat e location $ui mentionnera notamment les é$uipements offerts ans le logement, les travau# effectués récemment, le montant u ernier lo0er, u lo0er mé ian et u lo0er ma#imum(

-1-

20 février 2014

! . Les )archands de liste + fin des a,us )ontrairement ' la situation actuelle et pour mettre éfinitivement fin au# abus, les marc"an s e liste evront avoir l’e#clusivité es logements proposés sur les listes $u’ils ven ent, ce $ui garantit au# consommateurs $ue la liste $u’ils ac$uièrent ne comporte $ue es biens $ui n’ont pas é!' été loués par ailleurs( 3 . 4e)ise en ordre de la gestion des copropri1t1s par les s*ndics Le compte séparé evient la règle, sans frais supplémentaires pour les copropriétaires( Les tarifs es s0n ics seront enca rés * en e"ors es frais ; particuliers < listés ans un écret, les autres prestations ne pourront plus +tre facturées en plus u forfait annuel( La réalisation e travau#, notamment en matière e rénovation énergéti$ue, est favorisée avec la création ’un fon s $ui facilitera leur financement par la copropriété( 5 . 6e)ande de loge)ent social + plus si)ple et plus transparente =ne émarc"e plus simple et transparente, gr>ce ' un ossier e eman e uni$ue, $ui pourra +tre éposé sur 6nternet( Le eman eur aura es informations et pourra suivre l’avancement e son ossier $ . Lutter contre les )archands de so))eil et l’ha,itat indigne Les marc"an s e sommeil con amnés ne pourront plus ac"eter es biens immobiliers( 8our contrain re les propriétaires in élicats ' ré"abiliter les logements $u’ils louent, la loi Alur prévoit la création ’une amen e e 1 000 euros par !our $ui sera pa0ée par le bailleur $ui n’aura pas réalisé les travau# ans les élais prescrits par le !uge( % . 0rot1ger les fa)illes en difficult1 en pr1venant les e-pulsions 6nitialement prévue u 1er novembre au 12 mars, la tr+ve "ivernale es e#pulsions est prolongée e $uin:e !ours( Le bénéfice e la tr+ve "ivernale est rétablie pour les occupants sans roit ni titre, sauf si le !uge en éci e autrement( =ne écision forte, l’année 2014 mar$uant le ?0e anniversaire e l’appel lancé par l’abbé 8ierre urant l’"iver 1@24( 8our favoriser le maintien ans le logement, la possibilité est onnée au !uge e laisser plus e temps (!us$u’' trois ans au lieu ’un an auparavant) au# ménages en procé ure ’e#pulsion pour rembourser leur ette ou trouver une solution e relogement( 7 . 0lace 8 l’innovation avec l’ha,itat participatif L’"abitat participatif est orénavant inscrit ans la loi et oté ’un vrai statut !uri i$ue( )e mo e ’"abitat concerne es pro!ets o, es familles se regroupent pour concevoir et construire ensemble leur logement au sein ’un b>timent collectif, ans le respect e valeurs comme la non-spéculation, la soli arité, la mi#ité sociale, l’"abitat sain et écologi$ue, la mutualisation es espaces et es ressources( 6l est aussi s0non0me e ré uction es coAts (suppression es intermé iaires, iminution es c"arges)( " . 9erres agricoles et naturelles )ieu- prot1g1es Le transfert au# intercommunalités e l’élaboration es plans locau# ’urbanisme B le 8L=6 B va permettre e construire es logements en contenant l’étalement urbain, en préservant mieu# la bio iversité et les ressources( =n coup ’arr+t est également onné ' l’artificialisation es sols * les :ones ' b>tir $ui ne font pas l’ob!et ’un pro!et ’urbanisation oivent ésormais +tre consi érées comme es terres naturelles ou agricoles, et sont onc protégées e toute urbanisation intempestive(

-2-