Vous êtes sur la page 1sur 14

Présentation

Du
Système d’Information
Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

Plan du module

I. PRÉSENTATION................................................................................................................................................3
QUELQUES DÉFINITIONS.............................................................................................................................................4
II. QU'EST CE QU'UN SYSTEME ?....................................................................................................................5
A. DÉFINITIONS........................................................................................................................................................5
B. LES SYSTÈMES PRÉSENTS DANS UNE ENTREPRISE........................................................................................................6
III. LE SYSTEME D'INFORMATION................................................................................................................8
A. DÉFINITION.........................................................................................................................................................8
1. Moyens humains..........................................................................................................................................8
2. Moyens matériels.........................................................................................................................................8
3. Méthodes.....................................................................................................................................................8
4. Le traitement de l'information.....................................................................................................................8
B. LES DIFFÉRENTES FORMES D'INFORMATION................................................................................................................9
1. L'information naturelle................................................................................................................................9
2. L'information structurée..............................................................................................................................9
C. LES FONCTIONS DU SYSTÈME D’INFORMATION............................................................................................................9
D. INFORMATISATION D’UN SYSTÈME D’INFORMATION................................................................................................10
E. ACTIONS PROGRAMMÉES ET DÉCISIONS...................................................................................................................11
F. COMPOSITION D'UN SYSTÈME D'INFORMATION INFORMATISÉ......................................................................................12
IV. LES TROIS NIVEAUX DE REPRESENTATION DES S.I.......................................................................13

NIVEAUX.............................................................................................................................................................13

QUESTIONS.........................................................................................................................................................13

CONCEPTUEL....................................................................................................................................................13

QUOI ?..................................................................................................................................................................13

ORGANISATIONNEL........................................................................................................................................13

QUI ? OÙ ? QUAND ?.........................................................................................................................................13

OPERATIONNEL...............................................................................................................................................13

COMMENT ?.......................................................................................................................................................13

V. UNE METHODOLOGIE DE CONCEPTION DE S.I................................................................................14

POURQUOI FAIRE ? ........................................................................................................................................14

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 2/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

I. PRÉSENTATION

Jusque dans les années 1970, on analysait un problème en informatique en dessinant


un organigramme, pièce essentielle de l'analyse et de la programmation, puis on codait le
programme à partir de cet organigramme.
La recherche a profondément changé cet état de chose, elle a mis en évidence la
pauvreté de la démarche antérieure, produisant ce que l'on est bien obligé d'appeler
aujourd'hui des évidences :

On ne peut résoudre un problème si on ne l'a pas


d'abord formulé clairement.

On ne peut obtenir la solution si l'on n'a pas


d'abord spécifié avec précision ce que sont les données
et les résultats, et quelles relations les lient.

Aussi faut il ANALYSER le problème posé afin de CONCEVOIR des solutions qui
sont à leur tour étudiées.
Lors de cette nouvelle étude, il faut trouver des solutions aux nouveaux problèmes
posés, et donc CONCEVOIR à nouveau. De même, il n'est pas pensable de procéder à une
analyse stérile d'un problème sans création et donc sans conception.

ANALYSER c'est ETUDIER , EXAMINER.

CONCEVOIR c'est CREER, INVENTER, IMAGINER, TROUVER

Ces deux mots ANALYSE et CONCEPTION devraient donc être généralement


utilisés conjointement , mais par déformation c'est :

Le terme ANALYSE qui représente les deux termes.

Le succès de l'analyse et de la conception d'un système d'information dépend avant


tout des relations humaines entre les informaticiens, les utilisateurs, les organisateurs et les
décideurs.
Les qualités nécessaires pour mener à bien un travail d'analyse sont nombreuses :
✐ être capable d'avoir une vue d'ensemble des problèmes posés,
✐ être imaginatif, organisé, consciencieux, précis, voire même méticuleux,
persévérant et optimiste.... même quand les autres ne le sont plus !

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 3/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

Nous retiendrons que l'ANALYSE recouvre l'ensemble des MODELES, des


LANGAGES, des OUTILS et des METHODES qui permettent d'étudier les Systèmes
d'Information et leurs applications, de trouver et de définir des solutions pour les implanter
avec des moyens informatiques et/ou manuels et de gérer leurs évolutions. f

Quelques définitions

Un MODELE est un ensemble de CONCEPTS, de REGLES et de CONVENTIONS


DE REPRESENTATION qui permettent de représenter des phénomènes.

Exemple : ordinogramme, indentation....

Un LANGAGE est un ensemble de SIGNES, de MOTS et de leurs REGLES


D'AGENCEMENT permettant de représenter et d'utiliser les phénomènes gérés par les
Systèmes d'Information.

Exemple : cobol, fortran, pascal, c, etc....

Les OUTILS sont des instruments que les analystes et les concepteurs utilisent pour
analyser et concevoir les Systèmes d'Information.

Exemple : Tables de décisions, théorie des ensembles, logiciels (Conceptor...) etc

Une METHODE est une démarche, généralement structurée en étapes, qui permet
d'analyser et de concevoir les Systèmes d'Information en utilisant des MODELES, des
LANGAGES et des OUTILS.

Exemple :
SDMS (Méthodologie de Développement de Système Structuré) est une
méthode de conduite de projet,
Merise est une méthode de conception et de développement de Systèmes
d'Information.

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 4/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

II. QU'EST CE QU'UN SYSTEME ?

A. Définitions

Le mot SYSTEME résulte du mot grec "SUSTEMA" qui signifie ENSEMBLE.

Les définitions du mot SYSTEME sont nombreuses , les plus intéressantes sont :

- Un système est un ensemble d'éléments en interaction dynamique, organisé en


fonction d'un but.

- Un système est :
* Quelque chose (n'importe quoi),
* Qui fait quelque chose ( une activité, une fonction),
* Qui est doté d'une structure,
* Qui évolue dans le temps,
* Dans quelque chose ( son environnement),
* Pour quelque chose ( sa finalité).

- CASTELLANI donne la définition suivante :

Un système est :

*Une entité identifiable dans l'univers dans lequel elle se trouve, univers qui
constitue son environnement,

*Dotée d'une structure définie avec un ensemble de constituants en interaction


dynamique,

*Ayant des activités justifiant sa raison d'être,

*Et qui est "susceptible" d'évoluer dans le temps.

Exemple de systèmes: une administration, une entreprise, une famille.

Nous retiendrons surtout cette définition :

Un système est un ensemble d'éléments matériels ou


immatériels (hommes...) en interaction, transformant par un
processus des éléments (les entrées) en d'autres éléments (les
sorties).

Exemple : une chaudière transforme par combustion du charbon en chaleur.

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 5/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

Trois propriétés caractérisent principalement un système:

Sa Totalité : un système doit être indivisible et cohérent.

Sa Rétroaction : dans un système les sorties influent au moins partiellement


sur les entrées.

Son Equifinalité : les conséquences du système découlent à la fois des


conditions initiales, des résultats, et du traitement des événements externes.

B. Les systèmes présents dans une entreprise

Si on s’intéresse à une entreprise ou à un organisme, c’est à dire à un corps social


organisé, on trouve 3 systèmes en liaison les uns avec les autres:

*Le Système Opérant, qui est le siège de l’activité productive de l’entreprise.


Cette activité consiste en une transformation ou une production de ressources. Ce système
est aussi appelé système exécutant.

*Le Système de Pilotage qui est le siège de l’activité décisionnelle de


l’entreprise.
Cette activité décisionnelle est très large et est assurée par tous les acteurs de
l’entreprise, à des niveaux divers, depuis les acteurs agissant dans l’activité productrice de
l’entreprise jusqu'à ceux dirigeant cette dernière. Elle permet la régulation, le pilotage ou
encore l’adaptation de l’entreprise dans son environnement.
C’est cette activité qui conduira à l’évolutivité, décidera notamment de
l’organisation et de l’évolution des autres systèmes.

*Le Système d’Information, que nous considérons pour l’instant comme un


système de mémorisation dont le rôle est de permettre au système de pilotage d’assurer ses
fonctions, notamment en assurant son couplage avec le système opérant.

L'ensemble des 3 systèmes se nomme aussi ORGANISATION (ou Entreprise),


et l'ensemble des éléments qui n'appartiennent pas à cette organisation mais qui sont
susceptibles d'affecter (ou d'être affectés par) le comportement de l'organisation constitue
l'ENVIRONNEMENT de l'organisation (clients, banques, Etat, organismes sociaux).

L'ensemble constitué de l'organisation et de son environnement est appelé

SYSTEME ORGANISATIONNEL (S.O).

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 6/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

Système de pilotage

➩ Système d’information

Système opérant

ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT

ORGANISATION

SCHEMA DE PRINCIPE D'UN SYSTEME ORGANISATIONNEL

°°°°°°°°°

L'ouverture vers le monde extérieur est l'une des principales propriétés des
organisations. L'environnement et l'organisation interagissent constamment l'un sur l'autre de
manière à maintenir une situation d'équilibre faute duquel l'organisation meurt.

L'environnement fournit des biens, des services, des matières premières et de la


monnaie qui constituent le flux d'entrée de l'organisation. Après transformation opérée par
l'organisation sur ce flux d'entrée, un flux de sortie est transmis à l'environnement. Ce flux
d'entrée/sortie avec transformations est appelé :

Flux d'activité opérationnelle

Evénements Evénements
d'entrée Transformations de sortie

Le flux d'activité est constitué, dans le temps, de faits élémentaires appelés :


EVENEMENTS d'activités (réception de chèque, livraison à un client....).

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 7/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

III. LE SYSTEME D'INFORMATION

A. Définition
D'une manière générale, nous désignerons par Système d'Information d'une
organisation sociale, l'ensemble des moyens (humains ou matériels), et des méthodes se
rapportant au traitement des différentes formes d'informations rencontrées dans les
organisations.

1. Moyens humains
Il s'agit des différentes personnes qui manipulent, émettent ou transmettent de
l'information utile au système organisationnel. A part quelques cas particuliers, quasiment
tous les individus d'une organisation appartiennent à son système d'information.

2. Moyens matériels
On trouve principalement :
- des machines plus ou moins sophistiquées (ordinateurs...),
- des supports de l'information (papier, fiches, disquettes...),
- des utilitaires divers (téléphone, téléx, télécopieur…)

3. Méthodes
On peut trouver :
- des algorithmes ou des programmes,
- des modèles mathématiques : statistiques, probabilités, analyses de données,
graphes,...
- des modèles dérivés de la recherche opérationnelle : gestion de stock, pert,...
- des modèles comptables,
- des modèles économiques,

4. Le traitement de l'information
Par traitement, on entend :
- son enregistrement et son stockage sur un support,
- son classement, son archivage,
- sa consultation (fichier, bases de données)
- la modification de sa forme (présentation),
- la modification de son contenu (agrégation),
- sa transmission à distance,
- sa diffusion.

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 8/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

B. Les différentes formes d'information

L'information manipulée dans un système d'information se répartit surtout en deux


catégories :

1. L'information naturelle
L'information naturelle est celle produite ou appréhendée par l'homme avec ses
moyens d'expression naturels.
Elle peut prendre diverses formes :
- l'information écrite (texte),
- l'information picturale (dessins, schémas,...),
- l'information orale (parole),
- l'information tactile, olfactive, sonore,...

Les communications entre les individus du S.O. font intervenir l'information naturelle.

2. L'information structurée
L'information structurée est celle qui permet de représenter de manière rigoureuse
les informations naturelles. Elle est généralement obtenue à la suite d'une extraction
manuelle ou automatique dans une information naturelle, on parle alors d'extraction de
données.

C. Les fonctions du système d’information

Le S.I est destiné :

 au système de pilotage pour pouvoir connaître et maîtriser le fonctionnement du


système opérant.
 au système opérant lorsque les flux transformés sont de nature « information ».

Quatre fonctions primaires caractérisent un Système d'Information

 La génération des informations consiste définir le vocabulaire


spécifique de l’entreprise.
Elle concerne également la définition des événements déclarés « d’intérêt pour
l’organisation » conduisant aussi à définir les réactions que l’organisation devra développer
en réponse à ces événements. C'est ainsi une fonction indispensable que le système de
pilotage doit exercer pour permettre la conception du système d’information. C'est un

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 9/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

préalable nécessaire à toute mémorisation de l’information, elle permettra toute saisie future
de l’information et elle est propre à chaque organisation.

 La mémorisation des informations a un rôle primordial : sans


mémoire, pas d’apprentissage, pas d’intelligence. La nature et la signification des
informations à mémoriser seront des éléments essentiels de la conception d’un SI. C’est
aussi le transfert des informations dans le temps.

 La communication et la diffusion des informations : le S.I


assure les échanges d’informations avec le système opérant et le système de pilotage.
L’organisation de l’acquisition et de la restitution des informations constituera un autre
élément important de la conception. C’est le transfert des informations dans l’espace.

 L’exécution de traitements : ces traitements sont soit des activités de


transformation d’information (matière première) relevant du système opérant, soit des
activités de décision, élémentaires ou complexes relevant du système de pilotage. Le système
d’information accueille, pour le compte du système de pilotage ou du système opérant les
traitements suffisamment formalisés et répétitifs. Ce qui est une décision-réflexion au niveau
du système de pilotage devient un réflexe au niveau du S.I.

D. Informatisation d’un Système d’Information

Le Système d’Information existe indépendamment (et bien avant l’apparition) des


techniques informatiques. Toutefois ces techniques informatiques vont permettre d’amplifier
les quatre fonctions citées ci-dessus.

L’informatisation du Système d’Information conduit à distinguer dans sa conception


deux niveaux d’étude différents :

le Système d’Information Organisationnel (SIO) qui exprime l’activité


organisée au fonctionnement du Système d’Information (tâches humaines ),

le Système d’Information Informatisé (SII) qui ne concerne que le contenu


informatisé ( logiciels, fichiers, programmes), support du Système d’Information.

Cette distinction se traduira par des préoccupations et des raisonnements différents lors
de la conception du S.I.

Un SII est un sous-système d'un S.I. dans lequel toutes les transformations
significatives d'informations sont effectuées par des machines de traitement automatique des
informations (ordinateurs).

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 10/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

Système d’Information
Système d’Information Organisationnel
Informatisé
SIO
SII

SII + SIO
=
Système d'Information

E. Actions programmées et décisions

Dans un système, les actions programmées, avec ou sans ordinateur, sont des actions
qui déterminent de manière unique les sorties à partir des entrées, les résultats à partir des
données, on dit que le système est déterminé.

E S

Mais un système peut se trouver en situation d'information incomplète. Dans ce cas


une même entrée E peut conduire à plusieurs sorties possibles : S S1 S2... c’est à dire que le
choix de la sortie effectivement réalisée se fait par une décision.
S
E CHOIX S1
S2

Exemple :
La connaissance des niveaux de stock ne détermine pas les quantités à commander
au fournisseur. Le service achat devra effectuer un choix. Et des éléments non formalisables
(intuition, expérience, habitudes, etc...) peuvent intervenir dans un choix.

Donc, le processus qui, dans un système, transforme les entrées en sortie peut
comporter :
- des actions programmées,
- des choix (décisions).

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 11/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

Se pose alors la question de savoir à quelle condition un S.I. est automatisable


(informatisable), autrement dit, à quelle condition il peut être pris en charge par des
ordinateurs et devenir un Système d’Information Informatisé (SII).

Un système doit être formalisable : la connaissance des entrées doit


permettre de déterminer les sorties par des règles de transformations
explicitables. Seules seront automatisables les parties du S.I. qui ne
contiennent que des actions programmées.

Deux raisons justifient l'automatisation d'un S.I. :

- Simplification et amélioration du travail administratif par l'automatisation des


procédures répétitives et fastidieuses.
- Aide à la décision, si la décision appartient à l'homme et non à l'ordinateur, ce
dernier peut fournir des éléments qui permettent à l'homme de faire ses choix en
disposant du maximum d'informations possible.

F. Composition d'un Système d'Information Informatisé

Dans un S.I.I. nous voyons se dégager quatre sous-systèmes fonctionnels:

- Deux sous-systèmes internes :

 la mémorisation,
 le traitement,

- Deux sous-systèmes de communication ou interfaces avec l'univers extérieur :

 la saisie,
 les résultats.

saisie
MEMORISATION

TRAITEMENTS

résultats

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 12/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

IV. LES TROIS NIVEAUX DE REPRESENTATION DES S.I.

Lors de la conception d'un S.I., on sera amené à considérer trois niveaux d'étude, et
quelle que soit la méthode utilisée :

- Le niveau conceptuel,
- Le niveau organisationnel,
- Le niveau opérationnel.

Le niveau CONCEPTUEL consiste à penser le S.I. sans envisager aucun concept lié
à l'organisation, tant du point de vue des données que de celui des traitements. Il consiste à
se poser la question QUOI ? c'est à dire QUOI FAIRE ? et AVEC QUELLES
DONNEES ? On ne préjuge en aucune manière du matériel utilisé ni de l'organisation du
travail.

Le niveau ORGANISATIONNEL consiste à intégrer à l'analyse les critères liés à


l'organisation (notions de lieux, de temps d'actions et de postes de travail). Du point de vue
des traitements, on se pose les questions QUI ? OU ? QUAND ? et on envisage le
partage des tâches entre l'homme et la machine. Du point de vue des données, on commence
à étudier leur organisation en fonction du logiciel utilisé, mais sans s'occuper des méthodes
de stockage et d'accès, c'est à dire en conservant l'optique de l'utilisateur mais sans ignorer
les contraintes du matériel et du logiciel (fichier logique).

Le niveau OPERATIONNEL consiste à apporter des solutions techniques aux


problèmes. Il consiste à se poser la question COMMENT ? Du point de vue des données on
effectue des choix sur les méthodes de stockage et d'accès (fichier physique). Pour les
traitements automatiques on étudie le découpage en programmes. D'une manière générale, on
envisage les contraintes d'utilisation des ressources physiques.

NIVEAUX QUESTIONS
CONCEPTUEL QUOI ?

ORGANISATIONNEL QUI ? Où ? QUAND ?

OPERATIONNEL COMMENT ?

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 13/14


Analyse CT1 / BSTAT Présentation des Systèmes d'Information

V. UNE METHODOLOGIE DE CONCEPTION DE S.I.

POURQUOI FAIRE ?

Le besoin de définir une méthode est né des inconvénients constatés d'une absence de
méthode. En effet, nombreux sont ceux qui s'en plaignent.

Du côté des décideurs, on "regrette" :


- l'absence de plan informatique précis, d'où la nécessité absolue de définir un plan, un
schéma directeur,
- des délais de réalisation prohibitifs,
- des coûts associés excessifs,
- la maîtrise des projets mal assurée,
- le manque d'évolutivité des systèmes,
- une rentabilité médiocre.

Du côté des utilisateurs, on "constate" :


- la non conformité des résultats,
- l'allongement des délais de mise en place,
- la mauvaise qualité des produits,
- une documentation (guide utilisateur) insuffisante voire inexistante.

Du côté des informaticiens, on "vérifie" :


- une productivité médiocre
- un envahissement progressif de la maintenance des applications existantes au
détriment des projets nouveaux,
- une maîtrise insuffisante du produit à livrer qui évolue au gré des besoins de
l'utilisateur

Dans ces conditions, la synthèse de ces griefs et les mesures qui s'imposent doivent
déboucher sur :
✔ La définition d'un schéma directeur de l'informatique ou plan glissant sur 5
ou 10 ans,
✔ La définition claire et précise des objets ainsi que des responsabilités afférentes,
QUI fait QUOI et POUR QUI ?, donc le recensement et l'implication de tous les
utilisateurs et la formulation arrêtée de leurs besoins,
✔ Des procédures détaillées et acceptées,
✔ La participation de personnel de qualité,
✔ L'utilisation des outils disponibles,
✔ Une volonté et une autorité clairement affirmées.

°°°Fin de la présentation des S.I.°°°

DMSI/ANA/EDS le 11/10/2009 23241317.doc Page 14/14