Vous êtes sur la page 1sur 19
ELEMENTS INTRODUCTIFS DE LA STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION DE LA TRES PETITE ENTREPRISE RESUME EXECUTIF

ELEMENTS INTRODUCTIFS DE LA STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

RESUME EXECUTIF

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

1

RESUME EXECUTIF

SOMMAIRE

I.

CADRE GENERAL

p.4

II.

STRATEGIE DE PROMOTION DE LA TPE

p.4

2.1-

Initiative du gouvernement et vision

2.2-

Cible visée

2.3-

Approche développée

III.

PROGRAMME ET MESURES

p.8

3.1- Soutien et incitation

 
 

- Fiscalité

- Financement

- Couverture sociale

 

3.2- Accompagnement et facilitation

 
 

- Formation et coaching

- Conseil et expertise

- Intéressement aux programmes

- Assistance dans les formalités

- Facilitation pour accès aux locaux et aux marchés

IV.

STRUCTURE NATIONALE DE COORDINATION

 

p.12

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

2

RESUME EXECUTIF

V.

STRUCTURES REGIONALES ET RELAIS D’ACCOMPAGNEMENT

p.13

5.1- Institutionnalisation du centre TPE dans la Région 5.2- Organigramme du Centre TPE 5.3- Articulations du niveau régional à l’instance nationale 5.4- Articulations locales

VI.

PROGRAMME DE COMMUNICATION

p.19

VII.

SYSTEME D’INFORMATION : PILOTAGE ET INTELLIGENCE

p.19

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

3

RESUME EXECUTIF

I. CADRE GENERAL

L’intérêt porté à la Très Petite Entreprise (TPE) par les pays développés ou non développés, relève de la conviction partagée quant aux vertus de celle-ci et à ses rôles établis au niveau de la croissance économique, de l’inclusion sociale et la promotion de l’emploi.

Dans la démographie des entreprises, elle représente au Maroc, plus de 80% des unités de production.

En dépit de son importance numérique, la TPE n’a pas été suffisamment servie par les programmes de soutien aux entreprises, dans l’absence d’une stratégie intégrée et cohérente dédiée.

II. STRATEGIE DE PROMOTION DE LA TPE

2.1 L’initiative du gouvernement vise à :

Soutenir et accompagner les très petites entreprises formelles dans leur développement et leur émergence grâce à un dispositif d’encouragement dédié et des structures d’accompagnement engagées et professionnalisées.DE LA TPE 2.1 L’initiative du gouvernement vise à : Accompagner les « unités visibles »

Accompagner les « unités visibles » disposant de la taxe professionnelle dans le processus de formalisation et de structuration de manière à accéder aux avantages réservés aux structures formalisées.d’accompagnement engagées et professionnalisées. Créer une impulsion durable à la création d’entreprises

Créer une impulsion durable à la création d’entreprises et encourager l’initiative entrepreneuriale.aux avantages réservés aux structures formalisées. STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION DE LA TRES PETITE

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

4

RESUME EXECUTIF

Dans cette nouvelle vision :

La TPE sera désormais au cœur des préoccupations du gouvernement et des programmes de soutien au secteur privé.

Formant l’essentiel du tissu économique, elle constitue naturellement une réponse appropriée aux défis du Maroc au plan de l’emploi, de la stabilité et la cohésion sociales, et au plan de la consolidation du tissu économique et de sa compétitivité.

A travers ses connexions multiples, à la moyenne et à la plus grande entreprise, elle assure un maillage qui permet de densifier le tissu économique et d’assurer sa flexibilité et son immunité. Ses ramifications dans le secteur non organisé, la prédisposent à jouer un rôle structurant dans la mutation du tissu économique en raison de sa dissémination dans tous les secteurs économiques.

Son ancrage local et territorial lui confère un rôle déterminant dans le développement régional dont elle est nécessairement l’artisan majeur.

Dans ce sens, chaque Région du Royaume développe, en harmonie avec les orientations nationales sur la régionalisation et avec engagement, la stratégie régionale de promotion de la TPE en capitalisant sur la complémentarité et la synergie des partenaires régionaux et locaux, et en prenant en compte ses propres spécificités.

Elle met en place des structures d’intervention dédiées à la TPE, dotées de ressources financières adéquates, de compétences professionnalisées et orientées performance et résultats pour développer la confiance chez la TPE pour servir ses intérêts et susciter son adhésion.

Par les facilitations et l’accompagnement de proximité qu’elle procure à la TPE, la Région sera appréciée en tant qu’espace propice à l’éclosion des initiatives des hommes et des femmes et au succès de leurs projets d’entreprises. La Région sera en fin de compte appréciée compte tenu de sa participation à l’effort national pour la création d’emplois, pour la croissance et l’inclusion.

La Région tirera un avantage des initiatives gouvernementales d’appui à la TPE et négociera avec le Gouvernement et autres partenaires dans un cadre contractuel, toutes les formes de soutiens à son plan régional de promotion de la TPE.

Ainsi conjugués, les efforts déployés au niveau national et régional permettront de créer un mouvement coordonné de grande ampleur et irréversible de développement de la TPE au Maroc.

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

5

RESUME EXECUTIF

2.2 La cible visée porte sur :

La population d’entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 3 Millions de DH (80 % du tissu économique national).2.2 La cible visée porte sur : 2.3 L’approche développée est basée sur : L’analyse et

2.3 L’approche développée est basée sur :

L’analyse et la capitalisation sur l’existantnational). 2.3 L’approche développée est basée sur : La large concertation entre opérateurs du secteur public

La large concertation entre opérateurs du secteur public et secteur privésur : L’analyse et la capitalisation sur l’existant La mobilisation à l’échelle régionale des acteurs clés

La mobilisation à l’échelle régionale des acteurs clésentre opérateurs du secteur public et secteur privé Dans ce cens, ce travail supervisé par le

Dans ce cens, ce travail supervisé par le Ministère des Affaires Générales et de la Gouvernance, et soutenu par la coopération allemande (GIZ), est le produit d’une large concertation et d’une participation active des opérateurs du secteur public et du secteur privé, dans les ateliers (80 participants), les Focus Group thématiques (60 participants) ou les escales régionales (180 participants) tenues dans ce cadre.

Opérateurs publics

 

Opérateurs privés

Ministère de l’Economie et des Finances

ANPME

   

CCG

Al Barid Bank

Ministère de l‘intérieur

BAM

Fondation Mohammed V pour la Solidarité

Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle

CMM

CGEM

CNSS

Attijariwafa Bank

AFEM

Agences de développement

GPBM

ESPOD

Ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies

SGMB

CJD

OFPPT

FBPCE

UGEP

ANAPEC

BMCE BANK

AMC

Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime

Les communes

BMCI

Cabinets Conseils et expertises comptables

Les chambres professionnelles

Crédit Agricole

Secrétariat d’Etat chargé de l’artisanat

TPE des différents secteurs et régions

 

Le Conseil Régional

 

Haut Commissariat au Plan

Préfectures et Provinces ….

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

6

RESUME EXECUTIF

Evolution des chantiers et concertation

Juillet 2012 - Mai 2013 Janv - juin 2012 Juin- Déc. 2011 Mise en place
Juillet 2012 - Mai 2013
Janv - juin 2012
Juin- Déc. 2011
Mise en place des
Comités de Suivi
dans les Régions Pilotes
Elaboration et signature
des conventions avec
les régions pilotes
Avril - Mai 2011
- Grand Casablanca
- L'Oriental
Fiscalité
- Tanger / Tétouan
Mars 2011
Accompagnement TPE
Affinement
du schéma
institutionnel
et approfondissement
des mesures avec
les acteurs clés (Régions
et Administrations
centrales)
- Souss Massa Draâ
(Approche Nucleus)
Journée Nationale
sur la Stratégie TPE
Financement
Escales régionales
déc. 2010 - Fév 2011
Signature
Juin 2010
Journée de
Couverture
Chaines de valeur
des conventions
socaie
Communication
de Partenariat
Accompagnement
Programme Genre
Analyse de l'existatn
Avec les acteurs
de l'Administration
et du secteur privé
Focus group
thématiques
avec les acteurs
de l'Administration
Avec les acteurs clés
Publics & privés
Présentation
des conventions aux
Conseils Régionaux
des Régions Pilotes
Ateliers de réflexion
thématique avec
acteurs publics & privés
Avec les décideurs
de l'Administration
Communication
Retour d'expériences
des Régions Pilotes
Evaluation et
Identification
des mesures pertinentes
et formalisation
Approfondissement
Instruction et
Présentation et
Communication du
Pré-Pilote
orientations sur
Institutionalisation
et finalisation
approfondissement
enrichissement
SNTPE
Assistance
aux Régions Pilotes
Gouvernement
les mesrues

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

7

RESUME EXECUTIF

III. PROGRAMMES ET MESURES

Les mesures présentées sont soumises à 3 filtres : la faisabilité, l’opportunité et la cohérence

Elles visent à promouvoir un environnement global favorable en créant pour l’opérateur les conditions de certitude, les conditions de facilitation et de simplification, et les conditions de compétitivité.

Elles sont articulées autour de 2 grands axes :

Soutien et incitation.  Elles sont articulées autour de 2 grands axes : Accompagnement 3.1 Le soutien et

Accompagnementarticulées autour de 2 grands axes : Soutien et incitation 3.1 Le soutien et l’incitation couvrant

3.1 Le soutien et l’incitation couvrant 3 dimensions :

Fiscale

Financement

Couverture sociale

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

8

RESUME EXECUTIF

Typologie et classification des mesures Incitations Facilitation / Sensibilisation et Simplification

Typologie et classification des mesures

Incitations

Facilitation /

Sensibilisation et

Simplification

Communication

Accompagnement

Mesures

Implication
Implication
 

Promouvoir le régime ultra- simplifié en matière de déclaration de revenu.

Réduction

du

taux

de

taxation

de

50

%

pour

les

TPE.

Assurer la proximité pour les contribuables éloignés des centres des impôts et des perceptions.

Encouragement à l’embauche à travers l’exonération des salaires.

Revoir la grille des coefficients applicables au chiffre d’affaires pour la détermination du bénéfice forfaitaire.

Coûts / Budget de l’Etat

Productivité et Certitudes

Développer un plan média en direction de la TPE.

Reformer les Centres de Comptabilité et de Gestion Agréés (CECOGEC).

Elaborer un guide pratique pour la fiscalité locale et la fiscalité d’Etat de la TPE.

Accorder

aux

professions

comptables

le

même

agrément

accordé

aux

 

CECOGEC.

Confiance et Proximité

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

9

RESUME EXECUTIF

Mesures

Implication
Implication
Mesures Implication Classification des mesures Incitations  Appuyer les banques pour développement de crédits

Classification des mesures

Incitations

Appuyer les banques pour

développement de crédits adaptés aux TPE et à s’engager dans le « downscaling »

Appuyer les Associations de Micro-Crédit transformées dans « l’upgrading » pour le développement d’une offre TPE.

Développement par la CCG d’un produit de garantie unique destiné à l’ensemble des TPE indépendamment de leur secteur d’activité.

Mettre en place des fonds d’investissement de proximité (local ou régional) spécialisé dans le financement de la TPE en fonction de sa phase d’évolution y compris par la dette-capital et encourager les réseaux de « Business- Angels ».

le

Coûts / Budget

Facilitation /

Sensibilisation et

Simplification

Communication

Accompagnement

Promouvoir des procédures simplifiées pour crédibiliser les dispositifs envisagés.

Productivité et Certitudes

Lancer une campagne de sensibilisation et de communication à l’échelle régionale

Education financière et formation pour les TPE

Confiance et Proximité

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

10

RESUME EXECUTIF

Classification des mesures Mesures A négocier avec les partenaires Implication Incitations Facilitation /

Classification des mesures

Mesures

A négocier

avec les

partenaires

Implication
Implication

Incitations

Facilitation /

Sensibilisation et

Simplification

Communication

Accompagnement

Encourager la couverture sociale à travers un dispositif d’aide de l’Etat.

Simplifier les procédures d’immatriculation et de déclaration à la CNSS.

Organiser une campagne de sensibilisation et de communication ciblant les TPE.

Assurer un service de proximité pour assister et orienter les TPE. Faire des alliances et partenariats avec tous les acteurs concernés.

alliances et partenariats avec tous les acteurs concernés. Créerun régime particulier à tous les non salariés
alliances et partenariats avec tous les acteurs concernés. Créerun régime particulier à tous les non salariés
alliances et partenariats avec tous les acteurs concernés. Créerun régime particulier à tous les non salariés

Créerun régime particulier à tous les non salariés et y intégrer les non salariés des TPE

les non salariés et y intégrer les non salariés des TPE Coûts / Budget Productivité et

Coûts / Budget

Productivité et Certitudes

Confiance et Proximité

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

11

RESUME EXECUTIF

3.2

L’accompagnement et la facilitation portant sur :

La formation et le coaching : individuel ou collectif

Le conseil et l’expertise

L’intéressement aux programmes d’appui institutionnel et à l’agrégation

L’assistance dans les formalités (administratives, fiscales, et sociales) et la promotion du statut d’auto entrepreneur

La facilitation pour l’accès aux locaux et l’accès aux marchés.

IV. STRUCTURE NATIONALE DE COORDINATION

Missions

Appuyer la mise en œuvre de la Stratégie Nationale par le développement et la coordination des plans régionaux dans le cadre de contrats-programmes

Espaces de responsabilités

MISSIONS ET ESPACES DE RESPONSABILITE La mobilisation des ressources et soutiens La coordination et le
MISSIONS ET ESPACES DE RESPONSABILITE
La mobilisation des
ressources et soutiens
La coordination et le
développement des contrats-
programmes
Promotion de
l’environnement TPE
(réformes)
Suivi et pilotage de la
SNTPE et de ses dispositifs
 Ressources financières
 Budget de l’Etat
 Initiatives de réformes
 Mise
en
place
de
 Lignes internationales
destinées à la TPE
 Coordination générale
portant sur :
systèmes d’observation
 La facilitation et la
et d’intelligence
 Coordination à travers les
simplification
contrats programmes de
 Soutiens
 Suivi
des
plans
chaque région
régionaux
 Appui
aux
initiatives
 L’incitation et
l’encouragement
de régions
 Mutualisation des ressources
 Evaluation des impacts
 Encadrement
 Appui
aux
initiatives
 Ajustement
et
 Assistantes techniques
 Echange d’expérience
émanent
des
régions
renforcement
 Promotion
et
et lobbying
communication
CONTRACTUALISATION
CONTRACTUALISATION

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

12

RESUME EXECUTIF

V. STRUCTURES REGIONALES ET RELAIS D’ACCOMPAGNEMENT

L’objectif est de créer un mouvement coordonné de grande ampleur et irréversible de développement de la TPE sur la base d’une large adhésion de cette cible et d’une mobilisation effective des partenaires plus particulièrement à l’échelle régionale, locale et territoriale.

La structure d’accompagnement est appelée à établir la confiance et à susciter l’intérêt de la TPE. Dans ce sens, elle doit être à la fois crédible et professionnalisée.

Confiance La TPE Intérêt l'Adhésion et le succès Crédibilité Professionnalisme La Structure
Confiance
La TPE
Intérêt
l'Adhésion
et le succès
Crédibilité
Professionnalisme
La Structure d'accompagnement

5.1 Institutionnalisation du centre TPE dans la Région :

Le profil requis de cette nouvelle structure doit nécessairement :

Capitaliser sur l’existant : programmes et structures d’intervention actuels ;

Prendre en considération les nouvelles orientations portées dans le projet de la régionalisation ;

Etre spécifiquement dédié à la TPE ;

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

13

RESUME EXECUTIF

Mobiliser des ressources financières en rapport avec l’ampleur du chantier TPE et des ressources humaines professionnalisées ;

Développer un ancrage régional et local assurant une proximité forte par rapport aux cibles TPE ;

Disposer d’une capacité affirmée de mobilisation des acteurs clés (par la confiance et la crédibilité) ;

Disposer de latitudes confirmées pour être réactif et non bureaucratique.

Etre aisément et rapidement réalisable.

Son statut juridique sous forme de société doit lui conférer une flexibilité et une force d’action compatible avec l’ampleur de l’ambition.

Dans son lancement, il peut se constituer sous une autre forme de transition compte tenu des choix et des spécificités de chaque Région (Association ou Unité de Gestion de Projets …)

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

14

RESUME EXECUTIF

CENTRE TPE

Missions

Instruit et participe activement à l’élaboration de la stratégie régionale qu’il valide par le conseil régional, à travers une large concertation avec les acteurs de la région (CRI, organismes consulaires, associations …) ;

Développe toutes les activités de support pour appuyer le travail des relais régionaux et locaux dans le cadre du « plan TPE » de la Région ;

Assure le « secrétariat exécutif pour les relais régionaux ;

Met en place un système d’observation et d’information intelligente destiné à suivre l’évolution de la TPE dans la région et la performance des programmes d’appui à la TPE (observatoire et tableaux de bord) ;

Développe en concertation avec les intervenants locaux toutes propositions pertinentes de soutien, de facilitation ou de simplification de nature à promouvoir directement ou indirectement la TPE de la Région.

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

Liaisons

- Soutien (Ressources et encouragement, simplification) -Supervision Région Centre TPE - Stragégie et Plans TPE
- Soutien (Ressources et encouragement, simplification)
-Supervision
Région
Centre TPE
- Stragégie et Plans TPE de la Région
- Tableaux de bord de réalisation
- Proposition demesures (appui , facilitation, simplification)

Relations Centre TPE et Région

15

RESUME EXECUTIF

5.2 Organigramme du centre TPE : Régime de croisière

Directeur Général Conseillers Système d'information et d'intelligence Secrétariat Exécutif Plans
Directeur Général
Conseillers
Système
d'information
et d'intelligence
Secrétariat
Exécutif
Plans
programmes
et suivi des tableaux
de bord
sensibilisation et
Appui
Appui
Développement
communication
institutionnel
aux programmes
- Qualité des prestations
- Formation
- CRM
- Innovations / qualité
- Innovation offre
- Réseautage et agrégation
- Partenariat
- Accès aux marchés
- Simplification
- Appui aux partenaires
- Facilitation locaux
Partenaires du Front Office
ANPME
Associat°
Université
CRI
Chambres
CGEM
OFPPT
et autres
et réeaux
et instituts
Agences

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

16

RESUME EXECUTIF

5.3 Les articulations (Régionale et Nationale)

Niveau National Niveau Régional et local TPE Centre Régional TPE Instance Nationale TPE Instruit et
Niveau National
Niveau Régional et local
TPE
Centre Régional TPE
Instance Nationale TPE
Instruit et participe activement à l’élaboration de la stratégie régionale
qu’il valide par le conseil
régional, à travers une large concertation
avec les acteurs de la région (CRI, organismes consulaires,
associations…) ;
La coordination nationale
des programmes régionaux
destinés aux TPE (comprenant
les contrats programmes)
Développe toutes les activités de support pour appuyer le travail des
relais régionaux et locaux dans le cadre du « plan TPE » de la Région
Population
Assure le « secrétariat exécutif pour les relais régionaux
La promotion de réformes
et dispositifs nationaux
concernant la TPE portant
sur :
Met en place un système d’observation et d’information intelligente
destiné à suivre l’évolution de la TPE dans la région et la performance
des programmes d’appui à la TPE (observatoire et tableaux de bord)
Les mesures d’incitation et
d’encouragement
Segmentation
sectorielle
Les facilitations et les
simplifications
Développe en concertation avec les intervenants locaux toutes
propositions pertinentes de soutien, de facilitation ou de simplification
de nature à promouvoir directement ou indirectement la TPE de
la Région
La mobilisation de toutes les
formes de soutiens et de Fund
Raising dédiées aux TPE
Front Office et Relais locaux
Développer des actions de sensibilisation, d’information auprès de la
TPE cible de manière à susciter l’intérêt de celle-ci à la convaincre et la
faire adhérer aux programmes
Typologie des besoins
et attentes
La gestion et le suivi des
mécanismes d’allocation de
ressources aux Régions
destinées aux TPE
Assurer un accompagnement coordonné au bénéfice des TPE : Conseil,
formation et coaching, facilitations pour accéder aux services selon leur
phase d’évolution (création, post création)
Assurer l’évaluation permanente des actions engagés et développer
toute initiative nouvelle de nature à améliorer les conditions de
promotion de la TPE dans la région grâce à une écoute active du terrain

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

17

RESUME EXECUTIF

5.4 Articulations locales

Le centre TPE se déploie localement à travers ses conseillers qui s’appuient sur un réseau de partenaires, de prestataires et de conseillers bien choisis.

Centre TPE Partenaires Conseiller locaux et Province prescripteurs Centre TPE Conseiller Province Centre TPE
Centre TPE
Partenaires
Conseiller
locaux et
Province
prescripteurs
Centre TPE
Conseiller
Province
Centre TPE
Conseillers
Centre TPE
locaux
Conseiller
Province
Centre TPE
Conseiller
Province
Centre TPE
Prestataires
Conseiller
Province
Provincial /
Niveau
Régional
Local / Territorial
Préfectoral
TPE
TPE

L’Articulation régionale, provinciale, et locale des relais d’intervention TPE

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

18

RESUME EXECUTIF

VI. PROGRAMME DE COMMUNICATION

Une large campagne de communication sera étroitement synchronisée avec le processus de mise en œuvre de la Stratégie Nationale des TPE.

Elle s’appuie sur une segmentation précise des acteurs (TPE, prescripteurs, partenaires, prestataires, public au sens général) sur la base de laquelle seront déclinés le discours et les messages.

Dans tous les cas, le discours est responsabilisant et mobilisateur.

VII. SYSTEME D’INFORMATION : PILOTAGE ET INTELLIGENCE

En harmonie avec les objectifs globaux de la Stratégie Nationale de Promotion de la TPE, le système d’information devra permettre de :

Suivre la mise en œuvre de la Stratégie

Suivre les performances et l’efficience des actions engagées en faveur des TPE

Avoir un instrument d’observation et d’intelligence pour suivre la TPE dans sa trajectoire au niveau de la Région.

STRATEGIE NATIONALE DE PROMOTION

DE LA TRES PETITE ENTREPRISE

19

RESUME EXECUTIF