Vous êtes sur la page 1sur 16

VitréVitré --

ÉlectionÉlection municipalesmunicipales desdes 2323 etet 3030 marsmars 20142014

Osez l’Avenir

Liste de rassemblement conduite par

Hervé

UTARD

des des 23 23 et et 30 30 mars mars 2014 2014 Osez l’Avenir Liste de

Vitré est marquée par la mandature exceptionnellement longue du maire sor tant. Notre ville s’est développée durant ces 37 années, mais nous sommes convaincus qu’elle doit aujourd’hui se renouveler pour aller de l’avant.

Osez un projet

Nous voulons agir pour l’emploi, la qualité de vie et le plaisir de vivre ensemble. En effet, bien que Vitré bénéficie d’atouts sérieux : un taux de chômage relativement faible, des services de qualité, un patrimoine chargé d’histoire, elle conserve des fragilités qu’il faut affronter. Nous souhaitons en priorité atténuer la précarité du tissu économique, donner plus de cohérence à l’urbanisme de la ville et créer davantage de moments de convivialité.

de la ville et créer davantage de moments de convivialité. 2 Ce programme est accessible sur

2

de la ville et créer davantage de moments de convivialité. 2 Ce programme est accessible sur

Ce programme est accessible sur le site

www.vitre2014.fr

Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est
Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est
Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est
Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est
Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est
Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est
Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est
Osez une équipe Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est

Osez une équipe

Issue du rassemblement de l’opposition municipale, l’équipe « Osez l’Avenir » est constituée d’élus sortants et de nouveaux candidats engagés dans la vie associative, culturelle, sportive ou politique de Vitré. Nous exerçons dans les domaines industriel, agricole, culturel, médical, les métiers d’ingénieur, d’ouvrier, de comptable, de commerçant, d’enseignant… Nous partageons des valeurs humanistes, progressistes et écologistes.

Osez vous exprimer

Si, comme nous, vous aimez notre ville, si vous voulez qu’elle avance avec son temps, osez faire confiance à une équipe compétente, novatrice et dynamique :

Les 23 et 30 mars, votez « Osez l’Avenir ».

Hervé UTARD Âgé de 33 ans, je suis marié et père d’une petite fille de
Hervé UTARD
Âgé de 33 ans, je suis
marié et père d’une
petite fille de 2 ans.
J’habite le quartier de
la Hodéyère. Directeur
de projets, à la tête
d’une équipe d’ingé-
nieurs qui développent
des logiciels pour dif-
férents laboratoires de
recherche scientifique,
je suis également délé-
gué du personnel dans
ma société. Militant
politique, responsable du parti socialiste dans le
Pays de Vitré, j’apprécie la tempérance vitréenne
et je suis convaincu qu’une transition en douceur
est possible et souhaitable pour notre ville.
herve.utard@vitre2014.fr

Économie/Emploi Une ville active, des emplois de qualité

Économie/Emploi Une ville active, des emplois de qualité Jean-Pierre DELALANDE À Vitré, le taux de chômage

Jean-Pierre DELALANDE

À Vitré, le taux de chômage est relativement bas, mais la réalité de l’emploi ne peut se résumer à un seul chiffre. Dans le Pays de Vitré, le chômage a augmenté de 6 % entre octobre 2012 et octobre 2013. En 2013, seuls 28% des demandeurs d’emploi qui sont sortis des statistiques du chômage à

Vitré ont réellement trouvé un emploi. Les jeunes et les femmes sont plus durement touchésdanslePaysdeVitréqu’enmoyenneenBretagne. (source : Pôle Emploi)

(source : Pôle Emploi) Marie MEYER L’industrie   offre certes des

Marie MEYER

L’industrie

 

offre

certes

des

emplois,

mais

la

municipalité

 

sortante

s’est

abritée

derrière

le

seul

chiffre

du

taux

de

chômage

pour

ne

pas

traiter

les

questions

de

précarité,

de

bas

salaire,

de

conditions

difficiles

ou

de

perspectives

Nous

de

et

travail

d’absence

de

relancerons

l’ascenseur social à Vitré car les Vitréennes et les

développement

professionnel.

Vitréens ont droit aussi à la promotion sociale.

Vitréens ont droit aussi à la promotion sociale. Chantier de la passerelle i Nous attirerons des

Chantier de la passerelle

i Nous attirerons des entreprises de service afin de développer plus d’emplois stables sur notre territoire et de permettre aux jeunes diplômés vitréens de commencer chez eux leur carrière professionnelle.

i Pour améliorer les conditions de travail, nous créerons un Bureau du Bien-Être au Travail, chargé d’identifier, avec les acteurs des entreprises du territoire et l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT), les bonnes pratiques à diffuser dans nos entreprises.

i Nous donnerons aux entreprises locales le meilleur accès possible aux marchés publics lancés par la Ville, notamment en simplifiant les conditions de réponse et en découpant les projets en tranches de tailles raisonnables.

i Nous donnerons aux syndicats, qui sont de véritables interlocuteurs du monde économique, les moyens d’accueillir correctement les salariés à proximité de la Maison de l’Emploi, de l’Entreprise et de la Formation (MEEF).

i Nous encouragerons, avec le comité de jumelage, l’ouverture sur le monde en soutenant la présence de stagiaires vitréens dans les entreprises de nos villes jumelles et réciproquement.

i Nous proposerons une plate-forme de télétravail à proximité de la gare et nous signerons des conventions avec les entreprises concernées pour permettre aux nombreux vitréens qui sont employés à Rennes ou à Laval de travailler « à domicile » un ou plusieurs jours par semaine, ce qui réduira notre empreinte écologique et favorisera le commerce en centre-ville. Ce projet pourrait s’intégrer aisément au projet de requalification de l’espace de la Mériais.

Développement durable Anticiper pour ne pas subir

Développement durable Anticiper pour ne pas subir Pierrick MORIN Vitré est idéalement placée pour accueillir la

Pierrick MORIN

Vitré est idéalement placée pour accueillir la station de ferroutage qui deviendra la porte d’entrée de la Bretagne pour le transport des marchandises. Compte tenu de l’urgence climatique, de la hausse du

coût des énergies fossiles, et du potentiel économique du projet, nous y sommes favorables. Néanmoins, il coûterait 25 M à Vitré Communauté s’il devait être installé sur le site de la Grande Haie. Montant auquel il convient d’ajouter le gaspillage des sommes engagées pour réaliser les aménagements actuels.

i Nous orienterons le projet de station de ferroutage vers la zone de l’ancienne gare de fret où des interconnexions sont préexistantes avec les entreprises et la rocade. Nettement moins coûteux (10 M selon l’étude de Vitré Communauté), ce choix présente l’avantage d’économiser des terres agricoles précieuses en périphérie et d’être dans la logique de reconstruction que nous portons.

i De nombreux patrons d’entreprises artisanales vont bientôt partir en retraite. Nous bâtirons un grand plan de formation/reprise à destination des ouvriers et des chômeurs pour favoriser la reprise, à terme, de ces sociétés.

i Nous intégrerons les nouvelles techniques environnementales aux projets de construction et de rénovation des bâtiments municipaux afin de viser l’exemplarité écologique tant au niveau de l’investissement que dans le fonctionnement.

i Nous planifierons un entretien régulier des équipements de la Ville pour améliorer la qualité globale de nos infrastructures (écoles, équipements sportifs…) pour en augmenter la durée de vie et en réduire l’empreinte écologique.

i Nous engagerons un programme de réduction des consommations d’énergie à tous les niveaux, en commençant par la chasse au gaspillage.

i Le renouvellement du parc de véhicules de la Ville se fera avec des véhicules propres.

i La ville et la communauté développeront une véritable stratégie énergétique avec l’objectif de tendre vers l’autonomie, dans une logique d’économie circulaire. Les filières comme la méthanisation des effluents industriels et agricoles, très importants sur le territoire, ou le bois-énergie, sont des pistes à étudier en priorité.

le bois-énergie, sont des pistes à étudier en priorité. Jean-Louis PELÉ Nicolas KERDRAON Vitré ne dispose

Jean-Louis PELÉ

sont des pistes à étudier en priorité. Jean-Louis PELÉ Nicolas KERDRAON Vitré ne dispose pas aujourd’hui

Nicolas KERDRAON

Vitré ne dispose pas aujourd’hui de stratégie en matière d’habitat durable. Nous développerons la construction écologiquement responsable et performante à Vitré par le biais des marchés publics mais aussi par la construction et la rénovation privées. Cela donnera aux entreprises artisanales vitréennes la possibilité de prendre un temps d’avance sur les techniques modernes.

la possibilité de prendre un temps d’avance sur les techniques modernes. Train de fret à Vitré

Train de fret à Vitré

www.vitre2014.fr

5

Commerce Prendre soin de la vitalité du centre historique

6

Commerce Prendre soin de la vitalité du centre historique 6 Franck HELBERT Joëlle LE ROUX Vitré

Franck HELBERT

soin de la vitalité du centre historique 6 Franck HELBERT Joëlle LE ROUX Vitré perd ses

Joëlle LE ROUX

Vitré perd ses commerces en centre-ville, quand se développent fortement les zones commerciales à la périphérie. Ce processus ne crée pas d’emploi puisqu’il entraîne le remplacement de l’artisanat ou du commerce indépendant de ville par des emplois précaires périurbains. Le centre-ville se meurt, les quartiers perdent leurs commerces, l’agriculture perd des hectares précieux.

i La Ville et l’agglomération développeront la même politique pour le petit commerce que celle qui est menée auprès des grandes entreprises :

aide indirecte à l’installation et à l’activité par une stratégie de rachat et de soutien, mais aussi par une fiscalité clairement différenciée.

i La place de la gare mérite une animation spéciale. Nous favoriserons l’installation de commerces du quotidien qui serviront les habitués du train et les salariés du centre-ville, notamment ceux du futur immeuble tertiaire.

i Nous mettrons un frein à la création des zones commerciales extérieures et développerons des projets commerciaux en ville et dans les quartiers.

i Nous développerons, avec Vitré Communauté, un système de microcrédit pour le petit commerce afin de l’aider à s’installer, à se moderniser ou à obtenir de la trésorerie.

i Nous proposons que le secteur sauvegardé devienne piéton le dimanche après-midi, et qu’une animation par mois y soit organisée afin qu’il retrouve son attractivité pour les Vitréens et pour les touristes.

i Nous prévoirons un budget d’indemnisation dans chaque investissement de la Ville pour que les travaux ne pénalisent pas les commerces.

Ville pour que les travaux ne pénalisent pas les commerces. Rue Poterie i Nous donnerons aux
Ville pour que les travaux ne pénalisent pas les commerces. Rue Poterie i Nous donnerons aux

Rue Poterie

i Nous donnerons aux marchés du lundi et du samedi une nouvelle vie en les localisant place de la gare.

Gérard MARTIN

Urbanisme Un cadre renouvelé, un environnement préservé

Urbanisme Un cadre renouvelé, un environnement préservé Jacques COIGNARD Nicolas GUILLIER La Baratière La ville

Jacques COIGNARD

renouvelé, un environnement préservé Jacques COIGNARD Nicolas GUILLIER La Baratière La ville s’est développée

Nicolas GUILLIER

environnement préservé Jacques COIGNARD Nicolas GUILLIER La Baratière La ville s’est développée vers le nord par

La Baratière

La ville s’est développée vers le nord par le biais de grands lotissements aujourd’hui dépourvus de services et dont la vie de quartier reste à créer.

Nous voulons repenser le développement de la ville pour sortir de la logique de l’extension à l’infini et mettre en œuvre un urbanisme durable. La préservation de l’espace agricole, l’équilibre Nord-Sud, la proximité des services, la mixité sociale et la rénovation des espaces délaissés sont nos priorités avec, comme conséquences, la réduction et la fluidification des déplacements.

i Espace public méconnu, le jardin de la Mériais, situé au sud de la gare, sera aménagé et rendu accessible. Nous réhabiliterons les bâtiments existants, propriété de la Ville mais dépourvus jusqu’ici du moindre projet, ce qui permettra de développer une offre de logements ou d’espaces tertiaires de qualité à proximité immédiate de la gare. Favoriser la mixité des usages (habitat, activité, espace public paysager) dans le cadre d’un projet urbain maîtrisé par l’initiative publique, mettre en valeur un patrimoine existant sur le plan architectural, optimiser le financement via les recettes de commercialisation des programmes de construction :

c’est la solution qu’il faut privilégier pour développer un urbanisme de qualité respectueux des habitants, de leur cadre de vie et des finances communales.

habitants, de leur cadre de vie et des finances communales. Chapelle de la Mériais i Nous

Chapelle de la Mériais

i Nous développerons la vie des quartiers Nord en facilitant l’arrivée de services privés et publics au plus près des habitants. Nous y construirons notamment une maison de quartier pour accueillir la vie associative et culturelle.

Plusieurs quartiers résidentiels ont été imaginés à une époque où le m² était peu onéreux et où la terre agricole n’était pas préservée.

i Des terrains constructibles peuvent être dégagés dans cet espace pour densifier la ville en valorisant les biens existants et en développant la mixité sociale et générationnelle.

Aux investissements coûteux et « tape-à-l’œil », nous privilégions la rénovation, la requalification, pour réinventer et reconstruire la ville sur son empreinte actuelle, où beaucoup d’espaces de grande valeur sont restés en souffrance.

i L’espace de la Baratière, laissé libre par l’IME (ex- Papillons Blancs), fera l’objet d’une réflexion globale avec la volonté d’ouvrir ce secteur sur le reste de la ville et de favoriser la multiplicité des usages. Cette réflexion pourra intégrer une trame de circulation douce reliant les quartiers Sud au jardin du Parc et aux nombreux services présents autour de la rue du 70 e RI. Le petit bois tout proche sera remis en valeur.

i En conservant son caractère naturel, nous valoriserons le Pré des Lavandières pour faciliter l’accueil des familles et développer là un véritable espace pédagogique, écologique et patrimonial, à destination des enfants. Nous proposerons également d’y organiser une guinguette l’été.

Transports Faciliter les déplacements dans Vitré

Transports Faciliter les déplacements dans Vitré Valérie GRAFFARD Christian VÉLY Les réclamations des Vitréens, le

Valérie GRAFFARD

Faciliter les déplacements dans Vitré Valérie GRAFFARD Christian VÉLY Les réclamations des Vitréens, le bruit,

Christian VÉLY

Les réclamations des Vitréens, le bruit, la pollution et même le danger n’ont pas suffi à faire réagir la majorité sortante sur la question des embouteillages. Le projet de grand parking associé à la plate-forme multimodale de la gare pourrait aggraver la situation dans cette zone si les voies d’accès n’étaient pas repensées. L’idée d’installer la future plate-forme de ferroutage le long du boulevard de Laval achèverait d’encombrer le boulevard d’Helmstedt au sud.

achèverait d’encombrer le boulevard d’Helmstedt au sud. Danièle GAUDIN i Nous développerons les possibilités de

Danièle GAUDIN

i Nous développerons les possibilités de transports doux et encouragerons leur utilisation. i En partenariat
i Nous développerons les possibilités de transports
doux et encouragerons leur utilisation.
i
En
partenariat
avec
les
habitants,
les
i Le réseau de bus sera repensé et les fréquences
augmentées.
commerçants
et
les
entreprises,
nous
bâtirons
enfin
le
plan
de
circulation
qui
manque tant
à
la ville
i Nous terminerons avec le Conseil Général le
contournement complet de Vitré en reliant la route
de Laval et le boulevard d’Helmstedt à la rocade
Nord.
avec,
comme
priorité,
la
fluidification
et
la
réduction du trafic dans
la
zone
de
la
gare et
au niveau du boulevard
d’Helmstedt.
fluidification et la réduction du trafic dans la zone de la gare et au niveau du

L’égalité femmes-hommes Pour des relations sociales et familiales harmonieuses

Pour des relations sociales et familiales harmonieuses Nicole BRUNEAU Erwann ROUGIER 56 % des chômeurs du

Nicole BRUNEAU

relations sociales et familiales harmonieuses Nicole BRUNEAU Erwann ROUGIER 56 % des chômeurs du pays de

Erwann ROUGIER

56 % des chômeurs du pays de Vitré sont des femmes, et les jeunes femmes sont plus particulièrement touchées. Elles sont moins nombreuses en apprentissage et beaucoup plus souvent en temps partiel. Les femmes gagnent, dans le Pays de Vitré, 10,10 de l’heure net en moyenne contre 13,40 pour les hommes. Enfin, près de 500 femmes vivent seules avec leur(s) enfant(s). Il est temps de construire à Vitré une véritable égalité femmes-hommes, et nous nous y engageons !

i
i

Nous accentuerons l’action du centre social pour appuyer les parents dans l’exercice de leur rôle de père ou de mère par des groupes d’échanges entre parents autour de thèmes du quotidien. Nous ferons intervenir des professionnels si une thématique choisie l’impose, et proposerons des conférences dans les maisons de quartier sur des sujets comme l’éducation aux médias, la gestion des temps de vie, les rythmes de l’enfant ou l’éveil des très jeunes enfants.

i Lors des nouveaux recrutements au sein des services techniques municipaux, une communication particulière sera faite afin d’encourager les candidatures féminines autant que masculines, tout comme pour des stages ou les contrats d’apprentissage.

i Une sensibilisation des jeunes femmes sera réalisée afin de leur présenter les métiers techniques, industriels, et les possibilités pour les femmes d’intégrer des métiers habituellement présentés comme masculins.

i Un bilan social des services de Vitré et de Vitré Communauté permettra de faire régulièrement le point sur ce sujet.

i La Ville mettra en œuvre, avec Vitré Communauté et les communes voisines, un véritable dispositif d’hébergement à court ou long terme pour les victimes de violences domestiques. La Ville coordonnera des actions de sensibilisation contre les violences intrafamiliales (exposition, conférence, débat, projection, spectacle, épreuve sportive…) dans différents lieux de la ville.

i Nous mettrons en place des groupes de parole intergénérationnels autour de sujets comme la parentalité, l’égalité des sexes, la sexualité, la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) ou des grossesses précoces.

i Nous soutiendrons les projets d’accueil à horaires atypiques des jeunes enfants pour que les parents puissent continuer à travailler tous les deux s’ils le souhaitent, même avec des enfants en bas âge.

i Nous proposons de créer un Point d’Accès au Droit, doté d’un(e) juriste et d’un(e) assistant(e) social(e), qui accueilleront et guideront chaque Vitréen ayant besoin de connaître ses droits et les moyens dont il dispose pour les faire respecter.

i Nous veillerons à apporter via le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) un accompagnement aux couples en voie de séparation, notamment au travers de solutions d’hébergement transitoire.

Vie de quartier Une ville à vivre

Tourisme Une ville à découvrir

Une ville à vivre Tourisme Une ville à découvrir Jacques CROCHET Joëlle LE LAMER Pierrette TRÉMOUREUX

Jacques CROCHET

à vivre Tourisme Une ville à découvrir Jacques CROCHET Joëlle LE LAMER Pierrette TRÉMOUREUX Marie JEHAN

Joëlle LE LAMER

Une ville à découvrir Jacques CROCHET Joëlle LE LAMER Pierrette TRÉMOUREUX Marie JEHAN Au-delà de la

Pierrette TRÉMOUREUX

Jacques CROCHET Joëlle LE LAMER Pierrette TRÉMOUREUX Marie JEHAN Au-delà de la simple citoyenneté vitréenne,

Marie JEHAN

Au-delà de la simple citoyenneté vitréenne, nous voulons enfin développer la vie amicale, sociale, associative, sportive, pour développer le goût de vivre ensemble, dans nos quartiers.

Le cœur de ville, le patrimoine historique, industriel et culturel, sont de formidables atouts pour notre ville. Malheureusement, le tourisme est resté en panne à Vitré et, avec lui, le petit commerce du centre. Pourtant, d’autres villes ont su mettre en valeur leur patrimoine avec succès, comme Fougères ou Mayenne, et nous devons rattraper le retard accumulé.

i Un quartier, c’est : des équipements, des services publics, des commerces de proximité, des professionnels de santé. Nous définirons avec la population de grands quartiers pour Vitré en vue d’y créer d’ici à 2020 une véritable vie de quartier dans « l’esprit village ».

i Nous valoriserons et exploiterons au mieux le potentiel historique, patrimonial et touristique du château.
i Nous valoriserons et exploiterons au mieux le
potentiel historique, patrimonial et touristique
du château. Nous rénoverons le musée et le
doterons d’une muséographie moderne.
Maryse GUERRIER
i Les festivités des 1000 ans de Vitré ont été un
formidable moment de rencontre pour les Vitréens.
Nous organiserons un festival régulier autour de
l’identité historique et industrielle de Vitré pour
renouveler ce temps fort de la ville et contribuer à
son rayonnement.
i En collaboration avec l’Éducation nationale, nous
organiserons des « classes patrimoine » pour
accueillir à Vitré des enfants qui donneront à leurs
parents l’envie de visiter notre ville.
i Nous créerons un nouvel accès à la place du
château depuis la place Saint-Yves, en contrebas,
en ouvrant au public l’escalier d’accès et en le
poursuivant avec un sentier le long de la douve
menant au pont-levis.
i Nous donnerons vie au château en organisant des
séances de cinéma et des pièces de théâtre en
plein air dans la cour.
i Nous mettrons en place des « offres familiales
» de découverte de notre ville, combinant nos
atouts industriels, agricoles, historiques, sportifs et
artisanaux, pour offrir à toute la famille des moments
de détente.
i En cohérence avec l’histoire et le patrimoine de
la ville, nous mettrons en valeur l’artisanat d’art
existant à Vitré.

i Nous favoriserons l’implantation de services et de commerces de proximité dans les quartiers ainsi que la présence d’équipements de loisirs et sportifs.

i De plus, les quelques équipements existants, comme le Mille Club, sont vieillissants et pas toujours adaptés aux besoins des associations : mal insonorisés, problèmes d’accessibilité non résolus Nous rénoverons l’existant et en créerons dans les quartiers aujourd’hui encore dépourvus, comme la Fleuriais ou au nord de la ville.

i La ville reverdira et de vastes zones seront rendues aux piétons, notamment le centre historique, le dimanche. Nous développerons, sur l’exemple allemand, la place de l’arbre dans la ville.

i Nous commanderons régulièrement des enquêtes sur la qualité de l’air, de l’eau, et sur le niveau de bruit, et nous publierons les résultats.

10

Culture À l’écoute des talents vitréens

Culture À l’écoute des talents vitréens Pascale GOZE Liliane JOUET i Nous adopterons des tarifs préférentiels

Pascale GOZE

Culture À l’écoute des talents vitréens Pascale GOZE Liliane JOUET i Nous adopterons des tarifs préférentiels

Liliane JOUET

i Nous adopterons des tarifs préférentiels pour que les spectacles du centre culturel soient accessibles
i Nous adopterons des tarifs préférentiels pour
que les spectacles du centre culturel soient
accessibles en famille.
i Nous démocratiserons aussi l’accès au
conservatoire, qui doit donner la chance au plus
grand nombre d’exprimer son talent.
i Nous pérenniserons la filière musicale CHAM, de
l’école primaire au collège.
i Nous proposerons aux lycéens une place de
spectacle en échange de l’accueil et du placement
des spectateurs.
i Pour faire vivre le centre culturel au maximum,
nous proposerons des tarifs préférentiels pour les
associations locales.
i Nous ouvrirons le Centre Culturel pour des visites
afin de désacraliser le lieu.
i L’été, nous ferons revivre le kiosque du parc avec
des concerts.
i Nous développerons une filière de musique
traditionnelle bretonne au conservatoire.
i Nous développerons l’apprentissage, l’usage et
la présence du gallo et du breton (spectacles,
signalétique…).
www.vitre2014.fr

La culture est un pilier du « vivre ensemble » :

connaissance, art, partage, communication, débats, ouverture d’esprit, émotion… Nous voulons en offrir plus et la proposer à tous.

Nous voulons en offrir plus et la proposer à tous. Jean-Luc MARQUET (Yannlugg) i Parce que
Nous voulons en offrir plus et la proposer à tous. Jean-Luc MARQUET (Yannlugg) i Parce que

Jean-Luc MARQUET

(Yannlugg)

i Parce que nous voulons démystifier l’accès à la culture, nous créerons à La Motte et à Maison Rouge des antennes de la médiathèque.

11

Éducation Donner à chacun les moyens de s’épanouir

Éducation Donner à chacun les moyens de s’épanouir i Parce que les enfants ont besoin de
Éducation Donner à chacun les moyens de s’épanouir i Parce que les enfants ont besoin de
Éducation Donner à chacun les moyens de s’épanouir i Parce que les enfants ont besoin de

i

Parce que les enfants ont besoin de stabilité et de repères affectifs, les agents de la Ville en charge de l’entretien des locaux et de l’accompagnement des enfants (cantine, pause méridienne) seront affectés à une école, leur permettant ainsi d’être pleinement intégrés à l’équipe éducative.

i Nous sanctuariserons le principe d’un agent municipal (ATSEM) accompagnant l’instituteur au quotidien dans chaque classe de maternelle, et nous soutiendrons ce personnel avec des formations.

Nelly BAUDOUIN

Élodie CHANTEL

Le service public d’éducation n’est pas un service comme les autres. Donner à nos enfants les moyens de s’épanouir et de se développer est pour nous une priorité absolue. Nous donnerons aux parents, au personnel municipal et aux enseignants, les moyens de nos ambitions dans le domaine éducatif.

Nous nous félicitons des travaux de restauration réalisés à l’école Pierre Lemaître par la municipalité sortante. Nous poursuivrons cet investissement fort pour l’éducation en rénovant un établissement scolaire par mandat.

i L’école Jean Guéhenno sera entièrement rénovée durant le mandat qui s’ouvre. Ses bâtiments deviendront un exemple à suivre en matière de qualité environnementale. Ce projet contribuera à faire de cette école un lieu paisible et à lui donner l’attractivité nécessaire pour développer une véritable mixité sociale au sein des écoles publiques de la ville.

i Le mandat sera également mis à profit pour préparer l’avenir de l’école du château. Une étude globale sera menée pour déterminer s’il est préférable de rénover les locaux actuels ou d’accompagner l’accroissement démographique au nord de la ville en déplaçant l’école vers ce quartier. Les études seront menées et le budget préparé pour que les travaux puissent commencer dès le début du mandat suivant.

i Les travaux d’entretien courant seront enfin renforcés dans toutes les écoles.

i La réforme des rythmes scolaires était une chance d’être innovant et volontariste en matière d’éducation et d’activités périscolaires. La municipalité sortante n’a malheureusement pas su la saisir. Sans révolutionner, une fois de plus, l’organisation, nous bâtirons enfin le projet éducatif local qui aurait dû précéder la mise en œuvre de la réforme, et nous reverrons à la hausse les moyens attribués aux activités péri-éducatives (TAP), notamment en renforçant la formation des encadrants.

i Nous serons pleinement impliqués dans les conseils d’école afin de prendre en compte les besoins et les remarques de l’équipe éducative.

i Nous donnerons aux écoles publiques les moyens techniques des écoles d’aujourd’hui, notamment en termes d’accès au numérique ou de vidéo projection, en qualité et en quantité suffisante.

i Nous ferons en sorte que chaque classe puisse organiser deux sorties par an.

i Nous proposerons à chaque école la gratuité d’accès à une salle de spectacle une fois par an, pour que nos enfants présentent leurs spectacles « comme les grands ».

i Nous accorderons la gratuité de la visite du château aux élèves de la commune dans le cadre d’un projet scolaire.

i Nous augmenterons significativement la part des produits bio dans les cantines municipales.

i Nous créerons des périmètres piétons autour des écoles.

Vie municipale Une mairie au service des Vitréens

Vie municipale Une mairie au service des Vitréens Noëlle TIREAU Être élu municipal, c’est se mettre

Noëlle TIREAU

Être élu municipal, c’est se mettre au service des Vitréennes et des Vitréens. Notre vision de la vie publique est fondée sur une véritable démocratie participative et implicative, où les citoyens sont associés aux décisions au lieu d’en être simplement informés.

i Pour être à l’écoute de votre réalité quotidienne, nous désignerons au sein du conseil municipal les élus de quartier qui seront votre lien privilégié pour régler en proximité les questions portant sur la vie locale.

en proximité les questions portant sur la vie locale. Annie LE POËZAT À proximité dans les

Annie LE POËZAT

les questions portant sur la vie locale. Annie LE POËZAT À proximité dans les quartiers Un
les questions portant sur la vie locale. Annie LE POËZAT À proximité dans les quartiers Un
les questions portant sur la vie locale. Annie LE POËZAT À proximité dans les quartiers Un

À proximité dans les quartiers

locale. Annie LE POËZAT À proximité dans les quartiers Un accueil renforcé i Nous ferons la

Un accueil renforcé

i Nous ferons la transparence sur la conduite de la Ville : comptes rendus du conseil municipal et des commissions complets et accessibles publiquement à la mairie et sur Internet, réunions publiques régulières, publication des vidéos des séances du conseil municipal sur le site Internet de la mairie, avec une arborescence et un moteur de recherche permettant de connaître l’intégralité et l’historique des décisions municipales sur un sujet donné.

i Pour que chacun puisse accéder librement aux données de la Ville, nous ferons de Vitré une ville pionnière pour la mise à disposition des données publiques en ligne.

i Nous attribuerons les logements sociaux de manière équitable et transparente.

i Nous évaluerons la contribution bénévole des associations suppléant des obligations de la Ville afin de récompenser justement celles et ceux qui s’investissent dans la vie locale.

i En concertation avec les acteurs, nous définirons une nouvelle organisation des services, centrée sur les besoins des citoyens et garantissant aux agents les moyens de réaliser correctement leurs missions.

i Nous développerons la formation continue au sein des services.

i Nous doterons le site Web de la mairie de nombreux services en ligne (formalités administratives, réservation de salle, demandes d’information).

i Nous améliorerons l’accueil du public en mairie en travaillant notamment sur les horaires d’ouverture.

i Pourlatranquillitédessoiréesdelavilleetlasécurité de nos jeunes, nous ferons passer le nombre de médiateurs de 2 à 4, et nous professionnaliserons cette fonction. Nous renforcerons la coordination entre les médiateurs, la Police municipale et la Gendarmerie.

i Nous améliorerons la proximité de la police municipale avec les citoyens en créant un bureau annexe à Maison Rouge.

Sport et vie associative Combiner plaisir et convivialité

i Nous aiderons les clubs vitréens à former leurs éducateurs mais aussi à valoriser l’engagement de leurs bénévoles, et nous doterons les clubs d’espaces de convivialité.

i Nous travaillerons avec les clubs à l’accueil de compétitions de haut niveau, pour offrir d’avantage de spectacles sportifs à Vitré, en examinant notamment les besoins d’homologation qui en découlent.

i Nous dédierons au sport vitréen un lieu convivial de réunion.

i Nous accompagnerons le développement du sport féminin, notamment via la rénovation des vestiaires.

i Nous adapterons l’offre de transport public, notamment le mercredi, pour faciliter l’utilisation de certains équipements excentrés et nous sécuriserons l’accès des deux-roues aux installations sportives en périphérie de ville.

i Nous favoriserons aussi le développement du sport adapté et handisport en soutenant la création de sections handisport dans les clubs et la formation d’éducateurs sportifs spécialisés. Nous rendrons les équipements de la ville accessibles aux personnes à mobilité réduite et nous proposerons d’y organiser des rencontres handisport.

i

Le club de baseball fonctionne depuis 20 ans et est toujours en attente d’un terrain. Nous nous engageons à créer d’ici 3 ans un terrain permettant d’accueillir des entraînements et des compétitions de baseball.

des entraînements et des compétitions de baseball. Jean-Yves HÉLANDAIS J e a n - Y v

Jean-Yves HÉLANDAIS

et des compétitions de baseball. Jean-Yves HÉLANDAIS J e a n - Y v e s

Jean-Yves DINAM

Loisir, défi, facteur de bonne santé, le sport est aussi un vecteur d’intégration et de socialisation fondamental. D’élite ou de loisir, le sport, c’est avant tout du plaisir.

i Nous définirons, avec les responsables associatifs, dès le début de la mandature, un plan d’investissements pour les 6 ans du mandat afin de permettre à chaque club de programmer son développement sereinement.

pour les 6 ans du mandat afin de permettre à chaque club de programmer son développement
pour les 6 ans du mandat afin de permettre à chaque club de programmer son développement

Grand âge et handicap Savoir écouter pour mieux accompagner

âge et handicap Savoir écouter pour mieux accompagner Jérôme ROUILLÉ Yves LECOMPTE L’augmentation de

Jérôme ROUILLÉ

Savoir écouter pour mieux accompagner Jérôme ROUILLÉ Yves LECOMPTE L’augmentation de l’espérance de vie est

Yves LECOMPTE

L’augmentation de l’espérance de vie est une évolution formidable, mais elle engage la société à s’adapter pour que chacun puisse vieillir dans les meilleures conditions. Permettre de conserver sa vie sociale, faciliter les déplacements, assurer l’égalité de tous devant l’accès aux services publics, garantir des conditions de logement adaptées sont de nouveaux défis que nous entendons relever

Nicole GARDAN
Nicole GARDAN

i À l’heure où l’État décide d’un moratoire sur le volet accessibilité de la loi du 11 février 2005, nous engagerons, en concertation avec les associations représentatives des personnes handicapées, un plan de mise en accessibilité de la ville et des établissements recevant du public. Une commission extra-municipale «accessibilité» sera mise en place.

i Nous augmenterons l’offre d’accueil des personnes âgées pour réduire les listes d’attente au foyer- logement de la Trémoille et à la maison de retraite de la Gautrais.

i Le passage de la vie active à la retraite est un cap difficile à franchir. Une campagne active en faveur du bénévolat permettra de valoriser le dynamisme et les compétences des retraités et de renforcer la vie sociale de la commune.

i Lasurvenuededifficultésdedéplacementpeutavoir de lourdes conséquences, notamment l’isolement. Savoir écouter les seniors concernés, comprendre leursbesoinsetadapterl’aménagementurbainpour permettre la continuation de leurs déplacements est indispensable ; des rampes, des bancs régulièrement espacés, des toilettes publiques bien entretenues, des Abribus confortables sont des investissements peu coûteux, mais sans lesquels il est parfois impossible de continuer à faire des courses dans les magasins de proximité ou de rendre visite à ses voisins de quartier.

i Nous garantirons, via le plan d’urbanisme, que des logements adaptés à la dépendance seront disponibles dans chaque quartier de Vitré, pour assurer à la fois la sécurité et la continuation des relations sociales.

www.vitre2014.fr

15

Imprimé à Vitré. Papier issu de forêts éco-gérées - SIRET 378 144 802 00048 - Ne pas jeter sur la voie publique.

Ce document a été réalisé et imprimé à Vitré, pour un coût de 24 centimes d’euro TTC par électeur.

Les candidats de l’équipe

Osez

l’Avenir pour l’élection municipale de Vitré

Hervé UTARD

33 ans

La Hodéyère

Ingénieur, directeur de projets dans une PME

Noëlle TIREAU

64 ans

Boulevard des Rochers

Professeur de mathématiques, retraitée de l’enseignement privé,

Pierrick MORIN

47ans

Centre historique

conseillère municipale Collaborateur de groupe politique, conseiller municipal

Nelly BAUDOUIN

51 ans

Centre historique

Professeur des écoles

Jacques COIGNARD

60 ans

Boulevard d’Hemlstedt

Comptable, conseiller municipal

Pascale GOZE

46 ans

Centre historique

Éditrice

Yves LECOMPTE

57 ans

Bellevue

Directeur d’établissement médico-social, Conseiller municipal

Marie MEYER

31 ans

Centre culturel

Conseillère clientèle

Erwann ROUGIER

21 ans

Le Chêne

Étudiant infirmier

Danièle GAUDIN

61 ans

Les Jacobins

Infirmière retraitée

Jean-Yves DINAM

56 ans

Boulevard des Rochers

Professeur d’Éducation Physique et Sportive (EPS)

Elodie CHANTEL

33 ans

La Hodéyère

Cadre bancaire

Jean-Yves HELANDAIS

49 ans

La Fontaine

Professeur des écoles

Maryse GUERRIER

63 ans

La Motte

Professeur des écoles, retraitée de l’enseignement privé

Nicolas KERDRAON

36 ans

Centre culturel

Ingénieur en télécommunications, ancien adjoint au maire dans les Côtes-d’Armor

Joëlle LE LAMER

69 ans

Gonidec

Assistante sociale scolaire retraitée

Nicolas GUILLIER

42 ans

Quartiers nord

Attaché territorial

Nicole BRUNEAU

69 ans

Gonidec

Ouvrière retraitée

Jean-Louis PELE

54 ans

Boulevard Waldeck Rousseau

Inséminateur

Liliane JOUET

54 ans

La Fleuriais

Médiatrice culturelle chargée des relations au public

Jérôme ROUILLE

47 ans

Boulevard Louis Giroux

Animateur en maison de retraite

Nicole GARDAN

60 ans

Saint-Etienne

Infirmière, Conseillère municipale

Franck HELBERT

38 ans

Le Chêne

Analyste programmeur

Marie JEHAN

67 ans

Route des Eaux

Ouvrière retraitée

Gérard MARTIN

74 ans

Le Rachapt

Artisan retraité

Valérie GRAFFARD

48 ans

Gonidec

Aide médico-psychologique

Christian VELY

63 ans

Bourg aux Moines

Cadre de la fonction publique

Pierrette TREMOUREUX

66 ans

La gare

Retraitée

Jean-Luc MARQUET

53 ans

Beauvais

Artiste peintre plasticien

Joëlle LE ROUX

64 ans

Boulevard de Laval

Professeur d’allemand, retraitée de l’enseignement privé

Jean-Pierre DELALANDE 54 ans

Le Rachapt

Chauffeur-livreur

Annie LE POËZAT

70 ans

La Fleuriais

Professeur d’histoire retraitée, ancienne conseillère régionale et ancienne conseillère municipale

Jacques CROCHET

77 ans

Fougères

Directeur d’école retraité de l’éducation nationale, ancien conseiller municipal

Les candidats de l’équipe

Osez l’Avenir

pour l’élection des conseillers communautaires de Vitré Communauté

Hervé UTARD

Yves LECOMPTE

Jean-Yves HELANDAIS

Noëlle TIREAU

Marie MEYER

Maryse GUERRIER

Pierrick MORIN

Erwann ROUGIER

Nicolas KERDRAON

Nelly BAUDOUIN

Danièle GAUDIN

Joëlle LE LAMER

Jacques COIGNARD

Jean-Yves DINAM

Nicolas GUILLIER

Pascale GOZE

Elodie CHANTEL

Nicole BRUNEAU

Venez nous rencontrer et échanger avec nous le vendredi 14 mars à 20 h 30 au Centre Culturel de Vitré, rue de Strasbourg. Un débat télévisé est organisé entre Hervé UTARD et Pierre MÉHAIGNERIE le vendredi 14 mars à 12 h 30. Il sera retransmis en direct sur TV Rennes puis disponible sur le site Internet www.tvrennes35bretagne.fr.

Retrouvez-nous sur notre site Internet : www.vitre2014.fr

16 Les 23 et 30 mars, votez « Osez l’Avenir »