Vous êtes sur la page 1sur 96

ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE

Table des matières Page 3.2.3. Documents sélectionnés et soumis aux Conférences de l’IIRF au cours de l’année
1429H
Liste des Abréviations 3.2.4. Série de Conférences de l’IIRF
Résumé executif 3.3. Elaboration de manuels et de programmes d’études

1
Chapitre 1 : Introduction 17 3.4. Publications
1.1. L’IIRF : son mandat et ses objectifs stratégiques 3.4.1. Revues (Etudes économiques islamiques et Dirasat Iqtisadiyyah Islamiyyah 4
1.2. Plan stratégique de l’IIRF Volumes)
1.3. Aperçu des questions actuelles 3.4.2. Actes de Séminaires/Conférences de recherche
1.3.1 Crise financière et Renforcement de la résistance des Services financiers islamiques 3.4.3. Résumés des publications
1.3.2 Promotion de l’accès aux Services financiers et allégement de la pauvreté 3.5. Enseignement à distance
1.3.3 Développement humain global 3.6. Conférences et Séminaires
1.3.4 Développement des ressources humaines pour la finance islamique 3.7. Mobilisation de compétences externes
1.3.5 Renforcement des capacités 3.7.1. Programme d’encouragement et de promotion
1.3.6 Défis de l’Information 3.7.2. Programme de bourses d’études de l’IIRF
3.7.3. Programme des professeurs visiteurs

4
Chapitre 2 : Dialogue stratégique 31 Chapitre 4 : Facilitation de l’application de l’économie et du système 109
2.1. Introduction bancaire et financier islamiques

2 2.2. Groupe de travail sur l’allégement de la pauvreté


2.3. Groupe de travail sur le développement du secteur financier islamique
2.4. Groupe de travail sur le renforcement des capacités
4.1. Introduction
4.2. Services d’assistance technique pour le développement de l’Industrie des services
financiers islamiques
2.5. Groupe de travail sur la technologie de l’Information et de la Communication pour le 4.2.1. Assistance technique
Développement (TICD) 4.2.2. Développement de l’architecture financière islamique
2.6. Initiatives de développement de l’Industrie financière islamique 4.2.3. Cours et ateliers de formation
2.6.1 Crise financière et renforcement de la résistance des services financiers islamiques
2.6.2 Forum de développement du secteur financier islamique 5 Chapitre 5 : Renforcement des capacités
5.1. Introduction
121

2.6.3 Promotion de l’accès aux services financiers et allégement de la pauvreté 5.2. Groupe de travail sur la formation (Préparer la Oumma pour le 21ème siècle)
2.6.4 Documents de développement de l’Industrie financière islamique 5.3. Activités de formation
2.7. Forum du Secteur financier islamique 5.3.1. Cours payants
5.3.2. Programmes de formation réguliers
Chapitre 3 : Approfondissement des connaissances en économie et 49 5.4 Le programme régional de formation intégrée sur les études de faisabilité, l’évaluation des
système bancaire et financier islamiques projets industriels et les applications du COMFAR
3.1. Introduction
3.2. Recherche
6 Chapitre 6 : Ressources en information et connaissances
6.1 Introduction
135

3 3.2.1. Recherche interne


3.2.2. Mobilisation des compétences externes
6.2 Systèmes d’information
6.2.1 Système d’information des banques islamiques (SIBI)
6.2.2 Système de banque de données Awqaf

4 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 5


6.2.3 Base de données de la BID sur les Experts. LISTE DES ABBREVIATIONS
6.3 Ressources basées sur Web
6.3.1 Nouveau site Web/portail de l’IIRF OCAIFI - Organisation de comptabilité et d’audit des Institutions financières
6.3.2 Système de gestion des publications de l’IIRF (SMP IIRF) islamiques
6.3.3 Bulletin d’information de l’IIRF SBDA - Système de banque de données Awqaf
6.3.4 Commercialisation des produits de l’IIRF UEEA - Université économique de l’Etat d’Azerbaïdjan

7
CDE - Conseil des Directeurs exécutifs
Chapitre 7 : Prix 149 CG - Conseil des Gouverneurs
7.1 Prix de la BID en Economie et Système Bancaire et Financier Islamiques COBIFI - Conseil général des Banques et Institutions financières islamiques
7.2 Prix de la BID pour la Promotion du commerce CEI - Communauté des Etats indépendants
DEA - Analyse de l’enveloppement des données

8 Chapitre 8 : Développement institutionnel de l’IIRF


8.1 Introduction
8.2 Renforcement de l’IIRF
141 DIFC - Centre financier international de Dubaï
ED - Enseignement à distance
CED - Centres d’enseignement à distance
8.2.1 Changements organisationnels et visionnaires PED - Programme d’enseignement à distance
8.2.2 Améliorations du réseau de TI pour l’enseignement à distance et les données RDGA - Réseau développement global et d’apprentissage
8.2.3 Amélioration du système de publication de l’IIRF AMS - Alliance mondiale pour le savoir
8.2.4 Marketing des produits de l’IIRF SIBI - Système d’information des banques islamiques
8.2.5 Développement des ressources humaines BID - Banque islamique de développement
8.3 Contribution aux autres Départements d de la BID IDBDE - Base de données de la BID sur les Experts
8.4 Etablissement de réseaux avec des institutions extérieures CICI - Chambre islamique de commerce et d’industrie
CIDC - Chambre islamique pour le développement du commerce
Annexes TICD - Technologie de l’Information et de la communication pour le
A.1. Résumé des activités des différentes divisions et unités de l’IIRF développement
A.2. Direction, comités et organigramme FDSFI - Forum du développement du secteur financier islamique
CSFI - Conseil des Services financiers islamiques
ISFI - Industrie des services financiers islamiques
MFII - Marché financier islamique international
IoSFI - Institutions offrant des services financiers islamiques
UII - Université islamique internationale
IKU - Université internationale du savoir
IIRF - Institut islamique de recherches et de formation
ISESCO - Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture
SIFCI - Société islamique de financement du commerce international
UIT - Université islamique de technologie

6 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 7


FPAK - Fondation publique des Awqaf du Koweït
TISC - Technologie de l’information, du savoir et de la Communication
PM - Pays members
SDM - Société de développement des multimédia
PE - Protocole d’entente
OCI - Organisation de la Conférence islamique
SGP - Système de gestion des publications
DP - Demande de proposition
SAMA - Agence monétaire d’Arabie Saoudite
CRSESFPI - Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de
formation pour les pays islamiques
S&T - Science et technologie
CPDD Cadre de plan directeur décennal
JP - Jeunes professionnels

8 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 9


RESUME EXECUTIF études commandées. capacités a porté son attention aux besoins en formation des
pays membres de la BID. Le Groupe a invité des Centres d’excellence, des experts et
L’Institut Islamique de Recherches et de Formation (IIRF) du Groupe de la des universitaires de renom à participer à la préparation des documents de politique
Banque islamique de développement (BID) a entrepris de nombreuses activités pour sur les questions de renforcement des capacités concernant les Etats membres de
exercer son mandat qui consiste à élargir la base de la connaissance en économie, la BID. Au total, 14 institutions et experts ont exprimé leur volonté de participer aux
système bancaire et financier islamiques et à fournir des facilités de formation aux prochaines réunions du Groupe sur le renforcement des capacités.
parties concernées.1429H (2008) était la quatrième année de mise en œuvre du
Accumulation de la connaissance en économie et système bancaire et financier
Plan stratégique quinquennal de l’IIRF. Au cours de cette année, l’IIRF a essayé
islamiques
de s’occuper des questions relatives aux crises financières, à l’accès aux services
financiers islamiques et à l’allègement de la pauvreté, au développement humain Huit projets de recherches internes ont été complétés en 1429H. Il s’agissait de:
global, au développement du capital humain pour l’industrie financière islamique, “Crises financières internationales : La finance islamique peut-elle aider à minimiser
au renforcement des capacités et au relèvement des défis informationnels. Ses la fréquence et la sévérité de ces crises à l’avenir ?”, «Rôle de la microfinance
principales réalisations au cours de l’année 1429H figurent ci-dessous dans l’allégement de la pauvreté : Enseignements tirés des Pays membres de la
BID”, “Nature et importance de la responsabilité sociale des banques islamiques ”,
Dialogue stratégique “Cadre et stratégies pour le développement du capital humain dans l’économie et la
finance islamiques”, “Développement des systèmes d’alerte rapide pour la finance
Pour rendre sa politique des services pertinente pour les pays membres, l’IIRF a
islamique”, “Potentialités et coopération commerciales entre les Pays Membres de la
établi quatre groupes de travail en 1426H : Allégement de la pauvreté, Développement
BID ”, “Innovation et authenticité dans la finance islamique”, et “les Maqasid al-Sharia
du secteur financier islamique, Renforcement des capacités et Technologie de
et le rôle du système financier dans leur réalisation”.
l’information et de la communication pour le développement. Les activités de ces
groupes de travail ont démarré en 1427H et se sont poursuivies pendant l’année L’IIRF a été impliqué dans l’organisation de 18 conférences, séminaires et
1429H. . forums au cours de l’année 1429H, 8 dans le domaine du système bancaire et
financier islamiques, 9 dans le domaine de l’économie islamique (zakat et awqaf),
Le groupe de travail sur l’allégement de la pauvreté s’est concentré sur la mise
et 1 dans le domaine du développement du secteur de l’information. Une de ces
en évidence des potentialités des institutions de la zakat et des awqaf dans la lutte
conférences a dû être annulée à la demande de l’organisme d’accueil, bien que les
contre la pauvreté dans les pays membres et sur l’intégration de ces institutions
documents de recherche aient été produits et collectés. Plus de 150 documents et
dans les stratégies de réduction de la pauvreté. Le groupe de travail a commencé
communications ont été présentés au cours des 17 manifestations sur l’économie et
à travailler sur “la traduction opérationnelle du concept de développement humain
la finance islamiques. Les résumés des 75 documents sélectionnés sont inclus dans
intégral sur la base des maqasid al-Sharia”. Pendant l’année 1429H une étude de
le rapport annuel en vue de permettre une visualisation rapide du contenu de ces
recherche intitulée “Vision islamique du développement à la lumière des Maqasid
manifestations. 2000 personnes environ ont participé à ces manifestations avec une
al-Sharia” a été publiée. Le Groupe de travail sur le Développement du secteur
moyenne de 120 participants par manifestation. Deux volumes d’Etudes économiques
financier islamique (DSFI) a promu un dialogue sur les stratégies et politiques pour
islamiques en arabe et en anglais (Revue de L’IIRF), deux actes deséminaires de
un développement ordonné de l’industrie des services financiers islamiques dans les
recherche et conférences ainsi que deux documents de recherche internes ont été
pays membres. Au cours de l’année 1429H le groupe de travail s’est concentré sur
approuvés pour publication par le Comité académique de l’IIRF au cours de l’année
l’enseignement de la finance islamique pour le développement du capital humain au
1429H. De plus, les cadres de l’IIRF ont présenté 24 documents et communications
profit de ce secteur. Un document a été élaboré sur l’ossature et les stratégies de
à différents ateliers, conférences ou séminaires.
l’enseignement de la finance islamique, compte tenu des suggestions de différentes

10 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 11


Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a également organisé les 7ème et 8ème (1er juin 2008) pour traiter des questions relatives au “Développement du capital
cours d’enseignement à distance avec la participation de quatre universités. Il a aussi humain pour l’Industrie financière islamique”. L’IIRF incite également à l’utilisation
donné d’autres conférences extérieures par vidéoconférence et a œuvré à faire de du sous-compte de l’assistance technique de la BID auprès du Fonds Monétaire
ces cours des programmes d’enseignement virtuel. International pour développer l’Industrie des services financiers islamiques (ISFI)
dans les pays membres. En outre au cours de l’année 1429 H, un total de 17 cours de
Faciliter l’application de l’économie et de la finance islamiques formation traitant de différents thèmes relatifs à l’économie et à la finance islamiques
ont été organisés dans différents pays.
L’IIRF a entrepris différentes activités visant à permettre l’utilisation des
connaissances en économie et finance islamiques dans différents domaines. La Renforcement des capacités
crise financière mondiale a eu un impact considérable sur le monde. Elle a présenté
Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a organisé 36 programmes de formation dans
des défis tout en offrant de nouvelles opportunités pour la finance islamique. En
17 pays membres de la BID, Environ 1000 participants internationaux et locaux des
collaboration avec la BID et le Conseil général des banques et institutions financières
pays membres de la BID y ont assisté. Ces programmes comprenaient 28 cours
islamiques (COBIFI), l’IIRF a organisé, à Djedda, le 25 octobre 2008, un “Forum sur
réguliers et 8 cours payants. Ces programmes de formation ont été dispensés dans
la crise financière et son impact sur l’Industrie financière islamique” qui a enregistré la
l’une des quatre langues ci-après, en fonction du pays ou de la région où ils étaient
participation d’experts de différents pays et institutions financières. Un communiqué
menés : à savoir l’Arabe, l’Anglais, le Français et le Russe lorsque les cours étaient
a été publié par le Forum avec des recommandations détaillées. L’IIRF a également
dispensés dans des pays du CEI. Au cours de l’année 1429H, les quatre principaux
participé à la mise sur pied d’un “Groupe de travail sur la finance islamique et la
thèmes des programmes de formation étaient répartis comme suit : 47% sur le système
stabilité financière mondiale”. Il a aussi participé activement à ses différentes
bancaire et financier islamique, 22% sur le développement du secteur privé, 20% sur
commissions techniques. Le Groupe de travail doit présenter son rapport dans les
la Gestion des ressources humaines et 11% sur les politiques macroéconomiques.
tout prochains mois. Dans le cadre de ses diverses autres activités, L’IIRF continue à
mettre l’accent sur la pertinence de la finance islamique dans le contexte de la crise Ressources en informations et connaissances
financière mondiale.
Dans le cadre de son mandat qui consiste à rassembler, systématiser et diffuser
Dans la cadre de ses activités régulières visant à faciliter l’application de l’information, dans différents domaines, au profit des pays membres, l’IIRF a mis
l’économie et de la finance islamiques, l’IIRF a initié et contribué à des activités en en place plusieurs systèmes d’information. IBIS est un portail en ligne qui fournit
rapport avec le développement de l’architecture financière islamique. Elle a coopéré des informations globales et des données financières sur les banques et institutions
avec le Comité de la Charia de l’Organisation de Comptabilité et d’Audit pour les financières islamiques. Au cours de l’année 1429H la collecte de données et leur
Institutions financières islamiques (OCAIFI). L’IIRS a également coopéré avec le entrée dans tous les modules ont été accélérées pour rattraper le retard. IBIS fournit
Conseil des services financiers islamiques (CSFI) à l’établissement des normes également une série de documents de recherche en économie et finance islamiques.
du CSFI et à la mise en œuvre des recommandations “des stratégies et du cadre D’autres aspects ont été ajoutés au système en 1429H pour gérer la présentation
décennal”. A cet égard, l’IIRF a apporté sa contribution aux différentes commissions en ligne des documents. Le projet de banque de données des Awqaf a fait des
techniques pour la gestion des liquidités, des opérations d’assurance islamiques et réalisations capitales en 1429H. A partir de cette année, la base de données a été
des principes directeurs du système de gouvernance de la Charia. L’IIRF et le Conseil accessible au public. La banque de données des Awqaf deviendra un point d’accès à
général des banques et institutions financières islamiques (COBIFI) ont créé le Forum plus de 60 000 pages de littérature, d’informations et d’avantages intellectuels sur le
de dialogue de politique sur le Développement du secteur financier islamique. Le waqf. Elle comprend plusieurs références spécialisées dans le domaine des awqaf ,
troisième de cette série de forums a été organisé à Djedda le 24 Jumad Awal 1429H notamment le Grand répertoire des la littérature des Awqaf (Al-Kashaf) et des Awqaf
Maknaz.

12 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 13


Au cours de l’année 1429H, la base de données de la BID sur les experts a été définir les principes et cadres requis pour les réformes permettant de réaliser la vision
installée et configurée dans un réseau local. Au terme de son test de fonctionnalité de la BID pour 1440H. En dehors de ses contributions à diverses initiatives à effet
et de performances elle sera mise à la disposition du public au début de l’année rapide pour le développement de l’industrie des services financiers islamiques et
prochaine. Dans le cadre du projet de portail du Groupe de la BID, l’IIRF a déjà de la microfinance au cours de l’année 1429H, il a joué un rôle important dans le
lancé son nouveau portail en langue anglaise. Ses portails en langues arabe et Programme de développement du leadership islamique (PDLI). Les membres du
française ont été testés au cours de l’année. D’autres démarches nécessaires ont personnel de l’IIRF ont aussi travaillé dans deux groupes d’experts pour la Phase-1
été entreprises pour élargir le système actuel de gestion de la publication en ligne de la mise en œuvre de la réforme du Groupe de la BID. Il a également participé à
de l’IIRF en vue de trouver une solution à l’ensemble des activités de publication différents groupes de travail tels que le Comité d’examen de l’aide spéciale, le Comité
de l’IIRF. Le nouveau système a la capacité de vendre les publications de l’IIRF en de mise en œuvre des jeunes professionnels et différents Comités de Science et
ligne. Pour améliorer le marketing des produits de l’IIRF, une étude de stratégie de Technologie.
marketing a été commandée cette année. Pour une meilleure vulgarisation des Cours Des efforts visant à renforcer l’IIRF en tant que membre du Groupe de la BID
d’enseignement à distance de l’IIRF actuellement dispensés par vidéoconférence, les se sont poursuivis au cours de l’année 1429H et le Conseil des Directeurs exécutifs
mesures nécessaires ont été prises pour en faire des cours d’enseignement virtuel a approuvé les Statuts amendés de l’IIRF. Ces derniers ont renforcé la fonction
Prix du Directeur de l’IIRF pour en faire un Directeur général et ont prévu un Conseil
d’administration de L’IIRF. La Vision pour 1440H prévoit un statut de consultant à
Le prix de la BID en Système bancaire et financier islamique pour l’année 1428H part entière pour l’IIRF qui fournira efficacement aux pays membres des conseils
a été mis en oeuvre et décerné conjointement à Sheikh Mohammed Mukhtar Al Salami de politique dans la mise en œuvre de ses initiatives stratégiques. Compte tenu de
de la Tunisie et Sheikh Abdullah Bin Sulaiman Al Manie de l’Arabie Saoudite. La ces facteurs déterminants, l’IIRF a poursuivi ses entretiens avec les consultants en
remise du Prix de la BID en Economie islamique pour l’année 1429H a été reportée matière de réforme sur les développements institutionnels futurs de l’IIRF. Il s’efforce de
par la Direction en 1430H en vue de décerner tous les prix de la BID à la même date. renforcer et de développer ses ressources humaines et d’améliorer le positionnement
Le prix est en cours de mise en œuvre. des produits de l’IIRF.
Pour encourager le commerce entre les pays membres, le Groupe de la BID a L’IIRF a initié des activités et a continué à contribuer de façon considérable
créé un Fonds waqf pour soutenir le “Prix de la BID pour la Promotion du commerce au développement de l’architecture et de l’infrastructure financière islamique en
entre les pays membres de l’OCI” qui sera attribué chaque année. Le Conseil des collaboration avec différentes parties prenantes, particulièrement les institutions
Directeurs Exécutifs (CDE) a approuvé le Fonds spécial waqf d’un montant d’1 million spécialisées en finance islamique. L’établissement de réseau en dehors des institutions
de dollars US, le revenu qui en sera généré sera alloué à ce prix. L’Arabie Saoudite a est un facteur important de la stratégie de l’IIRF visant à maintenir la pertinence, voire
contribué pour 500 000 $US au Fonds. Le prix est entré en vigueur pour la première l’utilité de ses produits pour la communauté
fois en 1428H et a été décerné à la Société de promotion du commerce extérieur de
la Malaisie (MATRADE). La remise du prix de la BID pour la promotion du commerce
entre les pays membres de l’OCI pour l’année 1429H a été reportée par la Direction
afin de décerner tous les prix attribués par la BID à la même date.

Développement institutionnel

Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a continué à participer aux réformes du


Groupe de la BID et a contribué à une série d’ateliers. Il a aidé à identifier et à

14 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 15


ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE

CHAPTER 1
INTRODUCTION

ANNUAL REPORT 1429H (2008)


1 CHAPITRE 1
INTRODUCTION
stipule que «le Groupe de la BID continuera à fournir l’assistance et les conseils
nécessaires en vue de compléter l’infrastructure de l’industrie bancaire et financière
islamique. Au sein du Groupe, l’IIRF devra jouer un rôle prépondérant dans la
1.1. L’IIRF : SON MONDAT ET SES OBJECTIFS STRATEGIQUES création d’un réseau d’institutions qui contribue à différents aspects de l’industrie».
L’Institut Islamique de Recherches et de Formation (IIRF) a été créé en Cependant, l’IIRF tente aussi, de contribuer, de manière concertée, à la réalisation
1401H (1981). Il vise à entreprendre la recherche en vue de permettre aux activités des deux autres objectifs stratégiques du Groupe de la BID, à savoir, l’allègement de
économiques, financières et bancaires des pays musulmans de se conformer à la la pauvreté et la coopération économique entre les pays membres. En répondant aux
Charia et de fournir des facilités de formation au personnel engagé dans des activités attentes des pays membres, le Groupe de la BID a adopté, en 1427H, la Vision 1440H.
de développement économique dans les pays membres de la Banque. L’Institut se Cette Vision met l’accent sur le rôle d’animateur du Groupe de la BID, parallèlement
trouve au siège de la BID à Djedda, Arabie Saoudite.. à ses fonctions actuelles. Ce nouveau rôle donne davantage de poids à la création
et à l’application de la connaissance et donne des responsabilités supplémentaires
Les fonctions de l’Institut consistent à : à l’IIRF.
a. organiser et coordonner la recherche fondamentale et appliquée en vue de
développer les modèles et méthodes d’application de la Charia dans les 1.2. PLAN STRATEGIQUE DE L’IIRF
domaines de l’économie, de la finance et des opérations bancaires ; L’Institut a adopté son premier Plan stratégique quinquennal en l’an 1425H
b. former et développer le personnel professionnel en Economie et Opérations (2005) et a commencé sa mise en œuvre la même année. L’année 1429H (2008)
bancaires islamiques pour répondre aux besoins des institutions de recherche était donc la quatrième année de mise en œuvre du Plan stratégique de l’IIRF.
qui se conforment à la Charia ;
c. former le personnel engagé dans des activités de développement dans les Objectifs stratégiques pour 1426H-1430H
pays membres de la Banque ; Compte tenu des fonctions statutaires de l’IIRF et de son rôle, tel qu’il ressort du
d. créer un centre d’information pour collecter, systématiser et diffuser document du Cadre stratégique du Groupe de la BID, du rapport d’analyse de l’IIRF, de
l’information dans les domaines en rapport avec ses activités ; et l’analyse de situation effectuée par l’IIRF et des réactions fournies par les Honorables
e. entreprendre toute autre activité pouvant permettre la réalisation de ses Membres du Conseil, l’Institut a identifié les objectifs stratégiques suivants :
objectifs.
■ Fournir des statistiques financières et socioéconomiques sur les pays
L’IIRF est membre du Groupe de la BID. Le Président du Groupe de la BID est membres;
aussi Président de l’Institut. Le Conseil des Directeurs exécutifs (CDE) de la BID ■ Encourager le dialogue stratégique entre les pays membres sur les principales
est l’organe suprême de prise de décision de l’Institut. L’Institut est dirigé par un questions d’intérêt commun;
Directeur chargé de sa gestion globale et qui est choisi par le Président de la BID. A ■ Faciliter l’application pratique de l’économie, du système bancaire et financier
l’heure actuelle, l’Institut est constitué de quatre divisions techniques (deux Divisions islamique;
de Recherches, dont une en économie islamique et l’autre en Système bancaire et ■ Développer l’économie et le système bancaire et financier islamique en tant que
financier islamique, une Division de la Formation et un Centre d’Information) et de disciplines scientifiques, et
trois unités d’appui : Missions spéciales, Services administratifs et Publication. ■ Développer les activités génératrices de revenus et les dotations en vue de
l’amélioration de la situation financière de l’Institut.
L’IIRF travaille au sein du cadre stratégique du Groupe de la BID. Ce cadre Initiatives stratégiques
Pour réaliser les objectifs stratégiques susmentionnés, l’IIRF a pris les initiatives
suivantes.
18 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 19
i. Création de synergies au sein du Groupe de la BID ■ Développement de programmes de formation et cas.
■ La réponse de l’IIRF aux besoins des activités du Groupe de la BID qui exigent ■ Etablissement de partenariat avec les institutions du secteur privé.
une contribution s’inscrivant dans le cadre des principaux domaines de
compétence de l’IIRF ; iii. Systèmes et Services d’information
■ L’utilisation, par l’IIRF, de l’expérience accumulée par des entités relevant du ■ Etablir et maintenir le système d’information des institutions financières
Groupe de la BID dans le but de développer des programmes visant à assurer islamiques de l’IIRF;
un transfert efficace du savoir ; ■ Créer et maintenir un site Web convivial pour l’IIRF;
■ L’Organisation, par l’IIRF, en partenariat avec les entités concernées du Groupe ■ Améliorer le marketing des services et produits de l’Institut, particulièrement,
de la BID, de manifestations qui contribuent à la réalisation des objectifs les publications de l’IIRF;
stratégiques du Groupe de la BID. ■ Créer une base de données sur les waqf;
■ Faciliter la numérisation des documents de l’IIRF et
ii. Etablissement de réseaux à travers les Groupes de travail ■ Créer une base de données sur les experts.
Les Groupes de travail ci-après composés de Centres d’Excellence de pays
membres ont été créés : iv. Programmes et Partenariats

■ Groupe de travail sur l’allégement la pauvreté L’IIRF relancera les programmes professionnels suivants qui sont déjà en cours de
■ Groupe de travail sur le développement du secteur financier islamique mise en œuvre:
■ Groupe de travail sur le renforcement des capacités ■ Séminaires de recherche et Conférences
■ Groupe de travail sur les TICD ■ Cours de formation
■ Différents types de Publications
Centres d’intérêt stratégiques ■ Prix de la BID en Economie et Système Bancaire et Financier Islamiques
i. Recherche ■ Bourse d’études de l’IIRF pour un PhD en Economie et Système Bancaire et
■ Développement durable et allégement de la pauvreté Financier Islamiques
■ Gestion du risque, réglementation et supervision ■ Série de Conférences d’éminents chercheurs de l’IIRF
■ Produits et marchés financiers ■ Programme des Chercheurs invités de l’IIRF
■ Manuels et enquêtes ■ Programme d’encouragement et de Promotion de l’IIRF, et
■ Programme de Partenariat de l’IIRF pour le renforcement des capacités en
ii. Formation industrie financière islamique
■ Renforcement des capacités techniques des pays membres en matière de
gestion macroéconomique, de système bancaire et financier islamique et de
gestion des institutions économiques islamiques.
■ Formation traditionnelle et utilisation de l’enseignement à distance et des
méthodologies d’enseignement virtuel.
■ Amélioration de la qualité, de l’efficacité, de l’impact et de la rentabilité des
programmes de formation.
■ Génération de revenu et cofinancement de programmes.

20 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 21


1.3. APERCU DES QUESTIONS ACTUELLES financières islamiques ne sont pas directement exposées aux sortes de biens toxiques
Au cours de l’Année 1429H, l’IIRF a concentré ses activités de recherche et et de produits financiers spéculatifs qui ont été à l’origine de la naissance et de la
autres sur quatre grands domaines : (a) la crise et la stabilité financières qui couvrent progression rapide de la crise actuelle. Cependant, elles risquent d’être directement
les zones de gestion des risques, la régie d’entreprise, l’architecture financière et affectées pour plusieurs autres raisons. Par exemple, les IFI de la région du CCG
le développement de l’infrastructure pour l’industrie des services financiers; (b) qui ont investi dans le secteur saturé des biens immobiliers ou celles qui ont pris des
l’intégration financière, l’allégement de la pauvreté et l’habilitation économique par risques dans de grands projets par murabaha, istisna et ijarah peuvent connaître
la mise en valeur de la microfinance et des institutions de zakat et des waqf; (c) le des difficultés. Les IFI de l’Asie du Sud-est sont exposés aux risques du marché à
développement humain global durable à la lumière des objectifs (maqasid) de Charia; travers leurs investissements dans les marchés occidentaux. De même, dans les
(d) la satisfaction des besoins de la finance islamique par la promotion de politiques marchés financiers, une grande partie des fonds collectés par émission de soukouk
de développement des ressources humaines et l’accroissement des produits et utilisée provient généralement d’institutions financières conventionnelles qui ont été
marchés financiers islamiques, notamment le renforcement des capacités dans les des acquéreurs dominants de produits financiers islamiques. Dans la mesure où ces
pays membres et l’élargissement de la portée de l’IIRF. Les principales questions institutions et marchés financiers sont frappés par la crise, les IFI connaîtront également
d’intérêt public dans les thèmes susvisés sont discutées ci-après: un ralentissement de leurs activités commerciales. La contraction économique qui
a lieu au niveau mondial, en général, et au niveau des économies nationales, en
1.3.1 Crise financière et renforcement de la résistance des Services financiers particulier, peut être à l’origine d’un risque à plus long terme pour les IFI.
islamiques :
La communauté internationale réagit à la crise par la prise de mesures
L’année 1429H a connu une crise financière mondiale sans précédent qui a inscrit
visant à réduire leurs effets négatifs et par la création de voies et moyens visant
la question de la stabilité financière en priorité dans le programme de l’IIRF. La crise
à réduire la probabilité de réapparition d’une telle crise à l’avenir. Des forums de
financière qui a commencé comme un petit désarroi dans le marché hypothécaire des
débat de politique comme le Sommet du G-20 à Washington, les organismes de
Etats Unis en 2007 s’est rapidement transformée en une crise financière mondiale
réglementation internationaux tels que la Banque des règlements internationaux
lorsque, l’un après l’autre, différents secteurs de la finance ont été affectés, d’abord
(BRI), le Comité de Bâle, l’Organisation internationale des commissions de valeurs
au sein des USA, ensuite en Europe et dans le reste du monde. La crise a exposé
(ICV) et des Institutions financières multilatérales comme la Banque mondiale et le
les dangers du système financier basé sur les risques d’intérêt qui encouragent la
Fonds Monétaire International, font tous des propositions et prennent les dispositions
spéculation et les effets multiplicateurs excessifs. Ce système creuse le fossé entre le
nécessaires dans cette direction. Toutefois, les propositions n’ont jusqu’ici cherché à
secteur financier et l’économie réelle, ce qui favorise l’instabilité qui, en fin de compte,
résoudre le problème que par une meilleure réglementation du système; la création de
entraîne des krachs financiers et des ralentissements de production. Jusqu’ici, dans
chambres de compensation centralisées pour le commerce des produits spéculatifs
cette crise un certain nombre d’institutions financières conventionnelles importantes
tels que les contrats d’échange sur défaillance qui ont été identifiés comme l’un des
qui étaient auparavant considérées comme fortes et stables ont fait faillite. Plusieurs
principaux propagateurs de la réaction en chaîne de la crise; et l’accroissement des
autres devaient être aidées, renflouées voire nationalisées dans les économies
normes de fonds propres pour les institutions financières. Ces propositions, bien
capitalistes. La crise a affecté l’économie réelle au niveau mondial, notamment les
qu’importantes, passent à côté du point essentiel selon lequel, en plus du règlement
économies des pays membres de la BID. Les coûts sociaux et économiques élevés
externe, il doit y avoir des mécanismes et règles inhérents au système financier
de cette crise apparaîtront au fil du temps.
pour empêcher une dissociation de lien entre les secteurs financier et réel. De plus,
le système devrait comporter des éléments qui encouragent une grande cohérence
En dépit des retombées et des répercussions de la crise, l’industrie financière
entre ces deux secteurs. La crise a mis l’accent sur la nécessité de liens plus étroits
islamique a jusqu’ici été relativement indemne en raison, surtout, du respect, par
entre le secteur financier et les secteurs de l’économie réelle qui est un trait distinctif
ses institutions, des règles de financement conformes à la Charia. Les Institutions
du système financier islamique.
22 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 23
La finance islamique peut fournir des règles utiles et des pensées claires au islamique a montré qu’il existe trois principaux types de modèles utilisés dans la
nouveau système financier qui se développe actuellement. A cette effet, il convient microfinance islamique. Le premier modèle est basé sur un financement progressif
: (a) de concevoir des produits et instruments financiers susceptibles de renforcer axé sur le groupe comme une forme alternative de nantissement et de technique
les liens entre les deux secteurs et de relancer ainsi la croissance et la stabilité d’atténuation des risques. Tout en étant une reproduction de la méthode de la Banque
économiques, (b) d’informer la communauté internationale sur la nature et les Grameen, il existe des points importants de différence entre la microfinance islamique
avantages de la finance et de l’économie islamiques, et (c) d’élever la voix dans les et la microfinance conventionnelle. En outre, pour veiller au respect de la Charia dans
forums internationaux, les organismes de réglementation et les organes directeurs leurs produits et services, les projets de microfinance islamique font payer un taux de
chargés de l’architecture financière internationale afin d’expliquer et d’intégrer ces financement relativement plus bas par rapport à leurs homologues conventionnels.
leçons dans la modification du paysage financier. Une partie importante des activités Un second modèle – le modèle de la Banque du village- implique une agence de
de l’IIRF est donc axée sur la manière dont la finance islamique peut donner un mise en œuvre qui crée des banques individuelles avec environ trente à cinquante
coup de main au système financier dans la consolidation de la stabilité et créer membres et fournit un capital “ externe” pour refinancement de membres individuels.
parallèlement plus d’espace pour une bonne marche des institutions financières Etant donné qu’une banque de village accumule assez de capitaux au sein de
islamiques. l’entreprise, elle devient progressivement une institution autonome et financièrement
indépendante. Ce modèle a très bien réussi à mettre en œuvre, conformément à la
1.3.2 Promotion de l’accès aux services financiers et allègement de la pauvreté Charia, un certain nombre de projets. Un troisième type de modèle de microfinance
Le développement économique à grande échelle exige une gamme de services est basé sur le concept de la réciprocité. C’est au titre de la coopérative financière à
financiers qui devraient être moralement acceptables par, et facilement accessibles but non lucratif détenue et contrôlée par ses membres.
à toutes les couches de la population. C’est le concept que soutient la finance
intégrée. Les études ont montré que l’exclusion des pauvres du système financier La microfinance aussi a ses limites dans la mesure où certains projets peuvent
est un facteur important qui contribue à leur incapacité de participer au processus de ne pas être commercialement viables ou certaines personnes resteront toujours
développement. Etant donné le niveau de pauvreté élevés et qui est en hausse dans en dehors de ses projets ou seront incapables de rechercher leurs moyens de
les pays musulmans, le renforcement de l’intégration financière a progressivement subsistance, pourtant ils ont grand besoin d’une certaine assistance. Le système de
gagné de l’importance ces dernières années. L’on prend de plus en plus conscience zakat, sadaqah, et des waqf peut servir de fonction très utile, non seulement pour
du fait que l’économie et la finance islamiques doivent jouer un rôle décisif dans la assurer la survie d’individus dans le besoin, mais encore pour fournir des services
réduction de la pauvreté dans les sociétés musulmanes. A un niveau stratégique, cela sociaux aux indigents et à la société dans son ensemble. Une émission initiale
exige le développement de la microfinance islamique – un mariage réussi entre la auprès d’institutions qui dépendent de la zakat et du sadaqah est celle de la durabilité
finance islamique et la microfinance qui, non seulement retient la sagesse accumulée puisque ces dernières sont essentiellement enracinées dans le volontarisme. Les
des meilleures pratiques de la microfinance, mais encore réfléchit comme il se doit fonds mobilisés grâce à la charité peuvent changer de temps à autre et peuvent ne
aux sensibilités religieuses et culturelles des clients musulmans. En outre, la relance pas se prêter à une planification et à une bonne mise en œuvre. La question de la
des institutions de zakat et des waqf revêt une grande importance dans la création durabilité est traitée dans l’institution des waqf par la création de biens matériels
d’un système de soutien efficace pour les pauvres et pour assurer la prestation de permanents et générateurs de revenus. Les waqf ont été historiquement les principaux
services sociaux. moyens de création de biens communautaires. Une autre question principale dans
l’application de la zakat et des awqaf est que ces derniers n’ont pas été intégrés dans
Le principal aspect de la microfinance islamique est la fourniture aux pauvres de les stratégies nationales de réduction de la pauvreté et de fourniture de services
services financiers francs d’intérêt, conformément à leurs croyances fondamentales sociaux indispensables aux pauvres
et à leur culture. Une étude menée par l’IIRF sur les pratiques de la microfinance

24 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 25


La communauté des chercheurs et des spécialistes doit prendre en charge 1.3.4 Développement des ressources humaines pour la finance islamique
d’urgence ces questions aussi bien en théorie qu’en pratique. L’IIRF a consacré Le développement du capital humain en vue de répondre aux besoins croissants
récemment d’importantes ressources pour initier le dialogue systématique avec des de l’industrie de la finance islamique est un sous-domaine de ce développement
spécialistes et encourager des recherches sérieuses dans ces domaines. Ces efforts humain global discuté ci-dessus. La finance islamique fait faire des bénéfices aux
visent à développer l’industrie de la finance islamique et à relancer les institutions économies nationales aux niveaux micro et macro. Le processus de prestation de
de zakat et de waqf qui peuvent jouer un rôle important dans le renforcement de services financiers islamiques est plus complexe que la finance conventionnelle
l’intégration financière et de l’allégement de la pauvreté. parce qu’étant fondé sur l’innovation de produits, de processus et qu’il lie la finance
à l’économie réelle. En conséquence, seules des ressources humaines de grande
1.3.3 Développement humain global qualité peuvent relever le défi de l’innovation constante posé par une industrie aussi
Le fait de se concentrer principalement sur le développement économique ne dynamique. Le développement des ressources humaines est donc plus indispensable
peut pas, dans le cadre des enseignements islamiques, mener au développement pour la finance islamique que pour la finance conventionnelle. A l’heure actuelle, ces
humain global nécessaire à la réalisation du bien-être humain global. Il est aussi ressources humaines se composent de personnes travaillant dans les opérations, le
impératif de tenir compte de tous les autres composants du bien-être humain. Alors développement et la réglementation du secteur financier islamique et de personnes
que l’Islam considère qu’un accroissement des revenus et des richesses à travers concernées par l’enseignement et la formation islamiques en matière de finance
le développement économique est nécessaire, sa vision du bien-être humain global islamique. Ensemble, elles constituent l’armature pour un travail efficace et un
exige également la satisfaction des besoins aussi bien immatériels que spirituels. Si progrès réel du secteur de la finance islamique. L’ensemble des connaissances et
ces besoins ne sont pas satisfaits, il y aura en fin de compte une défaillance dans le les compétences des fournisseurs de finance islamique sont importantes, mais la
bien-être suivi d’une baisse du développement. La satisfaction de tous ces besoins compréhension et l’alphabétisation en matière de finance islamique de ses utilisateurs
(matériels immatériels et spirituels) a été traitée dans la littérature islamique sous le comptera beaucoup plus pour maintenir le rythme de la demande que pour garder
terme générique de Maqasid al-Shari‘ah (objectifs de la Charia). les orientations de la finance islamique dans la bonne direction, c.-à-d. pour servir la
société conformément aux objectifs de la Charia.
L’un des plus importants maqasid c’est la justice qui exige le traitement de tous les
individus avec dignité et respect et le partage équitable des fruits du développement. Aussi, il s’est fait sentir un besoin urgent d’évaluer le niveau de développement
L’élévation spirituelle et morale qui sert de tremplin vers la réalisation non seulement du capital humain pour cette industrie et d’estimer ses besoins futurs. Des initiatives
de la justice mais encore des besoins matériels et spirituels est également importante. de développement approprié des ressources humaines et des efforts visant à
Quelques autres Maqasid al-Shari‘ah également importants et généralement accroître le taux d’alphabétisation financière en finance islamique sont requis. Il
reconnus sont la sécurité de la vie, des biens et de l’honneur, la réalisation de toutes convient de prendre ces mesures aux niveaux macro, meso, et micro de manière
obligations socioéconomiques et contractuelles, la liberté individuelle, l’éducation coordonnée dans toutes les économies nationales. Cela demande l’introduction d’un
morale et matérielle, le mariage et la bonne éducation des enfants, la solidarité programme d’enseignement ou de cours de finance islamique aux niveaux du premier
familiale et sociale, et la réduction de la criminalité, des tensions et de l’anomie. Il et du troisième cycles des universités ainsi qu’une orientation pratique de la finance
ne peut pas être possible de garantir la paix mentale et le bonheur et de soutenir islamique dans les programmes de Charia afin de familiariser les universitaires avec
le développement à long terme et le bien-être de la société sans consentir un effort les questions financières contemporaines et le fiqh. Cela exige aussi l’amélioration et
pour réaliser ces maqasid. Il convient donc de donner un contenu opérationnel à ces la coordination de programmes de formation professionnelle non seulement pour le
objectifs et de mesurer leur niveau de réalisation dans les pays membres et dans les personnel des institutions financières mais aussi des organismes professionnels tels
opérations de la BID. que les associations de comptables et d’auditeurs, de régulateurs financiers et de
prestataires de services juridiques etc. Plusieurs des activités de l’IIRF visent donc

26 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 27


à mettre l’accent sur ces questions à différents forums de politique et à participer humain et la promotion de la croissance économique des pays membres.
activement à l’enseignement, à la formation et à la coordination entre les institutions
d’enseignement et de formation déjà engagées dans ce processus. Le second défi concerne l’élargissement du spectre et de la portée des
programmes de formation à distance en économie islamique et finance, qui sont
1.3.5 Renforcement des capacités actuellement basés sur la vidéoconférence. Il est possible de le réaliser en en faisant
Un certain nombre de pays membres de la BID font face à des défis de des programmes d’enseignement virtuels et en introduisant dans le réseau de
développement eu égard à l’amélioration de leurs économies. Des institutions collaboration de l’IIRF davantage d’universités et d’instituts de formation. Le troisième
plus faibles et de rares opportunités de développement du capital humain par défi sur l’information concerne la conversion des processus de gestion interne en
l’apprentissage des meilleures pratiques font parties des raisons importantes qui processus de gestion virtuelle, la numérisation des documents et le modelage de la
expliquent cette situation. Le renforcement des capacités en tant que concept vise culture organisationnelle pour plus d’efficacité.
à renforcer les institutions et individus par l’éducation, la formation et le déploiement
des ressources Les chapitres du rapport qui suivent donnent des détails sur les efforts déployés
par l’IIRF au cours de l’année 1429H en vue de réaliser ses objectifs, de traiter les
Vu cette définition, l’IIRF en tant qu’instrument du Groupe de la BID en matière questions d’actualité et de relever les défis de sa mission.
de formation, contribue au développement de structures, systèmes et organisations
solides, stables et durables dans les pays membres de la BID. L’IIRF se propose
de servir les pays membres de telle sorte que le renforcement des capacités
puisse répondre aux besoins exprimés. En dehors de l’assistance directe pour le
développement du capital humain et la formation, l’IIRF contribue au renforcement
institutionnel en participant aux programmes d’assistance technique offerts par la
BID.

1.3.6 Défis de l’information


L’IIRF qui fait face à trois défis relatifs à l’information en vue de l’accroissement
de l’impact de ses activités et de la création de sa nouvelle image. Le premier d’entre
eux concerne le désir de l’IIRF d’être une institution basée sur les connaissances
et la diffusion de l’information dans le cadre de la réforme du Groupe de la BID et
de la vision pour 1440H. Ce rôle de centre de documentation efficace requiert le
renforcement et une mise à jour rapide des bases de données en ligne sur les institutions
financières islamiques, les spécialistes et les institutions des waqf développées par
l’IIRF au cours des dernières années. Il exige également un marketing plus efficace
et plus large des produits et services de l’IIRF par le canal de l’Internet et d’autres
moyens. Les produits et services de l’IIRF sont destinés à répondre aux besoins des
économies islamiques, de la finance et des domaines connexes par la stimulation de
la recherche, l’amélioration des meilleures pratiques, le développement du capital

28 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 29


ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE

CHAPTER 2
STRATEGIC DIALOGUE

ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE ANNUAL REPORT 1429H (2008)


ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE
2 CHAPITRE 2
DIALOGUE STRATEGIQUE
A la lumière des lignes directrices susvisées, le Groupe de travail a démarré
des activités visant à rendre opérationnel le concept de “Développement humain
global”.
2.1. INTRODUCTION
Pour rendre ses activités pertinentes vis-à-vis des politiques des Etats membres, Au cours de l’année 1429H, l’Institut a publié une étude de recherche “Vision
L’IIRF a inscrit dans son plan stratégique quinquennal une initiative sur le dialogue islamique du développement à la lumière du Maqasid al-Shari‘ah” qui cherche
stratégique. A cet égard, quatre Groupes de travail ont été établis comme suit : à fournir un cadre de réalisation de ce développement. En collaboration avec
la Ligue des Universités islamiques, et le Centre Saleh Kamel pour l’économie
1. Groupe de travail sur l’allégement de la pauvreté islamique, en Egypte, l’IIRF a organisé, au Caire, une Conférence internationale
2. Groupe de travail sur le développement du secteur financier sur le “Développement durable du Monde musulman à la lumière des défis de la
3. Groupe de travail sur le renforcement des capacités Mondialisation”. La conférence visait à évaluer le statut du développement actuel des
4. Groupe de travail sur la Technologie de l’information et de la communication sociétés islamiques en vue des changements du monde contemporain, d’identifier
pour le développement (TICD) le rôle des valeurs islamiques dans le développement de la Oummah islamique,
pour être au courant du rôle des organisations dans la réalisation du développement
Le but de ces Groupes de travail est d’établir un réseau entre les institutions durable, échanger les expériences de la Oummah sur le développement contemporain
et personnalités clés afin que les activités de l’institution soient plus pertinentes et élaborer des stratégies de développement en vue de changer la réalité actuelle
pour les pays membres et de faciliter le dialogue et l’échange d’expériences et de de la Oummah. A l’heure actuelle, des préparatifs sont en cours pour organiser un
connaissances. Les Groupes de travail ont été mis sur pied en 1426H avec des atelier international sur l’Opérationnalisation du Concept de développement humain
niveaux d’activités différents. global” en collaboration avec l’Université Insaniah, en Malaisie. Le thème serait aussi
porté au premier plan à l’occasion d’une autre manifestation importante: la Première
2.2. GROUPE DE TRAVAIL SUR L’ALLEGEMENT DE LA PAUVRETE Conférence internationale sur l’Economie islamique et les Economies des Pays de
Le Groupe de travail sur l’allégement de la pauvreté a pour objectif d’intégrer la l’OCI qui doit se tenir en Malaisie en collaboration avec l’Université Internationale
zakat et les awqaf dans les politiques d’allégement de la pauvreté des pays membres. islamique de la Malaisie.
Le Groupe de travail a déjà tenu deux réunions et convenu des principales lignes
directrices suivantes : 2.3. GROUPE DE TRAVAIL SUR LE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR FINANCIER
ISLAMIQUE
■ Mettre au point des modèles adaptées de collecte et de décaissement de la zakat La demande de services financiers islamiques augmente dans plusieurs
qui seraient appropriés et conformes aux systèmes juridiques existants et aux domaines de par le monde et ces services deviennent systématiquement importants
réalités sociopolitiques et économiques des pays musulmans contemporains. dans de nombreux domaines. Le Groupe de travail sur le développement du service
■ Etudier les exigences légales et infrastructurelles qui seraient favorables à la financier islamique a été mis sur pied en vue de promouvoir un dialogue stratégique
promotion et au développement des institutions de wqaf. et politique pour le développement ordonné de l’industrie sur des bases solides.
■ Mettre au point des modèles pour superviser et contrôler les opérations et L’on s’attend à ce que cette initiative contribue aux efforts déployés pour mettre en
performances des institutions de zakat et de wqaf. place des secteurs financiers inclusifs et améliorer l’accès aux services financiers. Le
■ Concevoir un système de collecte de statistiques sur les activités (notamment Groupe de travail a jusqu’ici contribué à la préparation de deux documents, l’un sur la
celles concernant la mobilisation et le déboursement de ressources) des stratégie globale à adopter pour développer l’industrie et l’autre sur le développement
institutions de zakat et de wqaf.

34 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 35


de la microfinance islamique. A ce jour, le Groupe a tenu trois réunions et adopté les ces présentations et discussions, un document de référence a été élaboré pour
lignes directrices suivantes : discussions plus approfondies et délibération au Forum sur le développement du
i) Faciliter le développement ordonné de l’industrie en vue d’améliorer l’inclusion secteur financier islamique (voir section 2.6.2 pour des détails supplémentaires).
financière, l’accès aux services financiers, la solidité des institutions et des
marchés et la stabilité financière. 2.4. GROUPE DE TRAVAIL SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES
ii) Partager les expériences des pays et des institutions à cet égard. Au cours de l’année 2004, le Groupe de la BID a adopté son cadre stratégique
iii) Promouvoir la consultation pour faciliter des alternatives nationales de politiques et élaboré des plans stratégiques en vue de réaliser les objectifs stratégiques du
de développement visant à mettre au point une infrastructure financière Groupe. A la lumière de son plan stratégique approuvé pour la période 20052010-,
islamique appropriée et encourager et faciliter la mise en œuvre de diverses l’IIRF se concentre, entre autres, sur l’établissement d’un dialogue stratégique, en vue
normes de bonnes pratiques mises au point pour cette industrie. de mettre en commun les expériences des centres d’excellence et des personnalités
iv) Mettre en commun les ressources techniques, humaines et financières pour se éminentes dans des domaines clés considérés comme importants par le Groupe de
concentrer sur la mise à disposition des facilités les plus importantes pour le la BID dans le but de discuter, d’analyser et de recommander des solutions pratiques
développement de cette industrie. dans des domaines où le besoin se fait sentir. Dans ce contexte, l’IIRF a mis en
place, entre autres, un Groupe de travail sur le renforcement des capacités.
Dans le passé, le Groupe de travail s’était concentré sur la microfinance
islamique et avait développé un cadre et un document de stratégies sur la microfinance 2.5. GROUPE DE TRAVAIL SUR LA TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION ET DE
islamique. En cette année 1429H, le Groupe de travail s’est concentré sur l’éducation LA COMMUNICATION POUR LE DEVELOPPEMENT (TICD)
en matière de finance islamique. Cinq documents thématiques sur la situation, les A la lumière de la Vision 1440H adoptée par la BID, l’IIRF a joué un rôle proactif
défis et l’avenir de l’enseignement de la finance islamique ont été commandés. Ces en mettant sur pied un Groupe de travail sur la Technologie de l’information et de la
documents traitent de: communication pour le développement (TICD). L’objectif ainsi visé est d’identifier
i) L’Etat de l’offre et de la demande en ressources humaines dans l’industrie des les principales questions qui se posent aux pays membres et aux leaders du monde
services financiers islamiques des affaires eu égard à la mise au point d’infrastructures de l’information à l’échelle
ii) L’Enseignement de la finance islamique au niveau du deuxième cycle nationale.
iii) L’enseignement de la finance islamique au niveau du premier cycle Le Sommet mondial sur le Plan d’Action de la société de l’information appelle
iv) L’Enseignement de la finance islamique au niveau des institutions religieuses au développement d’indicateurs spécifiques au genre sur les besoins et l’utilisation
(madaris) des TIC ainsi que sur l’identification des indicateurs de performance mesurables en
v) L’Enseignement de la finance islamique et des programmes de formation de vue d’évaluer l’impact des projets de TIC financés sur la vie des femmes et des
spécialistes de l’industrie des services financiers. filles. Au cours de l’année 1429H, l’IIRF s’est préparé à entreprendre, conjointement
avec d’autres membres du Groupe, une étude internationale sur les questions liées
Un séminaire sur l’enseignement de la finance islamique s’est tenu à Kuala au genre dans la société du savoir des pays islamiques. Cette étude appellerait à
Lumpur, au mois d’avril 2008, en collaboration avec l’Institut de la finance islamique œuvrer à l’élimination des barrières fondées sur le genre en matière d’éducation et
(IFI) de l’Université internationale islamique de la Malaisie et au cours duquel ces de formation aux TIC et à la promotion de l’égalité des chances pour les femmes en
documents ont été discutés en même temps que des études de cas de différentes ce qui concerne la formation, l’emploi et génération de revenu dans les domaines liés
institutions islamiques. Le séminaire avait enregistré la participation d’universitaires aux TIC. Au cours de l’année 1429H l’IIRF a également œuvré, en collaboration avec
et de spécialistes de la finance ainsi que d’institutions concernées par la formation les membres du groupe de travail, à la planification de la 2ème réunion du Groupe
en matière de finances pour discuter et délibérer sur ces questions. A la lumière de qui se tiendra au cours de l’année 1430H.

36 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 37


2.6. INITIATIVES DE DEVELOPMENT DE L’INDUSTRIE FINANCIERE ISLAMIQUE la Banque centrale de la Malaisie. Son but est de contrôler les répercussions de la
L’Institut a pris plusieurs mesures visant à développer l’industrie financière crise, de préparer des documents de travail pour appuyer les efforts consentis par les
islamique. A cet égard, quatre principales activités pour cette année sont énoncées parties intéressées en vue de régler la situation, et de tirer des enseignements pour
ci-dessous: éviter de tels désarrois dans l’avenir. Le Groupe vient juste de commencer son travail.
2.6.1 Crise financière et renforcement de la résistance des services financiers L’on s’attend à ce qu’il produise, dans le courant du premier trimestre de l’année
islamiques prochaine trois documents sur la stabilité et l’architecture financières globales; la
La crise financière mondiale des années 20072008- a encore une fois révélé stabilité et la résilience de la finance islamique et la dimension morale et éthique de
la fragilité du système financier classique. Alors que les répercussions de la crise la finance islamique. Le personnel professionnel de l’IIRF participe activement aux
ont menacé d’exercer un impact sur l’évolution de la finance islamique, elles ont différentes commissions techniques de ce Groupe de travail.
également donné l’occasion d’affirmer la stabilité de la finance islamique rendue
possible en raison de ses principes. Répondant à ce besoin, L’IIRF a organisé une En appuyant les efforts de la communauté internationale dans le traitement des
série d’activités et pris un certain nombre de mesures en collaboration avec le Groupe questions de la crise financière, l’IIRF contribue à ces différents efforts. Le Sommet du
de la BID. L’Institut a organisé le Forum de la BID sur l’Impact de la crise financière G-20 a eu pour résultat un plan d’action qui appelle à des réformes dans le système
mondiale sur l’industrie financière islamique à son siège, à Djedda, facilitant ainsi financier classique, les institutions et les encouragements pour empêcher de futures
la consultation avec les leaders du secteur industriel et un débat intense sur les crises et gérer celle en cours. Trois pays membres de la BID, l’Indonésie, l’Arabie
voies et moyens de relever les défis et tirer le maximum de profits des opportunités Saoudite et la Turquie sont membres du G-20 et deux d’entre eux font partie du
émanant du scénario en mutation. Le Forum a enregistré l’intervention de 14 orateurs Groupe de travail No. 4 formé pour traiter des réformes des banques multilatérales
et la participation de plus de 140 participants représentant un groupe de leaders de développement (BMD) visant à régler la crise. En collaboration avec ces membres,
du secteur industriel et du monde universitaire. Il a publié un communiqué portant l’IIRF, de concert avec la BID, participe à la définition, pour le Groupe de travail No.
d’importantes recommandations (voir Encadré-1). En outre, une version révisée du 4, du rôle que la BID et la finance islamique peuvent jouer dans la réduction de
document intitulé “Crises financières internationales: La finance islamique peut-elle l’éventualité de la survenue de telles crises et dans la gestion des conséquences de
aider à minimiser la fréquence et la gravité de telles crises à l’avenir?” a été envoyé la crise actuelle.
pour distribution aux réunions relatives au Sommet du G-20 tenues à Washington
D.C.

Le rôle accru et la pertinence de la finance islamique dans le contexte de la crise


mondiale a continué à être le centre d’intérêt des autres manifestations organisées
par l’IIRF, telles que le Séminaire de recherches sur les Produits financiers basés
sur les actifs et sur les hypothèques d’un point de vue islamique, tenu au RU, en
collaboration avec la Fondation islamique RU et le 4ème Séminaire sur l’économie
islamique , le système bancaire et financier tenu en Afrique du Sud, en collaboration
avec le Mouvement de la Dawah islamique, Afrique du Sud.

L’IIRF a participé à la formation du “Groupe de travail sur la finance islamique


et la stabilité financière globale” composé de spécialistes en finance, de praticiens
et de régulateurs de différentes parties du monde et présidé par le Gouverneur de

38 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 39


ENCADRE N°-1 : COMMUNIQUÉ DU FORUM SUR LA CRISE FINANCIERE 6. Les participants exhortent les intervenants, la Banque islamique
MONDIALE ET SON IMPACT SUR L’INDUSTRIE FINANCIERE de développement en tête, à créer des méga banques
ISLAMIQUE d’investissement œuvrant comme modèle pour l’industrie
Siège de la BID, Djedda bancaire islamique et capables d’apporter un plus à l’activité
25 hawwal 1429H (25octobre 2008) économique.
7. La crise étant un vecteur de pauvreté et un frein au développement
1. Examinant les causes de la crise, les participants ont souligné que dans le monde, il est impératif de soutenir les institutions de micro-
le surendettement et l’appétit du risque ont creusé l’écart finance vu leur responsabilité sociale comme outil de lutte contre
entre le secteur financier et l’économie réelle qui en a été la pauvreté. S’y ajoutent, dans cette bataille, les institutions à but
sérieusement affectée. Cet écart ne saurait prendre une telle non-lucratif, telles que les organisations de Zakat et de Waqf.
ampleur dans une économie islamique. 8. Afin de combattre la crise et de préserver les intérêts des
2. Il est impératif de toujours garder une synergie entre les pays, des communautés et de l’industrie financière islamiques, les
activités financières et l’économie réelle. Ce lien est le propre d’une participants proposent la constitution d’un groupe d’experts chargé
économie islamique, laquelle est appelée à jouer un rôle capital du suivi de la crise.
dans le nouvel ordre financier mondial qui est en passe de Des documents de travail devraient être élaborés pour renforcer
naître. Il faut donc concevoir de nouveaux produits financiers les efforts fournis pour endiguer la crise. Ils devraient être
à même de renforcer le lien entre la finance et l’économie mis à la disposition de toute délégation comptant participer
réelle dans l’ultime intérêt de la croissance et de la stabilité à une rencontre en la matière, qu’elle soit locale, régionale ou
économique. internationale.
3. Les participants invitent la Banque Islamique de Développement Il faudrait identifier les opportunités qui se présentent dans le sillage de
(BID), les banques centrales et les autres acteurs à œuvrer cette crise et tirer les leçons qui s’imposent pour se prémunir
pour le développement de l’infrastructure de la finance contre les turbulences à l’avenir.
islamique, conformément aux valeurs et objectifs qui sont 9. Tous les produits de l’industrie bancaire islamique doivent toujours
les siens, afin de garantir sa pérennité au service des secteurs s’appuyer sur les principes de l’Islam et ses ultimes objectifs. Il
productifs de l’économie. faudrait trouver une référence unique, à commencer par le niveau
4. Les participants se félicitent des mesures prises par les local, le but ultime étant l’universalisation des normes islamiques qui
différentes autorités concernées du monde afin de contenir la crise doivent être respectées par tous les opérateurs ayant choisi le modèle
et d’enrayer ses ramifications. Ils jugent ces interventions adéquates islamique.
pour le court-terme. Toutefois, il faudrait des solutions radicales 10. L’industrie bancaire islamique se doit de développer ses normes
à même de redresser la structure du système financier mondial et procédures et veiller à leur stricte application.
qui doit être adossé à un référentiel éthique à même de 11. Cette crise appelle les institutions financières islamiques à coopérer
rationaliser l’activité économique. entre elles et échanger les données dans l’intérêt de la profession
5. Malgré la portée de la crise et l’étendue de ses ramifications, et des communautés islamiques en général. L’esprit de groupe est
son impact sur l’industrie financière islamique demeure circonscrit. un gage de sécurité et de solidité de la profession à la faveur de
Cette immunité a été acquise grâce au respect de principes ses principes fondateurs.
islamiques de financement.

40 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 41


2.6.2 Forum de développement du secteur financier islamique
Etant donné que la demande de services financiers islamiques augmente dans
plusieurs domaines de par le monde, l’industrie est devenue systématiquement ENCADRE-2 : RECOMMANDATIONS DU FORUM SUR LE
importante. Les forums de DSFI dont l’initiative a été prise par l’IIRF et le Conseil DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN POUR L’INDUSTRIE
général des Banques et Institutions financières islamiques (COBIFI) en 2006 ont FINANCIERE ISLAMIQUE: DEFIS ET INITIATIVES
pour but de fournir une plateforme de dialogue autour de la politique stratégique pour
partager les expériences des pays et des institutions eu égard au développement de Dimanche, 27 Jumad Awwal 1429H (1er juin 2008)
différents segments de l’industrie des services financiers islamiques. Il a également Djedda
pour but l’identification intégrée des principaux défis qui interpellent les différents
secteurs de l’industrie et la promotion de la coopération, le partage des connaissances 1. Les participants au Forum ont été sensibles à l’hospitalité qui leur a été
réservée par le Gouvernement du Gardien des Deux Saintes Mosquées
et le partenariat dans la réduction des défis en vue de faciliter ainsi le développement
et lui expriment leurs sincères remerciements. Ils se félicitent également
ordonné de l’industrie, la compétitivité et la stabilité. Le premier forum sur le DSFI a
des dispositions prises par les organisateurs du Forum, L’IIRF et la BID
été organisé au Koweït en Jumad Awwal 1427H (28 mai 2006) en marge des réunions
ainsi que le Conseil général des Banques et Institutions financières
annuelles de la BID; il a discuté du Cadre décennal et des stratégies mises en œuvre
islamiques (COBIFI) et leur expriment également leurs remerciements.
pour l’industrie. Le deuxième Forum sur le DSFI s’est tenu à Dakar dans le courant 2. Le Forum réitère l’importance de la finance islamique en tant qu’idée
de l’année 1428H (le 17 mai 2007) sur le thème : Développement de la Microfinance indigène et le potentiel de développement vital qu’elle offre en rendant
Islamique. Un document de travail sur le “Cadre et les stratégies de développement les services financiers pertinents et accessibles au public dans les pays
des services de la microfinance islamique” a été présenté par l’IIRF. membres de la Banque Islamique de Développement.
3. Le Forum demande à toutes les parties intéressées de développer les
Le troisième Forum sur le Développement du secteur financier islamique bases architecturales et infrastructurelles requises pour permettre à la
(FDSFI) s’est tenu le 27 Jumad Awwal 1429H (1er juin 2008) à Djedda, en marge finance islamique de faciliter son fonctionnement efficace en vue d’alléger
des réunions annuelles de la BID, sous le thème “Développement du capital humain la pauvreté et de promouvoir le développement humain.
pour l’industrie financière islamique: Défis et Initiatives”. Il a essentiellement couvert 4. Le Forum note qu’en raison de la croissance rapide de l’industrie au
l’état actuel et le rôle éventuel de l’enseignement de la finance islamique dans le cours des trois dernières décennies, la finance islamique est de plus
développement du capital humain pour l’industrie. Les suggestions des documents et en plus confrontée au défi que constitue la mise à disposition, sur une
études de cas commandés à l’avance (mentionnés dans la section 2.3 ci-dessus) ont base durable, d’un pool de capital humain compétent et motivé pour
l’industrie. Le Forum souligne qu’à long terme, la finance islamique ne
été utilisées pour créer le document intitulé “Enseignement de la finance islamique:
peut fonctionner que si elle devient plus authentique et différente de
Situation, Défis et Opportunités” qui a été distribué pour information et observations.
la finance classique. Le capital humain joue un rôle essentiel dans le
Les intervenants au Forum ont délibéré sur les différents aspects du document
processus. Le Forum demande à toutes les parties concernées de faire
et présenté des études de cas et des expériences visant à régler les questions
des efforts de collaboration concertés à tous les niveaux du système
identifiées en vue de l’amélioration de l’enseignement de la finance islamique. Les éducatif, notamment l’alphabétisation de masse aux niveaux de l’école,
recommandations du Forum 2008 sur le DSFI figurent dans l’Encadré-2 du collège et de l’université afin d’encourager le développement du
capital et le renforcement de l’authenticité de la finance islamique.
5. Dans la mesure où de nombreux développements intellectuels ont eu lieu
au cours des trois dernières décennies dans le domaine de la finance et

42 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 43


de l’administration islamiques, le Forum a demandé à toutes les parties Islamique, l’Université King Abdul Aziz, le DSFI, l’INCIEF, l’Université de
concernées d’adopter une politique dynamique de développement de Durham, la Qatar Foundation, l’Institut bancaire de SAMA et la Banque
programme à tous les niveaux de l’enseignement de la finance. centrale de Bahreïn de jouer un rôle plus proactif dans la mise en œuvre
6. Le Forum met l’accent sur le rôle de l’alphabétisation de masse eu égard des recommandations du Forum.
aux principes de la finance islamique et aux principes fondamentaux de
la finance islamique et de la Charia et demande aux parties concernées
de promouvoir l’alphabétisation de masse en finance islamique.
7. Le Forum reconnaît le rôle de développement que jouent les institutions
d’enseignement religieux (Madaris) par la fourniture de services
d’enseignement aux plus pauvres des pauvres par le biais de la
zakat, des wqaf et des fonds de sadaqah. Le Forum note que les
cours de finance et d’administration islamiques peuvent contribuer à
l’amélioration du programme de ces institutions et fourniront, à long
terme, une nouvelle race de professionnels compétents en matière de
Charia et de finance.
8. Le Forum a identifié différents programmes d’enseignement, de formation
et de certification en cours de mise en œuvre dans différentes parties
du monde sans une coordination adéquate et en appelle donc à la
coopération, à la coordination et à la consultation entre les formateurs en
finance islamique ; il demande également la création d’une association
mondiale de formateurs en finance islamique (GAIFEP).
9. Le Forum demande une enquête intensive sur les programmes existants
ainsi que l’élaboration systématique de manuels, manuels de formation
et autres matériels didactiques adaptés à l’enseignement à différents
niveaux et dans différentes langues.
10. Le Forum réitère que l’une des principales parties concernées par le
développement du capital humain est l’industrie des services financiers
islamiques elle-même et demande, par conséquent, à l’industrie de
fournir un appui financier aux diverses initiatives et programmes
consacrés au développement du capital humain.
11. Le Forum demande la traduction de certains ouvrages importants en
d’autres langues, particulièrement en Russe où le besoin se fait le plus
sentir.
12. Le Forum demande aux institutions qui participent au Forum sur le DSFI
telles que l’IIRF-BID, le COBIFI, le Centre de Recherche en Economie

44 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 45


2.6.3 Promotion de l’accès aux services financiers et allégement de la pauvreté développement des services de la microfinance islamique”. Un travail supplémentaire
Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a élaboré et publié un document sur le est en cours pour synthétiser le travail effectué par le Groupe de travail et le Forum
dialogue des politiques “Développement de la microfinance islamique: Défis et sur le DSFI en 1429H sur le développement des ressources et l’utiliser pour créer un
Initiatives” en consultation avec différentes parties intéressées du secteur industriel. Il document de politique sur le “Cadre et les stratégies de développement du capital
a également préparé et publié un document hors-série “Rôle de la microfinance dans humain dans la finance islamique” qui peut servir d’instrument de coordination entre
l’allégement de la pauvreté” basé sur des études de cas dans trois pays membres les pays membres et les institutions publiques et privées d’enseignement et de
de la BID: Le Bangladesh, la Turquie et l’Indonésie. Dans la poursuite de ses efforts formation..
visant à encourager la recherche et à faire le point des connaissances existantes sur
les services de microfinance islamique, l’IIRF a préparé un manuel de documents Un Groupe de travail conjoint en finance islamique auprès de la Banque
de recherche sélectionnés et présentés à des séminaires et conférences passées Mondiale et du FMI a été mis en place pour effectuer une analyse de l’écart et définir
sur la zakat, les awqaf et l’allégement de la pauvreté. Il a également achevé tous des critères d’évaluation de la stabilité du secteur financier islamique. L’IIRF en
les préparatifs pour l’organisation de la Deuxième Conférence internationale sur collaboration avec d’autres départements du Groupe de la BID participe à cet effort
le développement du secteur financier islamique inclusif en collaboration avec la visant à renforcer la stabilité de ce secteur financier.
Banque du Bangladesh au Bangladesh. Au total 30 documents de recherche ont
été sélectionnés à partir de dix pays environ pour présentation au cours de cette
manifestation. L’IIRF est en train d’élaborer un document de dialogue des politiques
sur “l’Intégration de la zakat et des awqaf dans les politiques de développement du
secteur financier inclusif” avec la participation des principales parties concernées qui
aideraient à insister davantage sur la zakat et les awqaf comme outils d’allégement
de la pauvreté et d’autonomisation économique. Un “Manuel sur la microfinance
islamique ” est en cours de préparation pour être utilisé par les formateurs en vue de
faciliter le développement des ressources humaines dans ce domaine essentiel.

2.6.4 Documents de développement de l’industrie financière islamique


Comme susmentionné, l’une des principales initiatives introduites par le Plan
stratégique de l’IIRF est la promotion du dialogue des politiques. A cet égard, afin
de faciliter la tâche au Groupe de travail et au Forum, L’Institut a pris l’initiative, en
collaboration avec les institutions partenaires concernées, de préparer des documents
cadres couvrant différents défis de l’industrie des services financiers islamiques et
des initiatives visant à relever ces défis. Au cours des années 1426H-1427H, l’Institut
a initié la préparation du “Cadre décennal pour le développement de l’Industrie des
services islamiques”, initiative conjointe du Conseil des services financiers islamiques
et du Groupe de la Banque Islamique de Développement. Afin de procéder à la mise
en œuvre poussée des principales recommandations de cette initiative au cours de
l’année 1428H, l’Institut a conceptualisé et préparé un “Cadre et des stratégies de

46 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 47


ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE

CHAPTER 3
KNOWLEDGE BUILDING IN ISLAMIC
ECONOMICS, BANKING AND FINANCE

43 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE ANNUAL REPORT 1429H (2008)44


45 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 46
3 CHAPITRE 3
APPROFONDISSEMENT DES CONNAISSANCES EN ECONOMIE ET
SYSTEME BANCAIRE ET FINANCIER ISLAMIQUES
dans trois pays : le Bangladesh, la Turquie et l’Indonésie. L’étude tente d’identifier des
domaines qui posent problème et des contraintes de croissance dans des programmes
de développement de microfinance concernant des entreprises d’autosuffisance et
de croissance et propose des interventions en matière de politique pour les résoudre;
3.1. INTRODUCTION de comprendre la nécessité d’une assistance technique, administrative et spirituelle
L’un des principaux objectifs de l’IIRF est d’accroître et de diffuser l’ensemble et de services de développement de l’entreprisse comme moyen de promotion des
des connaissances sur l’économie et le système bancaire et financier islamiques. entreprises d’autosuffisance et de croissance et de développer un modèle pour
L’objectif visé a été réalisé par la pratique de diverses activités. En dehors de la établir un lien entre l’assistance administrative, technique et spirituelle et les services
recherche interne dans différents domaines d’intérêt, L’IIRF joue un rôle de facilitateur de développement de l’entreprise et de la microfinance sur la base d’idées tirées des
et use de différents moyens pour créer des connaissances en économie et finance études de cas réels.
islamiques. Les activités entreprises par l’IIRF dans le courant de l’année 1428H pour
contribuer à l’économie islamique et au système bancaire et financier islamique sont ii. “Nature et Importance de la Responsabilité sociale des banques islamiques”
discutées dans le présent chapitre.
3.2. RECHERCHE En dépit de la croissance des banques islamiques et de l’expansion de leurs
Au niveau de l’IIRF, la recherche est entreprise par une équipe interne et par opérations, leur impact sur le développement socioéconomique des communautés
des scientifiques externes sous forme de documents présentés aux conférenciers et est faible. Au plus, ces banques octroient leur aide sociale en facilitant la collecte et
d’études en économie islamique (EEI). Le travail de recherche concentré sur quatre la distribution de la zakat. Cependant, ces institutions ont d’autres responsabilités
domaines thématiques, à savoir: (a) Renforcement de la résilience des services et sociales non encore assumées telles que la garantie d’une finance inclusive,
produits financiers islamiques (b) Développement des ressources humaines pour la la sélection de projets appropriés pour financement conformes aux normes et
finance islamique (c) Promotion de l’accès aux services financiers (d) Développement valeurs de la société et qui les encouragent.
durable et global à travers des politiques publiques basées sur Maqasid al-Shari‘ah.
Ce document tente de clarifier les dimensions, motivations et avantages
3.2.1 Recherche interne ainsi que les voies et moyens essentiels de la responsabilité sociale des banques
En l’an 1429H, huit documents de recherche ont été préparés et mis en œuvre islamiques. Il décrit également le lien qui existe entre cette responsabilité, les
par des chercheurs de l’IIRF. Des résumés succincts de ces documents de recherche objectifs de la Charia et le développement économique et social des sociétés
figurent ci-après: islamiques. En outre, il traite de la relation de cette responsabilité vis-à-vis de la
croissance de l’industrie bancaire islamique. Pour assumer les responsabilités
i. “Rôle de la Microfinance dans l’Allégement de la pauvreté : Enseignements tirés sociales, il convient, non seulement de réaliser le développement global, mais
des Pays membres de la BID sélectionnés” encore, et avant, et par-dessus tout, de rendre la terre habitable et prospère.
C’est une étape vers la justification du rôle de représentant d’Allah Tout Puissant
Le présent document examine des modèles alternatifs de développement de la sur terre.
microenterprise en vue de leur hétérogénéité dans le contexte de différentes sociétés
musulmanes caractérisées par des niveaux de pauvreté variables et divers niveaux iii. “Cadre et stratégies pour le développement du capital humain dans l’économie et
de culture. Il tente d‘évaluer et de développer des modèles de microfinance inclusive la finance islamiques ”
pour les sociétés musulmanes basées sur des études de cas et des expériences réelles

52 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 53


L’écart actuellement constaté dans l’offre et la demande en ressources iv. “Développement de systèmes d’alerte rapide pour la finance islamique”
humaines formé de manière adéquate pour le système financier et bancaire
islamique constitue une préoccupation commune pour l’industrie des services Les systèmes d’alerte rapide initialement conçus et développés pour prévenir
financiers islamiques du monde entier. Des efforts sont fournis pour enseigner les populations des catastrophes naturelles telles que le tsunami, la famine,
et former les populations en vue de combler l’écart sous différentes formes les maladies et les attaques militaires sont à présent utilisés dans certaines
aux niveaux local et mondial, dans le cadre et hors de l’industrie avec divers économies développées et émergentes pour prédire les crises monétaires, les
degrés de succès. Cependant, il existe des dimensions importantes dans les difficultés financières, les défaillances voire les crises. L’objectif principal de ces
besoins, méthodes et politiques de formation, d’éducation et de développement systèmes d’alerte rapide est d’initier des alertes ex ante de problèmes éventuels
de nouvelles idées auxquelles l’ISFI et les décideurs accordent moins d’attention. qui pourraient se poser ou se développer dans l’avenir du fait du profil des risques
Le document couvre cinq larges domaines de la finance, de l’Education et de la actuels des institutions financières.
Formation islamiques
La finance islamique se développe rapidement dans les pays musulmans
1. la projection des besoins de l’ISFI en Ressources humaines pour la prochaine et non musulmans et les fonds de couverture et les investisseurs institutionnels
décennie et de la composition de l’ensemble des compétences nécessaires. traditionnels sont également de plus en plus attirés par les valeurs islamiques.
Il traite également des besoins et moyens nécessaires à l’alphabétisation des Cela s’est traduit par une vague de transactions de titrisation islamiques, avec
masses en matière de finance ; la délivrance de soukouk qui sont passés de 7,2 milliards de dollars en 2004 au
2. les programmes de formation et de certification professionnelle en finance quadruple, à savoir, plus de 27 milliards de dollars en 2006.
islamique : leurs stratégies et état actuels visant à répondre aux besoins futurs
de l’ISFI à travers ces programmes ; Pour soutenir sa croissance à long terme, la finance islamique a besoin
3. les programmes d’enseignement financier islamique au niveau du Premier cycle d’une évaluation régulière des risques. A cet égard, il convient de mettre en place
: leur état actuel, les voies et moyens de les améliorer pour changer les besoins des systèmes d’alerte rapide convenables pour la finance. A l’heure actuelle,
futurs et initiatives possibles pour la prochaine décennie ; plusieurs systèmes d’alerte rapide sont utilisés pour prédire d’éventuelles crises
4. les Programmes d’enseignement financier islamique au niveau du Deuxième financières et économiques. Leurs principales différences reposent sur la portée de
cycle: leur état actuel, les défis rencontrés dans l’amélioration de la recherche et leur prédiction et la méthodologie adoptée. L’objectif principal de cette recherche
la pertinence théorique et pratique mutuelle ainsi que les initiatives éventuelles est la conception et la mise au point de systèmes d’alerte rapide pour la finance
pour la prochaine décennie ; islamique. Différents modèles de systèmes d’alerte rapide seront examinés et
5. l’Enseignement de la finance islamique au niveau des institutions religieuses: une enquête menée sur leur pertinence pour la finance islamique. Ce travail de
Etat actuel de cet enseignement. La possibilité d’introduire l’enseignement de recherche aura pour résultat la publication d’un livre intitulé “Mise au point de
la finance islamique dans les programmes d’enseignement des institutions systèmes d’alerte rapide pour la finance islamique”.
d’enseignement religieux. Initiatives éventuelles.
v. “Possibilités commerciales et coopération entre pays membres de la BID ”
Le document trouve des initiatives de politique éventuelles susceptibles d’être
prises respectivement aux niveaux macro, meso et micro par les gouvernements, La recherche explore les possibilités intragroupes pour le système préférentiel
organes et associations professionnels et les institutions de formation et commercial des pays participants de l’OCI (SPC/OCI). La recherche aboutit à la
d’enseignement supérieur, notamment les centres d’enseignement religieux conclusion que tous les pays du monde reconnaissent qu’il existe encore des

54 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 55


avantages considérables grâce au commerce et à la coopération économique islamique réalise les objectifs d’une société musulmane spécifiée par le Maqasid
à travers le régionalisme, la coopération Sud-Sud et les accords commerciaux al-Shari‘ah. Le document examine la manière dont le système financier islamique
régionaux (ACR), qui peuvent ne pas être matérialisés par un processus de peut aider à réaliser le maqasid. Cependant, le système islamique, tel qu’il est
mondialisation ou par l’adhésion à l’OMC. Il a également été démontré que les exécuté présentement, est basé sur un certain nombre de stratagèmes juridiques
ACR sont de plus en plus conclus entre les pays membres de la BID ce qui peut (hiyal) qui n’introduisent que des changements superficiels dans le système
renforcer leurs bases économiques, entraînant un niveau de vie plus élevé, la classique en vue de satisfaire le monde de la Charia mais ne se conforment pas
prospérité, l’allégement de la pauvreté dans les pays islamiques moins avancés et à l’esprit de la Charia.
la solidarité musulmane. Les quatorze pays participant aux SPC/OCI ont beaucoup
de potentialités commerciales dont 80% sont inutilisées. Etant donné que le viii. “Crises financières internationales: La finance islamique peut-elle aider à réduire
degré de complémentarité du commerce de Presque 80% des pays participant au maximum la fréquence et la gravité de ces crises à l’avenir?”
aux SPC/OCI avec l’ensemble du groupe est assez substantiel, cela donne à
entendre qu’ils tireraient certainement profit de la coopération économique plutôt Préparé pour présentation au Forum sur la crise financière mondiale tenue
que de la concurrence. Si d’autres pays membres de la BID participent de plus en à la BID le 25 octobre 2008. Une version révisée a été mise à la disposition de
la BID pour être distribuée le 15 novembre 2008 au cours du Sommet du G-20 à
plus au SPC/OCI, le niveau de l’ensemble de la complémentarité du commerce
Washington. .
sera renforcé. Les pays participant au SPC/OCI doivent considérer les avantages
statiques et dynamiques tirés de la coopération économique afin d’éviter tout 3.2.2 Mobilisation des compétences externes
mécompte des profits et pertes, laissant supposer que ces pays ne devraient L’IIRF encourage également la recherche chez des scientifiques et experts
pas s’inquiéter des pertes à court terme ou de la répartition disproportionnée des externes à travers un appel à communications à l’occasion de conférences et
profits et pertes. séminaires thématiques sur des questions d’intérêt pour l’IIRF, ce qui, non seulement
favorise ces domaines de recherche au niveau de la grande communauté des
vi. “Innovation et Authenticité en Finance islamique ” chercheurs, mais encore développe le réseau de recherche en faisant intervenir de
jeunes talents dans ce domaine. Cette activité est essentielle pour canaliser le flux
Le document examine le rôle essentiel joué par les innovations dans le d’idées nouvelles et pour la croissance de l’économie et de la finance islamiques en
développement d’une économie. Cependant, les innovations peuvent également théorie et en pratique.
entraîner de nombreux préjudices si elles ne sont pas correctement structurées.
Il examine la manière dont l’intermédiation à la satisfaction des parties a rendu le Au cours de l’année 1429H, à travers ces manifestations, plus de 150
système financier injuste et instable et mené à des crises financières. Il a ensuite documents et présentations ont été produits dont plus de 75 documents de
examiné la manière dont le système financier islamique peut mener à plus de recherche couvrant différents domaines du système économique, bancaire
justice et de stabilité dans le système et réduire au maximum la fréquence et la et financier islamique. 4 de ces documents concernaient la crise et la stabilité
gravité des crises. financières, 11 la gestion des risques dans la finance islamique, 6 l’efficacité
du système bancaire islamique, 2 la responsabilité sociale de l’entreprise, 3
vii. Le Maqasid al-Shari‘ah et le rôle du système financier dans sa réalisation” les marchés de capitaux islamiques, 7 la réglementation et la supervision des
banques et de la finance islamiques, 5, le développement humain, 10 diverses
Toute institution doit aider à réaliser les objectifs généraux de la société questions relatives à l’économie islamique, 9 le développement durable, 10 les
où elle est implantée. L’on s’attend également à ce que le système financier waqf et 8 divers autres sujets. Une répartition de ces documents par thème figure
au graphique -1.

56 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 57


2. “The Prospects of Islamic Securitization After the Subprime Crisis” (Les
perspectives de la titrisation islamique suite à la crise de subprimes):
La titrisation islamique sous forme de soukouk est devenue un secteur
remarquable du financement mondial structuré au cours des trois dernières
années. Ce document traite des aspects structurels uniques du marché de
soukouk et évalue les possibilités de conflit d’intérêt qui ont déclenché la crise
hypothécaire de subprimes des Etats-Unis pour contaminer l’intégrité d’un
processus de titrisation conforme à la Charia. Cet examen prend également en
considération les récentes modifications réglementaires apportées par l’OCAIFI
à la définition du soukouk et les considérations de principe actuelles d’autres
formes de techniques de refinancement basées sur le marché financier, telles
que les obligations hypothécaires couvertes et la façon dont elles sont liées
à la titrisation islamique. Le document est conclu par un bref aperçu des
développements futurs dans le marché de soukouk.

3.2.3 Documents sélectionnés soumis aux Conférences de l’IIRF au cours de l’année 3. “Declining Partnership: Cure to Mortgage Crisis and Helping Hand to Homeowners”
1429H (Baisse du partenariat: Remède à la crise hypothécaire et coup de main aux
propriétaires) :
1. “Resilience and Stability of the Islamic Financial System – An Overview” La crise financière actuelle qui, au départ, était négligeable, est vite devenue
(Résilience et stabilité du système financier islamique – Un aperçu): une crise financière mondiale qui a présentement commencé à montrer aussi
Le système financier traditionnel fondé sur des contrats à intérêt est très instable. son impact économique. De nombreux ménages ont perdu leurs maisons à
Sa structure commerciale et de banque centrale favorise la création de crédit la suite de la crise. Dans ce contexte, un débat s’est posé et de nombreuses
qui ne cadre pas toujours avec l’activité économique réelle, d’où les cycles de propositions sont sur la table pour résoudre les problèmes que rencontrent
crédit en dents de scieest la norme plutôt que l’exception. C’est un fait reconnu ces ménages. Nous proposons une solution islamique et montrons comment
par les économistes monétaires. Le system bancaire islamique, évite une telle elle est proche d’une proposition très approuvée dans ces débats, et même
instabilité en liant directement la finance à l’activité économique réelle à chaque meilleure. Nous montrons que la solution islamique basée sur la baisse du
étape. Une expansion du crédit à découvert est contrecarrée et les banques ne partenariat avec une limite supérieure sur la hausse du prix fournit de meilleurs
peuvent pas initier et accentuer un processus spéculatif. Les flux monétaires encouragements, des rendements à grande échelle ainsi que des marchés
résultent donc des ventes de biens et services et transitent par le système stables et disciplinés. Nous discutons également de la liquidité et des aspects
bancaire aux fins de paiements ou d’investissement. Ils ne résultent pas du du risque de ce contrat.
système bancaire pour être ensuite transmis à l’activité réelle. L’on s’attend
donc à ce qu’un système économique islamique enregistre une croissance 4. “Sensitivity of the Islamic Banks to Interest Rate Changes in A Dual Financial
économique durable et évite l’instabilité préjudiciable. Une réforme du système System: The Case of Malaysia” (La sensibilité des Banques islamiques aux
classique ainsi que les principes islamiques peut être l’unique voie vers la quête modifications du taux d’intérêt dans un système financier double : le cas de la
de stabilité. Malaisie):

58 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 59


Il semble exister une croyance générale selon laquelle, dans la mesure où les réelle. Ce sont là deux facteurs très importants de la GAP des banques
banques islamiques ne traitent qu’avec des instruments sans intérêt, elles sont, islamiques. Dans ce document, nous examinons l’influence des spécifications
en conséquence, protégées des risques liées aux fluctuations du taux d’intérêt. de ces facteurs dans les deux approches bancaires pour la création de valeur
Cependant, il peut ne pas en être de même dans un système bancaire double. économique ajoutée (VEA). La comparaison des indices financiers des deux
Cette étude analyse de manière empirique la sensibilité du financement et types de système bancaire nous mène à la conclusion selon laquelle le système
des activités d’acceptation de dépôts de banques islamique et des banques bancaire islamique est plus efficace que le système bancaire classique.
classiques aux changements des taux d’intérêt en utilisant les données de la
Malaisie sur une période allant du mois de janvier 1999 au mois de décembre 7. “DEA/C&R: DEA with Classification and Regression Tree: A Case of Banking
2006. L’étude conclut que les bilans des banques islamiques sont relativement Efficiency”(Analyse d’enveloppement de données à l’aide d’un Arbre de
plus sensibles aux changements de politique monétaire que ceux des banques Classification et de Régression : Exemple d’efficacité du système bancaire)
classiques. Cela a des répercussions importantes pour les pratiques de gestion Cette étude porte sur l’efficacité bancaire à travers l’analyse d’enveloppement
des risques des banques islamiques, particulièrement dans un système bancaire de données (DEA), les techniques d’exploration de données (DMT), et les
double. arbres de Classification et de Régression (C&R). Les conclusions indiquent
qu’en général, les banques situées aux EAU et au Koweït sont plus efficaces
5. “Shari‘ah Issues in Liquidity Risk Management” (Questions relatives à la Charia que celles situées au Bahreïn. Les banques classiques sont plus efficaces que
dans la gestion des risques de liquidité): les banques islamiques. De plus, elle conclut que le prix courant constitue la
Les banques islamiques ont besoin de mettre en place un système solide de variable la plus importante dans la définition des banques les plus efficaces,
gestion des risques en tant que pratique courante pour qu’un système bancaire viennent ensuite l’index de capitalisation des bénéfices et le pays qui constituent
garantisse des opérations bancaires sans risques et maintienne leurs affaires. respectivement les deuxième et troisième variables les plus importantes. Le
Considérant les caractéristiques de la banque et le profil des risques, la Charia nombre d’agences et le mode de fonctionnement semblent être moins importants
propose aux banques islamiques des approches et techniques appropriées pour dans la classification des banques efficaces.
mener la gestion du risque d’illiquidité en tenant compte de ses défis uniques.
8. “Capital and Risk Adjustments Under Risk-based Capital Regulations and
6. “ Assets Liabilities Management in Islamic Banking” (Gestion des actifs et des Diversification Loss” [Ajustements des capitaux et des risques dans le cadre de
passifs dans le système bancaire islamique) : la réglementation des capitaux et de la diversification des pertes basées sur les
Le présent document examine la structure et les instruments de gestion des risques]:
actifs et des passifs (GAP) dans le système bancaire islamique. Dans la mesure Au cours de ces deux dernières décennies, les régulateurs ont mis l’accent sur
où, non seulement les partenaires-propriétaires, mais encore les déposants le renforcement du minimum de capitaux exigé des banques. Le fait de courir
prennent part aux rendements des banques islamiques. L’approche de la GAP de des risques trop importants pourrait autrement être encouragé par le principe
banques islamiques sera différente de celle des banques classiques lorsqu’elles de la responsabilité limitée et la disponibilité de la garantie des dépôts. Le
maximisent les rendements pour leurs intervenants. La différence notée dans renforcement de la réglementation des capitaux a entraîné l’amélioration des
la GAP vient de deux sources: (i) la différence des systèmes comptables des ratios de capitaux dans les banques et une plus grande stabilité du système
systèmes bancaires islamiques par opposition au système bancaire classique financier. Cependant, des changements sont intervenus dans le système de
et (ii) l’interdiction de l’intérêt qui indique que le temps n’est pas l’unique facteur réglementation et ont fait l’objet de critiques en raison du fait que l’accroissement
de rentabilité des dépôts mais la valeur gagnée grâce à l’activité économique des normes de réglementation sur le capital peut favoriser une augmentation de

60 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 61


l’effet de levier et le risque du portefeuille. La documentation théorique comme qualité de service à hauteur de 72% pour les banques classiques et 85% pour
empirique concernant l’impact de la règlementation des capitaux ont eu des effets les banques islamiques. Le secteur bancaire malaisien doit prendre l’initiative
hétérogènes relatifs aux comportements en matière d’ajustement des capitaux de devenir plus compétent en étant plus réactive et plus à même de respecter
et des risques dans les banques. Cette étude utilise un ensemble plus important l’assurance donnée aux clients et de fournir de manière plus commode des
et plus récent de données transversales sur les banques commerciales que l’on facilités bancaires.
ne trouve pas dans la plupart des autres études existantes. Nous évaluons l’effet
de ces changements sur le portefeuille des risques, l’ajustement des capitaux 10. “Risk Management Assessment Systems: An Application To Islamic Banks”
aux risques, à travers l’utilisation d’un modèle d’équations simultanées. Nous (Systèmes d’évaluation de la gestion des risques: une application aux banques
sommes soutenus en ce qui concerne la théorie des capitaux tampons, ce qui islamiques)
signifie que les banques augmentent leurs capitaux en fonction de l’augmentation Ce document offre un moyen quantifiable d’évaluation du cadre de la gestion des
des risques de portefeuille pour éviter des sanctions réglementaires. Nous risques dans les banques islamiques. La méthodologie de l’évaluation structurée
avons également trouvé que les banques augmentent la concentration de leurs fournit des indices d’une évaluation quantitative concernant non seulement le
portefeuilles de prêts pour accroître leurs ratios de capital réglementaire, ce qui système de gestion globale des risques d’une institution financière, mais aussi les
donne à penser que l’amélioration des ratios de capital a eu un coût en fonction forces et faiblesses de divers aspects de ce système. La procédure d’évaluation
du niveau de diversification des portefeuilles de prêts des banques. peut être utilisée par les banques islamiques et les autorités de régulation
pour identifier les faiblesses et améliorer le cadre de gestion des risques. Le
9. “Measuring Service Quality of Malaysian Banking Industry: A Comparison document fournit des exemples d’utilisation de la méthode d’évaluation indiquée
Between Islamic and Conventional Banks” (Evaluation de la qualité des services plus haut dans l’estimation du statut du système de gestion des risques dans
dans l’industrie bancaire malaisienne : une comparaison entre les banques deux banques islamiques.
islamiques et les banques classiques):
Cette étude élabore un modèle de Qualité de Service (SERVQUAL) pour
déterminer le degré de satisfaction de la clientèle du secteur bancaire en 11. “Financial Stability and Early Warning Systems: Implications for Islamic Finance”
Malaisie. Elle utilise la technique de l’analyse de dominance pour examiner (Stabilité financière et systèmes d’alerte rapide : Implications pour la finance
l’importance relative des différentes dimensions de la qualité du service telles islamique).
qu’elles ressortent de l’analyse des facteurs. Enfin, elle compare les banques Ce document passe en revue les systèmes d’alerte rapide et analyse leur
classiques aux banques islamiques en termes de qualité de service et évalue implication pour la finance islamique. Le principal objectif des systèmes d’alerte
leur importance relative dans la réduction de l’écart global entre les attentes et rapide est de générer des alertes ex-ante pour des problèmes qui pourraient
les perceptions. L’application de l’analyse factorielle pourrait aider à détecter survenir ou se développer à l’avenir sur la base du profil actuel des risques
les quatre dimensions suivantes : la tangibilité, la fiabilité, la compétence d’une institution financière. Il existe différentes approches aux modèles de
et la commodité. L’application de l’analyse de domination en prévision de prévision des risques financiers. Trois approches à l’extraction des signaux, aux
l’écart SERVQUAL montre que la différence entre les banques classiques et variables à niveaux de dépendance limités, et aux réserves y sont expliquées
les banques islamiques se traduit en termes de degré et non de modèle. La en détail. Il analyse aussi les limites de ces systèmes d’alerte rapide pour les
compétence et la commodité sont considérées comme étant des dimensions institutions financières islamiques. Pour soutenir leur croissance à long terme, les
relativement plus dominantes dans les deux types de banques. Ces deux institutions financières islamiques doivent procéder régulièrement à l’évaluation
dimensions peuvent ensemble aider à réduire l’écart général en matière de de leurs risques. A cet égard, le développement de systèmes adéquats d’alerte

62 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 63


rapide s’avère nécessaire pour les institutions financières islamiques. L’on bancaires islamiques avec une référence particulière à la publication des
prétend qu’un système global d’alerte rapide pour les institutions financières pratiques dans le cadre de la norme AAOIFI):
islamiques doit prendre en considération tous les facteurs de risques qualitatifs La Responsabilité sociale des Entreprises (RSE) est une question qui suscite
et quantitatifs. Plusieurs de ces facteurs de risques ont des indicateurs bien un intérêt toujours croissant dans le monde des affaires. De nombreuses
connus et peuvent être appliqués aux institutions financières islamiques et compagnies et banques multinationales divulguent volontairement des
étendus à l’ensemble du système. Cependant, de nombreux autres facteurs informations concernant leurs activités de RSE. La notion de banque islamique
qualificatifs de risques, y compris des facteurs institutionnels et des facteurs renvoie à un système bancaire conforme aux principes de la Charia et qui
conformes à la Charia, doivent être élaborés et intégrés au système d’alerte prétend donner un rôle important aux questions sociales. L’un des moyens de
précoce. démontrer leur acceptabilité et leur engagement à répondre aux besoins de la
communauté musulmane et de la société en général passe par la divulgation
12 .“Neutralising Disincentives for Holding Profit Sharing Instruments: The Role of d’informations pertinentes et fiables dans leurs rapports annuels. Dans cette
Regulators and the Capital Adequacy Ratio” (Neutralisation des obstacles aux étude, nous essayons de voir s’il existe des écarts entre les activités sociales
instruments de partage des profits : le rôle des régulateurs et le ratio d’adéquation des entreprises révélées dans les rapports annuels des banques islamiques
du capital) : et les informations sur la RSE jugées vitales sur la base du cadre éthique des
Les récents appels lancés par d’éminents chercheurs musulmans en vue entreprises islamiques. A travers l’utilisation de l’analyse et la divulgation de
d’orienter l’action des institutions financières à l’écart des soukouk, similaires aux contenus à l’aune d’une échelle, les résultats de notre enquête longitudinale
obligations, ont été accueillis par un grand malaise de la part des banquiers dans ne montrent que la moyenne globale de l’index de divulgation RSE d’une seule
l’industrie. Les institutions financières islamiques (IFI) qui détiennent la majorité banque islamique au dessus de la moyenne sur un total de sept qui ont fait l’objet
des soukouk émis, sont soumises à des contraintes de dépôt sur les types de d’une enquête. La divulgation de la RSE des six autres banques islamiques
rendements qu’elles distribuent, dues au besoin d’aligner les rendements sur demeure de façon significative en deçà de nos attentes. Il a été également
les taux d’intérêts des dépôts sur le marché. Par conséquent, il est de leur trouvé que la plus grande inconsistance dans l’élaboration des rapports
intérêt de détenir des capitaux qui puissent produire des bénéfices basés sur concernant les quatre dimensions de la RSE : l’engagement au développement
des points de repère stables. Cette étude propose aux régulateurs d’exiger communautaire, la divulgation de comportements éthiques sans ambiguïté,
des banques l’inclusion d’une plus grande part de capitaux risques pondérés l’engagement des parties prenantes et les relations avec le client ; la recherche,
provenant de propriétaires de comptes d’investissement illimité (UIAH) dans la le développement et la formation ; et la régie de la société se rapportent à la
détermination de leurs ratios d’adéquation de capitaux, sur la base de l’importance direction. Les résultats ont d’importantes implications pour l’Organisation de
du degré d’engagement des banques concernées à garantir des retours sur comptabilité et d’audit des institutions financières islamiques (AAOIFI) dans
investissements sans problèmes aux épargnants investisseurs. La fourniture l’élaboration d’une norme pour l’établissement de rapports/divulgation de la
de réels gains aux UIAH va par conséquent minimiser les encouragements des RSE si les banques islamiques doivent relever leur image et leur réputation à
IFI à disposer de capitaux pouvant produire des taux d’intérêt étalonnés et leur l’échelle planétaire, tout en demeurant compétitives.
permettre de disposer de capitaux à bénéfices variables.
14 .“Efficiency of Islamic Banks in Selected Member Countries of the Organization
13. “Exploring Corporate Social Responsibility Disclosure of Islamic Banks with of Islamic Conference” (Efficacité des banques islamiques dans les pays
Special Reference to Disclosure Practices Under the AAOIFI Standard” membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) sélectionnés).
(Exploration de la divulgation de la responsabilité sociale des institutions Cette étude recherche l’efficacité relative de 25 banques islamiques dans 14

64 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 65


pays membres de l’OCI sélectionnés de 2002 à 2006. Ces pays sont classés tandis que le manque de ressources humaines devrait retenir une plus grande
en trois groupes : les pays membres les moins développés (PMA), les pays attention avec des stratégies à court et à long termes.
membres moyennement développés (PMD) et les pays membres exportateurs
de ressources énergétiques (PEE). Cette étude utilise la méthode de l’analyse 16. “Risk Identification of the Islamic Banks in Indonesia: A VAR Modelling Approach”
d’enveloppement de données (DEA) à travers l’approche de l’intermédiation. (Identification des risques des banques islamiques en Indonésie : une approche
Les intrants utilisés sont les dépôts complets, les frais généraux et les capitaux par les modèles VAR:
fixes, alors que les produits sont constitués du total des prêts, d’autres bénéfices L’objectif principal de cette étude est d’identifier les types de risques que courent
d’exploitation, et du total des avoirs productifs. En plus, la méthode des les banques islamiques en Indonésie. Ce document a adopté les fonctions
régressions est utilisée pour trouver la corrélation entre les notations d’efficacité de réponses aux impulsions et l’analyse technique de la décomposition des
et certains indicateurs de performance bancaire. Les résultats montrent que variations fondée sur les modèles VAR en ce qui concerne les données de mars
pendant la période 20022006-, les banques islamiques des PMA ont été plus 2000 au mois d’août 2007. L’étude a trouvé qu’en plus des risques propres aux
efficaces que les banques islamiques des deux autres groupes. Enfin, le niveau banques classiques, les banques islamiques sont exposées à certains risques
d’efficacité des banques islamiques dans cette étude, a été influencé de manière particuliers, notamment les risques par rapport aux repères, le taux de risques de
significative et positive par le Ratio Revenus/Total des Capitaux, le retour sur les retour, les risques commerciaux déplacés, les risques de retrait et les risques de
capitaux moyens, et le Ratio Prêts/Epargne. En revanche, la notation d’efficacité conformité aux principes de la Charia. S’ils ne sont pas bien gérés, ces risques
est négativement liée aux dépenses et revenus d’exploitation. pourraient constituer de sérieux obstacles au développement de l’industrie
bancaire islamique et à la réalisation d’une stabilité systémique. Les cadres de
15. “Measuring the Efficiency of Islamic Banks in Indonesia and Malaysia Using gestion effective des risques sont d’une importance capitale pour l’amélioration
Parametric and Non-parametric Approaches” (Mesure de l’efficacité des des pratiques de gestion des risques et la croissance des institutions bancaires
banques islamiques en Indonésie et en Malaisie à travers l’utilisation d’approches islamiques en Indonésie et dans d’autres parties du monde
paramétriques et non paramétriques):
Cette étude évalue et compare l’efficacité des banques islamiques en Malaisie 17. “Gharar and Jahl Revisited - New Impulses on How to Distinguish Permissible
et en Indonésie en utilisant l’approche paramétrique de frontières stochastiques Risk Taking from Forbidden Speculation: A Comparative Study of Qualified-
(SFA) et l’approche de distribution libre (DFA), ainsi que l’approche non Investor-Concept-Provisions in Luxemburg, Switzerland and Germany and their
paramétrique d’analyse d’enveloppement de données (DEA). Les résultats Impact to Shari‘ah-Issues” (Gharar et Jahl revisités—Nouvelles impulsions
obtenus à travers les modèles paramétriques SFA et DEA indiquent que les sur la manière de distinguer la prise de risques permissibles à partir de la
banques islamiques en Malaisie se sont améliorées en 2006 et sont devenues Spéculation interdite: une étude comparative des clauses relatives au concept
aussi efficaces que les banques islamiques en Indonésie. Cependant, les d’investisseurs-qualifiés au Luxembourg, en Suisse et en Allemagne, et leur
résultats obtenus à travers le modèle non paramétrique DEA indique que les impact sur les questions relatives à la Charia) :
banques islamiques en Indonésie sont légèrement plus efficaces que celles Avec un marché de capitaux florissant, les centres bancaires de l’Europe
établies en Malaisie, surtout en raison d’une meilleure efficacité technique. continentale tels que le Luxembourg, Frankfort et Zurich réclament une importante
Les financements (dépôts) et les ressources humaines (travail) constituent les part du marché à l’échelle planétaire. Ces centres ont déjà adhéré à la protection
sources d’inefficacité aussi bien en Malaisie qu’en Indonésie. Par conséquent, des investisseurs pour la fonctionnalité du marché. En 14281429- H/20072008-
les banques islamiques devraient réorienter leurs stratégies de marketing et de apr. J.C. ´le concept d’investisseurs qualifiés a été intégré aux projets de réforme
communication pour mieux mettre l’accent sur le ciblage des clients flottants, en Europe continentale, réconciliant ainsi la protection des investisseurs et la

66 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 67


flexibilité des modèles de risque par le biais de l’application d’un traitement Les marchés financiers intégrés (interbancaires) offrent des opportunités
différentiel des différents groupes d’investisseurs. L’équilibre entre la prise de d’expansion et de partage amélioré des risques, d’une part, mais constituent
risques permissibles et la spéculation interdite a pendant longtemps constitué des facteurs de risque de contagion à travers l’exposition interbancaire
une importante question dans le contexte des concepts de gharar et de jahl – transfrontières, d’autre part. Ce document examine le risque de contagion
bien que dans une plus grande perspective. Ce document fournit des éclairages interbancaire transfrontière pour dix-sept pays pour la période 19992005-. A
relatifs aux principes directeurs de ces approches concernant ´les investisseurs cette fin, il utilise un agrégat d’expositions interbancaires transfrontières des
qualifiés´ et leur application en pratique. De même, les prescriptions de gharar et pays objets de rapports dans la consolidation des statistiques bancaires. Il
de jahl sont examinées. Cela va permettre de procéder à un examen comparatif trouve que le risque de contagion s’accroît de plus en plus avec le temps. Les
des deux systèmes. L’approche inhabituelle témoigne de la manière dont les banques américaines, particulièrement à travers leurs expositions transfrontières
systèmes peuvent mutuellement être instructifs. avec les banques non américaines, provoquent essentiellement une contagion
financière internationale. L’échec du système bancaire britannique ou allemand
18. “Duration Gaps and Net Worth Risk For Islamic And Conventional Banks: A constitue également un sérieux motif de préoccupation eu égard à la stabilité
Comparative Cross Country Analysis” (Ecarts de durée et risques nets pour les financière mondiale. Il est également souligné dans ce document que “la
banques islamiques et les banques classiques : une analyse comparative par vitesse de propagation de la contagion” s’est accrue au cours de ces dernières
pays): années, produisant ainsi une augmentation du nombre de systèmes bancaires
Ce document traite d’une analyse comparative des écarts de durée et des directement menacés. Le risque de contagion est également présent dans
risques nets (NW) des banques commerciales islamiques (BCI) et des banques l’analyse, au niveau des banques, de certaines hypothèses et représentations
commerciales classiques (BCC). Bien que les banques islamiques travaillent alternatives de transfert de risques-pays dans les statistiques bancaires
en principe sans intérêt, la grande majorité des BCI du monde fonctionnent consolidées de la BRI.
dans le cadre de systèmes bancaires dualistes. Le flux inexorable de fonds
entre les deux systèmes bancaires et la base de clientèle commune font que 20. “Volatility Spillover Effects for Jakarta Islamic Index, le LQ45 and Jakarta
les BCI s’exposent aux mêmes contraintes que les BCC. L’échantillonnage Composite Index” (Effets de propagation de l’instabilité de l’indice islamique de
se compose d’un total de 60 banques commerciales établies dans neuf pays Jakarta, LQ45 et l’Indice composé de Jakarta)
musulmans. Il s’agissait de 30 BCI et de 30 BCC. Chaque BCI avait en tandem Ce document essaie d’analyser deux repères d’investissement, notamment
une BCC à capitaux équivalents en $US. L’analyse est fondée sur des données l’investissement éthique et l’investissement non éthique, dans les marchés
financières de la fin de l’année 2006. Ce document constitue une vérification boursiers indonésiens. L’étude se fonde sur l’approche de l’instabilité pour
de la différence importante dans les taux de risques entre les BCI et les BCC procéder à l’évaluation de la persistance des chocs ; c’est-à-dire, jusqu’à quel
à travers des approches paramétriques et non paramétriques. Les résultats point la persistance des chocs antérieurs affecte l’instabilité actuelle dans les
montrent que les BCI ont des écarts de durée et des risques nets plus élevés deux types d’investissement. L’indice islamique de Jakarta (IIJ) est utilisé pour
que les BCC. Cependant, l’étude montre une différence substantielle entre les représenter le type d’investissement éthique, tandis que le type d’investissement
pays en termes de profils de risques. Les BCI malaisiennes ont des écarts de non éthique est représenté par l’indice composé de Jakarta (ICJ) et le LQ45. Les
durée et des risques nets plus élevés comparativement aux autres BCI et BCC modèles d’instabilité conditionnelle à variables uniques ou multiples sont utilisés
de l’échantillon en question. pour atteindre cet objectif. Les modèles à variables uniques GARCH (1,1) et
AGARCH (1,1) sont utilisés pour l’analyse de la persistance des chocs dans
19. “Cross-Border Interbank Exposures and Financial Contagion” (Expositions chaque marché. En plus, les modèles à variables multiples VAR (1)-GARCH
interbancaires transfrontières et contagion financière):

68 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 69


(1,1) et VAR(1)- AGARCH (1,1) sont utilisés pour étudier la manière dont les En plus, il évalue l’efficacité de ces banques en fonction de leur taille, âge et
effets de propagation se présentent dans ces trois marchés. Les résultats région. Les résultats de l’étude indiquent qu’il n’y a pas de différence significative
montrent qu’en général l’IIJ et l’ICJ sont mieux modélisés à travers GARCH entre les résultats concernant l’efficacité globale des banques islamiques par
(1,1) alors que le LQ45 se modélise mieux à travers GJR (1,1). Par ailleurs, rapport aux banques classiques. Cependant, il y a une grande place pour une
des effets de propagation existent dans les marchés dans lesquels l’IIJ tend à amélioration en termes de réduction des coûts et de maximisation des revenus
dominer avec une plus grande persistance des chocs. et profits dans les deux systèmes bancaires. Par ailleurs, les conclusions
indiquent qu’il n’y a pas de différence significative dans les moyennes des
21. “Regulating Islamic Finance in Secular Countries: A Case Study of India” notations d’efficacité entre les grandes et les petites banques, et aussi entre
(Réglementation des institutions financières dans les pays laïques : le cas de les nouvelles et les anciennes banques dans les deux courants bancaires. Cela
l’Inde): implique que la taille et l’âge n’ont pas affecté la performance de ces groupes de
Les Musulmans indiens ont toujours essayé de gérer leurs affaires économiques manière significative dans le cadre de cet échantillonnage. Toutefois, la situation
dans le cadre de la Charia. Leur combat contre les pratiques usurières a géographique explique les importantes différences en termes d’efficacité des
toujours revêtu un caractère aussi bien religieux que financier. Ce document revenues et des profits entre les deux groupes de banques.
vise à souligner les tentatives des Musulmans indiens à cet égard et à montrer
la manière dont certains des développements récents (depuis l’ouverture des 23. “ Unique Risks of Islamic Modes of Finance: Systemic, Credit and Market Risks”
secteurs bancaire et financier, et la suppression du cap de l’IED) offrent des (Modes de financement islamique comportant des risques uniques : risques
opportunités tout en lançant des défis en matière de réglementation de la systémiques, liés au crédit et au marché) :
mise en place de produits conformes au système financier islamique et à la Ce document examine les attributs uniques des risques systémiques (la
Charia. Ce document met l’accent sur les opportunités, les événements et les possibilité de l’effondrement du système financier), des risques de crédits (les
changements de réglementation qui facilitent ou qui constituent de nouveaux mauvais prêts), et des risques du marché (fluctuation des monnaies) des modes
défis à relever par les nouveaux venus. Il examine les segments potentiels tels de financement islamique, puisque ces questions sont considérées comme étant
que les sociétés financières non bancaires (NBFC), les IFI, la micro finance des préoccupations actuelles de l’industrie financière mondiale. En plus, dans
et les fonds mutuels en tant que nouvelle source de prolifération en Inde et la mesure où les types et les sources de risques en matière de financement
le mécanisme régulateur existant et requis pour un fonctionnement à grande sont liées et couvrent divers types de risques, d’autres types de risques qui
échelle. Certaines NBFC islamiques importantes et de nouvelles initiatives en sont liés aux risques systémiques de crédits et de marché, y compris les risques
Inde sont données comme études de cas détaillées. opérationnels et les risques concernant les liquidités, ont été étudiés et ont,
en conséquence, fait l’objet de discussions. D’autre part, le document indique
22. “Cost, Revenue, and Profit Efficiency of Islamic Versus Conventional Banks: que l’application de directives et procédures conformes à la Charia et tirées
International Evidence Using Data Envelopment Analysis” (Efficacité des coûts, du principe du système financier islamique, serait un moyen efficace de lutter
revenus et profits dans les banques islamiques par opposition aux banques contre ces risques.
classiques : preuves internationales grâce à l’analyse d’enveloppement de
données): 24. “ Supervisory Implications of Profit Sharing Investment Account” (Implications
Ce document évalue et compare l’efficacité des coûts, revenus et profits de 43 dans le contrôle des comptes d’investissement avec partage des bénéfices) :
banques islamiques et 37 banques classiques au cours de la période 19902005- Le document met l’accent sur des problèmes et écarts importants dans le contrôle
dans 21 pays à travers l’utilisation de l’analyse d’enveloppement de données. des banques islamiques et aborde particulièrement les implications dans le

70 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 71


contrôle du rôle de la gestion des comptes d’investissement. L’un des principaux 26. “Towards A Comprehensive Capital Adequacy Framework: A Case Study of an
problèmes du système bancaire islamique est celui du mode d’évaluation et Islamic Bank” (Pour un cadre global d’adéquation des capitaux : le cas d’une
de gestion du partage des bénéfices et des risques entre les actionnaires et banque islamique):
les titulaires de comptes de placement (IAH), de manière à ce que ce partage Le cadre actuel d’adéquation des capitaux, connu sous l’appellation ‘Basel II’, a
des risques devienne un outil efficace de gestion des risques dans le système été élaboré pour capter les risques auxquels sont exposés les banques classiques
financier islamique. Une méthodologie d’évaluation du partage des risques a et ne traite pas des particularités des banques islamiques. Cependant, pour
été élaborée pour faire passer (‘déplacer’) l’ampleur des risques des IAH aux fournir une marge équilibrée pour les institutions financières islamiques, des
actionnaires, ‘processus également dénommés “risques commerciaux déplacés” propositions ont été récemment faites en matière de directives pour l’adéquation
(DCR), afin de pouvoir les évaluer. Sur la base du récent travail sur les liens des capitaux par l’Organisation de comptabilité et d’audit des Institutions
entre les DCR et “Alpha”, qui est le partage des risques liés aux capitaux des financières islamiques et le Conseil des Services financiers islamiques. Ce
IAH qui pourraient se fonder sur le dénominateur de la formule d’adéquation des document donne une vue d’ensemble de ces propositions et présente une
capitaux pour les banques islamiques (conformément aux recommandations de étude de cas pour l’application des nouveaux principes d’une grande banque
la nouvelle norme d’adéquation des capitaux des CSFI). Ce document présente islamique. Il examine le profil des risques de l’institution financière islamique
et illustre une approche empirique à l’évaluation de contrôle d’ “Alpha”. en considérant les différentes utilisations des fonds et leur implication dans les
comptes de la banque. Il traite aussi des défis auxquels sont encore confrontés
25. “Regulation and Supervision of Islamic Banks and Financial Institutions: les organes internationaux de réglementation.
Bangladesh Perspective” (Réglementation et contrôle des banques et institutions
financières islamiques : perspective du Bangladesh) 27. “The Responsibility and Independence of Shari‘ah Supervisory Boards of the
Une banque centrale joue un rôle est très important dans l’orientation, le contrôle Indonesian Islamic Banks” [Responsabilité et indépendance des Conseils de
et la supervision des banques et institutions financières islamiques pour le bon surveillance des banques islamiques indonésiennes pour l’application de la
développement de ce secteur. Ce document présente une explication du rôle de charia):
la Bangladesh Bank (Banque centrale du Bengladesh) dans l’accomplissement Malgré l’existence des directives actuelles élaborées par la National Shari‘ah
de la tâche indiquée plus haut. Six banques islamiques à part entière, une Council-Indonesian Ulama> Council (NSC-IUC) et la Bank Indonesia, il ya un
institution financière islamique non bancaire, et 22 succursales de banques manque d’orientations suffisantes relatives à l’existence des Responsables
islamiques représentent dix banques classiques établies au Bengladesh. En du contrôle de la conformité à la Charia (RC) dans les banques islamiques
plus, il existe un fond mutuel islamique, la Government Islamic Investment Bond en Indonésie. Par conséquent, cette étude vise à examiner les visions des
et la Islami Bank Mudarabah Perpetual Bond qui jouent également un rôle gestionnaires et des RC des banques islamiques d’Indonésie en matière de
très important dans la mobilisation de ressources financières sur la base de responsabilité et d’indépendance des RC. Cette étude utilise des questionnaires
principes islamiques dans les places boursières du pays. Ce document traite pour recueillir les avis des gestionnaires des banques islamiques et des
des règlements et des clauses des instruments régissant les organes susvisés. entretiens pour recueillir les opinions des RC dans les banques islamiques.
Il examine également de manière critique le rôle de la Bangladesh Bank dans la L’étude indique que les enquêtés perçoivent les RC comme étant responsables
réglementation et la supervision des banques islamiques. Il propose également de la garantie de la conformité des produits, contrats et transactions des banques
des suggestions pour l’amélioration de la capacité de la banque centrale à islamiques aux principes de la Charia. Afin d’améliorer l’indépendance des RC,
réaliser ses objectifs. les enquêtés considèrent que ces derniers doivent faire l’objet d’une interdiction
de travailler comme consultants et actionnaires majoritaires dans les banques
islamiques au sein desquelles ils remplissent des fonctions RC.

72 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 73


28. “Performance Evaluation of Islamic Commercial Banks in Indonesia after the banques commerciales. Ce document trouve que les banques islamiques
Financial Crisis” (Evaluation des performances des banques commerciales ont tendance à prendre davantage de risques.
islamiques en Indonésieaprès la crise financière):
Cette étude évalue les performances inter-temporelles et interbancaires des 30. “Diagnosing the Ummah’s Problems of Economic Underdevelopment: an
banques commerciales islamiques de 1999 à 2006 (i.e. à la suite de la crise Overview” ‘Etablir le diagnostic des problèmes de sous-développement
financière au Sud-est Asiatique) par opposition aux banques classiques économique de la Oumma : Présentation sommaire]:
fonctionnant sur la base d’intérêts en Indonésie, en mettant l’accent sur Ce document de recherche met l’accent sur le fait que la généralisation des
la profitabilité, la liquidité, le risque de solvabilité et leur contribution aux problèmes de sous développement à tous les pays islamiques ne reflète
petites et moyennes entreprises. Les ratios financiers sont utilisés pour pas la réalité. Il existe des différences importantes dans leurs niveaux
évaluer leurs performances. Cependant, les test-T et test-F sont appliqués de développement économique. En outre, il y a de grandes implications
pour déterminer leur niveau d’importance. L’étude interbancaire islamique a concernant leur développement économique en fonction de leurs différentes
trouvé que la Bank Muamalat Indonesia avait une meilleure performance en situations géographiques. Cela s’ajoute aux différents défis locaux, régionaux
termes de profitabilité et de liquidité. Cependant, il n’y a pas de différence et internationaux auxquels sont confrontés ces pays. Ce document de
de performance significative entre les banques commerciales islamiques et recherche indique les facteurs qui expliquent le retard économique de ces
les banques classiques en Indonésie. Toutefois, la contribution des banques pays et leur mauvaise position sur l’échelle du développement, suivi d’une
islamiques et celles classiques dans le financement des petites et moyennes analyse de la manière dont ces facteurs s’appliquent au Groupe des Pays
entreprises indiquent qu’il y a des différences importantes. Il été découvert Islamiques, avec la distinction entre la réalité et ce qui devrait être dans une
que les banques commerciales islamiques avaient des performances perspective islamique.
relativement meilleures que celles des banques classiques.
31. “The Reality of Human Resource Development in the Arab world” (La Réalité
29. “Impact of Capital Regulations on Capital Ratios and Risk Taking of Islamic du développement des ressources humaines dans le Monde arabe):
Banks” (Impact de la réglementation relative aux capitaux sur les ratios des Ce document de recherche montre qu’en dépit du fait que le Monde arabe
capitaux et à la prise de risques dans les banques islamiques): présente quelques bonnes caractéristiques dans ses ressources humaines
Les banques islamiques du monde sont confrontées à des réglementations comparativement à de nombreux autres pays du monde, la mauvaise
de capitaux similaires à celles de ‘Basel-I’, où les pays dans lesquelles elles utilisation des ressources disponibles en général, et des ressources
opèrent ont adopté des versions nationales des règlementations. Jusqu’ici, humaines en particulier, mène finalement à son échec dans le domaine des
l’impact de ces règlementations sur les banques islamiques n’a pas encore développements économique et humain. C’est ce qui, à son tour, a mené
été étudié. Cette étude utilise la base de données en ligne de BankScope au déclin de la position des pays arabes sur l’indice du développement
et s’inspire des informations de bilan de 67 banques islamiques de par le humain et à un classement supérieur sur l’échelle de la pauvreté humaine.
monde sur une période de cinq ans (1999 à 2004) pour déterminer l’impact Ainsi donc, ce document de recherche vise à montrer les manifestations de
des règlementations de capitaux sur les banques islamiques. Etant donné l’échec des ressources humaines dans le monde arabe et à identifier les
les caractéristiques particulières et le mode des opérations des banques raisons de ce sous-développement
islamiques, il est particulièrement important de mesurer l’état d’avancement
de la mise en œuvre et des performances de ces règlementations 32. “Indicators of Human Resource Development in the Islamic World and Ways
minimales de capitaux relativement à ces institutions. Il est également to Improve them” (Indicateurs du développement des ressources humaines
important de comparer l’expérience des banques islamiques à celle des dans le monde islamique et les voies et moyens de les améliorer):

74 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 75


Les êtres humains sont devenus le point focal du processus de pour assurer l’élimination des difficultés qui empêchent de profiter de
développement. De nos jours, l’objectif du développement humain remplace cette force de travail et de sa participation au développement humain. Ce
celui du développement économique qui mettait généralement l’accent document cherche à analyser les caractéristiques de cette population active
essentiellement sur la fourniture de revenus élevés par tête d’habitant et de la structure des métiers des populations de ces pays par rapport aux
permettant aux individus de satisfaire leurs besoins matériels. Le but de activités économiques. Il évalue l’importance du secteur informel, le volume
cette recherche est de suivre les réalisations du monde islamique dans le de sa contribution aux revenus nationaux et au règlement du problème
domaine du développement humain, d’évaluer ses efforts en la matière et du chômage. Cela vient s’ajouter à une vison du développement qui va
de parvenir aux moyens les plus importants de soutenir le développement contribuer à aider à identifier les changements survenus dans l’équilibre
humain qui doit retenir l’attention dans les pays islamiques et la composition de la population active et des activités économiques des
pays du Maghreb arabe
33. “Indicators of Development in the Islamic World between Instantaneity and
Sustainability” (Indicateurs de développement dans le monde islamique
35. “World Trade Organization (WTO) and its Impact on the Arab Countries”
entre l’instantanéité et la durabilité):
(L’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et son impact sur les pays
Un gouvernement islamique doit créer un environnement dans lequel
arabes):
de nombreux indicateurs de développement peuvent subsister en vue
Les pays arabes ont adhéré à l’OMC dans l’espoir de maximiser leurs profits
d’établir l’équilibre entre les générations actuelles et futures, et de protéger
et de minimiser les pertes émanant de cette organisation. Ce document de
l’environnement des déchets, de la raréfaction des ressources et de la
recherche examine les effets négatifs et positifs de l’OMC sur certains pays
pollution. Ce document cherche à identifier les paramètres des indicateurs
arabes afin d’identifier les possibilités réelles d’en profiter, avec, à l’esprit, la
de développement dans le monde islamique à travers l’analyse du produit
présence d’un grand vide développemental qui sépare les pays développés
intérieur brut (PIB) par tête d’habitant, la proportion des exportations
des pays arabes.
de produits de haute technologie, le taux de mortalité infantile, le taux
d’analphabétisme et l’index de développement humain. Il cherche également 36. “The Existing Economic Blocs and their Impact on Development” (Les blocs
à suivre les effets de la mondialisation sur les indicateurs de développement économiques actuels et leur impact sur le développement):
dans le monde islamique et aussi les bénéfices tirés des documents écrits Les avis varient en ce qui concerne la définition du concept de développement.
sur la durabilité dans la formulation des indicateurs de développement L’on demeure perplexe si l’on cherche à établir les relations entre les
durable. différentes conceptions. Il est donc nécessaire de se mettre dans le cadre
de pensée élaboré par les autres en parlant du rôle des banques islamiques
34. “Manpower in the Arab Maghreb Countries: a Demographic Study” dans le processus de développement. Parler de ce rôle mène à poser de
(Ressources humaines dans les pays du Maghreb arabe : une étude nombreuses questions. Ce document essaie de trouver ces questions et
démographique): leurs réponses. Au nombre de ces questions, il y a celles du genre : quel
Le fait de se préoccuper de la main d’œuvre et des activités économiques type de développement ? Quels rôles pour l’Etat et les banques ? Quel est
dans les pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) constitue un problème le point de convergence de ces rôles ? Et qu’est ce qui les sépare ?
de développement qui vise à soutenir leurs plans de développement, étant
donné que cette main d’œuvre, lorsqu’elle est utilisée à bon escient, peut 37. “A Study of the Problem of Low Level of Trade between Islamic Countries and
jouer un rôle de premier plan en fonction des possibilités de chaque région. Proposals to Deal with it” (Etude du problème du faible niveau des échanges
Il convient d’ajouter à cela le développement de procédures et solutions commerciaux entre les pays islamiques et propositions de solution):

76 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 77


Ce document de recherche présente une étude analytique qui lie ce Le développement durable cherche à assurer la qualité de vie en général
problème à la théorie des échanges commerciaux internationaux. Il traite aux individus et aux communautés à travers le développement économique,
de la disponibilité de conditions objectives d’établissement de relations mais sans détruire l’environnement naturel et le milieu bâti. Le Saint Coran
commerciales entre les pays islamiques dans le cadre des réalités souligne à tous dans plusieurs de ses versets que la pensée contemporaine
contemporaines et des difficultés rencontrées de par la croissance des se préoccupait des changements environnementaux, de la vision que
échanges commerciaux entre eux l’homme a de l’environnement, des ressources en eau limitées, et de la
protection de l’environnement. Ces concepts qui proviennent du saint Coran
38. “ Obstacles in the Path of Sustainable Development in the Islamic World ” pourraient globalement constituer des principes susceptibles de servir
(Obstacles au développement durable dans le monde islamique): de base au développement durable avec une orientation islamique. Ce
Le développement durable ne sera réalisé dans le monde islamique que document de recherche s’articule autour de la clarification de ces principes
si la Oumma se débarrasse des obstacles qui entravent son progrès. Ce et concepts et de leur rôle dans la recherche du développement durable.
document traite de huit de ces obstacles en plus de l’explication du concept,
son impact sur la situation de la Oumma, ainsi que des moyens les plus 41. “ The Dialectic of Globalization and the Cultural Specificity and their Impact
importants de les surmonter. Ces huit obstacles sont : les ressources on Sustainable Development ” (Dialectique de la Mondialisation et de la
économiques entre le gaspillage et l’utilisation à bon escient, le retard spécificité culturelle, et leur impact sur le développement durable) :
technologique, la crise alimentaire, la faiblesse des relations économiques La Mondialisation est sans doute devenue un problème pour ceux qui
dans le monde islamique, le chômage dans les communautés musulmanes, travaillent dans le domaine de la planification pour l’avenir du monde arabe.
la corruption et son impact sur la société, la croissance des dettes publique Il faudrait envisager sérieusement de mener d’autres études et de traiter le
et privée, l’obéissance aux règles des autres et l’ignorance des prescriptions problème de manière sélective afin de choisir ce qui s’adapte au caractère
de Dieu, Le Tout Puissant. unique de notre héritage. Les pays arabes et islamiques essaient d’une part
à s’en sortir et à survivre, et à faire avancer leur développement durable,
39. “ Sustainable Development and the Ecological System in Islamic Thought ” d’autre part, en raison des problèmes auxquels ils sont confrontés. Par
(développement durable et système écologique dans la pensée islamique) :
conséquent, ce document met l’accent sur l’impact de la mondialisation
L’idée de développement durable dans la pensée économique et sociale
sur le développement durable du monde arabe dans le cadre des valeurs
a été liée à l’échec des modèles de développement qui ont émergé de
islamiques, ainsi que du système des croyances et de la morale.
la révolution industrielle à nos jours. La dimension environnementale
est devenue centrale à la pensée occidentale contemporaine sur le 42. “ The Role of the Citizen in Development” (Le rôle du citoyen dans le
développement. L’environnement y est perçu comme un ennemi qui doit processus de développement):
être vaincu. Cependant, à contrario, nous trouvons que la pensée islamique Le processus de développement est entrepris à l’avantage de l’être humain.
est différente de par sa perception de l’environnement et de ses relations Par conséquent, le point d’accès adéquat au développement est la prise
avec l’être humain. Ce document cherche à faire une comparaison entre en compte de l’être humain en termes de qualifications, de formation et
le mécanisme du développement durable et la nature des relations entre de préparation, surtout dans le domaine des valeurs morales parce que
l’homme et l’environnement dans les modèles occidental et islamique. l’économie est globalement associée aux résultats du comportement
humain. Il a été prouvé que les valeurs islamiques aident à promouvoir le
40. “ Sustainable Development in the Islamic Model ” (Le développement durable
développement au plan quantitatif et qualitatif pour le bien de tous. C’est ce
dans le modèle islamique):
que l’on essaye d’expliquer en détail dans ce document de recherche.

78 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 79


43. “ Islamic Values and their Role in Achieving Sustainable Development ” 46. “The Human Being and Development in the Light of Islam ” (L’être humain
(Les valeurs islamiques et leur rôle dans la réalisation du développement et le développement à la lumière de l’Islam):
durable): L’Islam accorde une très grande importance à l’homme et protège l’être
Les valeurs déterminent l’être humain et sa position vis-à-vis de la nature et humain de l’indécence et de l’humiliation. Il en fait le centre du monde, le cœur
des ressources que dieu lui a fournies font qu’il soit ou non respectueux de des événements et l’épine dorsale du développement, ainsi que sa force. Le
l’environnement. L’approche islamique inculque à l’homme un ensemble de Saint Coran montre que l’être humain est responsable du développement de
valeurs qui font de lui un ami de l’environnement pour son épanouissement l’univers et de l’investissement de ses ressources, ainsi que de l’instauration
matériel et moral. Certaines de ces valeurs, régissent l’aspect économique de la sécurité et de la paix dans cet univers. Ce document met l’accent sur
et jouent un rôle primordial dans la réalisation du développement durable. les valeurs qui sont le travail, la raison et la conscience du temps en tant que
Ce document traite d’un bon nombre de ces valeurs qui favorisent le progrès piliers essentiels du développement durable à la lumière de l’Islam.
économique.
47. “ Islamic Development Strategy ” (Stratégie islamique du développement):
44. “ Islamic Values in Economic Development ” (Les valeurs islamiques dans Cette étude explique la stratégie de l’Islam en matière d’instauration et de
le développement économique): réalisation du développement, en montrant que l’Islam ne constituait pas
Ce document de recherche prouve que les valeurs islamiques invitent les seulement une religion au sens strict du terme, mais le développement d’un
Musulmans à acquérir des richesses, à investir, à consommer et à dépenser système réaliste et global qui détermine la dynamique de la vie en la plaçant
de manière légitime. Ces actions sont considérées comme des actes de sur des bases fortes et claires fournies par le saint Coran et la Sunna du
dévotion obligatoires. Ces valeurs invitent également les Musulmans Prophète Mohamed (PSL). Cette étude montre également que le système
à s’abstenir de l’avarice, des intérêts, des pots de vin, de la fraude, de économique islamique est une partie d’un tout intégré et complémentaire
l’exploitation sexuelle et des abus sexuels, du gaspillage, de l’injustice, du qui fonctionne harmonieusement et de manière équilibrée avec le reste des
mensonge, etc. Par conséquent, le développement économique dans l’Islam composantes de la foi islamique (la morale, les actes de dévotion et les
devient une force de protection de la nation de pauvreté et debesoin, et un autres pratiques). L’Islam demande à l’être humain de développer le monde
motif de fierté, de dignité et de charité. de manière à pouvoir s’assurer de bonnes conditions de vie sur la base
de normes et de règles, de principes et de dispositions régissant un tel
45. “The Values of Justice and its Impact on Sustainable Development ” (Les développement, en vue de se prémunir contre les pratiques erronées et de
valeurs de justice et leur impact sur le développement durable): parvenir à une utilisation efficace des ressources disponibles.
Il existe des relations étroites entre le développement et les valeurs. Ce
document ne met l’accent que sur la valeur de justice et montre son impact 48. “ Development of the Islamic World in Light of the Challenges of Globalization”
sur le développement durable en tant que l’un des principaux facteurs de (Le développement du monde islamique à la lumière des défis de la
réussite de toute société. Il mène à l’instauration d’un sens de l’égalité entre Mondialisation):
les êtres humains. Cette très importante valeur, pour être un trait commun de Le phénomène de l’intégration économique est l’un des aspects les plus
la société, dépend de l’existence du développement en tant qu’un des piliers importants qui caractérisent les relations économiques internationales dans
du développement durable qui permet l’égalité dans la relative distribution le monde moderne. Il montre que c’est le langage des intérêts et non des
des revenus et richesses et donne à chacun le droit de procéder à diverses idéologies qui constitue le facteur déterminant dans le rapprochement des
transactions et négociations dans la communauté. peuples et qui régit les relations économiques internationales. Ce document
met la lumière sur le phénomène de la mondialisation et ses effets sur les

80 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 81


différents pays islamiques. Il montre ensuite les différents types d’intégration 52. “ Elements of the Business Environment that Contribute to the Development
économique et détermine le meilleur et le plus approprié de ces types pour of the Islamic World ” (Les facteurs de l’environnement des affaires qui
le développement du monde musulman. contribuent au développement du monde musulman):
L’environnement des affaires est considéré comme étant le point de départ
49. “ Management of Sustainable Development in Islamic Thought ” (Gestion du développement. Ainsi, la réussite du processus de développement
du développement durable dans la pensée islamique): dépend de plusieurs facteurs essentiels, notamment de facteurs politiques,
Les problèmes environnementaux sont les plus importants problèmes administratifs, économiques, sociaux, légaux, moraux, culturels, et
auxquels sont confrontés les êtres humains dans cette décennie. Non d’institutions de sécurité. Elle dépend également des ressources humaines
seulement ils mettent en danger leur vie, mais ils menacent également et financières, du matériel et des technologies appropriées, ainsi que des
les droits des générations futures à vivre dans une atmosphère saine et infrastructures physiques. Par conséquent, ce document vise à clarifier le rôle
à l’assurance de la satisfaction de leurs besoins vitaux. Par conséquent, de ces facteurs essentiels dans le développement du monde musulman.
l’objectif de ce document est d’identifier la méthodologie la mieux adaptée
à la gestion du développement durable dans la pensée islamique par des 53. “Facilitating Payments between Islamic Countries as a Way for the
extraits du coran sur l’environnement et ses composantes avant de donner Development of Intra-Trade” (Faciliter les paiements entre les pays
dans les détails les exigences de la gestion du développement durable dans musulmans comme moyen de développer des échanges commerciaux
la pensée islamique. intra-groupes):
Malgré l’importance des échanges commerciaux intra-groupes dans la
50. “The Role of Media and Communication in Support of Sustainable recherche de solutions aux problèmes de la pauvreté et du chômage dans
Development Plans and their Advancement in the Muslim World ” ([Le rôle le monde musulman, les échanges commerciaux entre les pays musulmans
des medias et de la communication dans l’appui aux plans de développement
sont tombés à moins de 12% en moyenne. Ce document présente les
durable et leur progrès dans le monde musulman):
idéologies critiques et intellectuelles qui ont émergé au lendemain de la
Le succès des plans de développement durable est tributaire de la
seconde guerre mondiale pour le développement des relations monétaires
participation positive des médias dans les campagnes de sensibilisation et internationales et la facilitation des paiements entre les différents pays afin
d’éducation relatives aux problèmes et politiques environnementaux, tandis d’étendre et de développer les échanges commerciaux étrangers et intra-
qu’une mauvaise information peut bloquer le processus de développement. groupes aux plans bilatéral, régional et international.
Par conséquent, ce document met l’accent sur le rôle de la presse dans
la recherche de solutions aux problèmes de développement durable en 54. “Essentials Elements for Establishment of Islamic Financial Market and
consultant les quotidiens des pays arabes de la période 2005 à 2007. Tradable Securities” (Les éléments essentiels à la création d’un marché
financier islamique et des valeurs échangeables]:
51. “ The Role of the Media in Achieving Sustainable Development in the Islamic
Les marchés financiers jouent un rôle de premier plan dans le développement
World ” (Le rôle des medias dans la réalisation du développement durable
économique en orientant l’épargne vers les investissements. Ce document
dans le monde musulman)
étudie la nécessité pour les pays musulmans de créer des marchés financiers
De nos jours, le monde est confronté à un ensemble de problèmes liés à
islamiques et de lancer des valeurs, en délibérant sur les fonctions de ces
l’environnement, l’énergie et les autres ressources du fait de leur mauvaise
marchés, leurs termes de transactions, leurs règles et les caractéristiques
utilisation. Ce document insiste sur le rôle déterminant joué par les divers
de leurs produits dans une perspective islamique.
medias en vue d’activer les questions de développement durable dans le
monde en général, et le monde islamique en particulier.

82 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 83


55. “The Role of Islamic Banks in Achieving Sustainable Development ” (Le rôle durable):
des banques islamiques dans la réalisation du développement durable): Les projets Waqf sont essentiellement des projets humanitaires visant à
Ce document essaie de déterminer le rôle que peut jouer les banques assurer la prospérité et le bonheur durables de tous les citoyens des pays
islamiques dans la perspective du développement durable, de par leur musulmans. Le Saint Coran montre la relation entre l’économie et l’institution
véritable nature et leur approche différente comparativement aux banques du waqf à travers le cycle des dépenses financières privées et publiques, en
classiques. Il délibère également sur l’impact de cette nature sur la réalisation périodes fastes et en périodes néfastes. Ce document met l’accent sur la
du développement durable. nature développementale de ces institutions, leurs effets économiques et leur
impact sur la communauté et leur rôle dans le processus du développement
56. “Sustainable Development in the Islamic World in the Face of Globalization” durable.
(Le développement durable dans le monde islamique face à la mondialisation) :
La renaissance et l’activation des institutions de zakat et de waqf 59. “ The Role of Zakah and Waqf in Sustainable Development ”: (Le rôle de la
constituent des priorités essentielles du monde islamique en vue de mener Zakat et du Waqf dans le développement durable)
leurs activités de développement à moyen et à long terme. Ce document Cette étude cherche à élucider le rôle que peuvent jouer les institutions de
étudie ces deux institutions dans leur fonction relative à l’instauration des zakat et de waqf dans la réalisation du développement durable.
civilisations islamique et occidentale. Ces deux institutions peuvent jouer un
rôle important dans le placement du monde islamique au rang qui lui sied 60. “Sustainable Development – Some Fiqhi Rules and Criteria from the Fatawa
dans le concert des nations et lui permettre de faire face aux redoutables of IslamOnline.Net ” (Le développement durable—quelques règles de Fiqh
assauts de la mondialisation. et critères de la Fatwa sur IslamOnline.Net) :
Le site web d’IslamOnline.Net fournit un certain nombre de propositions
57. “ The Private Sector NGOs – The Most Effective Form of Future Development contribuant à la mise à disposition de moyens d’assurer le développement
in a Globalizing World ” (Les ONG du secteur privé—La forme la plus efficace durable à la lumière du Maqasid al-Shari‘ah. Il introduit un certain nombre
de développement futur dans un monde globalisé): de pages sur des études qui reflètent les problèmes et un ensemble de
La finalité de tout développement durable est d’améliorer et de développer solutions appropriées. Il introduit également des règles et critères dans sa
la qualité de la vie humaine et de maximiser le potentiel de la vie. Cela Fatwa (décisions islamiques), sur la meilleure manière d’investir les revenus
dépend, dans une très large mesure, de l’intervention active et positive de de la charité et de la zakat. Ce document présente certaines expériences de
tous les organes locaux, nationaux et internationaux, ainsi que de celle des par le monde relatives à la poursuite du développement durable et des règles
organisations de la société civile. De nos jours, le slogan de la société civile et critères fournis par le site web «IslamOnline.Net» avec une évaluation de
mondiale est avancé. Par conséquent, ce document indique la différence ces expériences et des critères islamiques qui ont été à leur base.
entre le développement tout court et le développement durable et clarifie le
rôle du secteur privé dans le lancement et le processus du développement 61. “ An Analytical Study of the Fundamentals of Zakah and its Valuation
durable dans les pays arabes et musulmans. as Applied to Contemporary Economic Activities ” (Une étude analytique
des fondements de la Zakat et de son évaluation appliquée aux activités
58. “The Economic Function and the Developmental Investment of the Institution économiques contemporaines) :
of Waqf and its Role in the Foundation of Sustainable Development” (La Ce document présente le consensus des chercheurs anciens et modernes
fonction économique et les investissements pour le développement de spécialisés dans la jurisprudence de la zakat sur la manière de préparer et
l’institution du Waqf et son rôle dans le fondement du développement de prélever la Zakat et d’en déterminer la valeur. Il vise à mettre en place

84 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 85


un système de zakat applicable aux formes modernes de richesses dans bourse, l’établissement de boites de Waqf et l’offre de bons de valeur en
toutes leurs composantes. plus des anciennes méthodes d’exploitation.

62. “ The Islamic Awqaf During the Mamluks Era and their Role in Sustainable 67. “Investment of Waqf Land in Malaysia: Issues and Challenges” (Investissement
Development ” (Les Awqaf islamiques du temps des Mamluks et leur rôle des waqf de terre en Malaisie : problèmes et défis) :
dans le développement durable): Ce document présente l’investissement du waqf de terre de mainmorte et
Les sources de awqaf ont considérablement prospéré au cours de la discute des problèmes pertinents et des défis à relever dans la réalisation du
période des Mamluks pour plusieurs raisons, notamment des raisons développement économique des communautés musulmanes en Malaisie.
politiques, économiques, sociales ou culturelles. Ce document vise à évaluer
l’expérience des Waqf islamiques au cours de la période des Mamluks, y 68. “ Waqf in Singapore: Contemporary Management and Development of
compris leurs avantages et inconvénients en vue de la reformuler et de s’en Waqf for the Religious, Social and Economic Development of Minority
inspirer pour atteindre le développement durable. Muslims in Singapore ” (Les Waqf à Singapour: Gestion et développement
contemporains des Waqf pour le développement religieux, social et
63. “ Devine Revelation Basis of Waqf ” (Le fondement de la révélation divine économique des minorités musulmanes de Singapour) :
du Waqf): Ce document suggère des changements dans la structure administrative
Ce document expose les fondements du waqf à la lumière du Saint Coran à travers la création d’une compagnie pour la gestion et le développement
et de la Sunna. Il explore également les termes et expressions relatifs au des biens des awqaf. Il suggère également des changements dans la
waqf et utilisés traditionnellement au début de l’Islam et aussi au cours des structure financière par l’introduction des entreprises de soukouk, d’ijarah et
derniers siècles. de musharakah chez les locataires et les promoteurs.

64. “Expansion of the Basis of Waqf in the Holy Qur’an” (Expansion de la base 69. “The Revival of International Waqf Foundation – A Proposal for Global
du Waqf dans le Saint Coran): Waqf Network” (La revitalisation de l’International Waqf Foundation : une
Ce document couvre les aspects du waqf tels que son orientation, son proposition de mise en place d’un Réseau global de Waqf):
maintien, sa rétention et la manière d’assurer son expansion. Ce document examine les problèmes de revitalisation des waqf et propose
une fondation Waqf internationale sous forme d’un réseau mondial.
65. “ Comparative Study of Waqf in Iranian law and Trusts in English Law ”
(Etude comparative du Waqf dans la législation iranienne aux trusts dans la 70. “ Identifying the Reasons Behind the Underdevelopment of The Ummah: An
législation anglaise): Overview ” (Identification des raisons du sous développement de la Oumma
Ce document compare le Waqf dans le système juridique iranien aux : une présentation sommaire) :
Trusts dans le système juridique britannique. Il trouve des similitudes et des Ce document essaie d’identifier les problèmes auxquels est confrontée
différences fondamentales entre le Waqf et les Trusts. la Oumma dans sa quête de développement. Il présente la liste, entre
autres, des problèmes tels que le manque de persévérance, le manque
66. “ New Ways of Exploitation and Investment of Waqf ” (Nouveaux modes
de leadership, les systèmes éducatifs dépassés, et la non adhésion à ses
d’exploitation et d’investissement du Waqf):
valeurs culturelles. Ces facteurs constituent un frein au développement.
Ce document discute des nouvelles méthodes d’investissement et de
développement des awqaf telles que le waqf liquide, le waqf d’actions en 71. “Integrating Waqf in the Comprehensive Development” (Intégration des

86 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 87


Waqf dans le développement global): La Conférence de 1429H sur le Prix de la BID a été prononcée par le lauréat
Ce document suggère certaines mesures fondamentales qui sont requises du prix de l’année précédente, le Professeur Abdus Salam al Abadi qui a parlé
pour l’intégration de l’institution des waqf dans le processus global de de “l’Académie islamique du Fiqh: ses contributions au système économique et
développement socioéconomique. bancaire islamique.” La conférence s’est tenue le lundi 27 Shawwal 1429H (27
octobre 2008). Dans sa présentation, le Dr. al Abadi a souligné les efforts consentis
72. “Zakah of the Investment Funds”(La Zakat des Fonds d’investissement): par l’Académie islamique internationale du Fiqh (AIIF) pour le développement de
Ce document procède à une revue scientifique de la Zakat par rapport aux l’économie islamique et du système bancaire et financier islamique. La conférence
fonds d’investissement du point de vue de la Charia. a couvert une brève histoire de l’AIIF, mis l’accent sur les différentes recherches,
études et fatwas qui ont été menés dans le domaine du système économique,
73. “Shari‘ah Supervision and its Role in the Developing of Islamic Financial bancaire et financier islamique. La conférence a également développé les
Industry” (Le contrôle de la Charia et son rôle dans le développement de ambitions de travail actuelles et futures de l’AIIF de servir le développement de
l’industrie financière islamique): l’économie islamique et du système bancaire et financier islamique.
Ce document examine les moyens de contrôle et leurs effets sur le
développement de l’industrie financière islamique. Conférence de l’IIRF sur la Charia
Au titre de ce programme, d’éminents spécialistes de la Charia sont invités
74. “Shari‘ah Objectives in Financial Transactions” (Objectifs de la Charia dans à donner une conférence au siège de la BID/IIRF. Généralement, la Conférence
les transactions financières): a pour thème une question importante relative au système économique, bancaire
Ce document traite de l’ensemble des objectifs de la Charia qui concernent et financier islamique. L’ensemble des cadres de la BID et de l’IIRF ainsi que les
les transactions financières. spécialistes externes disponibles à Djedda y participent. Des contacts ont été
pris avec d’éminents spécialistes pour donner des conférences sur la Charia.
75. “Fiqh Approaches to the Issues of Waqf for the Rules Governing Waqf”
(Approches du Fiqh aux problèmes des Waqf pour la réglementation de leur Cette année, la Conférence de l’IIRF sur la Charia a porté sur le thème
gestion): “Dhawabet Al-Ijtihad Fi Al-Mu’amalat Al-Maliyah Al-Mu’aserah” (Paramètres et
Ce document examine les questions importantes de fiqh concernant la lignes directrices de l’Ijtihad dans les transactions financières contemporaines)
législation sur les awqaf. et a été donnée par le Dr. Al Sadeq Abdurrahman Al Garyani le dimanche, 7
Ramadan 1429H (7 septembre 2008). La première partie de la conférence a traité
3.2.4 Série de Conférences de l’IIRF des règles générales de l’ijtihad de différents types et de son importance dans le
Dans le cadre de ses activités de sensibilisation et de transmission des traitement des questions contemporaines. La deuxième partie de la conférence
connaissances, l’IIRF organise diverses conférences à l’intention du personnel de la a été consacrée à l’analyse de vingt principes sur lesquels repose l’école des
BID. De brèves informations sur ces conférences sont fournies ci-dessous: pensées de l’Imam Malik en ce qui concerne les transactions financières.

Conférence sur le Prix de la BID 3.3. ELABORATION DE MANUELS ET DE PROGRAMMES D’ETUDES


Le lauréat du prix de la BID est invité chaque année à donner une conférence Un des objectifs de l’IIRF est le développement de l’économie et de la finance
au siège de la BID. La conférence s’est tenue devant des auditeurs invités dont islamiques en tant que disciplines académiques. Au cours des 30 dernières
un grand nombre d’universitaires, de chercheurs, d’académiciens de travailleurs années, des progrès importants ont été réalisés dans le domaine de la finance
sociaux et de diplomates.

88 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 89


islamique. Cependant, l’économie islamique a accusé un retard pour relever le exemples en rapport avec les transactions économiques. En conclusion, l’article
défi de son développement en tant que discipline académique. Récemment, applique les maximes sur les unités commerciales de fonds qui comprennent des
L’IIRF a organisé une table ronde réunissant les spécialistes les plus renommés. monnaies et les dettes.
L’une des principales recommandations de la table ronde a été l’élaboration
d’ouvrages sur l’économie islamique. A cet égard, l’Institut a pris deux initiatives. ii. Mécanismes de règlement dans les marchés financiers
La première initiative visait la réorganisation des travaux antérieurs de l’IIRF sous L’article décrit les mécanismes de règlement utilisés dans les marchés
forme d’ouvrage sur l’économie islamique. Le premier volume de cet ouvrage a financiers. Après une introduction du sujet du point de vue du fiqh, l’article explique
déjà été approuvé par le Comité académique et est en cours de publication. Un chaque étape du processus commercial, de l’ouverture d’un nouveau compte et
avant projet du deuxième volume de l’ouvrage a été préparé. L’autre initiative du placement d’un ordre au règlement final. L’article décrit ensuite, de manière
visait à établir une alliance des universités en vue d’élaborer des ouvrages plus détaillée, les mécanismes de règlement appliqués et les risques encourus.
sur l’économie islamique. A cet égard, une réunion des institutions clés a été L’article examine les mécanismes de règlement dans quatre marchés sélectionnés
récemment organisée et a décidé de désigner l’Unité islamique de l’Université du : La Bourse des valeurs de New York (NYSE), la Bourse des valeurs saoudite
Koweït comme point d’ancrage de cette activité. L’Université du Koweït a organisé (SSM), la Bourse des métaux de Londres (LME) et le Marché des changes
une réunion de suivi sur le fonctionnement du projet regroupant les différentes (FOREX). En conclusion, l’article explore l’avenir des mécanismes de règlement
institutions et le Conseiller en recherche de l’IIRF a participé à cette réunion. et leur implication pour une série de transactions islamiques admissibles sur les
marchés financiers.
3.4. PUBLICATIONS
Dirasat Iqtisadiyyah Islamiyyah, Vol. 14, No. 2.
3.4.1 Revues (Etudes économiques islamiques et Dirasat Iqtisadiyyah Islamiyyah 4 Ce volume a été mis au point, approuvé par le Comité académique et envoyé
Volumes) à la presse. Il est également sur la page Web de l’IIRF et contient les articles et
Les revues : Etudes économiques islamiques, en version anglaise et critiques ci-après:
Dirasat Iqtisadiyyah Islamiyyah en version arabe sont publiées tous les deux ans i. “The Viability of Economic Integration among Islamic Countries” (la Viabilité de
pour présenter dans les grandes lignes les activités de recherche en matière l’intégration économique dans les pays musulmans)
d’économie islamique, de système bancaire et financier islamique. Au cours de Cette recherche tente de trouver une réponse à plusieurs questions sur la
l’année 1429H, deux numéros ont été publiés en versions arabe et anglaise. possibilité d’organiser l’intégration économique dans les pays musulmans. Cela
Un bref aperçu des articles publiés dans ces revues est donné ci-dessous. Ces se fait à travers l’analyse des données statistiques pour les pays musulmans
revues sont également disponibles sur le siteWeb de l’IIRF. qui ont suffisamment de données sur le commerce bilatéral, l’utilisation de
Modèles de gravité, - comme variable subrogative pour l’évaluation et l’analyse
Dirasat Iqtisadiyyah Islamiyyah, Vol. 14, No. 1. du commerce et des relations entre les pays. Les résultats de l’analyse montrent
Ce volume a déjà été publié; il contient les trois articles suivants, rédigés en que malgré l’existence de nombreux liens entre les pays islamiques et la
arabe, structure fondamentale d’une solide intégration économique, la réalité est loin
i. Maximes de “ Minorité légale” et son Impact sur les contrats financiers d’une exploitation correcte de ces possibilités en faveur de leur intégration. Sur
L’article fait une étude et une analyse des maximes légales islamiques de la base de ces résultats, la recherche suggère aux pays islamiques de travailler
“minorité” (‫ )التبعية‬en jurisprudence islamique ainsi que des notions apparentées de davantage ensemble selon des procédures opérationnelles clairement définies
dépendance, prédominance dans différentes écoles de Fiqh. Il fournit de nombreux s’ils veulent réaliser l’intégration économique souhaitée.

90 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 91


ii. “ The Rules of Electronic Trading in Financial Markets as Seen by the Jurists” (Les cumulatives éthiques-morales renforcera de manière comparative le niveau
règles du commerce électronique dans les marchés financiers du point de vue des d’efficacité de l’économie et augmentera également le niveau de bien-être social.
juristes) Une loi et une règlementation générales et permanentes peuvent être établies sur
Cette recherche étudie et examine les règles détaillées du commerce la base de l’altruisme. Cette recherche est bénéfique aux chercheurs, décideurs
dans les marchés financiers. Elle conclut que ces règles relèvent des politiques et spécialistes en science sociale pour le renforcement de la protection des
économiques globales qui font partie d’Al-Masalih Al-Mursalah (Les intérêts partenaires de l’entreprise et l’amélioration du niveau de bien-être social, grâce à
de portée générale) et sont donc assujetties aux normes de légitimité, compte l’orientation de l’Islam.
tenu de ces intérêts. La recherche donne également à entendre l’existence de
complémentarités évidentes entre l’analyse économique et la jurisprudence dans ii. Participation au capital conformément à la Charia: une évaluation des normes
la formulation de ces règles. L’analyse économique est utile dans l’évaluation des actuelles de sélection
intérêts économiques et la jurisprudence contribue à la préférence de certaines L’équité est le format d’investissement islamique préféré. Cependant, l’équité
règles à d’autres. Ainsi la conception de ces règles est un processus complexe accompagne la propriété. En conséquence, les investisseurs islamiques doivent
qui nécessite d’établir l’équilibre entre les deux en vue de réaliser les objectifs veiller à ce que les activités et la structuration de l’entreprise sélectionnées ne
fixés par les organisateurs des marchés financiers. soient pas inconciliables avec les normes de la Charia. En raison des exigences
de l’entreprise moderne et particulièrement de l’omniprésence des transactions
iii. Compte rendu de livre sur «les dérivés financiers et leur rôle dans la gestion des d’intérêt, les fonds propres tout à fait conformes à la Charia sont extrêmement
risques et le rôle de l’ingénierie dans la formulation de ses outils” rares. Aussi les spécialistes de la Charia sont parvenus à un minimum de
Ce compte rendu de livre traite des idées présentées par l’auteur sur une critères de conformité qui, tout en excluant les sociétés qui violent les droits
série de dérivés et du rôle de ces dérivés financiers dans la gestion des risques de la personne, fournissent aux investisseurs un choix raisonnablement large
d’investissement. Il examine d’un œil critique les idées de l’auteur et montre les de fonds propres conformes à la Charia. Les auteurs ont examiné et comparé
avantages et insuffisances les plus importants. les normes établies par trois organisations. Une évaluation critique et analytique
des différents critères suit. Des données empiriques de la Bourse des valeurs de
Etudes économiques islamiques, Vol. 15, No. 1. Bombay sont utilisées pour évaluer l’impact des différentes normes. Sur la base
Ce volume a été mis au point, approuvé par le Comité académique et envoyé des résultats empiriques et des arguments analytiques et, dans le contexte d’une
à la presse. Il est également disponible sur la page Web de l’IIRF et renferme les perspective islamique, un ensemble de normes indépendantes est proposé qui
articles suivants: reflètent mieux les objectifs de la formulation de normes conformes à la Charia.
i.La Théorie d’entreprise, la gestion et les parties prenantes: une perspective
islamique iii. De la responsabilité sociale des Institutions financières islamiques
Pour explorer l’impact du comportement d’une entreprise et de sa gestion Cette étude propose une définition structurée du but social des Institutions
sur ses partenaires avec les objectifs de la loi islamique (Charia). Conception/ financières islamiques (IFI) dérivée, entre autres, des principes islamiques d’équité
méthodologie/approche–C’est un document théorique fondé sur les hypothèses sociale et de justice de redistribution. Il est possible que les IFI soient destinées à
de base de l’économie islamique et qui essaye d’évaluer l’impact de la doctrine être socialement responsables pour deux raisons interdépendantes : leur statut
économique cumulative éthique-morale de l’Islam sur les différentes dimensions d’institutions financières qui remplissent une obligation religieuse collective et leur
d’une entreprise dans le cadre de la politique islamique et du système économique. position exemplaire d’intermédiaires financiers. Les responsabilités spécifiques
Cette étude suggère que le fait de rendre endogène les dimensions économiques eu égard à ce double rôle sont également cadrée pour tenir compte d’une logique
bien structurée visant à permettre aux IFI de mettre en œuvre leurs politiques.

92 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 93


Etudes économiques islamiques, Vol.15, No.2 souvent citée comme obstacle à l’amélioration de la croissance. Si l’on considère
Ce volume a été mis au point, approuvé par le Comité académique et les facteurs de motivation qui sous-tendent la phase de consolidation dans les
envoyé à la presse. Ce numéro est également disponible sur le site Web de l’IIRF marchés financiers classiques, le présent document soutient que les IFI peuvent
et contient les articles et le document de travail suivants: également profiter de la consolidation de plusieurs manières. L’élargissement
(i) Le Marché des Soukouk: Innovations et défis de l’échelle des opérations ne suffit pas mais il est indispensable que les IFI
Les produits Soukouk offrent un vaste champ d’innovation et un large élargissent le champ de leurs produits et services pour relever les défis des
potentiel de croissance de la finance islamique. Diverses structures de soukouk marchés nationaux et internationaux. Un accroissement de l’échelle et de la portée
basées sur l’ijarah, la musharakah, la mudarbah et de nombreux hybrides comme à travers la consolidation peut fournir aux IFI le seuil nécessaire pour justifier la
le soukouk basé sur la combinaison d’ijarah et d’istisna ou la combinaison d’ijarah, construction d’une infrastructure solide pour de nouveaux services des deux côtés
d’istisna et de murabahah etc., ont évolué. Les structures à caractéristiques du bilan. Outre les avantages de l’élargissement de la portée, la consolidation
convertibles et celles qui permettent la substitution des actifs sous-jacents sont peut apporter des bénéfices aux IFI par la diversification et l’amélioration de la
également arrivées sur le marché. Cependant, ces innovations ont soulevé gestion et des économies d’efficience par la prudence dans la prise de risque, le
diverses questions et controverses juridiques et économiques sur la Charia. contrôle et la gestion. En conclusion, le document examine l’incidence politique
Ce document examine quelques unes de ces importants défis et questions. Il pour les décideurs et les gestionnaires avant de s’embarquer dans la phase de
traite en particulier des questions relatives à la garantie du capital, aux structures consolidation.
contractuelles, aux prix et aux substitutions de biens en cas d’ijarah soukouk,
de musharakah soukouk, et de leurs diverses formes. Il couvre également les 3.4.2 Actes de séminaires de recherche/conférences
questions relatives à l’évaluation du soukouk, à l’harmonisation des règles de i. La Finance islamique pour les petites et moyennes entreprises
la Charia et aux problèmes intervenant dans la définition des lois qui régissent L’exclusion des pauvres du système financier est un facteur important qui
l’émission de soukouk. contribue à leur incapacité de participer au processus de développement. Le
renforcement des systèmes financiers dans leur globalité est donc un objectif
(ii) Coût, Revenu et efficience du profit dans des banques islamiques par rapport aux central des décideurs et planificateurs du monde entier. En prenant en charge
banques classiques: preuve internationale adoptant l’analyse de l’enveloppement de la question du défi de l’amélioration des petites et moyennes entreprises aux
données services financiers, ce livre présente 18 études de cas sur l’application des
Ce document évalue et compare le coût, le revenu et l’efficience du profit institutions islamiques comme celles de zakat, de awqaf, de qard et de contrats de
de 43 banques islamiques et de 37 banques classiques dans la période allant finance islamique pour assurer un financement islamique aux petites et moyennes
de 1990 à 2005 dans 21 pays qui utilisent l’Analyse de l’enveloppement de entreprises. Le livre est une compilation de documents sélectionnées présentée à
données. Il évalue la moyenne et l’efficacité des heures supplémentaires de ces la Première Conférence Internationale sur ‘le développement du secteur financier
banques en fonction de la taille, de l’âge et de la région avec l’aide de groupes islamique inclusif: renforcement des secteurs financiers islamiques pour les
d’experts statiques et dynamiques. Il ressort des résultats l’absence de différences petites et moyennes entreprises ’ organisée à l’Université de Brunei, Darussalam
importantes entre les résultats de l’efficacité globale des banques classiques par du 17 au 19 avril 2007. Le livre qui a été édité et approuvé à la fin de l’année
rapport aux banques islamiques. Globalement, les résultats de ce document sont dernière a été publié en l’an 1429H.
favorables au ‘nouveau’ système bancaire.
iii. Les produits, la réglementation et le développement des marchés financiers
(iii) L’Impact de la consolidation sur l’Industrie des services financiers islamiques islamiques
L’insignifiance des actifs des institutions financières islamiques (IFI) est

94 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 95


Les marchés financiers islamiques font partie des secteurs importants l’Islam est de promouvoir le falah, le réel bien-être des populations sur terre,
de la finance islamique en croissance. Ces marchés connaissent un influx de indépendamment de leur race, couleur, âge, sexe ou nationalité. Le Falah a
produits financiers novateurs et bénéficient d’une attention accrue de la part des été très important dans la vision du monde islamique. Bien entendu, il est vrai
investisseurs. Parallèlement, différents pays et régions en concurrence pour se que le falah est un objectif commun pour toutes les sociétés sans exception. Il
positionner en tant que centres financiers s’emploient à modifier et à renforcer y a cependant une différence considérable d’opinion dans la vision quant aux
graduellement leur cadre de réglementation. Ces développements ouvrent de constituants de ce falah et les stratégies visant à les réaliser et à les soutenir. Une
nouvelles possibilités pour les marchés financiers islamiques et lancent de telle différence ne devrait pas exister si la vision parfaite de toutes les religions
nouveaux défis. Les articles rassemblés dans ce livre analysent ces opportunités avait continué à dominer les visions du monde de leurs sociétés respectives.
et défis en traitant des trois questions pertinentes ci-après: Cependant, cette vision religieuse du monde largement déformée au fil des ans.
De plus, les 17ème et 18tème siècles ont joué un rôle dans la formation de
■ Que faut-il faire pour garder les produits novateurs comme les soukouks, la vision du monde laïc et matérialiste de presque toutes les sociétés, à divers
les indices boursiers et d’autres produits financiers similaires échangeables, degrés. En conséquence, l’accroissement des revenus et des richesses a été
conformes à la Charia et économiquement utiles à l’élargissement des choix une importante mesure de développement.
risque-rendement ?
■ Comment le cadre de réglementation des marchés financiers islamiques Les spécialistes de la religion, les philosophes de la morale et un certain
exerce-t-il un impact sur les opérations de ces marchés ? nombre d’universitaires modernes ont mis en doute le fait de mesurer le véritable
■ Comment ces marchés comparent-ils leur niveau de développement dans bien-être humain par l’accroissement du revenu et des richesses. Ils soulignent
diverses régions ? que le bien-être matériel ne peut pas en être le seul contenu et les aspects
spirituels doivent aussi être intégrés dans le véritable bien-être humain. De plus,
Dans son introduction globale et ses 20 chapitres, ce livre qui date de 2008, la recherche empirique aussi réfute l’évaluation du bien-être uniquement par des
fournit aux chercheurs et décideurs d’importants éléments de réflexion et un facteurs matériels. La principale raison en est que le bonheur est positivement
programme d’action. Les articles inclus dans ce livre ont été d’abord présentés associé au revenu élevé uniquement jusqu’au niveau de satisfaction de tous
à la Conférence internationale sur «la réglementation et le développement les les besoins biologiques fondamentaux et au-delà duquel il reste plus ou moins
produits des marchés financiers Islamiques », tenue à Jakarta, Indonésie du 27 inchangé, à moins que d’autres besoins indispensables ne soient satisfaits pour
au 29 août 2007. accroître le niveau de bien-être. Ces autres besoins qui peuvent avoir un caractère
spirituel et non matériel et qui peuvent ne pas être associés à l’accroissement du
3.4.3 Résumés des publications revenu. Les économistes ne discutent pas de ces besoins parce qu’ils ne sont
Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a publié différents documents de pas quantifiables dans la mesure où ils ne sont que des jugements de valeur.
recherche, des comptes rendus et publications relatives à la recherche. En Un de ces besoins est la paix de l’esprit et le Bonheur qui peuvent ne pas être
outre, un certain nombre de publications sont en cours. Une brève description de nécessairement réalisés par l’accroissement du revenu et des richesses. C’est
certains documents de recherche publiés en 1429H est faite ci-après la justice et la fraternité humaines qui peuvent garantir cette paix de l’esprit. Le
i. La vision islamique du développement à la lumière du Maqasid al-Shari‘ah bien-être durable exige également la sécurité de la vie, des biens et l’honneur,
Le document traite du sujet susvisé et thème est résumé ici. L’Islam est arrivé la liberté individuelle, l’éducation, le mariage et l’éducation, l’éducation correcte
comme une grande bénédiction du ciel pour l’humanité. A cette fin uniquement, des enfants, la famille et la solidarité sociale et la réduction, au maximum, de
le Prophète (PSL) a été envoyé aux hommes (al-Qur’an, 21:107). Le but de la criminalité, de la tension et de l’anomie. Ce sont là des conditions préalables

96 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 97


au développement durable. L’Islam considère sans aucun doute l’accroissement Réseau international pour le développement et l’enseignement (RIDE) qui est une
du revenu et des richesses comme un élément nécessaire à la satisfaction des association universelle de Centres d’enseignement à distance (CED). Ces seules
besoins humains fondamentaux mais ce n’est pas la seule mesure pour réaliser facilités uniques donnent l’opportunité d’échanger des informations en temps
le bien-être global de l’humanité. Si tous ces besoins ne sont pas satisfaits, il y opportun et à frais réduits, de partager des connaissances ainsi que des opportunités
aura un relâchement dans le bien-être menant en fin de compte, à un déclin de la de coordination, de consultation, de formation et de dialogue avec les organisations,
société et de sa civilisation. groupes, universités et instituts. Les services d’enseignement à distance fournissent
un système flexible d’apprentissage et de partage des connaissances par l’utilisation
ii. Crises financières internationales: la finance islamique peut-elle aider, dans l’avenir, de connections interactives à deux sens à travers des technologies de communication
à réduire au maximum la fréquence et la gravité de ces crises? avancées. Le Programme d’enseignement à distance de l’IIRF est un nœud actif
Préparé pour être présenté au Forum sur la Crise financière mondiale tenu dans un réseau mondial de centres de formation à travers le réseau international
le 25 octobre 2008 à la BID, le document tente de déterminer la ou les causes pour le développement et l’enseignement de l’Institut de la Banque mondiale.
premières des crises financières qui ont envahi la presque totalité des pays du
monde au cours de ces trois dernières décennies. L’effondrement du LTCM de Le Groupe de la BID s’est rendu compte que l’Enseignement à distance (ED)
1998 et la crise hypothécaire de Subprimes aux Etats Unis qui est la plus grave de est abordable, fait gagner du temps et donne des résultats quantifiables. Il est plus
toutes celles qui l’ont précédées, et qui a eu des réactions en chaîne dévastatrices rentable que l’enseignement traditionnel.
dans le monde entier a une signification particulière. Il soutient que l’insuffisance
de discipline de marché dans le système financier est l’une des principales causes Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a organisé les 7ème et 8ème Cours
de ces crises. Cela mène à des emprunts excessifs, à un effet de levier élevé et d’Enseignement à distance sur l’Initiation à la Finance islamique – Semestre de
finalement à la crise. Le défilement donne lieu à un cycle vicieux de vente qui l’Automne 2008 et un Cours intermédiaire en Economie islamique– Semestre du
s’alimente lui-même et entraîne un fléchissement important du prix des actifs Printemps 2008. Quatre Institutions de base affiliées ont participé au Programme,
assorti de faillites bancaires et d’un ralentissement de l’économie. Le partage à savoir: l’Institut international d’économie islamique de l’Université islamique
des risques et la disponibilité du crédit en vue, principalement, de l’acquisition internationale (UII), Pakistan, l’Université Imam Ouzai, Liban, L’Université Imam
de produits réels et services ainsi que les restrictions sur la vente des dettes, les Sadiq University, Iran, et l’Institut d’Enseignement supérieur Markfield, Royaume Uni.
ventes à découvert, les incertitudes excessives (gharar), et le jeu (qimar), dont la En outre, quatre autres instituts du Koweït, d’Iran et de l’Indonésie sont appelés à
finance islamique est un gage qui peut aider à apporter une discipline plus forte participer au cours du prochain semestre.
dans le système et réduire ainsi de manière considérable l’instabilité financière.
En plus des cours réguliers susvisés, de nombreux conférenciers externes
iii. Rôle de la microfinance dans l’allégement de la pauvreté: Enseignements tirés des spécialisés ont également donné conférences au cours de l’année 1429H à partir
expériences des pays membres de la BID sélectionnés du siège de la BID ou d’autres emplacements internationaux du réseau. L’IIRF a
Veuillez vous référer à la section 3.2.1 pour de plus amples informations sur également mis à jour le prospectus sur l’enseignement à distance qui prévoit les
cette publication. projets, l’orientation et le contenu du prochain cours. Les prospectus mis à jour ont
iv. Rôle de l’intervention de l’Etat dans la croissance économique : taxation (en été distribué à de nombreuses Institutions académiques du monde entier.
Arabe)
3.5. ENSEIGNEMENT A DISTANCE
S’agissant du Programme d’enseignement à distance (PED), l’IIRF utilise le

98 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 99


7ème Cours d’enseignement à distance – Automne 2008
8ème Cours d’enseignement à distance: Printemps 2008
Initiation à la finance islamique
Un cours intermédiaire en économie islamique

No. Conférencee Conférencier Date


No. Conference Conférencier Date
Riba et Gharar:
1. Riba : Que laissent supposer le riba al-
nasi’ah et le riba al-fadl: les implications de Microéconomie dans le cadre
Dr. Anas Zarqa 1 Dr. Aslam Haneef 7-10-2008
1 ces derniers pour la finance islamique. 11-3-2008 islamique
2. Gharar : sa signification et ses implications
pour la finance islamique.

2 Macroéconomie dans le cadre islamique Dr. Syed Tahir, IIIE UII 14-10-2008
Le Maqasid al-Shari‘ah et le rôle du
2 Dr. Umer Chapra, IIRF 18-3-2008
système financier dans leur réalisation

Le rôle, les objectifs et les instruments du


3 La logique de l’interdiction du riba Dr. Umer Chapra, IIRF 25-3-2008 3 gouvernement pour aider à réaliser le Maqasid Dr. Umer Chapra, IIRF 21-10-2008
al-Shari‘ah dans l’Economie islamique

4 Modes et Principes de la finance islamique Dr. Salman Syed Ali, IIRF 1-4-2008 Création de richesses et gestion de patrimoine
4 Dr. Munawar Iqbal, UII 28-10-2008
dans l’économie islamique
Risques dans les modes islamiques de
5 financement et les méthodes disponibles Dr. Mohammed Obaidallah, IIRF 8-4-2008 Le rôle et la réglementation du marché boursier
pour leur gestion dans une économie islamique: Comment
5 Dr. Mohammed Obaidullah, IIRF 4-11-2008
l’Islam peut il aider à réduire la volatilité dans le
Adéquation du capital dans les banques ?marché boursier
6 Dr. Tariqullah Khan, IIRF 15-4-2008
islamiques

Régie d’entreprise, transparence et Promotion de l’emploi et réduction au maximum


6 Dr. Seif I. Tag el-Din, MIHE 18-11-2008
7 discipline de marché dans les banques Dr. Habib Ahmed, NCB 22-4-2008 du chômage dans une économie islamique
islamiques
Tendances récentes dans la discipline
Vérification de la Charia: entre l’idéal et 7 économique et leur pertinence pour l’économie Dr. Sami Al-Suwailam, IIRF 25-11-2008
8 Dr. Shahul Hameed, Malaisie 29-4-2008
la réalité islamique

9 Initiation à la finance islamique Dr. Sami Al-Suwailem, IIRF 6-5-2008 8 1. Simulation dans l’économie islamique Dr. Sami Al-Suwailam, IIRF 2-12-2008
2. Décision incertaine dans l’économie lamique

Problèmes rencontrés par les pays musulmans


10 Discussion en groupe 13-5-2008 9 et le rôle de l’économie islamique dans leur Prof. Khurshid Ahmed 16-12-2008
résolution

100 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 101


3.6. CONFERENCES ET SEMINAIRES onze études de cas de différents programmes d’enseignement et de formation ont
L’IIRF organise plusieurs conférences, séminaires ou forums de recherche pour été présentés.
encourager des écrits sur diverses questions relatives à l’économie islamique et au
système économique, bancaire et financier islamique. L’objectif visé dans l’organisation ii. Séminaire sur le Système financier, bancaire et d’assurance islamique
de ces manifestations est de produire une littérature pouvant être publiée comme
travaux. Un résumé succinct des conférences et séminaires de recherche organisés C’était le premier séminaire de cette nature tenu à Kazan, Tatarstan les 1er
par l’IIRF en l’an 1429H figure ci-dessous : et 2 Jumad Thani 1429H (56- juin 2008) en collaboration avec un Consultant en
financement de l’innovation (CFI) Linova, Tatarstan. Le programme comprenait un
i. Symposium international sur l’Enseignement de la finance islamique (SIEFI 2008) atelier et un séminaire auxquels ont pris part un groupe diversifié de responsables
gouvernementaux, d’hommes d’affaires, de spécialistes de la finance et d’étudiants
Les ressources humaines et les mécanismes institutionnels visant à les du pays hôte ainsi que des représentants d’autres pays de la région de la CEI. Six
développer davantage et de façon continue, constituent l’ossature d’un secteur orateurs invités ont donné une orientation sur le principe et les pratiques de la finance
financier islamique fort et en évolution. Les progrès et le développement enregistrés islamique et le takaful.
dans le secteur financier islamique seront fortement tributaires d’un ensemble de
connaissances et de compétences de ce capital inaliénable. Un autre facteur qui est iii. La 7ème Conférence internationale sur l’économie et la finance islamiques
la connaissance et la littérature financière islamiques des utilisateurs de la finance
islamique comptera également beaucoup dans le développement de ce secteur dans C’était la septième d’une série de conférences organisées sous ce titre depuis
la mesure où l’on s’attend à ce qu’il détermine son orientation générale et son rythme 1976. Les six conférences précédentes ont été tenues respectivement à la Mecque,
de croissance. à Islamabad, Kuala Lumpur, Loughborough, au Bahreïn, et à Jakarta. La septième
conférence s’est tenue à Djedda du 1er au 3 avril 2008 en collaboration avec
Pour ce faire, le “Symposium sur l’Enseignement de la finance islamique l’Association Internationale de l’Economie Islamique (AIEI), l’IERC l’Université King
(SEFI) 2008” s’est tenu à Kuala Lumpur les 22 et 23 Rabi Thani 1429H (28 et 29 Abdulaziz et l’IIRF. Elle avait comme thème: “Trente ans de recherche dans l’économie
avril 2008). Il a été organisé conjointement par l’IIRF et l’Institut IIUM du système islamique: solutions et applications aux questions économiques contemporaines”.
bancaire et financier islamique (SBFI). Le symposium était une activité spécialisée Plus de 45 documents en langues anglaise et arabe ont été présentés et discutés au
organisée en vue de faire participer les éducateurs, les enseignants, les formateurs cours de la conférence.
et les spécialistes de la finance islamique et d’obtenir leur évaluation des besoins
futurs en ressources humaines (RH), leurs exigences en matière d’Industrie des iv. Forum 2008 sur le secteur financier islamique (Développement du capital humain
services financiers islamiques (ISFI) et recueillir leurs suggestions concernant des Défis et initiatives)
initiatives stratégiques éventuelles aux niveaux macro, meso et micro. C’est à dire,
au niveau des gouvernements, des organismes et associations professionnels et Le Forum s’est tenu le 27 Jumad Awwal 1429H (1er juin 2008) en collaboration
des institutions d’enseignement et de formation. Ces deux jours, le symposium a avec le COBIFI et conjointement avec les réunions annuelles de la BID. Il a enregistré
enregistré la participation de plus de 80 experts dont des spécialistes de l’industrie la présence de plus de 200 participants. Il a discuté de l’état actuel des besoins futurs
ainsi que des éducateurs et formateurs des principales institutions internationales du capital humain dans la finance islamique. (Pour plus de détails voir le Chapitre 2,
et locales concernées par l’enseignement et la formation en finance islamique. Cinq Section 2.6.2 et Encadré-2).
documents commandés à l’avance sur la base de grandes lignes bien définies et

102 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 103


v. Forum de la BID sur l’Impact de la crise financière mondiale sur l’industrie financière internationaux. On y comptait également des étudiants de différentes universités
islamique. du Royaume Uni, des spécialistes de la finance à Londres et des membres d’ONG
intéressées. Le séminaire de recherche a enregistré plus de 100 participants. Ont
Dans le contexte de la récente crise financière, le Forum tenu le 25 Shawwal pris la parole à la session inaugurale un ministre local, un contre-ministre, quelques
1429H (25 octobre, 2008) au siège de la BID, à Djedda a réuni des institutions membres du Parlement et les dirigeants de la Communauté musulmane ainsi que
financières islamiques, des académies et des décideurs de différents pays pour l’Adjoint au Directeur de l’IIRF. La session académique comprenait six documents et
discuter des défis et opportunités de la finance islamique. Plus de 140 participants présentations, alors que la session des spécialistes comprenait des présentations de
y ont assisté. Le Forum a également publié un communiqué et décidé des actions à quatre institutions financières islamiques qui fonctionnent au Royaume Uni.
entreprendre. (Pour plus de détails voir Chapitre 2, Section 2.6.1 et Encadré-1).
vii. Séminaire sur le système économique, bancaire, de l’assurance et de la finance
vi. Atelier d’orientation et Séminaire de recherche sur les titres adossés sur des islamique pour l’Afrique Australe
créances et sur des hypothèques d’un point de vue islamique
Le séminaire s’est tenu à Durban, Afrique du Sud du 17 au 19 Dhul Qa>dah
La crise financière actuelle démontre la fragilité du système basé sur l’intérêt 1429H (15 au17 novembre 2008) en collaboration avec le mouvement de la Dawah
et les mauvais aspects de ses produits financiers. Le système financier islamique et islamique. L’objectif de ce séminaire de trois jours était de mieux faire comprendre
les produits connexes offrent une solution de rechange meilleure et plus stable par la finance islamique et les questions relatives aux entreprises et aux ONG qui
l’interdiction des produits basés sur l’intérêt tout en mettant l’accent sur des règles interviennent dans les pays d’Afrique du Sud et aussi d’orienter les décideurs
de commerce, des lignes directrices pour la gouvernance et la promotion de valeurs d’Afrique du Sud eu égard aux concepts et pratiques de l’économie et de la finance
éthiques. L’on s’attend à ce que les titres adossés à des créances immobilière, l’ijarah islamiques. Il comptait 12 sessions menées par sept experts internationaux ainsi que
soukouk, et d’autres produits du système islamique soient libérés de ce genre de des personnes ressources locales. Ces sessions ont allié la théorie à la pratique afin
problèmes posés par des titres conventionnels adossés à des créances tels que les de couvrir les concepts fondamentaux de l’économie islamique, de la finance, des
TACI, les CDS, les CDO et les CLO. études de ses pratiques dans différents pays, cadres de réglementation des secteurs
financiers en Afrique du Sud et en Inde et des perspectives d’avenir de la finance
Fort de cette thèse, l’Institut Islamique de Recherche et de Formation et l’Institut islamique. De nombreux participants d’Afrique du Sud et des pays environnants ont
d’Enseignement Supérieur Markfield (IESM) ont organisée un programme en deux assisté au séminaire.
parties (a) un atelier d’orientation et (b) un séminaire de recherche sur les “Produits
financiers adossés à des créances et à des créances immobilières d’un point de viii. Conférence internationale sur “Soutenir le développement dans le monde
vue islamique.” Le programme a été organisé à Londres du 8 au 10 Shawwal 1428H musulman: Défis de la mondialisation”
(1012- novembre 2008) en collaboration avec l’IESM et la Fondation islamique du
Royaume Uni. Elle a été organisée au Caire, Egypte du 12 au 14 / 05 /1429H (17 au 19 /05
/08) en collaboration avec la Ligue des Universités islamiques (Egypte) et le Centre
L’atelier avait pour but de former l’audience intéressée alors que le séminaire Saleh Kamel pour l’économie islamique (Egypte)
visait à générer de nouvelles connaissances dans ce domaine. L’atelier d’orientation
qui compte 10 sessions dispensées par 7 conférenciers renommés en la matière ix. Conférence sur “l’Investissement des Propriétés des Awqaf”
a enregistré plus de 40 participants parmi lesquels des délégués locaux et Elle a été organisée du 26 au 28 / 01 / 1429H (04- 06/ 02/ 08) en collaboration

104 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 105


avec l’Institution des Awqaf et des Affaires des mineurs, Emirats arabes unis . xvii. Séminaire sur la finalisation des Lois régissant les Awqaf
Organisé au siège de la BID, Djedda les 05 et 06 /11/ 1429H (03 /04/ 11/ 08).en
x. Séminaire international sur “les Awqaf et la mondialisation” collaboration avec la Fondation publique des Awqaf du Koweït.
Le séminaire a été organisé au Koweït du 07 au 09 /04/ 1429H (13 -15 / 04 / 20 08)
en collaboration avec la Fondation publique des Awqaf du Koweït et l’Université de xviii. Symposium sur le développement des secteurs de l’information dans les pays
Zayed, Emirats arabes unis. arabes.
L’IIRF et l’Organisation industrielle et minière arabe (AIDMO) ont dirigé
xi. Conférence internationale de l’Iran sur “les Waqf et la civilisation islamique” le Symposium sur le Développement du secteur de l’information dans les pays
La Conférence a été organisée à Isfahan, Iran les 12 et 13 novembre 2008 avec arabes, à Rabat, Maroc en octobre 2008. Le thème principal du Symposium était
la collaboration de l’Organisation des Awqaf et des activités de bienfaisance. “Information industrielle pour la concurrence, le partage et l’investissement”. Plus de
15 documents ont été présentés au cours du Symposium qui a enregistré la présence
xii. Séminaire international sur “l’Assurance de coopératives à travers les Awqaf” de 45 participants venus de 16 pays : la Jordanie, les Emirats arabes unis, l’Algérie,
La conférence a été organisée en collaboration en collaboration avec le l’Arabie Saoudite, le Soudan, la Syrie, Oman, la Palestine, le Koweït, le Liban, la
département du Fiqh et de l’Usul, de l’Université islamique internationale, Malaisie Libye, l’Egypte, le Maroc, la Mauritanie et le Yémen.
et la Fondation publique des Awqaf du Koweït. Elle s’est tenue à Kuala Lumpur,
Malaisie du 26 au 28 Safar 1429H (04- 06 /03/ 2008). 3.7. MOBILISATION DES COMPETENCES EXTERNES
L’IIRF dispose de divers programmes pour la facilitation et l’évaluation de la
xiii. Atelier sur “Le Rôle de la Zakat et des Awqaf dans l’allégement de la pauvreté” recherche en vue d’encourager la recherche dans l’économie, la banque et la finance
Organisée en Mauritanie du 21 au 26 /03/ 1429 H (29/ 03 au 03 / 04/ 2008 ).en islamiques. Le résumé de ces activités figure ci-après.
collaboration avec la Fondation publique des Awqaf du Koweït et l’Organisation
Nationale pour les Awqaf, Mauritanie 3.7.1Programme d’encouragement et de promotion
L’objectif visé par ce programme est de promouvoir de tels activités et efforts
xiv Forum sur “Textes légaux qui régissent les Waqf et la Zakat” académiques considérés comme essentiels à la réalisation des objectifs de la Banque
Le Forum a été organisé en Mauritanie du 21 au 26 /03/ 1429 H (29/ 03 au 03/04/ et de l’IIRF, grâce à l’encouragement de la recherche novatrice par des universitaires
2008), en coopération la Fondation publique des Awqaf du Koweït et l’Organisation étrangers, des chercheurs et institutions dans les domaines de l’économie, de la
nationale pour les Awqaf, Mauritanie.. banque et de la finance islamique.

xv. Conférence internationale sur les “Services financiers islamiques” 3.7.2Programme de bourses d’études de l’IIRF
Organisée à Tripoli, Lybie, du 29/ 06 au 01 /07/ 2008, en collaboration avec Dans le cadre de son Programme d>Encouragement et de Promotion, l>IIRF a
l’Académie des Etudes supérieures et le Centre des Eudes, Lybie. lancé un plan d’appui aux programmes de Doctorat (PhD) en Economie et en Système
bancaire et financier islamiques. Le plan vise à assurer un soutien financier partiel
xvi. Atelier sur la “Finalisation des règles qui régissent les Awqaf” aux étudiants en PhD. Au cours l’année 1429H, un examen interne du programme
Organisé les 26 et 27/ 07/ 1429H (29 -30/ 07/ 2008) en collaboration avec le de bourse d’études a été effectué pour accroître l’efficacité du processus de sélection
Centre Saleh Kamel pour l’économie islamique, Université Al-Azhar, Egypte. et renforcer l’impact du programme. Les recommandations en vue d’améliorations
ont été envoyées à la direction pour approbation finale.

106 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 107


3.7.3Programme des professeurs visiteurs
Ce programme vise à promouvoir les activités et efforts académiques considérés
comme essentiels à la réalisation des objectifs de la Banque et de l’IIRF, et ce, à
travers l’encouragement de la recherche innovatrice par des spécialistes externes,
ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE
des chercheurs et des institutions, sur l’économie et le système bancaire et financier
islamiques et les domaines y relatifs. Le programme est amélioré pour accroître son
efficacité.

4
CHAPTER 4
FACILITATING APPLICATION OF
ISLAMIC ECONOMICS, BANKING AND
FINANCE

108 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE ANNUAL REPORT 1429H (2008)2896
ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE
4
CHAPITRE 4 montant de 0,6 million $ E.U. Ce montant sera utilisée par le FMI en consultation
FACILITER L>APPLICATION DE L>ECONOMIE ET DU SYSTEME BANCAIRE avec la BID pour financer les projets d>assistance technique dans les pays membres
ET FINANCIER SLAMIQUES de la BID qui sont également membres du FMI, et formuler un cadre juridique et
réglementaire adéquat et mener des politiques et opérations financières dans les
4.1. INTRODUCTION domaines de la banque et de la finance islamiques.
Outre l’approfondissement des connaissances, tel qu’énoncé au Chapitre 3,
l’IIRF est activement impliqué dans des programmes qui permettent l’utilisation de Au cours de l’année 1429H, dans le cadre de la lettre d’entente, la Banque
ces connaissances dans divers domaines. L>application desdites connaissances nationale (Banque centrale) de la République Kirghize (NBKR) est devenue la première
s’effectue à travers l’organisation de conférences, d’ateliers et de programmes de entité à bénéficier de services de renforcement des capacités en vue de réformes
formation, ainsi que par l’apport d’assistance technique et de conseils. Par ailleurs, des cadres juridiques et règlementaires afin de favoriser les services bancaires et
l’IIRF participe activement aux activités d>autres institutions pour le développement financiers islamiques. Une équipe commune du FMI, du CSFI et de l’OCAIFI a visité
de l’architecture financière islamique. la République Kirghize du 4 au 15 février 2008, a fait le point sur la situation et a
procédé à une évaluation des besoins. Au cours de cette visite de prospection, il a
4.2. SERVICES D>ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE été procédé à l’identification des domaines fonctionnels et des recommandations
L,INDUSTRIE DES SERVICES FINANCIERS ISLAMIQUES ont été faites concernant la nécessité de disposer (i) d’un cadre juridique, (ii) de
règlements, (iii) d’un aperçu de la Shari’ah, (iv) de méthodes comptables, et (v) d’un
4.2.1 Assistance technique cadre de supervision. Afin de créer un cadre de surveillance distinct pour les banques
Pour faciliter le développement ordonné de l>Industrie des services financiers islamiques et mettre en œuvre ces recommandations, il a également été prévu des
islamiques (ISFI), la BID propose divers types d>assistance technique aux institutions actions futures. C’est un projet en cours concernant lequel l’IIRF accorde une priorité
dans les pays membres. Deux des initiatives les plus importantes à cet égard sont absolue en tant qu’initiative pilote. Un travail supplémentaire sur ce projet TA était
l’élaboration d’un Guide de compilation d’indicateurs prudentiels et structurels de la en suspens en attendant l’adoption d’un cadre juridique approprié pour le système
finance islamique et la création d’un sous-compte d>assistance technique ouvert par bancaire islamique par la République Kirghize. Maintenant que certaines lois ont été
la BID auprès du Fonds Monétaire International (FMI). amendées ou de nouvelles lois introduites, ce projet TA sera exécuté plus rapidement.
Il sera également utilisé pour former les régulateurs au système bancaire islamique.
Dans la première initiative, la BID et la Banque Asiatique de Développement
(BAD) ont apporté une assistance technique au Conseil des services financiers IPar ailleurs, et dans le cadre de l’Assistance technique de la BID pour le
islamiques (CSFI) dans la préparation de lignes directrices exhaustives pour l “ Guide développement du système bancaire, l’IIRF a facilité la recherche et la sélection d’un
de compilation d’indicateurs prudentiels et structurels de la finance islamique ” (PIFD). expert en banque islamique de la Malaisie qui a été envoyé en mission pour trois mois
Elles sont censées renforcer la stabilité de l’IFSI, soutenir le développement de normes en vue d’aider une banque traditionnelle en République Kirghize à se transformer
prudentielles, promouvoir l’ISFI comme vecteur du développement économique, et en banque islamique. L’expert a aidé à la conversion en formant le personnel de la
accroître la transparence et la part de marché de l’ISFI. banque et en fournissant sur place ses conseils et ses services de consultance.

Quant à l’appui aux initiatives de politique prises par les pays membres pour 4.2.2 Développement de l’architecture financière islamique
développer l’ISFI, la BID a signé avec le FMI une lettre d’entente, en vertu de laquelle L’Institut a participé activement aux activités des institutions suivantes :
la BID a ouvert auprès du FMI un sous-compte d>assistance technique pour un 1. L’Organisation de comptabilité et d’audit pour les institutions financières

112 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 113


islamiques (OCAIFI) : L’Institut est membre du Comité de la Charia de l’OCAIFI. (v) L’IIRF a participé à l’organisation de la 13ème Réunion du Conseil du CSFI tenue
Au cours de l’année 1429H, l’OCAIFI a publié un projet de normes relatives à la à Dubaï, EAU, le 29 octobre 2008.
Charia pour consultation et audition publique. Ces normes seront adoptées après
consultations et discussions. L’Institut a également participé à la réunion du 21ème (vi) Mise en œuvre des recommandations « du Cadre décennal et stratégies»: l’IIRF
Conseil de la Charia de l’OCAIFI tenue les 051429/02/08-H (12- 15 / 02 / 2008). et le CSFI travaillent sur la mise en œuvre des recommandations du document “
Cadre décennal et stratégies ” qui a été approuvé par le Conseil du CSFI. A cet
2. Le conseil des services financiers islamique (CSFI) : outre sa participation au égard, il a été mis sur pied un Comité permanent et deux groupes de travail, l’un
Comité Technique du CSFI, l’IIRF a participé aux activités suivantes du CSFI au sur le Développement du Capital Humain et l’autre sur le Développement de la
cours de l’année 1429H : microfinance islamique. Les deux institutions travaillent à la mise en œuvre du plan
d’action dans ces deux domaines.
(i) « Note technique sur les questions relatives à l’amélioration de la gestion des
liquidités du MFII : le développement du marché monétaire et du marché des changes 3. Conseil général des banques et institutions financières islamiques (COBIFI) : l’IIRF
islamiques. » Le comité technique conjoint auquel participent le FMI, le CSFI, la BID et le COBIFI ont créé le Forum du dialogue politique sur le développement du secteur
et d’autres institutions, était co-présidé par un cadre de l’IIRF. Un rapport complet financier islamique. Le deuxième Forum a été organisé à Dakar, Sénégal, le 10
a été préparé et publié en mars 2008 sur le sujet. Le rapport traite des pratiques Jumada Awwal 1428H (27 mai 2007) : il a abordé les questions du développement
existantes de la gestion de liquidité par le MFII dans divers pays. Il couvre également de la microfinance islamique. Au cours de l’année 1429, le Troisième Forum DSFI
les pratiques et infrastructures pour les opérations de politique monétaire, la gestion a été organisé sur le thème : « Développement du capital humain » de l’industrie
de la dette publique et les systèmes de paiement et de règlement. Le rapport a été des services financiers islamiques. Ce forum a été organisé en marge de la réunion
conclu sur plusieurs recommandations pour le développement de marchés monétaires annuelle de la BID à Jeddah au cours du mois de juin 2008.
islamiques aux niveaux des nations..
4. Coordination des activités des institutions d’infrastructure de la finance islamique:
(ii) L’élaboration de l’exposé-sondage sur « les lignes directrices sur la gouvernance Pour faciliter la rencontre et la discussion entre les institutions d’infrastructure de la
pour les opérations d’Assurance islamique (Takaful) » qui a été publié pour consultation finance islamique, l’IIRF a créé le Groupe de travail sur le développement de l’industrie
et observations du public. financière islamique.

(iii) L’élaboration de l’exposé-sondage sur « les lignes directrices sur le système de 4.2.3 Cours et Ateliers de formation
gouvernance de la Charia » qui a été publié pour consultation et observations du Conformément aux objectifs stratégiques visant à améliorer l’industrie financière
public. islamique et, en vue de contribuer au transfert des connaissances appliquées dans
ce domaine, l’IIRF a organisé, dans les pays membres de la BID, les programmes de
(iv) En vue d’étendre la culture de la gestion du risque et de faciliter la mise en formation suivants :
œuvre des normes du CSFI, l’IIRF et le CSFI ont préparé l’organisation de la 3ème
Conférence internationale sur la régulation et le contrôle de la gestion du risque. i. Cours sur « les Compétences administratives et de base pour les activités et
Vingt deux articles ont été finalisés pour présentation à la Conférence Toutefois, en institutions caritatives de relations publiques », Koweït. »
raison du problème de sécurité qui se posait dans le pays, la réunion n’a pas pu se Ce cours a été dispensé en langue arabe en collaboration avec la Kuwait Awqaf
tenir. Des négociations sont en cours pour trouver un autre lieu prêt à accueillir la Public Foundation (Fondation publique Awqaf du Koweït) les 11 -15 / 01 / 1429 H
conférence.

114 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 115


(20 -24 /01/ 2008). C’était un cours régional qui avait regroupé 44 participants qui C’était basé sur un cours local payant dispensé en langue anglaise à Djedda, les
travaillaient soit dans le secteur bénévole, soit dans les institutions du gouvernement 081429/03/09-H (16 - 17 /03/ 2008), en collaboration avec le Centre de Formation en
intervenant dans des activités de volontariat. Le principal objectif du cours était de Gestion et Finance, Arabie Saoudite. Il était conçu pour les banquiers et les analystes
développer l’expertise des participants dans le domaine des relations publiques et professionnels et financiers, les hommes d’affaires basés à Djedda. 15 participants
des programmes sociaux. avaient assisté au cours qui a traité du fondement du système bancaire islamique
et des études de cas de portefeuilles de valeurs mobilières basées sur la finance
ii. Cours sur « Les Soukouk et leurs Applications au système bancaire islamique », islamique.
Indonésie
Ce cours régional a été dispensé en langue anglaise et tenu à Jakarta, Indonésie, v. Cours sur « la Zakat et les Awqaf pour l’allègement de la pauvreté », Mauritanie
les 12- 15 /01/ 1429H (21 -24 /01/ 2008). Il a été organisé en collaboration avec la Ce cours régional a été dispensé en langue arabe à Nouakchott, en Mauritanie.
Muamalat Institute of Bank, Muamalat, Indonésie. Le cours était destiné à des banquiers Il a été organisé en collaboration avec la Awqaf Foundation, Mauritanie et la Awqaf
de niveau intermédiaire et à des fonctionnaires travaillant au Ministère des Finances, Public Foundation, Koweït, les 08 -13 / 03 / 1429H (16- 21 /03/ 2008). Le cours était
à la Banque centrale d’Indonésie et dans d’autres institutions exerçant leurs activités organisé à l>intention des fonctionnaires intervenant dans le domaine de la zakat et
en Indonésie. Les principaux objectifs du cours étaient (i) d’enquêter sur les origines des awqaf pour les familiariser avec les techniques modernes de gestion de la zakat
et le fondement des soukouk dans la Charia (ii) d’expliquer le rôle et l’importance et des awqaf et leur utilisation en tant qu’instruments d’allègement de la pauvreté. Au
des soukouk en tant que sources de financement des projets de développement total, 28 participants ont suivi ce cours.
ainsi que des corporations (iii) d’étudier le rôle que les soukouk peuvent jouer dans
le développement du marché financier dans les pays membres, et (iv) de discuter et vi. Cours sur « Le Développement de produits financiers islamiques » Arabie
échanger des vues sur la mise en œuvre pratique et les implications de l’utilisation Saoudite
des soukouk en tant que source de financement, aussi bien par les gouvernements Ce cours local payant dispensé en langue arabe, a été organisé à Riyad le 14
que par le secteur privé. Un nombre total de 44 participants, dont deux membres du -16 /03/ 1429H (22 -24/ 03/ 2008), en collaboration avec l’Institut de Banque, SAMA,
Parlement indonésien ont profité de ce cours. Arabie Saoudite. Ce cours a été conçu spécialement pour les banquiers travaillant
pour les banques locales saoudiennes. Il couvre les opérations bancaires islamiques,
iii. Cours sur « les Soukouk en tant que Sources de financement des projets de le développement des produits financiers islamiques et leur utilisation dans le
développement », Siège de la BID, Djedda financement des projets et fonds de roulement pour des entreprises. 10 participants
Il a été organisé au Siège de la BID, Djedda, et dispensé en langue anglaise. venant de différentes banques et sociétés privées y ont assisté.
C’était un cours interne et payant, organisé en collaboration avec le Département
du développement des ressources humaines de la BID, les 09 -13 /02/ 1429H (16 vii. Cours sur « Les Principes et Pratiques de l’Economie et de la Banque islamiques
-20 /02 / 2008 ). Le cours était exclusivement destiné au personnel du Groupe de la », Azerbaïdjan
BID, pour les aider à mieux comprendre et connaître la structure et l’utilisation des Ce cours régional a été organisé à Baku, Azerbaïdjan, et dispensé en langue
soukouk. Le cours a enregistré 31 participants venant des différents départements russe, avec interprétation simultanée en anglais. Organisé en collaboration avec
de la BID. l>Université économique de l’Etat d’Azerbaïdjan (ASEU) les 01 -05 /04/ 1429H (07- 11
/04 /2008 ), le cours visait à familiariser les participants avec les principaux concepts
iv. Le Cours sur « les principes des opérations bancaires conformes à la Charia », et outils de l’économie et des opérations bancaires islamiques et leurs différences du
Arabie Saoudite système bancaire traditionnel. 32 participants avaient assisté au programme.

116 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 117


viii. Cours sur « la Finance islamique », Sénégal permis de s’informer sur la nature et les mécanismes de surveillance des opérations
Le cours était dispensé en langue française et organisé à Dakar, au Sénégal. bancaires islamiques, d>enquêter sur leurs similitudes et différences par rapport aux
C’était un cours régional organisé en collaboration avec le Ministère de l’Economie dispositions règlementaires bancaires traditionnelles, et d’examiner les expériences
et des Finances du Sénégal et le Conseil des Services financiers islamiques (CSFI) de certains pays dans ce domaine. 42 participants provenant de pays membres de la
les 08 -09 /04/ 1429 H (14 -15 /04/ 2008). Le cours était organisé à l’intention des BID et de pays membres du SEACEN avaient assisté au cours.
banquiers des pays membres de la BID dans la zone francophone. 150 participants
environ ont bénéficié de ce cours. xii. Cours sur « Les Modes de Financement islamiques : Principes et Applications »,
Arabie Saoudite
ix. Cours sur « la gestion et l’investissement des biens Awqaf », Soudan Ce cours local payant était dispensé en langue anglaise à Djedda, Arabie
Ce cours régional a été dispensé en langue arabe à Khartoum, Soudan, en Saoudite, les 19 -21 /05/ 1429H (24 -26 /05/ 2008 ), en collaboration avec le Centre de
collaboration avec la Islamic Endowment Corporation, Ministère de l’Orientation, formation en Gestion et Finance, Arabie Saoudite. Le cours était destiné au personnel
Soudan et la Awqaf Public Foundation, Koweït, les 28 /04 -03/ 05/ 1429 H (04 -08 /05/ subalterne des banques qui proposent des services financiers islamiques. Il a traité
2008). Le cours était destiné aux fonctionnaires travaillant dans les institutions awqaf des fondements de la Charia relatifs aux transactions bancaires et les a comparé aux
des pays membres de la BID. Il a aidé les participants à apprendre les méthodes pratiques bancaires traditionnelles. Il a discuté des mécanismes de financement des
modernes de gestion et d’investissement des biens awqaf. 41 participants avaient diverses activités économiques dans les secteurs privés et publics et a examiné les
assisté au cours. expériences acquises dans le financement de projet islamique. Quinze participants
avaient assisté au cours.
x. Cours sur « Les Principes de la Finance islamique » Arabie Saoudite
Ce cours local payant était dispensé en langue anglaise et organisé à Djedda, xiii. Cours sur «Les normes de la Charia pour les institutions financières
Arabie Saoudite, les 14 -15 /05/ 1429 H (19 -20 /05/ 2008), en collaboration avec la islamique»,Syrie
Saudi British Bank (SABB), Arabie Saoudite. Il était destiné aux cadres de direction C’était un cours local dispensé en langue arabe et organisé à Damas, Syrie,
et cadres supérieurs de la SABB, surtout ceux des Grands Services. Il a introduit les 20- 24 /05/ 1429H (252008/05/29-), en collaboration avec la Banque centrale de
les règles régissant le riba, le gharar et l’échange, et aidé les participants à mieux Syrie. Le cours était destiné aux fonctionnaires travaillant dans les banques centrales
comprendre les instruments financiers islamiques et leurs applications. Douze et commerciales. Il visait à familiariser les participants avec les normes de la Charia
participants avaient assisté à ce cours. de l’OCAIFI et l’étendue de leur respect par les institutions bancaires et financières
islamiques. Vingt-sept participants avaient assisté au cours
xi.Cours sur « La Règlementation et la Supervision des Banques islamiques »,
Indonésie xiv. Cours sur«Les opérations de couverture dans la Finance islamique »,Arabie
Ce cours régional a été dispensé en langue anglaise, et organisé à Jakarta, Saoudite
Indonésie, les 14 -18 /05/ 1429H (19- 23 /05/ 2008), en collaboration avec le South Organisé à Riyad les 24 -25/ 06/ 1429H (28- 29 /06/ 2008G), en collaboration
East Asian Central Banks, Research and Training Centre (SEACEN) (Centre de avec Jadwa Investment Company, Arabie Saoudite, le cours était local, payant
recherche et de formation des banques centrales de l’Asie du Sud-Est), Malaisie, et dispensé en langue anglaise. Il était destiné aux cadres de direction et cadres
et la Banque centrale de l>Indonésie. Le cours était destiné aux cadres supérieurs supérieurs de Jadwa, pour les aider à mieux comprendre le fondement de la Charia
et cadres moyens engagés dans (ou intéressés par) le lancement, l’exploitation et dans les opérations bancaires. Il a traité des méthodes de mobilisation de dépôt
la supervision des banques et institutions financières islamiques. Le cours leur a et d’allocation de ressources conformes à la Charia ainsi que des utilisations et

118 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 119


implications des produits financiers islamiques pour le financement de projet et de
société. Seize fonctionnaires y ont participé.

xv Cours sur « La gestion des ressources de la Zakat et des Awqaf en tant qu’outils
pour l’allègement de la pauvreté », Burkina Faso ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE
Le cours était dispensé en langue française et organisé à Ouagadougou,
Burkina Faso. C’était un cours local organisé en collaboration avec l’Université
de Ouagadougou, les 20- 24 /10/ 1429H (20 -24 /10/ 2008). Il était destiné aux
fonctionnaires du gouvernement et aux membres des ONG intéressés par les projets

5
de développement et de bien-être. 30 participants y avaient assisté.

xvi. Cours sur «La Gestion des actifs et des passifs dans les banques islamiques»,
Syrie
C’était un cours local dispensé en langue arabe et organisé à Damas, en Syrie,
les 22- 26 /12/ 1429H (20- 24 /12 /2008), en collaboration avec la Banque centrale
de Syrie. Vingt deux cadres de direction et banquiers commerciaux ainsi que des
superviseurs de banque centrale ont participé au cours.

xvii. Cours sur « Les Principes de la Finance islamique », Arabie Saoudite


Ce cours local payant, dispensé en langue anglaise et organisé à Riyadh les
24 -25 /12/ 1429H (22 -23 /12/ 2008G), en collaboration avec la Saudi British Bank
(SABB), était le même que celui mentionné au point x, et organisé précédemment à
Djedda. 11 cadres de direction et cadres supérieurs de la SABB y ont pris part.

CHAPTER 5
CAPACITY BUILDING

120 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE ANNUAL REPORT 1429H (2008)
9028
109
5
CHAPITRE 5 i. Atelier sur « L’intégration des TIC et la Pédagogie pour améliorer l’enseignement et
RENFORCEMENT DES CAPACITES l’apprentissage », Bangladesh

5.1. INTRODUCTION Cet atelier régional était organisé à Dhaka, Bangladesh, les 17- 21 / 11 / 1429
L’IIRF offre des opportunités de formation aux membres du personnel engagés (15- 19 / 11/ 2008), en collaboration avec l’Université Islamique de Technologie (UIT).
dans des activités de développement au sein des pays membres de la BID en vue L’objectif visé par l’atelier était de permettre aux participants d’échanger des idées
de contribuer au développement du capital humain qui est essentiel au renforcement sur divers modes d’enseignement virtuel et de mieux connaître le rôle des TIC dans
des capacités et au développement socioéconomique de ces pays. Conscient de la formation à distance. 15 participants environ ont bénéficié de ce cours.
l’évolution de la nature des défis qui interpellent les économies des pays membres,
notamment les récentes instabilités financières mondiales, l’IIRF continue de s’efforcer ii. Atelier sur « La Gestion de Projet logiciel : questions d’actualité », Bangladesh
à diversifier le contenu de ses cours, afin d’assurer leur conformité aux besoins en
formation qui évoluent. A cette fin, il est régulièrement en contact avec les pays Cet atelier régional était organisé à Dhaka, Bangladesh, les 24 -28 /11/ 1429
membres de la BID pour identifier leurs besoins en formation. Par ailleurs, un accent (22- 26 /11/ 2008), en collaboration avec l’Université islamique de Technologie (UIT).
particulier est mis sur les programmes de formation dans les domaines de l’économie L’objectif visé par l’atelier était de permettre aux participants d’apprendre comment
et de la banque islamiques, du développement du secteur privé, du développement orienter l’équipe de développement à travers l’ensemble du projet logiciel, accroître
du capital humain et des politiques macroéconomiques, en insistant sur l>allègement la productivité globale des projets logiciel et utiliser les outils, techniques et pratiques
de la pauvreté. Une attention particulière est accordée aux programmes menés dans communs relatifs aux projets logiciels. 13 participants environ ont bénéficié de ce
le cadre du « Groupe de travail sur la formation (Préparation de la Oumma pour le cours.
21ème Siècle) », qui ont été bien accueillis par leur audience cible.
iii. Atelier sur « L’Electricité, la forme d’énergie que l’on préfère le plus : Nécessité,
5.2 GROUPE DE TRAVAIL SUR LA FORMATION (PREPARER LA OUMMA POUR Accessibilité et Durabilité », Bangladesh
LE 21EME SIECLE)
Dans le cadre de la Huitième Conférence Islamique du Sommet (Session sur la Cet atelier régional était organisé à Dhaka, Bangladesh, les 22- 26 /12/ 1429H
Dignité, le Dialogue et la Participation) tenue à Téhéran, République islamique d’Iran, (20- 24/ 12/ 2008), en collaboration avec l’Université Islamique de Technologie (UIT).
les 911- Sha>ban 1418H (911- Décembre, 1997) et conformément à la Résolution L’objectif visé par l’atelier était de souligner et de discuter des principales questions
du Sommet de préparer la Oumma pour le 21ème Siècle, la Direction de la BID relatives à l’électricité, afin que les insuffisances dans la planification et la gestion du
a désigné un Groupe de travail sur la Formation, composé du Secrétariat Général secteur de l’énergie électrique puissent être identifiées. 25 participants environ ont
de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), du Centre de recherches bénéficié de ce cours.
statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques
(CRSESFPI), l’Université islamique de technologie (UIT), le Centre Islamique pour 5.3. ACTIVITES DE FORMATION
le Développement du Commerce (CIDC), la Banque islamique de développement 5.3.1 Cours payants
(BID) et la Chambre Islamique de Commerce et d’Industrie (CICI), et qui se réunira
régulièrement pour évaluer les besoins en formation et mobiliser les ressources et Ces cours sont généralement organisés en collaboration avec les organisations
facilités disponibles pour la formation au sein et hors du monde islamique. Depuis la du secteur privé. Dans ces cours, une somme d’un montant raisonnable est demandée
création de ce programme, l’IIRF a organisé 45 ateliers avec ces quatre centres. En aux participants qui viennent surtout d’institutions du secteur privé.
1429H, les 3 programmes de formation suivant ont été organisés :

124 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 125


Suite à l’initiative d’organiser des programmes payants en collaboration viii. Cours sur « Les Principes de la Finance islamique », Riyad, Arabie Saoudite
avec les institutions reconnues des pays membres de la BID, l’IIRF a organisé avec (Le résumé figure au Chapitre 4).
succès 37 programmes de formation payants depuis sa création. En l’an 1429H, 8
programmes de formation payants ont été exécutés. La plupart des cours payants 5.3.2 Programmes de formation réguliers
concernant le thème de l’économie et de la banque islamiques, à l’exception d’un Les cours de cette catégorie sont organisés en collaboration avec les
cours sur l’allégement de la pauvreté, organisé au Siège de la BID à Djedda. Les organisations reconnues du secteur public. Ils sont dispensés gratuitement et les
cours suivants ont été organisés dans la catégorie des cours payants : participants proviennent également d’institutions du secteur public. En 1429H, 25
cours réguliers ont été organisés. Les détails sont ci-dessous mentionnés.
i. Cours sur « les Soukouk en tant que Sources de Financement des Projets de
Développement », Siège de la BID, (Le résumé figure au Chapitre 4). i. Le Cours sur « les compétences administratives et de base pour les Activités
et Institutions caritatives de relations publiques », Koweït (Le résumé figure au
ii. Cours sur « Les Principes des Opérations bancaires conformes à la Charia », Chapitre 4)
Djedda, Arabie Saoudite (Le résumé figure au Chapitre 4).
ii. Cours sur “Les Soukouk et leur application au système bancaire islamique”,
Indonésie (Le résumé figure au Chapitre 4
iii. Cours sur « Le Développement des Produits financiers islamiques », Riyad, Arabie
Saoudite (Le résumé figure au Chapitre 4
iii. Cours sur « Le financement des petites et moyennes entreprises »,
iv. Cours sur « Les Principes de la Finance islamique », Djedda, Arabie Saoudite
C’était un cours régional organisé à Cotonou, République du Bénin, les 12- 16
(Le résumé figure au Chapitre 4).
/01/ 1429H (21- 25/ 01/ 2008), en collaboration avec le Ministère du Développement,
de l’Economie et des Finances, Bénin. Le cours était destiné aux hauts fonctionnaires
v. Cours sur « Les Modes de finances islamiques: Principes et Applications », Djedda,
travaillant dans les institutions financières, banques et ministères du développement
Arabie Saoudite (Le résumé figure au Chapitre 4).
économique et social et des Finances. Les objectifs primaires de ce cours étaient de
familiariser les participants avec les principaux concepts et outils de la microfinance
vi. Cours sur « Les Opérations de couverture dans la Finance islamique », Riyad,
et de leur fournir et développer des mécanismes de microfinance adaptés à leurs
Arabie Saoudite (Le résumé figure au Chapitre 4).
besoins. 22 participants avaient assisté à ce cours.

vii. Cours sur « La Réduction de la pauvreté : Concepts et Méthodologies »,


iv. Cours sur « Les Expériences réussies de certains organismes caritatifs – Cas
Siège de la BID
empiriques », Koweït

Le cours était organisé au Siège de la BID en tant que cours interne payant,
Le cours était organisé à Koweït City, Koweït, en collaboration avec la Kuwait
organisé en collaboration avec le Département du Développement des Ressources
Awqaf Public Foundation, les 10 -14 /02/ 1429 H (17- 21 /02/ 2008). C’était un cours
Humaines (HCDD) de la BID, les 10 - 14 /11/ 1429H (08 -12/ 11/ 2008G). Tous les
régional destiné au personnel professionnel travaillant dans le secteur du bénévolat.
participants étaient membres du personnel de la BID. Le principal objectif du cours
Le principal objectif du cours était de renforcer les capacités des participants afin
était (i) de formuler divers concepts de réduction de la pauvreté (ii) d’examiner les
qu’ils puissent connaître les principaux facteurs pour la réussite d>ONG et identifier
causes de la pauvreté et son ampleur dans les pays membres de la BID, et (iii)
les facteurs qui entravent la performance des ONG. 24 participants environ ont
d’évaluer les politiques et stratégies conçues pour réduire la pauvreté.
bénéficié de ce cours.

126 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 127


v. Cours sur « Le Financement des petites entreprises », Turquie 2008). Le cours était destiné aux hauts fonctionnaires travaillant dans les institutions
financières, banques et ministères du développement économique et social et des
C’était un cours régional organisé à Ankara, Turquie, les 25- 29 /02/ 1429H Finances. Le principal objectif du cours était de promouvoir et de développer des
(03- 07 /03/ 2008), en collaboration avec la Small and Medium Industry Development mécanismes de financement de PME, et aussi de satisfaire les besoins des pays
Organization (KOSGEB) (Organisation de développement de la petite et moyenne participants. 22 participants ont participé au cours.
industrie), Ministère de l’Industrie et du Commerce, Turquie. Il était destiné aux
directeurs travaillant dans les ministères et institutions qui traitent directement avec xi. Cours sur « Le Partenariat Public -Privé (PPP) en tant que modalité de financement
les petites et moyennes entreprises dans certains pays membres de la BID. Le des projets d’infrastructure dans les pays membres de la BID », Egypte
principal objectif du cours était (i) de promouvoir et de développer des mécanismes
de financement des petites entreprises (ii) de définir une Stratégie de petites et Le cours était organisé au Caire, en Egypte les 14- 18 /04/ 1429H (20 -24 /04/
moyennes entreprises appropriée aux petites et moyennes industries dans les pays 2008), en collaboration avec l’Institute of National Planning, (Institut de planification
membres de la BID et (iii) d’étudier les modèles pertinents conçus par la KOSGEB. nationale), en Egypte. En tant que cours régional, il était destiné aux fonctionnaires
15 participants avaient assisté à ce cours. travaillant dans les institutions gouvernementales qui sont régulièrement engagées
dans le financement et la création de projets d’infrastructure dans les pays membres de
vi. Cours sur « La Gestion de projet », Egypte la BID, à travers la modalité du PPP, en particulier ceux qui travaillent dans les projets
relatifs aux secteurs de l>énergie, de l>eau, du transport et des télécommunications. Le
Le cours était organisé au Caire, Egypte, en collaboration avec le Egypt Banking principal objectif du cours était (i) d’initier les participants aux principes du partenariat
Institute (EBI), Egypte, les 07- 11/ 03/ 1429 H (15- 19 /03/ 2008 ). Le cours était public-privé et aux différentes versions du PPP adoptées aujourd’hui pour la création
destiné aux directeurs de projet des petites entreprises de certains pays membres de projets d’infrastructure et (ii) d’initier les participants à la documentation et aux
de la BID. Le principal objectif du cours était de familiariser les participants avec aspects contractuels de la modalité du PPP. Le cours était suivi par 25 participants.
la méthodologie utilisée dans la gestion de projet et l’évaluation des risques. 20
participants environ ont bénéficié de ce cours. xii. Cours sur « La gestion et l’investissement des biens Awqaf », Soudan (Le résumé
figure au Chapitre 4)
vii. Cours sur « La Zakat et les Awqaf pour l’allégement de la pauvreté »,
Mauritanie (Le résumé figure au Chapitre 4) xiii. Cours sur “Les Soukouk et leurs applications au système bancaire islamique”,
Indonésie (Le résumé figure au Chapitre 4
viii. Cours sur « Les Principes et Pratiques de l’Economie et de la Banque
islamiques », Azerbaïdjan (Le résumé figure au Chapitre 4) xiv. Cours sur « Le Perfectionnement professionnel et la Gestion des Awqaf »,
Singapour
ix. Cours sur « La Finance islamique », Sénégal (Le résumé figure au Chapitre 4).
Le cours était organisé à Singapour, en collaboration avec Majlis Ulama Islam
x. Cours sur « Le financement des petites et moyennes entreprises », Tunisie Singapore (MUIS) et Awqaf Public Foundation, Koweït, les 15- 17/ 05/ 1429H (20 -22/
05 /2008 ). En tant que cours régional, il était destiné aux cadres moyens travaillant
C’était un cours régional organisé à Tunis, Tunisie, en collaboration avec l’Agence pour les fondations waqf, les décideurs, en particulier ceux des ministères des
Tunisienne de Coopération Technique, Tunisie, les 08- 12 /04/ 1429H (14- 18/ 04/ finances, des départements gouvernementaux ou des affaires religieuses concernés

128 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 129


par les affaires sociales dans les pays membres de la BID. Les principaux objectifs et de renforcer leur sensibilisation et leur compréhension des réformes nécessaires
du cours étaient (i) de discuter des principes de la Charia relatifs au waqf et aux au soutien du processus de privatisation. 30 participants environ ont bénéficié de ce
théories économiques et financières qui traitent des concepts similaires aux waqf cours
comme les concepts de confiance et de charité dans les économies traditionnelles (ii)
de comparer et d’opposer les institutions waqf religieuses islamiques aux organismes xviii. Cours sur « Le système de Partenariat public et privé (PPP) en tant que modalité
caritatifs traditionnels et (iii) de renforcer les capacités du personnel travaillant dans de financement des projets d’infrastructure », Bangladesh
les institutions waqf, en vue de la création de modèles de développement pour ces
institutions. 37 participants environ ont bénéficié de ce cours. Le cours était organisé à Dhaka, Bangladesh, les 09 - 13 /08/ 1429H (10- 14/08/
2008), en collaboration avec le Board of Investment (Conseil de l’Investissement),
xv. Cours sur « La Gouvernance d’entreprise », Egypte Bangladesh. Le cours était régional et destiné aux directeurs exécutifs et cadres
supérieurs et moyens travaillant dans les projets d’infrastructure dans certains pays
Le cours était organisé au Caire, Egypte, en collaboration avec le Saleh Kamel membres de la BID. Le principal objectif du Cours était de permettre aux participants
Centre for Islamic Economics, Egypte, les 20- 24/ 05/ 1429H (25- 29 /05/ 2008). de mieux connaître la nature et les outils de PPP en tant que modalité susceptible
En tant que cours régional, l’audience ciblée était les fonctionnaires travaillant dans d’être utilisée pour financer les projets stratégiques en général, dans le contexte de
les institutions gouvernementales, en particulier ceux en charge des départements la situation des Etats Membres de la BID en particulier, et d’étudier les principaux
d’application de la loi et de lutte contre la corruption. Les objectifs du cours étaient aspects des accords de PPP et d’autres accords. 41 participants avaient assisté au
(i) de faire une introduction sur les concepts fondamentaux de la gouvernance cours.
d’entreprise, son importance et ses applications (ii) de discuter de la gouvernance
d’entreprise d>un point de vue islamique et (iii) d>examiner les aspects éthiques, xix. Cours sur « La Gouvernance d’entreprise et ses applications dans les institutions
comptables et autres aspects de la gouvernance d’entreprise. 37 participants avaient financières islamiques », Jordanie
assisté au course.
Le cours était organisé à Amman, Jordanie, en collaboration avec l’Institute of
xvi. Cours sur « Les normes de la Charia pour les institutions financières islamiques», Banking Studies (Institut des études bancaires), Jordanie, les 19- 23 /10/ 1429H (19-
Syrie (le résumé figure au Chapitre 4) 23 /10/ 2008). C’était un cours régional qui ciblait les directeurs exécutifs et cadres
supérieurs et moyens travaillant dans les banques et institutions financières. Les
xvii. Cours sur «Les Techniques et Politiques de privatisation », Ouzbékistan objectifs visés par le cours étaient de permettre aux participants d>en apprendre sur
les applications et le contexte théorique de la gouvernance d>entreprise en tant que
Le course était organisé à Tashkent, Ouzbékistan, en collaboration avec le concept et d>enquêter sur la pertinence de la gouvernance d’entreprise par rapport
Centre for Development in Foreign Economic Relations (CFPDFER) (Centre pour à la finance islamique. 32 participants avaient assisté au cours.
le Développement des relations économiques étrangères), Ouzbékistan, les 05-
09 /06/ 1429H (09 -13 /06/ 2008). En tant que cours régional, il était destiné aux xx. Cours sur « La gestion des ressources de la Zakat et des Awqaf en tant qu’outils
directeurs exécutifs/cadres supérieurs qui travaillent dans les entreprises publiques pour l’allègement de la pauvreté » Burkina Faso (le résumé figure au Chapitre 4),
susceptibles d’être privatisées dans un proche avenir. Le principal objectif du cours
était de familiariser les participants avec les différentes techniques de privatisation des xxi. Cours sur « Le Suivi et l’Evaluation de Projet », Jordanie
entreprises publiques, de leur faire mieux comprendre les objectifs de la privatisation

130 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 131


Le course était organisé à Amman, Jordanie, en collaboration avec le National xxiv. Cours sur «La Gestion des actifs et des passifs dans les banques islamiques»,
Institute of Training (Institut national de formation), Jordanie, les 26- 30 /10/ 1429H (26 Syrie
-30 / 10/ 2008 ). Le cours était destiné aux participants d’institutions gouvernementales
qui travaillent pour des départements gouvernementaux intervenant dans la mise en xxv. Cours sur « Les Techniques et Politiques de privatisation », Ouzbékistan
œuvre et le suivi de projet dans les pays membres de la BID. Les objectifs visés par
le cours étaient de donner aux participants une idée des principes d’évaluation et de Le cours était organisé à Khartoum, Soudan, en collaboration avec le Ministère
suivi de projet et leur permettre de mieux connaître les voies et moyens d’améliorer des Finances et de l’Economie nationale, Soudan, les 23 -27 /12/ 1429H (21- 25/
les performances et le processus d’évaluation de projet. 23 participants avaient 12/ 2008). C’était un cours régional organisé à l’intention des fonctionnaires du
assisté au cours. gouvernement, des directeurs de projet, des juristes et universitaires concernés par
les politiques et procédures de privatisation dans les pays membres de la BID. Le
xxii. Cours sur « Le Financement et la Gestion des Petites et Moyennes Entreprises principal objectif visé par le cours était d’enseigner aux participants les principes
», Egypte pertinents et appropriés qui régissent la privatisation dans les pays membres de la
BID et d’examiner les études de cas spécifiques afin de tirer des enseignements de
Ce cours régional était organisé au Caire, en Egypte les 10- 15 /11/ 1429 H ces expériences. 24 participants environ ont bénéficié de ce cours.
(08 -13 /11/ 2008), en collaboration avec l’Institute of National Planning, (Institut de
planification nationale), en Egypte. Il était destiné aux fonctionnaires travaillant dans 5.4. LE PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION INTEGREE SUR LES
les institutions gouvernementales, en particulier celles intervenant dans le domaine ETUDES DE FAISIBILITE, L’EVALUATION DES PROJETS INDUSTRIELS ET LES
du lancement, du financement et de la gestion des PME dans les pays membres de APPLICATIONS COMFAR
la BID. Le principal objectif visé par le cours était de permettre aux participants de
l’IIRF a organisé ce programme de formation de deux semaines à Salalah,
connaître les problèmes financiers et de gestion des PME et de partager avec eux
Oman, en Août 2008, conjointement avec la Arab Industrial Development & Mining
des expériences utiles dans le domaine du financement et de la gestion des PME. 39
Organization (AIDMO), l’Organisation des Nations Unies pour le Développement
participants avaient assisté au cours.
Industriel (ONUDI) et le Ministère du Commerce et de l’Industrie, Oman,. Ce
programme a couvert six principaux thèmes, à savoir : l’introduction de l’étude de
xxiii. Cours sur « Le Bénévolat et le Développement du capital social pour le bien-
faisabilité pour les projets industriels, le cycle de projet, les études de marché, les
être des différentes couches de la société, et la contribution au développement
aspects techniques de l>étude de faisabilité, l>identification de la localisation du
communautaire durable”, Koweït
projet, l>évaluation socioéconomique des projets industriels ainsi que l>analyse
Le cours était organisé au Koweït, en collaboration avec la Kuwait Awqaf Public financière des projets industriels, et le cadre pratique de l’Application du COMFAR.
Foundation, les 18 -22 /11 /1429 (16- 20/ 11/ 2008). C’était un cours régional destiné Les documents du programme, les experts de haut niveau et le logiciel distribué ont
à ceux qui travaillent pour les ONG et d>autres organismes caritatifs dans les pays répondu aux besoins urgents des agences et ministères de l’Industrie dans la région
membres. Les objectifs visés par le cours étaient d’enseigner aux participants les arabe.
principes et fondements qui règlementent les activités de bénévolat en général, et la
Ce programme de formation est destiné aux cadres moyens, supérieurs et de
section défavorisée de la société en particulier, mais aussi de traiter des questions
haut niveau engagés dans l’analyse du marché, l’analyse financière, l’investissement
relatives aux voies et moyens d>intégrer la section défavorisée dans le courant industriel et la préparation d’études de faisabilité professionnelles des projets
principal de la société. 16 participants avaient assisté au cours industriels. L’approche du cours était très empirique et axée sur de véritables études
de cas.

132 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 133


ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE

CHAPTER 6
INFORMATION AND KNOWLEDGE
RESOURCES

ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE ANNUAL REPORT 1429H (2008)


79 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 80
6 CHAPITRE 6
RESSOURCES EN INFORMATION ET CONNAISSANCES
de dispenser divers programmes d’études et diplômes en sciences économiques
islamiques et en banque et finance islamiques ainsi qu’un certificat en finance
islamique, en collaboration avec des institutions académiques bien établies dans ce
domaine. A ce titre, un Protocole d’accord a été signé entre l’International Knowledge
6.1. INTRODUCTION University (Université internationale des connaissances) (IKU) et l’IIRF, relativement
L’information et les connaissances sont essentielles au développement de au transfert de la technologie de l’enseignement virtuel au profit de ce dernier et
toute organisation et sont donc des ressources de grande valeur. A la différence des pour permettre à l’IIRF de mener son programme d’enseignement virtuel de manière
ressources naturelles, l’information et les connaissances sont des ressources qui transparente en utilisant le système de l’IKU.
ne s’épuisent pas par l’utilisation. Au contraire, elles se valorisent davantage au fur
et à mesure qu’elles sont utilisées et réutilisées en vue de créer des connaissances Dans l’espoir de se forger une image de dimension mondiale en tant qu’institution
appliquées. L’information est importante pour développer de nouvelles connaissances du savoir par la promotion et la commercialisation de ses produits et services,
relativement à la formation des membres du personnel et des professionnels, contribuer l’IIRF a recruté un consultant international chargé d’élaborer une stratégie de
à la création de connaissances au moyen de la recherche dans leurs disciplines et commercialisation de ses produits et services sur la base des dernières technologies
pour diffuser ces connaissances à utiliser par d’autres. Il s’agit essentiellement de et des plus récentes tendances en commercialisation.
développer, de manière efficiente, un marché intégré pour la gestion et l>utilisation
de l’information et des connaissances, aussi bien pour l’IIRF que pour le Groupe de En outre, l’IIRF est en train de coordonner et de soutenir la tenue de conférences
la BID et ses pays membres, qui non seulement favorisera et renforcera les capacités internationales dans le domaine de l’information, de la diffusion des connaissances
de la BID en matière d>information et de connaissances, mais fera également de et des TIC, conjointement avec l’OCI, la BID et des organisations régionales,
celle-ci une institution de premier plan dans ce domaine. internationales et autres organisations apparentées. Une brève description des
activités de l’IIRF dans ces domaines est fournie ci-dessous.
L’IIRF a un mandat de collecter, de systématiser, et de diffuser l’information
dans divers domaines, au service des pays membres en utilisant les technologies de 6.2. SYSTÈMES D’INFORMATION
l’information et des communications (TIC) et outils de pointe, aux fins de renforcer et de
promouvoir le développement économique et la coopération des pays membres de la 6.2.1 Système d>Information des Banques Islamiques (IBIS)
BID. Cela contribuera, en revanche, au développement de la banque et de la finance L’IIRF a développé un portail en ligne sur les banques et institutions financières
islamiques tout en appuyant les services et activités de formation de l’Institut. En ce islamiques (IBISonline.net). IBIS est un fournisseur de premier plan de données en
moment, l’IIRF est en train de mettre l’accent sur la mise au point et l’exploitation de matière de finance islamique. Cette base de données, mise au point en collaboration
bases de données et systèmes d>information fonctionnels, la publication de diverses avec les banques centrales et diverses institutions, fournit des informations utiles aux
revues en formats imprimé et électronique, et le soutien à ses portails. universitaires, aux chercheurs et aux industriels. Elle s’efforce d’accroître la visibilité
et de promouvoir les produits de la banque et des finances islamiques, pour appuyer
L’IIRF a, au cours des dernières années, lancé son Programme d’enseignement des projets de recherche et orienter leur développement.
à distance, après s’être rendu compte que l’enseignement à distance (DL) est
rentable, accessible, permet de gagner du temps, produit des résultats mesurables IBIS héberge une vaste ensemble de bases de données relatives aux banques
et est plus économique que l’enseignement traditionnel. Ce programme est en train islamiques, aux sociétés takaful et aux fonds islamiques, avec des outils d’analyse
d’être renforcé dans le but d’en faire une université d’enseignement virtuel à même en ligne, des rapports personnalisés et des données téléchargeables, y compris des

138 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 139


états financiers complets, des informations sur la notation et la propriété. Des données données d’Awqaf vise à documenter et à diffuser des connaissances pratiques et des
financières sont collectées et stockées depuis 1990. Le système comprend également travaux de recherche dans le domaine du waqf. Elle servira de plateforme dotée de
une banque de données de la Charia sur les institutions financières islamiques (IFI), logiciels/matériels d’avant-garde pour desservir les activités relatives aux banques de
un glossaire des termes économiques islamiques, un annuaire des personnalités, données et mettra en place une banque de données gérée par le biais de systèmes
une collection spécialisée de littérature sur les sciences économiques et la banque d’exploitation et de fonctionnement hautement techniques et compétents.
islamique ainsi que des nouvelles concernant les IFI. L’IBIS met également l’accent sur
les activités de recherche récentes menées par l’IIRF et sur les tendances futures. Le projet a effectué d’importantes réalisations au cours de l’année 1429H. L’ADBS
a été publié et rendu accessible au public. La banque de données d’Awqaf sera une
Au cours de l’année 1429H, les activités de collecte et d’entrée de données passerelle de plus de 60 000 pages de littérature, d’information et de technologies du
concernant l’ensemble des modules se sont poursuivies régulièrement avec une savoir sur le waqf. Elle dispose de plusieurs références spécialisées en awqaf, dont
attention particulière accordée à la résorption des déficits de données et à l’exécution l’annuaire de la littérature du Grand Awqaf (Al-Kashaf) et le Awqaf Maknaz. .
rapide du travail en souffrance. En outre, deux systèmes spécialisés ont été ajoutés à
IBIS : 1) une encyclopédie sur les produits financiers islamiques en Fiqh, contenant des 6.2.3 Base de données de la BID sur les experts (IDBDE)
ressources du Fiqh destinées aux produits et instruments financiers qui intéressent Etant donné que les membres du Groupe de la BID, et, en particulier l’IIRF,
le secteur de la finance islamique et couvrant tous les aspects des transactions doivent communiquer avec différents experts et scientifiques musulmans du monde
financières, y compris les activités lucratives et non lucratives. Les informations eu égard à des services de consultance, et à la revue de publications, documents,
contenues dans cette encyclopédie ont été recueillies des sources classiques du monographies ou articles de l’Institut, ce dernier a senti la nécessité de concevoir
début de la civilisation islamique et couvrent les principales écoles de fiqh, avec une base de données détaillées, de dimension mondiale, contenant des détails
un total de 14 ressources principales et comportant 71 volumes. 2) Un système complets sur les experts musulmans à travers le monde, d’où la mise sur pied, par
de soumission électronique qui entre des initiatives de recherche en sollicitant des l’IIRF, de la base de données de la BID sur les experts (IDBDE). L’IDBDE vise à
documents de recherche de qualité relatifs à la finance et à la banque islamiques, faciliter l’identification des experts et des scientifiques musulmans dans le monde
avec un système de mise en mémoire et de récupération directes par le biais du site dans divers domaines. Cela réduirait les coûts relatifs à la localisation des services
Internet d’IBIS. de consultance qualifiés pour tous les pays et servirait de patrimoine aux experts
musulmans du monde.
6.2.2 Système de Banque de données des Awqaf
Le projet de banque de données waqf a été conçu par l’IIRF à partir du L’IIRF a conçu un site Web de portée générale à mettre en ligne et poster sur
constat qu’il est d’une nécessité capitale de diffuser et de vulgariser le concept, son site Internet avec l’aide d’un consultant externe. Le site Web comprend des
les mécanismes et les disciplines du waqf dans le monde entier. De nombreuses données de base et un profil complet d’environ 3 000 scientifiques /experts, et
personnes et organisations cherchant à spécialiser en waqf sont privées de sources cette base de données ne cesse de croître. En outre, le site Web a des hyperliens
riches d’informations essentielles aux activités du waqf. aux banques de données similaires et aux centres et organisations S&T et est doté
d’une fonction permettant de collecter et de mettre à jour les données en ligne. Le
Le partenariat stratégique entre l’IIRF, la Kuwait Awqaf Public Foundation (KAPF) système a la capacité de permettre à des chercheurs/ scientifiques de communiquer
et la Fondation mondiale pour les Waqf (WWF) conçoit la banque de données d’Awqaf entre eux et peut produire divers rapports et annuaires personnalisés. Ces annuaires
comme un portail trilingue (arabe, anglais et français) qui diffuserait des données et peuvent être importés du système et copiés sur des supports tels que le CD ou le
des informations sur les activités du waqf dans le monde musulman. La banque de DVD qui, à leur tour, peuvent être distribués, moyennant des droits, aux individus et

140 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 141


organismes intéressés en vue de générer des revenus à l’avenir, selon les règlements
et procédures de la BID.
ENCADRE-3 : UNE STRATÉGIE DE PROMOTION DES PRODUITS
DE L’IIRF
Au cours de l’année 1429H, le système de base de données de la BID sur
les experts (IDBDE) a été conçu, installé et configuré avec succès dans le réseau
Un groupe de travail composé de divers membres provenant de l’IIRF
local de l’IIRF. Après les tests de performance et de fonctionnement, le système sera
et du Groupe de la BID a été mis sur pied pour étudier les besoins de
disponible sur Internet, et accessible au public au début de l’année 1430H. l’IIRF en termes de commercialisation et en conséquence, une demande de
proposition (DP) a été élaborée et envoyée à un certain nombre de sociétés de
commercialisation locales, régionales et internationales, les invitant à faire des
offres quant à l’élaboration d’une stratégie de commercialisation des produits
de l’IIRF. A cette fin, l’IIRF s’est attaché les services de Strategy Consulting
Limited (SCL), R-U.

PRINCIPALES RUBRIQUES DE LA DP
1. Analyse de la situation actuelle des produits de l’IIRF et des processus
de commercialisation
2. Création et alimentation d’une base de données pour les clients (actuels
et potentiels) de l’IIRF
3. Mise en œuvre de la stratégie de commercialisation des produits de
l’IIRF
4. Plan d’action de la stratégie de commercialisation
5. Règles de mise en œuvre
6. Stratégie et Plan relations clientèle
7. Politique de Rétroaction

IA cet effet, deux experts de SCL ont visité la BID/IIRF en novembre 2008
pour recueillir des informations et éléments de base aux fins de mettre au
point une stratégie de commercialisation. Ainsi, les experts ont rencontré
S.E. le Président du Groupe de la BID, le Vice-président (CRS), le
Directeur par intérim de l’IIRF et tous les membres du groupe de travail.
A l’occasion de cette visite, les experts sont parvenus aux conclusions
suivantes :

• Bonne compréhension des questions internes telles que :


- Clientèle de l’IIRF
- Divisions, unités et activités de l’IIRF
- Analyse F.F.P.M

142 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 143


- Culture de l’IIRF et valeurs de sa marque 6.3. RESSOURCES BASEES SUR LE WEB
- Structure du Groupe de la BID et de l’IIRF
- Les 7 P (personnes, produits, processus, places, preuve physique, principes, 6.3.1 Nouveau site web de l’IIRF
protection) Dans le cadre du projet de portail du Groupe de la BID, l’IIRF a récemment lancé
son nouveau portail en anglais contenant des informations et autres varias plus à jour
• Orientation stratégique de l’IIRF : que son site Web antérieur. Le portail en anglais de l’IIRF a adopté une conception
- Accroître le taux d’autofinancement d’ici 2020 à un pourcentage élevé d’avant-garde en matière de technologie Internet et y a incorporé une couverture plus
- Découvrir les principaux liens entre le Groupe de la BID et l’IIRF
détaillée de plusieurs aspects des activités et de la mission de l’IIRF. Il se présente
- La stratégie de commercialisation sera structurée dans ses résultats pour des
avec un menu global de navigation qui facilite la visite des différentes pages Web de
mesures à effet rapide et sa mise en œuvre à long terme.
manière continue tout en mettant l’accent sur les principales activités de l’IIRF telles
que les opérations bancaires et financières, les sciences économiques islamiques, les
activités de formation et les services d’information. Récemment, un nouveau chapitre
sur les publications de l’IIRF y a été ajouté. Ce chapitre contient des liens à l’annuaire
des publications de l’IIRF (dans les trois langues, Anglais, Arabe et Français) et à
une liste complète d’articles du journal semestriel de l’IIRF avec l’intégralité de leurs
fichiers textes. L’IIRF révise de manière continue son portail et effectue des mises
à jour et des mises à niveau régulières pour le rendre actuel et plus instructif. Au
cours de l’année 1429H, l’IIRF a ajouté de nouvelles rubriques à son portail anglais.
Des sondages de visiteurs, une galerie de photos, des biographies et un module de
demande d’emploi en ligne figurent parmi les rubriques nouvellement ajoutées au
portail en anglais.

Pour renforcer davantage ses capacités dans le domaine de l’Internet, l’IIRF est
en train de mettre la dernière main aux versions arabe et française de son portail en
vue de son lancement. L’IIRF est en train de réviser entièrement ces deux versions
dans le but de les lancer. La traduction du contenu du portail en Anglais en langues
arabe et française, le développement de nouvelles pages Web et la finalisation de
la conception de la page d’accueil ont été menés à bien dans le but réaliser cette
entreprise. L’adresse du portail de l’IIRF est www.irti.org.

6.3.2 Système de Gestion des publications de l’IIRF (IRTI PMS)


Un des principaux piliers de l’IIRF est la recherche dans les domaines des
sciences économiques islamiques et du système banquier et financier islamique. Les
résultats de ces recherches sont régulièrement publiés, pour être vendus, distribués
ou faire l’objet d’échange. Les publications de l’IIRF sont actuellement mises à

144 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 145


disposition sous formes imprimée et électronique. Pour accroître la distribution et de recherche en langue arabe « Al-Dirasat al-Islamiyyah » ont été envoyés pour
les ventes de ses publications, l’IIRF a mis au point un portail à grande échelle. être numérisés. Une fois numérisés, ils seront catalogués et mis à disposition
Le portail de publications de l’IIRF contient les informations complètes relatives à sur le site Web de l’IIRF. Actuellement, le texte intégral d’environ 77% de
chaque publication, son prix et des renseignements personnels de l’auteur. Le portail l’ensemble des publications de l’IIRF dans les trois langues est disponible sous
offre la possibilité de télécharger le texte intégral des publications en ligne. format électronique par le biais de l’IIRF PMS. Son interface est également
accessible en trois langues (arabe, anglais et français) et est fourni avec un
L’objectif principal du système est de mettre au point une librairie virtuelle moteur de recherche sophistiqué. En outre, le système propose à l’utilisateur
pour vendre les publications de l’IIRF et convertir les fichiers publiés sous un format des rapports et des annuaires personnalisés. Un compteur statistique a été
classique ou autre en des formats compatibles à Internet. Les principaux modules ajouté au système pour enregistrer le nombre d’accès dans les trois langues
du système sont : (arabe, anglais et français). Le système a été fortement utilisé, environ 130 000
■ Publications de l’IIRF en ligne utilisateurs en arabe, 165 000 en anglais et 32 000 en français, ayant visité le
■ Gestion des stocks de Publications site l’année dernière.
■ Vente et paiement en ligne
■ Distribution et contrôle des publications D’autres mesures nécessaires ont été prises au cours de l’année 1429H
■ Registre des publications visant à étendre l’actuel IIRF PMS en vue d’en faire une solution globale pour
■ Rapports et administration du système les activités de l’Unité des publications de l’IIRF. Une demande de proposition
(DP) a été formulée et envoyée à des entreprises conseils en logiciel de
Au chapitre de la création de son système de publication, l’IIRF a démarré un renommée, pour recueillir leurs propositions sur la manière d’étendre le système
projet de conversion de ses publications papier en format électronique et de collecte afin d’y inclure une boutique en ligne des publications de l’IIRF, la gestion des
des résumés des publications (sommaire) et des renseignements personnels des stocks, la distribution, ainsi que des sous-systèmes financiers, de rapports et
auteurs. Beaucoup d’efforts ont été consentis pour convertir le texte intégral des d’administration. Avec la mise en œuvre de ces progiciels de solution globale,
publications et des résumés de format papier en format électronique compatible avec l’IIRF fournira une boutique frontale en ligne de publications permettant aux
la norme internationale. Les publications en Arabe ont été retapées à la machine, utilisateurs à l’échelle mondiale de rechercher, visualiser, télécharger et acheter
révisées et puis entrées dans le système, vu qu’il n’y avait aucun logiciel fiable les versions imprimées et électroniques de ses publications par l’Internet.
disponible pour les numériser. Le processus de conversion a démarré avec les plus L’adresse URL du site Web actuel des publications de l’IIRF est www.irtipms.
récentes publications, en remontant vers le passé. Toutefois, le texte intégral des org. Lors de son lancement sur Internet, le système a été également enregistré
publications nouvellement éditées a été immédiatement entré dans le système après auprès des plus importants moteurs de recherche tels que Google, Yahoo, Alta
la révision finale avant de mettre les publications sous presse. Deux versions ont Vista et MSN Search.
été lancées ; l’une sur l’Intranet local de la banque et l’autre sur Internet. Les deux
systèmes sont identiques en termes d’interface utilisateur, de données et d’aspects 6.3.3 Bulletin d’information de l’IIRF
sécuritaires. Pour sensibiliser davantage le personnel du Groupe de la BID aux activités
entreprises par l’IIRF, un bulletin d’information en ligne est publié régulièrement
Au cours de l’année 1429, le journal de recherche de l’IIRF « études sur l’Intranet local dans la deuxième semaine de chaque mois du calendrier
économiques islamiques » (version anglaise) a été numérisé, catalogué et mis à musulman. Le bulletin a été conçu comme un système exploitable sur le Web
disposition sur son site Web. Dans le même temps, tous les numéros de son journal permettant également de suivre les numéros antérieurs ; Il est doté d’un moteur

146 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 147


de recherche à texte intégral pour effectuer des recherches sur diverses activités et
questions. Il contient des nouvelles et des événements, des visites de délégations,
des cours, des séminaires, des conférences, des ateliers, des publications, des
documents de recherche, des programmes de formation et des informations fournies
par des applications mises au point par l’IIRF ainsi que d’autres activités de l’IIRF. ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE

Au cours de l’année 1429H, diverses tâches de renforcement technique ont été


effectuées sur le système du bulletin. Les informations du bulletin sont recueillies
grâce à un effort de collaboration entre les diverses divisions et unités de l’IIRF. De

7
futurs programmes sont en place dans le but d’améliorer davantage sa conception,
d’y ajouter une interface interactive pour accueillir les commentaires des lecteurs et
rendre le bulletin disponible également sous forme imprimée à envoyer aux autres
institutions.

6.3.4 Commercialisation des produits de l’IIRF


Dans le courant de l’année 1429H, l’IIRF a poursuivi la mise en œuvre du
projet de commercialisation de ses produits. Un groupe de travail composé de divers
membres issus de différentes divisions et unités de l’IIRF, ainsi que du Groupe de
la BID a été mis sur pied en début d’année et s’est réuni un certain nombre de fois
dans le but d’adopter des directives et une stratégie de base, et d’élaborer une DP
pour mettre au point une stratégie de commercialisation des produits de l’IIRF. La DP
a été envoyée à un certain nombre d’entreprises de commercialisation nationales,
régionales et internationales les invitant à soumettre des propositions relativement
au développement d’une stratégie de commercialisation. En conséquence, la société
Strategy Consulting Limited (SCL) du Royaume Uni a été sélectionnée pour être CHAPTER 7
le consultant externe devant travailler conjointement avec l’IIRF pour développer la
stratégie et le plan d’action de commercialisation des produits de ce dernier. Les
PRIZES
produits de l’IIRF varient des publications, des cours de formation et d’enseignement
à distance, des systèmes d’information, des conférences, des séminaires, aux
services de consultance dans les principaux domaines d’activité de l’IIRF, notamment,
la recherche, le renforcement des capacités, les services d’information et les
bases de données. Deux experts de la SCL ont visité la BID/IIRF dans le but de
collecter des informations et éléments de base pour les besoins de la stratégie de
commercialisation. Les consultants ont assuré que la stratégie de commercialisation
serait prête d’ici février 2009.

148 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE ANNUAL REPORT 1429H (2008)
91 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 92
7 CHAPITRE 7
PRIX
ENCADRE 4 : LAUREATS DU PRIX DE LA BID EN ECONOMIE ISLAMIQUE
/ BANQUE ET FINANCE ISLAMIQUES

Economie Islamique
7.1. PRIX DE LA BID EN ECONOMIE ET SYSTEME BANCAIRE ET FINANCIER
1. Prof. Khurshid Ahmad, 1408H (1988)
ISLAMIQUES
2. Dr M. Umar Chapra, 1409H (1989)
Dans l’optique de reconnaître, de récompenser et d’encourager les efforts 3. Dr M. Anas Zarqa, 1410H (1990)
créatifs de mérite exceptionnel dans les domaines de l’économie, de la banque et de 4. Dr Yousuf Al-Qardawi, 1411H (1991)
la finance islamiques, la BID décerne un prix international alternant entre l’économie 5. Dr Sabahuddin Zaim, 1412H (1992)
islamique et le système banquier et financier islamique. Ce prix est connu sous 6. Centre pour la recherche en sciences économiques islamiques, 1413 H
l’appellation de Prix de la BID en Economie Islamique/Banque et Finance Islamiques (1993)
et a été institué en 1408H (1988). Depuis lors, il a été décerné à 29 personnalités et 7. Dr Muhammad Umar Zubair, 1415H (1995)
institutions (Encadré-4). Le prix comprend une citation reconnaissant la contribution 8. Dr Rafic Younus Al Masri et Dr. Abdur Rahman Yousri, 1417H (1997)
du lauréat et une récompense en argent de 30 000 dinars islamiques (40 000 $ US 9. Dr Mohamed Al Habib Ibn Al Khojah, 1419H (1999)
environ). 10. Dr Monzer Kahf et Dr. Hasanuzzaman, 1421H (2001)
11. Dr Abbas Mirakhor et DR. Mohsin Khan, 1422H (2003)
Le prix de la BID est en cours de révision, suite à l’instruction donnée à l’IIRF 12. Dr Shawqi Ahmad Dunya, 1425H (2005)
par le Conseil d’Administration (CA) de la BID d’entreprendre une étude d’évaluation 13. Prof. Abdus Salam Al Abadi, 1427H (2007)
globale du Prix avec l’aide d’une institution compétente externe pour apprécier son
Banque et Finance Islamiques
impact dans la discipline et proposer tous les changements requis pour le placer au
1. Dr Sami Homoud, 1409H (1989)
niveau international. L’étude est déjà réalisée et un rapport a été présenté au CA qui
2. Tabung Haji, Malaisie, 1410H (1990)
doit l’examiner et prendre des mesures.
3. Dr Ziauddin Ahmad, 1411(1991)
4. Dr Ahmad Mohamed Ali, 1414H (1994)
5. M. Saleh Abdullah Kamel, 1416H (1996)
6. Dr Tanzilur Rahman, 1418H (1998)
7. Institut international des sciences économiques islamiques, Pakistan,
1420H (2000)
8. John Presley et Sa’eed Ben Ahmad Ben Lutah, 1422H (2002)
9. Dr Mohamed Ali Al Qari 1424H (2004)
10. S.A.R Prince Mohamed Al-Faisal-Faisal Al-Saud, 1426H (2006)
11. Cheik Mohamed Mukhtar Al Salami et Cheik Abdullah Bin Sulaiman Al
Manee ‘, 1428H (2008)

152 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 153


L’IIRF est chargé de l’organisation du Prix, qui est administré par trois comités
à savoir, le Comité préparatoire, le Comité de présélection et le Comité de sélection.
Le Comité préparatoire est un comité interne qui prend toutes les dispositions et
s’occupe des préparatifs concernant le Prix. Les comités de présélection et de
sélection exécutent les fonctions suggérées par leurs noms respectifs. Ces comités ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE
sont composés de nombreux intellectuels externes de renom. Le Comité de sélection,
en particulier, se compose de cinq éminents intellectuels et personnalités provenant
des différents pays membres de la BID, en plus du directeur de l’IIRF et du Directeur
du Département chargé de la Politique économique et des Statistiques de la BID.

8
L’organisation du Prix de la BID comprend différents types d’activités, notamment la
préparation des annonces publicitaires à grande échelle partout dans le monde, la
réception et l’examen des nominations, l’envoi des documents des candidats retenus
aux examinateurs pour étude, coordination des réunions des comités préparatoires,
de présélection et de sélection, attribution du prix, etc.

Le Prix de la BID en banque et finance islamiques pour l’année 1428H a été


organisé et décerné conjointement à Cheik Mohamed Mukhtar Al Salami de la
République Tunisienne et à Cheik Abdullah Bin Sulaiman Al Manee du Royaume
d’Arabie Saoudite. La date d’attribution du Prix de la BID en banque et finance
islamiques pour l’année 1429H a été changée par la Direction pour la faire coïncider
avec celle des autres prix décernés par la BID. Le processus d’attribution est en
cours de mise en œuvre.

7.2. PRIX DE LA BID POUR LA PROMOTION DU COMMERCE CHAPTER 8


Afin de promouvoir le commerce entre les pays membres, le Groupe de la BID
a mis en place un Fonds waqf pour soutenir le « Prix de la BID pour la promotion du
commerce entre les pays membres de l’OCI » qui doit être décerné chaque année.
IRTI INSTITUTIONAL DEVELOPMENT
Le Conseil d’administration (CA) a approuvé le Fonds spécial du waqf qui est doté
d’un montant d’un million de dollars US, dont les revenus qu’il génère sont à allouer
à ce Prix. Le royaume d’Arabie Saoudite a soutenu le Fonds pour un montant de 500
000 dollars US. Le processus de présélection et de sélection du tout premier prix de
ce genre a eu lieu en 1428H et le prix a été décerné à la Malaysia External Trade
Development Corporation (MATRADE) de la Malaisie. La remise du Prix de la BID
pour la promotion du commerce entre les pays membres de l’OCI de l’année 1429H
a été reportée par la Direction en 1430H, afin de la faire coïncider avec la date des
autres prix attribués par la BID.

154 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE ANNUAL REPORT 1429H (2008)96
9028
ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE
8 CHAPITRE 8
DEVELOPMENT INSTITUTIONNEL DE L’IIRF
sont en cours pour transformer les CED en un Réseau d’apprentissage en économie
et finance islamiques (RAEFI), et le système d’information des Banques islamiques
en Réseau de recherche en économie et finance islamiques (RREFI).
8.1. INTRODUCTION
L’IIRF a été activement impliqué dans l’exécution de différentes actions qui 8.2.3 Amélioration du système de publication de l’IIRF
renforcent l’institution et autres entités du Groupe de la BID. L’IIRF a également L’Unité de publication de l’IIRF se charge de l’acquisition du contenu et des
répondu aux besoins commerciaux du Groupe de la BID qui requiert une intervention manuscrits des publications de l’IIRF, de l’élaboration de leur conception graphique et
de l’IIRF dans ses domaines de compétences essentielles. En outre, à travers du suivi de leur impression au niveau de la presse locale. Le processus de publication
différentes activités, l’IIRF a établi de solides relations avec différents organismes implique également l’examen et la mise au point du contenu avant de l’envoyer à
internationaux en vue de réaliser ses différents objectifs. Les activités entreprises la presse. Il est procédé annuellement à l’amélioration des activités et procédures
dans ces domaines au cours de l’année 1429H sont énumérées ci-dessous. relatives aux publications de l’IIRF, notamment à leur intégration au système de
gestion de la publication en ligne de l’IIRF. Ce système garde soigneusement tout
8.2. RENFORCEMENT DE L’IIRF le matériel publié sous format électronique, en temps opportun, le met à jour et le
tient à disposition en lieu très sûr. Au cours de l’année 1429, l’IIRF a fait paraître 9
8.2.1 Changements organisationnels et visionnaires publications en Anglais et 5 en Arabe, en plus du Journal de l’Economie Islamique
Les efforts visant à renforcer l’IIRF en tant que membre du Groupe de la BID en Arabe et en Anglais. Aussi plusieurs anciennes publications épuisées ont été
se sont poursuivis au cours de l’année 1429H et le Conseil des Directeurs exécutifs réimprimées.
a approuvé le Statut amendé de l’IIRF qui a promu le rang du Directeur de l’IIRF à
celui d’un Directeur Général et prévu l’établissement d’un Conseil d’administration. Les améliorations suivantes sont apportées au processus de publication:
La vision pour 1440H prévoit la réalisation, par l’IIRF, du statut de consultant à part ■ Amélioration du programme informatique utilisé pour préparer les documents
entière concernant la fourniture effective aux pays membres de conseils d’orientation à publier.
stratégique dans la mise en œuvre des initiatives relevant de ses domaines ■ Amélioration des perspectives techniques des publications de l’IIRF.
d’intervention stratégiques. ■ Amélioration du cycle du travail d’impression, en collaboration avec les
Divisions de l’IIRF.
Ayant en vue ces importants changements et initiatives de réformes, l’IIRF ■ Amélioration du répertoire des publications de l’IIRF.
a poursuivi la réorganisation et les consultations avec les conseils en matière de ■ Participation aux expositions locales et internationales.
réforme sur le futur développement institutionnel de l’IIRF. ■ Amélioration du mode de stockage et de recherche des publications dans
différentes zone de mémoire.
8.2.2 Amélioration du réseau de TI pour l’enseignement à distance et en données. ■ Conception et test d’un logiciel interne pour les activités de distribution.
L’IIRF a dispensé une série de cours d’enseignement à distance en économie ■ Amélioration de toutes les activités de souscription et financières relatives
et finance islamiques en collaboration avec différentes universités. Les cours sont aux publications de l’IIRF.
dispensés à travers le réseau mondial d’enseignement à distance (RMED). En vue
d’accroître l’efficacité et la portée des cours d’enseignement à distance (CED), il a été 8.2.4 Marketing des produits de l’IIRF
décidé de les faire passer de la forme actuelle du cours d’enseignement à distance La contribution de l’IIRF sous la forme de ses divers publications de recherche,
à un programme basé sur l’Enseignement virtuel. Les mesures nécessaires ont été programmes de formation, cours, services conseils, idées et d’une variété d’activités
prises au cours de l’année 1429H pour rendre possible la conversion. Des préparatifs

158 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 159


visant le développement de l’économie et de la finance islamiques est sous- exploitée Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a continué à participer à plusieurs activités de
par rapport à son potentiel. Pour améliorer la commercialisation des produits de la BID en cours et à d’autres récemment entreprises dont certaines sont énumérées
l’IIRF, les services d’une société-conseil en marketing commercial ont été loués pour ci-dessous :
enquête et conseils sur une stratégie de commercialisation appropriée.
Les spécialistes de l’IIRF ont contribué à la réforme du Groupe de la BID en
8.2.5 Développement des ressources humaines participant à une série d’ateliers et en aidant à identifier et à concevoir les principes
Au cours de l’année 1429H, les changements suivants ont été opérés quant au et cadres proposés pour la réforme du Groupe de la BID.
personnel et ses attributions: Un nouveau Directeur Général de l’IIRF a été nommé
par le Président. L’on s’attend à ce qu’il prenne la direction de l’Institut au début de Le Programme de développement du Leadership islamique (PDLI), qui est une
l’année prochaine. Au cours de cette année, sept nouveaux cadres et les membres importante initiative à effet rapide de la BID, a été transmis à l’IIRF en 1429H pour
du nouveau personnel ont rejoint l’IIRF, alors que l’un des cadres a été muté à la BID coordination et mise en œuvre. Le PDLI vise à soutenir la mise à disposition régulière
et un autre cadre et trois membres du personnel général, sont partis à la retraite. de ressources en leadership compétentes et engagées, requises pour aider à la
Cette année le Directeur adjoint a également pris fonction en qualité de Chef de la transformation de la Oumma tel que prévu dans la Vision de la BID pour 1440H. Une
Division de l’Economie Islamique, de la Coopération et du Développement, poste qui nouvelle équipe composée de dix membres venant de différents départements de la
est devenu vacant depuis le départ à la retraite, l’année dernière, d’un membre du BID sous la direction de l’IIRF a été constituée pour superviser la mise en œuvre des
personnel d’encadrement, tâches régulièrement assignées et conformément à une feuille de route.

Dans le cadre du développement du capital humain, plusieurs membres du L’IIRF a désigné trois de ses cadres pour faire partie d’une équipe thématique
personnel de l’IIRF ont participé à différents cours de formation dispensés par le chargée de la mise en œuvre de la Phase-1 de la réforme du Groupe de la BID. Ils
Département des Ressources humaines de la BID. ont participé (i) à l’Equipe thématique sur le Développement humain global et de la
Réduction de la pauvreté et (ii) à l’Equipe thématique sur l’Industrie des Services
8.3. CONTRIBUTION A AUX AUTRES DEPARTMENTS DE LA financiers islamiques. Ces équipes favorisent la réalisation de l’ensemble des objectifs
L’IIRF participe aux activités et missions des autres départements de la BID. II stratégiques du Groupe de la BID. La première équipe oeuvre à l’élaboration de
avait, dans le passé, fait des suggestions par rapport à la Vision du Groupe de la BID bonnes stratégies pouvant permettre aux pays membres de réduire leur niveau de
pour l’exercice de la vision 1440H en participant à différentes équipes techniques et pauvreté et d’accroître leurs niveaux de développement. La deuxième équipe œuvre
aux ateliers organisés par le Bureau de planification stratégique du Groupe de la BID au renforcement de la position de la BID en tant que leader mondial en ce qui concerne
(BPSG). L’IIRF a participé activement à la préparation des documents de conception l’innovation dans l’Industrie de la finance islamique et à miser sur la transformation/
pour différentes mesures à effet rapide de la Vision de la BID pour 1440H tels que l’assimilation structurée de la finance islamique sous tous ses aspects à travers la
ceux qui ont été préparés sur la Fondation internationale de la Zakat, l’Industrie des recherche appliquée et la prise d’initiatives de développement d’un environnement
services islamiques et le renforcement des capacités. Il a également contribué à la favorable, d’instruments financiers, d’institutions financières et d’un capital humain
Commission technique de réforme de la BID. Sous l’égide du Comité de mise en œuvre résilients.
des Programmes (CMP) pour les mesures à effet rapide présidé par le Vice-président
(Opérations), l’IIRF est aussi membre actif du Programme de développement à effet Le personnel de l’IIRF a contribué à la Réunion du Conseil de la Charia de la
rapide du leadership islamique. BID sur la question visant à prélever une commission sur la lettre de garantie tenue
le 14 Jamada II 1429H (18 /06/ 2008) au siège de la BID. Il a également organisé

160 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 161


un atelier sur les alternatives au LIBOR et participé à divers autres forums sur les le développement de la banque de données des Awqaf aux niveaux technique et de
questions qui se posent à la BID dans la gestion de ses opérations de financement et l’informatique. En conséquence, l’IIRF et la FPAK ont commencé à exécuter le plan
de trésorerie selon les principes de l’Islam. L’Institut offre des services de conseil aux détaillé de la première et de la deuxième phase du projet. Le respect du calendrier de
autres départements de la BID pour les aider à trouver des solutions à des questions travail du projet dépendra surtout de la volonté de collaboration des pays concernés
pratiques relatives à la Charia ou à développer des produits financiers conformes par cette phase.
à la Charia. A cet égard, l’IIRF a signé un protocole d’entente (PE) avec l’ICD. Il
répond également aux demandes d’information concernant des questions relatives L’IIRF entretient et signe également, avec différentes universités et instituts de
à la Charia, formulées par la Direction de la BID, présente des communications sur formation, des relations de travail et des protocoles d’entente axés sur la coopération
les questions liées au système bancaire islamique pour le Conseil de la Charia de la en matière de recherche et de diffusion ainsi que de conception et de mise en œuvre
BID et participe aux réunions du conseil en qualité d’observateur. L’IIRF a poursuivi de programmes de formation relatifs au développement de l’économie et de la
sa coopération en aidant de temps à autre les Département des Opérations par pays finance islamiques. Il travaille aussi en collaboration étroite avec d’autres institutions
de la BID. d’infrastructure chargées du développement de l’industrie des services de la finance
islamique telles que l’AAOIFI, le COBIFI, l’IFSB, l’IIFM, le LMC etc. La nature et les
Le Centre d’Information de l’IIRF fournit des informations tirées des bases de détails de cette collaboration ont été traités aux Chapitres 2 à 6 du présent rapport.
données disponibles conformément aux demandes et enquêtes reçues de nombreux
départements de la BID, en appui de leurs activités quotidiennes. Le Centre fournit En outre, l’IIRF garde contact avec le CRSESFPI, Ankara; la CICI, Karachi;
souvent toutes sortes de publications de l’IIRF, sous formats hard et soft, à différents l’ICDT, Casablanca et l’IUT, Dhaka, les quatre institutions affiliées de l’OCI afin
départements de l’IIRF et aux membres du Groupe de la BID. En outre les cadres d’identifier de nouveaux sujets de formation et les met en œuvre sous l’autorité
supérieurs de l’IIRF sont membres de la plupart des comités techniques de TI, TICD du Groupe de travail sur le Programme de formation (Préparer la Oumma pour le
et de Science et Technologie ainsi que des Groupes de travail du Groupe de la BID. 21ème siècle). En outre, la Division de la formation de l’IIRF continue de collaborer
régulièrement avec les institutions suivantes:
L’IIRF a contribué au Groupe de travail sur la création du Fonds de la BID pour
l’allégement de la pauvreté en tant que membre de cette institution en donnant un i. L’Agence monétaire de l’Arabie saoudite (SAMA), Djedda, Arabie saoudite
contenu islamique au document et en faisant des commentaires détaillés sur son ii. Les Banques centrales de l’Asie du Sud-Est (SEACEN), le Centre de recherche
premier projet sur la politique de la BID en matière d’allégement de la pauvreté. et de formation, Kuala Lumpur, Malaisie
Un spécialiste de l’IIRF est membre du comité de mise en oeuvre des jeunes iii. Académie bancaire et financière du Soudan, Khartoum, Soudan
professionnels et a participé à ses différentes réunions. En outre l’IIRF a également iv. L’Institut d’études bancaires, Amman, Jordanie.
apporté son concours au Comité d’examen de l’aide spéciale (SARC) abrité par le v. Le Centre de formation en gestion et finance, Djedda, Arabie saoudite
Bureau de l’Aide spéciale (BAS) pour examiner les projets du BAS. Il a également vi. La Fondation publiques des Awqaf du Koweït, Koweït
fourni une aide au Bureau des programmes de bourses d’études en participant à leur vii. Bait Al Zakat, Koweït
séance à huis clos et aux réunions des sous-comités. viii. Institut bancaire d’Egypte, Le Caire, Egypte
ix. L’institut des Professionnels, Djedda
8.4. ETABLISSEMENT DE RESEAU AVEC DES INSTITUTIONS EXERIEURES x. La Banque britannique saoudienne (SABB), Arabie saoudite
L’IIRF a signé avec la Fondation publique des Awqaf du Koweït (FPAK) un PE xi. La Société d’investissement Jadwa, Arabie saoudite
et un contrat de conseils par lesquels l’IIRF agira en qualité de conseil payé pour xii. L’Institut national de Planification, Egypte

162 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 163


La collaboration avec ces institutions externes est essentiellement axée sur
ANNEXE
la conception et la mise en oeuvre de programmes de formation, surtout pour le RESUME DES ACTIVITES MENEES PAR LES DIFFERENTES DIVISIONS
développement de l’industrie financière islamique. ET UNITES DE L’IIRF AU COURS DE L’ANNEE 1429H
DIVISION DE L’ECONOMIE ISLAMIQUE, DE LA COOPERATION ET
L’IIRF entretient des relations étroites avec des institutions spécialisées comme DU DEVELOPPEMENT
(1) L’Organisation arabe de développement industriel et minier (OADIM), Maroc,
I. Séminaires/Conférences/Forums/Ateliers
où plusieurs conférences ont été conjointement organisées dans le domaine de
l’information et du réseau industriel. L’IIRF et l’OADIM organisent également la 4ème No. Manifestations
Organisme
Lieu Date
Collaborateur
Conférence arabe sur l’Information et les réseaux industriels, le Programme de
formation du COMFAR qui se tient chaque année et le Symposium sur le Secteur Conférence sur Institution des Awqafs et 26-28/01/ 1429H
de l’information industrielle qui se tient deux fois l’an. (2) La Fondation publique 1 “l’Investissement des des Affaires des Mineurs, Dubai, EAU
Propriétés de Awqaf ” EAU (04-06/02/2008)
des Awqaf du Koweït Awqaf (FPAK), Koweït, où un contrat de conseils a été signé
par lequel le Centre d’information de l’IIRF est devenu un conseiller externe pour le Dépt. du Fiqh et de l’Usul,
développement et la mise en oeuvre de la banque de données des Awqaf; et (3) La Séminaire International sur Université Islamique 26-28/02/1429H
2 “l’Assurance de Coopérative Internationale, Malaisie et Kuala Lumpur, Malaisie
Société de développement des multimédia (SDM), Malaisie où des travaux sont en à travers les Awqaf” Fondation Publique des (04-06/03/2008)
cours pour la mise à jour des directives concernant la stratégie nationale des TI et la Awqaf du Koweït

publication de sa deuxième version. En outre, il a établi des liens avec l’Organisation Fondation publique des
Atelier sur “le Rôle de la 21-26/03/1429H
des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) qui co-organise avec Awqaf du Koweït et
3 Zakat et des Awqaf dans Nouakchott, Mauritanie
Organisation nationale (29/03-3/04/2008).
L’IIRF le Programme de formation du COMFAR. l’allégement de la pauvreté”
pour les Awqaf, Mauritanie

Fondation publique des


Awqaf du Koweït, Soudan
Atelier sur l’Administration 28/04-03/05/1429H
Organisation des Awqaf du
4 et le Développement des Khartoum, Soudan
Ministère de l’Orientation (04-08/05/2008)
Propriétés des Awqaf ”
et des Awqaf, Gouvt. Du
Soudan

Fondation publique des 07-09/04/1429H


Séminaire International sur
5 Awqaf du Koweït et Koweït
“Awqaf et mondialisation” (13-15/04/2008)
Université de Zayed, EAU

Conférence internationale
Ligue des Universités
sur le Développement 12-14/05/1429H
Islamiques (Egypte) et
6 durable dans le Monde Le Caire, Egypte
Centre Saleh Kamel (17-19/05/2008)
musulman: défis de la
(Egypte)
mondialisation

Conférence internationale L’Académie des Etudes 05-06 /11/1429H


7 sur les “ Services financiers supérieures et le Centre Tripoli, Libye
”islamiques des Etudes, Tripoli, Libye (03/04/11/2008)

164 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 165


Conférence internationale Organisation des Awqaf ACTIVITES DE LA DIVISION DU SYSTEME BANCAIRE ET
14-15/11/1429H
8 sur le Waqf et la Civilisation et des activités de Isfahan, Iran FINANCIER ISLAMIQUE AU COURS DE L’ANNEE 1429H
Islamique de l’Iran bienfaisance, Iran (12-13/11/2008)
I. CONFERENCES/SEMINAIRES/ATELIERS
ORGANISME
No. ACTIVITE VENUE STATUT
COLLABORATEUR
II. Communications présentées aux Séminaires/ Conférences/Ateliers
La 7ème Conférence internationale sur Organisée en avril
1. KAAU, Djedda KAAU
No. Document/Communication Lieu Date l’économie et la finance islamiques 2008

Communication sur l’investissement des propriétés Awqaf: 26-28/01/1429H


1. Fiqh et Perspectives économique dans la Conférence Dubai, EAU
internationale sur “l’Investissement des propriétés Awqaf ” (04-06/02/2008) Symposium international sur Institut IIUM du Système bancaire organisé les 22 et 23
Kuala Lumpur,
2. l’Enseignement de la finance islamique et financier islamique: Kuala Rabi Thani 1429H
Malaisie
(SIEFI2008) Lumpur, Malaisie. (28-29 avril 2008)
Communication sur “les questions relatives à la législation 21-26/03/1429H
2. de la Charia dans le cadre du Forum sur “les textes légaux Nouakchott, Mauritanie
qui régissent les Waqf et la Zakat” (29/03-3/04/2008)

Forum sur le Secteur financier organisé le 27 Jumad


Communication sur “les fondamentaux des Awqaf” dans 21-26/03/1429H Djedda,
3. islamique 2008 (Développement du COBIFI, Bahrain Awwal 1429H (1er
3. l’Atelier sur le “Rôle de la Zakat et des Awqaf dans Nouakchott, Mauritanie RAS
(29/03-3/04/2008) capital humain : Défis et initiatives) juin 2008)
l’allégement de la pauvreté”

Communication sur “les expériences de la BID dans 28/04-03/05/1429


4. l’administration et le développent des propriétés Awqaf ” Khartoum, Soudan
(04-08/05/’2008) Conseil en Financement de organisé les 1 et 2
dans un atelier sur le sujet. Séminaire sur la finance /l’économie Kazan,
4. l’innovation (CFI) Linova, Jumad Thani 1429H
islamiques Tatarstan
Tatarstan (5 et 6 juin 2008)
Communication sur la “Surveillance de la Charia dans les 05-06 /11/1429H
5. Banques islamiques” dans la Conférence internationale sur Tripoli, Libye
les Services financiers islamiques (03/04/11/2008)
Forum de la BID sur l’impact de la organisé le 25
5. crise financière mondiale sur l’Industrie Siège de la BID, Djedda Djedda, RAS Shawwal 1429H (25
III. Conférences données dans le cadre des programmes de formation financière islamique octobre, 2008)

No. Conférences Lieu Date


Troisième Conférence internationale 29 documents
sur le Système bancaire et financier sélectionnés, tous les
Conférence sur le ”prélèvement d’une Commission sur la Lettre 14/06/1429H Banque de l’Etat du Pakistan Karachi,
1. Siège de la BID 6. islamique, Gestion Réglementation préparatifs achevés
de Garantie” à la Réunion du Conseil de Charia de la BID (BEP) Pakistan
(18/06/2008) et Contrôle des Risques, Karachi, mais programme
Pakistan annulé par la BEP

Atelier d’orientation et de recherche,


organisé du 8 au
Séminaire sur les ‘Produits financiers
10 Shawwal 1429H
7. adossés à des créances et à des Fondation islamique, RU Leicester, RU
(10 au 12 novembre
créances immobilières d’un point de
2008)
vue islamique’

166 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 167


programme base sur Wiki est en phase initiale pour l’amélioration de l’enseignement
ORGANISME
No. ACTIVITE VENUE STATUT en matière de développement de produit et de promotion du développement du
COLLABORATEUR
produit en général.
organisé du 17 au 19
4tème Séminaire sur le Système
Mouvement de la Dawah Durban, Afrique Dhul Qa’dah 1429H
8. économique, bancaire et financier
islamique, Afrique du Sud du Sud (15 au 17 novembre IV. SYSTEME D’INFORMATION EN BANQUE ISLAMIQUE (SIBI)
islamique en Afrique du Sud
2008)
Le SIBI est un portail en ligne qui fournit des données financières et informations
globales sur les banques islamiques et les institutions financières. Au cours de
Atelier sur les Produits financiers Faculté des Etudes islamiques, organisé le 29
9. Doha, Qatar l’année 1429H la collecte de données et leur entrée dans tous les modules ont été
islamiques Fondation du Qatar octobre, 2008
accélérées en vue de rattraper les arriérés de travail. Le SIBI fournit également un
service d’archive des documents de recherche en économie et finance islamiques.
II. INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE DES SERVICES De nouveaux aspects ont été ajoutés au système en 1429H pour gérer la soumission
FINANCIERS ISLAMIQUES en ligne des documents.
1. Document cadre du Plan directeur décennal (DCPDD) en association avec
le CSFI et d’autres parties prenantes. Le DCPDD est à présent en cours de mise V. DIRASAT IQTISADIYYAH ISLAMIYYAH
en œuvre, l’accent étant d’abord mis sur deux domaines : (a) le Renforcement de Vol. 14 No. 1 – Sous Presse.
l’inclusion financière à travers le développement des services de microfinance; (b) le VI. ETUDES ECONOMIQUES ISLAMIQUES
Développement du capital humain. Vol. 14, No. 1 & 2 – Sous Presse.
Vo.15, No.1 and 2 – Sous Presse.
1. L’équipe thématique sur le développement de l’industrie financière islamique:
Deux cadres de la BID-IIRF œuvrent à l’élaboration du plan stratégique triennal de VII. RECHERCHE
la BID pour le développement de l’Industrie des Services financiers islamiques dans 1. “Rôle de la Microfinance dans l’allégement de la pauvreté: Enseignements
le cadre des équipes thématiques. L’équipe comprend également d’autres cadres tirés des Pays membres de la BID sélectionnés”
appartenant à des entités du Groupe de la BID. 2. “Nature et importance de la responsabilité sociale des banques islamiques”
3. “Cadre et stratégies de développement du capital humain dans l’économie et
2. Le développement de l’industrie des Services financiers islamiques (ISFI): la finance islamiques ”
cadre à moyen terme et sous-programmes selon les mesures à effet rapide de la 4. “Développement et Systèmes d’alerte rapide pour la finance islamique”
Vision de la BID pour 1440H. 5. “Potentiel commercial et coopération entre pays membres de la BID ”
6. “Innovation et Authenticité dans la finance islamique”
3. Sous-compte d’AT ouvert par la BID auprès du FMI pour le développement 7. “Le Maqasid al-Shari’ah et le rôle du Système financier dans leur réalisation ”
de l’Industrie des services financiers islamiques (ISFI). Une subvention AT de 600 8. “Crises financières internationales: La finance islamique peut-elle aider, à
000 $ US approuvée par le BED, en cours de mise en oeuvre. l’avenir, à réduire au maximum la fréquence et la gravité de ces crises?”

III. PRODUITS FINANCIERS ISLAMIQUES ET RESSOURCES DU FIQH VIII. ACTES ET PUBLICATIONS


Il s’agissait d’un projet triennal qui a démarré au mois de mai, 2005. Le projet Volume – I – Actes de la Sixième Conférence internationale (2005) - Publiés.
s’est achevé cette année et a été publié en langue arabe. Sur la base de ce projet, un Volume – II - Actes de la Sixième Conférence internationale (2005) – en cours

168 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 169


de publication.
Actes de la Conférence sur la Microfinance islamique (2007) – en cours de Organisme
No. Activité Lieu Date
publication. Collaborateur

Actes de la Conférence sur le Marché islamique des capitaux (2007) - Publiés. Risques encourus dans les Modes de Centre 2 Rabi Thani
1. S. BID, Djedda,
financement et les méthodes disponibles d’enseignement à 1429H (08 avril,
Arabie saoudite
VIII. CONFERENCES DONNEES ET COMMUNICATIONS PRESENTEES PARDES pour leur réduction distance 2008)

MEMBRES DU PERSONNEL
Centre 16 Rabi Thani
2. Régie de société dans les Institutions S. BID, Djedda,
d’enseignement à 1429H (22avril,
financières islamiques Arabie saoudite
distance 2008)

Institut
indonésien de 21 Jumad Thani
3. Défis du développement des ressources Jakarta,
Développement 1429H (25 juin,
humaines dans la finance islamique Indonésie
de l’activité 2008)
Bancaire

Délégation du
Parlement et
4. Un abécédaire sur les produits soukouk S. BID, Djedda, 24 Shaban 1429H
du ministère
pour les émetteurs souverains Arabie saoudite (25 août 2008)
des finances
indonésiens

Centre 21 Shawwal
5. Rôle et réglementation du marché boursier S. BID, Djedda,
d’enseignement à 1429H (21
dans une économie islamique Arabie saoudite
distance octobre, 2008)

Comptabilité de l’OCAIFI et normes de 12 Duhl Qedah


6. La Fondation
la Charia pour l’Ijarah, l’Ijarah Muntahia Londres, RU 1429H (10
islamique
Bittamleek et l’Ijarah Soukouk novembre 2008)

Baisse du partenariat : traitement de la 14 Duhl Qedah


7. La Fondation
crise hypothécaire et coup de main aux Londres, RU 1429H (12
islamique
propriétaires. novembre 2008)

Difficultés financières et faillites bancaires


15 Duhl Qedah
8. – Enseignements tirés du Financement
Durham, RU 1429H (13
des Ihals en Turquie et au Northern Rock
novembre 2008)
au RU

18 Duhl Qedah
9. Mouvement de la Durban, Africa
Microfinance islamique 1429H (16
Dawah islamique du Sud
novembre, 2008)

170 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 171


DIVISION DE LA FORMATION
Programmes de formation mis en oeuvre au cours de
l’année 1429H (2008)

Organisme No Programmes de Formation LIEU Institution Collaboratrice Dates Observations


No. Activité Lieu Date
Collaborateur
Compétences
17-19 Duhl Qedah Administrative et
10. Obligations conformes à la Charia Mouvement de la Durban, Africa Fondation Publique
1429H (15-17 compétences de base 11-15/01/1429H - Cours régional
(Soukouk): croissance et Pratiques Dawah islamique du Sud 1 Koweït des Awqaf du Koweït
novembre 2008) pour les Institutions et (20-24/01/2008) - 24 participants
Koweït
activités caritatives de
relation publique
15-19 Duhl Qedah
11. Mouvement de la Durban, Africa Les Soukouk et leur
Finance islamique: théorie et Pratiques 1429H (15-17
Dawah islamique du Sud Applications dans Jakarta, Institut Mua’malat de 12-15/01/1429H - Cours national
novembre 2008) 2
le système bancaire Indonésie la Banque Mua’malat (21-24/01/2008) - 44 participants
islamique
22-23 Duhl Qedah
12. Réponses de politique à la crise financière Kuala Lumpur, Ministère du
ISFB 1429H (20-21 Financement et gestion
mondiale et leur implication pour les ISFI Malaisie Cotonou, Développement, de 12-16/01/1429H - cours régional
novembre, 2008) 3 des petites et moyennes
Benin l’Economie et des (21-25/01/2008) - 22 participants
entreprises
Finances

Les Soukouk
- Pour le
comme sources
09-13/02/1429H personnel de la
4 de financement Siège de la BID HCDD, BID
(16-20/02/2008G) BID
de Projets de
- 31 participants
développement

Expériences réussies de
Fondation publique
quelques organismes 10-14/02/1429H - Cours régional
5 Koweît des Awqaf du Koweït
caritatifs – Cas (17-21/02/2008) - 24 participants
Koweït
empiriques (Arabe)

Ankara, KOSGEB,
Financement des petites 25-29/02/1429H - Regional Course
6 République de Ankara,
entreprises (03-07/03/2008) - 15 participants
Turquie Turquie

Institut bancaire
Gestion de Le Caire, 07-11/03/1429H - Cours régional
7 d’Egypte (IBE),
Projet Egypte (15-19/03/2008) - 20 participants
Egypte

172 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 173


Centre de
Réglementation SEACEN, Malaisie et
Principes des Opérations management et de - Cours national Jakarta, 14-18/05/1429H - Cours régional
Djedda, Arabie 08-09/03/1429H 17 et Supervision des Banque centrale de
8 bancaires conformes à formation en gestion payant Indonésie (19-23/05/2008) - 42 participants
saoudite (16-17/03/2008G) Banques Islamiques l’Indonésie, Indonésie
la Charia financière, Arabie - 11 participants
saoudite
- Majlis Ulama Islam
- Fondation Awqaf, Développement Singapore, Singapore
Programme de formation 14-18/05/1429H - Cours régional
Mauritanie 18 Professionnel et Gestion Singapour (MUIS)
en matière de Zakat et de Nouakchott , 08-13/03/1429H - Cours régional (19-23/05/2008) - 37 participants
9 - Fondation Publique des Awqaf - Fondation publique
Awqaf pour l’allégement Mauritanie (16-21/03/2008) - 28 participants
des Awqaf du Koweiï, des Awqaf, Koweït
de la pauvreté
Koweït
Modes de Financement
Développement de L’Institut des - Cours national Centre de formation
Riyadh, Arabie 14-16/3/1429H islamique et leurs - Course national
10 Produits financiers opérations bancaires payant Djedda, Administration et 19-21/05/1429H
saoudite (22-24/03/2008) 19 Applications dans le payant
islamiques – SAMA, - 11 participants Arabie saoudite gestion financière, (24-26/05/2008G)
Système bancaire - 11 Participants
Arabie saoudite
islamique
Université
Principes et Pratiques du
Baku, économique de l’Etat 01-05/04/1429H - Cours régional Centre Saleh Kamel
11 système économique et Le Caire, 20-24/05/1429H - Cours régional
Azerbaijan d’Azerbaijan (UEEA), (07-11/04/2008 - 32 participants 20 Régie de Société pour l’Economie
bancaire islamique Egypte (25-29/05/2008) - 37 participants
Azerbaijan. islamique, Egypte

Ministère de
Dakar, 08-9/04/1429H - Cours régional
12 Finance islamique l’Economie et des
Sénégal (14-15/04/2008) - 150 participants Normes de la Charia
Finances/FSB Banque centrale de 20-24/05/1429H - Cours national
21 pour les Institutions Damas, Syria
Syrie (25-29/05/2008) - 27 participants
financières islamiques
Agence de
Financement des petites 08-12/04/1429H - Cours régional
13 Tunis, Tunisie Coopération Centre pour le
et moyennes Entreprises (14-18/04/2008) -22 participants
Technique, Tunis développement
des relations
Techniques et politiques Tashkent, 05-09/06/1429H - Cours régional
22 économiques
Partenariat public de privatisation Ouzbékistan (09-13/06/2008) - 30 participants
étrangères
privé (PPP) en tant (CFPDFER),
Institut de
que modalité de Le Caire, 14-18/04/1429H - Cours régional Ouzbékistan
14 Planification
financement de Projets Egypte (20-24/04/2008) - 25 participants
nationale, Egypte
d’ Infrastructure dans les
pays membres de la BID Opération de couverture - Cours national
Riyadh, Arabie Jadwa, Arabie (24-25/06/1429H
23 dans la Finance payant
saoudite saoudite (28-29/06/2008G)
-Société islamique de islamique - 11 participants
dotation, Ministère de
28/04-
Gestion et investissement Khartoum, l’Orientation, Soudan - Cours régional
15 03/05/1429H
de Propriétés Awqaf Soudan - Fondation publique - 41 participants Système de Partenariat
(04-08/05/2008)
des Awqaf du public-privé (PPP) en Commission des
Dhaka, 09-13/08/1429H - Cours régional
Koweït, Kuweït 24 tant que modalité de Investissements,
Bangladesh (10-14/08/2008) - 41 participants
financement des projets Bangladesh
- Cours national d’Infrastructure
Principes de la Finance Djedda, Arabie SABB, Arabie 14-15/05/1429H
16 payant
islamique saoudite saoudite (19-20/05/2008G)
- 11 participants

174 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 175


Contrôle institutionnel - Groupe de travail
Amman, Institut des Etudes 19-23/10/1429H - Cours régional
25 dans les institutions sur la formation
Jordanie bancaires, Jordanie (19-23/10/2008) - 32 participants Projet de gestion de Université islamique
bancaires islamiques Dhaka, 24-28/11/1429 –Préparer
32 logiciel: Questions de Technologie (UIT),
Bangladesh (22-26/11/2008) la Oumma au
d’actualité Dhaka
21ème siècle
Gestion des Ressources - 13 participants
de Zakat et de
Ouagadougou, Université de 20-24/10/1429H - Cours national
26 Awqaf comme outils
Burkina Faso Ouagadougou (20-24/10/2008) - 30 participants
d’allégement de la
pauvreté Gestion des Actifs et
Banque centrale de 22-26/12/1429H - Cours national
33 des Passifs dans les Damas, Syrie
Syrie, Syrie (20-24/12/2008) - 22 participants
Banques Islamiques
Evaluation et suivi de Institut national de 26-30/10/1429H - Cours régional
27 Amman, Jordan
Projet formation, Jordanie (26-30/10/2008) - 23 participants

- Cours régional
- Pour le - Groupe de travail
Réduction de la L’Electricité la forme
(10-14/11/1429H personnel de la Université islamique sur la formation
28 Pauvreté: Concepts et Siège de la BID DGRH, BID d’énergie Préférée Dhaka, 22-26/12/1429H
(08-12/11/2008G) BID 34 de Technologie (UIT), –Préparer la
Méthodologies de tous : besoin, Bangladesh (20-24/12/2008)
- 31 participants Dhaka Oumma au
accessibilité et durabilité
21ème siècle
- 25 participants
Financement et gestion Institut de
Le Caire, 10-15/11/1429H - Cours régional
29 des petites et moyennes Planification
Egypte 08-13/11/2008 - 39 participants
entreprises nationale, Egypte
Ministère de
Techniques et Politiques Khartoum, l’Economie et des 23-27/12/1429H - Cours régional
35
Cours régional de privatisation Soudan finances nationales, (21-25/12/2008) - 24 participants
Intégration des - Groupe de travail Soudan
TIC et Pédagogie visant Université islamique sur la Formation
Dhaka, 17-21/11/1429
30 à renforcer le processus de Technologie (UIT), –Préparer la
Bangladesh (15-19/11/2008)
d’enseignement et Dhaka Oumma au
d’apprentissage 21ème siècle - Cours national
Principes de la Finance Riyadh, Arabie (24-25/12/1429H
- 15 participants 36 SABB Arabie saoudite payant
islamique saoudite (22-23/12/2008G)
- 11 Participants

Bénévolat et
Développement du
capital social pour le
bien-être des différentes Fondation des Awqaf 18-22/11/1429 - Cours régional
31 Koweït
couches de la société public, Koweït (16-20/11/2008) - 16 participants
et participation au
développement durable
de la communauté

176 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 177


CENTRE D’INFORMATION No. Intitulé du Projet Date d’achèvement Etat actuel

• Au cours de l’année 1429H, les mesures


nécessaires ont été prises pour élargir le système
No. Intitulé du Projet Date d’achèvement Etat actuel
actuel de publication de l’IIRF en vue d’en faire
une solution globale à toutes les activités de
• Le système de la BDBIDE a été développé avec l’Unité de publication de l’IIRF.
Un nouveau système succès, installé et configuré dans le réseau local • Une demande de proposition (DP) a été faite
Base de données est en cours de de l’IIRF; Le système sera disponible pour le et envoyée à des sociétés de conseil réputées
1 de la BID sur les conception, d’installation public sur le net au début de l’année 1430H. en matière de logiciel pour qu’elles fassent
Experts (BDBIDE) et de configuration avec • La mise à jour, la révision et le contrôle des propositions eu égard à l’élargissement du
succès des données sont en cours. système de manière à y inclure le magasin en
ligne des Publications de l’IIRF, le contrôle des
Inventaires, la Distribution, les sous-systèmes
Phase I achevée des Rapports financiers et d’Administration.
• Le projet a enregistré des réalisations Système de gestion et lancée, Phase II
importantes au cours de l’année 1429H. Le 4 des publications de programmée et en cours
• La mise en oeuvre de cet ensemble de solutions,
portail SDBA a été publié et mis à la disposition l’IIRF (IIRF SGP) permettra à l’IIRF de fournir une unité de
d’exécution
du public. La Banque de données des Awqaf stockage frontale en ligne de ses publications, ce
sera une passerelle pour plus de 60 000 pages qui permettra à ses utilisateurs du monde entier
de littérature, d’information et de technologie du de rechercher, de consulter, de télécharger et
savoir sur le Waqf. Elle contient de nombreuses d’acheter, via l’internet des publications de l’IIRF
références spécialisées dans le domaine des en versions imprimée ou électronique.
Banque de donnés
2 Développement en cours Awqaf, notamment le Grand répertoire de la • L’URL du site Web des publications actuelles de
des Awqaf
littérature des Awqaf (Al-Kashaf) et des Awqaf l’IIRF est www.irtipms.org.
Maknaz. • Au cours du lancement du système sur l’Internet,
• Le processus de suivi est en cours d’exécution le système a également été enregistré dans les
sur une base régulière en collaboration avec les principaux moteurs de recherche tels que Yahoo,
pays partenaires en vu d’acquérir les données, Google, Alta vista et MSN.
l’information et la documentation sur les Awqaf.

• Quatre publications en Arabe et quatre


publications en Anglais.
• Le rapport annuel de l’IIRF pour 1428 dans les
trois langues a été publié.
• Quatre publications épuisées ont été revues et
sont en cours de réimpression.
Publications de • Participation à des foires du livre : 2 locales et 3
5 Activité courante
l’IIRF internationales.
• Des posters pour les réunions ont été conçus et
imprimés.
• Les Certificats de formation, les posters pour
les conférences ont été conçus, examinés et
imprimés.

178 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 179


No. Intitulé du Projet Date d’achèvement Etat actuel No. Intitulé du Projet Date d’achèvement Etat actuel

• L’IIRF se prépare à commander des études


internationales sur les questions de genre dans
• L’IIRF a lancé son Portail anglais dans le cadre la société du savoir des pays islamiques. Il
du Projet de Portail du Groupe de la BID. appelle à œuvrer à l’élimination des barrières
• Le portail anglais de l’IIRF a adopté une sexospécifiques à l’éducation et à la formation
conception de pointe selon la technologie et aux TIC et à la promotion de l’égalité des
incorporé une couverture plus complète des Groupe de chances pour les femmes et les filles en ce qui
activités et fonctions de l’IIRF tous les rapports. travail sur le concerne l’emploi et les opportunités de générer
7 Activité continue
Il présente un menu de navigation global qui développement des un revenu dans les domaines relatifs aux TIC.
facilite la visite des différentes pages Web de TIC • Sous les auspices du Groupe de travail sur
façon continue tout en mettant l’accent sur les les TICD, l’IIRF oeuvre à l’identification des
principales activités de l’IIRF telles que la banque principales questions qui se posent aux pays
et la finance islamiques, l’économie islamique, membres de la BID et aux chefs d’entreprise
les activités de formation et les services dans la mise en place des infrastructures
d’information. médiatiques au plan national.
• Une nouvelle section sur les publications de
l’IIRF a été ajoutée au Portail qui contient des
liens avec le Répertoire des Publications de
l’IIRF et une liste complète des articles du journal
Site Web et Portail semestriel de l’IIRF ainsi que leurs fichiers de
6 Activité continue
de l’IIRF texte intégral. • Avec la collaboration de l’Organisation arabe
• L’IIRF examine de façon continue son Portail de Développement de l’Industrie (OADIM),
et procède régulièrement à sa mise à jour et L’organisation des Nations Unies pour le
à niveau pour l’actualiser et le rendre plus Développement industriel (ONUDI) et le Ministère
informatif. du Commerce et de l’Industrie d’Oman, L’IIRF a
Programme régional mis en œuvre, à Salalah, Oman, ce programme
• Comme mesure supplémentaire visant à de formation intégré de formation de deux semaines.
promouvoir son cyber Web l’IIRF est en train sur les études
de créer les versions arabe et anglaise se son • Ce programme couvre six principaux thèmes,
de faisabilité, à savoir : l’Introduction à l’étude de faisabilité
Portail. 8 Août 2008
l’évaluation des pour les projets industriels, le cycle du projet,
• La traduction du contenu du Portail anglais en projets industriels les études de marché, les aspects techniques
langues arabe et française, le développement et les applications de l’étude de faisabilité, l’identification du lieu
d’un nouveau contenu des pages Web et la COMFAR d’implantation du projet, l’évaluation socio-
finalisation du schéma de configuration de la
économique des projets industriels et l’analyse
page d’accueil ont fait partie des préparatifs
financière des projets industriels et du cadre
achevés pour le lancement des Portails arabes et
pratique pour l’application COMFAR.
français de l’IIRF. L’URL du Portail de l’IIRF est
ww-w.irti.org

180 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 181


No. Intitulé du Projet Date d’achèvement Etat actuel No. Intitulé du Projet Date d’achèvement Etat actuel
• Au cours de l’année 1429H, l’IIRF a poursuivi la
• L’IIRF a organisé avec succès les 7tème et 8tème mise en œuvre du projet de commercialisation de
Cours d’enseignement à distance. De nombreux ses produits.
conférenciers de l’IIRF et d’autres Institutions • Un Groupe de travail diversifié issu de différentes
internationales ont, à l’occasion, donné des divisions et d’unités de l’IIRF et du Groupe de
conférences. la BID a été mis en place au préalable et a
• L’IIRF a mis à jour le prospectus sur tenu de nombreuses réunions pour définir la
l’enseignement à distance et l’a distribué à de stratégie et les lignes directrices fondamentales
nombreuses institutions académiques des pays et développer une DP visant à élaborer une
membres et du monde entier. stratégie de commercialisation des produits de
• Les documents sur l’ensemble des cours l’IIRF.
d’enseignement à distance sont mis à disposition • La DP a été adressée à de nombreuses
dans le Portail de l’IIRF sous la section sociétés locales, régionales et internationales
Programme enseignement en ligne. de marketing pour leur demander de soumettre
9 d’enseignement à Activité continue • Des Vidéoconférences sur les 5ème 6ème, et leurs propositions en vue d’élaborer une stratégie
distance 7ème cours d’enseignement à distance sont de commercialisation.
immédiatement réalisables sur le Portail de Commercialisation • En conséquence, Strategy Consulting Limited
l’IIRF avec l’utilisation du système B-Span de la 10 des produits de Activité Continue (SCL) RU a été sélectionné en qualité de
Banque mondiale. l’IIRF consultant externe pour travailler conjointement
• Un Protocole d’entente a été signé entre avec l’IIRF à l’élaboration de la stratégie et du
‘‘the International Knowledge University’’ plan d’action visant à commercialiser les produits
(l’Université internationale du savoir), Riyad et de l’IIRF.
l’IIRF pour essayer de transférer la technologie • Les produits de l’IIRF varient des publications aux
d’enseignement en ligne à l’IIRF. cours de formation et d’enseignement à distance,
• Un travail pénible a été abattu pour démarrer le systèmes d’information, conférences, séminaires
programme d’enseignement en ligne à mener aux services conseil dans les domaines
conjointement avec une institution académique essentiels de l’IIRF, à savoir : la recherche,
bien établie. le renforcement des capacités et les services
d’information et bases de données.
• Deux experts de SCL ont effectué une visite à la
BID/IIRF pour recueillir des informations et des
éléments pour la stratégie de commercialisation.
Les experts-conseils ont donné l’assurance que
la stratégie de commercialisation serait prête au
plus tard en février 2009.

• 12 numéros du 5ème Volume du Bulletin


d’information ont été publiés et un lien a été
Bulletin fourni à tout le personnel de la BID qui utilise un
11 d’information de Activité continue système e-mail local. Une nouvelle conception
l’IIRF du Bulletin permettant d’imprimer une copie en
format PDF a été adoptée et testée.

182 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 183


No. Intitulé du Projet Date d’achèvement Etat actuel UNITE DES MISSIONS SPECIALES

PROGRAMMES
• Toutes les dispositions nécessaires ont été
prises auprès de la Section des Achats et
Conception et mise du Département des TI pour l’acquisition et Activité Situation
en oeuvre du plan l’utilisation des technologies efficaces de
12 Tous les ans
technologique du dernière génération disponibles pour ordinateurs
Bureau de L’IIRF Le Prix de la BID en Système bancaire et financier islamique pour l’année 1428H a
personnels, ordinateurs portatifs, imprimantes et été décerné en partage à Sheikh Mohammed Mukhtar Al Salami de la république
scanners. Tunisienne et Sheikh Abdullah Bin Sulaiman Al Manee’ du Royaume d’Arabie
Prix de la BID
saoudite. La date de remise du Prix de la BID en Economie islamique pour l’année
1429H a été reportée à 1430H afin de la faire coïncider avec celle des autres prix
décernés par la BID.

• Le CIIRF aide régulièrement les autres divisions Le premier Prix de la BID pour la Promotion du commerce dans les Pays membres
de l’IIRF à installer et à maintenir le matériel de l’OCI a été mis en œuvre en 1428H et décerné à la ‘Malaysia External Trade
13 Divers Prix de la BID pour la Promotion du Commerce
bureautique. Development Corporation’ (Société de développement du Commerce extérieur de la
entre les Pays membres de l’OCI
Malaisie) (MATRADE). La remise du prix pour l’année 1429H a été reportée à 1430H
afin de la faire coïncider avec celle des autres prix décernés par la BID.

Le Prof. Abdus Salam al Abadi, Lauréat du Prix de la BID en 1427H, a donné une
Conférences dispensées par les Lauréats du
conférence sur l’Académie islamique internationale du Fiqh : ses Contributions au
Prix de la BID
système économique et bancaire islamique le lundi 27/10/1429H (27/10/2008)

Programme d’Encouragement et de Promotion Des demandes ont été reçues et examinées

Des demandes ont été reçues mais aucune bourse n’a été attribuée, le programme
Programme de Bourses d’études de l’IIRF
ayant été reporté pour restructuration en vue d’appliquer la nouvelle Vision de la BID.

REUNIONS

5 réunions du Comité académique ont été tenues. Le programme et les procès-


Comité académique verbaux ont été préparés et distribués comme d’habitude et le suivi des décisions a
été effectif.

12 réunions du Comité de Direction de l’IIRF ont été organisées. Le Programme et


Comité de Direction les procès-verbaux des réunions ont été préparés et distribués comme d’habitude et
le suivi des décisions a été effectif.

15 réunions du Comité exécutif ont été organisées. Le Programme et les Procès-


Comité Exécutif
verbaux des ces réunions ont été préparés et les décisions exécutées.

RAPPORTS

Rapport administratif au Conseil des Directeurs Deux Rapports administratifs ont été préparés et envoyés au Département de la
exécutifs Gestion des Ressources Humaines (DGRH).

184 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 185


ANNEXE
Rapport mensuel
12 Rapports mensuels ont été préparés, envoyés au Bureau du Président et discutés A.2 LA DIRECTION, LES COMITES ET L’ORGANIGRAMME
au cours des Réunions du Comité de Direction de l’IIRF.
LES MEMBRES DU COMITE DE DIRECTION DE L’IIRF

President, de la BID : Président


Des mesures préliminaires ont été prises, en collaboration avec d’autres divisions
Rapport annuel de l’IIRF
techniques, pour la préparation du Rapport annuel de l’IIRF pour l’année 1429H,.
:
Vice Président (Commerce et Politique). Membre

:
Des mesures préliminaires ont été prises, en collaboration avec d’autres divisions
Vice Président (Ressources et Services des Entreprises). Membre
Programme de travail et Budget de l’IIRF techniques, pour l’élaboration du Programme de travail et la préparation du Budget de :
l’IIRF pour l’année 1430H,. Vice Président (Opérations) Membre

:
Conseiller de la Banque Membre
:
Directeur de l’IIRF Membre
SECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS
:
Directeur adjoint de l’IIRF Membre
L’Unité des Services administratifs est une unité de liaison entre la BID et l’IIRF. Cette unité assure le suivi de toutes
les questions relatives aux comptes, au personnel et à l’acquisition de tous les équipements ; elle s’occupe de tous les :
réglages et préparatifs liés aux séminaires, ateliers, conférences et cours organisés par l’IIRF et tenus au siège de la Chef du Centre d’Information Membre
Banque. L’unité aide également à la délivrance de visas, de billets d’avion, à l’accueil et à l’hébergement des participants.
Elle s’occupe également du règlement des factures des séminaires, des honoraires des participants, des évaluateurs, des :
chercheurs etc. Elle est chargée de l’enregistrement de toutes les correspondances et des fax envoyés à / ou reçus de Chef de la Division de l’Economie islamique, de la Coopération et Membre
différentes régions. du Développement
:
Chef de la Division du Système bancaire et financier islamique Membre

Chef de la Division de la Formation : Membre

:
Chef de l’Unité des Missions Spéciales Secrétaire

186 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 187


COMPOSITION DU COMITE ACADEMIQUE DE L’IIRF

Prof. Dr. Muhammad Umar Zubair Président


Conseiller de l’IIRF HAUTS FONCTIONNAIRES DE L’IIRF
Directeur de l’IIRF Vice Président
:
Département de la Politique Economique et des Membre Dr. Ahmad Mohamed Ali Président de la BID
Statistiques de la BID
M. Bashir Ali Khallat : Directeur par intérim de l’IIRF
Prof. Dr. Abdulwahab Abu Sulaiman
Membre :
Université Ummul Qurah, La Mecque
Dr. Muhammad Umar Zubair Conseiller à l’IIRF

:
Dr. Mohammad Ali Al-Qari Directeur adjoint de l’IIRF et Chef de la
Membre Division de l’Economie islamique, de la
Centre de Recherche en Economie Islamique, Dr. Sami Al-Suwailem
Coopération et du Développement
Université King Abdulaziz, Djedda
:
Dr. Mohammed Dammas Al-Ghamdi Dr. M. Umer Chapra Conseiller en Recherche
Membre
Banque Al Jazirah, Djedda : Conseiller en Système d’Information et Chef du
Dr. Ahmad Ibrahim Iskanderani Centre d’Information (CIIIRF)

Dr. M. Umer Chapra :


Membre
Conseiller en Recherche, l’IIRF
Dr. Tariqullah Khan Chef de la Division du Système Bancaire et
Financier islamique
Les Chefs des Sections ci-après assistent aux débats académiques, mais non en qualité de
membres du Comité académique de l’IIRF :
Dr. Tahar Memmi : Chef de la Division de la Formation

Le Chef de la Division de l’Economie islamique, de la Coopération et du Développement

Le Chef de la Division du Système Bancaire et Financier Islamique

Le Chef de la Division de la Formation

Le Chef du Centre d’Information

188 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 189


LE PERSONNEL PROFESSIONNEL DE L’IIRF
DIVISION DE L’ECONOMIE ISLAMIQUE, DE LA COOPERATION ET DU DEVELOPPEMENT ORGANIGRAMME
Dr. Sami Al-Suwailem
Dr. Habib Ahmed (en congé)
Dr. Khaled Hussein (en congé)
Dr. Layyachi Feddad PRESIDENT, BID
Dr. Kazem Yavari
Dr. Rami Abdelkafi
Dr. Abdelkader Chachi COMITE DE
M. Siraj Al Haque DIRECTION
M. Lokman Muhammad Marzouk

DIVISION DU SYSTEME BANCAIRE ET DE LA FINANCE ISLAMIQUES


Dr. Tariqullah Khan COMITE DIRECTEUR, IIRF COMITE
Dr. Salman Syed Ali ACADEMIQUE EXECUTIF
Dr. Mohammed Obaidullah
M. Sherif A. Abdelhalim
Dr. Abd Elrahman Elzahi Saaid
Dr. Mohammad Saleh Ayyash DIRECTEUR ADJOINT,
M. Yussuf M. Issa IIRF
M. Mehmet Fehmi Eken
M. Abdirahman Sh. Hassan

DIVISION DE LA FORMATION
Dr. Taher Memmi Division du Système
DIVISION DE LA Division de l’économie Centre d'Information Unité des missions
Dr. Osman Babikir Ahmed bancaire et financier
FORMATION islamique, de la (CIIIRF) spéciales
M. Abdulmonem Jamil Addas coopération et du islamique(DSBFI)
M. Faysal Salama développement (DEICD)
M. Abdul Elah Jomaih

CENTRE D’INFORMATION (CIIIRF)


Dr. Ahmad Iskanderani
M. Khaled Humaid Unité des services
M. Hilal Hussein administratifs

UNITE DES SERVICES ADMINISTRATIFS


M. Yousif Kawadis

190 ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE 191


ISLAMIC RESEARCH AND TRAINING INSTITUTE