Vous êtes sur la page 1sur 21

25 septembre 2009

Vision Solucom de l'iPhone en entreprise


Une solution mature ?

Forum Solucom SA
Le cabinet Solucom

 Solucom est un cabinet indépendant de conseil en  Croissance 2008/09 > 35%


management et système d’information
Nos 10 premiers clients
Coté sur NYSE Euronext GDF SUEZ 10%
Pure player du conseil LA POSTE 6%
SNCF 5%

 Nos clients sont dans le top 200 des ORANGE 5%

grandes entreprises et administrations EDF 4%


SOCIETE GENERALE 4%
Dont 2/3 des entreprises du CAC 40 CREDIT AGRICOLE 3%
BNP PARIBAS 3%
AIR FRANCE - KLM 3%
 Pour eux, nous savons mobiliser les compétences
BANQUE DE FRANCE 2%
de près d’un millier de collaborateurs

 Trajectoire : devenir un des


tous premiers cabinets de
conseil du marché

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 2


Six practices focalisées sur
la performance de nos clients

Directions métiers Directions SI

Stratégie & management Transformation SI Gouvernance SI


 Mobiliser l’entreprise sur ses  Aligner le SI sur la stratégie Améliorer la performance
clients et son développement d’entreprise et les besoins métiers économique et opérationnelle

Télécoms & innovation Architecture SI Sécurité & risk management


 Apporter de la valeur grâce aux  Rendre le SI agile et efficace par Manager les risques et mettre le SI
nouveaux services de communication une approche orientée services en conformité réglementaire

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 3


Des offres reflets de notre vision des enjeux 2009

Directions métiers Directions SI

Stratégie & management Transformation SI Gouvernance SI

 Stratégie orientée client  Schéma directeur SI & urbanisation  Stratégie de sourcing


 Nouveaux modèles de relation client  AMOA SI & conduite du changement  Offre de services de la DSI
 Marketing de l’offre  Portail & travail collaboratif  Service management

Télécoms & innovation Architecture SI Sécurité & risk management

 Marketing des services innovants  Audit & industrialisation applicative  Audit & management de la sécurité
 Centre de relation client  Architectures d’intégration & SOA  Plan de continuité d’activité
 ToIP  Datacenters  Identity management
 Rationalisation des services télécoms  Consolidation & virtualisation
 Poste de travail & services utilisateurs

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 4


Smartphones

Le smartphone en entreprise : L’iPhone


Retours d’expérience
en quelques mots… Bilan

Contexte Acteurs majeurs


 Des téléphones mobiles toujours plus polyvalents
(Multimédia, PIM, Navigation internet) et performants
 Un marché grand public porteur d’innovations (gps Solution
Terminaux + OS OS + Licences
Terminaux+OS
+ Serveur + Serveur
mobile, ergonomie, simplicité) et à l’origine de la
demande (baisse des prix, augmentation des débits) Parc Monde 21 millions 50 millions 17 millions
(12/08) (Source RIM) (Source Microsoft) (Source Apple)
 Vers une convergence des usages fixe/mobile et des
PDM en
technologies (pda/téléphone) entreprise 50% 40% N/A
(étude Solucom)
Chiffres clés:
 36,5 millions de PDA et Smartphones vendus en 2008 Exemples de BlackBerry
HTC Touch HD iPhone 3G
produit Storm
pour 14% du marché mondial des téléphones mobiles
en 2009.
Inventeur du Effet plate-
Ergonomie
 Une croissance du marché qui se ralentit mais reste Avantages Push Mail forme Windows
novatrice
importante : en progression de 11,5% pour le 3ème concurrentiels Gestion avancée Environnement
Image
trimestre 2008 du parc connu

Points forts d’un smartphone Populations visées


 Les smartphones s’utilisent aujourd’hui dans un
Navigation internet Clavier complet contexte de mobilité col-blanc
avancée (tactile ou réel)  Les usages relèvent en premier lieu d’applications
Applications avancées horizontales: messagerie, PIM, bureautique,
(email, PIM) Synchronisation PC navigation internet.

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 5


Smartphones

Le smartphone en entreprise : L’iPhone


Retours d’expérience
principaux usages et attentes Bilan

Applications
standard
Messagerie Internet Agenda Contacts Bureautique Téléphone
(Push) Mail/SMS Wap/Web RDV, Tâches Word, Excel, PowerPoint

Exigences
Utilisateurs DSI
Ergonomie: Sécurité du SI
 Interface intuitive  Chiffrement des communications et contrôle de flux
 Mode de saisie efficace (clavier complet)  Authentification terminal et utilisateur
Fonctionnalités Sécurité du terminal
 Applications standard (et « entreprise »)  Authentification locale
 Applications personnelles téléchargeables (jeux, etc..)  Chiffrement des données et protection de la
configuration locale
 Matériel innovant (appareil photo, gps)
 Solution de sécurité / Gestion des droits locaux
Performances
Gestion du parc de terminaux mobiles (MDM)
 Connectivité internet rapide (Edge, 3G, WiFi)
 Cycle de vie de l’appareil: Provisioning, Production,
 Faibles latences à l’usage et autonomie élevée
Maintien, Monitoring, Arrêt de service
Fiabilité
 Inventaire, déploiement des configurations,
 Intégrité des données administration distante

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 6


Smartphones
L’iPhone
Retours d’expérience
L’iPhone : un nouveau challenger Bilan

Facteurs de succès Chiffres clés


 Une ergonomie avancée et des technologies  Plus de 17 millions d’utilisateurs d’iPhone fin décembre.
évoluées :navigation internet aisée, interface 2008 dans le monde (Apple)
multi-point tactile, accéléromètres
 L’iPhone 3G noté à 778/1000 (JD Power & A.) pour une
 Esthétique soignée et promotion importante, utilisation en entreprise, soit la note la plus élevée du
status enhancer, image de marque Apple classement des smartphones.(703/1000 pour RIM/BlackBerry)
(iPod).
 App. Store, un catalogue en ligne
d’applications à télécharger: jeux, multimédia Exemples d’adoption (Forrester, 04/2009)
 Bearing Point: 1000 terminaux, afin de « faciliter l’accès à
 Un terminal convergent: baladeur mp3,
l’information », en remplacement d’un couple téléphone + pc
appareil photo, gps
portable connecté (Japon, 2008)
 Applications standard: Messagerie, PIM,
 Kraft Foods: 2000 terminaux, pour « encourager au
lecture des fichiers Office.
changement » par les nouvelles technologies (US, 2008)
 Un modèle intégré: terminal et système
 Oracle: 4000 terminaux, afin de considérer « les opportunités
d’exploitation Apple : performance optimisée
(≠ smartphone Windows Mobile…) [de développement] sur la plate-forme » (US/EU, 2007-09)

Octobre 2008 Janvier 2009


1000 iPhones 4000 iPhones Oracle
Juin 2009
Juin 2007 Juillet 2008 BearingPoint 2000 iPhones Kraft

iPhone iPhone OS 1.x iPhone 3G iPhone OS 2.x iPhone OS 3.0


Orienté 100% Grand-Public

Faible orientation entreprise Premiers pas vers l’entreprise Des progrès suffisants ?

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 7


Smartphones

Pour les utilisateurs « entreprise », L’iPhone


Retours d’expérience
quel niveau de performance ? Bilan

Expérience utilisateur Synchronisation


N aviagation tactile intuitive
Interface Synchronisation email Oui
Gestion d u multipoint
Prise en main rapide
Com plexité
Interface intuitive Synchronisation agenda Oui
Relativement bonn e Problème
Stabilité de crash de certaines
app licatio ns Synchronisation contacts Oui
Auto nomie M oyenne
Faible
Clavier capacitif simple à utliser, Synchronisation tâches Non supporté
Clavier pas de mode paysag e (hors
safari) 1
Word, Excel, PowerPoint, PDF,
Pièces jointes
Mail
Client mail basique Réactivité Jpeg
moyenne
Messagerie instantanée
Agenda Synchronisation Exch an ge Non supporté 2
d'entreprise
Synchronisation Exch an ge
Contacts
Navigation rapide
Annuaire d'entreprise Oui
Affich age correct Wo rd, Excel et
PD F
Documents Liens Sharepoint AccèsSupporté
web uniquement
Suppression des images
Pow erP oint
2) Implantable grâce au système généralisé de

= iPhone OS3
Affichage plein écran des tous 1) Mode paysage disponible
les sites in ternet dans l’OS 3.0 notifications Push.
Internet
Navigation intuitive Flash
no n supporté OK Moyen Non OK

Des éditeurs tiers fournissent des solutions de messagerie instantanée et de bureautique, mais ces dernières ne
sont pas intégrées dans la plate-forme (aucune interaction avec le client mail)

L’iPhone présente des fonctionnalités satisfaisantes en termes de PIM et d’ergonomie, mais souffre
d’une autonomie faible et manque d’applications bureautiques permettant l’édition de documents.
Le Push Mail présente des fonctionnalités basiques et des lacunes importantes au regard de la
concurrence (BlackBerry et Windows Mobile notamment)
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 8
Smartphones
L’iPhone
Retours d’expérience
Quels impacts sur le SI ? Bilan

Tunnel chiffré
Réseau de l’entreprise
Architecture

Terminal Réseaux 3G Internet Passerelle Active Autorité de Serveurs de Postes


utilisateur GPRS ou VPN Directory certification messagerie utilisateurs
Edge
Chiffrement, déchiffrement,
authentification et routage des données.

Chiffrement, déchiffrement et Relais de la connexion permettant la


gestion de la connexion VPN synchronisation des emails/PIM.

Synchronisation Réseau
Microsoft Exchange: VPN:
 Synchronisation basée sur la solution Microsoft Exchange  Compatible avec des standards reconnus: Cisco
ActiveSync: push mail, contacts, calendrier, global IPSec, PPTP, L2TP

= iPhone OS3
address list et politiques de sécurité.
Opérateur:
 Limitations: Pas de synchronisation des tâches, pas
 Perte d’exclusivité opérateur en France en 2009
d’accès aux dossiers partagés, pas d’accès SharePoint.
 Souscription nécessaire à des forfaits dédiés
 Envoi d’invitations depuis le mobile
Synchronisation CalDAV
L’iPhone offre des services de synchronisation restreints qui nécessitent l’emploi de la solution de Microsoft ou du
standard CalDAV. Les DSI en quête d’une flexibilité accrue pourront rencontrer des obstacles à l’implémentation de leurs
solutions alternatives (Lotus Notes, etc) et devront obligatoirement recourir à des éditeurs tiers.
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 9
Smartphones
L’iPhone
Retours d’expérience
Quel impact sur les coûts (TCO à 3 ans) ? Bilan

Total Cost of Ownership Comparaison des TCO


Méthodologie Comparatif TCO par utilisateur
Le TCO comparatif se décompose comme suit: Calculé sur 3 ans pour 650 terminaux
 Achats: Terminaux (BlackBerry Storm vs HTC
Touch Pro vs iPhone 3G), serveurs et licences. 2 000 €
 Coûts projet et plan de reprise d’activité
1 800 €
 Coût des accessoires (oreillette, chargeur, étuis)
 Coûts récurrents: opérateur (forfaits), 1 600 €
exploitation et sécurité (antivirus/pare-feu) 1 400 €
Conclusions 1 200 €

 Le TCO par utilisateur à 3 ans varie entre 1300€ 1 000 €


et 1800€ 800 €
 Les différences constatées relèvent 600 €
essentiellement des coûts récurrents: forfaits
400 €
mobiles et support. Les abonnements iPhone sont
plus onéreux et le temps de support est doublé*, 200 €
en raison d’une liberté plus importante octroyée à 0€
l’utilisateur et aux problèmes afférents. RIM Microsoft Apple

*estimation Solucom Achats Projet + PRA + Accessoires Coûts récurrents

En termes de TCO, l’iPhone est une solution plus onéreuse que la concurrence, en raison de forfaits aux tarifs plus
élevés, liés à un usage plus intense du smartphone. Le ROI pourra potentiellement s’en trouver impacté.

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 10


Smartphones

Comment gérer et administrer cette L’iPhone


Retours d’expérience
nouvelle flotte de terminaux ? Bilan

Configuration Gestion de parc mobile


Profils de configuration Administration:
Les profils sont des fichiers créés à l’aide d’un utilitaire de
 Aucun outil officiel de gestion centralisée de la flotte
création idoine. Ils peuvent être distribués Over The Air (mail,
(MDM)
lien web par sms)
Les paramètres suivants peuvent être configurés dans le profil: Contrôle à distance, reporting, inventaire et monitoring:
 Comptes Exchange et comptes mails
 Aucun outil permettant l’assistance distante à l’utilisateur
 Connexion WiFi, VPN
ou le monitoring
 Sécurité: politiques de mots de passe, certificats
Déploiement:
 Possibilité d’interdire l’écrasement de profils
 Applications d’entreprise: installation possible via le
logiciel iTunes, manuellement pour chaque terminal,
Limitations
uniquement pour des parcs de plus de 500 terminaux.
Le profil n’est pas signé numériquement, et peut donc
 Correctifs de sécurité, mises à jour du système:
provenir de sources non contrôlées
manuellement, par connexion filaire à iTunes
 Les paramètres configurables dans le profil sont très limités:
Sauvegarde:
ils n’interdisent pas l’installation d’applications, l’usage de
l’appareil photo, etc..  Manuelle, par connexion à iTunes

= iPhone OS3
Géolocalisation distante (perte/vol) :
 Possible par utilisateur, dans iTunes, moyennant
Concurrence
souscription au service mobileMe.
 BlackBerry propose un MDM complet et de nombreux
 Possibilité d’envoi de messages au terminal perdu et
éditeurs tiers de MDM existent pour les plateformes
d’effacement à distance par l’utilisateur
Windows Mobile (Télélogos, Sparus, Sybase, Microsoft)

En l’absence d’une solution crédible de gestion du parc mobile, l’iPhone ne constitue pas une
solution viable en regard de la concurrence.
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 11
Smartphones
L’iPhone
Retours d’expérience
Quel niveau de sécurité ? Bilan

Sécurité résidente Sécurité du SI


Anti-virus / Pare-feu Protection des communications
 Aucun logiciel résident ou existant  Accès VPN, compatible avec les standards
 Architecture sécurisée en bac à sable pour chaque application reconnus (IPSec, PPTP, L2TP)
 Approbation des applications publiques par Apple  Chiffrement fort AES 256 bits
 Possibilité de révoquer une application corrompue.
Authentification
Chiffrement des données
 Protocoles standards supportés (CryptoCard,
 Aucun chiffrement au niveau du système SecurID, MSCHap v2)
 Chiffrement intégral du système et des sauvegardes  Support des certificats standards pour VPN et
WPA2 Enterprise (aux formats PKCS1, PKCS 12).
 Chiffrement possible au sein d’une application « entreprise »
Authentification / verrouillage du terminal
 Basique (code PIN)
Concurrence
Gestion des droits locaux
BlackBerry
 Par profils de configuration uniquement (cf. Gestion de Parc), pour  Offre une solution de chiffrement propriétaire
les politiques de mot de passe et les accès distants uniquement.  Serveurs centralisés non maîtrisés pour le push

= iPhone OS3
mail, hors périmètre DSI
 Profils de configuration non signés et écrasables par l’utilisateur.
Authentification forte en option
Distribués par mail ou sms. (Non écrasables dans OS 3)
Windows Mobile
 Système BSD (Unix), architecture renforcée des droits
 Editeurs tiers de solutions de sécurité
Déploiement et suivi des mises à jour de sécurité:
 Bonne gestion des droits et du déploiement
 Impossible par l’absence de MDM
L’iPhone, envisagé comme un système Unix, présente des mesures de sécurité très satisfaisantes mais ne gère
pas les politiques « entreprise » de restrictions des droits sur le terminal.
Conséquence : un utilisateur peut aisément réinitialiser et re-paramétrer son iPhone à son goût…
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 12
Smartphones

L’initiative d’un grand compte dans L’iPhone


Retours d’expérience
l’industrie de l’énergie Bilan

Contexte Développements spécifiques


Déploiement d’une flotte iPhone à destination des VIP Sécurité du terminal
 Cible de 600 terminaux au sein d’un parc existant  Installation d’un système d’exploitation modifié
hétérogène.
 Solution de sécurité résidente: Firewall, blocage sélectif et
 Fort intérêt interne pour l’iPhone contextuel d’applications, accès internet sécurisé (VPN
uniquement, chiffrement des données, sauvegarde
 Développements spécifique pour le grand compte
sécurisée
 Pilote d’un mois avant production
 Authentification via carte sim / code pin
 Renégociation des contrats opérateur
Configuration
 Utilisation de fichiers de configuration modifiés et
Bilan verrouillés (impossibilité de les supprimer)
 Satisfaction des besoins de  Aucun logiciel  Désactivation sélective des périphériques (bluetooth, usb)
reconnaissance, d’estime, d’administration de flotte
de prestige (via iTunes uniquement) Synchronisation
 Ergonomie du terminal  Process de MAJ très lourd lié  Solutions pour Lotus Notes, synchronisation des
permettant un usage facilité aux développements
messages, agenda et contacts (fonctionnalités limitées)
en mobilité spécifiques
 Déploiement sécurisé  Dépendance au développeur
effectif indépendant de la solution
 Rigidités de la solution
 Nécessité de pirater l’iPhone
(Jailbreak) 1er avril
1er mars 2009 2009
 Usages data en forte hausse Lancement Pilote Lancement
Production

Le déploiement d’une solution fortement adaptée aux besoins de l’entreprise a donné satisfaction sur le plan de
la sécurité, au prix d’une ergonomie altérée, et sans pour autant fournir de solution de gestion de parc.
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 13
Smartphones

L’initiative d’un grand compte de l’industrie L’iPhone


Retours d’expérience
pharmaceutique Bilan

Contexte Démarche méthodologique


Quoi Généralités sur le
Choix du Analyse des Synthèse,
développement Etude de Prototypage
 Application web de type SFA (Sales Force Application) qui permet de suivre d’applications web l’existant
périmètre du solutions
et tests
conseils &
prototype possibles préconisations
la consolidation des données clés par franchise de produit : pour l’iPhone
 vente
 prevision de vente Généralités sur le développement d’applications Web sur iPhone
 Stock collecte d’informations et de documentation sur le développement
Cible d’applications Web sur iPhone
 Cette application est à destination des managers commerciaux de tous les
pays dans lequel le groupe est présent (hors Europe et Etats-Unis). Cela Etude de l’existant & Choix du périmètre du prototype
représente entre 200 et 250 cols blancs découverte, test et étude technique et fonctionnelle de l’application afin
Objectif de bien connaître le périmètre d’application du projet.
 Adapter l’application web à une utilisation mobile sur iphone, en mode Analyse des solutions possibles
consultation
 Offrir la meilleure expérience utilisateur possible prise en compte des spécificités et contraintes liées à l’application , à la
 Minimiser l’impact sur l’application web existante facilité de mise en œuvre d’une adaptation pour iPhone et sa facilité de
Statut maintenance dans le futur.
 Test en labo Prototypage et tests
 Mise en œuvre reportée pour des questions de budget (développement d’un
Prototypage et tests par itérations successives d’une version iPhone
parc d’iPhone nécessaire)
Synthèse, conseils & préconisations
- synthèse des éléments importants;
Bilan
- listage des conseils et préconisations pour l’adaptation sur iPhone des
 Une interface rapidement  Mauvaise séparation fond/forme et autres applications Web;
modifiée par l’utilisation de taglibs sur-utilisation de tableau HTML - mise en perspective de cette problématique aux autres terminaux
 L’utilisation de feuilles de style  Menu déroulant de l’application mobiles
CSS permet de facilement inutilisable
adapter le rendu à un dispositif
mobile
 Affichage de larges tableaux de 1er semestre 2009
données inadaptés
 Manque de lisibilité des graphiques
contenant de grande quantité
d’information Début de la Fin de la
mission mission

Il est nécessaire de construire des applications Web facilement accessibles qui puissent être portées par
 différents matériels ou logiciels
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 14
Smartphones

REX de l’industrie pharmaceutique : détails L’iPhone


Retours d’expérience
Les 4 approches de développement Web pour iPhone Bilan

- Temps/coûts MOE +
+ Parc adressable par la web application -
Application Web Application Web iPhone
Application Web optimisée
complètement compatible avec interface d’aspect
pour Safari
iPhone iPhone

Développer une application Web Proposer un niveau basique Proposer une application Web dont
complètement compatible avec d’interface utilisateur Web et fournir l’interface a été conçue
l’iPhone une expérience utilisateur optimisée exclusivement pour l’iPhone

 Ne pas recourir à des technologies que  Utiliser des propriétés CSS avancées du  Un des objectifs de ce design est que
l’iPhone ne supporte pas comme : WebKit supporté par Safari les utilisateurs aient le moins
Flash, Java et autres plugins conscience possible qu’ils sont dans un
navigateur Web.
 Une structure de base de la couche de
présentation utilisant au maximum les  Intégrer, si c’est utile, des services
blocs et les colonnes pour faciliter la spécifiques à l’application comme
navigation et le zoom à l’intérieur du site  l’envoi d’email,
 Google Maps,
 etc.

 Application facilement adaptable sur  Interface de base travaillée  Application utilise toutes les
d’autres plateformes  Utilisation facilitée performances Web du mobile
 Coûts et temps de MOE faibles  Optimisation complète de l’application

 Non adapté au mobile et à ses  Limite dans l’utilisation de  Temps et coûts de MOE importants
particularités l’application

Identifier quel niveau d’expérience on souhaite fournir aux utilisateurs de l’iPhone


7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 15
Smartphones

REX de l’industrie pharmaceutique : détails L’iPhone


Retours d’expérience
Quels besoins clients pour quelle application iPhone? Bilan

Une solution +/- spécifique et intégrée au terminal


Utilisation hors
Non
couverture réseau
et/ou utilisation des
caractéristiques de
l’iPhone

- le téléphone,
Non Usage des Oui
- l’email,
fonctionnalités web
- la boussole
avancées de l’iPhone - le sensor
- la caméra

Oui

Non Besoin d’une Oui


interface utilisateur
de base

Application Web
Application Web
complètement Application Web Application
optimisée pour
compatible dédiée à l’iPhone embarquée
Safari
iPhone

 Consultation rapide des données  Données sur le  Utilisation hors


serveur  couverture réseau
 Compatibilité rapide de l’application avec une autre plateforme (rendre compatible avec le
confidentialité
navigateur)
 Faible coût d’adaptabilité  Impossibilité
 Non utilisable hors
d’accès à BDD
couverture réseau
volumineuse
 Non utilisable hors couverture réseau  Développement
 Données sur le
 Faire un choix entre niveau d’intégration de l’application et temps/coût de MOE spécifique
mobile  pb de
confidentialité
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 16
Smartphones

REX de l’industrie pharmaceutique : détails L’iPhone


Retours d’expérience
Solution choisie Bilan

 Choix d’une solution mixte qui consiste à composer avec le meilleur des solutions présentées ci-dessus, afin de
réduire les impacts sur l’existant, le coût et la maintenance

 Utilisation du framework « iUI » pour proposer un


aspect et une ergonomie des pages de l’application le
plus proche possible de celle de l’iPhone. Application MyFDM
Bibliothèque
taglib iPhone
 Développement et mise en place d’un « filtre » J2EE de fonctions iPhone

standard assurant la détection du navigateur utilisé et JSP


JSP
JSP
pouvant, pour certaines URL de ressources, rediriger standard
standard
standard
la requête du client Web vers une autre ressource. Actions
Actions JSP
Actions JSP
JSP
Struts
Struts JSP
JSP
Struts JSP
iPhone
 Pour tout ce qui n’est pas du ressort de ce filtre, de la Filtre iPhone
iPhone

réalisation d’éléments d’interface spécifiquement Java


développés pour l’iPhone : Framework
iUI
 Contenus spécifiques à l’iPhone : système de
navigation, boutons d’action, pages
Ressources standard Ressources iPhone
d’informations, …
 Structure de page, aspect graphique, ergonomie css jsjs images css jsjs images
css
css js images
images css
css js images
images
et utilisabilité adaptés à la zone d’affichage, à
l’interface tactile et aux spécificités
fonctionnelles de l’iPhone (ex. détection de
l’orientation de l’écran)

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 17


Smartphones

REX de l’industrie pharmaceutique : détails L’iPhone


Retours d’expérience
11 bonnes pratiques de conception d’applications iPhone Bilan

Toujours vérifier à deux fois chaque décision prise au regard des avantages et contraintes de
1 Penser au toucher
l’interface tactile.

S’assurer que l’interface fonctionne aussi On peut d’ailleurs tirer parti de la possibilité d’adapter l’affichage selon l’orientation en
2 bien en mode portrait que paysage proposant certains éléments uniquement pour une orientation donnée.

Eviter les interfaces qui nécessitent un Le scrolling horizontal est perturbant pour les utilisateurs et leur donne la sensation d’être
3 défilement horizontal désorienté dans l’application.

Aussi attractive que soit l’interface de l’iPhone, sa qualité la plus attrayante est probablement sa
4 Garder un design simple
facilité d’usage et sa simplicité. L’interface doit être de même et éviter la complexité.

Eviter d’utiliser dans les interfaces iPhone des terminologies issues des mondes Windows, Mac
5 Utiliser la terminologie standard de l’iPhone
ou Web. Par exemple : « Préférences » devrait s’appeler « Réglages ».

Utiliser iUI et les autres frameworks Il ne faut pas systématiquement supposer que les listes de navigation bord-à-bord sont la
6 d’interfaces pour iPhone, mais à bon escient meilleure façon de faire. On peut trouver d’autres approches qui peuvent se révéler meilleures.

Minimiser le nombre d’interactions Il faut optimiser l’organisation de l’information pour que l’utilisateur puisse accéder à
7 nécessaires pour atteindre une information l’information qu’il souhaite en un minimum d’interactions (tapes, déplacements, scrolling…).

Quand l’application nécessite l’utilisation de champ de saisie, il faut faire en sorte de placer ces
8 Placer les champs textes en haut de page
champs aussi près que possible du haut de la page pour laisser le clavier virtuel apparaître).

Parce que l’application Web peut être accédée via une connexion EDGE plutôt que Wi-Fi, son
9 Informer sur l’état de l’application
temps de réponse peut être long. De ce fait, il faut s’assurer d’informer l’utilisateur de l’état.

Désélectionner les éléments précédemment Il faut s’assurer que quand l’utilisateur clique sur le bouton de retour dans une liste de
10 sélectionnés navigation, l’élément précédemment sélectionné a bien été désactivé.

Briser les règles… mais en sachant pourquoi Les applications Web pour iPhone ne nécessitent pas de se conformer strictement au design
11 on le fait ! des applications d’Apple. Cependant, il faut s’assurer qu’elle vient le complémenter.
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 18
Smartphones

Conclusion : l’iPhone est-il vraiment L’iPhone


Retours d’expérience
prêt pour l’entreprise ? Bilan

Conclusion iPhone OS 3
Usages et contexte En Juin 2009, Apple a lancé la version 3 de son système
 L’iPhone se destine essentiellement aux cols-blancs, d’exploitation (et le nouvel iPhone 3GS). Cette mise à jour comporte
au travers des applications standard fournies peu d’améliorations pour l’entreprise
(bureautique, PIM).
Profils de configuration (fonctionnalité « entreprise »)
 Une demande forte de la part des cols blancs en
 Ne pourront pas être supprimés par l’utilisateur
entreprise.
 Profils impliquant plus de paramètres, comme par exemple la
Total Cost of Ownership désactivation de la caméra.
 Impacté négativement par le coût plus élevé des Expérience utilisateur
forfaits et du support.
 Ajout de fonctions de base comme copier/coller, mémos vocaux,
Sécurité recherche de documents. Connectivité améliorée par le port iPhone,
mode modem 3G pour ordinateur (bluetooth/usb + abonnement)
 Une sécurité renforcée des communications et de la
plate-forme, mais une absence de politiques «  Ajout de nouveaux APIs pour de nouvelles applications plus
entreprise » de restrictions des droits. simples à programmer et de nouvelles fonctionnalités (boussole, video)
Gestion de parc et administration Sécurité
 Aucun MDM, juste un éditeur de profils à portée  Chiffrement des données résidentes et des sauvegardes
limitée (iTunes gère un maximum de 85 profils simultanés par PC!...).
Gestion de parc mobile et déploiement d’applications
Synchronisation
 Aucune amélioration.
 Plate-forme Exchange de Microsoft obligatoire
 Géolocalisation distante du téléphone possible (Find my Phone + mobileMe)

En l’absence d’une vraie solution de gestion du parc, l’iPhone peut poser des problèmes d’intégration au sein
d’une flotte mobile.
La version 3.0 de l’OS apporte des améliorations marginales en termes d’intégration en entreprise de l’iPhone. A
ce jour, il n’est pas possible de parler d’un alignement avec les standards exigés par les Grandes Entreprises
dans la gestion de leur flotte mobile en dépit d’un développement rapide d’applications professionnelles tierces.
7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 19
Plus d’information…

Télécharger le FOCUS Solucom « iPhone : un


nouveau challenger en entreprise? »
http://www.solucom.fr/spip.php?article505

7 juillet 2009 - Propriété de Solucom, reproduction interdite 20


www.solucom.fr

Votre contact

Thibault DEGIEUX
Consultant Sénior

Tel : +33 (0)1 49 03 21 12


Mobile : +33 (0)6 60 63 96 12
Mail : thibault.degieux@solucom.fr