Vous êtes sur la page 1sur 6

Entreprise de Tannerie

ANSEJ -

Entreprise de Tannerie

2010

de Tannerie ANSEJ - Entreprise de Tannerie 2010 FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l’activité

FICHE TECHNIQUE

Intitulé du métier ou de l’activité : Entreprise de Tannerie

Codification NAA : DC 19 20 Codification ONS : 19 10 Codification Agriculture : / Codification Artisanat : 01-07-001 Codification CNRC : 202 505 108 201 - 108 202 - 108 203

Observation : l’inscription se fait au niveau d’une seule institution selon la taille de la future micro entreprise et le choix du promoteur.

Inscription de l’activité : CNRC ou Chambre de l’Artisanat et des Métiers.

Agrément : /

DESCRIPTION DE L’ACTIVITE

Une tannerie est un atelier où des peaux d’animaux (bœuf, mouton, chèvre,…) sont traitées chimiquement et mécaniquement, dans le bute d’être débarrasser des poils, nerfs, vaisseaux sanguins et restes de chairs pour la production de cuir à des utilisations spécifiques.

Réglementation en vigueur :

Décret exécutif n °97-142 du 30 avril 1997 définissant les modalités d’inscription au registre de l'artisanat et des métiers.

Décret exécutif n °97-145 du 30 avril 1997 définissant les qualifications professionnelles dans le secteur l'artisanat et des métiers.

Décret exécutif n° 07-144 du 19 mai 2007, fixant la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement.

Décret exécutif n °07-339 du 31 octobre 2007, modifiant et complétant, le décret exécutif n°97-140 correspondant au 30 avril 1997 fixant la nomenclature des activités artisanales et des métiers.

Loi N°08-21 du 30 décembre 2008 portant loi de finance 2009, Art 4 :

«…les artisans traditionnels bénéficient d’une exonération totale de l’impôt sur le revenu (IRG) pendant dix (10) ans »

Formation de base et aptitudes requises :

Diplôme (s) dans le domaine : CAP (Opérateur sur machines mécaniques de tannerie) ou CAP (Opérateur préparateur en tannerie) ou BT (Technicien en tannerie) ou savoir-faire à valider par les établissements de la formation professionnelle locaux.

Entreprise de Tannerie

ANSEJ -

Entreprise de Tannerie

2010

PRODUCTION

Liste des équipements

 
 

Resistance chauffante ou générateur d’eau chaude

Indicateur de température.

Grands bacs pour traitement des peaux.

Seaux.

Foulon pour tannage (resserrage des fibres)

Machine dégraisseuse

Machine de repassage

Epileuse

Echarneuse

Matériel de protection : Tablier, bottes, masque et paires de gants.

Petits outils : Lot de couteaux, cutters, racloirs,…

Cette liste d’outils n’est pas exhaustive. En outre, elle est donnée à titre indicatif et l’ensemble ne constitue pas une obligation pour le promoteur, néanmoins, un minimum d’outillage est nécessaire pour l’exercice de cette activité.

Matières première et Consommables :

Peaux de : bovin, ovin, caprin.

Produits chimiques de tannage :

 

Teinture,

Chaux,

Acide Sulfurique,

Chlorure de sodium,

Sel,

son,

fiente de pigeons

Colorants : alun, chrome,…

 

PROCESSUS DE PRODUCTION

La tannerie constitue la première opération dans la transformation des peaux brutes provenant de l’abattage, en peaux stabilisées prêtes à être transformées dans toute activité utilisant des cuirs, cette transformation se fait par quatre étapes :

A.

Préparation de la peau :

Les peaux sont plongées pour ébourrage dans un bain de chaux éteinte puis de chaux active et de chaux vive afin d’éliminer les poils. Cette opération est suivie de l’écharnage qui consiste à enlever les restes de chair. Les peaux devenues parfaitement nettes passent au lavage.

Entreprise de Tannerie

ANSEJ -

Entreprise de Tannerie

2010

B. Lavage : le lavage se pratique de deux manières différentes :

1. Lavage traditionnelle : les tanneurs étalent les peaux dans les bassins d’eaux pour être progressivement purgées de la chaux qui les a imprégnées au cours des bains précédents. 2. Lavage industrielle : les tanneurs plongent les peaux dans une machine électrique (dégraisseuse) qui effectue le lavage.

A la sortie du bassin ou de la machine, les peaux subissent l’action de bains successifs et variés dans les fosses :

Le bain de fiente de pigeons sauvages.

Le bain de son.

C. Teinture : l’opération de teinture doit se faire soigneusement et attentivement pour ne laisser échapper aucune partie, ensuite les peaux sont étendues sur la paille pour séchage.

D. Assouplissement et lissage : l’opération d’assouplissement des cuirs, et le lissage à pour but d’augmenter la souplesse de cuir et améliorer l’état de la surface du cuir. La peau ainsi tannée, rendue à la fois souple et résistante peut être livrée à la vente.

Le foulonnage est une opération consistant à triturer et à malaxer en foulon, à sec en fin de fabrication du cuir tanné afin de le froisser et lui donné un aspect fripé.

En résumé les taches accomplies sont :

- Tannage et corroyage de cuirs : bovins (cuirs semi-finis, peaux en croûte), d’ovins et de caprins (wet-blue, doublure, croûte) ; d’équidés et de camélidés ;

- Finissage de ces cuirs : bovins à dessus (veau, vachette), d’ovins et de caprins (pour vêtements, ganterie, maroquinerie, dessus de chaussures), d’équidés et de camélidés (pour dessus de chaussures, semelle) ;

- Préparations teinture et apprêtage de fourrures (pelleterie d’ovins et de lapins)

- Chamoisage de peaux ;

- Délainage (planage et enchaussenage) et nettoyage de la laine ;

- Récupération de vente de sous produits : déchets (dérayures, chutes d’échantillonnage), poils, ….

Remarque :

La préparation des peaux comporte une série d’opérations compliquées. Elle nécessite un travail de longue durée variant selon le genre de peaux traitées (bovin ou ovin ou caprin) la durée de chaque opération change selon les saisons. Les peaux qui exigent la préparation la plus minutieuse sont celles de caprins.

Le produit utilisé peut avoir une origine naturelle (tanin en provenance de

Entreprise de Tannerie

ANSEJ -

Entreprise de Tannerie

2010

certaines essences forestières comme le chêne, dont on broyait les écorces), ou bien être un produit chimique de synthèse.

Produits finis :

Peaux tannées prêtes à la transformation.

Laine et poils récupérés des peaux destinés à la vente.

IMPORTANT

La tannerie industrielle de cuir de bovin et la tannerie industrielle de cuir d’ovins et caprins s’inscrivent différemment à la nomenclature CNRC

Local et implantation : Il est conseillé que le local soit implanté dans une zone à proximité des abattoirs, et d’une surface moyenne suffisante pour contenir les bacs de traitement, et qu’il soit bien aéré avec une source d’eau.

Il est primordial que l’écoulement d’eau soit constant d’utilisation facile pour deux raisons :

1. Elle provisionne les divers bassins dans lesquels les tanneurs, trempent les peaux au cours de leurs préparations

2. Elle assure le déversement des résidus qui en proviennent.

Envisager une prévention des risques professionnels pour les artisans tanneurs, par Le respect des conditions de l’hygiène, avec une bonne organisation du procédé de la tannerie, et la présence des moyens de protection et le respect des réglementations en vigueur.

Ce métier est exposé à de nombreux produits chimiques dangereux, des mesures de prévention des risques doivent être accomplies pour mieux protéger les personnes qui exercent ce métier. Par un examen clinique, un bilan respiratoire (radiographie thoracique et exploration fonctionnelle respiratoire) et un bilan biologique (chrome sanguin, chrome urinaire et examen parasitologique des selles).

L’activité s’exerce en milieu humide avec la manipulation de produits chimiques, les artisans tanneurs doivent être aptes à travailler dans ce milieu (innocuité par rapport aux allergies spécifiques à ce milieu).

L’artisan doit porter un tablier, des bottes et des gants de protection pour toutes les opérations de trempage des peaux dans des bains successifs qui dégagent des odeurs et des vapeurs liées à la matière traitée et aux produits utilisés (les colorants: l’alun, le chrome,

Entreprise de Tannerie

ANSEJ -

Entreprise de Tannerie

2010

EMPLOIS

Nombre d’emplois à créer : trois (3) emplois au minimum

Recommandations particulières pour le BUSINESS PLAN

Le fond de roulement est évalué sur la base des :

Frais de matières premières et fournitures

Frais de maintenance des équipements

Frais de transport et du personnel

dans

Le

promoteur

souhaitant

investir

cette

activité

répondre aux cinq questions suivantes :

doit

pouvoir

I Quoi ? Qu’est ce que je vends exactement ?

a. Quels sont vos produits?

b. Quelles sont les forces de vos produits ? Et leurs faiblesses ?

c. Quelle importance attribuez-vous à la gestion de la qualité ?

d. Qu'avez-vous prévu pour faire évoluer vos produits ?

II A qui ? Qui sont mes clients ?

a. Qui sont les principaux clients potentiels ? Et où se trouvent-ils ?

b. Quels sont vos principales cibles ? (critères géographiques, démographiques, autres.)

III

Concurrence ?

Quels

seront

mes

concurrents

et

leurs

 

caractéristiques ?

 
 

a. Ya t-il des effets de monopole?

 

b. Quels sont les caractéristiques de vos concurrents en terme : de qualité de produit, prix pratiqué, esthétique ou design des produits, leur politique commerciale ?

c. Sur quel argument allez-vous vous appuyez pour vous différenciez par rapport à vos concurrents ?

IV

Comment?

Comment

le

client

potentiel

va-t-il

connaître

mon

produit ?

a. Quels moyens publicitaires (affiches, mailing, flyers, annonces, etc.) et de promotion (présence sur le lieu de vente, manifestations, démonstrations, etc.) utilisez-vous ?

b. Quelle est votre politique de vente (directe, indirecte, intensive, personnalisée, etc.) ?

c. A quels canaux de distribution faites-vous appel (direct, grossistes, détaillants) ?

d. Comment pensez- vous stimuler vos clients ?

Entreprise de Tannerie

ANSEJ -

Entreprise de Tannerie

2010

V A quel prix ? Comment ai je fixé mon prix, est-il concurrentiel ?

a. Quel prix proposez-vous vos produits ?

b. Quelle est votre stratégie en matière de prix ?

c. Comment procédez-vous pour différencier vos prix ?

d. Quelles quantités comptez-vous vendre ? Pouvez-vous estimer les parts de marché que vous pouvez atteindre ?

LIENS UTILES

Chambre de l'Artisanat et des Métiers d’ ALGER

Adresse : Village artisanal de Sidi-ferredj Staouali Alger

Tel/Fax

: 021 37 61 94/95

Mobile

: 06 61 55 07 32

E-mail

Site web : http//www.cnam.com.dz

Centre National du Registre de Commerce(CNRC)

Adresse : Route national 24, Lido, Mohammadia, Alger BP 18 Bordj El Kiffan, Alger-Code postal16120

Tél

: 021 20.10.28/021 20 55.38

Fax

: 021.20.37.60

Site web : www.cnrc.org.dz .

Ministère de la Formation et de l'Enseignement Professionnels

Adresse : Rue des frères Aîssou Ben Aknoun Alger.

Tél

: 021 91 15 03 / 021 91 16 42

Fax

: 021 91 22 66

E-mail