Vous êtes sur la page 1sur 3

Cours troisième 11/10/07 1/3

Une famille
RAPPELS :
Chaque individu peut-être reconnu grâce à certains caractères.
ex: couleurs des cheveux, épaisseur des cheveux

Problème de la partie : Comment les caractères héréditaires se transmettent-ils?

PARTIE A : TRANSMISSION DES CARACTÈRES

Chapitre A1 : L'INFORMATION HEREDITAIRE


I. Des caractères spécifiques et individuels
Les caractères de chaque individu proviennent de ses parents si ils sont des caractères héréditaires.
Pour reconnaître une espèce, on identifie les caractères spécifiques.
ex: présence d'une trompe = éléphant; bipédie, maîtrise du langage = humain
Pour reconnaître un individu, on identifie les caractères individuels.
ex: forme du visage, couleur de cheveu

T. HARBONNIER Collège JJ Rousseau de Thiant


Cours troisième 11/10/07 2/3
Activité 1 : Regarder une photo de famille I / Co 15minutes

Tout individu a les caractères propres à son espèce. Ce sont les


caractères spécifiques. Ces caractères se transmettent de génération
en génération: ils sont héréditaires.

Les conditions de vie peuvent modifier les caractères de chaque


individu.
ex: entraînement intense = musculature importante, exposition au soleil = bronzage

Séance 2 :
Conséquences d'un séjour en montagne:
Un séjour en altitude augmente le nombre d'hématies (ou globules rouges, qui sont
responsables du transport du dioxygène). Les variations sont liées aux conditions
de vie puisqu'elles apparaissent en altitude.
Toutes les informations héréditaires d'un individu ont été contenues à un moment
donné dans une cellule: la cellule-oeuf.
Activité 1 : Schéma d'une cellule:
La cellule-oeuf et les premières cellules du nouvel individu ne sont pas
différentes les unes des autres. Les premières cellules sont toutes semblables
et n'expriment pas les caractères héréditaires: on dit qu'elles sont
indifférenciées.
Les cellules expriment les caractères sont nommées cellules différenciées.
ex: neurone, gamètes, cellules musculaires

Séance 3 :

Question : Où est située l'information dans la cellule ?


II. La cellule-oeuf

Hypothèse 1: L'information est dans la membrane plasmique.


Hypothèse 2: L'information est dans le cytoplasme.
Hypothèse 3: L'information est dans le noyau.
Activité 2 : Recherche d'une expérience permettant de teste les trois hypothèses Ra/Co
Vidéo d'une dissection d'une tête de poisson. Décrire les organes respiratoires des poissons.
On peut transférer le noyau d'une cellule-oeuf dans une autre cellule.

Les transferts de noyau entre cellules (en laboratoire) montrent que les informations héréditaires sont
contenues dans le noyau des cellules.

Question : A l'intérieur du noyau, comment est stockée l'information héréditaire ?


III. Les chromosomes

T. HARBONNIER Collège JJ Rousseau de Thiant


Cours troisième 11/10/07 3/3
1. Le caryotype

On nomme caryotype la présentation photographique ou dessinée des chromosomes d'une cellule. Toutes les
cellules d'un même individu ont des chromosomes identiques.

2. Les chromosomes

Dans l'espèce humaine il y a 46 chromosomes, on peut regrouper en 23 paires semblables. La 23éme paire
caractérise le sexe: XX chez la femme; XY chez l'homme. Cette petite différence est à l'origine du sexe de la
personne.

Conclusion: Les chromosomes sont le support de l'information héréditaire car ils déterminent le sexe.

Activité 4 : Réaliser le schéma d'un chromosome Co

Séance 4 :

Question : Quelles sont les conséquences d'une anomalie chromosomique ?


IV. Les anomalies chromosomiques

Activité 5 : Caryotype d'un trisomique. Tableau montrant les fréquences des affections
liées au nombre de chromosomes. Co

Un nombre anormal de chromosomes empêche le développement


de l'embryon ou entraîne de graves maladies. ex:trisomie 21 ou
syndrome de Down
Activité 6 : Article de presse indiquant l'histoire d'une femme forcée de faire une
amniocentèse dans le but de pratiquer une IVG si elle attend une fille. Co

L'amniocentèse est une technique qui permet de déceler chez le foetus des anomalies
chromosomiques. Cette technique peut poser des problèmes éthiques si, comme en Inde, elle
est utilisée pour connaître le sexe de l'enfant.

L'information héréditaire est localisée dans les cellules, au niveau des


chromosomes.

T. HARBONNIER Collège JJ Rousseau de Thiant