Vous êtes sur la page 1sur 2

Ecole Polytechnique : corrig

Exercice 1 - Hyperplans de Mn (K) - L2/Math Sp/Oral X/Agreg 1. Posons Ti,j (M ) = Tr(Ei,j M ), o Ei,j est la matrice lmentaire avec 1 en (i, j ) et 0 ailleurs. On va prouver que la famille des (Ti,j )1in,1j n est une base de Mn (K) . Puisque la famille comprend n2 lments, qui est aussi la dimension de Mn (K) , il sut de prouver quil sagit dune famille libre. Mais si on a une combinaison linaire i,j i,j Ti,j = 0, on value en Ej0 ,i0 . Mais : Ti,j (Ej0 ,i0 ) = Tr(j,j0 Ei,i0 ) = 1 si i = i0 et j = j0 0 sinon.

On obtient donc j0 ,i0 = 0, et donc la famille est libre. Considrons maintenant Mn (K) . scrit i,j i,j Ti,j . En particulier, pour tout A Mn (K) : (M ) =
i,j

i,j Ti,j (M ) = Tr (
i,j

i,j Ei,j )M = Tr(AM )

o A =

i,j

i,j Ei,j .

2. Soit H un hyperplan de Mn (K). Il existe une matrice A non-nulle telle que H = ker TA , o TA est dni par TA (M ) = Tr(AM ). A est quivalente Jr , ie A = P Jr Q o
Jr =

0 ... .. . 0 0 1 1

... 0 .. . 0

On pose
N =

0 ... . 1 .. .. .

0 ..

. 0 1 0

N est inversible, et on a Tr(Jr N ) = 0. Pour M = Q1 N P 1 , on a TA (M ) = Tr(P Jr QQ1 N P 1 ) = Tr(Jr N P 1 P ) = Tr(Jr N ) = 0. Do M est inversible, et M H . 1

http://www.bibmath.net

Ecole Polytechnique : corrig


Exercice 2 - - Faisable ds la Math Sup Montrons par rcurrence sur n 2 que, pour tous (x, y ) dans R, pour tout p {0, 1, . . . , 2n }, on a : p p p p x + 1 n y n f (x) + 1 n f (y ). f 2n 2 2 2 Cette proprit est clairement vrie si n = 2, supposons-la prouve au rang n et prouvons l au rang n + 1. Quitte changer le rle jou par x et y , on peut toujours supposer que p 2n . On dcompose le paquet de 2n+1 termes en deux paquets de 2n termes : p (2n p) 1 2n y x + y + 2 2n+1 2n 2n 2 2n y 1 p (2n p) f x + y + f (y ) 2 2n 2n 2n p 1 p f ( x ) + f (y ) + f (y ) 2 2n 2n p 2n p 1 f (y ) f ( x ) + + 2n+1 2n+1 2 p 2n+1 p f ( x ) + f (y ). 2n+1 2n+1 Maintenant, si [0, 1], il existe une suite n de termes de la forme p/2n qui converge vers . Comme la fonction est continue, on peut passer la limite dans lingalit obtenue par la rcurrence : f est convexe. f x+ 1 n+1 p p y = f 1 2

Exercice 3 - Matrices nilpotentes - 1. On note P le polynme minimal de A. Par hypothse, X k est un polynme annulateur de A. Donc P |X k , et P = X m . Maintenant, on sait que le polynme annulateur est de degr infrieur ou gal n (par exemple, parce quil divise le polynme caractristique). On en dduit que m n et Am = 0. 2. On suppose quil existe une telle matrice A. Remarquons que B 3 = 0, et donc A6 = 0. Daprs le rsultat de la premire question, on a A3 = 0. Notons a b c A = d e f . g h i On a : 0 0 0 A3 = BA = a b c = 0. d e f Les deux premires lignes de A sont nulles. Mais alors, quand on calcule A2 , les deux premires lignes restent nulles, ce qui nest pas le cas de B . Il nexiste donc pas de matrices A pour laquelle A2 = B .
Si vous trouvez une erreur, une faute de frappe, etc... dans ces exercices, merci de la signaler geolabo@bibmath.net Venez poursuivre le dialogue sur notre forum : http://www.bibmath.net/forums

http://www.bibmath.net

Vous aimerez peut-être aussi