Vous êtes sur la page 1sur 24

CCee ssooiirr àà 2211hh,, llee 222266 ee CCllaassiiccoo Ça va chauffer au Bernabeu AAnncceelloottttii ::
CCee ssooiirr àà 2211hh,,
llee 222266 ee CCllaassiiccoo
Ça va chauffer au Bernabeu
AAnncceelloottttii ::
Martino ::
«Un RRDV ttrès
spécial»
««NNoottrree ddeerrnniièèrree
cchhaannccee»»
Quotidien national
100% FOOT
Dimanche 23 mars 2014
N°3863 prix 20DA - France 2€ - ISSN 1111
La JSK humilie le Mouloudia
3-0
Hannachi : «
Au MCA
de pleurer
Ebossé :
En colère,
«C'est grâce
à notre public»
LES MOULOUDÉENS
SACCAGENT
LE VESTIAIRE
Aït Djoudi :
«On les
a pris par
les ailes»
Bouali :
«Grosse
déception»
USMH 1
USMA 2 - ASO 0
CRB
0
Abid fait taire
la rumeur
«Je n'ai fait que mon devoir»
Brahimi offre
la victoire à
Granada
R. Haddad :
«On est
pratiquement
champions»
Ghilas relance
la concurrence
pour le Brésil
Les Rouge et Noir
Accrochage
à 7 points du bonheur
Meguehout-M. Benaldjia
Henkouche : «Ça m'a fait mal
plus que la défaite»
«
2 LIGUE 1 Compétition édition du dimanche 23 mars 2014 24 e journée Stade du
2 LIGUE 1
Compétition
édition du dimanche
23 mars 2014
24 e journée
Stade du 1 er -Novembre, terrain
en bon état, temps printanier,
affluence nombreuse, arbitrage
Echosdestribunes
de M. Saïdi assisté par MM.
Rezguane et Hadj Saïd
JSK
3-0
MCA
BUTS :
Le Clasico tant
attendu entre la
JSK et le MCA a
basculé en faveur
des Kabyles dès
la 30 e minute.
Les supporters de la JSK ont joué
leur rôle de la meilleure des
manières en soutenant leur équipe
jusqu'à la dernière minute.
Rial (31')
Bencherifa (45')
Ebossé (82', sp)
Il était là
AVERTS :
AVERTS :
Aïboud (37')
Remache (56')
Yahi Chérif (30')
Djeghbala (80')
Mazari 4
Djemili 1
Remache 3
Hachoud 3
Bencherifa 4
Zeghdane 3
Rial 4
Aksas 2
ZEDEK est fidèle à son club de
toujours. L'ex-président du MCA,
Abdelhamid Zedek, était présent
hier dans la tribune officielle du 1er-
Novembre-1954 afin de suivre son
équipe qui affrontait la JSK dans un
clasico de choc.
Benlamri 4
Djeghbala 2
Yesli 5 (Maroci 78')
Boucherit 3
Raiah 4
Daoud 3
Fait insolite
Sedkaoui 3
(Bougueche 67')
Beziouen 3
(Mekkaoui 46') 4
Ouali 2 (Chetta 78')
Yahia Chérif 2
Ebossé 4
Gherbi 2
«DA MEZIANE HOUAOUI
3ANDOU LKELMA FEL DAR»
Aïboud 4 (Aouedj 65')
Yachir 3 (Djalit 51') 2
Ent. : Aït Djoudi
Ent. : Bouali
21' Raïah
élimine Aksas dans la surface de
réparation et tire dans les bras
de Djemili.
31' Coup franc botté par
Yesli, sortie hasardeuse de
Djemili, Rial ouvre la marque
de la tête.
45' Corner de Yesli, Aiboud
dévie le cuir de sa tête, une
autre bourde de Djemili qui met
le ballon dans les pieds de
Bencherifa qui corse l'addition.
55' Travail individuel de
Yahia Cherif qui élimine trois
joueurs, arme son tir, mais qui
passera à côté.
61' Yahia Cherif qui enchaîne
les actions en se rendant
disponible tente un tir des 20m,
mais dans les bras de Mazari.
62' Mekioui face à Djemili,
mais ce dernier lui chipe le
ballon.
63' Coup franc direct de
Hachoud qui oblige Mazari à
dévier en corner.
74' Hachoud tente un tir de
loin, la parade de Mazari dévie
la balle en corner.
75' Retrait de Zeghdane,
Djalit rate l'inratable.
80' Mekkaoui fauché par
Djeghbala, l'arbitre siffle
penalty que transforme en but
Ebossé.
88' Centre de Mekkaoui sur
Aouedj, Zeghdane sauve le
MCA du 4e.
90'+1 Hachoud rate un face-
à-face avec Mazari, Bouguèche
réclame penalty, l'arbitre lui
brandit le carton.
L'acteur d'une série télévisée
amazight, Da Meziane était présent
hier au stade du 1er-Novembre-
1954. Les supporters n'ont pas
laissé l'occasion filer en lui
chantant cette chanson : "Da
Meziane houaoui, 3andou lkelma fel
dar." Il a fait le show hier à Tizi.
Attitude des
Par Karim A.
entraîneurs
OUVRANT le score à la fin de la pre-
mière demi-heure de jeu par le biais de
leur capitaine Ali Rial à la suite d'un
coup franc bien botté par Yesli, les
Canaris n'ont trouvé aucune difficulté
par la suite pour dominer leurs adver-
saires. Totalement désarçonnés par la
bourde de leur gardien qui leur a valu
un but, les Mouloudéens n'ont pas eu
de ressources pour faire face aux
assauts des locaux soutenus par leurs
nombreux supporters. Ils n'ont affiché
aucune résistance dans le dernier quart
d'heure de la première période. Ils ont
encaissé un deuxième but à la 45e
minute, mais n'était l'erreur commise
par l'arbitre qui a fermé les yeux sur un
penalty valable à la 37e minute, la
note aurait été encore plus salée. Ils
ont tenu moins de 30 minutes avant de
sombrer par la suite. Malgré l'enjeu de
la rencontre, ils n'ont rien pu faire face
à des adversaires plus costauds qu'eux.
Au retour des vestiaires, les locaux
ont continué à attaquer afin d'inscrire
un troisième but qui les mettrait à
l'abri d'un retournement de situation.
Les Mouloudéens ont tenté de rédui-
re la marque, mais face à une JSK des
grands jours, ils n'ont pas tardé à
perdre tout espoir de revenir dans le
match. Les tentatives de Hachoud et
de quelques-uns de ses équipiers
n'ont été qu'un feu de paille avant
qu'Ebossé n'aggrave encore la
marque à la 80e minute sur penalty
après le fauchage de Mekkaoui à l'in-
térieur de la surface de réparation.
Les 10 dernières minutes de la ren-
contre ont été un véritable cauchemar
pour les Mouloudéens qui n'atten-
daient qu'une seule chose, que l'ar-
bitre mette fin aux souffrances de leur
équipe.
BOUALI N'A PAS OSÉ
L'entrée de Djalit et Bouguèche a
été tardive. C'est dire aussi que le
Mouloudia d'Alger a entamé son
match démuni sur le plan offensif. Le
coach misait sur un match nul, il a eu
3 buts qui l'ont mis K.-O.
Ya, ya mon
capitaine !
DAOUD TRÈS MÛR
K. A.
L’homme
YESLI se fait remarquer de manière ostentatoire. Le milieu
Malgré son jeune âge, il était calme
sur le terrain. Il a tenté de calmer ses
équipiers. Il a remis le brassard de
capitaine à Bouguèche qui a pris sa
place à la 65'.
du match
Prestation des
internationaux
Ali Rial, le seul international du
côté de la JSK, était dans son
jour. Auteur du premier but pour
son équipe, il a également joué
son rôle dans la défense en
donnant de l'assurance à ses
camarades.
ALI RIAL a été exemplaire sur le
terrain en jouant son rôle
convenablement. Il a réussi
également à libérer les siens en
inscrivant le premier but de la partie.
Coup de
sifflet
Rôle des
GARDIENS de but
Le portier Mazari n'a pas été très
sollicité dans ce match. Dans le peu
d'actions où il a été appelé à
intervenir, il s'est acquitté de sa tâche
de la meilleure des façons.
de terrain de la JS Kabylie, Kamel Yesli, s'impose comme un
véritable capitaine de bord. L'on imagine désormais mal la JS Kabylie se
reproduire sans son maestro. Recruté cet été en provenance de Paris
FC, le jeune Yesli (24 ans) s'est montré, au grand bonheur des
Kabyles, un investissement sûr et durable. Le joueur en question
donne des ailes aux Canaris. Il a d'ailleurs confirmé tout ce qu'on
pensait de lui à l'occasion du "chaud" clasico d'hier contre le
Mouloudia d'Alger. Outre sa superbe prestation, Yesli est derrière la
belle victoire des Canaris. Il n'a pas marqué, il est vrai, mais il a fait
un travail important en étant derrière les deux balles de but. D'abord, ce
coup franc magistralement botté sur la tête de Rial qui, de la tête, dévie en
toute tranquillité le cuir au fond des filets. Il revient à la charge en fin de mi-temps
par un corner majestueux qui termine sa trajectoire dans les pieds de Bencherifa,
lequel joueur n'aura aucune difficulté à donner l'estocade. Bien qu'il n'ait pas
terminé la partie après son
remplacement à la 78e
minute par Maroc, Yesli
est bien l'homme du
match. A tout seigneur,
tout honneur.
Alors qu'on jouait la 45' du match, il
y avait bel et bien un penalty pour le
jeune Aïboud. Cependant, l'arbitre
Saïdi a jugé autrement. Pis encore,
l'homme en noir a brandi un carton
jaune pour le joueur pour simulation.
BOUALI :
L’œil coach du
AÏT DJOUDI : «Et dire
«La physionomie
du match ne reflète pas
le résultat»
que la JSK n'a pas battu le MCA depuis 2011»
L'entraîneur Azzeddine Aït Djoudi a vaincu tous les signes indiens. Après avoir battu l'USMA, le CRB
et l'ESS, il a réussi l'exploit de gagner par trois buts à zéro devant le Mouloudia d'Alger, un
adversaire que la JSK n'a pas battu depuis 2011. "Je suis content d'avoir gagné face au MCA que
la JSK n'a pas battu depuis 2011. Notre victoire est largement méritée", a déclaré Aït Djoudi.
"On a eu des opportunités qu'on a ratées. La
physionomie du match ne reflète pas le résultat. On
encaissé des buts sur des erreurs d'inattention. On
eu beaucoup d'espaces dans ce match.
Malheureusement, on a perdu. On est déçus et
même très lourdement déçus. On doit se
concentrer sur la suite, car on a un match de
coupe à bien négocier. On doit oublier tout
cela et se concentrer sur le prochain
a
a
«J'ai donné des consignes à mes
joueurs de jouer sur les ailes»
aurait pu gagner par un score encore plus large.
Il y a de quoi être content par cette victoire."
rendez-vous qui est très
important pour nous."
Le coach kabyle estime que le schéma qu'il a
adopté face au MCA a permis à son équipe de
ne faire qu'une bouchée de son adversaire. "J'ai
donné des consignes à mes joueurs pour jouer
sur les ailes. Cela nous a permis d'imposer
notre domination."
«Maintenant, on doit
se tourner vers la coupe»
mière mi-temps et c'est pour cela que j'ai
incorporé Mekkaoui au milieu gauche en
deuxième mi-temps. J'ai pris un risque, mais
Mekkaoui s'est montré à la hauteur de sa
tâche."
Très content du large succès enregistré
devant le Mouloudia d'Alger, Aït Djoudi affir-
me que son équipe ne doit pas dormir sur ses
lauriers. "Maintenant, on doit se tourner vers la
coupe. C'est notre objectif principal et on ne
doit pas le rater."
«On ne doit pas lâcher cette
deuxième place»
Il s'est accroché
avec Hannachi
dans le tunnel
«Je ne m'attendais pas
à 3 à 0»
A l'instar de son président, l'entraîneur Aït
Djoudi a avoué au coup de sifflet final qu'il ne
s'attendait pas à gagner par trois buts à zéro. "Je
m'attendais à ce qu'on s'impose par un but ou
deux à un, mais pas par trois buts à zéro. On
«J'ai pris des risques en alignant
Mekkaoui au milieu gauche»
Sur l'incorporation de Mekkaoui au poste
de milieu gauche, Aït Djoudi explique : "J'ai
constaté que Hachoud était hésitant en pre-
Même s'il affirme que la priorité pour le
moment est de penser au match de coupe, le
premier responsable de la barre technique
confie qu'il fera tout pour que la JSK finisse
deuxième. "Après le match de coupe face au
CRBAF, on aura deux sorties difficiles face res-
pectivement au RCA et au CABBA. On ne doit
pas lâcher cette deuxième place."
K. A.
A la fin du match, et au
moment d'arriver dans le
tunnel afin de rejoindre ses
joueurs dans le vestiaire,
Fouad Bouali, l'entraîneur en
chef du Mouloudia d'Alger,
s'est accroché verbalement
avec le président Hannachi.

édition du

33 Compétition LIGUE 1
33
Compétition
LIGUE 1

dimanche 23 mars 2014

Le boss kabyle sur le banc des remplaçants

Le président Hannachi a pris

place hier à l'occasion du Clasico face au MCA sur le banc des remplaçants. Habitué à suivre les matches de son équipe à domicile

à partir du tunnel menant aux

vestiaires, le président Hannachi a préféré prendre place aux côtés

des remplaçants. C'est la deuxième fois d'affilée que le président Hannachi s'assoie sur le banc.

Hannachi et Kaci Saïd s'évitent

Sévèrement critiqué par le président Hannachi lors de son intervention d'avant-hier sur la radio nationale Chaîne III, le manager général du MCA Kamel Kaci Saïd a évité les responsables kabyles à leur tête Hannachi. Il faut dire que même ce dernier a fait le maximum pour ne pas

croiser le manager du Doyen. Il lui

a tenu rancune pour avoir pris

attache avec certains de ses joueurs à l'approche du Clasico. Les responsables mouloudéens que nous avons accostés avant le coup d'envoi nous ont confié qu'ils n'ont pas apprécié l'accueil qui leur a été réservé.

L'accolade de Hannachi pour Aït Djoudi

Très heureux du troisième but de son équipe inscrit par l'attaquant camerounais Albert Ebossé sur penalty, le président Hannachi s'est levé de sa place pour donner l'accolade à son entraîneur tout en affichant un large sourire. Il a promis à Kaci Saïd que ses joueurs lui répondront sur le terrain et ils l'ont fait avec brio.

Benlamri à la Haffaf

Le défenseur central Djamel Benlamri s'est distingué hier par ses gestes acrobatiques. Il a réussi avec brio pas moins de 3 coups de ciseaux à l'intérieur de la surface de réparation en première mi-temps, ce qui a fait rappeler aux supporters les plus âgés bien sûr Dahmane Haffaf qui avait marqué de son empreinte la JSK lors des années 1980.

Il a été longuement applaudi par le public

Ayant gagné tous ses duels devant les attaquants mouloudéens, le défenseur Benlamri a été longuement ovationné par les supporters kabyles. Son nom n'a pas cessé de résonner dans les gradins durant toute la partie, cela n'a fait que stimuler l'ex- pensionnaire des Sang et Or.

Et de 5 pour Rial

Malgré le fait qu'il soit défenseur, le capitaine des Canaris Ali Rial, est à son 5e but cette saison en championnat. Le but inscrit hier a libéré ses partenaires qui ont ajouté un deuxième quelques minutes plus tard.

Si Salem et Madi présents

Bien qu'ils n'aient pas été retenus dans la liste des 18, les milieux Si Salem Yacine et Aymen Madi ont assisté à la rencontre. Ils ont tenu à encourager leurs partenaires en prenant place dans la tribune officielle.

HANNACHI : «Je suis content d'avoir battu le MCA» Le président Hannachi est sur un
HANNACHI :
«Je suis content
d'avoir battu
le MCA»
Le président Hannachi est sur
un nuage. Tout heureux d'avoir
battu le MCA par trois buts à zéro,
il affichait un long sourire qui en dit
long sur sa satisfaction.
Par Karim A.

AU COURS des impressions d'après-match, il n'a pas hésité à dire qu'il est content d'avoir gagné par trois buts à zéro devant le

Mouloudia d'Alger. "Je suis content d'avoir battu le MCA par trois buts à zéro. On a confirmé aujourd'hui qu'on a une grande équipe", a-t-il déclaré.

«Les Mouloudéens ont contacté en plus d'Asselah, Mekkaoui et Benlamri»

Comme nous l'avons rapporté dans l'une de nos précédentes éditions, le président Hannachi a confirmé l'information selon laquelle les Mouloudéens ont contacté Mekkaoui et Benlamri. "Effectivement, en plus de Malik Asselah, les Mouloudéens ont contacté Djamel Benlamri et Zineddine Mekkaoui. Mais je n'ai cité qu'Asselah lors de mon intervention sur les ondes de la Chaîne III, car il n'est pas concerné par le match d'aujourd'hui. Je ne voulais pas perturber mes joueurs à la veille du Clasico", a expliqué le président de la JSK.

«Aux Mouloudéens de pleurer et à nous de rire»

En raison de la polémique provoquée par le manager général du MCA à l'approche du Clasico, le président Hannachi a rajouté une couche à la suite du large succès de son équipe. "Aux Mouloudéens de pleurer maintenant et à nous de rire. On a fait un grand match et notre succès ne souffre d'aucune ambigüité."

«Les Mouloudéens n'acceptent pas la défaite»

Même si son équipe n'a trouvé aucune peine pour battre le Doyen, il a surpris plus d'un au coup de sifflet final en déclarant que les Mouloudéens n'acceptent pas la défaite. "Lorsqu'on perdait, on ne remettait pas en cause l'adversaire. Mais les Mouloudéens acceptent mal la défaite. Tout le monde a vu que notre victoire est largement méritée et qu'on aurait pu inscrire plus de trois buts."

et qu'on aurait pu inscrire plus de trois buts." «Je ne m'attendais pas à une victoire

«Je ne m'attendais pas

à une victoire par 3 buts

à zéro»

Tout en promettant au manager général du MCA que ses joueurs lui répondront sur le terrain, le président Hannachi a avoué qu'il ne s'attendait pas à ce que son équipe s'impose par trois buts à zéro. "Sincèrement, je ne m'attendais pas à une victoire par 3 buts à zéro. Je dirais à ceux qui nous jalousent que notre victoire est méritée et que moi aussi je ne leur souhaite que des défaites."

«L'argent du MCA est celui du peuple»

En guerre avec les responsables du MCA, le président Hannachi n'a pas raté l'occasion pour leur adresser quelques flèches. "L'argent du MCA n'est pas halal, c'est celui du peuple", a-t-il assené.

«Aiboud a été privé d'un penalty et je ferai tout pour que son carton soit enlevé»

Malgré le large succès enregistré devant le MCA, le président Hannachi n'a pas omis le penalty non accordé au jeune Aiboud à la 45e minute. "On a gagné par 3 buts à 0, mais je dois dire que l'arbitre nous a privés d'un penalty. Le jeune Aiboud a été bousculé à l'intérieur de la surface de réparation du MCA, mais l'arbitre lui a donné un carton. On va saisir la commission de discipline pour que son carton soit annulé, car tout le monde a vu qu'il y avait faute sur lui."

«Avec un tel public, on se qualifiera à la finale»

Le président Hannachi a rendu un vibrant hommage au public à la

fin de la rencontre. "Je pense qu'avec un public pareil, on atteindra la finale. Il a soutenu

l'équipe jusqu'au bout et il a beaucoup contribué au succès de l'équipe."

«On fera tout pour finir à la deuxième place»

La victoire acquise devant le MCA a permis à la JSK de s'emparer de la deuxième place. Mais le président Hannachi ne s'enflamme pas pour autant en affirmant que son équipe doit gérer match par match pour finir la saison à la deuxième place. "On est à la deuxième place, mais le championnat n'est pas encore fini. On doit gérer match par match. On doit maintenant se tourner vers la

coupe avant de programmer un stage de préparation en raison de la trêve du championnat", a conclu

Hannachi.

K. A.

Fair-play total entre Chnaoua et Kabyles Vu les relations tendues entre Hannachi et Kaci Saïd
Fair-play
total entre
Chnaoua et Kabyles
Vu les relations tendues entre
Hannachi et Kaci Saïd et la dernière sortie
du doyen des présidents qui a démenti sur
les ondes de la radio ouvertement le
manager du MCA, tout le monde s'attendait
à ce que la relation entre les deux galeries
soit tendue. Mais aucunement, entre les
fans de la JSK et le MCA, le fair-play
était total. Les deux galeries gardent
toujours de très bonnes relations,
ce que devrait suivre KSK pour
éviter d'autres clashs.

5 e titularisation pour Raïah et la 2 e pour Aiboud

Le jeune Raïah est devenu une pièce incontournable sur l'échiquier des Canaris depuis la rencontre face au CRB. C'est sa cinquième titularisation consécutive depuis que l'entraîneur Aït Djoudi lui a donné sa chance. Par ailleurs, le jeune Aiboud a joué pour la deuxième fois d'affilée. Son rendement lors de la dernière rencontre face à l'ESS a poussé le staff technique à lui renouveler sa confiance.

Le onze qui a joué contre Sétif reconduit

L'entraîneur Azzeddine Aït Djoudi a renouvelé sa confiance au même onze aligné d'entrée lors du week- end dernier face à l'ESS. On ne change pas une équipe qui gagne et l'entraîneur kabyle n'a pas dérogé à la règle.

Après l'USMA, le MCA humilié par la JSK
Après l'USMA, le MCA humilié par la JSK

Les Vert et Rouge ont raté l'occasion de rester en course pour le podium. La JSK a humilié les Mouloudéens en battant le MCA par un score de 3-0. Une défaite qui met fin au rêve mouloudéen.

APRÈS L'HUMILIATION contre l'USMA, voilà que le Mouloudia d'Alger a vécu hier une autre à Tizi. Les Kabyles ont gagné par trois à zéro net et sans bavure. Le Mouloudia d'Alger n'a pas joué, mais en face, il y avait une JSK sur-motivée. Jouer la Champions League passait par un bon résultat à Tizi. Mais les Mouloudéens n'ont rien fait pour réussir le pari. Ils ont concédé une défaite amère qui met fin au rêve. Fouad Bouali, qui ne cessait de dire qu'il croit toujours à la C1, a été convain- cu que le rêve n'est plus permis. L'humiliation contre les Usmistes reste en travers la gorge et les fans ne l'oublie- ront pas de sitôt, ils ont vécu la même chose hier à Tizi.

Tout le monde attendait Hachoud, et quand Hachoud ne marque pas, le MCA ne gagne pas.

Est-ce que cela influencera sur la coupe ?

Les Mouloudéens ont concédé une défaite hier à Tizi. Ils ont perdu l'occasion de recoller aux premiers. Une défaite amère avec trois buts qui ont été décrits comme une seconde humiliation. Tout le monde se pose la même question : est-ce que ça influencera sur la coupe ? Car cette humiliation arrive juste avant le match des demi-finales. En tous les cas, les Mouloudéens doivent se ressaisir et mettre en évidence qu'il ne reste que la coupe d'Algérie pour sauver la saison. Mais pour cela,

il faudra avant passer haut la main la rencontre contre la

JSMC.

M. Z.

4 LIGUE 1 Compétition
4 LIGUE 1
Compétition

édition du dimanche

23 mars 2014

Mouloudéens,

Les colère, vestiaires

saccagent

en

les

des insultes dans

Les Vert et Rouge sont échangé

se

les vestiaires. Chaque partie accusait l'autre d'être

de loin. Ils

pouvait les entendre

derrière la défaite. On

saccagé les vestiaires.

ont même

Altercation verbale entre Yachir et Gherbi

En première mi-temps, on a constaté une altercation verbale entre Yachir et Gherbi, mais qui n'a pas pris de l'ampleur, puisque très vite tout est rentré dans l'ordre.

Bouali lessive ses joueurs dans les vestiaires

Dans le vestiaire, l'entraîneur en chef du MCA, Fouad Bouali, n'a pas omis de faire montrer sa colère devant ses joueurs qui n'ont rien fait sur le terrain pour rivaliser avec les Canaris.

DJEMILI s'est illustré par ses bourdes

Une relance catastrophique, une sortie hasardeuse qui a permis à Rial de marquer et une autre faute qui a donné l'occasion à Bencherifa de corser l'addition. Djemili a raté le clasico.

SERAIT la pression

qui a pris le dessus sur lui ? Possible. Mais les fans du Mouloudia d'Alger voulaient voir sur le terrain un lion dans sa cage comme le faisait Chaouchi. Djemili ne l'a pas fait.

Il a réalisé des ratages

incroyables. Sa sortie hasardeuse de débutant a permis aux Kabyles par l'entremise

de Rial

d'ouvrir la

marque. Il

a continué

sur cette

lancée. Des

relances

la marque. Il a continué sur cette lancée. Des relances catastrophiques avec des arrêts qui donnaient

catastrophiques avec des arrêts qui donnaient des sueurs froides aux fans qui suivaient le match. Il ne va pas s'arrêter en si bon chemin, puisque c'est sa faute si la JSK a pu par le jeune Bencherifa corser l'addition. Djemili a été très limite lors du clasico. Il aurait dû profiter de cette très belle occasion pour montrer à tout le monde qu'il avait dans le ventre. Mais cela confirme une énième fois qu'il ne pourra jamais remplacer Chaouchi. Les supporters du Mouloudia d'Alger espèrent aujourd'hui

plus que jamais que Chaouchi sera gracié le 26 mars. M. Z.

«Je demande pardon aux Chnaoua» "On voulait réaliser un bon résultat à Tizi, malheureusement, ce
«Je demande
pardon aux Chnaoua»
"On voulait réaliser un bon résultat à Tizi,
malheureusement, ce ne fut pas le cas. Je suis vraiment
désolé et je demande pardon aux Chnaoua pour les fautes
que j'ai commises. Je ne cherche pas d'excuses, mais ce
gendre de situation est vécu par les meilleurs gardiens
du monde. On va faire en sorte de se racheter
en coupe d'Algérie Incha Allah."
UNE TRENTAINE DE SUPPORTERS ONT ATTENDU LES JOUEURS À LA SORTIE «Dégagez, on ne veut

UNE TRENTAINE DE SUPPORTERS ONT ATTENDU LES JOUEURS À LA SORTIE

«Dégagez, on ne veut plus de vous»

Une trentaine de fans très en colère ont attendu les joueurs qui sont restés plus d'une heure dans le vestiaire afin de manifester devant eux leur colère. Au moment où le bus quittait le stade du 1 er -Novembre-1954, les supporters, comme un seul homme, criaient : "Dégagez ! On ne veut plus de vous au Mouloudia d'Alger." Il faut dire que l'humiliation

contre la JSK est celle de trop pour les fans du MCA.

M. Z.

Les contrats de Dibi et Lavatsa résiliés en fin de saison

TOUT LE MONDE a constaté que le recrutement de Lavatsa et Dibi ont été la grosse arnaque qu'a connue le Mouloudia d'Alger cette saison. La direction a décidé de les libérer en fin de saison. Les Mouloudéens pensaient qu'avec la venue de Dibi et Lavatsa, le Mouloudia d'Alger a assuré un bon renfort. Mais ce ne fut pas le cas, car, ni Dibi, ni Lavatsa, n'ont impressionné. Bien au contraire, ils ont déçu plus d'un. D'ailleurs, ce n'est pas surprenant que ces derniers temps, le coach Bouali n'ait pas fait appel à eux. Il avait pris avec lui Lavatsa à l'hôtel Amraoua, mais il l'a écarté de la liste des 18. Pour ce qui est de Dibi, il n'a même pas été convoqué. Ce qui confirme de jour en jour que ces deux joueurs n'étaient pas de bonnes recrues. Alors, on apprend de sources proches de

de bonnes recrues. Alors, on apprend de sources proches de la direction que cette dernière aurait

la direction que cette dernière aurait pris la décision de résilier les contrats de Dibi et Lavatsa cet été pour s'offrir d'autres joueurs qui, cette fois- ci, devront être un bon renfort pour une équipe qui a envie de s'imposer la saison prochaine, puisque KSK prépare déjà le recrutement de l'an prochain dès maintenant. Ce qui fait que le recrutement de Dibi et Lavatsa serait un véritable gâchis pour un club qui ne devrait pas miser sur des joueurs qui ne peuvent pas aider le Doyen.

M. Z.

Boumella :

«Le MCA et la JSK sont frères»

Interrogé sur les déclarations de Hannachi qui accuse les Mouloudéens d'avoir mis tout en œuvre pour déstabiliser les Canaris, le président Boumella déclare :

"Personnellement, je n'ai contacté personne et je l'ai fait comprendre à Hannachi qui reste un ami. Je lui ai même envoyé un courrier pour le lui faire comprendre. J'ai discuté même avec Kaci Saïd qui m'a juré qu'il n'a contacté aucun joueur de la JSK." Mais, le président Hannachi a dit que son gardien Asselah le lui a assuré. Boumella dira à cet effet :

"Alors, il faut poser cette question à Kaci Saïd. Moi, je dis une chose : le MCA et la JSK resteront frères." Avant de clore son intervention, on a demandé au président s'il y aura des décisions à prendre après cette nouvelle humiliation après celle vécue contre l'USMA, le président Boumella dira : "On n'a rien à décider maintenant, dans la mesure où on a un match de coupe à préparer. Certes, ses défaites contre l'USMA et la JSK font très mal, mais je peux vous assurer qu'en fin de saison il y aura un grand changement. On ne peut pas les prendre maintenant ces décisions pour ne pas déstabiliser l'équipe."

U19 :

USMH 1 - MCA 2

Les jeunes Mouloudéens des U19 ont affronté dans la matinée d'hier les jeunes Harrachis chez eux sur la pelouse du stade de Mohammadia. Les Vert et Rouge ont battu Essafra 2 à 1. Une victoire qui permet aux Mouloudéens de réduire l'écart avec l'ESS. Il reste trois longueurs au Mouloudia d'Alger pour rattraper les Ententistes. Les buteurs sont Souyede et Kasdi.

Chaïb, Merezkane et Mohamed Kaci Saïd impressionnés

Les superviseurs de l'EN, à savoir Chaïb, Merezkane et Mohamed Kaci Saïd étaient présents hier matin à Mohammadia pour suivre le derby entre les jeunes Harrachis et les jeunes Mouloudéens. Ces superviseurs étaient tombés sous le charme de l'équipe mouloudéenne. D'ailleurs, ils ont noté sur leurs calepins les noms de joueurs du MCA suivants : Kasdi, Bencheikhoun, Amachi, Souyede et Kari. Des noms à retenir, car ils peuvent devenir de grands joueurs à l'avenir.

U21 : JSK 0 - MCA 2

Les jeunots du Mouloudia d'Alger ont donné la réplique aux espoirs kabyles en arrachant les trois points de leurs terres et cela en inscrivant deux buts qui leur ont permis de prendre l'avantage. Les jeunes Canaris n'ont pas pu arriver à la cage adverse.

jeunes Canaris n'ont pas pu arriver à la cage adverse. BACHIRI : «Je veux jouer la

BACHIRI : «Je veux jouer la finale»

Comme nous l'avons annoncé en exclusivité, Redouane Bachiri a été opéré de son ménisque au cours de la semaine. Après avoir quitté la clinique Essaâda, nous l'avons sollicité pour nous donner de ses nouvelles et comment s'est passée l'intervention chirurgicale. Redouane Bachiri a tenu à rassurer tous les Mouloudéens, qu'il sera de retour après la demi-finale de la coupe contre la JSMC.

- Tout d'abord, on aimerait

savoir comment est votre état de santé après être passé sur le billard ?

après cette période, je vais passer un contrôle pour savoir si je serai apte pour reprendre les entraînements avec l'équipe.

- Dieu merci, tout s'est passé

comme je le souhaitais. Si j'ai décidé de passer sur le billard, c'est pour ne pas rater beaucoup de matches. Le médecin a choisi le bon moment pour que je sois opéré du ménisque. Hamdoulah l'opération a été réussie à 100%.

- Peut-on connaître la durée de votre absence des terrains ?

- Le médecin m'a donné quinze

jours. La première semaine, je vais me reposer totalement, et la deuxième semaine je commencerai ma rééducation et

- On comprend par là que

votre retour dépendra du contrôle médical ?

- Tout à fait, mais il faut savoir une chose, que le médecin m'a rassuré que je reprendrai les entraînements après les quinze jours et ce contrôle c'est juste

pour se rassurer que ma blessure est complètement guérie.

- On comprend donc que vous

ne jouerez pas le match des demi-finales contre la JSMC…

- Non, je ne jouerai pas ce

match, et je souhaite du fond du

cœur que mes coéquipiers fassent tout leur possible pour se qualifier pour la finale. Je ne vous cache pas que j'ai envie de jouer et gagner la coupe. Je n'ai pas encore digéré la finale perdue contre l'USMA la saison dernière.

la finale perdue contre l'USMA la saison dernière. avez laissé un grand vide dans l'axe de

avez laissé un grand vide dans l'axe de la défense…

- Au Mouloudia, il n'y a pas que Bachiri, même les autres défenseurs jouent leur rôle et je suis persuadé qu'Aksas, Djeghabala et Belaïd sont de très bons défenseurs et incha Allah, ils seront à la hauteur lors des prochains matchs, à commencer par celui de cet après- midi (ndlr : entretien réalisé hier) contre la JSK, qui est capital pour nous dans la course pour une place qualificative à la ligue des champions africaine.

- En parlant de

l'USMA, cette

dernière équipe a

humilié la

vôtre par le score de 3 à 0…

- Dans

le football,

de telles

situations arrivent même aux grandes équipes du monde. Tout le monde se

- Quel est votre message à vos supporters qui attendent avec impatience votre retour à la compétition ?

rappelle quand le Real a été

battu par le Barca sur le score de 5 à 0 et au cours de la saison le Real a pris sa revanche en finale de la coupe du Roi. Certes, cette défaite nous a fait très mal, mais ce n'est pas la fin du monde.

- Je profite de cette occasion pour saluer les supporters du MCA qui m'ont soutenu dans cette période difficile et j'espère qu'on va leur offrir un titre à la fin de cette saison. M. Z.

- Tout le monde au Mouloudia est unanime à dire que vous

Z. - Tout le monde au Mouloudia est unanime à dire que vous Félicitations Le foyer

Félicitations

Le foyer de Boudouani Brahim a été égayé le 17/03/2014 par la venue d'un joli poupon (futur chenoui et futur lecteur de Compétition) prénommé MONCEF. Les grands-parents paternels et maternels sont heureux de la venue au monde de leur petit Moncef et lui souhaitent une longue vie pleine de bonheur et de réussite. Ils félicitent les heureux parents et souhaitent un prompt rétablissement à la maman.

édition du

55 Compétition LIGUE 1
55
Compétition
LIGUE 1

dimanche 23 mars 2014

BENCHERIFA :

Yachir préféré à Djallit

Pour le clasico, l'entraîneur en chef du Mouloudia d'Alger, Fouad Bouali, a aligné d'entrée Samy Yachir qui a été préféré à Djallit. Ce dernier a entamé le clasico sur le banc de touche. L'une des surprises du clasico.

Un service d'ordre impressionnant devant Amraoua

Pour assurer la sécurité des Vert et Rouge, un service d'ordre impressionnant a été mobilisé devant l'hôtel Amraoua. Les Mouloudéens ont passé la nuit de vendredi dans la sérénité et le calme.

Les Mouloudéens se rabattent sur le marché noir

Pour ce clasico, les billets ont atteint dans le marché noir la somme de 250 DA. Ce qui a permis aux supporters du Mouloudia d'Alger d'acheter plus que les 500 places, le quota accordé au Doyen.

plus que les 500 places, le quota accordé au Doyen. «Plus heureux pour la victoire que

«Plus heureux pour la victoire que mon but»

Confirmant d'un match à l'autre qu'il est à son meilleur niveau, Bencherifa garde néanmoins les pieds sur terre. "Je suis plus content pour la victoire de mon équipe que de mon but. On a fait le match qu'il fallait et on a confirmé qu'on est en bonne santé. Je tiens à rendre hommage à nos fans qui nous ont soutenus tout au long du match."

YESLI :

Par Karim A.

L'ATTAQUANT Albert Ebossé a inscrit hier sur penalty son 11e but en championnat sous le maillot de la JSK. Son ambition est de terminer la saison comme meilleur buteur du championnat. Accosté par nos soins à la fin de la rencontre, Ebossé affirme : "Je suis heureux par ce large succès enregistré devant le MCA. C'est grâce à nos supporters qui nous ont soutenus tout au long de la rencontre que nous avons gagné par trois buts à zéro." Concernant son 11 e but en championnat, l'attaquant camerounais déclare qu'il n'a fait que son travail. "Je suis un attaquant et mon métier est de marquer des buts. Je continuerai à donner le meilleur de moi-même pour marquer d'autres buts. Cette victoire nous a permis de se positionner à la deuxième place et on ne doit pas la lâcher jusqu'à la fin du championnat." K. A.

«On a confirmé notre bonne santé»

Etant le meilleur joueur sur le terrain, le milieu Yesli n'a pas caché sa joie au coup de sifflet final. "Je suis très heureux pour cette victoire. On a confirmé notre bonne santé, et ma plus grande satisfaction est ce large succès enregistré devant le MCA."

RIAL :

700 Chnaoua

présents

Même si le quota accordé aux Mouloudéens est de 500 places, on pouvait constater plus que ce nombre hier dans les gradins du 1er- Novembre-1954. 700 fans ont pris place dans les tribunes afin de donner de la voix à leur équipe.

Les joueurs du MCA sont rentrés sous les insultes

Les camarades du gardien de but Djemili sont rentrés sous une pluie d'insultes hier à Tizi au moment où le groupe s'apprêtait à rentrer pour s'échauffer.

Daoud retrouve Tizi en capitaine

Farid Daoud, l'ex-milieu de terrain des Canaris, a retrouvé hier le stade du 1er-Novembre-1954 dans la peau d'un capitaine. Comme ses équipiers, il est rentré sur le terrain avec la ferme intention de gagner le clasico.

Les Chnaoua

quittent le stade à la mi-temps

Une grosse déception, de la désillusion et un sentiment d'être trahi par une équipe qui n'a rien fait pour faire plaisir à ses fans. Les Chnaoua ont décidé de quitter le stade à la mi-temps. En effet, c'est avec un visage terne que le Mouloudia d'Alger s'est déplacé à Tizi. Le rendement proposé lors du clasico a déçu les fervents fans du Mouloudia d'Alger. Normal, deux buts avant la fin du premier half, ce fut beaucoup à digérer. D'ailleurs, certains fans étaient même en pleurs tellement la désillusion était grande. Les fans ont décidé alors de quitter le stade à la mi-temps. Les fans de la JSK ont applaudi les supporters du Mouloudia d'Alger. Car, entre les deux galeries, il y a un respect mutuel. Les fans du Mouloudia d'Alger étaient très irrités, car les Vert et Rouge qui depuis des années n'ont pas été battus par les Kabyles ont vécu hier une défaite amère. Les supporters se sont souvenus de l'humiliation contre l'USMA qui reste toujours dans les mémoires. S'ajoute à celle-ci cette défaite dans le clasico et ça en fait beaucoup pour des supporters qui ne croient plus en leur équipe. M. Z.

«Mon but a libéré toute l'équipe»

"Je crois que le but que j'ai inscrit à la fin de la demi-heure de jeu a libéré toute l'équipe. On a fait un grand match, et ce, grâce à notre public qui nous a poussés dès l'entame de la rencontre. Cette victoire nous fera beaucoup de bien."

Yarichène revient Comme nous l'avons rapporté précédemment, le président de la section de football
Yarichène
revient
Comme nous l'avons
rapporté précédemment, le
président de la section de
football Yazid Yarichène a repris
du service. Resté loin de l'équipe
depuis la rencontre face au CRB,
Yarichène s'est déplacé hier au
stade du 1 er -Novembre-1954
pour assister au match face au
MCA. Sa présence a mis fin
à toutes les informations
le donnant partant
de la JSK.

MOBILISATION DES GRANDS JOURS

Stade archicomble à 15h

Les supporters kabyles l'ont promis et ils l'ont fait. Ils ont pris d'assaut le stade du 1 er -Novembre-1954 dès les premières heures de la matinée.

MALGRÉ la retransmission de la ren- contre sur le petit écran, cela n'a pas empê- ché les fans à répondre à l'appel de leur président, de leur entraîneur et de leurs joueurs, lesquels leur ont demandé de rem- plir le stade face au Mouloudia d'Alger. La vente des billets a débuté à 11h, mais à 15h le stade était déjà rempli comme un œuf. Jamais le stade du 1er-Novembre- 1954 n'a drainé une aussi grande foule ces dernières années comme ce fut le cas hier à l'occasion de la venue du MCA. Les sup- porters sont venus de toutes les contrées de la Kabylie pour apporter leur soutien à la bande à Aït Djoudi. L'enjeu était de taille puisque c'était une place qualificative pour la Champions League africaine qui était en jeu. Rêvant de revoir leur équipe prendre part à la prestigieuse compétition africaine dès la saison prochaine, les supporters ont accompli leur rôle en se déplaçant en grand nombre au stade hier. Ils ont créé une ambiance des grands jours en soute- nant leur équipe jusqu'au bout.

Les gradins ornés aux couleurs jaune et vert

Il faut remonter aux années où la JSK collectionnait les titres pour trouver un décor qui ressemblait à celui d'hier. Les

gradins étaient ornés pratiquement aux couleurs jaune et vert chères au club kaby- le. Cela a donné une image particulière au stade du 1er-Novembre-1954 d'habitude morne ces dernières années. Les supporters ont cru en leurs joueurs et ces derniers se sont montrés à la hauteur puisqu'ils n'ont trouvé aucune peine pour inscrire deux buts en première mi-temps. Il faut recon- naître que la dernière victoire ramenée de Sétif a encouragé les fans à se rendre en masse au stade.

La sécurité renforcée aux alentours du stade

Pour assurer le bon déroulement du Clasico, la sécurité a été renforcée même aux alentours du stade. Le dispositif sécu- ritaire mis en place à l'occasion de la venue du MCA a dissuadé les fauteurs de troubles à entreprendre quoi que ce soit. Le Clasico a drainé une grande foule, mais on n'a enregistré aucun incident avant le coup d'envoi et pendant la première mi-temps. Malgré la polémique provoquée par le manager général Kamel Kaci Saïd qui a contacté plusieurs joueurs de la JSK à l'ap- proche du Clasico, cela n'a pas fait sortir le match de son cadre sportif.

K. A.

R R R R É É É É S S S S U U U
R R R R É É É É S S S S U U U

RRRRÉÉÉÉSSSSUUUULLLLTTTTAAAATTTTSSSS

R R R R É É É É S S S S U U U U
R R R R É É É É S S S S U U U U
R R R R É É É É S S S S U U U U
R R R R É É É É S S S S U U U U
CSC 2 1 ESS MOB 0 1 JSMB USMH 1 0 CRB CABBA 3 1
CSC
2
1
ESS
MOB
0
1
JSMB
USMH
1
0
CRB
CABBA
3
1
MCO
MCEE
3
1
CRBAF
JSK
3
0
MCA
USMA
2
0
ASO
JSS
1
1
RCA
CCCCLLLLAAAASSSSSSSSEEEEMMMMEEEENNNNTTTT Matches Buts Pts J. G. N. P. P. C. Diff. 1 USMA 54 24
CCCCLLLLAAAASSSSSSSSEEEEMMMMEEEENNNNTTTT
Matches
Buts
Pts
J.
G.
N.
P.
P.
C.
Diff.
1
USMA
54
24
16
06
02
34
13
+21
2
JSK
43
24
12
07
05
30
16
+14
3
ESS
43
24
12
07
05
27
16
+11
4
MCEE
38
24
10
08
06
32
24
+08
5
MCA
38
24
11
05
08
22
19
+03
6
CSC
38
24
10
08
06
25
24
+01
7
RCA
35
24
10
05
09
22
22
00
8
USMH
34
23
09
07
07
26
20
+06
9
ASO
34
24
09
07
08
21
15
+06
10
JSS
33
24
09
06
09
28
29
-01
11
MOB
27
24
08
03
13
19
27
-08
12
CRB
24
24
07
03
14
18
26
-08
13
MCO
24
24
06
06
12
20
29
-09
14
CRBAF
20
24
05
05
14
13
25
-12
15
CABBA
20
24
04
08
12
17
32
-15
16
JSMB
19
23
04
07
12
15
32
-17
P P P P R R R R O O O O C C C

PP P P R R R R O O O O C C C C PPPRRRROOOOCCCC HHHHAAAAIIIINNNNSSSS RRRREEEENNNNDDDDEEEEZZZZ--VVVVOOOO UUUU SSSS

H H A A A A I I I I N N N N S S
H H A A A A I I I I N N N N S S
25 e journée 26 e journée ASO USMH MCEE CRB MCA CABBA USMA MCO RCA
25 e journée
26 e journée
ASO
USMH
MCEE
CRB
MCA CABBA
USMA MCO
RCA JSK
CRBAF USMA
MCO MCEE
CRB CSC
JSMB JSS
CABBA JSK
USMH MCA
JSS ESS
MOB ASO
CSC RCA
ESS
MOB
CRBAF
JSMB
6 LIGUE 1 Compétition édition du dimanche 23 mars 2014 24 e journée Par Sofiane
6 LIGUE 1
Compétition
édition du dimanche 23 mars 2014
24 e journée
Par Sofiane B.
Stade du 1 er -Novembre, El-
Harrach, affluence nombreuse,
temps ensoleillé, arbitres : Bichari,
Gourari et Bourouba.
Ya, ya mon
capitaine !
USMH
1-0
CRB
ABIDFAIT TAIRE
LA RUMEUR
BUT : Abid 45'
AVERTS :
Boulekhoua 32',
Belkaroui 61'
EXP : Aït Ouamar 90'+2
Doukha 3
Chouih 2
Boulekhoua 4
Abdat 2
Le derby de la 24 e
journée qui a mis aux
prises l’USMH avec le
CRB au stade du 1 er -
Novembre-1954 d’El-
Harrach a vu la victoire
des Jaune et Noir qui se
sont imposés sur la
plus petite des
marges.
Azzi 4
Bencherifa 2
Belkaroui 4,
Khodi 2,
Mazari 3
Khelili 2
(Ziane-Chérif 84'),
Meguehout 2
C’EST UNE équipe de
l’USMH séduisante qui
Aït Ouamar 0
Anane 3
Hendou 3
M. Benaldjia 2
s’est imposée hier sur sa
pelouse face au CRB. En
Boumechra 4
(Kherbache 46')
MEGUEHOUT : le capitaine du
Chabab n’a pas été exemplaire sur
le terrain, étant donné qu’il s’est
accroché avec son camarade
Benaldjia. Il aurait dû donner
l’exemple en jouant son rôle d’une
meilleure façon.
DOUKHA : très concentré, le
portier harrachi n’a pas été
vraiment sollicité. Il n’a pas eu
grand-chose à faire aussi en tant
que capitaine puisque ses
camarades se sont très bien
acquittés de leur tâche.
(Belmerrah 90')
B. Benaldjia 2
Younès 4
(Bougy 61')
Mebarki 3
Rebih 2
Prestation des
(Amada 63')
Dahmane 2
Abid 5
(Bouregba 77')
internationaux
Ent. : Charef
Ent. : Henkouche
2’ Centre de M. Benaldjia
sur le côté gauche, Anane
reprend instantanément, ça
passe à quelques millimètres
de la transversale. Doukha
peut toucher du bois.
6’ Beau dribble de
Boulekhoua qui met son vis-à-
vis dans le vent, centre pour
Abid qui reprend de la tête,
mais c’est mal ajusté.
14’ Joli travail collectif de
l’USMH, Aït Ouamar donne à
Younès qui, à son tour, sert
Boumechra. Il dribble deux
joueurs et tombe après avoir
été légèrement accroché, mais
l’arbitre fait signe de continuer
malgré la contestation des
Harrachis.
16’ Balle en profondeur
d’Aït Ouamar pour
Boumechra, qui tire, mais ce
n’est toujours pas au fond.
19’ Coup franc direct de
Boumechra à l’entrée de la
surface, mais la balle s’écrase
sur la transversale avant de
sortir en six mètres.
33’ Coup franc de Rebih
légèrement à droite, Doukha
sort la balle du bout des doigts
en corner.
45’ Centre d’Azzi à ras de
terre, Boumechra tire, mais
Khelili dégage comme il peut
dans les pieds d’Abid qui
reprend directement et ouvre la
marque pour son équipe.
58’ Aït Ouamar sert en pro-
fondeur Aït Ouamar, qui
dribble et tire, mais Chouih,
bien placé, dévie en corner.
84’ Contre-attaque du CRB
menée par Rebih, qui élimine
deux défenseurs et tire trop
haut. Les pigeons ont eu froid.
87’ Kherbache passe deux
défenseurs d’un coup de rein,
centre à ras de terre pour
Bouregba, qui voit son tir stop-
pé sur la ligne des buts par
Azzi. Les Harrachie ont eu des
sueurs froides.
effet, tactiquement les
Jaune et Noir étaient supé-
rieurs, notamment en pre-
mière période où ils ont
donné une bonne leçon de
football à leurs adver-
saires. Pourtant, ce sont
les gars de Laâqiba qui
ont eu la première occa-
sion que l’attaquant
Dahmane a loupée, par la
suite aucune autre action
dangereuse n’a été enre-
gistrée à l’actif des
Belouizdadis. Ce sont plutôt les
locaux qui ont dominé outrageuse-
ment les débats avec un jeu des
plus séduisants sous les applaudis-
sements des Kawassir très contents
de la production de leur équipe. La
domination des Harrachis ne fut
pas vaine, puisqu’ils réussiront à
concrétiser une de leurs actions
juste avant le coup de sifflet final
de la première mi-temps de
Bichari. C’est une nouvelle fois
Abid qui sauvera son équipe inscri-
vant un but dans un moment déli-
cat de la partie. Ce qui a créé la
zizanie au sein de l’effectif du
Chabab, notamment chez les deux
joueurs, Meguehout et M.
Benaldjia qui se sont accrochés
sous les yeux de leurs camarades,
du staff et du public étonné. C’est
ainsi que l’homme en noir mit fin à
la première mi-temps. Au retour
des vestiaires, les joueurs du
Chabab voulaient coûte que coûte
revenir dans le match, ils parvien-
DOUKHA a fait le match qu’il
fallait. Le gardien harrachi n’a pas
eu de grands arrêts à réaliser sauf
sur deux actions, dont une a vu le
ballon s’écraser sur la
transversale et l’autre a été déviée
in extremis en corner.
dront à poser leur jeu, sans toute-
fois parvenir à secouer les
filets d’un Doukha vigilant.
Le rentrant Kherbache,
incorporé à la place de
M. Benaldjia, n’a pas
MEILLEUR
BUTEUR DE L’USMH
AVEC 6 RÉALISATIONS
S. B.
Coup de
sifflet
«Cette victoire
donné le résultat
attendu, même s’il a
donné plus de viva-
cité à la ligne
offensive du CRB.
Soulignons que ce
changement est
dû certainement à
ce qui s’est passé
entre Benaldjia et
son capitaine en
première mi-
temps. Avec cette
victoire, les Jaune et
Noir comptent désor-
mais 34 points et
est notre meilleure
réponse»
BICHARI a dirigé son match de main
de maître. Il était dans son jour et a
dirigé le derby de très bonne
manière, même si les deux équipes
ont contesté des penaltys qui
étaient peu évidents.
Le baroudeur de l’USMH, Mohamed Amine Abid, qui en est à
sa sixième réalisation, était l’auteur de l’unique but de la
rencontre. Interrogé en fin de match, le joueur au caractère
U
B
timide nous dira qu’il n’a fait que son devoir
: «Je pense que nous
L
E
P
L
I
c
méritons notre victoire d’aujourd’hui au vu de notre prestation.
Nous voulions remporter ce derby afin de monter au classement.
Pour ce qui est de mon but, je dirais que je n’ai fait que mon
et son
équipe
devoir, mais je ne vous cache pas que je suis très heureux
d’être le buteur. Ce sixième but va me pousser à travailler plus
afin de marquer plus. J’aspire à être le meilleur baroudeur
de mon équipe. Il reste encore plusieurs matches à jouer
où j’espère m’illustrer encore, car je suis sur une
bonne lancée et en confiance. En ce qui concerne
Les ssupporters
du CCRB cchantent
leur ddéception
accroissent leurs
chances de jouer les 5
premières places, tandis
que le CRB fait du surplace à
la 13e place.
votre question sur le match arrangé, je dirais
tout simplement que nous avons fait taire
les mauvaises langues, cette victoire
est notre meilleur réponse.»
ACCROCHAGE Meguehout-Benaldjia
JUSTE APRÈS la réalisation harrachie, deux joueurs
du CRB, à savoir Meguehout et Mehdi Benadjia, se
sont accrochés sur le terrain devant tout le monde. Se
renvoyant la responsabilité sur la balle qui a amené le
but harrachi, les deux joueurs ont échangé quelques
mots des moins tendres avant que leurs camarades ne
les séparent.
Plus de 200 supporters du
Chabab étaient présents hier à
Mohammadia. Grande fut leur
désillusion après la défaite dans
le derby. Ils ont chanté leur
déception et cité la direction et
les joueurs à qui ils reprochent
beaucoup de choses. En fin de
match, ils se sont dirigés vers la
2e tribune où ils se sont
rassemblés pour exprimer leur
frustration, alors que le CRB
n’est pas un club qui devrait
jouer le bas du tableau.
L’œil du
Meguehout : «Pas de quoi faire
un drame»
coach
A l’issue de la rencontre, le capitaine du Chabab,
Meguehout, expliquera ce qui s’est passé entre lui et
M. Benaldjia. «C’est des choses qui arrivent sur le ter-
rain. Avec la tension du match, nous avons quelque peu
perdu notre sang-froid, je pense qu’il n’y a pas de quoi
en faire tout un plat puisque tout est rentré dans l’ordre
par la suite avec mon partenaire.»
BECHOUCHE ::
«Je ffélicite lles
joueurs»
DAHAR FORFAIT
Henkouche : «Ça m’a fait plus
de peine que la défaite»
Le milieu de terrain du
Chabab, Dahar, a déclaré
forfait à la dernière minute en
raison d’une blessure aux
adducteurs. Le joueur a été
remplacé par Bilel Benaldjia.
«Je dois reconnaître que l’USMH a réalisé une belle
partie, notamment en première période où elle nous a
dominés et réussi à nous marquer dans un moment
délicat de la rencontre. En seconde mi-temps, nous
sommes revenus et nous avons mieux joué. Nous
aurions même pu revenir au score en fin de match,
malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à le
faire. Je dois ajouter que ce qui s’est passé entre mes
joueurs m’a fait encore plus mal que cette défaite. Pour
ce qui est de les faire passer en conseil de discipline, je
pense que ce n’est pas le moment avec la situation dif-
ficile que nous traversons. Nous ne devrions même pas
évoquer le CD puisque le calme est revenu.» S. B.
Malek : «C’est inadmissible»
U21 :
USMH 0 - CRB 1
Les U21 de l’USMH, qui ont
affronté leurs homologues du
CRB en match d’ouverture du
derby, se sont inclinés sur la
plus petite des marges (1 à 0).
Le président du CRB était en colère, non en raison de
la défaite, mais pour ce qui s’est passé sur le terrain
entre les deux joueurs, à savoir Meguehout et Benaldjia.
«Ce qui s’est passé entre ces deux joueurs est
inadmissible, on va attendre le rapport du staff technique
et si il est nécessaire, c’est à la commission de discipline
de statuer sur leur cas.»
«Nous avons assuré l’essentiel avec
cette victoire. Les joueurs sont à
féliciter pour leur prestation. Ils ont
été à la hauteur, car ils ont bien réagi.
Maintenant, après avoir remporté ce
derby, nous allons nous concentrer sur
les prochaines rencontres où nous
allons essayer de récolter un maximum
de points et améliorer notre
classement.»

édition du

77 Compétition LIGUE 1
77
Compétition
LIGUE 1

dimanche 23 mars 2014

Belayat révise ses intentions

Laïb :: ««Le ccontrat avec HHyundai ssera signé ddimanche»

COMME rapporté par Compétition dans l’une de ses précédentes éditions, la marque Hyundai sera l’un des spon- sors qui mettra d’importantes sommes dans les caisses de l’USMH. Le prési- dent harrachi nous a fait savoir qu’un contrat sera signé aujourd’hui avec la marque automobile. «Avec Hyundai, tout a été conclu et nous signerons dimanche notre contrat avec la marque automobile », nous dira le président harrachi.

«Les 3 libérés ont eu leur chèque de 170 millions»

«Benabderrahmane a bénéficié de 70 millions»

«Il ne me reste que 5 joueurs à payer et ce sera fait juste après le match contre la JSMB»

En ce qui concerne le payement des joueurs, le président de l’USMH nous confie que tous ont été payés à l’ex- ception de 5 joueurs qui seront réglés avant la fin de semaine. «Il reste 5 joueurs seulement qui n’ont pas tou- ché leur dû, il s’agit des gros salaires. Ainsi, nous allons payer Doukha, Aït Ouamar, Hendou, Belkaroui et Boumechra dès mercredi et tout ren- trera dans l’ordre.»

R. H.

DES PANNEAUX DE L’ANEP INSTALLÉS

Le nouveau sponsor de l’USMH, à savoir l’ANEP (Agence nationale d’édition et de publicité) a installé ses panneaux publicitaires dans le stade du 1er- Novembre-1954. A l’occasion du derby d’hier, ces panneaux étaient bien visibles.

Laïb, qui est en train de régler toutes les situations petit à petit, nous ajoutera que les trois joueurs libérés au mercato, à savoir Gahch, Boukhetala et Allam ont perçu un chèque d’un montant de 170 millions. «J’ai donné un chèque de 170 millions à l’agent des trois joueurs libérés, ce qui prouve une nouvelle fois que tous les joueurs perçoivent leur argent, même s’il y a du retard.»

Toujours concernant le payement des joueurs, Laïb nous fera savoir que l’ex-Harrachi, à savoir Benabderrahmane a lui aussi bénéficié de ses arriérés. «Nous devions de l’ar- gent à Benabderrahmane, nous devions lui donner 100 millions, mais en négociant avec lui, nous lui avons payé 70 millions de centimes.»

avec lui, nous lui avons payé 70 millions de centimes.» «Si je rachète l’USMH, je laisserai

«Si je rachète l’USMH, je laisserai le CSA comme co-actionnaire»

l’USMH, je laisserai le CSA comme co-actionnaire»  Par Sofiane B. manifestement changé. Après sa

Par Sofiane B.

manifestement changé. Après sa réunion de vendredi avec Laïb et quelques actionnaires de l’USMH, Belayat affirme dans une déclaration faite à Compétition hier : «Je me suis concerté avec Laïb et quelques- uns de ses compagnons. J’ai eu l’occasion de connaître des choses que je ne connaissais pas avant sur ce club. J’en ai alors profité de cela pour faire un tour d’horizon sur l’USMH.»

«J’ai remis à Laïb une lettre dans laquelle j’exprime mes intentions de reprise de l’USMH»

Belayat poursuit : «Lors de la même réunion de vendredi, j’ai donné une lettre pour Mohamed Laïb. Cette lettre a pour objet les intentions d’investissement du groupe Belayat et fils. Mon vis-à- vis l’a reçu et m’a donné un accusé de réception, cela nous a permis d’officialiser le tout.»

L’homme d’affaires sétifien et patron du groupe industriel Belayat et fils s’est réuni hier avec Mohamed Laïb afin de faire le point sur quelques modalités d’un éventuel investissement.

PLUS IL AVANCE dans le dossier de prise de connaissances, Belayat fait des concessions sur ses intentions d’investissement qu’il avait au départ. Dans ses premières apparitions, l’homme d’affaires sétifien déclarait :

«Ma venue à l’USMH est tributaire d’un rachat total des actions de ce club, car la réussite d’un grand club pourra être compromise, si j’aurais d’autres associés avec moi.» Cependant, à l’issue de la réunion d’hier, beaucoup de choses ont

L’argent de BBatimetal bientôt ddans lles caisses Selon une source proche de la direc- tion
L’argent
de BBatimetal
bientôt ddans lles
caisses
Selon une source proche de la direc-
tion du CRB, on croit savoir que les
caisses du club algérois seront renflouées
dans les tout prochains jours par l’argent
du sponsor, Batimetal. En effet, ce spon-
sor qui a signé récemment un contrat
avec le Chabab s’est montré disponible
à verser une somme d’argent au club
prochainement. Une bouffée d’oxy-
gène pour la direction des Rouge
et Blanc qui pourrait donc pro-
céder à la régularisation de
quelques arriérés des
joueurs.

«Il m’a affirmé que le club n’a aucune dette»

Questionné sur une éventuelle prise en charge des dettes de la SSPA/USMH, Belayat réplique :

«Laïb m’a confirmé que l’USMH n’a aucune dette. Cependant, ces choses se discuteront après devant un notaire et avec les bilans du club. Hier, ce n’était qu’une rencontre à l’effet de faire connaissance entre nous afin que nous puissions faire des mises au point sur quelques modalités d’investissement de mon groupe.» Sur les parts d’actions qu’il entreprend avoir, l’homme d’affaires sétifien songe à laisser le CSA comme actionnaire de la SSPA/USMH, mais pas seulement. Belayat a l’intention de laisser une part du capital global de 10% au minimum, et il affirme : «C’est important de laisser le CSA comme actionnaire à la SSPA, comme

ça, il aura une meilleure santé financière, et il n’aura pas à attendre seulement les subventions de l’Etat.» Interrogé s’il laissera d’autres investisseurs s’associer à lui ou non, Belayat répond : «Je pense que pour un départ, même 30% des parts d’actions du club m’arrangeront. Cela me permettra déjà de mettre un grand pas à l’USMH, après, pour le restant du capital et pour mon projet, je me contenterai d’acheter au fil de ma présence à El-Harrach et à mesure ce que je voulais avoir comme actions.»

«Il m’a suggéré de faire une offre sur le prix de l’action et de faire une extension du capital»

Outre le volume du capital qu’il veut prendre en charge, Belayat dit avoir refusé la proposition de Laïb Mohamed dans laquelle il lui a parlé d’une extension du capital. Le probable futur propriétaire de l’USMH affirme : «Ma venue à l’USMH est seulement et uniquement pour le rachat de club par mon groupe industriel. Cependant, Laïb et ses compagnons m’ont suggéré de leur faire une offre sur le prix d’une seule action. J’ai donc pris en considération leurs propositions, mais à condition que je puisse négocier le rachat des parts d’actions de chaque actionnaire, avec les concernés en tête à tête à part entière, avec la présence d’un notaire qui confirmera tout notre travail.» S. B.

SOUFFRANT D’UNE ANGINE

Abassi a raté le match des espoirs

LE GARDIEN de l’équi- pe espoir du CRB Ramzy Abassi n’a pas joué le match de son équipe hier contre son homologue har- rachie. Et pour cause, le portier du Chabab souffre

d’une angine aiguë. En réali- té, ça fait plus d’’une semaine

que Abassi est tombé malade. Il ne s’est pas entraîné depuis le dernier match contre le

MOB. Du coup, hier, il n’a pas été convoqué contre l’USMH. C’était son coéqui- pier Haddid qui a été appelé à prendre sa place.

«Je ne pouvais pas jouer»

Contacté par nos soins, Abassi affirme qu’il était inca- pable de disputer la rencontre

d’hier contre l’USMH. «J’étais vraiment malade pen- dant toute la semaine. Je ne pouvais pas m’entraîner à cause d’une angine. Alors, c’est pour cette raison que je n’étais pas convoqué pour le match contre l’USMH», a-t-il déclaré.

H. A. B.

LE PRÉSIDENT du CRB, Réda Malek, s’est réuni avec ses joueurs avant-hier à l’hôtel El- Forsane de Baraki. Pour mettre un terme à cette histoire de salaires non payés qui a réapparu ces derniers jours, le premier responsable belouiz- dadi a tenu à rassurer l’ensemble des joueurs qu’ils auront droit à leur argent le plus tôt pos- sible. Il leur a expliqué qu’il attend seulement l’argent des sponsors pour procéder à leur régu- larisation. «Je ne suis pas un président qui fuit ses responsabilités. Depuis mon arrivée au club, j’ai toujours tenu mes promesses. Alors, ce n’est pas aujourd’hui que je vais faire machine arriè- re. Alors, ne vous inquiétez pas pour votre argent, car vous allez être tous payés dans les

IL S’EST RÉUNI AVEC LES JOUEURS À L’HÔTEL

Malek : «Ne vous inquiétez pas pour votre argent»

prochains jours», a assuré le boss belouizdadi en direction de ses joueurs.

Il a exigé de bons résultats pour le reste du parcours

Bien qu’il ait tenu à les rassurer quant à leurs salaires, il n’en demeure pas moins que le boss belouizdadi a haussé le temps pour exiger par la même occasion de bons résultats pour la suite du parcours. Malek a demandé aux équipiers du gardien Chouih de se concentrer sur leur sujet, à savoir le reste du championnat, pour assurer le maintien. Il n’a pas admis que certains éléments évoquent la question des salaires alors que

éléments évoquent la question des salaires alors que l’équipe lutte toujours pour son maintien en L1.

l’équipe lutte toujours pour son maintien en L1.

Les joueurs soulagés

Le discours du président du Chabab, Réda Malek, a vraiment soulagé les joueurs du club. Ces derniers sont à présent rassurés quant à leurs arriérés et ne pensent qu’à la réussite des résultats dans le futur. Il est utile de signaler que Malek avait auparavant une discussion avec tous les joueurs dans ce sens, mais il semblait que ceux-ci n’ont pas été convaincus. Alors, il a fallu qu’il se réunisse encore une fois avec eux et mettre les points sur le i concernant cette his- toire d’argent.

H. A. B.

88 LIGUE MC ALGER 1 Compétition
88 LIGUE MC ALGER 1
Compétition

édition du

dimanche

23 mars 2014

24 e journée

l'Unité

Béjaïa, temps printanier, pelouse en bon état, stade archicomble, arbitres MM. Amalou, Brahim et Bounoua.

Stade

de

maghrébine,

MOB

0-1
0-1

JSMB

 

BUT : Tatem (76')

AVERT : Yettou (51')

AVERTS : Zafour (35') Mebarakou (33') Chalali (50')

Berrefane

Djabaret

Baouali

Chalali

Guedjani

Medahi

Bouamria

Zafour

Chebana

Niati

Ferhat

Aït Fergane

Boulaïnceur

Boukemacha

Yettou

Saïghi (Tatem 74')

Maga Souba

Mebarakou

Akrour

Zeghli

Yaya (Rahal 65')

Coulibaly

Ent. : Amrani

Ent. : Hamouche

65') Coulibaly Ent. : Amrani Ent. : Hamouche 1' Contrôle de la poitrine d’Yettou qui
65') Coulibaly Ent. : Amrani Ent. : Hamouche 1' Contrôle de la poitrine d’Yettou qui

1' Contrôle de la poitrine d’Yettou qui s'apprêtait à enchaîner une frap- pe, mais le retour de Mebarakou sauve la JSMB. 14' Déviation de Chalali sur Niati qui enchaîne par une frappe, mais Berrefane s'interpose avec autorité. 24' Déviation de Maga Souba pour Yettou qui tente une tête, mais Djabaret, très bien placé, s'interpose avec brio. 36' Coup franc direct d'Akrour, Djabaret, d'une belle claquette, éloigne le danger. 45' Tir puissant de Zeghli, dévié par Chebana, mais Berrefane sauve la mise. 53' Corner de Medahi qui sert Mebarakou, mais sa tentative passe à quelques centimètres. 64' Yaya hérite d'une belle balle et enchaîne directement d'une frappe. Djabaret est battu, mais Mebarakou est présent et sauve sur sa ligne. 76' Retrait de Niati en direction de Tatem qui reprend de volée et ouvre le score.

sa ligne. 76' Retrait de Niati en direction de Tatem qui reprend de volée et ouvre

L’œil coach du

reprend de volée et ouvre le score. L’œil coach du  Par Rahib Medhouche Dans un
reprend de volée et ouvre le score. L’œil coach du  Par Rahib Medhouche Dans un

Par Rahib Medhouche

Dans un derby sous haute tension, les poulains de Hamouche l'ont emporté sur la plus petite des marges.

EN EFFET, il aura fallu attendre le dernier quart d'heure de la ren- contre pour voir Islam Tatem griller la politesse aux défenseurs des Crabes suite à un service magnifique de Niati. Cette victoire aura pour effet de transcender les troupes de la JSMB et reprendre espoir dans une saison où rien ne va et où le club semble résigné à une rétrogradation en Ligue 2 à la fin de la saison. Pour revenir à la rencontre, il faut dire que les deux équipes ne voulaient en aucun cas perdre cette rencontre déterminan- te au vu de leur classement. Le

cette rencontre déterminan- te au vu de leur classement. Le Tatem, le bourreau du MOB score
cette rencontre déterminan- te au vu de leur classement. Le Tatem, le bourreau du MOB score

Tatem, le bourreau du MOB

score était de zéro partout. Très vite, l'ancien harrachi a bien rendu la pareille à son entraîneur en allant marquer un but très important qui a offert la victoire à son équipe en fin de compte.

L'arbitre a signalé les jets de projectiles et de fumigènes

Par ailleurs, juste après le but de Tatem, la galerie de la JSMB a jeté toutes sortes de projectiles sur la

pelouse pour inciter l'arbitre à arrê- ter la partie. Cependant, à la fin du match et lorsque nous avons accos- té le délégué, il nous a affirmé que l'arbitre a mentionné des jets de pierres et de fumigènes des deux galeries. Donc, il faudra attendre ce que va décider la CD de la

Ligue.

R. M.

attendre ce que va décider la CD de la Ligue. R . M . L’homme du

L’homme

du match

Sans conteste, c'est le capitaine d'équipe de la JSMB qui a réalisé une partie énorme. Dés l'entame du match il s'est illustré par une intervention décisive sur Tatem qui l'a mise en confiance et qui a eu pour effet de le faire rentrer dans le match. présent aussi bien offensivement que défensivement, il aura offert une large palette de son immense talent. C'est à juste titre qu'il est désigné homme du match.

à juste titre qu'il est désigné homme du match. Berrefane de retour dans le onze 

Berrefane de retour dans le onze

Pour ce derby de Béjaïa, le coach du MOB, Abdelkader Amrani, a décidé d'aligner Mourad Berrefane dans la cage. En effet, après avoir passé les 4 dernières rencontres sur le banc de touche, l'ancien d'El- Eulma a retrouvé une place de titu- laire au détriment de Zaïdi qui l'avait remplacé lors des dernières rencontres.

Baouali retrouve son poste

 Pour sa part, Sofiane Baouali a enfin retrouvé son poste de prédi- lection au cours de cette rencontre. Le joueur avait pas mal bourlingué dans plusieurs postes lors des der- niers matchs.

Chebana de retour

 Il en est de même pour le défen- seur polyvalent du MOB, Chebana, qui a lui aussi retrouvé une place de titulaire pour le derby de la Soumam. En effet, ce dernier était absent au cours de la dernière partie de son équipe pour cause de suspen- sion.

Confiance renouvelée à Boulainceur

 Par ailleurs, le staff technique béjaoui a décidé de reconduire l'at- taquant Rafik Boualinceur pour cette partie très importante. Le joueur a fait une belle partie la semaine passée.

Yettou honoré

 Le milieu de terrain défensif du MOB, Nassim Yettou, a été honoré par nos confrères du journal Maracana. Le joueur prêté par l'USMA fait une très belle saison du côté du promu et est vite devenu un élément incontournable au sein du dispositif d'Amrani.

Rahal de retour dans les 18

 L'attaquant des Crabes, Faouzi Rahal, a enfin retrouvé le groupe pour le compte de cette rencontre après avoir totalement récupéré de sa blessure.

Nemdil écarté

 Si Rahal a enfin retrouvé une place dans les 18, son équipier et milieu de terrain Nemdil a, lui, quit- té le groupe pour cette rencontre. Le staff technique a jugé utile de ne pas compter sur le joueur pour cette partie face au voisin.

pas compter sur le joueur pour cette partie face au voisin. MOB peut se mordre les
pas compter sur le joueur pour cette partie face au voisin. MOB peut se mordre les

MOB peut se mordre les doigts d'avoir raté plusieurs occasions nettes de scorer durant cette partie, notamment en première période. Il faudra donc se remettre très vite au travail pour rattraper le coup et ne pas voir la situation se compliquer davantage pour les poulains d'Amrani. Cette défaite fait très mal d'autant plus que les suppor- ters ont fait ce qu'il fallait en pre- nant d'assaut les tribunes de l'Unité maghrébine très tôt, plusieurs heures avant le coup d'envoi de la rencontre.

Coaching gagnant de Hamouche

L'autre point important de la ren- contre et qui mérite d'être signalé est le coaching gagnant du coach de la JSMB, Hamouche, qui a lancé Tatem à la 74e, alors que le

HAMOUCHE :

«Une victoire salutaire»

la 74e, alors que le HAMOUCHE : «Une victoire salutaire» «Aujourd'hui, je suis très content de
la 74e, alors que le HAMOUCHE : «Une victoire salutaire» «Aujourd'hui, je suis très content de

«Aujourd'hui, je suis très content de la victoire de mon équipe dans cette partie très importante sur tous les points. On s'attendait vraiment à ce que la partie soit très compliquée pour nous sur tous les plans. Comme vous le savez, c'est un derby et ça a toujours un cachet particulier. Un match, c'est deux mi-temps. l'équipe du MOB est vraiment difficile à manier car elle est composée de bons joueurs. je pense qu'en première mi-temps la partie a été équilibrée. Cependant, en deuxième mi-temps, on a réussi à marquer au bon moment de la partie et à la fin nous sortons vainqueurs de cette empoignade. Cette victoire est très importante pour nous puisque ça va nous permettre d'aborder la suite dans de bonnes conditions.»

«Il faut gagner les 2 prochains matchs»

Par ailleurs, le coach de la JSMB pense à la prochaine rencontre et affirme : «La victoire d'aujourd'hui nous permet d'entretenir l'espoir de nous maintenir en Ligue1 la saison prochaine. cependant, pour ce faire, il faut bien négocier notre match en retard face à l'USMH mardi prochain à huis clos mais aussi et surtout le match face à la JSS le 5 avril prochain. Il faudra faire le plein à domicile.»

U21 :: uun mmatch sous ttrès hhaute ttension

Comme cela se fait de coutume, l'ouverture de chaque ren- contre de championnat

donne lieu à une opposition entre les deux équipes espoirs des deux adversaires. Hier au stade de l'Unité maghrébine arabe, la ren- contre des U21 s'est jouée dans un stade archicomble du fait que les supporters des deux camps ont pris d'assaut les tribunes du stade de Béjaïa. D'ailleurs, le por- tail a été défoncé et des sup- porters du MOB ont réussi à pénétrer dans l'enceinte, ce qui a eu pour effet de retar- der le coup d'envoi de la rencontre de 20 minutes, car il y a eu des blessés après que des supporters aient réussi à pénétrer sur la pelouse. Pour revenir à la rencontre, elle s'est soldée par un score nul et vierge. D'ailleurs, comble de l'iro- nie, l'arbitre a arrêté le match bien avant son terme.

Les ddirigeants dde lla JJSMB aabsents

C'est devenu une habitude lorsque la JSMB se produit à Bejaïa. Le

président du club, Boualem Tiab, ainsi que le manager général, Rachid Redjradj, étaient aux abonnés absents hier au stade de l'Unité maghré- bine arabe.

Zafour ddu MMOB aau MMOB

Pour sa part, le capitaine d'équipe de la JSMB, Brahim Zafour, a

retrouvé une place de titulaire pour ce match. Blessé lors de la ren- contre aller, il était revenu face à l'ESS avant de rechuter après avoir disputé 10 petites minutes. Aujourd'hui totalement remis, il a retrouvé sa place en défense centrale.

Pagaille aautour dde lla ttribune ccouverte

La tribune couverte du stade de l'Unité maghrébine arabe a suscité

une grosse pagaille hier. En effet, les supporters de la JSMB avaient réussi à obtenir gain de cause pour prendre place dans cette tribune qui peut contenir jusqu'à 1500 places. Cependant, ça n'a pas été du goût des supporters du MOB qui ont exprimé leur colère. Après d'âpres négociations, un accord est enfin trouvé pour laisser les supporters de la JSMB prendre place dans la tribune couverte A avec une restriction de 200 places pour permettre la mise en place d'un cordon de sécurité impressionnant.

       

édition du

dimanche

99 LIGUE 1
99
LIGUE 1

23 mars 2014 Compétition

GRAVESINCIDENTSDURANT ET APRÈS LE MATCH

Par Rahib Medhouche

Le derby de la Soummam a été marqué plus par les incidents que par le spectacle et le beau jeu.

LES GALERIES des deux équipes étaient sur- excitées par ce rendez-vous qui, certes, demeure important au vu de la rivalité sportive entre les deux équipes, mais pas au point d’engendrer autant d’incidents et de dégâts, car après tout, ce n’est qu’un match de football. Tout a commencé avec cette histoire de tribune couverte. Puis, les supporters des deux camps se sont illustrés dans le mauvais sens au cours de la rencontre des U21. Un peu plus tard, c’était la pagaille, puisqu’à cause de l’affluence, on ne parvenait même pas à voir le tableau électronique du stade. Ce n’est pas tout, en plus des insultes échangées entre les deux camps, le but marqué par la JSMB a crée un cli- mat d’hystérie, puisque les projectiles ont com- mencé à fuser de partout dans le but d’arrêter la partie sur ce score d’un but à zéro. La tribune officielle a été la scène de dérapages, puisque plusieurs accrochages ont été signalés entre les deux camps. D’ailleurs, les sièges de la tribune officielle et de la tribune d’honneur ont été sacca- gés par ces pseudo- supporters.

Le siège du MOB détruit

Une fois le match terminé, les supporters du MOB, furieux du score final, ont déversé leur

du MOB, furieux du score final, ont déversé leur Rôle des GARDIENS de but BERREFANE :

Rôle des

GARDIENS de but

BERREFANE :

Pour son grand retour à la compétition, le transfuge d'El Eulma na pas été très inquiété durant la partie. Quelques interventions autoritaires en première période l'ont fait rentrer dans le match. Dans l'ensemble, il a réalisé une partie correcte et ne peut absolument rien faire sur le but de Tatem.

et ne peut absolument rien faire sur le but de Tatem. DJABARET : Eloigné des terrains
et ne peut absolument rien faire sur le but de Tatem. DJABARET : Eloigné des terrains

DJABARET : Eloigné des terrains depuis six mois, il a effectué son grand retour dernièrement dans les cages de la JSMB. Hier face au MOB il a tout bonnement réalisé le match qu'il fallait en se montrant bien présent dans sa ligne et en sauvant la mise à plusieurs reprises notamment sur le coup franc d'Akrour en première mi-temps. avec sa grande expérience, il a su donner la confiance et l'assurance qu'il fallait à ses défenseurs. Un match complet pour le dernier rempart de Yemma Gouraya.

Un match complet pour le dernier rempart de Yemma Gouraya. colère sur le siège du club

colère sur le siège du club et l’ont détruit devant la stupeur des dirigeants qui ne comprenaient rien à ce qui se passait sous leurs yeux à la suite de cette défaite. Les Crabes tiennent les dirigeants pour seuls et uniques responsables de cette défai- te devant le rival local, et c’est le siège qui en a

fait les frais. Dans tout ce remue-ménage, il y a eu une dizaine de blessés qui sont restés aux alen- tours du stade. Ce qui est certain, c’est que ce derby a fait beaucoup de dégâts, surtout sur le plan matériel, puisqu’on dénombre beaucoup de voitures endommagées. R. M.

Cette rencontre n'aura pas déchaîné les passions, malgré l'engouement qu'elle suscite chez les supporters des deux camps. Etant donné que les deux antagonistes luttent pour leur survie en Ligue1, on n'a pas assisté au spectacle attendu par les nombreux amoureux des deux équipes puisque l'enjeu et surtout la tension ont tué tout spectacle ou belles facettes dans ce match.

ont tué tout spectacle ou belles facettes dans ce match. La note du match 1 1

La note du match 11/20

Coup de

Coup de

sifflet

match. La note du match 1 1 / 2 0 Coup de sifflet MENTION B B

MENTION BBIEN POUR AMALOU

Désigné pour cette rencontre de très grande importance l'arbitre Mokhtar Amalou aura été l'un des points positifs de la rencontre puisque l'homme en noir a parfaitement su diriger les débats entre les deux équipes.

LLaa JJSSMMBB nnaa rrééccuuppéérréé lleess bbiilllleettss qquuàà

1111hh3300

Les supporters de la JSMB, présents

en très grand nombre au niveau des deux points de vente prévus d’avance

au café du marché Philipe

des supporters sis à la rue Aïssat Idir,

dans l’ancienne ville, très tôt le matin,

ont dû patienter

acheter le fameux sésame d’accès au stade, contrairement à ceux du MOB, dont l’opération vente des billets avait débuté très tôt. Renseignement pris, la quote-part des billets de la JSMB n’a été récupérée par la direction de Tiab qu’à 11h.

et au siège

jusqu’à 11h30 pour

LLaa ttrriibbuunnee ccoouuvveerrttee AA eesstt rreessttééee vviiddee,, llaa JJSSMMBB ddéébboouuttééee

La requête officielle émise par la

direction de la JSMB avant-hier à l’adresse du premier magistrat de la wilaya n’a pas abouti. Pour preuve,

réunion d’urgence tenue le matin du match avec la commission de sécurité de la wilaya n’a rien changé à la donne, puisque la tribune couverte A, objet du litige entre la JSMB et le MOB, est restée vide. C’est dire que le recours de la JSMB n’a pas abouti.

la

LLee jjeeuunnee BBeennssaahhaa BBiilleell pprroommuu eenn sseenniioorrss

L’entraîneur de la JSMB, Hacene

Hamouche,

collègue de la catégorie espoir, Hakim Younsi, a promu le métronome de

l’équipe espoir, Boussaha

seniors. Le jeune Bensaha possède des qualités techniques indéniables de meneur de jeu reconnues par son staff technique et les observateurs avérés. La promotion de Bensaha confirme la valeur du jeune promu, un nom à retenir, selon son coach Hakim Youni.

sur conseil de son

Bilel, en

IL N’A PAS ÉTÉ RETENU INJUSTEMENT PAR DJABOUR

Kako Rostand affrontera l’ESS aujourd’hui avec le Coton Sport

ROSTAND KAKO, un nom qui rap- pellera certainement quelque chose à la JSMB et au CRB. Le jeune avant- centre camerounais, qui devait signer au CRB lors du mercato hivernal, n’avait pas apprécié le changement d’attitude des dirigeants qui devaient lui faire signer le contrat de recrute- ment sans passer les tests. Il a ensuite atterri du côté de la JSMB, avec comme accord préalable, passer les tests. Il n’a pris part qu’à une mi- temps d’un match amical gagné large- ment face à la modeste équipe de Melbou, où il a marqué un but et déli- vré deux passes décisives, qui n’ont pas convaincu, semble-t-il, le coach Djabour. Ce dernier avait décidé de ne pas le retenir sous prétexte qu’il n’avait pas le niveau de la JSMB. Kako se trouve depuis avant-hier en Algérie avec le statut de meilleur

buteur de son équipe, le Coton Sport, qui affrontera aujourd’hui l’ESS, en

C1.

Kako : «Je voulais tellement jouer à la JSMB, c’est dommage»

On a eu l’agréable surprise de rece- voir hier matin un coup de fil de l’at- taquant camerounais, Kako Rostand, qui nous a fait savoir qu’il se trouvait à Sétif depuis jeudi avec son club, le Coton Sport, pour jouer l’ESS aujour- d’hui en C1. Il nous a fait savoir qu’il suit l’actualité de la JSMB, via la presse, dont notre journal Compétition ; il regrette de ne pas avoir signé à la JSMB, un club qui l’intéressait beaucoup et, surtout, sa mauvaise passe. L. C.

regrette de ne pas avoir signé à la JSMB, un club qui l’intéressait beaucoup et, surtout,
1100 LIGUE MC ALGER 1 Compétition
1100 LIGUE MC ALGER 1
Compétition

édition du

dimanche 23 mars 2014

24 e journée

Stade du 20-Août-1955, Béchar, affluence nombreuse, arbitres : MM. Abid, Charef, Tamen, Bitam

JSS 1-1 RCA
JSS
1-1
RCA

BUT :

BUT :

Benmohamed (85’)

Amiri (15’ sp)

AVERTS :

AVERTS :

Beldjilali (15’)

Kara (45’+2)

Bousmaha (18’)

Cherfaoui (90’)

Seifioune

Kara

Benmohamed

Bouketouh

Terbah

(Nemdil 73’)

Tobal

Belaïd

Bakayoko

Cherfaoui

Bousmaha

Zeddam

Belkheir

Amiri

Zaoui (Amri 70’)

Raït

Beldjilali

Abdelkadous

Aoudou

(Mokdad 60’)

(Bouguelmona 70’)

Hadji

Hamzaoui (Mebarki S. A. 54’)

Harrouche

Dramé (Chaoui 89’)

Ent. : Alain Michel

Ent. : CEO

Dramé (Chaoui 89’) Ent. : Alain Michel Ent. : CEO 4’ Terbah adresse un tir puissant

4’ Terbah adresse un tir puissant des 25 mètres, le cuir rase le cadre du gar- dien de but Kara. 8’ Harrouche fait un joli centre, Dramé bien placé reprend magnifi- quement le cuir, obligeant Seifioune à étaler toute sa classe pour annihiler cette dangereuse action. 10’ Hamzaoui évite deux défen- seurs et le gardien de but sorti à sa rencontre, mais trouve le moyen de tirer sur le poteau. 15’ Amiri transforme un penalty accordé par l’arbitre à la suite d’une faute commise par un défenseur en pleine surface de réparation. 20’ Belkheir, seul devant le gardien de but, tire dans les décors à la grande déception de ses camarades et des supporters. 37’ Zaoui tente sa chance de loin, il oblige Kara à étaler toute sa classe pour dévier le cuir en corner. 43’ Beldjilali fausse compagnie à deux défenseurs, arrive dans la surfa- ce de réparation et alors qu’il allait armer son tir, il est fauché. Les Bécharis réclament le penalty, en vain, l’arbitre fait signer de continuer à jouer. 47’ Aoudou reprend magnifique- ment de la tête un centre de Beldjilali, mais il trouve Kara à la réception. 51’ Dramé file le long de la ligne de touche, adresse un tir puissant, Seifioune effectue un excellent plon- geon pour capter le ballon. 80’ Beldjilali adresse un tir puissant des trente mètres, le cuir frôle le mon- tant droit de Kara. 85’ Benmohamed reprend victo- rieusement un corner de la tête et redonne espoir à son équipe.

U21

:

JSS 3 - RCA 2

et redonne espoir à son équipe. U21 : JSS 3 - RCA 2 L’action du match
L’action du match

L’action

du match

La Saoura revient de loin

Par Ali Oukili

Les Bécharis battus

sévèrement lors de la

précédente journée par le

MC Oran sur le score de

quatre buts à un devaient à tout prix s’imposer pour garder leurs chances intactes de continuer leur aventure dans cette division.

ENCOURAGÉS à fond par leur bruyante galerie, ils se por- tent résolument à l’attaque, obligeant les Arbéens à opter pour la prudence pour contenir les Aoudou et consorts. Les gars de la Mitidja ne se sont pas contentés de se défendre uni- quement, ils ont crée plusieurs fois le danger dans le camp des Vert et Jaune. Les Bakayoko et consorts ont souffert des contres rapides des Bleu et Blanc. Ces derniers ont bénéficié d’un penalty après une faute commi- se par un défenseur béchari en pleine surface de réparation. Piqués dans leur amour-propre, les Vert et Jaune accentuent leur pression pour revenir à la marque, mais sans arriver à le faire par manque de chance devant le but. Les locaux ont déployé de grands efforts pour

le but. Les locaux ont déployé de grands efforts pour rattraper leur retard avant la fin

rattraper leur retard avant la fin de la première mi-temps qui les motivera encore plus pour la reprise, mais sans résultat. Alors qu’il ne restait qu’une minute du temps additionnel, Belkheir brûle la politesse à trois défen- seurs, mais tire dans les bras de Kara. Malgré toute leur débauche d’énergie, les coéqui- piers de Zaoui n’ont pu remettre les pendules à l’heure à la gran- de déception de leurs milliers de supporters. Même scénario à la reprise, les locaux dominent, les visi- teurs jouent la défensive pour préserver leur périmètre du dan- ger constant des Jaune et Vert.

Les visiteurs tentent de temps à autre de mener des attaques éclaires pour essayer d’ajouter une autre réalisation afin de se mettre à l’abri. Les Aouadou and Cie se jettent complètement à l’assaut du but adverse pour essayer d’égaliser, mais se heur- tent au rideau de fer dressé par les visiteurs durant les vingt dernières minutes. Les Bécharis obtiennent une dizaine de cor-

ners durant les dernières minutes de jeu, tirés sans résul- tat. Mais à la 85’, Benmohamed parvint à remettre les pendules à l’heure. La rencontre s’acheva ainsi sur le score nul d’un but

partout.

A. O.

s’acheva ainsi sur le score nul d’un but partout. A. O. L’œil coach du ALAIN M

L’œil coach du

ALAIN MMICHEL :: ««LES GARS OONT FFAIT DDE LLEUR MIEUX»

L’entraîneur de la JS Saoura, Alain Michel, estime que

ses joueurs étaient affectés par la lourde défaite subie contre le MC Oran. «Cette défaite a arrêté un peu la dynamique du groupe, les gars gardent toujours un

mauvais souvenir

le tout pour le tout pour renouer avec la victoire, en

vain. Ils étaient maladroits à l’approche du but, en plus

l’arbitre a accordé un penalty aux visiteurs

contentés en fin de compte du partage des points. On

de cette déconvenue. Ils ont tenté

On s’est

doit oublier le RCA et songer aux prochaines échéances afin d’engranger les points nécessaires et améliorer davantage notre classement.»

AMANI :: ««EQUITABLE»

«Je pense qu’au vu de la prestation des deux équipes, le nul est équitable. Nous avons su comment gérer cette rencontre devant une bonne équipe de la JS Saoura qui pratique du beau football. C’est un bon point de pris, surtout qu’on l’a obtenu à l’extérieur, ça motive encore plus les joueurs pour la suite de la compétition.»

Le remplaçant Mébarki a effectué une belle

reprise acrobatique qu’on voit rarement dans nos stades. Il a failli de peu surprendre Kara resté figé sur sa ligne admirant le beau geste technique de l’attaquant béchari.

Echosdestribunes
Echosdestribunes

Les supporters ont répondu à l’appel en se déplaçant en force pour donner de la voix à leur équipe et encourager les Beldjilali et compagnie. Ils étaient très fair-play, malgré les pertes de temps répétées des Arbéens et le comportement du directeur du jeu. Ils se sont contentés uniquement de soutenir leurs joueurs afin de leur procurer de la joie et du bonheur.

joueurs afin de leur procurer de la joie et du bonheur. La note 1 1 /

La note

11/20

du match

Au vu de la prestation des 22 acteurs durant toute la partie, la meilleure note sera de onze sur vingt. Avis partagé par les spectateurs qui estiment qu’elle fut d’un niveau tout juste moyen.

qui estiment qu’elle fut d’un niveau tout juste moyen. Ya, ya mon capitaine ! Les deux

Ya, ya mon capitaine !

Les deux capitaines, à savoir Beldjilali côté JS Saoura et Cherfaoui côté RC Arba ont bien rempli leur rôle sur le terrain. Ils ont su comment diriger leurs camarades et de les rappeler des fois à l’ordre pour se concentrer sur leur sujet. Les deux joueurs ont été longuement ovationnés en fin de rencontre par la forte assistance.

ovationnés en fin de rencontre par la forte assistance. L’homme du match BAKAYOKO, comme à ses

L’homme

du match

BAKAYOKO, comme à ses habitudes, a su tirer son épingle du jeu en plus de son rôle dans la défense. Il n’hésitait pas à monter en attaque

pour prêter main forte à ses camarades. Il a failli rééditer l’exploit réalisé contre le CR Belouizdad dans les dernières minutes, sa reprise de la tête

a trompé la vigilance de Kara n’était un

défenseur qui a sauvé sur la ligne le cuir qui allait terminer sa course dans les filets.

Coup de

Coup de

sifflet

L’arbitre Abid Charef était contesté par les supporters, joueurs, membres du staff technique et dirigeants par son comportement. Il a tout fait pour décourager l’équipe locale par sa manière d’officier la partie. Il a accordé un penalty douteux aux Arbéens et refusa de siffler trois penaltys flagrants pour les Bécharis.

de siffler trois penaltys flagrants pour les Bécharis. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME ET DE LA VILLE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME ET DE LA VILLE

Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Tipaza

NIF

: 099742260337519

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE 11/14

Conformément aux dispositions des articles 49, 114 et 125 du décret présidentiel N°10/236 du 07/10/2010 modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Tipaza, adresse CITE ADMINISTATIVE AU 1 – TIPAZA Wilaya de Tipaza, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres Restreint N°0059/13 paru au BOMOP N°1369 du 01 au 07/12/2013 en français et BOMOP N°1364 du 27/10/2013 au 02/12/2013 en Arabe et en date du 22/10/2013 dans le quotidien national COMPETITION en date du 22/10/2013 dans le quotidien national

COMPETITION en date du 22/10/2013 dans le quotidien national et relatif à la réalisation des travaux

et relatif à la réalisation des travaux de voirie et réseaux divers du projet suivant

:

200/2500 Logements sociaux locatifs Cadre RHP à BOUSIMAIL Wilaya de TIPASA 1re TRANCHE 2008

Qu’après évaluation des offres en date du 17/11/2013, le marché est attribué provisoirement à

:

N° du

plis

Note obtenue (note de l’offre technique + note de l’offre financière)

Montant de l’offre financière après correction

Délai

proposé

Attributaire provisoire

Critère de choix (*)

200/2500 Logements sociaux Locatifs Cadre RHP à BOUISMAIL Wilaya de TIPASA 1re TRANCHE 2008

4

Cocontractant

: ETB/TCE AKLI SAMIR

Ayant le NIF : 197215010204646

Les autres soumissionnaires sont invités s’ils le souhaitent, à se rapprocher des services de l’office de promotion et de Gestion Immobilière de Tipaza – adresse Cité administrative AU 1 Tipaza Wilaya Tipaza dans un délai de trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire dans le BOMOP ou dans l’un des quotidiens nationaux, pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières. La commission des marchés de l’OPGI de TIPAZA est compétente pour l’examen de tout recours des soumissionnaires qui être introduit dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans le BOMOP ou dans l’un des quotidiens nationaux.

:

Compétition / PUB

ANEP 113 144 du 23/03/2014

Abid Charef a lésé la JSS

Les Bécharis ne s’attendaient pas du tout au comportement de l’arbitre Abid Charef, ils estiment qu’il a une «dent» contre leur équipe. A chaque fois qu’il officie la JS Saoura il fait tout son possible pour décourager le groupe. Ils se rappellent du match contre l’USMH accordant un penalty douteux aux banlieusards algérois. Il a réédité son coup une fois de plus face au RCA en accordant un penalty face aux gars de la Mitidja et a omis de siffler trois penaltys pour leur équipe.

 En lever de rideau, les espoirs de la JS Saoura se sont imposés sur
 En lever de rideau, les espoirs de la JS
Saoura se sont imposés sur le score de trois
buts à deux devant leurs homologues du RCA.
La rencontre était très disputée de part et
d’autre, les locaux, qui voulaient renouer avec
la victoire après le dernier semi-échec, sont
parvenus à sortir victorieux de cette
empoignade et améliorent davanta-
ge leur position au classe-
ment général.

87 points > 55 points

26 296 735,48 DA/TTC

05 mois

Offre moins disante

    

1111 LIGUE 1
1111
LIGUE 1

édition du

dimanche 23 mars 2014 Compétition

24 e journée

Stade du 20-Août, BBA, temps printanier, terrain en bon état, match à huis clos, arbitrage de M. Benbraham assisté de MM. Cheballah et Yahi.

arbitrage de M. Benbraham assisté de MM. Cheballah et Yahi. Des Bordjis plus réalistes U21 :

Des Bordjis plus réalistes

U21 :

CABBA 4 - MCO 2

Le match entre les U21 des deux clubs s'est soldé par un succès des locaux, à signaler toutefois que le MCO a aligné des juniors dans ce match. En effet, pas moins de sept titulaires de cette équipe ont été ménagés en vue de la demi-finale de la coupe qui les opposera à Merouana sur le terrain de cette dernière le week-end prochain.

 Par Larbi Babouche Enfoncé dans le bas du classement suite à ses deux derniers

Par Larbi Babouche

Enfoncé dans le bas du classement suite à ses deux derniers revers en championnat, le CABBA s’est adjugé une victoire précieuse hier. Une victoire qui lui permet de garder toujours un mince espoir pour le maintien.

LES DEUX équipes vivent une saison pénible avec la menace de relégation qui plane sur elles. Pour le CABBA, c’était la rencontre de l’ultime chance dans cette période

de doute que vivent les Criquets. Ces derniers affichent d’emblée leurs intentions en marquant rapi- dement par le jeune espoir Hamimid (9’), soit le scénario idéal pour prendre le dessus sur un adversaire réputé pour sa fragilité quand il évolue loin de ses bases. Fausse illusion, en effet, le MCO réussira à revenir au score tout juste quelques minutes après. Ironie du sort, c’est un autre joueur espoir qui va se distinguer. Le jeune Fekih (19’), d’une tête bien placée, remet- tra les pendules à l’heure. Les minutes qui suivirent verront les visiteurs manquer deux occasions nettes par Dagoulou et ensuite Amri qui avaient échoué devant un

Benkhodja décisif. Hormis ces quelques actions dignes d’être citées, la rencontre était moins emballante et sombrait par moments dans la monotonie, alors que les débats paraissaient équili- brés. Contre toute attente, suite à un coup franc bien tiré par Mosrati (61’), le CABBA reprend l’avanta- ge au score. Au lieu d’essayer de réagir, les Oranais n’afficheront aucune volonté pour revenir dans le match. C’est bien le CABBA qui ajoutera un troisième but par le ren- trant Mansour. A partir de cette réa- lisation, la messe était dite, victoire du CABBA dans un match pauvre en spectacle !

L. B.

victoire du CABBA dans un match pauvre en spectacle ! L. B. L’œil coach du BENANIBA

L’œil coach du

un match pauvre en spectacle ! L. B. L’œil coach du BENANIBA : : « «

BENANIBA :: ««NOS CHANGEMENTS OONT ÉÉTÉ FRUCTUEUX»

L'entraîneur du CABBA pense que son équipe n'a pas volé sa victoire. «Je dirai même que c'est la victoire du cœur, mes joueurs ont été disciplinés tactiquement et les changements apportés pendant le match ont été fructueux, on reprend espoir après cette victoire pour notre objectif qui est le maintien en L1», dira Benaniba.

BELATOUI :: ««ON EEST FFRAGILES À LL'EXTÉRIEUR»

Le visage triste, l'air très dépité, l'ancien international n'est pas allé par quatre chemins pour commenter la prestation de son équipe. «Nos joueurs démontrent encore une fois qu'ils sont fragiles à l'extérieur, j'ai vu même certains parmi eux dire la veille que c'était un match à notre portée. A la fin, on prend une claque, le CABBA mérite amplement son succès. Quant à nous, on va se remobiliser pour bien gérer le reste du parcours qui sera très difficile», prévient l'entraîneur du MCO.

sera très difficile», prévient l'entraîneur du MCO. La note du match 9 / 2 0 Match

La note

du match

9/20

Match d'un niveau médiocre, ce CABBA-MCO est à mettre aux oubliettes. Sans doute crispés par l'enjeu important du match, les 22 acteurs n'ont pas joué un vrai match de football, dommage !

Beradja een aarrière ggauche

Afin de pallier la défection de Chemseddine Nessakh, le staff technique fut contraint d'aligner le chevronné Seddik Beradja au poste d'arrière gauche, un rôle que ce dernier avait assuré en coupe d'Algérie face à Magra.

dernier avait assuré en coupe d'Algérie face à Magra. Ya, ya mon capitaine ! BENDAHMANE T

Ya, ya mon capitaine !

BENDAHMANE TTRÈS ÉÉCOUTÉ

Le vétéran Lounès Bendahmane, qui n'est pas au top de sa forme, a été comme un leader sur le terrain en orientant ses jeunes coéquipiers pendant toute la partie.

BBEERRAADDJJAA,, QQUUEE PPOOUUVVAAIITT-IILL FFAAIIRREE ??

Animé d'une grande détermination, Seddik Beradja était moins flamboyant pendant le match, mais que pouvait-il faire devant une faillite collective de pratiquement toute l'équipe.

Seul Messaoudène

 Le président du conseil d'admi- nistration était le seul dirigeant pré- sent hier avec l'équipe. Avec la crise qui frappe de plein fouet le CABBA, les autres dirigeants pré- fèrent prendre du recul par rapport à l'équipe.

Belatoui revient à BBA

 Omar Belatoui, qui était entraî- neur adjoint du CABBA en 2008/2009, est retourné hier dans un stade qu'il connaît bien, il était évidemment dépité de le quitter sur un mauvais souvenir au coup de sifflet final de l'arbitre.

Fekih, le buteur qui manquait au MCO

 En deux matches, le jeune espoir Mounir Fekih a fait mieux que tous les attaquants du club, après son doublé face à la JSS, le jeune oranais a remis ça, en inscri- vant un but hier de la tête. La car- rière de ce jeune du cru est bien partie, pourvu qu'il garde l'état d'esprit qui le caractérise actuelle- ment.

4 changements

 L'entraîneur du CABBA a opéré quatre changements par rapport à l'équipe qui a été alignée le week- end dernier à Chlef. Dans la forma- tion alignée hier, on notera les retours de Benkhodja, Bouflih et Bouguerra ainsi que la titularisa- tion du jeune Hamimid.

Yaya est un récidiviste

 L'attaquant tchadien a été écar- té par son entraîneur pour le match d'hier, cette sanction fait suite à l'incartade qu'avait eue le joueur tchadien avec son entraîneur ven- dredi à l'entraînement. N'ayant pas apprécié une remarque de son coach, Yaya a quitté le terrain et rentra chez lui. Cet élément est un récidiviste, déjà avec l'ancien coach Mustapha Biskri, il s'est déjà distingué par une attitude similaire.

Ammour et Hamdadou, loin de la pression et des soupçons !

 Les deux joueurs oranais ne figuraient pas sur la feuille de match hier, ce qui les a épargnés de la pression de jouer contre le club de leur ville et d'éventuels… soup- çons d'avoir levé le pied, si jamais ils n'auraient pas livré un bon match.

Amri titulaire

 Amri Chadli a été titularisé pour la deuxième fois hier depuis qu'il a rejoint les rangs du MCO cet été. Souvent incorporé en cours de ren- contre, l'ancien international, qui monte en puissance au fil des matches, méritait qu'on lui donne une chance.

12 LIGUE 1 Compétition
12 LIGUE 1
Compétition

édition du

dimanche 23 mars 2014

24 e journée

Stade Omar Hamadi- Bologhine, temps clément, affluence nombreuse, pelouse en excellent état Arbitrage : M. Bouchama assisté de MM. Bourahla et Bezah.

USMA

2-0
2-0

ASO

BUTS : Feham (56') Ferhat (74') AVERTS :

AVERTS :

Chafaï (28')

Lakhdari (25')

Seguer (60')

Zaouche (26')

Zemmamouche 4

Salhi 3

Meftah 4

Nana 3

Benmoussa 3

Zazou 2

Laïfaoui 3

Lakhdari 3

Chafaï 4

Zaoui 3

Bouchema 3

Zaouche 3

Koudri 4

(Ali-Hadji 78')

Feham 5

Tedjar 1

(Baïtèche 87')

Bentoucha 3

Seguer 2

(Selama 81')

(Bedbouda 65')

Meliani 2

Ziaya 2

Boussaïd 1

(Andria 63')

(Merzougui 71')

Ferhat 4

Daham 4

Ent. : Velud

Ent. : Ighil

Les Usmistes à 7 points du bonheur

Par Anis S. Dans un stade Omar Hamadi totalement acquis à leur cause, les poulains
Par Anis S.
Dans un stade Omar
Hamadi totalement
acquis à leur cause,
les poulains d’Hubert
Velud débuteront la
rencontre de façon
assez timide, à l’image
de ce qu’ils nous ont
montré ces dernières
semaines.

LA PREMIÈRE période sera d’ailleurs d’un niveau tout juste moyen, entre deux formations qui tenteront de se piéger mutuellement, sans pour autant créer un grand danger. Les deux formations vont d’ailleurs user des tirs de loin pour tenter de trouver la faille dans le camp adverse, mais il y avait manifes- tement un grand gardien de but dans chaque camp, qui ne cédera pas devant les bolides de l’adver- saire. Et c’est tout logiquement que ce premier half se termine sur un score nul et vierge. La seconde période sera beaucoup plus attractive que sa devancière, avec des débuts toujours aussi timides de la part des Usmistes, avant ce but libérateur signé Fahem, qui conclura, de façon magistrale, un très bon travail collectif initié entre Ferhat et Ziaya (56’). Ce but va libérer lit- téralement les Usmistes qui vont dominer les débats par la suite, proposant un jeu très alléchant, au plus grand bonheur de leurs

un jeu très alléchant, au plus grand bonheur de leurs L’homme du match GRAND FEHAM BOUAZZA
un jeu très alléchant, au plus grand bonheur de leurs L’homme du match GRAND FEHAM BOUAZZA

L’homme

du match

GRAND FEHAM BOUAZZA

De retour en état de grâce depuis de nombreuses semaines, Fahem Bouazza n’a pas manqué de marquer cette rencontre de son empreinte. L’enfant prodige de l’ASMO a tout d’abord libéré les siens en signant le premier but de la rencontre, avant de délivrer une très belle passe décisive à son coéquipier Ferhat pour le but du K.-O.

décisive à son coéquipier Ferhat pour le but du K.-O. Ya, ya mon capitaine ! LAÏFAOUI

Ya, ya mon capitaine !

LAÏFAOUI ET ZAOUI EXEMPLAIRES

Alors qu’il a pris la place du capitaine habituel Nacereddine Khoualed, Abdelkader Laïfaoui a hérité également du brassard de capitaine lors de cette rencontre. L’enfant de Ruisseau a été exemplaire tout au long de la rencontre, à l’instar de son alter-ego chélifien Zaoui. Les deux hommes n’ont pas cessé d’orienter leurs coéquipiers, notamment Zaoui, avec la pléiade de jeunes que renferme son équipe.

Zaoui, avec la pléiade de jeunes que renferme son équipe. Coup de sifflet UN TRÈS BON

Coup de

sifflet

UN TRÈS BON BOUCHAMA

Fait très rare qui mérite bien d’être souligné, l’arbitre de la partie M. Bouchama a dirigé cette rencontre avec un sans-faute. Les 22 acteurs de la partie n’ont quasiment jamais contesté ses décisions, preuve de sa justesse lors de cette rencontre.

décisions, preuve de sa justesse lors de cette rencontre. La note 12/20 du match Sans être

La note

12/20

du match

Sans être exceptionnel, ce match entre le leader usmiste et l’ASO Chlef a été d’un niveau plutôt acceptable.

et l’ASO Chlef a été d’un niveau plutôt acceptable. L’action du match NANA A BESOIN DE

L’action

du match

NANA A BESOIN DE FAIRE DES COURS DE TOUCHE

Drôle de situation à laquelle nous avons assisté à l’occasion de cette rencontre. Le défenseur latéral droit de l’ASO, Nana, a dû se faire sanctionner à trois reprises par l’arbitre de la rencontre pour des touches mal exécutées. Le défenseur chélifien a, semble-t-il, besoin de quelques cours accélérés dans ce domaine.

U L E P B L I c et son équipe
U
L
E
P
B
L
I
c
et son
équipe

Les UUsmistes ffont la ffête aavant ll’heure

Alors que leur équipe est toute proche de décrocher le titre de champion d’Algérie, les supporters usmistes ont chanté, dansés et fait la fête tout au long de la rencontre. Au coup de sifflet final de la rencontre, les Usmistes d’Alger n’ont pas manqué de célébrer cette victoire avec leurs joueurs, ce qui a donné lieu à de magnifiques instants de communion entre les futurs champions d’Algérie et leurs supporters.

Anniversaire Pour ton premier printemps, Hadj Adlène Ramy, ton papa, ta maman, ta sœur Hadeer

Anniversaire

Pour ton premier printemps, Hadj Adlène Ramy, ton papa, ta maman, ta sœur Hadeer et ton frère Aness te souhaitent une vie pleine de bonheur et de joie et un parcours meilleur que celui de papa, qui n’est pas rien tout de même. Joyeux anniversaire Ramy, bonheur, paix et prospérité soient sur ton chemin.

papa, qui n’est pas rien tout de même. Joyeux anniversaire Ramy, bonheur, paix et prospérité soient
9’ Tir à ras de terre de Zaouche des 20m, Zemmamouche dévie difficile- ment en
9’ Tir à ras de terre de
Zaouche des 20m,
Zemmamouche dévie difficile-
ment en corner.
16’ Coup franc de
Benmoussa, Salhi boxe le cuir
difficilement. Le ballon revient
dans les pieds de Koudri qui
centre latéralement pour
Chafai, la frappe de ce dernier
est sauvée sur la ligne par un
défenseur de l’ASO.
33’ Centre de Benmoussa
sur la tête de Ferhat, mais c’est
à côté du cadre.
34’ Mauvais renvoi de
Laïfaoui, la balle revient dans
les pieds de Deham à l’entrée
de la surface usmiste, la frappe
de l’ex-Usmiste passe à côté.
42’ Puissante frappe de
Bentoucha des 20 mètres,
Zemmamouche se détend bien
pour dévier le cuir en corner.
54’ Coup franc de Tedjar,
mais c’est au dessus du cadre.
56’ Une deux entre Ferhat et
Ziaya, le ballon finit dans les
pieds de Feham dans la surface
de réparation, la frappe de ce
dernier est imparable. 1-0 pour
l’USMA.
74’ Joli débordement de
Feham sur le côté gauche, il
élimine son vis-à-vis avant de
servir Ferhat, lequel se présen-
te seul face à Salhi et ne trouve
aucune peine à doubler la
mise.
87’ Tir de Deham des 25
mètres, Zemmamouche du
bout des doigts en corner.
supporters, et au
plus grand dam des
Chélifiens qui vont
encaisser le coup, avant de subir
le but du K.-O. Le coup de grâce
sera porté par le virevoltant
Ferhat, bien servi dans la surface
par Feham, et qui n’a pas eu la
moindre peine pour corser l’addi-
tion et offrir une victoire tran-
quille à son équipe. Un succès
qui permet aux coéquipiers de
Mohamed-Lamine
Zemmamouche de compter pas
moins de onze points d’avance
sur l’ESS et la JSK, deux forma-
tions qui se partagent désormais
R. HADDAD JUBILE DÉJÀ
«On est pratiquement champions»
«Je pense que c’est une victoire très importan- toujours rien et tant que rien n’est officiel, je ne
te qui nous rapproche encore davantage du titre de
champion d’Algérie. Aujourd’hui et avec les onze
points d’avance que nous comptons sur nos pour-
suivants immédiats, on peut dire que le titre de
champion nous tend les bras, on est pratiquement
champions.»
peux m’exprimer à ce sujet.»
«On invitera Courbis pour
fêter le titre ensemble»
«On ne sait toujours rien concernant
le match contre le Real Madrid»
«Concernant le supposé match qu’on doit livrer
face au Real Madrid, on n’a été destinataires d’au-
cune correspondance dans ce sens, on n’en sait donc
«Les propos de Monsieur Rolland Courbis qui a
l’intention de nous inviter à Montpellier pour assis-
ter au derby entre son équipe et l’OM nous honore
en tant qu’Usmistes. Par ailleurs, nous tenons nous
aussi à lui rendre la pareille, puisque nous comptons
l’inviter à venir fêter le titre avec nous ici à
Bologhine, ça nous fera énormément plaisir.» A. S.

le fauteuil de dauphin, un véri- table matelas d’avance en faveur du futur champion d’Algérie. A. S.

U21 :USMA0-ASO0

LA JS SAOURA RÉDUIT L’ÉCART

Avec six points d’avance sur le dauphin sudiste avant cette rencontre, les jeunes U21 de l’USM Alger ont donné l’occasion à la formation de la JS Saoura victorieuse du RC Arba sur le score de trois buts à deux de réduire l’écart qui sépare des deux formations. En effet, en concédant ce point du match nul à domicile face au 3e au classement, les gars de Soustara ont permis à la JS Saoura de revenir à quatre points, et ce, à six journées de la fin du championnat, autant dire que rien n’est encore joué pour le titre de champion chez les U21, contrairement aux seniors.

titre de champion chez les U21, contrairement aux seniors. L’œil du coach VELUD : «On se

L’œil du

coach

VELUD : «On se rapproche du titre»

«C'est une victoire qui fut très difficile à arracher, mais l'essentiel est là. Nous empochons les trois points qui nous permettent de creuser davantage l'écart sur nos poursuivants. Pour ce qui est du titre, je pense qu'il est trop prématuré d'en parler, il reste encore six journées à disputer. D'ici là, on en reparlera, on n'en est pas encore là.»

IGHIL : «L'USMA mérite sa victoire»

«Je pense que nous sommes tombés sur une excellente équipe de l'USMA qui mérite largement sa victoire. On s'attendait à ce qu'on rencontre des difficultés, mais au vu de la tournure des événements, je dirais qu'on avait les moyens de prendre l'avantage en première période, chose qu'on n'a pas faite. Le but inscrit par les Usmistes nous a scié les jambes et permis aux Usmistes de remporter tout logiquement cette rencontre.»

Usmistes de remporter tout logiquement cette rencontre.» Echosdestribunes Ambiance d d es g g rands jours
Usmistes de remporter tout logiquement cette rencontre.» Echosdestribunes Ambiance d d es g g rands jours
Echosdestribunes
Echosdestribunes

Ambiance ddes ggrands jours àà BBologhine

Alors qu’il n’y a plus aucun doute quant à la consécration de l’USM Alger pour le titre de champion d’Algérie 2013/2014, les supporters usmistes ne manquent vraisemblablement pas la moindre occasion pour fêter à longueur de semaine ce titre tant attendu par toute la galerie. Une ambiance des grands jours régnait hier soir au stade Omar Hamadi de Bologhine. Les supporters chélifiens étaient également de la fête, puisqu’ils étaient environ une centaine de supporters à avoir effectué le court déplacement reliant la ville de Chlef à la capitale. Les fans usmistes n’ont d’ailleurs pas manqué l’occasion d’honorer la mémoire des deux supporters usmistes Sifou et Sofiane décédés il y a quelques mois.

Compétition édition du dimanche 23 mars 2014 e Salon INTERNATIONAL de l’automobile d’Alger
Compétition édition du dimanche 23 mars 2014
e
Salon
INTERNATIONAL
de l’automobile d’Alger

née dernière, invité deux joueurs de l’équipe nationale de football (Khoualed et Ferhat) pour une séance de dédicaces qui a fait le plein de fans. Un spectacle parti- culier de jonglage a été présenté par Kia sur son stand qui a attiré une grande foule. Les visiteurs du Salon n’avaient vraiment pas le temps de s’ennuyer. Sans comp- ter les haltes au niveau des res- taurateurs qui sont venus en nombre et en variété cette fois-ci. Cette année, toute l’esplanade leur a été réservée pour le grand bonheur de tout le monde ! L’édition 2014, et à la différen- ce de 2012 et 2013, les frictions et les altercations au niveau des stands n’ont pas eu lieu. Il faut dire que les tensions vécues, il y a quelques années de cela, ont été refroidies par la disponibilité des véhicules. Les concessionnaires ont presque tous proposé la livraison immédiate sur certains modèles. Les remises et autres offres clients ont été au rendez-vous pour cette édition. Et les clients faisaient bien le tour des stands pour peser les offres, tâter les véhicules, chercher de quels équipements la voiture est dotée, pour faire un choix définitif et passer commande. Comme de coutume, la sécuri-

«Go Brazil Goal», c’est sous ce slogan que la marque chinoise JAC participe à la prochaine Coupe du monde de football en collaboration avec la chaîne de télévision chinoise, CCTV, pour son programme de tour du monde culturel.

CCTV, pour son programme de tour du monde culturel.  PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT 13
CCTV, pour son programme de tour du monde culturel.  PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT 13

PAGE COORDONNÉE PAR SOFIANE BARKAT

13
13

CLAP DE FIN POUR LE SALON DE L'AUTO D'ALGER

L'événement se termine sur une note mitigée

Voilà, le Salon international de l'automobile d'Alger, en sa dix-septième édition, ferme ses portes sur une note mi-figue mi-raisin. Cette édition a été marquée par la participation de la quasi majorité des concessionnaires automobiles installés en Algérie. Comme l'année dernière, les stands des concessionnaires ont été de qualité. L'esthétique et le respect des chartes internationales ont été au rendez-vous cette année.

té routière n’a pas été en reste, puisque les enfants pouvaient, comme l’année dernière, s’initier à la sécurité routière dans des voiturettes à pédales dans un par- cours aménagé par la police. Le stand de la DGSN, comme de coutume, a exposé deux motos sur lesquelles les visiteurs avaient tout le loisir de se photographier dessus et, croyez-le, il n’y avait pas que des enfants qui se tiraient le portrait sur la grosse BM des motards ! D’un autre côté, Cima, l’im- portateur multimarques d’auto- mobiles a été, à l’image de l’an- née dernière, présent en force à cet événement. Pour cette édi- tion, le concessionnaire a aména- gé deux stands spécialement dédiés aux préparateurs automo- biles tels que Brabus, Techart et ABT, qui ont fait le bonheur des jeunes et moins jeunes et qui leur ont donné des instants de rêve. Notons qu’Oettinger et Carlson sont deux autres préparateurs qui sont venus enrichir le catalogue de Cima. On ne peut pas parler de l’édi- tion 2014 du Salon de l’automo- bile d’Alger, sans parler de la polémique qui est apparue entre le ministère du Commerce, GBH et Algérie Motors. En effet, l’as- sociation de protection des

Motors. En effet, l’as- sociation de protection des consommateurs a accusé le ministère de laxisme pour
Motors. En effet, l’as- sociation de protection des consommateurs a accusé le ministère de laxisme pour

consommateurs a accusé le ministère de laxisme pour avoir fermé les yeux sur la présence des marques Jaguar et Land Rover exposées conjointement par le groupe Bernard Hayot et la société Algérie Motors au Salon d’Alger. En effet, GBH a récem- ment acquis les deux marques prestigieuses de chez Algérie Motors et il ne dispose pas enco- re de toutes les autorisations pour pouvoir commercialiser ces véhi-

cules. Ce qui a poussé, selon cer- taines sources, les services du ministère du Commerce à lancer une enquête qui va toucher tous les concessionnaires. Pour terminer, une mention spéciale aux charmantes hôtesses qui auront été souriantes et dispo- nibles tout au long de la durée de ce Salon, malgré la foule et les sollicitations diverses.

LES VOITURES DE COMPÉTITION VUES AU SALON Ibiza SC Trophy, le Seat aux visiteurs cadeau
LES VOITURES DE COMPÉTITION
VUES AU SALON
Ibiza SC Trophy, le
Seat aux visiteurs
cadeau de
de son stand

Seat Ibiza a été en 2013 leader de son segment en Algérie. Sovac a sûrement voulu mettre en avant cette performance en présentant le modèle de compétition «Ibiza SC Trophy» au public du Salon d’Alger. Belle idée, puisque ce bolide attire beaucoup de monde autour de lui.

L ’Ibiza SC Trophy n’est pas une nouveauté chez Seat, puisqu’elle existe depuis plusieurs années déjà. Avec sa carrosserie sportive de couleur foncée avec des touches

d’orange fluo, son aileron arrière, ses grosses roues en 18 pouces orange flashy, l’Ibiza SC Trophy ne passe pas inaperçue et est même assez séduisante pour ceux qui aiment ce type de voiture.

A l’intérieur du capot, Seat a placé le moteur essence L4 de 1.4

litre TSI développant pas moins de 200 chevaux. La boîte de

vitesses est la classique DSG à double embrayage avec 7 rapports

et palettes au volant. Exit sur ce coup le différentiel électronique,

place à un système de blocage de différentiel mécanique plus fin

et plus précis pour mieux aider à passer la puissance au sol, et

surtout, plus sportif. Sur la Trophy, le moteur 1.4 L TSI est tout de même un peu modifié, puisqu’il se voit équiper d’une pompe à huile plus costaude destinée à éviter les dé-jaugeages, notamment à l’accélération ou

dans les virages abordés vivement. Le système de freinage est optimisé et renforcé, tandis qu’un nouvel arceau fait son apparition dans un habitacle conçu pour faire de la compétition.

dans un habitacle conçu pour faire de la compétition. Le t t our d d u

Le ttour ddu mmonde dde JJAC ddédié àà lla prochaine CCoupe ddu mmonde dde ffootball

S elon le communiqué de JAC pour cette occasion, le SUV S5 de JAC a été

choisi comme le véhicule avec lequel le personnel de la chaî- ne de télévision chinoise tra- versera l’Europe, l’Amérique du Nord et les autres conti- nents. Ainsi, les participants utiliseront trente SUV S5 et vont visiter les 32 pays partici- pant au championnat de foot- ball et parcourir plus de 50 000 km avant d’arriver au point

final du voyage, le Brésil. Pendant la période précé- dant l’arrivée au Brésil, le pro- gramme, parti d’Ukraine, a commencé sa tournée euro- péenne en mars. Il voyagera à travers plusieurs pays tels que les Pays-Bas, l’Espagne, la Hongrie, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, la Suisse, la France ainsi que la Pologne et l’Autriche. Le SUV S5 de JAC Motors

a été lancé sur le marché inter- national en 2013. En ce moment, les visiteurs du Salon de l’automobile d’Alger ont pu l’apercevoir sur le stand du concessionnaire Cima Motors.

Il est équipé d’un moteur turbo

de 2.0 litres. Il dispose de plu- sieurs éléments de sécurité, comme le contrôle électro- nique de stabilité (ESP), l’ABS, l’EBD, ainsi qu’un système d’aide au démarrage en côte. Il y a quelques mois, ce véhicule a passé avec suc- cès le crash test chinois, C-NCAP, et a remporté haut la

main les cinq étoiles de ce test,

soit le niveau le plus élevé. En

2013, JAC S5 a participé éga- lement au rallye de Chine.

Rappelons que JAC a atteint une capacité de production annuelle de plus d’un million

d’unités et se classe parmi les

dix premiers grands construc-

teurs automobiles dans l’in- dustrie automobile chinoise. En 2013, JAC Motors a vendu 495 737 véhicules et exporté 58 436 unités. La société a une vaste gamme de produits qui comprend des camions légers, moyens et

lourds, les monospaces, SUV, berlines, autobus, châssis de bus, moteurs, boîtes de vitesses et autres éléments importants de l’automobile.

1144 ÉQUIPE NATIONALE Compétition
1144
ÉQUIPE NATIONALE
Compétition
1144 ÉQUIPE NATIONALE Compétition TROIS MOIS ET DEMI APRÈS SA BLESSURE BELKALEM de n n ouveau

TROIS MOIS ET DEMI APRÈS SA BLESSURE

BELKALEM

de nnouveau titulaire avec WWatford

édition du

dimanche 23 mars 2014

Il inscrit son deuxième but en championnat

BRAHIMI

donne la victoire à Granada FC

MEILLEUR DRIBBLEUR en Liga, Yacine Brahimi s'est encore une fois illustré hier à l'occasion de la 29 e journée du championnat face à Elche. En plus d'avoir été très bon tout au long de la partie, le milieu de terrain des Verts a inscrit l'unique but de la partie. Ce fut à la 63' de jeu à la suite

d'une très belle passe d'Youssef El-Arabi, Brahimi se saisit du ballon, fonce tout droit vers les buts et trompe le gardien d'Elche. Pour rappel, Yacine Brahimi avait inscrit son premier but face au FC Séville sur penalty lors de la 15 e journée et n'avait plus marqué depuis. Une réalisation qui va certainement le mettre en confiance pour les prochains matchs. Hassan Yebda, quant à lui, n'a pas été aligné lors de cette confrontation. Avec ce

pas été aligné lors de cette confrontation. Avec ce L L E E S SP P

LLEE SSPPOORRTTIINNGG GGAAGGNNEE FFAACCEE AA MMAARRIITTIIMMOO

Slimani eencore une ffois ttitulaire

Islam Slimani a été encore une fois titularisé par son coach Jardim hier à l'occasion du déplacement du Sporting Lisbonne à Maritimo. L'attaquant des Verts aurait pu inscrire son huitième but en championnat avec le Sporting. Ce fut à la 59', suite à une très jolie passe en profondeur de son coéquipier. L'Algérien prend de vitesse deux défenseurs de Maritimo, place son tir, mais le gardien de Maritimo Salin tel un gardien de handball sort du bout du pied le ballon en corner et sauve son équipe d'un but quasi certain. Islam Slimani a réussi à marquer le quatrième but du Sporting à la 86', suite à une passe de Montero, mais l'arbitre refuse le but pour cause de faute suite à un pied levé de Montero, devant la désolation de l'ancien joueur du CRB. Certes, Slimani n'a pas marqué dans ce match, mais le Sporting Lisbonne s'est imposé en dehors de ses bases sur le score de trois buts à un et garde sa deuxième place du classement général. A préciser que Slimani a été remplacé à la 88' par Vitor.

Ghoulam reçoit lla VViola

Après son élimination en coupe d'Europe, Naples replonge dans l'ambiance du championnat, la 2 e place reste jouable et c'est avec cet objectif-là que Naples essayera de battre la Fiorentina. Ghoulam, qui enchaîne les belles performances, devra confirmer le bon match de jeudi contre Porto.

Mahrez et LLeicester arrachent lle nnul à BBlackburn

Encore une fois, Riyad Mahrez a été titularisé hier par son coach face à Blackburn Rovers. Mahrez qui avait marqué un somptueux but la semaine dernière, élu d'ailleurs plus beau but de la semaine, a joué toute la rencontre. La rencontre s'est soldée sur le score d'un but partout et Leicester reste leader de la Championship avec 81 points, comptant cinq longueurs d'avance sur son poursuivant direct, Burnley.

Guedioura a joué 10 minutes face à Newcastle Hier, à l'occasion de la 31e journée
Guedioura
a joué 10
minutes face
à Newcastle
Hier, à l'occasion de la 31e
journée de la Premier League,
Crystal Palace s'est déplacé
pour rencontrer l'équipe de
Newcastle United. Non aligné
dans le onze rentrant,
l'international algérien Adlène
Guedioura a été incorporé à la
80' de jeu à la place de
Punchueon. Crystal Palace
tenait le nul, avant le but
victorieux de Cissé à la 94' de
jeu en fin de partie. Avec cette
défaite, Crystal Palace occupe
la 17e place du classement
général à trois points du
premier relégable Sunderland.
Mesbah et
Belfodil défaits
face au Torino
Djamel Mesbah et Ishak
Belfodil titularisés hier avec
leur équipe de Livourne par leur
coach Di Carlo face au Torino
ont essuyé une défaite par trois
buts à un. Les deux Algériens
ont joué tout le match mais
Livourne a été dominé du début
à la fin de la partie. Immobile a
inscrit un joli triplé et Siligardi
a réduit la marque à la 89'.
Avec cette défaite, les choses
se corsent pour Livourne
qui ne compte à
présent qu'un
point d'avance
sur le premier
relégable
Bologne.
succès, Granada FC occupe la 11 e place du classement général avec 34 points. A.
succès, Granada FC occupe la 11 e
place du classement général avec
34 points.
A. M.
Medjani
toujours
absent
Carl Medjani n'a pas été rete-
nu dans le groupe hier pour la
rencontre face à Ajaccio.
L'entraîneur Ariel Jakobs préfère
toujours le ménager du fait que
l'international algérien n'est pas
totalement remis de sa blessure.
Soudani et le Dinamo
filent vers le titre
Hier, le Dinamo Zagreb a fait un grand qui a été aligné dans le onze rentrant a
pas vers le titre de champion de Croatie.
En effet, Soudani et ses coéquipiers ont
arraché hier une précieuse victoire en
déplacement face à leur poursuivant
direct, le Hajduk Split. La rencontre
s'est soldée sur le score de deux buts à
zéro et le Dinamo compte à présent
13 points d'avance sur
le Hajduk
Split.
Soudani
été à l'origine du penalty de son équipe
à la 24' de jeu. Ainsi et en plus du titre
de champion, le
Dinamo Zagreb
est bien parti
pour
décrocher
une
qualification
pour la finale
de la coupe de
Croatie.
TAIDER
contre l'Atalanta
5 e avec 47 points, l'Inter aura l'occasion
de grimper au classement en accueillant
aujourd'hui l'Atalanta Bergame. La
Fiorentina, qui occupe la 4 e place, se
déplacera à Naples, et une victoire des
coéquipiers de Taïder les placerait à leur place,
ce qui les mettrait à l'abri au moins pour une autre
semaine d'un probable retour de Parme qui continue
à s'accrocher aux places européennes. Reste à
savoir si Taïder va jouer, lui dont la situation se
complique chaque jour un peu plus.

BLESSÉ à la cheville au mois de novembre dernier, Essaïd Belkalem avait renoué avec la compétition le 1 er mars à l'occa- sion de la 33 e journée de la Championship face à Blackpool. Ce jour-là le défenseur internatio- nal avait fait son apparition sur le terrain à la 78' de jeu à la place d'Anglella. Hier à l'occasion de la 37 e journée de la Championship, Essaïd Belkalem a enfin retrouvé sa place de titulaire pour la plus grande joie du sélectionneur national. Certes, son équipe a perdu sur le score de deux buts à un, mais l'essentiel lors de ce match c'est que Belkalem a enfin retrouvé une place dans le onze rentrant de Watford. L'ancien joueur de la JSK a cédé sa place à la 72' de jeu. On peut dire que Belkalem revient au bon moment, à un mois et demi de l'annonce de la liste des joueurs pour le long stage du mois de mai. Avec cette défaite, Watford occupe la 12e place du classe- ment général avec 48 points.

Un aaccord pprive Kadir ddu mmatch face àà ll'OM

Contrairement aux habitudes, Kadir n'a pas fait le déplacement avec son équipe du Stade Rennais à Marseille, hier. Prêté par Marseille, les 2 clubs avaient paraphé un accord pour que le milieu de terrain algérien ne joue pas la rencontre mettant aux prises son ancien club avec son équipe actuelle le Stade Rennais. Du coup, son coach Philipe Montanier a laissé l'Algérien à la disposition du groupe de CFA2. Le Stade Rennais, et malgré l'absence de l'Algérien, a quand même réussi à s'imposer sur le score d'un but à zéro au Vélodrome.

sur le score d'un but à zéro au Vélodrome. BENTALEB reçoit Southampton  Après son excellent

BENTALEB

reçoit Southampton

Après son excellent match contre le Benfica, jeudi, Bentaleb est en position de force et devrait être reconduit par Sharewood aujourd'hui, lors de la réception de Southampton. Les médias anglais s'interrogent encore sur le secret de cette confiance aveugle placée par l'entraîneur en son joueur, mais reconnaît tout de même que cette insistance est en train de porter ses fruits. 5e au classement de la Premier League et menacés par Everton, les Spurs ont un bon coup à jouer pour conforter leur place qualificative à l'Europa League. Rappelons que Tottenham a quitté jeudi passé cette compétition après son nul à domicile contre le Benfica Lisbonne 2-2 (défaite à l'aller 3-1).

ÉQUIPE NATIONALE
ÉQUIPE NATIONALE
1155
1155

L’ANCIEN COACH

USMISTE PARLE

DE L’EN

DDiiddiieerr OOlllléé NNiiccoollee ::

«L’Algérie eest la mmieux pplacée

pour ppasser le 11 er tour»

m m ieux p p lacée pour p p asser le 1 1 e r tour»

SEPT JOURS après sa nomination à la tête des Ecureuils du Bénin, Didier Ollé Nicole s’est prêté aux questions d’Afrique Football. Le technicien français a donné ses premières

impressions sur le foot- ball béninois, ses projets immédiats et son avis sur les chances de réus- site à la Coupe du monde Brésil 2014 des représentants africains. L’ancien entraîneur de l’USM Alger est revenu

à ce sujet sur la forma-

tion algérienne qui par-

ticipera aussi à la 20e édition de la Coupe du monde.

«Un grand potentiel technique, mais le Nigeria et le Ghana sont plus solides»

Le coach niçois pense que les Verts ont de fortes chances de passer

le premier tour. D’après lui, parmi les cinq équipes africaines qui joueront la Coupe du monde, les Fennecs sont

les mieux placés et

armés pour créer la sur- prise au Brésil, et ce, grâce à une génération de joueurs binationaux,

fruit de la formation

française : «L’Algérie

a une bonne équipe. Sur

les 22 joueurs de l’équi- pe nationale, il y a 18 binationaux. 18 joueurs qui sont issus de la for- mation française, dont Nabil Bentaleb. Aujourd’hui, ces joueurs, à l’instar de Feghouli, sont le fruit de la formation française. Ils sont arrivés au top de leur niveau, ce qui fait que l’équipe d’Algérie a

un gros potentiel notam-

ment sur le plan tech-

nique. Je pense que le Nigeria et le Ghana sont des équipes plus solides,

le Cameroun sort d’une période difficile, mais l’Algérie est mieux pla- cée», a-t-il conclu. S. M. A.

A l'exception de Slimani, ça reste ouvert pour les autres attaquants

Aujourd'hui, dans le cas où Nabil Ghilas serait titulaire comme l'annonce Abola en championnat et qu'il confirme tout le bien que pense de lui son coach, il pourrait avoir plus de temps de jeu dans les semaines à venir. A près de deux mois de l'an- nonce de la liste des joueurs convoqués pour la Coupe du monde, le joueur du FC Porto revient dans la course pour la liste de Vahid Halilhodzic qui, jusque-là, n'a pas encore tranché sur quelques compartiments dont celui de l'attaque. Si Islam Slimani est sûr d'y être, ni Rafik Djebbour, qui d'ailleurs ne figurait pas dans le groupe de Nottingham Forest hier, ni Ishak Belfodil n'ont encore cette certi- tude. Il reste encore des places à prendre et le coach national sait pertinemment que les jours à venir seront déterminants quand à ses choix d'attaquants pour le voyage au Brésil. A. H. A.

23 mars 2014 Compétition

Liste des 23 pour le Mondial N. Ghilas revient dans la course
Liste des 23 pour le Mondial
N. Ghilas revient
dans la course

Par Asma H. A.

EN INSCRIVANT un but ô combien important jeudi dernier à Naples face à l'équipe locale à là 69' de jeu en huitième de finale de l'Europa League, trois minutes à peine après son entrée sur le terrain au moment où le FC Porto était mené sur le score d'un but à zéro, une réalisation qui a permis aux poulains de Castro de relancer le match qui s'est terminé sur le score de deux buts partout (match aller 1 à 0 pour le FC Porto), et qui a donc vu le FC Porto se qualifier pour les quarts de finale de l'Europa league, Nabil Ghilas a prouvé encore une fois qu'il était un joueur et surtout un joker sur qui son équipe et son coach pouvaient compter. En effet, le week-end dernier, l'international algérien a failli arracher le match nul dans le clasico qui avait mis aux prises son équipe au Sporting Lisbonne, mais sa reprise était passée à côté et le but de Slimani avait permis au Sporting Lisbonne d'arra- cher les trois points. Il est vrai que, depuis le début de cette saison, Ghilas n'a pas beaucoup joué avec son équipe du FC Porto puisqu'il n'a été titularisé qu'à une seule reprise, mais les deux buts qu'il a inscrits récemment en Europa League face à l'Eintracht Francfort et jeudi dernier contre Naples, ont poussé son coach à revoir son dispositif.

Quaresma. Des points gagnés donc avec son club, mais aussi auprès des Verts et le coach national Vahid Halilhodzic. Lors du dernier stage pour le match amical contre la Slovénie, le joueur du FC Porto ne faisait même pas partie de la liste des 28 convoqués. Il a été rappelé à la dernière minute par le sélectionneur national afin de pallier l'absence de Sofiane Feghouli, forfait pour cette rencontre. Nabil Ghilas, âgé à peine de 24 ans, avait, pour rappel, signé sa première sélection en équipe natio- nale le 2 juin dernier pour la rencontre amicale du Burkina Faso. Son premier but, il l'a inscrit une semaine plus tard à Cotonou quatre minutes après avoir remplacé Slimani, Ghilas avait réussi à mar- quer le troisième but des Verts. Pour sa première apparition en équi- pe nationale, il avait déjà montré des signes au Bosnien qu'il pouvait être un joker pouvant faire la différen- ce. Il fut d'ailleurs titularisé par

Halilhodzic en amical contre la Guinée et en ren- contre officielle face au Mali, mais, depuis, il ne lui a plus fait confiance. De ce fait, vu qu'il ne comp- tait plus beaucoup de temps de jeu, Nabil Ghilas fut écarté de la liste des 28 et ses chances pour le Mondial il y a quelques jours furent très minces.

édition du

dimanche

Il est annoncé titulaire ce soir face à Belenenses A cet effet, d'après le quotidien
Il est annoncé titulaire
ce soir face à Belenenses
A cet effet, d'après le quotidien Abola, Nabil
Ghilas serait titulaire ce soir en championnat à
l'occasion de la 24e journée contre l'équipe de
Belenenses à la place du portugais Ricardo
L'ex-international algérien Fawzi Mansouri a participé à deux
Coupes du monde avec la sélection algérienne (82 et 86). Il
travaille actuellement au sein du groupe Nicollin qui est un
ensemble d'entreprises de nettoyage urbain, de ramassage et de
retraitement des déchets ménagers et industriels implanté à
Montpellier. L'ex-latéral gauche des Verts est également proche
de l'équipe de Montpellier Hérault. Contacté par nos soins, il a
accepté sans aucun souci de répondre à nos questions pour nous
donner son avis sur l'EN actuelle et sur d'autres aspects qui ont
une relation directe avec les Fennecs.
FAWZI MANSOURI :
«Avec 4 points, on peut
passer au second tour»

Entretien réalisé par Kamel Hassani

- Avez-vous suivi la dernière

rencontre Algérie-Slovénie disputée le 5 mars dernier à Blida ?

-

Je n'ai pas vu le match, mais j'ai

collecté beaucoup d'informations. Je sais qi'il a été dominé par la sélection algérienne. Je pense que cette victoire est bonne pour le moral, car ça va permettre aux joueurs de gagner en confiance avant d'aborder les deux dernières rencontres amicales qui restent à disputer avant le Mondial.

elle possède une génération de grands joueurs, à l'image d'Hazard,

Lukaku, Chadli, Kompany et j'en passe. Franchement, c'est une équipe redoutable qui pratique un football de qualité. La Russie reste une sélection qui a un football compliqué. Les Russes sont imprévisibles alors que la Corée du Sud est une équipe qui a

l'équipe algérienne a les qualités pour surprendre ses adversaires du groupe.

- Les spécialistes

affirment que le premier match du Mondial est le plus important, partagez-vous cet avis ?

- Oui, je pense

que le premier match est hyper important, car c'est celui qui détermine la suite du tournoi. C'est vrai qu'on va affronter la Belgique lors du premier match, mais, à mon avis, on peut réussir un résultat positif si on arrive à bien gérer nos efforts et jouer avec nos qualités. Il faut qu'on calcule bien nos matches dans le but de réussir à aller au second tour.

- Donc, vous

croyez à une éventuelle qualification des Verts au second tour ?

- Comme je vous

l'ai dit, nous avons de bons joueurs qui

- Comme je vous l'ai dit, nous avons de bons joueurs qui Que pensez-vous de la

Que pensez-vous de la sélection actuelle ?

-

un jeu rapide et technique. Ils n'ont

 

-

A

mon avis, l'EN actuelle a un

jamais été ridicules

- Donc, la mission

grand potentiel, mais le sélectionneur national doit vite stabiliser son onze pour que les joueurs puissent avoir plus de cohésion.

dans une grande compétition.

de l'Algérie s'annonce

-

Donc, pour vous l'EN

délicate ?

d'Halilhodzic manque encore de cohésion ?

- Je pense que la mission de l'Algérie

 

-

Tout à fait, elle manque de

s'annonce difficile,

cohésion, car le sélectionneur change à chaque fois son équipe pour essayer de nouveaux joueurs. La Coupe du monde approche à grands pas et il est maintenant primordial de stabiliser le onze.

mais pas impossible. Nous avons les moyens de créer la sensation. Pour moi, avec 4 points, on peut passer au

-

Que pensez-vous du groupe

second tour. Pour

dont a hérité l'Algérie au Mondial ?

vous dire contre quels adversaires je

 

-

Il

est clair que la sélection belge

ne sais pas, mais je

est le grand favori du groupe, car

suis convaincu que

ont beaucoup de qualités techniques. Il va falloir améliorer le jeu collectif pour essayer de mieux se comporter

lors du Mondial brésilien. Il faut dire que nos adversaires se méfient également de nous. Ils nous craignent, car ils savent que nous avons des joueurs de qualité.

- En tant qu'ancien latéral

gauche des Verts qui a participé

aux Mondiaux 82 et 86, que pensez-vous de Ghoulam et Mesbah ?

- Je pense que les deux défenseurs

sont d'égale valeur, ce qui constitue un avantage pour le sélectionneur national qui peut miser sur eux au Brésil. A mon avis, Ghoulam est un défenseur moderne qui est porté vers l'offensive, il excelle sur les balles arrêtées et sur les centres. Ce n'est pas par hasard qu'il joue à Naples. N'empêche qu'il doit un peu améliorer son jeu défensif, car il doit penser qu'il est avant tout un défenseur. Concernant Mesbah, c'est un défenseur expérimenté, sobre, dur sur l'homme, mais qui est moins performant sur le plan offensif.

- Un mot pour conclure…

- On a laissé entendre que la FAF

compte inviter les anciens mondialistes pour aller au Brésil soutenir les Verts. Personnellement, je n'ai rien reçu pour le moment. J'espère qu'ils ne vont pas nous

oublier.

K. H.

16 PUBLICITÉ Compétition
16 PUBLICITÉ
Compétition

édition du dimanche

23 mars 2014

Compétition / PUB ANEP 113 227 du 23/3/2014

Compétition / PUB

ANEP 113 227 du 23/3/2014

Compétition / PUB ANEP 113 098 du 23/3/2014

Compétition / PUB

ANEP 113 098 du 23/3/2014

C o m p é t i t i o n / P U B

Compétition / PUB

ANEP 113 192 du 23/3/2014

C o m p é t i t i o n / P U B

Compétition / PUB

ANEP 113 201 du 23/3/2014