Vous êtes sur la page 1sur 16

Août 2009

NutraPost
Le magazine de votre santé au quotidien
Mensuel
2,00 €

Renforcez votre
système immunitaire
contre le virus H1N1 !

LE DOSSIER DU MOIS : pages 3 à 7


Santé Naturelle Prévention Lutte Anti-âge
Les probiotiques sont-ils vraiment Prévenir et combattre les Pomegranate : antioxydant
efficaces ? P. 8-10 méfaits de l’alimentation aux nombreux bénéfices
moderne (partie 2). pour la santé . P. 14
P. 10-11
www.nutrapost.org
Editorial Mensuel • Août 2009

prendre du Tamiflu ! Pourquoi les gouvernements et les médias (aux


Remèdes naturels Quoi d’autre ! Rien si on en croit les mêmes spé- ordres des laboratoires ?) ne le disent-ils pas !
contre Tamiflu ! cialistes ! A part attendre dans la crainte d’être
contaminé !
Alors que c’est la solution préconisée par de
nombreux spécialistes !
On entretient donc un réflexe de peur avec Il ne manque pas de produits d’origine natu-
Chère lectrice, comme seul salut le dieu Tamiflu qui résoudra relle pour renforcer votre système immunitaire
cher lecteur, tous nos problèmes ! préventivement. Nous vous en proposons
Evidemment, ces mêmes autorités politiques, quelques-uns ici : notamment les pépins de
La grippe porcine s’étendrait donc ! scientifiques et même médiatiques oublient de pamplemousse, le cordyceps et, d’une façon
Ce, malgré le classement de cette épidémie en nous dire que ce fameux médicament n’est pas générale, de nombreux autres champignons :
pandémie et le relèvement au niveau 6 maxi- une panacée universelle ! Même si son fabri- shiitaké, maïtaké (article dans NutraPost mai
mum de précaution à l’échelle mondiale ! cant, le laboratoire Roche a déjà traité plus de 2009 ou en ligne sur www.nutrapost.org) !
Qui plus est, l’apocalypse serait pour demain ! 50 millions d’individus dont 35 millions rien qu’au Nous vous proposerons d’autres solutions dans
Ou plutôt pour l’automne, voire au plus tard pour Japon, « on » oublie de nous dire que des ré- les mois à venir. Pensez aussi à des cures de
l’hiver d’après les experts ! On nous promet la sistances au H1N1 ont rendu ce médicament vitamine C qui aident à résister aux infections
mondialisation du virus H1N1, une campagne quasiment inefficace ! notamment virales !
obligatoire de vaccination, des millions de morts ! Ainsi, dans de nombreux pays (Canada, Etats- Ne vous laissez pas endormir par les médias !
Unis, Grande Bretagne, Corée…) des isolats Faites vos propres recherches sur Internet. Il ne
« Au secours ! Que pouvons-nous faire ! » vous de A/H1N1 testés au Tamiflu se sont montrés manque pas de sites sérieux pour vous informer
demandez-vous ? résistants ! sans vous prendre pour des moutons. Je vous
D’après les gouvernements et les autorités sa- Et que dire des cas de décès suite à la prise de conseille en particulier l’excellent site canadien
nitaires, il n’y aurait rien à faire sinon porter des Tamiflu sur lesquels la grande majorité les mé- francophone www.passeportsante.net qui dé-
masques ridicules qui n’empêchent d’ailleurs dias fait preuve d’un étrange silence ! De même livre tous les mois une information d’une excel-
pas d’attraper la grippe porcine mais évitent au Japon, outre quelques cas mortels, on a si- lente qualité.
simplement de contaminer les autres… si vous gnalé des cas de confusion mentale causée par
êtes atteint ! le Tamiflu !
Quoi d’autres ! Ah oui : se faire dépister dès Pourtant, il existe une solution toute simple : évi-
qu’on sent des symptômes (fièvre, toux…) et Philippe Kerforne
ter d’attraper la grippe porcine en renforçant vos Rédacteur en chef
défenses immunitaires !

Sommaire
Dossier du mois.
Mentions de publication Renforcez votre système immunitaire contre le virus H1N1 !
Le classement récent de la grippe porcine en pandémie en fait la première grande épidémie du XXIe
siècle ! Son extension progressive nous rappelle que le meilleur moyen de se protéger et de prévenir
• Nutrapost : mensuel édité par les infections virales est encore de renforcer notre système immunitaire. Fort heureusement, la phar-
l’association Choix de Vie macopée naturelle ne manque pas de remèdes efficaces. P. 3-7
• Adresse : rue A. Markelbach 78
1030 Bruxelles Santé Naturelle : Les probiotiques sont-ils vraiment efficaces ?
Les probiotiques sont des microorganismes ajoutés aux aliments et censés améliorer la santé de leur
• Abonnement : hôte ! Enquête sur leur véritable efficacité.
Bulletin d’abonnement en page 4 Effets sur les affections gastriques, les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin), les
allergies, l’atopie, les mycoses, les diarrhées suite à un traitement antibiotique… P. 8-10
• Directeur de Publication :
Myriam Schoepen
Prévention : Prévenir et combattre les méfaits de l’alimentation
moderne (2).
Moyens naturels pour faciliter le transit, retrouver une digestion normale, éviter les ballonnements et tous
• Rédacteur en Chef : problèmes digestifs. P. 11-12
Philippe Kerforne
Cinq substances naturelles au service de votre peau.
• Graphiste et maquettiste PAO : La tendance écologique a gagné l’industrie des cosmétiques depuis déjà quelques années. L’utilisa-
tion de substances 100% naturelles permet de garder l’éclat, l’élasticité et de conserver longtemps
Jean-François Boucher la jeunesse de votre peau. Présentation de cinq substances naturelles pour avoir l’air toujours plus
jeune que votre âge ! P. 13
• Distribution :
l’association Choix de Vie Lutte Anti-âge : Pomegranate : antioxydant aux nombreux
bénéfices pour la santé.
• Impression : La grenade (Punica granatum), pomegranate en anglais, est un fruit de la famille des puninacées. Sa
TechPrint Luxembourg saveur aigre-douce en fait un mets original et très apprécié. Au-delà de son goût inimitable, la grenade
possède de nombreuses vertus médicinales dont un rôle important dans la lutte anticancer mais sur-
tout anti-âge à cause de sa concentration exceptionnelle en antioxydants. P. 14
• Dépôt légal :
à parution Actualités de la recherche médicale naturelle.
Vernis toxique et Faux ongles : vraie intoxication ! De la menthe pour calmer les maux d’estomac,
maigrir et arrêter de fumer ! Achetez des plantes pour guérir plus vite ! P. 15

NutraPost
P.2
Mensuel • Août 2009
www.nutrapost.org
Dossier Du Mois NutraPost
www.nutrapost.org

Renforcez votre système


immunitaire contre le virus H1N1 !
Le classement récent de la grippe por-
cine en pandémie en fait la première
grande épidémie du XXIe siècle !
Son extension progressive nous rap-
pelle que le meilleur moyen de se
protéger et de prévenir les infections
virales est encore de renforcer notre
système immunitaire. Fort heureuse-
ment, la pharmacopée naturelle ne
manque pas de remèdes efficaces !

Le Cordyceps
Un champignon chinois au secours
de notre système immunitaire
Le cordyceps (Cordyceps sinensis) est un champignon de la classe des
ascomycètes et de la famille des clavicipitacées. On utilise son mycélium
et son carpophore (partie aérienne) pour, entre autre, augmenter le dy-
namisme physique, stimuler la fonction sexuelle, combattre la fatigue et
le stress, aider à la convalescence des malades et renforcer le système
immunitaire.

Le cordyceps possède la particularité et de la vitalité, ralentir le processus du Les preuves scientifiques


de développer son mycélium à l’in- vieillissement, et renforcer le système de l’efficacité du cordyceps
térieur de la chenille Hepialus fabri- immunitaire.
cius. Le carpophore se forme après Au temps de la Chine impériale, ce Une grande partie des études me-
la mort de l’insecte sous l’aspect d’un champignon était tellement rare qu’il était nées sur le cordyceps l’ont été en
« doigt » de 4 à 11 cm de long. Sous réservé à l’Empereur et à sa cour. Il était Chine et principalement sur le Paeci-
sa forme sauvage, le cordyceps employé traditionnellement pour farcir lomyces hepiali (Cs-4).
pousse principalement en Chine, les canards afin de stimuler la vigueur
en haute montagne (à plus de 4000 sexuelle, augmenter le dynamisme et al- Système rénal : une étude avec pla-
mètres d’altitude) et, en général, au longer la durée de vie. Pour les Chinois, cebo incluant 21 patients prenant un
pied des arbres. Il est aussi cultivé le cordyceps servait aussi à guérir l’ané- antibiotique, l’amikacine, a démontré
depuis quelques années sur un subs- mie, la toux, la tuberculose, les douleurs que le cordyceps protégeait les reins
trat de riz. Sur les dix souches de dorsales et articulaires. Les médecins contre les effets secondaires toxiques
cordyceps existantes, deux ont été chinois considèrent toujours le cordy- de celui-ci1.
particulièrement étudiées scientifi- ceps comme un excellent adaptogène, Un autre essai à double insu avec
quement : le Cephalosporium sinen- autrement dit une substance capable placebo a été mené sur 69 patients
sis et le Paecilomyces hepiali (Cs-4). d’augmenter la résistance générale au ayant subi une transplantation rénale.
stress et aux agressions extérieures. Ils Il s’est avéré que l’ingestion de cor-
Un remède traditionnel de le placent au même rang que le ginseng ! dyceps diminuait nettement la toxicité
la pharmacopée chinoise Depuis les années 1990 et les exploits de la cyclosporine2.
des athlètes chinois attribués au cordy- Une étude incluant un groupe témoin
La médecine chinoise emploie le cor- ceps, des études récentes ont confirmé de 51 patients atteints d’insuffisance
dyceps depuis près de mille ans pour que ce champignon contribuait à l’amé- rénale a conclu que ce champignon
lutter contre le stress et la fatigue, lioration des performances sportives stimulait la fonction rénale et le sys-
accélérer la convalescence, stimu- et physiques en plus de ses propriétés tème immunitaire3.
ler la fonction sexuelle, améliorer les adaptogènes. Un autre essai avec groupe témoin a
fonctions hépatique, pulmonaire et duré cinq ans et porté sur 61 patients
rénale, donner de l’énergie physique atteints de lupus érythémateux sys-

P.3
témique. D’après ses conclusions, l’em- taires de 40 ans à 70 ans, en bonne Références:
ploi de 3 à 4 g de cordyceps et de 0,6 g santé et sédentaires. On a constaté 1. Bao ZD, Wu ZG, Zheng F. [Amelioration of ami-
d’artémisinine diminue la récurrence de chez le groupe ayant reçu du cordy- noglycoside nephrotoxicity by Cordyceps sinensis
la néphropathie, une affection rénale ceps une amélioration notable de la in old patients]. [Article en chinois, résumé en an-
glais]. Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 1994
consécutive de cette maladie auto- force physique, de l’endurance et de May;14(5):271-3, 259.
immune4. la capacité aérobique par rapport au 2. Institute for Natural Products Research (INPR).
groupe placebo7. Cordyceps monograph. États-Unis, 2004.
3. Guan YJ, Hu Z, Hou M. [Effect of Cordyceps sine-
Système hépatique : une étude sans sis on T-lymphocyte subsets in chronic renal failure].
placebo a été menée sur 70 patients Renforcement du système im- [Article in Chinese].Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za
Zhi. 1992. Jun;12(6):338-9, 323.
souffrant de cirrhose du foie ou d’hépa- munitaire : au cours d’études sans 4. Lu L. [Study on effect of Cordyceps sinensis and
tite B. Elle a démontré que le cordyceps placebo, des patients souffrant d’un artemisinin in preventing recurrence of lupus nephri-
améliorait les fonctions hépatiques2. Un cancer à un stade avancé ont reçu tis]. [Article en chinois, résumé en anglais]. Zhongguo
Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 2002 Mar;22(3):169-71.
autre essai a confirmé ces résultats sur un traitement à base de cordyceps. 5. Zhou L, Yang W, et al. [Short-term curative effect of
33 malades atteints d’hépatite B5. Même si les patients ne guérissaient cultured Cordyceps sinensis
pas uniquement avec du cordyceps, (Berk.) Sacc. Mycelia in chronic hepatitis B]. [Article
en chinois, résumé en anglais]. Zhongguo Zhong Yao
Système respiratoire : au cours de son administration renforçait néan- Za Zhi. 1990 Jan;15(1):53-5, 65.
plusieurs études menées en Chine, le moins les défenses immunitaires et 6. Zhu JS, Halpern GM, Jones K. The scientific redis-
covery of a precious ancient Chinese herbal regimen:
cordyceps s’est révélé efficace pour di- améliorait leur qualité de vie8. Une Cordyceps sinensis: part II. J Altern Complement
minuer les symptômes de plusieurs af- autre étude avec groupe témoin, in- Med. 1998 Winter;4(4):429-57. Review. Texte intégral
fections respiratoires dont la bronchite cluant 63 sujets atteints d’un condy- : www.corenutritional.com.
7.The American Physiological Society. Derivatives Of
respiratoire6. lome acuminé (verrue vénérienne), a A Rare Chinese Mushroom Can Improve Capacity
abouti à une diminution des récidives For Aerobic Exercise And Endurance In The Mid-Age
Propriétés adaptogènes : trois études et à une augmentation de la réponse To Elderly, Sedentary Humans, avril 2004
8. Zhou DH, Lin LZ. [Effect of Jinshuibao capsule on
menées en Chine de 1995 à 1999 ont immunitaire chez les personnes trai- the immunological function of 36
démontré que la prise quotidienne de tées au cordyceps9. patients with advanced cancer]. [Article en chinois,
résumé en anglais]. Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za
3 g de cordyceps avait augmenté nota- Zhi. 1995 Aug;15(8):476-8.
blement l’énergie physique et psychique D’après la plupart des études, le cor- 9. Gao Q, Wu G, He D. [Effect of Cordyceps sinensis
de personnes atteintes de maladie car- dyceps s’avère donc un excellent on the Th1/Th2 cytokines in patients with Condyloma
Acuminatum]. [Article en chinois, résumé en anglais].
diaque chronique et celle de personnes adaptogène au vu des différentes af- Zhong Yao Cai. 2000 Jul;23(7):402-4.
du troisième âge2. En avril 2004, l’Ameri- fections qu’il est capable de prendre
can Physiological Society a présenté les en charge. Le cordyceps se révèle
résultats d’une étude à double insu avec notamment un excellent protecteur
placebo menée auprès de 130 volon- du système immunitaire.

Les extraits de pépins de pamplemousse


Un antibiotique naturel au large spectre
En 1980, en Floride, un jardinier amateur découvrait avec étonne-
ment que des pépins de pamplemousse jetés sur du compost ne
se décomposaient pas. Cette particularité ne pouvait qu’exciter la
curiosité de cet homme qui était aussi médecin, physicien lauréat
de la fondation Einstein et immunologiste réputé : le docteur Jacob
Harich. Celui-ci, de plus, était passionné de remèdes naturels et de
médecines alternatives. Ce fut le début d’une série d’études qui amenèrent à
la découverte des propriétés antioxydantes, antimicrobiennes, antibiotiques et antivirales des
pépins de pamplemousse.
Un certain nombre d’instituts renommés En 1990, le fameux médecin et confé- non toxique et de ne pas avoir d’effet
participèrent à ces découvertes. D’après rencier, le docteur Allan Sachs, se secondaire.
leurs études, il s’avère que les extraits de demanda, s’il n’avait pas découvert le
pépins de pamplemousse combattent un remède antimicrobien absolu après Un antibiotique naturel
grand nombre de virus et de bactéries, une étude qu’il mena sur les pépins au large spectre
mais aussi des levures, des champi- de pamplemousse. Cette étude avait
gnons et des parasites. pour but d’étudier leurs effets sur la D’une façon générale, selon de nom-
Les extraits de pépins de pamplemousse multiplication des germes microbiens breuses études épidémiologiques,
sont pourvus d’un large spectre de pro- comme substitut naturel aux médi- la consommation de fruits et de lé-
priétés thérapeutiques, notamment plus caments chimiques. Elle fut plus que gumes se révèle efficace pour un cer-
large que celui des antibiotiques tradi- concluante. tain nombre d’affections. Ces études
tionnels. Cette conclusion fut confirmée par ont démontré une incidence impor-
le Dr Léo Galland de New York qui tante de leur ingestion sur un certain
Une triple propriété… unique : effica- déclara que les pépins de pample- nombre d’affections chroniques dont
cité, innocuité, sans effet secondaire ! mousse possédaient la propriété plusieurs cancers et des maladies
unique d’être à la fois efficace, 100% cardiovasculaires1,2.

P.4
La consommation d’agrumes serait, en On suppose ainsi une action syner-
particulier, recommandée dans la pré- gique de plusieurs limonoïdes entre
vention des cancers, dont ceux du pha- eux ainsi qu’avec des flavonoïdes.
rynx, de l’œsophage, de la bouche et de La limonine et la nomiline seraient
l’estomac 3 - 4. capables d’inhiber l’activité de la pro-
Les principaux composés actifs à l’ori- téase du virus et la réplication du vi-
gine de ces propriétés thérapeutiques rus de l’immunodéficience humaine
sont principalement la vitamine C, les (VIH) in vitro16. Une étude a, de plus,
caroténoïdes, les limonoïdes et les flavo- montré qu’un certain nombre de li-
noïdes. monoïdes dont la nomiline renforce-
raient le système immunitaire chez
La naringine : un agent antiprolifératif l’animal17.
naturel
A la vue de toutes ses propriétés, les
La naringine est le principal flavonoïde extraits de pépins de pamplemousse
du pamplemousse et du pomélo5. On peuvent aussi être rangés incontesta-
y trouve aussi de l’hespérétine mais en blement parmi les meilleurs alliés de
moindre quantité. Il semble que la na- votre système immunitaire.
ringine ainsi que d’autres flavonoïdes
contenus dans les agrumes pourraient
Références : Les extraits de pépin
jouer le rôle d’agent antiprolifératif6 dans 1. Steinmetz KA, Potter JD. Vegetables, fruit, and aussi utiles pour les
cancer prevention: a review. J Am Diet Assoc 1996
le cadre de la lutte anticancer. October;96(10):1027-39. cultures et les animaux
Une étude d’observation menée sur plus 2. Bazzano LA, Serdula MK, Liu S. Dietary intake of
de 1000 personnes a établi un lien di- fruits and vegetables and risk of
cardiovascular disease. Curr Atheroscler Rep 2003 Les pépins de pamplemousse pré-
rect entre la consommation de pample- November;5(6):492-9. sentent un tel spectre de propriétés
mousse blanc et la diminution de l’inci- 3. Chainani-Wu N. Diet and oral, pharyngeal, and antimicrobiennes qu’on les utilise
esophageal cancer. Nutr Cancer
dence du cancer du poumon7. De même, 2002;44(2):104-26. aussi pour les cultures et soigner les
au cours d’un certain nombre d’essais 4. Kim HJ, Chang WK, Kim MK, Lee SS, Choi BY. animaux.
menés in vitro et chez l’animal, les flavo- Dietary factors and gastric cancer in Korea: a case-
En ce qui concerne l’agriculture ou
control study. Int J Cancer 2002 February
noïdes des agrumes, en particulier la na- 1;97(4):531-5. le jardinage, l’extrait de pépins est
ringenine6, ont inhibé la prolifération des 5. Gorinstein S, Yamamoto K, Katrich E et al. Antioxi- employé contre les moisissures, les
cellules cancéreuses du sein8 - 9. dative properties of Jaffa sweeties and grapefruit and
maladies fongiques, la rouille, le mil-
their influence on lipid metabolism and plasma an-
La même relation a été établie entre l’in- tioxidative potential in rats. Biosci Biotechnol Biochem diou… L’extrait de pépin se montre
gestion de naringine et l’incidence du 2003 April;67(4):907-10. particulièrement efficace contre les
6. Harmon AW, Patel YM. Naringenin inhibits glucose
cancer du poumon, faisant supposer une uptake in MCF-7 breast cancer cells: a mechanism insectes sans carapace comme les
forte probabilité de l’effet préventif de ce for impaired cellular proliferation. Breast Cancer Res limaces ou les pucerons. On s’en sert
flavonoïde sur le cancer. Treat 2004 May;85(2):103-10.
aussi, mélangé avec un extrait d’ail
7. Le Marchand L, Murphy SP, Hankin JH, Wilkens
LR, Kolonel LN. Intake of flavonoids and lung cancer. et de piment, pour combattre les in-
Les pépins : un concentré J Natl Cancer Inst 2000 January 19;92(2):154-60. sectes à carapace.
8. So FV, Guthrie N, Chambers AF, Moussa M, Carroll
de limonoïdes anticancer KK. Inhibition of human breast cancer cell proliferation De même, l’extrait de pépin soigne
and delay of mammary tumorigenesis by flavonoids les animaux atteints d’infections fon-
and citrus juices. Nutr Cancer 1996;26(2):167-81.
Les limonoïdes sont d’autres composés 9. Guthrie N, Carroll KK. Inhibition of mammary
giques pulmonaires ou autres. On
biologiquement actifs des agrumes qui cancer by citrus flavonoids. Adv Exp Med Biol l’utilise pour stimuler les défenses
se trouvent principalement dans les pé- 1998;439:227-36. immunitaires des animaux. Ce qui
10. Miller EG, Porter JL, Binnie WH, Guo IY, Hase-
pins10. La limonine est le principal limo- gawa S. Further studies on the
permet de réduire les doses médica-
noïde du pamplemousse, à l’origine en anticancer activity of citrus limonoids. J Agric Food menteuses chimiques ainsi que les
Chem 2004 July 28;52(15):4908-12.
particulier de son goût amer. Les limo- 11. Yu J, Wang L, Walzem RL, Miller EG, Pike LM,
taux de mortalité. L’extrait est mélan-
noïdes auraient de remarquables pro- Patil BS. Antioxidant activity of citrus limonoids, fla- gé à l’eau ou à la moulée destinées
priétés antioxydantes11 et anticancer. vonoids, and coumarins. J Agric Food Chem 2005 aux animaux afin de combattre les
March 23;53(6):2009-14. contagions causées par les bactéries
Des études cliniques ont ainsi prouvé les 12. Tian Q, Miller EG, Ahmad H, Tang L, Patil BS. Dif-
effets anticancer in vitro des limonoïdes ferential inhibition of human cancer cell proliferation comme Escherichia et Salmonella.
contenus dans les pépins d’agrumes. Ils by citrus limonoids. Nutr Cancer 2001;40(2):180-4. L’avantage de l’extrait de pépin est
13. Miller EG, Gonzales-Sanders AP, Couvillon AM,
ralentissent en particulier la prolifération Binnie WH, Hasegawa S,
qu’il combat efficacement les para-
des cellules cancéreuses du sein12. Ils Lam LKT. Citrus limonoids as inhibitors of oral carci- sites intestinaux, les bactéries et les
provoquent ainsi la mort cellulaire (apop- nogenesis. Food Technol 1994;48:110-4. virus sans détruire les bactéries utiles.
14. Lam LKT, Hasegawa S, Bergstrom C, Lam SH,
tose) des cellules neuroblastiques can- Kenney P. Limonin and nomilin Il sert aussi à soigner les affections
céreuses. inhibitory effects on chemical-induced tumorigenesis. buccales. L’éradication des micro-
Un certain nombre d’études menées In: Berhow MA, Hasegawa S, Manners GD, editors.
Citrus Limonoids Functional Chemicals in Agriculture
organismes pernicieux facilite l’as-
chez l’animal ont abouti aux mêmes and Foods. American Chemical Society ed. Washing- similation des nutriments. On utilise
conclusions, en particulier, l’étude des ton, DC: 2000. p. 185-200. aussi les extraits de pépins comme
15. Tanaka T, Kohno H, Tsukio Y et al. Citrus limo-
effets de la limonine et la nomiline. Ces noids obacunone and limonin inhibit azoxymethane-
agent sanitaire pour nettoyer les sa-
limonoïdes lutteraient contre les cancers induced colon carcinogenesis in rats. Biofactors bots des chevaux, les pis des vaches
de la bouche13, de l’estomac, du pou- 2000;13(1-4):213-8. et désinfecter les stalles et les cages.
16. Battinelli L, Mengoni F, Lichtner M et al. Effect of
mon14. limonin and nomilin on HIV-1 Enfin, l’extrait de pépin de pample-
Un autre limonoïde, l’obacunone, a mon- replication on infected human mononuclear cells. mousse se montre d’une aide pré-
Planta Med 2003 October;69(10):910-3. cieuse pour les éleveurs biologiques
tré son efficacité pour réduire la proli- 17. Raphael TJ, Kuttan G. Effect of naturally occurring
fération des tumeurs de la bouche10 et triterpenoids glycyrrhizic acid, ursolic acid, oleanolic auxquels les antibiotiques sont inter-
l’incidence de tumeurs du côlon15 chez acid and nomilin on the immune system. Phytomedi- dits pour soigner les animaux.
cine 2003;10(6-7):483-9.
l’animal.

P.5
Les champignons :
excellents défenseurs
de notre immunité
De nombreuses études tendent à prou-
ver que les champignons, notamment
leurs extraits, sont d’excellents gardiens
de notre organisme car ils aident grande-
ment à renforcer notre système immuni-
taire et à prévenir un certain nombre de
cancers. Une substance en particulier,
l’AHCC (Active Hexose Correlated Com-
pound), s’avère un remarquable immu-
nostimulant.

Parmi ces études, on peut citer en parti- un des suppléments alimentaires les nant l’action de l’AHCC sur le sys-
culier celle parue dans la revue spécia- plus vendus pour renforcer le sys- tème immunitaire que, depuis 1994,
lisée Cancer Immunology and Immu- tème immunitaire. chaque année est organisé à Sap-
notherapy qui a conclu que l’extrait de Plus de 300 études ont, en effet, été poro au Japon le symposium de l’As-
champignon permettait de diminuer le menées au pays du soleil levant sur sociation pour la recherche sur l’Ac-
risque d’apparition du cancer et de ren- les effets bénéfiques de l’AHCC, tive Hexose Correlated Compound.
forcer nos défenses immunitaires1. notamment dans la lutte anticancer. La recherche dans ce domaine est
L’AHCC permettrait, entre autre, de en pleine expansion et de nom-
L’AHCC augmente la production de lutter contre les effets secondaires breux autres essais cliniques sont en
deux cytokines de la chimiothérapie. cours actuellement. Les découvertes
De nombreux hôpitaux emploient concernant les propriétés immuni-
Une substance en particulier, un extrait l’AHCC dans le traitement des hépa- taires des champignons n’ont pas fini
de champignon, l’AHCC (Active Hexose tites, de cancers et de nombreuses de nous étonner et de livrer tous leurs
Correlated Compound) se montre parti- maladies chroniques. secrets !
culièrement active.
Cet oligosaccharide renforcerait le sys- Des principes actifs présents dans Un rôle important dans l’activation
tème immunitaire et combattrait le can- de nombreux champignons des cellules tueuses
cer. Une étude, menée par des cher-
cheurs japonais en collaboration avec la L’AHCC se présente sous forme d’ex- Les cellules tueuses naturelles NK
Yale School of Medecine, la prestigieuse trait fermenté de mycélium d’un hy- (pour Natural Killers) sont une variété
école de médecine américaine a prouvé bride issu de différents champignons de globules blancs qui ont été décou-
son effet anticancer, notamment chez les employés traditionnellement dans la vertes dans les années 1980.
personnes âgées de plus de 50 ans. médecine japonaise. Son faible poids Elles forment le premier rempart de
Ces chercheurs ont mesuré la production moléculaire (5000 daltons) facilite défense contre les agressions exté-
d’interféron (IFN-y) et de tumor necrosis son absorption par voie orale. rieures (bactéries, virus) et intérieures
factor (TNF-a) qui sont deux cytokines. On retrouve ces principes actifs dans (cellules cancéreuses ou tumeurs
Celles-ci sont produites par les leuco- de nombreuses espèces de champi- malignes). Les NK ont la faculté de
cytes et servent à prévenir la croissance gnons dont des polysaccharides et faire la différence entre les « bonnes »
anarchique des cellules cancéreuses. des dérivés d’alpha et de bêta-glu- cellules et les « mauvaises » cellules.
Cette étude menée sur des périodes cane réputés pour leurs effets béné- Elles possèdent sur leur membrane
de 30 et 60 jours a prouvé que la prise fiques sur le système immunitaire. cellulaire des récepteurs activateurs
d’AHCC avait contribué à l’augmenta- Entre autre, ils augmentent la quan- (portant des séquences ITAM, Immu-
tion de la production de TNF-a et d’IFN-y tité des lymphocytes B et T et facili- noreceptor Tyrosine-based Activation
pendant tout le mois suivant et même en- tent l’intervention des macrophages. Motif) ou inhibiteurs (porteurs de sé-
core renforcé les défenses immunitaires Ces influences bénéfiques pour les quences ITIM, Immunoreceptor Tyro-
pendant quatre semaines après l’arrêt de défenses immunitaires renforcent sine-base Inhibition Motif).
l’ingestion d’AHCC ! la lutte contre les bactéries, les pa- Lorsque ces cellules NK sont en pré-
rasites, les cellules néoplasiques et sence d’une autre cellule, la lyse de
Un des suppléments alimentaires aussi contre les virus. cette cellule n’aura lieu que si les si-
parmi les plus vendus La plus grande partie des études sur gnaux d’activation sont plus forts que
l’AHCC ont été menées principale- les signaux d’inhibition.
Les études ont été tellement probantes ment au Japon et quelques-unes Quand vous êtes en bonne santé, les
au Japon que les champignons y sont unes aux Etats-Unis. Les résultats cancers ne peuvent quasiment pas
ont été tellement probants concer- se développer car les lymphocytes

P.6
NK détectent la formation les cellules ment à base d’AHCC pendant deux à cytokines
tumorales et les éliminent rapide- six mois. Dès la deuxième semaine, la
ment. La rapidité de ce mécanisme stimulation de l’activité des cellules NK D’autres essais cliniques ont montré
de réaction sert souvent d’indicateur était évidente. Cet effet positif a été re- que l’AHCC stimule la production de
à un pronostic clinique des cancers. marqué, même en augmentation, pen- certaines cytokines, les messagers
Or, ce fonctionnement peut être dant six mois après le traitement ! chimiques du système immunitaire.
considérablement ralenti, notamment L’AHCC stimulerait la capacité de liaison Les cytokines sont des molécules
en cas de prédisposition familiale au des cellules NK avec les cellules tumo- peptidiques produites en réponse à
cancer ou avec le vieillissement. Sou- rales en augmentant la granularité des différents stimuli.
vent aussi, on observe une augmen- cellules NK. L’AHCC semble dont être L’AHCC augmenterait ainsi la pro-
tation de l’incidence du cancer après un immunomodulateur efficace pouvant duction du facteur nécrosant de tu-
l’ablation d’une tumeur, une chimio- rendre de grands services dans la lutte meur (TGF), des interleukines IL-2
thérapie ou une radiothérapie. anticancéreuse2. et IL-12 et de l’interféron… cytokines
La stimulation et le renforcement des Une autre étude a porté sur les effets jouant un rôle fondamental dans la
défenses immunitaires semblent les de l’AHCC sur trois patients atteints de défense contre les attaques parasi-
meilleurs moyens de pallier toute dé- formes avancées de cancers graves taires et virales ou la destruction des
ficience ou ralentissement de la capa- (rhabdomyosarcome, cancer du sein cellules cancéreuses en stimulant
cité de réaction des cellules NK. Pour et myélome multiple). On a mesuré la l’activité des cellules NK.
ce faire, les champignons se présen- cytotoxicité de leurs cellules NK après
tent comme un des moyens naturels deux semaines d’un traitement à base A la vue de toutes ses études, les
les plus efficaces et les plus sûrs de d’AHCC. On a remarqué chez les trois champignons se présentent comme
parvenir à conserver un système im- patients un doublement, voire un triple- des substances et des remèdes à
munitaire réactif. ment, du nombre de cellules NK ainsi recommander pour renforcer votre
Depuis la fin des années 1980, un qu’une augmentation de leur activité. système immunitaire.
certain nombre d’études ont confirmé La conclusion de cette étude a été que Outre le cordyceps (voir article plus
l’action de l’AHCC et des substances l’AHCC était un immunomodulateur haut), nous pouvons citer aussi le
actives des champignons dans la sti- d’avenir. De même, les chercheurs dé- shiitaké et le maïtaké. Il existe aussi
mulation de l’activité des cellules NK. duisirent des résultats que les propriétés des produits naturels se présentant
Ainsi, une étude menée pour ana- anticancéreuses de l’AHCC pouvaient sous forme de mélanges de plusieurs
lyser le rôle immunomodulateur de découler de son action stimulante sur la champignons. L’utilisation en syner-
l’AHCC a porté sur 17 patients at- cytotoxicité des cellules NHK3. gie de leurs propriétés anticancé-
teints de cancers graves (de l’esto- reuses et antivirales permet un ren-
mac, du sein, du poumon, de la pros- L’AHCC influence la production des forcement efficace de nos défenses
tate), de carcinome des ovaires ou immunitaires..
de rhabdomyosarcome (tumeur des
tissus mous). Références :
Ces volontaires ont reçu un traite- 1. Yunfei Gao, Dongqing Zhang, Buxiang Sun, Ha-
jime Fujii, Kosuna Ken-Ichi, Zhinan Yin, Active hexose
correlated compound enhances tumor surveillance
through regulating both innate and adaptive immune

BULLETIN D’ABONNEMENT à NutraPost responses. Cancer immunology and immunotherapy


ISSN 0340-7004 CODEN CIIMDN
2. Ghoneum Mamdooh, NK-immunomodulation by

OUI, je m’abonne à NutraPost (1 an / 12 n°) AHCC in 17 cancer patients, 2nd Meeting of the So-
ciety for natural immunity, Taormina, Italy, May 1994.
3. Ghoneum Mamdooh et al., Enhancement of NK
Pour seulement 20 € (au lieu de 24 €) cell activity in cancer patients by AHCC, Adjuvant
nutrition in cancer treatment symposium, Tulsa, Okla-
Afin de traiter au mieux votre abonnement merci de compléter les informations homa, Nov 6-7, 1992.
ci-dessous.
Nom : ...................................................... Prénom : ...............................................
Adresse : .................................................................................................................
Code Postal : ............................. Ville : .................................................................. Votre
Adresse email : .......................................................................................................
Téléphone : .............................................................................................................
Publicité ici ?
Date de naissance : ........ / ....... / ............

Je joins mon réglement à l’ordre de NutraPost par :


Vous travaillez ou avez
Carte bancaire Chèque bancaire ou postal une activité en rapport
avec le secteur de la
N° de carte: santé et vous désirez
CVC2 *
Date d’expiration:
vous faire connaître !
Trois derniers chiffres
* dans le panel de
signature au verso Contactez-nous par E-mail :
* de votre carte.
Signature obligatoire publicite@nutrapost.org
Ou par courrier à :
A retourner accompagné de votre réglement sous enveloppe affranchie à :
NutraPost - rue A. Markelbach
NutraPost - rue A. Markelbach 78 • B-1030 Bruxelles 78 • B-1030 Bruxelles

P.7
Santé Naturelle NutraPost
www.nutrapost.org

Les probiotiques sont-ils


vraiment efficaces ?
Les probiotiques sont des microorganismes (bactéries ou
levures) ajoutés aux aliments et censés améliorer la santé
de leur hôte ! Ils ont des effets sur les affections gastriques,
les MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin),
les allergies, l’atopie (prédisposition aux allergies ou mala-
dies touchant plusieurs organes), les mycoses et les diar-
rhées suite à un traitement antibiotique… Enquête sur leur
véritable efficacité.

Une fois ingérés, les probiotiques (bac- allergènes. Ce qui entraîne l’action
téries ou levures) colonisent la flore des lymphocytes T commandant la
intestinale mais aussi vaginale. Ils per- réponse immunitaire et attaquant
mettent, en particulier, de combattre la les cellules infectées (immunité cel-
prolifération des microorganismes nocifs lulaire). La réponse aux agressions
capables de causer les différents troubles extérieures comprend aussi l’action
déjà cités mais aussi des vaginites. Les d’anticorps produits par les lympho-
probiotiques participent également à la cytes B (immunité humorale).
digestion des aliments. L’intestin, en particulier, se caractérise
Leurs possibilités thérapeutiques font par sa richesse en lymphocytes. La
l’unanimité dans la communauté scien- muqueuse intestinale joue un rôle pri-
tifique et ont déjà fait l’objet de nom- mordial dans la défense immunitaire
breuses recherches cliniques (se reporter dans la mesure où elle est en contact
par exemple aux articles sur l’acidophilus direct avec les allergènes pouvant en particules plus simples : les nutri-
et le bifidus publiés dans Nutrapost juillet déclencher les infections. Il importe ments. Si les enzymes ne peuvent
2009, aussi en ligne sur le site www.nu- que la flore bactérienne soit en bon pas faire correctement leur travail, la
trapost.org) état car elle joue un rôle prépondérant présence de matières non digérées
Comme leur nom générique l’indique dans la réponse immunitaire par l’in- dans l’intestin peut être à l’origine de
(probiotique : en faveur ou favorable à la termédiaire des cellules épithéliales graves infections. Les bactéries utiles
vie), les probiotiques sont les meilleurs composant la muqueuse intestinale. se trouvant dans l’intestin contribuent
amis et alliés de votre système immuni- Pour assurer une réponse immuni- à la digestion en fabriquant aussi des
taire. taire correcte des muqueuses intesti- enzymes qui décomposent les ali-
nales, il est conseillé de consommer ments afin de faciliter leur absorption
Présentation générale en particulier des bactéries comme et leur utilisation par l’organisme. Une
des mécanismes immunitaires les Lactobacillus acidophilus et casei. carence qualitative ou quantitative
Ceux-ci renforcent l’immunité au ni- au niveau de la flore intestinale peut
Le système immunitaire est composé veau de la muqueuse intestinale (im- avoir des répercussions graves sur le
de cellules, organes et tissus formant munité mucosale) ainsi que l’immu- processus de la digestion.
un maillage défensif de tout notre orga- nité générale (immunité systémique). Dans ce cas, une supplémentation en
nisme. Le système immunitaire nous Ainsi, l’ingestion de Lactobacillus sti- L.acidophilus et L.casei s’avère né-
protège au moyen de défenses non-spé- mule l’activité phagocytaire et la pro- cessaires pour restaurer l’équilibre de
cifiques (immunité innée) et spécifiques duction d’anticorps (en particulier IgA, la flore intestinale. Ces probiotiques
(immunité acquise). IgM et IgG) et de lymphocytes B et T. contribuent au bon déroulement de
Parmi les défenses non-spécifiques, on la digestion des aliments, de l’assimi-
trouve la peau, les poils, les muqueuses L’influence des probiotiques lation des nutriments et, par consé-
et le mucus qui repoussent physique- sur le processus digestif quent, à la bonne santé du système
ment les corps étrangers. La réponse digestif.
inflammatoire est une autre réponse non- Les probiotiques interviennent pour
spécifique de l’organisme. réguler le processus digestif. Durant la De même, en cas d’intolérance au
Les défenses spécifiques déclenchent digestion, les cellules produisent des lactose, les Lactobacillus peuvent
des réponses plus ciblées contre les enzymes décomposant les aliments s’avérer très utiles. Cette intolérance

P.8
se manifeste par l’incapacité de l’orga- de VSL#3 ont abouti à des taux de rémis- particulier pendant des traitements
nisme à produire la lactase, l’enzyme sion de 85 à 90% ! antibiotiques ou en cas de séjour pro-
indispensable à la décomposition du longé dans les milieux à haut risque
lactose. Les Lactobacillus, en parti- Influence des probiotiques d’infection comme les hôpitaux, les
culier L.acidophilus et L.casei, parti- sur les agents pathogènes garderies, les écoles et les espaces
cipent, entre autres, à la production confinés comme les transports en
de l’enzyme lactase. Le lactose peut Les agents pathogènes sont les microor- communs (bus, métros, particulière-
alors être décomposé en galactose ganismes susceptibles de provoquer des ment dans les avions).
et glucose plus digestes. Ces Lacto- maladies. On les trouve dans l’eau, dans
bacillus améliorent aussi la tolérance la nourriture. Ils peuvent endommager Applications diverses des
aux produits laitiers. gravement la flore intestinale. probiotiques
De même, nombre de médicaments
Parmi les preuves de l’efficacité des chimiques, notamment les antiacides et Un déséquilibre de la flore intestinale
probiotiques, on peut aussi citer des les antibiotiques, sont susceptibles de peut avoir une influence sur le sys-
études sur certains types de diar- détruire la flore intestinale, provoquer tème vaginal, entraînant des infec-
rhées. A la suite de ces résultats des diarrhées et des infections. La prise tions bactériennes ou à levure comme
encourageants, un certain nombre d’antibiotiques est souvent une cause de le Candida albicans.
de tests cliniques ont été lancés ; no- diarrhées dites DAA (diarrhées associées Le L.acidophilus se révèle une des
tamment en milieu hospitalier, en par- aux antibiotiques) et au C.difficile appe- bactéries essentielles de la flore vagi-
ticulier sur l’efficacité des probiotiques lées DACD (diarrhées au C.difficile). nale. Cette bactérie lactique lui main-
contre le Clostridium difficile, ou C. dif- Si la flore intestinale est en état d’équi- tient un pH faible en produisant des
ficile, bactérie à la base de certaines libre, les bonnes bactéries renforcent la bactériocines ainsi que de l’hypothio-
formes de diarrhées et de maladies barrière physique contre les pathogènes cyanate et du peroxyde d’hydrogène
intestinales graves. en adhérant temporairement à la pa- qui inhibent la croissance du Candida
Les autres pistes étudiées avec un roi intestinale. Elles disputent alors aux albicans.
certain succès comprennent l’action pathogènes la place ainsi que les nutri- Enfin, selon un certain nombre de
des probiotiques sur les affections ments s’y trouvant. Les bonnes bactéries chercheurs, les probiotiques inhibe-
liées à la régulation du système im- produisent aussi des bactériocines qui raient le développement de certains
munitaire, en particulier les allergies sont des substances antimicrobiennes cancers en empêchant la production
et les maladies inflammatoires intes- naturelles. d’agents carcinogènes et de muta-
tinales. Les bactéries lactiques (en particulier L. gènes.
acidophilus et L.casei) produisent des L’efficacité des probiotiques a fait
Des bactéries en compétition ! acides organiques, du peroxyde d’oxy- l’objet de tellement d’études cliniques
gène et des bactériocines inhibant l’ac- couronnées de succès que de plus en
Dans un tube digestif sain, on compte tion des agents pathogènes, leur implan- plus de nutritionnistes les conseillent
environ, 100 000 milliards de bac- tation, leur croissance et leur survie. pour un grand nombre de maux af-
téries issues de 400 espèces diffé- Parmi les acides organiques produits par fectant le système digestif, aussi bien
rentes. 99% de la flore intestinale se les Lactobacillus, on trouve en particulier dans son fonctionnement que pour
compose de seulement 30 à 40% de les acides acétique et lactique qui contri- faciliter la digestion.
ces bactéries, formant par là-même buent à la régulation du pH intestinal afin Les probiotiques se sont aussi mon-
un écosystème stable indispensable que celui-ci participe à la lutte contre les trés efficaces dans le syndrome de
à un état de bonne santé. Cependant, agents infectieux. l’intestin irritable pour lequel la méde-
cet équilibre est fragile. Ce système Une consommation régulière et préven- cine chimique offre peu de solutions
harmonieux peut être mis en péril tive de L. acidophilus et L.casei est ainsi thérapeutiques. Un traitement aux
par un certain nombre de facteurs un moyen efficace de prévention, en probiotiques fait disparaître rapide-
dont trois principaux : une déficience
immunitaire, une maladie ou la prise
d’antibiotiques.
L’action des probiotiques s’explique-
Appel aux dons
rait par l’hypothèse de l’exclusion Pour continuer à vous informer tous les mois sur
compétitive. Suivant cette théorie, les les domaines de la santé et du bien-être,
probiotiques entrent en compétition nous faisons appel à votre générosité.
avec les bactéries nocives vecteurs
Grâce à vos dons nous pourrons enrichir notre
de maladies pour se disputer l’espace
qu’elles occupent dans l’intestin. magazine Nutrapost avec plus d’informations et
Parmi d’autres études intéressantes, de nouveautés sur la recherche médicale.
citons celle effectuée sur l’efficacité Tous vos dons seront les bienvenus et merci
d’un certain nombre de probiotiques
sur la rémission de la pouchite, com-
par avance pour votre générosité.
plication inflammatoire du réservoir Vous pouvez envoyer votre chèque à :
iléal à long terme fréquemment ob-
servée dans l’anastomose iléo-anale. NutraPost - rue A. Markelbach 78 • B-1030 Bruxelles
Deux recherches cliniques utilisant
un mélange de huit bactéries du nom

P.9
ment les principaux symptômes de ce affection est le signe d’une faiblesse Références :
syndrome : ballonnements, diarrhées des défenses immunitaires alors inca- 1 Rautava S, Kalliomaki M, Isolauri E. New thera-
chroniques, gaz… qui duraient parfois pables de s’opposer aux agressions peutic strategy for combating the increasing burden
of allergic disease: Probiotics-A Nutrition, Allergy, Mu-
depuis des années ! des allergènes. cosal Immunology and Intestinal Microbiota (NAMI)
Pour Erika Isolauri, l’utilisation des Research Group report J Allergy ClinImmunol. 2005
Jul;116(1):31-7.
Beaucoup de promesses, probiotiques dans une optique anti- 2. Isolauri E, Rautava S, et al. Role of probiotics in food
peu de tenues ! allergie demande une nouvelle ap- hypersensitivity.Curr Opin Allergy Clin Immunol. 2002
Jun;2(3):263-71.
proche de la protection immunitaire.
Les principales sources de probiotiques Elle préconise de renforcer le sys-
se trouvent dans les yaourts et sous tème immunitaire plutôt que de vouloir Notes :
forme de supplémentation. De plus en absolument détruire les allergènes. · Perdigon, G et coll. Study of the possible mecha-
nisms involved in the mucosal immune system acti-
plus de produits laitiers sont enrichis en Cette dernière pratique, la plus répan- vation by lactic acid bacteria. J Dairy Sci. 1999; 82:
probiotiques dont les plus répandus sont due, est pour elle, mais aussi pour de 1108-1114
· Mowat, A. Anatomical basis of the tolerance and im-
l’acidophilus et le bifidus. Ces yaourts nombreux chercheurs, une mauvaise munity to intestinal antigens. Nature immunol. 2003;
contiennent différentes souches de bac- approche qui serait d’ailleurs respon- 3: 331-341
· Gilliland, S. Oklahoma State University, USA: Tech-
téries censées renforcer la bonne santé sable de l’augmentation des décès nological and commercial applications of lactic acid
du système digestif. suite à des allergies. bacteria; health and nutritional benefits in dairy pro-
ducts.
En réalité, beaucoup de ces yaourts L’aseptisation habituellement prati- FAO/WHO Expert Consultation Evaluation of health
« différents » ne tiennent pas leurs pro- quée de notre environnement empê- and nutritional properties of powder milk with live lactic
acid bacteria. 2001.
messes, y compris parmi les grandes cherait de renforcer notre résistance - Penna, FJ et coll. Up to date clinical and experimen-
marques (lire à ce propos NutraPost aux allergènes potentiels. tal basis for the use of probiotics. J Pediatr. 2000; 76
(suppl) :209-217.
juillet 2009, l’article « Le bifidus : Un élé- Erika Isolauri s’inscrit parfaitement · Green-Johnson, J. Les probiotiques et le système
ment important du microbiote intestinal » dans un des courants de plus en plus immunitaire : les aspects fondamentaux. Chapitre 8.
p.68. La santé par les probiotiques ; application dans
ou allez le consulter sur www.nutrapost. répandus dans le milieu scientifique ce troisième millénaire. Actes du symposium inter-
org ). suivant lequel le fait que nous vivions national de Montréal, octobre 2004. Éd. Scientifique
Denis Roy.
La meilleure façon de se sustenter effica- dans un milieu de plus en plus asep- · Gilliand, SE. Acidophilus milk products: a review of
cement en probiotiques est le recours à tisé serait une des causes principales potential benefits to consumers. J Dairy Sci. 1989; 72:
la supplémentation. Celle-ci vous garantit de la recrudescence des allergies1 - 2. 2463-2494.
· Luquet, FM et Corrieu, G. Bactéries lactiques et pro-
un apport suffisant, en cure ou régulière, biotiques. Tec & Doc Lavoisier. 2005.
· McFarland, LV. Epidemiology, risk factors and treat-
des quantités de probiotiques indispen- Les bactéries indispensables ments for antibiotic-associated diarrhea. Dig Dis.
sables à une bonne santé. Ces com- de base 1998; 16(5): 292-307.
· Putamen, SM, Simor, AE. Clostridium difficile-asso-
pléments probiotiques contiennent des ciated diarrhea in adults. CMAJ. 2004; 171(1): 51-58.
quantités de bactéries beaucoup plus Les bactéries lactiques comptent par- · Fitzsimmons, N and Berry, DR. Inhibition of Candida
albicans by Lactobacillus acidophilus: evidence for
élevées que dans les yaourts du com- mi les principaux probiotiques. Leur the involvement of a peroxydase system. Microbios.
merce ; parfois 40, 50, jusqu’à près de nom générique vient du fait qu’elles 1994; 80:
125-133.
500 milliards de bactéries. ont la propriété de produire de l’acide · Werber, G. Protecting your health with Probiotics.
lactique. 2004. Global Health Society.
· Sanders, ME. Considerations for use of probiotic
Des probiotiques contre les allergies Elles comprennent, notamment, les bacteria to modulate human health. J Nutr. 2000;
lactobacilles (bactéries du genre Lac- 130:384 S-390S.

Parmi toutes les promesses des probio- tobacillus comme le L.acidophilus),


tiques, une nouvelle voie vient de s’ouvrir, les bifidobactéries (bactéries du genre
celle de la prévention des allergies. Bifidus) et des streptocoques (bacté-
Ainsi par exemple, la chercheuse fin- ries du genre Streptococcus).
landaise Erika Isolauri est une, sinon la
pionnière en la matière. Elle est profes-
seur de pédiatrie au Centre universitaire
hospitalier de Turku en Finlande. Depuis
plus de dix ans, elle étudie l’action des
probiotiques dans le domaine des aller-
gies avec un certain succès.
Pour elle, une exposition correcte aux
bactéries durant la période néo-natale
garantit un système immunitaire fort pour
toute la vie mais aussi la meilleure pré-
vention contre les allergies.
Ses travaux ont montré une diminution
radicale des cas d’eczéma atopique chez
les enfants nés de mères ayant ingéré
une combinaison de bactéries lactiques
durant la grossesse. Ces révélations
sont fondamentales dans la mesure où
l’eczéma atopique est un précurseur d’al-
lergies alimentaires et d’asthme. Cette

P.10
Prévention NutraPost
www.nutrapost.org

Prévenir et combattre
les méfaits de l’alimentation
moderne (partie 2)
Dans la lignée de notre dossier de juillet, vous trou-
verez ici le deuxième volet de notre enquête sur les
meilleurs moyens naturels de combattre les méfaits de
l’alimentation moderne, faciliter le transit, retrouver une
digestion normale, éviter les ballonnements et tous les
problèmes digestifs.
Le mois dernier, nous avions parlé des bienfaits, en par-
ticulier de deux probiotiques, l’acidophilus et le bifidus,
et de la cascara sagrada. Ce mois-ci, découvrez les ver-
tus du psyllium.

Le psyllium
Une graine au service de votre appareil digestif !
Le psyllium fait partie de la famille des plantaginacées. On utilise principalement sa
graine et sa cosse pour faire diminuer les taux de cholestérol et de glucose san-
guins. Mais surtout pour prendre en charge un certain nombre de problèmes diges-
tifs. Le psyllium se montre efficace pour lutter contre la constipation, la diarrhée,
et soulager, entre autres, les symptômes de la colite ulcéreuse et le syndrome de
l’intestin irritable.

Les graines de psyllium, qu’elles US de la conformité des médicaments, cet essai avec placebo ont démon-
soient brunes, blondes ou noires, la FDA (Food and Drug Administration) tré que le psyllium était efficace
sont minuscules d’où leur nom reconnaissait l’efficacité du psyllium contre l’incontinence et pour épais-
venant du grec psyllia qui signifie dans la diminution du risque des mala- sir les selles1.
« puce ». Le psyllium est cultivé dies cardiovasculaires s’il était associé Une autre série d’essais cliniques a
principalement en Inde où il est à un régime pauvre en graisses et en aussi montré que la prise de psyl-
un des ingrédients de la médecine cholestérol. lium permettait de traiter ou de dimi-
ayurvédique depuis des milliers Dans le domaine des maux et des af- nuer les diarrhées consécutives à
d’années. De nombreux pays d’Eu- fections touchant le système digestif, la prise de certains médicaments2-6.
rope ont aussi intensifié sa culture le psyllium démontre aussi de grandes De même, le psyllium s’est avéré
à la vue de ses remarquables pro- possibilités thérapeutiques. performant dans le traitement de
priétés thérapeutiques. l’incontinence fécale accompa-
Déjà, en 1000 avant J.-C., les mé- Efficace contre la diarrhée gnant les maladies neurologiques7.
decins de l’ancienne Egypte utili-
saient le psyllium comme laxatif et Le psyllium, contenant beaucoup de Efficace contre la constipation
anti-inflammatoire de l’appareil uri- mucilage, possède de grandes capa-
naire. De même, depuis des siècles, cités de rétention de l’eau dans l’in- L’efficacité du psyllium dans le trai-
en emploie traditionnellement le testin. Il aide ainsi à épaissir les selles tement de la constipation est relati-
psyllium pour prendre en charge trop liquides. vement bien documentée. C’est un
les hémorroïdes, l’hypertension et De plus, le psyllium ralentissant la vi- laxatif doux mais néanmoins effi-
la diarrhée dans plusieurs contrées dange de l’estomac et de l’intestin, cace. Il ne présente pas les effets
d’Europe, d’Asie, d’Afrique. l’organisme peut ainsi réabsorber plus secondaires des laxatifs habituels
d’eau. La combinaison de ces deux en général très agressifs !
Le psyllium reconnu par la FDA ! propriétés permet de contrôler la diar- Un certain nombre d’experts
rhée. conseillent à présent le psyllium en
L’année 1998 a marqué une étape Une étude incluant 39 patients atteints première intention. Ils ne préconi-
importante dans la reconnaissance d’incontinence fécale avec selles sent l’usage des laxatifs habituels
officielle du psyllium. En effet, cette molles ou liquides a été menée pour que dans les cas de constipation
année-là, la très stricte organisation tester l’efficacité du psyllium en pa- sévères ayant résisté aux traite-
reilles circonstances. Les résultats de ments. Par exemple, on recom-

P.11
normal de l’intestin13. Depuis ces Un excellent substitut
études, le psyllium a été intégré aux remèdes chimiques
aux protocoles de traitement de ce
syndrome. La dose habituellement Le psyllium s’avère un excellent
recommandée est de 20 à 30 g par substitut aux remèdes chimiques,
jour14. Cet usage a obtenu l’aval et surtout sans effets secondaires,
d’un certain nombre d’organismes pour traiter un certain nombre de
officiels. problèmes digestifs, notamment la
diarrhée, la constipation qui sont,
Le psyllium reconnu officiellement rappelons-le, non pas des maladies
par la Commission E, l’OMS et mais des symptômes d’affections
parfois graves. Il ne faut donc pas
l’Escop !
tarder à les traiter !
Citons ainsi l’efficacité du psyllium
La reconnaissance des vertus ex-
dans les cas de syndrome de l’in-
traordinaires du psyllium dans le
testin irritable, colite ulcéreuse, di-
traitement des problèmes digestifs
verticulite, ulcère duodénal !
a été validée par la très officielle
Même si vous êtes en bonne santé,
Commission E. Cet organisme fut
le psyllium se montre donc un ex-
créé en 1978 par le gouvernement
cellent allié naturel pour conserver
allemand pour se conformer à une
une flore intestinale fonctionnelle.
directive européenne destinée à
évaluer l’efficacité et l’innocuité de Références
trois cents remèdes d’origine natu- 1. Bliss DZ, Jung HJ, et al. Supplementation with
dietary fiber improves fecal incontinence.Nurs Res
relle vendus en Allemagne. 2001 Jul-Aug;50(4):203-13.
La Commission E a reconnu l’effi- 2. Rachlis A, Gill J, et al. Effectiveness of step-wise
cacité du psyllium dans la protec- intervention plan for managing nelfinavir-associa-
mande de plus en plus le psyllium à ted diarrhea: a pilot study. HIV Clin Trials. 2005
la place du séné8. De plus, le psyllium tion et le renforcement du système Jul-Aug;6(4):203-12.
digestif, notamment pour traiter la 3. Murphy J, Stacey D, etal. Testing control of ra-
ne subit que faiblement un processus diation-induced diarrhea with a psyllium bulking
de fermentation lors de son passage diarrhée, la constipation et le syn- agent: a pilot study. Can Oncol Nurs J. 2000 Sum-
dans le tube digestif9. Cette propriété drome de l’intestin irritable. mer;10(3):96-100.

lui vaut d’occuper une place prépon- Plus précisément, elle a approuvé 4. Washington N, Harris M, et al. Moderation of
lactulose-induced diarrhea by psyllium: effects on
dérante parmi les fibres employées les usages du psyllium noir pour motility and fermentation. Am J Clin Nutr. 1998
comme laxatifs de lest. le traitement de la constipation. La Feb;67(2):317-21.
Commission E a aussi admis l’em- 5. Eherer AJ, Santa Ana CA, et al. Effect of psyl-
lium, calcium polycarbophil, and wheat bran on
ploi de la graine et de la cosse de secretory diarrhea induced by phenolphthalein.
Efficace contre la colite ulcéreuse psyllium blond dans le traitement de Gastroenterology. 1993 Apr;104(4):1007-12.
la constipation (dilution facilitée des 6. Cavaliere H, Floriano I, Medeiros-Neto G. Gas-
trointestinal side effects of orlistat may be preven-
En 1991, un essai préliminaire a prou- selles) et du renforcement du péris- ted by concomitant prescription of natural fibers
vé que le psyllium avait une grande taltisme. Ces propriétés s’avèrent (psyllium mucilloid).Int J Obes Relat Metab Disord
influence sur la colite en voie de ré- fort utiles, notamment chez les per- 2001 Jul;25(7):1095-9.
mission10. En 1999, une autre étude a 7. Coggrave M, Wiesel PH, Norton C. Management
sonnes souffrant d’hémorroïdes, de of faecal incontinence and constipation in adults
été menée auprès de 105 patients at- fissures anales et du syndrome du with central neurological diseases. Cochrane Da-
teints de colite ulcéreuse, elle a étudié côlon irritable. L’OMS (Organisation
tabase Syst Rev. 2006 Apr 19;(2):CD002115. Re-
view.
les effets comparés du psyllium et de mondiale de la santé), de son côté, 8. Marlett JA, Li BU, et al. Comparative laxation of
la mésalazine. Il a été démontré que a entériné ces décisions, précisant psyllium with and without senna in an ambulatory
les deux substances avaient des pro- même que les fibres du psyllium se
constipated population.Am J Gastroenterol 1987
Apr;82(4):333-7.
priétés comparables. Cependant, le montraient d’une grande aide en 9. Marlett JA, Kajs TM, Fischer MH. An unfermen-
taux de rechute le plus faible était ob- cas de constipation consécutive à ted gel component of psyllium seed husk promotes
servé chez les patients ayant combiné laxation as a lubricant in humans.Am J Clin Nutr
la diverticulite et à l’ulcère duodé- 2000 Sep;72(3):784-9.
la prise de mésalazine et de psyllium11. nal. 10. Hallert C, Kaldma M, Petersson BG. Ispaghula
husk may relieve gastrointestinal symptoms in ul-
Enfin, l’ESCOP (European Scienti- cerative colitis in remission. Scand J Gastroente-
Efficace contre le syndrome fic Cooperative on Phytotherapy) a rol. 1991 Jul;26(7):747-50.
de l’intestin irritable 11. Fernandez-Banares F, Hinojosa J, et al. Ran-
admis l’emploi des graines de psyl- domized clinical trial of Plantago ovata seeds
lium noir dans le traitement de la (dietary fiber) as compared with mesalamine in
Le psyllium semble aussi être d’une constipation et de la diarrhée. Cet maintaining remission in ulcerative colitis. Spa-
nish Group for the Study of Crohn’s Disease and
grande aide dans la prévention et le organisme créé en 1989, est com- Ulcerative Colitis (GETECCU).Am J Gastroenterol
traitement des maladies inflamma- posé des associations nationales 1999 Feb;94(2):427-33.
toires de l’intestin dont le syndrome de de phytothérapie issues des pays 12. Bijkerk CJ, Muris JW, et al. Systematic review:
the role of different types of fibre in the treatment of
l’intestin irritable, grave inflammation européens et de membres asso- irritable bowel syndrome. Aliment Pharmacol Ther.
du tube digestif. Un certain nombre ciés venant d’Australie, des USA et 2004 Feb 1;19(3):245-51. Review.
d’essais cliniques ont ainsi démontré 13. Kanauchi O, Mitsuyama K, et al. Modification
d’Inde. Sa mission consiste à ap- of intestinal flora in the treatment of inflammatory
que le psyllium jouait un rôle impor- profondir les connaissances scien- bowel disease. Curr Pharm Des. 2003;9(4):333-
tant dans la régulation des fonctions tifiques en la matière, à faire ac- 46. Review.
14. Kumar A, Kumar N, et al. Optimum dosage
digestives de patients souffrant du cepter par le corps médical l’usage of ispaghula husk in patients with irritable bowel
syndrome de l’intestin irritable12. De de la phytothérapie et à contribuer syndrome: correlation of symptom relief with
même, le psyllium fait partie des fibres à l’harmonisation des législations whole gut transit time and stool weight.Gut 1987
Feb;28(2):150-5.
solubles qui agissent sur la flore in- européennes concernant la phyto-
testinale bactérienne en permettant thérapie.
le rétablissement du fonctionnement

P.12
Soins de la Peau NutraPost
www.nutrapost.org

Cinq substances naturelles


au service de votre peau
La tendance écologique a gagné l’industrie cosmétique depuis quelques
années. L’utilisation de substances 100% naturelles permet de garder l’éclat,
l’élasticité et de conserver longtemps la jeunesse de votre peau. Présentation de
cinq substances naturelles pour avoir l’air toujours plus jeune que votre âge !

Le silicium organique est un élément Le bêta-carotène permet une pigmenta-


essentiel de la matière vivante. On le tion harmonieuse de la peau. Son rôle
trouve dans la plus grande partie des antioxydant protège contre les radicaux
tissus organiques, les tissus conjonc- libres responsables du vieillissement pré-
tifs et le tissu osseux. Sa production maturé de votre peau !
naturelle diminue avec l’âge de façon
irréversible. Sa présence dans l’orga- Le collagène marin. Le collagène est
nisme est fondamentale, notamment une protéine, un constituant essentiel de
pendant la vieillesse afin de prévenir la peau. Il représente près de 90% du vo- les phospholipides des dommages
ou d’éviter un certain nombre d’affec- lume cutané. Il donne son élasticité à la de l’oxydation. L’huile de germe de
tions. peau et assure le maintien de sa struc- blé contient une concentration éle-
Le silicium conserve à la peau sa sou- ture et son homogénéité. Malheureuse- vée d’acide linoléique, un acide gras
plesse et son élasticité. A partir de la ment, avec l’âge, la production naturelle essentiel que le corps ne sait pas fa-
quarantaine, on remarque souvent de collagène se réduit. Dès la trentaine, briquer !
des carences en silicium organique parfois avant, il commence à perdre son L’huile de germe de blé adoucit et hy-
à l’origine d’une perte d’élasticité de élasticité ! drate la peau, améliore son élasticité
la peau, de son dessèchement et de Un apport régulier de collagène permet et empêche la formation des rides. De
l’apparition des rides ! de pallier ces inconvénients en nourris- même, l’huile de germe de blé aide
Les travaux de deux scientifiques, sant la peau en profondeur et pas unique- à combattre les effets néfastes de la
Odier et Zeller, ont confirmé que le ment en surface comme de nombreux pollution de l’air qui laissent souvent
silicium était indispensable à la syn- soins du visage. la peau sèche et lésée. Elle permet
thèse des fibres d’élastine et de colla- Le collagène marin est une substance aussi de maintenir la jeunesse de la
gène dans les tissus conjonctifs. Tout d’origine naturelle qui réduit considéra- peau en traitant les taches et les im-
déficit de silicium dans ces tissus pro- blement les ridules, éclaircit le teint, dimi- perfections causées par l’âge.
voque une perte d’élasticité et d’inté- nue voire fait disparaître la couperose. Il
grité de ceux-ci. Un apport en silicium donne au grain de peau une plus grande Le beurre de karité. Le karité est
organique permet de lutter contre le fermeté et confère à la peau la santé et un arbre d’Afrique de l’Ouest. Le fruit
vieillissement cutané, les vergetures, l’éclat de la jeunesse ! comestible du karité, contient une
les rides et améliore la souplesse et Le rôle du collagène marin dans la re- amande d’où l’on tire le beurre de ka-
l’élasticité. constitution du collagène de la peau est rité, possède d’excellentes propriétés
avéré ainsi que son effet d’atténuation de dermatologiques et cosmétiques.
Le bêta-carotène ou provitamine A la cellulite ! Le beurre de karité possède des
est un puissant antioxydant particuliè- Le collagène marin, de par son fort pou- qualités apaisantes, hydratantes et
rement recommandé pour la protec- voir antioxydant, combat les radicaux protectrices de la peau. Il la nourrit et
tion de la peau. Une provitamine est libres responsables du vieillissement de forme un film protecteur qui empêche
une substance pouvant être transfor- la peau. sa déshydratation par rétention d’eau.
mée en vitamine A par l’organisme. Enfin, il présente l’avantage de ne pas On peut employer le beurre de karité
L’avantage du bêta-carotène par rap- être d’origine bovine et d’éviter les risques en remplacement d’une crème hydra-
port à la vitamine A est que l’orga- que le produit soit contaminé par des ani- tante aussi bien pour le corps que
nisme le convertit en vitamine A seu- maux porteurs de l’ESB (Encéphalopa- pour le visage. Si le beurre de karité
lement en cas de besoin ! Evitant la thie Spongiforme Bovine) ou maladie de est compatible avec toutes les peaux,
toxicité d’une trop grande consomma- la vache folle ! il est particulièrement recommandé
tion de vitamine A. pour les peaux sèches ou abîmées.
De nombreux experts scientifiques L’huile de germe de blé est extraite de la Le beurre de karité protège la peau en
préconisent donc plutôt le bêta-caro- première pression à froid des germes de toutes saisons, contre le froid, les in-
tène pour se protéger contre les mé- blé. Sa richesse en acides gras essentiels tempéries, les coups de soleil. Ainsi, il
faits d’une exposition exagérée au so- et en vitamine E fait de cette huile végé- contribue à apaiser la douleur consé-
leil et aider à maintenir l’élasticité de tale une substance extrême nourrissante cutive à la brûlure solaire. Le beurre
la peau. pour la peau. L’huile de germe de blé est de karité calme aussi les irritations,
Le bêta-carotène accélère en par- d’ailleurs considérée comme la source peut s’employer après l’épilation ou
ticulier la production de mélanine, naturelle la plus riche en vitamine E. C’est servir d’après-rasage. Son efficacité
pigment naturel produit par les méla- un antioxydant cellulaire très efficace lut- contre les gerçures est aussi avérée.
nocytes ou cellules protectrices de la tant contre le vieillissement de la peau.
peau. Pris préventivement, le bêta- La vitamine E est un véritable piégeur de
carotène vous prépare en douceur à radicaux libres qui agit directement sur
supporter les rayons du soleil. les membranes cellulaires pour protéger

P.13
Lutte Anti-âge NutraPost
www.nutrapost.org

Les vertus de la grenade :


un fruit explosif
La grenade (Punica granatum), pomegra-
nate en anglais, est un fruit de la famille des
puninacées. Sa saveur aigre-douce en fait
un fruit original et très apprécié. Au-delà de
son goût inimitable, la grenade possède de
nombreuses vertus médicinales dont un
rôle important dans la lutte anticancer mais
surtout anti-âge à cause de sa concentra-
tion exceptionnelle en antioxydants !

La grenade est employée depuis bien Il s’avère que la grenade a une activité importants comme du cuivre, de la vita-
longtemps dans la médecine traditionnelle. antioxydante supérieure à celle du thé mine B6 et C, de l’acide pantothénique.
Néanmoins, depuis quelques années, les vert et du resvératrol contenu dans le Sa consommation, en cure périodique
scientifiques s’intéressent de près à ses vin rouge, deux substances pourtant ou régulière, sous sa forme de fruits ou
nombreuses vertus thérapeutiques et no- reconnues comme hautement antioxy- de complément alimentaire, s’avère un
tamment à son fort pouvoir antioxydant. dantes1 ! Cette vitalité antioxydante se- excellent allié de la lutte anti-âge !
L’intérêt suscité par la grenade s’inscrit rait principalement due à la présence
dans un mouvement initié depuis quelques des tanins.
décennies par des études épidémiolo- Références
1. Gil MI, Tomas-Barberan FA, et al. Antioxidant acti-
giques et prospectives ayant démontré Une activité antioxydante indirecte vity of pomegranate juice and its relationship with phe-
l’influence de la consommation de fruits et nolic composition and processing. J Agric Food Chem
de légumes sur un certain nombre de ma- mais réelle 2000 October;48(10):4581-9.
ladies dont les affections cardiovasculaires, 2. Li Y, Gui C, et al. Evaluation of antioxidant properties
de nombreuses maladies chroniques et le Au cours d’une étude clinique, on a don- of pomegranate peel extract in comparison with pome-

cancer. La présence d’antioxydants dans né à des volontaires en bonne santé 50 granate pulp extract. Food Chemistry 2006;96:254-60.
3. Halvorsen BL, Holte K, et al. A systematic screening
les fruits et les légumes est souvent invo- ml de jus de grenade tous les jours pen- of total antioxidants in dietary plants. J Nutr 2002
quée comme la principale cause de ces dant deux semaines. Les résultats ont March;132(3):461-71.
propriétés thérapeutiques. montré une augmentation importante 4. Poyrazoglu E, Gökmen V, Artik N. Organic acids
de l’activité antioxydante du plasma6. and phenolic compounds in pomegranates (Punica
granatum L.) grown in Turkey. Journal of food compo-
Durant une autre étude, les volontaires sition and analysis 2002;15:567-75.
Une des plus fortes concentrations ont consommé un litre de jus de gre- 5. Wang RF, Xie WD, et al. Bioactive compounds from
d’antioxydants ! nade quotidiennement pendant cinq the seeds of Punica granatum (pomegranate). J Nat
jours. Selon les résultats, on ne pourrait Prod 2004 December;67(12):2096-8.
6. Aviram M, Dornfeld L, et al. Pomegranate juice
Il est prouvé que le jus et les graines de la pas imputer l’effet de la grenade direc- consumption reduces oxidative stress, atherogenic
grenade renferment une quantité impor- tement à ses polyphénols mais plutôt à modifications to LDL, and platelet aggregation: studies
tante d’antioxydants1 - 2. Ainsi, les mem- certains de leurs dérivés se formant au in humans and in atherosclerotic apolipoprotein E-de-
branes blanches recouvrant les graines en contact de la microflore intestinale7. Les ficient mice. Am J Clin Nutr 2000 May;71(5):1062-76
7. Cerda B, Espin JC, et al. The potent in vitro an-
contiennent énormément. De nombreuses conclusions ont insisté sur le fait que tioxidant ellagitannins from pomegranate juice are
études montrent que la grenade est un le taux d’absorption et le métabolisme metabolised into bioavailable but poor antioxidant
des fruits les plus riches en antioxydants. des antioxydants du jus de grenade hydroxy-6H-dibenzopyran-6-one derivatives by the
Une étude en particulier l’a comparée à variaient grandement d’un individu à colonic microflora of healthy humans. Eur J Nutr 2004
August;43(4):205-20.
quarante autres fruits censés contenir une l’autre.
quantité élevée d’antioxydants et a prouvé
que la grenade était celui en contenant le D’autres bienfaits importants pour
plus3.
Les antioxydants sont des composés qui l’organisme
aident les cellules du corps à combattre
les dommages provoqués par les radi- La grenade a aussi été l’objet de nom-
caux libres. Ceux-ci sont des molécules breuses études cliniques qui ont ana-
très réactives à l’origine des maladies car- lysé de façon positive ses propriétés
diovasculaires, d’un certain nombre de anticancer, son action sur la di-
cancers et de nombreuses affections inhé- minution de l’athérosclérose, du
rentes au vieillissement. taux de cholestérol général et
Les principaux antioxydants contenus dans du cholestérol LDL ou « mau-
la grenade sont l’acide ellagique, les tanins vais cholestérol », l’améliora-
et des flavonoïdes, entre autres des antho- tion de la circulation sanguine
cyanines4 - 5. Ces dernières donnent sa cou- et son effet neuroprotecteur.
leur rouge à la grenade tandis que les ta-
nins sont responsables de son amertume1. La pomegranate contient aussi
un certain nombre de nutriments

P.14
Actualités NutraPost
www.nutrapost.org

Actualités de la recherche médicale naturelle


des vernis à ongles à base de soja sans montrée efficace pour diminuer la ta-
acétone et un service d’entretien des bagie voire inciter les gens à arrêter
ongles naturels. de fumer.
Comme les salons d’onglerie écologique Pour résumer, si vous avez des
ne sont pas encore nombreux en Eu- douleurs d’estomac, buvez du thé
rope, nous conseillons de regarder la à la menthe. Si vous désirez perdre
composition des produits utilisés dans le quelques kilos ou arrêter de fumer,
salon que vous connaissez ou de ceux achetez un flacon de menthe poivrée
que vous employez chez vous. Une pe- que vous inhalez régulièrement dans
tite recherche vous permettra de trou- la journée ! Ce geste sera un adju-
ver des lignes de produits écologiques vant idéal à un programme d’amincis-
comme, par exemple, des vernis et des sement ou d’arrêt du tabac.
Vernis toxique et faux ongles : dissolvants à base d’eau. Renseignez-
vous aussi dans votre salon habituel.
vraie intoxication ! Vous pouvez même amener ce numéro
de NutraPost pour convaincre les scep-
La mode des faux ongles a pris de tiques.
l’ampleur depuis quelques années.
Malheureusement, elle s’accom-
pagne d’une hausse des intoxica- De la menthe pour calmer
tions consécutives à l’inhalation des
vapeurs de colle employée dans les
vernis et la pose des faux ongles. On
rapporte ainsi de plus en plus de cas
de vertiges et de maux de tête cau-
sés par ces colles.
Des malaises sont aussi provoqués
par l’utilisation de l’acétone, un puis-
sant solvant chimique utilisé pour en- Achetez des plantes
lever le vernis à ongles.
L’utilisation d’un adhésif puissant, le pour guérir plus vite !
MMA (méthacrylate de méthyle) dans La présence de plantes aurait un effet
la pose d’ongles semble être à l’ori- thérapeutique sur la convalescence
gine du déclenchement de graves les maux d’estomac, maigrir des malades d’après une étude me-
infections des ongles souvent ac- et arrêter de fumer ! née par l’American Society For Horti-
compagnées d’effet secondaires irré- culural Science et publiée en octobre
versibles ! Le fait de boire du thé à la menthe au- 2008 dans la revue HortTechnology !
L’effet conjugué du contact prolongé rait des vertus thérapeutiques sur le Pendant cette étude menée par l’Uni-
avec la peau et des émanations de système digestif, notamment pour cal- versité du Kansas (USA), 90 patients
vapeurs toxiques est la cause avé- mer les crampes et les maux d’estomac. opérés d’une appendicite ont été
rée de maux divers allant du simple C’est ce qui ressort d’un certain nombre suivis, certains ayant des plantes
étourdissement aussi bien des clients d’études. Ainsi, d’après le Dr Walt Coyle, dans leur chambre, d’autres non.
et des employés à des malformations directeur du service gastro-entérologie Les patients du groupe avec plantes
congénitales et à des cancers ! du Centre médical de Scripps à La Jollia ont développé nettement moins de
Le mouvement pour un changement (Californie), la menthe aurait la faculté symptômes comme de l’anxiété, des
écologique des pratiques et de l’envi- de décontracter les muscles de l’appa- douleurs ou de la fatigue que ceux du
ronnement utilisés dans la pose des reil digestif et, par conséquent, de faire groupe sans plantes. De même, ils
faux ongles a été initié depuis l’année disparaître les crampes et les douleurs avaient un rythme cardiaque et une
dernière aux USA par l’EPA (Environ- d’estomac. pression artérielle beaucoup moins
nemental Protection Agency), agence Une autre propriété de la menthe vient importants que dans l’autre groupe !
de protection de l’environnement. d’être découverte par les chercheurs du Cette étude menée par les docteurs
L’EPA a lancé un certain nombre de Wheeling Jesuit University de Virginie Richard H. Mattson et Seong-Hyun
programmes dont « Toxic Beauty » ! Il de l’Ouest (USA). L’inhalation d’huile de Park a montré que les plantes pou-
vise à promouvoir et à aider financiè- menthe poivrée aurait un effet inhibiteur vaient être un adjuvant très utile pour
rement les alternatives aux produits sur l’apport calorique ! accompagner les traitements clas-
chimiques utilisés dans l’industrie de Au cours de cette étude, les volontaires siques habituels, notamment en ce
l’onglerie. De même que l’utilisation ont inhalé de l’huile de menthe poivrée qui concerne la purification de l’air.
de matériaux écologiques pour assai- toutes les deux heures. 23% des partici- Cette découverte se situe dans la
nir la décoration intérieure des salons pants du groupe « menthe poivrée » ont droite ligne de la thérapie horticole
de beauté. Un certain nombre de pro- réduit leur alimentation pendant cette développée par le Dr Benjamin Rush
duits écologiques sont déjà employés journée contre aucun dans le groupe au XIXème siècle. Il démontra que
dans beaucoup de salons américains placebo ! le fait de jardiner avait un effet béné-
comme des huiles organiques, des Au cours de la même étude, l’huile de fique sur le moral et la convalescence
lotions et des cires naturels ainsi que menthe poivrée s’est aussi largement des patients.

P.15