Vous êtes sur la page 1sur 16

Septembre 2009

NutraPost
Le magazine de votre santé au quotidien
Mensuel
2,00 €

Préparez
votre rentrée
au mieux !

Prévention du stress
par des moyens naturels !

LE DOSSIER DU MOIS : pages 3 à 8


Santé de votre corps Anti-âge Spiruline
substances naturelles pour amélio- Antioxydants contre L’algue parfaite ! . P. 14
rer et soutenir l’effort. Faites du sport Radicaux libres : une
pour prévenir la maladie et vivre lutte quotidienne !
plus longtemps P. 9-11 P. 12-13
www.nutrapost.org
Editorial Mensuel • Septembre 2009

NutraPost a voulu pallier ce manque en ce d’origine 100% naturelle, fabriqués dans des
C’est la rentrée : qui concerne les remèdes d’origine naturelle. conditions strictes d’hygiène, sans produits
NutraPost entre dans Depuis, janvier 2009, nous vous offrons une chimiques, et surtout sans les effets secon-
l’ère numérique ! information variée, pratique et toujours à la daires de la plupart des médicaments.
pointe des dernières découvertes dans le do- Pour rester encore plus en phase avec l’ac-
maine des médecines alternatives. tualité de la recherche naturelle, nous vous
Chères lectrices, Le succès de la version papier nous a poussé proposons maintenant deux nouveaux sup-
chers lecteurs, à proposer une version en ligne www.nutra- ports :
post.org. Vous pouvez consulter votre ma- 1. un blog mis à jour une fois par semaine :
Internet et les médias numériques ont envahi gazine en ligne si vous avez l’Internet. Autre http://sante-medecines-douces.over-blog.
notre espace. Les ordinateurs font partie inté- avantage : depuis juillet, les numéros ne sont com/
grante de l’environnement de nombre d’entre plus décalés d’un mois et sont présentés en 2. Un commentaire quotidien dans le do-
nous. Grâce au web, on peut s’amuser, écrire, ligne dans les jours suivants son édition pa- maine de la santé naturelle : http://twitter.
écouter de la musique, visionner des films… pier. Jusque-là, il y avait un décalage d’un com/pkerforne
et surtout, pour ce qui nous intéresse, trans- mois entre la sortie du magazine et son édi-
mettre de l’information à un grand nombre de tion numérique. Alors, bonne lecture de votre version papier
personnes en un minimum de temps. Cependant, si vous n’avez pas l’Internet, ne de Nutrapost.
L’Internet (interconnection network ou réseau vous inquiétez pas. Nutrapost continuera à Ensuite, venez consulter nos informations
d’interconnexion) est un formidable outil pour sortir dans sa version magazine. inédites sur notre blog ou discutez avec moi
faire connaître les médecines alternatives et Vous comprendrez néanmoins qu’il était im- sur Twitter !
les produits d’origine naturelle. portant de suivre la révolution numérique et
Notre monde est tellement dominé par la mé- de proposer nos informations en ligne afin
decine chimique occidentale qu’il est difficile que de plus en plus de personnes puissent
de se faire une place dans le monde de l’in- accéder aux médecines alternatives et à des Philippe Kerforne
formation médicale. produits et des compléments alimentaires Rédacteur en chef

Sommaire
Dossier du mois. Préparez votre rentrée au mieux !
Mentions de publication Prévention du stress par des moyens naturels !
Septembre est toujours une période de stress causé par la rentrée, que vous soyez étudiant, salarié
• Nutrapost : mensuel édité par ou en profession libérale ! De votre capacité à réussir ce passage délicat au niveau du stress dépend
souvent votre réussite pour tout le reste de l’année. Une bonne gestion du stress et vous arriverez
l’association Choix de Vie plus facilement à réussir vos études, votre travail, trouver de nouveaux clients ou un emploi !
• Adresse : rue A. Markelbach 78 De même, après la période calme des vacances, l’arrivée brusque d’une grosse charge de travail peut
1030 Bruxelles causer un stress qu’il faut apprendre rapidement à vaincre par une supplémentation adéquate. Voici
quelques remèdes (Gaba, Same 400, L-tyrosine), tous d’origine naturelle, pour venir à bout du stress,
récupérer de l’effort rapidement et s’assurer une année 2009/2010 universitaire ou professionnelle
• Abonnement :
réussie ! P. 3-8
Bulletin d’abonnement en page 11
Santé de votre corps : substances naturelles pour améliorer et
• Directeur de Publication : soutenir l’effort. Faites du sport pour prévenir la maladie et vivre plus longtemps
Myriam Schoepen Quel que soit votre âge, la pratique sportive est un ingrédient essentiel de votre bonne santé et de
votre longévité. Le mois de septembre se montre souvent crucial dans ce domaine. Si vous pratiquez
• Rédacteur en Chef : déjà un sport, il faut savoir gérer physiquement et mentalement l’effort. Si vous débutez une activité
physique, il faut aussi savoir démarrer progressivement !
Philippe Kerforne
Dans les deux cas, des substances naturelles (L-carnitine, L-glutamine) vous aideront à soutenir
votre effort, améliorer vos performances et récupérer plus facilement de la fatigue physique P. 9-11
• Graphiste et maquettiste PAO :
Jean-François Boucher
Anti-Age : Antioxydants contre Radicaux libres : une lutte quotidienne !
Vous entendez souvent parler des antioxydants qui sont définis comme des substances capables de lutter
• Distribution : contre les radicaux libres et freiner le vieillissement.
l’association Choix de Vie Savez-vous exactement ce que sont les antioxydants, les radicaux libres ? Savez-vous comment les pre-
miers viennent à bout des seconds ? Quels sont les meilleurs antioxydants ? Comment ceux-ci ralentissent-
ils le vieillissement et rallongent la durée de vie ? Lisez notre enquête qui fait le point sur les dernières décou-
• Impression : vertes en la matière. Présentation de deux antioxydants très efficaces : la myrtille et le glutathion. P. 11-13
TechPrint Luxembourg
Nutrition : Spiruline : l’algue parfaite !
• Dépôt légal : La spiruline est un complément naturel encore trop méconnu. Cette algue est un véritable concentré
à parution de propriétés thérapeutiques. Elle contribue à rectifier les effets d’une mauvaise alimentation. Elle
nettoie et désintoxique l’organisme. Elle assure un niveau d’énergie psychique et physique maximale.
Elle est d’une grande aide dans un grand nombre de maladies : diabète, cholestérol, hépatite, pan-
créatite… Elle stimule l’activité du système immunitaire… Cette micro-algue est une petite merveille
tout droit issue de nos océans ! P. 14
NutraPost Actualités de la recherche médicale naturelle.
De l’Aloe Vera contre le psoriasis. Des céréales pour faciliter la récupération physique. Le végétalisme
Mensuel • Septembre 2009 est-il dangereux pour les os ? P. 15
P.2
Dossier Du Mois NutraPost
www.nutrapost.org

Préparez votre rentrée au mieux !


Prévention du stress par des moyens naturels !
Septembre est toujours une période de stress causée
par la rentrée, que vous soyez étudiant, salarié ou en
profession libérale ! Même, si vous cherchez à retrouver un
emploi, vous avez besoin de dynamisme et de gérer
le stress inhérent à votre recherche et aux différentes
démarches qui sont toujours… stressantes !
De votre capacité à réussir ce passage délicat de
septembre dépend souvent votre réussite pour tout le reste
de l’année.
Une bonne gestion du stress et vous arriverez plus
facilement à réussir vos études, votre travail, à trouver de
nouveaux clients… ou un emploi !
De même, en cas de retour de vacances, l’arrivée brusque
d’une grosse charge de travail peut causer un stress
qu’il faut rapidement vaincre par une supplémentation
adéquate.
Voici quelques remèdes, tous d’origine naturelle, pour
venir à bout du stress, récupérer de l’effort rapidement et
s’assurer une année 2009/2010 universitaire ou profession-
nelle réussie !

Bon et mauvais stress : le dilemme permanent !


Le stress est devenu un des mots les plus impopulaires de notre vocabulaire. On le considère
comme un des fléaux de la société moderne, au même titre que le cancer, le sida, les maladies
cardiovasculaires ! Sa mauvaise réputation pour notre santé fait qu’on essaye de s’en débarrasser
à tout prix ! Et pourtant il y a un bon et un mauvais stress. Sans le bon, nous serions incapables
d’agir, d’évoluer ou de faire face aux défis quotidiens ! Apprenez à reconnaître le bon et à com-
battre le mauvais !

Les mécanismes du stress sont et combattu et non son existence elle- une « paralysie situationnelle » qui
mieux connus surtout grâce aux tra- même. conduit à des complications neuro-
vaux de l’endocrinologue canadien Le Dr Hans Selye adopta d’ailleurs dès psycho-immunologiques !
Hans Selye (1907-1982). Grâce à lui, le début une terminologie tenant compte Le Pr Laborit, dans son fameux livre
on a mieux compris les mécanismes de cette distinction en parlant de « eus- « L’Eloge de la Fuite », démontre que
biologiques du stress qu’on a d’abord tress » pour le bon stress et de « distress l’homme, quand il se révolte, s’adapte
nommé « syndrome général d’adap- » pour le mauvais. Par une déviation de aux situations en se soumettant à des
tation ». Le stress est à l’origine de la langage, on en est venu progressive- hiérarchies mettant à mal son libre
fameuse formule : « fight or flight res- ment à ne considérer le stress que sous arbitre ou, alors, il pratique l’art de la
ponse » : combattre ou fuir ! son angle négatif. fuite.
Cette définition résume parfaitement Deux scientifiques ont, par la suite, dé-
le principe du stress qui consiste veloppé considérablement l’étude et Le stress a du bon ! Apprenez à
pour l’organisme à rassembler ses la compréhension du stress. D’abord, l’utiliser.
ressources pour vaincre ou fuir une l’Américain Richard Lazarus qui a étudié
situation. notamment le stress psychologique et La grande majorité des gens ont une
Le terme « stress » (tiré de l’anglais les moyens qu’on adopte généralement idée fausse du stress. Le stress est
« tension mécanique » et imposé pour y faire face qu’il a nommé coping non seulement une réaction normale
par Hans Selye en français) indique ou adaptation. Le fameux biologiste de l’organisme mais, comme nous
bien qu’il n’est à l’origine ni bon ni français Henri Laborit est aussi un des l’avons déjà souligné, il est utile, voire
mauvais. Le stress s’avère même in- grands contributeurs à la connaissance indispensable à notre existence.
dispensable à notre survie et à notre du stress par sa célèbre théorie de Le stress est ainsi fort utile pour
évolution ainsi qu’à celle de l’espèce « l’inhibition de l’action ». D’après celle- donner le meilleur de soi-même en
humaine ! ci, quand une personne ne peut ni domi- toutes circonstances, pour avoir, par
C’est son excès qui doit être prévenu ner ni fuir une situation, elle développe

P.3
exemple, un niveau de performance Dans la deuxième catégorie des remportée, une augmentation….. ici
optimale, que ce soit dans le domaine malades du stress, on trouve les le stress est principalement d’ordre
du travail, de la performance sportive, personnes qui se trouvent dans des psychologique.
sexuelle, des études… et de l’adaptabi- situations de stress psychique et Dans le cas d’une atteinte à notre in-
lité à nos changements de condition de physique sans le vouloir. Elles subis- tégrité physique (accident, agression,
vie en général ! sent un stress du fait de leur entou- blessure, pollution, effets secondaires
Sans le stress : impossible de s’amélio- rage privé mais, en général, surtout d’un médicament…), il est alors aussi
rer, de réaliser ses objectifs, de se dé- professionnel qui leur impose des d’ordre physiologique.
passer, d’avoir du plaisir… ! Le stress contraintes qu’elles n’arrivent pas ou Le cas le plus exemplaire est celui
permet de renforcer sa motivation, de plus à gérer à partir d’un certain mo- des maladies psychosomatiques ou
se concentrer, d’être vigilant en toutes ment. maladies physiques provoquées par
circonstances, d’avoir un jugement sûr, A l’opposé des drogués du travail, des états psychiques négatifs. On y
de se préparer à affronter toutes les si- ces gens ne recherchent pas le trouve principalement les maladies
tuations. stress mais en sont des victimes. S’ils de la peau, l’asthme, le mal de dos,
A partir de l’état de stress normal et in- n’arrivent pas à le gérer, ils finissent l’hypertension….
dispensable au bon fonctionnement de par craquer et peuvent souffrir de pa-
notre organisme et à notre évolution, il y thologies aussi graves que celles des La réaction de stress : c’est la fa-
a d’autres types de stress qui eux corres- workaholics ! çon dont votre cerveau et votre or-
pondent à ce que l’on nomme habituelle- Le mauvais stress n’épargne per- ganisme réagissent à la situation à
ment et abusivement les stress pour dé- sonne ! Il peut toucher n’importe qui laquelle il faut s’adapter. Une fois
signer un état de tension pathologique. à n’importe quel âge, des enfants aux en situation de stress, le cerveau
vieillards ! En effet, il suffit de se re- envoie des signaux vers certaines
Les drogués du stress trouver dans un état de tension aussi parties de votre organisme pour réa-
bien physique que psychique, quand gir face à l’agent du stress. Ce sont
Il y a d’abord ceux que l’on pourrait ap- ce n’est pas les deux, face à une si- les réactions physiologiques les plus
peler les drogués ou les accros au stress. tuation qu’on a du mal à gérer, pour adaptées qui sont, en général, dé-
Ce sont des personnes qui ne peuvent qu’il se déclenche. clenchées par votre cerveau. Elles
pas vivre sans être continuellement dans comprennent une accélération du
un état de stress intense. Ils le recher- Le stress : une fusée à trois étages rythme cardiaque, une constriction
chent même. C’est le cas, en particulier, des vaisseaux sanguins et la produc-
des gros travailleurs, en anglais « wor- Les recherches scientifiques ont tion d’adrénaline. Vous êtes alors en
kaholics » ou littéralement « drogués du démontré que le stress, même s’il état de résoudre la situation ou… de
travail ». Ils ont besoin de vivre intensé- peut se manifester de façon variée la fuir (fight or flight the stress) !
ment chaque instant pour se sentir vivant en fonction des individus, aussi bien Si la situation est surmontée, le
! Ils travaillent énormément, ont une vie dans ses causes que ses consé- fonctionnement du corps reprend
sociale intense. Souvent, ils pratiquent quences, répond à un mécanisme son rythme habituel. En revanche,
un ou plusieurs sports ou activités de bien précis en trois étapes. si l’agent du stress persiste, les
loisir. Ils voyagent beaucoup, se dépla- réactions physiologiques perdurent.
cent sans arrêt. Ils ont constamment la L’agent du stress : c’est l’élément Avec le temps, elles peuvent causer
bougeotte ! déclencheur du stress. On l’appelle des dysfonctionnements physiolo-
L’inconvénient de ce stress permanent un stimulus qui peut être d’origine giques, des malaises physiques ou
est, qu’un jour où l’autre, le mauvais émotionnelle, psychique ou phy- psychiques, des problèmes psycho-
stress les rattrape et cause des dégâts sique. C’est une situation connue ou logiques… Ce que l’on nomme les
considérables aussi bien mentalement inconnue à laquelle il faut s’adapter : symptômes du stress.
que physiquement. C’est dans la caté- un danger, une catastrophe naturelle,
gorie de ces « drogués du une guerre, un décès, une surcharge Le comportement face au stress :
travail », qu’on trouve, de travail, un défi sportif, une épreuve c’est la façon dont vous réagissez au
entre autres, des cas familiale (divorce, séparation, infi- stress en fonction de votre état d’es-
de dépressions et de délité, dispute..), une maladie… Le prit, de votre habitude du stress et
maladies cardiovas- stress peut aussi être provoqué par de votre condition psychique et phy-
culaires ! un changement de mode de vie, un sique. En fonction des personnes,
médicament, une situation politique, certains problèmes qui créeront un
sociale… stress important chez certains ne dé-
Le stress peut être un stimulus mi- clencheront qu’une simple gêne chez
neur ou majeur. Il peut être prévu d’autres. Par exemple, si vous sautez
(un examen à passer) ou imprévu pour la première fois en parachute,
(un décès). Il peut être aussi posi- votre état émotionnel ne sera pas le
tif : une récompense, une même que celui d’un parachutiste
promotion, un gain chevronné. De même, face à une
au jeu, un coup de surcharge de travail, la réaction ne
foudre, une nais- sera pas la même chez un accro du
sance, une vic- travail que chez une personne inex-
toire sportive, périmentée.
une élection Physiologiquement, l’intensité de
la réaction au stress dépendra de
la force du message envoyé par le
cerveau aux glandes endocrines. Le
comportement face au stress variera
en fonction de la perception par l’es-
prit du stimulus en question.

P.4
Stress passager, aigu ou chronique ? exploitation…). fait simplement de vivre est un facteur
Le stress chronique peut avoir aussi de stress car il engendre obligatoire-
Le stress, aussi bien ses facteurs une cause intérieure, autrement dit, ment des situations stressantes tout à
(agents) que la réaction de l’organisme inhérente à la personne. Les sujets fait normales et indispensables pour
ou votre perception du stress se pré- anxieux, angoissés, pessimistes, ti- s’adapter à notre environnement,
sentente sous de multiples formes (voir mides, complexés, irritables… ont du notre milieu culturel, nos contraintes
encadré : les principaux symptômes du mal à s’adapter même à une situa- familiales, scolaires, universitaires,
stress). tion ou à un mode de vie considérés professionnelles, sociales….
Le stress est un phénomène inhérent à comme normaux par la grande ma-
notre existence et, même, indispensable jorité. Il faut dédramatiser le stress et le
à notre évolution aussi bien personnelle Ainsi, certaines personnes souffrent considérer comme normal car inhé-
qu’à celle du genre humain. du jugement imaginaire qu’ils pen- rent à la vie et à notre existence. Il per-
Si nous passons une épreuve avec suc- sent que les autres portent sur elles. met de nous adapter aux différentes
cès et que nous avons su nous adapter D’autres cherchent à s’appliquer des situations. L’expérience et le passage
à la situation, nous nous renforçons et modes de vie qui ne leur correspon- des différents âges de la vie permet-
nous devenons plus fort pour affronter le dent pas, d’autres encore pensent en tent de nous adapter constamment
prochain stress. permanence que tout le monde leur à de nouvelles situations qui sont la
Cependant, si nous n’arrivons pas à sur- en veut, ne supportent pas la société normalité de l’existence.
monter une situation, les symptômes du de consommation, l’opposition poli- L’évolution des modes de vie, des
stress persistent, voire s’aggravent. Ils tique, la critique… conditions et des outils de tra-
peuvent alors gêner voire nuire tempo- De même, des situations du passé vail, le changement dans les habi-
rairement ou durablement à votre exis- (enfance difficile, maltraitance, empri- tudes culturelles, la transformation
tence et à vos occupations quotidiennes. sonnement, maladie d’un parent, di- constante des mœurs… sont des va-
Cela se produit face à une situation trau- vorce…) peuvent s’avérer difficiles à riables inhérentes et changeantes de
matisante : un accident, un décès, une supporter, même des années après. l’existence même.
séparation, une grosse perte financière, Ces événements traumatisants Chaque épreuve franchie, chaque
une agression… On parle alors de stress créent un post-stress aussi pénible victoire gagnée sur nous-même ou
aigu. et douloureux qu’un stress vécu en sur les autres, chaque événement
Ce stress se manifeste par des malaises direct. positif ou négatif de notre existence
temporaires physiques ou psychiques à Des personnes se trouvent aussi en sont des moyens de s’adapter au
répétition. Ils se reproduisent à chaque situation de stress permanent, non stress, de se renforcer et de mieux
fois que la situation se représente et tant pas à cause des conditions de vie résister aux stress suivants.
qu’elle n’est pas résolue par la personne. que supportent la plupart des gens
mais de par leur perception de la réa- S’armer contre le mauvais stress
Attention à ne pas laisser dégénérer lité qui les entoure.
un stress ! En cas de stress chronique, on peut Seulement, tout le monde n’a pas
rapidement aboutir à des pathologies la force ou l’expérience nécessaires
A côté du stress aigu, il existe un stress lourdes relevant des névroses et de pour répondre aux stimuli extérieurs
chronique qui lui est permanent et dom- la psychiatrie ! ou intérieurs. Fort heureusement,
mageable psychiquement et physique- Souvent même, les personnes en des produits d’origine naturelle et
ment sur le long terme. état de stress chronique n’ont pas sans effets secondaires permettent
Il correspond à une incapacité de s’adap- toujours conscience de leur condi- de se préparer ou de surmonter les
ter ou de réagir à des événements stres- tion, voire peuvent traverser des états stress de tout type : physiologique
sants durables : mode de vie trop rapide, de stress aigu. ou/et psychologique. Nous vous en
compétition permanente ( dans le monde présentons trois ci-dessous. A vous
des affaires, de la bourse, des opérations Le simple fait de vivre est un stress de faire votre choix pour sélectionner
financières, du sport…) ; surcharge de ceux qui correspondent le mieux à la
travail continue, expérience de situations Connaître des situations de stress situation que vous devez vivre bientôt
traumatisantes durables (prison, guerre, n’est pas forcément pathologique. Le ou que vous traversez déjà.

les symptômes du stress


Symptômes physiques Symptômes psychiques Symptômes comportementaux
Fatigue passagère, chronique Agitation Absentéisme répété
Migraines et maux de tête Anxiété Fuite de la réalité et des contraintes
Perte de l’appétit Baisse du désir sexuel Consommation abusive de café, de tabac,
Perte de sommeil, insomnies Indécision d’alcool, de drogues…
Perte de connaissance Inquiétude Critique permanente
Problèmes digestifs Irritation Difficultés relationnelles
Tensions musculaires Manque de confiance en soi Manque de motivation
Vertiges Problèmes de concentration Passivité
Tristesse permanente Tendance à isolement

P.5
Le Gaba
Une gestion naturelle et rapide du stress
Le GABA ou acide gamma-aminobutyrique est un des neurotrans-
metteurs les plus importants du système nerveux. Sa particularité
principale est d’être un neurotransmetteur inhibiteur : les neurones
qui le transportent peuvent en ralentir ou en arrêter l’émission. Il a
un effet apaisant sur le système nerveux notamment encéphalique.
Il possède, de ce fait, un pouvoir relaxant sur le cerveau. Le GABA
s’avère parfait pour la gestion du stress.
Le GABA est un acide aminé se trouvant complexe macromoléculaire, un hé- postsynaptiques régule l’ouverture
en grande quantité dans les neurones téro pentamère transmembranaire des canaux potassium. Cette action
du cortex et dans environ 40 % des sy- constitué de cinq sous-unités (deux provoque une libération de potas-
napses du cerveau. alpha, un bêta et un gamma ou delta). sium intracellulaire et une hyperpo-
C’est en 1950 que les chercheurs J. Awa- Celles-ci se situent autour d’un canal larisation membranaire. Cette stimu-
para, E. Roberts et S. Frankel ont isolé le central qui est soit ouvert soit fermé. lation déclenche un relâchement des
GABA dans le système nerveux central. Outre les sites de fixation du GABA, muscles squelettiques par inhibition
La même équipe de scientifiques identi- ce complexe macromoléculaire pos- de la transmission réflexe monosy-
fia aussi son enzyme de synthèse, l’AGD sède aussi des sites de fixation des naptique et polysynaptique au niveau
ou acide glutamique décarboxylase. On barbituriques, des benzodiazépines de la moelle épinière.
trouve cette enzyme en abondance au et de plusieurs stéroïdes. C’est un Par exemple, la stimulation des ré-
niveau des terminaisons nerveuses sy- récepteur-canal principalement per- cepteurs GABA-B se trouvant dans
naptiques. Le mécanisme du métabo- méable aux ions Cl- et à l’occasion les bronches empêche la broncho-
lisme de cet acide aminé a été déterminé aux ions Br-. constriction. On suppose que ce phé-
au cours d’études successives. Le pré- Le GABA, en tant que médiateur es- nomène se produit par inhibition de
curseur du GABA est la glutamine syn- sentiel, commande directement l’ou- la production d’acétylcholine et de ta-
thétisée au niveau des cellules gliales à verture de ce récepteur perméable chykinines telle la substance P. Cette
partir du glutamate (acide aminé excita- aux ions Cl-. Il suffit de deux molé- stimulation pourrait aussi posséder
teur) recapté de la fente synaptique. On cules de GABA se fixant sur ce ré- un effet antitussif.
sait ainsi que le GABA est le résultat de cepteur-canal pour qu’il s’ouvre, en-
la décarboxylation ce glutamate. traînant la pénétration des ions Cl- et Les récepteurs GABA-C
La propagation du GABA dans l’orga- une hyperpolarisation cellulaire. Un Même s’il existe aussi des récepteurs
nisme est favorisée par les ions calcium. excès de GABA peut, en revanche, GABA-C, on les décrit comme une
La stimulation de la perméabilité de la provoquer une désensibilisation du sous-classe des récepteurs GABA-A.
membrane synaptique, en particulier récepteur ! Ce sont des récepteurs canaux qui
aux ions chlore, lui permet d’agir en dé- Le fonctionnement du récepteur peut permettent l’entrée d’ions chlorure
clenchant une hyperpolarisation de cette être modulé par d’autres récepteurs quand ils sont activés. On les trouve
membrane. Ce qui provoque une dimi- qui favorisent ou inhibent les effets principalement au niveau de l’hippo-
nution de l’excitabilité. Le GABA est, en du GABA. Ce sont principalement campe et de la rétine.
conséquence, un médiateur inhibiteur de les récepteurs aux barbituriques,
la transmission synaptique dans le sys- aux benzodiazépines et à certains Les effets positifs de la prise de
tème nerveux central. stéroïdes telles l’alloprégnanolone, GABA
Les différentes étapes de synthèse et de métabolite de la progestérone et la
dégradation du GABA s’appelle le shunt tétrahydrodéoxycorticostérone. Ces Le GABA est un acide aminé non-es-
GABA. La synthèse du GABA est cyto- substances ont la particularité d’être sentiel (car produit par l’organisme)
plasmique (GAD- fraction cystosolique inefficaces en l’absence de GABA indispensable au bon fonctionnement
des terminaisons axonales). Sa dégra- mais de potentialiser son action du cerveau, notamment par son ac-
dation, par contre, est mitrochondriale quand il est présent. tion inhibitrice.
(GABA-T). Au niveau du système nerveux, Sa libération dans l’organisme a un
Ces deux phénomènes ne se déroulent l’augmentation de la fréquence d’ou- effet apaisant et permet de relaxer
pas dans le même compartiment cellu- verture du canal chlorure, permettant le corps et l’esprit, notamment de
laire. Qui plus est, cette dégradation se l’entrée des ions Cl-. provoque un ef- combattre les angoisses et l’anxié-
produit généralement plutôt dans les mi- fet inhibiteur. La diminution de cette té consécutives à l’apparition d’un
tochondries des cellules gliales que dans fréquence déclenche l’effet contraire. stress. L’action du complément ali-
celles des terminaisons présynaptiques. mentaire GABA sur la maîtrise des
Les récepteurs GABA-B peurs en tous genres liées à des si-
Le métabolisme du GABA Les récepteurs GABA-B sont de tuations imprévues et inconnues est
deux types : GABA-B R1 et GABA- aussi importante.
Le GABA agit grâce à deux types de B R2. On les trouve sous forme de Le GABA peut être un excellent allié
récepteurs. Les récepteurs canaux GA- dimères et ils sont liés aux protéines en cette rentrée pour vous aider à
BA-A à réponse rapide et les récepteurs G. Ils sont présynaptiques ou postsy- gérer le stress inhérent à la reprise
GABA-B à réponse lente qui sont liés naptiques. du travail, au commencement d’une
aux protéines G. Il existe aussi des ré- L’activation des récepteurs GABA-B nouvelle année universitaire, à la
cepteurs GABA-C dans la rétine. présynaptiques diminue la libération recherche d’un emploi, à la prise de
de GABA ainsi que d’autres média- nouvelles responsabilités….
Les récepteurs GABA-A teurs.
Le terme de GABA-A désigne en fait un L’activation des récepteurs GABA-B

P.6
La SAMe
LA solution pour retrouver le moral et prévenir
la dépression
La SAME (S-Adenosyl-L-Methionine) est une molécule produite natu-
rellement par l’organisme. La SAME est un précurseur de beaucoup
d’acides aminés essentiels. Elle participe à la synthèse, à l activation et
au métabolisme des hormones, des protéines et de nombreux neuro-
transmetteurs. A ce dernier titre, la SAME a une influence importante sur
le système nerveux central. C’est un excellent régulateur de l’humeur,
notamment pour prévenir ou combattre les angoisses, les états dépres-
sifs, les baisses de moral et renforcer la motivation. Idéal en cette période
habituellement stressante de rentrée.
La SAME, aussi appelée adéno- même, bien que les études la comparant nine 1,4-butanedisulfonate (SAMe) in the treatment of
major depression: comparison with imipramine in 2
sylméthionine, est le résultat d’une aux antidépresseurs tricycliques aient multicenter studies.Am J Clin Nutr 2002
réaction entre un acide aminé, la mé- été menées pendant des périodes ne Nov;76(5):1172S-6S.
thionine, et un acide nucléique, l’adé- dépassant pas trois semaines, elles ont 6. Alpert JE, Papakostas G, et al. S-adenosyl-L-
methionine (SAMe) as an adjunct for resistant major
nosine triphosphate (ATP). suffi pour donner des résultats notables. depressive disorder: an open trial following partial or
On l’appelle en générale SAMe, le « e Les seuls deux essais comparatifs ayant nonresponse to selective serotonin reuptake inhibi-
tors or venlafaxine. J Clin Psychopharmacol. 2004
» désignant l’enrobage « entérique » duré six semaines ont démontré une Dec;24(6):661-4.
des comprimés destinés à résister à efficacité aussi grande de la SAMe que 7. Shippy RA, Mendez D, et al. S-adenosylmethionine
l’acidité de l’estomac, la SAME étant de l’imipramine5, un antidépresseur tri- (SAM-e) for the treatment of depression in people
living with HIV/AIDS. BMC Psychiatry. 2004 Nov
absorbée dans l’intestin. cyclique. Et comme nous l’avons déjà 11;4:38. Texte intégral : www.biomedcentral.com
La SAME joue un rôle fondamental souligné, sans les effets secondaires
dans le cycle du glutathion, un an- afférents (voir encadré : Attention aux
tioxydant très puissant fabriqué aussi antidépresseurs trycliques !).
par notre corps. Jusqu’à récemment, on n’avait pas com- Attention aux antidé-
paré la Same aux antidépresseurs de
Une substance reconnue dernière génération tels les ISRS ou
presseurs tricycliques !
officiellement inhibiteurs sélectifs de recaptage de la
Effets secondaires :
sérotonine. C’est chose faite depuis une
Effets anticholinergiques périphé-
La SAMe fut découverte en 1952 étude récente qui a duré six semaines et
riques: sécheresse buccale, consti-
par des scientifiques italiens. Elle se a compté 30 patients. Elle a prouvé que
pation, rétention urinaire, mydriase,
montra d’abord extrêmement efficace les malades ne connaissant pas ou peu
vision trouble et tachycardie.
dans le traitement de la dépression. d’amélioration suite à un traitement à la
Effets anticholinergiques centraux:
On remarqua dès les premiers essais venlafaxine, un ISRS, réagissaient posi-
confusion mentale, tremblements des
ses effets positifs sur les articulations tivement à la SAMe6.
extrémités, risques épileptogènes.
des personnes atteintes d’arthrose. De même, durant un autre essai, la
Blocage adrénergique périphérique:
Les propriétés thérapeutiques de la SAMe a démontré son efficacité pour
risque d’hypotension orthostatique,
SAMe ont été si bien établies qu’elle combattre les états dépressifs chez des
de tachycardie réactionnelle.
est prescrite sur ordonnance pour patients atteints du Sida7. Au bout d’une
Effets anti H1 (histamine) central: sé-
traiter l’arthrose et la dépression. semaine déjà, l’humeur des malades
dation, prise de poids car inhibition du
Avant 1995, elle était principalement s’était considérablement améliorée.
centre de la satiété..
administrée sous forme d’injection. Avitaminose B
Depuis, fort heureusement on peut La SAMe se présente donc comme une
Tous ces effets secondaires sont ob-
la prendre sous forme de comprimés solution naturelle, et sans risque d’effets
servés à des doses thérapeutiques.
par voie orale. Ce qui a ouvert la voie secondaires pour gérer le stress, préve-
depuis 1999 à une distribution sous nir la dépression, la baisse de motiva-
forme de complément alimentaire. tion et le manque de dynamisme, et ce,

Votre
quelles que soient votre charge de travail
ou vos occupations..
Des résultas avérés contre
la dépression Publicité ici ?
Références
De nombreuses synthèses d’essais 1. Agency for Healthcare Research and Quality - Sum- Vous travaillez ou avez
cliniques publiées dans la presse
mary. Evidence Report/Technology Assessment: Number
64.S-Adenosyl-L-Methionine for Treatment of Depression,
une activité en rapport
scientifique ont démontré que la Osteoarthritis, and Liver Disease. Août 2002. [Consulté le avec le secteur de la
SAMe s’avérait plus efficace qu’un 24 février 2003] www.ahrq.gov
2.Bressa, G. M. S-adenosyl-l-methionine (SAMe) as an-
santé et vous désirez
placebo et aussi performante que les tidepressant: meta-analysis of clinical studies. Acta Neurol vous faire connaître !
antidépresseurs tricycliques pour ve- Scand Suppl 1994;154:7-14.
nir à bout de la dépression1,2-4. Autre 3. Mischoulon D, Fava M. Role of S-adenosyl-L-methio- Contactez-nous par E-mail :
nine in the treatment of depression: a review of the evi-
avantage de la SAMe, elle n’a pas les dence.Am J Clin Nutr 2002 Nov;76(5):1158S-61S. Texte publicite@nutrapost.org
effets secondaires des médicaments integral : www.ajcn.org
4. Williams AL, Girard C, et al. S-adenosylmethionine
Ou par courrier à :
chimiques ! (SAMe) as treatment for depression: a systematic review. NutraPost - rue A. Markelbach
La plupart des essais ont été effec- Clin Invest Med 2005;28(3):132-139.
5. Delle Chiaie R, Pancheri P, Scapicchio P. Efficacy and
78 • B-1030 Bruxelles
tués avec de la SAMe injectable. De tolerability of oral and intramuscular S-adenosyl-L-methio-

P.7
L-Tyrosine
L’acide aminé générateur du bien-être
La L-Tyrosine est un acide aminé essentiel, donc non produit par l’organisme qui possède
des vertus de gestion du stress, d’amélioration de l’humeur et de renforcement du bien-être
reconnues. La L-Tyrosine facilite et améliore aussi la mémorisation et la concentration. Elle a
un effet stimulant général sur le système nerveux central.

La L-Tyrosine est un acide aminé précur- Un rôle important contre le stress et réduisait l’afflux de coritsol1. Deux
seur de la dopa (substance aidant à la autres études ont prouvé que des
synthèse des catécholamines) et de la La L-Tyrosine joue un rôle important mécanismes identiques prévalaient
dopamine (neurotransmetteur apparte- pour combattre le stress. Quand aussi chez l’homme2,3. On a constaté
nant aux catécholamines), de l’adréna- vous êtes confronté à une situation aussi qu’une supplémentation en ty-
line et de la noradrénaline (autres ca- stressante, les neurones noradré- rosine diminuait les symptômes ha-
técholamines). La L-Tyrosine est aussi nergiques (synthétisant, stockant bituellement associés à l’exposition à
le précurseur de la thyronine et de la et utilisant la noradrénaline comme des froids extrêmes et à un manque
thyroxine (hormones thyroïdiennes). Le neurotransmetteur) sont sollicités de d’oxygène : tension, fatigue, baisse
surmenage intellectuel et le stress peu- manière trop importante. Cette sti- de la vigilance, de la mémorisation,
vent provoquer une diminution du taux mulation anormalement importante du temps de réaction, des maux de
de tyrosine dans les neurones et entraî- entraîne une diminution rapide des tête….
ner une réduction de l’attention et de la réserves de noradrénaline, neuro- Durant une autre étude contre pla-
concentration. transmetteur de la vigilance, de la cebo, la prise de tyrosine a augmenté
performance et du désir. les fonctions cognitives chez des
Une substance indispensable La reproduction de ces situations de volontaires soumis à des batteries
à la production hormonale stress, notamment à intervalles ra- de tests très stressants et à un bruit
pides, peut entraîner un déficit conti- continu de 90 décibels4 !
La L-Tyrosine sert à la glande thyroïde nu de noradrénaline. Cette réduction
pour produire la thyroxine. Cette hor- est la principale cause des dépres- Renforcez votre dynamise général
mone contribue au bon fonctionnement sions !
d’un grand nombre de fonctions de crois- De plus, d’après certains scienti- La L-Tyrosine prise en supplément ali-
sance et du métabolisme. La L-Tyrosine fiques, l’épuisement de la noradré- mentaire améliore la résistance à l’ef-
est donc prescrite en cas d’hypothyroï- naline consécutif à la première phase fort et à retrouver ou renforcer le dy-
die. Une insuffisance en thyroxine en- du stress aggraverait ce dernier en namisme physique et psychique. La
traîne un certain nombre de symptômes provoquant une augmentation de la L-Tyrosine s’avère remarquable pour
dont : production d’une autre hormone, le venir à bout du stress et retrouver une
cortisol, typique de stress plus impor- bonne humeur. Elle peut seconder
• froideurs des extrémités tants dits de phase 2 ! Cette consé- une glande thyroïde un peu lente.
(mains et pieds) quence est d’autant plus grave que Elle aurait une action satiétogène et
• fatigue ce type de stress est celui où nous coupe-faim notable. Sa prise en cure
• diminution du métabolisme sommes le plus fragile physiquement ou régulièrement aurait aussi un effet
• prise de poids excessive et psychiquement. bénéfique sur la mémoire en associa-
tion avec des vitamines B et C.
Utile contre la dépression Références:
Indispensable à la reconstitution
1 Research in Experimental Medicine, 189 : 289-293,
La N-acétyl-L-Tyrosine est employée en de la noradrénaline 1989.
2 Brain Research Bulletin, 22 : 759-762, 1989.
particulier pour traiter un type particulier 3 Pharmacology Biochemistry and Behavior, 47 : 935-
de dépression : le ralentissement catéco- Pour combattre efficacement les dif- 941, 1994.
laminergique ou déficience en catécho- férents types de stress et éviter qu’ils 4 Brain Research Bulletin, 33 : 319-324, 1994.
lamines. Dans cette forme particulière de ne dégénèrent en formes plus graves
dépression, on observe les symptômes pour l’organisme et le psychisme, il
suivants : faut trouver un moyen d’empêcher Principaux effets bénéfiques
• diminution de la concentration l’épuisement des réserves de nora- de la L-Tyrosine
• perte de motivation, de l’appétit drénaline dans le cerveau. Une sup-
• diminution de la mémoire, notamment plémentation en acide aminé tyrosine • Amélioration de la concentration et
immédiate semble la meilleure solution dans la de la vivacité d’esprit
• hypersomnie idiopathique : sommeil mesure où elle est justement le pré- • Augmentation du dynamisme et de
très profond de durée excessive curseur permettant la production de la vitalité
• anhédonie ou insensibilité au plaisir noradrénaline. • Action sur le métabolisme et effet
• réduction de l’intensité pulsionnelle, no- Des expériences ont ainsi été me- amaigrissant
tamment sexuelle nées sur des animaux soumis à un • Prévention des états dépressifs
• baisse de la perception des contrastes stress continu (chocs électriques). • Aide à traiter le syndrome de fatigue
visuels Elles ont démontré que l’administra- chronique
• ralentissement psychomoteur tion de tyrosine empêchait l’épuise- • Lutte contre le stress et l’anxiété
• asthénie psychique ou diminution de la ment des réserves de noradrénaline
créativité, de l’initiative dans plusieurs régions du cerveau

P.8
Santé de votre corps NutraPost
www.nutrapost.org

Faites du sport pour prévenir


la maladie et vivre plus longtemps.
Quel que soit votre âge, la pratique sportive est un
ingrédient essentiel de votre bonne santé et de votre
longévité.
Le mois de septembre se montre souvent crucial
dans ce domaine. Si vous pratiquez déjà un sport,
il faut savoir gérer physiquement et mentalement
l’effort. Si vous profitez de la rentrée pour débuter
une activité physique, il faut aussi savoir démarrer
progressivement !
Dans les deux cas, des substances naturelles
peuvent vous aider à soutenir votre effort, améliorer
vos performances et récupérer plus facilement de la
fatigue physique.

L-carnitine
Les performances physiques du haut niveau à la portée de tous !
La carnitine est souvent proposée sous forme de L-carnitine (tartrate) et d’acétyl-L-carnitine. Cet acide aminé est
principalement utilisé pour augmenter les performances sportives et augmenter l’endurance pendant l’exercice.

La carnitine a été isolée dans la Une synthèse complexe La carnitine est principalement syn-
viande rouge pour la première fois en thétisée dans le foie et les reins. En
1905 et synthétisée en laboratoire en L’organisme synthétise la carnitine à par- supplémentation, on la trouve sous
1927. On n’a cependant déterminé tir de la lysine et de la méthionine, deux sa forme L-carnitine et acétyl-L-car-
sa fonction physiologique exacte que acides aminés normalement fournis par nitine. La L-carnitine hydrosoluble
dans la deuxième moitié du XXème l’alimentation. Pour que cette synthèse agit surtout sur le métabolisme de
siècle quand on s’est aperçu qu’elle s’opère, l’organisme a aussi besoin de l’activité physique. L’acétyl-L-carni-
servait de transporteur de lipides fer, des vitamines B6, C et B3 ou niacine. tine liposoluble cible plus spécifique-
dans les cellules. De même, la participation de plusieurs ment le système nerveux central.
enzymes est requise, rendant ce proces-
Une vitamine ou un acide aminé ? sus complexe extrêmement difficile. Le point sur la recherche scienti-
Outre la production de la carnitine par fique
On s’est longtemps interrogé sur sa l’organisme, on en trouve dans un cer-
véritable nature. Dès 1973, quand tain nombre d’aliments, mais toujours Dans le domaine des performances
les premiers cas de carence ont été en faible quantité. Dans l’alimentation, physiques, la carnitine a d’abord
documentés dans les revues médi- on trouve surtout la carnitine dans la prouvé qu’elle pouvait les améliorer
cales, certains scientifiques en ont viande, principalement rouge, et, dans chez des sujets souffrant d’insuffi-
déduit que la carnitine pouvait être une moindre mesure, dans les produits sance respiratoire ou cardiaque, de
considérée comme une vitamine laitiers, l’avocat et le tempeh (aliment à troubles cardiaques ou de carence
essentielle dans la mesure où les base de soja fermenté). en carnitine.
personnes carencées devaient se Pour les personnes en bonne santé,
supplémenter par l’alimentation pour Essentielle au transport des acides un certain nombre d’études ont aussi
conserver leur état de bonne santé. gras et pour le cœur été menées. Ainsi, des essais pré-
D’autres chercheurs ont défendu un liminaires avec placebo effectués
avis opposé en disant que la carnitine La carnitine est essentielle pour trans- en 1990 ont démontré qu’un apport
ne pouvait être une vitamine dans la porter les acides gras à longue chaîne en carnitine augmentait les perfor-
mesure où elle était synthétisée par au cœur du noyaux des cellules. Cette mances physiques1-2. Une autre
l’organisme. Ce qui ne peut pas arri- action permet la production d’énergie étude plus controversée, menée
ver à une vitamine. Même si le débat sur la forme d’adénosine triphosphate auprès de 12 volontaires, a conclu
n’est pas encore tranché, on consi- (ATP). La carnitine joue donc un rôle que la carnitine fournissait une plus
dère en général la carnitine comme important pour assurer le bon fonction- grande énergie pendant l’effort chez
un acide aminé. nement des muscles et, notamment, les hommes… mais pas chez les
du plus utilisé d’entre eux : le cœur ! femmes3 !

P.9
Les résultats d’une autre étude croisée causer des insuffisances de produc- intensive. La carnitine est donc par-
incluant dix personnes pratiquant ré- tion de carnitine dans l’organisme. faitement indiquée pour tous, quels
gulièrement un sport ont montré que la Il arrive que les nouveau-nés préma- que soient votre niveau physique et
prise de 2 g de tartrate de L-carnitine turés soient affectés par un manque le sport pratiqué, pour bénéficier des
durant trois semaines avait diminué le de carnitine quand ils sont intubés. mêmes propriétés que les athlètes de
temps de récupération musculaire pen- Cette carence apparaît sous forme haut niveau.
dant les jours suivant l’effort4. de fatigabilité accrue, d’arythmie car-
diaque et de faiblesse musculaire. Références
1. Siliprandi N, Di Lisa F, et al. Metabolic changes
Les conséquences d’une carence induced by maximal exercise in human subjects
following L-carnitine administration.Biochim Bio-
phys Acta. 1990 Apr
Chez les personnes souffrant de carence Des propriétés spectaculaires à la 23;1034(1):17-21.
en carnitine, elle est surtout provoquée portée de tous ! 2. Vecchiet L, Di Lisa F, et al. Influence of L-carni-
tine administration on maximal physical
par l’emploi de certains médicaments exercise.Eur J Appl Physiol Occup Physiol.
comme les inhibiteurs de la transcrip- La carnitine est très populaire chez 1990;61(5-6):486-90.
tase inverse comme l’AZT ou l’acide 3. Abramowicz WN, Galloway SD.Effects of acute
les culturistes et les sportifs de haut versus chronic L-carnitine L-tartrate
valproïque, un anti-épilpeptique. De niveau. Elle permet une réduction supplementation on metabolic responses to steady
même, la carence peut être provoquée de la masse graisseuse, une amé- state exercise in males and females. Int J Sport
par certaines maladies génétiques ou un Nutr Exerc Metab. 2005 Aug;15(4):386-400.
lioration du temps de récupération 4. Volek JS, Kraemer WJ, et al. L-Carnitine L-tar-
dysfonctionnement métabolique gênant et des performances. Elle a prouvé trate supplementation favorably affects markers of
la synthèse normale de cette substance. son efficacité et est très recherchée recovery from exercise stress. Am J Physiol Endo-
crinol Metab. 2002 Feb;282(2):E474-82.
Les traitements de dialyse peuvent aussi par les athlètes ayant une pratique

L-glutamine
une protection contre le surentraînement et les excès sportifs
La L-glutamine, ou glutamate ou acide glutamique, est un acide aminé très recherché par les sportifs sous
forme de complément alimentaire, car elle contribue grandement à améliorer les performances sportives. Cet
acide aminé possède, de plus, un rôle important de prévention chez les sportifs en luttant contre le fameux
syndrome de surentraînement.

La L-glutamine est l’acide aminé le plus présent pour les renouveler, l’organisme se retrouve ayant parfois des conséquences graves !
dans les muscles et dans le sang. Son rôle est en état de carence, ouvrant la porte aux in-
primordial dans l’équilibre acido-basique de l’or- fections. Le syndrome du surentraînement Soyez attentif aux symptômes du stress !
ganisme, le renforcement du système immuni- ne touche pas que les athlètes de haut ni-
taire, le maintien de l’intégrité de la paroi intesti- veau ou professionnels mais peut affecter Chaque individu réagit différemment au
nale et la synthèse des protéines. la plupart des sportifs soumis à des condi- surentraînement en fonction de son état
En ce qui concerne l’impact de la glutamine sur tions d’endurance physique prolongée ! de santé, de son mental, mais surtout des
la protection immunitaire, un certain nombre stress auxquels il est soumis dans la vie
d’études a démontré que la prise de doses de Suite au dépassement des capacités de quotidienne. Ainsi, le syndrome de suren-
5 à 10 g de glutamine par jour avait des effets l’organisme à se régénérer et à résister au traînement peut se déclencher chez un indi-
positifs sur le renforcement des défenses immu- stress, le surentraînement peut provoquer vidu suivant un programme d’entraînement
nitaires si elle était ingérée juste avant ou après une atteinte immunologique. Au cours d’un léger mais très stressé par ses conditions
un effort intense. exercice intense ou d’un entraînement extra-sportives : surcharge de travail, pro-
poussé, la production de radicaux libres blèmes familiaux, séparation, perte d’un
Une synthèse par l’organisme insuffisante augmente. Ce qui déclenche un épuisement être cher…
prématuré des antioxydants produits par Le syndrome de surentraînement se ma-
La glutamine n’est pas considérée comme un l’organisme comme le glutathion. Il importe nifeste principalement par les symptômes
acide aminé essentiel car le corps peut la syn- donc de bien connaître vos limites quand suivants : problèmes de sommeil, rhumes
thétiser suivant ses besoins. Cependant, en cas vous faites du sport. à répétition, fatigue sans cause extérieure
de stress physiologique important, il arrive que apparente…
le corps soit incapable de la fabriquer, s’expo- Bien respecter les conditions Bien que non spécifiques, ces syndromes
sant à de nombreuses infections. d’entraînement doivent vous alarmer en cas d’apparition car
Les principaux cas de stress physiologiques ils sont opposés aux bénéfices qu’on peut
graves dans lesquels ce dysfonctionnement Dans vos conditions normales d’entraîne- espérer de la pratique d’un sport : meilleur
peut se produire sont principalement les opéra- ment, ou cadre de la progression adaptée sommeil, résistance accrue contre la mala-
tions chirurgicales, les brûlures profondes et les à vos capacités physiques et à votre état de die, meilleure forme physique et psychique !
traumatismes physiques importants… santé, les stocks d’enzymes antioxydants
Cette insuffisance de production naturelle a ont le temps de se renouveler grâce au Un substance négligée pendant
aussi été constatée dans le domaine de la per- repos et aux apports alimentaires. Parallè-
formance sportive, notamment dans le cas du des années
lement, un programme d’exercice régulier
syndrome de surentraînement. permet de renforcer votre protection immu-
nitaire Les principaux essais cliniques concernant
Le syndrome de surentraînement : Cependant, si vous dépassez d’une façon la glutamine ont prouvé son impact positif
inhabituelle vos conditions normales d’en- sur l’amélioration des performances phy-
le fléau du sportif siques et la prévention du syndrome de su-
traînement, vos réserves d’antioxydants
n’ont plus le temps de se reconstituer suf- rentraînement… mais ces conclusions n’ont
Le syndrome de surentraînement se manifeste pas été faites dans les premières années de
par un épuisement et un affaiblissement des dé- fisamment pour combattre les radicaux
libres produits par l’effort et notamment les l’étude de la glutamine !
fenses immunitaires consécutifs à un effort phy- Son étude a même failli être abandonnée
sique d’endurance intense comme un marathon processus aérobies. Il s’ensuit un affaiblis-
sement de vos défenses immunitaire. Vous suite à des premiers résultats peu encou-
par exemple. Après un effort continu et poussé, rageants ou obtenus dans des domaines
les réserves musculaires de glutamine se rédui- passez alors en état de surentraînement qui
peut aboutir à un épuisement prématuré n’ayant que peu de choses à voir avec l’ef-
sent. Si le temps de récupération est trop court

P.10
fort sportif ! bipolaire. Un apport extérieur indispensable
Dès les premiers essais, on faillit même De même, les interactions médicamenteuses
abandonner l’étude de la glutamine et pas- sont rares et uniquement théoriques. La prise On trouve la glutamine principalement dans
ser à côté de ses extraordinaires propriétés de glutamine diminuerait l’effet éliminatoire les produits laitiers, la viande, le poisson,
dans le domaine des performances phy- du lactulose, un médicament utilisé pour pré- les légumineuses et les céréales. Dans une
siques ! venir et traiter la constipation chronique et moindre mesure, le miso ainsi que les épi-
Ainsi, les résultats de deux essais sur les l’encéphalopathie hépatique. De même, théori- nards et le persil cru en contiennent.
animaux et d’un essai clinique dans les an- quement, un apport extérieur de glutamine est Cependant, un apport alimentaire de glu-
nées 1950 démontrèrent que la glutamine censé gêner l’action des antiépileptiques ou an- tamine s’avère en général moins efficace
pouvait aider les alcooliques à cesser de ticonvulsivants. qu’une supplémentation extérieure. Il est
boire mais les recherches et surtout l’appli- en général conseillé de prendre 5 à 10 g
cation pratique ne furent jamais entreprises ! La glutamine : Le supplément des athlètes et de glutamine juste avant ou immédiatement
L’étude de la glutamine fut négligée pendant après un effort intense pour bénéficier plei-
près de trente ans jusque dans les années des culturistes nement de son efficacité. Notamment, en ce
1980 où des chercheurs démontrèrent que qui concerne la prévention de la diminution
la glutamine pouvait avoir un rôle préventif De par ses propriétés de prévention du suren- des protections immunitaires.
dans le cas de troubles neurovégétatifs et traînement et de renforcement des défenses
même réguler l’humeur. Assez curieuse- immunitaires, la glutamine s’avère une subs-
ment, bien que la glutamine soit le précur- tance indispensable et sans danger indispen- Références
seur de neurotransmetteurs du nom de glu- sable pour faire de l’exercice physique dans des 1. Novak F, Heyland DK, et al. Glutamine supple-
conditions maximales de préservation de l’orga- mentation in serious illness: a systematic review of
tamates, les recherches n’allèrent pas plus the evidence. Crit Care Med. 2002 Sep;30(9):2022-9.
loin ! nisme et de récupération après un effort.
Review.
Il fallut attendre les années 1990 pour que La glutamine augmente aussi le niveau d’éner- 2. Kelly D, Wischmeyer PE. Role of L-glutamine in
les études sur la glutamine soient prises gie en cours d’entraînement. Enfin, elle prévient critical illness: new insights. CurrOpin Clin Nutr Metab
plus au sérieux et qu’elles débouchent sur contre un trop grand affaiblissement du système Care. 2003 Mar;6(2):217-22. Review.
des applications pratiques… bien que ne immunitaire après l’effort, processus qui est le 3. Garcia-de-Lorenzo A, Zarazaga A, et al. Clinical
principal ennemi aussi bien du sportif de haut evidence for enteral nutritional support
touchant pas encore à son domaine de pré- with glutamine: a systematic review. Nutrition. 2003
dilection : l’amélioration de la performance niveau que de la personne faisant de l’exercice Sep;19(9):805-11. Review.
physique. régulièrement. 4. Melis GC, ter Wengel N, et al. Glutamine: recent
On s’aperçut qu’un apport extérieur en glu- developments in research on the clinical
tamine s’avérait d’une grande aide dans la significance of glutamine. Curr Opin Clin Nutr Metab
Comment maximiser l’efficacité Care. 2004 Jan;7(1):59-70. Review.
convalescence des patients ayant subi des
5. Castell LM, Poortmans JR, Newsholme EA. Does
traumatismes importants ou des opérations de la glutamine glutamine have a role in reducing
chirurgicales lourdes. Ceci afin de diminuer infections in athletes?Eur J Appl Physiol Occup Phy-
le risque d’infection consécutif à une ca- Pour renforcer l’action de la glutamine, il est siol. 1996;73(5):488-90
rence en glutamine1-4. C’est à cette époque conseillé de consommer suffisamment de pro- 6. Lehmkuhl M, Malone M, et al. The effects of 8
que son usage s’est généralisé dans les téines. La recommandation habituelle de pro- weeks of creatine monohydrate and glutamine sup-
plementation on body composition and performance
hôpitaux. On l’ajouta alors en médecine téine pour un individu normal est de 0,86 g par
measures.J Strength Cond Res. 2003 Aug;17(3):425-
classique aux préparations destinées à kilo de poids corporel et par jour. En fonction
38.
l’alimentation entérale et parentérale des de votre niveau et des efforts à fournir, cette
patients, en particulier dans les services de consommation peut aller jusqu’à 2 g par jour.
soins intensifs. Il est aussi recommandé d’accompagner la
prise de glutamine de micronutriments (ma-
gnésium, manganèse, sélénium….) ainsi que
Enfin, on découvre les vertus
d’antioxydants comme de la vitamine E, de la
ergogéniques de la glutamine vitamine C, des carotènes…

La décennie 1990-2000 correspond à la dé-


couverte des vertus ergogéniques de la glu-
tamine, autrement dit son rôle dans l’amélio-
ration des performances physiques. Ce fut
le début de sa grande popularité parmi les
BULLETIN D’ABONNEMENT à NutraPost
sportifs de haut niveau, notamment dans le
domaine de la musculation et du culturisme. OUI, je m’abonne à NutraPost (1 an / 12 n°)
Une substance est dite ergogénique quand
elle contribue à améliorer le travail muscu- Pour seulement 20 € (au lieu de 24 €)
laire et, par conséquent, les performances
physiques. Afin de traiter au mieux votre abonnement merci de compléter les informations
En ce qui concerne le syndrome de suren- ci-dessous.
traînement, l’essai le plus notable avec pla-
cebo a inclus 151 athlètes soumis à un ef-
Nom : ...................................................... Prénom : ...............................................
fort intense et soutenu. Les chercheurs ont Adresse : .................................................................................................................
constaté que la prise de 5 g de glutamine Code Postal : ............................. Ville : ..................................................................
juste après l’effort puis deux heures plus Adresse email : .......................................................................................................
tard diminuait le risque d’infection dans les Téléphone : .............................................................................................................
jours suivants5. Date de naissance : ........ / ....... / ............
Dans le domaine de l’amélioration des per-
formances physiques, l’essai le plus inté-
ressant ayant donné des résultats probants Je joins mon réglement à l’ordre de NutraPost par :
comportait un mélange de créatine (aussi
réputé pour ses vertus ergogéniques) et de
Carte bancaire Chèque bancaire ou postal
la glutamine6.
N° de carte:
Contre-indications à la prise de gluta- CVC2 *
mine
Date d’expiration:

Il n’y a aucune contre-indication connue à * Trois derniers chiffres


dans le panel de
signature au verso
l’ingestion de glutamine. Il est cependant
conseillé de consulter un médecin dans les
* de votre carte.
Signature obligatoire
cas suivants : allaitement, grossesse, insuf-
fisance hépatique ou rénale, trouble affectif A retourner accompagné de votre réglement sous enveloppe affranchie à :
NutraPost - rue A. Markelbach 78 • B-1030 Bruxelles
P.11
Anti-Âge NutraPost
www.nutrapost.org

Antioxydants contre Radicaux


libres : une lutte quotidienne !
Vous entendez souvent parler des antioxydants qui sont définis
comme des substances qui luttent contre les radicaux libres et freinent
le vieillissement. Au-delà de cette généralité, savez-vous exactement
ce que sont les antioxydants, les radicaux libres ? Savez-vous comme
les premiers viennent à bout des seconds ? Quels sont les meilleurs
antioxydants ? Comment ceux-ci ralentissent-ils le vieillissement et ral-
longent la durée de vie ? Notre enquête fait le point sur les dernières
découvertes en la matière.

Les secrets d’un combat incessant


Le terme « antioxydants » comprend globalement un ensemble de subs-
tances d’origine alimentaire et de vitamines que le corps ne peut pas synthé-
tiser et qui éliminent les radicaux libres produits par l’organisme.
Cependant, l’apport alimentaire ne suffit pas à fournir à l’organisme la quanti-
té importante d’antioxydants dont il a besoin quotidiennement. Cette carence
accélère le processus du vieillissement. Aussi, pour contrer la dégénéres-
cence cellulaire, il importe de se supplémenter régulièrement par un apport
extérieur d’antioxydants.

Mécanisme de la lutte antioxydants-ra- aux xénobiotiques ou substances pos- tases qui neutralisent les radicaux les
dicaux libres sédant des propriétés toxiques…. plus oxydants.
L’athérosclérose reste l’exemple type • Les antioxydants, d’origine alimentaire
La vie est ainsi faite que nous sommes des d’une pathologie créatrice de stress ou sous forme de complément comme
êtres aérobies. Nous avons besoin d’air et oxydant car elle est à la fois une affec- l’acide ascorbique (vitamine C), les ca-
notamment d’oxygène pour respirer. Ce tion infectieuse, inflammatoire et dégé- roténoïdes, les tocophérols ayant l’ac-
processus respiratoire produit aussi des « nérative. tivité vitaminique de la vitamine E, les
déchets » dont les radicaux libres ! polyphénols (anthocyanes, flavonoïdes,
Au niveau cellulaire, la vie en aérobiose né- Une machine infernale souvent tanins…)…
cessite une chaîne respiratoire mitochon- uniquement interrompue par les
driale. Celle-ci permet de stocker l’éner- L’alimentation moderne trop pauvre
gie sous forme d’adénosine triphosphate antioxydants !
en antioxydants
(ATP). La chaîne respiratoire est constituée
d’une succession de phénomènes d’oxydo- Les radicaux libres présents dans les
cellules aérobies sont principalement Alors que l’alimentation devrait nous
réduction pendant lesquels se produisent apporter des antioxydants en quantités
des transferts d’électrons. Un radical libre des radicaux oxygénés. Ceux-ci sont
responsables de la dégradation des importantes et suffisantes, il se trouve
est le résultat de l’interaction de ces élec- que ce n’est pas le cas à cause de la
trons avec une molécule se trouvant dans constituants cellulaires de type peroxy-
dation touchant les lipides, les glucides, pauvreté des aliments issus de l’agricul-
les parages ! Un radical libre est un élément ture intensive et industrielle. La teneur
chimique incluant un ou plusieurs électrons les protéines et l’ADN. Il en résulte des
substances instables provoquant des de la plupart de ceux-ci est trop faible
non appariés sur son orbite la plus périphé- aussi bien en nutriments qu’en antioxy-
rique. réactions en chaîne à l’origine de nou-
veaux radicaux libres. Ce processus de dants et nécessite une supplémentation
dégradation se poursuit indéfiniment par un apport extérieur d’antioxydants.
De nombreux processus organiques à jusqu’à ce que deux radicaux finissent La pollution des aliments par l’utilisation
l’origine des radicaux libres par former un produit stable ou, plus de produits chimiques dans une grande
souvent, jusqu’à ce que des substances partie du processus de culture est une
De nombreux processus se déroulant dans particulières appelées antioxydants in- autre cause de la pauvreté en antioxy-
l’organisme peuvent être à l’origine de la terrompent ce processus. On appelle dants d’une grande partie de nos repas
production de radicaux libres. Ainsi, on peut aussi ces derniers des piégeurs de ra- quotidiens !
citer la respiration mitochondriale. Outre le dicaux libres. Enfin, les conditions de vie moderne
processus respiratoire, l’autre grand créa- génératrices de stress, de surcharge de
teur de radicaux libres est la maladie, no- Il existe en fait trois types d’agents ca- travail, de repas pris trop hâtivement, de
tamment un certain nombre de processus pables d’arrêter la machine infernale à tabagisme passif et de pollution en tous
pathologiques comme les infections, les produire des radicaux libres dits oxygé- genres, rendent encore plus urgente la
inflammations, les maladies dégénératives nés. prise d’une supplémentation en antioxy-
et le vieillissement ! • Les protéines non enzymatiques (al- dants.
La pollution est aussi une source considé- bumine, haptoglobine et transferrine) Les deux autres avantages de la lutte
rable de prolifération des radicaux libres. qui agissent par chélation des ions3. contre les radicaux libres le plus tôt pos-
C’est que qui se passe par exemple dans les • Les enzymes comme les glutathion- sible sont de lutter contre les maladies
intoxications aux métaux lourds, à l’ozone, peroxydases et les superoxyde-dismu- et de ralentir le vieillissement !
Beaucoup de chercheurs et de méde-
P.12
Deux antioxydants aux capacités exceptionnelles
Il existe un certain nombre d’antioxydants d’origine naturelle : l’acide ascorbique (vitamine C), les caroté-
noïdes, les tocophérols, les polyphénols (anthocyanes, flavonoïdes, tanins…)… Comme ceux-ci sont insuffi-
samment fournis par l’alimentation moderne, il nous faut un apport extérieur sous forme de supplémentation.
Présentation de deux substances antioxydantes aux propriétés exceptionnelles : la myrtille et le glutathion !

Le glutathion : un des
meilleurs antioxydants
Le glutathion (GSH) est un tripeptide composé de
glycine, de cystéine et d’acide glutamique. Il se com-
porte comme un coenzyme à l’intérieur des cellules.
Il joue un rôle important dans le transport des acides
aminés et dans les réactions d’oxydoréduction. Il
intervient principalement comme antioxydant dans
La myrtille : un anti- l’organisme pour neutraliser les radicaux libres,
oxydant au dessert prévenant ainsi la dégénérescence cellulaire et le
vieillissement.
La myrtille (Vaccinium myrtillus), ou bleuet (bild- Avec l’âge le taux de glutathion diminue considérablement
berry), est en passe de devenir un des antioxydants dans l’organisme. Cette carence peut entraîner des maladies
les plus populaires. Dans la plupart des tests éva- dégénératives assez graves incluant, entre autres, l’artério-
luant la capacité antioxydante des aliments, la myr- sclérose, la cataracte, les maladies d’Alzheimer et de Parkin-
tille arrive souvent en tête, bien loin devant la plupart son, le cancer et surtout le vieillissement !
des fruits et des légumes les plus antioxydants. La
Un rôle important dans la réponse immunitaire
myrtille possède 50% d’antioxydants de plus que la
fraise, 125% de plus que l’orange et 250% de plus De même, on a découvert récemment l’importance du gluta-
que les épinards ! thion dans la réponse du système immunitaire. Ainsi, la concen-
tration intracellulaire de glutathion (GSH forme réduite) est
cins en recommandent l’utilisation prioritaire et régulière à tout dépendant de l’existence de glutathion extracellulaire (GSSG,
âge pour lutter contre les radicaux libres, suivant en cela les oxydé).
conseils du Pr Ronald Prior, biochimiste de l’université Tufts à La présence d’une concentration suffisante de glutathion ex-
Boston (USA) qui fut à l’origine de la découverte des propriétés tracellulaire permet de lutter contre l’apoptose (ou mort pro-
antioxydantes de cette baie dont la couleur bleu foncé vient de grammée des cellules).
sa forte teneur en anthocyanosides.
Une synthèse en baisse avec l’âge
Elles permettent de rajeunir
Pendant de nombreuses années, notre corps est capable de
Les myrtilles possèdent d’autres effets consécutifs à leur fort synthétiser suffisamment d’antioxydants. Avec l’âge, cette
pouvoir antioxydant. Ainsi, elles permettent de retrouver la mé- fonction s’affaiblit, d’où l’importance d’une supplémentation ex-
moire à court terme dont la disparition est une des principales térieure.
conséquences de la vieillesse. Dans le cas du glutathion, les taux les plus élevés de gluta-
Un autre professeur de la même université de Tufts à Boston et thion ou GSH intracellulaire se trouvent dans le foie et les reins.
chercheur au Département d’agriculture des Etats-Unis, James Ceux-ci étant les principaux organes de détoxication et d’ éli-
Joseph, a mené une expérience à ce sujet. Il a donné des mination, un apport supplémentaire de glutathion permettra au
extraits de myrtille à des rats âgés pendant deux mois. Non foie et aux reins de continuer à évacuer convenablement nos
seulement ceux-ci se souvenaient mieux du chemin pour tra- toxines.
verser le labyrinthe mais ils retrouvèrent aussi leur vélocité et
leur sens de l’équilibre.
Une autre recherche a démontré aussi que l’ingestion de myr- Une carence entraîne un affaiblissement immunitaire
tilles par des animaux non seulement ralentissait le vieillisse-
ment mais améliorait aussi les fonctions métaboliques. La croissance et le fonctionnement de cellules immunitaires
Celle-ci a aussi été menée au Human Nutrition Reseach Cen- sont très dépendants de la présence de GSH dans notre orga-
ter on Aging du Département américain de l’agriculture à l’uni- nisme. La diminution provoquée du glutathion en laboratoire a
versité Tufts. démontré que le système immunitaire avait plus de difficultés à
combattre les agents pathogènes.
De même, dans le cas de nombreuses maladies autoimmunes
Des résultats étonnants sur le vieillissement tels le lupus et l’arthrite rhumatoïde, voire la dégénérescence
normale des cellules, on a constaté que les lymphocytes T
Le ralentissement du vieillissement, et de la dégénérescence avaient plus de mal à combattre les antigènes.
afférente, est dû à la capacité des antioxydants de neutraliser Il existe aussi une corrélation entre de faibles niveaux de GSH
les radicaux libres à l’origine de ces processus de dégradation. dans le sérum sanguin et dans les hématies et l’apparition de
De même, la présence d’autres composés dans la myrtille maladies inflammatoires chroniques. Un taux suffisant de glu-
comme les flavonoïdes, le bêta-carotène en particulier, aux tathion dans l’organisme permet aussi de lutter contre les infec-
propriétés inflammatoires bien connues, pourrait aider à traiter tions bactériennes et virales.
des maladies dégénératives aussi graves que les maladies de Pour le célèbre docteur Earl Mindell, auteur de « What you
Parkinson et d’Alzheimer. should know about the super-antioxidant miracle » : “ Il est im-
possible de survivre sans ce miraculeux antioxydant!”

P.13
La Spiruline NutraPost
www.nutrapost.org

La Spiruline : l’algue parfaite


La spiruline est une algue contenant de l’acide gamma-lino-
léique, un acide gras essentiel, donc non produit par le corps
humain, de la famille des acides gras oméga-6. La spiruline fait
partie des cyanobactéries. Parmi ses nombreuses propriétés,
deux des plus importantes sont sa fonction d’adaptogène et
de stimulateur du système immunitaire. Une prise régulière de
spiruline protège contre un grand nombre de maladies, pro-
cure une énergie physique et psychique considérable et ralen-
tit considérablement le processus du vieillissement cellulaire
taire comme adaptogène, ou stimulant de cancer du poumon7. En 2002, une
général de l’organisme. La spiruline équipe japonaise observait chez des
est cultivée dans des lieux très sur- humaines un renforcement des dé-
veillés d’un point de vue sanitaire. Les fenses immunitaires suite à la prise de
intrants (produits destinés à la culture spiruline8.
La spiruline est une micro-algue qui existe d’une plante : semences, sols, engrais,
depuis près de trois milliards d’années. Elle produits phytosanitaires…) y sont stric- Une substance protectrice recom-
doit son nom à sa forme spiralée. Parmi tement contrôlés afin de produire de
grandes quantités dans des espaces mandée à tout âge
les 1500 espèces d’algues bleues et les 36
espèces de spiruline comestibles, l’espèce réduits afin de réduire les risques de
contamination. Toutes ces études confirment les pro-
de spiruline la plus largement cultivée est priétés remarquables de la spiruline
le Spirulina platensis. La spiruline est com- pour protéger le corps contre toutes
mercialisée sous la forme d’une poudre Les principales propriétés attestées les agressions extérieures : affections
bleu-vert déshydratée vendue soit en pots de la spiruline virales, bactériennes, méfaits de la pol-
soit en gélules. lution… notamment par le renforcement
Contrôle de la glycémie : une étude du système immunitaire.
Un contenu extrêmement riche préliminaire sur l’homme et des essais La spiruline se présente dans ces
en nutriments sur des animaux ont démontré que l’in- conditions comme un remarquable
gestion de spiruline aidait au contrôle de adaptogène à même de contribuer à
La spiruline est un véritable concentré de la glycémie chez les personnes diabé- une amélioration de notre santé et à un
nutriments dans un volume très réduit. Sa tiques. ralentissement important de la dégéné-
faible teneur en calories en fait un complé- rescence cellulaire liée à l’âge.
ment alimentaire apprécié et un antioxydant Diminution du taux de lipides sanguins :
une étude a été menée sur 23 volon- Références
idéal. 1. Mani UV, Desai S, Iyer U. Studies on the long-term
La spiruline contient de 55 % à 70 % de pro- taires souffrant d’hyperlipidémie consé- effect of spirulina supplementation on serum lipid
téines à haute valeur nutritive (taux impor- cutive à un syndrome néphrotique profile and glycated proteins in NIDDM patients. J
tant d’acides aminés et grande digestibilité). (dysfonction du rein) ainsi qu’un certain Nutraceut 2000;2(3):25-32. Étude mentionnée dans:
nombre d’essais cliniques moins im- Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements - Spiru-
Dans une proportion de 2,5 g à 3,5 gr sur lina, Nature Medicine Quality Standard. [Consulté le
une dose habituelle de 5 g ! portants1-3. Ils prouvent que la spiruline 26 mai 2006].
La spiruline est aussi une excellente source pourrait aider à diminuer les taux de li- 2. Nakaya N, Homma Y, Goto Y. Cholesterol lowering
de caroténoïdes (surtout du bêta-carotène, pides sanguins. effect of spirulina. Nutrit Repor
Internat 1988;37(6):1329-1337. Étude mentionnée
mais aussi de la lutéine, de la zéaxanthine, dans Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements -
de la cryptoxanthine…). Prévention du cancer : dès les années Spirulina, Nature Medicine Quality Standard.
C’est une mine d’acide gamma-linoléique 1980, des études menées sur des 3. Parikh P, Mani U, Iyer U. Role of Spirulina in the
(40 mg à 50 mg/5 g), de la famille des hamsters affectés d’un cancer de la ca- Control of Glycemia and Lipidemia in Type 2 Diabetes
vité buccale ont abouti à une diminution Mellitus. J Med Food. 2001 Winter;4(4):193-199.
oméga-6 et de phycocyanine possédant de 4. Shklar G, Schwartz J. Tumor necrosis factor in ex-
grandes capacités antioxydantes. des tumeurs4. Dans une autre étude en perimental cancer regression with alphatocopherol,
Elle possède un taux de fer important, entre Inde en 1995, on a observé une réduc- beta-carotene, canthaxanthin and algae extract.Eur J
3 mg et 8 mg pour 5g, de la chlorophylle et tion des lésions chez des personnes Cancer Clin Oncol 1988 May;24(5):839-50.
souffrant de leucoplasie (lésions de la 5. Mathew B, Sankaranarayanan R, et al. Evaluation
plusieurs minéraux. Elle aurait des proprié- of chemoprevention of oral cancer with Spirulina fusi-
tés immunomodulatrices, substances ayant muqueuse buccale). Pour 45% des formis.Nutr Cancer 1995;24(2):197-202.
une influence sur le système immunitaire. personnes ayant pris de la spiruline, la 6. Sankaranarayanan R, Mathew B, et al. Chemo-
régression des lésions fut totale contre prevention of oral leukoplakia with vitamin A and
7% dans le groupe placebo5 ! beta carotene: an assessment.Oral Oncol 1997
Une utilisation très récente Jul;33(4):231-6.
Selon une étude effectuée par les 7.Mishima T, Murata J, et al. Inhibition of tumor inva-
mêmes chercheurs en 1997 sur 160 sion and metastasis by calcium spirulan (Ca-SP), a
La spiruline fut découverte lors de la
sujets souffrant aussi de leucoplasie, la novel sulfated polysaccharide derived from a blue-
Conquête espagnole au XVIème siècle. green alga, Spirulina
régression des lésions serait due à la
Les Aztèques extrayaient du lac Texcoco platensis.Clin Exp Metastasis 1998 Aug;16(6):541-50.
présence importante de bêta-carotène
près de Mexico une « boue » bleu-vert très 8. Hirahashi T, Matsumoto M, et al. Activation of the
dans la spiruline6. human innate immune system by Spirulina: augmen-
nutritive, le tecuitatl ou spiruline.
En 1998, une étude japonaise a montré tation of interferon production and NK cytotoxicity by
Il fallut attendre les années 1970 pour que oral administration of hot water extract of Spirulina pla-
qu’un polysaccharide soufré se trouvant
la spiruline connaisse une grande ferveur tensis.Int Immunopharmacol 2002 Mar;2(4):423-34.
dans la spiruline pouvait empêcher la
populaire en tant que supplément alimen-
formation des métastases d’un type

P.14
Actualités NutraPost
www.nutrapost.org

Actualités de la recherche médicale naturelle


Des céréales pour faciliter risques de provoquer ou d’accentuer
la récupération physique l’ostéoporose.
Cette grave affection osseuse se
manifeste par une perte de densité
osseuse. Ce qui entraîne une aug-
mentation du risque des fractures,
en particulier des bassins, notam-
ment chez les femmes qui souffrent
souvent d’ostéoporose (20% de la
population féminine), surtout après la
ménopause.
L’étude a porté sur 210 femmes vo-
De l’Aloe Vera contre lontaires de la même tranche d’âge.
Un groupe comprenait 105 nonnes
le psoriasis bouddhistes ménopausées prati-
D’après un essai clinique récent, un bol
de céréales avec du lait permettrait de quant le végétalisme depuis environ
L’aloès ou Aloe vera serait plus ef- trente ans. L’autre groupe se com-
ficace que les crèmes stéroïdes récupérer d’un effort physique même in-
tense aussi bien que les boissons éner- posait de 105 femmes laïques omni-
topiques dans la réduction du pso- vores
riasis, cette maladie de la peau au- gétiques habituellement recommandées.
Cet essai clinique a inclus 12 cyclistes Bien que les nonnes végétaliennes
to-immune se manifestant princi- consommaient deux fois moins de
palement par des lésions cutanées qui ont accompli des séances de vélo
stationnaire. On leur a donné une por- calcium que celles de l’autre groupe,
érythémato-squameuses. il s’est avéré que les deux groupes
C’est ce qui ressort d’une étude pré- tion de 80 g de glucides après deux
heures d’exercice modéré. Un premier présentaient suivant les tests biolo-
sentée devant le Congrès interna- giques la même densité osseuse !
tional de dermatologie en mai 2009. groupe l’a ingérée sous forme d’un bol
de céréales entières sucrées dans du Un régime végétalien, même s’il ap-
D’après les conclusions de celle-ci, porte une quantité moins importante
l’aloès peut-être considéré comme un lait écrémé tandis que les participants
du deuxième groupe buvaient deux bou- de calcium et de protéines, ne consti-
traitement alternatif efficace contre tue pas une menace pour la bonne
les plaques de psoriasis chronique, la teilles de boissons de récupération dites
sportives. santé du système osseux.
forme la plus courante de cette ma- Cette étude confirme que le calcium
ladie dont les véritables causes sont Les chercheurs de l’université du Texas
menant cette étude ont ensuite effectué n’est pas le seul élément important
encore largement inconnues. On lui pour conserver une bonne densité
suppose, entre autres, une origine des biopsies et des prises de sang. Ils se
sont aperçus que les tissus musculaires osseuse. De nombreux autres nutri-
génétique. ments peuvent y contribuer, de même
Cette étude a inclus des volontaires reconstituaient leurs réserves éner-
gétiques aussi bien avec les céréales qu’un exercice régulier. A contrario,
avaient un indice 11 suivant le score l’alcool, le café et le tabac ont des ef-
PASI (Psoriasis Area and Severity In- qu’avec des boissons sportives ! Mieux
encore, la synthèse des céréales était fets désastreux sur le squelette. Ces
dex). Cette échelle est la plus utilisée substances peuvent même annihiler
pour mesurer le degré de gravité du améliorée avec les céréales.
les conséquences bénéfiques d’une
psoriasis. Le score PASI tient compte Référence : Kammer L, Ding Z, Cereal and nonfat milk alimentation équilibrée et de la pra-
de la surface corporelle atteinte, du support muscle recovery following exercise, J Int Soc tique sportive !
degré de rougeur, du niveau de des- Sports Nutr. 2009 May 14;6:11
quamation et de l’épaississement. Le Référence : Ho-Pham LT, Nguyen PL, Le TT, et al.
score va de 0 à 72. Plus ce score est Le végétalisme est-il dangereux Veganism, bone mineral density, and body compo-
élevée, plus le psoriasis est grave. sition: a study in Buddhist nuns. Osteoporos Int.
Dans cette étude, on a formé aléatoi- pour les os ? 2009 Apr 7

rement deux groupes de 40 patients.


Un premier groupe fut traité avec une Le fait de ne pratiquer le végétalisme se-
crème contenant 70% d’Aloe vera tan- rait-il nuisible pour la santé des os ?
dis que le deuxième l’était avec une C’est la question que de nombreux
crème stéroïde topique (contenant scientifiques se posent depuis un cer-
0,1% d’acétonide triamcinolone). Au tain temps. En effet, les végétaliens ne
bout de huit semaines, le score PASI consomment ni viande, ni volaille, ni
du groupe « aloe vera » avait diminué poissons ou produits de la mer, pas de
en moyenne de 7,7points contre uni- lait ou de produits laitiers. Ils ont un ap-
quement 6,6 points pour le groupe « port en calcium et en protéines moins
crème stéroïde topique » ! important que les omnivores.
Une étude vient d’être menée au Vietnam
* Topique : substance agissant uniquement à l’en- sur des femmes végétaliennes afin de
droit où elle est appliquée déterminer la nuisance et les carences
consécutives à ce régime alimentaire.
Ils ont cherché à savoir notamment si
le végétalisme pouvait augmenter les

P.15