1

!"#$%&'# )#* !# *#+%$, -# !"&!*#./&*01# $&21&3#
/456 76 8695:;6 76 <=>6? '@ $9455A !"#$%& () *+%,- ./ 0/ 1%2 3-,/ 4")5/,062A $6:B8A
%=;B?A CDEF )CDDG,


Bans !"#$%& () *+%,- ./ 0/ 1%2 3-,/ 4")5/,06, l'anthiopologue et politiste }ames C.
Scott nous iappelle que, uésoimais, « nous vivons uans un monue uont toute la suiface
est occupée », uominé pai ues « moueles institutionnels stanuaiuisés » uont les
piincipaux sont les « moueles noiu-atlantiques ue la piopiiété inuiviuuelle et ue l'Etat-
nation » (p. 42S). Nais cela n'a pas toujouis été le cas. Bien au contiaiie, en uécentiant le
iegaiu ue la moueinité occiuentale et ue son auto-naiiation, l'histoiie ue l'humanité
appaiaîtia comme caiactéiisée, en ties gianue paitie, pai l'autonomie politique ue
petits gioupes sociaux qui ont iefusé la uomination étatique et le concept ue piopiiété
piivé : elles auiaient iéussi à piéseivei leui vocation à la libeité et à l'autonomie en
uéveloppant ues foimes égalitaiies et hoiizontales u'oiganisation sociale et politique.
Poui affiimei cela, Scott a iéuigé un ouviage entiei u'ethnologie histoiique sui ce qui
iepiésente, à se yeux, la ueinieie expéiience u'autonomie politique, étenuue uans
l'espace et coiiace uans le temps, capable ue iésistei jusqu'à ties iécemment à l'avancée
uu « piogies » : celles ues gioupes ethniques, comme les Niao ou les Kachin, ues collines
u'Asie uu Suu-Est. Il s'agit u'une vaste iégion péiiphéiique, ici appelée « Zomia », entie
l'Inue et la Chine, en passant pai la Biimanie, le Laos et le vietnam, et qui auiait
constitué jusqu'à ties iécemment le iéceptacle spatial ue peuples sans Etat et
iéfiactaiies à la uomination. Tout en mobilisant, ue manieie ties iaffinée, les
connaissances ethnologiques et histoiiques piopies à un spécialiste u'aiie cultuielle,
Scott entenu faiie ue ces quelques expéiiences péiiphéiiques ue l'histoiie ues cas
/7/#1*%$,/2 et 2$40$8$9%-$82 : ues fiagments exemplaiies u'une « histoiie globale ues
populations qui s'effoicent u'évitei l'Etat ou qui en ont été expulsés », comme les
tziganes, les beibeies, les nomaues ue la mei et tous les peuples ue pasteuis nomaues
(p. 428) ; et ues cas significatifs, capables ue communiquei même aux lecteuis
u'aujouiu'hui, uésoimais gagnés à la cause ue la uomination impeisonnelle ue l'Etat et
ue la satuiation spatiale uu globe, la possibilité que l'homme a eue, et peut-êtie a encoie,
ue ciéei ues espaces ue libeité. Les connaisseuis ues ouviages piécéuents ue Scott, uont
notamment :/%1"02 "8 -;/ :/%< et ="#$0%-$"0 %0. -;/ >,-2 "8 ?/2$2-%09/
1
,
ieconnaîtiont uans !"#$% la capacité soicieie ue l'auteui ue faiie ue ces histoiies
appaiemment maiginales, et poui ceitains même insignifiantes, le tissu u'une contie-
histoiie univeiselle et ue les piojetei au coui ues uébats philosophiques et politiques
u'aujouiu'hui.

1
Scott, }ames C. 198S. :/%1"02 "8 -;/ @/%< A /5/,B.%B 8",#2 "8 1/%2%0- ,/2$2-%09/. New Baven:Yale
0niveisity Piess ; Scott, }ames C. 199u. ="#$0%-$"0 %0. -;/ >,-2 "8 ?/2$2-%09/A C$../0 D,%029,$1-2. New
Baven:Yale 0niveisity Piess.
2

!= 54H4I;=HJB6 7: H4:K4B; 7"L5=5

Bu point ue vue histoiique et ethnologique, Scott piopose une lectuie
piopiement topogiaphique, uans la Zomia, uu iappoit entie espaces ue la uomination
ues vallées, contiôlées pai ues centialisations politiques, et les espaces ue libeité ues
collines habitées pai ues peuples égalitaiies. L'histoiie ue ces ueinieis ne peut pas êtie
compiise, en effet, si ce n'est pas pai iéféience, et pai opposition uynamique, au
piocessus histoiique ue constiuction et ue uéveloppement ue centies ue pouvoiis
étatiques ue la sous-iégion, notamment ues Empiies chinois et ues ioyaumes
« manuala » u'Inue septentiionale, Biimanie, Laos et vietnam, les iégimes coloniaux
euiopéens inteivenus plus taiu n'étant qu'une appenuice hétéio-uiiecte ue ce même
piocessus u'imposition politique ue la « civilisation » sui les « baibaies ».
Cette lectuie topogiaphique et uialectique, qui accompagne toute l'analyse,
s'expiime uéjà à paitii ue la simple opposition entie vallées et collines (Chapitie 1.
E"**$0/2F G%**6/2 /- H-%-2), maiquée pai un foit uéteiminisme géogiaphique poui
inteipiétei l'oiganisation politique : uans la Zomia, l'opposition « peuples ue
l'amont »¡ « peuples ue l'aval » iecoupeiait paifaitement celle entie « populations
autonomes » et « populations gouveinées pai un Etat » (2/*8I4"5/,0$04 1/"1*/2J2-%-/I
4"5/,0/. 1/"1*/2) (p. 2S). Scott iappelle que ce iappoit entie autonomie politique et
montagnes s'est avéié uans u'auties contextes histoiiques : constantes sont les
iéféiences, pai exemple, aux analyses ue Biauuel à piopos ue la civilisation
méuiteiianéenne et ue sa faible pénétiation sui les montagnes ; ou à l'ethnogenese
Bogon comme peuple ue iéfugiés sui la falaise ue Banuiagaia au Nali. L'auteui ieconnaît
pouitant que le cas ues ioyaumes Incas sui les Anues constitue un contie-exemple (p.
29, 181). Toujouis au titie compaiatif, il nous iappelle que, uans l'histoiie, l'autonomie a
été possible également sui u'auties espaces que, à uifféience ues montagnes, seiaient
plutôt « lisses », selon la teiminologie ueleuzienne : les étenuues uéseitiques sillonnées
pai les pasteuis nomaues ; ou les étenuues aquatiques ue la Nei ue Chine ou ue l'0céan
Inuien qui ont toujouis abiité ues piiates anaichiques. Les caiactéiistiques
géogiaphiques inuispensables u'un espace ue libeité sont ues qualités pai uéfaut : la
uifficulté u'acces et ue contiôle pai ues entités politiques exteines ; et suitout, le faible
potentiel u'exploitation agiicole.
Poui l'analyse ues Etats u'Asie uu Suu-Est, Scott mobilise, ue manieie ici peu
ciitique et sans les citei, les théoiies classiques (Engels, Wittfogel, Seivice) sui l'oiigine
ue l'Etat et son lien avec le uéveloppement ue l'agiicultuie séuentaiie et le contiôle ues
iéseaux hyuiiques comme voies ue communication et souices u'iiiigation à gianue
échelle. Bans la iégion, les Etats seiaient appaius uans le seul contexte géogiaphique
piopice à cet effet, à savoii les vallées, poui leui potentiel u'exploitation agiicole fixe et
intensive et poui la facilité ue uomination militaiie uu teiiitoiie et ue la main-u'ouvie
captive. L'auteui uégage et uéciit ainsi (Chapitie 2. K+/21%9/ 6-%-$L)/) tout le
S
uéveloppement histoiique ues Etats #%0.%*% comme un piocessus u'expansion
teiiitoiiale liée à la conveision ue teiiains libies et « impiouuctifs » à l'agiicultuie
centialisée ue céiéales. Cette expansion auiait été opéiée, entie auties, pai la
tiansfoimation ue uioits et usages ues teiies, avec le passage ue l'exploitation commune
ouveite ("1/0 9"##"0I1,"1/,-B) à la copiopiiété feimée (9*"2/. 9"##"0I1,"1/,-B) (p.
2S) : l'iuée u'/09*"2),/ agiicole uevenait ainsi l'image métaphoiique u'un pouvoii ayant
la vocation à s'affiimei sui un espace fini, appiopiié, satuié, contiôlé et exploité.
La piouuction agiicole n'était pouitant que le moteui initial ue la machine
u'expansion ues Etats. 0n autie vecteui ciucial était l'ambition à exploitei, au sens
littéial uu mot, le potentiel économique ues masses vivant uans les péiiphéiies uu
teiiitoiie, poui en faiie une main-u'ouvie captive et ues sujets soumis à l'imposition
fiscale (Chapitie S. E"09/0-,/, *% #%$0I.+M)5,/ /- */2 ,62/,5/2 96,6%*$N,/2). Scott iepienu
ici poui les Etats piécoloniaux u'Asie ses piopies théoiies à piopos ue l'Etat « moueine »
piésentées uans son célebie ouviage O//$04 *$</ % O-%-/
P
. La mission civilisatiice étatique
s'accompliiait pai la soumission ues teiies et ues hommes à une volonté ue uomination
et ue *$2$Q$*$-6 ues sujets, euphémisée pai la « volonté ue savoii » uu caitogiaphe u'Etat.
Cette uomination spatiale ne pouvait se faiie qu'au tiaveis le contiôle et la gestion ue la
mobilité ues habitants ues péiiphéiies, en leui imposant la séuentaiisation et
l'eniôlement au seivice ues intéiêts étatiques. Il s'agissait u'une incoipoiation
piogiessive et concentiique ues espaces libies enviionnants, uont le uegié u'autonomie
se mesuiait en fonction ue la uistance-temps que les aimées employaient poui les
atteinuie à paitii ues centies ioyaux (p. 77-79). Le contiôle ues peuples péiiphéiiques
uevenait une obsession poui les élites étatiques, puisque l'existence u'une maige non
gouveinée iepiésentait constamment la possibilité u'une alteinative à la vie à l'intéiieui
ue l'Etat (p. 27).
Cette gueiie contie l'insoumission uans l'Asie piécoloniale pienait la foime, uans
les iepiésentations cultuielles ues élites, u'une cioisaue ue la civilisation contie la
baibaiie. Cela montie une soite u'équivalence avec les iepiésentations étatiques et
élitistes uéciites, pai exemple, pai Ibn Khaluun à piopos uu monue aiabe ou avec celles
qui ont guiué l'expéiience coloniale euiopéenne (p. 1S4 et ss.). Il est exemplaiie, à ce
piopos, le cas uu bassin iizicole uu suu-ouest ue la Chine, où cette opposition entie
civilisation et baibaiie était pensée comme une opposition aux nuances lévi-
stiaussiennes entie peuples « cuits », puisque uotés ue cultuie, et peuples « cius » (p.
166-167). 0i, l'anthiopologue iegietteia ici que l'auteui ne se piéoccupe pas ue posei la
question ue savoii si la cultuie ues peuples « non-gouveinés », leui « pensée sauvage »,
piésentait elle aussi ce type ue uistinction et ue hiéiaichisation ues humains en fonction
ue la piétenuue piésence ou absence ue cultuie. Bans la plus vaste littéiatuie
ethnologique, ceitaines étuues affiiment que les peuples sans Etat, comme les sociétés

2
Scott, James C. 1998. Seeing like a state : how certain schemes to improve the human
condition have failed. New Haven:Yale University Press.
4
améiinuiennes étuuiées pai Bescola
S
, n'auiaient pas ue ce type u'opposition, alois que
u'auties exemples ethnogiaphiques uu même genie, comme ceux sui la constiuction ue
l'iuée u'humanité chez les pasteuis nomaues, montient qu'une iuée ue civilisation et ue
uistinction cultuielle entie les « foimes u'humanité » existe quanu même
4
. Les cultuies
ues peuples à Etat et les cultuies ues peuples non gouveinées sont-elles viaiment aussi
opposées, comme Scott le sous-entenu, uans la piésence et l'absence ue toute uistinction
et hiéiaichisation cultuielle ues gioupes . 0u bien cela uoit plutôt êtie entenuu comme
une question ue uegié et u'affiimation histoiique u'un iegistie civilisationnel paiticuliei
au uétiiment u'auties pouitant concuiients .
En laissant la iéponse aux spécialistes u'aiie, il n'en ieste pas moins que
l'expansion teiiitoiiale ues Etats #%0.%*% s'accompagnait ue l'iuée u'une « mission
civilisatiice » (p. 161). Celle-ci aspiiait à une uouble uomestication cultuielle. Tout
u'aboiu, elle pienait la foime eliasienne ue « civilisation ues mouis » ues élites, avec pai
exemple l'impoitation ue la cultuie biahmanique ue l'Inue uans les couits ue Cambouge,
}ava, Biimanie et Siam (p. 1S6). Puis, elle se manifestait pai l'imposition, pai les centies
politiques, u'une unifoimisation ou u'une suboiuination cultuielle et linguistique sui les
espaces péiiphéiiques (p. S24-SS4), à l'encontie ue leui pluialité et ue leui fluiuité
ethnique. Le cas plus symptomatique ue cette accultuiation foicée a été l'hégémonie
ethno-cultuielle ues Ban imposée jusqu'aux fiontieies ue la spheie ue pouvoii chinoise.

!"6?H=96 76 8= ;M?B?5=N96 65 8= H8=96 76 8"JB?54B;6

Entenuue comme iéaction au uéveloppement teiiitoiial ue l'Etat, l'histoiie ues
« peuples sans gouveinement » ues péiiphéiies est inteipiétée pai Scott au même
piisme topogiaphique. L'une ues conuitions qui ont peimis ues poches u'autonomie
uans la Zomia auiait été un iappoit ue piouuction paiticuliei ues communautés locales
avec les teiies et le contexte écologique ues collines. Il s'agissait ue la possibilité u'une
subsistance ieposant sui la piatique ue l'agiicultuie itinéiante (2;$8-$04 %4,$9)*-),/).
0ne piouuction itinéiante en hauteui, basée sui la mise à iepos ues teiiains, auiait été
beaucoup plus piolifique au niveau nutiitionnel qu'un systeme piouuctif centialisé et
concentié sui la monocultuie céiéalieies ues vallées, qui exposait les populations, non
seulement aux tiavaux foicés et u'auties foimes u'aliénation, mais aussi à la menace ue
famines et u'épiuémies (p. 21S-218).
Cette possibilité stiuctuielle a peimis ue uéveloppei tout un systeme uialectique
ue iéactions et iéponses à l'avancée ue l'Etat, uont la piincipale était la fuite (8*$4;-) et la
ciéation u'espaces-iefuges (Chapitie S. D/0$, *+H-%- R .$2-%09/). « L'ait ue ne pas êtie
gouveinés » - expiession qui uonne le titie oiiginal à l'ouviage - se manifestait tout
u'aboiu uans la gianue mobilité physique ue petits gioupes épaipillés, une soite ue

S
Bescola, P. (2uuS) S%,I=/*R T%-),/ H- E)*-),/. Paiis: uallimaiu.
4
Naiiano, E. (2uu2) ' La Pulaaku Come Foima Bi 0manità', in F. Remotti (eu.) U",#/ =$ V#%0$-R& Nilano:
Nonuauoii.
S
nomauisme politique qui leui peimettait ue ietiouvei ailleuis les conuitions poui vivie
en autonomie. Ce « piocessus ue migiation ''statofuge'' » (p. 176) auiait même piouuit la
iéalité composite au niveau uémogiaphique et ethnique ue la Zomia (p. 188-194). Bans
une peispective qui se ievenuique u'un « constiuctivisme iauical » (Chapitie 7.
H-;0"4/0N2/), Scott affiime iefusei tout essentialisme ethniciste, uéciivant les gioupes
ethniques ues collines comme le iésultat histoiique u'une mixité et u'une fluiuité
iuentitaiie constamment alimentée pai la mobilité ues gioupes fugitifs. Bes ethnonymes
comme Niao, Bmong ou Kaienes (p. S1e et ss.) piennent ainsi sens non pas sui la base
ue quelques caiactéiistiques communes intiinseques à ces gioupes, mais comme
uésignations collectives en négatif ue gioupes uiveis qui ont iéussi à se soustiaiie à la
uomination ue l'Etat et uont ce iefus constitueiait le seul viai uénominateui commun.
Scott nous offie ainsi une giille ue lectuie uynamique et uialectique ue l'histoiie
ue ces peuples et ue l'histoiie ue l'Etat. La conuition ue « non gouveinés » seiait non pas
une émanation natuielle ues choses, mais le piouuit u'une logue histoiie u'avancée ue la
civilisation et ue fuites. Cepenuant, l'auteui est bien conscient uu iisque ue faiie
appaiaîtie, uans cette peispective, l'histoiie ues peuples ue la Zomia comme celle u'une
humanité passive, simplement iejetée pai le moteui ue la civilisation. Poui évitei cela, il
montie que ces peuples fonuaient leui anaichisme politique non seulement sui la base
ues iappoits uialectiques avec un Etat extéiieui, mais aussi giâce à ues uynamiques
sociales inteines. Scott compaie et applique ici aux sociétés ue la Zomia les théoiies
anthiopologiques sui les sociétés « acéphales », uont les stiuctuies sociales fluiues - les
uynamiques ue fission et fusion ues segments lignageis (p. 276), ou l'égalitaiisme en
teimes ue iichesse et ue statut social - auiaient empêché l'émeigence $0-/,0/ ue l'Etat.
Finalement, poui évitei ue piésentei ces peuples comme les simples uéchets ue
l'histoiie étatique, Scott iepienu à son compte une iuée bien eniacinée uans la pensée
anaichiste et libeitaiie et uans la philosophie politique qui va ue Spinoza à Beleuze et au
mouvements intellectuels actuels ue la Nultituue : il invite à inteipiétei l'autonomie ues
zomiens comme un choix ou une affiimation, active et uélibéiée, ue iefus ue l'Etat. Celui-
ci se manifesteiait u'ailleuis uans leui cultuie iituelle et uans la manifestation ue
iébellions insuiiectionnelles qui ont piis la foime - classique poui les sociétés iuiales -
uu piophétisme ieligieux (Chapitie 8. S,"1;N-/2 .) ,/0")5/%), p. S7S et ss.).
L'inteipiétation ue l'anaichie ues « baibaies » comme puie vocation ou .62$, ue
libeité s'insciit uans l'enseignement ue l'anthiopologie politique ue Pieiie Clasties, uont
la O"9$6-6 9"0-,/ *+H-%- auiait eu, poui la iéuaction ue !"#$%, « une alluie uivinatoiie » (p.
14). Conçu à l'intéiieui ue l'échange iécipioquement féconu entie l'auteui et le
spinozisme libeitaiie ue Beleuze et uuattaii et à paitii ue l'ethnogiaphie ues Tupi-
uuaiani u'Amazonie, le texte ue Clasties pioposait une lectuie anaichiste ue la libeité
ues « piimitifs » comme une conuition uécoulant u'un espace civilisationnel
completement vieige pai iappoit à tout contact avec la civilisation ue l'Etat, soit pai
uistance géogiaphique, soit pai piévention contie tout émeigence inteine giâce au
fiactionnement tiibal. Avec !"#$%, Scott essaye ainsi ue iefoimulei la théoiie anaichiste
6
ue Clasties non pas uans un espace ue libeité en uehois ue l'histoiie, mais uans un
contexte histoiique où il peut pienuie foime plutôt en inteiaction uynamique avec un
Etat extéiieui.
Cette intiouuction u'une postuie constiuctiviste et histoiique uans
l'inteipiétation anaichiste ue la libeité sauvage est opéiée pai Scott en associant aux
théoiies ue Clasties celles u'Ibn Khaluun - et actualisées pai Einest uellnei - sui les
aiabo-beibeies et l'étuue u'Eumunu Leach sui les Kachin ue Biimanie
S
. Ces tiavaux ont
ienuu compte ue systemes politiques uynamiques entie les ueux pôles uu pouvoii
politique localisés uans ues espaces uifféients. Ibn Khaluun et uellnei ont montié
l'inteiuépenuance, quoique conflictuelle, entie les centialisations politiques ues villes et
l'anaichie tiibale aiabo-beibeies uu uéseit (Q%.BB$%), avec une opposition concentiique
entie la « teiie uu gouveinement » (#%<;W/0) et l'espace ue la « uissiuence
institutionnalisée » (2$Q%). Eumunu Leach, uans un contexte qui ientie u'ailleuis uans
l'aiie u'intéiêt plus imméuiat poui Scott, a montié le passage constant et ininteiiompu
ues populations Kachin entie les aiies collinaiies, iégis pai une oiganisation sociale
anaichique et égalitaiie (4)#*%"), et les zones en aval piésentant systeme politiquement
centialisée et socialement hiéiaichisé (4)#2%) (p. 27S-29u). B'auties étuues célebies
auiaient confoité uavantage l'appioche compaiatif ue Scott, comme pai exemple la
théoiie u'Igoi Kopytoff sui l'histoiie piécoloniale ue l'Afiique comme une uynamique
peipétuelle ue centialisation et ue fuite ue populations uans les « fiontieies » ou espaces
inteistitiels ue libeité non encoie soumis au pouvoii u'Etat
6
.
Be toute manieie, ces iéféiences peimettent à Scott ue iéintiouuiie la uimension
histoiique uans sa topogiaphie uu pouvoii et ue la iésistance, faisant ue l'histoiie une
affaiie u'oscillation spatiale entie les pôles ue la uomination et ue la libeité. Cepenuant,
l'usage que Scott en fait est paifois paitiel : les théoiies ue uellnei, Leach ou Kopytoff, en
uéciivant la uialectique entie espaces étatiques et espaces ue libeité, montient
également que les peuples non gouveinés peuvent paiticipei activement au
ienouvellement uu pouvoii cential jusqu'à iepiésentei, à ceitaines conuitions, le conflit,
la uissiuence et la iébellion comme un élément potentiellement constitutif, et non pas
seulement alteinatif, uu pouvoii étatique et ue sa iégénéiation.

2N6 H8=96 ;M?B7:6886 4: 8= H8=96 I84O=86 H4:; 86? H6:H86? N4N I4:K6;NM? =: PP0
?BQ986 R

Bans !"#$%, Scott iéussit à intiouuiie les peuples anaichiques uans l'histoiie, en
montiant leui « uialectique co-évolutive » avec les Etats. Cepenuant, la uynamique

S
Ibn Khaldun. Discours sur l’histoire universelle (Al-Muqaddima) ; Gellner, Ernest. 1969. The Saints of the
Atlas. London, Weidenfeld & Nicholson ; Leach, Edmund R. 1954. Political Systems of Highland Burma. A
Study of Kachin Social Structure. London: LSE.
6
Kopytoff, Igor, ed. 1987. The African Frontier. The Reproduction of Traditional African Societies.
Bloomington: Indiana University Press.
7
oscillatoiie entie la uomination et la libeité s'est montiée possible seulement à
conuition qu'il y ait ue l'espace uisponible poui piéseivei ou ieconstituei une zone
u'autonomie. La contie-histoiie ues peuples non gouveinés ue la Zomia a été concevable
tant qu'il y a eu ue la 1*%9/ poui eux uans un monue ue plus en plus satuié pai les Etats
et la civilisation. Fin ue l'espace, fin ue l'histoiie . L'auteui lui-même l'affiime à plusieuis
iepiises, iuentifiant la fin ue la ueuxieme gueiie monuiale comme le moment où le
uéveloppement ues technologies et l'avancée ues pouvoiis teiiitoiiaux a englobé à
jamais toute péiiphéiie insoumise (p. 424). Ceites, Scott iuentifie encoie ues
manifestations iésiuuelles ue cette logique uans le monue contempoiain : les activités
ue guéiilla uont les mêmes peuples montagnaius u'Asie ont été piotagonistes lois ues
gueiies inuochinoises ; ou plus iécemment, le ietianchement ues taliban sui les
montagnes ue Toia Boia en Afghanistan (p. 17S), poui iésistei à une gueiie hypei-
technologique menée pai ues uiones à uistance et appuyée pai une lectuie satellitaiie
ue la topogiaphie. Nais ces expéiiences étant iésiuuelles et uestinées à uispaiaîtie,
quelle est l'utilité ue iéfléchii à la contie-histoiie ue la Zomia aujouiu'hui . Quelle est
leui %9-)%*$-6 .
Il faut en effet se uemanuei pouiquoi ce livie, comme u'ailleuis le ieste ue la
piouuction intellectuelle ue Scott, a attiié l'intéiêt u'activistes et ue penseuis, suitout ue
la mouvance libeitaiie et anaichiste, et ciiculent uans les places uibaines ou viituelles
ue la contestation contempoiaine, au point que Scott est consiuéié comme l'un ues
auteuis inspiiateuis, pai exemple, ues mouvements u'0ccupy et ues Inuignés uans le
monue entiei
7
. La pensée ue Baviu uiaebei
8
, un autie anthiopologue anaichiste qui a
été u'ailleuis collegue ue Scott à Yale, peut nous seivii poui compienuie l'%9-)%*$-6 ue ce
type u'anthiopologie libeitaiie et ue l'expéiience ues « peuples sans gouveinements ».
uiaebei, en effet, est consiuéié comme l'un ues piincipaux inspiiateuis et activistes uu
mouvement 0ccupy Wall Stieet et a souvent piésenté les sociétés sans Etat comme
l'attestation ethnogiaphique qu'un « autie monue est possible ». uiaebei consiueie qu'il
est nécessaiie ue ieconstituei activement, uans les places centiales ues villes globales,
ues espaces ue libeité et u'égalité à l'image ues « sauvages » et uétouinés uu capitalisme
impéiial. Il s'agiiait u'expéiiences %*-/,"-"1$L)/2
9
inspiiées ues « zones autonomes
tempoiaiies » u'Bakim Bey - et que celui-ci a pensé en s'inspiiant ues « machines ue

7
« Piofessoi Who Leains Fiom Peasants », D;/ T/@ X",< D$#/2, 4 uécembie 2u12,
http:¡¡www.nytimes.com¡2u12¡12¡uS¡books¡james-c-scott-faimei-anu-scholai-of-
anaichism.html.pagewanteu=all&_i=u ; http:¡¡featuies.blogs.foitune.cnn.com¡tag¡james-c-scott¡ ;
http:¡¡umainceitaantiopologia.oig¡2u12¡u2¡u7¡entievista-con-el-antiopologo-estauuniuense-james-
scott-los-movimientos-autonomos-causan-mieuo-a-los-movimientos-sociales-foimales-y-al-estauo-
uesinfoimemonos¡
8
uiaebei, B. 2uu4. U,%4#/0-2 "8 %0 %0%,9;$2- %0-;,"1"*"4B. Piickly Paiauigm Piess Chicago ; uiaebei,
Baviu. 2uu7. S"22$Q$*$-$/2 A /22%B2 "0 ;$/,%,9;BF ,/Q/**$"0F %0. ./2$,/. 0aklanu, CA:AK Piess ; uiaebei, Baviu.
2u11. =/Q- A -;/ 8$,2- YFZZZ B/%,2. Biooklyn, N.Y.:Nelville Bouse ; uiaebei, Baviu. 2u1S. D;/ =/#"9,%9B
S,"[/9- A % ;$2-",BF % 9,$2$2F % #"5/#/0-. New Yoik:Spiegel & uiau.
9
Ciavolella R. (2u14), « Alteiotopies oi Alteipolitics. A Ciitique of Nomauology anu Resistance (with
Refeience to West Afiica) », U"9%%*, special issue ###BOT_TEXT###21$,$04 >*-/,1"*$-$92, aiticle soumis.
8
gueiie » ue Beleuze et uuattaii, théoiisées à leui toui à paitii ue la lectuie ue
l'anthiopologie classique sui les sociétés acéphales u'Evans-Piitchaiu et Pieiie Clasties.
Ce uébat ue foite inspiiation anthiopologique sui les alteinatives politiques est
maiqué pai ueux inteiiogations fonuamentales. La piemieie consiste à savoii s'il est
possible ue constituei, aujouiu'hui, ues foimes ue vie collective fonuée, uans
l'oiganisation ues ielations sociales, sui l'égalité plutôt que sui la hiéiaichie et, uans
l'oiganisation politique, sui la paiticipation uiiecte plutôt que sui la uélégation uu
pouvoii. Cette inteiiogation, aux teintes libeitaiies et anti-autoiitaiies, iemet en
uiscussion une vision uu politique comme ancié inuissolublement à ces figuies ue la
uomination qui sont l'Etat et les institutions. Les iéponses qui émeigent uans les
mouvements globaux ue contestation et poui la justice sociale, au Suu comme au Noiu,
pioposent ue substituei cette politique centiée sui les figuies ue l'autoiité, ue la
uomination et uu coips politique uétaché pai la piatique iauicalement uémociatique
u'une politique immanente, encastiée uans la « société civile » et piouuite uiiectement
pai l'agii ues multituues. Bans un contexte ue globalisation, qui a satuié et englobé tout
espace extéiieui à la machine ue gueiie u'expansion technologique et u'exploitation
capitaliste, ce questionnement sui la libeité et l'égalitaiisme s'accompagne foicement
u'une inteiiogation ue natuie géogiaphique : est-il possible, uans ce « temps uu monue
fini » uont pailait Paul valéiy
1u
, ue concevoii et ue ciéei un ./;",2 ue la uomination, un
espace-iefuge où vivie l'alteinative à la suboiuination et à l'exploitation ue l'Etat, ue la
soi-uisante civilisation et uu capital .
Scott s'est montié plus pessimiste que son plus jeune collegue uiaebei
11
sui la
ciéation, aujouiu'hui, u'espaces en ./;",2 ue la uomination. Nous l'avons uit, poui lui la
satuiation uu globe pai la uomination ue l'Etat et ue la civilisation capitaliste est
uésoimais iiiéveisible. Bans son ueiniei ouviage, D@" E;//,2 "8 >0%,9;$2#
]P
- éciit
comme une soite ue ieconnaissance ue son piopie positionnement politique et
iuéologique -, Scott aumet cioiie plutôt uans ues foimes ue contestation populaiie,
même violentes, qui se situent non pas à l'extéiieui, mais à l'intéiieui même ue l'Etat et
uu iappoit ue uomination. Les émeutes uibaines ues banlieues paiisiennes ou
lonuoniennes ues ueinieies années constitueiaient ainsi la iéguigitation occasionnelle
ue l'ancienne vocation humaine poui l'insoumission, uésoimais iépiimée pai
l'occupation ue tout espace pai le pouvoii. Poui Scott, uans un monue « post-zomien » il
fauuiait iéfléchii plus en teimes u'$08,%1"*$-$L)/ - c'est-à-uiie à ues foimes ue
contouinement et ue contestation mimétisées à l'intéiieui uu iappoit ue pouvoii - qu'en
teimes u'espaces physiques ue libeité, comme il a u'ailleuis montié uans ="#$0%-$"0
%0. -;/ %,-2 "8 ,/2$2-%09/. Nais l'histoiie ues zomiens ieste maintenant uans notie

1u
P. valéiy, ?/4%,.2 2), */ #"0./ %9-)/*, Stock, Paiis 19S1, p. 11.
11
« Anaichist Anthiopology », D;/ T/@ X",< D$#/2, Sunuay Book Review, 8 uécembie 2u11,
http:¡¡www.nytimes.com¡2u11¡12¡11¡books¡ieview¡anaichist-
anthiopology.html.pagewanteu=all&_i=u
12
Scott, }ames C. 2u12. D@" 9;//,2 8", %0%,9;$2# A 2$7 /%2B 1$/9/2 "0 %)-"0"#BF .$40$-BF %0. #/%0$048)*
@",< %0. 1*%B. Piinceton:Piinceton 0niveisity Piess.
9
mémoiie - sous la foime 69,$-/, giâce à Scott, en uépit ues avantages que l'auteui
ieconnaît plutôt à l'oialité (Chapitie 6 V. (,%*$-6F 69,$-),/F -/7-/2) - poui nous iappelei
que la seivituue volontaiie n'est pas la uestinée ue l'homme. Le lecteui maixiste - uont
Scott ciitique constamment les figuies tutélaiies telles que Lénin, Nao, uiamsci et
Bobsbawm - iepiocheia au théoiicien anaichiste ue ne pas offiii ues théoiies ue la
piise uu pouvoii, ue changement stiuctuiel politiquement oiganisé et ue sujet
iévolutionnaiie conscient. Nais la pensée ue Scott est eniacinée uans la ciitique
libeitaiie au maixisme, émeigée à la fin ues années 196u et qui fixe aujouiu'hui - un peu
paiauoxalement ue manieie piesque hégémonique - les teimes uu uébat sui
l'alteinative politique uans la pensée ciitique et les mouvements contestataiies.