Vous êtes sur la page 1sur 14
MANUEL QUALITE DU LABORATOIRE IANESCO

MANUEL QUALITE DU LABORATOIRE

IANESCO

MANUEL QUALITE DU LABORATOIRE IANESCO

manuel qualité IANESCO version 23 Page 2 sur 14

FONCTION DU MANUEL QUALITE

OBJECTIF DU MANUEL

Le manuel qualité a pour objectif de présenter et de décrire le système de management par la qualité du laboratoire.

Il précise les dispositions générales en place pour obtenir et garantir la qualité des services proposés et donc assurer la satisfaction du client.

Cette organisation a pour objectif de répondre aux exigences de :

exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais,

(COFRAC) : document LAB REF 02 et programmes techniques.

La norme NF EN ISO/CEI 17025 :

L'organisme accréditeur français

NF EN ISO/CEI 17025 : L'organisme accréditeur français des agréments délivrés par les Ministères chargés de

des agréments délivrés par les Ministères chargés de l’Environnement et de la Santé.

Les textes réglementaires dans le cadre

DOMAINE DAPPLICATION

Le système de management par la qualité s’applique à l’ensemble des activités du laboratoire.

DESTINATAIRES DU MANUEL

En tant que document de communication à part entière, le manuel qualité est destiné à l’ensemble du personnel du laboratoire et aux parties intéressées (clients, partenaires…).

GESTION DU MANUEL

Le présent manuel est revu régulièrement par le Responsable Qualité et le Directeur. Il n’y a pas de suivi des modifications étant donné le type de destinataire et le mode de communication.

Il est mis à disposition sur le site Web de IANESCO.

Tout au long du manuel, le code des principaux documents est indiqué en gras souligné : procédure (PR), instruction (IT) et documents divers (DI).

La version actuelle a été préparée par le Resp. Qualité et validée par le Directeur le 08-03-2012. L’original est détenu par le service qualité.

HISTORIQUE DE LACCREDITATION

1996 : accréditation initiale concernant les

matériaux et emballages au contact des aliments.

1999 : accréditation pour les analyses physico-

chimiques et microbiologiques des eaux.

2002 : accréditation pour les prélèvements des

eaux, les analyses biologiques des eaux et les analyses de sols contaminés.

2005 : accréditation pour les boues.

2006 : renouvellement d’accréditation pour 5 ans.

2007 : accréditation en portée flexible pour la

détermination d’éléments dans les matériaux au contact des aliments et pour la recherche de micropolluants organiques dans les eaux.

2008 et 2009 : accréditation pour les analyses

des polluants atmosphériques à l’émission et dans l’air ambiant.

2010 : accréditation pour la migration spécifique

d’antioxydants, phtalates et amines aromatiques primaires dans les emballages ; extension aux IBMR et peuplement d’invertébrés dans les rivières.

2011 : renouvellement d’accréditation pour 5

ans ; extension pour l’analyse des phtalates et chlorobenzènes dans les eaux ; retrait volontaire de l’accréditation des analyses sur les boues

manuel qualité IANESCO version 23 Page 3 sur 14

POLITIQUE QUALITE ET ENGAGEMENTS

QUI SOMMES-NOUS ?

La vocation de IANESCO (Institut d’Analyses et d’Essais en Chimie de l’Ouest) créé en 1952 est d’effectuer des prélèvements, analyses, essais, recherches et études ainsi que de fournir des conseils dans deux grands domaines d’activités :

environnement et matériaux au contact des aliments.

QUEL EST NOTRE OBJECTIF PRINCIPAL ET COMMENT LATTEINDRE ?

Nos clients publics et privés doivent pouvoir être assurés que tout est mis en oeuvre pour garantir la qualité des résultats en appliquant les bonnes pratiques professionnelles.

Pour ce faire, le laboratoire a développé une organisation dont l’objectif principal est la

satisfaction de ses clients.

Il s’agit d’une démarche permanente, nécessitant une dynamique générale reposant sur une structure objective, compétente, soucieuse de fournir des prestations fiables dans les meilleurs délais.

COFRAC (Comité Français d’Accréditation) couvrant la majorité de nos prestations.

Depuis 2007, nous sommes accrédités en « portée flexible » permettant de répondre plus rapidement aux besoins de nos clients.

L’organisation en processus mise en place en 2007 nous permet de mieux maîtriser nos performances et d’améliorer notre fonctionnement.

QUELS SONT NOS ENGAGEMENTS ?

Je demande à chacun d’être un acteur impliqué et motivé dans cette démarche d’amélioration continue qui place nos clients au centre de nos préoccupations.

Nous devons progresser encore et faire en sorte que la qualité de nos prestations soit largement reconnue.

Je m’engage à poursuivre notre démarche d’amélioration continue et la politique qualité de IANESCO en veillant à maintenir les moyens nécessaires pour atteindre notre objectif et en m’assurant que cet objectif est atteint.

COMMENT CELA SE MATERIALISE- T-IL ?

Le but du système de management par la qualité est d’améliorer en continu l’efficacité du laboratoire en respectant les textes de référence notamment la norme NF EN ISO/CEI 17025 mais également les textes réglementaires.

Il est impératif que chacun soit familiarisé avec la documentation qualité et applique les politiques et procédures dans ses fonctions.

L’effort accompli a permis au laboratoire d’obtenir et maintenir depuis 1996 l’accréditation du

En 2012, en accord avec la stratégie, nous allons :

- développer notre politique commerciale pour

informer au mieux nos clients et prospecter de nouveaux clients,

- élargir nos savoir-faire pour continuer à proposer des prestations répondant aux besoins spécifiques des clients,

- diminuer nos délais d’analyses,

- augmenter notre chiffre d’affaire tout en respectant les règles de qualité et de sécurité en vigueur.

les règles de qualité et de sécurité en vigueur. Fait à Poitiers, le 08-03-2012 Le Directeur,

Fait à Poitiers, le 08-03-2012 Le Directeur, Christophe GANDON

DI-16 (révision 17)

manuel qualité IANESCO version 23 Page 4 sur 14

ACTIVITES DU LABORATOIRE

MATERIAUX ET EMBALLAGES AU CONTACT DES ALIMENTS

IANESCO, une référence en Europe

Nous travaillons depuis plus de 30 ans dans ce secteur et plusieurs milliers d'entreprises en France et dans le monde nous sollicitent.

Notre principale mission est de fournir à nos clients un rapport d’inertie prouvant l’aptitude au contact alimentaire de leurs matériaux :

matériaux ou emballages,

fabrication,

matériau / emballage),

rapport est valide 5 ans),

Au moment de la mise au point des

Quand un problème se pose en cours de

Juste avant la vente (validation finale du

Lorsque le rapport est devenu obsolète (un

Quand la réglementation évolue,

Pour disposer des documents exigés lors

d’audit IFS (International Featured Standard) ou BRC (British Retail Consortium).

Notre domaine d’action est vaste puisque nous gérons tous types de matériaux :

Plastiques

Céramique / verre / objets émaillés

Papiers et cartons

Caoutchoucs

Silicones

Liège…

et cartons Caoutchoucs Silicones Liège… IANESCO réalise des prestations complètes Dans ce domaine

IANESCO réalise des prestations complètes

Dans ce domaine d’activités, le laboratoire travaille pour les fabricants, transformateurs et utilisateurs de matériaux.

De nombreux tests sont réalisés tels que :

liquides simulateurs

Migration globale dans les différents

liquides simulateurs Migration globale dans les différents (LMS) Migrations spécifiques dans les simulants Dosage de

(LMS)

Migrations spécifiques dans les simulants

Dosage de monomères et additifs

Dosage des photoinitiateurs

Dosage des amines aromatiques

Dosage des phtalates…

Concentrations résiduelles dans le matériau

(QM)

l’emballage

résiduels

Dosage des métaux lourds dans

Identification et quantification des solvants

Analyses sensorielles (Test Robinson)

Analyses microbiologiques

Tests d’effet fongistatique des matériaux

Recherche des biocides (papier - carton)

Recherche de la contamination biologique résiduelle (emballages)

Recherche des microorganismes capables de se développer en milieu alcoolique (liège)

manuel qualité IANESCO version 23 Page 5 sur 14

ACTIVITES DU LABORATOIRE

ENVIRONNEMENT (EAUX SOLS BOUES SEDIMENTS DECHETS)

IANESCO propose conseils, prélèvements, analyses et essais, études, expertises.

EAUX PROPRES ET NATURELLES

Le laboratoire travaille sur des eaux naturelles, eaux destinées à la consommation humaine, eaux de loisirs, eaux chaudes sanitaires, eaux de processus industrielles, eaux de tours aéro-réfrigérantes, eaux de piézomètres sur sites industriels.

IANESCO réalise différentes prestations pour vérifier la conformité des eaux à la réglementation. Notamment :

piézomètres, prélèv. hydrobiologiques…)

Prélèvements et mesures in situ (prélèv. sur

Recherche de :

Paramètres d’eutrophisation,

Paramètres de pollution organique : COV, hydrocarbures, HAP, PCB, pesticides (plus de 200 molécules en routine), résidus pharmaceutiques et hormones, sous-produit de chloration, explosifs…,

Paramètres de pollution minérale (plus de 60 métaux et autres éléments), chlorites, chlorates, bromates, trichloramine…,

Microorganismes (légionelles, Pseudomonas, E. coli, salmonelles…),

Indices biologiques.

EAUX RESIDUAIRES

Le laboratoire intervient sur des échantillons d’eaux résiduaires brutes ou traitées, des effluents industriels, des eaux de process industriels. Il réalise les prélèvements (ponctuellement ou pour des bilans sur 24h ou 48h) et les analyses pour :

d’épuration,

Le contrôle d’efficacité des stations

: d’épuration, Le contrôle d’efficacité des stations industriels, réglementation, L’autocontrôle des eaux de

industriels,

réglementation,

L’autocontrôle des eaux de process

La conformité des effluents à la

La validation des autocontrôles,

L’analyse des eaux de percolation en

décharge, des eaux de lagunes et de piézomètres…

SOLS CONTAMINES, SEDIMENTS, BOUES ET DECHETS

Le laboratoire propose par exemple :

des stations pour valorisation agricole.

piézomètre / analyses physico-chimiques.

L’étude de décontaminations de sols,

friches industrielles, nappes souterraines.

essais de lixiviation avec essais en bâchée.

La vérification de la conformité des boues

Les prélèvements de sols et d’eaux de

L’analyse et caractérisation de déchets,

ETUDES – INNOVATION – TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

Particularité dans le monde des laboratoires, IANESCO peut résoudre des problématiques spécifiques des clients. Il réalise des essais et des études de traitement en laboratoire et sur site :

souterraines contaminées

rejets sur les milieux récepteurs

d’usines de production d’eau potable

des rejets industriels

Pré-dimensionnement

des installations

Essais de traitement de nappes

Détermination de l’impact de

Bilans de fonctionnement

Etudes de traitabilité

de Bilans de fonctionnement Etudes de traitabilité Expertises Rédaction de documents techniques et études

Expertises

Rédaction de documents techniques et

études bibliographiques

manuel qualité IANESCO version 23 Page 6 sur 14

ACTIVITES DU LABORATOIRE

ENVIRONNEMENT (REJETS ATMOSPHERIQUES ET AIR)

Dans le domaine de l’air, la complémentarité entre IANESCO et sa filiale CREATMOS permet d’assurer une palette de prestations étendues concernant le contrôle de la qualité de l’air.

CREATMOS a pour vocation de réaliser des mesures (en continue), des prélèvements et des analyses sur les rejets atmosphériques industriels ainsi qu'en ambiance de travail. IANESCO réalise plus spécifiquement les analyses et essais en laboratoire.

Le domaine d’intervention est vaste…

les émissions des industriels et autres

émetteurs fixes,

Air à l’émission de certains rejets comme

Air intérieur (public ou privé),

Air des lieux de travail,

Air ambiant extérieur (air que chacun

respire),

poussières),

Retombées atmosphériques (eaux de pluie,

Applications très spécifiques.

(eaux de pluie, Applications très spécifiques. … et les prestations très complètes Prélèvements,

… et les prestations très complètes

Prélèvements,

Débit, Température, Humidité,

Poussières,

Mesure en continu de COV, NOx, CO,

CO2, SO2,

Mesure en continu de COV, NOx, CO, CO2, SO2, Dioxines et furannes, Métaux dont mercure,

Dioxines et furannes,

Métaux dont mercure,

Composés organiques spécifiques,

Résidus de pesticides (plus de 200),

spécifiques, Résidus de pesticides (plus de 200), HPA, Solvants, aldéhydes, phtalates, isocyanates,

HPA,

Solvants, aldéhydes, phtalates,

isocyanates, mercaptans…,

dioxyde de soufre,

Acide chlorhydrique, acide fluorhydrique,

Indice hydrocarbure…

IANESCO a également la capacité de répondre à des demandes très particulières. Par exemple :

Analyse des fumées issues de la combustion de bougies à usage domestique ou encore détermination des émissions nocives de formaldéhyde d’un grille pain en fonctionnement…

manuel qualité IANESCO version 23 Page 7 sur 14

RECONNAISSANCES

ACCREDITATIONS

IANESCO est accrédité par le COFRAC (Comité Français d'ACcréditation). Cet organisme offre toutes les garanties d’indépendance et d’impartialité nécessaires.

L’accréditation est délivrée pour la majeure partie des activités de prélèvements et d’analyses que le laboratoire réalise (annexe technique n°1-0731, portée disponible sur www.cofrac.fr) concernant les programmes suivants :

sur www.cofrac.fr) concernant les programmes suivants : n°79 : Essais et analyses des matériaux / emballages

n°79 : Essais et analyses des matériaux /

emballages au contact des aliments (portées fixe et flexible),

n°97 : Prélèvements et analyses des

polluants atmosphériques à l’émission et dans

l’air ambiant (programme remplacé, pour les émissions de sources fixes, par le texte LAB REF 22 depuis le 01/11/2009),

eaux (portées fixe et flexible),

eaux (programme remplacé par le texte LAB GTA 23 depuis le 01/01/2009),

physico-chimiques et microbiologiques,

aquatiques,

l’environnement.

n°100-1 : Analyses physico-chimiques des

n°100-2 : Analyses microbiologiques des

Prélèvements d’eaux en vue d’analyses

n°100-3 : Analyses biologiques des milieux

n°134 : Analyse des sols en relation avec

Cette reconnaissance prouve que :

- nous gérons de façon pertinente un système qualité,

- nous sommes compétents techniquement,

- nous sommes capables de produire des résultats fiables.

Pour avoir plus de renseignements sur l’accréditation, pour consulter les documents de référence cités ci-dessus et pour connaître les liens du référentiel d’accréditation avec la norme

de certification NF EN ISO 9001, consulter le site www.cofrac.fr.

AGREMENTS

IANESCO est un laboratoire officiel agréé depuis 1973 par :

de la Santé, au titre du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine et de loisirs (Arrêté du 24/01/2005 modifié)

de l'Environnement pour le contrôles des eaux et celui des rejets atmosphérique (se reporter à la liste des laboratoires sur le site Internet du ministère).

le Ministère en charge

le Ministère en charge

le Ministère en charge le Ministère en charge Ces agréments nous autorisent à réaliser certaines
le Ministère en charge le Ministère en charge Ces agréments nous autorisent à réaliser certaines

Ces agréments nous autorisent à réaliser certaines prestations dans le cadre notamment de marchés publics ou de contrôles spécifiques liés à la police de l’eau.

L’accréditation COFRAC est un préalable à l’obtention de ces agréments.

AUTRES RECONNAISSANCES

Le laboratoire est reconnu par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) pour délivrer des certificats d’analyses de matériaux au contact des denrées alimentaires.

de matériaux au contact des denrées alimentaires. L’agrément par le Centre Français du Commerce Extérieur

L’agrément par le Centre Français du Commerce Extérieur (devenu l’agence UBIFRANCE), concerne l’analyse des produits alimentaires et des matériaux de contact alimentaire en vue de leur exportation vers le Japon.

l’analyse des produits alimentaires et des matériaux de contact alimentaire en vue de leur exportation vers

manuel qualité IANESCO version 23 Page 8 sur 14

PRESENTATION DU LABORATOIRE

QUELQUES CHIFFRES

Statut juridique : Association loi 1901

Année de création : 1952

N°SIRET : 775 716 061 00061

Code APE : 7120B

Président : Eric GANTOIS

Conseil d’administration composé d’un collège d’entreprises et centres techniques (5 p.) et d’un collège de scientifiques (3 p.)

Directeur : Christophe GANDON

Effectif (janvier 2012) : 62 personnes en CDI.

Locaux : surface de 2600 m² sur un terrain d’environ 6500 m²

Volume d’activités : en 2011, 11000 demandes d’analyses réceptionnées, 30000 échantillons traités, 350000 paramètres analysés et 18000 rapports d’essais édités.

Crédit Impôt Recherche (CIR) : IANESCO est agréé pour faire bénéficier ses clients du CIR.

NOTRE HISTOIRE

1952 : regroupement de plusieurs laboratoires

(notamment municipaux) sous le nom de IANESCO

1995 : séparation du site de la Rochelle

(céréales)

1998 : fusion/absorption avec le CRITT-Chimie

créé en 1985 : l’association prend le nom de IANESCO-Chimie

2003 : création d’une filiale « rejets

atmosphériques » sous le nom de CREATMOS

(Contrôle des REjets ATMOSphériques)

2006 : emménagement dans des nouveaux

locaux, propriété de IANESCO

2012 : arrivée du nouveau directeur

L’INDEPENDANCE – L’IMPARTIALITE – L’INTEGRITE – LA CONFIDENTIALITE

Le statut d’association, le rattachement à une convention collective (UIC), la multiplicité des

clients et l’examen de notre historique traduisent notre indépendance.

L’organisation et les moyens mis en œuvre garantissent un respect de la qualité des essais quel que soit le volume d’échantillons à traiter. IANESCO ne présente pas de risque de conflits d’intérêt.

IANESCO met tout en œuvre pour respecter les règles de confidentialité.

NOS CLIENTS

Les collectivités et administrations : ARS (ex- DDASS), Communauté d’Agglomération de Poitiers, Agences de l’Eau, SIVEER…

Les entreprises : EDF, SEB, FONDERIES du POITOU, CALOR, CRISTALLERIES D’ARQUES, SAFT, RHODIA, VEOLIA, SAUR, SUEZ…

Les associations et particuliers.

VEOLIA, SAUR, SUEZ… Les associations et particuliers . N OS PARTENAIRES Le Laboratoire de Chimie et

NOS PARTENAIRES

Le Laboratoire de Chimie et de Microbiologie de l’Eau (LCME) rattaché à l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers (ENSIP).

Des structures de transferts de technologies et plateformes technologiques.

Les prestataires équipés d’appareillages complémentaires.

LES COOPERATIONS

IANESCO propose une parfaite coopération avec ses clients pour permettre à ceux-ci de définir correctement leurs demandes et de vérifier le bon déroulement des essais. Cela signifie notamment la possibilité d’accès (sur demande) du client au laboratoire en garantissant la confidentialité vis-à-vis d’autres clients.

Il en est de même avec l’organisme d’accréditation pour contrôler que les prescriptions des documents de référence sont satisfaites.

Il est à noter que le laboratoire dispose de moyens et supports de communication (IT-02) et enregistre les réclamations (PR-13).

manuel qualité IANESCO version 23 Page 9 sur 14

MANAGEMENT PAR LES PROCESSUS

PRESENTATION DES PROCESSUS

Dans un souci d’assurer la pérennité du laboratoire, IANESCO s’est engagé dans un système d’amélioration continue de l’efficacité de son système et des résultats fournis aux clients.

Le système s’appuie sur trois types de processus :

Processus de management (PM) : Ils représentent le nerf du système et contribuent à l’organisation générale du laboratoire.

Processus de laboratoire (PL) : Ils regroupent toutes les activités dédiées au cycle de vie des prestations. Ils représentent le cœur du métier et c'est ce que le laboratoire facture au client.

Processus support (PS) : Il s’agit de processus contribuant au bon déroulement de tous les autres processus en leur apportant les ressources nécessaires.

Ce système de management par la qualité repose sur le concept de la roue de Deming PDCA (planifier, faire, vérifier, agir). Un extrait de la cartographie (DI-14) est repris ci-dessous.

La direction a nommé des pilotes de processus (voir leur rôle page 11/14).

Chaque processus possède une fiche d’identification qui détaille la finalité, les activités, les acteurs, les documents de référence, les objectifs et les indicateurs du processus. Régulièrement, le tableau de bord est mis à jour pour suivre l’évolution de ces indicateurs.

Les liens et les interactions des processus sont décrits plus précisément dans les fiches d’identification de chaque processus et sont visibles sur la matrice processus/processus (DI-22).

Un lien avec la norme de référence NF EN ISO/CEI 17025 est présenté sur le tableau DI-23.

CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS

lien avec la norme de référence NF EN ISO/CEI 17025 est présenté sur le tableau DI-23

manuel qualité IANESCO version 23 Page 10 sur 14

ORGANISATION DU LABORATOIRE

ORGANIGRAMME SIMPLIFIE

O RGANISATION D U L ABORATOIRE O RGANIGRAMME SIMPLIFIE D EROULEMENT D ES P RESTATIONS Après

DEROULEMENT DES PRESTATIONS

Après accord et commande, les échantillons sont prélevés par IANESCO (ou directement par le client) selon un protocole détaillé.

directement par le client) selon un protocole détaillé. Ils sont ensuite réceptionnés au laboratoire ( PR-06

Ils sont ensuite réceptionnés au laboratoire (PR-06). Une fois étiquetés et enregistrés dans le système informatique (LIMS), ils sont transférés dans les services analytiques ou éventuellement expédiés pour une sous-traitance (PR-08).

Les méthodes d’essais appliquées sont appropriées aux types d’échantillons et aux essais demandés en prenant toutes les précautions nécessaires.

demandés en prenant toutes les précautions nécessaires. Une fois les essais finalisés, différents niveaux de

Une fois les essais finalisés, différents niveaux de validation permettent de contrôler la cohérence des résultats (PR-11).

Un rapport d’essai est ensuite édité, signé et envoyé au client (PR-09).

manuel qualité IANESCO version 23 Page 11 sur 14

MOYENS HUMAINS

RESPONSABILITES

Directeur : Il supervise les activités du laboratoire, s’assure que le principal objectif du laboratoire est atteint à savoir offrir à nos clients des prestations de qualité en développant notre activité.

Resp. qualité : Il est responsable de la mise en place et du suivi du système de management par la qualité en l’inscrivant dans une démarche d’amélioration continue, tout en garantissant le respect des exigences du COFRAC. Il occupe également la fonction de responsable métrologie.

Resp. administratif : Il est responsable, entre autre, de la comptabilité, de la gestion commerciale et de la gestion du personnel.

Resp. technique et scientifique : Il a la responsabilité générale des opérations techniques des services dont il a la charge. Il est signataire des rapports d’essais. Éventuellement, il est habilité à fournir des avis et interprétations et est resp. de la validation des méthodes analytiques.

Ingénieur d’études : Il réalise des études techniques suite à des demandes client.

Chargé d’affaires : Il analyse les besoins du client, le conseille, est force de proposition, établit une offre après avoir si besoin consulté les acteurs interne, négocie, s’assure (une fois la commande passée) de la bonne gestion des affaires et enfin, maintient des relations permanentes avec le client.

Chargé de développement : Il assure la prospection commerciale en lien avec la stratégie.

Chargé de service : Il réalise des prestations en rapport avec le service auquel il est rattaché et dont il supervise les activités. Il est suppléant de tout ou partie des activités du resp. service.

Resp. achats et approvisionnements : Il s’occupe de l’achat et de l’approvisionnement des consommables et petits matériels ainsi que du relationnel avec les fournisseurs concernés.

Informaticien : Il gère l’achat, la maintenance, la mise à jour ainsi que les problèmes inhérents aux matériels / logiciels informatiques. Il est en charge des transferts SANDRE (format national de données pour l’eau).

Resp. hygiène et sécurité : Il s’assure du respect des règles établies, gère la veille réglementaire, la mise à jour du Document Unique et le suivi des actions décidées afin d’améliorer les conditions de

travail du personnel. Il en rend compte au directeur. Il participe au CHSCT.

Pilote de processus : Responsable du fonctionnement global de son processus, il a en charge sa surveillance, s’assure que les résultats produits correspondent aux résultats attendus par rapport aux objectifs fixés et veille à ce que les ressources allouées soient utilisées de manière optimale.

RECRUTEMENT ET ACCUEIL

Afin de faciliter leur intégration, chaque nouvelle personne est accueillie dans les meilleures conditions (fourniture d’un livret d’accueil, trombinoscope et organigramme, formations qualité et sécurité…). Le nombre de stagiaires (niveau BEP à ingénieurs) est volontairement limité (PR-17).

COMPETENCES ET EVALUATION

Le laboratoire s’assure de la compétence du personnel en mettant en place un circuit d’habilitation. Une fiche d’habilitation permet à chacun de prendre en main sa formation sous l’œil d’un formateur titulaire. La grille de polyvalence et la fiche de poste permettent de connaître la sphère de ses responsabilités (IT-51).

Lors des entretiens individuels, un suivi des compétences est effectué afin de proposer des formations pour maintenir et développer les compétences de chacun.

HYGIENE ET SECURITE

Le laboratoire dispose de moyens de sécurité individuels et collectifs permettant au personnel de travailler dans des conditions adaptées aux tâches effectuées. S’y ajoutent : les visites médicales, les vaccinations, les formations, l’affichage d’informations… (PR-20).

COMMUNICATION INTERNE

Le laboratoire a développé sa communication interne dans le but de tenir informé le personnel des changements, des évolutions, des nouveaux

contrats

(IT-02). Des espaces d’informations sont

aménagés, le lieu central d’affichage étant la salle de

pause. La messagerie est également très utilisée.

manuel qualité IANESCO version 23 Page 12 sur 14

MOYENS TECHNIQUES

DES LOCAUX ADAPTES

Le laboratoire offre un confort de travail dans le respect des règles techniques vis-à-vis des essais mais également de sécurité pour le personnel (climatisation, respect des flux d’échantillons, traitement des déchets, ventilation…). Il est constitué de 3 parties [visite possible sur demande (IT-01)].

administratifs, de l’accueil / réception échantillons,

de la laverie et de parties techniques ;

aile technique A abritant les essais sur les eaux propres et résiduaires, les analyses d’hydrobiologie et de métaux et les études ;

partie centrale composée des bureaux

aile technique B regroupant les essais sur les

matériaux / emballages, les analyses de micropolluants organiques et la microbiologie.

DES EQUIPEMENTS ET MATERIELS PERFORMANTS

IANESCO dispose d’équipements de pointe permettant de répondre de façon efficace et rapide aux demandes des clients (PR-10). Chaque moyen technique étiqueté dispose d’un responsable et suppléant qui garantissent son bon fonctionnement.

Equipements analytiques et techniques

Sur le terrain, le laboratoire dispose de 8 chaînes de mesures (préleveurs automatiques et débitmètres associés) et d’une quinzaine de pompes immergées.

Équipés des dernières technologies (HPLC/MS/MS, HS-GC/MS, GC/MS/MS, ICP/MS, ICP-AES, SAAF, SAAE…), nous répondons aux besoins des clients pour la recherche d’un grand nombre de molécules organiques (pesticides, polluants émergents…) et les dosages de métaux à l’état de traces.

Le laboratoire dispose en outre d’équipements plus classiques (analyseurs COT et AOX, spectromètres UV, flux, chromatographes ioniques…) et d’appareils contribuant à l’efficacité et la rapidité des essais (minéralisateurs, micro-ondes…).

Métrologie

Le service métrologie s’assure que le raccordement des équipements et matériels est conforme aux

spécifications analytiques et prescriptions du COFRAC (PR-12).

Equipements informatiques

L’ensemble du laboratoire, en réseau, dispose d’un LIMS (Matrix) utilisé pour optimiser et faciliter l’élaboration des devis, l’enregistrement des échantillons, la saisie et la validation des résultats ainsi que l’édition des rapports d’essais (PR-05).

Véhicules

L’équipe de préleveurs dispose d’un parc de véhicules permettant d’assurer des prélèvements en tout point de la France.

d’assurer des prélèvements en tout point de la France. Consommables Les produits ou petits matériels utilisés

Consommables

Les produits ou petits matériels utilisés pour les analyses peuvent directement ou indirectement, à des degrés variables, affecter la qualité des essais. Les procédures PR-07 et PR-19 précisent leur gestion (achat, réception, enregistrement, stockage, mise au rebut).

DES METHODES DANALYSES VALIDEES

Pour répondre aux demandes clients, le laboratoire met en œuvre des méthodes d’essais validées conformément au protocole en vigueur (PR-03). Les incertitudes sont gérées (PR-18).

UN SYSTEME DOCUMENTAIRE DETAILLE

Les documents sont préparés, vérifiés, approuvés. La diffusion contrôlée se fait sur papier jaune ou directement sur informatique. Les lieux et les durées de classement et d’archivage sont définis. Un circuit de mise à jour est prévu. Voir PR-01 pour les documents internes et PR-02 pour les documents externes.

manuel qualité IANESCO version 23 Page 13 sur 14

SUIVI ET EVALUATION DU SYSTEME

Dans le cadre de sa politique qualité, la direction a le souci de vérifier régulièrement que le système de management par la qualité mis en place est approprié, efficace et que son fonctionnement s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue. Plusieurs sources d’informations sont utilisées.

TABLEAUX DE BORD ET REVUE DE PROCESSUS

Chaque pilote tient à jour un tableau de bord trimestriel matérialisant l’évolution et l’atteinte des objectifs pour chaque indicateur. Les revues de processus annuelles permettent de faire le bilan du fonctionnement du processus en terme d’efficacité et d’amélioration.

du processus en terme d’efficacité et d’amélioration. A UDITS Le système est vérifié au cours d’audits

AUDITS

Le système est vérifié au cours d’audits internes planifiés annuellement (PR-16). Cela permet de s’assurer qu’il répond à la fois aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 et aux objectifs de la politique qualité. Les rapports sont communiqués aux pilotes de processus et à l’ensemble du personnel.

Les rapports d’audits externes sont également concernés.

NON CONFORMITES

Un système informatique permet d’enregistrer et de suivre les non conformités détectées et d’évaluer leur incidence sur les essais en cours (PR-13).

REMONTEES TERRAIN

Les remontées du personnel mais également des acteurs, clients et fournisseurs internes de chaque processus sont une source importante d’informations pour décider des améliorations à mettre en œuvre.

RETOURS CLIENTS

Le laboratoire dispose de plusieurs sources pour apprécier la satisfaction des clients et l’évolution de leur besoin permettant d’adapter au mieux l’offre de IANESCO. Différents moyens sont exploités :

enquêtes de satisfaction, contacts tout au long des prestations, exploitation des réclamations, rencontre lors de visites ou de réunions…

REVUE DE DIRECTION

Une revue du système qualité est réalisée tous les ans en présence du directeur, des responsables techniques et cadres du laboratoire. Dans la mesure du possible, les pilotes de processus participent à la réunion (PR-04). Toutes les données de suivi du système de management par la qualité sont recueillies auprès des différents pilotes mais également auprès des différents responsables techniques et scientifiques.

Les données de sortie sont notifiées dans un compte-rendu qui fait état de la conformité et de l’efficacité du système qualité par rapport au référentiel et aussi l’adéquation et la pertinence vis- à-vis de la politique et des objectifs qualité définis. Ce compte-rendu comprend également la planification des actions à mener. Il est communiqué à l’ensemble du personnel afin de le sensibiliser aux objectifs du laboratoire, aux actions d’amélioration à mettre en oeuvre et à l’efficacité du système de management de la qualité.

aux actions d’amélioration à mettre en oeuvre et à l’efficacité du système de management de la

manuel qualité IANESCO version 23 Page 14 sur 14

ACCES ET CONTACTS

ACCES

version 23 Page 14 sur 14 A CCES E T C ONTACTS A CCES C ONTACTS
version 23 Page 14 sur 14 A CCES E T C ONTACTS A CCES C ONTACTS

CONTACTS

Directeur, Christophe GANDON

Resp. physico-chimie et microbiologie, Philippe NOMPEX

Resp. micropolluants organiques, Marie-Jeanne GOURMAUD et Annie SERADIN

Resp. matériaux et emballages, Maryse FAVARD

Ingénieurs d’études, Ellen DALINO et Nathalie VANDIER

Resp. qualité, Annaïck PAPE

Resp. administratif, Patrick RIGHI

Chargé de développement, Nicolas COLOMBET

COORDONNEES de IANESCO

6 rue Carol Heitz BP 90974 86038 POITIERS CEDEX

05 49 44 76 04 (accueil) 05 49 44 76 14 ou 12 (adm.)

05 49 44 76 22 (adm.) 05 49 44 76 60 (accueil)

infos@ianesco.fr

www.ianesco.fr

Horaires d’ouverture : 8h30 à 12h30 14h00 à 17h30 (17h le vendredi).