Vous êtes sur la page 1sur 4

Dr. Ir. P. Boeraeve

Cours de Béton Armé

10-1

Chapitre 10.

Colonnes courtes

10.1 Règle des trois pivots

L’EC2 définit les déformations limites entre lesquelles le diagramme de déformation doit se situer. Nous avons déjà vu que la déformation maximale dans le béton en flexion pure était cu3 =3,5 10 -3 . La déformation maximale dans le béton en compression pure est c3 =1,75 10 -3 . Lorsqu’on passe de la flexion pure à la compression pure, en augmentant progressivement la compression, le diagramme « pivote » d’abord autour du pivot B, puis autour du pivot C, dès que la droite

de déformation passe par ce point (qui se trouve à mi-hauteur vu que c3 =0.5 cu3 ). Note : Le pivot A ne sert que lorsqu’on passe de la flexion pure à la traction pure. Par ailleurs, lorsqu’on

prend, pour l’acier, un diagramme pas limitée par l’EC2.

de calcul qui comprend un palier plastique, la valeur de ud n’est

un palier plastique, la valeur de u d n’est 10.2 Sections armées symétriquement Extrait de Calcrete,

10.2 Sections armées symétriquement

Extrait de Calcrete, The Concrete Centre

u u
u
u

Dernière impression le 30/04/2008 09:20:00

Dr. Ir. P. Boeraeve

Cours de Béton Armé

10-2

10.3 Colonnes courtes de béton armé en compression pure

Dans ce cas, la déformation maximale en compression est c3 =1,75 10 -3 et est uniforme sur la section. L’effort normal ultime vaut :

N

u

= f bh + f f A

cd

2(

s

cd

)

s

avec f = 0,00175.200000 = 350MPa

s

f A cd 2( s cd ) s avec f = 0,00175.200000 = 350 MPa s

10.4 Colonnes courtes de béton armé en flexion pure

MPa s 10.4 Colonnes courtes de béton armé en flexion pure Ce problème a déjà été

Ce problème a déjà été étudié lors du calcul des poutres : on avait trouvé, en négligeant les armatures comprimées :

N

M

=

0

=

f b

cd

.0,8

u

=

f A d

yd

s

.(

x

u

0,4

f A

yd

s

x

u

)

La première équation permet de trouver x u et la seconde permet de déterminer le moment ultime (=résistant) de la section

10.5 Colonnes courtes comprimées et fléchies

10.5.1 Diagramme d’interaction

comprimées et fléchies 10.5.1 Diagramme d’interaction Les équations d’équilibre s’écrivent ici : N M = =

Les équations d’équilibre s’écrivent ici :

N

M

=

=

f b

cd

.

f b

cd

.

.0,8

x

u

u

x

.0,8

+

f A fA

s2

s

+

s

s

(

h

2

0,4

x

u

)

+

f A

s2

s

.(

h

h 2

2

d

2

)

fA d

s

s

.(

h

2

)

Remarques :

Si la hauteur x u du diagramme rectangulaire simplifié de compression dans le béton s’étend au- delà de la section, elle doit être plafonnée à la valeur de h

Dernière impression le 30/04/2008 09:20:00

Dr. Ir. P. Boeraeve

Cours de Béton Armé

10-3

le moment est calculé par rapport au centre de gravité de la section (axe neutre élastique non

fissuré), car les logiciels de calcul de structure et les méthodes manuelles calculent les MNV en ces points. Pour une section rectangulaire, le moment est donc calculé à mi-hauteur de la section. Les contraintes f s2 et f s sont les contraintes dans les armatures (>0 en compression). Elles sont déduites des déformations s et s2 . En toute rigueur, si ces armatures sont comprimées, il faut déduire f cd de ces valeurs puisque f cd est supposé appliqué à la section brute de béton comprimé.

On a donc 2 équations (N et M) à deux inconnues ( s et s2 ). Remarque : x u n’est pas une inconnue, puisque peut être déduit de s et s2

La résolution de ce système est très complexe, aussi procède-t-on différemment : pour la section de

colonne considérée, on va dessiner un diagramme d’interaction N-M, et on va contrôler que le couple N-

M

appliqué à la poutre est dans la zone permise du diagramme d’interaction.

La

construction de ce diagramme d’interaction se fait en faisant varier x u depuis la flexion pure, jusqu’à la

compression pure (x u =). Ce diagramme peut être calculé point par point par une feuille Excel (voir la petite vidéo sur la page Moodle du cours). On obtient alors un diagramme de la forme suivante :

3500 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 0 0000 0 0 50 100 150
3500
3000
2500
2000
1500
1000
500
0
0
0000
0
0
50
100
150
200
250
300
MOMENT Mx
AXIAL COMPRESSION, N, kN

kNm

Tout couple de valeur N-M situé à gauche de la courbe d’interaction est en sécurité par rapport à la ruine.

10.5.2 Diagramme d’interaction simplifié

Lorsqu’on ne dispose pas d’une telle feuille Excel, on peut simplifier le diagramme d’interaction de manière sécuritaire en le réduisant en trois points : les points sur les axes N et M(déjà calculés plus haut), et le point correspondant à Mmax.

3500 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 0 0000 0 0 50 100 150
3500
3000
2500
2000
1500
1000
500
0
0
0000
0
0
50
100
150
200
250
300
MOMENT Mx
AXIAL COMPRESSION, N, kN

kNm

Dernière impression le 30/04/2008 09:20:00

Dr. Ir. P. Boeraeve

Cours de Béton Armé

10-4

10.5.2.1 Calcul du point du diagramme correspondant à M max

Ce point correspond à un diagramme de déformation qui passe par cu3 =3,5 10 -3 dans la fibre comprimée de béton et par la déformation élastique maximale en traction dans l’armature tendue, soit s =435/200000=0.002175. Par ailleurs, par triangles semblables, on a :

cu3 /x u = ( cu3 + s )/d ce qui permet de déterminer x u

cu3 /x u = s2 /( x u -d 2 ) ce qui permet de déterminer f s2

/( x u -d 2 ) ce qui permet de déterminer f s 2 On a

On a alors, pour ce point du diagramme :

N f b

=

cd

.

.0,8

x

u

+

(

M

max

=

f b

cd

.

.0,8

x

u

f

s2

(

h

2

f A

cd

)

s

0, 4

x

u

)

+

f A

yd

s

(

f

s2

f A

cd

)

s

.(

h

2

d

)

+

2

Dernière impression le 30/04/2008 09:20:00

f A d

yd

s

.(

h

2

)