Vous êtes sur la page 1sur 18
Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Chap. 3 - Systèmes optiques centrés dans les conditions

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Chap. 3 - Systèmes optiques centrés dans les conditions de

Chap. 3 - Systèmes optiques centrés dans les conditions de Gauss: définitions

Un système centré est un ensemble de milieux transparents séparés par des surfaces (planes ou sphériques) réfringentes et/ou réfléchissantes.

Système centré dioptrique : ne contenant que des dioptres.

Système centré catadioptrique : contenant des dioptres et des miroirs.

Système centré catoptrique : ne contenant que des miroirs.

Un système centré est dit :

à foyers : les foyers principaux objet et image sont à distance finie; afocal : les foyers principaux objet et image sont rejetés à l’infini.

Systèmes centrés dioptriques - Introduction B’ n’ n B (S 3 ) (S 1 )
Systèmes centrés dioptriques - Introduction
B’
n’
n
B
(S 3 )
(S 1 )
(S 2 )
A
A’
( E )
( S )

S
(
F F
,
'
)
1
1
1
A B

S
(
F F
,
'
)
S j F F
(
,
'
)
2
2
2
A B

j
j
A B
'
'
1
1
2
2

B’

n (P) (P’) B n' A A’ AB  Système optique centré (F, F') A
n (P)
(P’)
B
n'
A
A’
AB

Système optique centré
(F, F')
A B
'
'

2

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Points et plans principaux d’un système centré dioptrique Les

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Points et plans principaux d’un système centré dioptrique

Les plans principaux objet (P) et image (P’) sont deux plans conjugués tels que le grandissement linéaire =1.

Les distances focales objet f et image f’ sont données par :

f HF et f 'H ' F '

(F et F’ ont même définition que pour un système optique simple)

B B’ A A’ H H’ F F’ n n’  E  S
B
B’
A
A’
H
H’
F
F’
n
n’
 E
 S
B B’ A A’ H H’ F F’ n n’  E  S La nature

La nature de F et F’ dépend de leur position / à

(P) (P’)

E et S et non pas par rapport à P et P’ .

Les points principaux objet H et image H’ sont deux points

conjugués, intersection de l’axe optique avec les plans

principal objet (P) et image (P’) respectivement, et tels que :

H

Système centré

 H

'

/

1

H B

'

'

1 1

HB

3

C onstruction des plans principaux (P) et (P’) (P) (P’) K K’ H H’ F’

Construction des plans principaux

(P) et (P’)

(P) (P’) K K’ H H’ F’ F
(P)
(P’)
K
K’
H
H’
F’
F

Le plan principal image (P’) est le lieu des K’ intersection des

incidents

parallèles à l’axe et des émergents correspondants passant par F’

Le plan principal objet (P) est le lieu des K intersection des incidents

passant par F et des émergents correspondants parallèles à l’axe.

4

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Construction de l’image d’un objet

Formule de conjugaison/vergence

de l’image d’un objet Formule de conjugaison/vergence  La donnée des éléments cardinaux du système centré

La donnée des éléments cardinaux du système centré (F, F’, H et H’) définie complètement le système optique. La construction de l’image d’un objet se fait grâce aux deux rayons particuliers ( // à l’axe et passant par F).

n n’ I I’ B F F’ A’ u u’ H H’ A J J’
n
n’
I
I’
B
F
F’
A’
u
u’
H
H’
A
J
J’
B’
(P’)

(P)

En considérant les triangles semblables (BIJ) et (FHJ) d’une part, (B’I’J’) et (F’H’I’) d’autre part, on montre que :

En calculant tg u et tg u’,

on montre que :

A B ' '
A B
'
'
 

f

'

F A

'



 



AB

FA

f '

Grandissement avec origine aux foyers

f

f HA  f ' H A ' '  1

HA

f '

H A ' '
H A
'
'

1

Relation de Descartes

Remarque: n et n’ sont les indices des milieux avant E et après S respectivement.

5

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Relation entre les distances focales Vergence

s

AB

 Relation entre les distances focales Vergence s AB HF  AB H F ' '

HF



AB

H F ' '
H F
'
'
H H’
H
H’
u  tg u
u 
tg u

FF

s AB HF  AB H F ' ' H H’ u  tg u FF

HF

A B ' ' H F ' '
A B
'
'
H F
'
'

u tg u 

'

'

Formule de Lagrange-Helmoltz :

n AB u n' A' B' u '

n .u n'.u '

HF

H F ' '
H F
'
'
 

f

n



 

f '

n '

AB A' B'

Lorsque les milieux extrêmes sont identiques n n :  '  H F '
Lorsque les milieux extrêmes sont
identiques n n
:
'
H F
'
' 
HF
n ' n La vergence d' un système centré à foyers est : V 
n '
n
La vergence d' un système centré à foyers est : V 

H ' F '
H
F
V
0
système convergent
Indépendamment de la nature des foyers.
V
0
système vergent
di

6

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés A utres formulations de la relation de conjugaison et

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Autres formulations de la relation de conjugaison

et de grandissement transversal

f

f HA  f ' H A ' '  1

HA

f '

H A ' '
H A
'
'

1

f

 

n

f '

n '



n

'

n

n

'

   V

   V

V

H ' A '

HA

f '

Relation de conjugaison avec origine aux points principaux

Le grandissement linéaire avec origine aux points principaux s’écrit :

A B ' '
A B
'
'

n H A ' '
n H A
'
'

AB

n

'

HA

La relation de conjugaison avec origine aux foyers est :

FA . F ' A' ff '

Formule de Newton

Remarque :

Dans le cas d’un dioptre sphérique : H Ξ S Ξ H’

7

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Points nodaux N et N’ et grandissement angulaire G

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Points nodaux N et N’ et

grandissement angulaire G

Les points nodaux N et N’ sont deux points conjugués sur

l’axe tels qu’à tout incident passant par N correspond un émergent passant par N’ et parallèle à l’incident.

K  s K’ N N’ H H’ F F’ J J’ PFO
K
 s
K’
N
N’
H
H’
F
F’
J
J’
PFO

FN H ' F ' f ' et F ' N ' HF f

NN ' HH ' et HN H ' N ' f f '

Si les milieux extrêmes sont identiques (f = - f’) : H Ξ N et H’ Ξ N’

8

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Points nodaux N et N’ et grandissement angulaire G

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Points nodaux N et N’ et grandissement angulaire G

N et N’ sont tels que le grandissement angulaire G = 1 :

N

et N’ sont tels que le grandissement angulaire G = 1 : N N ‘ /

N ‘

/ G = 1

D’après la relation de Lagrange-Helmholtz :

On a alors pour N et N’ (G = 1) :

G

n

n '

G

n

n

'

Si en plus les milieux extrêmes sont identiques (n = n’) alors : = 1

dans ce cas : N Ξ H et N’ Ξ H’

Exemple : Pour le dioptre sphérique : H Ξ H’ Ξ S et comme

HN = H’N’ =

f + f’ = SF + SF’ = R =SC = HC, alors N Ξ C Ξ N’

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Construction de l’image d’un objet Système centré divergent B

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Construction de l’image d’un objet

Système centré divergent

B B’ A H A’ H’ F’ F P P’
B
B’
A
H A’
H’
F’
F
P
P’
Chapitre 3 : systèmes optiques centrés A ssociation de deux systèmes centrés Position du problème:

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Association de deux systèmes centrés

Position du problème:

H 1 ’ H 2 ’ H 1 H H’ H 2
H 1 ’
H 2 ’
H 1
H
H’
H 2

(S 1 ) :

(H 1 , H’ 1 , F 1 , F’ 1 )

(S 2 ) :

(H 2 , H’ 2 , F 2 , F’ 2 )

2 ) : (H 2 , H’ 2 , F 2 , F’ 2 ) (S)

(S) :

(H, H’, F, F’)

?

e H H  ' est l'interstice optique ou l' épaisseurdu système 1 2 
e H H
'
est l'interstice optique ou l' épaisseurdu système
1
2
 F F
'
est appelé intervalleoptique du système(S)
1
2

11

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Construction géométrique des points cardinaux du système équivalent 1

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Construction géométrique des points cardinaux du système équivalent

1 – Foyer image F’ et point principal image H’

N (S 1 ) (S 2 ) n’ n F F’ 2 1 F’ 1
N
(S 1 )
(S 2 )
n’
n
F
F’ 2
1
F’ 1
F 2
H
H
H’ 2
1
H’ 1
2
F’
H’
Φ
s2
(P 1 )
(P’ 1 )
(P 2 )
(P’ 2 )
(PF 2 )
(P’)
S
S
A

1
F
'

2
F
'
1
12
Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Construction géométrique des points cardinaux 2 – Foyer objet

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Construction géométrique des points cardinaux

2 Foyer objet F et point principal objet H

N (S 1 ) (S 2 ) n’ n F’ 2 F 1 F’ 1
N
(S 1 )
(S 2 )
n’
n
F’ 2
F 1
F’ 1
F 2
H
F
H’ 1
H’ 2
H 1
H 2
Φ’ s1
(P 2 )
(P’ 2 )
(P 1 )
(P’ 1 )
(P)
(PF’ 1 )
S
S
A F
 
1
F
 '
2
A
2
13

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Détermination analytique des points cardinaux D’après les deux constructions

Détermination analytique des points cardinaux

D’après les deux constructions précédentes on a :

S

1

S

2

A F

  A

S

1

F

2

F

 ' '

1

A

S

2



F '



En appliquant la formule de Newton aux couples de points conjugués (F, F 2 ) par (S 1 ) et (F’ 1 , F’) par (S 2 ), on montre que :

'

F F

2

'  f f

2

'

2

et

F F

1

f

1

f '

1

  F F

'

1

2

f

1

f

2

et

et

f

f

' sont les distances focales objet et image du système centré (S ); ' sont les distances focales objet et image du système centré (S ).

1

2

1

2

En utilisant les deux constructions précédentes et les propriétés des triangles semblables, on montre que :

H F

f

'

'

'

 f

'

1

f

'

2

et

f f

1

2

HF f

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Vergence du système (S) et formule de Gullstrand La vergence

Vergence du système (S) et formule de Gullstrand

La vergence V s (ou C) du système centré équivalent est le rapport de son indice de sortie à sa distance focale image :

V s

n '

f '

Compte tenu de l’expression de f’ du système centré, V s s’écrit :

n ' n '  V   s f ' f ' f '
n
'
n '
V

s
f '
f
'
f
'
1
2

avec

 F F

'

1

2

- f'

1

 

e

f

2

En remplaçant ∆ par son expression et en développant V s , on trouve :

1

2

e

N

1

2

V s

V V

s

s

V V

s

s

V s  V  V  s s V V s s
V s  V  V  s s V V s s
V s  V  V  s s V V s s
V s  V  V  s s V V s s

Formule de Gullstrand

N V  s 1 f ' 1 n ' V  s 2 f
N
V
s
1 f '
1
n
'
V
s
2 f '
2

et

f n 1  - f ' N 1 f N 2  - f
f
n
1
 -
f '
N
1
f
N
2
 -
f '
2 n'

N étant l’indice du milieu intermédiaire

15

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Systèmes centrés afocaux

3 : systèmes optiques centrés Systèmes centrés afocaux ses foyers objet et image sont à l’infini.

ses foyers objet et image sont à l’infini.3 : systèmes optiques centrés Systèmes centrés afocaux Système centré afocal Une association de deux systèmes

Système centré afocal

Une association de deux systèmes centrés est afocale si le foyer image du premier système est confondu avec le foyer objet du

second système. Dans ce cas l’intervalle optique est nul ( ).

 0

P P 1 1 ’ P 2 ’ P 2
P
P
1
1 ’
P 2 ’
P 2

16

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés Systèmes catadioptriques Ces systèmes sont formés par des dioptres

Chapitre 3 : systèmes optiques centrés

Systèmes catadioptriques

Ces systèmes sont formés par des dioptres et limités par au moins un miroir. Ils sont équivalents à un miroir sphérique (M) unique de centre et de sommet tels que :

est l’image du sommet S du miroir réel à travers le (Sd) dans le sens de la lumière réfléchie.

est l’image du centre C du miroir réel à travers le système dioptrique (Sd), dans le sens de la lumière réfléchie;

(Sd)

(M 1 )

Ξ

 

(M)

C S
C
S

S

d

S  

S

d

C  

Un tel système catadioptrique à foyers est identique à un miroir sphérique, en ce qui concerne la position et la grandeur des images, non en ce qui concerne leur nature réelle ou virtuelle.

17

Exemple: n  n’ C 2 C 1 S 1 S 2 n n' D(S

Exemple:

n  n’ C 2 C 1 S 1 S 2 n n' D(S 1
n  n’
C 2
C 1
S 1
S 2
n
n'
D(S 1 , C 1 )
M(S 2 , C 2 )

MS (, )

S  

2

1

,

1

D S C

(

)

et

C  

2

1

,

1

D S C

(

)

(

n

' )

(n)

n n '  S  S S 1 1 2
n n '
S 
S S
1
1
2

S


1

n  n '  S C 1 1 n S S . S C
n
 n
'
S C
1
1
n S S
.
S C
1
2
1
1

'

n S C

1

1

n

'

n S S

1

2

(

n

' )

(n)

n n '

 n '   n S S 1 2  ( n ' ) (n)

S

1

 n S S 1 2  ( n ' ) (n) n n ' 

S C

1

2

n  n ' S C 1 1
n
 n
'
S C
1
1

S


1

n S C

1

2

.

S C

1

1

'

n S C

1

1

n

'

n S C

1

2

18